Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dofus
MessagePosté: Sam 23 Avr 2016 16:15 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Image

Voilà une bien belle brochette de héros !


Introduction
Dofus est un shonen manga dont la parution a commencé en 2006. Plus précisément, c'est un global manga, et attention les yeux, il est français. Cocorico. Son dessinateur principal est Ancestral Z, secondé de plusieurs assistants qui se sont ajoutés ou retirés de la série au fil des tomes, et son scénariste est Tot, connu notamment pour travailler sur la série Wakfu. Le manga Dofus vient étendre et approfondir l'univers du jeu éponyme, tout en n'hésitant pas malgré tout à trouver sa propre identité et raconter sa propre histoire.



Image

Dofus tome 21, "Peur sur le village"... Une référence parmi tant d'autres, puisque cette série en est remplie.


Histoire
Une terrible malédiction frappe le roi Gélax ! Le voici contraint de copuler sans cesse pour apaiser des pulsions insatiables et une libido incontrôlable. La région risque de crouler sous les bébés Gelées si personne ne lutte contre ce maléfice visiblement lié à l'enlèvement du redoutable guerrier Crail. Résolu à retrouver son grand-père et à aider Gélax, notre héros Arty le Féca ne tarde pas à constituer une équipe. Bilby, une jeune gelée qui n'a pas froid aux yeux le rejoint pour enquêter, tout comme Vald un valeureux Iop. Et ainsi, de fil en aiguilles, les deux compères et leur gelée favorite croiseront des alliés précieux et des adversaires redoutables, en apprenant progressivement plus sur leur passé respectif... Et ils se lanceront dans une quête qui les dépasse.


Personnages
Les personnages étant très nombreux et le groupe des protagonistes évoluant pas mal tout au long du manga, il est difficile de vous dresser une liste des protagonistes, puisque le groupe de héros qui existe au début du manga va radicalement changer en quelques tomes. Il serait donc malvenu de vous présenter des protagonistes comme s'ils étaient récurrents si ce n'est pas le cas. Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce manga regorge de personnages, et le mieux reste encore de le lire pour les découvrir.



Image

Un affrontement titanesque se prépare...


Mon avis
Personnellement, j'aime beaucoup ce manga. J'ai joué au MMORPG Dofus à une époque, et j'en ai très vite été lassé, mais je vous prierai de me croire quand je vous dis que ce manga possède vraiment une âme qui lui est propre : rien à voir avec le jeu, ce n'est pas un simple produit dérivé, c'est un manga à part entière, véritablement. Ce qui m'a charmé avec cette série, c'est son style graphique, étonnant pour un manga : c'est assez cartoon, et pourtant, je trouve que ça passe très bien dans ce format. Et à mon sens, cette série est l'exemple parfait de l'imprévisibilité scénaristique : c'est un manga qui nous surprend régulièrement, l'absurde, les personnages burlesques, et la singularité de l'univers même de Dofus pouvant résoudre une situation convenue d'une manière originale. Le manga n'en oublie pour autant pas d'être sérieux, et il lui arrive de nous servir des combats époustouflants, comme dans le tome 7 ou le tome 9, et de nous livrer de véritables moments de tension... Et justement, si j'avais bien une chose à reprocher à ce manga, c'est que dans ses derniers tomes parus, il perd l'équilibre qu'il avait atteint entre originalité et imprévisibilité... On part trop dans l'absurde, et on perd en enjeux... Si je vous dis "suppositoire" et que vous avez lu tous les tomes, vous devriez savoir de quel exemple je veux parler.


