Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Lun 20 Juin 2011 13:38 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010
Messages: 865
Localisation: Rhapsody Man
La déception. Vraiment.
CK a écrit:
Voilà, Pékin Express va devenir moins drôle, moins fun, moins Pékin Express probablement.


Je pourrais quote et arrêter ce post, ça suffirait pour montrer à quel point je suis déçu de voir partir Denis et César maintenant. Mais bon...

Si je devais faire un topo général des équipes aujourd'hui, il serait totalement différent de celui à la fin de l'épisode 8. Déjà, je ne peux plus saquer Ingrid et Nicolas. Karim et Leila j'ai un bilan mitigé, mais les voir partir ne me génerait pas trop non plus.

Par contre, Ludovic et Samuel sont des mecs bien, ça se voit, mais avec leur coup de l'alliance, on va apeller ça comme ça, ils sont redescendus bien bas dans mon estime. Tout le contraire pour JP et François, que je ne pouvais plus voir et que maintenant je désire voir gagner, juste pour les éliminations de Luc, Clémence, Denis et César.

Mais la semaine prochaine s'annonce intéressante avec les équipes en solo ( avec les belges à nouveau immunisés, j'ai l'impression ). J'aurais bien aimé voir comment Denis et César auraient géré la situation.

_________________
Image
XIII

~ Secrétaire Ultra du Club Ps ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Lun 20 Juin 2011 16:54 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 466
Localisation: eating jelly babies.
(Tient, j'avais zapper ce topic. :Chapeau de paille goute: )

J'ai également était déçus de l'élimination de Denis et César, je l'ai aimait bien.
Par contre je ne suis pas comme toit mon cher Nemeroffable, je ne peut pas blairer les deux frères belges, ils son complètement c** et leur anglais m'arrache les oreilles, si elles pouvaient vomir je vous jure qu'elles le feraient. Je déteste quand ils se mettent à crier "On the road again". Mais pu**** ta gu****.

En se qui concerne Karim et Leila, Y ajuste Karim que je n'aime pas dans ce binôme trop impulsif, narquois et prétentieux.

Par contre depuis le début, je suis pour les deux bourgeois, ils sont trop bien (Ça c'est des gens qui savent parler anglais et ça fait du bien aux oreilles).
Ils sont gentils, chaleureux et savent reconnaître leurs erreurs. Je souhaite de tout cœur les voir gagner.

En ce qui concerne Nicolas et Ingrid, avis neutre, même si cette dernière fait un peu cruche.

_________________
Image
-I'm the Doctor. I'm a Time Lord. I'm from the planet Gallifrey in the constellation of Kasterborous. I'm nine hundred and three years old. And I'm the man who's gonna save your lives and all six billion people on the planet below. You got a problem with that?
-No.
- In that case, ALLONS-Y !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Jeu 30 Juin 2011 11:50 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010
Messages: 865
Localisation: Rhapsody Man
Alors Captain, pas de reviews ? Je suppose que c'est l'élimination de Denis et César qui a fait cet effet ^^.

Bon, et bien Pékin touche à sa fin, avec la semaine prochaine la grande finale.
Sur les deux dernières étapes, j'ai vraiment passés de trés bons moments, le jeu propose de très diverses activités et c'est vraiment agréable, ce qui évite les répétitions dues aux stops ou aux clashs/copinages entre les équipes !

J'ai souvent été déçu du départ des deux équipes, car finalement, j'aurais bien aimé tous les voir arriver plus loin. Seule une seule personne n'est pas regretée de mon côté, c'est Ingrid. Avec ce ton autin, supérieure et limite provocatrice, je ne pouvais plus la supporter. Nicolas avait beau avoir du mal, il se débrouillais vraiment pas mal, et malgré sa timidité, c'était un mec attachant.

Quand à l'élimination de cette semaine, il n'y avait plus beaucoup de doutes suite à la seconde épreuve. Malgré un Karim parfois un peu gonflant, c'était aussi une équipe attachante. On peut aussi s'apercevoir que beaucoup des participants ont l'intention d'utiliser l'argent à bon escient, et je trouve que c'est une bonne nouvelle.

Je ne reviendrais pas sur le reste des épreuves, toujours aussi rythmées ( pour la plupart ), et avec leur lot de rebondissements !

Pékin Express finit la semaine prochaine, avec une finale qui promet, surtout du côté des bourgeois ! Un os cassé, des pingouins, un fauteuil roulant, des oeufs en équilibres, tout ça c'est dans la grande finale de Pékin Express, la route des grands fauves ! Ouh Yeah !

_________________
Image
XIII

~ Secrétaire Ultra du Club Ps ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Ven 1 Juil 2011 22:39 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 1058
Localisation: In Wonderland ~
L'étape de cette semaine était géante !
La première épreuve avec les animaux était très drôle (pauvre âne qui a dû supporté le poids de karim, et puis les chèvres le tempéramment de François). Puis le coup des vélos, les bourgeois ont vraiment eu un coup de chance, les deux frères sur le même vélo était excellent, l'un conduisant et l'autre pédallant, et Karim qui fait pleuvoir des vélos (je croyais qu'il le balançait sur la petite vieille qui passait Oo), ont a eu des extrèmes !
La seconde épreuve était magnifique avec la descente en rappel, les images étaient sublimes alors être sur place ça devaient être dix fois mieux ! La recherche dans le village était bien, sans plus. Les deux frères ont quand même bien dépassé tout le monde avec plus de trois-quart d'heure d'avance, ils sont trop fort ! Les bourgeois ont eu de la chance presque de gagner avec 3 minutes à la base je pariais sur 6 secondes d'écart !
La dernière épreuve était principalement du stop avec l'entracte de l'épreuve des fils. Les frères en ont encore mis plein dans la vue !
Même si je ne l'ai aime pas du tout, j'ai été content que Karim et Leïla gagne leur dernière épreuve avant de partir.
Maintenant la finale risque d'être géniale !!

