Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, [6]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mer 20 Juil 2016 15:31 
9 000 000 Berrys

Inscription: 25 Juil 2014
Messages: 342
Avec les grosses chaleurs de ces derniers jours, je vous propose une série qui pourrait vous rafraichir grâce à son ambiance parfois glaçante :

The Living and the Dead

Nous sommes à la fin du 19ème siècle en Angleterre. Suite à la mort de sa mère, Nathan Appleby hérite de son domaine. Il décide avec sa femme Charlotte de rester sur ces terres, bien déterminé à en tirer quelque chose. Mais d'étranges phénomènes vont se succéder altérant progressivement la santé mentale de Nathan...

Du coté des points positifs :

- La photographie est tout simplement magnifique.
- La réalisation est de haut niveau (avec une mise en scène vraiment pertinente)
- Une histoire prenante jusqu'au bout.
- Des personnages très bien travaillés servis par des acteurs de talent (mention spéciale à Colin Morgan, tout en justesse et bouleversant dans son interprétation)
- Les thèmes abordés.

Point négatif :

- Quelques difficultés en ce qui me concerne pour comprendre la temporalité du récit. Certains élements du "futur" se retrouvant concrètement dans le "passé", sans qu'il y ait d'explication.

Mais étant donné le gros twist de fin, on peut s'attendre à une saison 2, donc à des réponses.
Encore une superbe mini série en 6 épisodes, produite par la BBC!

_________________
Image

Spoiler: Montrer
C'est l'histoire d'un français et d'un espagnol...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Lun 25 Juil 2016 23:43 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2491
Localisation: Nulle part ailleurs
Il y a une série HBO qui est actuellement en diffusion, à son 3ème épisode sur 8 de la première saison :

The Night Of



Image


L'histoire est celle de Nacir, un jeune américain d'origine pakistanaise vivant à New York, qui emprunte une nuit sans que son père ne le sache, le taxi de ce dernier, pour se rendre à une fête, sur la route il prend en stop une fille avec laquelle il va passer une soirée sympa avant qu'elle ne l'invite chez lui. Une fois chez elle, les deux se saoulent et prennent quelques substances... quelques heures après Nacir se réveille et trouve la jeune fille sauvagement tuée. Pris de panique il s'enfuit à bord du taxi dans lequel il était venu. Pas de bol les policiers l'arrêtent et ne tardent à faire le lien avec le meurtre qui vient d'être signalé sur leur radio... Nacir est alors dans de beaux draps...

En détention provisoire, un avocat au penchant communiste voulant sauver la veuve et l'orphelin se prend de pitié pour lui et décide de le défendre, mais cela sans compter sur la présence d'un flic acharné qui mène l'enquête.

La série est excellente, surtout dans son ambiance, avec d'excellents acteurs, et une alchimie comme sait les faire HBO. On en est donc à l'épisode 3 et j'ai hâte de voir la suite!

Je vous la conseille fortement !!

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mer 31 Aoû 2016 22:18 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2491
Localisation: Nulle part ailleurs
Voilà donc la fin de The Night Of, qui fut pour moi un show vraiment prenant (surtout grâce au jeu d'acteur et à l'ambiance), avec une véritable attente de chaque épisode toutes les semaines ! Ou l'art d'HBO de vous étaler un épisode de Law and Order sur 8 épisodes ^^

Sinon on enchaine avec une nouvelle série, toujours HBO et un casting fleuri, qui va bientôt paraitre (le 2 octobre prochain) et qui devrait attirer les fans de SF et de western ! Et donc les fans de Wild Arms !!!

Voilà un trailer pour se faire une idée (perso je trouve qu'il en dit trop) :


_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Lun 24 Oct 2016 13:27 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Je viens de regarder la première moitié de The Night of, dont parle RED un peu plus haut. Merci à lui de l'avoir signalée: cette série me fait un excellent effet! C'est inquiétant, l'ambiance est remarquablement travaillée et les personnages plutôt convaincants, même si un poil forcés par moments je trouve (notamment l'avocat joué par John Turturro, quand même bien convaincant).

Ca rappelle effectivement une structure de procedural comme étalée, mais c'est justement ce rythme qui donne son intérêt au titre: le fait de voir en détail les coulisses et de mesures les basculements qui s'opèrent pour les différents protagonistes du drame. C'est toute la machine judiciaire new-yorkaise qui se donne à voir ici. D'autant que là, alors que je pensais qu'on allait rapidement embrayer sur l'enquête, ce n'est toujours pas le cas!! La perspective est bien sombre pour Nazir...

