Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: The X-Files
MessagePosté: Mar 10 Sep 2013 22:02 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Image
Avant de débuter la présentation de ce topic et d'en venir à son contenu même je souhaitais présenter un peu la manière dont le projet est parti. Comme vous pourrez le lire par la suite, cela fait un moment que cette série mythique me suis. L'idée d'en faire un sujet m'est venue tout simplement, comme d'habitude. Cependant, aborder la série est une chose très complexe tant elle est riche. C'est simplement un soir sur msn, où je discutais avec Ichigo, qu'on a commencé à parler de la série. Très rapidement je lui ai redonné l'envie de redécouvrir la série et je pense qu'il m'en veut peut être encore un peu depuis vu qu'il n'a toujours pas fini son visionnage. Par la suite, lorsque nous en parlions une véritable passion nous animait d'où cette proposition de faire un sujet avec une autre personne. L'arrivée d'ange bleu s'est faite de la même manière. A parler de la série et du projet il semblait également beaucoup apprécié la série de ce fait il s'est retrouvé également mêlé à cette idée folle de vouloir faire un sujet X-Files. Cette expérience a été très sympa pour moi, oui je sais je parle peut être trop de moi mais, cela fait partie des œuvres qui me sont très chères et avoir pu réaliser ce sujet avec le résultat final que voici, me fais dire que je suis très content d'avoir pu travailler à son élaboration avec mes deux compères. Bien sûr le sujet est loin de rendre un véritable hommage à la série, qui souffle ses vingts bougies en ce mois de septembre, mais nous avons chacun mis une part de nous mêmes et c'est tous avec grand plaisir que nous nous sommes replongés dans les mystères des affaires non classées. Un grand merci à mes deux compères qui m'auront bien plus qu'aidé et à vous qui lisez ces lignes. Que vous découvriez la série ou que vous la redécouvriez, les mystères feront toujours parties de notre monde. Et si la vérité est ailleurs, la passion elle, se trouve sur ce sujet.


Image



Image

1) Introduction
-) Comment chacun de nous a découvert la Série

2) Argument
-) Synopsis de la Série - Les différents types d'épisodes

3) Personnages
a) Principaux
b) Récurrents

4) Production
a) La Création de la Série
b) La Musique
c) Les Récompenses
d) La Fin de la Série

5) Autres Médias
a) Les Films
b) Les Romans
c) Les Comics
d) Les Jeux Vidéos
e) Le Spin Off : The Lone Gunmen

6) Analyses
a) Les Thèmes
b) La Maxime "La Vérité est ailleurs"
c) La Réalisation
d) Les Acteurs
e) La Conspiration
f) L'impact de la Série

7) Mot de la Fin


Image



Image
sommaire

Il y a 20 ans débutait aux Etats-Unis une série télé qui allait marquer, comme rarement aucune autre, le paysage audiovisuelle mondial. Créé par Chris Carter, X-Files fut diffusé du 10 septembre 1993 au 19 mai 2002 sur le réseau de la Fox, pour un total de 9 saisons et 202 épisodes. Rebaptisée en France "Aux frontières du réel", elle y fut diffusée à partir du 12 juin 1994 sur M6. Fait rarissime, à cause de l'importance prise par le fandom qui utilisait le titre original, M6 fut obligé en cours de diffusion de reprendre ce titre, reléguant le titre français en sous-titre. Série souvent résumée à son intrigue du complot, elle est pourtant bien plus que cela, s'orientant petit à petit vers de la science fiction pure.




-) Comment chacun de nous a découvert la Série
sommaire

J'ai découvert X-Files un dimanche soir, au hasard en zappant. Les épisodes n'étaient pas diffusés dans l'ordre original (j'ai découvert cela après coup) et pour une raison dû au hasard je n'ai vu aucun épisode sur le complot lors de cette diffusion (je ne regardais pas tous les dimanches de toute façon). Je me souviens qu'à l'époque c'est l'épisode "Retour de Tooms" qui m'avait le plus marqué.
Lors de la diffusion de la seconde saison, le vendredi soir, j'ai été plus assidu et lorsqu'a commencé la fameuse trilogie du samedi j'étais déjà un grand fan de la série.
Ce qui m'a fait devenir fan de la série, c'est évidemment le thème fantastique traité sur un mode semi-réaliste (enquête reposant sur la dualité Mulder/Scully), couplé à une réalisation qui distillait une ambiance unique en son genre à l'époque. C'était passionnant à suivre car toujours bien foutu et raconté, et on ne savait jamais à l'avance à quoi nous allions avoir droit ! C'est ainsi que j'ai suivi la série durant 9 ans, de 1994 à 2003. Elle m'accompagna tout le long de mon adolescence, puis de ma vie étudiante et ce fut vraiment étrange lorsqu'elle se termina. Même si cette fin était attendue et que les dernières saisons voyaient des changements importants qui ne pouvaient présager que de la dernière ligne droite, ce fut tout de même un pincement de cœur. Surtout que jusqu'au bout, elle continua de proposer des épisodes étonnant et sortant des chemins battus. Il n'y avait pas de règle pour les thèmes des épisodes et X-Files ne l'oublia jamais, et moi-même je n’oublierai jamais X-Files pour cela !

ange bleu


Mon aventure avec X-Files a commencé il y a looooongtemps, en fait le soir de la diffusion du premier épisode sur M6, en 1994, j’étais devant le poste de télévision familial. C’était un petit évènement à l’époque, le programme TV (ces choses qui n’existent quasiment plus aujourd’hui) en avait fait un battage important depuis pas mal de semaines. C’était un peu la série devant laquelle il fallait être, qui nous arrivait des USA avec pas tant que ça de décalage. Du coup toute la famille a regardé le premier épisode. C’est là que j’ai rencontré Mulder et Scully, et c’est Mulder qui m’a le plus tapé dans l’œil surtout avec le passage de la voiture et du temps qui s’arrête et où il en profite pour marquer la route d’une croix. Avant de finir l’épisode avec une tonne de choses en suspens, de façon vraiment frustrante, j’étais persuadé que le second épisode en dirait plus, mais non, on peut dire que la série s’est beaucoup nourrie de ma frustration à l’époque, mais j’ai été happé dedans et je n’en suis jamais vraiment sorti et ce jusqu’à la fin de la série en France.
L’idée de me refaire la série m’a piqué il y a un peu plus d’un an et demi, lorsque j’ai trouvé les coffrets des 5 premières saisons à presque rien, je n’avais regardé la série que lors de sa diffusion au fur et à mesure, en plus d’épisodes rediffusés, comme beaucoup de monde. J’étais curieux de voir les souvenirs qui allaient me revenir. Et le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu, en fait j’avais très bien suivi la série et la nostalgie en plus d’un visionnage plus attentif m’ont fait dévorer les premières saisons à un rythme fou. Puis un soir en discutant avec Keisuka, dans le hasard de la conversation on en est venu à parler de X-Files, il les regardait lui aussi, on a passé un long moment à parler de notre passion et amour pour la série, un hasard ? En regardant la série on apprend que le hasard est tout sauf hasardeux, mais la vérité est ailleurs. C’est là qu’il m’a confié qu’il faudrait qu’il en fasse un sujet : donc me voilà !

Ichigo


Comme mes compères j'ai découvert la série très rapidement à la télévision. A cette époque je grandissais dans un monde qui était bien loin de celui que je connais aujourd'hui. Les médias n'étaient pas chose commune dans ma vie que ce soit musique, série, cinéma, vidéo ludisme et autres. Ce qui m'a propulsé dans l'aventure de Chris Carter c'était avant tout son ambiance sombre et ses thèmes sur le paranormal. Je me rappelle encore de ce fameux épisode pilote avec Mulder qui trace cette fameuse croix au sol. "Nous avons perdu 9 minutes !" Cette phrase restera dans ma mémoire un moment. Après le dimanche c'était surtout la seconde saison, dont les épisodes avaient été programmés le vendredi, dont j'avais pu profiter. Une soirée m'avait particulièrement marqué où à l'époque j'avais tremblé comme une feuille, seul avec mon frère. Il y avait eu en premier cet épisode où on voyait vieillir les personnages de manières effrayantes, puis cet épisode avec une créature étrange et pas si innocente qui tuait autour d'elle. Le pompon étant atteint avec le troisième épisode de la soirée qui proposait une plongé dans un épisode digne du film l'exorciste. Mon courage n'était pas très grand à cette époque et je suis parti avant même la fin du générique de début en demandant à mon frère qu'il me raconte l'épisode le lendemain, ce qu'il a fait d'ailleurs et je n'ai pas regretté d'être parti. Pendant un bon moment j'ai continué à suivre assidûment la série puis j'ai lâché. Néanmoins je continuais à regarder des épisodes, j'avais gardé un souvenir très vivace de la fin de la saison 8.

Ce n'est que plus tard, vers 2005, que j'ai débuté ma collecte de l'intégrale en DVD. Cela faisait un long moment déjà que je voulais revoir la série dans son intégralité et les épisodes rediffusés de manière éparse n'arrivaient pas à soulager ma soif pour la série. C'est avec une grande joie adulte et une nostalgie enfantine que je me suis replongé dans la série. Au départ le plaisir de la redécouverte des épisodes de manière chronologique et le fait de revoir ceux qui m'avaient le plus marqué a été très fort. Pourtant un autre sentiment a laissé la place à cela, le sentiment d'être devant une œuvre à nul autre pareil. Ce premier re-visionnage a été une véritable révélation, d'autant plus que je n'avais jamais vu la fin de la série. A partir de là, X-Files est devenu plus qu'une référence ou une œuvre culte à mes yeux, elle est devenue la meilleure série que j'ai pu voir, de par sa démarche, la remise dans l'époque de ses révolutions télévisuelles, sa construction si particulière et d'autres milliers de détails qui fourmillent tout autour. Jamais une œuvre n'a été aussi riche sur le petit écran et sans que je m'en rende véritablement compte j'ai commencé à faire ce que j'appelle aujourd'hui, "mon visionnage annuel de la best série ever".

