Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Dim 27 Oct 2013 00:42 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
A SONG OF ICE & FIRE

Image


«Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes...»


L'Origine


Enfin terminé ! Il est enfin là, ce sujet tant attendu par une bonne partie de la communauté de la Volonté du D. Un sujet qui c’est révélé très difficile à faire malgré de nombreux changement de taille. Entre le manque de motivation, la refonte du sujet, la fin de ma lecture, l’abandon du sujet, mes soucis de santé, le manque de communication avec Yuushi. Il aura fallu que ma patience me lâche et que je me jette sur la première partie du tome 5 pour retrouver toute la motivation pour finir ce satané sujet, le plus gros que j’aurais accouché sur la Volonté du D. Mais il fallait au moins ça pour présenter de manière clair et compréhensible cette œuvre que je considère proche de la perfection.
Mais je préfère prévenir, car en plus de vouloir présenter et faire découvrir cette série de roman à tous, nous avons fait en sorte de vous accompagnez dans la compréhension de l’univers du Trône de Fer, un univers très complexe qui peut facilement en dérouter plus d’un. Donc les puristes pourront reprocher la longue attente que je leur ai imposée pour offrir des présentations pas forcément centré sur la réalité du récit mais qui permet de poser les bases de l’univers et donc de sa compréhension.
Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture.

A Song Of Ice And Fire, plus connu par chez nous sous le sobriquet maladroit du Trône de Fer, est une série de romans créer par Georges R. R. Martin il y plus de quinze ans maintenant. J’aurais tendance à définir la création de Martin comme étant une œuvre lorgnant vers un style médiéval fantastique car par de nombreux point, elle s’éloigne énormément des standards de l’héroïc-fantasy purs. Martin a su créer un univers particulièrement réaliste, avec des codes très proches de la vie réelle. Il a su donner vie à un monde riche et complexe sans jamais le rendre lourd et indigeste. Et on ne peut qu’être bluffé par sa façon de gérer et développer un florilège de personnage ayant tous quelque part un rôle à jouer dans l’histoire, du simple figurant aux personnages centraux.
Martin a su également donner une vraie identité à son œuvre, en y incorporant des détails spécifique tranchant avec les univers formatés de la fantasy. Un des points les plus marquant est l’absence totale de chapitre à proprement parlé mais une mise en place de point de vue d’un certain nombre de personnage qui font office de spectateur/acteur des différentes intrigues et évènements qu’ils vivent. Chacun de ces personnages suivront leur propre destiné proposant une histoire parallèle aux intrigues principales mais qui aura des conséquences sur celle-ci. De plus, ces personnages évoluent sans toujours connaitre certains évènements ou information que nous lecteurs connaissons ce qui instaure un sentiment de réalité encore plus accrue. Il en résulte une absence de véritable héros, le cercle des personnages principaux n’est pas fermé et se rempli assez régulièrement de nouvelle tête. De plus, il faut noter toute absence de manichéisme dans le récit, les mauvais ne le sont pas toujours totalement et les bons peuvent faire de mauvais choix.
J’aimerais aussi appuyé sur le réaliste du roman et de sa gestion des personnages secondaires. Il n’y a quasiment aucun personnage non nommé, chacun a un rôle bien défini et même pour certains un passé qui lui donne beaucoup plus de profondeur. D’ailleurs, c’est sûrement un des points les plus intéressant, mais l’histoire ne se cantonne pas au présent, mais a un passé particulièrement développé et soigné.
Pour ce qui est de l’histoire, trois intrigues se démarquent au début de l’histoire. Trois intrigues tout d’abord n’ayant pas vraiment de lien entre elle, mais qui au fur et à mesure va tisser un lien entre elle et réunir par la même occasion toute les autres petites intrigues qui vont naitre pendant la lecture. Le jeu du trône est la plus important des intrigues, elle est centrale et réunis de nombreux personnages. La seconde voit les deux derniers survivants de la lignée des Targaryens complotant pour reprendre le trône de fer, et ce déroule sur un autre continent. La dernière est plus anecdotique et voit une force mystique oublié depuis des millénaires se faire de plus en plus menaçant, et pousser un peuple à vouloir envahir les Sept Royaumes. De là, de nombreuse sous intrigue viendront se greffer pour donner une consistance limite encyclopédique à cette œuvre hors norme.


Le Faiseur d'Histoire

Image


George R. R. Martin. Ce grand auteur spécialisé dans la Fantasy est la preuve que mieux vaut tard que jamais. Malgré quelques récompenses comme plusieurs prix Hugo pour Blood of the Dragon, quelques prix Locus pour Le Volcryn et des prix Nebula avec Les Rois des Sables l'auteur s'accapare de succès avec sa plus grande saga : A Song of Ice and Fire. Cette idée chez lui de la science fiction arrive très tôt, déjà au lycée, George rêvait de supers héros et de comics et se plaisait à écrire des sciences fictions. Diplômé en journaliste mais n'arrivant pas à faire son trou dans le métier, il va décider de se retourner en tant qu'écrivain.

Ses nombreux voyages se ressentent dans son inspiration et reprend des thèmes récurrents dans ses œuvres. Un univers très sombre et noir entouré d'espièglerie et de mensonges ou la victoire est reine, souvent proche de la tragédie théâtrale ses personnages sont néanmoins des héros normaux mais empreints d'une tristesse et d'une mélancolie permanente. Et pour cause dans une interview Geroge R R Martin a même déclaré aimer plus les méchants que les gentils ce qui se retrouve notamment dans sa série phare avec la vision de Points de Vue des personnages. Ainsi la vision manichéenne habituelle est détournée et cela peut permettre aux lecteurs d'apprécier les personnages les plus ignobles et contre les héros.
On retrouve aussi dans cet univers des protagonistes qui défendent leurs valeurs et qui ont chacun leurs propres raisons.

C'est donc en 1996 qui est décidément une très bonne année qu'il lance le premier tome de A Song of Ice and Fire avec pour l'instant 5 tomes parus jusqu'en 2011. A 64 ans, on peut donc imaginer que cette saga là sera sa dernière et qui comportera au total 7 tomes.


L'Inventaire


Georges R.R. Martin a donc initialement prévu que sa saga compterait sept tomes. Au jour d’aujourd’hui, seulement cinq sont sortis mais la version française jouit d’un découpage particulièrement chaotique qui monte le nombre à quinze romans. Voici un récapitulatif des intégrales de la série avec les découpages de la vf.

Image
Intégrale 1 - A Game Of Thrones

- Tome 1: Le Trône de Fer
- Tome 2: Le Donjon Rouge


Image
Intégrale 2 - A Clash Of Kings


- Tome 3: La Bataille des Rois
- Tome 4: L’Ombre Maléfique
- Tome 5: L’Invincible Forteresse


Image
Intégrale 3 - A Storm Of Swords

- Tome 6: Les Brigands/Intrigues à Port-Réal
- Tome 7 : L’Épée de Feu
- Tome 8 : Les Noces Pourpres
- Tome 9 : La Loi du Régicide


Image
Intégrale 4 - A Feast For Crows

- Tome 10: Le Chaos
- Tome 11: Les Sables de Dorne
- Tome 12: Un Festin pour les Corbeaux


Intégrale 5 - A Dance With Dragons

- Tome 13: Le Bûcher d’un Roi
- Tome 14: Les Dragons de Meereen
- Tome 15: Une Danse avec les Dragons

Intégrale 6 - The Winds Of Winter (titre provisoire)

Intégrale 7 - A Dream Of Spring (titre provisoire)



Les Septs Royaumes et ses Personnalités
Image


Une des bases importante à prendre en compte dans le récit pour bien comprendre la place de chacun, c’est l’organisation entre les différentes maisons gouvernantes de Westeros. Elles sont de neuf au total et on leurs propres histoires.
Il faut également savoir que les Sept Couronnes était le nom donné aux royaumes qui gouverné sur Westeros avant la conquête d’Aegon I Targaryen dit le Conquérant qui les unifia. Deux maisons furent éradiquées pendant la bataille, la maison Jardinier et la maison Chenu qui furent remplacé par trois autres maisons vassales. Les Targaryen se réservèrent le droit d’être les seuls à gouverner sur Westeros et à avoir leur propre maison. Cet évènement marqua le début de l’an 1 du calendrier des Sept royaumes.

Image~ Maison Stark ~Image
Winter is Coming
(Le Nord)


Plus grande région des Sept Couronnes, le Nord a un climat assez rude qui lui vaut de n’être pas très peuplé. Entre les landes glacées, les forêts denses de conifère qui forme le Bois-aux-Loups et les marais du Neck qui forme une frontière avec les Conflans, le Nord propose une géographie variée mais dure et sauvage. A l’extrémité Nord de la région on trouve le Mur qui protège le royaume des Sept Couronnes des invasions sauvageonnes. La Garde de Nuit qui y a autorité, règne également sur le Don, large bande de terre aride peu peuplé qui les pourvoit en nourriture.

La capitale du Nord est Winterfell, où y règne les Stark depuis de nombreuses années. Il est un des plus vieux châteaux forts des Sept Royaumes construit par Brandon Stark dit le Bâtisseur, fondateur de la maison Stark, aidé selon la légende par des Géants, à l’instar du Mur. Au pied de Winterfell s’étant la Ville d’Hiver, un bourg qui sert de refuge lors des hivers.

La maison Stark est aujourd’hui gouvernée par lord Eddard Stark, marié à Catelyn Tully et ont eu cinq enfants ensemble, Robb, Sansa, Arya, Bran et Rickon. Jon Snow, du même âge que Robb, est le seul enfant illégitime d’Eddard dont il n’a jamais dévoilé l’identité de sa mère. Il l’élève avec ses autres enfants sans faire de différence. Le diminutif Snow est réservé au bâtard des suzerains du Nord.
Eddard Stark a également un frère plus jeune, Benjen Stark, qui est un frère juré de la Garde de Nuit. Son frère Brandon et sa sœur Lyanna ont péris lors de la rébellion de Robert Baratheon.

Les maisons Bolton, Mormont, Omble, Reed, Karstark, Tallhart, Glover, Cerwyn et Manderly sont les principales maisons vassales du Nord sous les ordres de la maison Stark.

La devise de la maison Stark est « l’Hiver vient ».

Eddard Stark : Plus couramment appelée Ned, cet homme né en 263 est le seigneur de la maison Stark. Il nous est présenté comme un homme de physique froid avec toute la physionomie d'un Stark. Ceci dit le livre révèle que malgré cette personnalité d’apparence glaciale sa cache un homme juste et se défendant pour les droits de la justice, d'honneur et de droiture.
Eddars Stark a épousé Catelyn Tully et eut 5 enfants avec elle : Robb, Sansa, Arya, Bran et Rickon. Mais il a également un bâtard nommé Jon Snow. Son signe distinctif est son épée d'acier valyrien Glace dont il se sert pour effectuer les tâches les plus importantes.

