Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 176 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6, 7, 8 ... 12  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 9 Juil 2014 08:12 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 93
Bojour tout le monde
Alors voici mon classement:

trAnGRESSION 1 point.

Noob vs hacker 2 points.

La conscience d'Arthem 3 points.
Noissergsnart 4 points + COUP DE COEUR.
Le guerrier Tsan 5 points.
Ukcisfodjlhik 6 points.
Illusions 7 points + COUP DE COEUR.
Franchir ou ne pas franchir telle est la question 8 points.
Aller simple 10 points.
Deux scribes pour l'humanité 12 points.

Bravo à tous continuez comme ça
Au revoir et bonne vacances à vous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Jeu 10 Juil 2014 12:08 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Pas mal de bon texte cette année ! Se fut dure d'établir un classement, car c'est très

Enfin voilà.

Les textes qui repartent bredouilles ( Désolé les copains ! )


trAnsGRESSION : Pas mal l’histoire fantasitque bien que classique,et pas très réaliste. La faire raconter à un adulte, ou jeune adulte aurait peut être été plus plausible. Tout de même : une fin bien écrit, et l’ensemble plus pas mal ! Mais pourtant, y a mieux, désolé ! ^^ Donc 0 pt ( Pas loins du top pourtant )

Onanisme d’un yaourt de fruit : Très spécial, assez bien écrit, sa passe. Concernant le scénario, j’ai du mal a m’y retrouver comme pas mal de gens. Je me demande juste se qu’il se passera après que le personnage transformer aura finit sa besogne e avec l’ancien personne ( qui vas être découpé ). Donc 0 point. Encore pas loin du top ! ^^

Lucie ou rien : L’histoire est un peu difficile a aprehender a début, beaucoup de dialogue se qui est un peu lourd, et pas assez de description ( a mon gout ). Par contre la fin est beaucoup mieux, pas forcément extrêmement surprenante mais quand même j’aime bien. Cependant 0 pt

Plat du jours : Y a de l’idée mais je trouve que le dialogue n’est pas du tout claire, on ne comprend pas du tout qui parle quand, par moment c’est flou, décousus. La forme déteint beaucoup sur le fond et rend le texte assez moyen. Donc 0pt

Noob vs Hacker : Y a un peu d’idée mais après le texte ne te transporte pas vraiment, il reste trop plat, et l’histoire est menée maladroitement. D’ailleurs pourquoi un Hacker irai combattre un Noob ? 0pt

Noissergnart : Sympa. L’idée est pas mal mais sans gros plus. Donc bon, peut être qu’il manque de ‘humour pour que sa passe mieux. Voilà donc 0pt

Pour toi: Fait a la vas vite, ou en tout cas sa donne l’impression. Quand on fait un truc court autant le peaufiner tellement qu’on reste tout de même sur le cu à la fin… ---> 0pt

Coco l’asticot de retour encore et toujours : Un petit effort pour enrichir l’histoire ? :D Sympa mais je préfère garder mes place aux chaud. Donc pour Coco 0pt

Transgresser : J’ai du mal avec les texte comme celui çi. C’est une idée intéressante mais c’est tourner un peu facilement.0pt

Aller Simple : L’écriture est sympa mais le scénario n’es pas extraordinaire.0pt



Les textes qui ont des points ! ( Youhou ! )

10 -Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui a écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre ! : Mouais, je suis que moyennement fan. Y a de l’idée ( par exemple le titre ou encore la fin, mais… y a mieux ! Tout de même1pt

9- Ukcisfodjlhik
: Pourquoi ce titre ? J’aime bien le contexte, encore que je trouve justement pas le lien entre les parties du texte. Je trouve qu’elle est plutôt bien cette histoire mais je pense comme pas mal d’autre que le faite qu’on ne comprenne pas grand-chose tue un peu l’histoire, avec les personnages, les description. Néanmoins l’idée est cool, j’aurais aimé tout de même plus de lien peux être et des petits textes moins compliquer. Donc 2pt

8 -Le tournois des bienfaiteur : Très, trop classique : on connais tous l’histoire et sa fin. C’est bien écrit, on lit sa tranquilllement mais sans plus. So 3pt

7 - Un fameux flash : Sympa, j’aime bien li’dée de la boucle sans fin même si on ne sais pas trop pourquoi se flash ? Enfin c’est bien écrit et sa coule tout seul. Donc 4pt !

6 - Le guerrier Tsan : Pas mal. Pas mal du tout même. En faite j’ai bien aimée l’écriture, l’idée en général mais je trouve que par moment ce n’est pas claire… Enfin bref, mon ressentit me fais dire ça. Donc 5pt !

5 - Cui bono : Très interessant idée du texte caché par le code barre et surout le message de la curiosité, qu’il ne faut pas en apprendre de trop sinon, c’est la panique, que la science tue l’Homme. Peux être le reste trop vague mais un très bon texte tout de même. Je ne pensais pas le mettre si haut mais finalement il c'est retrouver là... 6pt !

4- Deux scribes pour l’humanité : Un récit historique qui débutait bien. Les coupures je les ai pas trop apprécié mais bon… Concernant le style, les énumérations étaient peut-être un peu lourdes, au bout d’un moment. Toute fois l’idée est bonne, mais le récit va un peu vite. Pour tout ceci je donne 7pt !

3- Franchir ou ne pas franchir, telle est la question : Le style est très bien maitriser, car il arrive facilement à allier phrase et mot commun à d’autres métaphore excellente ( a faire pleurer une luciole, excellent ). Pour l’histoire, j’aime bien l’idée, et l’histoire est très bien amenée. Après peux être que la fin n’est pas assez claire mais en même tant le sujet n’est pas facilement explicable. Fait réfléchir en tout cas. 8 pt !

2 -Illusion : Converser avec des illusion très beau, texte encore bien amené, très beau, très bien écrit également, avec un style ( phrase courte ) très bien maitrisé, une fois de plus. Quand au message sur les illusions de la vie, il est tout simplement très intéressant et fait réflechir. Très bon texte. En faite je pensais le mettre à égalité avec celui du dessus mais faut bien qu'il y en ai qu il y en ai un qui gange... donc 10pt !

1 - La conscience d’Arthème : Excellent. On rentre dedans directement, et le texte est extrêmement bien travaillé. Le texte est super bien construit, fait rêver. Et tout le texte batît sur l’imaginaire de cette personne, c’est vraiment excellent : gros bravo et coup de cœur. Et de plus : 12pt !



ps : je n'ai mis qu'n seul coup de coeur, parce que les autres texte, bien que je les ai vraiment bien apprécié, je ne les ai pas "kiffé grave " pour être vulgaire. De plus certain pourrait tout de mêm pretendre en avoir 1, mais dans ce cas, d'autre le réclameront aussi. Donc, pour ne pas a avoir encore à trancher entre différent texte excellent, je préfère garde ce deuxième coup de cœur pour moi.

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Lun 14 Juil 2014 17:03 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
20 textes ! Plus que l'année dernière ! Qu'est-ce que je suis content.
Mais où sont tous ces gens qui ont écrit ? Et les autres ? Allez, allez, on ne fait pas les timides et on vient voter !