Keisuka_Yuuko


Image



Image
sommaire

-) Synopsis de la Série - Les différents types d'épisodes

L'agent du FBI Fox Mulder croit à l'existence des extraterrestres depuis la disparition mystérieuse de sa sœur alors qu'il n'était qu'un enfant. Cette foi l'a conduit à se marginaliser au sein du FBI et à devenir un sujet de moquerie. C'est ainsi qu'il a repris la gestion du bureau des affaires non-classées (X-Files) dont la mission est d'enquêter sur des affaires dont personne ne veut en raison de leur étrangeté et de leur caractère incompréhensible.
La série débute avec l'affectation de l'agent Dana Scully au bureau des affaires non-classées. Scientifique de formation, elle va entrer en conflit systématique avec Mulder sur l'approche et l'interprétation des affaires sur lesquelles ils vont enquêter.
Leurs aventures se déclinent sous forme d'enquêtes et chaque épisode est l'occasion d'une nouvelle affaire sur fond de paranormal. Les épisodes sont divisés en deux catégories : les épisodes dit Mythologique, ayant trait aux extraterrestres et à l'existence d'une conspiration dirigée par une organisation nommée le Syndicat, et les épisodes dit Monstre-de-la-Semaine qui nous plongent dans une enquête particulière, le plus souvent liée au paranormal, à l'occultisme ou à des monstres en tout genre, en passant par des tueurs en série. Dans cette seconde catégorie d'épisode, Mulder et Scully sont avant tout des observateurs qui explorent un contexte qui leur est étranger (avec des personnages n'apparaissant qu'une seule fois), tandis que dans la première catégorie d'épisode, ils sont les acteurs principaux, travaillant pour leur quête personnelle – cela concerne d'abord seulement Mulder, puis par la suite Scully aura elle-aussi ses propres objectifs. Dans ce cadre ils se retrouvent confrontés à des personnages récurrents comme par exemple le fameux homme à la cigarette. Ces épisodes Mythologiques ouvrent et ferment chaque saison, faisant le climax de la saison; et à partir de la saison 2 il sera proposé en plus de façon systématique deux double-épisodes Mythologique par saison, donnant lieu à des histoires plus longues et développées autour de la fameuse Conspiration.


Image Image



Image
sommaire

a) Principaux

Image Dana Scully
Premier personnage du duo à être introduit. Elle se retrouve mutée au bureau des affaires non classées au tout début de la série. Elle y a été placée par ses supérieurs afin d'assister Mulder dans ses enquêtes. Concrètement elle est surtout présente pour apporter un caractère scientifique aux différentes enquêtes et à rendre des comptes à ses supérieurs. Elle est en effet chargée de rédiger des rapports sur la validité et l'utilité du travail de l'agent Mulder au sein du service des affaires non classées. Le connaissant de réputation, elle sera finalement ravie de pouvoir travailler avec lui. Mais rapidement leurs différences d'esprit et d'analyse les conduiront à souvent se contredire et à toujours chercher des indices et des réponses plus avant dans leurs enquêtes. Elle aura beaucoup de mal à comprendre l'agent Mulder sur bien des points, mais son talent d'analyste et d'enquêteur l'aidera à avoir confiance en lui malgré tout. Elle a un esprit plutôt fermé au paranormal alors qu'elle a une foi aveugle dans la religion, et ses enquêtes la conduiront bien souvent à une remise en question de ses croyances, que ce soit dans sa vie privée ou professionnelle. Même si Mulder sera rapidement le jouet du complot, Scully sera en fin de compte la première à être véritablement visée par les hommes qui tentent de cacher la vérité. Enlevée ou victime de tentatives d'assassinat, elle échappera souvent à un sort funeste.


Image Fox Mulder
L'agent Fox Mulder est la personne qui travaille au bureau des affaires non classées lors de l'arrivée de Dana Scully. Elève modèle de l'académie du FBI il était destiné à un avenir brillant et une carrière prodigieuse. Aimé de ses professeurs et excellent enquêteur, il fit des débuts plus que remarqué lors d’enquêtes criminelles et il permit l'arrestation de bon nombre de tueurs en série. Cependant une ombre plane au dessus de lui, agissant de manière plutôt étrange et possédant un caractère particulier il fut donc logiquement surnommé le martien par ses collègues. Ce comportement tire ses origines de son enfance où il fut le témoin impuissant de l'enlèvement de sa sœur par des extraterrestres. Se lançant totalement dans les études, une fois arrivé au FBI et avoir fait ses preuves, il découvrit les fameuses affaires non classées. Avec l'aide de l'agent Diana Fowley il ouvrit le service de ces dossiers qui restaient dans un coin des archives du FBI. Depuis il ne s'attire plus que les foudres de ses pairs et particulièrement de ses supérieurs. Relégué dans un petit bureau du sous-sol du siège du FBI, il continue à présent seul ses enquêtes étranges, cherchant encore et toujours des indices qui pourraient l'aider à comprendre le mystère lié a la disparition de sa sœur.


Image John Doggett
Ancien marine et remplaçant de l'agent Mulder après la disparition de ce dernier, il possède un esprit imperméable à l'étrange et au paranormal. Cependant ses convictions seront rapidement mises à mal tout au long des enquêtes dont il aura à charge. Il est mis en place par le directeur Alvin Kersch qui espère que John discréditera les affaires non classées pour pouvoir les fermer une bonne fois pour toutes, mais finalement le résultat sera inverse et Doggett se révélera bien moins complaisant qu'escompté par le directeur. Il a eu un fils, Luke, qui a été enlevé et tué. Ce drame a détruit son couple et depuis il vit seul dans le souvenir de la mort de son fils.


Image Monica Reyes
Connaissance de John Doggett, ce dernier fera appel à cet agent du FBI pour retrouver Mulder. Elle reviendra par la suite lors d'une enquête qui lui rappellera des souvenirs sur la mort de Luke Doggett, puis aidera Scully. C'est après l'éloignement de l'agent Scully des affaires non classées qu'elle sera désignée pour la remplacer. Spécialiste des crimes rituels, elle possède un esprit très ouvert aux affaires non classées et mystérieuses. Elle a participé à l'enquête sur la mort du fils de l'agent Doggett et elle semble être plus ou moins attachée à lui.


Image Richard Langly - Melvin Frohike - John Fitzgerald Byers
Cet inséparable trio, réuni autour de la volonté de dénoncer les complots du gouvernement, connaît Mulder depuis longtemps lorsque la série débute. L'agent du FBI vient les voir dès qu'il recherche des informations qui auraient pu être caché dans les journaux, ou bien lorsqu'il a besoin d'experts dans le domaine de l'informatique. Melvin Frohike est le plus âgé des trois. Photographe, doué en cryptographie et en électronique, il est celui qui semble le plus compétent des trois avec un raisonnement plus pointu. A noter qu'il a un faible pour l'agent Scully. John Byers est celui qui semble le plus sérieux du groupe. Toujours en costume il travaillait auparavant pour le gouvernement. Il est l'expert en information et possède également de bonnes connaissances en science et en génétique. Né le jour de l'assassinat du président Kennedy, ses parents décideront de changer son prénom de Bertram en Fitzgerald. Enfin Richard Langly est l'expert en communication et en piratage informatique. Hacker de talent, il est fan du groupe Ramones et possède la personnalité la plus virulente du groupe. Ces personnages connaissent également d'autres personnes partageant les mêmes inquiétudes qu'eux. Au cours de l'histoire ils commenceront à publier un journal, "Le Bandit Solitaire" ("The Lone Gunmen" en VO), destiné à dénoncer les complots et méfaits du gouvernement à la population américaine.


Image Walter Skinner
Directeur adjoint du FBI, il est le responsable hiérarchique direct des agents Scully et Mulder. Ancien soldat ayant participé à la guerre du Vietnam il se montrera très dur au début envers Scully et Mulder, puis au fur et à mesure de leurs découvertes il commencera à les aider et même à les couvrir auprès de sa hiérarchie. Après s'être confronté régulièrement avec l'homme à la cigarette et s'être impliqué dans certaines affaires, il sera lui aussi victime d'agressions et de complots.


Image L'homme à la cigarette
Homme étrange et effacé, il apparaîtra souvent en retrait dans le bureau de Skinner avant de révéler son véritable rôle. Membre majeur du Syndicat, l'organisation qui contrôle les informations sur les extraterrestres et qui dirige le complot caché au sein du gouvernement, il est une pièce importante puisqu'agissant sur le terrain et connaissant bon nombre de secrets. On voit qu'il a un accès au Pentagone et qu'il observe toujours les agissements de Mulder de loin. Mi amusé, mi excédé, il ne peut s'empêcher néanmoins de s'intéresser à lui pour une raison curieuse. Toujours en train de fumer une Morley on découvrira par la suite que ce personnage possède un passé bien plus sombre et surprenant que tous ce que l'on pouvait prévoir.


b) Récurrents
sommaire

Image Gorge Profonde
Ce personnage mystérieux servira d'informateur à Mulder. Membre du Syndicat, il semble détaché auprès de Mulder pour garder un certain contrôle sur l'agent. Lui donnant des informations utiles à ses enquêtes, il semble au final plus compatissant que ce que ses chefs lui avaient demandé. De ce fait il sera assassiné pendant qu'il participera à un échange avec Scully. Par la suite on le reverra plusieurs fois dans des flashbacks, notamment aux côtés de l'homme à la cigarette.


Image Monsieur X
Le nouvel informateur dépêché par le Syndicat auprès de Mulder. Beaucoup moins complaisant que Gorge Profonde, ce nouveau personnage refusera d'être trop proche de Mulder et de lui donner des informations qu'il ne devrait pas avoir. Il semble ne jamais vouloir donner trop d'informations et se contenter du strict nécessaire, laissant à Mulder le soin de rechercher par lui-même ce qu'il voulait savoir. A quelques occasions il sera en contact avec Scully, mais il se présentera de manière encore plus froide qu'avec Mulder, refusant catégoriquement de lui parler et de lui dire ce qu'il sait.


Image Alex Krycek
Partenaire de Mulder après la fermeture du bureau des affaires non classées, il semblera être une assez jeune recrue du FBI. Pourtant à maintes reprises il dissimulera des indices à Mulder et jouera double jeu. En contact avec l'homme à la cigarette il empêchera même Mulder de retrouver Scully après qu'elle se soit fait enlever par Duane Barry. Une fois démasqué il disparaîtra du FBI. On le retrouvera plus tard à de nombreuses reprises, parfois en contact avec le Syndicat, parfois avec d'autres personnes plus recommandables mais à chaque fois il semblera agir pour son propre compte et dans son seul intérêt, quel qu'il soit.


Image Le Pilote
Cet extraterrestre s'est écrasé sur Terre avec son engin spatial. Il débutera alors un travail d'éradication de nombreuses personnes. Ses intentions ne sont pas claires et la seule chose qu'il révèle facilement se passe de mot. Rapidement surnommé "le chasseur de prime", cet être est polymorphe et semble vouloir à tout prix rechercher et assassiner les personnes qui sont au courant de certaines choses sur les projets des extraterrestres. Toujours muni d'un pic rétractable, il causera beaucoup de morts dans son sillage.