Robb Stark : Né en 283 Robb est tout ce qu'on pourrait qualifier d'un jeune loup. En effet il est le fils héritier de Winterfell et ce sera lui le prochain dirigeant du Nord, pas une simple tâche donc. Il nous est décrit comme avoir plus tiré du côté de sa mère, Catelyn Tully. Il possède un loup nommé Vent Gris qui ne le quitte évidemment jamais, Robb a en effet un sens de l'amitié poussé comme avec Jon malgré qu'il soit bâtard ou Théon bien qu'il soit un Greyjoy.
Loup-Garou : Vent Gris

Sansa Stark : Née en 286 Sansa est une très jolie fille légèrement ingénue puisqu'elle ne jure que par des contes de fées, des chevaliers, des princes etc.. C'est en là tout le contraire de sa sœur Arya. Elle a reçu une éducation stricte qui l'a éduqué de façon à ce qu'elle devienne une vraie dame, ainsi elle doit bien se tenir en toute circonstances pour faire bonne figure auprès du Roi et surtout du prince Joffrey.
Loup-Garou : Lady

Arya Stark : Comme dit plus haut, Arya Stark née en l'an 286 est l'opposée de Sansa. Elle est ce qu'on pourrait qualifier de rebelle préférant les combats à lépée, à l'arc plutôt qu'à la broderie ou autres tâches de "Lady". Elle est également très attachée à Jon Snow (à qui elle ressemble) qui lui offrit sa première épée. Son but en tout cas n'est pas d'être jolie ou d'avoir un portrait flatteur pour les hommes de la cour mais plutôt de vivre des aventures épiques et de voyager.
Loup-Garou : Nyméria

Brandon Stark : Petit jeune de l'année 290, il est appelé Bran tout au long des livres. Il aura un comportement variable dans l'histoire. En effet au tout début il est le garçon rêvant de devenir soldat, happé par toutes les fantaisies et prouvant son agilité en grimpant sur les murs de Winterfell.
Loup-Garou : Été

Rickon Stark : Rickon est le bambin de la famille qui n'a que peu d'importance pour l'instant puisqu'il débute l'aventure à 4 ans.
Loup-Garou : Broussaille

Jon Snow : Né la même année que son demi-frère, Jon est le fils bâtard d'Eddard Stark. Il a d'ailleurs le visage caractéristique de son père en qui il a de nombreux points communs. Malheureusement il obtient l'effet inverser avec Catelyn Tully qui le rejette complètement le traitant tel qu'il est. Jon ne sait donc pas qui est sa mère mais son état de bâtard l'oblige à passer de durs moment, il prend ainsi la décision au tout début d'aller rejoindre la Garde de Nuit pour suivre son oncle Benjen et défendre le Mur.
Loup-Garou : Fantôme

Jeor Mormont : Né en l'an 230 Jeor Mormont est un vieux de la vieille et c'est pourquoi on le surnomme le Vieil Ours en plus de carrure impressionnante et imposante. Toutefois il est adoré par les personnes de la Garde de Nuit car malgré une apparence un peu bourru, Jeor a des airs de chef parfait sachant tirer le meilleur de chacun. Loyal par nature il déteste les hommes qui ne le sont pas, son devoir envers la Garde de Nuit est tel qu'il est l'homme ayant le plu d'expérience sur le Mur. Il est également célèbre pour son corbeau qui le suit de partout sur son épaule.
Affiliation : La Garde de Nuit

Samwell Tarly : Jeune homme enveloppé pour ne pas dire plus, il a été envoyé à la garde de Nuit alors qu'il est froussard devant le moindre danger. Souvent en situation de stress, il est l'homme qui pourrait le moins s'apparenter à l'image de la Garde de Nuit. Maladroit, détestant la guerre et passant plus souvent son temps dans les bouquins qu'à l'entraînement, Samwell revendique son amour pour les connaissances plutôt que pour les armes. Néanmoins il fera connaissance et deviendra ami avec Jon Snow ou ça sera l'occasion pour lui d'apprendre davantage et de devenir un autre homme.
Affiliation : La Garde de Nuit


Image~ Maison Tully ~Image
Family, Duty, Honor
(Les Conflans)


Les Conflans est une région composé de nombreux fleuve dont les trois principaux, la Ruffurque, la Verfuque et la Bleufurque se rejoignent pour former le Trident. En son centre ce trouve un lac immense appelé l’Oeildieu d’où immerge en son centre l’Île-aux-Faces, lieu historique où fut signé le pacte de partage entre les Enfants de la Forêt et les Premiers Hommes.
Les nombreux fleuves qui parsèment les Conflans permettent une agriculture assez abondante mais surtout est un moyen d’échange et de communication très florissant. Malgré tout, les Conflans partagent de nombreuses frontières avec les autres royaumes, l’exposant à de nombreux dangers et difficile à défendre.

La demeure des Tully est Vivesaignes, une forteresse intelligemment construite à la jonction de la Ruffurque et de la Culbute, et dont les murs tombent directement dans la rivière. Elle s’offre une défense naturelle des deux fleuves et sa localisation permet également d’avoir une vue imprenable des environs. Aucun pont ne relie les différentes rives, ce qui donne un avantage énorme en cas de siège, surtout que la partie triangulaire de la forteresse se trouvant sur les terres est inondable. Vivesaignes bénéficie d’un port à l’intérieur de ses murs qui l’alimente en denrée.

La maison Tully n’a jamais eu accès à la royauté et comme pour les Fer-Nés, elle c’est vue bénéficiée de la direction des Conflans après la disparition de la maison Chenu. Lord Hoster est le suzerain de la maison Tully. Il est vieux et diminué mais règne encore avec prudence sur les Conflans. Il a su exploité ces deux filles pour former des alliances stratégiques, mariant Catelyn à Eddard Stark et Lysa à Jon Arryn. Son fils, Edmure est l’héritier direct du trône. Sa femme Minisa est décédée en couche. Il est en froid avec son frère Brynden qui sert désormais la maison Arryn.

Les maisons vassales les plus importantes des Conflans sont les Frey, les Mallister, les Whent, les Darry, les Bracken, les Piper, les Nerbosc et les Vance.

La devise de la maison Tully est « Famille, Devoir, Honneur ».

Hoster Tully : Grand seigneur de Vivesaigues il est toutefois présenté et ce dès le début de la saga comme un vieil homme malade qui possède une haine contre les Lannister. Il est torturé depuis des années et même son mestre très réputé n'arrive pas à la soigner. De plus la mort de son épouse l'a mentalement affecté. Il reste néanmoins très proche de ses enfants qu'il surnomme affectueusement ce qui est le contraire de son frère cadet Brynden.

Catelyn Tully : Fille aînée de Lord Hoster Tully, Catelyn est également l'épouse d'Eddard Stark sire de Winterfell. Son mariage qui n'avait que pour objectif premier de faire naître un ralliement des Tully aux Baratheon et aux Stark fut également un mariage d'amour. En effet sous des apparences glaciales, Catelyn est très éprise de son mari et de ses enfants. En revanche elle repousse tout les autres personnes étrangères notamment Jon Snow le bâtard d'Eddard et Theon Greyjoy sa pupille.
Mis à part ça Catelyn nous est présenté comme une femme volontaire, moderne et qui est capable de prendre des décisions malgré que son rôle de femme la cantonne à des rôles un peu plus restreints, seul son mari écoute beaucoup ses conseils. Malgré tout ça elle n'a jamais pu s'habituer au Nord qui contraste avec sa région natale.

Lysa Tully : Fille cadette d'Hoster Tully, Lysa est la veuve de Jon Arryn. Possédant les cheveux auburn de la maison Tully elle était très belle autrefois mais de nombreuses fausses couches et la mort de son mari la font paraître plus vieille que ce qu'il paraît. De plus Lysa possède un caractère très timide voir craintif préférant la fuite que l'affrontement, en effet elle n'aime pas prendre des responsabilités. Au final elle a donné naissance à fils nommé Robert qu'elle chouchoute avec beaucoup d'attention.

Edmure Tully : Le fils d'Hoster Tully et également son héritier est connu pour sa rapidité à prendre des choix malgré une stratégie un peu en deçà. Il veut tout faire pour prouver sa valeur à sa famille et montre une fidélité sans faille pour défendre les couleurs Tully.

Brynden Tully : Ser Brynden Tully aussi dit le Silure est le frère cadet de Lord Hoster Tully. Son surnom vient d'une bataille avec son frère qui l'a traité de "mouton noir" de la maison. Depuis ce jour Brynden a répliqué qu'il serait le "poisson noir" de la famille et possède son propre blason personnel arborant l'inverse de la maisonnée Tully. Chose étonnante pour un homme de son âge, il n'a pas de descendance et ne s'est jamais marié malgré l'insistance de sa famille, en revanche il reste un chevalier déterminé dont le nom est connu et craint partout dans Westeros.


Image~ Maison Arryn ~Image
As High As Honor
(Le Val)


Le Val d’Arryn comme il est appelé offre un paysage très montagneux jalonné de vallée riche et fertile. Les montages de la Lune, frontière naturelle, sépare le Val des autres royaumes. Elles offrent de nombreuses rivières et lacs de montage. A l’est, les côtes sont morcelés et traitre ce qui empêche tout invasion, que ce soit par l’intérieur que par l’extérieur.

La maison Arryn est une des plus anciennes familles nobles héritées des Andals. Elle possède plusieurs résidences, dont les impressionnantes Eyrié. Les Eyrié, bien que modeste, est assurément une des plus belles forteresses des Sept Royaumes. Réputé imprenable, les Eyrié sont posé sur la cime de la lance du Géant, une montagne qui culmine à plus de six mille mètres. Pour y accéder, il faut emprunter un escalier grossièrement taillé dans la roche, ce qui rend impossible toute invasion. Il existe un monte charge par lequel le château est approvisionné qui sert également à transporter des personnes. De nombreux greniers et caves parsèment la lance du Géant. Une autre des particularités des Eyrié est sa notion de justice. Il n’y a aucun bourreau et toute sentence est appliquée par la porte de la Lune, un trou qui s’ouvre vers un gouffre et où y son poussé les condamnés. Avant ça, ils sont enfermés dans les Cellules Celestes, cachots dont un côté s’ouvre vers le vide et dont le sol est en pente. Les Eyrié ne sont pas habitable en hiver et ne sert que pour l’été.
Les Portes de la Lune est la demeure hivernal des Arryn. C’est à partir de cette forteresse qui débute l’ascension des Eyrié. Elles sont séparées par trois forts disposés le long du chemin pour y prendre du repos.
A noter que l’accès des Eyrié et des Portes de la Lune est fermé par la Porte Sanglante, une forteresse disposé au bout d’un défilé étroit où seulement quatre cavaliers peuvent passer de front.

La maison Arryn est dirigé par Jon Arryn qui est également la main du roi Robert Baratheon. Il est marié à Lysa Tully avec laquelle il a eu un seul enfant, le frêle Robert. La lignée des Arryn est sur le déclin et Jon a déjà eu deux autres femmes qui ne lui ont pas donné d’enfant.
Vu son absence dans le Val, c’est Nestor Royce qui règne à sa place.

Bien que peu nombreuse, les bannerets des Arryn se révèle assez puissante, tel que les Royce, les Belmore, les Corbray, les Rougefort, les Sunderland, les Vanbois, les Moore et les Baelish.

La devise de la maison Arryn est « Aussi haute qu’Honneur ».

Jon Arryn : Sire des Eyrié, Jon Arryn n'est pas seulement un vieux gouverneur des Conflans mais également la Main du Roi de Robert Baratheon. Cette fonction qu'il occupe depuis désormais plusieurs années décrit un homme penché vers la lecture et dont les batailles sont éloignées de lui en raison de grand âge. Également le mari de Lysa Tully c'est à partir de lui que démarrera les intrigues de la série.

Robert Arryn : Ce garnement qui a tout d'un enfant physiquement et mentalement en retard est avant tout l'enfant unique de Jon Arryn et Lysa Tully ce qui en fait l'héritier de la maison. Pourtant malgré son âge (6 ans) sa mère continue de le faire téter, Robert étant en permanence protégé par celle-ci. Empoté comme personne, il reste un môme aimant les contes et surtout les duels à mort.


Image~ Maison Greyjoy ~Image
We do not Sow
(Les Îles de Fer)


Les Greyjoy est la maison suzeraine des Îles de Fer depuis la disparition de la maison Chenu par Aegon le Conquérant. Fort de leur religion et de leur code de conduite culturel propre, les Fer-Nés compensent de leurs maigres ressources en adoptant le pillage des côtes de Westeros.
Les Îles de Fer est le plus petit territoire des Sept Couronnes mais sûrement un des plus rude. Composé des sept îles, dont Pyk qui est également le nom du fief des Greyjoy, elles n’offrent pas un territoire fertile et les Fer-Nés doivent se contenter des ressources de la mer et des nombreuses mines de fer dont l’archipel doit son nom.

Pyk est une forteresse complexe constitué de plusieurs donjons posés sur des îlots rocheux tranchant dont ils ne font qu’un. Chaque donjon est relié par des ponts de bois et de corde et quelques ponts de pierre. Malgré son allure impénétrable, Pyk a déjà connu la défaite lors de la Rebellion des Greyjoy.

C’est Lord Balon Greyjoy qui règne sur les Îles de Fer. Sur les quatre enfants qu’il a eu avec Alannys Harloi, seulement deux sont encore vivant, sa fille Asha et son fils Theon, pupille/otage des Stark. Ses deux fils ainés ont été tués lors de la Rebellion des Greyjoy.
Balon a également trois frères, Euron dit le Choucas devenu pirate, Victarion lord Capitaine de la flotte de Fer et Aeron dit Tifs-Trempés, prêtre du Dieu Noyé.

Les Harloi, Bonfrère, Noirmarées, Botley forment les principales maisons vassales de la maison Greyjoy.

La devise de la maison Greyjoy est « Nous ne semons pas».

