Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Yasunari Kawabata
MessagePosté: Mer 2 Jan 2013 15:31 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Image

« La beauté atteinte par les seins de la femme n'était-elle point la gloire la plus resplendissante de l'évolution de l'humanité? »
Les Belles Endormies, Yasunari Kawabata


Yasunari Kawabata est généralement considéré comme une des trois grands romanciers japonais du 20ème (Avec Mishima et Tanizaki). Il a été lauréat du Prix Nobel dans les années 60 devenant ainsi le premier japonais a le recevoir. Contrairement à Mishima, dont les livres ont toujours une grande partie autobiographique et entrent pleinement dans le roman du 20ème, ou même à Tanizaki, qui lui est toujours hanté dans son oeuvre par l'ombre de Murazaki Shikibu, la grande écrivain japonaise du Moyen-Âge qui a écrit le Dit Du Genji, un livre très long et très chiant Kawabata ne peut être classé dans une catégorie et à un style et une forme qui lui est propre. On pourra d'ailleurs distinguer assez évidemment dans son œuvre deux périodes : celle dite de jeunesse, pendant laquelle il cherche une forme efficace et celle de la maturité artistique, dont on peut voir les prémices (selon moi) dès Illusions de Cristal.

Alors qu'est ce qui distingue autant Kawabata ?

La première chose fascinante chez Kawabata, c'est la nouvelle définition qu'il apporte au narrateur. Pour cela il faut comprendre le caractère du personnage, Kawabata est un solitaire (pour changer …) est toute sa vie est marquée par cette solitude, on ne peut supposer mais beaucoup disent que cela remontent à la mort de son père qui l'a enfermé dans la solitude, par exemple un des hobbys de Kawabata était de marcher dans les rues bondées de Tokyo, seul, et d'observer les gens, et ce pendant des heures. Physisquement ça se voit assez bien sur son visage, ses yeux sont énormes ses oreilles aussi.

Image
Gollum ! Gollum !

Du coup le narrateur chez Kawabata est vraiment particulier, il oublie volontairement des choses, donne un détail qui appelle à un développement mais ne développe pas, laissant le lecteur submergé par une foule des détails très symboliques que le livre n'explique pas de lui même (ce qui rend la lecture assez difficile parfois, mais bon si on aime lire le plaisir prend toujours le dessus). Le narrateur est omniscient sans l'être, il donne une foule de détail qui montre qu'il a connaissance de tout, mais ne montre jamais directement sa connaissance telle quelle.
Il est à la fois interne à l'histoire, en étant un personnage parmi les autres, mais aussi externe à l'histoire. Bref le narrateur chez Kawabata est indéfinissable, à la fois dans et en dehors de l'histoire.


Le thème principal de son œuvre, l'on dit souvent que ces la vieillesse, oui dans la mesure où on la voit comme la vie qui nous échappe, Kawabata est l'écrivain des choses qui nous échappent, à la fois du point de vue sensible que du point de vue raisonné. Dans la Danseuse d'Izu, une œuvre de jeunesse très réussie à laquelle l'auteur restera attaché, il poursuit dans le pays d'Izu une jolie danseuse et sa troupe. Dans les Belles Endormies, le vieil Eiguchi poursuit honteusement sa jeunesse perdue.
On voit que les choses qui nous échappent sont à la fois, le thème de ses livres et aussi sa façcon d'écrire, étant donné qu'il dévoile des horizons de son oeuvre pour les laisser opaques.
Autre thème essentiel, que j'ai oublié, celui de la quête de beau. Qui ne peut s'expliquer que par la lecture d'un de ses romans ou une de ses nouvelles.
D'un point de vue personnel, je tiens énormément à cet auteur, j'ai lu mon premier en début d'année, et en un an j'ai fini de lire ses œuvres complètes … (près de 2000 pages, preuve de mon amour pour Yasunari (: ) Ce qui me plait surtout c'est cette sensibilité exaltée qui se traduit remarquablement dans sa façon d'écrire, et la dimension mystique, sibylline de ses écrits rendue possible par sa puissance d'évocation.


