Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Juin 2005 10:51 
Grand roi des Noldor
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Oct 2004
Messages: 529
Localisation: Dans les cavernes de Mandos
Je voterais Fingolfin le plus grand des rois elfes qui blessa de septs entailles et coupa le pied de Morgoth. Qui conduit les Elfes par les terres du nord (je sais plus trop le nom désolé) hexcaltrae je crois apres le massacre des elfes par son peuple.

Ensuite je voterais plutot Légolas

Enfin Elfe vous avez comprois vive les elfes ^^

_________________
Là, vous fanfaronnez non sans forfanterie quelques
fieffés forfaits farfelus effrontés


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Mer 27 Juil 2011 03:00 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Fév 2011
Messages: 532
Premier post en 6 ans ^^

J'ai eu envie de relire le seigneur des anneaux après avoir acheté le nouveau coffret blu ray.

Mon petit problème c'est mes bouquins, ce sont des éditions folio junior et je me demande si elles n'ont pas été "simplifiées" par rapport aux autres éditions françaises bien qu'elles soient sympathiques avec les appendices à la fin du retour du roi.

Si effectivement elles ne sont pas "complètes" j'aimerais me procurer des éditions toutes grosses toutes belles qui valent leur pesant d'or ( enfin pas trop si possible ^^ ), connaissez-vous des éditions non livre de poche, non junior ? J'ai cherché sans trop poussé et je n'ai rien trouvé qui correspond à ces critères.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Mer 27 Juil 2011 13:45 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2011
Messages: 157
Localisation: Wandering somewhere far - en promenade
Citation:
bien qu'elles soient sympathiques avec les appendices à la fin du retour du roi.


Sérieux? J'ai de vieilles éditions française et "adultes" et pas les appendice. C'était pas cool, alors j'ai acheté l'édition anglaise Harper Collins, un vrai bonheur. Evidemment, c'est en anglais. Mais bon pour quelqu'un qui connait l'histoire no pb, et puis c'est un sacré bon entrainement à lire de l'anglais.Même si c'est pas de l'anglais contemporain, perso j'ai adoré. ^^
Et au moins, l'édition anglaise est complète, tous les appendices, tous les chapitre et pas de risque d'infidélité de la traduction!

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Mer 27 Juil 2011 13:55 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Fév 2011
Messages: 532
Image

C'est ça mon édition, folio junior a un tout petit peu changé la couverture ya quelques années donc je crois qu'on ne peut plus trouver celles que j'ai.

Il y a 150/200 pages d'appendices si mes souvenirs sont bons, quand je rentrerai de vacances en fin de semaine je pourrai toujours vérifier si tu veux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2011 16:31 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19337
Localisation: Joker
Il existe un certain nombre d'éditions mais de mon côté avec mon frère c'est celle du Centenaire de la Naissance de Tolkien que nous avions dans notre Bibliothèque :

Image

Bon après c'est un objet de Luxe au format de "Dictionnaire" (donc en terme de lecture ce n'est pas génial), mais il y a les belles illustrations d'Alan Lee et les Appendices.

Dans tous les cas il n'existe à ma connaissance en France qu'une unique traduction du Seigneur des Anneaux (donc c'est toujours le même texte quelques soient les éditions/éditeurs), signé Francis Ledoux pour le roman en lui-même et Tina Jolas pour les Appendices.

Si tu veux contrôler, les Appendices sont au nombre de 6 et nommés de A à F.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2011 19:51 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Fév 2011
Messages: 532
Ok merci, après avoir posté j'avais mené une investigation et j'étais tombé sur ton édition, qui m'avait parue la meilleure.

Comme la traduction est commune à toutes les éditions je vais garder les miennes alors, c'est "folio junior" qui me dérangeait, "junior" implique un texte plus simple, mais non en fait apparemment ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 12:04 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Déc 2011
Messages: 112
Localisation: Quelque partdans un endroit qui est quelque part dans un endroit qui est quelque part etc.........
J'ai moi aussi lu et vu tout les seigneurs des anneaux, je trouve que c'est un pe u le même style qu'Harry Potter.Je confond régulièrement Gandalf et Dumbeldore ( Ils se ressemblent tellement !!)
C'est une très bonne trilogie que je conseille à tous !!

