Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 18:06 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2014
Messages: 14
Localisation: Rouen
La mort de Billy Lee Tuttle est un mystère Rust lui même se pose la question dans l'épisode ou il montre ses recherches à Marty. A t'il été tué par les membres du culte à qui il aurait dévoilé la disparition des photos et de la vidéo. Dans le même temps, Rust se demande si il n'aurait pas eu peur de leurs réactions. Seconde hypothèse qu'il suppose c'est qu'il s'est suicidé de peur que le voleur dévoile la vérité et qu'il soit exposé.
Mais voilà, la simple existence de la bande et des photos ne l'a pas exposé personnellement. Rust ne peut pas les utilisés car il ne peut pas dire où il les a obtenus et même s'il pourrait, c'est une preuve inadmissible. Et cela même si cela prouve vraiment l'existence du culte. Pour ma part, il s'est suicidé c'est ce qui me semble probable.

Pour précisions tout à l'heure, j'ai dit que le flic n'y était pour rien. En effet, celui qu'il piège sur le bateau n'est pas dans le complot. Par contre, son chef qui n'est autre que le détective Childress (le père d'Errol), lui est bien au coeur du complot et faisait partie des complice de Tuttle. Le culte est fondé par la famille Tuttle et une hypothèse sur le web américain se demande si le père Childress n'aurait pas été le bâtard de Tuttle pére dont parle la gouvernante...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 19:35 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 638
Ah autant pour moi MugenFuu on parlait pas du même personnage, je pensais à "l'assistant" de Tuttle à qui le pasteur des Evangelistes itinérants a rapporté l'histoire des photos pédophiles. Bref sur le suicide de Tuttle je te suis.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 23 Mai 2014 20:16 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2014
Messages: 14
Localisation: Rouen
J'ai donc regardé le passage dans le 6éme épisode, tu parle d'Austin Farrar ? Celui, qui est mort et dont Tuttle apprend à Rust qu'il était "alcoolique"? Sa mort a été conclut en accident mais Rust ne semble ne pas le penser.
En effet, le pasteur évangéliste a amené les photos au diacre Farrar, qui ensuite ne la pas cru. On ne sait pas ce qu'il a fait de ses informations. On ne sait pas vraiment ce qui c'est passé ensuite étant donnée que Tuttle dit qu'il a été viré à cause d'une histoire d'argent, bien sûr Rust sait pour les photos. On peut imaginer qu'il est devenue alcoolique à cause du secret qu'il a gardé ou il était déjà mêlé à cette affaire, on en sait pas beaucoup plus. On peut supposé qu'il a été tué car à l'époque La Source était encore active et comptait plus de membre qu'à l’époque de l'enquête. Mais rien n'est confirmé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 21:43 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2496
Localisation: Nulle part ailleurs
J'ai oublié de donner mon avis sur cette très bonne série qu'est True Detective, le fil de la narration est super bien apporté et on s'accroche très facilement aux mésaventures des deux détectives. L'ambiance de la série m'a franchement rappelé Twin Peaks (le contexte, les bizarreries, les protagonistes, la ville...).

Petit bémol quand même :
Spoiler: Montrer
Vers la fin, je trouve que les enquêteurs mettent trop trop facilement le doigt sur un élément qui leur permet quasiment d'attraper le coupable (après tant de souffrance). Il s'agit du passage où ils pensent que les oreilles peintes en vert (sur le dessin de la petite fille) pouvait vouloir dire que l'agresseur avait les oreilles effectivement recouvertes de peinture verte, cette même peinture qu'ils avaient vu sur les murs d'une des maisons des personnes qu'ils avaient interrogées. Et grâce à ce point ils ont pu mettre la main sur le meurtrier... J'ai trouvé ça un peu trop gros.


On attend la 2ème saison et je me demande sur quel sujet portera-t-elle ?