Les bourgeois décalés VS Les frères survoltés
Jean-Pierre & François VS Ludovic & Samuel
Qui va l'emporter ?

ImageImage

_________________
Image
"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes :
il a transformé l'or en grenadine."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Lun 4 Juil 2011 19:09 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Je suis comme qui dirait un poil à la bourre.
A cause (ou grâce ?) à mon voyage à Paris je n'ai pu assurer la review des deux derniers épisodes. On va donc tacher de faire vite et bien !
Armez vous d'une lance, d'un javelot et d'une jarre, bonsoir et bienvenue dans cette nouvelle étape de Pékin Express la route des grands fauves.

Épisode 10 : Rencontre avec les zoulous (Newcastle-Clarens --- Afrique du Sud)

ImageImageImage


Et pour commencer comme d'habitude, un petit jeu ! Il va falloir transporter 7 joueurs de Rugby sur instrument de traçage. 3 trajets sont autorisés pour faire la "petite" distance, il faut donc être stratégique. Et on y est presque habitué mais Karim et Leila domine encore une grande partie de l'épreuve, pourtant, les amis du sud ouest décident de les rattraper en raccourcissant leur pause. Ils finissent premiers et récupèrent même un conducteur dans le public. Les jeunes mariés les suivre tandis que les frères belges et leur soucis d'asthme n'arrangent rien (amis du vomi bonsoir). Obligés de finir l'épreuve malgré tout ils partent donc bien après tout le monde, sympa à la production de forcer des candidats malades !
Une fois tout le monde sur la route, les crises se multiplient : Ingrid porte la culotte en dépit de Nicolas qu'elle accuse de beaucoup de choses, Karim enrage du temps perdu à cause de son conducteur etc. Par contre pour d'autre tout va bien, notamment Jean Pierre et François qui arrivent en premier ! Pour passer une agréable soirée chez les locaux ils choisissent d'emmener avec eux Karim et Leila.

La soirée, ils la passent donc avec les zoulous tandis que chez les célibataires on se rabibochent et on garde des enfants (j'adore toujours le montage de la prod qui tente de nous faire croire qu'on va avoir un couple à la fin !). Mais passons vite au lendemain et à la fameuse surprise : chaque équipe sera séparé en deux ! Et c'est aux bourgeois de choisir qui fera l'épreuve d'immunité et qui fera le stop (y compris pour leur propre duo !). Pas bête pour un sou, ils choisissent en stop : Karim, Nicolas, François et Samuel. Mis à part pour François, tous ont des difficultés en auto stop.

Contre toute attente Karim part très vite mais pour Nicolas les choses se compliquent. Lui qu'on faisait passer pour un geek n'est pas si à l'aise que ça avec l'anglais ! Même chose pour Samuel qui bafouille, hésite et au final ne récupère que très tard une voiture. Le reste des binômes va maintenant s'affronter pour l'épreuve d'immunité qui commence d'abord par un combat zoulou. Oui maintenant les adversaire se battent ! Et c'est Ludovic qui commencent contre Leila ! Armé d'une allumette géante et d'un sabre ils doivent donc atteindre la zone du nombril. La manche est gagné en 5 touches et c'est Ludovic qui gagne ! Pour Jean Pierre et Ingrid on a une jeune femme très confiante compte tenu de l'âge de son adversaire mais elle ne marquera pourtant qu'un malheureux point. Les femmes s'affrontent maintenant entre elles, Leila part très sur d'elle au vu du précédent combat mais pourtant celui-ci est bien plus corsé. Pleine de peinture (grrrrr) c'est la jeune célibataire qui se qualifie à un point d'écart.

Karim qui ne sait rien du résultat est hors du bon chemin, totalement à la ramasse et très énervé.
Les 3 derniers concurrents en lice pour l'immunité participent maintenant à un lancer de "javelots" pour viser les bonnes poteries qui enlèvent ou rapportent des points à chacun. C'est Jean Pierre qui perd cette fois-ci laissant donc François et ses soucis sans l'assurance d'une immunité.
La course entre les "stoppeurs" est plus active que jamais ! François et Samuel arrivent à l'arrivée de l'étape. Tout se joue donc entre Karim et Nicolas mais surtout Ingrid et Ludovic. Si ce dernier n'a plus rien à perdre, la jeune femme peut encore sauver son binôme ! La dernière épreuve pour l'immunité consiste à tenir le plus longtemps possible une jarre d'eau sur sa tête.

