Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Sam 2 Nov 2013 14:44 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Bon cela fait bientôt presque deux mois que je dois faire un compte rendu que j'ai repoussé sans cesse car pris par d'autres choses mais à force ça devient critique. Donc je me lance ce soir avec une vue générale que je compléterai dans la semaine par édit ou autre. L'idée c'est qu'une fois lancé je n'aurai plus d'excuse pour repousser ce compte rendu !

Cet été j’ai passé deux semaines au Japon et c'était la première fois que j'y allais. Nous étions un groupe de 8, dont Kei et Demon Slash. Nous sommes restés à Tokyo tout le long à l’exception d’un petit voyage de deux jours à Shirakawago.
Nous avons donc visité Tokyo en long et en large, devenant des pros du métro (ou simili), déjeunant parfois dans des restos de ramen, d'autres fois dans des restos de curry et achetant régulièrement des onigiri et cie au convini. J'ai également mangé dans un petit sushi de quartier typique, mangé un okonomiyaki que j'ai préparé moi-même et dormi deux fois dans un manga café.

Ce que je retiendrai ce sera d'abord la chaleur : ce n'est heureusement pas la chose qui m'a le plus marqué mais ça m'a pas mal traumatisé tout de même^^ Je n'ai jamais eu aussi chaud et autant transpiré de toute ma vie durant ces deux semaines! Enfin ce fut surtout la première qui fut infernale. Je ne sais pas si c'est parce qu'il faisait réellement moins chaud la seconde ou si mon corps s'était un peu acclimaté, mais ce fut une torture la première semaine. Donc lorsque dans les animés et les mangas les personnages souffrent de la chaleur estivale je les comprends car c'est juste pas possible^^ Même durant la nuit il faut toujours aussi chaud : la température ne baisse pas et reste égale la nuit, le matin et la journée, sérieux O_o Lors du pic de chaleur de la journée nous étions parfois en train de marcher en suivant les ombres et en évitant le Soleil^^

Alors dans les faits marquants et qui vont servir de teasing :
- Le tour des grands quartiers de Tokyo a été fait de façon plus ou moins complète. Je connais maintenant assez bien le quartier d'Akihabara, quartier otaku de Tokyo, mais également Shibuya pour avoir trouvé facilement et rapidement Mugiwara Store, la boutique officielle One Piece – qui n'est pas loin de celle de Disney d'ailleurs. Et d'ailleurs en revoyant mes notes de voyage, je me rends compte que j'ai été également plusieurs fois à Odaiba (le Gundam taille réelle est cool ^_^).
- Le tour des parcs et des temples a également été fait de façon assez rigoureuse et le Temple Meiji est vraiment un lieu étonnant : au coeur de Tokyo et à côté de Shinjuku, on se croirait vraiment en pleine forêt lorsqu'on s'y trouve!
- Nous avons fait une excursion de deux jours à Shirakawago pour faire un pèlerinage. Nous y sommes allés en voiture et ce fut une sacrée aventure : ah les routes de montagne japonaise ^_^
- Je suis allé au Comiket une seule journée, le dernier jour, et également au Comitia. Donc une plongée au cœur du monde amateur japonais, avec d'un côté la plus grande convention du Japon et de l'autre une bien plus petite et modeste. J'y ai acheté quelques dôjinshi mais aucun H!
- Enfin nous avons passé un journée au Onsen Monogatari : un établissement avec une rue traditionnelle japonaise reconstituée où le port du Yukata est obligatoire. Se rendre dans un Onsen est une expérience intéressante dans tous les cas ^_^

Voilà dans les grandes lignes ce voyage de deux semaines : les détails prochainement!

Image


Image



Edit :

Chapitre 1 : Les Quartiers de Tokyo


- Le métro
Il faut savoir pour les curieux qu’il y a 3 compagnies qui se partagent le réseau de Tokyo : Tokyo Metro, Toei et JR.
La JR gère les deux lignes les plus utiles/utilisées par les touristes : la Yamanote et la Chuo-Sobu. Traditionnellement les touristes étrangers prennent pour leur séjour ce qu’on nomme le JR Pass qui permet également de prendre les Shinkansen (lignes ferroviaires à grande vitesse) pour aller d’une ville à une autre. Nous n’avons pas fait ça.
Selon le cas on prenait soit un ticket JR valable la journée, soit un ticket « normal » lorsqu’on sortait de la zone « JR » car malgré l’apparente complexité de la chose, on paie la distance parcourue et on peut payer la différence à la sortie. La seconde solution n'est pas ce qui est forcément le moins cher, mais c’est pratique et c’est ce que nous avons fait pour aller à Odaiba, Sumida-ku et Asakusa - qui sont en dehors des stations desservies par les lignes JR.

Image
Une image venant de google vu que personne n'a pensé a priori à prendre une photo du plan général qu'il y avait aux stations^^
La ligne circulaire est la Yamanote qui dessert presque tous les quartiers de Tokyo


- Asakusabashi
C’est le quartier où se trouvait notre hôtel, dans le secteur Est de Tokyo. Il n’y avait rien de vraiment spécial mais il n’en restait pas moins que c’était un quartier typique :
- avec ses convinis (sortes de supérettes ouvertes 24h/24 et 7j/7),
- ses petites rues étroites sans trottoir,
- le petit temple/autel au coin de rue,
- son manga café à côté de la gare,
- et se trouvant à 30 minutes à pied d’Akihabara ce qui était très pratique!!!

Image
L'entrée du petit temple/autel qui était juste à deux rues de notre hôtel : nous sommes bien au Japon!


- Akihabara
Dit « La Ville électronique », le quartier est surtout réputé aujourd’hui comme étant celui des Otakus avec ses nombreuses boutiques manga, animé, LN et jeux vidéo.
Ainsi dès la sortie de la gare nous sommes accueillis par le Gundam Café et l’AKB48 Café ^_^
Sans surprise lors de notre séjour ce fut notre quartier fétiche et nous y sommes allés souvent, en groupe ou en solo – c’était à côté d’Asakusabashi donc... ^_^
Bon je ne vais pas faire l'inventaire des boutiques mais l'immeuble de Mandarake sur 8 étages est un passage incontournable^^ Et aussi n'oublions pas les innombrables jeunes filles habillées en soubrette qui distribuent des tractes toujours avec la même voix niaise... en journée elles se trouvent dans toutes les rues périphériques et dès que la nuit commence à arriver, elles envahissent la grande rue principale du quartier!
Les salles d'arcade sont aussi bien cool et à noter les évènements random One Piece, genre exposition de figurines dans une sortie de la gare^^

Image
Il y avait du monde à l’AKB48 Café^^


Image
De nuit le Gundam Café est un phare ^_^


Image
Ce qui est sympa à Akihabara, c'est que le dimanche la rue principale est piétonne.
Vous trouvez qu'il n'y a pas trop de monde : il faut lever un mystère de l'été au Japon => à l'extérieur il fait une chaleur étouffante et tous les magasins ont la climatisation à fond => tout le monde se trouve dans les magasins et boutiques qui sont surpeuplées^^


Image
Et un dimanche nous sommes tombés sur un marché de revente de figures et autres^^ Je me suis fait doublé pour un Lupin III mais j'y ai trouvé une chouette Misato ^_^


- Nakano
Nous y sommes allés surtout pour le grand centre de boutiques manga/animé et cie : on peut y passer un temps fou^^

Image
pas mal de rues très étroites par contre à ce qu'on a vu


- Harajuku
C'est un quartier de Shibuya connu pour deux grandes rues de boutiques :
- Takeshita-dori : une rue étroite avec un joyeux bazar : amusant à faire,
- Omotesando : considérée comme les « Champs-Élysées » de Tokyo, c'est un peu comme chez nous : en dehors de grand trottoir il n'y a pas grand chose à voir^^
A Harajuku on trouve aussi le sanctuaire Meiji sur lequel je reviendrais une autre fois.

Image
Devant nous une vue urbaine...


Image
... Je me retourne et voici l'entrée du sanctuaire Meiji


Image
Un quai de la gare d'Harajuku si je me souviens bien et que je n'ai pas mélangé les photos : un exemple pour illustrer que la végétation est très présente à Tokyo


- Shibuya
Le quartier de la mode. Nous avons fait quelques boutiques mais je retiens surtout :
- Quelques bons restos de ramens,
- La boutique One Piece qui se trouve au dernier étage d’un immeuble constitué uniquement de boutiques de mode. Un moment j’ai quand même eu un doute mais lorsque je suis arrivé au dernier étage j’ai été accueilli par un étalage Jojo’s^^
En fait à cet étage il y a plusieurs boutiques de manga/animé dont celle dédiée à One Piece. La boutique est de taille moyenne et on trouve toute sorte de truc des figurines en passant par des accessoires et des vêtements. J'y ai pour ma part acheté une tasse de café ^_^ Oui tout ça pour ça :p

Image
Une vision de Shibuya classique


Image
Nous sommes au Japon : au détour d'un immeuble on tombe sur une pub avec Rena d'Higurashi!
Un truc que j'ai appris au Japon : dès qu'on voit à l'entrée d'un bâtiment de grandes affiches d'Evangelion ou d'Higurashi il s'agit d'un centre de Pachinko! Avec Kei nous y sommes allés par curiosité et le bruit est assourdissant. Impossible de s'entendre et de se parler, et ça donne rapidement mal à la tête^^


- Ueno
Pas vraiment parcouru : je retiens un resto de sushi pittoresque et sympa, et le fameux (très grand) parc qui sera abordé plus tard.

- Hamamatsucho
Nous y avons visité le Temple Zojo-ji et un peu la Tour de Tokyo (j’ai juste fait le RDC pour ma part^^).