Hors top


Deux scribes pour l'humanité
Beaucoup de descriptions, sans savoir vraiment où ça va. Ça m’a semblé superflu. Ça ne m’a pas passionné des masses je dois le dire. Et la fin ne m'a pas marqué plus que ça.


Transgression
Alors faux, ne pas tuer un compagnon d’équipage n’est pas la seule règle du navire de Barbe Blanche. Il y en a au moins une autre : un objet revient à celui qui le trouve en premier — et c’est pour ça que Marshall D Teach a été obligé de tuer Satch, car celui-ci avait trouvé le yami yami no mi (à noter qu’il y a aussi des règles tacites, assurant la cohésion de l’équipage, un savoir-vivre, etc). Donc juste pour ça, je te mets hors du top. Voilà :o


Noissergsnart
L'un des textes qui a choisi de faire une transgression de forme. Le côté brain storming ne m'attire pas bien. J'ai plus l'impression d'un manque d'idée que d'une volonté réelle de faire un texte qui dans sa forme serait une transgression de codes officieux.


Onanisme d’un yaourt de fruits
Ayant lu le texte tout en ignorant ce que signifiait onanisme, je suis passé la première à côté du texte. Les fois suivantes ne furent cependant guère mieux car je n’ai pas compris où était la transgression. De ce que j’ai compris, le mec s’auto-mutile en se prenant pour quelqu’un d’autre. En l’occurrence le diable. Mais où est la transgression ? Je passe à côté de quelque chose… A voir si un commentaire m’éclaire, auquel cas cette nouvelle restera hors top.


Noob Vs. Hacker
J'ai trouvé le texte lourd, et j'ai eu quelques difficultés à ne pas décrocher en cours de route. Le thème d'un combat dans un jeu vidéo avec pleins transgressions est pas mal cela dit. Ça me rappelle la série Noob ^^


Un fâcheux flash
Un texte qui m'a posé quelques problèmes de compréhension. Si pour autant j'ai trouvé en quoi consistait la transgression, avec le gardien qui ne respecte pas les consignes, le twist de fin m'a paru assez énigmatique, pour ne pas dire occulte. Je n'ai pas trop compris ce qui se passait. j'espère un éclaircissement d'ici là. En attendant un autre commentaire, ce sera du hors top.


Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre !
Je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser du texte. Expliciter les tenants et aboutissants du texte, est-ce de la transgression ? J’ai encore à faire là, à un accord tacite, à une règle officieuse, écrite nulle part mais que tout le monde suit, et qui ici n’est pas respectée. Enfreint donc. C’est comme pour Ukcisfodjlhik. Il est question d’une transgression de forme.
Après, la question que je me pose est : est-ce que la seule transgression de forme peut se passer de fond ? J’avoue qu’avoir une déconstruction du récit, sans fond me manque. Par ailleurs, c’est amené avec d’énormes sabots, pas fin du tout. L’idée pourrait être bonne, mais présentée comme ça pour moi ça ne passe pas. Je ne suis pas fan non plus de la défense anticipée du texte. Ça va au-delà de l'explicitation des tenants et aboutissants, et pour moi ça va trop loin vis-à-vis de la tenue du concours (motus et bouche cousue pour les auteurs durant la phase de votes. Il n'y a plus que des lecteurs). Ce sera donc en hors-top.


Plat du jour
Il est marrant de constater que certaines choses seront considérées comme n’allant pas de la transgression et que d’autres, par leur nature même, si. Cette nouvelle en est l’exemple typique avec pour sujet le cannibalisme, qui va faire horreur et qui génère de l’incompréhension, du malaise. Comme si quelque chose était brisé, enfreint. N'y a-t-il pas un tabou ? (et d’autant plus quand il s’agit de se nourrir). Je trouve le thème intéressant, et il me donne matière à réflexion sur les autres textes, dont je n’ai peut-être pas attribué le caractère de transgression. Ne le reconnaissant pas.
S'il est hors top, en dépit d'un bon thème et ma foi d'une chute bonne même si prévisible, c'est parce que j'ai je l'ai trouvé quelque peu suffocant avec ces dialogues, pour si peu de description. Quelques phrases d'accroches, de description n'auraient pas été de trop pour moi.


Pour toi
C'est mignon tout plein, ça respecte le thème. A priori il ne faudrait rien de plus. Par sa simplicité se texte fait son charme. Toutefois, préférence personnelle, je préfère les nouvelles un peu plus construite.


Coco l’asticot, de retour encore et toujours
Très amusant. Peut-être rien à voir, mais culture légitime contre culture non-légitime ? Il aurait pu limite être dans le top celui-là, j'ai hésité. Et puis finalement j'ai fait mon choix.





Top 10


10ème — Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question 1 point
J'ai bien apprécié la chute, avec le mur et le dilemme que représentait la ligne. Le personnage principal est bien loufoque et est par conséquent plaisant.


9ème — Lucie ou rien 2 points
Chouette nouvelle que voilà : machine à remonter dans le temps, règles et interdits. C’est linéaire comme vision et ça évite les paradoxes. Ce qui n’est pas plus mal. J’ai senti qu’à la fin, le jeune homme retournerait l’arme contre le voyageur. J’ai eu raison. Mais ça n’en demeure pas moins un joli twist. Un peu dubitatif sur le monde apocalyptique dépeint. M’enfin…


8ème — Ukcisfodjlhik 3 points
Un potin sur un fils prodige, un gamin trop heureux de revoir son père pour se fâcher de ses mésaventures, une troupe d’heroic fantasy dans une grotte avec une porte, une autre dans la neige… A la limite, tout ne pourrait être qu’une même histoire, dont des passages auraient été sélectionnés. M’enfin, il n’y a rien de flagrant. La transgression porte à priori sur la cohérence qu’on attend d’une histoire. Règle tacite, règle d’usage à suivre, au risque de se retrouver contesté, critiqué. Même le titre par son non-intelligibilité se pose en décalage avec les pratiques littéraires courantes. Parce qu’il faut dire que donner un titre à une histoire dénuée de sens, c’est finalement lui donner du sens. Dans le même temps, les bouts d’histoires pourtant, eux, intrinsèquement ont du sens, du fond.
Il y a bien une sorte d’infraction. Ça me plaît et en même temps, peut-être pas. Il y a quelque chose qui manque... Un fond ? Alors que c'est pour le non-sens que je vote pour lui. Un peu mal à l'aise...
Ce texte a failli être hors top. A vrai dire, je savais pas trop où le mettre. Finalement je le mets à la huitième place, derrière des textes que j'estime et devant des textes que j'ai apprécié, mais peut-être pas assez pour aller plus haut.

Au passage, je ne suis pas d’accord pour dire que la perception de l’homme soit une transgression du réel. Baisée oui, tout comme celle de n’importe qui, mais transgressée ? Est-ce qu’on peut dire d’un regard, d’une retranscription (et ce deuxième point offre un nouveau biais dans ce qui est relaté), que cela fait preuve de transgression parce qu’elle ne serait pas en accord avec le réel ? Il n’y a pas de règles, ni de lois. Personne ne sait à quoi ressemblent réellement les choses, parce que personne ne voit réellement les choses. Pas même ceux qui se prétendent objectifs.


