Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Lun 20 Aoû 2012 20:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Image



Introduction
Kami nomi zo Shiru Sekai est un manga écrit et dessiné par Wakaki Tamiki. Il est pré-publié dans le magazine Weekly Shonen Sunday (Detective Conan, FMA et Kenichi) depuis le 9 avril 2008 et compte à ce jour 18 volumes.
Son titre signifie littéralement « Le monde que Dieu seul connait » qui correspond à son sous-titre anglais (« The World God Only Knows ») mais il est publié en France chez Kana sous le titre de « Que sa volonté soit faite » ^_^


Image



Un auteur revenu des Enfers
Il est difficile de dissocier TWGOK de l’histoire de son auteur qui a été et demeure un Otaku et donc nous allons d’abord nous attarder sur le parcours un brin particulier de Wakaki Tamiki.
Wakaki entre dans l’univers du manga en 1993 : il a 21 ans et remporte le Prix Shogakukan dans la catégorie « jeune auteur ». Cette récompense lui permet ainsi de prendre contact avec la fameuse maison d’édition. Malheureusement ses one-shots ne reçoivent pas un bon accueil chez l’éditeur et au bout d’un an il n’a toujours pas de série régulière.
L’année qui suit ces échecs il est engagé pour la première fois comme assistant mangaka. Si ce travail lui apporte une nouvelle expérience, ses projets de série continuent d’être rejetés et au bout d’une nouvelle année écoulée il décide de retourner dans sa ville natale d’Osaka. Il devient alors un NEET et ne fait pas grand-chose de ses journées en dehors de jouer à des jeux vidéo. Cet état va durer jusqu’en 2000 où il va recommencer à soumettre des one-shots. Ils vont systématiquement échouer à devenir des séries régulières mais Wakaki persiste et réussit finalement en 2006 : il lui aura fallu 13 ans !
Malheureusement « Holy Crystal Albatross » ne va durer qu’une année à l’issue de laquelle la série sera annulée. Les raisons de cette annulation sont peu claires et on fera juste savoir à Wakaki que la sérialisation était un « accident éditorial ».
Sur son blog Wakaki publie toute l’histoire de cette série qui n’aura jamais de fin et c’est à cette époque que se produit un incident assez célèbre sur ce même blog. Il y explique qui lui reste moins de 10 000 yens (environ 100 euros) sur son compte et qu’il a 3 solutions : 1. Réduire ses dépenses 2. S’endetter 3. Annuler la précommande de Ninja Gaiden II. Il choisit l’option 2.
Malgré tout, peu de temps après Wakaki publie un nouveau one-shot : « Koishite!? Kami-sama!! ». L’accueil est mitigé bien que chez la communauté Otaku la réception soit assez enthousiaste. Dans tous les cas ce one-shot a suffisamment de succès pour devenir une série régulière et Wakaki commence en 2008 sa seconde série régulière qui nous intéresse ici : Kami nomi zo Shiru Sekai [The World God Only Knows].
Aujourd’hui la série compte 18 volumes, un animé de deux saisons, deux adaptations en Light Novels et fait partie des titres phare du magazine Weekly Shonen Sunday. C’est ainsi que l’aspirant mangaka-otaku a finalement réussi à publier une série à succès et cela sur un thème purement Otaku comme nous allons le voir.


Image



Histoire
Katsuragi Keima est un Otaku spécialisé dans les Jeux de Drague. Il a pour l'habitude de faire tous les jeux qui sortent sans faute et d'en venir à bout à une vitesse incroyable. Il tient un site de soluce sous le pseudonyme de « Dieu Tombeur » qui est la référence ultime du genre. En tant que bon Otaku les filles réelles ne l'intéressent pas et pour lui la réalité n'est qu'un jeu raté et imparfait, qu'il snobe et méprise.
Elucia de Rux Ima (Elsie) est une démone travaillant aux Enfers. Son travail consiste à retrouver et capturer des âmes en fuite. Ces âmes ont pour habitude de se cacher dans les failles du coeur des jeunes filles et pour les chasser la méthode consiste de les faire tomber amoureuses.
Suite à un quiproquo Keima signe un contrat avec Elsie et va devoir mettre en œuvre toute sa science de « Dieu Tombeur » pour séduire des filles réelles et en 3D!


Image



Personnages

Image
- Katsuragi Keima
Le héros de notre histoire qui ne s’intéresse à rien d’autre en dehors des jeux vidéo (de drague). Cette obsession est poussée à l’extrême car il joue tout le temps et même en cours. Ses professeurs ont renoncé depuis longtemps à l’idée de l’obliger à écouter car outre un don naturel pour le sophisme il est surtout un génie qui obtient toujours les notes maximales.
Sans ami et sans vie sociale, Keima partage donc son temps entre jouer à des jeux et tenir son site à l’immense renommée. Sans égal dans ce domaine, il s’est autoproclamé « Le Dieu Tombeur » et il n’échoue jamais à conquérir sans faute et sans erreur le cœur de toute héroïne virtuelle.
Un autre élément indissociable de son mode de vie est sa fidèle PFP, une console portable qu’il allume dès qu’il n’est plus enfermé dans sa chambre (ce qui lui permet de jouer en permanence). Et il ne va pas sans dire que son budget concernant les jeux est illimité O_o
Insensible, froid et méprisant lorsqu’il s’agit de la réalité, il est au contraire plein de passion et de tendresse lorsqu’il s’agit de jeux. A ses yeux la réalité est illogique et terne, alors que les jeux sont toujours logiques et haut en couleurs.
Son contrat avec Elsie va l’être l’occasion de confronter son immense savoir en relation et analyse sociale-virtuelle avec la réalité. Méthodique et très sûr de lui, sera-t-il aussi bon « psychologue » avec des jeunes filles bien réelles ??!! Et sauront-elles également l’émouvoir ?!