Image
Une vue combinant le Temple Zojo-ji et la Tour de Tokyo


Image
La tour de Tokyo vu d'en bas.


- Marunouchi et autres
Nous n'avons pas véritablement visité ce quartier mais nous sommes partis de la gare de Tokyo pour visiter le Palais Impérial, du moins ses lieux ouverts au public ^_^
Situé au coeur de Tokyo, on se rend compte que le centre de la ville est « vide » car il est occupé par la zone du Palais Impérial, des bâtiments administratifs et un grand complexe sportif. Nous avons également été au sanctuaire Yasukuni-jinja et vu la partie gratuite du musée Yushukan très controversé.
Si vous prenez le plan de Metro du début et la Yamanote : nous sommes partis de la droite en ligne droite et nous sommes retombés sur la partie gauche. Ce n'était pas prévu à la base et nous avons été tout étonné de voir que nous avions traversé de bout en bout le coeur de Tokyo^^

Image
La gare de Tokyo au style ultra occidental !


Image
L'une des entrées du Palais Impérial


Image
Une allée du Yasukuni-jinja


Image
Le Zero exposé au Yushukan


- Ochanomizu
Quartier que nous avons visité à l'arrache en rentrant de notre périple du Palais Impérial.
Nous avons visité deux temples et vu une église Orthodoxe sortie un peu de nulle part^^

Image
Et au détour d'une rue, un temple shinto!


Image
Une vue qui nous a éclaté^^



- Shinjuku
Grand quartier d'affaires, en fait nous n'avons pas vu grand chose car on cherchait la Mairie de Tokyo et nous avons pris un très long passage sous-terrain de la gare de Shinjuku à la Mairie, et au final nous n'avons vu que la zone autour de la Mairie^^
Nous avons visité le parc juste à côté de la Mairie et le nombre de SDF et de cabane était impressionnant. Ce qui frappe c'est surtout de voir cette précarité juste sous les fenêtres de ce grand quartier composé de grands immeubles ultra modernes.
Enfin que nous avons également visité le fameux parc Gyoen, immense et très beau!

Image
La Mairie de Tokyo : très impressionnante lorsqu'on la voit en vrai^^


Image
Dans les derniers étages de la Mairie il y a une zone d'observation gratuite où on peut avoir une jolie vue panoramique


Image
L'entrée du fameux sous-terrain : on a pris plein de photos de ce fameux sous-terrain et la fille qu'on voit de dos s'est soudain mise à accélérer le pas car je pense qu'elle a cru qu'on la photographiait ^^;


- Sumida-ku
Nous y sommes allés pour voir la Skytree et nous avons vu de loin l'immeuble où est installé Good Smile : Kei a évidemment tenter de s'y infiltrer^^ Et de façon aléatoire il y avait aussi une boutique Ghibli^^


Image
La Skytree vu d'en bas vu que c'était trop cher pour mes amis étudiants pour aller aux étages d'observation^^


Image
L'attraction principale de la boutique Ghibli


- Asakusa
La particularité de ce quartier c'est d'avoir encore de nombreux bâtiments traditionnels. C'est également là où il y a le centre des tournois Sumo mais nous n'y sommes pas allés.

Image
C'est le Japon : à Asakusa nous avons découvert qu'il y a des grands locaux de Bandaï^^


Image
Ah les règles d'urbanisme japonaise^^


Image
Rue pittoresque d'Asakusa


Image
Un quartier étonnant tout de même


- Ikebukuro
Pas de photos de ce quartier :
- nous y avons fait le tour des boutiques de manga/japanim et il y avait un nombre assez important de boutiques pour Fujoshi,
- j'y suis également retourné tout seul pour visiter le Sunshine City : c'est vraiment immense. J'y suis allé car il y avait un évènement Jump, mais c'était payant et vraiment pour les enfants : je n'ai pas osé y aller tout seul, surtout étant un occidental perdu parmi des japonais^^

- Odaiba
La fameuse île artificielle, lieu de loisir incontournable de Tokyo^^
Nous y sommes allés plusieurs fois : pour le Comiket, pour le Comitia, pour l'Onsen Monogatari et enfin pour visiter l'île tout court^^

Image
L'entrée pour les voitures. De notre côté nous avons pris le monorail aérien le plus souvent : très cool!


Image
Le Tokyo Big Sight où se déroule le Comiket et le Comitia


Image
Il se passe toujours quelque chose à Odaiba!


Image
Le Gundam taille réelle existe : je l'ai vu de mes yeux !!!!


Image
Il est devant un grand immeuble centre commercial comme on en trouve beaucoup à Tokyo. Il y avait une zone d'exposition dédiée à Gundam avec entre autres pour la partie gratuite (pas fait la payante) une salle avec toutes les maquettes Gundam existantes *_*
Il y avait aussi ce jour-là un événement Jump mais interdit de photographier : il y avait des produits dérivés et quelques dessins originaux de titres phares ^_^


Image
L'immeuble Fuji TV a également eu droit à notre visite : pas mal de truc sur One Piece dont le fameux restaurant Baratie. Nous n'y sommes pas allés car trop de queue et trop cher. Par contre je me rends compte que nous n'avons pas pris une photo de vue d'ensemble du resto^^ Il est sur une terrasse



Edit 2 :

Chapitre 2 : Les temples et les parcs de Tokyo


Je ne vais pas détailler les photos car ce serait trop long et fastidieux - déjà que tout préparer fut bien long^^ Donc s'il y a des choses qui vous intriguent dans le lot, n'hésitez pas à demander!

- Le petit sanctuaire prêt de notre hôtel à Asakusabashi
Bon pas de truc spécial à raconter : je ne connais même pas son nom en fait^^


- Le parc de Ueno
L’un des plus grands et célèbres parcs de Tokyo : il abrite 3 musées, un zoo, une salle de concert, un sanctuaire Tôshôgû (dédié au fondateur du shôgunat Tokugawa) et un lac avec un sanctuaire Bentendô (dédié à la divinité Benzaiten).
Il est également connu pour ses grandes allées de cerisiers sous lesquels les Tokyoïtes se réunissent chaque année durant la floraison.
Nous n’avons visité aucun musée, ni même le zoo, et comme nous étions au cœur de l’été pas de cerisiers en fleurs^^ En plus nous l’avons visité la première fois en fin de matinée, le moment le plus chaud de la journée ! Et nous ne l'avons au final même pas visité à 100% car nous devions nous rendre en début d'après midi à la JAF (Japan Automobile Federation).
A noter que le matin très tôt il y a des séances de Taïchi.


- Le Temple Zojo-ji
Il s’agit d’un temple Bouddhiste situé à côté de la Tour de Tokyo. Il abrite un cimetière du clan Tokugawa.


- Le Sanctuaire Meiji
Sanctuaire shintoïste dédié à l'Empereur Meiji et à sa femme l'Impératrice Shôken, il est situé en bordure du quartier Harajuku.
Le Sanctuaire se trouve au milieu d’une zone forestière, très dense et qui nous coupe littéralement de la ville. C’est très apaisant. Il paraît que ces allées constituent un lieu apprécié des cosplayers le week-end, mais si j’y suis allé deux fois (voire 3 si on compte un passage rapide) et ce ne fut jamais le week-end^^


- Le Palais Impérial de Tokyo
Situé au cœur de Tokyo, il est divisé en 4 parties :
- le « Jardin extérieur du Kokyo » qui est une immense place,
- le « Jardin est » qui abrite notamment le Musée des collections impériales,
- le Jardin national de Ninomaru,
- et le palais lui-même, interdit au public.
Nous avons fait les 3 jardins comme tout bon touriste. A titre de curiosité nous avons pu constater que le Palais Impérial est un haut lieu de jogging : le circuit fait le tour de la zone et il y avait des fontaines très régulièrement ; et nous avons croisés des tas de joggeurs lorsque nous allions d’une partie à une autre !


- Le Sanctuaire Yasukuni
Il s’agit d’un sanctuaire shintoïste dédié aux soldats ayant donné leur vie au Japon. Le sanctuaire abrite également un musée, le Yûshûkan. C’est un lieu controversé car on lui reproche de glorifier le passé colonialisme du Japon.


- Le Sanctuaire Kanda
Sanctuaire shintoïste enclavé par le développement urbain (et des immeubles), son entrée est presque cachée : on la découvre au détour d’une rue, attiré par ses couleurs vives qui attirent l’œil.


- Le Yushima Seidô
Il s’agit d’un temple confucéen, situé à deux pas du Sanctuaire Kanda. Ses couleurs et son ambiance plus « sévère » contraste fortement avec le Kanda. Il donnait également l’impression de ne pas être très entretenu, mais c’est difficile à dire pour un Ganjin si c’est voulu ou si c’est parce que temple a peu de ressources.


- Le parc Shinjuku Gyoen
Avec Ueno c’est l’un des autres grands parcs de Tokyo. Contrairement à Ueno son entrée est payante (200 yens pour les adultes, soit moins de 2 euros) et il est ouvert de 9h00 à 16h30.
Sa particularité est d’être constitué de 3 ensembles distincts : jardin japonais, anglais et français. Il y a également une serre chaude avec des plantes tropicales mais elle était fermée lors de notre visite.


- Le parc central de Shinjuku
C’est un petit espace vert situé au pied de la Mairie de Tokyo et des grands immeubles de la zone. Il nous a surtout marqué par la présence très nombreux de SDF et de leur logement de fortune.



