Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: True Detective (saisons 1 & 2)
MessagePosté: Lun 3 Fév 2014 20:03 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
True Detective, c'est une nouvelle série qui vient de débarquer sur cette deuxième partie de saison et sur la chaîne cablée HBO.
Trois épisodes diffusés. Trois épisodes vus. Premier constat : c'est une putain de tuerie !

Image


C'est l'histoire d'un meurtre rituel. Une jeune femme affamée et torturée est retrouvée morte, nue et agenouillée au pied d'un arbre, une couronne formée de plantes et de bois de cerfs greffée sur son crâne d'une manière des plus macabres. Nous sommes au milieu des années 90 et ce sont les inspecteurs Cohle et Hart qui seront chargés de l'affaire, une longue enquête qui les emmènera bien vite à suspecter le fait d'avoir à faire à un tueur en série avec des précédents.
Or, là où se fera l'originalité de cette série, c'est que en parallèle, le scénario nous propulsera en 2012, Cohle et Hart jouant cette fois le rôle de témoins et de narrateurs, interrogés par la police alors qu'une nouvelle victime surgit.

Quel a été l'aboutissement de cette première enquête dans les années 90 ? Que s'est-il passé durant cet écart de temps de plus de quinze ans ? Qu'est-ce qui a amené les deux personnages principaux à se séparer ?
Une intrigue en deux temps sans aucune scène d'action (en tout cas pas après les trois premiers épisodes), des épisodes d'une heure constitués uniquement de dialogues qui développent l'histoire et ses deux personnages principaux très marqués. Autant dire que le temps est long et qu'on le sent passer, et pourtant jamais je ne me serai ennuyé étant totalement captivé par le développement parfois un peu compliqué à suivre (du fait d'un manque de repères chronologiques par moment je pense).

ImageImage
Rust Cohle
Détective extrêmement intelligent et intuitif mais également tout aussi solitaire et asocial. Personne ne l'aime et ça tombe bien puisqu'il ne cherche pas la compagnie des autres. Très secret et traînant derrière lui un passé trouble.

ImageImage
Martin Hart
Tout l'opposé de son coéquipier, inspecteur apprécié et reconnu avec une certaine aura de prestige. Amical, mari et père de famille, il semble être le seul à être en mesure de collaborer avec Cohle, bien que très vite les différences d'opinion extrêmes qui les opposent et des tensions de plus en plus en graves convergeront vers la fin de leur relation que l'on devinera des plus houleuses... Et pas forcément à cause du caractère particulier de Cohle mais plus pour les vices se dissimulant derrière les sourires de Hart.




A noter que True Detective se veut être une série anthologique, chaque saison étant doté d'un scénario, de personnages et de d'un casting différent, ce qui donnera certainement lieu à un constant renouvellement de ton à mon avis (un peu dans le même genre que American Horror Story).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 17:25 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Je viens de regarder le premier épisode. Et le moins qu'on puisse dire c'est que c'est assez déroutant.

La narration est très particulière, atomisés par les deux temporalités qui s'entrecroisent et les allusions à d'autres périodes de la vie des héros. Au final, ça donne un sentiment de puzzle à reconstituer qui est parfois un poil complexe sans qu'on voit bien de quelle manière ça sert la narration. Mais ça permet de monter de petites choses en événements aux yeux du spectateur (comme le diner): astuce ou véritable enjeu?

A côté de ça, l'ambiance posée est captivante et les deux personnages principaux sont remarquablement interprétés. On sent bien sûr les types à partir desquels ils sont construits et les zones d'ombre de l'un et de l'autre, mais leur présence accroche le spectateur. Et il faut de vrais interprêtes dans la mesure où on est avant tout dans du récit: ça papote, ça papote, ça papote. Mais ça marche!

Reste que ça me semble un poil lent quand même pour le moment. Une affaire de rythme auquel s'habituer sans doute.

En tout cas merci pour la découverte: j'étais complètement passé à côté!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 19:14 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2012
Messages: 398
Premier épisode vu également, et je partage le même avis. Comme l'a dit cielo, on sent le temps passer mais sans aucune scène d'action c'est vraiment captivant !