Image
- Elucia de Rux Ima
Elsie est une démone et appartient à la famille des « Nouveaux Démons », des démons qui règnent en Enfers et qui se définissent comme rationnel et raisonnable.
Agée de 300 ans Elsie n’est malheureusement pas un émissaire qui fait honneur à son espèce : maladroite, nunuche, naïve et notoirement incompétente, elle a travaillé pendant 300 ans comme agent d’entretient (aka balayeuse) avant d’obtenir de façon inattendue un poste à l’agence des âmes en fuite !
Néanmoins sa chance repose sur le fait que pour ce travail, chaque démon doit s’allier à un humain qu’on nomme buddy et que le sien est notre « Dieu Tombeur » !
Sur terre son identité de couverture est celle de demi-sœur de Keima et leurs rapports vont effectivement rapidement devenir ceux d’un grand-frère et d’une petite-sœur. Ainsi Elsie ne manque pas d’admiration pour son « Grand-frère Dieu » tandis que ce dernier ne manque jamais de son côté de lui expliquer les choses de la vie (virtuelle) et comment fonctionnent les rapports entre humains (virtuels). Une découverte de la vie humaine un brin... virtuelle!

Image
- Katsuragi Mari
Mère de notre héros, elle l'élève plus ou moins seule car son mari est constamment en déplacement. Aimable, intentionnée et très posée, elle tient un café nommé « Café Grandpa » et on peut se demander si elle ne veut pas tenir également le rôle de grandma tant elle en fait des tonnes !
En réalité son tempérament est plutôt à l'opposé de cette charmante façade : dans sa jeunesse elle faisait partie d'un gang de motards à la réputation volcanique et lorsqu'elle perd patience ses colères sont destructrices !
Néanmoins elle adore son fils et se désespère de son attitude antisociale et de son obsession pour les jeux vidéo.... Ah s'il pouvait lever les yeux de ses consoles...
Elle accueillera Elsie dans la famille avec plaisir même si l’histoire inventée par cette dernière fera quelques étincelles !

Image
- Haqua du Lot Herminium
Démone et amie d'Elise, Haqua est un élément d'élite de leur unité et un chef de district. Première de sa promotion, elle a la réputation d'être un as et de tout réussir à la perfection. L'opposé complet d'Elsie en somme.
Néanmoins la réalité du terrain est tout autre : grâce à Keima, Elsie excelle alors que Haqua doit se démener pour rester au niveau – mais après tout il existe un unique « Dieu Tombeur » !
Faussement hautaine mais souvent très sûre d'elle, Haqua reste tout de même très attentionnée et protectrice envers Elsie même si leur rivalité soudaine la laisse perplexe ! En effet alors qu’elle devrait être une héroïne, elle se retrouve reléguée au rôle d’adjuvant ! Quant à Keima, ses sentiments pour lui sont troubles ^_^


Image



Mon avis
TWGOK repose sur la mise en scène d'une sorte d'ultime Otaku, mais pas petit joueur ou victime/malheureux, mais version XXL qui s’assume totalement. Keima est ainsi l’antithèse de l’être fragile et frustré : il est parfaitement heureux et snobe avec une suffisance hallucinante la réalité.
Ce motif est le point de départ de l’humour et de la dynamique de la narration : un personnage aux réactions constamment décalées qui applique à la réalité des logiques purement de joueur (ex : cumuler des points de rencontres avec la fille même si ça se passe mal !). Un jeu donc sur les codes comme moteur de la narration avec une exploration de l’univers des Otakus : de leur obsession de collectionneurs à leur culte de personnages ou de type de personnages. Tout y passe mais jamais pour les tourner en ridicule. TWGOK est une œuvre d’Otaku pour Otakus et plutôt que de les dénoncer Wakaki s’amuse avec leurs obsessions et leurs tracasseries (ex : chapitre du jeu buggué assez énorme).
Sur le récit lui-même chaque arc de la série est centré sur une fille que Keima doit séduire. L’occasion pour l’auteur d’aborder un archétype et d’en proposer une meta-lecture. Concrètement l’enjeu consiste presque toujours à traiter une « faille » psychologique que Keima résout en usant de méthodes peu orthodoxes. Notre « Dieu Tombeur » malgré tout ce qu’il prétend se révèle être un fin psychologue et observateur de la nature humaine, et joue en fin de compte plus souvent le rôle de thérapeute que de Casanova.
A ce premier élément du manga (meta-récit de jeux de dragues/univers Otaku), s’ajoute celui de l’univers fantastiques des Nouveaux Démons que Wakaki développe et présente petit à petit. Loin d’être un simple décorum, cette partie de l’histoire possède sa propre intrigue et mystères à résoudre, ce qui fait au final de TWGOK une œuvre relativement complète.