Personnellement, la série m'évoque, pour ce faux rythme et ce travail sur les personnages et l'atmosphère, la grosse référence en matière de série de la dernière décennie: The Wire!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 30 Oct 2016 19:23 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
The Night of - fin de la saison 1

Bon ben c'était vraiment remarquable, avec des personnages vraiment bons tout du long. Il y a bien des moments un peu too much, mais même quand je sentais ça poindre, et bien ça retombait toujours bien sur ses pattes, avec une réelle justesse. Jusque cette métaphore du chat, qui m'a d'abord paru super lourde et qui finalement s'avère très sympa et nous tient quand même en haleine jusqu'au dernier plan: très drôle!

Le plus impressionnant, ce n'est finalement pas le combat de l'avocat, certes très bon, mais le développement et l'évolution de Nazir, dont la métamorphose physique et "morale" est juste sidérante et évidente à la fois. La fin est quand même sacrément rude pour un happy end, et ça donne tout son sens et son poids à la série. Très bon encore une fois.

Concernant l'enquête, j'ai quand même été surpris que ce ne soit pas le flic qui la port, mais l'avocat. Ça dit quelque chose du système judiciaire américain assez fort. Et même si le flic se bouge sur le tard, c'est une fois à la retraite, et sans aller jusqu'au bout malgré ses découvertes. Le fait qu'il ne transmette rien à l'avocat, alors qu'on y croit à un moment donné, c'est quand même terrible. Et puis le sort de cette enquête et de ce procès qui repose en fin de compte que si peu de choses...

Vraiment une excellente série!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 29 Oct 2017 10:31 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
The Handmaid's Tale - S01 - E01 à E03

Dans un monde dystopique, les États-Unis ont laissé place à une société traditionaliste organisée à la manière des sectes évangélistes type quakers. C'est que des cataclysmes écologiques ont abimé la planète et surtout conduit à une crise de fertilité: être enceinte n'a jamais été aussi difficile et même alors, seule une naissance sur cinq s'avère viable. Dans ce monde, les femmes n'ont plus aucun droit et sont organisée selon trois castes: les épouses (en bleu), stériles, les intendantes (en gris), femmes ménopausées, et les servantes (en rouge), considérées comme des "uterus sur pattes" pour reprendre l'expression de l'héroïne.

On suit l'histoire de June, appelée Offred, du prénom de son Commandeur, jeune femme moderne et politisée, séparée de sa fille et de son mari, a priori décédé, qui doit apprendre à survivre dans ce nouveau rôle d'esclave sexuel (peu ou prou) dans un monde de surveillance paranoïaque.

Si le premier épisode, d'exposition, m'a semblé intéressant pour le monde introduit, mais un peu laborieux dans sa manière de faire, les deux épisodes suivants m'ont plus qu'emballé! C'est prenant, passionnant, inquiétant, terrible à bien des égards, et bourré de détails et de questionnements formidables. Les personnages sont réussis et les situations simples dans leur mise en place et pourtant complexes et subtiles dans leur déroulement et dénouement.

On a droit à quelques scènes absolument stupéfiantes, surtout dans le présent (il y a des flashbacks pour l'avant et le passage à la dystopie, mais ils sont moins bons je trouve que la trame présente). La scène de l'accouchement est monstrueuse à souhait et constitue un monument d'hystérie qui fait froid dans le dos, et répond de manière énorme à la scène de la cérémonie, démonstration de domination masculine. Et la scène du procès est un sommet d'angoisse et de détresse.

La série, adaptée d'un roman des années 1980, est pourtant d'une criante actualité. Entre l'élection de Trump et l'atmosphère politico-religieuse aux États-Unis, l'affaire Weinstein et ce que ça a libéré, et beaucoup d'autres choses que l'on pourrait lister, comme l'homophobie, c'est d'une rare pertinence.

Sinon, dans les questions plus terre à terre que je me pose:
- je me demande si cette société est bien l'émanation d'une volonté d'hommes. On a aussi clairement affirmé le désir proprement délirant de femmes en mal d'enfants comme moteur de l'intrigue
- la stérilité est désignée comme celle des femmes, mais il n'est pas question des hommes: bizarre.

Vivement la suite!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mar 31 Oct 2017 14:24 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
The Handmaid's Tale - S01 - E04 à E07

Toujours très bien. Même si un peu inégal j'ai trouvé.

Les épisodes 4 et 5 m'ont semblé un ton en dessous. Toujours des scènes emblématiques qui font froid dans le dos (celle chez le médecin par exemple), mais les développements m'ont paru plus anecdotique. J'ai nettement moins accroché à tout ce qui touchait à l'avant, même si en termes d'écriture ça reste très bien fichu.