Mais le suspens restera entier jusqu'à l'annonce du classement final. On sait donc que les frères sont premiers suivis des bourgeois. Quand aux troisièmes ce sont Karim et Leila. Oui mais voilà, qui a eu l'immunité ? Après des heures d'endurance et de délire, Ludovic laisse tomber la jarre mais Ingrid le fera bien avant ! C'est donc Ingrid et Nicolas qui quittent l'aventure, aucune histoire amoureuse n'aura donc débute entre eux. Pour l'amulette c'est aux frères belges qu'ils la remettent ces derniers en ayant maintenant trois.

Au final, dénué de tout fun, Pékin Express se concentre sur la compétition. Les épreuves se compliquent et les moins forts sont destinés à partir. La stratégie est elle aussi complètement absente de la course il semblerait et les deux dernières émissions s'annoncent donc avant tout très brutales.
Dans la demi finale on nous promet tout de même de beaux paysages, des cascades, du rappel, la final en ligne de mir et beaucoup de nerfs qui lâchent !

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Mar 5 Juil 2011 12:17 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Remontez aux sources de la bobine, descendez au plus profond de la source, ressourcez vous auprès des splendides paysages. Bonsoir et bienvenue dans une nouvelle étape de Pékin Express la route des grands fauves !

Épisode 11 : Demi finale sous haute tension (Butha Buthe-Maseru --- Lesotho)

ImageImageImage


Il fallait le savoir mais à l'intérieur de l'Afrique du Sud se trouve le Lesotho, une petite ville grande comme la Belgique (une équipe est donc déjà avantagé !). Ce que les candidats ne savaient pas c'est que cette demi finale de 3 jours contiendra 3 épreuves avec une super amulette pour le premier et une enveloppe noire pour le dernier, l'une des trois sera éliminatoire, tout peut donc arriver.

Dès le départ de la course, les 3 binômes sous tension s'empressent d'aller à l'aéroport local ! C'était sans compter Stéphane Rottemberg, les habitués connaissent déjà la fourberie du personnage et il faut dire que ça fait longtemps que l'on avait point vu d'embuches sur la route des 6 derniers concurrents.
Accompagné de son petit drapeau rouge (il ne devait plus rester de drapeau à damier) le maître du jeu attend donc dans le "pays des nuages" nos concurrents pour leur annoncer un changement de moyen de locomotion.
Locomotion c'est vite dit car c'est difficile de monter sur une chèvre, une vache ou un âne.

Les frères belges qui arrivent premiers tirent au sort, ils récupèrent donc une vache. La bête semble sportive, court plutôt bien, hurle pour mener son trio et garde une mine des premiers jours. Les bourgeois pourtant partis derniers sont les seconds à tirer au sort. Et pour eux ce sera 3 chèvres ! Cabotines et têtues l'une d'elle mène la vie dure au pauvre Jean Pierre. François quand lui est bien trop nerveux pour garder de la diplomatie, on craint un animalicide.
Logiquement pour Karim et Leila qui ont attraper un retard énorme tout à l'heure tombe sur les deux ânes. La mauvaise nouvelle peut se transformer en bonne nouvelle puisque monter sur l'âne pourrait leur faire gagner du temps. Pourrait.

Chacun à leur tour les candidats arrivent déjà au drapeau vert qui annoncent la reprise de la course en voiture. Elle sera de courte durée puisqu'à nouveau il faut changer pour un vélo. Un.. deux... ou trois. Bonne pioche pour JP et François qui tombent sur deux vélos. Ils vont donc pouvoir conserver leur avance. Les frérots belges qui ont donc pris un peu de retard tombent sur un vélo, pour deux ! Ils trouvent pourtant le bon système en s'asseyant l'un derrière l'autre et en alternant le pédalage.
Le pire handicap revient donc à Karim et Leila. Déjà derniers ils tombent sur les 3 vélos, un défi dur à surmonter auquel Karim répond par la crise de nerf. Une chute, de la douleur et un vélo qui vole !

Pour les deux autres équipes déjà revenus en voiture, une course poursuite s'engage. Les bourgeois qui sont tombés sur un véhicule assez vieux se laissent rattraper, François crie de toute ses forces (un peu comme pour les chèvres) tandis que JP et son magnifique imperméable se prépare déjà à l'arrivée ! Ni une ni deux ils sautent de leur embarcation et finissent premier avec les 10 000€ en guise de récompense, 20 secondes avant les belges ! Pour les jeunes mariés, la seule récompense pour être arrivés sera une enveloppe noire à ouvrir pour la fin de l'étape.

Après l'habituelle pause nocturne, la seconde épreuve s'annonce : un trek ! Tout le monde partira en décalé, impossible donc de savoir sa position, c'est un trek-contre-la-montre ! Seconde surprise : Il faudra descendre les chutes les plus hautes du monde : 204m ! Ce trek va donc les faire grimper en altitude puis descendre et encore remonter.
Après une heure de marche pas très passionnante visiblement on arrive enfin au gros de l'épreuve ! Une chute gigantesque, splendide, effrayante et à côté de laquelle il va falloir descendre en rappel.
Pour Leila qui est la toute première à faire cette épreuve du feu ou plutôt de l'eau/vide le départ est très difficile et les jambes peinent à décoller. Sans embuche mais avec beaucoup de peur elle finit le rappel.
Au tour de Karim qui, bien que surmotivé, commence à fléchir au moment de se lancer. Une fois sur la corde par contre, toute sa bravoure lui revient et il finit la descente assez vite.