Image L'homme manucuré
Comme l'homme à la cigarette, ce mystérieux personnage fait partie du Syndicat. Même si l'organisation semble ne pas avoir de chef réel, et reposer sur les arrangements en fonction des membres, ce personnage apparaît avoir plus de pouvoirs que d'autres. Souvent il donnera des ordres à d'autres membres et à de nombreuses reprises il exprimera des regrets par rapport aux agissements du fumeur. Au cours de la série il commencera même à douter de la façon d'agir du Syndicat et à se remettre en question.

Image Marita Covarrubias
Représentante du secrétaire générale des Nations unies, Mulder fera la connaissance de cette femme grâce à son informateur Monsieur X. Elle deviendra une aide précieuse pour l'agent du FBI, lui procurant visa diplomatique et différentes informations sur le Syndicat. A maintes reprises elle rencontrera même l'homme à la cigarette ou bien Alex Krycek et semblera faire partie elle-même du Syndicat. Cependant ses motivations semblent différentes et elle continuera d'aider Mulder malgré tout.


Image Cassandra Spender
Victime de multiples rencontres du quatrième type, cette femme est considérée comme malade par son fils. Elle semble croire que les extraterrestres viennent en paix malgré les nombreuses expériences qu'elle a subies et qui l'ont conduite dans un fauteuil roulant. Cependant elle semble être plus qu'une simple victime des extraterrestres. Ce n'est rien de plus que le Syndicat lui-même qui semble lui vouer une attention particulière. Même si son fils ne croit pas un instant ses paroles, elle continue toujours et encore de témoigner de ses expériences.


Image Jeffrey Spender
Cet agent du FBI apparaîtra lorsque Mulder commencera à enquêter sur une affaire qui implique sa mère. Prenant verbalement Mulder à parti et ce de manière très brusque il suivra les agents de loin. Il sera même placé à la tête du bureau des affaires non classées à la place de Mulder. Apportant un soin et un talent dans ses enquêtes bien moindre qu'un autre enquêteur.


Image Gibson Praise
Jeune prodige des échecs, ce garçon sera victime d'une tentative de meurtre par un membre du Syndicat. Rapidement on découvrira qu'il possède en réalité un don de télépathie très puissant lui permettant de lire dans les pensées de tout être humain. Pris en chasse par le Syndicat pour une raison inconnue, il sera placé sous la protection des agents du FBI.


Image Diana Fowley
Agent spécialisée en parapsychologie elle sera impliquée dans l'affaire de Gibson Praise. Première partenaire de Mulder au bureau des affaires non classées, les deux personnages ont également eu une relation après avoir quitté l'académie du FBI. Elle aurait ensuite été mutée en Allemagne sur des dossiers anti-terroristes. Alors que Mulder lui fait une confiance aveugle Scully semble bien plus suspicieuse par rapport à ses motivations.


Image Alvin Kersh
Pendant que Scully et Mulder seront écartés du bureau des affaires non classées, un nouveau responsable leur sera attribué. Alvin Kersh est, au même titre que Skinner, un directeur adjoint du FBI. Il tentera à de multiples occasions de séparer les deux agents et surtout de les éloigner le plus possible des affaires non classées. Lorsque ces derniers désobéissent aux ordres, il fera en sorte que ce soit eux qui payent les frais de remboursement du bureau. Il reviendra plus tard en tant que Directeur du FBI et ce sera lui qui assignera l'agent Doggett aux affaires non classées.


Image Knowle Rohrer
Ancien camarade de John Doggett, ils ont servi dans le même corps de marine des Etats Unis et sont devenus amis. Néanmoins leurs routes se sont séparées, Doggett préférant le FBI et Rohrer choisissant de rejoindre le Département de la Défense du gouvernement. Son travail l'amène à être en contact avec des dossiers particulièrement sensibles et secrets. C'est ainsi, lorsque John fut assigné au bureau des affaires non classées, qu'il fut appelé par son vieil ami. Il lui donnera certaines informations pour aider l'agent du FBI lors de certaines de ses enquêtes.



Image
sommaire

a) La Création de la Série

Quant on voyait Chris Carter à l’époque, avec son physique de surfeur blond, il était dur d’imaginer qu’il serait à la base d’une série aussi sombre que X-Files. Il a commencé à démarcher la Fox en 1992, soit un an avant la diffusion effective de la série, et il lui aura fallu redoubler d’efforts pour faire valider frileusement son concept. Le tournage du pilote aura lieu à Vancouver autant pour des raisons économiques que pratiques. Si David Duchovny ne pose aucun problème au niveau de la production pour figurer au casting, il en sera autrement pour Gillian Anderson que Carter devra imposer bec et ongles.
Au premier visionnage, le pilote saura convaincre son auditoire et engendrera la commande de nouveaux épisodes. Mais les responsables de la chaîne, et même David Duchovny, ne voient pas le concept durer et pensent que le principe de l’extraterrestre de la semaine va rapidement s’essouffler.
Carter démontrera au contraire que la série qu’il veut créer ne se limite pas à des monstres et des extraterrestres mais aussi à des mythes et des cauchemars plus profond et peu mis en avant dans la société de l’époque, conférant à X-Files un statut ultra moderne et presque avant gardiste. Ajouté à la conspiration et aux secrets gouvernementaux, Carter crée une véritable mythologie qui s’imbrique avec le passé de ses principaux protagonistes. Il insufflera aussi à chaque saison une thématique bien propre et différente de celle des autres, tout en restant dans son univers sans le trahir.
Le succès de la série se conjugue aussi avec le sentiment de tromperie ressenti par le peuple américain à cette époque-là envers ses instances gouvernementales. Jamais la série ne s’embourbera dans une histoire d’amour entre Mulder et Scully, leur relation sera toujours taquine, pleine de respect et professionnelle.
Chris Carter a également puisé son inspiration auprès de très nombreuses œuvres, notamment Twin Peaks où il aura déniché Duchovny, ou encore Kolchak : The Night Stalker dont il était un grand fan lorsqu'il était enfant. Cependant faire la liste de toutes les inspirations de Carter ainsi que des clins d’œil et des coups de griffes qu’il évoque à travers X-Files serait un travail presque encyclopédique tant l’œuvre en est riche!


Image Image Image Image
Différentes photos prises sur le tournage de la série


b) La Musique
sommaire

Les musiques de la série ont été composées par Mark Snow, un vétéran des musiques de séries télévisées qui a commencé à œuvrer dans le milieu dès 1976. A son actif il avait déjà plusieurs séries relativement populaires. Pour les plus vieux, la "Croisière s’amuse" ou "Hooker", c’était lui ! Tous les gens qui connaissent un minimum la série sont hantés par ce thème si particulier à l'écoute. Inquiétant, menaçant, mais également mystérieux et intrigant. Ce thème était surprenant et, comme la série, annonçait du jamais vu à la télévision avec une identité bien particulière qui n'avait jamais été utilisé à l'époque. Il conserve, encore aujourd'hui, une place à part dans les génériques de séries télévisées. C'est à partir de la saison 3 que le générique est réarrangé pour devenir le thème devenu mondialement célèbre et qui à l'époque sera même repris par certains DJ pour les boîtes de nuit. Le générique subira encore quelques modifications légères par la suite mais c'est surtout lors des deux dernières saisons qu'il sera véritablement remanié. Avec un générique plus moderne celui de la saison 9 est probablement celui qui diffère le plus des autres. Les teintes sont beaucoup plus claires et la sonorité bien plus fluide. Il est à noter que Mark Snow fera un cameo dans l'épisode 13 de la saison 8.

Les musiques se veulent comme une continuité de l'ambiance oppressante de la série. Si les compositions nous promettent des grands moments de lyrisme nous avons aussi des musiques plus intimistes qui permettent d'augmenter le caractère de certaines scènes. Cependant Mark Snow n'est pas le seul à avoir travaillé sur l'univers sonore de la série. Ainsi on pourra également entendre une musique de Moby lors de la saison 7 dans un épisode riche en révélations et bouleversements.

De 1996 à 1999 Mark Snow a remporté l'ASC Award du meilleur montage sonore dans une série TV. Il remportera également l'Emmy Award du meilleur générique en 1994. Sans avoir une partition totalement excellente, les différentes compositions de Mark Snow s'accordent à merveille avec l'univers sombre de la série. Il reviendra en 2008 pour proposer une nouvelle formule de son thème sur le film "I Want to Believe".


Image Image



c) Les Récompenses
sommaire

X-Files fait partie des séries TV les plus récompensées au monde avec plus de 140 nominations et 65 récompenses ! Elle a évidemment gagné un certain nombre de Saturn Awards (qui récompensent les œuvres de science-fiction, de fantastique et d'horreur). Pour être précis elle en a remporté 15 dont plusieurs fois ceux de meilleure série et de meilleur acteur/actrice.
Plus intéressant, la série a également remporté 16 Emmy Awards, qui récompensent les émissions TV. Ce sont des récompenses moins niches que les Saturn, plus générales et grand public, ce qui permet de mesurer la renommée de la série. Mais les récompenses dont la série peut se montrer le plus fier sont certainement ses 5 Golden Globes - qui sont les récompenses US les plus importantes avec les Oscars : 3 fois pour la meilleure série et un pour chacun de ses acteurs principaux, à savoir David Duchovny et Gillian Anderson !

Image


d) La Fin de la Série
sommaire

Le début de la fin d'X-Files est arrivé à la saison 7. Le contrat de David Duchovny arrivait à son terme, et celui-ci désirait arrêter l'aventure pour revenir auprès de sa famille, démarche débutée à partir de la saison 6 avec la délocalisation du tournage en Californie. De ce fait cette saison comprend de nombreuses fins d'intrigues et conclut un grand nombre de zones d'ombres sur l'histoire principale, et sera la plus décomplexée de la série. Les acteurs réaliseront eux-mêmes certains épisodes et les thèmes seront beaucoup plus divers avec des épisodes bien plus personnels sur les différents personnages. On pourra également observer des expérimentations en termes d'épisode tel que "Peur Bleue" reprenant le principe d'une célèbre émission télé américaine, "Maitreya" avec un thème basé sur les jeux vidéo et l'identité propre des Intelligences Artificielles ainsi que de leur conscience. Au final cette saison est donc la plus hétéroclite de toutes et même malgré de nombreuses conclusions, elle apparaît comme transitoire avec une fin ouverte comme on nous avait habitué.

