Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 118 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 20 Mar 2016 17:48 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mar 2016
Messages: 9
Je suis un très grand fan de cette série et surtout de Matt Smith qui a livré un 11ème docteur qui restera dans mon coeur à jamais!
Et qu'avez vous pensé de cette saison 9 de Doctor Who?

_________________
Image
Croyez vous vraiment que notre monde est normal?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Ven 29 Avr 2016 12:28 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Avr 2016
Messages: 139
Localisation: Gallifrey
J'ai trouvé l'avant dernier épisode plus puissant que le dernier.
J'ai trouvé que dans cet épisode Capaldi était un acteur formidable.
Une homme qui as vécu des milliers d'année, perdu, dans une sorte de prison avec la mort à ses trousses.
Et surtout, la détermination qu'il as. A chaque fois rampé pendant 1 journée et demi, se donner la mort pour crée un autre lui qui finiras par réussir...
S'être fait sacrifié des milliard de millions de fois pendant deux milliards d'années.
Cet épisode m'as plus marqué que les autres. C'était l'un des meilleurs de Capaldi.

Mais le final m'as un peu déçu, je supposse que c'est plus pour mettre en place la saison 10 sur une nouvelle base avec sa nouvelle compagne.
Image

_________________
Image
↑ Colorisé par moi :3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Ven 21 Oct 2016 21:40 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 43
Localisation: Je crois que c'est l'enfer.
@Spiegel

Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est à mon goût le meilleur épisode de la saison 9 (pour toutes les raisons que tu as évoqué).
Saison 9 qui est relativement mauvaise et source de déception : l'Hybride (fil rouge de cette saison) ne m'a pas du tout intéressé, ni tenu en haleine (comparé à des Bad Wolf ou encore à la faille dans la chambre de Amy petite fille qui dès le début donné de l'épaisseur à son personnage alors-même qu'on ne la connaissait pas)

Je ne suis pas mécontent que Clara parte, pas que je n'ai pas apprécié, mais difficile pour ma part de passer à autre chose après Rory et Amy ; j'attends donc avec impatience la nouvelle !

Peter Capaldi, heureuse "découverte", on l'avait déjà vu dans cet univers (Torchwood, et Doctor Who) ; j'ai directement adhéré avec ce nouveau docteur, hâte de voir cette nouvelle saison pour confirmer

Sinon, en lien direct avec DW, j'ai appris qu'un spin-off de DW sort : Class, j'ai hâte de voir ce que ça va donner !

_________________
« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. » Lao-Tseu

Spleen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 23 Oct 2016 20:17 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2012
Messages: 515
Localisation: Hyrule
Hadöken a écrit:
Saison 9 qui est relativement mauvaise et source de déception : l'Hybride (fil rouge de cette saison) ne m'a pas du tout intéressé, ni tenu en haleine (comparé à des Bad Wolf ou encore à la faille dans la chambre de Amy petite fille qui dès le début donné de l'épaisseur à son personnage alors-même qu'on ne la connaissait pas)!


Mauvaise ? Certes les fils rouges de Moffat sont souvent flous et se révèlent moins intéressants que les intrigues épisodiques (genre River devant tuer le docteur) et je peux tout à fait comprendre que tu n'aies pas aimé mais de là à ce que ça te gâche toute la saison ? Sans tenir compte de ça je suis curieuse de savoir ce que tu as pensé des doubles épisodes en eux même car pour ma part il s'agit presque d'un sans-faute et l'une des meilleures saisons depuis les saisons 4 et 5, en tout cas comparé à la 8 qui m'avait pas mal déçu. Déjà je trouve que le 12ème est bien plus intéressant et approfondi et qu'il sort de la caricature du vieux grincheux froid et cynique. L'évolution de Clara est aussi bien maitrisé et plutôt subtil, on sent tout au long de la saison qu'elle lâche prise depuis la mort de Pink jusqu'à prendre des risques inutiles et inconsidérés. J'ai aussi pas mal aimé le perso récurrent qu'est Ashildr (ça fait plaisir de voir Maisie Williams autre part qu'à Westeros en tout cas). Voir à quel point accorder l'immortalité à un humain peut le rendre finalement inhumain était franchement bien traité, tout comme le fait qu'elle repasse derrière le docteur pour tout réparer et qu'elle parte en voyage avec Clara à la fin. Concernant les épisodes en eux même ils quasiment tous très bon je trouve : le double épisode du début est l'un des meilleur avec celui de la saison 5, et bien plus mémorable que celui de la saison 8 avec le retour de Missy de Davros et les thèmes chers à la série. Je ne parlerai pas du final car tout a déjà été dit et "Heaven Sent" est bien l'un des meilleurs épisode de la série. Le retour des Zygon fait aussi très plaisir. Il n'y a que l'épisode "Sleep no more" que je n'ai pas aimé : l'épisode type "base under siege" qui n'apporte rien, n'est ni original ni le premier de ce type de cette saison et qui ressemble au final à beaucoup d'autres épisode de DW (principalement Under the Lake et Water of Mars) mais le pire c'est que ça ressemble à une parodie d'épisode de Davis dont la morale a la subtilité d'un rhinocéros. Un épisode qui m'a semblé très long alors qu'il est paradoxalement le seul stand alone de la saison. (Soit dit en passant l'idée des double épisodes était très bonnes). Bref une de mes saisons préférée et qui me donne très envie de voir la 10ème et ses nouveaux compagnons(dommage qu'elle soit reportée) :pappugdeprime:

_________________
Never give up


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 23 Oct 2016 21:03 
100 000 Berrys

Inscription: 08 Avr 2009
Messages: 88
Perso j'ai adoré les scénario de Moffat jusqu'à Capaldi. J'ai découvert Doctor Who grace au style énergique de Matt Smith. Les saisons 5 et 6 sont pour moi des référence de la science fiction. J'ai découvert Doctor who à partir de là. Mais avec l'arrivée de Capaldi, la série m'intéresse moins. C'est pas juste Capaldi c'est surtout les scénario et Moffat. La saison 9 et mieu que la 8 mais c'était vraiment pas difficile. Par contre mettre Clara Oswald sur un pied d'estale que je trouve perso completement artificiel ça m'a saoulé.

Je trouvais la dynamique de Eleven avec Amy Authentique et touchante.

_________________
Kagaho, tu vas faire passer un message à Hades pour moi. Dis lui que les chevaliers des gémeaux et de la balance partent pour le lost canvas, et alors tout prendra fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Lun 24 Oct 2016 12:31 
1 Berry

Inscription: 13 Oct 2016
Messages: 3
Localisation: Ensevelie sous une tonne de livres.
J'ai adoré le dixième et onzième Docteurs avec David Tennant et Matt Smith qui ont particulièrement bien montré (selon moi) la facette sombre qui se cachait derrière un Docteur qui, à première vue, apparaissait simplement excentrique et enthousiaste. Ils présentaient d'abord leurs bons côtés avant de dévoiler ce qui pouvaient gêner leurs compagnons.
Capaldi, dans son incarnation du Douzième, montrait d'abord un côté assombri avec son sarcasme, son côté rugueux et le physique clairement plus vieux sous lequel il dissimule sa bonté et (oserais je le dire ?) son humanité.

_________________
La logique vous mènera d'un point à un autre, l'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Une Pomme par jour éloigne le docteur...à condition de viser juste. Winston Churchill

La grande leçon de la vie, c'est que parfois, ce sont les fous qui ont raison. Winston Churchill

Nous gagnons notre vie avec ce que nous recevons, mais nous lui donnons un sens avec ce que nous donnons. Winston Churchill


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 30 Oct 2016 02:05 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 43
Localisation: Je crois que c'est l'enfer.
@Anissa67
J'aurai dû mal à te dire, sans te mentir, pourquoi je n'ai pas accroché à ce point avec cette saison, il est vrai que le seul sentiment actuel que j'ai à son égard est le désenchantement alors que j'attends patiemment chaque saison. Alors, parce que tu m'as franchement donné envie d'aller retourner dessus et parce que je veux au moins pouvoir confirmer ou peut-être infirmer mon sentiment avec des arguments qui tiennent la route, je te dis, à dans quelques épisodes pour en reparler :)

@84.d.efiant
Moffat s'en va à la fin de la 10ème saison, son ère s’arrête donc, peut-être y retrouveras tu un nouveau souffle, le prochain showrunner est : Chris Chibnall, je ne connais pas trop son travail donc aucun avis, juste "à" attendre pour voir la 11ème saison :p

@Mel72000
Je partage assez ton avis même si ça mériterait probablement un développement tant ces docteurs sont profonds, mais je tiens tout de même à ajouter le 9ème, qui à mon goût, même s'il n'a duré qu'une saison, n'est pas assez cité, je l'avais trouvé génial, et je le trouve encore génial. Finalement, ils sont tous dingue, me concernant, j'avais découvert DW avec le 11ème et donc développé un sentiment de "fidélité" pour lui surtout qu'il a voyagé avec Amy et Rory que j'ai adoré, mais Tennant était tout aussi génial ainsi qu'Eccleston ! Bref, je crois que je les aime tous, j'aurai dû commencer par là :D