Edit 3 :

Chapitre 3 : Le voyage à Shirakawago



Il est temps d'évoquer l'un des évènements de notre séjour au Japon : le voyage à Shirakawago. C'est un village inscrit au patrimoine mondial de l'humanité et qui est connu pour ses maisons typiques dans lesquelles étaient élevés les vers à soie. Néanmoins ce qui a motivé notre choix en premier lieu, c'est que Shirakawago est également le village qui a inspiré celui de Hinamizawa, où se déroule l'action du visual novel Higurashi no naku koro ni (Quand les cigales pleurent). C'est donc une forme de pèlerinage Otaku couplé à un tourisme culturel plus classique.


Image
Nos points d'arrivée et de départ entourés en rouge : ça fait une belle balade tout de même!



Shirakawago se trouve dans la vallée de Shokawa, en pleine région montagneuse. Pour nous y rendre il y avait des trajets en train et en bus – avec des cars qui amènent les touristes directement au village - mais les prix et les contraintes de temps ne nous convenaient pas. Nous avons opté pour la location de voiture : à huit c'était le moyen le plus économique car nous pouvions diviser la location et le prix de l'essence à une somme relativement raisonnable. Pour le permis il est possible de se faire valider une équivalence si on le possède depuis au moins deux ans. Pour cela il faut se rendre à la JAF (Japan Automobile Federation). Ce ne fut pas très compliqué et difficile, et deux d'entre nous eurent le fameux papier permettant de louer une voiture.


Image
Notre moyen de transport durant les 2 jours de notre voyage



Le voyage se fit à l'aide du GPS. La conduite à gauche ne fut a priori pas spécialement compliquée par contre les japonais ne sont pas amateurs de vitesse. Leurs autoroutes sont dotées le plus souvent seulement de deux voies – nous n'avons vu aucune à 3 voies même si ça existe. La limitation de vitesse est à 80 km/h et la voie de dépassement est limitée à 120 km/h. Cela peut sembler peu mais avec notre voiture à boîte automatique dépasser les 80 km/h faisait cracher les tripes au moteur^^
Dans tous les cas ce voyage nous a permis de parcourir la campagne japonaise et de traverser quelques villes pittoresques. Par contre lorsque nous sommes arrivés en montagne nous avons moins rigolé : entre les routes ultra-sinueuses, les tunnels non éclairés et même une fourche dans un tunnel, nous avons eu quelques sueurs froides^^


Image
La campagne japonaise dans tout son charme!


D'autres photos :
http://i.imgur.com/OE4t7XD.jpg
http://i.imgur.com/9y0TJCE.jpg
http://i.imgur.com/EgB0DbS.jpg
http://i.imgur.com/D3dhvHy.jpg
http://i.imgur.com/eCO1LSe.jpg


Nous avons touché au but après un voyage de 7 à 8 heures et nous sommes arrivés sur place vers 16h. Nous nous sommes arrêtés déjeuné dans un petit centre touristique avant de réellement entrer dans Shirakawago. Le point intéressant c'est que nous sommes arrivés au village après la fermeture des boutiques et de l'heure des visites touristiques. Nous avons pu visiter le village tranquillement avec l'impression d'être les seuls pecnots à nous balader^^ Mais c'est tout de même une impression étrange car le village est encore en partie habité et donc on croisait des gens qui vivaient là, vacant à leur occupations. Assez perturbant.

Quelques photos de lieux proches du village :
http://i.imgur.com/tioIYDe.jpg
http://i.imgur.com/e1jKgxF.jpg
http://i.imgur.com/LuJjJXt.jpg
http://i.imgur.com/4egy5vv.jpg

Image
Et voici Shirakawago !


Des photos de notre balade du village :
http://i.imgur.com/GNWcVW7.jpg
http://i.imgur.com/MKxWKV1.jpg
http://i.imgur.com/KUPLJLJ.jpg
http://i.imgur.com/Ouv67Sb.jpg
http://i.imgur.com/oa13hA0.jpg
http://i.imgur.com/hC0SlNW.jpg
http://i.imgur.com/wgeM9Yl.jpg
http://i.imgur.com/SVucHQZ.jpg
http://i.imgur.com/hsBpyxP.jpg
http://i.imgur.com/b44hNcJ.jpg
http://i.imgur.com/TM8jKKs.jpg
http://i.imgur.com/6lX73pZ.jpg


Image
Tu la reconnais MKG39 : c'est la maison de Rika et de Satoko! Même l'échelle est là!
C'est tout de même étrange de tomber ainsi sur cette fameuse maison et de se dire : oui elle existe et je l'ai vu^^



Image
Comme nous sommes en montagne, il y avait un point de vue aménagé (et à monter) qui permettait d'avoir une vue d'ensemble du village :
une vue étonnante et bluffante!


D'autres photos de ce point de vu :
http://i.imgur.com/ZpkUHxW.jpg
http://i.imgur.com/jCWzbnV.jpg
http://i.imgur.com/fpJQvmA.jpg
http://i.imgur.com/2WCnz65.jpg

Puis nous sommes redescendus pour continuer notre balade :
http://i.imgur.com/s4qhvnM.jpg
http://i.imgur.com/ikPUlGy.jpg
http://i.imgur.com/nv42Blr.jpg
http://i.imgur.com/2hlk7b9.jpg
http://i.imgur.com/HTknxNH.jpg
http://i.imgur.com/2PlWTNu.jpg
http://i.imgur.com/CRHrwcH.jpg
http://i.imgur.com/dOqcXLG.jpg
http://i.imgur.com/H66AyWi.jpg

Image
Le temple du village


Image
J'ai acheté en ce lieu une amulette porte-bonheur


Image
Les tablettes de voeux à la gauche du temple étaient a priori réservés aux fans de Higurashi.
Nous en avons laissé une pour marquer notre passage évidemment


Image
Les tablettes de voeux à la droite du temple étaient plus conventionnelles^^;


D'autres photos du temple :
http://i.imgur.com/vdBn8gm.jpg
http://i.imgur.com/BRgxw2N.jpg
http://i.imgur.com/WkdjzQK.jpg
http://i.imgur.com/DyeyZzT.jpg
http://i.imgur.com/vfe6NJ3.jpg


A la fin de cette première journée de visite, nous sommes partis en quête d'un lieu pour passer la nuit. Il avait été envisagé de dormir dans un Manga Café au pire et c'est ce que nous avons fait. Nous en avons trouvé un dans une ville pas trop éloignée. Donc comment ça marche ? On y entre pour un nombre d'heures déterminé et nous avons droit à un box (minuscule) pour une ou deux personnes et qui sont équipés d'un ordinateur ayant accès à internet. Il y a du café et du jeu d'orange, en général en libre service. On peut payer un supplément pour avoir une couverture. Il y a plein de manga en lire mais comme ils sont tous en japonais ça me faisait une belle jambe^^ Cette nuit-là nous avons donc dormi dans les box d'un manga Café et ce n'est pas confortable et pas top, mais à titre exceptionnel ça dépanne ^_^


Le second jour et plus exactement la matinée - car nous devions repartir en fin de matinée – nous sommes revenus au village en même temps que les cars de touristes et nous avons refait notre visite en mode tourisme classique avec la foule et les boutiques de souvenirs diverses et variées – et une chose est sûre : il y a bien deux séries qu'on retrouve partout, même dans les endroits les plus improbables : Hello Kitty et One Piece (le porte-clé est un produit qu'on trouve partout mais alors partout^^) !
Puis ce fut l'heure du départ et nous avons fait le voyage en sens inverse où pour le coup nous sommes tombés sur des bouchons - ce qui n'était pas cool car nous devions rendre la voiture le soir pas très très tard. Nous avons donc fait jouer monsieur GPS puis une fois à Tokyo, nous avons tourné péniblement pour trouver une station service encore ouverte (nous devions rendre la voiture avec le plein). Finalement nous sommes tombés sur une station Totale alors que nous commencions à perdre espoir puis nous avons tourné autour du parc de Ueno pour enfin retomber sur l'agence de location qui était à côté du parc, mais surtout dans une rue à sens unique, donc il fallait tourner dans le bon sens!
Après toutes ces aventures nous avons pu rentrer à notre hôtel, heureux et satisfait de ce pèlerinage!



Edit 4 :

Chapitre 4 : Les conventions manga et animé



Au cours de notre séjour, nous nous sommes rendus à deux conventions manga/animé : le Comiket et le Comitia.


Image



Le Comiket est la plus grande convention manga/anime au monde. Elle se tient deux fois par an au Tokyo Big Sight. Elle se déroule sur 3 jours et cette édition était la 84 ème qu'on abrège en « C84 ».
Le Comitia est une convention bien plus modeste qui se déroule 4 fois par an et sur une seule journée. Elle se tient également au Tokyo Big Sight. Je suis allé à celle qui se déroulait le week-end suivant du C84 et il s'agissait de l'édition 105.
Point important : il s'agit de conventions amateurs et donc consacrées aux doujins, des créations amateurs aussi bien de l'ordre de la bande dessinée, que du jeu vidéo ou de la musique. Les professionnels ne sont pas vraiment présents même s'il y a des arrangements.
Par contre nous n'avons pris des photos que lors du C84 mais sur le principe les deux conventions occupent les lieux de la même façon.

Les différences entre le Comiket et le Comitia, outre la taille, sont :
- le Comitia est exclusivement réservé aux créations originales et il n'y a presque pas de H (oeuvre pornographique),
- le Comiket propose lui à la fois des oeuvres originales et des doujins basés sur des séries existantes, et le H est particulièrement présent et envahissant,
- au Comitia les Cosplay sont interdits au contraire du Comiket,
- pour faire de la place à tout le monde, les journées du Comiket sont basées sur un thème et donc on ne retrouve pas forcément à chaque fois les mêmes cercles amateurs sur les 3 jours,
- en raison de son importance le Comiket ménage tout de même une zone pour les professionnels mais ces derniers sont clairement isolés et il faut vraiment le vouloir pour les trouver car ils ne sont pas sur le cheminement « normal ».