Mot de la fin
Dofus est un univers véritablement richissime. Il n'existe pas seulement un jeu massivement multijoueur en ligne et un manga Dofus, mais également un manga Ogrest et un manga Wakfu, qui approfondissent respectivement une catastrophe majeure de l'univers de Dofus, et les aventures d'un nouveau groupe de héros dans le futur, bien après Dofus et les pérégrinations de Arty et compagnie. Et sinon, il y a Dofus Monster, qui est, s'il en fallait encore une, une preuve de la richesse de l'univers du Krosmoz (entendez par là tout ce qui tourne autour de l'univers de Dofus, et donc Wakfu notamment), puisqu'elle nous narre, dans chaque nouveau tome, les origines d'un monstre ou d'une légende de cet univers si riche. Pour finir, et si vous n'êtes pas trop branché lecture, il y a la série Wakfu, un dessin animé bien connu pour faire la fierté de la France, par son animation époustouflante, entre autres choses. Bref, c'est un univers vaste, et si vous n'accrochez pas au manga Dofus pour une quelconque raison, vous pouvez toujours trouver un autre manga ou une autre bande dessinée qui vous permettra d'entrer dans cet univers.



Image

Ça bosse dur on dirait !


Dernière édition par UrbanChicken le Mar 3 Mai 2016 18:19, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Sam 23 Avr 2016 17:01 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Sympa ce sujet Dofus! Merci pour la présentation.

Ça fait partie des univers que je ne maîtrise pas du tout mais qui me titillent régulièrement de loin. Ma seule réelle incursion dedans avait été pour interviewer Mig pour la sortie d'Ogrest et ça avait été un moment très sympa. C'est un de mes regrets pour actuabd en ce moment: ne pas avoir le temps de couvrir Ankama, alors même que l'actualité Dofus est très chaude en ce moment!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Sam 23 Avr 2016 17:30 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
seleniel a écrit:
Ça fait partie des univers que je ne maîtrise pas du tout mais qui me titillent régulièrement de loin. [...] C'est un de mes regrets pour actuabd en ce moment: ne pas avoir le temps de couvrir Ankama, alors même que l'actualité Dofus est très chaude en ce moment!
Dofus, c'est un univers très riche qui comporte de nombreux mystères, un passé détaillé comportant ses personnages historiques incroyables, et une géographie vaste très agréable à découvrir. En ça, c'est un univers très proche de One Piece, et il demande du temps et de l'attention pour s'y intéresser véritablement, et voir plus loin que la surface. Alors tout ce que je peux te conseiller, c'est de t'y intéresser quand tu auras du temps pour... Il ne faut pas mettre le nez dedans à la légère, et prendre son temps, disons.

Concernant l'actualité Dofus, j'ai été voir le film, Dofus - Livre I : Julith au cinéma, et j'ai vraiment adoré. Et le fait que je m'intéresse à Dofus au-delà du manga éponyme, puisque je regarde aussi la série Wakfu par exemple, m'a permis de mettre en corrélation des éléments de plusieurs histoires, issues donc de plusieurs supports, pour recréer en quelque sorte un puzzle chronologique... Et c'est le genre de choses que j'adore avec les univers transmédia : les construire progressivement avec ce qu'on en sait d'après tout ce que nous en dévoile les multiples œuvres dérivées.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Lun 23 Mai 2016 16:44 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Nov 2013
Messages: 112
En tant que joueur occasionnel, il me semble important de remarquer par ailleurs que Dofus aborde une véritable évolution au cours du temps, le background évolue, par exemple avec la réapparition des huppermages l'un des rois vient de changer, cela se déroule probablement sur d'autre jeux mais il y a eu aussi l'apparition lors du film Julith, je crois de certaine des guildes créer par les joueurs ( je suis pas allez le voir mais il y avait un event allant dans ce sens).
Un de mes amis il y a participer, ils ont vraiment su créer un univers bien à eux, qui sans se prendre au sérieux (humour les classe et surtout leur descriptions donnent dans la dérision, les références) restent cohérent en soi et racontent une histoire, les quêtes sont soit d'un pragmatisme (trouver un livreur) ou loufoque (" aider un chat à séduire sa dulcinée" ) en passant par la quête pure celle des dofus. Naviguer dans cette univers, c'est reposant et le jeux à ses difficultés.
De manière générale, je trouve que Ankama la société qui développe Dofus fait un excellent boulot et encourage une certaine prise d'initiative comme les doggybag publié par le label 619, peut-être parce que de base elle est s’étend sur plusieurs champs de l'activité culturelle, ce qui lui permet plus de souplesse.