Au tour des bourgeois avec un JP qui met ses nerfs à rude épreuve. Presque arrivé à la fin, l'homme parvient même à se bloquer en déviant légèrement la corde. Plus de peur que de mal il finit quand même la descente après de longues minutes, c'est donc à François de rattraper la latence, ce qu'il fait plutôt bien.
Aux belges ! Rien de notable de leur côté, bonne performance, on passe donc à la fin du trek où pour trouver l'extra amulette il va falloir jouer à un petit jeu de takie walkie où l'un cherche l'objet dans un certain périmètre et l'autre devant la carte, le guide ! Au fur et à mesure les candidats reçoivent un indice pour réduire la zone de recherche.

Mais rien ne s'arrange pour les duos et certains commencent à péter une durite ("MAIS IL Y A PAS DE HUTTE DEVANT LA PORTE BLEUE !!!"). Les belges grâce à leur grande avance finissent en premier et gagnent donc l'extra amulette de 12 000€ au chrono. Laissons quand même les autres tourner un peu en bourrique et à ce petit jeu c'est Karim et Leila qui récupèrent la seconde enveloppe noire en finissant encore derniers.
Le lendemain direction un petit village pour l'ultime épreuve de cette étape ! Les bus ne sont pas loin mais faute d'argents les candidats doivent redoubler d'ingéniosité pour trouver un véhicule qui veuille bien les emmener gratuitement. Toue le monde arrive à partir finalement mais les arrêts forcés des conducteurs provoquent des dépassements, ainsi Karim et Leila arrivent en premier à l'épreuve plus qu'étrange qui les attend. Un chemin de fil dressés dans tout les sens qu'il faut remonter autour d'une bobine. C'est bizarre, impossible à expliquer et dur à comprendre si on ne fait pas l'épreuve soi même.

Les équipes arrivant ensuite sont avantagés puisqu'elles ne sont plus gênés par les fils des jeunes mariés mais ces derniers effectuent un départ en bombe et partent déjà en voiture.
Comme dit précédemment les derniers sont avantagés au défi de la bobine et donc les frères belges coiffent au poteau les amis du sud ouest.
Logiquement donc jusqu'à la fin le podium ne change pas, les mariés récupèrent l'amulette de 15 000€ et JP/François la dernière enveloppe noire.
Pas de surprise cependant, c'est Karim et Leila qui sont éliminés à cause de l'une de leurs enveloppes. Incroyable tout de même avec un parcours aussi majestueux qu'ils aient réalisé une aussi grande contre performance aux portes de la finale. Je m'attendais tellement à les voir gagner Pékin Express que je reste un peu sur le cul.

Même chose pour les 4 finalistes sur qui je n'aurais pas forcément misé une cacahuète. En parlant d'eux, il faut bien récupérer les 29 000€ du couple en or (qui veut maintenant un enfant) et ce sera pour Ludovic et Samuel. L'un d'eux veut ouvrir un resto, les bourgeois doivent venir en aide à des familles rencontrer pendant l'émission. On espère au moins que la nourriture sera bonne et qu'effectivement Leila mangera à l’œil, "mon coco" !

Demain, la finale ! Le cap de Bonne Espérance ! Des paysages à couper les souffle ! Un saut en parachute ! Un genou qui part en freestyle ! Des pleures ! Un drame ! I CAN'T WAIT !!

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Mar 5 Juil 2011 12:53 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 466
Localisation: france
L"épreuve des fils n'est pas difficile à expliquer ^^ . C'est simplement une filature artisanale, des bobines de fils en laine (je présume), plutôt fragile, ont été déroulées, tendues et en vrac dans tout l'espace de la pièce, autour des machines, etc, une espèce de toile d'araignée géante quoi.
Le but des candidats étant donc de prendre un fil et de le ré-enrouler autour d'un batonnet, la difficulté tenant dans la fragilité du fil, il ne faut pas tirer dessus sous peine de le casser et donc de voir l'épreuve se terminer ( l'indice conduisant à la prochaine destination est la récompense de l'épreuve). Donc chacun dans le binôme tient son rôle, l'un doit enrouler consciensieusement le fil autour du fuseau, tandis que l'autre doit faire l'éclaireur, c'est à dire suivre le cheminement de son fil, savoir où il va, où et comment il est enroulé, donc au pire des cas le défaire de son obstacle. Le tout en évitant en même de se prendre dans les autres fils,et de les casser, ce qui oblige à nos candidats à faire du contorsionnisme .

Comme dit avant, l'équipe arrivant en dernier est avantagée, puisqu'elle a au moins 2 fils en moins sur son chemin, cela facilite les mouvements et on repère plus rapidement son propre fil.