Image
Le Tokyo Big Sight et plus exactement la tour de conférence qu'on reconnaît à sa forme pyramidale inversée



Enfin en terme de taille :
Le Comiket occupe tout le Tokyo Big Sight, c'est à dire les 2 grands halls Ouest, les 2 halls moyens Est et la tour de conférence. C'est dans la tour de conférence que se trouvent les professionnels mais pour arriver à l'entrée de leur zone il faut sortir dehors et passer d'abord par la zone réservée aux photos des Cosplayers. Il faut traverser de bout en bout cette zone et à la fin c'est l'entrée de la zone professionnelle! La sortie par contre nous ramène directement à l'intérieur du Tokyo Big Sight. Vous l'aurez compris il y a une entrée et une sortie distincte et l'entrée est assez loin du coeur de la convention ^_^
Quant au Comitia il n'occupe généralement qu'une partie d'un des 2 grands halls Ouest (quand nous y sommes allés il y avait un évènement Pokemon dans l'autre hall Ouest).


Image
Une vue des files d'attente du Comiket


Image
Il faut savoir qu'au Comiket les queues ne sont pas mouvantes mais parallèles les unes aux autres et qu'une fois complètes elles se "ferment" :
ceux qui arrivent après prennent celle à côté, et ainsi de suite.
Et comme indiqué sur la photo pour chaque queue il est indiqué à quelle heure elle a débuté. Ce qui permet de comparer nos niveaux de warriors^^
Et comme les queues sont immobiles on peut s’asseoir et attendre que ça ouvre : les queues sont alors "vidées" dans leur ordre chronologique au fur et à mesure.


D'autres photos de l'attente au Comiket :
http://i.imgur.com/U7oPa5S.jpg
http://i.imgur.com/FjyY7J0.jpg
http://i.imgur.com/EjXTMpk.jpg


Pour entrer dans ces conventions il faut avoir acheté le catalogue des cercles présents (soit à l'avance soit sur place). Néanmoins le Comiket brasse tellement de monde qu'on ne vérifie pas que vous avez bien le catalogue sur vous car on part du principe que c'est tellement grand que sans le catalogue vous ne pourrez jamais trouver ce que vous voulez (même si ça occulte le cas de récupérer le catalogue sur le net de façon illégale...).


Image
Et voilà à quoi ça ressemble à l'intérieur : c'est une photo du Comiket mais la disposition est identique pour le Comitia


D'autres photos de l'intérieur du Comiket :
http://i.imgur.com/Jw2rl3S.jpg
http://i.imgur.com/FHfkX2k.jpg
http://i.imgur.com/uUITvJf.jpg
http://i.imgur.com/MhfT8nh.jpg


Enfin concernant le Comiket évoquons que les cercles sont divisés en 4 catégories en fonction de leur popularité et donc de la queue qu'ils peuvent générer :
- les cercles à l'intérieur des allées : il y a peu de place pour circuler et sont donc placés là les cercles les moins populaires,
- les cercles aux extrémités des allées : il y a un espace plus grand entre chaque allée, et donc il y a plus de place pour les éventuelles queues,
- les cercles mural intérieur : ce sont les cercles qui sont placés contre les murs des halls et où il y a pas mal de place entre eux et les allées normales : il y a toujours de la queue pour ce type de cercle,
- les cercles mural extérieur : ils sont placés eux aussi contre les murs mais à côté d'une sortie : leur queue est énorme et démarre à l'extérieur du hall! Certains de ces cercles sont en rupture de stock dès la première heure^^


Image
Un groupe de la série Katanagatari


D'autres photos de cosplay du Comiket : Jojo's Bizarre Adventure, Monogatari, Evangelion, Five Star Stories (avec un Barbe Blanche au fond) et Saturn
http://i.imgur.com/jFskQof.jpg
http://i.imgur.com/wRjIMl5.jpg
http://i.imgur.com/aIWFELF.jpg
http://i.imgur.com/uRLRssw.jpg
http://i.imgur.com/UbvQC7q.jpg
http://i.imgur.com/se8IUiG.jpg
http://i.imgur.com/b0Ifdq1.jpg


Alors sur mon expérience personnelle. Concernant le Comiket je n'y suis allé que le troisième et dernier jour, car c'est celui où il y a le moins de monde : c'est un lundi et le thème est « création originale » - même si on trouve tout de même un peu de tout. Il y avait d'ailleurs un des halls Est qui était dédié aux Fujoshis et je ne m'y suis pas attardé lorsque j'ai compris son thème^^
C'était très intéressant et littéralement passionnant de pouvoir explorer ainsi en direct la culture doujin mais je regrette de ne pas parler japonais car les jeux vidéos m'étaient inaccessible^^
J'ai acheté un certain nombre de doujins mais aucun H même si j'ai été tenté par un cercle mural intérieur qui proposait un doujin H sur Chiho de Hataraku Maou-sama : en évaluant le stock qui restait ainsi que la file ça me semblait jouable mais je n'ai pas eu envie au final de passer du temps dessus – si c'était Emi j'aurais pu me laisser convaincre^^
Au final j'ai plus apprécié le Comitia que le Comiket car il y avait moins de monde, plus de diversité de doujins et pas beaucoup de H. En tout cas j'ai acheté plus de doujins au Comitia qu'au Comiket. Mais c'est aussi sans doute parce que le Comitia était ma seconde expérience donc j'étais mieux préparé et j'avais le catalogue qui m'a bien servi, surtout pour un truc : au Comitia au milieu du hall il y avait une zone où était proposé à feuilleter un exemplaire de Doujin de chacun des cercles. C'est ainsi que j'ai découvert un truc qui m'a tapé dans l'oeil (mon chouchou) et j'ai pu trouver le stand grâce au catalogue. La dame qui proposait ce doujin, âgée d'une quarante d'années, m'a même offert un bonbon (c'est une tradition d'offrir un bonbon mais tout le monde ne le fait pas) !
Enfin il faut savoir que le marché du doujin au Japon est un vrai marché qui génère pas mal d'argent. Dans les grandes boutiques d'Akihabara (par exemple) il y a toujours au moins un étage consacré aux doujins et c'était amusant de constater que le jour suivant la fin du Comiket la plupart de ces étages étaient fermés pour faire entrer le stock provenant du C84!


Image
Les doujins que j'ai achetés : il y a des récits et des livres d'illustrations.
Mon chouchou est celui où il y a un homme "ombre" qui tient dans ses bras une femme.


Le détail de mes doujins :



Enfin un mot sur mes achats otaku et autres.
Tout d'abord les distributeurs de capsule sont apparemment réellement très populaire au Japon. Pour en avoir observé quelques uns en attendant mes camarades ou à d'autres occasions, j'ai pu constater une influence non-stop : il y avait toujours au moins une personne pour mettre une pièce! J'ai moi-même tenté une capsule Monogatari et j'ai obtenu :
http://i.imgur.com/DR1L2VT.jpg
http://i.imgur.com/06Ty8yV.jpg
A Akihabara il y avait souvent de petits événements liés à des manga/animé dont évidemment One Piece. C'est ainsi que nous sommes tombés sur une mini-expo consacrée à des figurines et sur une promotion de lunettes pour laquelle ils avaient même imprimé un faux journal :
http://i.imgur.com/Ue7Wa7M.jpg
http://i.imgur.com/J0GY4E6.jpg
J'ai également tenté ma chance à une loterie Fate/Zero où j'ai gagné un petit Gilgamesh que j'ai offert à TYPE-MOON France!
Dans les boutiques, côté manga et animé, il n'y a pas eu de grosses surprises : les titres les plus mis en avant sont ceux qu'on connaît même si j'ai été tout de même surpris de voir qu'une série comme World Embryo faisait partie des séries qu'on mettait en avant en rayon – comme quoi^^
Côté Light Novel, les tomes de Monogatari avaient toujours une place de choix et occupaient pas mal d'espace. Et j'ai été agréablement surpris de voir que les Hataraku Maou-sama étaient également très mis en avant – mais là avec le succès récent de l'animé c'est assez logique. Eux aussi on ne pouvait pas les louper^^
J'ai d'ailleurs cherché quelque chose à acheter sur Maou-sama longtemps avant de tomber sur un gros truc après le Comiket. Je suppose qu'il s'agit d'un produit vendu au Comiket zone professionnelle qui s'est retrouvé en occasion quelques jours après.