Connaissant HBO avec Game of Thrones, je m'attendais à ce que ce soit trash et mes soupçons se sont avérés vrais. C'est bien dégoûtant la scène de crime. La durée de chaque épisode est assez longue, 10 minutes voir 15 minutes de moins serait l'idéal. J'aime bien l'ambiance années (?) 80's/90's (?) bien qu'elle ne se fasse pas vraiment sentir. J'ai plus accroché au détective Rust, bien qu'il soit gâcheur d'ambiance et philosophe pessimiste, son côté malin et réservé le rendent plus intéressant que Martin qui représente bien le cliché de l'agent américain (grande gueule/père de famille ...).

Dans le contenu, j'ai beaucoup aimé le côté dialogue - dialogue tout du long, parce que je pense que des scènes d'actions ne seraient pas les bienvenues pour le type d'ambiance installé (calme / complexe). Si j'ai bien saisi, ils sont interrogés parce qu'une enquête actuelle a un rapport avec leur enquête et qu'ils ont besoin de leur témoignage ? Parce que j'ai plus l'impression qu'ils sont interrogés tel des criminels ... Par rapport à ce que tu dis seleniel, je n'ai pas ressenti le côté « puzzle à reconstituer » et je n'ai pas senti le scénario vraiment complexe. Bien que ça ne se laisse pas regarder facilement ...

On sent qu'il y a un vrai fil rouge et qu'on ne peut pas prendre un épisode de temps en temps comme les autres séries policières qui se regardent à la télévision. Cette série a attiré ma curiosité. Merci cielo !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 20:31 
1 000 Berrys

Inscription: 10 Avr 2013
Messages: 29
Première référence de renom à laquelle cette série m'a fait immédiatement penser : le film Seven.
En effet, grosse référence pour moi car je trouve ce film magistral. Dans cette série, beaucoup d'éléments s'y retrouvent outre l'aspect des techniques cinématographiques sur lequel je ne m'aventurerai pas car je n'y connais rien.

Cependant, au niveau de l'ambiance, du scénarion, du duo de personnages, on s'y retrouve.
Déjà, grosse satisfaction et pas des moindres, on est ici à des années lumières des Experts qui en un coup de génie en fin d'épisode, résolvent des crimes qui n'ont rien de bien originaux.
Non, dans True Detective, on est dans la boue (ou le bayou vu que la série se passe en Louisiane) avec le métier de flic pur et dur dans la recherche d'indices, des nuits blanches à chercher des rapprochements avec d'autres affaires déjà classées, de la réflexion tant au sens criminologique que philosophique sur un crime.

Concernant le décor que j'ai mentionné, Avoyelles Parish, Louisiane, on y est complètement. Les precheurs religieux, les marais, la moiteur étouffante, les autochtones et leur caractère si particulier (que Cohle rejette et moque alors que Hart s'y identifie) de ce trou paumé (tout comme en vrai en fait) sont vraiment magnifiquement retranscrits. L'ambiance est géniale mais elle n'aurait pas pu l'etre autant sans des acteurs phénoménaux.

Harrelson et McConaughey sont vraiment des PUTAINS d'acteurs! C'est dit! Au début, j'aurais plutot imaginé une inversion des roles mais au final, le role du flic sombre et tiraillé covient très bien à McConaughey alors que Harrelson est en apparence clean mais dévoile vite des aspects plus sombres de sa personnalité.

Il est vrai que pour le moment, il y a eu très peu d'action mais le producteur ainsi que le scénariste ont dévoilé le découpage de la série en 3 actes avec le premier de l'ep. 1 à 3, le second de l'ep. 4 à 6 et le dernier acte avec les épisodes 7 et 8.
Au vu de la fin de l'ep. 3 et du trailer du 4, il est probable que cet apparent calme qui règne sur Avoyelles Parish va etre plutot fortement troublé.

Je reste volontairement vague sur les éléments dont je me sers pour vanter cette série de malades car je ne veux pas spoiler et laisser à ceux qui n'ont pas commencé ou qui n'ont pas vu les 3 épisodes profiter au max mais en tout cas pour moi, c'est la claque des 3 ou 4 dernières années en matière de série, HBO renfonce le clou après les chefs d'oeuvre Oz, Sopranos et The Wire (voire True Blood à moindre mesure ou Game of Thrones mais ca n'a rien à voir).

COUREZ VOIR CETTE SERIE!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 21:00 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Tamago a écrit:
J'ai plus accroché au détective Rust, bien qu'il soit gâcheur d'ambiance et philosophe pessimiste, son côté malin et réservé le rendent plus intéressant que Martin qui représente bien le cliché de l'agent américain (grande gueule/père de famille ...).