_________________
« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. » Lao-Tseu

Spleen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Lun 1 Mai 2017 20:47 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2016
Messages: 107
Bon je remonte le topic à l'occasion de la saison 10. Une saison qui s'est fait attendre, plus d'un an et demi après la fantastique saison 9. Personnellement ça m'a permis de finir la vingtaine de saisons de la série classique qui me restaient à voir, et de re-visionner les neuf saisons de la nouvelle série, et les spin-offs. Bref j'ai pas vraiment manqué de Doctor Who pendant cette pause plus longue que ce à quoi la série nous a habitué, mais ça fait plaisir de voir enfin une nouvelle saison (même si il y a eu les deux sympathiques épisodes de Noël entre temps).

Épisode 1: The Pilot

Image

Un épisode efficace qui sert donc à faire un nouveau point d'entrée pour de nouveaux spectateurs, il y en avait pas eu depuis la saison 5. Je trouve ça un peu étonnant de le mettre ici étant donné que c'est la dernière saison de Steven Moffat, et que donc la première saison de Chris Chibnall devrait aussi faire office de "soft-reboot".
On est donc introduit au personnage de Bill, elle me fait beaucoup penser à Donna, et j'en suis heureux. En soit l'épisode a une histoire assez classique avec un monstre pas très marquant, mais l'épisode est bien rythmé et il introduit beaucoup des concepts fondamentaux de la série pour les néophytes, ça change du début de la saison 9 qui était incompréhensible pour un non-initié.
On a aussi l'arc de la saison qui est timidement introduit avec le caveau situé sous l'université, je me demande bien ce qu'il s'y situe même si j'ai bien quelques idées, j'espère que ce ne sera rien de trop évident.

Épisode 2: Smile

Image

L'épisode que j'ai le moins aimé des trois premiers, c'est loin d'être un mauvais épisode mais il manque de rythme, surtout dans sa seconde moitié, et le dénouement semble assez précipité. Au moins les décors sont beaux et ça permet de développer encore plus Bill. Je trouve vraiment pas grand chose à dire sur cet épisode, je l'aurais vite oublié je pense.

Épisode 3: Thin Ice

Image

J'ai beaucoup aimé cet épisode, il révolutionne rien mais c'était une aventure très efficace, avec tout ce qui faut pour faire un bon épisode de Doctor Who. Après la saison 9 c'est bon de revenir à des aventures un peu plus classiques (même si la saison 9 est ma saison préférée). C'est d'ailleurs le seul épisode depuis longtemps qui n'a pas de menace extra-terrestre (ce n'est que le cinquième épisode de la nouvelle série a ne pas en avoir il me semble). Le développement de Bill est très bien intégré à la trame de l'épisode, notamment pendant certains dialogues entre elle et le docteur. Elle commence doucement à devenir un de mes compagnons du docteur préférés.


Tout ça pour dire que je suis globalement satisfait de ce début de saison. Il reprend la structure des saisons 1 et 5, avec un épisode dans le présent, un dans le futur puis un dans le passé.
La trame de la saison est pour le moment très en retrait avec le caveau sous l'université, mais je suppose que c'est pour se concentrer sur l'introduction des concepts fondamentaux de la série aux néophytes, et que cette histoire prendra plus d'importance par la suite. J'espère juste que l'on aura pas à attendre jusqu'à la fin de la saison pour savoir ce qu'il y a dedans, ça risque de faire un peu long.
J'attends de voir le reste de la saison mais j'espère que la qualité restera, surtout que c'est la dernière saison de Steven Moffat, j'aimerais qu'il parte sur une note positive.

