Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Abara
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2007 18:57 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Je viens vous parler d'un des mangas préférés. En deux tomes, édité chez Glénat. Le tome 2 sort le mois prochain.

Il s'agit d'Abara de Tsumotu Nihei, déjà bien connu pour Blame et Noise entre autres. Il débarque avec Abara dans son style le plus pur mêlant violence insoutenable et SF avant-gardiste. Usant de son coup de crayon impressionnant, le mangaka signe une nouvelle oeuvre courte pour laquelle chaque case est une réussite graphique et encore une fois avec un scénario énigmatique...

Les Shirogauna sont des créatures mutantes métamorphosées qui sèment la terreur dans une ville futuriste. Venant du bas de leur colonne vertébrale, une carapace indestructible ou presque d'ossements se dresse autour d'eux. L'origine ? On ne sait pas. Un homme et une femme vont essayer de trouver.

La noirceur du manga est frappante, et ce par les graphismes parfois difficiles à comprendre tout comme le scénario. Sans donner d'explications aux faits, Tsutomu Nihei ouvre son manga à la monstruosité de tout poil, chaque personnage possède son côté malsain à des degrés divers. Post-apocalyptique ou apocalyptique tout court ? Encore une fois les réponses manquent car tout est suggéré, excepté la violence latente dont le mangaka nous fait profiter à travers son intrigue. L'intrigue peut paraître relativement simple (un règlement de compte entre monstre avec les bons et les méchants) ou extrêmement compliqué (une lutte pour l'émancipation des êtres vers la liberté, un peu à la Matrix). La relativité des propos offert par Nihei réside dans le pouvoir de suggestion dont il sait manifestement faire preuve, même si la ressemblance avec Wolverine SNIKT !! saute aux yeux.

Et tout ça dans un joyeux bain de sang. Les scènes de combat s'accumulent avec une exhibition perfide de la violence. Presque gratuite... si le scénario ne maniait pas avec autant de subtilité le sens de ce terme, tombant tout de même parfois dans l'excès. Selon le point de vue duquel on veut bien se placer, la violence se justifie ou pas. En tout cas, Abara ne fait pas dans la dentelle et ce monde digne d'un roman d'anticipation gagne en profondeur à chaque page concédée. L'aspect monstrueux des combattants n'apparaît dès lors que comme un reflet musclé des humains les contrôlant et l'organisation chargée de défendre la cause humaine souffre de l'a priori du mystère malveillant. Plusieurs lectures peuvent être données à Abara et c'est bien ce qui fait tout son charme.

Nihei n'a rien perdu de sa superbe. Le graphisme est conséquent, dense. Chaque case est un régal avec un trait travaillé et mettant en avant tous les côtés forts de l'auteur. Design et remplissage sont de premier ordre, permettant d'avoir une fureur sombre omniprésente tout au long de la lecture. Le côté malsain est permanent et ressort à travers un découpage développant à souhait l'importance de la noirceur au regard de l'auteur. Les multiples traits de construction imprègnent d'autant plus cet univers de son côté horrifique que Nihei en rajoute une couche par des demi-pages flamboyantes de grandeur. Certes les dessins peuvent, comme pour moi, sembler compliqués ou plutôt incompréhensibles lors des combats mais cela vous oblige de ce fait à se pencher un peu plus dessus et donc de trouver le sens que vous voulez. A la première lecture, j'avoue n'y avoir rien compris et une deuxième m'a été obligée pour faire les liens.

Si l'on y regarde un peu plus loin, on trouvera une dénonciation de notre société. Dès la première page, on nous dit que les Gosabyo (les immeubles énormes) sont là depuis tellement longtemps qu'on pense qu'ils font partie du paysage. De ce fait, le mangaka peind le futur comme si le surplus d'immeuble sera naturel, sans personne pour s'en soucier. Et dans ce monde, la violence est gratuite, les maladies toujours présentes (15 jours pour une consultation). L'auteur nous montre même une grand-mère voyant un homme se transformer en Shirogauna et partir en s'excusant de le déranger. Bref, une véritable critique de la société actuelle, de ses moeurs et ses constructions inutiles et immenses.




