Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mar 10 Fév 2015 15:18 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2492
Localisation: Nulle part ailleurs
The Affair fini, et je dois dire être assez mitigé, le jeu d'acteur, la réalisation et l'avancée de la trame constituent indéniablement de vrais atouts qui m'ont poussé à aller jusqu'à la fin mais je dois dire que l'histoire en elle même avec les différentes problématiques qui sont venues s'ajouter m'ont laissé une impression de lire un roman d'été bon marché, voire un téléfilm, une bonne forme mais un fond assez discutable... Je me demande ce que réserve la 2ème saison, d'ailleurs l'existence même d'une 2ème saison m'a étonné, je pense qu'une aurait largement suffit.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Ven 27 Fév 2015 18:29 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Le moteur de recherche de la Volonté de rend rien en demandant la série, donc je poste mon avis ici sur Top of the Lake, de Jane Campion.

Mini-série de 7 épisodes, qui nous entraine dans une région paumée de Nouvelle-Zélande. Une bourgade organisée sur les berges d'un immense lac (70 km de long) environné de forêts et de montagnes. Autant le dire de suite: le paysage est un des personnages de la série et la photo rend un hommage très fort au lieu.

Une gamine de 12 ans est découverte enceinte de 5 mois. Une enquêtrice de retour dans cette région qu'elle a quitté à l'adolescence, spécialiste des enfants, s'investit dans cette histoire qui remue en elle de douloureux souvenirs. Entre sa mère mourante, les retrouvailles avec son amour de jeunesse et les résistances de ses collègues, elle aura fort à faire. D'autant que la gamine disparaît. Et que personne ne semble très motivé pour la retrouver.

S'il y a quelques trucs too much à mon goût au fil de la série, et si la fin est un poil déceptive comme souvent dans ce genre de série, j'ai beaucoup aimé cette série que se regarde extrêmement facilement. L'ambiance y est excellente et les personnages globalement convaincants dans un registre de furieux décalés. La famille de Matt, crapouilleux caïd du coin, ou les femmes venues à "Paradise", une berge du lac, pour se ressourcer, on a une galerie de personnages qui contribuent à créer une atmosphère particulière qui donne son cachet à Top of the Lake. Et retrouver la Peggy de Mad Men dans cette série était très sympathique.

On est quelque part entre True Detective, Twin Peaks et Broadchurch. En tout cas c'est dans cette galaxie de séries que je situerais Top of the Lake. Plutôt une bonne filiation.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 8 Mar 2015 18:47 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
J'ai commencé à regarder deux séries : The Last Man on Earth et Backstrom.

La première m'a fait fait bien marrer même si j'ai trouvé le pilot un brin longuet. Le perso principal, pas de bol, se retrouve être le dernier homme sur Terre, seul survivant d'un cataclysme qui a annihilé l'humanité. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il se fait un peu chier... Comment donc va t-il bien pouvoir remplir ses journées ?
Pas mal de situations amusantes, je pense notamment au coup de la grosse déprim ou bien encore sa petite séance très personnelle de bowling, mais la série a vraiment commencé à piquer au vif mon intérêt à l'apparition d'un nouveau personnage : The Last Woman on Earth !
Une rencontre que l'on pensait salvatrice pour la santé mentale du dernier mâle, si l'on excepte un élément de l'intrigue : c'est une sacrée emmerdeuse !! Pas mal de scènes qui découlent de cette rencontre m'ont bien fait marrer (le stop, la demande, la grammaire, ...) et ce ton humoristique parvient de manière assez sympa à se marier avec un à côté plus sentimentaliste et émouvant.
J'ai bien aimé ! Je ne sais pas si j'irai au bout de la saison mais pour l'instant je suis curieux de regarder de nouveaux épisodes.

La seconde, Backstrom, est une série policière reprenant les codes de House : un anti-héros autodestructeur à la vanne facile. Une série qui après quatre épisodes me fait bien marrer, les vannes racistes notamment font mouche à chaque fois avec, entre autre, un médecin indien qui s'en prend plein la gueule à chacun de ses face à face avec notre inspecteur de choc qui boit trop, qui fume trop, qui mange trop gras et qui déteste trop les gens.
J'apprécie en particulier la team qui se réunit autour du personnage principal détestable : un vieux flic expérimenté moralisateur pourtant pas insensible aux méthodes peu orthodoxes de son chef; une jeune recrue volontaire et brillante en perpétuel opposition avec Backstrom, un expert en médico-légal hyper bizarre et propre sur lui qui contre toute attente adule Backstrom alors que ce dernier ne peut pas le saquer; une bleusaille qui sert de gros bras et de chauffeur; et une standardiste débordant de sex-appeal. Une équipe qui fonctionne du tonnerre et qui justifie à mes yeux le fait de m'intéresser à des enquêtes somme toute assez banales.
Et j'en oublie le fils de Backstrom qui en tient également une sacrée touche ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 8 Mar 2015 18:50 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
cielo a écrit:
J'ai commencé à regarder deux séries : The Last Man on Earth et Backstrom.