D'ailleurs un peu HS (mais pas trop), la dernière saison de Broadchurch s'est terminée la semaine dernière, et c'était très bien; j'en parle car Chris Chibnall qui a écrit Broadchurch prendra les rênes de Doctor Who l'année prochaine pour la saison 11. Tout ça pour dire que je suis confiant pour le futur de la série post-Moffat, et que je vous conseille vivement Broadchurch si vous ne l'avez pas vu, et que vous avez envie de vous faire une idée de ce à quoi ressemblera Doctor Who dans les années à venir. Et puis ça permet de revoir David Tennant dans un meilleur rôle que celui du dixième docteur, plus beaucoup d'autres acteurs de Doctor Who.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Sam 15 Juil 2017 15:58 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2016
Messages: 107
Je voulais donner mon avis sur la saison 10 tout les 3-4 épisodes, mais au final je n'ai pas trouvé le temps de le faire... Mais vu l'annonce que vient de faire la BBC, à savoir que le treizième docteur serait annoncé dimanche juste après la finale (homme) de Wimbledon, je me suis dit qu'il faudrait que je finisse mes posts sur la saison 10 avant.

Épisode 4: Knock Knock

Image

C'était l'épisode qui était censé faire "peur" cette saison visiblement vu comment la comm de la BBC s'est faite sur cette épisode (comme Sleep No More en saison 9, Listen en saison 8, Hide en saison 7, etc...). Bon, c'est faire peur comme Doctor Who sait le faire, on ne se retrouve jamais avec quelque chose de très effrayant. Sauf que cet épisode ne fait pas peur du tout, et l'épisode a fait beaucoup de déçus parmi ceux qui s'attendait à quelque chose d'effrayant, j'ai été surpris de voir autant de retours négatifs dessus.
Mais pour moi qui n’avait aucune attente sur l'épisode vu que je n'en savait rien, je dois dire que j'ai passé un très bon moment. L'ambiance est excellente, les persos adolescents de l'épisode ne sont pas agaçants ce qui est déjà pas mal, et David Suchet (Hercule Poirot) joue un excellent méchant. La seule chose que je pourrais vraiment blâmer à l'épisode est sa conclusion très précipitée, mais comme j'ai passé un très bon moment pendant tout le long de l'épisode je lui pardonne sa fin.

Épisode 5: Oxygen

Image

Là mon avis est le contraire de celui de l'épisode 4; j'ai trouvé l'épisode sympathique mais je n'ai pas apprécié l'ambiance, les personnages ne sont pas très intéressants mis à part Nardole qui commence à être plus mis en avant. C'est ce genre d'épisode que je peux regarder sans trop de problèmes mais qui me marque très peu (il faut dire que je suis en général pas du tout fan des épisodes qui se passent uniquement dans un vaisseau). Le twist final est sympathique avec le docteur devenu aveugle, mais il n'améliore pas vraiment mon appréciation de l'épisode.
Du coup j'ai été surpris de voir que cet épisode avait été extrêmement bien reçu, j'ai vraiment l'impression d'être passé à côté de quelque chose du coup, il faudrait que je revois l'épisode, même si j'en ai pas franchement envie.

Épisode 6: Extremis

Image

Très bon épisode ! Premier épisode d'une histoire en trois partie, Moffat fait encore ce qu'il sait faire de mieux, à savoir des twists improbables et en en faisant toujours beaucoup trop. Ça en agace beaucoup, mais chez moi ça marche toujours très bien (enfin presque toujours).
L'ambiance de cet épisode est très bonne, particulièrement pendant la scène au Vatican, la dynamique Docteur/Bill/Nardole marche parfaitement, et même si comme toujours avec les scénars de Moffat tout est loin de faire sens, l'épisode m'a tellement plu dans son ensemble que je lui pardonne ses petits défauts.
Et l'épisode marque aussi le retour de Missy qu'on n'avait pas vu depuis bien trop longtemps, donc rien que pour ça je ne peux que aimer.

Épisode 7: The Pyramid at the End of the World

Image

Deuxième épisode du three-parter donc, cet épisode fait bien son boulot vu la tâche difficile d'être la partie du milieu. Pas aussi enthousiasmant que l'épisode précédent à mes yeux, mais j'ai quand même passé un bon moment. L'épisode a de grosses lenteurs, mais il a aussi de très bons dialogues. C'est un épisode assez irrégulier qui alterne entre les moments ennuyeux et excellents, mais au final j'ai plutôt tendance à me rappeler principalement des bons moments de l'épisode, donc j'en garde un bilan positif.

Épisode 8: The Lie of the Land

Image

Conclusion de cette histoire sur les Monks, c'est là que le bât blesse car la conclusion est loin d'être satisfaisante. Le déroulement de l'épisode en soit est plutôt agréable (le passage dans le bateau avec la discussion entre le Docteur et Bill est même très sympathique), c'est juste la fin qui est assez mauvaise. Doctor Who a l'habitude des Deus Ex Machina en fin d'épisode, ils marchent plus ou moins bien selon les épisodes, mais celui là n'était vraiment pas réussi du tout. Le pouvoir de l'amour de Bill envers sa mère qui sauve le monde, non merci... Doctor Who a eu beaucoup d'épisodes qui se terminaient bien grâce au pouvoir de l'amour, c'est juste que là j'ai trouvé ça terriblement mal amené. Comme quoi tout est souvent une question d’exécution.