7ème — .trAnsGRESSION. 4 points
L’agression dans la transgression ? C’est la piste que semble donner le titre. Alors soit, pourquoi pas. Je ne trouve pas ça spécialement folichon (ou alors est-ce qu’il faut plutôt aller du côté de la transgression de la nature, avec une revenante), mais j’ai grandement apprécié cette nouvelle. J’ai été tout de suite pris dans l’ambiance, avec le papi qui s’emballe et qui semble oublier l’âge de son interlocutrice au fur et à mesure de son récit (pauvre gamine). Rien à dire de plus, si ce n'est que j’ai passé un bon moment ^^


6ème — La conscience d’Arthem 5 points
La transgression devrait-elle forcément être actée ? C’est peut-être ce que beaucoup de personnes ont pensé en écrivant leur texte. Mais on peut être tout autant dans le thème, dans la projection d’une transgression. Qui ici n’est pas l’infraction à une règle, mais simplement le désir d’un impossible physique (règle physique alors ?). La thématique est abordée de façon intéressante, avec différente facette de la conscience, ou alors différentes consciences, qui se bat contre une réalité : prisonnier d’un corps de chair, au point d’en devenir indépendant et de se représenter en idéal. La fin me laisse un perplexe, car au travers de la dernière phrase, je ne sais pas s’il y a un passage à l’acte (se lever, se regarder dans le miroir) ou si c’est juste imagé, pour signifier qu’il rêve de plus belle. J’aimerai bien avoir une petite explication sur cette phrase-là quand le concours sera fini. En tout cas, un texte ma foi fort bien écrit.


5ème — Le guerrier Tsan 6 points +
Nouvelle cool ! J’ai bien aimée cette histoire de décompte qui finalement, amène à la réalisation imaginaire d’une vengeance. Une transgression imaginée et pas de fait, voilà qui me plaît. J’ai apprécié cette nouvelle et elle mérite amplement cette cinquième place.
J'ajoute un point coup de cœur pour une raison qui sera expliqué en fin de paragraphe suivant.


4ème — Le tournoi des bienfaiteurs 7 points
Une nouvelle bien sympathique d’une grande fluidité. Ça se lit tout seul ! Concernant le thème, car c’est ce qui m’importe, son application est simple. Un soulèvement à la fois contre les militaires et leurs ordres, mais aussi une rébellion contre le tournoi en lui-même, puisqu’il n’a pas commencé et qu’il commencera sans ces participants-là (s’il commence tout court d’ailleurs !). C'est plutôt simple, m'enfin l'histoire, le style m'ont grandement plu. J'ai hésité entre elle et le guerrier Tsan. A la relecture, le guerrier Tsan l'emportait, mais à la première lecture, j'étais davantage satisfait par le Tournoi des bienfaiteurs. Aussi, je décide de mettre Le tournoi des bienfaiteurs devant, et Le guerrier Tsan derrière, mais avec un point coup de cœur en compensation.


3ème — Illusions 8 points
On rentre dans le top trois !
Ce texte est une expérience du deuil — relatif toutefois, la personne étant physiquement vivante du moins je crois (mais ça n’a pas grande importance au final). On peut parler d’un détachement du narrateur et c’est d’ailleurs ce terme qui me semble faire le plus sens. Un oubli, une dissolution, une rupture d’une promesse d’unité. Le fameux « nous » du texte. Voilà ce qui caractérise ce détachement, en réponse à la trahison, le suicide étant une rupture du « nous ». Et c’est finalement en cette rupture que porte la transgression. Un texte assez subtil qui m’aura fait recommencer le texte plusieurs fois. J’espère ne pas me tromper dans la lecture que j’en fais — et qui je le sais, l’a été aussi pour d’autres personnes. Au point de provoquer débat ^^
J'ai bien apprécié en tout cas.


2ème — >> Cui Bono ? << 10 points
J’aime énormément ce texte. Déjà le cui bono en interrogation et les trois première lignes, qui font écho à la fin à la question de la responsabilité. A qui la faute du caractère publique de l’événement relaté ? On a plusieurs personnages qui peuvent être pointé. Les scientifiques d’abord. Il semble entendu qu’ils détiennent des informations ne devant pas être divulguées. Et tout de suite après eux, le sujet devient les « gens ». Difficile à dire... Le personnage suivant est le lecteur. Celui-là même qui a transgressé l’avertissement pour aller lire le texte, et qui par sa relative curiosité (n’oublions pas le contexte du concours) participe à la publicité de ce dernier. Enfin, nous avons l’auteur (pouvant peut-être se confondre avec le narrateur ?). Car qui a mis à disposition le texte ? C’est bien lui. Et d’ailleurs, si le narrateur se plaint de l’indiscrétion, il dit : « Toutefois, ce récit méritait d’être connu du plus grand nombre ». Voilà qui est paradoxal ! Ajoutons à cela le tour de force du texte, qui n’a pas de début ni de fin, puisque tournant en rond, et je ne peux qu’applaudir. Je dis bravo ! C’est très bien pensé.
A mon sens le texte qui a su le plus intelligemment tiré parti du thème !


1er — Aller simple 12 points +
Excellent ! J’ai beaucoup aimé. Tout un jeu autour de la transgression, de part et d’autre. Où la loi porte sur un détail, un pan, mais omet une autre dimension. Ici donc, la vie est la valeur suprême, et la mort à contrario, le pire des châtiments. Mais c’est ce qui fait que la torture, qui n’ôte pas la vie et n’en prolonge toutefois pas le confort de par la souffrance générée, devient ici la solution de sortie au dilemme présenté par la narratrice ! C’est intelligemment écrit je trouve. J’aime beaucoup le jeu comme je disais, autour de la transgression, où finalement ce n’est pas quelque chose d’unilatéral, mais un thème à échos, où plusieurs voies nous sont proposées, avec un cadre de confrontation. Je rajouterai en plus de cela que le style d’écriture me plaît beaucoup. C’est très accrocheur, il n’y a pas de détails vains et ça pose une ambiance certaine. Je crois en distinguer la patte d'ailleurs, pour mon plus grand plaisir.
Parce que ce texte est celui que j'ai le plus aimé, au point de le relire deux fois aussitôt terminé, je lui donne à juste titre un point coup de cœur.