Image



Mot de la fin
Je termine la présentation de cet excellent manga avec un mot sur l'animé. Il compte pour le moment deux saisons de 12 épisodes + 1 OAV chaque et couvre environ les 5 premiers volumes. La production de nouvelles saisons est pour le moment assez compromise vu les difficultés du studio qui détient les droits, néanmoins une troisième OAV (consacrée à Tenri) est annoncée pour le 18 octobre 2012, c'est déjà ça.
Et pour nous quitter, les génériques de début des 2 saisons actuelles :

Spoiler: Montrer



_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Lun 20 Aoû 2012 20:56 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012
Messages: 36
Localisation: Dans la cuisine avec Sakura Matou.
Chouette ! Superbe présentation, et la vie mouvementée de l'auteur avant la parution de "TWOGK" est vraiment intéressante.
Je lis la série uniquement avec les tomes vf et j'en suis seulement au tome 4 mais je me marre au moins autant qu'à la lecture d'un tome de One Piece, c'est dire si l'auteur à de l'humour ! :Luffy hilare: Par contre l'humour ne parlera qu'aux otakus et surtout la frange d'otakus qui s'intéressent aux ADV (Visual Novels et eroge), mais ceux qui saisiront les références passeront un excellent moment. J'attends la rentrée avant de m'acheter la suite (avec les tomes 62 et 63 de One Piece).

Mes persos préférés sont Elsy pour sa folie avec les camions de pompiers et sa bonne volonté qui entraîne toujours des catastrophes, et évidemment Keima dont il est difficile de ne pas s'attacher tant le lecteur à de nombreux (trop ?) points communs.

_________________
Image
Mes Mangas et Animes.
MY VN LIST :D
VN en cours -
Image
Truth had gone, truth had gone, and truth had gone. Ah, now truth is asleep in the darkness of the sinister hand.
Spoiler: Montrer
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mar 21 Aoû 2012 23:43 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
ange bleu a écrit:
Introduction
Kami nomi zo Shiru Sekai est un manga écrit et dessiné par Wakaki Tamiki. Il est pré-publié dans le magazine Weekly Shonen Sunday (Detective Conan, FMA et Kenichi) depuis le 9 avril 2008 et compte à ce jour 18 volumes.

Et un sujet dans la Jetée. Avec un super poème/incantation au début. Même si c'est vrai que je mets pas forcément souvent le topic à jour.
Tiens d'ailleurs, je le poste ici le poème :
I am the bone of my world.
Event is my body and ending is my blood.
I have completed over a thousand games.
Unknown to Love, nor known to Hate.
Have withstood dates to conquer many girls.
Yet, those hands will never touch anyone.
So as I play,
Unlimited God Works.



Citation:
Son titre signifie littéralement « Le monde que Dieu seul connait » qui correspond à son sous-titre anglais (« The World God Only Knows ») mais il est publié en France chez Kana sous le titre de « Que sa volonté soit faite » ^_^

Lalala, le titre français n'existe pas, lalala

Citation:
Un auteur revenu des Enfers
Il est difficile de dissocier TWGOK de l’histoire de son auteur qui a été et demeure un Otaku et donc nous allons d’abord nous attarder sur le parcours un brin particulier de Wakaki Tamiki.
Wakaki entre dans l’univers du manga en 1993 : il a 21 ans et remporte le Prix Shogakukan dans la catégorie « jeune auteur ». Cette récompense lui permet ainsi de prendre contact avec la fameuse maison d’édition. Malheureusement ses one-shots ne reçoivent pas un bon accueil chez l’éditeur et au bout d’un an il n’a toujours pas de série régulière.
L’année qui suit ces échecs il est engagé pour la première fois comme assistant mangaka. Si ce travail lui apporte une nouvelle expérience, ses projets de série continuent d’être rejetés et au bout d’une nouvelle année écoulée il décide de retourner dans sa ville natale d’Osaka. Il devient alors un NEET et ne fait pas grand-chose de ses journées en dehors de jouer à des jeux vidéo. Cet état va durer jusqu’en 2000 où il va recommencer à soumettre des one-shots. Ils vont systématiquement échouer à devenir des séries régulières mais Wakaki persiste et réussit finalement en 2006 : il lui aura fallu 13 ans !
Malheureusement « Holy Crystal Albatross » ne va durer qu’une année à l’issue de laquelle la série sera annulée. Les raisons de cette annulation sont peu claires et on fera juste savoir à Wakaki que la sérialisation était un « accident éditorial ».
Sur son blog Wakaki publie toute l’histoire de cette série qui n’aura jamais de fin et c’est à cette époque que se produit un incident assez célèbre sur ce même blog. Il y explique qui lui reste moins de 10 000 yens (environ 100 euros) sur son compte et qu’il a 3 solutions : 1. Réduire ses dépenses 2. S’endetter 3. Annuler la précommande de Ninja Gaiden II. Il choisit l’option 2.
Malgré tout, peu de temps après Wakaki publie un nouveau one-shot : « Koishite!? Kami-sama!! ». L’accueil est mitigé bien que chez la communauté Otaku la réception soit assez enthousiaste. Dans tous les cas ce one-shot a suffisamment de succès pour devenir une série régulière et Wakaki commence en 2008 sa seconde série régulière qui nous intéresse ici : Kami nomi zo Shiru Sekai [The World God Only Knows].
Aujourd’hui la série compte 18 volumes, un animé de deux saisons, deux adaptations en Light Novels et fait partie des titres phare du magazine Weekly Shonen Sunday. C’est ainsi que l’aspirant mangaka-otaku a finalement réussi à publier une série à succès et cela sur un thème purement Otaku comme nous allons le voir.

