Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les livres étudiés en classe
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 18:47 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Je crée ce sujet pour parler des livres que l'on étudie en classe. Au début, on se dit "Pouuuh ! Encore du Molière, j'y pige que dalle" ou encore "A quoi ça sert de faire ça ?!". C'est pourquoi ce sujet a vu le jour: je veux essayer de faire comprendre la littérature aux esprits qui la rejetent à cause des livres trop compliqués.

Je veux donc que vous donniez votre avis et pas seulement en disant que vous n'aimez pas et c'est tout ! Argumentez et peut être mais j'en doute, d'autres auront envie de lire le livre alors qu'ils n'y aurait jamais pensé.

Bien, j'ouvre le bal: Cette année en Français, nous avons étudié:

Les Femmes Savantes, de Molière.

Ce livre raconte l'histoire d'une famille riche qui est divisée en deux camps: les "Savants" et les "Non-savants". Le premier groupe est passionné par tout ce qui touche la science, la philosophie ou l'étude. Le second est plus centré sur des valeurs plus populaires: le mariage, les ménages. Bien qu'aucun évenement ne semble perturber ces deux groupes, un jour, Henriette, fille du père de famille décide de se marier avec Clitandre, un jeune homme beau, musclé et par dessus-tout brave. Seulement, la mère de famille ne l'entend pas de cette oreille et veut marier Henriette à un poète lache et avide des richesses de la famille...
Et c'est le début d'une folle bataille pour savoir qui va épouser qui...

Au début ce livre ne m'inspirait rien, mais après mure réflexion, je dois avouer que Molière a du se casser la tête pour concocter un livre si riche !

Savez-vous ce qu'est la préciosité ? C'est le fait qu'une femme répugne l'amour physique et le mariage et préfere la science et tout ce qui va avec. Cela a vraiement existé. Au début, c'était bien vu, respecté mais très vite, les Précieuses en ont trop fait et tout le monde ne manquait une occasion de se foutre de leurs geules ! Molière a accentué ce sentiment au maximum et ainsi, il fait passer les Précieuses soit pour des tarées soit pour des filles renfermés sur elles-mêmes. L'exemple le plus frappant est le personnage de Bélise qui croit que tous les hommes qui lui parlent sont amoureux d'elles...

Donc pour moi, ce livre est un vrai délice à la fois pour les neurones ( parce qu'il faut comprende quand même ^^) et pour la culture générale.

A vous maintenant ! :Luffy hilare:


Dernière édition par Blitz le Sam 17 Nov 2007 20:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 20:03 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Oct 2007
Messages: 29
Localisation: Sunnydale,in front of the Hellmouth
Moi en début de cette année notre classe (seconde)
a du lire:"Balzac et la petite tailleuse chinoise"
Ce livre est une présentation d'une face plutôt obscure
de la révolution Maoïste en Chine (1970)..elle nous parle
du terrible destin d'enfants "d'intellectuels" qu'on envoie
dans la campagne ou en montagne pour leur faire réaliser
les basses besognes des paysans pendant plusieurs années
ce qui leur retirera leur capacités de critiques et leur culture...
D'un coté nous suivons l'histoire de 2 personnes en rééducation
qui se procureront une valise de livres au risque de leur vie
pour garder l'espoir de rester cultivés.
Ils se lient aussi d'amitié avec une tailleuse à laquelle ils inculqueront
le sens de la critique..
C'est une très bonne réflexion sur les conséquences de cette
révolution et sur la période qui s'en suivit...
J'espère que je vous ais donné envie de lire cet ouvrage signé
Daï Sijié !!

_________________
"Mentir,c'est cacher la vérité,
L'ignorance,c'est ne pas remarquer la vérité,
L'incompétence,c'est ne pas être capable de saisir la vérité,
S'échapper,c'est s'éloigner de la vérité...
Inutile de courir,la vérité est à coté de vous."
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 20:07 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2007
Messages: 25
salut!
Nous cette année on a étudier "les mots" de JP Sartre. Alors c'est une biographie perso j'ai pas trouvé sa passionnante mais bon.
Sartre a quand même une une enfant et après plutôt dur: Il n'a pas de pere est sa relation avec sa mere ressemble plus a une relation frere/soeur, sa mere apres la mort de son mari retourne vivre chez ses parents.
A lire si on aime les biographie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 21:21 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2491
Localisation: Nulle part ailleurs
Ah ben moi je ne suis plus en classe mais je garde un très bon souvenir des cours de français, bien qu'étant de filière scientifique j'appréciais vraiment les matières littéraires, c'était en quelque sorte des heures de repos entre 2 cours de science.