Après la signature pour la huitième saison, et le nouveau contrat qui stipule que David Duchovny ne sera présent que sur la moitié des épisodes, Chris Carter se lance dans un scénario repartant des acquis de la série et ajoutant de nouvelles intrigues liées au complot et à la vie de Scully. Par la même occasion Carter introduit de nouveaux personnages pour garder un duo à l'écran. Il donne beaucoup de temps à l'écran au personnage de John Doggett qui prend la place de Mulder auprès de Scully en tant que nouveau partenaire. Il en profitera aussi pour débuter la seconde phase de sa mythologie prévue pour durer encore quelques années si nécessaire. La saison propose donc de nouvelles intrigues et complexifie encore, oui c'est possible, son fameux complot et les différents partis qui y sont liés. Qu'ils soient humains, extra-terrestres ou… autre chose. Mais alors que Chris Carter prépare le futur de la série, celui-ci devient de plus en plus flou et certains événements mettront une croix définitive sur un possible prolongement futur. C'est dans un contexte particulier que la saison 9 débute.


Image


En effet la disparition de Mulder pendant la moitié de la saison 8, a donné un coup de frein malgré l'apparition de Doggett. Mais dans cette saison 9 à aucun moment Mulder n'est prévu, Duchovny ayant tourné la page. On joue au jeu du chat et la sourie avec lui tout en essayant de mettre en avant les anciens personnages et d'en introduire de nouveaux sur le devant de la scène. Ainsi le bureau est ré ouvert avec Doggett et Reyes. Mais ce n'est pas suffisant et les audiences frôleront avec les chiffres de la saison 1. Cependant la disparition d'un personnage populaire n'est pas le seul élément à avoir entraîné la fin de la série. Le 11 septembre 2001. Cette date qui est à présent inscrite dans la mémoire de nombreuses personnes a également changé la donne au niveau de l'impact que pouvait avoir la série sur les téléspectateurs. D'une série qui vivait dans son époque, avec le manque de confiance des américains dans leur gouvernement, cela causé par la guerre du Golfe, on arrivera à un stade où ils n'auront d'autres choix que de se tourner vers leur gouvernement rendant la théorie du complot, et de toutes ses intrigues obscures, obsolètes et au final peu adaptées à son époque.

C'est avec tous ces événements que Carter arrivera à convaincre la Fox de mettre un terme à la série à la fin de cette neuvième saison. Officialisée à la moitié de la saison, la fin a donc été bien préparée par les auteurs. Ainsi après 5 épisodes qui continueront la dynamique des épisodes classiques, les 5 derniers démontrent et concluent l'histoire de nombreux personnages. Cela débutera avec les Lone Gunmen, puis du côté de Scully, de Doggett, la raison d'être même du bureau des affaires non classées et enfin l'épisode final qui se décompose en fait en un double épisode qui se permet de faire revenir la quasi-totalité des personnages principaux de l'intrigue et même de faire revenir David Duchovny pour l'occasion. L'excellence de ce dernier épisode démontre que non, la mythologie de Carter n'était pas bancale, qu'elle était plus riche qu'on pouvait le croire et que nous aurions pu voir encore bien des choses si la série avait continué. Reprenant tous ses développements depuis le début point par point elle décortique et nous prouve que tout se tenait bel et bien de main de maître depuis le début malgré les nombreuses fausses pistes laissées tout au long de l'aventure. Une nouvelle preuve que la série était bel et bien à la hauteur de son aura mythique et qu'encore aujourd'hui il est difficile de concevoir à quel point elle aura changé la manière dont nous voyons les séries télé de nos jours.

Après la fin de la série, des rumeurs d'un projet de trilogie tournaient. Carter préparerait la fin de son histoire en trois films. Pourtant c'est sous un projet bien plus singulier que l'œuvre revint sur le devant de la scène. Officialisée le 29 octobre 2007, cette nouvelle réalisation est prévue pour 2008 avec un début de production en décembre 2007. Ce film sera très froidement reçu et recevra bien moins d'éloges que son auguste série originelle. Le principal problème vient de son sous-titre citant une phrase culte de la thématique principale alors que le film ne propose pas de réelle avancée sur ce sujet. Si le film n'est pas mauvais en soi il est difficile de ne pas être déçu tant on pouvait s'attendre à bien mieux qu'une quête comme il en existait tant d'autres dans la série. Le film en profitera plutôt pour s'étendre sur le développement psychologique de ses personnages principaux. Cependant l'accueil très froid de ce second film n'a pas arrêté les envies de Carter de continuer l'aventure. Il semble aussi motivé que nous à développer l'intrigue de son univers. N'oublions pas que la date du 22 décembre 2012 est charnière puis qu’étant la date inscrite dans la mythologie où les extraterrestres lanceraient leur projet d'invasion finale. De là à savoir si nous aurons bien droit à une nouvelle réalisation, nous pouvons d'ores et déjà dire que la vérité est ailleurs.

sommaire

Image

_________________
Image


Dernière édition par Keisuka_Watsushi le Lun 16 Sep 2013 11:49, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Dim 15 Sep 2013 20:09 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Image
sommaire

a) Les Films

Deux long-métrages X-Files sont sortis au cinéma, à des moments bien différents de la vie de la série et au contenu tout aussi différents.

Image The X-Files: Fight the Future (1998)
Ce premier film est sorti au milieu de la diffusion de la série, entre les saisons 5 et 6. Son histoire s'inscrit dans le cadre de la trame Mythologique.
Lors d'une mission à Dallas, Fox Mulder et Dana Scully sont confrontés à un attentat terroriste visant un bâtiment fédéral. Ils ne peuvent pas empêcher l'explosion du bâtiment et 4 personnes périssent. Cependant leurs investigations vont les amener à découvrir que ces personnes étaient déjà mortes et avaient été exposées à un virus d'origine extraterrestre. Leurs recherches vont leur faire croiser de nouveau le Syndicat et les mener jusqu'en Antarctique.
Si ce film n'amène que quelques révélations sur le fil rouge de la série (comme la présence sur Terre depuis des millénaires du fameux virus), il a permis à Chris Carter de créer des scènes plus spectaculaires et d'insuffler une dimension plus épique aux aventures de Mulder et Scully.


Image The X-Files: I Want to Believe (2008)
Ce second film est sorti 10 ans après le premier et 6 ans après la fin de la série TV. Contrairement au premier il ne s'inscrit pas dans la trame Mythologique mais dans la lignée du Monstre-de-la-Semaine.
Plusieurs femmes sont enlevées dans les collines de Virginie-Occidentale et des restes humains sont retrouvés le long de l'autoroute. La seule piste des autorités sont les visions d'un ancien prêtre pédophile. Face au caractère hors-norme de cette affaire, l'agent du FBI Mosely Drummy décide de faire appel à Scully qui travaille désormais en tant que médecin dans un hôpital Catholique. Drummy espère aussi une aide de la part de Mulder qui a disparu depuis les événements de son procès.
Le récit propose une ambiance mêlant thriller et horreur. Le thème principal est la foi dans l'extraordinaire et c'est essentiellement Scully qui va y être confrontée, ses conviction religieuses mais aussi morales se heurtant au personnage de l'ancien prêtre pédophile clamant avoir des visions envoyées par Dieu.


b) Les Romans
sommaire

Dans le cadre des produits dérivés de la série de nombreux romans ont été publiés. Ils se divisent en deux catégories : ceux adaptant un épisode de la série TV (et les films y sont passés également) et ceux proposant des histoires originales.
Les adaptations de la série TV compte 29 romans dont 18 sont sortis en France chez J'ai Lu.
Les romans originaux sont au nombre de 8 et sont tous sortis en France. De quoi prolonger l'expérience X-Files !

Image


c) Les Comics
sommaire

De 1995 à 1998, au cours de la diffusion de la série TV, l'éditeur Topps Comics a publié 41 comics sur X-Files basé sur des histoires originales. 14 de ces histoires ont été rassemblés à l'époque dans deux volumes de TPB (équivalent d'un volume relié japonais). D'autres éditeurs ont par la suite récurés les droits de ces histoires et ont sorti de nouveaux TPB les rassemblant.
De 2008 à 2010, Wildstorm a sorti deux one-shots sur X-Files, dont un cross-over avec la série 30 Days of Night (une série sur le thème des vampires).
Enfin en juin 2013 a commencé chez IDW Publishing une nouvelle série de comics X-Files nommée The X-Files Season 10. Co-écrite par Chris Carter lui-même, elle prend place directement après le second film et a été confirmé comme étant canonique. Chris Carter ayant décidé de faire une suite par le biais des Comics. L'avenir nous dira ce qu'elle nous offrira.


Image


d) Les Jeux Vidéos
sommaire

Image The X-Files Game (1998)
Le cas de ce jeu vidéo est particulier, si pour l’époque il apparaît être un jeu plutôt classique avec sa réalisation en vidéos FMV et son gameplay de style aventure Point & Click il n’en reste pas moins une envie de dépasser le cadre de la série et de rendre X-Files interactif. A cause de son époque de production très proche de celle du premier film le jeu a subi un traitement moindre par rapport à ce qu’il aurait dû, et c’est pour cela que son aventure se rapproche plus d’un grand épisode que d’un film.
On y incarne l’agent du FBI Craig Willmore, qui se retrouve chargé de retrouver Mulder et Scully qui ont disparu dans une ville sous sa juridiction pendant une enquête qu’ils menaient. Evidemment fidèle à la série, personne ne vous dira sur quoi ces derniers enquêtaient. Il faudra le découvrir par vous même, tout en tachant de retrouver les agents disparus.
Ce sera l’occasion de recroiser pas mal de monde bien connu de la série, comme Skinner, Monsieur X, l’homme à la cigarette et bien d’autres ; le doublage VF est le même que celui de la série, ce qui n’est pas rien pour un jeu de 1998 où ce genre d’attention était largement facultatif. Ce qui m’amène à parler du soin apporté au jeu. La distribution est assez importante, les lieux variés et le temps de vidéo important, c’est particulièrement éloquent sur la version PC qui dispose des vidéos en meilleure qualité pour l’époque : le jeu tient sur non moins de 7 disques ! Faramineux pour l’époque ! La version PS1 elle tient sur 4 disques étant donné que sa résolution est plus faible. Tout cela pour à peu près 1h30 de vidéo au total. Le package de la version PC est lui aussi particulièrement soigné avec la grande boîte de carton de l’époque qui est barrée d’un grand X transparent pour laisser apparaître une boîte de dossier, boîte dans laquelle chacun des 7 CD de jeu est rangé dans une petite pochette de dossier numérotée.
Si le jeu est sorti dans une relative indifférence à l’époque chez nous, étant considéré comme un jeu parmi tant d’autres, reprenant une façon de faire assez classique pour ces années-là, on ne peut que voir combien il s’inscrit dans l’esprit X-Files et la volonté de Chris Carter de brouiller les pistes, le jeu s’intègre parfaitement entre les saisons 3 et 4, ce n’est pas un spin off ou une redite de la série mais bel et bien quelque chose qui fait partie de sa mythologie. Le fait de ne pas incarner Mulder ou Scully est volontaire (même si les acteurs sont en réalité moyennement présents à cause du film), le joueur est acteur du jeu, mais reste spectateur de la série.