Woh ! Je savais qu'il avait eu du mal à se faire prépub mais je pensais quand même pas que c'était à ce point. C'est vraiment dommage parce qu'il est loin d'être mauvais. Je lui conseillerai d'ailleurs de changer d'éditeur en plus parce qu'à un moment, juste avant l'arc des Déesses, son éditeur l'a poussé à faire une dernière capture et hahaha, ce qu'elle est mauvaise. On sentait vraiment qu'il voulait avancer dans son manga et que non, il a pas pu aller à son rythme, ce qui rend la capture insupportable. Surtout qu'elle est longue !


Citation:
TWGOK repose sur la mise en scène d'une sorte d'ultime Otaku, mais pas petit joueur ou victime/malheureux, mais version XXL qui s’assume totalement. Keima est ainsi l’antithèse de l’être fragile et frustré : il est parfaitement heureux et snobe avec une suffisance hallucinante la réalité.

Hum ... *tousse*InteractionavecChihiro*tousse*

Citation:
Ce motif est le point de départ de l’humour et de la dynamique de la narration : un personnage aux réactions constamment décalées qui applique à la réalité des logiques purement de joueur (ex : cumuler des points de rencontres avec la fille même si ça se passe mal !).

Hum ... *tousse*InteractionavecChihiro*tousse*

Citation:
Un jeu donc sur les codes comme moteur de la narration avec une exploration de l’univers des Otakus : de leur obsession de collectionneurs à leur culte de personnages ou de type de personnages. Tout y passe mais jamais pour les tourner en ridicule. TWGOK est une œuvre d’Otaku pour Otakus et plutôt que de les dénoncer Wakaki s’amuse avec leurs obsessions et leurs tracasseries (ex : chapitre du jeu buggué assez énorme).

Le manga est lisible et appréciable par des non Otakus. Je l'avais fait lire à un pote qui est tout de même un minimum geek mais qui n'a pas une culture Otaku suffisante pour comprendre les références aux Galge et il a bien apprécié.

Citation:
A ce premier élément du manga (meta-récit de jeux de dragues/univers Otaku), s’ajoute celui de l’univers fantastiques des Nouveaux Démons que Wakaki développe et présente petit à petit. Loin d’être un simple décorum, cette partie de l’histoire possède sa propre intrigue et mystères à résoudre, ce qui fait au final de TWGOK une œuvre relativement complète.

Oui, tout ce qui a trait aux Nouveaux Démons, à l'Enfer puis aux Déesses constitue vraiment le coeur de série. On sent qu'il peut enfin donner la direction qu'il souhaite à sa série et elle n'en est que bien meilleure.
Spoiler: Montrer
Même si en fait, la vrai moteur de sa série, c'est les flamewars entre fans pour déterminer la True Heroine.
D'ailleurs, je vous spoile son nom. C'est Chihiro.


Batora07 a écrit:
Elsy pour sa folie avec les camions de pompiers

Tu veux dire les "Voitures de pompiers" ? Parce que Kana a pas l'air de faire la différence entre une voiture et un camion hein. D'ailleurs, j'en profite. Autant je remercie Kana d'avoir licencié la série, autant le travail qu'ils font dessus est plutôt dégueulasse. Il y a un paquet de fautes et l'adaptation de manière générale laisse vraiment à désirer. Ce qui est très dommage.

Sinon, je vous avais dit que je suis fan de Chihiro ? Non ? C'est donc maintenant chose faite.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mer 22 Aoû 2012 18:41 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012
Messages: 36
Localisation: Dans la cuisine avec Sakura Matou.
Demon Slash a écrit:
Batora07 a écrit:
Elsy pour sa folie avec les camions de pompiers

Tu veux dire les "Voitures de pompiers" ? Parce que Kana a pas l'air de faire la différence entre une voiture et un camion hein. D'ailleurs, j'en profite. Autant je remercie Kana d'avoir licencié la série, autant le travail qu'ils font dessus est plutôt dégueulasse. Il y a un paquet de fautes et l'adaptation de manière générale laisse vraiment à désirer. Ce qui est très dommage.