Image
Un book sur l'animé, un t-shirt, une carte postale d'Emi et 3 gros porte-clés plutôt amusants


Le détail de ce lot :
http://i.imgur.com/eNnxOAG.jpg
http://i.imgur.com/NXwF7qz.jpg
http://i.imgur.com/DykfIcp.jpg
http://i.imgur.com/yiipzju.jpg
http://i.imgur.com/Ty3NRzF.jpg

Et j'ai également acheté deux autres art books : le dernier consacré à Jojo's et un anniversaire sur Phantasy Star :
http://i.imgur.com/PQRpaBO.jpg



Edit 5 :

Chapitre 5 : Conclusion


Nous voici arrivé au dernier chapitre de ce compte-rendu. Le contenu va être un peu aléatoire je vous préviens^^

Un mot sur notre logement. C'était une auberge de jeunesse relativement classique et notre chambre était réduite au minimum : une allée et 4 lits de chaque côté (en superposé). Les valises et les achats divers prenaient beaucoup de place mais le réel problème fut que la climatisation de notre chambre ne fonctionnait pas très bien (voire pas du tout) la première semaine et nous en avons pas mal souffert – dormir sous cette chaleur c'est très dur lorsqu'on n'est pas habitué^^
Et pour ajouter du piquant à une rue de l'hôtel il y a ce bâtiment :
http://i.imgur.com/7FY04sV.jpg

En parlant de bâtiment si plusieurs choses nous a marqué lors de notre séjour comme la propreté des rues et l'absence de poubelles (eh oui on doit jeter ses ordures chez soi ou dans de très rares poubelles publiques), le fait qu'il fasse nuit à partir de 19h00, la confiance des japonais qui peuvent laisser traîner leur portable sur un bout de poteau (sérieusement ?), ce sont les chantiers et les travaux sur voirie qui a attisé notre curiosité avec Kei.
A chaque fois il y avait une personne pour faire la circulation. Autant parfois cela pouvait se justifier, autant le plus souvent la personne était simplement à l'entrée chantier et faisait signe aux gens de circuler... alors que je pense que personne n'aurait eu la fantaisie d'y entrer. Bon on comprend qu'il s'agit d'un travail pour « aider » – surtout que c'était essentiellement des personnes âgées qui le faisait – mais c'était assez étrange à constater. Mais bon au Japon il y a pas mal de boulot de pied de grue...
Mentionnons également le fait que tous les câbles (électriques et autres) au Japon sont en extérieur au dessus de nos têtes dans les rues. Pour des français qui ont l'habitude de vivre dans un environnement où tout est enterré c'est assez déstabilisant, voire un peu inquiétant mais on s'y fait - et outre des raisons liées sans doute aux séismes ça évite de devoir défoncer les rues dès la moindre intervention je pense^^

Concernant les repas, le soir c'était souvent un passage au Convini pour acheter des Onigiri ou d'autres choses dans ce genre. Nous avons fait tout de même quelques vrais repas le soir : si nous avons raté notre coup lorsque nous avons voulu faire un Barbecue coréen (réservation dans le mauvais restaurant >_<), je retiendrai un curry simple mais sympa et l'inévitable Burger King^^
Le midi nous avons testé un peu de tout : beaucoup de restaurants de ramen, des sushis ou encore des bentos – même un restaurant de pâtes italien ^_^

Pour revenir rapidement à Akihabara j'ai sûrement oublié plein de détails divers et variés.
J'ai retrouvé d'ailleurs cette photo du Mandarake :
http://i.imgur.com/wKhuiq1.jpg
Le bâtiment fait 7 étages et ils ne font que de l'occasion. Chaque étage n'est pas particulièrement grand, même s'il y a beaucoup de choses. La répartition des étages est la suivante :
- Rdc : rachat de produits d’occasions
- 1er étage: Cosplay et poupées
- 2e étage: Manga
- 3e étage: pornographie pour hommes
- 4e étage: pornographie pour femmes
- 5e étage: CD – DVD et Jeux
- 6e étage: Jeux et cartes à collectionner
- 7e étage: Jeux, figurines et divers produits collectors
Côté salle d'arcade comme déjà indiqué nous en avons fait quelques unes. Outre le RDC qui est toujours dédié aux machines à attraper figurines/peluches, et de découvrir en vrai les jeux utilisant des cartes à poser sur un plateau, ce fut surtout bien éclatant de voir des japonais sur des jeux de combat. Deux d'entre nous ont tenté du Melty Blood et du Street Figthter IV avec des résultats variés^^ En clair les japonais évoluent tout de même dans un autre monde^^
J'ai également oublié de préciser que j'ai acheté des figurines au cours de ce voyage : deux d'Evangelion et une série de Nendoroid Petites de TYPE-MOON que j'ai présentées ici :
viewtopic.php?p=329376#p329376
Enfin c'est également à Akihabara où un soir en passant devant une grande enseigne nous avons entendu soudain des annonces faites en français. Nous avons mis 10 secondes avant de réaliser que ce n'était pas normal^^ Je ne me souviens plus du tout de ce que l'enseigne et l'annonce vendait mais le dire en français... je ne pense pas que grand monde le comprenait^^ Même si on comprend que c'est hype^^

Un mot également sur l'Onsen Monogatari. C'est un établissement de sources chaudes situé à Odaiba. Nous n'avons pas pu faire des sources chaudes traditionnelles mais il n'était pas question non plus d'aller au Japon et de louper l'occasion. Ce fut un bon compromis. Nous y avons passé la journée. A l'intérieur tout le monde porte des Yukata (kimono d'été) et il y a divers boutiques de type festival. Concernant les bains ce fut une expérience évidemment étonnante. Cela détend et fatigue, clairement^^ Sinon il y avait également une sorte de ruisseau pour bain de pied. On marche sur des pierres massantes. J'ai tenté comme tout le monde, ça faisait un peu mal aux pieds et quand j'ai vu que la moitié des gens sortaient avant la fin j'ai suivi ce mouvement. Et j'ai bien fait car les courageux qui ont tenté jusqu'au bout ont souffert jusqu'aux larmes! A ce point c'est plus une torture qu'autre chose^^

Enfin pour finir un mot sur une rencontre, celle de Mereck le boss de Kawa-soft que nous avons croisé au début et à la fin de notre séjour. J'en parle surtout car par un étrange hasard nous nous sommes retrouvés à l'aéroport au même moment en train d'attendre nos vols (j'ai voyagé seul) : nos portes d'embarquement respectives étaient en face l'une de l'autre et je suis tombé sur lui alors que je me dégourdissais les jambes. Bref nous avons pu un brin parler avant de chacun quitter le sol japonais.

C'est sur cette ultime anecdote que s'achève ce compte-rendu. Ce fut un voyage très chouette où j'ai tenté de faire part égale entre le tourisme culturel classique et celui otaku. J'ai évidemment quelques regrets – comme une visite d'Asakusa pas assez développée – et le fait d'être resté essentiellement sur Tokyo mais ce dernier point était un choix et nous a permis d'explorer à fond certains quartiers et d'en devenir un court moment familier, ce qui est déjà pas mal.

En tout cas voilà, c'était mon voyage au Japon!!!


Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Sam 2 Nov 2013 14:56 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Ouf! Je réagis, parce que je pense que tu es arrivé au bout (non?).

Merci merci pour ce vaste et riche compte-rendu! On l'a attendu un petit moment, mais ça valait le coup! Merci pour les photos type "tourisme" et pour le récit de vos pérégrinations. Merci surtout pour les descriptions/explications autours des Comiket et Comitia: j'ai appris plein de choses, et les détails (comme la manière de faire la queue!) sur le fonctionnement des conventions sont surprenants et amusants.

Je ne répèterai pas que je vous envie à mort d'y être allé, d'autant que tu as pu retrouver là-bas un proche ami à moi sur place pile au même moment! Dans le genre complot!

J'attends maintenant que Kei complète (à sa manière...) ce compte-rendu, ajoute quelques photos, et que DS nous donne des détails sur la partie "pro" otaku du voyage.

Merci encore!

EDIT:
Arf! un coup trop tôt alors!!

_________________
ImageImage


Dernière édition par seleniel le Sam 2 Nov 2013 20:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Lun 11 Nov 2013 13:01 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Non ce n'est pas encore tout à fait fini : il me reste un dernier chapitre pour conclure et placer les ultimes impressions et anecdotes qui n'ont pas trouvé leur place ailleurs. Il devrait arriver dans la semaine et ce ne sera pas grand chose je pense.

En tout cas heureux que ça t'ait plu et je savais que les détails sur le Comiket et le Comitia t'intéresseraient pas mal ^_^ Eh oui c'était très amusant de retrouver ainsi au Japon un inconnu avec qui on partage tout de même un ami commun^^

Edit : voilà j'ai ajouté à mon Compte Rendu le chapitre 5, le dernier et celui de conclusion ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Lun 11 Nov 2013 16:50 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
seleniel a écrit:
Et et que DS nous donne des détails sur la partie "pro" otaku du voyage.

Diantre ouais, t'as raison. Faudrait que je me motive à le faire, j'ai des choses intéressantes à raconter et vous verrez le Japon de manière différente. En attendant, je quote ange parce qu'il a parfois tort sur le Comiket.

ange bleu a écrit:
Les différences entre le Comiket et le Comitia, outre la taille, sont :
- le Comitia est exclusivement réservé aux créations originales et il n'y a presque pas de H (oeuvre pornographique),
- le Comiket propose lui à la fois des oeuvres originales et des doujins basés sur des séries existantes, et le H est particulièrement présent et envahissant,
- au Comitia les Cosplay sont interdits au contraire du Comiket,
- pour faire de la place à tout le monde, les journées du Comiket sont basées sur un thème et donc on ne retrouve pas forcément à chaque fois les mêmes cercles amateurs sur les 3 jours,
- Concernant le Comiket je n'y suis allé que le troisième et dernier jour, car c'est celui où il y a le moins de monde : c'est un lundi et le thème est « création originale » - même si on trouve tout de même un peu de tout.
- en raison de son importance le Comiket ménage tout de même une zone pour les professionnels mais ces derniers sont clairement isolés et il faut vraiment le vouloir pour les trouver car ils ne sont pas sur le cheminement « normal »

Sachant que t'es venu que le 3e jour et que t'as trouvé que y'avait beaucoup de H, ce que j'ai vraiment pas ressenti, t'as bien fait de pas venir le 2e jour, t'aurais fait une overdose. Ensuite, les thèmes de chaque jour du comiket a changé cette année. Jusqu'à présent, c'était Fujoshi/Shonen le 1er jour qui était un vendredi, Touhou/TM le 2e et Original/H/JV le dernier, en gros. Pour le C84, ils voulaient essayer de réguler les visiteurs et c'est passé en Fujoshi/JV/Shonen le 1er jour qui était un samedi, Original/H le 2e et Touhou/TM/Nanoha/Love Live/IM@S/autre oeuvre très populaire/JV le dernier. C'était pas génial parce que le samedi, tous les mecs étaient chez les pros, c'était du suicide d'y aller, le dimanche tout le monde était dans les allées, le dernier y'avait personne parce que c'est lundi. Fin c'est un personne relatif au Comiket, ça devait quand même faire 140 000 personnes.