Ceci est une critique d'un internaute mais je pense à vrai dire les mêmes chose que lui. Les seules choses avec lesquelles je n'était pas d'accord ont été changées.
J'espère vous avoir convaincu de lire ce manga.
Et voici la couverture du premier tome :

Image

Dès la première page, on nous donne une double page en couleur (à côté, une planche de l'intérieur du livre) :
ImageImage

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Dernière édition par The Undertaker le Jeu 21 Juin 2007 23:08, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2007 19:07 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4518
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Un nouveau Nihei ? Mais j'étais même pas au courant. Quelle surprise, je ne m’attendais pas à ce qu'il sorte aussi rapidement une nouvelle série, même si elle est très courte. Moi qui adore l'ambiance indescriptible de Blame et de Noise, je fais être une nouvelle fois gâtée.

Par contre, petite question Ryûk, est-ce qu'il y a des indices qui indiquent qu'Abara ce passe dans le même monde que Blame et Noise ? C'est quelque chose qui m'intrigue, j'ai toujours eu l'impression que Nihei n'avait pas pu finir Blame, et qu'il fasse différent manga partageant le même univers et lâchant au compte goutte des indices sur l'évolution de son histoire, franchement, ça peut le faire grave.

Affaire à suivre.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Dernière édition par Tôji Tôji Chopper le Jeu 3 Mai 2007 20:55, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2007 20:46 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
D'après ce que j'ai pu en lire, je n'ai pas l'impression véritable que c'est le même monde. Je n'ai pas lu Blame et Noise mais d'après les présentations, cela n'en a pas l'air.

Si tu veux quelques informations sur le monde, je peux toujours vaguement te le décrire.
Des immeubles à perte de vue, la ville s'étend, sombre (c'est beau ctte phjrase ^^). On voit que cette ville se trouve dans une genre de vallée, entre deux vieilles montagnes. Les immeubles sont grands et cela fait un peu labyrinthe, du genre dans lesquels on pourrait passer toute sa vie à visiter sans réussir à tout voir. Il y a une usine d'huile et le monde est toujours noir, même en plein jour. Nuage trop nombreux obligent, aucune ou peu de lumière passe. Je ne sais pas si c'était pareil dans Blame, je précise au cas ou, les habitants mangent des excréments de crevette... Faut aimer.

Après, rien de bien particulier. Tout est sale et vieux, les immeubles sont vertigineux.

Je n'ai pas vraiment répondu à ta question, j'espère avoir quand même fait avancer un peu le shmilblick.

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 4 Mai 2007 17:29 
2 000 000 Berrys

Inscription: 25 Nov 2005
Messages: 170
Localisation: 40-7 KE
Niveau lien avec Blame, c'est assez bizarre. Visiblement quand ont li le manga, ça n'a aucun rapport avec Blame à part quelques détails saugrenus (comme un signe qui ressemble étrangement à celui des sauvegardes). Donc pas de sauvegarde, pas de pistolet à positron, ni même de cyborg avec leur prise secteur, rien...

Mais le deuxième tome de Abara est agrémenté d'un one shot, qui se nomme Digimortal, avec un gars (qui ressemble à Killy) possédant une armure ressemblant à celle des Kurogaunas de Abara. Or dans ce one shot il y a la présence de l'église, présente dans Noise qui donnera plus tard naissance au silicate de Blame (en théorie).

De plus les shirogaunas de Abara ont un certain air de ressemblance avec les sauvegardes. Donc peut-être que les sauvegardes en sont une évolutions. Par contre rien qui ressemble au Kurogauna dans Blame!...

Et au niveau architecture, ça n'a rien à voir avec Blame, dans Abara, on voit le ciel, il n'y a pas de mégastrucure, mais ya pas non plus de constructeur, donc c'est peut être la genese de Blame, lorsque l'humanité n'était pas encore en surpopulation, donc pas besoin de constructeur.

Au final c'est un peu compliqué et tout est possible, comme toujours. C'est comme quand on lis Net Sphere Engineer, c'est censé être la suite de Blame! mais tu perds quand même tes repères (apperement la mégastructure aurait été divisé, et serait maintenant de formé d'espaces clos, et seul le héro (qui ressemble à Seu) peut voyager d'un espace clos à un autre *_*). Ou comme dans Biomega où on parle des chantiers orientaux (Toha Industries) comme d'une organisation sérieuse, qu'on ne retrouve qu'à l'état de ruine de Blame!
Tout est possible quoi.