Balon Greyjoy : Lord Balon Greyjoy, suzerain des îles de Fer est le père de Theo et d'Asha Greyjoy. Il est un homme très brave très attaché aux valeurs essentielles des Fer-nés qui aime prendre des décisions dans le vif et combattre à court terme. Assez imbu de lui-même sir Balon se trouva plusieurs surnoms dont le plus connu : Lord Ravage.

Theon Greyjoy : Pupille de lord Eddard Stark il reste avant tout le dernier fils vivant de Balon Greyjoy. Beau et charmeur, cet archer très doué semble n'avoir que des qualités si ce n'est son arrogance et sa vantardise au-dessus de toute attente. Pourtant il entretient de bons rapports avec Robb l'héritier de la maison Stark, depuis le temps il a également appris à côtoyer l'entourage de la famille du Nord et à s'entraîner autant intellectuellement avec des mestres ou physiquement avec des maîtres d'armes.

Asha Greyjoy : L'unique fille de Lord Balon Greyjoy est le seul enfant qui lui reste après l'enlèvement de Theon. Très fière elle se comporte comme un vrai garçon manqué et est respecté parmi toutes les îles de fer.

Euron Greyjoy : Euron Greyjoy est l'aîné des frères cadets du célèbre Lord Ravage. Il porte un bandeau afin de cacher son œil gauche ce qui ne le lui laisse que l’œil droit pour voir. Décrit comme charmeur et très dangereux il est caractéristique des Greyjoy à savoir une forte envie au combat et un sentiment de fierté omniprésent.

Victarion Greyjoy : Victarion se situe entre Euron et Aeron dans la fratrie de Balon Greyjoy. Malgré un âge qui commence à être avancé, Balon n'a rien perdu de son talent au combat et de grande prestance. Tout autant sur le plan physique que moral, Victarion cherche à vouloir être grand et à tenir gloire et victoires.

Aeron Greyjoy : Aeron Greyjoy est le plus jeune des frères de Lord Balon Greyjoy. Contrastant avec son frère Euron c'est un homme fin, très grand plutôt vêtu de robes et de toges, ses cheveux et sa barbe représentent sa personnalité burlesque qui lui tombent jusqu'à sa ceinture. Il a al réputation d'être l'un des meilleurs prêtres des îles de fer.


Image~ Maison Targaryen ~Image
Fire and Blood
(La Couronne)


Les Terres de la Couronne est le plus jeune des royaumes de Westeros. C’est Aegon le Conquérant qui s’attribua ces terres après avoir conquis six des sept royaumes grâce en autre à la puissance de ses trois dragons. Port-Réal la capitale fut construire à l’endroit même où Aegon Targaryen débarqua sur Westeros lors de la conquête.
Les Targaryens ont gouverné sur Westeros d’une main de fer pendant presque trois cent ans avant que la rébellion de Robert Baratheon mette à terme à leur ligné dans le sang. Seul deux enfants du dernier roi Targaryen ont survécu et vivent désormais en exile sur le continent d’Essos.
La Couronne vit principalement du commerce maritime grâce à sa grande capitale portuaire Port-Réal et à Sombreval, autre port important du royaume.

Port-Real, capitale de Westeros, est la ville la plus peuplé du continent. C’est une ville portuaire importante construite sur trois collines à l’embouchure de la Nera. Elle est dominée par le Donjon Rouge, puissante forteresse entouré d’un profond fossé garni de pic et d’une épaisse muraille d’où immergent sept imposantes tours d’un grès rougeoyant qui donne son nom à l’édifice.
D’autres bâtiments viennent compléter la capitale comme le grand Septuaire de Baelor, siège de la Foi ou Fossedragon, imposante bâtisse qui servait de demeure aux dragons Targaryens.

Outre Port-Réal, la Couronne compte aussi l’ancien refuge des Targaryens, Peyredragon, forteresse aux sculptures impressionnantes de dragons construite sur une île volcanique d’où s’élèvent encore des volutes de fumées. La magie de Valyria à servit à construire la forteresse et reste encore très présente entre les murs. Peyredragon est un lieu lugubre est peu accueillant que Robert Baratheon à légué à son jeune frère Stannis. Celui-ci étant nommé au conseil restreint du roi, c’est ser Axell Florent qui gouverne pendant son absence.

Les bannerets des Terre de la Couronne sont les maisons Rosby, Castlefoyer, Brune, Bar Emmon, Blount, Slynt, Potaunoir, Rykker, Thorne.

La devise de la maison Targaryen est « Feu et Sang ».

Viserys Targaryen : L'héritier légitime des Sept Courones est Viserys Targaryen. Pourtant il a tout le contraire d'un roi honorable, petit et peu aimable il est également orgueilleux, ambitieux et colérique même avec sa sœur Daenerys. Irrespectueux envers tout le monde il est sûr qu'il regagnera un jour sur le trône et prend son exil comme une injure au roi de Westeros c'est à dire lui-même.

Daenerys Targaryen : Fille d'Aerys II, Daenerys est une sublime jeune femme, svelte possédant les cheveux d'or des Targaryen. Malgré tout elle vit fans l'ombre de son frère et reste très timide écoutant les histoires de son frère à propos des Sept Couronnes qu'elle n'a jamais connu. Très franche et honnête Daenerys aimerait beaucoup voyager et découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux lieux.

Drogo : Drogo ou plus souvent nommé Khal Drogo est un des plus puissants Dothrakis, un peuple nomade. Drogo est dans la fleur de l'âge, ou la maturité et la force se croisent, la preuve en est de par sa longue chevelure qui montre qu'il na subi aucune défaite. De plus à chaque victoire il y rajoute une clochette comme le veut la tradition. Ce chef-né est également très respecté par les siens grâce à sa puissance et son charisme.
Affiliation : Daenerys Targaryen

Jorah Mormont : L'unique fils de Jeor Mormont se situe bien loin de lui. En effet c'est un chevalier exilé qui se retrouve à offrir ses services à Daenerys Targaryen sur les cités libres de l'Est. Cependant il tire beaucoup de son père que ça soit pour ses grandes connaissances du monde ou de sa forte carrure. Jorah reste un homme courageux et puissant malgré ses quarante ans passés essayant de choisir les meilleures options pour sa Daenerys.
Affiliation : Daenerys Targaryen


Image~ Maison Lannister ~Image
Hear me Roar !
(L'Ouest)


Les Terres de l’Ouest est une région montagneuse riche en or, ce qui fait de la maison Lannister la plus riche des Sept Couronnes. Cette barrière naturelle forme une défense impénétrable et justifie le caractère imprenable de Castral Roc, fief des Lannister. Elles partagent ses frontières avec le Bief et les Conflans.

Castral Roc est édifié au sommet d’un roc et posé sur d’ancienne mine d’or. Elle fusionne avec la montagne pour offrir une partie troglodyte. Elle n’a pas toujours appartenue aux Lannister et selon la légende, c’est Lann le Futé qui par une ruse se serait emparé de la forteresse pour ensuite fonder sa propre famille, les Lannister.

Tywin Lannister règne d’une main de fer sur la maison Lannister. Il a été pendant vingt ans la main du roi Aerys II Targaryen et a joui d’une excellente réputation. Tywin a trois enfants, les jumeaux Jaime et Cersei et le nain difforme Tyrion dont il tient responsable de la mort de sa femme en couche.
Son frère Kevan lui tient de conseiller et de bras droit alors que son fils, Lancel, a eu l’opportunité d’être nommé écuyer du roi Robert Baratheon. La sœur de Tywin, Genna a été mariée à un Frey pour unir les deux maisons.
Tywin Lannister peut compter sur des bannerets tels que les maisons Clegane, Payne, Lorch, Verchamps, Crakehall, Ouestrelin, Marpheux, Swift.

La devise de la maison Lannister est « Je rugis !».

Tywin Lannister : Tywin est le seigneur actuel de la grande maison Lannister. Ancienne Main du Roi il est donc le père de Cersei, Jaime et de Tyrion. Tatillonnant les 50 ans, Tywin nous est présenté par un homme inflexible, sévère, rigoureux, froid et un très fin calculateur. Ainsi il est le stratège qui tire les fils et qui s'occupe de dorer le blason, l'honneur et l'image des Lannister.

Jaime Lannister : Fils du Lord Tywin et membre de la garde Royale on le surnomme le Régicide car c'est lui qui en trahissant Aerys II met une fin à la lignée de la dynastie des Targaryens. Grand, blond aux cheveux longs et aux yeux verts Jaime a tout d'un homme idéal puisqu'il excelle autant en tant que stratège qu'en combat. Très courageux il reste néanmoins arrogant même s'il est le seul à émettre une sympathie pour Tyrion. Jaime est également très fier de sa maison qu'il arbore avec plaisir lors de tournois.

Cersei Lannister : Fille du Lord Tywin, Cersei est également l'épouse du roi Robert Baratheon. Elle a donc eu 3 enfants, Joffrey l'actuel prince héritier, Myrcella et Tommen. Elle est aussi la sœur jumelle de Jaime, on y retrouve donc les mêmes caractéristiques, très belle, arrogante au point de vouloir préférer être un homme, elle prend toutefois plaisirs à jouer de ses formes pour toucher ses fins. Tandis qu'elle tient énormément à Jaime et ses enfants, elle voue une haine sans borne à Tyrion pour son atroce laideur.
Elle déteste son frère Tyrion d'une part à cause de sa laideur et ensuite car elle le rend responsable de la mort de leur mère.

Tyrion Lannister : Dernier fils de Tywin, Tyrion est un personnage peu apprécié de son entourage. En effet c'est un nain possédant un corps disproportionné, des yeux vairons qui constitue une laideur telle qu'on pourrait se demande s'il est Lannister. Pourtant malgré son évidence incapacité à combattre il est un fin tacticien, très rusé. Rejeton de la famille mis à part pour Jaime, il développe son seul atout en lisant pour accroître son intelligence. Et malgré ça Tyrion trouve toujours le temps de se noyer dans l'alcool, la nourriture et les filles !

Kevan Lannister : Kevan Lannister et le dernier frère de Lord Tywin. Blond, il a une petite barde qui représente un homme très massif et une carrure très dure. Privilégiant lui aussi l'arrière que le front il est très attaché à sa femme avec qui il aura plusieurs enfants comme Lancel l'écuyer du roi Robert Baratheon. Il officie comme bras droit de son frère dont il reconnait l'évidente supériorité, il est donc un homme très fidèle et loyal mais aussi observateur.

Gregor Clegane : Frère aîné de Sandor Clegane, Gregor est surnommé La Montagne. Il est tout simplement le personnage le plus imposant de Westeros et que personne ne veut affronter. D'un regard il est capable de paralyser un adversaire et d'un coup d'épée de le tuer. En plus d'être un redoutable combattant, Gregor fait surtout office d'une grande cruauté et de sadisme et ne vit que pour les batailles et les tournois.
Affiliation : Tywin Lannister


Image~ Maison Baratheon ~Image
Ours is the Fury
(Les Terres de l’Orage)


La région des Terres de l’Orage est assez modeste, elle offre deux visages géographiques différents. Le nord et le sud sont bordés par de vastes forêts entourées sur la côte par des falaises abruptes et le centre jusqu’à l’ouest par les montages rouges qui offre une frontière naturelle avec Dorne. De nombreuses forteresses recouvrent ces montages, témoignage des anciennes guerres entre les Terres de l’Orage et Dorne. A noter que malgré un climat pluvieux rendant l’agriculture très fertile, la région est dénué de grosse agglomération.

Le siège de la maison Baratheon est Accalmie, une puissante forteresse à l’aspect modeste posée dos à la mer. Elle a été conçue de sorte qu’elle résiste à la puissance des vagues et du vent. Vers la mer, l’enceinte de vingt quatre mètre d’épaisseur est arrondie et n’offre aucun interstice empêchant le vent de s’engouffrer dans la forteresse. En son centre émerge qu’une seule tour semblable à un tambour par son aspect trapu. Son toit est entouré par de nombreux parapets et à l’instar du mur extérieur, dépourvu de toute ouverture vers la mer. On trouve au pied de la falaise que surplomb Accalmie, les vestiges d’un port souterrain donnant sous la forteresse, une énorme ouverture aujourd’hui barré par une puissante grille qui n’était accessible en bateau qu’à marée haute.
Selon la légende, les murs d’Accalmie seraient imprégnés de puissant sort de protection toujours actif.
En l’absence de Renly Baratheon à Accalmie, c’est ser Cortnay Penrose qui en est le gouverneur.