Pour les cercles présents, il faut savoir que normalement un cercle ne peut participer deux jours au Comiket. Le seul moyen qu'il a de revenir un autre jour, c'est de proposer un autre produit, en rapport avec le thème de la journée et du coup d'avoir que des produits différents chacun des deux jours.

Les professionnels, c'est un arrangement avec les organisateurs. Ils sont présent au Comiket et se font masse de thunes et en échange, ils ferment les yeux sur la parodie qui reste, erm, illégale.

Citation:
Le Comiket occupe tout le Tokyo Big Sight, c'est à dire les 2 grands halls Ouest, les 2 halls moyens Est et la tour de conférence. C'est dans la tour de conférence que se trouvent les professionnels mais pour arriver à l'entrée de leur zone il faut sortir dehors et passer d'abord par la zone réservée aux photos des Cosplayers. Il faut traverser de bout en bout cette zone et à la fin c'est l'entrée de la zone professionnelle! La sortie par contre nous ramène directement à l'intérieur du Tokyo Big Sight. Vous l'aurez compris il y a une entrée et une sortie distincte et l'entrée est assez loin du coeur de la convention ^_^
Quant au Comitia il n'occupe généralement qu'une partie d'un des 2 grands halls Ouest (quand nous y sommes allés il y avait un évènement Pokemon dans l'autre hall Ouest).

T'as inversé Est et Ouest. C'est les 2 halls Est qui sont gigantesques. Dans les faits, il y a 2*3 halls en Est, soit 6 halls, et le Comitia en occupait 2. Les pros étaient en Ouest 4, nommé ainsi parce que c'est le 4e étage, et le vrai moyen pour y aller, c'était de sortir au niveau des restaurants, de tourner de suite à gauche, monter un escalier, traverser une cour où traîne quelques cosplayers et de rentrer par l'arrière du hall 4. Tu faisait le trajet en 5 minutes au lieu des 20+ minutes de queue en extérieur.

Citation:
quand nous y sommes allés il y avait un évènement Pokemon dans l'autre hall Ouest

Juste pour l'anecdote, sur les 3 halls Est qu'occupait l'event Pokemon, il y en avait un qui était exclusivement utilisé pour ... la gestion de la queue !

Citation:
Pour entrer dans ces conventions il faut avoir acheté le catalogue des cercles présents (soit à l'avance soit sur place). Néanmoins le Comiket brasse tellement de monde qu'on ne vérifie pas que vous avez bien le catalogue sur vous car on part du principe que c'est tellement grand que sans le catalogue vous ne pourrez jamais trouver ce que vous voulez (même si ça occulte le cas de récupérer le catalogue sur le net de façon illégale...).

Non non, le Comiket est véritablement une des seules (la seule ?) convention Otaku japonaise qui soit véritablement gratuite. Si t'achètes pas le catalogue, t'as méchamment perdu parce que c'est gigantesque et tu trouveras jamais ce que tu cherches mais tu peux complètement ne pas acheter le catalogue.

Citation:
Enfin concernant le Comiket évoquons que les cercles sont divisés en 4 catégories en fonction de leur popularité et donc de la queue qu'ils peuvent générer :
- les cercles à l'intérieur des allées : il y a peu de place pour circuler et sont donc placés là les cercles les moins populaires,
- les cercles aux extrémités des allées : il y a un espace plus grand entre chaque allée, et donc il y a plus de place pour les éventuelles queues,
- les cercles mural intérieur : ce sont les cercles qui sont placés contre les murs des halls et où il y a pas mal de place entre eux et les allées normales : il y a toujours de la queue pour ce type de cercle,
- les cercles mural extérieur : ils sont placés eux aussi contre les murs mais à côté d'une sortie : leur queue est énorme et démarre à l'extérieur du hall! Certains de ces cercles sont en rupture de stock dès la première heure^^

Il écrit ça tranquille pépère mais vous pouvez pas vous rendre compte de ce que cela signifie sans le vivre. Le cercle muré exterieur, ça veut dire que la queue part à l'extérieur des halls, ce qui signifie que vous faites la queue en plein soleil, à avancer à rythme d'escargot et espérer que les produits qui vous intéressent ne soient pas sold out avant que vous arriviez. C'est épuisant mentalement et physiquement. Je l'ai fait une fois, le samedi matin pour récupérer ce qu'Hakka-ya avait sur son stand et les jours d'après, je me contentai de passer au niveau des cercles murés vers 13h30/14h00. Certains étaient déjà totalement sold out et étaient repartis mais il y en avait un certain nombre où il restait du stock sur leurs réimpressions d'anciens Doujin et si vous voulez pas à tout prix la dernière nouveauté, c'est largement suffisant.

De manière générale, le Comiket est officiellement ouvert de 10h00 à 16h00 mais à partir de 14h00, il commence à y avoir des trous dans les cercles et vers 15h00, il reste plus grand monde. Cela dit, ça m'a permis de parcourir tranquille le hall Touhou le dimanche aprem à partir de 14h30 et j'ai looté des trucs intéressants. A vous de voir comment vous voulez gérer votre Comiket. Se réveiller à 4 heures du mat comme des warriors, on l'a fait le dimanche pour l'original/H, ou arriver tranquillement vers 8/9h, ce qu'on a fait le lundi, voire débarquer à midi comme des fleurs et récupérer ce qu'il reste (plus grand chose mais suffisamment). Pour ceux qui sont curieux, en arrivant à 5h40 le dimanche, on est rentré un peu après 10h30 dans le hall. Déjà, je trouve qu'on est arrivé tard mais si t'arrives après 7h du mat, t'as genre perdu parce que t'as plus d'une centaine de milliers de personne qui font la queue devant toi.

Autre chose, si vous vous êtes déjà demandé pourquoi le Comiket ne dépasse pas les 600 000 visiteurs, c'est tout simplement qu'il ne peut pas. Pour des raisons de sécurité, il ne peut y avoir plus de 200 000 visiteurs par jour dans le Tokyo Big Sight et les chiffres sont donc revus à la baisse pour que l'event ne soit pas interdit. Le dimanche, jour du H/original, du C84, il y a eu dans les faits pas loin de 240 000 visiteurs mais les chiffres officielles sont autour de 194 000. C'est aussi une raison officieuse de la "gratuité" du Comiket, c'est qu'il est du coup impossible de prouver à 100% le nombre de visiteurs et les chiffres peuvent donc être modifiés ainsi.

En conséquence du nombre de visiteurs, il fait chaud et humide. Le dimanche a connu un pic à 39°C pour 90% d'humidité et si vous leviez les yeux, vous pouviez voir du brouillard dans le hall, ce qui était absolument impressionnant à observer. Et si un jour vous comptez allez au Comiket, retenez à tout prix ce conseil : protéger-vous ! La queue du Comiket a lieu dehors, en plein soleil, si vous faites celui d'été bien sûr, pendant plusieurs heures. Venez impérativement avec une casquette qui couvre la tête (pas ces idioties de truc qui sont troués au sommet du crane), cachez votre cou avec une petite serviette et amenez à boire. Venez avec une bouteille d'un litre et demi remplie à ras-bord puisque vous allez en boire la moitié juste en faisant la queue à l'extérieur. Il y avait en gros une insolation tous les 1/4 d'heures, ne devenez pas ces guerriers qui tombent avant même le début du combat. D'ailleurs, la serviette que vous avez utilisé pour protégez votre cou, ne la rangez pas, vous en aurez besoin pour vous éponger à l’intérieur. Mettez soit un T-Shirt conçu exprès pour le sport soit une chemise très fine et vous ouvrez les boutons du haut parce que vous allez suez comme des porcs. Si vous prévoyez d'acheter beaucoup, venez avec un grand sac à dos. Certains cercles vendent des sacs personnalisés mais c'est du sac de genre 1 mètre de long et 40 cm de haut, c'est méga gênant dans la foule du Comiket. J'utilisais un sac à dos Décathlon de 50 litres et je vous garantis qu'il m'a énormément aidé.

Citation:
J'ai acheté un certain nombre de doujins mais aucun H même si j'ai été tenté par un cercle mural intérieur qui proposait un doujin H sur Chiho de Hataraku Maou-sama : en évaluant le stock qui restait ainsi que la file ça me semblait jouable mais je n'ai pas eu envie au final de passer du temps dessus – si c'était Emi j'aurais pu me laisser convaincre^^

Y'avait un Doujin complètement pas Safe d'Emi le 2e jour, c'était un cercle d'extrémité d'allée, j'aurai complètement pu te le prendre.

Citation:
Enfin il faut savoir que le marché du doujin au Japon est un vrai marché qui génère pas mal d'argent. Dans les grandes boutiques d'Akihabara (par exemple) il y a toujours au moins un étage consacré aux doujins et c'était amusant de constater que le jour suivant la fin du Comiket la plupart de ces étages étaient fermés pour faire entrer le stock provenant du C84!

Sauf l'Animate. Ce qui est étrange parce que celui d'Ikebukuro propose des Doujin pour Fujoshi. Ca m'avait perturbé à l'époque, ça me perturbe encore maintenant, dès fois j'en fais des cauchemars, j'espère qu'un jour je pourrai me regarder dans un miroir et me dire "L'Animate d'Ikebukuro a des Doujin mais pas celui d'Akiba ? Quelle importance ?" mais malheureusement, j'en suis pas encore à ce stade. Par contre, je me souviens carrément plus de ma journée du mardi. J'ai fait quoi à part mourir à cause du Comiket ? ange, tu te souviens de ce qu'on a fait le mardi ? Si on était ensemble ce jour-là ?

