Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 8 Nov 2016 23:00 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Merci ! En lisant une première fois, j'ai cru que tu avais écris "tu t'es planté pour Léviathan" X3. Je suis content si j'arrive à rendre les yonkous charismatiques car ils sont le summum de la puissance de ce monde.

J'ai mis Léviathan en dernier pour deux raisons:
-Il est censée être le plus impressionnant, le monstre de compétition.
-La surprise qu'un 5ème empereur arrive

J'espère que ça te plaira. On entre dans l'arc Statut Quo avec le Chapitre 7 : Pacte Géopolitique.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 11 Nov 2016 19:08 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
ARC 1.1 : STATU QUO

CHAPITRE 7 : PACTE GÉOPOLITIQUE

Un an avant le Conclave.

L’île de Yamahica était une île entièrement recouverte par la ville de Samageas, qui continuait sur pilotis au-dessus de la mer. Samageas possédait également cinq ports répartis en sept petits quartiers, nommés quais et districts.

Cette ville fut la capitale de l’Empire Uni, une tentative d’union entre deux anciens empires pirates, et le Sénat au centre de la ville était l’une des dernières traces de cette époque. Le Sénat était, comme tous les bâtiments de Yamahica, construit en bois. De l’extérieur, il ressemblait à un Colisée surmonté d’un dôme en tuiles bleus sculptées, de spirales dont le sommet était un réceptacle où l’on créait un brasier.

Le matin du 3 avril 1227, une flotte de 89 navires de Saint Yoga Yin « L’Omnipotent » arriva au large de Yamahica. Le Saint Orbal, navire amiral de Yoga Yin, et quatre autres navires importants de sa flotte, accostèrent au Quai 1. L’empereur pirate descendit au sol et le maire de la ville l’accueillit :

-Seigneur Yin nous sommes ravît de vous accueillir ! Votre dernière inspection date de l‘année dernière.

-Tous les préparatifs sont terminés ? répliqua sèchement l’empereur.

-Oui nous travaillons dessus depuis que vos hommes nous ont informés du projet Opération F. Tout est prêt pour cette grande semaine !

Yoga Yin avança vers le District 3. Opération F était un projet de réunion des empereurs pirates afin de discuter. Il lui semblait naturel que cela se passe à Yamahica qui restait le symbole d’une union entre pirates. Après de longues négociations, Yoga Yin réussit à convaincre les autres empereurs et la réunion devait se tenir durant toute la semaine. C’était l’occasion pour chacun d’eux de montrer la puissance de leur empire.

Saint Yoga Yin avait fait construire l’Hôtel Poisseron, luxueux palace en bois de cèdre, et aménagé le Boulevard du Satherval en quartier chic remplis de boutiques. Pour finir il avait rénové le Sénat et préparé la salle centrale pour être le lieu de la rencontre entre les empereurs. L’empereur Yin avait investi environ 800.000.000 de berry pour l’événement. Et cela lui fut bénéfique car, pas moins de trois jours après la mise en circulation de l’information que les empires pirates allaient se réunir, Samageas vit arriver des touristes de tout le Nouveau Monde.

Yoga Yin traversa le District 3 sous les hurlements de la foule. L’empereur était heureux que Yamahica soit le centre du Nouveau Monde en cette semaine. Saint Yoga avait amené avec lui le maximum de navires possibles pour montrer sa puissance militaire, mais pour éviter toute attaque il fallait que le reste de l’armée surveille ses territoires. D’ailleurs, chaque empereur avait fait exactement pareil, sachant que les navires de la Marine avaient été aperçus un peu partout dans le Nouveau Monde.

Le Gouvernement Mondial cherchait un moyen d’infiltrer ou attaquer n’importe lequel des empires pirates durant cette semaine événementielle, cependant, les dispositifs placés par chacun des empereurs firent vite déchanter les autorités. À Marijoa, Isaac Greathower était consterné :

-Nous avons une occasion unique pour attaquer simultanément tous les empires pirates, et vous me dites que c’est impossible !!!!

-Les vice-amiraux sont formels, la surveillance est permanente, tous nos navires semblent avoir été repérés et rien que la flotte que Yoga Yin a ramené à Yamahica est incroyable… répondit Alfred Starchition le chef des armées. Si vous comptez attaquer, il faudra user d’armes chimiques et de bombes surpuissantes et cela serait un véritable génocide vu la quantité de civils qui sont venus.