Moi aussi au début, j'étais bien plus attiré par Rust que par son équipier. Or dans les épisodes qui suivent, cette tendance tend à s'inverser je trouve, à mesure qu'on en apprend plus sur lui (l'humanisant et levant le brouillard de mystère l'entourant) alors que Hart laisse de plus en plus filtrer sa vraie nature. Et la scène du dîner est effectivement le moment clé signifiant le point de départ de ce renversement de situation à mes yeux.

Attention spoiler fin d'épisode 1!

Tamago a écrit:
Si j'ai bien saisi, ils sont interrogés parce qu'une enquête actuelle a un rapport avec leur enquête et qu'ils ont besoin de leur témoignage ? Parce que j'ai plus l'impression qu'ils sont interrogés tel des criminels ...

D'après ce qu'ils expliquent, les enquêteurs (2012) travaillent sur une affaire très similaire à celle du meurtre rituel survenu en 95 en Louisiane. Or toutes les archives ayant été détruites suite à l'ouragan Katrina, ils ont fait appel aux deux enquêteurs qui ont réussi à bouclé l'affaire et à arrêter le prétendu coupable (mais est-ce vraiment lui si les crimes se perpétuent quinze plus tard ?). Et effectivement, chose assez étrange, on a souvent l'impression à travers ces interrogatoires que le doute est porté sur eux (surtout sur Rust même si perso je me méfie de Hart comme du Diable ^^).

Et chose amusante, au moment où j'écris ce message, je suis devant un reportage sur canal présentant la série ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 21:24 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Tamago a écrit:
Par rapport à ce que tu dis seleniel, je n'ai pas ressenti le côté « puzzle à reconstituer » et je n'ai pas senti le scénario vraiment complexe.

La structure narrative est de fait complexe. Pas forcément compliquée car beaucoup de choses se déduisent rapidement, mais toujours plus ou moins de manière différée. Mais complexe au sens où c'est plié dans tous les sens.

Si le seul épisode 1 que j'ai regardé, on a donc:
- un récit en 2012 qui fait témoigner deux personnages qui ne sont pas (plus en fait, ou n'ayant plus été à un moment donné) flics. Pourquoi? Mystère d'emblée: il manque des pièces au puzzle (je vous épargne la métaphore filée pour chaque tiret qui suit).
- ils évoquent une affaire de 1995 (mais on ne comprendra qu'à la fin de l'épisode pourquoi (pas seulement un crime similaire, mais la perte des archives.
- on a donc deux récits en parallèle, l'un étant le flashback de l'autre.
- mais c'est compliqué par le fait que nos 2 témoins sont entendus séparément (on ne sait pas vraiment pourquoi d'abord, mais on comprend qu'il y a eu divergence entre eux)
- On a donc 2 points de vue dans le flashback de 1995.
- Sauf que ces 2 points de vue sont fondus dans le même mouvement (un seul flashback), et selon les scènes on oscille d'un point de vue à l'autre sur le passé, parfois dans la même scène d'ailleurs (la scène du diner est l'exemple majeur pour moi du procédé d'une focalisation flottante proposée par la caméra dans une même scène).
- Dans ces 2 temporalités de base (1995 et 2012), on a des allusions à d'autres événements non datés dans un premier temps. Logiquement, quand une allusion est faite en 2012, on l'infère comme relevant de 1995, sauf que non, parfois, ce n'est pas le cas (leur dissension, qu'on peut croire d'abord découlant de l'affaire, date en fait de 2002, soit 7 ans après les faits).
- A l'enquête de base, les héros répondent par une enquête sur une fillette disparue il y a 5 ans, sur une intuition. Fillette portant le même nom qu'un contact journaliste balancé incidemment par un collègue au commissariat.
- On a des éléments annexes qui viennent s'ajouter au tout: par exemple Hart nous est quand même présenté d'emblée comme découchant (plus ou mois: ses filles ne le voient guère) alors qu'il prône un mode de vie reposant sur les apparences; on le suspecte donc de double-vie, ce que vient confirmer une scène totalement anecdotique, celle de la fille apportant des dépositions (ou je ne sais quoi à signer), Hart l'entraînant à part pour cela. Et le spectateur de se dire que ce doit être sa maîtresse.
- etc., etc.