Pronos


Spoiler: Montrer
>> Cui Bono ? << : Triplem
Bien écrit, audace, la transgression marine est phénomène géologique

Aller simple : Dark Knight
Sombre, l'ambiance, le sujet, le style

Coco l’asticot, de retour encore et toujours : anto
:p

Deux scribes pour l’humanité : Chaosx
Beaucoup de descriptions, un goût pour ce qui touche à l'antique

Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question : Paku Jagger
Folie

La conscience d'Arthem : Froll
Je tente au pif

Le tournoi des bienfaiteurs : Porito
Tournoi, style, fluidité

Lucie ou rien : solino
Je tente au pif

Noob Vs. Hacker : Toriko29
Koon Aguero

Onanisme d’un yaourt de fruits : Celeglin
J'ai été obligé de me référer au dictionnaire

Ukcisfodjlhik : Phénix Dragoon
Mise sur piédestal de l'écrivain, style sobre, présence de "plusieurs" histoires, héroïc fantasy

Un fâcheux flash : pif paf
Goût pour les trucs farfelus et occultes (en référence à l'année dernière)

Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre ! : vista
Style bourrin, narration particulière
Le reste, je sèche... (même si j'ai fait deux propositions au pif)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Lun 14 Juil 2014 20:26 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 579
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Déjà que je suis à la bourre, je vais pas tenter de justifier ce soir, j'éditerais si possible ^^ Désolé pour ceux qui aime les justif', mais c'est juste pas possible ce soir

1) Cui Bono ?
Un texte tout simplement génial dans la trangression de forme comme de fond, le fait d'utiliser un code pour faire apparaître un texte bien écrit est une idée très original, par contre je me demande si c'est par manque de place ou par volonté d'auteur, mais le texte me semblait un poil court quand même. Bah, peu importe.
12 points + Coup de coeur

2) Franchir ou ne pas franchir, telle est la question
Le texte qui m'a certainement le plus touché, car il aborde une thématique plutôt dure en fait. Très poétique dans le début, ça baisse un poil dans la poésie pour laisser place au texte pure. Mais c'était malgré tout une histoire plutôt passionnante à lire, qui je pense a fait l'objet d'une réflexion poussée sur les limites humaines. Bien joué
10 points

3) Transgresser
Je suis sûr et certain que c'était un troll, mais dans un concours où le thème est justement la transgression, je ne peux qu'applaudir l'audace de celui qui l'a proposé.
8 points

4) Lucie ou rien
J'ai bien aimé celui-ci car il représente un peu l'anti-héros si je peux l'appeler ainsi du type malheureux qui se retrouve soudain confronté au choix de son propre bonheur ou de celui de la nation. Surtout qu'en fait il présente un choix assez cornélien dans l'idée, et que peu de personnes auraient le courage de prendre. Et finalement, on ne peux pas vraiment parler de bons ou de mauvais choix dans ces cas-là. Il suffit juste de savoir si le héros aura suffisamment de pragmatisme ou de réflexion pour savoir quel choix effectuer.
7 points + Coup de coeur

5) Noissergsnart
L'humour omniprésent dans ce texte ainsi que la simplicité d'écriture m'ont juste ravi.
6 points

6) Pour toi
Alors là, j'hésite entre un texte troll ou une réelle déclaration d'amour. Dans tous les cas, j'aime bien l'idée d'apposer des différentes transgressions des lois humaines qu'on est capable de faire par amour justement. Bref, moi j'aime bien même si je comprends pas. xD
5 points

7) trAnsGRESSION
J'avoue ne pas avoir compris deux choses : où se trouve la transgression ici? Et à quoi rime le twist de fin? C'est pour ces deux questions que je le place en 7ème, et pas plus bas. Malgré tout l'histoire est bien ficelé et on sent bien l'horreur du moment. Bien trippant mais me laissant sur ma faim pour le twist de fin.
4 points

8) Aller simple
Ce qui est marrant dans ce texte c'est la contradiction que l'auteur insère dans le monde de son récit, et qui fait malgré tout réfléchir sur le contrôle qu'est organisé par l'état sur le peuple. Malgré tout, j'ai trouvé l'histoire un peu avare en descriptions et un peu indigeste en un seul gros pavé.
3 points

9) Illusion
Le texte est beau, bien écrit, et reflète bien ce que peut ressentir une personne ayant connu une personne s'étant suicidé. Malgré tout... j'accroche juste pas. J'ai eu beau le lire et relire... ça colle pas. Désolé. Par contre je ne pouvais pas ne pas le mettre dans mon classement.
2 points

10) Deux scribes pour l’humanité
J'aime encore bien, mais disons que comparé aux autres textes, j'ai pas vraiment eu envie d'offrir un point aux autres. Malgré cela, ce texte est assez cool, perso j'aimerai bien connaître celui qui l'a écrit.
1 point

Ceux qui sont pas dans le classement c'est demain

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Lun 14 Juil 2014 23:18 
70 000 000 Berrys

Inscription: 27 Nov 2010
Messages: 651
Localisation: Aux enfers.
J'espère qu'il n'est pas trop tard et que mon classement sera comptabilisé, je suis sincèrement navré du retard! D'ailleurs, pour la peine, comme Phénix, j'éditerais plus tard pour les véritables commentaires (ou je ferais un autre post plus élaboré, abordant également le sujet de ceux qui ne figurent pas dans mon top). Si ce classement n'est pas accepté (et oui, transgression des règles ^^), je ne protesterais pas, mais voilà.

10) Plat du jour [1 point]

9) Illusions [2 points]

8) Aller Simple [3 points]

7) Le Tournoi des Bienfaiteurs [4 points]

6) Ukcisfodjlhik [5 points]

5) La Conscience d'Arthem [6 points]

4) Un Fâcheux Flash [7 points]

3) Cui Bono ? [8 points] (Point coup de coeur)

2) Lucie ou rien [10 points]

1) Le Guerrier Tsan [12 points] (Point coup de coeur)


EDIT: Ah oui, je me suis trompé de jours ^^ La fatigue est décidément ma pire ennemie. Donc je pense que ce classement sera comptabilisé sans accroc, pas d'inquiétude pour moi.


Dernière édition par Porito le Mar 15 Juil 2014 15:32, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 15 Juil 2014 15:14 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Allez, bien que je ne donne pas de classement personnel, je fais un petit retour de mes lectures !
De manière général les textes sont bien écrits, et aucun ne se ressemblent, c’est une bonne nouvelle !

>> Cui Bono ? <<

La première chose à dire sur ce texte, c’est sa forme. C’est clair que ce n’est pas forcément la plus pratique pour la lecture, mais l’idée est tellement originale que je ne peux qu’applaudir. Le titre lui-même est un appel au questionnement ! En voyant ce titre je me suis demandé ce qui se cachait derrière sans me douter de ce qu’il pourrait y avoir.
Le côté aussi message confidentiel et codé que l’on doit transgresser m’a beaucoup plu pour son originalité.
Le fond du texte est lui aussi vraiment intéressant. Je ne m’attendais certainement à cette forme de transgression.
Bon une question pour l’auteur quand même : As-tu écrit ton texte directement en hexadécimal ? :D

Aller simple.

Un texte de SF vraiment agréable et bien écrit que j’ai vraiment bien aimé lire. Cette dimension entre la vie, la mort et les questions philosophiques qui tournent autour. Le droit pour trancher tout ça. La torture est aussi présente comme forme de transgression du corps.
En fait ton texte est vraiment intéressant, il pose des questions sur des thèmes auxquels on ne peut plus échapper de nos jours. Concilier l’augmentation de l’espérance de vie, et la gestion de la mort.

Coco l’asticot, de retour encore et toujours

Ce texte, je n’ai pas pu m’empêcher de rire en le lisant la première fois. Il est vraiment spontané. Je me suis demandé si c’était un troll ou une participation sérieuse. Le style d’écriture se veut enfantin avec la moralité du conte en guise de conclusion. Juste excellent. Un texte court et concis qui a eu le mérite d’être écrit !