Concernant Abara en lui même, ben c'est un sympathique manga que tout fan de Nihei se doit de posséder mais ça ne possede pas le charisme de Blame! Au fond si il fallait résumer ça serait plus du Power ranger glauque allié à des combats Dragon Ballien violent que du Blame!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 31 Mai 2007 13:12 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Un petit up pour en espérant que cela donnera un peu d'autres lecteurs.
J'amène avec moi la couverture du tome 2 que voici :
Image

Il n'y a pas de titre. La date prévisionelle est pour l'instant le 20 juin.
Donc, toujours une couverture dans le même genre que la précédente, qui nous montre une fois de plus la noirceur du manga. Personnellement, j'adore.

Vite, le 20 !!!

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Dernière édition par The Undertaker le Jeu 21 Juin 2007 23:11, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 31 Mai 2007 18:12 
10 000 Berrys

Inscription: 15 Déc 2005
Messages: 50
Localisation: Valinor
Salut à tous, on parle de BLAME et Abara de la bal, je les est déforé tout les deux Nihei est un artiste quand il s'agit de science fiction mais question lien avec BLAME! L'auteur n'a rien préciser mais apparement ça n'a rien avoir par contre son nouveau mangas Biomega me semble avoir plus de lien avec celui-ci, je sais pas si vous suivez cette serie mes ces vraiment un truc de dingue, aprés comme il a était dit plus haut peut-être quand reliant toute ces oeuvre on arriveras à créer un lien entre elle ce qui serai bien mais officielment la seule suite de BLAME serai NSE (Net Sphére Einginer) qui reprendra aprés Biomega.
Par contre pour en revenir au sujet avez vous remarqué dans le tome 1 d'ABARA au moment ou on voit une petite veille en train de faire la cuisine chez elle ya une horloge sur le mur et elle indique 13h au lieu de 12h ce qui veut dire qu'on se trouve pas sur terre mais sur Mars avec Biomega c'est pareil le début ce passe sur Mars avec une comtamination d'un virus nommé le NSS transformant tout humain exposés a celui-ci en "drone" étrangement ressemblant au Silicate, on apprend aussi que le héro et un humain artificiel ressemblant en tout point à Killy (Force démesuré, armes de fou, des yeux comprenant tout ce qu'il vois) je vous dit tout ça car à un moment dans blame le Tome 4 je crois, on apprend que Killy et une sauvegarde antérieur au system il est pas impossible que Killy soit aussi un Humain artificiel biensur tout ça n'est que hypothése mais sa vaut vraiment le coup d'oeil je vous mais un lien vers un site de scantrad traduisant Biomega vous comprendré toute suite ce que je veus dire parce qu'ABARA n'a pas vraiment de lien question histoire avec BLAME je pense plus que c'est une oeuvre a par entiére du reste qui reste quand même une pur merveille pour les yeux comme pour le reste.

http://www.minnanomanga.fr/dwl.php#

A+
Bejito D.Killy


Edit Ichigo: Il faut vraiment penser a te relire par que là sans compter les fautes ça part dans tous les sens...

_________________
Image
Haha, y en a qui n'ont pas l'eau potable, et nous on fait caca dedans xD.
Bejito D.Killy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 4 Juin 2007 15:10 
2 000 000 Berrys

Inscription: 25 Nov 2005
Messages: 170
Localisation: 40-7 KE
Ce matin j'ai relu Noise, très bon One shot créé entre le tome 7 et 8 de Blame! par Nihei himself, surtout lolant dans le fait qu'il contient à lui tout seul plus d'information que dans les 10 tomes réuni de Blame!, bien que le lien entre les deux oeuvres n'est pas été confirmer par leur auteur; et donc j'ai encore découvert un autre truc qui pourrait faire un lien entre Abara et Blame! (enfin, plus avec Noise).

Attention, scans pourris

Donc Musubi, héroïne de Noise (qui a de forte chance d'être la sanakan de Blame!) passe un pacte avec les sauvegarde et devient donc une sauvegarde de niveau supérieur, transformation que nous voyons dans Noise, ce qui lui permet de latter un peu tout le monde soit dit en passant.



Image Image

Dans Abara, la transformation des Kurogauna ressemble à ça!

Image

Etrange ressemblance, non?