La maison Baratheon est dirigée par le roi des Sept Couronnes, Robert Baratheon qui gouverne à Port-Real, capital du royaume. Marié à Cersei Lannister, il a eu trois enfants, Joffrey, Myrcella et Tommen. Ses deux frères, Stannis et Renly, successivement seigneur de Peyredragon et d’Accalmie siège au conseil restreint du roi.

De nombreuse maison sert la maison Baratheon, tel que les Estremont, les Swann, les Torth, les Selmy, les Dondarrion, les Penrose, les Mervault, les Connington et les Trant.

La devise de la maison Baratheon est « Nôtre est la fureur ».

Robert Baratheon : Robert Baratheon est le fameux roi des Sept Couronnes, celui qui domine tout Westeros. Marié à Cersei, Robert possède une très forte physionomie et qui était très musclé pendant les temps de guerre maniant le marteau comme personne. Mais la paix lui apporta l'alcool et la nourriture à foison et le roi a changé de carrure, enveloppé, la barbe en broussaille il est même infidèle à sa femme en ayant plusieurs bâtards. Robert l'avoue lui-même, il n'est pas fait pour gouverner et préfère laisser sa Main gérer le royaume en préférant la chasse et les fêtes car Robert est avant tout un joyeux luron ! Le roi est également un très grand ami d'Eddard Stark en qui il a une confiance énorme et qui fut son compagnon durant de longues années.

Joffrey Baratheon : Joffrey Baratheon fils aîné et héritier a tout hérité de sa mère. Blonds avec des yeux verts il est aussi très imbu et offre souvent des caprices étant un vrai fils à maman. En effet il ne supporte pas beaucoup son frère, sa sœur et même son père à qui il cherche à se faire respecter ! Il possède aussi un Limier nommé Sandor Clegane qui fait office de garde du corps et de chien pour Joffrey.

Myrcella Baratheon : Myrcella est à peu près du même âge qu'Arya mais a le caractère inverse, très douce et timide elle est également mignonne puisqu'elle possède de longs cheveux d'or marié avec des yeux verts.

Tommen Baratheon : Tommen est le portrait craché de Bran du côté Baratheon. Légèrement rondouillard avec des cheveux blonds, il manque cruellement de détermination mais se voue un grand plaisir aux histoires de chevaliers et aime s'amuser avec Bran. Il forme également un joli duo avec sa sœur Myrcella et apprécie beaucoup Tyrion.

Stannis Baratheon : Grand seigneur de Peyredragon, il est le frère aîné du roi Robert et est positionné comme maitre des navires. Stannis contrairement au roi est très maigre et fin et possède des traits très rigides et sévères. Excellent stratège militaire c'est un homme dur qui apprécie le calme et le silence. Il est d'ailleurs très en froid avec ses frères en qui il veut s'affirmer et leur montrer qu'il doit être respecté.

Renly Baratheon : Renly est l'actuel sire d'Accalmie le fief principal et ancestral de la maison Baratheon. Il ressemble trait pour trait à Robert lors de la rebéllion, très beau, élégant, charismatique, ses cheveux noirs et son regard vif en font un Baratheon pur ! Très moqueur et appréciant l'humour il aime se faire remarquer par sa grâce et son élégance car il n'est pas très bon chevalier. Il est nommé à l'instar de Stannis maître des lois.

Sandor Clegane : Sandor Clegane est un guerrier né. La carrure imposante, la musculature puissante, une maîtrise des armes exceptionnelle, il y a là un homme à la réputation farouche auquel personne ne veut s'affronter. Son visage même présente des traces de la guerre et lui donne un aspect terrifiant. Il est bon de savoir que Sandor déteste les chevaliers car ils jugent que ceux-ci sont hypocrites et vantards. Il rêve d'ailleurs de se venger de son frère Gregor tout aussi terrifiant qui est chevalier contrairement à Sandor. Ce dernier n'est d'ailleurs que le chien de Joffrey Baratheon lui offrant tout ses services d’où son surnom Le Limier.
Affiliation : Joffrey Baratheon

Petyr Baelish : Surnommé Littlefinger, cet être mince, d'apparence fragile portant barbichette et cheveux argentés est le Grand Argentier de Robert Baratheon, autrement dit c'est lui qui se charge des finances. Souvent l'objet de moqueries car ne représentant au final que peu de pouvoirs, les plus sceptiques voient en lui un homme sournois et rusé qui ne se préoccupe uniquement de lui et de ses affaires personnelles. Ainsi Petyr Baelish manie très bien l'art de la manipulation et des mots en usant d'ironie et de cynisme.
Affiliation : Conseil du Roi

Varys : Dit "L'araignée", Varys est similaire à Petyr Baelish pour le côté fourbe et rusé. En effet Varys est l'espion de tout le monde, énigmatique de bout en bout on ne sait pas ce que cherche cet eunuque chauve et potelé. Ses intentions restent un mystère mais ses compétences ne le sont pas puisque chacun sait de quoi il est capable et de tout les renseignements dont il dispose. Varys devient ainsi membre du conseil du Roi et malgré ses manières et habitudes plutôt étranges à double personnalité il reste le maître dans son domaine, intelligence et manipulation pouvant le résumer en deux mots.
Affiliation : Conseil du Roi

Davos Mervault : Ou plus couramment le Chevalier Oignon Davos qui apparaît plutôt tardivement dans l'aventure est un ancien contrebandier devenu chevalier qui peut être considéré comme le bras droit de Stannis Baratheon. Il doit à son seigneur son ascension, en effet Davos possède certaines qualités car c'est un fin stratège et il sait utiliser es compétences d'anciens contrebandier lors de guerres. Sa connaissances sans failles sur le monde et sa loyauté envers Stannis en font un garde de choix pour Stannis. De plus ce chevalier modeste apprécie tout particulièrement faire régner la justice.
Affiliation : Stannis Baratheon

Brienne : Plus couramment appelée Brienne de Torth, cette femme est décrite comme plus grande et plus forte qu'un homme normal. Dotée d'une force capable de faire douter les plus grands chevaliers, Brienne a choisi sa vie : Être chevalier pour le restant de sa vie et mettre au placard sa féminité. Ainsi les descriptions de son physique ne sont pas flatteurs, un physique ingrat et le corps déformé à cause des guerres cela n'enlève à rien à Brienne son extrême sens de l'honneur et son courage sans failles.
Affiliation : Renly Baratheon


Image~ Maison Tyrell ~Image
Growing Strong
(Le Bief)


Avant l’invasion d’Aegon le Conquérant, la maison Tyrell n’était qu’une maison intendante de la maison Jardinier, suzerain légitime du Bief. A la disparition totale de cette dernière, Aegon Targaryen nomma les Tyrell comme nouveau suzerain du Bief.
La maison Tyrell règne désormais sur le Bief, la région la plus fertile et la plus peuplé des Sept Couronnes. Alimenté par le fleuve la Mander et ses nombreux affluents, les terres du Bief jouissent de nombreuse culture et de récolte de qualité, comme son vin venant de la Treille réputé sur tout le continent. Le Bief peut également compté sur un commerce florissant avec le reste du monde grâce à Villevieille, ville portuaire importante, deuxième agglomération du continent après la capitale et siège historique de la Citadelle des Mestres.
Malgré le fait que la maison Tyrell soit une maison riche et puissante, sa suzeraineté récente reste assez fragile, régulièrement contestée par les plus puissantes maisons vassales, en particulier la maison Florent estimant avoir les mêmes droits qu’eux sur la régence du Bief.

Peu de chose sont évoquée sur Hautjardin, siège de la maison Tyrell, dans le récit. Elle fait partie avec Castral Roc des deux forteresses à ne pas apparaitre directement dans le roman. On sait toutefois quelle jouie d’une certaine réputation avec ses formes harmonieuses et sa beauté sans pareil par sa flore luxuriante. Son ambiance chaleureuse et ses nombreuses infrastructures qui embellissent les lieux, jardins, bosquets et fontaines, lui donne un cachet sans pareil pour ce qui est du bien être de ses occupants.

Mace Tyrell est l’actuel seigneur de la maison Tyrell. Il porte de nombreux titre militaire, gouverneur du sud, grand maréchal du Bief et défenseur des Marches. Bien que sa maison règne depuis trois cents ans sur le Bief, il ne cesse d’essayer de s’imposer sur ses maisons vassales. Peu crédible, sa mère Olenna Tyrell s’immisce très souvent dans les décisions politiques. Il est marié à Alerie Hightower ave qui il a eu quatre enfants, Willos, Garlan, Lloras et Margaery. Il voue une haine vivace aux Dornien et à la maison Martell dont le prince Oberyn est responsable de l’handicape de Willos.

La maison Tyrell compte dans ses rangs de puissante maisons vassales, tel que les Hightower, les Florent, les Tarly, les Redwyne, les Rowan, les du Rouvre, et les Fossovoie.

La devise de la maison Tyrell est « Plus haut, plus fort ».

Mace Tyrell : Seigneur de la maison Tyrell il porte les titres successifs de Défenseur des Marches et de Grand Maréchal du Bief. Tout comme Robert Baratheon il était autrefois vigoureux s'est un peu empâté dans le plaisir de l'alcool. Son physique reste toutefois dans une fière allure avec ses cheveux châtains et bouclés. Sa mère Olenna Tyrell surnommée la Reine des Épines joue un rôle conséquent dans ses décisions que ça soit politique ou privée.
Mace Tyrell est également très répulsif envers les Dorniens et ne cache pas sa très grande ambition.

Willos Tyrell : Willos est le fils aîné de Mace. Malheureusement pour lui il est devenu infirme à cause de son premier tournoi face à Oberyn Martell. Il est donc très réputé pour les autres atouts qui ne se jouent pas sur le physique comme l'astrologie ou l'élevage. Très attentionné envers sa soeur, sa galanterie et sa culture est toutefois toujours plus difficile lorsqu'on est incapable de se débrouiller seul.

Garlan Tyrell : Garlan Tyrell ou aussi dit Garlan le Preux est le deuxième fils de Mace Tyrell. Décrit comme séduisant, Garlan préfère toutefois le combat que la cour. Un épéiste très redoutable sous sa forte carrure qui arrive même à surpasser Loras Tyrell. Surnommé par son frère Willos il cherche à se montrer digne pour lui et veut s'entraîner à chaque instant afin d'atteindre des conditions qui pourraient se dérouler en réalité.

Loras Tyrell : Loras Tyrell surnommé le Chevalier des Fleurs est un autre fils de Mace Tyrell. Il a été l'écuyer de Renly Baratheon dont il reste très proche. Très fier de lui Loras est un jeune, beau et très fort chevalier dont la réputation ne cesse de s'agrandir. Décrit comme un prodige sa beauté, sa douceur et ses prouesses dans de nombreux tournois fait charmer toutes les filles de Westeros et provoque la jalousie des garçons.

Margaery Tyrell : Margaery Tyrell est la cadette des enfants de lord Mace Tyrell. C'est une très belle jeune femme très douce, gracieuse et timide qui est très proche de son frère Loras Tyrell. Ses cheveux bruns font également craquer de nombreux hommes.


Image~ Maison Martell ~Image
Unbent, Unbowed, Unbroken
(Dorne)


Dernier royaume à avoir rejoint les Sept Couronnes, Dorne n’a effectivement pas été conquit par Aegon le Conquérant, réussissant à repousser les Dragons des Targaryen et restant indépendant pendant plus de cent cinquante ans. Et c’est par différents mariage avec les Targaryen que la maison Martell fut finalement rattachée aux Sept Couronnes.
Dorne reste toutefois isolé du reste de la royauté par sa géographie d’une part, la région étant la plus au sud de Westeros et souffre d’aridité et de sécheresse. Et d’une autre, elle entretien des relations plus qu’houleuse avec tout d’abord avec le Bief, dont l’animosité persistante est connue dans tout le continent mais également avec les Terres de l’Orage dont la fin de la rébellion de Robert Baratheon fut tragique pour la maison Martell. Elle a su garder ces propres valeurs autant culturelles que politiques.
C’est la région la moins peuplé du continent mais malgré ces terres pauvres, elle a su exploité de nombreux avantages comme l’agriculture de produit exotique unique très demandé dans le reste des Sept Couronnes. La beauté des femmes Dorniennes est également réputée sur tout le continent, tout comme la jalousie de leurs maris.