Citation:
J'ai également tenté ma chance à une loterie Fate/Zero où j'ai gagné un petit Gilgamesh que j'ai offert à TYPE-MOON France!

Lol nope, tu me l'as revendu 500 Yen. Puis le Gil est à moi, pas à l'asso. C'est les deux posters par contre que Kei et toi avaient offert à l'asso.

Citation:
J'ai retrouvé d'ailleurs cette photo du Mandarake :
http://i.imgur.com/wKhuiq1.jpg
Le bâtiment fait 7 étages et ils ne font que de l'occasion. Chaque étage n'est pas particulièrement grand, même s'il y a beaucoup de choses. La répartition des étages est la suivante :
- Rdc : rachat de produits d’occasions
- 1er étage: Cosplay et poupées
- 2e étage: Manga
- 3e étage: pornographie pour hommes
- 4e étage: pornographie pour femmes
- 5e étage: CD – DVD et Jeux
- 6e étage: Jeux et cartes à collectionner
- 7e étage: Jeux, figurines et divers produits collectors

Ah bien essayé mais pas exactement. Le 6e étage, c'est les figurines Sentai et les cartes à collectionner, le 7e les figurines plus normales et les figs d'oeuvres occidentales. Les jeux, c'est que les 5e et de mémoire, c'était que du collector et du oldies. D'ailleurs, lors de ma première visite à Akiba, je suis resté coincé une heure et demi dans le bâtiment parce qu'il s'est mis à pleuvoir des cordes et j'ai passé tout mon temps au 3e étage à trainer dans le rayon des Doujin H. Mais j'étais pas encore efficace dans mes recherches parce que j'avais pas encore retrouvé le mode de rangement des Doujin. Cela dit, même maintenant, j'ai toujours pas vraiment réussi à comprendre comment sont rangés les Doujin destiné à un public féminin. Celui pour mec, easy modo, s'il est neuf c'est pas artiste/cercle, s'il est d'occas, par série. Celui pour public féminin par contre ... Y'a du classement par oeuvre et du classement par pairing ok mais l'ordre, aucune idée.

Citation:
Enfin c'est également à Akihabara où un soir en passant devant une grande enseigne nous avons entendu soudain des annonces faites en français. Nous avons mis 10 secondes avant de réaliser que ce n'était pas normal^^ Je ne me souviens plus du tout de ce que l'enseigne et l'annonce vendait mais le dire en français... je ne pense pas que grand monde le comprenait^^ Même si on comprend que c'est hype^^

Des croissants et autres trucs dans le genre. Par contre, l'annonce était en franponais avec un accent japonais et même nous on était pas vraiment sûr du contenu de l'annonce. But oh well #japan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Mar 12 Nov 2013 14:49 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Bon en te lisant je suis tout de même rassuré : je n’ai pas commis de grosses erreurs, juste des coquilles sur certains détails, donc ça va^^
Par contre concernant le Comiket j’étais persuadé que tu m’avais dit que le 3e jour c’était « création originale » mais je comprends maintenant que c’était l’organisation traditionnelle et c’est vrai que pour ce Comiket ils ont bougé pas mal de choses par rapport à d’habitude^^
En tout cas le point important c’est bien que chaque journée soit basée sur un ou plusieurs thèmes spécifiques.
Et il y avait donc un « raccourci » pour se rendre dans la zone professionnelle ? Heureux de l’apprendre^^
L’Animate d’Akihabara n’a pas de section Doujin ? C’est une spécificité que j’avais loupé^^ Mais c’est vraiment une exception du coup^^
Pour ta question sur le mardi, nous avons fait une journée en duo avec Kei à Shinjuku : Parc Shinjuku Gyoen puis secteur de la Mairie. Et je ne sais plus ce que les autres ont fait mais je pense qu’au moins Grimm a fait un tour à Akihabara. En effet je me souviens qu’il m’a raconté qu’il n’avait pas pu entrer à certains étages de boutiques car justement ils étaient en train de rentrer le stock du C84.
Je t’ai revendu le Gil de la Loterie ? Et pour ton compte ? Maintenant que tu me le dis ça me revient effectivement ^^
Sinon pour revenir au C84, un autre point qui m’a marqué : c’était de voir des cercles qui avaient déjà tout vendu (stand remballé avec chaises remises sur la table) alors que juste à côté on avait parfois un cercle qui n’avait a priori rien vendu (les piles de leur Doujin étaient encore impact et parfois très haute). On sait que tout le monde ne peut pas vendre mais ça faisait de la peine de voir certains cercles en mode flagrant d’échec…

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Mar 19 Aoû 2014 18:02 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2491
Localisation: Nulle part ailleurs
Merci l’ange pour cette visite du Japon avec pas mal de photos à l’appui, ça donne son effet ! Si j’ai l’occasion d’y aller je scruterais une nouvelle fois et dans les moindres détails ta review (sans oublier un harcèlement en bonne et due forme par MP ou autre).

En ce qui me concerne j’ai fait dernièrement un séjour en Grande Bretagne, et plus précisément Londres, Edimbourg et Isle of Skye (les Highlands).


Spoiler: Montrer
Image



D’abord Londres, une ville où même si on y passe 10 ans j’ai l’impression qu’on ne pourrait pas tout visiter. Immense et très riche culturellement et historiquement, des lieux mythiques, riches en anecdotes. Des musées et monuments à profusions avec plein de coins sympas. La ville est très cosmopolite et on y trouve toute la gastronomie du monde (heureusement, parce que le fish and chips…). Les guides sont très drôles (l’humour british of course) et on y apprend vraiment pas mal. Le tout est d’être bien préparé, de réserver à l’avance pour éviter les fils d’attentes et de prévoir en plus des habits chauds au cas où (si on est frileux et ça concerne surtout l’Ecosse), sans oublier la Oyster Card pour le métro (The Tube) qui vous permettra d’économiser pas mal sans oublier son côté pratique. Ah oui il faut penser à bien s’hydrater pour éviter les crampes et les vertiges (car on marche pas mal si on veut tout visiter et respecter le programme théorique, ce qui n’est pas évident), il faut juste s’arrêter souvent dans les parcs et profiter de quelques moments de repos.


Voilà quelques photos :

Spoiler: Montrer
Image
Le Grand Hall du Parlement (ayant échappé aux différents incendies de l’histoire de Londres) et où pas mal de dirigeants de par le monde ont prononcé des discours, dont Mandela qui a une plaque gravée en son nom.


Spoiler: Montrer
Image Image

Le parlement et la tour Big Ben, ce dernier étant devenu le nom officieux de la tour car maintenant elle s’appelle la Tour Elizabeth après le jubilé (mais personne ne l’appelle comme ça ^^) On retrouve aussi l’Abbaye de Westminster en face du parlement.


Spoiler: Montrer
Image Image

Tower Bridge et son mécanisme qui montre bien l’importance de la technologie steam dans le Londres de l’époque.


Spoiler: Montrer
Image

Buckingham Palace qu’il ne faut surtout pas visiter vers les 11H00 les jours impairs vu le changement de la garde et où il y a comme une sorte d’hystérie (les poussettes…)


Spoiler: Montrer
Image Image

La scène de Her Majesty’s Theatre avec le célèbre chandelier au milieu avant le début de la pièce The Phantom of The Opera. Marcus Lovett, le fantôme a une sacrée voix !


Spoiler: Montrer
Image

L’intérieur de London Tower, où on voit le Yeoman, la Bloody Tower en face ainsi que la cage des corbeaux domestiqués sur la gauche au fond et qui ne doivent pas quitter la Tower car étant un mauvais présage pour la royauté.


Spoiler: Montrer
Image

Mémorial en l’honneur de tous ceux (la royauté) qui ont été décapités à l’intérieur de la Tower (leurs noms y sont gravés).


Spoiler: Montrer
Image Image

Le fameux Hyde Park avec un très beau jardin fleuri et sa Serpentine.


Spoiler: Montrer
Image Image Image

Bien entendu un must pour la Volonté du D. Je me devais de prendre en photo la statue de Peter Pan à Hyde Park.


Spoiler: Montrer
Image Image Image

Le Natural History Museum et ses animaux et dino (celui là est une réplique).


Spoiler: Montrer
Image Image
Image Image

Le British Museum où on y trouve les vestiges de pas mal de civilisations.

Spoiler: Montrer
Image

London by Night.



Sans oublier la vue panoramique à partir du London Eye que je conseille de faire la nuit, avec une attraction juste à côté assez sympa, le London Dungeon où on fait la connaissance des différents psychopathes que Londres a connus. Et bien d’autres choses…


L’autre partie du voyage s’est déroulée en Ecosse, dans sa capitale Edimbourg ainsi que les Highlands, Isle of Skye plus précisément, là où on trouve les deux clans connus de Skye : les MacLeod et les MacDonald ainsi que les légendes qui jalonnent la région. Par manque de chance (ou alors c’est la norme me diriez-vous) il a plu le plus clair (ou pas si clair finalement) du temps, mais on a pu profiter de certaines éclaircies à des moments clés du voyage.

Passons aux photos pour accompagner le texte :

Spoiler: Montrer
Image Image Image

Contrairement à Londres, Edimbourg peut être visitée en deux jours facilement, la ville est petite et les sites sont assez proches et peu nombreux. Ici par exemple on peut voir Arthur’s Seat, une grande colline qui permet une fois l’ascension faite d’avoir une vue sur la ville d’Edimbourg et ses principaux édifices (Le Scott Monument, Edimbourg Castle, Holyrood Palace, le Parlement Ecossais…).