Épisode 9: Empress of Mars

Image

L'habituel épisode de Mark Gatiss auquel on a le droit à chaque saison de Moffat, et qui est en général d'assez mauvaise facture. Après l'horrible Sleep No More l'année dernière, qui est pour moi le pire épisode de toute la nouvelle série (et pourtant il y en a eu des épisodes pas terribles tout au long de Doctor Who), j'avais très très peur de ce que Gatiss nous réservait cette fois ci. Et je dois dire que j'ai été agréablement surpris. Pas que l'épisode soit bon, je l'ai trouvé tout juste moyen, mais j'avais tellement peur de pire que j'ai été étrangement satisfait.
L'épisode est assez lent, l'intrigue et la méchante loin d'être passionnantes, et ça se voit bien que c'est fait pour être l'épisode cheap de la saison; mais il n'était pas horrible, ce qui est déjà bien pour un épisode de Mark Gatiss. En tout cas si je vais être triste du départ du Moffat, je suis heureux de me dire qu'on va probablement se débarrasser de Gatiss par la même occasion (c'est dommage car il arrive à faire de bons épisodes sur Sherlock, mais je trouve que tout ses épisodes sur Doctor Who vont du moyen au franchement médiocre).

Épisode 10: The Eaters of Light

Image

Le dernier épisode avant le final, et qui est donc en général un simple épisode "filler", même si parler de filler dans Doctor Who n'a pas beaucoup de sens vu que techniquement 90% des épisodes de la série le sont. Là encore j'ai passé un bon moment devant l'épisode, je me répète mais la dynamique Docteur/Bill/Nardole marche encore parfaitement, les personnages secondaires sont plutôt sympas et les décors sont très beaux. Ça fait partie de ce genre d'épisode assez légers qui ne sont pas très marquants mais que je reverrai avec plaisir vu qu'ils sont efficaces et agréables, mais ça reste un épisode assez classique donc je n'ai pas grand chose à dire dessus.

Épisode 11: World Enough and Time

Image

Quel épisode ! Probablement mon deuxième favori de la saison. L'épisode a une ambiance phénoménale, de plus en plus malsaine au fur et mesure, tous les acteurs sont au top de leur forme, particulièrement Michelle Gomez (Missy) et Pearl Mackie (Bill). Les Cybermen sont (enfin) de nouveau effrayants, ce qui avait totalement disparu durant leurs dernières apparitions.
L'épisode va crescendo pour au final mener à ces grosses révélations. Hélas même en évitant la comm de BBC je n'ai pas pu passer à côté du retour du Master de John Simm, mais je n'avais pas deviné que c'était lui déguisé pendant tout l'épisode, j'ai au moins eu le droit à cette surprise.
Le twist qui m'a vraiment plu c'est l'apparition des Cybermen de Mondas, visiblement la BBC avait aussi spoilé ça mais j'avais réussi à passer à côté. J'ai eu quelque suspicions tout au long de l'épisode, et j'ai été très heureux d'avoir eu raison à la fin de l'épisode. Après je me doute que la révélation n'a pas vraiment d'impact pour quelqu'un qui n'a vu que la nouvelle série, mais chez moi l'excitation était à son paroxysme. Bref cet épisode en plus d'être excellent est bourré de références à l'ancienne comme la nouvelle série; le fan-service ne marche pas trop sur moi en général, mais quand il est aussi bien exécuté que dans cet épisode ça ne se refuse pas.