Isaac serrait les points, la situation l’énervait.

-Que faire bordel !!!!!

Le CP0, le chef des armées, le CP9, les amiraux et l’amiral en chef étaient réunis dans le bunker du CP0 sous le palais de Marijoa d’où le CP0 dirigés les activités du Gouvernement Mondial. Isaac Greathower souffla de désespoir.

-Qui se dévoue pour aller prendre part à la discussion du Conseil des 5 étoiles sur le sujet ? continua-t-il, la voix tremblante.

Chacun se lançait des regards. Chacun savait que si les dirigeants du Gouvernement Mondial prenait une décision, elle ne pourrait plus être contestée et, vu le peu d’intérêt qu’ils portent au reste du monde, serait certainement pourrie.

-J’y vais, lança Starchition en se dirigeant vers la sortie.

En remontant au palais, Starchition croisa l’Archonte Augustus Blackburn. Le chef des armées ne l’aimait pas, surtout depuis son élection au poste d’Archonte qui semblait due uniquement à des manipulations. De plus, l’Archonte Blackburn avait fait chuter en décadence ceux qui s’étaient opposés à lui.

-Mes salutations, comment allez-vous Starchition ?

-Excusez-moi, j’ai rendez-vous avec les cinq étoiles, répondit sèchement le chef des armées.

Augustus suivit l’amiral en chef du regard.

_____________________________________________________

Au soir, vers 18h45, les navires de l’Empire Rouge apparurent à l’horizon de Yamahica. Le Vaisseau Rouge de Redlord était entouré d’environ 80 navires et de deux sous-marins. Dans cette flotte, on aurait pu remarquer qu’il y avait quelques navires de la CMER (Compagnie Marchande de l’Empire Rouge) que Redlord avait ramené pour effectuer des opérations commerciales.

Le Vaisseau Rouge accosta au Quai 4 avec les sous-marins qui restèrent à côté comme pour le protéger. Les navires de la CMER suivirent, puis deux navires de guerre de Redlord également. Arfild Vanreight, Gouverneur de Nordos, descendit du Vaisseau Rouge et mena les différents soldats pour surveiller tout le quai qui passa sous le contrôle de Redlord. Atharien, le second de Redlord, descendit à son tour et observa l’organisation d’Arfild, puis dirigea les marchands de la CMER vers la ville.

Redlord, dans sa cabine, observait sa flotte, stationné un peu plus loin en mer. Il se demandait ce qui avait bien pu pousser Léviathan Jones à accepter la proposition de Saint Yoga Yin. Il connaissait « l’Empereur des Abysses » uniquement de réputation et celle-ci semblait dire qu’il ne cherchait que combat et destruction. Bonifacio Del Julia, dit Redlord, espérait que tout ceci ne finirait pas en guerre sur Yamahica, mais il chassa vite ces idées quand l’escargophone sonna.

-Alors Atharien, commença Bonifacio, quel sont les offres intéressantes ?

-Nous pouvons investir dans la bourse de Samageas, notamment dans les actions de l’Hôtel Poisseron. Il y a également quelques commerçants qui nous proposent des partenariats.

-Bien, je te fais confiance pour gérer tout ça !

___________________________________________

Parmi les îles les plus lointaines du Nouveau Monde, on trouvait l’île de Baphoma. Cette île était située dans une zone où les orages étaient permanents et d’une violence extrême. Seuls des ruines subsistaient sur l’île, considérées comme désertes. Ahriman tenta d’y fonder une usine de production de bombes à gaz hypnotique mais les conditions de l’île firent que l’usine explosa, rependant le gaz.

Ainsi l’île fut délaissée. Cependant, sous Baphoma existait une grande caverne construite par les humains lors du Siècle Oublié, comme une cachette, dans laquelle il existait une petite île. Des cavernes reliées à la mer créaient des cascades qui faisaient tomber de l’eau autour de cette « île » caverneuse et évacuaient l’eau dans la mer. Cette île souterraine avait été nommée Azyla par ses habitants.

Durant la nuit qui suivit l’arrivée de Saint Yoga Yin et Redlord à Samageas, dans l’ambiance ténébreuse d’Azyla, trois ombres entrèrent dans le manoir central.

En tête du groupe, une petite fille entra. Elle était âgée de 10 ans, ses cheveux blonds tombaient sur ses épaules et elle portait une robe blanche fade. On pourrait croire que cette fillette était une poupée de porcelaine. Il s’agissait d’Ester Khan.