Pour ma part je suis aussi déçu du départ de César et Denis, mais c'est le jeu . Pas mécontent que Karim et Leïla soient enfin dégagés aux portes de la finale, l'attitude de Karim est vraiment mauvaise, Le mec impulsif et mauvais joueur qui veut à tout prix gagner (souvent au point de péter un cable et de mettre son binome en danger)
Je suis pour les belges moi, ils ne sont pas prises de tête, y vont dans la joie et la bonne humeur, on sent bien qu'ils étaient là pour s'amuser avant tout ^^. Puis ils ont montré leurs capacités individuelles lors de l'étape en binome séparé. L'un a explosé le record en tenant la jarre sur sa tête, tandis que son frère, totalement incapable de parler et de comprendre l'anglais correctement, a réussi à arriver premier de l'étape, mauvaise pioche de la part de nos bourgeois, qui pensaient que se serait le handicap leur permettant de gagner sans trop de soucis ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Mer 6 Juil 2011 23:56 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 1058
Localisation: In Wonderland ~
J'ai limite pas envie de reparler de cette finale. En deux mots : enthousiasme et déception.
Moi quand je regarde, je joue ou je lis quelque chose, je vie complétement l'action comme si j'y étais.
Enthousiasme car voir les deux frères (mes favoris depuis le début) gagner épreuve sur épreuve m'a rendu super content, pour moi c'était déjà dans la poche, je pouvais presque déjà monter me coucher. Mais je ne reviendrais pas sur les épreuves, je laisse ce travail à CK, et puis à cause du second mot.
Déception, grande déception, immense déception ! Voir mes favoris perdre 93000 euros en à peine 5 minutes, après 45 jours d'aventure, ça vous donne un coup dans le moral.

De toute façon, je suis maudit avec les jeux télévisés : mes favoris perdent toujours à la limite de la victoire.
Là les deux frères, dans Top Chef mon préferé Pierre-Sang est arrivé 3ème. Dans Masterchef, Marine est arrivée seconde. Si je me souviens bien l'année dernière à Pékin express duos de chocs, Sandrine Corman et l'agent immobilier 3ème également... Et j'en passe tant d'autres. C'est rageant !

_________________
Image
"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes :
il a transformé l'or en grenadine."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Jeu 7 Juil 2011 00:10 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Faîtes votre IRM, remettez votre genou en place, appelez 2-3 amis, prenez une autruche et révisez bien vos connaissances sur l'Afrique. Et oui, bonsoir et bienvenue dans cette dernière étape de Pékin Express, la route des grands fauves.

Finale à Cape town (Afrique du Sud)

ImageImage


Tout commence à Cape Down, au bord de la mer pour ce qui s'annonce donc comme une grande finale ou au moins une des plus dramatiques. Sont donc réunis deux équipes qu'on ne s'attendait pas à voir ici et qui n'ont pas tant marquer que ça. Chez les frères belges seul l'un d'entre eux à été plus loquace que l'autre et chez les bourgeois on a surtout vu les criss de nerfs à outrances et les contres performances.
Pour cette finale c'est simple : plusieurs sprints et à la fin de chacun les premiers qui peuvent piquer des amulettes aux seconds. Et dès le début ça commence fort avec rendez vous à l'aéroport de Cape Down, voyage en avion et saut en parachute !
Ludovic et Samuel effectuent tout le parcours en tête jusqu'à la première épreuve sur des dunes gigantesques. Dans un périmètre de 20 mètres de sable ils doivent trouver parmi 20 plaques en métal celle leur indiquant le lieu du premier "piquage d'amulette". Armé d'un détecteur de métal c'est surtout la patience qui manque à nos 4 gaillards, autant l'épreuve peut être rapide autant comme on s'en doutait elle duuuuuure. Finalement les frères belges trouvent la plaque et conservent une courte avance sur les amis du sud ouest.

ImageImageImage


On nous rappelle au passage l'épisode des "Ils sont vieux" histoire de bien nous montrer qu'il y avait une rivalité même si après tout c'est calmé une fois Denis et César partis.
Bon, pas de suspens, les frérots arrivent premier et s'ajoutent une amulette au compteur.
Direction maintenant un vignoble (très réputé en Afrique du Sud) pour la seconde épreuve. JP et François sont surmotivés et foncent en leader direction les étendues vertes !
L'hésitation une fois proche du vignoble grandit et pour Samuel et Ludovic c'est même la prise de tête. Pour une fois Sam' se fait un peu entendre et ça paie puisqu'il fait prendre le bon chemin au conducteur !
Ils arrivent donc en premier sur les lieux de l'épreuve. C'est avec plaisir que je vous aurait expliquer les règles de celle-ci (en gros : cueillir et presser du raisin) mais on le sait tous, un accident survient. Alors qu'ils sont ultra distancés, François sort de son tonneau et se tord un os, son genou le faisait souffrir depuis belle lurette et sa genouillère était devenu un élément à part entière de son look.

Les pleurs de l'homme sont très touchantes, on sent à la fois sa douleur et son désespoir, direction l'hôpital pour le duo.
Et malgré les IRM, la bande annonce tonitruante de la semaine dernière, on s'en doute : la finale continue. Ce serait marrant (pas amusant hein) quand même qu'un jour à une finale pour une raison ou une autre, la compétition soit arrêté avant la fin et de voir comment la prod pourrait gérer ça.
Le lendemain après une dernière nuit chez l'habitant en Afrique du Sud, les bourgeois se remettent en selle, offre une amulette et la course reprends pour la dernière journée de l'aventure.
De manière énigmatique Stéphane leur annonce qu'ils pourront recruter du monde pour le défi.