Oh, purée j'avais jamais fait gaffe mais après vérification c'est gros comme une maison. :Sandji sur le cul: Enfin bon, ça ne m'avait pas marqué parce que les images parlaient d'elles même, mais c'est vrai que pour une maison d'édition comme Kana ça fait un peu mal de voir ça. :Chapeau de paille goute:

_________________
Image
Mes Mangas et Animes.
MY VN LIST :D
VN en cours -
Image
Truth had gone, truth had gone, and truth had gone. Ah, now truth is asleep in the darkness of the sinister hand.
Spoiler: Montrer
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mer 22 Aoû 2012 22:21 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Tiens DS tu ne connaissais pas en détail le (non-)parcours de Wakaki ? En tout cas désormais le sujet de suivi de la pré-publication est complété de celui de l'édition VF! Sur le public de TWGOK, je pense aussi qu'on peut apprécier cette série sans pour autant être otaku ou avoir une culture otaku. Il faut évidemment ne pas être allergique au sujet lui-même (c'est du harem hein^^) mais pour le reste il y a autant d'humour de référence que de situation, donc pas de souci. En tout cas je vois que nous sommes déjà 3 amateurs ici^^
Sinon j'ai créé ce topic cette semaine car vendredi sort le volume 8 dans notre belle contrée et en attendant, j'en profite insidieusement pour reposter mes reviews que j'avais faite dans le sujet des Dernières Lectures ^__^


Image
Que sa volonté soit faite - volume 1

Comme certains le savent, lors de l'Epita de cette année j'ai participé avec MKG39 au Quizz TYPE-MOON. Nous sommes arrivés deuxième (sur 4 équipes) et avons eu droit de choisir un manga parmi un lot : j'ai opté pour le volume 1 de Que sa volonté soit faite - que j'ai choisi en toute connaissance de cause ^_^
C'est parti!
Katsuragi Keima est un Otaku spécialisé dans les Jeux de Drague. Il en a tellement fait et devenu si fort à ce type de jeu qu'il est surnommé sur le net, le "Dieu Tombeur". Evidemment en tant que bon Otak' les filles réelles ne l'intéressent pas et pour lui la réalité n'est qu'un jeu raté et imparfait.
Elucia de Rux Ima (Elsie) est une démone travaillant aux Enfers. Son travail consiste à retrouver des âmes en fuite. Ces âmes ont pour habitude de se cacher dans les failles des coeurs des jeunes filles et le seul moyen de les libérer est de les faire tomber amoureuses.
Suite à un quiproquo Keima signe un contrat avec Elsie et va devoir mettre en oeuvre toute sa science de "Dieu Tombeur" pour faire tomber amoureux de lui des filles réelles et en 3D!
Nous avons donc un récit dont le principe est de transposer les codes et principes des jeux de drague dans la réalité. Ce premier volume est drôlement sympa et Keima est évidemment tordant par sa logique et ses réactions décalées. Elsie est de son côté naïve et inexpérimentée concernant la vie sur Terre, ce qui donne un duo improbable pour une mission tout de même assez douteuse.
Les deux premières "Héroïnes" de ce volume offrent un début sympatoche et je suis curieux de voir comment la difficulté va augmenter ^_^


ImageImage
Que sa volonté soit faite - volume 2 & 3

Keima et Elsie poursuivent donc leur chasse aux âmes en fuite et rencontrent de nouvelles "Héroïnes" dont ils vont devoir résoudre les problèmes!
Les 3 premières histoires suivent le schéma classique et nous invitent à faire la connaissance :
- d'une idole adepte des choqueurs électriques et qui est terrifiée à la seule idée d'être ignorée,
- d'une bibliothécaire qui est incapable de parler en public,
- d'une Karaté et héritière d'un Dojo qui renie son attrait pour ce qui est doux et mignon car ce n'est pas viril.
La dernière histoire fait entrer en scène une collègue et amie d'Elsie : Haqua du Rot Herminium. L'occasion donc d'en apprendre plus sur les Enfers, les Démons et les âmes en fuite. Haqua est la plus douée et la meilleurs démone de sa génération et elle est à la poursuite d'une âme qui a pris suffisamment de force pour se passer d'hôte. Evidemment tout ne va pas se dérouler comme prévu!
Sans oublier les petites histoires inter-arc bien sympa (ah l'épisode du jeu totalement buggé et impossible à finir^^).
A noter qu'au cours de ces nouvelles aventures Elsie va se découvrir une passion pour un élément spécifique du monde des humains et qui est absolument grandiose à ses yeux : les camions de pompiers!





ImageImage
Que sa volonté soit faite - volume 4 & 5

Suite des aventures de Keima et d'Elsie et de leur chasse aux âmes en fuite. Ces deux volumes proposent pas mal de chapitres stand-alones et c'est vraiment sympa de retrouver nos héros en dehors du contexte de leurs missions : lettre d'excuse démoniaque, rapport fils/mère, secrets des éditions des Jeux (avec le légendaire : on les achète au cas où), un reportage TV sur un fameux site de soluce de Jeux de Drague (Hum, hum) ou encore une journée ordinaire d'Elsie.
Concernant les "cibles", nous faisons donc connaissance :
- avec une jeune fille aux paramètres moyens et très ordinaires : typique d'un personnage d'arrière plan. Impossible selon Keima, mais qui sait ?
- le cas d'une professeur stagiaire : difficulté de surmonter la marche qui sépare élève et enseignant, surtout quand celle-ci se fait un devoir d'être amie avec tous ses élèves,
- une maniaque de la beauté qui ne se sépare jamais de sa Poupée!
Comme toujours Keima joue le thérapeute pour soigner les failles du coeur et les névroses/complexes de ces jeunes filles. Fin psychologue pour quelqu'un qui clame toujours et encore ne trouver aucun attrait ou intérêt à la réalité.