En second arriva un homme aux cheveux noirs rasées sur le côté gauche de son crâne. Ses cheveux tombaient sur le côté droit de son visage. Il portait du rouge à lèvre et son visage était pâle comme celui d’Ester. Il portait une queue de pie noir qui recouvrait ses membres filiformes. Il s’appelait Jack Naper.

Le dernier, Torrance, était plutôt massif et avait des cheveux verts en vrac, son visage pale bouffi donnait l’impression qu’il faisait une grimace en permanence. Il portait une camisole de force beige. Autour de ses pieds, on pouvait voir des chaînes.

Jack Naper leva le bras, autour il y avait un cadavre.

-Où je pose ce corps dans la collection de Maître Hadès ? dit-il.

-Il faut d’abord le démembrer et ranger chaque organe pour tout répertorier Jack, répondit, avec une voix très aiguë, Ester tout en rigolant.

-Grmfffff, DÉCHIQUETERRRRRR ! Ça donne envie toutes ces conneries, rajouta Torrance.

-Tu as raison Toto ! Il faut aller … torturer tous ces prisonniers !!! lâcha Ester, un énorme sourire aux lèvres.

Les trois émissaires d’Hadès descendirent au premier sous-sol du Manoir Tartare. La fillette arriva devant une porte blindé numéroté 149.

-Toto !

Torrance écarta les bras, sa camisole se déchira, son bras devint noir et traversa la porte pour en extraire un homme apeuré qui criait.

-LAISSEZ-MOI !!! S’IL VOUS PLAIT !!! JE FERAI TOUT CE QUE VOUS VOULEZ !!!

Torrance ramena l’homme dans une pièce où il le plaça sur une chaise. Jack Naper « Joke Face » s’approcha avec un sourire immense sur le visage. Il posa une main sur le ventre de l’homme attaché à la chaise par des lanières.

-Chuuuuut. Ça va allez, dit-il.

Un cri terrifiant sortit de la bouche de l’homme. Quand Jack retira sa main, une petite flaque verte de poison dégoulinait sur le prisonnier qui suppliait.

-Oh ! Il fait beaucoup de bruit ! Hihihihi, ricana Ester. Comme les autres !

L’homme eut l’impression qu’il faisait de plus en plus sombre jusqu’à ne plus voir que la jeune fille. Soudain, il vit la lumière de la pièce devenir rouge et un monstre terrifiant se releva derrière Ester Khan la « Bourreau des Enfers ». La créature lycanthrope approcha ses narines de l’homme, tétanisé par le poison, qui tenta de se blottir au fond du siège. Un courant électrique intense traversa le prisonnier en passant par le siège. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il se retrouva nez à nez avec Torrance le « Boucher Vert » qui lui fit un sourire. Le visage déformé de l’émissaire d’Hadès semblait sortit tout droit d’un cauchemar.

-Vas-y Tory ! ricana Joke Face.

-D’accordddd ! Adieu petit cochon bien gras.

Torrance posa sa main sur le crane de l’homme puis l’arracha d’un coup sec.

-Toto !! Va déposer la tête dans le Salon des Collections au premier étage, nous on s’occupe de récupérer les organes et de les ramener dans la Chambre Froide de Collection.

Torrance approuva d’un hochement de tête. Les trois amis se retrouvèrent ensuite dans le Salon des Collections, au milieu de la collection de têtes humaines d’Hadès, après le rayon attribué aux taureaux. Jack Naper s’appuya d’ailleurs sur une tête de taureau qui tenait deux testicules disséqués dans sa mâchoire avant que la conversation ne commence.

-Bon les gars ! Après cet apéro, il faut discuter un peu de Yamahica et de la grande réunion ! Maître Hadès a dit qu’il passerait ici nous voir pour nous donner des instructions, mais il a quand même laissé un dossier au cas où il y aurait un imprévu, commença Ester.

-Qu’exige-t-il, continua Jack avec une voit différente d’avant.

-Oh ! Salut Nap ! lâcha Torrance.

-Youep. Yoh Nap ! Ça fait un moment que tu n’es pas passé nous voir ! Bah, il faut ordonner un attentat sur Yamahica lorsque tous les empereurs seront là-bas, répondit Ester.

-Okay ! lâcha Jack avec encore une autre voix.