Image The X-Files: Resist or Serve (2004)
Cet autre jeu vidéo sur Playstation 2, sorti chez nous en 2004, permet d’incarner Mulder et Scully dans un survival horror en 3D. Si le jeu commence comme un épisode indépendant, il tentera de raccrocher par la suite à la mythologie X-Files mais malheureusement il tient plus du produit dérivé bâclé qu’autre chose. Sa réalisation datée, l’utilisation des musiques de la série de façon anarchique couplé à un gameplay et une histoire peu intéressante n’en font pas un bon jeu. De plus le jeu n’a même pas été traduit, ni sous-titré. On est loin du soin apporté à la série…


Image


e) Le Spin Off : The Lone Gunmen
sommaire

Alors que leurs personnages n'étaient pas prévu pour revenir à l'antenne, le trio farfelu constitué de Melvin Frohike, John Fitzgerald Byers et Richard "Ringo" Langly devinrent en peu de temps très populaire auprès du public. Tant et si bien que Carter les réutilisa par la suite et ils devinrent de véritables personnages à part entière aidant les deux agents lors de certaines enquêtes, les aidant personnellement lors d'autres épisodes et obtenant même des épisodes qui leur sont consacrés. C'est à partir de la saison 6 dans l'épisode "Brelan d'As" que Spotnitz, Gilligan et Shiban font part à Carter de leur envie de faire du trio les héros d'une série. Reprenant le titre du magazine que les trois amis écrivent ensemble "The Lone Gunmen", les auteurs écriront une série en leur honneur. Cependant ils ajouteront également de nouvelles têtes dans cette série à commencer par Jimmy Bond un personnage qui les accompagnera partout servant de muscle à l'équipe mais également d'une alliée difficile à cerner dans le rôle d'une jeune femme qui utilise toutes sortes d'anagrammes basés sur le nom de Lee harvey Oswald, l'assassin officiel de JFK.

Diffusée en 2001 et ne comportant qu'une seule saison de 13 épisodes la série, contrairement à X-Files, ne se compose pas de scénarios basés sur les conspirations ou la trame générale de la série mère. Elle propose plutôt des histoires plus réalistes par rapport à notre vision du monde et bien plus proche de ce que l'on peut voir. Néanmoins on retrouvera toujours une particularité dans la manière de mettre en avant ces histoires et une écriture bien plus approfondie qu'elle semble l'être au premier abord. Ainsi on gardera cet univers fortement référencé hérité d'X-Files. L'épisode pilote propose par exemple un scénario où le gouvernement tente de faire se crasher un avion dans les tours du World Trade Center pour augmenter la fabrication d'armes et ainsi l'économie qui gravite autour de ce marché. Il est heureux que cet épisode ait été diffusé en mars 2001, soit quelques mois avant les attentats qui ont frappé le pays.

Cependant cette première saison jongle entre les différents types d'épisodes et se cherchent un peu malgré un succès certain auprès du public. C'est sur la fin de la série que l'on atteint une qualité constante mais la série ne connut pas de saison 2 malgré un cliffhanger à la fin de l'épisode 13. On aura tout de même pu revoir certaines têtes connues de l'univers d'X-Files. L'histoire des "Lone Gunmen" connaîtra finalement sa fin dans la saison 9 de la série originelle.


Image Image



Image
sommaire

a) Les Thèmes

Les thèmes abordés dans la série relèvent d'une exploration, et d'une exploitation, de tout ce qui à trait de près ou de loin à des phénomènes paranormaux : des OVNI aux fantômes, tout y passe. De façon plus générale, la série traite de tout ce qui dépasse le sens commun, ce qui explique sans doute l'importance qu'elle accorde aux tueurs en séries qui peuvent être vu comme des êtres dont les agissements et les motivations n'ont rien de commun ou d'ordinaire. Face à ces phénomènes, la foi ou plus exactement l'acceptation est également un autre thème central. Basé d'abord sur l'opposition entre Mulder et Scully, la question de croire ou non à la présence du surnaturel est abordée à chaque épisode car rarement des preuves formelles sont trouvées. Le plus souvent il s'agit d'éléments indirects et les échanges de Mulder et Scully sur leur interprétation constitue un élément essentiel de la série – même si le spectateur a vu toujours plus de choses que les deux agents et peut rarement douter !

Le modèle d'X-Files est la série TV Kolchak : The Night Stalker (1972 – 1975) mais contrairement à cette dernière qui s'était restreint à des monstres de nature mythologique/folklorique, Chris Carter décida de ne se donner aucun cadre ou limite : du moment que l'idée était de l'ordre du fantastique elle pouvait devenir un sujet d'épisode. C'est pourquoi les épisodes Monstre-de-la-Semaine sont d'une grande variété, explorant tous les phénomènes paranormaux ou extraordinaires possibles : revenants, réincarnations, possession, pouvoirs psychiques, montres nés des mutations les plus diverses, cannibalisme, clonage, expérience militaire en tout genre, malédiction, etc..
Qu'il soit humain ou non (car il peut être parfois animal ou végétal, et même de l'ordre de la pathologie), le Monstre de la Semaine apparaît toujours sous la forme d'un meurtrier : les épisodes s'ouvrant le plus souvent sur le meurtre d'un individu qui va finalement amener Mulder et Scully à enquêter. Néanmoins cette nature meurtrière est parfois utilisée pour tromper le spectateur, le meurtrier et le monstre n'étant pas toujours la même personne – et le monstre pouvant être un allié de circonstances.
L'ambiance de ces épisodes oscille entre le thriller et l'horreur, et se révèle généralement oppressante avec la mise en scène de nombreux meurtres et de situations où toute trace d'humanité semble avoir abandonné les protagonistes. Néanmoins cela n'empêche pas la présence d'un certain humour et il arrive parfois que des épisodes se terminent sur une situation ironique que Mulder ne se prive pas de pointer. Le summum étant sans doute atteint avec « Hollywood », épisode de la saison 7, où la série s'auto-parodie de façon totale !


Image Image Image


Aux thèmes du Monstre-de-la-Semaine s'ajoutent évidemment les épisodes Mythologique où Chris Carter développe une immense conspiration et renoue avec la tradition des récits paranoïaques proliférant au cours de la Guerre Froide. Pour cela il se base en partie sur les aspects troubles de la guerre du Golfe (1990-1991) et sur les présomptions d'expérimentation d'armes chimiques ou de drogues, ayant mené au syndrome de la guerre du Golfe. Cependant par rapport aux récits conspirationnistes traditionnels, Chris Carter associe Gouvernement et Extraterrestres au sein d'une même conspiration. C'est cette spécificité qui constitue l'identité et l'originalité de la série.
La série développe à la fois une thématique conspirationniste avec de nombreux personnages jouant double jeu et des trahisons à tout va, et une thématique de SF car plus la série avance et plus les éléments entourant les extraterrestres deviennent précis et explicites. On notera aussi et pour finir que dans X-Files, les extraterrestres, à de rares exceptions, sont présentés comme des méchants et des ennemis inéluctables de l'humanité. Une approche certes manichéenne mais qui permet de mettre en scène un récit explorant les faces les plus sombres de l'humanité, capable de toutes les exactions pour assurer sa survie.


b) La Maxime "La Vérité est ailleurs"
sommaire

C'est sur cette phrase aujourd'hui culte que s'achève le générique de début d'X-Files. Elle résume parfaitement l'esprit de la série : la vérité ne se trouve pas dans notre « monde », mais en dehors. Pour citer Platon, il faut sortir de la Caverne pour trouver la vérité. C'est ainsi que Mulder ne cessera tout le long de la série de se positionner en dehors du système, hors sens commun, dans le but d'explorer là où personne ne regarde jamais et trouver ainsi cette vérité qu'il recherche tant.
Dans un certain nombre d'épisodes, cette phrase du générique est remplacée par une autre. Voici quelques-unes des plus marquantes :
Trust No One [Ne faites confiance à personne] : Les Hybrides
Everything Dies [Tout finit par mourir] : Tout ne doit pas mourir
Deceive, Inveigle, Obfuscate [Tromper, manipuler, obscurcir] : Teliko
All Lies Lead To The Truth [Tous les mensonges mènent à la vérité] : Le Complot
Resist or Serve [Résister ou servir] : Patient X 2/2
Believe To Understand [Croire pour comprendre] : Délivrance 2/2
Nothing Important Happened Today [Rien d'important n'est arrivé aujourd'hui] : Nouvelle Génération 2/2
They're Watching [Ils observent] : Ne faites confiance à personne


Image


c) La Réalisation
sommaire

Si l’histoire et l’écriture de X-Files en sont assurément un des points forts, la série ne serait rien sans la solide réalisation qu’elle a connue. C’était souvent à l’époque le talon d'Achille des séries de plus d’une douzaine d’épisodes à cause des contraintes de temps et de budget. La série a su s’imposer en repoussant les limites du petit écran, sur tous les plans.
La plupart des épisodes s’ouvrent sur une scène oppressante mais immersive. Le spectateur, impuissant, sait qu’il se passe quelque chose de grave et de mystérieux, mais il ne voit pas tout et reste sur sa faim, ce qui le motive à vouloir connaître les tenants et les aboutissants par le biais de Mulder et Scully.
Le directeur de la photographie, John Bartley, a su créer une atmosphère angoissante parfaite tout en rendant les décors canadiens sublimes, les scènes en extérieur étaient plutôt nombreuses et toujours très bien rendues.
Le travail sur la lumière occupe aussi une place importante dans la série. D’ailleurs qui a oublié les moments où nos 2 agents tiennent des lampes torches avec un faisceau puissant et droit, eux les chercheurs de la vérité qui se cache dans l’ombre, ombre omniprésente.
La façon de présenter les lieux de l’action avec l’image d’un lieu ou d’un bâtiment avec l’heure et nom de l'endroit est aussi atypique de la série, car bien que complexe elle n’en oublie jamais cette précision élémentaire, jamais le spectateur n’est perdu et il sait toujours précisément ce qui se passe et où.
La série compte également bon nombre d’effets spéciaux pour servir ses thèmes surnaturels et paranormaux. Elle est une des premières à user d’effets numériques dans les années 1990, mais fait également la part belle aux costumes et accessoires à l’ancienne,. Ce dernier point permet à la série d’avoir vieilli correctement car les effets numériques accusent un certain coup de vieux.
Et si Chris Carter a su imposer sa patte bien spécifique au niveau de la réalisation, il saura aussi jouer avec brio et se prendre à contre pied, ce qui donnera des épisodes où les codes sont inversés, voire en s’appropriant d’autres façons de réaliser comme le noir et blanc dans la saison 5, voire cet épisode en quelques plans séquences comme celui de la saison 6. De nombreux réalisateurs vont travailler sur la série et y poser des visions aussi différentes qu’intéressantes comme celles de David Nutter, Rob Bowman, Kim Manners, Vince Gilligan, Tony Wharmby, Lewis H. Gould

On peut dire que la réalisation léchée et très proche de celle du cinéma est un des piliers du succès de X-Files. Des années avant que les séries à gros budgets ne soient à la mode, X-Files a fait office de précurseur. Le producteur R.W goodwin se souvient qu’il avait des centaines de personnes à gérer pour le tournage d’un épisode sur 8 jours,qu’il qualifiait de petit film.