Bref, tout est fait pour déstabiliser et perdre le lecteur, c'est même pour moi le ressort de la série (pourquoi il n'y a pas d'action non plus, puisque l'action présente, présentifie même, quand ici on veut éluder et différer) et sa plus grande qualité. On a plein de détails signifiants qui saturent l'image (un peu; c'est le niveau des enquêteur après tout) et le discours (surtout; c'est le niveau du spectateur) des personnages, très souvent incomplets (le cas de la fille de Rust, au début, nous oblige à élaborer des hypothèses avant de voir les faits énoncés). On est tout le temps dans une démarche d'enquête, justement, en tant que spectateur, et c'est là que la série devient forte (et justifie son titre au passage).

La question que je me pose c'est de savoir si au-delà du procédé, qui fait sens par rapport au projet de série, et qui témoigne de qualité d'écriture indéniable, on aura bien quelque chose au service de l'intrigue elle-même; de savoir si celle-ci ne restera pas un prétexte à la démonstration de force formelle. Mais déjà, bien évidemment, cette série, par son choix narratif, bénéficie de toute mon estime!!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Sam 15 Fév 2014 17:14 
1 000 Berrys

Inscription: 10 Avr 2013
Messages: 29
Petit up pour ce sujet concernant l'épisode 4 pour ceux qui l'ont vu. Vos avis/impressions/critiques?
Je trouve pour ma part que la série prend encore une autre dimension avec l'arrivée d'action pure et dure et ca fait plaisir, vivement lundi!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Sam 15 Fév 2014 21:30 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2010
Messages: 24
Localisation: la ou les rêves atteignent leur plénitude
Episode 4 très surprenant car je m'attendais vraiment à ce qu'on parte direct sur l'idée développée en toute fin d'épisode 3, au final l'enquête se rallonge et ce n'est pas pour me déplaire tant l'épisode est jouissif ! Le perso du motard est juste dingue, l'évolution du personnage de Marty l'est tout autant ! En revanche j'ai regardé l'épisode en VOST et j'ai eu beaucoup de mal à comprendre le but du 'casse' que fait Rust avec les motards.

néanmoins encore un épisode bien bien sympa qui laisse augurer de très bonne choses !!

_________________
la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber , mais de se relever de chaque chute .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mer 19 Fév 2014 17:31 
1 000 Berrys

Inscription: 10 Avr 2013
Messages: 29
Kinderking a écrit:
j'ai eu beaucoup de mal à comprendre le but du 'casse' que fait Rust avec les motards.


Il n'y avait aucun but au casse, du moins pour Rust. Au départ, Rust tente son infiltration chez les Iron Crusaders pour récupérer des infos sur Ledoux en regagnant la confiance de Ginger grace à la coke qu'il a volée dans les scellés.
Sauf que ca se passe pas aussi facilement et Ginger, pour etre certain que Rust soit effectivement fiable, lui propose de monter sur le braquage du gang.
Finalement, comme tu le sais,
Spoiler: Montrer
Rust arrive à s'en sortir et capturer Ginger pour l'interroger et fuir avec Maty


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mar 25 Fév 2014 15:20 
1 Berry

Inscription: 24 Fév 2014
Messages: 6
Vidéo "random" du jour :



Le générique de True Detective avec des chats. Oui, ce moment devait arriver.

Magnifique chanson d'ailleurs, c'est The Handsome Family - Far From Any Road


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Lun 10 Mar 2014 22:31 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Le dernier épisode est sorti !

Toute la série complète est là, alors il ne faut pas bouder son plaisir et se jeter dessus.

Pour ma part, globalement la série est excellente : d'un point de vue des personnages, de l'ambiance, de la réalisation, de la narration, ça réussit à prendre une grosse vieille recette des familles et à présenter divinement l'assiette de manière à ce que j'y adhère sans rechigner de revoir la même histoire encore et encore. Rien que pour ça, chapeau Nic et Cary.