-Hey Joe ! Nap n’est pas rester longtemps, continua Ester. Bon dans tous les cas il faut demander à L0086A de faire parvenir les directives du dossier à L0023B, continua Ester.

Ester passa la tête par la fenêtre.

-L0086A !!!!

Un homme sortit d’une maison,

-Transmet les dossiers que je t’ai apportés tout à l’heure à L0023B !

L0086A acquiesça et retourna dans sa maison.

-Bon les gars, en attendant, si on allait s’amuser avec les « inutiles » du premier Cellulaire ! reprit Ester.

Torrance et Jack approuvèrent et ensemble les Émissaires d’Hadès descendirent vers le premier sous-sol en chantonnant.

« Allons chercher les sains d’esprit,
Ces maudites vermines qui nous ont salis !
Les rôles sont inversés !
Allez-vous succomber à vos traitements ?
Où rompre devant vos corps mutilés ?
Nous souffrons pour les emprisonnements
De nos frères cinglés aux cœurs meurtris.
Libérons ces anormaux des mauvais individus !

La démente aux envies meurtrières
Le mal-formé rejeté sans prières
L’homme aux personnalités multiples
Nous sommes psychopathes, nous sommes triples ! »

Les trois amis ouvrirent la Cellule 121, où environ une quarantaine de prisonniers se retournèrent et, tout en s’amusant à éventrer, tuer et collecter, les Émissaires d’Hadès continuèrent à chanter :

« Il est l’heure !
Qu’ils vivent la peur !
Glorieux massacre !
C’est notre sacre !

La démente aux envies meurtrières
Le mal-formé rejeté sans prières
L’homme aux personnalités multiples
Nous sommes psychopathes, nous sommes triples

Arrachons leurs viscères !
Détruisons l’espoir !
Exterminons leurs paires !
Ils n’ont aucuns pouvoirs !

Tuons, tuons, tuons.
Qu’il n’en reste aucun !
Exterminons, exterminons, exterminons.
Il n’y aura que nous à la fin.

La démente aux envies meurtrières
Le mal-formé rejeté sans prières
L’homme aux personnalités multiples
Nous sommes psychopathes, nous sommes triples

Maître Hadès, acceptez notre offrande !
Sauver nos frères est notre demande !
Maître Hadès, bénissez-nous !
Vous le grand dieu des fous ! »

Le dernier prisonnier tomba sur le sol, dans une mare de sang qui commençait à coaguler. Les Émissaires d’Hadès regardaient les cadavres sur le sol. La lampe du plafond clignota une fois dévoilant le regard et le sourire sadique et heureux des trois exécuteurs de l’Underworld.

______________________________________________________________

Le 4 avril 1227 à 10h15, l’armada de Wa, dirigée par le Soleil Levant de Dent Longue et composée de 75 navires, arriva à Yamahica et sa ville Samageas. Le Soleil Levant, une jonque « Bateau au trésor » de Zheng He immense à 9 mats et faisant près de 150 mètres de long pour 60 de large, et quelques autres navires accostèrent au Quai 3. Dent Longue descendit et découvrit l’incroyable surveillance mise en place par Redlord au Quai 4. Plusieurs navires de civils arrivèrent ensuite. Plusieurs habitants de Wa furent émerveillés de découvrirt la ville entièrement construite en bois.

Dent Longue atteignit le marché du Quai 3 puis s’enfonça en ville. Quelques samurais allèrent en ville afin de faire des démonstrations de leurs techniques sur quelques places, spécialement organisées par Yoga Yin. Pendant ce temps-là, Redlord effectuait diverses communications avec le reste de son empire et Yoga Yin vérifiait que tout se passait bien en ville.

-Comment sont les bénéfices ? demandait l’empereur organisateur de la rencontre.

-Très bien, l’activité dans la ville est débordante. Il y a beaucoup de touristes qui doivent loger dans des navires car tous les hôtels sont pleins, répondit un agent par escargophone.

-Nous pensons que vos investissements seront récompensés monseigneur, continua un autre.

-Bien... Et l’Hôtel Poisseron ? questionna Saint Yin.

-Le roi de Prodence, le directeur du Pensylium Hospital, le gouverneur de Mystoria et le président de Chocolate Island ont déjà pris place dans les suites royales. On a également reçu une réservation venant d’un membre haut placé de l’entreprise Fast Eat International et des membres de la société secrète Water Seven Shadows ont réservés les dernières chambres.

