Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 13 Juin 2011 15:30 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image


Atsushi Kaneko


Quand on y pense, c'est fou de voir à quel point le monde de la bande dessinée se soit autant développé et popularisé en plus d'un demi-siècle et dans un petit pays tel que le Japon. Surtout quand on compare ce rapport à un tel support à notre ressenti à nous autres occidentaux vis-à-vis de ce type d'œuvre. Nul doute que le Dieu du Manga n'est pas étranger à un phénomène si massif et résistant aussi bien au passage du temps, son immense travail ayant considérablement contribué à détourner de leur voie des générations d'artistes à la base plus tournées vers d'autres domaines, tels que la littérature ou le cinéma.

Atsushi Kaneko, originellement plus porté vers le cinéma, est l'un de ses artistes qui s'engouffra vers le manga, l'un des moyens les plus naturels dans cette société pour ceux souhaitant mettre en scène leurs histoires et leurs univers.

Et quel univers que nous propose ce mangaka ! Un graphisme complètement fou identifiable au premier coup d'œil. Des histoires aussi dingues que la galerie de personnages qu'il nous sert. L'artiste japonais que beaucoup aiment à qualifier de Tarantino du manga, pour vous donner une idée de l'orientation que prennent ses livres. Impossible de rester indifférent face à du Atsushi Kaneko ! De l'amusement, du dégoût, du malaise, du sadisme, il nous est donné de passer par tout un panel d'émotions malsaines à la lecture d'un de ses manga, mais une chose est sûre, l'issue de chacun de ses tomes est l'occasion d'en ressortir un sourire de jouissance au bout des lèvres.

Atsushi Kaneko, pour lecteurs avertis ? Oui, assurément ! Ses histoires sont l'occasion de nous entraîner dans des situations extrêmes et très, très crades ! Tout y est excessif mais pleinement assumé, le mangaka poussant le vice tellement loin que cela en devient plus drôle qu'horrible malgré le côté ultra dégueulasse de certaines scènes. En se plongeant dans du Atsushi Kaneko, on s'embarque dans un déchaînement de violence, de grossièretés, de protagonistes bien cinglés, et d'immoralité ! Un seul mot : jouissif !

Et pour parler un peu plus de cet univers si particulier dans la galaxie manga, je me propose de vous présenter ses deux seules œuvres que j'ai eu l'occasion de lire, l'une éditée par Ihmo, l'autre par Ankama. Deux petits trésors sur lesquels se jeter ! (à éviter pour ceux désirant rester sain d'esprit et conserver un certain degré d'innocence…).

Road-Manga Déjanté !

Image

Bambi
- 5 tomes (série terminée en 6 tomes)
- Seinen
- Ihmo


Ma découverte de Atsushi Kaneko.
Un mangaka totalement inconnu pour moi jusqu'en fin d'année dernière où j'eus la chance d'être attiré par la couverture du tome 4, publié après une absence de plus de trois ans. Une publication qui fut assez inespérée pour les fans de l'œuvre disposant d'un très faible exposition aux yeux du public. Après avoir tourné quelques pages et m'être intéressé aux différents titres des chapitres, une petite lumière s'illumina alors dans le coin de mon cerveau. Curiosité atteinte !

Aucun mal pour trouver les premiers tomes, "Bambi" m'a d'abord frappé, et je pense que c'est le cas pour tous ceux ouvrant le volume 1 pour la première fois, par ses dessins en "pseudo noir et blanc". Quelque chose de très spécial à voir et surtout à lire… Le noir et blanc laissant place à un travail d'encrage un peu particulier, passant du rose et blanc, au bleu et blanc, au vert et blanc, … Déstabilisant ! Et une seule phrase aura suffit à faire de moi un fan absolu du manga et de son auteur. La première phrase introduisant l'œuvre et prononcée par la miss qui nous baladera d'un bout à l'autre du pays, des mots caractérisant bien le personnage.

" - Hé ! Toi !
Regarde par ici !
Moi, c'est Bambi.
Et je crève la dalle. "


Accrochez-vous bien, c'est parti pour un pur voyage de folie furieuse !!!