Et là j'aime car c'est facile à expliquer : faire 500 pâtés sur la plage. Voilà. Débrouillez vous avec ça. 9 sauts, 9 personnes, 500 pâtés.
Les belges recrutent pleins de jeunes, les bourgeois 5 employés d'hôtel.
Devinez la suite ?
Ludo et Sam partent en trombe en premiers (laissant en plan leurs jeunes amis qui ont donc passé de super vacances à faire des pots) et la surprise est encore moins grande que d'habitude ils arrivent premier au port. Troisième amulette piquée.
Pour la quatrième fois, départ dans un lieux mystérieux (cette fois-ci un élevage d'autruche) pour une nouvelle épreuve.
Moins physique qu’auparavant, les binômes doivent cette fois-ci faire preuve de douceur et d'équilibre pour porter sur deux bâtons de bois un œuf d'autruche. Quelques obstacles sont là bien évidemment et encore une fois c'est les belges qui ouvrent le bal. De leur côté, JP et François font tomber une dizaine d’œufs, trop pressés, trop stressés, la dernière amulette leur passe sous le nez.

Jusqu'à la c'est bien beau, on répartissait les gains finals mais la victoire n'est toujours pas acquise (quoique).
Le sprint final.
Ce pour quoi Jean Pierre, François, Ludovic et Samuel sont là. 4 lieux du Cap de Bonne Espérance à rejoindre en changeant de voiture à chaque fois. Sur chacun de ses lieux, une question concernant cette saison de Pékin Express pour plus ou moins les retarder. Les habitués de Pékin Express ne seront pas déboussolés donc !
Les frères belges partent à nouveau premier quoi qu'un peu ralenti par leur chauffeur qui reste en dessous du 70 alors que les bourgeois parviennent à motiver leur chauffeuse pour aller le plus loin possible. On nous rappelle que les jeunes ont 93 000€ à gagner, les "vieux" 7 000 et les seconds ne gagneront PAS leur somme. Ça amène plein de réflexions sur l'intérêt pour la course (forcément quand il y a presque 100 000€ c'est important, quand il y a rien ben on fait ça pour la beauté de la course) et l'intérêt surtout d'être premier ou non.

ImageImageImage


Les questions commencent à s'enchainer, tantôt à la mairie tantôt à une grande roue ! Les questions sont plus ou moins corsés (un nom de lieu ou la hauteur de la chute d'eau par exemple). Si au départ tout s'enchaine bien, après la 3ème question les frères décident de faire confiance à leur ancien conducteur qui leur promet qu'un ami va venir les emmener. La confiance est une erreur qui va peut être leur couter la victoire. Le type arrive après une dizaine de minutes et pendant ce temps les amis du sud ouest ont déjà chipé la première position pour aller récupérer le lieu de la fin de la course ! Pas de question une fois arrivé à l'observatoire, il faut juste changer de voiture et aller finir cette fucking course !!
Coup de théâtre ! Alors que chacun retrouve en un temps éclair un véhicule, le chauffeur de JP et François est complètement paumé et surtout les conduits un peu à contre cœur. Ambiance radicalement différente pour la fraternité d'à côté qui est accompagné de 3 français survoltés !!
Une fois déposés en bas du mémorium, chacun doit finir à pied avec une lanterne les derniers mètres qui les séparent de la fin !

Et contre tout attente, après une étape catastrophique : JEAN PIERRE ET FRANÇOIS GAGNENT CE PÉKIN EXPRESS : LA ROUTE DES GRANDS FAUVES !
Ça foire un peu tout mon truc vu que je voulais écrire "On the road again" en gros et en arc en ciel mais tant pis ! Bravo à eux, ils auront su nous surprendre pour ce final même si avec le coup des chemises blanches et noires des interviews post final je me doutais d'un truc.
Ils pourront surtout remercier Vans qui a bien su mener en bourrique nos amis belges. Ces derniers d'ailleurs arrivent et découvrent la triste réalité. Bye bye les 93 000€ et le restaurant que voulait tant Ludovic. La morale de Pékin Express est très dure mais seul les vainqueurs ont le droit de gagner quelque chose en plus du jeu. Comme promis ils en profiteront pour venir en aide à un petit tétraplégique rencontré durant l'aventure.

ImageImage


Bon c'est pas tout mais faut conclure Lucette !
Que retenir de ce Pékin Express ? Un début fabuleux. Déjà, même si on le sentait venir, le choix du nouveau continent est une très bonne initiative ! De magnifique paysages, de nouveaux peuples, coutumes et épreuves en tout genres puisque comme toujours inspirés des lieux. Bref l'émission se renouvelle pas mal et maintenant que l'Afrique a été parcouru (surement une ou deux autres fois dans les émissions à venir) on se demande quand même un peu ou est-ce que les candidats pourront bien aller la prochaine fois. Il reste bien l'Europe ou l'Amérique du Nord mais ils sont bien plus peuplés. Quand à l'Océanie avec le peu de superficie on la voit mal adapter au format grande course de l'émission.
Les candidats maintenant : Le casting s'est permis quelques écarts en acceptant un peu pus de diversité. On conserve les habituelles, frères, sœurs, mariés ou encore seniors mais franchement Denis et César à eux seuls justifient toute cette édition. Ils nous ont régalés, fait rire et un peu touché comme jamais. Après Hoang et Quyen l'année dernière on a encore franchi un cap dans l'épique. Dommage encore une fois que le duo ne soit pas allé au moins jusqu'à la finale. Je me souviens d'un temps où les finalistes étaient bien fun (voir la saison 1) et je ne dis pas que cette fois-ci c'était ennuyant mais tout de même.
On attend quand même vraiment toujours le casting qui dans son entièreté saura animé l'émission à toute les étapes. Trouver un duo original c'est bien mais si il ne tient pas jusqu'au bout alors le fun s'effondre.