Ah oui, j'adore la prononciation du nom "La Doux" dans la VO ^^

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Ven 27 Fév 2015 18:42 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6492
Localisation: dans la lune
Pareil que RED: oublié de donner mon sentiment à cette série vue il y a quelques temps!

On va faire simple: j'ai adoré! Vraiment une excellente série, de bout en bout. Ou presque. Je ne reviens pas sur les qualités de la série: elles sont évidentes et vont de l'interprétation à l'atmosphère créée en passant par la narration adoptée qui a en plus le mérite de ne pas s'enfermer dans les procédés qu'elle a mis au point. Le changement de rythme en cours de route m'a d'ailleurs franchement convaincu.

Le dénouement m'a cependant un peu déçu. Pas tant la résolution du mystère, comme RED (c'est vrai que c'est un peu facile, mais ça m'a semblé relevé d'une convention policière en fin de compte) que la nature du "monstre". Le fait que ce soit un pur représentant de cet "arrière-pays" est cohérent, mais son influence en tant que Roi Jaune suggérait un personnage plus "puissant" au sens social. Là, c'est un peu le strict bouseux et ça m'a semblé manquer d'ampleur. Mais bon, ça relève davantage de mes attentes que d'un échec de la série.

Et hormis cela, quelle réussite!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Mar 28 Juil 2015 01:31 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 638
Cet été c'est l'occasion de se replonger dans un univers sordide et noir grâce à la saison 2 de True Detective.
Alors que les premières critiques étaient plutôt tièdes, je dois avouer que pour ma part j'adore cette deuxième saison. Alors certes, sans spoiler, on perd le charme du meurtrier rituel, mais l'intrigue est moins émaillée de trous d'air selon moi, et on se pose toujours autant de questions (même si j'ai quelques petites idées pour ma part).

Ce qui est vraiment à noter d'ailleurs pour cette saison c'est la qualité du jeu des acteurs, on est dans la droite ligne de la saison 1, voire on est presque surpris par l'interprétation de Vince Vaughn complétement fondu dans ce rôle à contre emploi de ce qui a fait sa notoriété.
Je ne pense pas que cette saison fasse l'unanimité mais moi j'en suis vraiment fan.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective
MessagePosté: Sam 5 Déc 2015 22:19 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2496
Localisation: Nulle part ailleurs
Image



J’ai fini il y a peu de temps la saison 2 de True Detective et je dois dire avoir été agréablement surpris par le show, surtout que je ne m’attendais pas à grand-chose tant les échos n’étaient pas bons et je me rends compte n’avoir pas été le seul à avoir eu des aprioris négatifs quand je lis l’avis de Boboul au dessus, et c'est tant mieux, comme quoi faut jamais s'arrêter aux critiques.

Ce fut donc une très bonne saison pour ma part avec un très bon Colin Farrell, vraiment excellent, son personnage est super bien interprété rien à dire, et bien entendu on sent bien le côté dark en lui. Les autres acteurs sont également à la hauteur, surtout Vince Vaughn qui pouvait le plus surprendre dans un casting de TD, sachant que la série joue plus dans le drame et que l’on est habitué à le voir dans des rôles bien plus légers, ce fut en clair pour moi aussi une des bonnes surprises de la saison.

Le scénar’ est toujours aussi bon, aussi bien le fil rouge que les drames personnels et les f**ked up psychologies des persos, surtout le perso interprété par Colin Farrell. Les rebondissements sont de la partie et ne cessent de mener l’intrigue vers des ambiances de plus en plus sombres et étonnantes. Les 1heure environs de chaque épisode passent à une vitesse folle et on se rue sur le prochain pour retrouver les persos si attachants et pour savoir s’ils pourront s’en sortir face à leurs propres démons et boucler également l’affaire dont ils sont en charge, comme les true detectives qu’ils sont censés être.