Lancehelion est la capitale de Dorne et offre la particularité d’être, comme Port-Réal, rattaché à la ville qui se pose à ses pieds. La Ville Ombreuse comme ont l’appelle, est accroché à la base du Rempart Lacis, imposante muraille qui encercle le Palais Vieux, château fort qui domine la ville par ses trois magnifiques tours. La Ville Ombreuse n’est qu’un ramassis de bâtiment, ruelle, bazar en tout genre, crasseux et poussiéreux, couvert par l’ombre du rempart qui lui donne son nom. Alors que Palais Vieux se vante des ses trois tours, la Tour Lance haute de 180 pieds et se terminant par une flèche d’acier dorée, la Tour du Soleil au dôme doré muni de vitraux et la massive Frégate des Sables qui déteint par sa couleurs jaunâtre.

Dorne est gouverné par Doran Martell, qui comme tous les dirigeants de cette région porte le titre de prince. Il souffre de la goutte qui lui déforme les jambes et l’empêche de diriger comme il le voudrait. Il est marié à Mellario de Norvos et a trois enfants, Arianne l’héritière, Quentyn et Trystan. Il confie souvent la direction du royaume à son frère Oberyn lors de ses séjours en cure thermale, homme à la réputation sulfureuse qui a engendré de nombreuse bâtarde et dont la spécialité du poison lui a valu le surnom de Vipère Rouge. Leur sœur, Elia, qui était épouse du prince Rhaegar Targaryen, a perdu la vie, ainsi que ses deux enfants lors du sac de Port-Réal qui marqua la fin de la Rébellion de Robert Baratheon.

Parmi les rangs de la maison Martell, on trouve les maisons Dayne, Santagar, Qorgyle, Ferboys, Uller et Noirmont.

La devise de la maison Martell est « Insoumis, invaincus, intacts ».

Doran Martell : Le prince Doran Marell est le dirigeant actuel de Dorne. Il a eu avec sa femme trois enfants, Arianne, Quentyn et Trystan. Plutôt vieux, ses jambes devenant de plus en plus lourdes est un douleur quotidien pour lui. Atteint d'une maladie appelée la goutte il ne veut pas que les autres soient au courant de sa faiblesse et cherche à prendre le plus possible des séjours agréables et de la protection.

Oberyn Martell : Surnommé la Vipère Rouge, le prince Oberyn est également le frère de Doran. Grand et fin, sa grâce contraste avec son nez et ses yeux acérés. Sa très grande réputation n'est malheureusement pas très flatteuse pour lui car il a engendré beaucoup de bâtardes et est connu pour sa maîtrise dans le domaine des poisons.

Arianne Martell : La princesse Arianne Martell est la fille de Doran Martell. Ses longs cheveux noirs qui s'écoulent tout le long du dos attirent de nombreux prétendants cependant elle a refusé pour l'instant tout ce qui venaient à elle à cause de leur vieillesse. Petite mais gracieuse et appétissante elle est en raison de l'âge avancé de Doran l'actuelle dirigeante de Lancéhélion, la ville de la maison Martell.

Quentyn Martell : Fils aîné du prince de Dorne, il a été envoyé très jeune comme pupille auprès de plusieurs lord, Quentyn a donc pas mal voyagé et a de l'expérience. Garçon franc et peut-être trop sérieux ce n'est pas l'idéal pour les jeunes filles de la cour même ci cela ne l'empêche pas de courir auprès de quelques demoiselles.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Dernière édition par Tôji Tôji Chopper le Mar 29 Oct 2013 18:55, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming
MessagePosté: Dim 27 Oct 2013 00:43 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1115
Développement Spirituel


Il est assez délicat d’aborder le thème de la religion tant celle-ci ce révèle très discrète au court du récit mais ayant une importance primordiale dans les actes de certains personnages. Tout d’abord dépeint comme un outil scénaristique donnant du cachet et de la profondeur à l’univers de George R. R. Martin, la religion va au fil de l’histoire prendre de plus en plus d’ampleur pour révéler des ambitions bien plus importante qu’au départ.
Quatre grandes religions vont ressortir principalement de l’histoire, bien que d’autres plus petites de moindre importance vont servir à développer certaines différences sociales d’une région ou d’un peuple. Ces quatre religions vont avoir des conséquences plus ou moins appuyé sur l’évolution des scénarios en étant représenté par un personnage ou groupe de personnage.

- Les Anciens Dieux -


Le culte des Anciens Dieux est la première religion à faire rapidement son apparition dans le récit par le biais de la Maison Stark. Elle n’a pas précisément d’appellation et doit ce titre barbare par les adorateurs de la religion des Sept. Elle se révèle très ancienne et a été amené par les Premiers Hommes par le biais des Enfants de la Forêt. Mais suite à l’effondrement du royaume des Premiers Hommes par les Andals, leur croyance a été remplacée au Sud du Neck par la religion des Sept. Toutefois, les Anciens Dieux restent majoritairement dominante au Nord, toujours adorés par les Nordiens, les Paludiers et les Sauvageons.

Il n’existe pas de clergé représentant le culte des Anciens Dieux, le seul lien existant entre les adorateurs et leurs dieux est représenté par les Barrals ou plus couramment appelé les Bois Sacrés. Les Barrals sont des arbres emblématiques du Nord, au tronc blanc comme les os, à la sève rouge sang et aux feuillages pourpre ou violet. Mais la particularité principale de certains Barrals est le visage humain qui a été taillé sur le tronc des plus anciens par les Vervoyants, des Enfants de la Forêt dotés du don de vervue, pouvoir permettant de voir à travers les yeux de ces arbres et des faire des rêves prophétiques (les Rêves Verts). Ces Barrals sont appelés des Arbres-Cœurs et représentent directement les Anciens Dieux et c’est par eux que s’adressent les adorateurs pour converser avec leurs dieux. C’est également devant ces Arbres-Cœurs que sont célébré les mariages et les serments solennels.

Très présent dans le Nord, les Barrals ont quasiment tous disparus au Sud, coupé par les Andals. Malgré tout, il en subsiste dans certains endroits particuliers, comme l’Île-aux-Faces au centre de l’Oeildieu, sur laquelle a été conclue la guerre entre les Enfants de la Forêt et les Premiers Hommes, à Vieilleville dans la citadelle des Mestres, à Vivesaignes, dans la forteresse d’Harrenhal, et à Accalmie. Noblecoeur est le dernier sanctuaire des Enfant de la Forêt encore debout, bien qu’hanté et protégé par d’ancien sortilège.

Les croyances intimiste et épuré des Anciens Dieux est fondé sur le cycle de la vie et de la nature. Elle consiste entre autres à une harmonie entre les forces des éléments. Comme pour la religion des Sept, le culte des Anciens Dieux condamnent l’esclavagisme, l’inceste, le parricide et le non respect des lois de l’hospitalité. Les adorateurs sont assez indulgents avec les autres religions, tolérant la pratique des Sept dans le Nord.

- Les Sept -


La religion des Sept, ou également appelé la Foi, est le parfait exemple de la présence très discrète de la religion dans l’histoire. C’est la religion dominante de Westeros, elle est présente pratiquement dans tout le continent, à l’exception du Nord où elle reste très minoritaire par rapport au culte des Anciens Dieux, et complètement rejeté aux Îles de Fer suite à la violente répression du roi Robert Barathéon en conséquence à la rébellion des Greyjoy. Elle a été apporté il y a quatre milles ans par les Andals et a très rapidement remplacé le culte des Anciens Dieux. Malgré son importance, elle a peu de place dans l’intrigue principale et ne semble pas être aussi importante dans le cœur des gens.

Le chiffre sept est bien évidement un symbole important, il représente les sept aspects de leur dieu unique, sept divinités différentes représentant divers places sociales de la société et étapes importante de la vie. Ce sont les « Sept qui ne font qu’Un ». Ils ont chacun une figure humaine et un rôle pour chacun.

¤ Le Père : Il est l’autorité et la justice. C’est auprès de lui que sont jugées les âmes. Il est symbolisé par un homme barbu dans la force de l’âge.
¤ La Mère : Protectrice des femmes, des femmes enceintes et des enfants. Elle incarne également la pitié, la miséricorde et la compassion. Elle est symbolisée par une femme d’âge moyen, souriante.
¤ L’Aïeule : Elle est la sagesse. Sa connaissance permet d’éclairer le chemin à prendre. Elle est symbolisée par une vieille femme ridée avec une lanterne.
¤ Le Guerrier : Protecteur des combattants. Il est prié sur les champs de bataille pour gagner force et courage. Il est symbolisé par un homme armé d’une épée.
¤ Le Ferrant : Il représente l’artisan et l’artisanat. Il est prié pour de nombreuse chose, que ce soit de la qualité de l’acier pour la bataille, que pour la mise à l’eau d’un navire, et même pour la guérison des malades.
¤ La Jouvencelle : Elle représente l’innocence, l’honneur et surtout l’amour. La Jouvencelle est une belle jeune fille qui protège les pucelles.
¤ L’Étranger : Sans visage, androgyne, l’Étranger est la mort, mais aussi l’étrange, l’inconnu. Il est celui qui mène les morts dans l’autre monde. Peu d’adorateur, ce sont souvent les proscrits, les errants et les laisser pour compte.

On retrouve également la symbolique du chiffre sept dans les lieux de culte appelé septuaire, bâtiment heptagonal où y œuvre les Septons et les Septas. La religion des Sept est un ordre organisé et hiérarchisé qui prône la mixité dans ces rangs. Les Septons et Septas ont pour missions de nettoyer le pêché du cœur des gens. Car la Foi estime que l’homme n’est que pêché et qu’il doit se repentir et trouver l’absolution par la confession pour atteindre la béatitude éternelle, ou l’un des sept enfers. Les croyants y trouvent un moyen de rendre leurs âmes immortelles.
Outre le fait de célébrer les mariages, les bénédictions et les enterrements, ils consacrent également des rituels pour accéder à la chevalerie.
La Religion des Sept est également une puissance économique importante.

Il y a une hiérarchie bien spécifique dans la religion des Sept, commençant par le Grand Septons, chef du culte à vie, qui siège au Grand Septuaire de Baelor situé à Port-Réal. Puis viennent ensuite les Saintetés, des Septons et Septas de grande importance qui forment un conseil ayant le pouvoir d’élire un nouveau Grand Septons. Ils résidents tous également dans le Grand Septuaire de Baelor. Dispersé dans tout le continent, les Septons et Septas ont la charge d’élever le culte à travers chaque ville et village. Pour les plus petites communautés, ce rôle est réservé aux Doyens. Et tout en bas de l’échelle ce trouve les Moines, ou Frères qui forment la base de la Foi.

Il existe divers ordres se rattachant à la Religion des Sept, comme les Sœurs du Silence et les Frères Mendiants.

Le rôle des Sœurs du Silence est de permettre d’offrir aux morts le respect qu’ils leurs est dus. Elle s’occupe entre autre de les laver, les habiller et les transporter dans leurs lieux d’origines. Cet ordre est exclusivement féminin. Paré d’un voile qui leurs cachent le visage, pour ne pas croiser le regard des morts, elles ont également ordre de ne pas parler aux vivants.

Les Frères Mendiants est un ordre qui prône la pauvreté comme pénitence. Il prouve leurs humilités en choisissant ce mode de vie et en prêchant la bonne parole.

Bien qu’ayant aucun poids dans la politique du royaume, l’ordre de la Foi Militante, composé des Fils du Guerrier et des Pauvres Compagnons, et dirigé exclusivement par le Grand Septon, était un contrepouvoir très puissant pouvant faire de l’ombre à la couronne. Cet ordre fut dissolu il y a bien longtemps par peur des représailles et la tête des membres les plus extrémistes misent à prix.

- Le Dieu Noyé -


Originaire des Îles de Fer, le culte du Dieu Noyé est une religion uniquement lié à la culture et aux conditions de vie extrêmes des Fer-nés qu’on appel l’Antique Voie. Ont ne trouve aucune trace de ce culte ailleurs que sur les Île de Fer.
L’acceptation de la dureté de leur vie et le sacrifice de soit en sont les principes primordiaux. Ce culte met un point d’honneur à glorifier les plus forts et reste cohérente à la notion de sacrifice volontaire du Dieu Noyé en ignorant la peur de la mort. Celui se serait intentionnellement noyé pour sauver son peuple pour ensuite revenir à la vie. Il est d’ailleurs important pour tous ceux désirant devenir prédicateurs et disciples du Dieu Noyé d’accomplir un rite de passage identique. Ils sont immergé dans la mer jusqu’à la noyade pour ensuite renaitre par un massage cardiaque ou une respiration artificielle. Une prière est récitée pendant le rituel, « ce qui est mort ne saurait mourir mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux » pour finaliser le passage et en faire des Noyés. Ils sont facilement reconnaissables par les vêtements très coloré et leur trique de bois flotté.