J'avais une prof qui nous obligeait toujours à lire les livres inscrits au programme voire non inscrits et à faire des résumés, ensuite en cours elle ne développait l'histoire qu'avec ceux qui avait fait "l'effort" de réellement parcourir les différents ouvrages proposés. En engageant des débats sur les morales, le style narratif, l'objectivité ou la subjectivité de l'auteur, l'application du texte dans un contexte contemporain pour mieux le comprendre… je crois maintenant que par toutes ces facettes elle voulait nous pousser à aimer le livre, comme source d'information mais aussi d'évasion et de compréhension de son entourage.

Maupassant, Flaubert… Des auteurs critiques de la société matérialiste, dédaigneuse, romantique, assoiffée de pouvoir… et qui développaient au final le sens critique propre du lecteur, on s'intéressait vraiment à la langue mais aussi on acquerrait une certaine maturité sociale de par les différents thèmes abordés, en quelque sorte l'école de la vie à l'école de tous les jours.

Enfin je termine par quelque chose d'important, si la littérature classique ne vous plais pas, alors passez à autre chose car vous risquez d'être dégoûté de la lecture à jamais et cela serait navrant car il faut prendre plaisir à lire, et la lecture est une réelle détente qui n'a pas d'égale.

Sinon, bonne lecture à vous ^^;

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 21:29 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2007
Messages: 25
Moi j'aime lire, mais je nai trouvé qu'un prof qui nous encourage a lire, est ce prof est parti bouhouhou!
Ma prof actuelle est anthipathique ce qui n'aide vraiment pas les moins lecteur a s'y mettre, de plus je trouve que faire des controles sur des livres décourage aussi: en effets, on lit le livre pour etre noté et non pas pour le plaisir! Bien sur il faut que les profs nous note mais voila sa n'aide pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 21:44 
8 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2007
Messages: 311
Localisation: Ici
Hum, un bon topic à mon avis^^
Nous, nous avons lu "Balzac et la Petite Tailleuse Chinoise" de Dai Sijie. Et j'y crois pas, toi aussi REBORN ? :Sandji sur le cul: Et, moi aussi je suis en seconde... :Sandji sur le cul:
Bon, par contre, celui-ci,on a déjà finit de l'étudier, et nous sommes passés au "Cid" de Corneille... Classique... Et en même temps nous ferons une lecture cursive de "L'autre" de Zeller.

J'ai bien aimé l'histoire de Dai Sijie, çà m'a permis de savoir beaucoup plus de chose sur la Chine des années 70, et puis de sa situation sociale, avec les rééducations... C'était vraiment intéressant !
Le Cid, par contre, je trouve çà un peu barbant : j'imagine pas les gens dans la vie quotidienne parler en rime... :Luffy erente: Puis, Chimèe est trop stupide à mon goût, je vois pas comment Rodrique fait pour l'aimer franchement... Elle aime Rodrigue, elle sait qu'il doit tuer son père contre sa volonté, elle l'aime toujours, puis quand Rodrigue tu enfin Don Gomez, le père de Chimène, çà y'est, elle l'aime plus ! Nan mais franchement, elle est stupide ! :robin: Vous trouvez pas ?
"L'autre" de Zeller, c'est aussi une piece de théâtre assez bizarre, j'ai l'impression que les personnages de la pièce en jouent plusieurs dans toute l'histoire... Vraiment étrange... Voilà ^^

_________________
http://luciol-2zr.deviantart.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 21:51 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2007
Messages: 25
Moi le "Cid" de Corneille j'ai des potes qui l'ont eu en 4ème. Et apparament ils ont trouvé sa tellement pénible qu'ils ont forcer la profs a le remplacé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 22:08 
8 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2007
Messages: 311
Localisation: Ici
C'est pas que je trouve çà pénible... enfin, si ! A vrai dire ! :Luffy hilare:

C'est que j'ai l'impression que les personnages sont complètement à l'ouest ! Ils sont vraiment stupides, et çà, çà m'énerve... C'est pas du débilement version Luffy, nan, là c'est qu'ils se croivent intelligents en plus ! Ils ont une manière de penser complètement loufoques à mon avis !
Bon, après je respecte les fans du "Cid", s'il y en a, et j'accepte aussi leur opignon.
Un truc qui est toujours répeter à tire la rigot dans cette scène de théatre : "L'amour ou l'honneur ? Que choisir ? Telle est la question !" en gros, c'est çà... Mais de toute façon, le résultat sera le même, et Rodrigue s'en prendra plein la gue**e... Voilà...
Donc, moi je lui dit à Corneille : Et, ben... rien, j'espère qu'il se retourne quand même pas dans sa tombe... :Luffy hilare:

_________________
http://luciol-2zr.deviantart.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 22:15 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Topic assez intéressant ^^

Personellement, j'étais un très gros lecteur auparavant. Je lisais surtout des séries de plusieurs tomes, et principalement d'aventure ("A la croisée des mondes", "Le seigneur des anneaux" et bien d'autres). Mais depuis quelques temps, les mangas me prenant plus de temps, je lisais moins, beaucoup moins. Ca ne m'intéressait limite même plus.

Mais depuis... 1 mois (c'est d'ailleurs assez marrant que le topic arrive maintenant ^^), j'ai repris goût, mais à un tout autre genre, du plus classique. J'ai repris goût à la lecture avec le livre "La Dentellière", de Pascal Lainé, prix Goncourt 1974. Dans ma classe ('suis en seconde aussi), personne n'a vraiment apprécié, et beaucoup n'ont rien compris aux longues descriptions des sentiments d'Aimery ou de Pomme ou encore aux prises de parole de l'auteur en plein milieu du récit. Pourtant, j'ai aodré. Vraiment beaucoup aimé, car c'est un livre à fois la banal (l'histoire ne révolutionne pas le genre) mais à la fois très original dans toutes les descriptions. De même, ce sont les descriptions, la profondeur aussi du portrait de Pomme qui m'ont passioné. Bref, du très très bon. Depuis (donc pas longtemps ^^), j'ai repris des classiques que j'avais dans mon armoire, et je vais lire "Comme un roman" de Daniel Pennac, "L'étranger" d'Albert Camus, "Zazie dans le métro" ou encore "Le K" de Dino Buzzati.

J'avais aussi lu au collège le premier tome de Harry Potter (enfin, re-relu ^^), "George Dandin" de Molière ou encore "Le dernier jour d'un condamné" de Hugo, ainsi que "Claude Gueux" ou enfin "Antigone".

Bref, un plaisir de la lecture qui m'a repris depuis peu, et je compte bien reprendre mes lectures assidues ^^.


Edit en-dessous : Désolé, mais j'avoue que je ne me rapelle plus bien ^^". Je me rapelle vaguement que cela se présentait sous forme de journal où le dit-condamné parlait de ses derniers jours, mais à part ça... Je peux juste te dire que c'est un réquisitoire contre la peine de mort, mais plus, je ne saurai pas te dire ("Claude Gueux" m'avait plus marqué ^^).

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Dernière édition par The Undertaker le Sam 17 Nov 2007 22:32, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 22:20 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2007
Messages: 25
Salut Ryûk.
Comment a tu trouvé "dernier jour d'un condamné"?
J'ai du faire un exposé dessus en 4ème mais je n'ai pas réellement compris la moral et la leçon de cette histoire, pourrait tu m'èclairé s'il te plait ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 22:27 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Mon topic marche assez bien on dirait et j'en suis content...Voici le prochain livre que nous allons développer avec notre prof de Français:

La Guerre de Troie n'aura pas lieu, de Giraudoux:

L'histoire: Alors pour ceux qui ont vu le film Troie, c'est un bon plus pour comprendre l'histoire (moi je l'ai pas vu(enfin je crois ^^)et j'ai vraiment, vraiment eu du mal à comprendre...)
DONC: l'action se passe à Troie et un drame à l'échelle méditerranéenne vient de se prduire: Pâris le fils du Roi Priam vient de kidnapper Hélene, la femme du Roi de Sparte, une citée grecque. Or, Ménélas, le mari qui se retrouve seul, ne l'entend pas de cette oreille et impose un ultimatum: Si Hélene est rendue aux Grecs, tout ira bien et l'ardoise sera effacée...
Si Hélene n'est pas rendu aux Grecs, tout ira mal et ce sera la guerre...