L'émission en elle même : Très bien rythmé dans les premières étapes. On sentait que Pékin Express connait sur le bout des doigts ses bons et mauvais côtés. Les épreuves et règles spéciales ont été très bien dosés et il était difficile de s'ennuyer. Petite baisse de régime vers la fin une fois que toutes les cartes furent utilisés mais c'est toujours un plaisir de retrouver les habituelles mix, drapeaux et autres. Quand ces derniers sont utilisés bien et fréquemment. On attend toujours le petit clash qui va tout changer sans pour autant stopper la course. Les nouvelles règles quand à elles se sont fait bien discrètes et j'espère que l'année prochaine on verra plus de drapeau vert et que les équipes séparés apparaitront plus tôt dans la course (car on dira ce qu'on veut mais les règles spéciales sont les bienvenues quand il y a du monde pour les subir).

Bref le bilan est positif même si Pékin Express retombe dans ses travers quand on approche de la fin. Le reste du temps c'est un régal surtout en compagnie de Denis et César ! Juste après l'émission une petite rétrospective vient nous rappeler tout les bons moments et combler le manque de Pékin Express Ca continue que j'aimais bien moi :'( .
L'année prochaine destination mystère, nouveaux candidats, nouvelles surprises, nouveaux défis !
Allez....


ON THE ROAD AGAIN !!

ImageImage

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Dernière édition par Captain Karma le Jeu 7 Juil 2011 18:31, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Jeu 7 Juil 2011 11:59 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 466
Localisation: eating jelly babies.
Youpi, c'est Jean-Pierre et François qui ont gagné, je suis super content, il faut dire que je les soutenais depuis le début, c'était vraiment mon équipe favorite.
Mais à la différence de toi CaptainKévin, je ne pouvais pas encadrer les belges, c'était l'équipe que je détestait le plus (et je doit avouer, même si c'est méchant que j'étais content de les voir perdre). Le "ON THE ROAD AGAIN" je ne pouvais pas le supporter.
Mais bon, mes favoris on gagné et je suis bien content.
Il faut dire aussi que pendant toute la soirée, on était invités chez des amis, et on est rentré justes pour les voir arriver, ça la conclue en beauté !

_________________
Image
-I'm the Doctor. I'm a Time Lord. I'm from the planet Gallifrey in the constellation of Kasterborous. I'm nine hundred and three years old. And I'm the man who's gonna save your lives and all six billion people on the planet below. You got a problem with that?
-No.
- In that case, ALLONS-Y !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Jeu 7 Juil 2011 20:58 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2006
Messages: 1824
Localisation: Sous l'armure d'Erza ^_^
arf, déçu m'était pris de sympathie pour Ludovic et Samuel,j'aurais bien aimé qu'il gagne .
J'aimais bien JP et François au départ mais par le comportement surtout celui de François,"je suis un guerrier" mais souvent jeter l'eponge je trouve et ces coup de gueule lassant à la longue,je les appréciais de moins en moins, mais bon c'est le jeu.
Y avait pu l'air d'avoir trés mal a son genou à la fin^^

Sinon une chose m'intrigue j'ai loupé quelque chose,dans l'émission y nous disent tous,(petit montage bien effectué ,le coup de l'inspecteur gadget ,j'avoue que ca m'a bien fait rire,ca m'a rappellé un peu la voif oof du diner presque parfait, pour ca j'aime bien m6)
L'epreuve de rugby,je l'ai pas vu dans l'emission, suposse que c'est en afrique du sud que cela c'est passé ,maisj'ai pas loupé d'emission du moins il me semble pas et j'ai pas vu en direct cette epreuve,va vient de moi ou je me suis endormi ou il l'ont pas montré???


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Jeu 7 Juil 2011 22:45 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Sanji D Prince a écrit:
Sinon une chose m'intrigue j'ai loupé quelque chose,dans l'émission y nous disent tous,(petit montage bien effectué ,le coup de l'inspecteur gadget ,j'avoue que ca m'a bien fait rire,ca m'a rappellé un peu la voif oof du diner presque parfait, pour ca j'aime bien m6)
L'epreuve de rugby,je l'ai pas vu dans l'emission, suposse que c'est en afrique du sud que cela c'est passé ,maisj'ai pas loupé d'emission du moins il me semble pas et j'ai pas vu en direct cette epreuve,va vient de moi ou je me suis endormi ou il l'ont pas montré???


L'épreuve de Rugby est certainement celle où les candidats devaient poussé plusieurs rugbymens avec seulement 3 trajets autorisés !
Sinon oui pour le coup de l'inspecteur Gadget j'ai moi aussi beaucoup rire, un look improbable par rapport au lieu !

Content sinon de voir que les avis sont partagés sur la victoire des bourgeois et qu'il y avait aussi des supporters des belges. Ce qui m'a plus géné c'est quand ces derniers affirment dans l'émission suivante qu'on aurait du leur céder la première place pour qu'ils remportent les 93 000€. Techniquement c'est pas bête, ils repassent 7 000€ à JP et François et gardent le reste pour le restaurant mais dans la pratique c'est quand même vraiment bof.