La première m'a fait fait bien marrer même si j'ai trouvé le pilot un brin longuet. Le perso principal, pas de bol, se retrouve être le dernier homme sur Terre, seul survivant d'un cataclysme qui a annihilé l'humanité. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il se fait un peu chier... Comment donc va t-il bien pouvoir remplir ses journées ?
Pas mal de situations amusantes, je pense notamment au coup de la grosse déprim ou bien encore sa petite séance très personnelle de bowling, mais la série a vraiment commencé à piquer au vif mon intérêt à l'apparition d'un nouveau personnage : The Last Woman on Earth !
Une rencontre que l'on pensait salvatrice pour la santé mentale du dernier mâle, si l'on excepte un élément de l'intrigue : c'est une sacrée emmerdeuse !! Pas mal de scènes qui découlent de cette rencontre m'ont bien fait marrer (le stop, la demande, la grammaire, ...) et ce ton humoristique parvient de manière assez sympa à se marier avec un à côté plus sentimentaliste et émouvant.
J'ai bien aimé ! Je ne sais pas si j'irai au bout de la saison mais pour l'instant je suis curieux de regarder de nouveaux épisodes.
Bien aimé aussi, j'attends un ou deux épisodes de plus avant de vraiment voir où va la série et si ya matière à ... Et si oui, un topic sera alors créé ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 7 Juin 2015 15:49 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Je viens de terminer les 12 épisodes de Sense8 des Wachowski et de JMS, sortis en bloc sur Netflix. De bout en bout, j'ai trouvé ça parfait.

Alors qu'on partait sur quelque chose qui laissait supposer un scénario de SF ambitieux et tortueux, on s'aperçoit bien vite que l'objectif premier recherché est en fait tout autre : livrer une histoire et des personnages chargés d'un profond humanisme et d'une sensibilité incroyable. Que ce soit à travers la variété des sujets abordés, l'importance et la puissance d'une narration musicale formidable et très ouverte dans les thèmes proposés ou encore à travers ces fameuses scènes de "communion spirituelle" desquelles résultent un profond sentiment d'empathie pour les huit personnages que nous accompagnons.

Je suis encore soufflé de voir à quel point j'ai pu être réceptif à toutes les émotions que projettent la série à travers cette expérience d'union singulière. Parfait de bout en bout à mon sens, huit petites histoires simples et sensibles qui s'entrechoquent : je m'amuse de l'indécision et de la lâcheté de Lito, Capheus partage une joie de vivre et un optimisme communicatif, ...

Il reste pas mal de trous dans l'intrigue à l'issue de ces douze épisodes mais je la trouve, encore une fois, parfaite. Une fin douce-amère à l'image de la série et une image finale magnifique qui met en valeur le fameux complexe du héros, le sens du sacrifice et une certaine forme d'accomplissement et d'acceptation pour chaque personnage alors que les questions posées dès leur introduction restent en suspens. J'aime cette conclusion et j'avoue ne pas être très favorable à l'idée d'une saison 2 bien qu'il y ait matière à tourner quelques épisodes supplémentaires.

Un très grand coup de coeur en somme !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 16:53 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2492
Localisation: Nulle part ailleurs
Une série que je viens de finir et qui m’a franchement plu :


Image


Il s’agit d’une série policière (d’origine danoise mais j’ai vu la version US) et qui traite d’un flic assez efficace mais partiellement détruit par un passé traumatisant, et qui s’associe avec un psy de renom en ce qui concerne le profilage des criminels.

Ça semble du déjà vu, un peu comme Esprits Criminels, mais le ton de la série est nettement plus dark, plus solide, mais aussi glauque et j’ai trouvé les profils des assassins plus intéressants avec plus de profondeur.

Il est à noter surtout que la série suit le long des 10 épisodes un fil rouge consistant à élucider une énigme se rapportant au passé de Catherine, la femme flic que l’on suit, et le rythme est rondement bien mené.