Hector, l'autre héritier de Troie, veut rendre Hélene aux Grecs seulement il est seul face à la ville entière qui préfere voir les fesses à Hélene ( oui c'est marqué...) que d'avoir la paix...

Disons que l'histoire est divisée en deux camps: Les Pacifistes: Hector et sa femme Andromaque. De l'autre côté: Pâris, Hélene, Priam, bref: tout le monde...

Un très bon livre, qui plus est facile à comprendre puisqu'il a été écrit entre les deux guerres. D'ailleurs, de nombreux détails relatant l'horreur de la Guerre de 14-18 sont dissimulés dans le livre; preuve que l'auteur n'était pas un fervant admirateur de la guerre...

Giraudoux a aussi inclu de nombreux détails qui renvoient à l'Illiade, le poeme d'Homere qui a donné naissance à l'Odyssée, bien plus connue.

Si j'ai bien compris, la fin du livre correspond au début de l'Illiade.

Ce livre m'a bien subjugué mais pas autant que les Femmes Savantes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Nov 2007 22:43 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Oct 2006
Messages: 49
C'est que c'est assez interessant comme topic... Bon je me lance:
je suis aujourd'hui en terminale donc j'en ai finit du français, mais ça n'empeche pas de remercier certains profs de m'avoir fait connaitre de grandes oeuvres. J'ai toujours eu (je sais d'ailleur pas pourquoi) d'assez mauvais profs de français, qui ne nous interressaient pas aux sujets ou qui ne nous présentaient pas de bons ouvrages. Mais sur les 5-6 livres qu'on nous faisait lire dans l'année il y en avait toujours un que tout le monde appréciait. Au dela des classique facile d'accès comme Candide, Zadig etc... certains livres "méconnus" du grand public nous frappaient pour diverses raisons.
C'est ainsi que j'ai découvert des livres agréables et simples comme "La nuit des temps" de Barjavel, "Pourquoi j'ai mangé mon pere" de Roy Lewis ou encore "La ferme des animaux" de George Orwell.
Et de véritables chefs-d'oeuvres comme "Un long dimanche de fiancailles" de Sebastien Japrisot qui est plus "realiste" que le film qui rajoute beaucoup de mélodrame, "12 contes vagabonds" de Gabriel Garcia Marquez (prix nobel de litterature) dont les 12 nouvelles sont assez inégales mais certaines sont tellement belles qu'elles élévent a elles seules le bouquin au rang de chef-d'oeuvre, ou encore "Le parfum" de Patrik Süskind, alors là meme pas besoin de commentaires : lisez-le absolument ! Grenouilles est le méchant le plus passionant qu'il m'est été donné de suivre dans une histoire franchement spéciale (Le film est une vrai daube comparé au livre)

_________________
http://rainbowro.deviantart.com/ allez jeter un coup d'oeil
"Vous pensez surement que je suis un fou-furieux, un névrotique, un dégénéré, un dangereux paranoïaque, un cinglé qu'il faut enfermer d'urgence, un psychopathe capable de massacrer des gosses a la sortie des écoles maternelles...et vous avez raison. Mais malheureusement je suis en liberté."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 18 Nov 2007 11:13 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2380
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Idem, je suis aussi en terminale.

Citation:
C'est ainsi que j'ai découvert des livres agréables et simples comme "La nuit des temps" de Barjavel, "Pourquoi j'ai mangé mon pere" de Roy Lewis ou encore "La ferme des animaux" de George Orwell.


Maintenant, on peut inclure ici ces livres. La ferme des animaux est un incontournable en seconde, que ce soit dans le systeme francais que dans le systeme anglais. De meme, j'ai moi aussi lu "La nuit des temps" de Barjavel, mais je ne me souviens plus en quelle annee... J'ai trouve ce livre agreable a la lecture, mais gros probleme, on n'en garde pas de grands souvenirs, parce que c'est un livre qui m'a moins parle que les autres, je me sentais moins concerne par la situation des heros que pour d'autres romans. Par contre, Roy Lewis je ne l'ai pas lu.