ImageImage
Que sa volonté soit faite - volume 6 & 7

Voici donc les 2 derniers volumes publiés en France actuellement.

Le volume 6 s’ouvre sur une histoire mettant en scène Haqua et qui nous plonge dans son environnement quotidien avec son Buddie (humain aidant un démon dans sa tache de capture d’âmes en fuite).
Le Buddie d’Haqua est totalement improbable et nous comprenons mieux maintenant pourquoi elle est tant désespérée^^ Néanmoins Keima comprend son potentiel et nous fait une jolie analogie avec les vieux jeux de drague de type parcours^^
Une histoire très drôle et rythmée par les tentatives de flirt d’Haqua avec Keima en mode Epic Fail.
La seconde histoire du volume 6 reprend le fil classique avec une nouvelle jeune fille à conquérir. Le récit est raconté essentiellement de son point de vu et la tactique de Keima ici consiste à faire jouer son imagination et ses fantasmes. Assez Mignon.
Le tome se termine par deux petites histoires. Dans la première Chihiro, Ayumi, Elsie plus une autre jeune fille tentent de monter un Girl Band. Outre les difficultés classiques, elles doivent obtenir un score parfait à un examen d’anglais pour officialiser leur club. Elsie "kidnappe" donc Keima pour les coacher : à ce groupe se joint Kanon l’idole et Keima se retrouve donc au milieu d’anciennes conquêtes qui théoriquement l’ont oublié mais tout n’est pas si simple of course ^_^ Là aussi très drôle avec une situation improbable où Keima est forcé de jouer le rôle de soutien scolaire et donc de faire œuvre sociale (une nouvelle fois).
La seconde histoire quant à elle nous propose une réunion aux Enfers des démons chasseur d’âmes en fuite. L’occasion de découvrir l’endroit où Elsie avait passé ces dernières centaines d’années à s’occuper du ménage et de l’entretient ! La revanche de la nulle ? Plus ou moins.

Le volume 7 propose une longue histoire qui occupe presque tout le volume : une amie d’enfance de Keima (c’est relatif vu qu’il n’a jamais eu d’amis^^) resurgie dans sa vie et s’avère être poursuivie par une démone particulièrement sadique et violente : Nora Floriann Leoria.
Double drame vu que ce sont les vacances d’été et que Keima avait prévu 1000 heures de jeux et donc une période d’hibernation ^_^
Volume important pour la série dans tous les cas car entre en scène la première Déesse, Diana, qui apporte une dose de révélations sur l’univers de la série. Là aussi toujours très drôle : entre Keima qui nous explique ce qu'est une vraie amie d'enfance (comprenez une amie d'enfance dans les jeux de drague) et le flashback où déjà gamin il était bien atteint ("je n'ai apporté que 100 piles de rechange pour mes jeux : comme je le redoutais c'était trop peu...") on ne s'ennuie pas^^
Enfin le volume se termine par un chapitre qui nous propose une visite chez les grands-parents de notre héros et un cas de fantôme - ce qui terrifie évidemment Elsie parce que contrairement aux démons, les fantômes n'existent pas, donc ça fait peur ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Jeu 23 Aoû 2012 00:01 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1115
4 amateurs en fait. Même si je pourrais avoir légèrement l'impression d'être un intrus ici il me semblait bien que les images postés par Ange bleu me disait quelque chose :p
Il fut un temps ou j'avais lu quelques chapitres et mon avis reste globalement bon même si je ne l'élèverais pas au niveau d'un excellent manga comme le dit ange bleu dans sa conclusion. A savoir après si c'est parce que je suis pas complètement dans le trip ou si quelques références m'échappent (si par exemple il y en a de faites à propos des Visual Novels) mais on va quand même commencer par les points positifs.

Et là je rejoins Batora sur l'humour, on se prend vraiment quelques bonnes barres de rire dès les premiers chapitres que ça soit par les situations provoquées ou les caractères des personnages avec Keima ou Elsie qui entrent dans des stéréotypes bien définis mais qui marchent à chaque fois. Beaucoup aimé le fait que le scénario posé diffère légèrement de ce qu'on pourrait avoir d'habitude, rien qu'avec la présence de plein de clins d’œils autour de l'univers Otaku. Mais après malheureusement on échappe pas aux clichés du genre du manga "harem" et c'est une critique que j'ai tendance à faire sur ce style là (et à plein de mangas en général en fait -__-). Heureusement que pour ma part l'humour est bien réussi et permet de sortir du lot.