Image
Photo récente prise au Comic Con, de gauche à droite :
Vince Gilligan, Howard Gordon, Darin Morgan, John Shiban, Glen Morgan, Jim Wong, Gillian Anderson, David Duchovny et Chris Carter


d) Les Acteurs
sommaire

David Duchovny
Au début de sa carrière, David Duchovny cachetonne dans diverses productions filmiques plus ou moins populaires. Ce n'est qu'en 1990 avec la série Twin Peaks, qui aura inspiré X-Files, qu'il se fera remarquer dans le rôle d'un policier travesti. Souhaitant se consacrer au cinéma il sera tout de même intéressé par le script de l'épisode pilote de la série. Après un premier casting peu concluant, Chris Carter lui demandera de se mettre dans la peau d'un agent du FBI et tout devint clair : il serait l'agent Fox Mulder.

Au départ il ne pensait pas que la série aurait un impact réel et durerait dans le paysage télévisuelle. Le temps lui aura donné tort bien malgré lui puisque les tournages se déroulaient à Vancouver loin de sa famille. A partir de la saison 6 il poussa la production à s'installer à Los Angeles. L'acteur ayant signé un contrat pour 7 saisons, le suivant stipulera une présence sur seulement la moitié des épisodes. Avant de disparaître complètement dans la saison 9. Il réapparaîtra tout de même dans le double épisode final de la série après avoir participé à un épisode du spin off de la série "The Lone Gunmen". Grâce à la série il aura remporté le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique.

La vie après la série est plutôt tranquille pour l'acteur, il jouera dans Evolution un film de SF comique où il prend son rôle de Fox Mulder complètement à contrepied. Il continuera à jouer dans différentes productions, plus ou moins marquantes. Ce n'est qu'en 2007, par le biais de la série Californication, qu'il fera un retour remarqué. Toujours en cours de production il joue à présent principalement dans celle-ci et participe à moins de projet cinématographique. Il reprendra néanmoins en 2008 son rôle culte de Mulder dans le second film de la licence.

Si la popularité de la série et de son rôle a dû lui ouvrir des portes on ne peut pas dire qu'elle l'est changée pour autant. L'acteur continue de conduire sa carrière comme il l'entend et ne participe pas à foule de projet.

Image
Gillian Anderson et David Duchovny les deux acteurs principaux


Gillian Anderson
Au début de sa carrière Gillian Anderson joue dans quelques pièces de théâtre par-ci par-là entre New York et Los Angeles. Diplômée dans une université d'art dramatique elle était davantage passionnée par les planches. Totalement inexpérimentée, elle est poussée par Chris Carter qui la voulait absolument pour le rôle de Dana Scully et qui va insister auprès de la Fox pour qu'elle obtienne le rôle. La série est donc sa première véritable expérience. Elle y gagnera une formidable popularité auprès du public et fera ses premiers pas dans la réalisation.

La nouvelle popularité de l'actrice la poussera à revenir en Angleterre où elle a passé son enfance. Se concentrant à présent sur le cinéma et le théâtre elle ne voulait plus jouer dans une production télévisuelle sur le long terme. Elle participera à bon nombre de succès sur les planches avec "What The Night is For" ou encore "the Sweetest Swing in Basebal". Partagée entre une vie privée sulfureuse avec nombre de mariage et divorce, 3 au total, elle continue de tourner dans des films. A chaque apparition elle se fait remarquer et elle échoue de peu à obtenir d'autres récompenses, notamment pour son rôle dans "La Maison d'Âpre-Vent" une adaptation d'un roman de Charles Dickens. En 2008 elle retrouve son rôle qui la fit connaître et depuis elle continue de jouer dans des films aux genres assez différents.

Pour l'actrice on peut dire que la série a été un véritable tremplin pour sa carrière puisque de serveuse jouant dans quelques pièces de théâtre elle est devenue en peu de temps une égérie auprès du grand public. La série lui a par ailleurs permis de remporter un Golden Globe la même année que son partenaire à l'écran.

Image
Le charismatique directeur adjoint du FBI


Mitch Pileggi
Au début de sa vie rien n'aurait pu promettre Mitch Pileggi à un destin d'acteur. Son père ayant un travail lui demandant de déménager souvent autour du monde il eut une scolarité partagé entre plusieurs pays. Il commence à travailler pour la compagnie de son père puis il ira en Iran dans une autre compagnie. Ce n'est qu'en 1979 qu'il retourne aux Etats-Unis où il se dirige vers une carrière d'acteur. Après avoir joué dans une compagnie théâtrale il commence à obtenir quelques rôles dans des séries populaires telles que Dallas ou encore A-Team. Il participera également à quelques films dont Basic Instinct.

L'acteur avait auditionné pour nombre de personnages de la série mais aucun ne convenait aux yeux de Carter. Ce n'est que lorsqu'il a fait le casting pour le personnage de Walter Skinner qu'il a été retenu. Pileggi commençait à être grincheux avec ces multiples auditions et cet aspect de l'acteur plut à Carter pour avoir son directeur adjoint tel qu'il l'imaginait. Au départ son rôle était seulement prévu pour quelques apparitions mais le scénario en a fait un personnage principal et incontournable.

Ce rôle permit à Mitch Pileggi de se faire connaître et il participa ainsi à nombre de séries télévisées par la suite comme "Urgences", "Stargate Atlantis", "les Experts" ou encore "Sons of Anarchy". Il fit également une apparition dans un épisode centré sur son personnage dans "The Lone Gunmen" et apparaît dans le second film X-Files en 2008.

Image
Les acteurs formant l'inséparable trio du Bandit Solitaire


Bruce Harwood - Tom Braidwood - Dean Haglund
Les acteurs de l'inséparable trio ont connu un début de carrière assez proche les uns des autres. Chacun a connu ici son premier grand rôle qui a été celui de leur vie. Ce sera leurs débuts à l'écran pour chacun d'entre eux et il ne connaîtront pas ou très peu de véritable rôle dans la suite de leur carrière. L'acteur qui s'en sort le mieux du trio est Bruce Harwood. Il avait débuté à l'écran dans Mac Gyver et 21 Jump Street. Si la série lui a apporté un certain succès il continua également à avoir des rôles dans différentes séries. Seulement présent dans un épisode il participa tout de même à de nombreux projet tel que "Stargate SG-1", "The L World", "Smallville" ou encore "Dead Zone".


Image
L'homme le plus énigmatique du petit écran, sans cigarette


William B. Davis
Dès l'enfance l'acteur se dirige vers une carrière d'acteur. Au début de la série c'est l'acteur qui possède la plus grosse filmographie du catsing avec déjà de nombreux films, téléfilms et séries télévisées à son actif. Il a également été metteur en scène pendant 5 ans en Angleterre. Au début Chris Carter n'avait pas conçu son personnage pour être aussi important dans la trame du scénario. Ses premières apparitions sont d'ailleurs très mystérieuses puisqu'il ne parle jamais et se contente seulement de fumer dans un coin du bureau de Skinner. Ce n'est que par la suite qu'il deviendra un élément central et un surnom lui sera même donné, "Cancer Man". Le symbole autour de la cigarette étant d'évoquer le diable avec un mystère et un comploteur de l'ombre.

N'ayant pas attendu la série pour débuter de manière significative sa carrière, il continua par la suite ses différentes activités. Ainsi il continua à enseigner l'art dramatique au sein de son école à Vancouver, puis il dirigea une école d'acteurs dans cette même ville. Ainsi en dehors d'une célébrité mondiale nouvellement acquise il continua le parcours qu'il s'était tracé dans la profession. Il joua dans quelques films et continue d'enseigner son art encore aujourd'hui.


Robert Patrick
Cet acteur nouvellement arrivé pour la saison 8, lorsque David Duchovny commence à s'éloigner significativement de la série, a débuté à peine dix ans auparavant sa carrière sur grand écran. Apparu pour la première fois dans "Hollywood Boulevard II" et furtivement dans "Die Hard 2", c'est véritablement dans "Terminator 2 Judgement Day" qu'il se fera remarquer dans la peau du terrifiant T-1000. Puis il continuera de faire des films, bons et mauvais, et de trouver des rôles dans des séries.

C'est en 2000 qu'il fut pris pour le rôle de John Doggett, un agent du FBI aux antipodes de Mulder et de Scully. Pourtant marquant dans son rôle il ne put continuer l'aventure puisqu'après deux saisons avec son personnage la série prit fin. Il continua après cela la carrière qu'il avait débuté jouant dans nombre de films et de séries. Malgré son court passage on peut constater en voyant sa filmographie que même avec son rôle dans Terminator 2 il n'avait pas percé pour autant et que c'est véritablement après son rôle dans X-Files qu'il a commencé à travailler sur davantage de projets. Encore une fois la série a été un bon tremplin pour son acteur.