Image

Dead or Dead.
Bambi, mélange exquis entre innocence enfantine et grande adolescente ultra violente. Une jolie jeune fille aimant le rose et les dessins animés pour les moins de cinq ans, trouvant que le sexe c'est dégoûtant, et tenant loin d'elle tout ce qui est tabac, alcool et nourriture grasse et peu saine. Une enfant parfaite ou presque puisqu'à côté de ça, Bambi c'est aussi une démonstration de violence permanente, de tueries toutes plus sanglantes et atroces les unes que les autres et une imagination débordante pour ce qui est de mettre à mort ses victimes de la manière la plus douloureuse et originale qui soit !
Un sacré cocktail (explosif) et une chose est sûre, il ne vaut mieux pas se retrouver sur son chemin. Des ressemblances avec une certaine Revy d'un certain bateau pirate des temps modernes ou d'une Tank Girl, je dirais. Une capacité de survie et un instinct à tout épreuve qui lui seront bien utile pour ce qui va suivre.

Car Bambi a eu droit à être pourchassé par tous les chasseurs de primes et autres assassins psychopathes du pays, une prime de 500.000.000 reposant sur sa tête. Responsable du kidnapping d'un mystérieux gamin attardé, muet et imperturbable, qu'elle nommera Pampi, nos deux voyageurs entreprendront un voyage à travers tout le Japon, le but de la miss en rose étant de ramener le gamin à ses commanditaires, "les Vieux"…

L'histoire est loin d'être exceptionnelle. Quelque chose d'assez simpliste valant surtout pour un aspect déjà évoqué plus haut, les antagonistes qui viendront tenter leur chance en se frottant à la belle.

" - Moi, c'est Bambi.
Et toi, tu dégages. "


Image

En vrac, quelques persos !

Le Boss : Terrible chef de gang apparaissant dès la première page du deuxième chapitre 2. Peut-être l'un des vilains les plus prudents et réfléchis du manga. Clairement la Nemesis de Bambi, son plus redoutable ennemi !!! Bien que cette dernière n'en ait pas réellement conscience… Et bien que la Nemesis du Boss, elle, devrait plus correspondre au mystérieux et redoutable Big Boy !!! Comprenne qui pourra ^^

Benny : Le plus proche allié et meilleur ami de Bambi qui lui sera d'une grande aide dans les rares moments où elle aura l'occasion de souffler un peu entre deux massacres. Plus connu dans le milieu sous le pseudo de "L'Ourson", ce surnom ne cacherait-il pas en fait une personnalité sanglante et barbare ?

Takashi : Jeune garçon inquiet de voir la relation entre ses parents se détériorer. Mais qui pourra compter sur son maître doux et bienveillant pour le consoler et lui prodiguer de sages conseils. Quel gentil maître… ou pas. (une conclusion bien marrante en tout cas ^^ ! Oui, oui, je me fais moi-même horreur.)

Gabba King : Le sex-symbol adulé de toutes, l'incarnation même du rock'n roll et de son plus grand représentant, revu et corrigé par l'œil critique de Atsushi Kaneko. Un personnage assez moindre de par son implication dans le récit, mais un ou deux passages un poil tordu valant le coup d'être ici souligné.

Le public de Gabba King : Complètement dément ! La version ironique et exagérée à 200% de toutes ces groupies un peu dingues ! Et là pour le coup, elles sont bien atteintes ces dames là ^^

La Mama : J'ai un rêve à vous avouer… Celui de voir Oda pomper méchamment ce perso de Kaneko pour définir son quatrième Empereur, Big Mom… Allez Oda ! Parce que le plagiat a aussi ses bons côtés.

Le sale petit morveux : Un sale petit morveux, comme son nom l'indique, ennemi juré de Bambi venant se foutre de sa gueule en lui annonçant la fin d'un de ses proches. Une tête à claques ce mioche !

Ce salaud de Shapeshifter ayant osé prendre l'apparence de Benny : Mais quel salaud ! Comment ose-t-il s'attaquer à un pote de Bambi ?! Il va morfler le bougre !!!

Et j'en passe et des meilleurs (le villages des cochons…) ! Une galerie de personnages faisant très souvent références à des œuvres cinématographiques et partageant tous un point commun, la folie, la violence et l'immoralité !

" - Moi, c'est Bambi.
Et je prends ça.
Et je prends aussi l'argent de la caisse.
Aboule le fric ! "

Image

Mon avis.
Quoi il est pas clair mon avis ?! Nan ?! Bah, en même temps, c'est tout ce manga qu'est pas clair ! Allez ! Sujet suivant !


Welcome to Soil Town !