:Zoro nargueur: :Zoro nargueur:

_________________
JE SUIS TROP FAN DE ZORRO
Venez voir ma fic(Garp et Roger)et dites moi ce que vous pensez !!
http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=8619


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 12:10 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2007
Messages: 946
Localisation: Abbey Road
ZORRO RORONOA 786 a écrit:
J'ai moi aussi lu et vu tout les seigneurs des anneaux, je trouve que c'est un pe u le même style qu'Harry Potter.Je confond régulièrement Gandalf et Dumbeldore ( Ils se ressemblent tellement !!)
C'est une très bonne trilogie que je conseille à tous !!

:Zoro nargueur: :Zoro nargueur:



Dumbledore et Gandalf se ressemble??


Mais pas du tout , tu dis ça parce qu'il sont magiciens tous les deux?

Bon sinon bien sur que j'ai lu ce livre que j'ai adoré d'ailleurs , car c'est un livre tellement détaillé , tellement bien écrit , encore plus beau que les films...


Et même si je trouve que Tolkien c'est quand même assez dure a lire , cette trilogie je l'ai dévoré en l'espace de 4-5 jours (dans mes souvenirs) et après je ne jurais plus que par ce livre.

Mais moi je suis surtout tombé amoureux de cet univers qui est vraiment unique et de la comté (pourquoi dans les films , il n'y a pas la guerre de la fin du livre? :Ussop pleure: )

_________________
Image

"Ecrire n'engendre pas la misère, écrire naît de la misère" Stephen King
Ah, les cons! Daladier

« Comment avez-vous trouvé l'Amérique ?
- Tournez à gauche au Groenland ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Sam 31 Déc 2011 02:12 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Marrant de comparer le seigneur des anneaux et Harry Potter. Enfin pour moi, c'est les deux séries que j'ai lu (commencé pour les HP) dans la même période, à la fin des années 90.
Marrant aussi parce qu'il me semble que les premiers films de ces séries sont sortie en même temps (2001). Et j'ai du lire facilement une demi douzaine de fois HP, et LSDA, je le relis une fois par an, pour le fun, et surtout pour le plaisir.

Mais ça s'arrête là pour ma part.
Si Harry Potter tu suis les héros principaux à travers les quêtes, tu vis leur histoire; avec Tolkien on vit clairement l'Histoire.
Tout particulièrement les tomes deux et trois qui sont narratifs, descriptifs et surtout fabuleux. Ce qui est marrant avec le Seigneur des anneaux, c'est la vision que l'on nous donne du monde à travers les yeux des hobbits. D'autant plus que, c'est eux qui ont écrit le livre rouge. L'effet de style est vraiment parfaitement maitrisé.

Après confondre Gandalf et Dumbledor, je dirais pourquoi pas. Ce sont des personnages assez carricaturaux dans leur rôle qu'ils jouent dans leurs aventures respectives. Ce sont les anciens, puits de savoir, guides dans l'adversité et dont les héros s'appuient dans leur quête, jusqu'à une rupture brutale. Après c'est clair que ma préference va à Mithrandir, un des cinq Istari, maïa du Vala Lorien *_*

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Mar 3 Jan 2012 22:10 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2010
Messages: 134
Je pense que le rapprochement entre Gandalf et Dumbledore est normal. Qu'elle l'ait fait intentionnellement ou non l'auteur d'Harry Potter s'est inspirée du Seigneur des Anneaux sur plusieurs points, bien qu'il y ait débat dessus j'en suis convaincu, et pourquoi pas d'ailleurs car toutes les sources d'inspirations ne sont pas un mal, surtout quand on voit ce qu'est devenu la saga Harry Potter.

