Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Ven 6 Mai 2011 13:06 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Merci d'utiliser le topic "Je lis quoi en ce moment" pour évoquer les livres que vous lisez en ce moment ou il y a peu de temps, et non pour faire des présentations ou de la pub ^_^

zaxi le dangereux a écrit:
salut
houla je voit que vous lisez des choses compliqués. moi mes lectures sont plus simple/

j'ai découvert la saga de "l'épouvanteur"

Image

IL y a jusqu'au tome 8.
L'histoire : un gamin de 11 ans doit devenir l'apprenti d'un épouvanteur. donc il doit apprendre a conbattre des sorcière, fantôme....

Donc les tomes raconte les péripéthie de l'epouvanteur et son apprenti.


Une écriture simple mais avec de nombreuse description. On se croiarait plongé dans l'histoire ^^
donc je vous le conseil et bonne lecture.
:Vogue Merry:


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Mar 24 Mai 2011 22:26 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Yep!
Superbe nouvelle que je viens de découvrir!
Une nouvelle qui me fait diablement plaisir et qui devrait faire plaisir également à mon cher frère vu qu'il apprécie également le bonhomme!

Image

Introuvable et épuisé depuis des années en France, Bragelonne a eu la riche idée de profiter de la sortie du nouveau Pirates des Caraïbes pour rééditer ce classique de Tim Powers!
En effet les dernières aventures de Jack Sparow utilisent pas mal d'éléments de ce roman - en toute légalité car Disney a acheté les droits pour y puiser à volonté.
Bref une bonne nouvelle pour le fan de Tim Powers que je suis : je vais enfin pouvoir mettre la main sur ce grand classique.

Argument :
C'est en 1718 que Jack devint un pirate des Caraïbes... Il voguait vers le nouveau Monde quand son navire fut attaqué par des pirates. La capitaine lui proposa de mourir tout de suite ... ou de devenir l'un d'entre eux. Le choix fut vite fait! Il dut rapidement apprendre à manier aussi bien la grand-voile que le sabre d'abordage. Mais c'est pour sauver une belle jeune fille que Jack allait devoir affronter les plus sinistres dangers: magie vaudoue, zombies, puissances maléfiques et par-dessus tout le terrible Barbe-Noire, à la recherche de la fabuleuse fontaine de Jouvence...

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Mer 6 Juil 2011 21:57 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1987
J'ai usé de mille et une méthode pour faire découvrir le Go au plus grand nombre.

La méthode Otaku en passant par Hikaru No Go.
La méthode Geek en passant par le serveur KGS.
La méthode Money Money Money en disant ô combien on pouvait se faire dans les tournois.
La méthode Ventouse en harcelant mes chers coupaings sur MSN.

Mais il y a une méthode que je n'ai pas encore utilisé ! La méthode pour rameuter les ange bleu et autre seleniel du forum !
La méthode littéraire ! Et oui !

Je suis venu vous parlez d'un livre ! Et quel livre ! (Il est d'ailleurs possible que vous en ayez déjà entendu parler.)


Image

Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l'armée japonaise. Alors que l'aristocratie tente d'oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de 16 ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pierres. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d'un autre destin. "Le bonheur est un combat d'encerclement." Sur le goban, elle bat tous ses prétendants. Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu'elle, dévoué à l'utopie impérialiste. Ils s'affrontent, ils s'aiment, sans un geste, jusqu'au bout, tanids que la Chine vacille sous les coups de l'envahisseur qui tue, pille, torture.


Je préviens d'avance, il ne faut pas s'attendre à de la grande littérature mais le récit nous emporte bien tout de même. Ici, les parties de Go représente la guerre à échelle miniature. Mais devant un goban, on fait preuve d'estime de l'autre et d'humilité, on en oublie les conflits qui parcourent le monde et on pense au partage avec notre adversaire. Car le Go est avant tout un jeu de partage, il faut avoir plus que l'autre à la fin, certes, mais gagner d'un point est tout aussi méritant que de gagner de 100 ! Ce livre va donc nous faire voyager de la guerre et de ses atrocités jusqu'aux féroces rencontres sur le Goban. Et comment une histoire d'amour va se former entre deux personnes que tout oppose.

Le style du livre est simple mais efficace, une douce mélancolie s'en dégage avec une ambiance chinoise parfaitement retranscrite, les parties sous la neige, dans la nuit éclairée à la bougie, sous la pluie. On suit notre joueuse se défaire des ses adversaires avec douceur pendant que le sang coule par litres sur la terre ferme.