Une très bonne surprise que cette série, et la fin me satisfait tout autant qu’elle me frustre.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mar 20 Oct 2015 14:22 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune

Fargo - Saison 1

Le principe est donc celui d'une série anthologique, c'est-à-dire où chaque saison développe son intrigue propre, avec ses propres personnages. La série s'inscrit dans "l'univers" du film, du même nom, des frères Cohen et l'on y retrouve une certaine atmosphère, des paysages et un traitement des personnages qui semblent comme extraits du film.

Sur 10 épisodes, nous suivrons donc une enquête se déroulant dans la commune de Bemidji, Minnesota. Un tueur professionnel s'y arrête et, suite à un improbable échange dans un hôpital, décide "d'aider" un pâle vendeur en assurance, habituel défouloir de ses proches. Et bien sûr cette aide va prendre la forme d'un meurtre et, le premier en entrainant d'autres, le mécanisme est enclenché.

Outre un casting assez démentiel (des connus qui assurent comme Billy Bob Thornton, Martin Freeman, Adam Goldberg ou Bob Odenkirk, aux moins connus qui crèvent l'écran, comme Allison Tolman, Russel Harvard ou Keith Carradine), la série s'impose d'emblée par sa manière de raconter l'histoire, entre temps suspendu sur les petites choses du quotidien et accélérations brutales, comme ces accidents qui surviennent et avec lesquels on doit faire même si on ne sait pas comment. Face à cela, les personnages prennent littéralement vie, d'autant qu'une forme de bienveillance les accompagne constamment, même les pires. Sauf quand cette bienveillance, souvent associée à un léger recul, amusé, sur ce qui se passe, comme pour en dédramatiser la portée, se change en ironie particulièrement cruelle.

J'ai adoré et je me suis régalé de bout en bout. Proposant de vrais moment de tension, offrant des personnages absolument remarquables et installant une ambiance rocambolesque inénarrable, Fargo constitue pour moi une vraie réussite.

Le plus surprenant pour moi aura été l'évolution du centre de gravité de la série, depuis Lester, au début, vers Molly. Le trompe-l’œil initial fonctionne bien et l'on met du temps à se détacher de ce personnage de pseudo victime (on est quand même assez satisfait de ses premières victoires mais, au fil de la série, on est de plus en plus mal-à-l'aise avec elles) pour finalement souhaiter voir se réaliser le destin qui est le sien. À l'inverse, la montée en puissance de Molly est superbe et le modèle familial final, recomposé autour d'elle, vraiment joli.

Et à côté de cela, bien sûr, il y a ce personnage sidérant, insaisissable, au sens propre comme au sens figuré, de Lorne Malvo. Il faut pouvoir le mettre en scène, et pouvoir l'incarner. Une performance, et un des gros points forts de cette histoire.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mar 22 Déc 2015 20:40 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
La deuxième saison de Fargo s'est finie la semaine dernière chez votre contact des US qui en envoie des copies VHS.

J'attends un peu que l'effet retombe mais à l'heure actuelle si je devais formuler un avis, ce serait le suivant : cette saison met un bâton de dynamite dans l'arrière-train de la première. Elle est construite autour de deux gros climax qui sont assez saisissants, la galerie de personnages moins immédiatement attachants mais qui se révèle sur le long terme d'aussi bonne facture (l'équivalent de Lorne Malvo se dévoile petit à petit mais s'avère vraiment marquant), l'humour toujours aussi grinçant mais également une touche de surréalisme supplémentaire qui s'intègre parfaitement dans l'univers coenien, tout en poussant le bouchon très loin.
Le lien avec la première saison est vraiment excellent, la série réussissant à créer avec intelligence des moments de tensions alors qu'on sait que le personnage va survivre (puisque dans la saison 1, qui se passe après) en le flanquant toujours d'un acolyte "jetable" dans les climax.

J'ai hâte de voir ce qu'ils vont faire sur la saison 3, mais là pour le moment c'est un parfait.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Jeu 14 Jan 2016 22:54 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mai 2011
Messages: 57
Localisation: Val d'Oise/Ruines du navire Thriller Bark
Il y a deux séries que je veux parler ici, Occupied et American Horror Story, j'ai vu la première saison d'Occupied sur Arte en 10 épisodes qui a été diffusée en novembre 2015, la série traite avec réalisme la dissociation de la Norvège avec l'Union Européenne, qui subit une grave crise écologique, tant et si bien qu'elle demande l'appuie de la Russie pour enlever le Premier Ministre Norvégien afin qu'il reprenne la production d'hydrocarbures sous le contrôle gouvernemental Russe, alors qu'il préférerait se tourner vers des énergies non polluantes.