-Oh intéressant ! C’est très bien, cela va permettre d’augmenter mon influence. Bon, la dernière étape de l’attraction culturel va commencer : organiser les Jeux de Yamahica, une grande compétition sportive !

-Nous avons suivi vos ordres et un sous-marin possédant une arène intégrée a était construit spécialement pour l’occasion. Ce stade sera un symbole de notre maîtrise technologique et nous y remporterons plusieurs victoires lors des jeux sportifs. On pourra même le réutiliser après afin que divers événements nous rapportent de l’argent.

-Très bonne idée Vernon !

-Merci Monseigneur.

_____________________________________________________

Vers 13h, c’est une flotte de 82 navires du Grand Marquisat d’Hypérion qui atteignit Yamahica. Le Jugement Dernier, navire d’Aggaddon et de l’Aube Blanche, ainsi que deux navires de guerre et quatre navires de plaisances accostèrent au Quai 2. Des artistes d’Hypérion parcoururent la ville. L’accumulation de navires autour de Yamahica donnait l’impression d’être face à une forteresse impénétrable. L’empereur d’Hypérion avait rangé sa tenue d’Amiral Éther. Il portait maintenant une chemise de couleur marron clair, un jabot blanc, un justaucorps de l’époque de Versailles bleu roi tinté de quelques broderie dorée avec un col. Sur le justaucorps avait été ajouté un col anglais rigide montant en hauteur jusqu’au niveau du nez. Il portait un pantalon de toile marron foncé surmonté de bottes noires de pirate. Une très longue cape noire tenait sur ses épaules et flottait dans le vent en dessinant un demi-cercle dans son dos.

C’est finalement à 16h20 que le Hollandais Volant et 10 autres navires sortirent de l’eau au Quai 5. Léviathan Jones semblait déprimé. Il savait que c’était un mauvais moment à passer et qu’il fallait qu’il laisse Gwal Apoom-Kay, son conseiller, gérer la rencontre.

Apprenant l’arrivée du dernier empereur, Yoga Yin lança son enregistrement. Les hauts parleurs dans la ville de Samageas s’activèrent.

-Bonjour à tous ! Ici Saint Yoga Yin, organisateur de la Rencontre des cinq empires en cette belle ville de Samageas sur l’île de Yamahica. Il semblerait que tous ceux qui étaient attendus soient arrivés ! Et bien, je suis ravis de pouvoir vous exposer ma surprise ! Pour ouvrir la Rencontre, je propose d’effectuer un grand concours de sports qui commencera ce soir et se terminera demain, les Jeux de Yamahica. Les guerriers de chaque empire désireux de concourir sont invités à se présenter à l’hôtel de ville.

Le sous-marin stade de Yoga Yin commença à sortir de l’eau un peu au large, entre le Quai 5 et le Quai 1.

-Les Jeux de Yamahica se dérouleront dans le Stade Mobile de la Rencontre ! Bonne chance à tous !

________________________________________________________________

Le soir même, après l’Ouverture des Jeux, le programme des catégories qui allaient se dérouler le lendemain furent révélées. Mais dans l’immédiat, les cinq empereurs pirates et leurs fidèles conseillers se rendirent au Sénat pour la fameuse Rencontre. Chacun prit un des cinq trônes installés par Yoga Yin dans la salle principal dans les hauteurs de l’assemblé, le Haut Sénat. Seuls les plus proches conseillers de chaque empereur étaient autorisés à rester auprès de leurs dirigeants, tous les autres prirent placent dans le Bas Sénat, ne pouvant voir ce qu’il se passait en haut mais néanmoins entendre ce qui allait s’y dire. Yoga Yin, en tant qu’organisateur de l’événement, prit la parole en premier :

-Bien. Si je vous ai réunis ici aujourd’hui, chers ennemis, c’est dans le but de créer une trêve momentanée dans l’ambiance pesante qui règne sur le Nouveau Monde.

Léviathan Jones grommela, son conseiller Gwal lui fit un sourire nerveux. Aggaddon caressa sa moustache. Redlord haussa un sourcil. Enfin, Dent Longue ne bougea aucunement. Dans le Bas Sénat l’ambiance se faisait déjà pesante.

-J’aimerai que chacun se prépare et que pour cela nous ne soyons pas en combat perpétuel. C’est pour cela que j’aimerai enfin mettre en place avec vous quelque chose sur lequel je réfléchis depuis longtemps : le Pacte Géopolitique.