Pour le style je dirais que d'un côté nous avons un récit tourné vers les plus jeunes, j'en dirai pas plus que ce qui suit :
"Chaque oeuvre possède ses spécificités propres et s'inscrit sur un arrière fond culturel et historique particulier. Le succès d'Harry Potter, pour ne parler que de celui là est lié, à mon avis, à la conjonction d'un style d'écriture particulier (vif, séquentiel, modulaire, centré sur des schémas narratifs type) qui a séduit les jeunes lecteurs d'aujourd'hui et [...] qui répond aux besoins universels des enfants." - Benoît Virole (Docteur en psychopathologie, docteur en sciences du langage)

De l'autre nous un récit touffu presque élitiste (Tolkien dit lui-même qu'il s'adresse aux adultes) dans son écriture, d'aucun pourront comparer l'immensité qui s'y trouve à l'univers linéaire d'Harry Potter si riche soit-il, j'ai toujours trouvé que malgré son imagination débordante Tolkien écrivait vraiment comme ses pieds pourtant j'en suis très fan, un auteur qui ne se soucie guère de ceux qui vont lire son écrit, du moins j'ai trouvé. Et je trouve que le terme "vif" employé par Virole s'oppose bien au récit du LSDA pour ceux qui l'ont lu, mais encore une fois ce n'est pas une tare.

HS j'ai la même édition qu'ange bleu et je la trouve pas facile à lire et à tenir dans les mains, les pages sont agréables au toucher mais on comprend que les éditeurs de l'époque aient divisé l'oeuvre en trois volumes et non en un seul tenant comme le voulait Tolkien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: temp
MessagePosté: Dim 15 Juil 2012 12:18 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Un article intéressant du monde sur Tolkien, qui fait suite à la rencontre exceptionnelle avec son fils Christopher Tolkien -le fils cadet, exégète et éditeur des œuvres méconnues de son père, c'est à lui que l'on doit le Silmarillion ou Les Enfants De Húrin, par exemple.

Si la première partie de l'article aborde tous les éléments médiatiques de l’œuvre de Tolkien et est relativement banale, la seconde est quant à elle très intéressante par l'éclairage qu'elle fait du malentendu qui pèse sur la médiatisation de Tolkien -du point de vue de la famille Tolkien- et des méthodes de travail de Tolkien, pour le moins atypique. Je pense que bien peu d'écrivains écrivent leur roman en tirant une feuille au hasard de leur manuscrits ^^

D'ailleurs je partage totalement la conclusion de cet article : l'appropriation de l'univers de Tolkien par la Fantasy, par les jeux vidéo et par le cinéma a très largement trahi (et c'est loin d'être excessif) la portée esthétique, philosophique et poétique de son œuvre. Le Seigneur des anneaux, qui n'est qu'une parenthèse -issue d'une commande qui plus est-, dans son œuvre, est tout sauf la lutte du bien contre le mal, comme peut le montrer les films d'un certain réalisateur. La frontière entre les deux n'est jamais claire et surtout jamais définitive ; à la fin le bien perd autant que le mal.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Dim 15 Juil 2012 18:29 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Article en effet passionnant. Mais ce que j'en retire aussi comme impression, c'est celle d'un fils qui ne veut pas laisser s'échapper l'oeuvre de son père! Etant donnée la densité et l'ampleur de l'ouvrage, et son succès (donc l'argent de la fondation j'imagine), cela appellerait des financement de plein de thèses en critique génétique (récupération des manuscrits en littérature), sans qu'on manque de volontaires je pense. Mais non, il fait tout ça lui-même, seulement lui-même si j'ai bien compris. Vivement que tout ça revienne à un fonctionnement plus pragmatique! Parce que savoir que tout est là, sans y avoir accès, ni l'espoir d'y avoir accès prochainement, 40 ans après la mort de Tolkien, c'est rageant!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Ven 20 Juil 2012 15:47 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Je réagis par rapport à l'article que Pif Paf nous a fait partagé. J'en profite pour le remercier, je l'avais lu à sa parution, et m'étais promis de le partager ici, mais une idée en chassant une autre...