Épisode 12: The Doctor Falls

Image

Après mon appréciation de l'épisode 11 je dois dire que j'imaginais mal cet épisode être à la hauteur, et sachant que Moffat a tendance à rater ses épisodes finaux de saison (la saison 8...) j'ai préféré garder mes attentes assez basses. Et au final j'ai préféré cet épisode au précédent, pour des raisons totalement différentes. Là où l'épisode 11 m'a plu pour son ambiance, celui-ci m'a conquis avec ses dialogues. Moffat a tendance a être souvent bien trop grandiloquent dans son écriture, mais il peut aussi écrire des choses fantastiques et cet épisode en est un parfait exemple.
Le retour du Master de Simm réussi a être plus qu'un simple gimmick et offre un beau parallèle avec l'évolution qu'a eu le personnage de Missy au fil des saisons. Leurs dernière scène est absolument mémorable et offre une parfaite conclusion aux deux personnages, et même si je suis triste de devoir dire adieu à Missy, je suis heureux qu'elle puisse partir sur une note aussi positive.
Au final c'est Nardole qui a la conclusion la plus simple mais elle reste appréciable, j'espère quand même qu'on le reverra par la suite, peut être pas en tant que compagnon régulier mais quelques apparences seraient sympathiques vu la réussite qu'a été son personnage cette année.
Je suis un peu moins fan de la "résurrection" de Bill je dois dire, la série a toujours eu du mal à se débarrasser de ses compagnons de manière définitive, ce qui est compréhensible car cela reste avant tout une série tout public, mais par conséquent on se retrouve avec un manque d'enjeux car on sait que le compagnon va toujours s'en sortir. Et le destin final de Bill est un peu trop similaire à celui de Clara à mes yeux.
Pour en finir sur l'épisode, Peter Capaldi est encore et toujours parfait dans le rôle, en particulier pendant son discours face à Missy et le Maître. Je n'ai pas beaucoup parlé de lui dans mes précédents avis sur les épisodes car je le trouve constant dans sa prestation qui est toujours excellente, donc répéter ça à chaque épisode n'aurait pas grand intérêt. Je vais avoir du mal à le voir partir, j'attends encore de voir le Christmas Special mais c'est probablement devenu mon docteur préféré. Et cette fin avec l'apparition du premier Docteur laisse envisager que le final de Capaldi (et de Moffat) pourrait bien être grandiose.

Bilan saison 10

Ça c'est vu à travers mes avis sur les épisodes, mais j'ai énormément apprécié cette saison. Tous les épisodes sont loin d'être parfaits, il y en a 3 que je trouve tout juste moyen, mais c'est une des rares saisons à ne pas avoir un épisode absolument horrible. Et la saison a pour moi le meilleur final de toute la série avec 2 épisodes grandioses. Au final, je placerais la saison quelque part dans mon top 3, avec la saison 9 et la saison 4. Je pourrais trouver des défauts à presque tout les épisodes, mais la saison est suffisamment appréciable dans son ensemble pour que je lui pardonne ça. En tout cas avec les saisons 9 & 10 Moffat part sur une note très positive, surtout après les saisons 7 & 8 qui ont été assez décevantes (surtout la 7).

Maintenant il ne reste plus qu'à attendre de voir ce que Chris Chibnall va nous concocter avec la saison 11, on aura le premier aperçu demain avec l'annonce du treizième docteur. J'espère vraiment que ce sera une femme, même si dans tous les cas je suis confiant, il n'y a jamais eu de mauvais casting pour le rôle. En tout cas avec un nouveau showrunner et un nouveau docteur, l'année prochaine s'annonce comme étant très intéressante pour Doctor Who.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 16 Juil 2017 17:13 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2015
Messages: 154
Le nouveau docteur a été annoncé, si vous voulez en discuter en balise spoiler !