Fer-Nés et bateaux subissent un baptême par eau de mer. Et si les enseignements de l’Antique Voie sont respectés, les Fer-Nés ont la conviction qu’à leurs morts ils pourront festoyer pour l’éternité auprès du Dieu Noyé et servis par les sirènes. Les Fer-nés de ce faits ne craignent par la mort par noyade et n’nésite pas à se battre en armure sur leurs navires attestant de leurs dangerosités aux combat.

- Culte de R’hllor -


Originaire d’Orient, le culte de R’hllor est une religion très peu pratiqué en Westeros. Elle ne compte que très peu de représentant et a du mal à ce faire une place sur le continent. Malgré tout, elle semble avoir une importance cruciale dans l’histoire puisqu’elle sera le fer de lance d’un personnage important, voulant s’imposer de force avec de nouvelle conviction religieuse.
Cette religion est profondément manichéiste, reposant sur la dualité de plusieurs éléments, représentant le bon et le mal. R’hllor est la divinité qui symbolise la vie, le jour, la lumière, le feu, l’amour, la chaleur, le féminin, le blanc, l’été, le doux, alors que « l’autre », dieu qui ne doit pas être nommé, incarne la mort, la nuit, l’obscurité, la glace, la haine, le froid, le masculin, le noir, l’hiver et l’amertume.

Les membres du clergé de R’hllor sont personnifié par les puissant Prêtres Rouges. Ils sont très répandus en Orient, plus particulièrement à Asshaï-lès-l’Ombre, ville d’où est originaire le culte de R’hllor, et dans de nombreuses cités libres. Alors qu’à Westeros, très minoritaire, ce fut par le biais d’Aerys II qu’elle fut introduite à la cour. Mais malgré sa fascination pour le feu, le roi fou ne fut jamais un adepte, préférant les tours de ses alchimistes.

Les Prêtres Rouges sont réputés pour être très puissant, et selon leurs ferveurs, se voient accorder certains pouvoirs, comme la résistance au poison, la capacité de discerner le mensonge de la réalité en touchant la poitrine de son interlocuteur, la lecture prophétique dans les flammes et l’ultime baiser donné au mourant.

Il existerait également un légende parlant du retour de l’ancien champion de R’hllor, Azor Ahai, qui ressuscitera pour repousser les ténèbres armé de son épée Illumination.

Le culte de R’hllor reste tout de même une religion assez extrême par son manichéisme qui n’hésiterait pas à immoler par le feu tout détracteur qui s’opposerait à la vision d’un Prêtre Rouge et l’offrir en sacrifice pour son dieu.


Organisations


A venir...

- La Garde de Nuit
- Les Mestres de Villevieille
- La Garde Royale
- Dothrakis

Qu'est ce que vous en pensez ?


Tôji Tôji Chopper


J’ai longtemps cherché l’histoire parfaite, celle qui comblerait toute mes attentes, qui irait plus loin que les histoires classiques d’heroïc-fantasy, proposant des moments épiques et cassant les codes du genre. Une histoire que je pensais utopique, existant uniquement dans mon esprit, un rêve qui ne trouverait jamais la réalité. Et un jour j’ai découvert le Trône de Fer. D’abord sceptique, l’histoire allant plus dans le sens du médiéval que de la fantasy. Comment rendre le tout assez original et recherché sans elfes, nains, orcs, dragons ou autre créature du genre ? Le prologue en met plein la vue, la fantasy est bien présente, mais à très faible dose et très différent des standards. Qu’importe, parce que un de mes rêves se réalise, et ce manière titanesque. Martin arrive à développer une quantité incroyable de personnage sans jamais que l’histoire se dirige vers un seul héros ou groupe de héros. L’histoire n’a pas de centre, bien qu’elle suive les trois fils rouges, ce qui ne l’empêche pas d’aller dans tout les sens et peut développer n’importe quel personnage de manière inattendu, comme si chaque protagoniste pouvait avoir son mot à dire à un moment donné. C’est juste hallucinant et toujours cohérent.
En fin de compte, on se retrouve à avoir dévoré le premier tome et on en redemande encore. Il y a des moments si forts qu’on s’attache réellement à certains personnages, que ce soit de l’affection ou de la haine, de nombreux sentiments nous envahissent sans crier gare. Et le roman ce permet même de nous faire voyager à travers des mondes aussi somptueux que dangereux. Car oui, c’est un véritable voyage que nous propose GoT, on y découvre une géographie belle et riche, toujours cohérente avec un système politique complet et travaillé.
Certains pourraient être complètement déstabilisés par le nombre incroyable de personnage et son univers totalement atypique dont on ne retrouve pas les repaires habituels. J’espère que ce sujet poussera les plus frileux à ce lancer dans cette œuvre hors norme, très prétentieuse mais tellement passionnante.

Je réalise un rêve.


Yuushi


A Song of Ice and Fire. Mine de rien le sujet à été pas mal demandé et s'est fait attendre un bon bout de temps. Les livres et la série connaissent de plus en plus de succès ces derniers temps alors que le premier livre est sorti en 1996 ! Beaucoup de temps avant la gloire et le succès mais quel succès. Je me rappelle d'une conversation avec TTC qui me disait que l'un de ses livres préférés allait enfin être adapté en série et c'est par là que je me suis intéressé aux livres donc dans un premier temps merci Tôji !
Car oui maintenant je peux le dire je n'ai jamais lu des livres autant passionnants et intéressants. Je le rappelle mais la série date d'il y a plus de 15 ans, l'auteur a donc tapé dans de l'original en plus de ça ! Aujourd'hui beaucoup d'auteurs s'inspirent de lui car dans le domaine il n'y a rien de meilleur. Tout d'abord ce qui m'a charmé ce sont les Points de Vue des personnages. L'idée de connaître l'histoire à travers chacun que ça soit les méchants ou les gentils est tout simplement excellente car cela permet de les connaître plus qu'une simple description et d'avoir au final différentes versions de l'histoire.

Après tout Martin est un des maîtres du suspense, on ne sait jamais ce qui va se passer, il peut nous dire que tel personnage est mort qu'on en est pas vraiment sûr et c'est ça qui est génial ! Cette façon que l'auteur a de nous surprendre, d'apporter de nouvelles idées est absolument brillante. Plus tôt j'ai parlé de gentils et de méchants mais c'est le second point qui est génial dans cette œuvre. Le fait que ça ne soit pas un manichéisme idiot ou il y a des héros et des vilains, chacun peut supporter n'importe qui, chacun a son point de vue, chacun agit comme bon lui semble finalement. Cela rajoute un degré de réalisme tout simplement excellent, ce n'est pas parce que tel personnage est sympathique qu'il va forcément vivre et finir roi du monde. A l'inverse ce n'est pas parce qu'untel est une pourriture qu'il va pas réussir son but. L'auteur est capable de nous faire aimer et détester les personnages comme il le veut et chacun est intéressant pour ce qu'il a à offrir.

De plus l'univers est d'une richesse incroyable, que ça soit au niveau des personnages évoqué précédemment ou des lieux, l'auteur fourmille de choses à montrer et je me demande s'il ne s'y perd pas un peu lui aussi parfois ! Je trouve que les thèmes traités sont également d'une intelligence rare, l'auteur ne se prive pas de thèmes qui pourraient être choquants et essaye de donner la version la plus cohérente de son monde et y arrive. Les intrigues politiques sont d'ailleurs vachement passionnantes, on a vraiment l'impression d'avoir affaire à un mélange d'épique et de réflexion ce qui est excellent ! Pour faire court je crois que ce qui me charme le plus dans cette série c'est qu'elle soit originale dans le sens ou contrairement à d'autres œuvres ou on sait que tout va bien se finir, sans trop de dangers ici tout est fait pour correspondre à notre monde, la puissance de l'aspect sexuel, de la politique, la fragilité de l'homme autant d'un point de vue psychologique que physique... L'auteur arrive en plus à nous transmettre des question très philosophiques qui nous pousse ou en tout cas qui me pousse à réfléchir. Les livres en plus de livrer de l'habituel quotidien des batailles épiques et de la guerre nous pousse à réfléchir davantage sur "les coulisses" et c'est ce qui en fait sa force.

Les rebondissements sont imprévisibles et nombreux, toujours excellents et on ne tombe jamais dans le cliché. Sans aucun doute, Martin est devenu pour moi le maître incontesté en la matière.

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mar 4 Fév 2014 15:26 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
Tout d’abord, je tiens à vous féliciter tous les deux pour ce sujet. Ce dernier est incroyablement complet et très agréable à lire. Je l’attendais de pied ferme pour voir ce que vous alliez pondre et pour pouvoir parler plus en profondeur de certains détails avec des lecteurs avertis. Donc il est temps pour moi de me lancer !

~ Jon Snow : La légende du Prince qui fut promis ~
Niveau de spoil : Tome 3
Les spoils allant plus loin que le tome 3 seront balisés (donc si vous regardez la série, vous pouvez lire )


Avant de commencer à vous expliquer le pourquoi du comment de ma théorie, apparemment répandu, il est nécessaire de faire quelques rappels sur certains personnages propre à la mythologie de Martin ainsi que de certaines légendes et prophétie. Commençons donc par expliquer aux éventuels non-lecteur qui est ce fameux Prince.

Le Prince qui fut promis

Le Prince qui fut promis est le nom donné à la réincarnation d’Azor Ahai. Ce dernier étant un personnage légendaire issu des croyances des prêtres rouge du culte de R’hllor. Selon leurs légendes, Azor Ahai fut le champion de la lumière lors d’une époque reculé lors de laquelle les ténèbres menaçaient de recouvrir le monde. Il repoussa ces ténèbres en forgeant une épée magique nommée Illumination qu’il trempa dans le cœur de sa femme Nissa Nissa afin de lui donner son pouvoir. Notons au passage que cette épée légendaire est censé dégagée un chaleur brûlante, ce détail aura son importance par la suite. D’après les prophéties, lorsque les ténèbres menaceront à nouveau le monde, Azor Ahai sera ressuscité/réincarné et combattra à nouveau pour rapporter la lumière sur terre. Toujours selon ces même prophétie, la naissance du Prince qui fut promis, donc de cette réincarnation, se fera dans un lieu entouré de fumée, de sel et d’une étoile sanglante, cette dernière correspondant aussi au réveil des dragons issus de la pierre. Il est évident que cette période de ténèbres est lié à la longue nuit et aux Autres.

Le prince qui fut promis est évoqué à plusieurs moment dans l’histoire, procédons donc par ordre chronologique :

Nous savons dans un premier temps qu’un femme, ressemblant étrangement au fantôme de Noblecoeur, a prophétisé au prince Jaehaerys que le prince qui fut promis naîtra de sa lignée. Rappelons au passage que le Prince Jaeharys deviendra plus tard le roi Jaeharys II et se trouve être le père d’Aerys communément connu sous le nom du roi fou.

Par la suite, nous savons tous que Melisandre prétend que le roi Stannis Baratheon serait le prince qui fut promis et que l’épeé Illumination est apparue dans le bûcher des statues des Spets. Toutefois, comme le fait remarquer plus tard un personnage l’épée de Stannis n’est pas chaude, ce n’est que de la poudre aux yeux.

Spoil ADWD
Spoiler: Montrer
Lors de la venu de Melissandre au mur, cette dernière se désintéresse bien vite de Stannis au profit de Jon Snow. Elle ne voit plus que lui dans ses feux


Il est donc assez évident que Stannis, malgré toute l’affection que je lui porte, n’est pas le Prince qui fut promis. En effet, il semblerait plus probable que ce dernier soit issu de la lignée Targaryen.

Jon Snow, faux batard, vrai prince

Nous abordons maintenant une partie légèrement plus soumise à controverse, quoique très répandu, la filiation de Jon Snow avec la lignée Targaryen.

Officiellement Jon Snow est le fils batard de Lord Eddard Stark, ce dernier l’aillant reconnu comme tel. Toutefois le mutisme d’Eddard sur l’identité de sa mère et des circonstances de sa naissances nous permet de douter sur la réelle filiation de Jon. En effet, ce dernier pourrait être le fils de n’importe qui, pourquoi seule l’identité de sa mère serait elle soumise à des hypothèses ? La seule preuve tangible que nous pouvons avoir sur leur éventuelle filiation c’est que Jon a le physique d’un Stark. Il est donc possible que Jon soit le fils d’un autre Stark, par exemple la défunte sœur d’Eddard, Lyanna. Mais qui est donc son père pour qu’Eddard cache ainsi le fils de sa sœur ? Serais ce un Targaryen, le cacherait-il de peur de la colère de Robert (qui a massacré tous les Targaryen)… serait ce le fils de Rhaegar Targaryen ? Oui.