Image

J'ai quelques réserves néanmoins sur le dernier épisode qui offre malgré tout des séquences graphiques superbes et des dialogues acérés entre Marty et Rust. J'ai l'impression qu'il manque quelque chose, une petite demi-heure supplémentaire pour donner quelques clés supplémentaires (mais peut-être qu'en revoyant la série tout prendra énormément de sens), comme si l'essence qui avait été captée jusque là des personnages n'était pas totalement embrassée dans le final et que ça restait un peu trop en suspens, et peut-être un petit truc qui élève le classicisme de la série au-delà des cimes comme plusieurs fois dans la série. La confrontation m'a paru moins excitante que le final de l'épisode 4 (de par sa réal) ou le duel avec Reggie Ledoux (de par la version des faits racontées en off par les protagonistes). Un petit truc qui m'échappe en tout cas, peut-être que quelqu'un ici saura poser les mots sur ce qui me tracasse.
Cela dit, il reste dans la droite lignée de la série, n'utilisant tirant sur la corde du suspens et de la tension pour accrocher le spectateur. C'est plutôt cool.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Sam 3 Mai 2014 00:20 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2012
Messages: 398
Maintenant que j'ai terminé la première saison, je vais pouvoir faire de nouveau un commentaire sur True Detective. Pour tout dire, j'ai beaucoup aimé cette première saison ! Dans mon premier post dans ce sujet, je relis que je préférais de loin Rust mais au fur et à mesure j'ai aimé autant les deux. Rust a des idéologies et un comportement qui le rendent marginal alors que Marty a des côtés qui lui donnent un genre : "flic qui n'a pas grand chose dans la tête" ; ceci dit les valeurs de celui-ci en font un personnage aussi appréciable que Rust qui avec son côté décalé en faisait d'office un personnage intéressant. L'ambiance : glauque, noire, avec des sectes, des décors "dégueulassement" bien reconstitués (maison du "géant avec des cicatrices), donne le caractère de la série (en général je n'aime pas ce type d'ambiance mais là ça va bien avec le thème) ; ajoutez-y des méchants moches et barrés puis un duo d'enfer et vous obtenez un cocktail monstrueusement bon !

Je n'ai pas l'impression qu'il manque quelque chose à l'épisode final, il me semble que nous en étions restés sur le fait que Rust ait eu une hallucination lors de son affrontement avec le géant et qu'il ait ressenti que sa fille l'attendait de l'autre côté (spoil, à voir seulement après avoir terminé le dernier épisode). Globalement, ce que j'en ai interprété c'est que le côté spirituel (réflexion sur l'au-delà, cycles du temps ...) serait plus en avant. Du coup, mon ressenti c'est que cette mise en bouche pour la seconde saison ne m'a pas donné envie, donc je n'attends pas non plus impatiemment la suite. D'ailleurs j'ai vu un article datant d'une semaine au plus que la seconde saison serait prévue pour début 2015, cela semble assez loin.

Pour conclure, cette première saison fut plaisante ; une série qui a beaucoup de potentiel. Une pépite parmi les nouvelles séries de cette année 2014. L'ingrédient qui fait que la première saison fut cool est pour moi, la relation Rust/Marty avec les croyance/façons de faire. Attendons patiemment la deuxième saison ...
:Hipopotame jouet:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mar 20 Mai 2014 20:52 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 637
Je viens de finir de regarder cette formidable série, j'ai adoré également.
Certains points restent à éclaircir et j'aimerais les partager avec vous :



SPOILERS


- combien étaient-ils pour tuer finalement ? Si j'ai bien saisi la piste il y avait le groupe dépendant de la source (Tuttle + pas mal de pasteurs sans doute + le "méchant" de fin) qui faisaient des photos, violaient les gamins (vidéo de Marie Fontenot), mais selon vous qui est impliqué dans les meurtres ? Uniquement le méchant et les deux autres types tués dans le Bayou? Ou bien est-ce la Source est mêlée à cela ?

- le discours final de Cohle c'est un message d'espoir ? Il parle de suicide à plusieurs reprises dans le dernier épisode (sans le nommer), on le sent proche de cela avec son discours sur la mort, et puis cette réplique sur la lumière qui prend le pas sur les ténébres arrive et chamboule tout, mais dans quel sens ? J'aimerai avoir votre version du discours final, je suis un peu confus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 11:55 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2014
Messages: 14
Localisation: Rouen
Attention Spoiler pour ceux qui n'ont pas vu la série

@Bobul :
Les meurtres du présents sont commis par un seul homme celui de la fin qui est défiguré, les deux qui sont tué quand on récupère la petite fille sont des second plan, la petite fille dit bien avoir vu l'homme à la cicatrice donc Errol, idem pour la fille de l'église. Cependant, cela fait remonté à la surface une vielle histoire d’enlèvement, celle de Marie quand il trouve la même construction satanique dans la cabane.
Celle ci à eu lieu beaucoup plus tôt. Et là, ils ont été plusieurs à la violé (on ne sait pas qui l'a tue réellement étant donnée qu'on ne voit jamais la video dans son intégralité) dont le pasteur qui se suicide. Le flic lui n'a fait que fermer les yeux sur l'histoire. C'était une ou plusieurs famille(s) puissante(s) qui a créé une sorte de secte remontant au temps de l'esclavagisme (On le comprend lorsqu'il vont interroger l'ancienne gouvernante).
Celui qu'il cherche donc depuis le début est bien Errol Childress, le gardien de Carcosa.