_________________
Mes sincères salutation.

Nyctalopus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Lun 23 Mai 2016 21:49 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Et c'est justement une force que possède Dofus - et donc tout ce qui tourne autour, comme le jeu Wakfu : il y a une vraie volonté des auteurs derrière cet univers de créer quelque chose d'approfondi, mais surtout en constante évolution. Le jeu évolue ? Oui, mais pas seulement, puisque ça a des répercutions sur l'univers filmique, et ainsi de suite.

Personnellement, j'ai joué au MMORPG occasionnellement, et j'accrochais presque plus à la richesse de son univers qu'à son gameplay. On sent que les gens qui bossent derrière kiffent travailler sur cet univers et l'étendre toujours plus ; et en tant que spectateur, je trouve ça génial de voir ce genre de choses.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Dim 19 Juin 2016 17:51 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Suite à une demande sur la page Facebook d'Ankama Éditions, je sais à présent que la sortie du tome 23 est prévue pour la rentrée scolaire de septembre, sans plus de précisions. Pour rappel, le tome 22 est sorti en mars 2015, ce qui sépare ces deux tomes d'environ 18 mois. C'est un écart énorme, même pour un manga français, et je pense que c'est dû aux tomes doubles de Dofus, puisque les dessins y sont réactualisés, et demandent donc aux dessinateurs de plancher à nouveau sur d'anciennes planches. D'autant que Tot, scénariste, et Ancestral Z, dessinateur majeur du manga, ont également bossé dernièrement sur une préquelle en BD du film Dofus sortie récemment... Préquelle qui s'annonce de mémoire comme s'étalant sur deux tomes, donc ils n'en ont pas encore fini avec les projets qui retardent le manga Dofus.

Pour en revenir aux volumes doubles, le troisième tome - dont la couverture est juste en-dessous - sort le 1 juillet, réunissant les tomes 5 et 6. Personnellement, j'ai du mal à voir où Ankama veut en venir avec ces éditions doubles : ils veulent visiblement conquérir un nouveau public avec des dessins rafraîchis, ça d'accord, mais de ce que j'en sais (du tome 1 du moins, je n'ai pas acheté les autres), il y a des pages couleurs au début de chaque volume double, qui semblent raconter des bribes de ce qui s'apparente à la fin du manga, l'acte final, spoilant donc notamment des personnages auxdits nouveaux lecteurs.

Spoiler: Montrer
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Mar 2 Aoû 2016 21:58 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
La sortie du tome 23 de Dofus se précise, puisqu'elle est annoncée sur plusieurs sites comme prévue pour le 23 septembre 2016... Et petit bonus, la couverture de ce prochain tome est déjà disponible.

Spoiler: Montrer
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dofus
MessagePosté: Sam 24 Sep 2016 15:28 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 97
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Tome 23

Spoiler: Montrer
Image
Depuis le temps qu'on l'attendait (en tout cas, moi, je l'attendais), il est finalement là, sous nos yeux ravis, et ébahis. Ravis de voir enfin la suite se profiler, et ébahis par la claque que nous met ce tome... Oui d'ailleurs, attention, je risque de spoiler pas mal, vous êtes prévenus.

Malgré mon apparente excitation, je vais commencer par du négatif, parce que oui, il y en a, et il y en aura certainement toujours. Ici en l'occurrence, je pense que le problème était inévitable, et lié à l'attente créée par le temps énorme qui s'est écoulé entre ce tome et le précédent : nous, lecteurs, avons été laissé là, comme ça, livrés au mystère de ces trois portes gigantesques et souterraines, tandis que le duo de Goultard était poursuivi par le dangereux Enutroïde. C'est vrai que tout ça était mystérieux, ça donnait vraiment envie de lire la suite, et le début de ce tome 23 ne fait qu'accentuer cette envie, jouant sur sa sortie tardive pour nous présenter, en début de tome, un bilan de la situation de tous les personnages encore en lice, nous rappelant ainsi l'existence des dieux, qui se foutent complètement du bordel ambiant qui règne chez les humains, Katar et Léthaline, espionnant de loin, encore une fois nos héros, ou encore Atcham, qu'on aurait presque pu oublier si son entrée en scène, deux tomes plus tôt, n'avait pas pété la classe.