Le générique d’intro est magnifique, que ce soit la réal qui reprend celle de la première saison (les couleurs, les persos avec les décors de la ville et de l'environnement en fond…) mais aussi et le must reste la chanson, Never Mind. Un côté électro et une voix grave de Leonard Cohen qui font bon ménage, sans oublier les choristes avec le merveilleux « never mind » en boucle… magnifique générique.


Image



Donc une série à ne pas rater pour ma part, qui file malheureusement trop vite avec ces 8 épisodes et qui nous laisse seuls et songeurs sur ce qu’on pourrait bien voir après…

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: True Detective (saisons 1 & 2)
MessagePosté: Dim 3 Jan 2016 16:30 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2012
Messages: 47
Localisation: france
Vu la première saison récemment et point de vue assez peu singulier sur la question : j'ai adoré.

Bien évidemment je pourrais ressortir les sempiternels arguments en faveur de la série : interprétations exceptionnelles des acteurs, réalisation forte, thématiques traitées, narration déconstruite et parfaitement maîtrisée etc, etc...

Non vraiment en fait, j'aimerais surtout revenir sur un point : le traitement du décor et du paysage.

Louisiane, ce mot sonne encore plus mystérieux que le mystère lui-même. J'aimerais beaucoup connaître vos ressentis respectifs sur le sujet mais pour ma part j'ai vraiment pris cet environnement tel un personnage en soi : il évolue, influence, marque, agresse les personnages. J'ai surtout été surpris par la variété des environnements et leur cohérence les uns par rapport aux autres. On retrouve toujours cette impression d'abandon et de grignotage du milieu ambiant, par les éléments naturels via les inondations et les différents ouragans dont on nous parle, et les hommes : les industries qui fleurissent que les côtes et les autoroutes omniprésentes sur certains plans. Mais il y a aussi un mysticisme ambiant. Le paysage est marqué par les hommes et vice-versa : traditions et environnement ont forgé son identité visuelle et sous-jacente. Et c'est dotant plus intéressant qu'on retrouve cette double identité chez les personnages comme Hart, le bon flic bien sous tous rapport en apparence/ la beauté de la Louisiane contre l'horrible marie infidèle, attirée par les jeunes femmes et la violence physique /le vaudou, les sectes et la pauvreté de l'Etat.

Pour revenir au mystique, je m'attendais presque à un basculement dans le genre du fantastique aux vues des premiers épisodes, sans l'espérer tout de fois (et c'est tant mieux). La magie, le vaudou, les arbres du bayou, le roi jaune et Carcosa, tout ça passe et se rassemble pour créer une mythologie interne à l'oeuvre liée à son contexte visuelle. Et tout cela est retranscrit à l'image : l'arbre dans les champs de canne à sucre peut renvoyer à un intellect parasité par le contrôle d'un système économique (l'arbre majestueux, grand cerné par les cultures intensives : la vie de nature contre la vie possédée), les demeures de Ledoux et du géant revoient à un chaos organisé : poisseux et désorganisé certes mais au centre d'un cycle spirituel interne et logique pour eux et puis il y a le fort du dernier épisode : l'autel, le temple, une ruine issue de la tradition et dissimulée des regards.

J'ai dit plus haut que le paysage marque et agresse les personnages : c'est dans cette "catégorie" que je peux ranger les hallucinations de Rust (elles ont une origine mentales mais retranscrivent aussi d'après mi un mal-être du personnage vis à vis de ces lieux : "je déteste cet endroit", "P***** cet endroit". De plus, si l'on considère que les antagonistes et leurs délires mystiques sont issus de leur environnement (en plus du noyau familial, ce décor impitoyable a forgé leurs visions du monde), cela fait doublement sens.

Bref, True Detective est une série incroyable, par sa forme et son fond. J'aimerais revenir un jour sur le personnage central de Rust quand je tiendrais un peu plus que quelques pistes de réflexion sur lui...

En attendant, j'ai de grandes espérances pour la Saison 2 malgré les échos parfois négatifs....


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com