A cette liste j'ajouterai "Stupeur et Tremblements" d'Amelie Nothomb, superbe bouquin, fait de cynisme et de la satire d'une societe japonaise qu'Amelie condamne tant pour sa hierarchie grotesque que pour les conditions de travail et les moeurs. Un livre a lire absolument, surtout qu'il est pas gros et se laisse lire!! Lu en 1ere. :Vogue Merry:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 22 Déc 2007 10:11 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Après "la Guerre de Troie n'aura pas lieu" et "les Femmes Savantes", voici Andromaque de Racine:

Alors déjà, si vous avez du mal avec des pièces écrites en proses et que le langage du XVII siècle vous horripile, et bien ce n'est pas le livre pour vous ! J'avoue que je ne l'aurais pas lu tellement il était difficle à comprendre sauf que notre prof de Français nous a donné un Controle et un devoir maison coefficient deux dessus donc: il a fallut que je me mette ^_^

Andromaque s'inscrit dans la lignée de la Guerre de Troie n'aura pas lieu et se déroule après le siege de dix ans de la cité de Troie. Pyrrhus, le fils d'Achille, a ramené captive la belle Andromaque, veuve d'Hector, le défunt prince de Troie. DE plus Pyrrhus tombe éperdument amoureux de la belle mais celle-ci vit dans le souvenir de son mari et à en plus un fils à sa charge...Seulement, Pyrrhus ne l'entend pas de cette oreille et fixe un ultimatum à Andromaque: si elle ne l'épouse pas, son fils sera livré aux Grecs et donc il sera tué !

Le paragraphe ci-dessus constitue la trame principale de l'oeuvre de Racine. On suit aussi dans cette pièce l'amour qu'éprouve Oreste, fils d'Agamemnon envers Hermione, fille de Ménélas et d'Helene. En fait pour faire simple, le schéma de cette oeuvre peut se résumer ainsi:
Orest aime Hermione mais Hermione aime Pyrrhus mais Pyrrhus aime Andromaque mais Andromaque vit dans le souvenir de son mari...

Le sujet de cette pièece est un des sujets que l'on retouve dans la quasi totalité des pièeces de Maitre Racine: la fatalité. Cela consiste en une force qui plane sur le monde et qui commande chaque action de chaque individu. Par exemple, si la fatalité décide vous faire mourrir le 23 Décembre 2007, et bien vous mourrez un point c'est tout ! Ca fonctionne (pour vulgariser) comme une Death Note: vous pouvez faire tout ce que vous pouvez pour vous en débarasser, cela finit toujours par arriver...

Dans la pièce, la fatalité exerce son opression sur les personnages; ainsi Pyrrhus se fait tuer par Oreste, Hermione se suicide en voyant son être aimé mort et Oreste devient fou devant Hermione morte...On parle aussi de tragédie ( je me demande bien pourquoi...).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Jan 2008 17:33 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2007
Messages: 482
Localisation: Sur l'ile des hommes-poissons
Bon je suis en 1S, je n'ai jamais aimé lire les livres que l'on me donne à lire considérant ça comme un imposement mais sans doute parce qu'en général,je n'aime pas trop lire les romans.

Bon bref, les livres que l'on a étudié ou qu'on va étudier sont tous ces des lvires d'auteurs connus:

-Le jeu de l'amour et du hasard, Marivaux: une pièce de théêtare dont le thème princiaple est la stratégie. Ce livre est indispensable à lire pour le bac de francais.

-Les fleurs du mal, Baudelaire: J'aime bien baudelaire et sa manière d'écrire en seconde j'ai étudié le spleen de Paris et c'était pas mal. "Les fleurs du mal" est son livre le plus connu et j'ai lu 2 ou 3 extraits de ce livre déjà. je m'attends à quelque chose de bien.

-Bel-Ami,Maupassant: Je ne peux rien dire sur ce livre,c'est le seul que j'ai pas acheté.

-Candide, VBoltaire: là encore,je ne peux rien dire mais j'ai déjà lu du VBoltaire en quatrième,je crosi que le livre s'appelle Micormega et mettait en scène un géant qui visite la terre.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com