Image
Annabeth Gish et Robert Patrick qui remplaceront pendant quelques épisodes le précédent duo


Annabeth Gish
La situation de cette actrice est particulière dans le paysage de la série. En effet elle obtient le rôle de Monica Reyes après un début de carrière dans une petite dizaine de films. Cependant si son personnage apparaît dès la saison 8, ce n'est qu'à partir de la dernière saison que son rôle devient principal, et elle a donc encore moins de temps de présence que Robert Patrick, son partenaire, à l'écran. En dépit de cela elle a continué à jouer dans de multiples projets, principalement dans des séries télévisées. Un impact moindre pour une actrice qui n'est pourtant pas dénué d'intérêts.


e) La Conspiration
sommaire

Le complot gouvernemental constitue la trame principale de X-Files. Elle représente 60 épisodes sur les 202 que compte la série, soit un bon tiers. D'abord présenté comme un groupe s'attachant à cacher l'existence des extraterrestres, la nature de la conspiration va évoluer dès la saison 2 en quelque chose de bien plus complexe et inquiétant.
Partant d'une histoire sur la création d'hybride humain-extraterrestre (dernier épisode de la saison 1), la série va ensuite nous présenter les extraterrestres comme des colonisateurs et nous amener à découvrir qu'un projet d'invasion extraterrestre est en cours et qu'elle est prévue en 2012 (en référence au calendrier Maya). Un certain nombre de membres d'organisations gouvernementales sont au courant : regroupé sous le nom de Syndicat, ils ont décidé d'aider les extraterrestres en échange de leur survie. C'est ainsi qu'ils ont créé le projet d'Hybride pour pouvoir survivre une fois la colonisation accomplie. Cette question de la survie des humains et de la nature des extraterrestres devient un thème central avec l'apparition de l'huile noire, élément essentiel de la mythologie X-Files et qui la complexifie car il faudra attendre un petit moment avant de connaître son rôle exact. A cela s'ajoute d'autres développements comme le Purity control, qui vise à créer un vaccin contre l'huile noire, les abeilles des colons, l'existence de rebelles extraterrestres ou encore la création des Super-soldats (saison 8) visant à remplacer le projet d'hybridation initial.
Le Syndicat est à l'origine des nombreux éléments clés de l'histoire moderne des Etats-Unis (comme la mort de JFK) dont les enjeux sont toujours les mêmes : mener à bien le projet de colonisation. Néanmoins la conspiration et le Syndicat vont connaître de nombreux problèmes et bouleversements au cours de la série. Ainsi dès la saison 4 on découvre que les Russes ont développé leur propre vaccin contre l'huile noire, changeant la donne. Car le Syndicat joue évidemment un double jeu avec les extraterrestres, développant en parallèle du projet d'Hybridation d'autres projets pour obtenir des moyens de se protéger au cas où... ce qui donne lieu à autant d'épisodes qui brouillent les pistes et jettent la confusion chez Mulder et Scully.
A la fin de la série le Syndicat est officiellement détruit mais une autre organisation semble avoir vu le jour avec à ses têtes des extraterrestres. Mulder est obligé de fuir dans la clandestinité même s'il a « vaincu » le Syndicat et l'Homme à la Cigarette. Nous sommes alors en 2002 et l'invasion extraterrestre est toujours planifiée pour la date de 2012. La série nous laisse ainsi dans le doute sur le devenir de l'humanité, ce qui est bien digne d'elle !


Image
Le mystérieux Syndicat qui cache un terrible secret
et causera bien des ennuis aux agents du FBI


f) L'impact de la Série
sommaire

Parler de l’impact qu’a eu X-Files est un exercice difficilement quantifiable tant les retombées qu’a eu la série et ce même encore aujourd’hui sont importantes. Cette série qu’on aurait presque pu qualifier de niche a su devenir un phénomène mondial qui n’est jamais retombé. De nombreux réalisateurs de séries et scénaristes ont fait leur armes avec X-Files et ils continuent d’officier aujourd’hui avec succès, comme par exemple Vince Gilligan avec Breaking Bad, Howard gordon avec Homeland, Tony Wharmby avec NCIS ou encore John Shiban avec Hells on Wheels.
La série a connu de nombreux hommages comme un épisode dédié dans les Simpson (10eme épisode de la saison 8), la série Fringe se revendique comme un héritier spirituel de X-Files tout comme Buffy, Lost, Torchwood et bien d’autres. Les références abondent également dans d’autres séries telles que Star Trek, Bones, Supernatural, voire même Docteur House !
Même 10 ans après son achèvement, la série reste très présente dans les esprits et on peut aisément dire qu’il y a eu un avant et un après X-Files. D’une série pleine de mythes elle est devenue mythique et n’a jamais réellement disparu du petit écran car elle continue d’être régulièrement rediffusée. Le noyau des fans est toujours vivace, et les évènements autour de la série font toujours le plein. Les acteurs sont souvent présents au Comic Con , surtout cette année avec l’annonce de la saison 10 via un comic et des rumeurs de 3eme film.


Image Image
Gravity Falls et The Simpsons, deux œuvres faisant référence à X-Files
En clin d’œil hommage pour le premier et en parodie pour le second



Image
sommaire

Nous voilà arrivé à la fin de cette présentation et de ce tour d'horizon qui est forcément limité. Parler de tous les aspects d'X-Files et cela dans le détail demanderait un travail colossal. La richesse de la série est considérable et cette présentation ne fait au final que l'effleurer.
Son but est simplement de nous rappeler pourquoi nous avons aimé, et aimons encore aujourd'hui, cette superbe série, et partager cela en ce mois anniversaire ! Nous espérons donc qu'elle a rappelé de bons souvenirs à ceux qui l'ont suivi et qui sait, donné envie à ceux qui n'ont pas eu l'occasion de la voir d'y jeter un coup d’œil ! Dans tous les cas nous avons pris beaucoup de plaisir à nous y replonger et à rouvrir la boîte de nos souvenirs qui se sont révélés finalement encore assez vivaces. La vérité est certes ailleurs, mais celle de notre affection pour X-Files se trouve ici, à travers cette présentation !


Image
L'histoire de la série et sa mythologie ont encore quelques secrets et l'avenir du monde est incertain.
Espérons que nous retrouverons nos deux agents rapidement sur grand écran

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mar 17 Sep 2013 18:46 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
J'ai d'abord découvert X-Files au ciné sans trop adhérer pour autant. Ensuite deux trois ans plus tard j'ai découvert les redifs de NRJ12 et j'ai passé plusieurs soirées devant. La série est excellente : c'est pratiquement impossible de pas être pris par l'ambiance générale. C'est la grande force du paranormal par rapport à la SF, l'ancrage dans notre réalité dont les frontières sont bien dures à délimiter fait tout simplement qu'on y croit à fond. Et c'est ce que X-Files a parfaitement compris.
Très bon topic, très fouillé, ça m'a apporté des clés qui me manquaient à la compréhension de certaines grandes lignes (à cause de la mauvaise dif j'ai raté pas mal d'épisodes).
Du coup je vais peut-être m'y remettre doucement, parce que je dois avouer que la découverte de Twin Peaks avait un peu calmé mon intérêt pour la série (désolé je pouvais pas m'empêcher)

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Jeu 10 Oct 2013 21:30 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Petit up gratuit et inutile pour signaler que pour les 20 ans , Allociné sort un article par jour sur la série :
Citation:
Pour fêter les 20 ans de "X-Files", AlloCiné vous propose de plonger chaque jour aux frontières du réel. Aujourd'hui, pour la première partie de notre saga, focus sur les débuts de cette série phénomène, de sa création à son ascension... Souvenirs, souvenirs !


Le dossier juste ici

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mer 25 Mar 2015 07:49 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
C'est dans l'air du temps.
X-Files rejoint ces séries cultes qui reviennent pour une mini-saison. Ce seront six épisodes, avec David Duchovny et Gillian Anderson, et avec toujours aux commandes Chris Carter. Tournage cet été et pas encore de date de diffusion.
Source : http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 40661.html

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Ven 27 Mar 2015 22:19 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Spoiler: Montrer
Image


Outre ce plaisir de bientôt retrouver la série beaucoup (mais genre beaucoup, beaucoup) de question viennent à l'esprit.
Bon ça fait forcément très plaisir et puis ici on est pas sur le surf du succès façon Better Call Saul pour vendre du Netflix et autre, mais face à une vrai demande longue et insistante de la communauté de fan et un peu plus. On peu aussi parler de la volonté de la FOX de faire revenir ses anciens succès. 24 est un de me plaisirs coupable mais la saison 9 n'était franchement pas ce qu'il y a de très original. Bon en même temps c'était du 24. Comme dis cela faisait un longtemps que le retour se laisser présager et elle arrive avec la fin de Californication. En date de diffusion j'ai pu lire que ce serait fin 2015 début 2016. Carter sera aux commandes des 6 épisodes et cela promet du bien. Mais les grosses pincettes sont bien sur de mises. Ce qui est sur c'est que la VF sera changé pour les anglophobes, avec le décès l'année dernière de Caroline Beaune voix de Scully.



Au rend des nombreuses question pouvant contenir du spoil pour les gens n'ayant pas vu LA série :

Six épisodes cela fait court. Mais après la fin de la série un projet de trilogie au cinéma avait été prévu pour conclure définitivement l'histoire. Carter à surement gardé ses scripts et ses scénario de côté. En tout cas espérons qu'il ne nous ressorte sa mauvaise surprise du I Want to Believe pas mauvais, mais pas franchement bon non plus. Et si le succès est au rendez-vous, est-ce que quelques saisons supplémentaires de quelques épisodes seront à nouveau commandées ?

Ensuite point de vue scénario. Normalement le 22 décembre débutait l'invasion finale des extraterrestres sur la Terre. Du coup est-ce que Carter va faire dérouler son histoire avant cette date, ou va t-il repartir sur des enquêtes tandis que les aliens prennent contrôle du gouvernement. Non parce qu'aux dernières nouvelles le couple vie un peu au Canada et si Mulder semble être demandé en tant que consultant, Scully est bien installé dans son hôpital chrétien. A savoir si Carter va reprendre sa mythologie des supers soldats ou plutôt la première.

Le problème avec cette reprise c'est que si on peut s'en réjouir. Il y a tellement d'éléments en suspens qu'il est impossible de savoir à quoi s'attendre réellement de la part du créateur des dossiers classé X, "parce qu'il n'y a jamais de dossier commençant par X". Alors vraiment : bonne ou mauvaise nouvelle ? ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Ven 17 Juil 2015 12:19 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Et un premier teaser.


Le moins que l'on puisse dire c'est que je suis plus qu'intrigué par le titre.
Est-ce que Carter va faire l'impasse sur son précédent film pour resituer l'intrigue après la saison 9 ou pas ?
En dehors du fait qu'on retrouve bien l'ambiance typique de la série, aucune réponse vis à vis de ce qu'il prépare et à quel moment chronologique.
(en dehors que ce sera une suite bien sur)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 06:48 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Nouveau trailer, donc un peu nouvel événement.