Il ne faut pas forcément aimer le Go pour apprécier ce livre, il faut juste se laisser emporter par l'ambiance et, à travers ce bouquin, comprendre à quel point le Go est un jeu extraordinaire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Mer 10 Aoû 2011 10:28 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
ImageImage

L'éditeur (underground ?) Rivière blanche propose une plongée dans l'univers du personnage Pulp et Culte du Nyctalope de Jean de La Hire. L'oeuvre compte 18 romans publiés de 1909 à 1955. Aujourd'hui ces livres sont difficilement trouvables et le personnage est tombé dans l'oubli mais il fait partie des grands personnages du roman populaire français du début du 20e aux côtés de Fantômas, Arsène Lupin, Rocambole ou encore Rouletabille.
Le Nyctalope, doté d'une vue surhumaine, d'un coeur artificiel et d'autres pouvoirs, est souvent considéré comme le premier super-héros de la pop culture contemporaine - et il est français ^_^

Pour revenir à Rivière blanche, l'éditeur a publié un essai sur le personnage :
http://www.riviereblanche.com/nyctalope.htm
Ainsi que la réédition d'une des aventures du héros : Lucifer
http://www.riviereblanche.com/lucifer.htm


Je me souviens lorsque j'ai évoqué pour la première fois ce personnage avec seleniel dans le métro : quand j'ai prononcé son nom fatidique la femme en face de nous a soudainement levé le regard vers nous se demandant ce qu'elle avait entendu - désolé^^;


Quelques couvertures d'époques :

ImageImageImageImageImage

Et pour finir la liste complète des aventures du Nyctalope :

1. L'Homme Qui Peut Vivre dans l'Eau (1909)
2. Le Mystère des XV (1911)
3. Lucifer (1921-22)
4. Le Roi de la Nuit (1923)
5. Le Mystère l'Everest (1925)
6. L'Antéchrist (1927)
7. Titania (1929)
8. Belzébuth (1930)
9. Gorillard (1932)
10. L'Assassinat du Nyctalope (1933)
11. Les Mystères de Lyon (1933)
12. Le Sphinx du Maroc (1934)
13. La Croisière du Nyctalope (1936)
14. Le Mystère de la Croix du Sang (1941)
15. L'Enfant Perdu (1942)
16. Rien qu'une Nuit (1944)
17. La Sorcière Nue (1954)
18. L'Énigme du Squelette (1955)

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Ven 26 Aoû 2011 17:23 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Merci d'utiliser le topic "Je lis quoi en ce moment" pour évoquer les livres que vous lisez en ce moment ou il y a peu de temps, et non pour faire des présentations ou de la pub ^_^

misswednesday a écrit:
Bonjour,
Après avoir vérifier la non présence de cette série je vous le présente:
Apparitions
Image Image

Cette série, pour l'instant en 2 tomes, raconte l'histoire de Peter (tome 1) un adolescent envoyé par ses parents en pension pour se "débarrasser" de lui. En fait, Peter avait jusqu'à l'âge de 6 ans un sœur jumelle, Maya. Après sa mort, Peter commence à voir des fantômes en particulier sa sœur... Qui grandira au même rythme que lui sous la forme d'un fantôme!!! :Chopper allucine:
Ses parents, donc, n'ont pas supportés la perte de Maya et en tiennent Peter pour responsable. Peter ne reconnait plus son père qui, avant, était un père aimant et attentionné. Il est maintenant distant et froid. Sa mère fond en larmes pour un rien. Je le conseil aux lecteurs aimant le paranormal, l'étrange et un petit peu le policier.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Jeu 9 Fév 2012 20:45 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Alors voilà je vais poster sur un grand classique de la littérature française : Bérénice de Jean Racine.
Image

A mon sens Bérénice n'est pas la plus réussie de Racine, les personnages de Titus et d'Antiochus ont un potentiel bien plus grand. Néanmoins Bérénice est une pièce qui a un petit truc un plus. La première question que l'on se pose sur cette pièce c'est de se demander s'il s'agit d'une tragédie ou non, en effet à l'inverse des tragédie classique personne ne meurt à la fin. Néanmoins la mort est sublimée. Du point de vue du sublime et de la majestuosité des choses, cette pièce est la plus belle que j'ai eu la chance de lire.

Je vais résumer vite fait la trame, Bérénice est une sorte de Didon bis, je crois bien que Jean mentionne même Didon et Virgile dans l'introduction. Elle aime Titus, empereur romain, mais elle est reine, et les empereurs ne peuvent pas se marier avec des reines (à cause de la haine des romains envers la royauté). Voici l'essentiel du scénario. On a Bérénice qui ne vit que pour Titus. Là où Titus vit surement en grande partie pour Bérénice, mais aussi pour Rome et les romains, et c'est ce qui posera problème. Autre personnage Antiochus, un ami de Titus, lui aussi fou amoureux de Bérénice, celui qui souffre le plus surement.

Le tout est écrit magnifiquement bien par Racine, en alexandrins s'il vous plait. Il arrive à trouver toujours l'équilibre parfait. Sa modestie transparaît à travers son écriture, il ne fait presque aucune paraphrase se contente de l'essentiel(dans Bérénice en plus du texte, le jeu du silence est très important), tout en étant d'une musicalité incroyable. On retrouve le jeu d'apparition et de disparition très cher à Racinne, le jeu entre ombre et lumière. Tout se joue toujours dans l'ombre.