ImageImage

Soil
- 3 tomes (série terminée en 11 tomes)
- Seinen
- Ankama


Le manga marquant de 2011 ?
Seconde œuvre de l'auteur qu'il m'ait été donné de découvrir et dont j'ai déjà eu l'occasion d'étaler tout mon amour pour les deux premiers tomes dans les "Dernières lectures Manga". S'il y a une série à retenir cette année, "Soil" est clairement un sérieux candidat dans l'optique de décrocher ce titre. Un vrai plaisir de retrouver le trait unique de Atsushi Kaneko dans un autre registre que celui de "Bambi" où une violence bien plus subtile et discrète y fait des ravages dans l'esprit des personnages présents.
C'est très particulier, tout comme son œuvre précédente mais dans un registre différent. "Soil" est avant tout un immense puzzle, comparaison d'ailleurs souvent appuyée dans les dessins de Kaneko et son découpage des cases assez spécial. L'intrigue de départ, même si très étrange, reste simple. Une disparition. Une enquête.
Mais lorsque les indices, les témoins et les suspects prennent tour à tour une allure extrêmement bizarre et malsaine, cela donne lieu à un manga imprévisible et dérangeant, déroutant et passionnant.

Avec ce manga, Atsushi Kaneko pénètre en force dans la catégorie des mangaka de talent à surveiller, qui me tiennent à cœur et que je souhaite faire découvrir.

Une petite ville pas comme les autres.
" Dans la petite ville isolée de Soil, peu habituée à recevoir des étrangers et dans un état de propreté relevant de la perfection, le petit quotidien de ses habitants sera chamboulé par l’arrivée soudaine de tout un tas de policiers, dont nos deux personnages principaux, les inspecteurs Yokoi, un homme d’un certain âge blasé et ayant roulé sa bosse, vulgaire et sans gêne, et Onoda, une jeune cruche timide et maladroite martyrisée par les remarques sexistes de son collègue. La raison de cette arrivée dans ce village à priori sans problèmes, la disparition dans des circonstances étranges de la famille Suzushiro, le père, la mère, la fille, leur hamster, ainsi que celle d’un policier. La disparition aurait eu lieu sans aucune trace de violence ou d’effraction, comme par magie, lors d’une coupure de courant générale dans la ville ayant eu lieu dans la soirée de la veille. Autre détail troublant, la présence d’une énorme colonne de sel s’élevant jusqu’à la toiture dans la chambre de la fille… Encore plus déroutant, l’apparition dans la cour du collège d’une immense pyramide de sel conique haute de plusieurs étages avec à son sommet, soigneusement posé le petit cœur fraîchement arraché du hamster disparu…
Commence alors une enquête des plus étrange et passionnante où les habitants de cette ville à l’allure si propre et polie, s’avéreront bien plus mystérieux et rongés par des défauts très dérangeants… "


Image

L'avis étrange du mystérieux Portgas.
" Et bah encore un sacré manga O.o On est à la limite du trash, entre Yokoi et son gros côté pervers et dégueulasse, Onoda qui semble totalement à côté de la plaque. Le village de Soil qui en apparence est parfait mais qui doit cacher de sacré cadavre dans le placard, et ca rend le tout vraiment très glauque, c'est tellement lisse que ca en devient étouffant, la psychologie des habitants fait quand même bien peur et le délégué de la ville, alors là... Carrément flippant. C'est vraiment un manga à l'ambiance très étrange et c'est rare de voir ca, les graphisme se prêtent vraiment à ca en plus. Je crois que le must du flippant pour moi, ca a été la réunion de tous les délégués du village, un sacré moment O.o Et donc l'enquête en elle-même qui est plus que louche et avec le coup du coeur de hamster, on entre bien le trash aussi -_- Bref, c'est un manga très dérangeant mais franchement passionnant et rien qu'avec la longue intro sans texte, on pouvait se douter d'un manga spécial... C'est vraiment à lire je pense et j'ai hâte aussi de voir de quoi retourne la suite ! "

L'avis bizarre de l'énigmatique cielo.
" On continue dans ce gros délire graphique et psychologique qu'est cette petite visite violente et perturbante de cette charmante bourgade de Soil Newtown. L'enquête sur la disparition mystérieuse de la famille Suzushiro et les colonnes de sel se poursuit sans qu'on n'y comprenne grand-chose, nous entraînant vers des pistes n'étant pas forcément liées à l'enquête mais révélant des aspects sinistres de cette ville jouant sur les apparences. Et alors que la pression de la présence des inspecteurs se fait de plus en plus intense, des langues vont commencer à se délier dans une cascade de violences et de persécutions.
Deuxième tome se dévorant d'une traite. Des intrigues qui s'éclaircissent. D'autres naissantes embrouillant encore plus la situation. Certaines scènes sont assez terribles, comme celle de la première visite de Kento chez le dentiste, horrible… Mais vers où se dirige-t-on avec cette enquête ?! Cette histoire est complètement dingue (y a qu'à voir la révélation finale de ce tome ! 'sont tous barges !) et avec "[i]Soil
", Atsushi Kaneko s'impose comme un auteur à suivre dans le futur. Un style dans ses dessins et dans sa narration très original et tout de suite reconnaissable. Du grand talent aussi pour ce qui est des couvertures pourtant si simples mais dégageant ce petit quelque chose de très malsain propre au manga.
Une tuerie !!!!! "[/i]