Ce dernier plan, wtf !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mar 29 Sep 2015 20:01 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Un trailer qui transpire pas mal à la nostalgie et donc comme toujours depuis l'annonce, à voir si la série peut survivre à l'épreuve du temps et a encore quelque chose à raconter.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mer 30 Sep 2015 12:36 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Waouh. Pour quelqu’un d’assez gentil habituellement je trouve que tu as un regard assez dur sur ce retour. (Mauvaise compréhension de ma part ?) La série a toujours eu quelque chose à raconter. Après les saisons faisaient dans la vingtaine d’épisodes, du coup la qualité était inégale mais restait meilleure que d’autres dans le même genre. Comme Doctor Who que j’apprécie tout de même beaucoup, par exemple. La lassitude qui avait prise à l’époque était surtout dû à la quasi disparition de Duchovny à la fin, et le regain du besoin des Américains de croire en leur gouvernement. La mythologie initiale sur l’invasion avait très facilement laissée sa place à celle des supers soldats. C'est une preuve de la maitrîse de la narration de Carter. Le dernier épisode reste anthologique à tout point de vue en terme de conclusion pour une série. Les gens étaient surement trop adorateur de Mulder. (En tout cas j’ai toujours eu cette impression)

Même en reprenant le dernier film I Want to Believe. Le titre était quand même très mensonger, mais au-delà de la déception du contenu principale et de son fil rouge, le background restait très intéressant à suivre. Je trouve. Tu l’avais vu qu’une fois et tu étais resté sur ta grosse déception ? Après je comprends, il a été mal reçu de toutes façons. Mais laisse lui sa chance tout de même, sans être marquant, il reste sympathique.

Après même vis à vis du trailer le sentiment de nostalgie n’est pas le premier qui me soit venu, personnellement (mais en même temps je me refais la série une fois par an en générale). Il faut prendre en compte que la série a eu 22 ans cette année et qu’elle s’est terminée il y a 13 ans ! Il va falloir reposer certaines pierres pour les nouveaux arrivants tout en remettant les anciens dans le bain, et là je parle de ceux qui n’ont pas revue la série depuis 2002. C’est assez courageux pour l’équipe de se relancer dans un tel projet et j’attends vraiment de voir le résultat pour me faire un avis. Plutôt que de me faire une idée comme j’ai l’habitude. Le résultat sera peut-être mauvais je n’en sais rien. On va dire qu’il faut leur faire confiance. Oui, même après I Want to Believe.

Et puis il y a encore autre choses qui a changé c’est tout simplement le monde qui nous entoure. Le succès d’X-Files était beaucoup dû à son rapprochement aux problèmes de l’époque, et dont la plupart sont toujours d’actualité d’ailleurs. Maintenant nous sommes dans un monde envahi par l’internet et sa réaction face au retour d’une série culte des années 90’ me rend curieux. Les conflits mondiaux ont également changés. Il y a beaucoup de choses qui peuvent permettre de voir des choses différentes. Ceux qui rend le projet de 6 épisodes encore plus « casse gueule » notamment. Et c’est ici et pas ailleurs que la question se trouve.

Sinon la deuxième partie du trailer est sortie du coup on peut le voir ici en entier.


_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mer 30 Sep 2015 20:53 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Ma réaction est plutôt évasive et légitime. La dernière "résurrection" de la série (en 2008) n'a rien donné de particulier. Ce n'était pas mauvais, mais cela n'apportait rien de vraiment marquant à la série.
Quant à savoir si la série va pouvoir capter l'air du temps pour donner quelque chose de similaire à la grande époque, il est difficile de répondre à cette question, mais ça ne me semble pas si évident que ça. Ce genre de projet est en général au mieux un rappel sympathique et malicieux.
A voir s'ils vont simplement jouer sur la nostalgie ou réellement re-développer la mythologie. Et six épisodes c'est tout de même très court^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mar 6 Oct 2015 21:22 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Le premier épisode a été diffusé à Cannes en avant première mondiale.

http://blog.mipworld.com/2015/10/chris- ... hQogyuvEsI

Comme supposé dans un premier temps, ce sera surtout l'occasion (à peine dissimulé) de prendre la température sur l'attente du public vis à vis de la série.
Peut-être un retour ponctuel et bref.

Si cela fonctionne ce serait pas mal, le format de Sherlock est peut être court mais évite la surdose et les longueurs.
A voir si un septième épisode sera bel et bien réalisé (porté par Dean Haglund notament), et si la densité scénaristique des épisodes sera réel.

En attendant on peut se faire des nœuds de cerveau avec des hypothèses farfelues à l'aide des titres des futurs épisodes :
10.1 - My Struggle
10.2 - Home Again
10.3 - Mulder and Scully Meet the Were-Monster
10.4 - Babylon
10.5 - Founder's Mutation
10.6 - My Struggle II

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Jeu 29 Oct 2015 07:53 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Tiens je n'avais pas vu :


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Mer 3 Fév 2016 17:08 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 427
Localisation: france
Tiens c'est amusant, la saison 10 de the X-files a été lancée mi-janvier et la Fox a diffusé le 3ème épisode dimanche 31 janvier... Et personne pour commenter l'évènement ici ?

Qu'à cela ne tienne, je m'y colle !!

AVERTISSEMENT !!
Pour info, les épisodes étant fraichement en diffusion aux US, tout ce qui va être dit relève du spoil !
Donc, si vous êtes spoilophobe à tendance maniaco-dépressive et violente, ou tout autre pathologie pouvant se reléver dangereuse pour vous-même et/ou votre entourage, veuillez ne pas lire ce qui va suivre avant d'avoir mis à jour votre base de données X-files.
Et, pour les moins patients, sachez que M6 a déjà les droits et la VF est prévue pour le 25 février 2016, des chevaux de course (surtout quand on aime l'argent, et Dieux sait que les chaînes privées aiment l'argent ^^)

Mieux encore, je vais tâcher de ne pas raconter tout l'épisode pour que les plus curieux soient tentés d'aller regarder eux-même le retour des 2 agents du FBI .

Bref, on y va !

Episode 1 : My Struggle/ La vérité est ailleurs

Ce 1er épisode pose les bases de ce retour flamboyant, la saison 9 s'étant terminé en 2002, la nouvelle saison respecte cette pause. On retrouve un Mulder et une Scully qui ont quitté le FBI suite à la fermeture de leur bureau des affaires non classées. Mais le monde continue de tourner, et là où Fox avait lâché l'affaire, l'avènement de l'internet grand public et globalement des grands médias a permis l'avènement de ce qu'on connait tous, les sites et divers blogueurs théoriciens du complot.
La saison 10 démarre donc sur une courte rétrospective des différents complots du gouvernement sur le cas extraterrestres, et sur le talent des dirigeants à orienter les pensées, pour terminer sur L'AFFAIRE DES AFFAIRES OVNIS, Roswell, 1947. Et sur un détail essentiel qui met le point de départ de cette saison : La vérité est ailleurs, mais peut être pas là où on a bien voulu nous le faire croire.
L'épisode tourne sur le cas d'un célèbre blogueur qui contacte Mulder pour avoir son avis "d'expert" au sujet d'une jeune femme qui prétend être depuis longtemps victime d'abduction et de vol de ses foetus. Tout pourrait aller dans le meilleur des mondes pour un théoricien du complot, sauf si, la victime en question ne semblait pas être totalement honnête dans ses déclarations, tout comme le blogueur qui a des ambitions tout autre que la découverte de la vérité.
Je ne raconte donc pas la suite, mais, je tiens à prévenir tout de même, avoir vu les saisons précédentes n'est pas en soit essentielle, mais cela est tout de même conseillé, ne serait-ce que pour la compréhension des différents éléments rapportés (ce 1er épisode est en lien direct avec le fil rouge de la série entière, c'est à dire sur le gouvernement et les extraterrestres)

Episode 2 : Funder's mutation/Les enfants du chaos

L'épisode 2 fait une transition entre le fil rouge et ce qui a fait le succès de la série, c'est à dire, à la poursuite du bestiaire paranormal. Mulder et Scully ont réintégré le FBI, les affaires non-classés sont réouvertes, et le 1er cas nous amène sur le suicide d'un scientifique devant tous ses collègues, suite à des acouphènes l'ayant rendu fou. Les 2 héros sont vite amenés sur le terrain de travaux génétiques fait sur des enfants victimes de malformations congénitales sévères...

Episode 3 :Mulder and Scully meet the Were-Monster

Les 2 agents du FBI sont envoyés dans une petite bourgade pour enquêter sur la découverte de plusieurs corps dans la forêt par 3 témoins qui affirment avoir été attaqués par une espèce de monstre-lézard, et ce, au clair de lune . Cet épisode possède une certaine légèreté de ton, car Mulder, ayant pris de l'âge, prend cette reprise de service sur un ton très cynique, les temps ont changé, la quête du surnaturel a laissé place à une quête du rationalisme, les médias et la technologie actuelle ont permis de résoudre moult cas étranges... Fox Mulder et son fameux "I want to believe" semblent relever d'une ère révolue.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The X-Files
MessagePosté: Jeu 11 Fév 2016 00:59 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
My turn !
J'ai vu pour le moment les deux premiers épisodes sur quatre diffusés.
Notons qu'ils ne sont pas diffusés dans leur ordre de production et a priori narratif, ce qui explique qu'entre le premier et le second il y a l'impression qu'il manque des explications^^


Image
#P01 : My Struggle / La vérité est ailleurs

Un premier épisode dont le propos semble être de jeter un regard moderne et critique sur l'univers de la série, et sur la façon dont elle peut passer l'épreuve du temps. On part donc d'un des mythes les plus clichés, celui du crash de Roswell. Il est question d'OVNI, d'enlèvement, de théorie du complot et de leur développement sur un terrain désormais incontournable : le web.
L'épisode sert aussi évidemment à ré-introduire notre duo, avec une Scully, chirurgien dans un hôpital catholique pour enfants malades, et Mulder, retraité du FBI qui fait profil bas.
On s'amuse à jouer tout le long de l'épisode avec la bonne vieille théorie du complot pour la déstructurer et revenir presque au point de départ : Les extra-terrestres existent-ils vraiment ? Ne servent-ils pas épouvantails pour nous détourner de la vérité ?


Image
#P05 : Funder's mutation / Les enfants du chaos

Ici nous sommes dans un épisode de facture plus classique : un suicide dans une entreprise High Tech qui n'en est évidemment pas un et qui nous permet de remonter à des expériences sur enfants. Comme toujours on ne sait pas vraiment les origines et les objectifs de ces expériences.
L'ambiance ici est plutôt au gore et au dérangeant, avec un tueur à retrouver et son créateur sans doute plus inhumain que lui.
Ah oui désormais Scully et Mulder travaillent de nouveau au FBI sous la direction de Skinner - je vous l'avais dit qu'on sautait des choses a priori^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com