Et pour fini un mot sur les audiences dont je n'avais pas du tout parler cette année, eh bien ce n'est pas folichon avec des scores avoisinant les 3 000 000 de téléspectateurs. On pourrait se dire que la recette commence à user le spectateur (surtout qu'on va passer à du 2 émissions par an) mais quand on voit les scores gigantesques de Koh Lanta qui n'en fout pas une pour devenir originale et bien fichue alors la raison doit être ailleurs. En tout cas le casting de la saison future est ouvert donc pas d'inquiétude pour la suite (j'aurais tant aimé m'inscrire mais je n'en ai pas encore fini avec les études :/) !

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pékin Express 6 : La route des Grands fauves
MessagePosté: Dim 10 Juil 2011 20:41 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Donc nous voici donc en finale et nous retrouvons les deux dernières équipes. Les deux frères excités face à nos deux amis du Sud-Ouest. J'avoue que j'ai tout de même plus de préférence pour ces derniers, même si j'aime bien aussi les deux frères. D'ailleurs, petit apartheid par rapport aux éliminations précédentes : bien content pour Karien et Leila et triste pour César et Denis (même si à la fin leur comportement - surtout Denis était "lourd").
Alors déjà ça commence très fort puisqu'ils sont obligés de prendre l'avion et de sauter en parachute pour pouvoir participer à la première épreuve. Arrivés à cet endroit, ils doivent creuser dans le sable des dunes pour trouver une carte magnétique (parmi une dizaine d'autres enterrées) qui leur indique l'endroit où il faudra retrouver Stéphane, à savoir le Taal Monument. J'ai bien aimé la tension entre JP et François. Et François qui prouve qu'il positionne bien le détecteur au niveau du sable (et donc perd du temps ^^') :-)
Bref, ça s'active et c'est finalement les frères belges qui remportent cette première étape avec à la clé une nouvelle amulette (10 000€) prise à JP et François ^^
Mais on sent que les amis du S-O n'ont pas dit leur dernier mot. 
Et j'ai adoré comment la production faut exprès de choisir les images pour prouver qu'il y a de la tension (et accentuer celle-ci) entre les 2 équipes ! Genre les vieux contre les jeunes ...

Arrive l'épreuve du vin à Bosheldal. Les deux amis se sont trompés de route alors que les deux frères avaient raison et ont maintenus leur position alors que leur chauffeur leur disait le contraire. En même temps, vu qu'il y avait le drapeau hein ^^ Du coup, ils ont bien 10 min d'avance. Foulage ^^ Même s'ils comprennent que la tache est plus ardue ...

"en plus en slip c'est encore meilleur !"


Et donc encore une fois, les fréres belges sont les plus rapides. Et la c'est le drame : François se fait mal au genou (qui déjà était pas mal déjà amoché : depuis quelques jours, François portait une genouillère). Ils se rendent à l'hôpital, résultat des courses : contusion osseuse

Waterfront
Les machines de guerre sont en marche, on va pas gagner beaucoup de sous mais on va gagner Pékin Express .... Auraient ils été visionnaires ??

Vient le moment de la 3e épreuve à Kalk Bay et 3e victoire pour les frères !! ... Mais JP ne lâche pas l'affaire et porte pour deux ! Ils sont motivés plus que jamais, même s'ils ont plus que deux amulettes ^^'
Ferme d'autruche de Cape Point : 4e et dernière épreuve : épreuve de l'oeuf d'autruche le long d'un parcours semé d'embuches ... Épreuve qui est gagné encore une fois par les frères. Les amis du SO en ont fait tombé pas mal et ont pourtant quelques minutes de retard et sont conduits par des "just married allemand" qui fait crisser les pneus (ce qui ne déplaît pas à François) ^^


"envoie la sauce Gaspard"


Stéphane les attend au cap de bone espérance 
Et c'est encore une fois les deux frères qui gagnent cette dernière épreuve (4e) avant le sprint final.
Et voilà l'épreuve du sprint final. Et là j'ai adoré les deux parties :

- D'un côté les deux frères qui ont décidé d'attendre un ami de leur ancien conducteur (une minute qui dure une éternité ^^')

- Et de l'autre, pareil un des anciens conducteurs des amis du Sud Ouest qui "de force" les installe dans une voiture avec un couple où la femme n'est pas du tout d'accord et ne sait pas du tout où ils vont !! ^^

Bref, à force chacune des deux équipes est à fond et finalement c'est les deux amis qui arrivent les premiers (même si JP n'y croit pas mais François dit qu'ils ont gagné car la flamme n'est pas allumé !!). Et donc c'est finalement les deux amis qui gagnent !! Et les deux frères sont déçus (forcément, eux qui rêvaient de leur restaurant; 93 000€ envolés !).

Là où j'ai été surpris c'est qu'ils ne gagnent que 7000€ ! Je pensais qu'ils allaient raflés tout le reste des amulettes ! Bref ! Content que les deux amis gagnent et surpris car je pensais que les deux frères allaient faire une razzia, vu qu'ils n'ont pas arrêtés de gagner !!

Bref, comme dit CK :
ON THE ROAD AGAIN !!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com