Tous suspects !
Alors ? Qui peut bien être le responsable de la disparition de la famille Suzushiro qui eut lieu cette nuit là ? Une idée ? Non ?
Dans ce cas, laissez moi vous faire un petit tour des lieux de cette communauté mortelle (sans trop entrer dans les détails évidemment) !

Les enquêteurs :
Yokoi : Capitaine de police au regard très critique et dénigrant. Sans-gêne, irrespectueux et vulgaire, il dégage une image plutôt… spéciale pour un "héros" de manga. Il semble néanmoins doter d'une certaine expérience dans ce métier. Sera-t-il suffisamment compétent pour dénouer ce sac de nœuds et distinguer le vrai du faux dans ce qui pourrait être l'affaire de sa vie ?
Onoda : celle qui a eu le malheur et la malchance d'être attribuée comme partenaire à l'insupportable capitaine Yokoi. La pauvre, elle va en baver, surtout que son caractère un peu étourdi et timoré deviendra un terrain propice aux remarques sexistes et moqueuses de son co-équipier.
Tamura : Le responsable de l'enquête et donc supérieur de notre duo de choc. Et quel responsable… Difficile à situer en terme de compétences tant il semble détaché et effacé dans cette histoire. Il semble bien aimer grignoter entre les repas par contre !
Katakuri : Brigadier en poste la nuit de la coupure de courant et de la disparition des Suzushiro. C'est lui qui découvrit le premier la pyramide de sel au collège de la ville. Il est complètement dépassé par la situation et, franchement, ça se comprend.

Les disparus :
Masaki Suzushiro: L'idée même du père et mari idéal. Professeur et accordeur de piano attentif, doux et aimant dégageant une image très positive.
Noriko Suzushiro : Mère de famille, très sociale et très appréciée, dotée d'une capacité sans pareil dans les travaux de composition florale. Un don inestimable dans cette ville.
Mizuki Suzushiro : Jeune fille ayant tout pour elle. Jolie, sociable, intelligente. Son seul trait distinct étant une maladie un peu particulière.
Ichinose : Brigadier en poste en même temps que Katakuri. Parti patrouiller lors de la coupure de courant, il disparut devant chez les Suzushiro n'ayant le temps d'avertir son collègue que par ces mots : " route… devant chez Suzushiro… individu suspect… homme… debout… tout nu… Mais ?… qu'est-ce que c'est … ? Son… son corps… est recouvert d'écailles… ".
Le hamster : Le pauvre…

Les habitants :
Le délégué : Personnage plein de surprises et au centre même de toute la ville. Tous se tournent vers cet obsédé de la propreté et de l'apparence lorsqu'une décision doit être prise. Il semble aussi susciter un certain sentiment d'inquiétude auprès des autres habitants.
Kento : Garçon au comportement inquiétant, vivant secrètement reclus dans un immeuble désaffecté en ruine. Quel est son lien avec Mizuki Suzushiro ?
Tomiyama et Seki : Deux morveux, détectives en herbe, menant leur propre enquête de leur côté, persuadés que les responsables de l'enlèvement et de la coupure de courant ne sont autre que des aliens.
Sayuri : Vieille femme sinistre vivant à l'écart de la ville. Défigurée d'une grave brûlure au visage, son apparence dénote bien la différence avec la perfection apparente de Soil. Et cela gêne.
L'homme au masque : Etrange personnage portant une vieille relique du passé en guise de masque, découvert dans des ruines à proximité du village. S'affichant comme spectateur, nous l'apercevrons observant les déplacements de nos deux enquêteurs vedettes du toit de l'école.
Le taré : Comme son nom l'indique, il est sacrément allumé celui-là.

Voilà. Je vais m'arrêter là pour la présentation des différents protagonistes, chacun d'entre eux représentant l'une des pièces du puzzle à rassembler pour pouvoir reconstituer la vérité sur l'énigme à laquelle nous avons affaire.