-Se préparer à quoi, demanda Redlord.

-À ce qui viendra après… Une guerre pour déterminer l’unique dirigeant du Nouveau Monde.

Léviathan Jones eut un grand sourire, tous les autres furent surtout étonnés par les propos de Saint Yoga Yin « l’Omnipotent ».

-Quelles seraient les conditions de cette trêve, demanda Dent Longue.

-Justement ! J’ai noté plusieurs idées que j’aimerais que l’on vote au fur et à mesure de cette semaine et que cela soit regroupé ensuite dans un code, dont le nom serait le Pacte Géopolitique du Nouveau Monde, répondit Yoga Yin.

-Il va nous falloir un temps de réflexion, ajouta Gwal Apoom-Kay.

Les empereurs réfléchirent chacun dans leur coin durant une vingtaine de minutes, puis discutèrent entre eux avant de finalement accepter. Chaque soir de la semaine, les empereurs se réunissaient pour voter les règles à inscrire dans le pacte et chaque jour il y avait un événement au Stade Mobile de Rencontre.

Les Jeux de Yamahica se déroulèrent durant la première journée, le second jour ce fut un Congrès Scientifique réunissant les savants de chaque empire, le troisième jour ce fut la démonstration de techniques régionales avec le spectacle des samurais en vedettes. Mais le soir de cette troisième journée fut marquée par un autre événement. Le spectacle allait bientôt finir, les cinq empereurs étaient chacun dans une zone VIP.

-Vivement que cela soit fini, souffla Léviathan Jones.

Pendant ce temps, deux navires sortirent des eaux. Un homme descendit de l’un d’eux et monta dans le stade. Il sauta sur le terrain et tous les spectateurs furent surpris. L’homme se saisit d’un escargophone qui pirata les hauts parleurs.

-Désolé d’interrompre le spectacle mais j’ai quelque chose à vous dire.

L’homme fit un sourire en s’approchant des tribunes où se situaient les empereurs. Alors qu’il avait presque atteint la tribune, les navires qui étaient sortis de l’eau percutèrent le stade. Les deux navires étaient remplis à ras bord de poudre. Une énorme explosion retentit, fracturant la structure du sous-marin stade. L’homme actionna un bouton et un gaz s’échappa de ses vêtements avant que lui-même explose. Yoga Yin se leva et augmenta la gravité pour contenir l’explosion.

Alors que tous les services techniques de Samageas s’occupaient de maintenir à flot et réparer le stade, les empereurs se réunirent au Sénat.

-Qui aurait pu commanditer cet attentat ? demanda Aggaddon.

-Ça pourrait être le Gouvernement Mondiale, lâcha Dent Longue.

-Ou l’Underworld, pensa Redlord.

-Ou encore un indépendantiste, rajouta Aggaddon.

-Ne nous laissons pas détourner du but de ces réunions ! répliqua Gwal Apoom-Kay.

Léviathan souffla encore. Comment l’homme pouvait penser atteindre l’un des empereurs. Cette tentative ridicule ne faisait que lui prouver qu’il perdait son temps.

-Oui. Ma proposition suivante est de se réunir tous les ans pour un bilan sur l’année écoulée et organiser l’année qui commence, reprit Yoga Yin. Qui est pour ?

Tout le monde leva la main.

-Hey ! Cette trêve prendra fin quand ? s’exclama Léviathan Jones.

-Dès qu’un empire trahira un quelconque décret du pacte, répondit Yoga.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Dernière édition par L'éternel le Sam 17 Déc 2016 22:48, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 11 Nov 2016 22:40 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1228
Localisation: Dans tes rêves.
Un chapitre sympathique avec la réunion à Yamahica et les plans du Gouvernement mondial. J'ai bien hâte de voir les clauses du Pacte.

Aussi, j'ai bien apprécié l'introduction des émissaires d'Hadès. Tu as introduit une excellente ambiance d'épouvante pour ce aspect.