L'épisode 6 lui m'a scotché. Le fait de basculer du côté du couple des Waterford là apporte vraiment en termes d'"origine" et le personnage de l'épouse gagne vraiment en intensité et en profondeur. J'ai beaucoup aimé. Et tout dans cet épisode m'a semblé faire mouche. Vraiment excellent

L'épisode 7 tente de refaire la même chose du côté de Luke, mais ça fonctionne moins bien, même si ça apporte des éléments intéressants à l'histoire .

Et donc, de manière périphérique, sur les deux questions que je me posais, on a déjà des réponses:
- la question de la stérilité des hommes constitue bien un ressort d'intrigue important, et est un élément de background important
- on a bien un personnage féminin (l'épouse) au cœur de la machine, en tant qu'idéologue, même si le monstre créé semble lui échapper et se retourner contre elle.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mer 1 Nov 2017 12:45 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
The Handmaid's Tale - S01 - E08 et E09

Deux épisodes plutôt bons. Pour le 8, on rejoue la carte des flashbacks sur d'autres personnages, avec cette fois Nick au cœur du propos. Mais c'est moins pertinent quand même et finalement on en apprend peu sur le personnage. Reste que la virée à Jezebel frappe fort. À vrai dire, je m'attendais assez à ce genre de passage, finalement assez convenu. Mais c'est bien fait et ce qui marque c'est le fait que pour June, chaque épisode ajoute à l'horreur du précédent. Et on découvre donc ce qui est arrivé à Moïra... Sinon, on remarque quand même que depuis en gros le milieu de la saison, les trajectoires des deux membres du couple de "patron" suivent des trajectoires opposées, qui se croisent: on déteste la femme au début, trouvant l'homme plutôt sympathique, tandis que plus la fin de la saison approche plus cela se renverse.

L'épisode 9 m'a davantage plu. On retrouve Janine, et c'est très touchant. June prend des initiatives, et ça fonctionne bien, malgré les difficultés rencontrées. Sinon, je trouve que la série a du mal à faire mourir ses personnages. Ça augure d'une volonté de préserver son personnel pour de futurs développements, dans des saisons ultérieures. Avec les travers de ce genre de choix (usure et étirement). Il y a un côté Lost, jusque dans les flashbacks. J'ai adoré cette série, mais il y a eu des errements dans son déroulé quand même...

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Jeu 2 Nov 2017 10:45 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
The Handmaid's Tale - S01 - E10 - Season Final

Bon ben la série a tenu ses promesses jusqu'au bout. Avec une fin faussement ouverte, qui pourrait se suffire mais qui appelle bien davantage une suite, bien entendu déjà annoncée.

Alors, déjà, je dois retirer pas mal de choses que j'ai dites hier: la trajectoire "sympathie" des deux membres du couple, Fred et Selena Joy, ne se croise ni ne s'inverse. Selena repart en mode festival de monstruosité. Reste que le personnage est certainement l'une des belles réussites de la série et, comme Cersei d'une certaine façon, je sens que je vais adorer la suivre et la détester dans les saisons suivantes. Pour le Commandeur, c'est plus plat: plus grand chose à sauver du bonhomme. En fin de saison, je m'aperçois que j'aurais bien aimé en apprendre davantage sur Rita, qui gagne petit à petit en intérêt.

J'ai bien cru aussi que j'allais devoir retirer ce que j'avais dit sur le non-sacrifice des personnages avec l'Appel qui clôt la série. Une scène bien tendue, mais finalement "classiquement" iconique d'une forme de résistance. Classique donc, mais qui fonctionne bien.

Bémol toutefois: je crois déjà décerner ce qui va constituer les limites e la série, dans sa tentation à ne rien décider définitivement, à tout faire pour préserver le statu quo histoire de prolonger la série. Je trouve que ça se sent déjà, et j'espère que la stratégie des flashbacks va être abandonnée parce qu'on a vu par le passé, avec Lost, ce que ça pouvait donner sur le long terme.

Sinon, j'ai lu le roman entretemps, La Servante écarlate, et ce qui m'étonne c'est que la série est très proche dans l'adaptation, mais qu'elle est très très supérieure au matériau d'origine, que j'ai trouvé très plat au final. L'idée est bien là, ainsi que plusieurs situations, mais l'agencement est moins bon et les personnages nettement moins bien développés. Étonnant.

Enfin, si j'ai beaucoup aimé la série, elle me semble un bon cran en dessous d'une autre vue cette été, dont je n'ai malheureusement pas parlé, et qui est pour moi la meilleure série de l'année: Little Big Lies.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, [6]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com