Spoiler: Montrer
Image
Donc ils l'ont bien fait, ils ont choisi une femme pour jouer le docteur, et donc la série risque sûrement de s'arrêter pour moi. N'y voyez pas là une quelconque forme de misogynie, au contraire, nous avions eu le droit à de bons personnages féminins sans sortir un timelord qui devient une femme.
Tout d'abord l'idée de faire une régénération en femme vient uniquement de Moffat, il l'avait déjà forcée en 1998 dans sa parodie de Doctor Who, puis il nous a ensuite changé chaque timelord croisé en femme. Tout d'abord l'iconique Master, puis ensuite le Général du film des 50 ans, et maintenant c'est au tour du docteur. "Le monde se féminise" qu'il disait. Ce n'est pas comme ça qu'on s'engage dans le féminisme, Doctor Who le faisait depuis 50 ans sans problèmes mon cher.
Oké vous nous avez mis le master en femme, pas de problèmes, enfin si car Missy bien qu'un personnage génial aurait très bien pu être la Rani, une timelady déjà existante, et dont le retour aurait fait plaisir tout comme le retour du Master avait fait plaisir sous RTD.
Car bon, pourquoi changer le Docteur en femme ? Qu'est ce que ça apporte ? Rien, juste le politiquement correct, la modernité que le monde désire tant actuellement.
Le docteur est un homme dans sa tête, hétéro même. Toujours à flirter, à sortir avec des femmes, à avoir des compagnons féminins. C'est le "madman in his box". Il se complait en homme et l'a toujours été, pourquoi changer un truc si iconique ? "Ouah la première femme docteur" mouai ça m'enjailles pas du tout. Vous n'allez pas avoir plus de public comme ça, les femmes regarde déjà docteur who, les jeunes adorent tout comme les anciens. Ce n'est pas comme ça qu'on ramène du monde, mais vous allez juste en perdre.
Pour moi ça perd clairement de sa saveur, et je regrettais tellement ce jour où ils le feraient.
L'actrice aura beau être bonne, les scénarios aussi, ça ne sera pas le docteur pour moi, la série sera fini à l'épisode de Noël. Je sentais déjà le politiquement correcte avec la venue de Bill en saison 10, à nous rappeler tous les épisodes qu'elle est gay et donc que les hommes ne peuvent pas l'intéresser. A nous dire que les timelords sont très ouverts sur les genres..
Surtout qu'avec le retour de Gallifrey vous auriez pu nous sortir 500 nouvelles timelady, même en faire une en compagnon. Non désolé j'accrocherai jamais sur ce choix, ça ne me plait guère, c'est arracher l'essence de Doctor Who. Déjà les lunettes soniques je disais non à Moffat, il manquerait plus que le Tardis change son camouflage, que le papier psychique devienne une tablette et donc les compagnons des hommes.
Je me souviens de la scène avec Amy qui en disait long sur le docteur qui ramène que des femmes. 3 régénérations sous Capaldi d'homme timelord et pouf 3 femmes. Coup de gueule mais je pense pas être le seul, j'avais enfin replongé après quelques années de pause, bah je reviendrai quand la série se souviendra d'où elle vient. On avait de bons personnages féminins au niveau du Docteur, Clara, Donna, River, Missy (même si je m'y faisais pas d'elle en Master, au moins on la voyait peu)
Allez à vous de dire ce que vous en pensez !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Dim 16 Juil 2017 18:20 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2016
Messages: 107
La vidéo qui va avec l'annonce, bien sûr ne la regardez pas si vous voulez garder la surprise (même si ça me semble impossible):

Meet the Thirteenth Doctor

Spoiler: Montrer
Ah et Keapstac je suis pas du tout d'accord avec toi, comme quoi :p
Keapstac a écrit:
Tout d'abord l'idée de faire une régénération en femme vient uniquement de Moffat, il l'avait déjà forcée en 1998 dans sa parodie de Doctor Who, puis il nous a ensuite changé chaque timelord croisé en femme.

C'est vrai que c'est Moffat qui a introduit l'idée que les timelords puissent se régénérer en femme pendant la saison 6 (et encore que l'épisode où l'idée est évoquée n'était même pas écrit par lui), mais la décision de prendre Jodie Whittaker comme Docteur vient exclusivement de Chris Chibnall; c'était Moffat qui avait choisi Matt Smith comme docteur et pas Russell T. Davies, et là Moffat n'a absolument rien à voir dans le choix du 13ème docteur. Il faut arrêter de tout blâmer sur Moffat au bout d'un moment.
Keapstac a écrit:
Oké vous nous avez mis le master en femme, pas de problèmes, enfin si car Missy bien qu'un personnage génial aurait très bien pu être la Rani, une timelady déjà existante, et dont le retour aurait fait plaisir tout comme le retour du Master avait fait plaisir sous RTD.

Bon là sur la Rani, ça a beau être une timelady qui était aussi une ennemie du docteur, son caractère est complètement différent de celui du Master. Si Missy avait en effet été la Rani, tout son arc dans la saison 10 aurait été impossible, vu qu'il joue justement sur la relation entre le Docteur et le Master, alors que la relation qu'il a avec la Rani est presque inexistante.
Keapstac a écrit:
Le docteur est un homme dans sa tête, hétéro même. Toujours à flirter, à sortir avec des femmes, à avoir des compagnons féminins. C'est le "madman in his box".