Ce qui est captivant avec cet article, c'est de traiter de l'adaptation d'une oeuvre et ce qui en est fait par les gens.
Soyons francs, Le Seigneur des Anneaux , bien qu'étant une oeuvre au succès international longtemps avant les films des années 2000 restait malgré tout cloisonné à un public averti. Les films ont permis la diffusion de cette oeuvre à un publique bien plus large, et dans nos pays occidentaux, le nombre de personnes n'ayant jamais entendu parler de Tolkien doit se compter sur le bout des doigts. Faut-il remercier Peter Jackson grâce à ses films tous les nouveaux lecteurs du Seigneur des Anneaux? C'est certain.
Après que Cristopher Tolkien, à qui l'ont doit tant pour avoir partager avec le reste du monde les travaux de son père, se sente trahi, ça me parait normal.
Les films qui ont fait parti intégrante de mon adolescence m'ont fait rêver. Et bien que je fasse parti de ceux qui aient lu les livres avant de voir les films, je ne les ai jamais critiqué pour le rendu. Je comprends totalement les tranches qui ont été faites dans le livre, et même si c'est difficile à entendre, les Tom Bombadil et consorts ne sont pas impératifs à la compréhension de l'oeuvre et à sa dégustation.
Ce qui est critiquable, et dans ce sens on ne peut que rejoindre le fils de Tolkien, ce sont certains abus de l'oeuvre, une forme de violation intellectuelle. Legolas surfeur, Haldir et les elfes au gouffre de Helm, la bataille de même gouffre, des blagues sur le lancer de nains ou encore Arwen beaucoup trop présente... Tout ceci casse avec la poésie du monde de professeur d'Oxford. Ce n'est plus une adaptation d'un livre mais une une réadaptation d'une histoire.

Et cette réadaptation de l'histoire détruit l'oeuvre. Parce qu'autour les produits dérivés non eu de cesse de proliférer, de se développer tout en abandonnant le livre.
Personnellement j'ai joué aux jeux vidéos tirés de cette licence, j'ai pris plaisir à redécouvrir un monde que j'aime tant comme le "Tiers Age" par exemple. Mais parfois, confronté à quelques absurdités je me suis toujours dit que c'est bien triste de perdre l'essence de l'oeuvre. Le romantisme de Tolkien sur un âge où la souffrance était sublimée par la beauté qui en naissait s'est vu transformer en batailles contre des créatures totalement axées sur le mal. Adieu donc les souffrances endurées détruisant le coeur des êtres bons à qui Tolkien a donné la vie, place à un manichéisme amère.

Pour ma part je joue à un mmorpg sur le seigneur des anneaux: "Lord of the Ring Online" (dont il y a un super topic sur ce forum traitant du sujet), dans lequel les développeurs prennent en compte réellement l'oeuvre de Tolkien, chaque phrase de l'auteur va être utilisée pour approfondir l'univers. Alors certes, on se retrouve une fois de plus avec quelques paradoxes, quelques transgressions d'un livre, mais il y a tant de l'univers décrit à travers ce jeu que l'on ne se dit pas à un seul instant que Tolkien a été trahi, mais que ses frontières ont été repoussées.

Bien sûr il y a toujours des puristes qui vous diront que ce n'est pas du Tolkien. Mais dans ce cas, l'univers de Tolkien serait totalement clos, il n'évoluerait plus, et se retrouverait donc mort.
L'adaptation d'un livre, que ce soit à travers des films, des jeux vidéos, des goodies... doit poursuivre l'oeuvre de l'auteur, et non pas créer une réalité alternative.