Deux scribes pour l’éternité

Alors ce texte avait tout pour me plaire. Une histoire de scribes qui se déroule en Mesopotamie, dans la première cité de l’humanité… Ca a de quoi éveiller quelques échos de passion chez moi !
L’histoire en elle-même est sympatoche, l’invention de l’écriture.
Le truc que je reprocherai, c’est la lourdeur de certaines phrases qui sont trop descriptives.

Franchir ou ne pas franchir

Gros texte. Il fait clairement parti de ceux qui m’ont le plus marqué dans mes lectures pour ce concours. L’histoire est envoutante et malgré la longueur du texte, ça se lit tout seul.
Un humour bien géré, une bonne gouaille. C’est vraiment la nouvelle bien maîtrisée de bout en bout.

Illusions

Illusions est un texte assez déconcertant. Et il m’a bien fallu plusieurs lectures pour tenter d’apercevoir ce qui se cache derrière les phrases. J’y vois la transgression dans la rupture entre les deux personnages autrefois si proche qu’une action malheureuse a mis à mal.
J’ai hâte de savoir ce que l’auteur a caché dans son texte !

La conscience d’Arthem

Texte à la première personne superbement immersif.
On se sent à la fois mis à la place du narrateur et en même temps sans arrêt expulsé de cette conscience. Conscience qui nous montre bien qu’on est en rupture avec le personnage. On est le « Je » de la conscience, mais on est pas le « je » de Arthem. Et combien même on voudrait agir sur Arthem on se trouve incapable de le faire. Le lecteur et le narrateur se confondent tandis que le personnage central devient de plus en plus pesant. Et j’adore toutes les descriptions et le vocabulaire utilisé. Géré à la manière d’un orfèvre .

Transgresser

Pas grand-chose à dire de ce texte. L’idée est intéressante, mais bon ça manque de personnalité de l’auteur dans ce texte.

Le tournoi des bienfaiteurs

Un autre texte bien maîtrisé et très plaisant à lire. Remise en cause du système établi.
Sur la forme en fait, il n’y a rien à redire et l’histoire est très intéressante. Par contre je m’interroge quelque peu sur la vraisemblance de l’histoire. Pas sur le support, mais ses mécanismes. Je veux dire, j’ai du mal à la fin avec ce lancement de révolution. Y a quelque chose de trop mécanique et de pas assez humain dedans.

Lucie ou rien

Un peu sans mot après une première lecture, du coup je me suis replongé dedans une seconde fois. J’ai vraiment aimé la construction de l’histoire, avec peut être un regret sur la conclusion qui va trop vite. De la même manière j’étais à la fois emballé par ce que je découvrais, les choix que va devoir prendre le héros, et en même certains dialogues qui manquent de « puissance ».
Mais très joli texte quand même.

Noissergsnart

Le texte m’a bien fait tripper.
Duel schyzo du narrateur qui se retrouve confronté au défi du concours !
Le gros reproche ? Les couleurs utilisées, elles sont nécessaires peut être, mais trop criardes !

Noob Vs. Hacker

Encore un texte qui a tout pour me plaire : il parle de MMO.
Après les descriptions et le combat sont sympas, mais je regrette que ça soit autant cheaté.
J’aurais bien vu par exemple un de ces conflits qu’on a bien récemment connu sur TESO avec les bots qui spamaient les points de repop des boss de donjons et les noobs qui insultaient les bots. C’était cocasse :D
Sinon ton style est un poil maladroit, trop de précipitation. Mais tu tiens une bonne idée à exploiter ce genre d’univers !

Onanisme d’un yaourt de fruits

Bon ce texte sent vraiment la précipitation.
Une sorte de baclage sur la deuxième partie. Tout devient confus et on s’y perd un peu.
Dommage, y aurait pu avoir quelque chose d’intéressant même si c’est peut être assez morbide.

Plat du jour

Ce texte m’en a rappelé un autre de l’an dernier qui comptait lui aussi beaucoup de dialogues et parlait de nourriture. Et je lui trouve les mêmes forces : quelque chose de vivant et dynamique, et en même temps les mêmes défauts, à savoir le manque de description pour poser l’histoire.
Ca reste néanmoins une scénette que j’aimerai bien voir jouée !

Pour toi

On ne juge pas un texte à sa longueur.
Et un court poème était une bonne façon d’innover. Celui-ci résume bien toutes les transgressions que l’on peut faire par amour, c’est mignon.

Le guerrier Tsan

Ce coup du compte à rebours m’a vraiment bien eu.
J’ai cru pendant tout ce moment que c’était une vraie action, et que le guerrier Tsan respirerait au bout de la 10ème seconde ( ?) pour réfléchir à ce qu’il avait fait. Du coup je me suis laissé emporter, avec un certain plaisir, et bien surpris avec cette « non transgression » imaginée !
Et j’aime bien l’univers dévoilé !

trAnSGRESSION

J’aime bien, ça me rappelle le genre de contes que l’on retrouve dans certains livres du début du XXème :0
Bon, l’histoire est vraiment bien, mais je ne pense pas être le seul à trouver le grand père complétement timbré de raconter ça à sa petite fille !
En tout cas la maîtrise de l’horreur est vraiment bonne.

Ukcisfodjlhik

Titre imprononçable et texte déroutant. On ne sait pas où on va et c’est un peu perturbant.
J’aime bien la morale de l’histoire, mais j’aurais préféré qu’elle soit implicite. Le dernier paragraphe est peut être trop transgressif marquant une rupture avec les parties précédentes. C’est dommage, ça aurait été encore mieux comme ça. Mais je note l’idée qui m’a vraiment plu.

Un fâcheux flash

Le texte est bien écrit, et l’histoire est sympathique. Malgré tout je lui trouve quelque chose d’un peu confus. En même temps, un texte qui ne révèle pas tout a aussi de plaisant de nous faire réfléchir pour y revenir plusieurs fois dessus.
J’ai un peu de mal quand même avec les deux dernière phrases. Le narrateur semble se jouer du lecteur.
Je voudrais quand même vérification auprès de l’auteur, son texte, il s’agit bien d’une sorte de boucle temporelle ? Le flash est actionné par le gardien lui-même, et c’est bien lui qu fuit à la fin et au début ?

Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre !

J’aime ce texte pour le côté brut qui s’en dégage. L’auteur qui met le lecteur de son côté avec la forme qui nous oblige à revenir au début du texte, parce qu’on a suivi ses consignes.
La gestion des outils de présentation avec les couleurs, les italiques, les gras, les spoilers …
Y a vraiment une forme que j’ai aimée par son originalité. Le fond est sympa aussi avec la rupture du 4ème mur.
Pour l’écriture en elle-même, c’est un texte bien écrit mais dans lequel je ne suis pas rentré puisque c’est le narrateur et l’auteur qui n’ont de cesse de venir nous voir. Je dirais même que c’est Simon qui s’immerge dans notre monde et pas nous qui allons dans le sien.


Voilà voilà, je vous rappelle qu’il ne vous reste que quelques heures pour poster vos classements ! J’en suis à 10 tops pour le moment !
Et puis, n’oubliez pas non plus de commenter les textes que vous avez lu (au moins ceux du top 10) c’est sympa quand c’est participatif ce concours ! On aime être commenté, alors commentons pour les autres !