Après je pourrais chipoter en disant que l'auteur semble ne pas avoir les mêmes gouts que moi en matière de consoles mais là c'est le gamer renfrogné qui parle. Bref sans pour autant être un spécialiste du domaine pour rejoindre la question j'apprécie plutôt bien le manga qui semble prendre en profondeur et en intérêt au fil des tomes donc il faudrait que je m'y remette.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Lun 27 Aoû 2012 20:31 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Image
Que sa volonté soit faite - volume 8

Un volume qui illustre une nouvelle fois le désir de Wakaki de développer son univers et son système. Il est découpé en deux parties :
Tout d'abord la partie "Conquête" qui propose deux héroïnes et deux développements qui ne sont pas traités comme des séductions. Début et Fin de la vie adulte sont au coeur de ces récits, au traitement évidemment léger et plein d'humour tout de même! Plus concrètement nous avons droit à une visite à la Campagne et à la question de la succession dans un restaurant de Ramen. L'occasion pour Wakaki de développer la question des Parents et de la Vieillesse.
La seconde partie voit avec horreur Keima se rendre compte qu'il est au dernier jour des vacances d'été et qu'il n'a encore joué à aucun jeu - trop occupé avec son "boulot". Evidemment c'est le moment que choisissent un certain nombre de personnes pour venir lui rendre visite! Une réunion avant tout de démones qui remet du feu sur le mystère autour de la grande évasion des âmes en fuite (Teasing teasing^^). S'en suit un chapitre sur la grande question : Qu'est-ce que le Jeu idéal ? (forcément mordant) et le début d'une nouvelle conquête dont nous parlerons dans le prochain volume.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Dim 16 Sep 2012 15:53 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6533
Localisation: dans la lune
Je viens de lire les 6 premiers tomes de la séries (pas trouvé les 7 et 8 chez le libraires...), et j'ai bien bien accroché! C'est très drôle, ça répond à des codes précis, connus, mais bien maniés et souvent retravaillés. Et puis le background jeux de dragues qui offre une grille de lecture du monde est totalement savoureux.

Si Keima assure le show tout du long, Elsie est très sympa, et les "problèmes" posés par les conquêtes se renouvellent bien et fonctionnent comme des récits entre le psycho et et le genre détective: la recette est efficace. Pour le moment, c'est suffisamment rapide et varié, même dans le traitement, pour qu'on évite le risque de répétition qui semble pourtant pendre au nez d'une telle série. On sent que pour éviter ça le background du monde des Enfers s'étoffe petit à petit pour ouvrir l'intrigue, sans pour autant quitter le cadre posé (le lycée et sa région) ni la perspective adoptée (Keima et les jeux de dragues. Et ça marche bien!

Bref, une lecture fraiche et bien sympathique!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Sam 17 Nov 2012 14:28 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Image
Que sa volonté soit faite - volume 9

Le nouveau TWGOK est sorti! Au programme deux nouvelles conquêtes avec un intermède sur le fil rouge mythologique de la série.
Tout d'abord l'histoire de Nanaka, joueuse de génie de Shogi qui a perdu une partie contre Tenri et qui en est traumatisée! Nous avons donc un récit avec la présence de Tenri ou plutôt celle de Diana, vu que c'est elle qui a battu Nanaka. L'occasion de donner plus d'espace à notre chère Déesse et de tisser plus de lien avec Keima :P Pour le reste un récit sur le thème de l'obsession de la victoire, où même notre "Dieu" devra reconnaître ses limites de "joueur divin" ^_^
Cette partie occupe une bonne moitié de volume et est suivie par un intermède où Diana expose et tease un prochain arc narratif : la recherche des Soeurs Jupiter dont elle fait partie. L'idée de refaire une session sur d'anciens personnages est une bonne idée je trouve, cela va permettre de retrouver certains personnages sympas (j'espère!) dans le cadre d'une nouvelle aventure ^_^ En tout cas je suis un brin impatient.
La seconde moitié du volume retourne aux enjeux de l'arc actuel et nous propose cette fois-ci de rencontrer une jeune fille issue d'une famille riche et de bonne tenue. Bon au vu de la couverture j'étais sûr du ressort scénaristique car je doutais que Wakaki renonce à son système de couverture :p
Bon c'est du classique mais ça n'en est pas moins drôlement marrant, surtout du côté de Keima et de sa déviance sur les Otome Game : "XXX est un gars génial et je ne peux pas abandonner YYY" ^_^
Bref une nouvelle fois un volume excellent et bien rempli en délires en tout genre (le rêve d'Elsy^^).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Sam 8 Déc 2012 01:05 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Une news qui fera plaisir à certains : une saison 3 est annoncée pour l'animé ^_^
http://www.manga-news.com/index.php/act ... soit-Faite
Bon vu que l'arc de Tenri a été adapté en OAV, cette saison 3 devrait donc couvrir les histoires de Tsukiyo (la fan de poupée), Minami (la nageuse), Rieko (le spectre) et Sumire (la ramen girl).
Quant à nous, nous aurons le volume 10 le 15 février prochain!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mar 19 Fév 2013 23:13 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Image
Que sa volonté soit faite - volume 10