Pour cela, on se donne rendez vous en novembre avec la sortie de "The Hobbit". Ce film sera divisé en deux parties, donc en deux films.
De ce qu'on a pu voir, et de ce que l'on sait, il y aura encore de bonnes choses, et d'autres que l'on aurait préféré ne pas avoir. Par exemple on verra intégrer dans ces films des parties de l'appendice du seigneur des anneaux traitant de la même période que le livre "The Hobbit". On a déforme le bouquin pour y intégrer quelque chose qui dépasse l'oeuvre, mais qui respecte le livre de Tolkien. Il faudra voir comment cela est tourné, mais c'est un paris intéressant.
A contrario, les nains sont au centre de ce récit. Tolkien parle beaucoup à travers ses écrits d'êtres colorés, musiciens, avec de grandes barbes... Mais les images qui ont filtré semblent trahir cette vision du nain. Certains sont clairement humanoïdes, d'autres n'ont quasiment pas de barbes, et surtout aucune touche de couleur dans leurs vêtements.
Ce genre de trahison de l'oeuvre, et c'est bien compréhensible, exaspère Cristopher Tolkien et les fans des écrits de son père.
Et malheureusement, c'est ce genre de transgressions qui amènent de FAUX-FANS à un comportement qui sera analysé par la suite dans les médias. Tout comme on a eu des Legolas-mania il y a dix par des adolescentes hystériques.

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Ven 20 Juil 2012 17:05 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
La position de Christopher Tolkien se comprend. Entre se faire entuber par New Line qui maquille ses bilans pour pas lui verser un rond (hey, mais c'est le but d'un bilan d'être traficoté) et les produits dérivés cheums qui inondent le marché sans qu'il touche de kopec dessus, on sait d'où viennent ses aigreurs d'estomac.

Mais ce type est à la limite de la cuistrerie lorsqu'il reproche la focalisation sur la partie immergé de l'iceberg Tolkien alors qu'il file les miettes de cet univers depuis des décennies comme un bel ermite trop fier pour montrer sa collection de peur qu'on la saccage (c'est sûr que la communauté de fans n'a jamais prouvé la vénération et le respect qu'elle portait à cette œuvre).
Et à la limite de l'ignorance lorsqu'il reproche l'esthétique de l’œuvre d'être phagocyter par l'iconographie filmique. Comme si le boulot abattu n'était pas par instant somptueux (la poésie des films, elle se trouve dans son image, pas dans les descriptions de 10 pages) et que l'inconscient collectif aller garder en mémoire les nuggets KFC Bilbo et pas l’œuvre littéraire de son papounet. Le temps fera son œuvre, on se souviendra des livres de JRR et des films de Peter, mais le reste n'ira certainement pas à la postérité, qu'il se rassure.

Je pense que c'est avant tout une histoire d'argent, ici maquillée derrière des considérations artistiques ineptes (les milliers d'artistes qui ont taffé sur l'esthétique du film ne valent rien face à la plume du père ? ça leur fera plaisir, eux qui sont en grande partie en totale dévotion sur l’œuvre d'origine). Mais je comprends parfaitement que ça doit être écœurant de voir les recettes qu'engloutissent la licence et qui ne sont pas reversées à la fondation Tolkien.

(les choix opérés par Fran Walsh, c'est vraiment une violation intellectuelle ? Ils sont si cons que ça les changements et les ajouts ? N'ayant pas relu l’œuvre depuis, oulah, une décennie et n'en étant pas hardcore fan, j'ai du mal à m'en rendre compte...)

Christopher Tolkien a écrit:
Ils ont éviscéré le livre, en en faisant un film d'action pour les 15-25 ans

11 heures de films qui prennent leur temps pour développer l'univers et les personnages et ayant 3 heures de scènes de batailles à tout péter, éparpillées sur tout le métrage, des millions de spectateurs qui l'ont vu en salle ; et ce qu'il en retient c'est que c'est limite du Michael Bay pour adolescent. Ce qu'il ne faut pas lire...

edit : sur ce, pour être moins vénère je vais prendre mes cachets :°

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: [Livre] Le Seigneur des anneaux
MessagePosté: Ven 20 Juil 2012 21:03 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Celeglin a écrit:
Pour cela, on se donne rendez vous en novembre avec la sortie de "The Hobbit".
En fait, le problème avec "The Hobbit", c'est que je sais qu'il va à la fois me decevoir et me plaire. Me decevoir parce que j'ai déjà lu L'adaptation parfaite (oui, j'ai bien dit L'adaptation, avec un grand L) en BD et que, pour moi, il devrait juste la reprendre case par case, mais passons. Me plaire car Peter Jackson sait quand même faire des films plaisant et prenant.