Reprenons donc le fait de manière chronologique comme précédemment :

En l’an 281, lors du grand tournoi d’Harrenhal relaté dans la légende du chevalier d’Aubier rieur deux rencontres ont lieux. Eddard rencontre Ashara Dayne, ces derniers s’entendent très bien ce qui peut mener Barristant Selmy, lui aussi présent et amoureux de Ashara, à de hâtives conclusions qui ferait d’Ashara la mère de Jon (ce qui est plus tard prouvé comme faux, car l’enfant de cette dernière est une fille). La deuxième rencontre est elle bien plus importante, il s’agit de celle de Lyanne et de Rhaegar. Lyanna tombe dans un premier temps sous le charme du prince héritier lorsque ce dernier chante aune chanson avec sa harpe. Le deuxième jour du tournoi, elle concourt sous l’identité du mystérieux Chevalier d’Aubier rieur et vainc les chevaliers aillant agressé le petit paludier (Howland Reed, retenez son nom) et disparaît mystérieusement. Personne ne réussit à trouver l’identité de ce chevalier. Le roi Aerys envoie donc son fils, Rhaegar, élucider ce mystère. Il est fort probable que ce dernier l’ai retrouvé et fut impressionné par le caractère et la beauté de cette dernière. Ce qui explique pourquoi il couronne cette dernière reine d’amour et de beauté, au lieu de sa femme, lors de la suite du tournoi. C’est à ce moment là qu’ils tombèrent amoureux.

Par la suite, la rébellion éclate suite à l’assassinat de Brandon Stark et Rckard Stark par le roi fou en réclamant que Rhaegar relâche sa captive. En effet, peu de temps avant Lyanna a été enlevé par Rhaegar selon la version officielle. Mais rien ne prouve véritablement l’enlèvement, il pourrait simplement s’agir d’une fuite de Lyanna, alors promise à Robert, vers l’homme qu’elle aime.
Rhaegar va déposer Lyanna à la tour de la Joie et reste un moment là bas avant de revenir vers Port-Réal pour défendre la ville de la Rebellion. Il connaitra le destin que nous lui connaissons tous lors de la bataille du Trident. Toutefois il ordonna au préalable à trois chevalier de la Garde Royale de garder la tour ou se trouvait Lyanna, Arthur Dayne l’épée du Matin, Gerold Hightower et Oswell Whent.

A la fin de la rébellion, Ned se rend à la tour de la joie avec six compagnons afin de récupérer sa sœur. A la suite d’un terrible combat contre les trois chevalier, seul Ned et Howland Reed demeurent vivant. Au passage, Arthur Dayne arborait comme symbole une épéer croisant une étoile filante… désormais ensanglantée. Il entre ensuite dans la tour récupérer sa sœur et… accrochez vous le gros de la théorie arrive.
En effet Ned trouve Lyanna sur sa souche sanglante, cette dernière lui fait promettre quelque chose (promets moi Ned) malgré la fièvre qui la tenaillait alors et lui demande pardon pour avoir aimé le parfum des roses bleues.
La couche sanglante fait penser à un accouchement, apparemment fatale à Lyanna vu se fièvre. Cette dernière aurait fait jurer à Ned de garder secrète l’identité de l’enfant, les Targaryen et leurs enfants étaient un peu massacré à ce moment là. Et s’excuse d’avoir aimé Rhaegar alors qu’elle était promise à un autre et qu’il était le fils du roi fou.

Par la suite, Eddard trouvera à l’enfant, que l’on appellera Jon Snow/Targaryen un nourrice du nom de Wylla. Ce nom vous est peut être familier, il s’agit du nom que Ned donne à Robert pour parler de la mère de Jon (ou je ne dirais plus son batard). Il ramène ensuite Jon à Winterfell et le fait passer pour son batard en restant volontairement evasif à son sujet.

Après la mort d’Eddard Stark, seul Howland Reed, la père de Jojen et Meera, connaît la vérité sur les mystérieux événements de la tour de la joie et donc du cas Jon Snow. Espérons le voir rapidement.

Sienne est la chanson de glace et de feu

Il n’y a pas grand chose à dire sans spoiler dans cette partie, si ce n’est qu’il existe une chanson mystérieuse aillant étroitement liée au prince qui fut promis, c’est la chanson de glace et du feu (soit le titre de l’œuvre au passage) qui semble faire de Jon Snow, fils de glace et de feu, un très bon candidat pour être le Prince qui fut promis.

Nous pouvons aussi évoquer ici le rêve de Daenarys à l’hôtel des Nonmourrants voyant Rhaegar être persuadé que le prince qui fut promis sera l’un de ses enfants.

Spoil : ADWD
Spoiler: Montrer
La mort présumé de Jon à la fin du cinquième tome est un indice supplémentaire. En effet, Melissandre étant dans le coin, cette dernière doit pouvoir le ressusciter à la manière d’un Thoros. Cette résurrection étant un élément de la légende du prince qui fut promis


Voilà voilà… bon je me suis un peu effondré sur le fin au niveau de l’argumentaire et du style, mais je pense que j’ai mis tous les éléments importants de la théorie.

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mar 4 Fév 2014 16:53 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
UNE RÉPONSE !!!!!!

J'avais fini par ne plus y croire. Et quelle réponse ! Je connais également cette théorie qui est loin, mais très loin d'être farfelue. Bien sur beaucoup de zone d'ombre reste à découvrir et je pense que ce n'est pas anodin qu'Howland Reed à envoyé ses deux enfants à Winterfell.

Spoiler: Montrer
Après, si Jon Snow est bel et bien un Targaryen, il faut aussi prendre en compte qu'il n'est pas le dernier, et surtout pas le dernier fils de Rhaegar. Mais de ce côté là, malgré le côté "résurrection", il y a pour l'instant pas d’élément qui semble concorde avec la légende. Reste à voir.


Après je suis loin d'être un fan de Jon Snow, personnage quelque peu fadasse et plat à mon avis. Donc forcément, le voir être le héros ultime de cette œuvre ne me plait pas forcément. J'espère qu'il connaitra une évolution plus intéressante.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Jeu 6 Fév 2014 15:54 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
Spoil ADWD
Spoiler: Montrer
Enfin rien ne prouve que Aegon est véritablement Aegon et/ou qu’il va survivre longtemps…
On ne sait pas vraiment ce qu’il est advenu des dernier Feunoyr si ce n’est qu’ils ont évolués dans la compagnie dorée (enfin cette dernière a carrément été créé pour eux).
Donc il est fort possible qu’Aegon pense être le fils de Rhaegar (et que Connington aussi le pense) mais qu’il n’en soit rien.
Après tout, pourquoi introduire cette branche dissidente dans l’histoire et la compagnie dorée pour ne pas l’exploiter d’une manière ou d’une autre (autre que pour enrichir le background).

Et quand bien même Aegon est bien le fils de Rhaegar, je vois mal un personnage introduit si tard dans le récit devenir à terme le roi tout beau tout propre et véritable souverain légitime de Westeros… ca ne serait tellement pas Martin… A mon avis soit il est Feunoyr, soit il va y passer rapidement (ou les deux).

Et pour ce qui est de Jon, j’aime bien son développement dans le bouquin, surtout depuis qu’il est Lord Commandant. Il est le seul de la Garde à avoir un peu de jugeote finalement.
Et puis sa mort, et probable réincarnation, le libère de son serment et le permette d’aller voir ailleurs !

‘tain, vivement le tome 6 !

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Dim 9 Fév 2014 15:31 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1115
Belle réponse en effet, j'avais déjà lu vite fait cette théorie mais tu as bien tout rassemblé ce qui rendait le message d'autant plus intéressant à lire.
Je n'ai pas grand chose à rajouter mais c'est de loin la théorie sur les parents de Jon Snow et aussi sur le prince promis qui me plaît le plus. Contrairement à TTC je suis un grand fan de Jon Snow, à vrai dire c'est mon personnage préféré et c'est lui qui m'a tout de suite attiré dans le bouquin. Dans le tome 1 j'attendais avec impatience ses passages et dans les autres tomes également (un peu moins car les autres personnages sont très intéressants aussi mais c'est lui qui reste mon favori pour l'instant)

Le fait qu'il soit le bâtard de la famille Stark (qui se fait détruire) promettait déjà un bon développement et en plus c'est par lui qu'on voit les évènements du Mur la plupart du temps, il a p'tet un côté un petit peu fade par moments comme le dit Tôji mais globalement il est très intéressant surtout avec le background qu'il a. De plus c'est lui qui a le loup le plus intéressant et ce n'est pas rien.
Avec tout ce qu'il y a autour et les évènements récents il est bien le seul personnage que je compte voir jusqu'au bout et dont j'espère que Martin ne gâchera pas le potentiel car c'est de loin l'un de ses personnages les plus réussis et dont les mystères sont les plus intrigants. Mystères qui seront sans doute résolus dans le dernier tome de toute façon ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mar 11 Fév 2014 19:06 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 92
a votre avis est ce que je pourrais lire les games of throne vu que j'ai 11 ans et dans mon college il y a une surveillante qui ma conseille de lire ca (vu que qand je vais en permanence j ai toujours un livre avec moi)ca serait juste pour dire ca pour si vous voudriez me conseilles
merci
cordialement

[Edit :] pas grave merci du conseil

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mar 11 Fév 2014 23:30 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Étant père de famille et quelque peu raisonnable, je ne te conseil pas du tout de te lancer tout de suite dans la lecture du Trône de Fer à ton âge. Le plus gênant pour ton âge avec la violence physique et psychologique du romans, sont les scènes de sexe particulièrement crus et souvent dérangeante (par exemple, Daenerys ce fait carrément violer par Drogo pendant leur mariage, en sachant en plus qu'elle est mineur). Ça reste un récit très sombre, violent et teinter de sexe, je le conseil pas du tout à un jeune comme toi, désolé.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Ven 14 Fév 2014 22:25 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
Tôji Tôji Chopper a écrit:
Étant père de famille et quelque peu raisonnable, je ne te conseil pas du tout de te lancer tout de suite dans la lecture du Trône de Fer à ton âge. Le plus gênant pour ton âge avec la violence physique et psychologique du romans, sont les scènes de sexe particulièrement crus et souvent dérangeante (par exemple, Daenerys ce fait carrément violer par Drogo pendant leur mariage, en sachant en plus qu'elle est mineur). Ça reste un récit très sombre, violent et teinter de sexe, je le conseil pas du tout à un jeune comme toi, désolé.
J’ajouterais qu’en plus de ce qu’a dit TTC, l’œuvre n’est pas forcément très accessible à ton age vu le vocabulaire utilisé et le niveau d’écriture. Tu risques d’avoir du mal à accrocher à l’histoire (après je ne sais rien de ton niveau, mais 11ans ça me semble chaud) et à tout bien comprendre.

Par contre, je te conseil vivement de lire ça plus tard !

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Dim 16 Fév 2014 22:41 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Bravo à toi Tôji !
Et bravo à toi Yuushi !
J'ai suivi de loin l'avancé de ce topic qu'on n'attendait plus et je suis content que vous ayez réussi à le porter jusqu'au bout.
C'est un bon boulot que vous avez réussi à nous présenter, et qui fait plaisir à lire en nous replongeant dans cette merveilleuse série.

J'ai débuté ma lecture du Trône de Fer à l'automne 2011, sans savoir à l'époque qu'il y avait eu l'adaptation télé. Ca faisait partie des séries que je voulais me faire, mais auxquelles je repoussais la lecture, un peu par peur des séries à rallonge (Robin Hobb, si tu m'entends !) et beaucoup par paresse !
Mais bon, une fois l'oeil coincé dans le bouquin ça devient dure de l'en retirer, et je me suis fait les 4 intégrales en un mois et A Dance With Dragons en un mois supplémentaire.