Spoiler: Montrer
Image Image
Image Image

Quelques clichés pour avoir une idée de la ville.


Spoiler: Montrer
Image Image

Le Musée d’Edimbourg où on peut retrouver la fameuse brebis Dolly, premier mammifère cloné.


Spoiler: Montrer
Image Image Image

Là on commence à monter direction les Highlands avec la ville de Dundee où on y trouve une des innombrables pancartes incitant les Ecossais à voter Yes lors du prochain référendum ayant pour objet leur indépendance. On sent qu'il s'agit là d’un vote historique vu le nombre de fenêtres de maisons un peu partout en Ecosse qui arborent ce Yes. Une immortalisation de la chose n’était donc pas de refus.


Spoiler: Montrer
Image Image Image

Le Loch Ness bien entendu mais on a rien vu sortir de l’eau… dommage.


Spoiler: Montrer
Image Image

Le fameux Eileen Donan juste à l’entrée de Skye. Le château le plus photographié d’Ecosse.


Spoiler: Montrer
Image Image
Image Image

La ville de Portree à Skye, point de chute de ceux qui visitent l’ile. Avec son très joli port.


Spoiler: Montrer
Image Image
Image Image
Image Image

Les Highlands, leurs prairies, leurs montagnes et leurs rivages. Magnifique.


Spoiler: Montrer
Image Image Image

Dunvegan Castle, le fief des MacLeod. Qui possède un somptueux jardin, pas énorme mais très riche, à croire que les MacLeod sont avant tout des botanistes. Sinon quelque chose de très important pour ceux qui comptent visiter les Highlands, et surtout ce château. Prévoyez les lotions anti-midges ! Ce sont de très petits moustiques qui pullulent à certains endroits et qui vous rendent la visite impossible. Vous avez été prévenus.


Spoiler: Montrer
Image Image

Armadale Castle, le fief des MacDonald, assez vaste mais le château n’est pas en aussi bon état comme à Dunvegan.


Spoiler: Montrer
Image Image

Et pour finir, bien entendu quelques animaux, comme les mythiques vaches des Highlands ou alors les écureuils dans St James’s Park à Londres.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Mar 19 Aoû 2014 19:22 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 234
Localisation: Va savoir !
Ouah vous me donnez encore plus d'envie de voyager ! Faites chier ! ><

Plus sérieusement, je les trouve géniaux vos compte-rendu. ^^
Perso, il faudra que j'attende quelques années pour pouvoir me payer un petit voyage ( Au Japon ? ). ^^

Sinon petit point par rapport à la chaleur de Tokyo. Il y a une info de bouche à oreille comme quoi ce serait les gratte-ciel et autres bâtiments à vitres planes qui réfléchiraient la lumière jusqu'à l'emprisonner à notre hauteur à la surface du sol. Il y aussi le béton qui stocke toute cette chaleur en absorbant la lumière.
Voilà pour l'anecdote. ^^

_________________
Spoiler: Montrer
Coucou...tu veux passer ton chemin ou tu veux voir ma... brique ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Dim 14 Sep 2014 23:50 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Oct 2006
Messages: 889
Localisation: Ici.
Bah voilà, ça fait bientôt trois semaines que je suis aux Etats-Unis en tant qu'étudiant/TA dans une université.
Ma candidature avait été refusée au milieu de l'année car j'avais oublié de passer le TOEFL (test international obligatoire pour les étudiants étrangers voulant travailler ou étudier dans un pays anglophone) donc je m'étais résigné à continuer mes études à la Sorbonne quand - surprise- une fille s'est désistée en juillet! Ayant passé mon TOEFL pendant les vacances, on me contacte et je suis pris. J'ai appris que j'étais reçu en plein milieu de mon voyage.... aux Etas-Unis. Donc retour fissa en France, préparation des bagages, de l'inscription administrative et pédagogique à la Sorbonne ET aux States, préparation de ce P*TAIN de VISA de M*RDE (deux semaines de préparation, deux semaines de stress et de galère pas possible, un dossier de 35 documents pour un "entretien" de 20 secondes), adieu à la famille et aux amis, etc. Je suis revenu des States le 31 juillet et je devais arriver à l'université le 18 août. Autant dire que c'était impossible. Je suis donc arrivé en retard, ce qui signifie que j'aie raté une grosse part de ma préparation à l'enseignement.

Bref. Arrivé le 25 août à Chicago. L'avion a pris 9h au lieu de 7h30. Gros stress car j'avais un avion à prendre trois heures plus tard pour le même aéroport. Je sors de l'engin tout crevé, je galère pour passer les douanes, je me rushe pour prendre l'autre avion à l'autre bout de l'aéroport. Ouf, mon vol est retardé. Enfin pas ouf en fait, puisqu'il est retardé de 6. 9h d'avion + 6h d'attente (il est bientôt 22h à Chicago et 5h du matin en France), quand j'apprends que mon avion est annulé en raison d'un gros orage autour de la ville. Espoir ? Un autre avion pour ma ville est prévu à... minuit. Donc moi je me dis "cassos", j'annule mon vol et je prends le car. Je sors donc de la zone duty-free pour demander à ce que mes valises me soient rendues et mon billet remboursé. Refus. Tant pis, je me barre à minuit, sans valises, sous la pluie, en attendant un car à destination de Milwaukee. J'arrive à Milwaukee vers 2h du mat. Ambiance. Je mets je ne sais pas combien de temps pour trouver un hôtel. Le lit est dur comme du bois et j'arrive pas à dormir. Réveil vers 6h du mat. Je marche vers l'université avec mon manteau et ce qui me reste de bagages (une valise au dessus de moi lors du vol + un énorme sac à dos) sous une chaleur étouffante. J'arrive à l'université et je décide de passer directement au campus pour me loger et poser mes affaires avant de peaufiner mes inscriptions:
"Ah oui mais en fait cette année on a eu beaucoup plus de demandes et donc on est dans l'impossibilité de vous fournir une chambre aujourd'hui. Vous êtes sur la liste d'attente"
- Mais je pensais que les étudiants internationaux avaient la priorité.
- Oui mais vous êtes arrivé en retard donc vous n'êtes pas considéré comme un étudiant international dans notre ordi.
- Et la chambre se libérera quand ?
- Aux alentours du 28. 28 Octobre.
J'arrive donc dans le département de français où je dois enseigner. Accueil chaleureux malgré beaucoup de pitié lorsque les gens apprennent mon histoire. Quelques Teaching Assistants me proposent de m'héberger le temps de trouver un appart. Pendant ce temps le secrétariat me harcèle car j'ai beaucoup de papiers à remplir et à envoyer au risque de voire ma paye se réduire, mon statut de prof/d'étudiant disparaître, les portes de l'enfer s'ouvrir, etc. On me dit que j'ai raté beaucoup de séances:
"Pas grave! Je suis assistant, j'aurais qu'à regarder le prof et après j'interviendrai quand il me le demandera!"
- Hein ? Ah mais le TA il ne fait pas ça. Tu as une classe pour toi tout seul. Tes étudiants n'auront que toi tout le semestre. Ils n'apprendront le français que par toi!
Angoisse.
Bonne nouvelle: j'ai un bureau, mon nom sur la porte avec mes horaires. J'ai un programme très flexible, j'enseigne à deux classes une heure par jour. En tant qu'étudiant, je prends tous les cours sur la littérature irlandaise disponibles car c'est le sujet de mon mémoire. Les cours sont géniaux mais - horreur- quelques uns de mes étudiants prennent les mêmes cours. Vive l'autorité après ça.

Trois semaines plus tard, donc aujourd'hui, je viens de quitter le canapé des TAs qui m'ont hébergé et j'arrive dans un appart sans électricité pour une semaine. Je dors la première nuit dans le froid, sans matelas et sans couverture. Oui, ça fait mal. J'ai toujours pas rempli la moitié de la paperasse administrative.

Les TA qui travaillent avec moi sont géniaux, ainsi que les professeurs qui apportent leur soutien. Je sens que j'avance lentement vers la voie de l'enseignement. Je chouchoute mes étudiants (qui sont souvent plus âgés que moi: ça va de 18 à 67 ans! J'ai une fille enceinte, un ex-soldat qui veut reprendre ses études, un ex-étudiant qui s'est fait viré de son ancienne fac, deux-trois glandeurs, deux-trois fascinés). Avec mon accent, les étudiants me demandent tout le temps si je suis Français ou Britannique... Ils me demandent aussi quel âge j'ai (avec ma tête imberbe). Je leurs réponds que je viens du Cameroun et que j'ai 32 ans. Certains me croient, mouahaha. Je me rends compte que j'ai plus envie de parler avec eux en anglais que de leur enseigner le français. Je leur ai fait remplir une fiche avec quelques questions personnelles pour m'aider à mieux les connaître ("quel est ton film/roman/groupe de musique préféré?", "quand est-ce que tu t'es déjà senti valorisé dans ta vie scolaire ?", "Pourquoi le français ?") et j'ai eu des réponses parfois barbantes, parfois incroyablement fortes et personnelles.

Mais je n'ai pas eu le temps de visiter Milwaukee T__T Espérons que j'en aurai l'occasion le semaine prochaine. De toute façon j'ai toute l'année !

Des nouvelles bientôt, très vite !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Partir et Voyager
MessagePosté: Lun 2 Fév 2015 12:45 
1 Berry

Inscription: 01 Fév 2015
Messages: 2
Hello, moi je suis parti en Allemagne, Russie, Danemark, Estonie, Suède.
Cette année je par en Angleterre (4 ème)avec l'école, et l'année prochaine en espagne (3 ème). Je dois aussi aller aux États Unis et au Québec l'année prochaine.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com