Celeglin a écrit:
Soyons francs, Le Seigneur des Anneaux , bien qu'étant une oeuvre au succès international longtemps avant les films des années 2000 restait malgré tout cloisonné à un public averti.
Oui mais non. Le Seigneur des Anneaux a toujours été un best-seller, c'est un peu comme si tu disais que Hypérion ou Dune c'est méconnu et limité à un public averti. Bon, peut être que j'ai un avis un peu biaisé et que c'est un peu vrai, mais passons...


Celeglin a écrit:
Ce qui est critiquable, et dans ce sens on ne peut que rejoindre le fils de Tolkien, ce sont certains abus de l'oeuvre, une forme de violation intellectuelle. Legolas surfeur, Haldir et les elfes au gouffre de Helm, la bataille de même gouffre, des blagues sur le lancer de nains ou encore Arwen beaucoup trop présente... Tout ceci casse avec la poésie du monde de professeur d'Oxford. Ce n'est plus une adaptation d'un livre mais une une réadaptation d'une histoire.
Moi ce qui me choque le plus , c'est le traitement de Saruman de Gandalf, entre Saruman qui devient le larbin de Sauron et Gandalf qui veut se fight tout du long du film, on est servi. Franchement là c'est encore pire qu'une mauvaise interprétation du livre, c'est.. c'est... c'est comme si Peter Jackson crachais à la figure de l'oeuvre de Tolkien. Franchement, c'est si dur à comprendre que Gandalf est juste un guide ? qu'il ne cherche jamais à intervenir -d'ailleurs il n'intervient qu'une seule fois et c'est contre le Balrog- ? et que lui et Saruman sont du même "niveau" que Sauron ? je ne pense pas.


Leto II a écrit:
Christopher Tolkien a écrit:
Ils ont éviscéré le livre, en en faisant un film d'action pour les 15-25 ans

11 heures de films qui prennent leur temps pour développer l'univers et les personnages et ayant 3 heures de scènes de batailles à tout péter, éparpillées sur tout le métrage, des millions de spectateurs qui l'ont vu en salle ; et ce qu'il en retient c'est que c'est limite du Michael Bay pour adolescent. Ce qu'il ne faut pas lire...
De mémoire, dans le troisième volet, il y a plus de scènes de batailles que de dialogue -et le deuxième n'est pas en reste-, ensuite peut-être qu'elle me joue des tours, mais franchement ce serait assez malhonnête de dire qu'il n'y a que 3 heures de scènes de batailles en tout et pour tout. Jackson a quand même bien joué la carte de l'action dans ces films, même si je reconnais qu'il ya de très beau moment onirique dans ces films.


[Edit :]
ange bleu a écrit:
Sur Gandalf, il faut bien qu'il protège sa vie, non ? De plus il porte une épée (Glamdring) en complément de son bâton. Ce n'est pas comme si Peter Jackson avait inventé Glamdring.
Il utilise cette épée dans The Hobbit pour tuer le Grand Orc et il me semble bien qu'il est mentionné que Gandalf se bat et utilise Glamdring lors des combats dans la chambre de Mazarbul (Moria)
Oui je suis tout à fait d'accords, les seuls occasion où il se bat, c'est pour défendre sa vie. Or, dans le film, on a droit à des scènes où Gandalf fonce dans la mêlée en mode guerrier ultime, là je dis NON.

Enfin là je fais chier mon monde pour des petits détails, mais sachez que ça ne m'a pas du tout gêné durant le film, qui est quand même très bien foutu. Ce qui m'a vraiment dérangé, c'est toutes les scènes à cinq sous où l'on voir Arwen ; personnellement je les sautes à chaque visionnage. En plus cela n'apporte rien aux films, je ne comprend vraiment pas pourquoi Peter Jackson c'est senti obligé de les mettre.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Dernière édition par pif paf le Ven 20 Juil 2012 21:55, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com