Oeuvres parues dans le volume Roman et Nouvelles de Livre de Poche,qui propose une assez bonne traduction et un choix d'oeuvre large (il manque Les Pissenlits, un des ses plus beaux romans sur la destruction de la beauté) :
Ossements / Histoire du visage de la morte La Mer / La Danseuse d’Izu / Une page folle Le Pourvoyeur de cadavres / Les Servantes d’auberge Chronique d’Asakusa / Illusions de cristal Elégie / Bestiaire / Pays de neige Le Maître ou le Tournoi de go / Retrouvailles Nuée d’oiseaux blancs Le Grondement de la montagne / La Lune dans l’eau Le Lac / Les Belles Endormies / Kyôto / Tristesse et Beauté

Je recommande tout particulièrement : La Danseuse D'Izu, Pays de Neige, Le Grondement de la montagne, Les Pissenlits, Les Belles Endormies et Tristesse et Beauté.


C'est tout baby et c'est déjà pas mal !

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Yasunari Kawabata
MessagePosté: Mer 12 Juin 2013 13:28 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Une nouvelle dingue vient de tomber hier : Des inédits de Kawabata !
Citation:
Le nombre est colossal pour un auteur nobélisé. Grâce à l'opiniâtreté d'une étudiante japonaise, l'Archipel a redécouvert 41 œuvres, en majorité des novellas qui n'avaient pas été incluses dans des anthologiques de Kawabata. C'est en effectuant des recherches à la bibliothèque de la Diète – le parlement nippon que Yoriko Ishikawa, 33 ans, a découvert l'importance des omissions. À l'origine, l'étudiante ne se spécialise pas sur l'auteur du Maître ou le tournoi de Go, mais sur son contemporain, Yoichi Nagakawa (1897 -1994).

En parcourant la production du prix Nobel 1968 pour en savoir plus sur son auteur, la jeune femme découvre des manques dans l'imposante compilation en 37 volumes de l'éditeur Shinchosha. Bien que connus en leur temps pour avoir été publiés dans des journaux, des textes comme Asakusa Nikki, « Journal d'Asakusa » dépeignent la réalité du quartier après le tremblement de terre de 1923.

Dans celui-ci, l'écrivain développe la narration d'une prostituée autour de ses émotions et préoccupations. Considéré comme un de ses écrits préférés, cette version laisse penser qu'elle provient d'une publication feuilleton en trois parutions sur différents titres de presse. Dans la même veine, Kyo no Tobira « La porte d'aujourd'hui » évoque d'autres stigmates dans le quartier d'Asakusa: la romance prend place peu de temps après le grand incendie de 1926.

Le reste de la production se compose de critiques littéraires, élégies littéraires et de lettres à des personnalités de l'époque. Rintaro Katayma, professeur d'université spécialisé sur Kawabat a qualifié la découverte de « très précieux ». « Beaucoup d'érudits ont pris part dans la réalisation de cette compilation, laquelle a été publiée environ 10 ans après sa mort ». « Il était considéré que la collection couvrait presque l'intégrale de ses travaux. J'ai été surpris d'apprendre qu'il y avait autant de travaux non répertoriés », a indiqué le spécialiste.

Récompense de ses efforts, Ishikawa, l'étudiante, présentera le fruit de ses recherches à la société Yasunari Kawabata le 22 juin prochain peu après la publication de ses conclusions dans la revue dédiée au nobel. Via l'Asahi Simbun.


Source : ActuaLitté http://www.actualitte.com/international/decouverte-d-inedits-de-kawabata-42981.htm

Je pense qu'il ne faut pas trop espérer voir ces inédits arriver en France, (Kawabata n'est toujours pas intégralement publié en France, ni même publié dans la Pléiade, quand je disais dans mon post d'avant œuvre complète je parlais très maladroitement du tome que je présentais ^^) On peut espérer que cette nouvelle relancera l'intérêt autour de ce très grand bonhomme.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com