De même dans Noise, lorsque l'église utilise le procédé pour créer une sauvegarde, ça donne ça.

Image

Donc une sorte de dégénérescence organique, chose que nous retrouvons à peu près similaire dans Abara.

Image

Au final les choses ne deviennent que plus clair (ou presque), bien que comme d'habitude avec Nihei on a des gros trous partout!

En effet dans Abara, les Kurogauna sont les seuls à pouvoirs détruire les Shirogauna. Hors si on instaure une dualité Kurogauna/sauvegarde supérieur et Shirogauna/sauvegarde normal, tout s'explique étant donné les rapports de force. On pourrait donc penser que dans Abara la Kegenryô est la société qui a créer les sauvegardes, qui elles même proliféreront plus tard dans la megastructure, et peut-être même que la Kegenryô (qui est très mystérieuse) deviendra plus tard le fameux "bureaux gouvernemental" (rappelez-vous, un moment dans le dos du boss de la Kegenryô (qui se fait lamentablement tuer dans l'ascenseur) on voit un signe proche de celui du bureau gouvernementale...ou des sauvegardes).
Mais bon, impossible de tout recouper avec exactitude, c'est du Nihei ^_^


Enfin bref, vive Nihei
Et, à quand un manga sur la genese de l'éméteur à positron?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 21 Juin 2007 17:23 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Concernant ce que tu as mis en évidence Saru, je n'en sais vraiment rien. Il est vrai que je suis encore au tome 4 de Blame et que le "scénario" n'est pas encore très clair. Il est vrai que beaucoup de choses, de détails peuvent se mettre en commun, mais on retrouve cela dans tous les mangas de Nihei alors... Personnellement, je préfère prendre Abara comme une oeuvre à part, vraiment en-dehors et sans rapport avec les autres mangas de Nihei.

Au passage, si quelqu'un est "partant" pour bien vouloir me faire une signature d'Abara (je fournis les images), je veux bien.


Je me permets aussi de passer un petit coup de publicité pour cette série que, vous l'avez peut-être remarqué, j'affectionne particulièrement.
Le tome deux est sorti hier et il vaut vraiment le coup, bien plus je trouve que le premier. N'hésitez pas, foncez !

Voici quelques images tirées du tome 2 qui, je l'espère, vous convaincront d'aller l'acheter ! Au passage, mon avatar vient aussi d'Abara. Veuillez m'excuser de la mauvais qualité des images.



Image

Image

Image

Image

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 22 Juin 2007 09:25 
10 000 Berrys

Inscription: 15 Déc 2005
Messages: 50
Localisation: Valinor
Salut à tous, bon pas grand chose à redire par rapport au premier, question édition. A part la pub glénat du rabat de couv' qui reprend la charte du site glénat, et colle 2 jolies touches de vert pomme et rose bonbons.
Sinon pages couleurs, illu' dépliable, digimortal, rien à redire.
Et cette fois ci ils ont utilisé les noms japonais, shirogauna, et Kurogauna.

A part ça à la première lecture, j'ai rien capté, surtout à la fin.
Je m'y perd entre les gaunas, le kinrô ou je sais pas quoi...
Donc à part si y'a un "sens implicite" à l'histoire (genre les armes c'est pas bien), c'est un peu léger côté scénar quand même (bon en ayant "lu" la version japonaise, je ne m'attendais pas à beaucoup plus).
Si dans Blame c'est véritablement le voyage qui prime, ici ce n'est pas le cas et un peu plus de "concret" aurait été le bienvenu.

Sinon encore une fois le chapitre sur fond noir le fait bien, et à la vue de ces petites créatures toutes space, je pense toujours que de la fantasy à la Nihei le ferait carrément... parce qu'en S-F il risque à force de se répéter (si ce n'est pas un peu deja fait quand même, whéhéhé)

Pour les plus mordu de Nihei et de ces oeuvres, je vous pose "le lien ultime" ou vous pourrais téléchargé chacune de ces différentes oeuvres notament des One Shots post apocalyptique (par contre ne téléchargez pas ce qui est licencié hein, vils filous).

http://controlling-authority.net/manga/

A+
Bekito D.Killy

_________________
Image
Haha, y en a qui n'ont pas l'eau potable, et nous on fait caca dedans xD.
Bejito D.Killy


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com