Vivement le prochain chapitre!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 12 Nov 2016 00:39 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Content que tu soit toujours fidèle au poste Chaosx ! :frankype:

Pour les conditions du Pacte, nous n'en entendrons pas beaucoup parler. J'ai préférer les ellipser pour ne pas se perdre en trop de détails. Il y a quand même des points centraux:

-Pacte de non agression
-Demande systématique pour avoir l'autorisation de passer dans les territoires d'un autre empire
-Répartition des zones dont la gouvernance est disputé par plusieurs empires
-Création de liens commerciaux entre les peuples des empires
-Création d'un "droit de séjour" pour les civils voulant visiter un empire.
-Extraction des minéraux des fonds marins de Davytown (afin de forger des armes)
-Divers conditions de partage entre des empires précis [que chacun essai de négocier au maximum à son avantage] (Aggaddon envoie certains de ses savants afin de collaborer avec les ingénieurs de Yoga en échange d'archives historiques de Na-ahk et de trois navires de guerre, Redlord cède des parts de sa compagnie marchande à Yoga contre l'île de Ulushua, Dent Longue forge des épées pour Redlord qui lui donne des canons...)

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 19 Nov 2016 14:23 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 8 : CRISIS

Azyla, QG de l’Underworld, 12 mai 1227 :

Les trois Émissaires d’Hadès discutaient, fusils en main, alors que des hommes et femmes courraient en criant dans tous les sens dans le jardin du Manoir Tartare.

-Et comme Maître Hadès nous l’a dit, il faut tirer avantage du Pacte Géopolitique, disait Jack Naper.

-Oui, nous nous sommes déjà accaparés bon nombre de produits commerciaux. Le plan avance bien, continua Ester en visant une femme portant son bébé.

Ester tira et la balle explosa au contact de la femme. En plus de l’impact, du poison caché dans la balle se rependit sur elle et son bébé. La femme lâcha son bébé sous la douleur, celui si tomba sur le sol et sa mère l’écrasa en mourant.

-YES !!! 5 points ! dit Ester en plaçant sa main, les 5 doigts levés, devant ses amis.

-Bravo Est, dit Torrance. D’ailleurs Maître Hadès nous a fait remarquer que Redlord tente de pénétrer dans l’Underworld. Le partenariat serait intéressant. Bwarfffff. DESTRUCTION. POULE.

Torrance visa avec son fusil, adapté à sa taille, un homme qui se cachait derrière une stèle à moitié détruite. La balle s’écrasa sur le haut de la stèle et le poison coula sur l’homme qui se leva et courut vers un arbre, avant qu’une seconde balle vienne lui frapper le cœur. L’homme tomba raide mort au sol.

-2 points, s’exclama Torrance.

-Bravo pour le coup de la stèle Tor ! commenta Jack qui pointa lui-même la dernière femme cachée dans un arbre.

La balle qu’il tira toucha la femme en pleine tête et cette dernière tomba dans un grand fracas sur une pierre.

-2 points pour moi aussi, répliqua Jack Naper avec sa personnalité de Nap.

-Bien, faisons les comptes, cela fait 28 points pour moi, 21 pour Toto et 23 pour Jack, sachant qu’il y en a 2 pour Nap, 3 pour Yack et 18 pour Joe.

-Arrête de me compter avec ce balourd de Joe.

-Mais je t’emmerde Nap, se répondit Jack avait une autre voix.

-CALMEEEEEEEE, houspilla Torrance.

Trois hommes de l’Underworld se lancèrent dans le jardin pour ramasser les cadavres alors que les trois Émissaires retournaient vers le Manoir.

-Il faudra refaire des stocks d’innocents pour le Cellulaire 1. L0012A n’est pas allé faire les courses la semaine dernière j’ai l’impression, râla Ester avant de se retourner. Messieurs L0154A, L0089B et L0005B, veuillez déposer les corps dans le caveau, nous allons les recycler pour les vendre comme viande au marché noir.

Les trois émissaires descendirent au troisième sous-sol tout en retenant leur envie de meurtre en passant dans les Cellulaires 1 et 2. Ils arrivèrent dans une salle toute équipée en technologie.

-Il est l’heure des enchères, fit remarquer Nap.

Ester alluma l’escaméra, un gros logo Deep Tartare apparut sur l’écran. Une autre escaméra projeta une liste de 49 participants numérotés par leurs identifiants de l’Underworld.

-Bienvenue cher amis pour ces 489èmes enchères du Deep Tartare. Cette semaine nous avons de très beaux articles pour vous ! Je suis l’émissaire Ester, commissaire de l’édition de cette semaine. Au programme d’aujourd’hui : armes chimiques, esclaves, épices rares, fausses monnaies, des organes frais, quelques contrats de tueur à gages qui ont terminé les missions que vous leur aviez donnés la semaine dernière, des drogues et enfin le clou du spectacle : les œuvres d’arts du Musée Androma de Goa échangés avec des faux en début de semaine.