Le nouveau TWGOK est là! Il nous propose le dénouement de l'histoire de Yui [devenue un homme] et la longue conquête de Hinoki : une demoiselle absolument parfaite et brillante en tout !
Donc pour le cas de Yui, Keima décide de jouer à fond le rôle de la « Princesse dans le donjon » et outre la situation très drôle, c'est finalement la conclusion qui est particulièrement savoureuse : la transformation radicale de Yui, élevée strictement pour être une femme japonaise idéale et qui a pris goût à la vie de « garçon », décidant désormais de s'habiller exclusivement en garçon (aka uniforme masculin). Bah comme le signale Keima, de nos jours c'est courant, du moment que c'est ce qu'elle désire. Le côté amusant de cette histoire, c'est finalement sa forme classique et éculée et qui devient très amusante version TWGOK parce que évidemment Keima retourne ses codes à son avantage (en jouant la fille faussement passive^^).
Sinon le gros morceau du volume c'est Hinoki, la sœur revenue des US de notre chère Maître Judoka. L'histoire est assez longue car nous avons double ration d'héroïnes et que Keima a bien du mal à trouver ce qui cloche chez Hinoki car elle semble sens « faille ». C'est plein de rebondissement et assez dynamique, et Hinoki fait un show très amusant et semble tout maîtriser, mais Keima a plus d'un tour dans son sac pour trouver sa « faille ».
A noter qu'un chapitre spécial se trouve en plein milieu de l'histoire de Hinoki et c'est bizarre (car rien à voir) mais la fin du chapitre éclaire tout et c'est finalement assez sympa cette digression du « Professeur Grand Frère Dieu » qui nous explique comment réussir une année scolaire^^
Sinon en fil rouge le « complot » se précise avec l'apparition d'un mystérieux personnage qui attend l'apparition d'un Weiss de niveau 4. Et Keima de son côté qui commence à pister les potentielles hôtes de Déesse (pour le moment choux blanc a priori).
Bref un tome plutôt sympa et toujours efficace, et qui nous rapproche doucement du prochain arc.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mar 14 Mai 2013 23:35 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Image
Que sa volonté soit faite - volume 11

Un tome particulier dans son contenu et qui marque a priori le début de la transition vers l'arc 2. Tout d'abord le système de couverture est modifié : Keima se retrouve sur la face arrière de la jaquette, à la place classique des héroïnes, et le personnage féminin passe en couverture : et qui de mieux qu'Elsie pour inaugurer cela ? ^_^
La première moitié est consacrée à la fin de l'histoire de Hinoki et quel final! L'âme en fuite est vraiment devenue géante et terrifiante, et elle a bien failli détruire la ville! La confrontation des deux soeurs étaient vraiment chouette : rien de mieux que les poings pour régler un différent fraternel! Côté intrigue global, on peut mettre enfin un visage sur au moins une "méchante" mais surtout c'est l'intervention de ce personnage qui m'a complètement pris par surprise O_o Je veux en savoir plus^^
La seconde partie est consacrée à de "petites" histoires : le coup de blues d'Elsie, Keima qui doit classer ses jeux par ordre de priorité (!) et enfin un rendez-vous à trois. Voir Keima tenter de réconforter Elsie était bien marrant : Quel événement provoquer ?^^ N'empêche qu'il a trouvé seul au final malgré l'aide des Chihiro et des autres, comme quoi il se socialise bien un peu même si c'est très léger^^ Quant au rendez-vous à trois, la moralité c'est que pour punir Keima il faut l'impliquer dans des événements rêvés par tout garçon normal de son âge^^
En tout cas Keima a désormais un plan pour trouver des déesses et nous découvrirons cela dans le prochain volume, lors de la fête de son école! Comment cela va-t-il se passer ????

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mer 15 Mai 2013 08:44 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
ange bleu a écrit:
En tout cas Keima a désormais un plan pour trouver des déesses et nous découvrirons cela dans le prochain volume, lors de la fête de son école! Comment cela va-t-il se passer ????

C'est l'arc qui a sauvé les manga / Très bien / Bien / Comme dans le reste du manga / Mal / Très mal / Je suis encore déprimé par le résultat (entourer la mention vous correspondant)
Au final, cela dépend beaucoup des gens. Je peux trouver des gens pour chaque option, sauf peut-être le sauveur des manga, et l'impression finale qu'on a de l'arc dépend énormément de qui est sa Waifu dans Kami Nomi. D'ailleurs, ange, qui est ta Waifu dans Kaimi Nomi ? Et cela me fait penser que j'ai pas pensé à définir Waifu quand j'ai fait une mise à jour du vocabulaire. Y'en a d'autres qu'il faudrait que je rajoute d'ailleurs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mer 15 Mai 2013 19:35 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19461
Localisation: Joker
Ca je peux comprendre que ça dépend de sa Waifu vu comment l'arc est annoncé! On verra bien, de toute façon au vu des couvertures on attaquera réellement la partie des Déesses à partir du volume 13. J'imagine qu'il y aura tout de même pas mal d'actions dans cet arc et ce volume vu le sujet.

Sinon mon héroïne fétiche est Chihiro :

Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que sa volonté soit faite [The World God Only Knows]
MessagePosté: Mer 15 Mai 2013 21:22 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
ange bleu a écrit:
Sinon mon héroïne fétiche est Chihiro

Brofist.
Sérieusement, bon goût.

Et là, tu le vois pas mais je me retiens très fort de caser Chihiro et Arc des Déesses dans la même phrase pour pas spoiler. Du coup, je mets les deux dans une phrase sans importance.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com