En bref, ajoutez à l'attente le début prometteur de ce tome, et ça donne de grosses, très grosses attentes concernant la résolution des intrigues en cours. Des attentes hélas en partie déçues pour ma part, puisque ces portes sont pour ainsi dire des pétards mouillés, elles sont ouvertes facilement, et n'offrent aucune résistance : on pouvait s'attendre à des découvertes, ou en tout cas des antagonistes qui claquent, derrière ces portes, mais il n'en était rien, elle menait toutes à la même pièce au final, permettant aux héros de se retrouver littéralement deux heures après leur séparation. Et l'Enutroïde dans tout ça ? Un pétard mouillé également, il est ridiculisé par Dodge et Goultard puis laissé de côté un long moment. Je m'attendais à voir les protagonistes en mauvaise posture, pris en sandwich entre l'Enutroïde, gardien des grottes, et Ala Babi, ennemi des souterrains... Mais une fois encore, c'était trop attendre.

Ne boudons cependant pas notre plaisir : j'ai dit que mes attentes ont été en partie déçues, et c'est là que réside une nuance majeure. Dans la catégorie des éléments scénaristiques auxquels je m'attendais pas, il y a bien Ala Babi et sa clique... C'est tout bête comme idée, mais Tot a su nous surprendre concernant ce personnage, à la fois seul, et accompagné de multiples renforts, grâce à son Dofus évidemment. J'ai également aimé voir les auteurs joué sur les clichés des shonens, avec les épreuves multiples, les étages à traverser, avant de vaincre le boss final : ici, c'est bien ce que prévoyait Ala Babi, mais manque de bol, il a fait une mauvaise chute, et nos héros n'ont donc pas eu à passer par ses sbires pour l'affronter. Cet ennemi, qui semble faible, est extrêmement doué dans la fourberie, décuplée par son Dofus, et c'est comme ça qu'il arrive à mettre Arty dans une position critique, et à inspirer Ejipe parce que c'est "un vrai Sram" (entre ça et la promesse qu'il s'est fait de tuer l'un de ses amis, j'ai hâte de voir la finalité de son intrigue personnelle).

Et c'est précisément dès qu'Arty est dans cette position de danger qu'on prend une grosse claque : en rêve, Arty rencontre ses frères dragons, et s'engueule même avec eux sur des divergences d'opinion... Ouais, rien que ça, il discute avec les autres Dofus. Et ça, bordel, ça m'a vraiment étonné, quand j'ai vu ça, j'avais la bouche béante, c'était dingue. De plus, une intensité se dégage de leur conversation, on sent que la fin du monde, provoquée par le Cornu Mollu, est imminente. Puis Arty se réveille, devient celui qu'il a toujours été, faisant passer ainsi un beau, et certes classique message, sur l'acceptation de soi, prenant une forme hybride, avec des ailes, entre dragon et humain, puis Ala Babi est battu.

Et c'est là également que l'intrigue prend un tournant inattendu : fini la quête des Dofus linéaire, puisque Arty doit trouver ses frères pour les convaincre de les laisser lui et ses amis utiliser les Dofus pour combattre le Cornu Mollu, tandis que tous les autres, hormis Lily, qui veut accompagner son bien-aimée, se mettent en quête des oeufs suivants. Le tome finit d'ailleurs sur un câlin groupé, pas niais pour un sou, nous permettant d'avoir une conclusion en douceur, alors que le prochain tome, notamment au vu de son titre, promet assurément du lourd, du plus lourd encore. Petite dédicace par ailleurs à Katar et Léthaline, qui forment toujours un duo comique fantastique, et qui ne devraient, au vu de leurs paroles, pas tarder à passer à l'action, et ainsi foutre le bordel, mêlant probablement Atcham à leurs histoires.

En bref, en tome qui commence très bien, notamment grâce à toute l'impatience et les attentes accumulées, qui s’essouffle et déçoit rapidement, avoir de nous remettre quelques claques bienvenues. En somme, c'est un véritable ascenseur émotionnel, et je vous le dis tout net, j'en redemande.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com