J'aurais pu présenter Phèdre ou Andromaque, mais elles sont, je pense beaucoup plus étudiées en classe. J'ai donc choisi Bérénice, si Phèdre est écrite selon moi à la perfection et si Andromaque a les personnages toujours selon moi les plus réussi (Oreste...) et bien Bérénice est la pièce la plus sensible, la plus singulière. Bref il faut lire Racine.

Allez la dernière tirade parce que c'est trop beau
Spoiler: Montrer
BERENICE, se levant
Arrêtez, arrêtez. Princes trop généreux,
En quelle extrémité me jetez-vous tous deux !
Soit que je vous regarde, ou que je l'envisage,
Partout du désespoir je rencontre l'image.
Je ne vois que des pleurs, et je n'entends parler
Que de trouble, d'horreurs, de sang prêt à couler.
(à Titus)
Mon coeur vous est connu, Seigneur, et je puis dire
Qu'on ne l'a jamais vu soupirer pour l'empire.
La grandeur des Romains, la pourpre des Césars
N'a point, vous le savez, attiré mes regards.
J'aimais, Seigneur, j'aimais : je voulais être aimée.
Ce jour, je l'avouerai, je me suis alarmée :
J'ai cru que votre amour allait finir son cours.
Je connais mon erreur, et vous m'aimez toujours.
Votre coeur s'est troublé, j'ai vu couler vos larmes.
Bérénice, Seigneur, ne vaut point tant d'alarmes,
Ni que par votre amour l'univers malheureux,
Dans le temps que Titus attire tous ses voeux
Et que de vos vertus il goûte les prémices,
Se voie en un moment enlever ses délices.
Je crois, depuis cinq ans jusqu'à ce dernier jour,
Vous avoir assuré d'un véritable amour.
Ce n'est pas tout : je veux, en ce moment funeste,
Par un dernier effort couronner tout le reste.
Je vivrai, je suivrai vos ordres absolus.
Adieu, Seigneur, régnez : je ne vous verrai plus.
(à Antiochus)
Prince, après cet adieu, vous jugez bien vous-même
Que je ne consens pas de quitter ce que j'aime,
Pour aller loin de Rome écouter d'autres voeux.
Vivez, et faites-vous un effort généreux.
Sur Titus et sur moi réglez votre conduite.
Je l'aime, je le fuis : Titus m'aime, il me quitte.
Portez loin de mes yeux vos soupirs et vos fers.
Adieu : servons tous trois d'exemple à l'univers
De l'amour la plus tendre et la plus malheureuse
Dont il puisse garder l'histoire douloureuse.
Tout est prêt. On m'attend. Ne suivez point mes pas.
(à Titus)
Pour la dernière fois, adieu, Seigneur.
ANTIOCHUS
Hélas !


Avis à ceux qui pensent que : -Racine c'est compliqué à comprendre parce qu'il parle bizarrement, Racine est du XVIIème siècle certes, mais sa poésie ne repose pas vraiment sur le vocabulaire, plus sur la musicalité et la modestie magnifique de ses vers. Puis le vocabulaire n'est pas franchement vachement compliqué, à part peut être la notion de "transport" mais elle sera expliquée dans le bouquin.
-Racine c'est un truc de vieux, perso j'ai 16 ans donc ... puis le jour où la passion sera réservée au plus vieux, il y aura un gros problème. Donc les sujets abordés sont encore et seront toujours d'actualité.
- C'est quelque chose de pédant, pour les intellos, ça se la raconte. NON ! Racine est surement l'homme le plus humble que la terre ait porté (il s'excusait quand il publiait ses pièces ^^), puis Racine si ses pièces sont intelligentes, elles sont surtout sensibles, musicales. On se laisse porter par une tragédie racinienne. On ne subit jamais une réflexion.
-Le théâtre ne se lit pas : Le théâtre est fait pour être vu, est un spectacle visuel. Mais pour Racine c'est nuançable. La puissance de son texte mérite d'être lu au rythme qui est le notre. Pour ma part j'ai plus de mal à suivre la pièce jouée.

LISEZ DU RACINE
Ou je vous enracine ... (ahahah j'ai honte)

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un peu de lettre dans ce monde d'otakus
MessagePosté: Dim 25 Mai 2014 16:55 
8 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 313
Localisation: en plein cagnard -_-'
Dans l'ordre, mes auteurs préférés restent pour la plupart "classique" :

Victor Hugo (quelle puissance !)
Stendhal (profond, grand)
Jules Verne (merveilleux)
Tolkien (...(que dire))
Jack London (je suis passionné d'animaux et de nature)

Et puis des livres que j'ai relu ^^ :

L'étranger,
Cent ans de solitude,
Le Père Goriot (Eugène Rastignac : hé oui j'ai emprunté un pseudo !),
L'écume des jours,
A la recherche du temps perdu,
Le compte de Monte Cristo,
1984
Voyage au bout de la nuit

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com