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 15 Juil 2014 22:40 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
Je passe rapidement en coup de vent, j'éditerai plus tard. Voici mon classement et bravo à tous, c'était une session très sympa !

10) Plat du jour -> 1 point

9) Aller Simple -> 2 points

8) Ukcisfodjlhik ->[3 points

7) Le Tournoi des Bienfaiteurs -> 4 points

6)Wade Wilson contre les Réplicants -> 5 points

5) Deux scribes pour l'humanité -> 6 points

4) Un Fâcheux Flash -> 7 points

3) Cui Bono ? -> 8 points

2) Le Guerrier Tsan -> 10 points

1) Lucie ou rien -> 12 points

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 16 Juil 2014 19:55 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 688
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
HORS - CLASSEMENT



Coco l’asticot, de retour encore et toujours

Quel dommage ! Pour un « troll texte » qui souhaitait transgresser absolument tout, tu n’as pas pensé à la transgression grammaticale et orthographique, ce qui te vaut une disqualification directe. xD

Deux scribes pour l’humanité


Je n’ai pas du tout accroché à l’histoire, ou devrais-je dire à cet extrait de traité sur le fondement de l’écriture, et ce, pour plusieurs raisons. Bon déjà parce que la transgression est un peu trop appuyée et les phrases quelque peu enfantines certaines fois. Ensuite les dialogues ne sont pas du tout crédibles :

« Selon les règles fixées par le roi, je n’ai pas le droit de t’apprendre à écrire et à lire. […] C’est pourquoi je vais t’initier secrètement au métier de scribe au risque de ma vie… » → Donc Ubbusin est prêt à risquer sa peau pour un illustre inconnu qui n’a même pas le courage de lui demander d’apprendre à écrire. OK.

« - Avec ton orgueil, l’homme restera dans une ignorance cruelle. Sache que la mémoire se perd, mais l’écriture demeure. Elle est la gardienne de l’histoire… Représentant la jeunesse et la lumière, Meskian pourfendra ce voile bien sombre. Adieu. » → Oui… non… je doute fort que quelqu’un sorte une telle phrase solennelle et poétique lorsqu’il est mis à mort, surtout sur un bûcher, et termine sa déclaration par « adieu » à la foule quand les flammes lui taquinent les mollets.

Sinon, ce qui m’a surtout gêné dans ma lecture, ce sont les descriptions. Non pas que je les dénigre, loin de là (j’adore la littérature réaliste), mais nous avons affaire ici à ce que mes anciens professeurs de Français appelaient « l’effet catalogue ». Une suite de juxtapositions/énumérations à n’en pas finir dans chaque paragraphe qui empêche toute émotion de passer, d’où le terme de « traité » que j’ai évoqué plus haut. Paradoxalement, cet effet à rallonge s’oppose à la vitesse avec laquelle les actions et l’histoire des personnages sont traitées. Remanié, le texte aurait gagné en intérêt, c’est dommage.

Noob Vs. Hacker

Trop de fautes, à la limite du Hors Sujet (détourner le Meuporg à son avantage c’est un peu léger) et sans grand intérêt. Ah oui, il faudrait aérer le texte, ce serait bien plus agréable à la lecture. Sorry… :/

Transgresser : Euh… à quel moment Barbe Blanche s’appelle Edward Teach ? C’est Edward Newgate. Et à « transgressâmes » il y a un « s ». Bon bref ça se passe de commentaires, tout comme Noissergsnart et Onanisme d’un yaourt de fruits dont le lien entre le titre – osé, soit dit en passant – et le texte est à n’y rien comprendre. Tant qu’à faire, je rajoute Pour toi dans le hors classement. Pourquoi ? C’est vrai que ces 5 lignes sont bien écrites, Enitu en a fait une juste description. Ceci étant, j’ai envie de privilégier les personnes qui se sont efforcées de créer une histoire, qui l’ont travaillée pendant un bon bout de temps avant de proposer à Celeglin leur production.

>> Cui Bono ? << ; Le tournoi des bienfaiteurs ; .trAnsgression.

Bon ben voilà quoi… :3 (comprenez que ce sont des textes qui ne m’ont pas déplu, mais qui ne m’ont pas marqué plus que ça. Vu qu’il n’y a que 10 places, c’est Hors Classement pour ces trois-là et que j'ai la flemme de justifier)



CLASSEMENT


10 ) Un fâcheux flash → 1 pt

Pas mal du tout cette idée d’histoire sans fin et assez bien raconté je dois le dire, bien qu’il ne m’ait pas marqué plus que ça, ce qui vaudra à ce texte : 1 point. Il faut bien un premier pour commencer ! :D

9) Ukcisfodjlhik → 2 pts

Je n’ai jamais été un grand fan des multiplications de personnages à outrance (surtout que les 10 000 caractères compliquaient sérieusement la tâche). Toutefois, je dois reconnaître que l’auteur s’en tire plutôt bien et je le félicite pour avoir trouvé autant de noms différents. Ce n’est jamais simple de trouver des noms (et là, j’ai compté, y en a 18). Ensuite, le lien qui unit les quatre histoires est assez singulier. Mais j’ai surtout apprécié les phrases d’ouverture et de fin, très philosophiques et joliment tournées. Pour tout cela, ce texte recevra …

8) Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre ! → 3 pts +

J’ai bien ri en lisant ce récit burlesque à souhait ! Déjà pour ça, merci. Ensuite, même si le style est volontairement brut de décoffrage, il y a eu de la part de l’auteur une recherche de transgression intéressante (tant dans la forme que dans le fond) avec le retour au début du texte, le titre complètement déluré et une thèse sur la prise de conscience de l’inexorable « vie » de personnage de fiction. Attention toutefois aux fautes (ça pénalise…:s ) Je crois que ça mérite un ch’tit coup de cœur. :D

7) Illusions → 4 pts

Quelques petites fautes, tournures maladroites et répétitions qui viennent altérer un écrit court, simple, efficace, et touchant. On sent la poésie qui émane de ces Illusions. Toutefois, je ne suis pas sûr d’avoir bien saisi la portée de la transgression dans le texte. J’ai l’impression qu’elle réside dans l’incompréhension des deux personnages : l’un qui veut et a pu sauver l’autre qui désirait mourir. Ou bien il s’agit de l’aspiration à dépasser le Temps, essayer de l’enfreindre vainement, le repousser le plus longtemps possible, ce qui est contre-nature.

6) Aller simple → 5 pts

Un texte de qualité, vraiment très sympa malgré la platitude totale du scientifique qui n’a pas l’air de s’opposer plus que cela à la tentative de Léa Teuria. Maintenant, le récit est bien amené et construit, on aimerait en savoir plus sur le monde extérieur qui a changé considérablement, ce qui prouve l’intérêt que suscite l’histoire. Un monde aspirant à l’immortalité, où l’on oblige les gens à les maintenir en vie contre leur gré et pourtant bourré de paradoxes dans les lois qui définissent la justesse de nos actes. De toute évidence il s’agit là de thèmes tout à fait d’actualité (euthanasie, religion, progrès de la médecine, éthique…), et le concept de transgression de la nature humaine elle-même est joliment trouvée, plus que celle, classique, de ne pas respecter la loi.