Image

L'ambiance.
C'est très certainement cet aspect là qui m'a le plus plu dans ce manga, l'ambiance. Si "Bambi" est un manga absolument pas prise de tête qui se lit comme une espèce de gros défouloir, "Soil", lui, se lit d'une manière un peu plus posée, mais en restant tout aussi fou. L'ambiance qui y règne nous force à rester attentif au moindre petit indice pouvant nous amener vers un semblant d'hypothèse concernant la résolution de l'affaire, tant l'envie d'en découvrir la vérité est forte. A cela s'ajoute un jeu de la part de Atsushi Kaneko, le mangaka s'amusant à brouiller encore un peu plus les pistes en laissant quelques détails ici et là et ayant tendance à mélanger les genres et les codes du ton général de sa série, le thriller laissant alors place à une certaine idée de fantastique, voire même d'horreur, planant au dessus de toute cette intrigue.
Assurément, ce manga à quelque chose de très particulier. "Soil" est une curiosité, un véritable ovni parmi la quantité énorme de titres disponibles que j'invite vivement à découvrir. Ne serait-ce qu'y jeter un coup d'œil au détour d'une librairie.

Image

Atsushi Kaneko en trois mots !

Et voilà. Un tour d'horizon présentant l'univers de cet auteur. Qui bien sûr ne se résume pas à ces deux seuls manga, mais le reste de ses travaux m'étant inconnus, je préfère éviter d'en parler.
Je sais juste que ces deux oeuvres que sont "Bambi" et "Soil" sont considérées comme ses travaux majeurs et dont il tire sa renommée et toutes les éloges lui étant faites par la critique et la petite communauté de fans s'étant créé et ayant eu le plaisir de découvrir et d'apprécier de telles lectures. Le reste de l'activité de Kaneko à ce jour se réduit à un ensemble d'histoires courtes et quelques essais dans le milieu cinématographique.
En espérant en avoir peut-être intéressés certains. Pour moi, un auteur qui vaut vraiment le coup d'être découvert si tant est qu'on apprécie les histoires associées aux troix termes que j'aime à lui prêter, folie, violence et immoralité.

ImageImage

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Sam 18 Juin 2011 21:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23425
Localisation: Joker
Je vois que vous vous êtes bien amusés dans votre rédaction de la review de Bambi ^__^
Pour ma part j'ai découvert Bambi il y a quelques années à un Epita mais impossible de trouver les (3) volumes à l'époque car sortie confidentielle avec peu de succès apparemment - un peu comme Dorohedoro.
Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir lors du Mangaverstival de cette année que la suite était enfin parue et que les premiers volumes avaient été réédités! Quel joie d'enfin pouvoir se replonger dans la suite de ce pur récit Pulp et d'en découvrir (bientôt) le dénouement! Comme quoi tout arrive!

Image
Bambi - volume 5
Bambi arrive finalement à destination, au repaire des Vieux, mais Charly et ses drôles de dames sont déjà là et c'est la tuerie!
Entre deux explosions de cervelle, nous découvrons enfin le secret derrière cet extravagant kidnapping et la nature du conflit qui oppose les Vieux à Charly! Moins tordu que je l'imaginais mais tout à fait dans l'ambiance et le ton du récit ^_^
En dehors de ces révélations ce sont évidemment les passes d'armes entre les Dames et Bambi qui occupent le gros du volume avec une violence, une rage et un stylisme qui nous sont désormais coutumiers mais dont on ne se lasse pas *_*
Mention spéciale à Mouse dont le stoïcisme fait mouche!
Plus qu'un volume!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 27 Juin 2011 20:48 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Soil - tome 3

Suite de l'enquête de Onoda et Yokoi, ainsi que de celle complètement délirante des morveux Tomiyama et Seki ^^.
Une enquête toujours aussi labyrinthique et je me demande vraiment si l'on peut s'attendre à une réponse claire et nette sur la disparition des Suzushiro à l'issue du manga. Surtout au vu d'un certain passage laissant planer le doute sur l'éventualité d'une réponse aux énigmes et phénomènes étranges entourant ce village de Soil. On a l'impression que l'intrigue avance très vite au vu de la quantité de révélations et de secrets levés dans chaque volume, or chacune de ces avancées semble mener à chaque fois dans une impasse, de nouvelles énigmes et de nouveaux éléments d'enquêtes paraissant complètement surréalistes.
Toujours aussi passionnant, des certidudes sans cesse remises en question, une folie omniprésente dissimulée dans l'ombre de ce village. Pour parler dans le même ton que le capitaine Yokoi, Atsushi Kaneko nous tient par les bourses et amène le lecteur impuissant là où il le désire, c'est à dire son univers défiant toute logique et habité par des portraits de personnages au-delà toute compréhension humaine.
Mais comment arrivera-t-il à tenir son récit au rythme fou sur autant de tomes ? C'est là la plus grande question que je me pose en ce qui concerne "Soil".