Je mentirais si je disais que j'ai accroché dès les premières pages. Il m'aura fallut une bonne centaine pour bien rentrer dans l'histoire. Ou plutôt dans les histoires. Bien que ça soit très plaisant de démarrer l'oeuvre avec la reception du roi Robert à Winterfell, puisqu'on se retrouve avec un bon nombre de personnages important réunis (avant que tous s'éclatent aux quatre coins des 7 royaumes), j'ai été un peu submergé par le nombre de personnages. D'autant qu'ils n'ont pas des noms qui me sont courants : Eddard, Arya, Robb, Jaime, Cersei, Tyrion ... Pas forcément évident de mettre une identité à chacun.

Mais une fois bien identifiés, j'ai vraiment pris mon pied !

Le mur et ce qui se trouve à son Nord m'a entrainé dans la partie "fantasy" du livre. Peut être en échos à l'oeuvre "Stardust" de Neil Gaiman, où ce qui se trouve au delà du mur appartient au registre de l'imaginaire pour les différents narrateurs. Et suivre Jon Snow et Samwell Tarly dans leur exploration d'au delà du mur c'est confronter l'imagination à la "réalité" : celles des géants, des zommans et autres marcheurs blancs.

En descendant plus au sud, et l'univers de Winterfell on a la description d'un univers froid et difficile, où tout est gris, sauf le feu qui brûle dans la cheminée. D'abord Catelyn Stark et Jon Snow, puis Bran par la suite, j'ai eu l'impression de redécouvrir un univers "clos" mais en même temps immense. J'ai eu l'impression de redécouvrir un univers similaire au premier tome de la Belgariade de David Eddings. Quelque chose d'immense coincé dans un écrin : Winterfell. Avec ce roi qui vient de si loin au sud et le mur bien au nord presque légendaire.

Puis en suivant la famille Stark on découvre petit à petit l'univers en descendant. Mais loin d'avoir un sentiment d'appauvrissement (comme m'avait laissé ce goût Edding), GRR Martin n'a de cesse d'enrichir cet univers. Toujours de nouveaux personnages, de nouveaux lieux, de nouveaux enjeux. Moi qui prend beaucoup d'attention au background d'un univers (que voulez vous, la lecture de Tolkien dresse bien dans ce sens là !), je me suis éclaté avec les différentes histoires qui ont construit les 7 royaumes, les différentes guerres, les différentes religions et les différents peuples.

Alors qu'il aurait pu être facile de tomber dans la caricature avec les Dothrakis, grâce à la vision de Danaerys, on découvre cet univers violent et en même qui fait sens de ces nomades barbares. Et alors qu'on s'attache et qu'on comprend ce peuple, on est catapulté de régions en régions sur ce grand continent où l'on découvre de nouveaux mythes, de nouvelles sociétés, de nouveaux moeurs. Tout cela en goutant avec délice la construction de l'héritière Targarienne.

De mes personnages favoris de ce chant de glace et de feu, je mettrais en numéro un Arya. On découvre le conflan avec ses yeux, et au lieu d'être un personnage qui pourrait être dévasté par tout ce qui lui arrive, elle arrive à survivre en se confondant dans la colère et dans la haine de ceux qui lui ont fait du tort. Le fait qu'elle soit devenu aveugle après avoir fréquenté une guilde d'assassin et qu'elle en franchi l'initiation, qu'elle soit intimement liée avec sa Loup Garou Nymeria, son évolution globale n'arrive pas m'oter de la tête que son rôle sera au moins aussi important que celui de Daenerys et Jon Snow (selon les théories les plus courantes que Taka évoque plus haut). Mais bon c'est peut être que du fanboyisme primaire.

J'ai aussi une certaine affection pour Petyr Baelish qui se construit sa place au Soleil avec une amoralité qui est géniale. Plein de cynisme et d'opportunisme, il arrive à jouer avec les codes mis en place par les nobles pour exister.

J'ai souvent lu que c'était une oeuvre très violente et sexuée, alors oui peut être, mais je n'ai pas trouvé ça particulièrement choquant. Ca reste dans l'ordre de l'érotisme, et la lecture de ce genre de livres au collège et donc à l'adolescence n'est pas non plus à prohiber. Il faut juste que les jeunes lecteurs soient conscients qu'ils puissent tomber sur ce type de lectures, qu'ils y soient préparés. Après la lecture c'est aussi de l'ordre de l'intime et de sa propre projection de la compréhension d'un mot. En occurrence j'ai pas trouvé le trône de fer particulièrement cru. Mais bon, chacun sa sensibilité.

Voilà, je tenais à vous féliciter Yuushi et TTC pour votre topic, et puis donner un petit de mon ressenti à la lecture de cette saga. Faudrait que je pense à en faire une relecture, un jour, quand j'aurais du temps :D

A oui, juste pour signaler que Martin ne se cache pas d'utiliser l'expression "Valar Morghulis", dont certain auront reconnu un des nombreux clins d'oeil que l'auteur fait à Tolkien dans son oeuvre (et à d'autres auteurs genre Rober Jordan, au hasard :D).
Etalons juste un peu la connaissance, chez Tolkien "Valar" signifie Dieux et "Morgul" signifie sorcellerie, magie noire !
Y a une certaine accointance entre les assassins qui utilisent des arts noirs et les dieux de la sorcellerie ^^

Image

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Sam 23 Aoû 2014 14:22 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6491
Localisation: dans la lune
Petite réflexion que je me suis faite en me replongeant un peu dans l'univers suite à la diffusion de la dernière saison de la série. Comme on commence à voir se dessiner des tendances lourdes dans la destinées des familles, après 5 tomes sur 7 c'est assez normal, j'ai le sentiment que la perspective finale pourrait tout bonnement être l'anéantissement complet de l'ensemble des grandes familles des 7 couronnes.

Ça peut paraître évident, mais il ne s'agit pas tant là de faire mourir tout le monde que de constater qu'il ne fait pas bon être l'héritier mâle légitime dans l'imaginaire de Martin. L'avantage, c'est que ça laisse la porte ouverte aux héritières (mais qui ne transmettront pas le nom) et aux illégitimes (qui ne le portent pas). Bref, dans une saga très portée sur les noms, c'est presque naturel que le sujet puisse être leur disparition. Dans le détail, ça donne:

Stark
Côté héritiers possibles, il nous reste Rickon pour faire perdurer le nom. Jon n'étant Stark que par sa mère (on ne va tourner autour du pot: je pense que tout le monde ici partage la théorie communément admise qui veut que Jon soit le fils de Lyanna et Rhaegar). Je vois Rickon comme une porte de sortie pour sauver le nom de famille des "héros" de base, d'autant qu'ils sont liés aux Premiers hommes et compagnie.

Targaryen
Côté héritiers mâles légitimes, on a eu une avalanche de décès: Rhaegar, Aegon, Viserys, le fils de Daenerys. La donne semble un peu modifiée avec la réapparition du pseudo Aegon, et on a plutôt le droit de croire à la véracité de la chose. Reste qu'il manque un peu de légitimité et que lorsque celle-ci sera acquise, je le donne volontiers rapidement mourant. C'est Daenerys qui porte l'héritage Targaryen et qui le modifie. Elle accumule les autres noms dans son voyage et de toute façon si elle a d'autres héritiers, ils porteront certainement un autre nom.

Baratheon
Là, c'est vite vu: les héritiers mâles qui portent le nom sont des bâtards Lannister, les véritables héritiers de Robert sont ses propres bâtards et sinon il reste des filles, Myrcella et Shôren. Ça semble compliqué.

Lannister
Rions un bon coup: Les héritiers mâles encore en vie semblent mal partis pour perpétuer le nom: Jaime est soumis à son vœu (et son amour pour sa sœur), Tommen porte un autre nom et Tyrion n'est plus exactement en situation de perpétuer grand chose. Comme il s'agit quand même d'un des héros, on peut espérer toujours le voir récupérer Castral Roc, mais depuis le temps qu'on attend cette ville je ne serais pas étonné de la découvrir comme une image de ruine pour compenser l'idéalisation dont elle a fait l'objet depuis le début dans les discours des uns et des autres.

Tyrel
La vague d’extermination ne les a pas encore touchés: étrange... En même temps ça nous rappelle qu'ils se sont installés à Hautjardin en usurpant la place de la maison Jardinier. En tout cas, c'est leur fille qui a la main pour le moment, les figures masculines de la famille étant pour l'heure présentées de manière peu flatteuse (ou ayant déjà subi quelques avanies, n'est-ce pas Loras?). Associés à la couronne illégitime, grenier du pays alors que l'hiver arrive, ils sont en bonne position pour servir de chair à dragon lorsque sera venu le temps de la reconquête de Westeros.

Martell
Beaucoup de filles, beaucoup d'héritiers et héritières illégitimes, et les légitimes qui tombent comme des mouches. Si on peut compter sur le pouvoir de nuisance, je ne donne pas cher de la Maison Martell dans son cadre initial et légitime à la fin de la saga...

Arryn
Avec Robert, ils sont bien barrés, les Arryn...

Tully
Ils ont tout perdu, ça pourrait presque les sauver, dans le final. Leur demeure Edmure pour perpétuer le nom. Avec une Frey... ça commence à sentir mauvais. En plus ils sont dans une région où il ne fait pas bon de règner: Harren, Tully, Frey maintenant. D'autant que concernant cette dernière famille, on a qu'une envie, c'est de la voir disparaitre d'un coup. Pour cela je mise sur les pouvoirs de Brandon pour qu'il nous noie tout le Conflans histoire qu'on n'en parle plus. Et les survivants bouffés par la louve d'Arya.

Greyjoy
Pour finir, la famille où les héritiers mâles légitimes en capacité de perpétuer le nom ne se précipitent pas, une fille réclamant le pouvoir pour elle. Et qui sont globalement des outsiders dans la saga. Et a priori d'une part personne ne veut leur prendre leurs rochers miteux, d'autre part une fille peut perpétuer le nom.

Bref, les grandes familles, surtout celles centrales pour notre intrigue, ont peu de chances de voir leurs lignées se perpétuer en véhiculant leurs noms. Logique dans un récit de fin de cycle, certes, mais je suis curieux de voir quel au-delà Martin va proposer. Simplement de nouvelles maisons à la place des anciennes (hypothèse conservatrice, je n'y crois pas et les exemples en cours sont mal barrés: Frey, Bolton, etc.). Des femmes à la tête des anciennes maisons? De nouvelles maisons fondées par les héros illégitimes? Des métissages audacieux? Une reconfiguration complète de Westeros et de son organisation?

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mer 10 Juin 2015 19:50 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2015
Messages: 105
Localisation: Somewhere on the Sea
Excellente présentation de la saga ! Félicitations! Tout est dit !

Je suis actuellement en train de lire le premier tome (l'intégrale 1), et j'aime beaucoup le style d'écriture de l'auteur. Le fait qu'on lise les différents points de vue de chaque personnage est vraiment intéressant comme procédé.

La traduction à l'air bonne. J'ai regardé la série avant de lire les romans, et ça me permet de bien visualiser les personnages et les lieux quand je lis.

_________________
Image

"I'd rather live 30 years a Lion, than wait 70 a lamb"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Winter Is Coming (Game Of Thrones)
MessagePosté: Mar 22 Mar 2016 00:13 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 638
Nom de dieu je viens juste de découvrir ce topic, alors même que je tanne tout le monde sur d'autres forums à propos du Trône de Fer et des théories!

Hormis celle à propos de Jon que j'approuve (d'ailleurs une idée veut que sa
Spoiler: Montrer
mort à la fin du 5 Tome remplisse les conditions de la prophétie : "Quand saignera l'étoile rouge, et que les ténèbres se regrouperont, Azor Ahai renaîtra parmi le sel et la fumée pour réveiller les dragons de pierre" et que en gros quand on prend la scène, à savoir le demi géant qui vient de tuer un chevalier avec pour emblème une étoile sur son bouclier, avec les larmes de Bowen Marsh donc le sel dans les larmes etc ca donne toute la prophétie


Autre point intéressant toujours dans la même veine, et j'y crois à mort
Spoiler: Montrer
Azor Ahai = le Héros de l'Aube; et ce Héros de l'Aube pourrait très bien être Brandon Stark, fondateur de la Maison Stark, bâtisseur du Mur et d'Accalmie. Doit-on s'attendre à trouver illumination dans les catacombes de Winterfell, dans la Tombe du premier Roi de l'Hiver ?


Enfin j'adorais l'idée
Spoiler: Montrer
d'un Stannis futur roi de la Nuit. Il semble durant tout le tome 5 et surtout durant le siège de Winterfell s'éloigner du vivant pour se rapprocher du Froid. La série bat un peu en brèche cette théorie mais nous verrons bien, ce ne serait pas la première énormité produite par HBO

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com