Le discourt de fin est à l'image de Rust, enigmatique, pour ma part elle résume leur parcourt de vie, l'enquête qu'ils ont mis 17 ans à résoudre quand même : “Il n’y a qu’une histoire… La plus vieille de toutes… La lumière contre les ténèbres…”. Il termine en disant que la lumière commence à gagner du chemin, on peut donc en déduire qu'il commence à sortir de son pessimisme chronique et donc qu'il va s'en sortir. La scène final avec le ciel dure juste le temps qu'on perçoive les étoiles donc la lumières.
J'espère t'avoir éclairé sur le sujet ;)

Saviez-vous que True Dtective va être tourné sous le même format que American Horror Story ou encore Black Mirror ? Je trouve ce format excellent et renouvelle le genre de la série TV. Quelque chose de plus court mais de plus intense. J'ai trouvé cette série policiére un chef d'oeuvre dans son genre comparé à tout ce qu'on peu nous sortir.

@Tamago : La fin de saison est donc l’ultime épisode de cette histoire magnifiquement tourné. On y trouve un clin d’œil au maître du genre Hitchcock : avec Childress qui garde le corps de son père maltraitant momifié avec l'inceste de sa sœur (Psychose). A mon sens, elle conclut très bien le lien qui s'est créé entre les deux Flics et l'enquête. Malgré tout, on rencontre deux personnages à tendance Auto-Destructrice. Dans les premier temps de l'enquête, elle va faire basculer la vie de ses deux hommes bien que Rust le soit déjà pas mal (mort de sa fille), c'est donc plus flagrant que Hart (alcool, infidélité). Dans une deuxième partie, on a un parcourt de rédemption des personnages. Je symbolise la mort de Rust comme le passage final qui va lui permettre d'aller de l'avant après la mort de sa fille. Hallucination de la constellation et le sentiment qu'il a de se rapprocher de sa fille en mourrant.

Une série que je conseil fortement à tous est Rectify difusé sur Sundance au Etats-Unis.
Daniel Holden, un homme qui, après avoir passé 19 ans dans le couloir de la mort à cause du viol et du meurtre d'une amie, est relâché grâce aux preuves liées à son ADN. Son retour à la vie normale va se compliquer quand il fait la connaissance de nouveaux membres de sa famille et qu'il se rend compte que sa communauté est divisée par rapport à sa culpabilité. La saison 2 commence le 20 juin prochain. Tout comme True Detective, le déroulement est lent mais beaucoup moins d'action. Elle se veut pus psychologique et laisse le spectateur en haleine avec une question au cœur de toutes les lèvres: Est-il coupable ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 16:49 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 637
MugenFuu a écrit:
Attention Spoiler pour ceux qui n'ont pas vu la série

@Bobul :
Les meurtres du présents sont commis par un seul homme celui de la fin qui est défiguré, les deux qui sont tué quand on récupère la petite fille sont des second plan, la petite fille dit bien avoir vu l'homme à la cicatrice donc Errol, idem pour la fille de l'église. Cependant, cela fait remonté à la surface une vielle histoire d’enlèvement, celle de Marie quand il trouve la même construction satanique dans la cabane.
Celle ci à eu lieu beaucoup plus tôt. Et là, ils ont été plusieurs à la violé (on ne sait pas qui l'a tue réellement étant donnée qu'on ne voit jamais la video dans son intégralité) dont le pasteur qui se suicide. Le flic lui n'a fait que fermer les yeux sur l'histoire. C'était une ou plusieurs famille(s) puissante(s) qui a créé une sorte de secte remontant au temps de l'esclavagisme (On le comprend lorsqu'il vont interroger l'ancienne gouvernante).
Celui qu'il cherche donc depuis le début est bien Errol Childress, le gardien de Carcosa.











Aaaaaaah très très intéressant ta vision des choses! Notamment sur 2 points, le fait que ces rituels/cette secte datent de l'esclavagisme, et l'idée que le pasteur se suicide parce qu'il était complice. Moi lors de la scène où on apprend sa mort j'ai plutôt pensé que ce Pasteur on l'avait tué pour le faire taire ... après tout il a servi de fusible. Ca parait culotté de la part de Tuttle de balancer aux orties un homme en sachant autant sur lui.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com