Image
Bambi - tome 5

ange bleu a écrit:
Je vois que vous vous êtes bien amusés dans votre rédaction de la review de Bambi ^__^

...
A vrai dire, j'ai même failli parler du chien d'une des drôles de dames, parce que je suis un amoureux de la nature et des animaux, mais c'aurait peut-être été allé un peu loin... Et en parlant du canidé, j'ai du mal à me souvenir si j'ai déjà vu une scène aussi... - ne trouve pas de mots pour la décrire - dans une BD. Et puis bon, en parler m'aurait probablement valu un bannissement à vie.

Donc, à un tome de la conclusion, chargé de révélations, Atsushi Kaneko ne se ramollit pas et fait ce qu'il fait de mieux (ou de pire, c'est selon,), un carnage. Ca pète et ça gicle de partout, le tout dans des éclats de rire de folles furieuses. Mouse est, comment dire..., effrayante, et le coeur même de l'intrigue est tout à fait dans le ton du récit, à savoir, simple, dingue et débile.
Et la réplique qui m'a fait mourir de rire d'un des vieux, " C'est quoi ce travail, Bambi ! T'es même pas fichue de faire une commission correctement ?! " ^^
En attendant le grand final et je ne pense pas me tromper en affirmant voir un truc bien tordu se pointer !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Dim 16 Oct 2011 12:46 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Alors que le dernier tome de Bambi devrait logiquement être en vente au moment où je poste ce message, je reviens sur le déroulement de l'enquête des inspecteurs Yokoi et Onoda dans la petite bourgade de Soil.

ImageImage
Soil - tome 4 et 5

On en arrive à la moitié de la série et la complexité de l'intrigue part dans tous les sens, sauf celui qui nous intéresse, un semblant d'explication à cette mystérieuse affaire de disparitions...
La situation devient complètement folle (plus qu'elle ne l'était déjà en tout cas) avec le début du tome 4, où de multiples scènes de dégradation toutes plus étranges et dérangeantes les unes que les autres ne cessent de se produire, si bien que la ville d'ordinaire si parfaite s'en retrouve totalement défigurée. Un grand malaise et une profonde incompréhension règne alors pour tous, villageois comme enquêteurs... Et lorsqu'en parallèle, le comportement des enfants de Soil change du jour au lendemain, que des espèces de mini trous noirs ou hallucinations collectives se répandent dans les rues et que des personnes semblent apparaître à deux endroits différents au même instant, la situation n'en devient que plus impossible à suivre pour le lecteur, mais ô combien passionnante pourtant !

Horreur, fantastique et thriller continuent de se mêler sans que l'on soit capable de les distinguer les uns des autres, tout comme il s'avère très difficile de distinguer ce qui relève de la vérité et de l'illusion, que Kaneko se plait à embrouiller en les fondant l'un dans l'autre.

Et arrivé à mis parcours, je me propose de faire un récapitulatif des événements les plus troublants et possiblement liés à la disparition des Suzushiro, ceci révélant évidemment du spoil sur les cinq premiers tomes :

Spoiler: Montrer
- Coupure générale d'électricité dans la communauté de Soil Newtown, entraînant la disparition quatre personnes.
- Evocation d'un mystérieux "homme aux écailles" aperçu la nuit de la disparition sur les lieux du crime (un élément de réponse étant suggéré à la fin du tome 5, cet élément là pourrait être sans rapport avec les Suzushiro).
- Apparition de gigantesques pyramides de sel composés d'un élément très rare extraterrestre et trouvable uniquement sur certaines météroïtes.
- Jalousie et haine collective envers les Suzushiro et les "corps étrangers".
- Construction de Soil Newtown sur des restes d'un ancien site archéologique.
- Evocation d'un mystérieux assassin fou aux yeux bandés ayant massacré la population des décennies auparavant.
- Apparition de ce même assassin dans deux endroits différents au même instant, en prison et dans le Soil actuel où il aurait commis un nouveau meurtre.
- Création des "corps étrangers" par les enfants.
- Apparition de "trous noirs" modifiant l'espace même. Ou ne serait-ce qu'une forme d'hullucination collective ?
- Quels liens existaient entre Kento Miyahara et Mizuki Suzushiro ?
- Disparition et secrets de l'inspecteur Yokoi.