Réaliste, puissant et bien interprété, Occupied aborde de manière intéressante le refus d'un homme politique à céder sous l'occupation d'un pays étranger et lutte pour que la Norvège obtient son indépendance. Les acteurs sont convaincants dans leurs rôles, mention spécial pour Henrik Mestad alias Jesper Berg, Premier Ministre de la Norvège. J'attends de voir une suite à cette excellente série.

American Horror Story est une série américaine en cinq saisons indépendantes les unes des autres, où des personnes affrontent des situations mêlant horreur, paranormal, légendes urbaines et personnages historiques. La série n'a été diffusé en clair que très récemment en France. Je ne l'ai pas encore vu, mais cela me semble prometteur (comme un certain film au nom semblable).

_________________
ImageImageImage
"Un homme se doit de faire de sa vie l'échelle qui le mènera au sommet, et jamais il ne doit cesser de la gravir", A.R
"La vrai amitié n'a pas besoin de mots pour venir en aide à l'autre"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Ven 29 Jan 2016 16:07 
1 Berry

Inscription: 27 Jan 2016
Messages: 6
Vous avez regarde Making a Murderer, qui vient de Netflix. Filmé sur 10 ans, ce documentaire/thriller suit un accusé innocenté grâce à son ADN et expose la corruption policière.

C'est l'un des meilleurs docucs que j'ai jamais vus. J'ai même eu envie de checker google plusieurs fois pour être totalement sur que c'était bien une vraie affaire tellement c'est fou du début à la fin.
Ce que j'ai aimé en fait, c'est que ce "docu/série" ne s'arrête pas seulement au traitement de cette affaire incroyable, c'est un vrai miroir du système judiciaire américain qui fait tout en gros pour défavoriser l'accusé, c'est vraiment l'exemple type de ce qui ne va pas dans leurs procédures. Voila le trailer : https://www.youtube.com/watch?v=34M2zdLc-2U

J'ai aussi beaucoup aime Fargo, même adore, je me demandais ou tu avais trouve cette image Seleniel. J'ai un cadeau a faire a un grand fan de la serie et du film, et il me la faudrait en super grande resolution, afin de l'imprimer ici. Des idees?

Sinon des fans de Mr Robot par ici?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Ven 29 Jan 2016 17:33 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Mushi a écrit:
J'ai aussi beaucoup aime Fargo, même adore, je me demandais ou tu avais trouve cette image Seleniel. J'ai un cadeau a faire a un grand fan de la serie et du film, et il me la faudrait en super grande resolution, afin de l'imprimer ici. Des idees?
Il s'agit de l'affiche de la saison 1. Je l'ai récupéré sur sens critique. Si tu cliques sur "afficher l'image" tu peux l'enregistrer. Ou suivre le lien directement:
http://media.senscritique.com/media/000 ... /Fargo.jpg

Avec un recherche google image tu auras d'autres format je pense

Merci pour le documentaire!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Jeu 21 Avr 2016 21:30 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Je viens de commencer la saison 2 de Fargo. Deux épisodes vus. Et pour le moment c'est très bon. Pas encore excellent, mais déjà très bon. Les personnages sont introduits davantage en nombre me semble-t-il, pour un effet choral plus prononcé que dans la saison 1. Et on sent déjà quelques caractères incroyables (Peggy!). Mais tout semble pour l'heure plus "lisible": j'attends de me faire surprendre donc!

Je n'avais rien lu sur la série, pour ne pas être spoilé. Pas même le casting. Et du coup, j'ai eu deux surprises. D'abord j'ai cru qu'il y avait Matt Damon au casting, pour me dire que non finalement. Et ensuite j'ai cru reconnaitre Kirsten Dunst, mais je me disais que non, quand même; et ben si! Sympa!

Si l'épisode 1 m'a paru efficace, mais sans plus, dans le deuxième, j'ai apprécié certains moments de vraie tension: mère et fils, gentillet; barrage routier par le papy flic (formidable); entrevue nocturne dans la boucherie (attendue, mais sacrément bien fichue).