5) Lucie ou rien → 6 pts

Périlleux exercice que l’exploitation des paradoxes temporels. Mais ici, il est bien manié et donne une vision intéressante de notre avenir proche. Plus que la simple transgression des règles de la machine, qui s’avère finalement n’être qu’un support au texte, ce qui m’a vraiment intéressé ici, c’était la semi-dissertation sur le BONHEUR (on sent la personne qui a aimé l’un des sujets de philo de cette année :P) : bonheur égoïste mais pleinement vécu ou bonheur collectif ? Ça donne une dimension au récit peu présente dans les autres : elle amène le lecteur à une véritable réflexion sur la portée de nos actes car quiconque peut facilement s’identifier au protagoniste.

4) La conscience d'Arthem → 7 pts

Très bien, c’est surtout la narration qui en jette. (Justification à développer ultérieurement)

3) Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question → 8 pts +


C’est génialement raconté. Du début jusqu’à la fin je me suis pris au jeu ! Déjà parce qu’il y a le suspense de savoir qui est ce Roméo puis s’il sera capable de franchir la ligne. Le tour de force réside dans la transformation d’une barrière physique en une autre intégralement psychique, ce que j’ai grandement apprécié. Donc chapeau bas pour la conclusion. Non pas que l’idée de transgression spirituelle soit originale, mais la manière dont elle est amenée et le style de l’auteur permet de la redécouvrir dans un tout autre registre qui lui est singulier.

2) Plat du jour → 10 pts

C’est horrible mais c’est extra ! Bien évidemment, la fin est prévisible mais je ne peux m’empêcher d’admirer la mise en place de la chute. Effectivement le texte étant composé à plus de 90% de dialogues, ce devait être loin d’être facile de construire quelque chose de crédible par de simples répliques. Car, comme signalé plus haut dans mon post, des dialogues mal tournés peuvent grandement altérer le reste du récit, même s’il est bon par ailleurs (les descriptions sont en effet plus simples à maîtriser). Et pourtant, l’auteur s’en sort très bien avec ces non-dits qui en disent long, il laisse le lecteur s’imaginer les scènes (c’est ça en fait qui est effroyable dans le texte) tout en lui laissant suffisamment d’indices pour préserver la compréhension du texte… De l’excellent travail, en somme.

1) Le guerrier Tsan → 12 pts

Pas grand-chose à dire car l’auteur a intelligemment exploité le thème en proposant un texte avec un style certain, qui tient en haleine le lecteur tout du long. L’idée du décompte est brillante et on tombe inévitablement dans le piège. La chute est d’autant plus grandiose qu’elle dévoile le cheminement psychologique et intellectuel du guerrier Tsan qui fut intense. Il s’agit là d’une bien belle morale et je ne peux qu’applaudir.

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 16 Juil 2014 20:25 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2004
Messages: 600
10) Deux scribes pour l’humanité: 1 points
Fond faible et forme prétentieuse. De longues phrases de description qui donnent un rythme lent, une impression que l’auteur se force à tout décrire sans se soucier de l’interêt. Quelques petites fautes d’orthographe (“un cruche”). C’est très ennuyeux à lire.

9) Plat du jour: 2 points
Difficile de discerner les différents protagonistes, trop peu de description. Il y’a une sorte de mariage forcé entre l’humour, le macabre et le dramatique, ça colle pas terrible.

8) Transgression: 3 points
J’ ai pas tout compris, l’histoire avait l’air intéressante pourtant. Je suis pas fan de la forme uniquement à base de dialogue.

7) Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre !: 4 points + coup de coeur
L’idée est intéressante, mais une fois de plus c’est une tentative d’originalité sur la forme plutôt que sur le fond et ce n’est pas ce que j’ai envie de récompenser. Et il y’a beaucoup de fautes d’orthographe. Je lui donne un coup de coeur car il y’a quand même quelque chose que j’aime bien dans ce texte, un certain équilibre réussi alors que l’exercice était casse gueule.

6) Lucie ou rien: 5 points
Le thème du voyage dans le temps est toujours casse gueule, et l’auteur ne déroge pas à la règle. Le récit est maladroit, mais sans prétention, ça se lit bien.

5) Un fâcheux flash: 6 points
Tiens, encore un éternel recommencement. Il manque peut être un peu d’explication, le texte est un peu court, il mériterait un développement plus prononcé.

4) Onanisme d’un yaourt de fruits: 7 points
Je n’ai pas compris la première parti, mais j’ai bien aimé la seconde. Le coté morbide de cette seconde partie m’a beaucoup plu, ainsi que cette idée d’éternel recommencement.

3) Le tournoi des bienfaiteurs: 8 points
Bien écrit, un univers intéressant. Mais un sentiment de déjà vu m’a pris durant toute la lecture.

2) Aller simple: 10 points
Pfiou, que dire. Ca commence bien, on dirait un récit de sf assez bien écrit, dans un style que j’aime beaucoup. Mais je n’arrive pas à distinguer l’action présente de celle passée, et je n’ai pas compris le twist de fin. J’espère que l’auteur commentera son texte. 10 points

1) Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question: 12 points + coup de coeur
Pourquoi cette fichue intervention de l’auteur au beau milieu du texte!!! c’est ça qu’on appel “briser le 4ème mur”?? J’étais tellement dedans que sur le coup j’ai failli arrêter de lire. Et puis j’ai continué. Et ce texte m’a fait un cadeau: il a crée une véritable image mentale de la scène parfaitement détaillée dans mon esprit, et cela ne m’arrive pas souvent. Il m’a fait penser à une bande dessinée: “la tour” de la série “les cités obscures”. Cela me suffit à le mettre premier de mon classement.

Conclusion: globalement j'ai plutôt été déçu pour ce concour, beaucoup ont tenté d'appliquer le thème sur la forme plutôt que sur le fond, et je suis vraiment pas fan. Je pense que ça se ressent dans mon classement. Ensuite il y'a des textes que je n'ai pas classé, bien que bien écrit, car je n'ai tout simplement rien compris à leur histoire (conscience d'arthem et Ukcisfodjlhik notemment).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 16 Juil 2014 21:09 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
Je passe moi aussi en coup de vent, je n'ai pas les moyens techniques de critiquer les textes comme je le voudrai, mais le cœur y est ...

1er - >> cui bono << - 12 points
2eme - Onanisme d'un yaourt de fruits - 10 points
3eme - Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre ! - 8 points
4eme - Coco l’asticot, de retour encore et toujours - 7 points
5eme - Franchir ou ne pas franchir - 6 points
6eme - Plat du jour - 5 points
7eme - Un facheux flash - 4 points
8eme - Le guerrier Tsan - 3 points
9eme - Illusions - 2 points
10eme - Lucie ou rien - 1 point

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 16 Juil 2014 21:37 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
1. Noissergsnart.
Ça casse pas trois pattes à un canard, mais ça a pas été écrit pour ça non plus. J'ai trouvé ça drôle et rafraichissant après tout ces longs textes lus. Merci à toi qui a écrit ce texte.
Grosse faute d'orthographe qui ruine le sens de la chute par contre ... :/ C'est sensées et pas censées. (mon dieu qu'est-ce que je m'amuse)

2. Cui Bono.
Malgré une fin bâclée e.e Je pars sur Triplem.

3. Franchir ou ne pas franchir telle est la question
Pas fan du tout des grandes questions et de l'intervention de l'auteur, mais à part ça c'était plutôt prenant.