A mi-parcours, il est toujours très difficile de distinguer le vrai du faux. En quelle information peut-on se fier pour imaginer certaines hypothèses sur ce qu'il se passe dans cette ville ?

Un manga très difficile à appréhender, mais un manga génial.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Sam 19 Nov 2011 18:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23425
Localisation: Joker
Image
Bambi - volume 6
Et voilà c'est le dernier volume!
Après la destruction de l'île du Destroyer, tout le monde reprend des forces et se prépare pour l'ultime clash qui aura lieu à Destiny Land, un parc d'attraction qui intéresse en soi Bambi rien que pour la présence de Benny l'Ourson, son icone!
Bref trêve de bavardages! Bastons, violences et ultime passe d'armes entre Bambi et Mouse sont au programme dans ce dernier déferlement.
Toujours aussi intense et jouissif graphiquement, le dénouement du plan machiavélique de Charly demeure lui aussi génial. C'est tellement Bambi et c'est tellement la raison pour laquelle ce manga est excellent et si chouette!
L'épilogue achève définitivement la série d'une façon classique et imparable mais ce n'est pas encore tout à fait fini. En effet nous nous retrouverons en février pour le supplément Bambi 0, la préquelle sur les origines de Bambi.
Toujours un peu hasardeux ces histoires d'origine mais je ne doute pas que Atsushi Kaneko saura nous proposer plus que du simple fan service ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Mer 7 Déc 2011 11:16 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23425
Localisation: Joker
Atsushi Kaneko est invité au festival d'Angoulême 2012!
Outre les incontournables séances de dédicace, il participera à une conférence sur l'ambiance noire dans la BD ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Mer 7 Déc 2011 19:37 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Bambi - tome 6 Fin de série
Très légèrement déçu de cet ultime volume dans le sens où je n'ai pas ressenti autant de délires graphiques ou de situations que dans les tomes précédents. Un rythme un peu molasson par moment où j'ai regretté un petit manque en terme d'ultra violence et autres corps hurlant de douleur dans de festifs bains d'acide... Dommage.
Mais bon, lorsque Kaneko se lâche, il ne le fait pas à moitié et le spectacle est clairement au rendez-vous. L'affrontement final entre Bambi et Mouse est monstrueux et génial ^^ Une bonne petite scène d'exécution aussi avec le gars costumé se faisant flinguer pendant la pose photo ^^
Enormément aussi le final aussi avec la dernière entrée en scène de Bambi faisant un dernier tour de piste bien sanglant, ou encore la séquence après générique qui m'a bien fait marrer (le coup du chèque !). Une fin très ouverte donc, notamment sur les origines de notre héroïne au flingue rose, et j'avoue que je ne serais pas contre un éventuel retour de la belle dans les années à venir !
Une courte aventure très fun et passionnante à suivre.
Hâte de voir ce numéro 0 (préquelle à l'univers + autres histoires courtes de Kaneko ?).

Image
Soil - tome 6
Après nous avoir conduit vers des pistes torturées et des impasses complètement folles quant à la résolution de cette mystérieuse affaire de disparition, Atsushi Kaneko nous propose de revenir à la source de l'affaire en posant la question clé, "Qu'est-il arrivé à la famille Suzushiro ?", d'une manière différente : "Qui sont les Suzushiro ?". Une manière d'aborder l'enquête qui amènera à des choses très surprenantes...
Changement de cap avec ce nouveau volume qui nous emmène à porter un regard neuf à toute cette étrange histoire. Toujours aussi excellent et ce même tome étant nommé dans la catégorie polar d'Angoulème 2012.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 9 Jan 2012 20:21 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Je ne suis personnellement pas intéressé parce que Kaneko n'est jamais un mangaka auquel j'ai réussi à accrocher mais je suis sûr que l'info peut en intéresser certains, ou au moins cielo.

Atsushi Kaneko sera en dédicace à Paris le mercredi 25 Janvier à partir de 17 heures. Cela aura lieu à partir de 17 heures à Aaapoum Bapoum, c'est à dire 14 rue serpente dans le 6e.