Sinon, côté formel, c'est soigné, parfois trop. Sur la musique, je suis pleinement conquis. Sur l'image, un poil moins. Beaucoup de recours au split screen, mais de façon encore intéressante, même si je crains le procédé pour le procédé. Par contre, les fondus, c'est un peu too much à force, même si certains sont impressionnants (autour du fils ainé, il y en a 4-5 qui s'enchainent de manière assez virtuose. Mais à côté de ça, certains raccords en fondu paraissent très paresseux).

Hâte de voir la suite, parce que c'est déjà vraiment très bon!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Mer 27 Avr 2016 08:25 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Fargo, saison 2: épisodes 3 à 5

C'est toujours aussi bon et les personnages commencent à s'épaissir, à réellement prendre forme. Pas mal de rebondissements, un peu d'action, et de jolies mises en scène, souvent. Reste que pour le moment, et malgré le coup de pied dans l'intrigue mis par l'épisode 5, je trouve ça un peu en retrait de la saison 1. J'ai l'impression qu'on réserve tout pour la fin (en tout cas j'espère), mais pour ce qui est du cheminement, je retiens moins de choses de cette moitié de saison que du début de la première. Après, l'un des gros point forts, c'est que tous les personnages sont vraiment très très attachants. Ce qui rend/va rendre d'autant plus difficile de s'en séparer. Mais il n'y en a pas encore qui me surlecute complètement (hormis Peggy je pense) comme c'était le cas avec les 3-4 personnages centraux de la saison 1.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Dim 15 Mai 2016 09:17 
9 000 000 Berrys

Inscription: 25 Juil 2014
Messages: 343
C'est par hasard, à force de chercher quelque chose d'intéressant à regarder sur le net que je suis tombée sur une mini série intitulée Quirke.

On suit l'histoire de Quirke, un médecin légiste responsable de la morgue de Dublin, qui a ses heures perdues enquête sur des morts qui lui paraissent suspectes.

Il y a en tout 3 épisodes de 90 minutes pour cette première saison. Je les ai dévorés hier soir!

Gros point fort : les acteurs. Gabriel Byrne en tête dans le rôle principal transpire la sincérité dans ses failles et ses tourments et rayonne de charisme. Mais à vrai dire, tous les acteurs sont fabuleux et justes dans leur interprétation. Coup de cœur pour le personnage de Malachy frère de Quirke joué par Nick Dunning, qui nous apparait comme un homme rigide et peu sympathique au départ et qui s'avère être un frère, un père et un mari aimant et attentionné.

Autre point fort l'ambiance. Si l'atmosphère des années 50 avec tout ce que cela implique vous attire et que vous aimez les polars, cette série est faite pour vous!

Par contre ne vous attendez pas à de l'action : ici on s'intéresse surtout à la psychologie, aux états d'âmes. Cela pourra paraitre assez lent pour certains.

_________________
Image

Spoiler: Montrer
C'est l'histoire d'un français et d'un espagnol...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des séries que personne ne regarde -diffusion au
MessagePosté: Sam 21 Mai 2016 15:37 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Et donc saison 2 de Fargo finie!

Alors pour faire court, disons que j'ai trouvé ça très bien, mais quand même un ton en dessous de la première saison. Ou plutôt je me suis moins attaché aux personnages ou investi dans l'intrigue.

Reste tout de même que la deuxième partie de la saison m'a bien impressionné. Entre la descente des Gerhardt pour libérer le petit-fils emprisonné, et les conséquences de cette action en deux épisodes "parallèles" et enfin la fin de cavale, et l'assaut, c'était costaud. Et plein de bonnes surprises.

Mais à côté de ça, j'ai trouvé le dernier épisode assez faible, mou, bavard, et un peu à côté de la plaque dans son propos. L'exemple de ce relatif plantage étant pour moi lorsque Peggy tente de renverser le dialogue avec Lou, mais qu'il la rabroue d'un coup sec. Heureusement qu'il y a le dénouement de Mike Milligan, lui absolument savoureux.

Enfin, je crois que ce qui m'a moins plu tient en partie à Hanze, qui en fin de compte constitue une sorte de pendant de Lorne Malvo, mais qui n'a jamais exercé la moindre fascination sur moi. Le vrai point fort aura été Peggy, le reste demeurant plus anecdotique, comme l'intrigue familiale de Lou, jolie mais dispensable, n'eut été le beau-père.

Enfin, impatient de voir ce qu'ils vont pouvoir inventer pour la saison 3!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com