4. Plat du Jour
Je suis pas trop fan des ambiances glauques en général, mais le dialogue allège bien. Et pourtant c'est difficile de faire un dialogue réussi.

5. Onanisme d'un yaourt aux fruits
C'est complètement glauque, j'aime pas du tout ce genre d'ambiances. Après sinon j'ai rien à redire, c'est fluide, l'écriture est soignée ... c'est très bien. Mais je déteste les ambiances glauques ... voilà tout !

6. Lucie ou rien
C'est dommage, ça manque vraiment de rythme je trouve. L'action est un peu lente et c'est peut-être un peu long. Le renversement de situation final ne m'a pas surpris ni intrigué à cause de ça. Sinon c'était plutôt chouette.

7. Le guerrier Tsan
Je me suis laissé avoir aussi. Mais bon je suis pas non plus convaincu à 100%, mais bon c'est rythmé.

8. Deux Scribes pour l'Humanité
J'ai trouvé ça bien documenté en fait, et c'est ce qui m'a plu. Après il y a trop de détails par moment, et puis quand même tout mais pas le coup de l'orphelin misérable >.<

9. Aller Simple
Autant le dire clairement, tout ce qui touche de près ou de loin à la dystopie/utopie, c'est vraiment pas ma came. Désolé. Mais bon, on est pas là pour faire un classement objectif.
Et puis à la lecture j'ai pas pu m'empêcher de dire combien c'était difficile, voire casse-gueule, d'essayer de créer un univers aussi compliqué en aussi peu de lignes. Il y a des questions importantes, voire même essentielles, qui n'ont pas vraiment de réponses. Et les quelques éléments donnés pour y répondre pendant le dialogue ne sont pas suffisants à mon goût. C'est dommage parce qu'on a aucune portée critique alors que ça aurait pu être intéressant.

10. Illusions
C'est mignon mais il y a trop de fautes, ça freine la lecture e.e

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 16 Juil 2014 22:11 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Avr 2013
Messages: 135
Moi aussi je fais partis des retardataires, pour je n'argumente pas mais asseyerais de le faire pour vendredi-samedi.

Bon voici mon classement:

-10ème)Deux scribes pour l'humanité *1 points*
-9ème)La conscience d'Arthem *2 points*
-8ème)Noissergsnart *3 points*
-7ème)Onanisme d'un yaourt de fruit *4 points*
-6ème)Lucie ou rien *5 points*
-5ème)Le tournoi des bienfaiteurs *6 points*
-4ème)Aller simple *7 points*
-3ème)Wade Willson contre les Réplicants‹--Celui qui écrit se texte n'est qu'une serpillière à foutre *8 points+coup de coeur*
-2ème).trAnsgression *10 points*
-1er)Franchir ou ne pas franchir, tel est la question *12 points+coup de coeur*

Sur ce, kénavo et vive les retardataires!!!

_________________
"Si je ne veux pas le manger, je ne vais pas le tuer. Si je le tue, je vais le manger! C'est ma règle!" Toriko
Mes fanfic:One Piece http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10171&hilit=tales+of+gin
Toriko http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10098&hilit=les+nouveaux+gourmet+hunters
Collaboration avec Porito: http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10340
Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Jeu 17 Juil 2014 10:27 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2011
Messages: 742
Localisation: Oh mon dieu, ILS m'ont retrouvé!
Une déconnexion sauvage nocturne plus tard, et n'ayant pas le temps de réécrire un pavé tout de suite, je vais simplement indiquer mon top et mes paris, avec l'aimable dérogation de Maître Cel.

>> Cui bono ? << -> 3 points + 1 point géologue (pif paf)

Aller Simple -> 5 points (Gintoots)

Coco l'Asticot, de retour encore et toujours -> une tape affective sur le haut du crâne

Deux scribes pour l'humanité -> 8 points (ChaosX)

Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question -> 12 points + 1 point keurkiféboumme (allez, mettons Paku)

Illusions -> 0 point (zedka)

La conscience d'Arthem -> 10 points

Transgresser -> Nope

Lucie ou rien -> 7 points (Houblon Warrior)

Le Tournoi des Bienfaiteurs -> 1 point (Froll)

Noissergsnart -> un cookie (LAD, mais pour le coup blâmez sa langue trop bien pendue (m) )

Noob vs Hacker -> un regard vite fait (solino)

Onanisme d'un yaourt de fruits -> nada (Yosuke)

Plat du jour -> guère plus (Keisuka)

Pour toi -> ben, pour toi, rien

Le guerrier Tsan -> 4 points (Phénix Dragoon)

.trAnsgression. -> cahouètes (Toriko29)

Ukcisfodjlhik -> néant (Pickloc'n)

Un fâcheux flash -> 2 points (Enitu)

Wade Wilson contre les Réplicants <-- Celui qui écrit ce texte n'est qu'une serpillière à foutre ! -> 6 points (la malédiction du bof t'a trahi, vista! :teach: )


Une prochaine édition pour les commentaires plus en détail.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Jeu 17 Juil 2014 10:56 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Bien, je clôture donc les votes définitivement !
Je vous annonce que nous avons eu 17 tops pour un total de 20 textes. Ce qui est super pour la participation.
Comment allons nous procéder ?
Et bien, chaque jour pendant les 5 prochains qui viennent (dont aujourd'hui) je vais vous révéler deux textes du top 10.

Je vais donc poster dans les minutes qui viennent la 10ème et 9ème place.

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Jeu 17 Juil 2014 11:56 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Place n°10

50 points


Deux scribes pour l'humanité

par

ChaosX



Place n°9

53 points


Un fâcheux flash

par

Enitu



Statistiques :

Spoiler: Montrer
Deux scribes pour l'humanité apparaît dans 11 classements sur les 17.
Il a ainsi reçu 4,55 points en moyenne lorsqu'il apparaissait dans les classements. (50/11)
Sa meilleure position est 1er (une fois 12 points donnés par Traffy).
Sa moins bonne position dans un top est 10ème ( quatre fois 1 point donné par Zedka, Phénix, Froll et Toriko).
Son nombre de points médian quand il apparaît dans un top est 5.
Image


Spoiler: Montrer
Un fâcheux flash apparait dans 11 classements sur les 17.
Il a ainsi reçu 4,82 points en moyenne lorsqu'il apparaissait dans les classements. (53 points / 11 tops)
Sa meilleure position est 4 ème ( trois fois 7 points donnés par Porito, Dark Knight et Zedka).
Sa moins bonne position dans un top est 10 ème (1 point donné par Picklock'N)
Son nombre de points médian quand il apparait dans un top est 6.
Image


notes : surlignez.

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Dernière édition par Celeglin le Jeu 17 Juil 2014 14:48, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 176 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6, 7, 8 ... 12  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com