Source : Mangaverse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 9 Jan 2012 20:31 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Excellente nouvelle, j'y serais ou du moins, ferais tout pour y être ! Des volontaires ? Leto, cielo, ange ... ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 9 Jan 2012 21:25 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
hmmm... un p'tit peu loin Paris... surtout en pleine semaine !
J'étais sûr de pouvoir aller à Angoulème cette année et étais très excité par l'annonce de la présence de Kaneko, mais ça ne se fera pas, une nouvelle fois.
:Luffy erente:
J'espère pour ceux qui iront que le type ne vous fera pas des trucs bizarres.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Jeu 26 Jan 2012 16:43 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Bref, j'ai dit que j'y allé et j'y suis allé !! Et c'était drôlement bien !! *____*
D'une part, car je ne connaissais pas cette petite librairie où on trouve de tout (presque) et abordable (normal c'est de l'occaz') et d'autre part, parce que Kaneko est arrivé assez tôt (une demi heure avant) du coup, j'ai pu le voir longtemps. Je suis arrivé vers 16h, le temps d'acheter quelques tomes de Bambi et le dernier Soil ^^
Il était très content d'être là et a très gentiment répondu à nos questions ! Un très chouette type !!
Il nous expliqua qu'il a débuté le manga très tard, vers 18 ans et avant était plus porté vers la musique Punk (ça se voit dans son look - tatouages, bagues, veste en cuir ... - et aussi, Bambi) et n'a pas donc pas de référence, ni lu de manga quand il était plus jeune. Il n'en lit d'ailleurs toujours pas. C'est pour cela qu'il est à part et qu'il a mis du temps à dessiner et à apprendre à dessiner !

Donc, j'ai eu ma dédicace (enfin mes dédicaces) et je suis reparti ravi et comblé !!

Ci joint : une photo de l'auteur (à gauche) et son traducteur (à droite)

Image



Puis, ma dédicace sur le tome 0 \o/ :

Image



:Sanji amoureu: :Sanji amoureu:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Jeu 26 Jan 2012 22:11 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6951
Localisation: dans la lune
Magnifique!

Tu as bien de la chance! Je m'atais dit que j'y passerai, mais finalement j'ai eu des impératifs immobiliers qui m'ont fait passer mon tour sur ce coup-là! Et je regrette vraiment: ton dessin de dédicace est vraiment génial! Et le bonhomme a un sacré look; la rencontre a dû être bien sympa!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 10:23 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Effectivement, très cool !

Image
Soil - tome 7
Comme ce nouveau tome toujours aussi prenant ! Qui m'a énormément surpris sur un point, la ressemblance étonnante avec la perle horrifique de Junji Itô, Spirale, chose qui ne m'avait jamais frappé jusque là. Où ici, la malédiction étrange et obsessionnelle de la "spirale" serait remplacée par cette notion tout aussi bizarre "des corps étrangers".
Dans ce nouveau volume donc, l'enquête policière laisse complètement sa place à une immersion du côté du fantastique, voire de l'horreur, en nous faisant entrer dans la troisième et dernière partie de l'histoire. Des enquêtes et des énigmes du passé n'ayant à priori aucun lien les unes avec les autres semblent se recouper, les hautes instances des forces de sécurité, visiblement au courant de certaines choses, entrent en scène de manière violente et viennent empiéter sur les investigations de nos deux inspecteurs dans l'intention d'étouffer l'affaire. Les enfants sombrent de plus en plus dans l'obsession "des corps étrangers" et dans leur appel au chaos, se regroupant autour de leur martyr. Et plus rien ne va pour nos deux héros, Yokoi et Onoda qui, se rapprochant de plus en plus de la vérité, se verront museler de force.

Un nouveau tome énorme nous plongeant dans la toute dernière ligne droite du manga. Tous les pions de Kaneko sont en place pour nous offrir un final de folie pour cette histoire complètement ahurissante ! L'heure n'est plus vraiment à découvrir la vérité sur le mystère qui englobe cette ville et la disparition des Suzushiro, mais plus à trouver un moyen de se sortir du pétrin dans lequel se retrouve engluer la ville de Soil à l'issue de cette lecture ! Vite la suite !!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Mar 31 Jan 2012 20:57 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6951
Localisation: dans la lune
Un avant-goût de Bambi Alternative

Quelqu'un avait noté que c'était notre onepiecien Sylvain Chollet qui traduit Bambi?

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Atsushi Kaneko - Folie, Violence, Immoralité
MessagePosté: Lun 6 Fév 2012 21:09 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6951
Localisation: dans la lune
Une interview d'Atsushi Kaneko, à l'occasion de la venue du mangaka en France:
http://www.manga-news.com/index.php/act ... shi-Kaneko

On y apprend vraiment pas mal de choses!!!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com