C'est le dixième docteur qui est un homme hétéro hein, c'est le seul à avoir flirter ouvertement avec ses compagnons sur tous les acteurs qui ont eu le rôle. Il y a bien Amy qui tente de séduire le 11ème docteur en début de saison 5 mais il est très très mal à l'aise avec ça. Donc le 10ème docteur est ouvertement hétéro mais la sexualité de tous les autres docteurs reste très floue. Le 9ème docteur se fait embrasser par Jack Harkness à la fin de la saison 1 et ça a pas l'air de le déranger du tout.
Keapstac a écrit:
Surtout qu'avec le retour de Gallifrey vous auriez pu nous sortir 500 nouvelles timelady, même en faire une en compagnon. Non désolé j'accrocherai jamais sur ce choix, ça ne me plait guère, c'est arracher l'essence de Doctor Who. Déjà les lunettes soniques je disais non à Moffat, il manquerait plus que le Tardis change son camouflage, que le papier psychique devienne une tablette et donc les compagnons des hommes.

Ah le Tardis a déjà changé plusieurs fois de camouflage au cours de la série, mais ça a toujours été très mal reçu donc je vois ce que tu veux dire par là.
Par contre que les compagnons soient des hommes, la série a déjà eu plein de compagnons hommes. Rien que dans la nouvelle série il y a eu Rory qui est resté 2 saisons et demi, plus que la grande majorité des compagnons depuis 2005 (encore qu'il n'était pas totalement un compagnon régulier dans la saison 5, mais il était présent très souvent). Pareil pour Jack Harkness qui a été compagnon du 9ème docteur (et du 10ème un peu également). Et sans évoquer en détails tous les compagnons hommes de la série classique, le compagnon qui est resté le plus longtemps avec le docteur était aussi un homme, Jamie McCrimon qui est resté avec le deuxième docteur pendant 113 épisodes ! Bref si il est vrai que si les compagnons récents du Docteur sont des femmes, je trouve absolument pas ça dérangeant que le prochain compagnon soit un homme.
Après comme tu l'as dit notre avis diffère car on ne doit pas avoir la même conception de ce qu'est "l'essence" de Doctor Who. Pour toi c'est visiblement un homme qui voyage avec des compagnonnes, pour moi c'est juste un alien qui voyage avec des gens. Il y a pas vraiment de bonne conception après, pour une série aussi vaste que Doctor Who c'est normal qu'il y aient beaucoup de points de vue différents de ce qui défini la série.

Le seul point où je ne suis absolument pas d'accord avec toi c'est quand tu dis "Je sentais déjà le politiquement correcte avec la venue de Bill en saison 10, à nous rappeler tous les épisodes qu'elle est gay et donc que les hommes ne peuvent pas l'intéresser." Je trouve perso qu'il y a aucun forcing dans ça, son orientation sexuelle est rappelée peut être dans la moitié des épisodes, c'est mille fois moins pire à mes yeux que l'énorme forcing avec Rose qui veut pécho le Docteur dans la saison 2, ce qui est pour moi la pire relation compagnon/Docteur de toute l'histoire de la série. Perso j'ai pas envie de voir un docteur qui tombe amoureux, j'ai envie de voir un alien qui regarde l'humanité avec un regard bienveillant. C'est aussi pour ça que le 10ème docteur doit être celui que j'apprécie le moins, alors que j'adore David Tennant. Enfin bref, encore une question de comment on perçoit la série :p

Pour en revenir sur le choix, Jodie Whittaker et un actrice absolument fabuleuse dans les rôles où je l'ai vu (Broadchurch et Black Mirror), donc je suis sûr qu'elle fera un excellent docteur (docteure, doctoresse ? Je crois que je vais juste dire Doctor pour ne pas me fatiguer). J'espère juste qu'elle aura pas cette couleur de cheveux en Doctor (ça ferait bizarre de voir le Doctor se régénérer avec ce qui est clairement une teinture), mais son look doit pas encore être déterminé pour l'instant, j'ai hâte de voir son costume, et le nouvel intérieur pour le Tardis (probablement). Maintenant il y a plus qu'à espérer que l'écriture de Chris Chibnall suive.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Mer 15 Nov 2017 19:06 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2009
Messages: 137
Voici le look qu'aura Jodie Whittaker en tant que treizième docteur dans la saison 11 de Doctor Who :
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Doctor Who
MessagePosté: Jeu 16 Nov 2017 12:04 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2012
Messages: 449
Localisation: PIcardie. Ham.
Enfin !!!! le docteur est une femme, le, la 13 éme, espérons que cela lui porte pas malheur !!!

j'ai été sceptique sur capaldi qui s'est avéré etre un des meilleurs docteur, alors j'espere que ce 13 éme docteur fera au moins aussi bien



BON, soyons clair le meilleur de tout les docteurs a ce jour.... c'est david tennant !!!!!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 118 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com