Ester marqua une pause et une image et des vidéos d’utilisations associées au premier produit apparurent à l’écran.

-Nous commençons tout de suite par un prototype de Bombe K28 à gaz paralysant assortit de carabine à air comprimé avec un lot de balles remplis de poison fabriqué par notre ami Jack Naper. Nous commençons les enchères à 5.000.000 de berry.

Les enchères grimpèrent vites et le lot fut adjugé pour 98.000.000 à L0156D. Après le reste des armes chimiques, Ester présenta un groupe d’esclaves, des vidéos étranges leurs étaient associées.

-Voici un lot de jeunes demoiselles kidnappées à Alabasta et éduquées spécialement par L0020A pour votre plus grand plaisir ! Les enchères débutent à 50.000.000.

Finalement le lot d’esclave fut adjugé pour 249.000.000 de berry à L0596H, l’Archonte Augustus Blackburn. Les autres lots d’esclaves furent vendus entre 100.000.000 et 200.000.000 de berry et la dernière, qui était la fille de la cousine du roi de Luvneel, fut vendue à 565.480.000 berry à l’Archonte Blackburn. Ester passa donc aux épices rares.

-Nous avons donc 65 actions de la Compagnie des Épices d’Alabasta, qui est la première mondiale dans la vente d’épices et directement affilié au Gouvernement Mondial. Commençons disons à 6.000 berry l’action.

Comme prévu, les actions se vendirent à petit prix, pas plus de 16.000 berry. Les investisseurs ne se doutaient pas de la manœuvre pensée par Hadès. En achetant ainsi les parts et actions des grosses compagnies du Gouvernement Mondial et en les revendant à petit prix à des gens plutôt désintéressés du sujet, le maître de l’Underworld perd de l’argent mais il fait surtout chuter le pouvoir économique des compagnies en plaçant des actionnaires qui prennent des mauvaises décisions.

Peu après, à Nordos, Redlord recevait Valérie Di Valéria, membre du conseil municipal de Water Seven. Redlord emmena son invité faire un tour en ville et discuter avec lui.

-J’ai cru comprendre que le Gouvernement Mondial était en mauvaise posture ces derniers temps, disait l’empereur de Nordos.

-Oui, les impôts sont en train d’augmenter et le cours de nombreux types de marchandises également. Les journaux disent que ce serai dû à des vols massifs de cargaisons lors des exportations, répondit Valérie. Une rumeur court même : on aurait trouvé un navire marchand de la Confédération Marchande Mondiale des Agriculteurs avec des cadavres ressemblant, pour certains d’entre eux, à des membres d’équipages d’alliés de Saint Yoga Yin « L’Omnipotent ».

« Je ne suis donc pas le seul à m’attaquer au système marchand du Gouvernement Mondiale. D’un côté ce sera plus efficace même si j’aurais aimé être le seul à pouvoir gagner de l’influence via ma compagnie marchande. » se disait Redlord.

-Puis votre CMER et la Confédération des Mers d’Hypérion fondés par les marchands de Médirion, la capitale de l’empire d’Aggaddon Médixès, gagne en puissance avec ses événements. J’ai entendu dire que si les pénuries continuent, même Marijoa devra secrètement y faire appel, continua Valérie.

« Même ce foutu dirigeant obsédé par les arts et les sciences, Aggaddon Médixès, s’est lancé dans le commerce hors du Nouveau Monde ! En même temps c’est un ancien amiral de la Marine, il avait certainement tout pensé avant de trahir le Gouvernement Mondial », pensa l’empereur de Nordos.

Un homme portant un brassard avec le pavillon de Redlord dessiné dessus accourut vers son dirigeant.

-Monsieur ! Arfild vous appelle. Il dit que c’est urgent.

-Veuillez m’excusez madame Di Valéria, dit promptement l’empereur qui se dirigea vers son palais.

Redlord arriva dans la salle des machines où Arfild l’attendait.

-Monseigneur le prix pour la Zoua de Malakova est en train d’être débattu pour plus de 800.000.000 de berry ! Dois-je vraiment continuer à enchérir pour cette œuvre.

Redlord tourna la tête vers les vidéos de l’œuvre volé au Musée Androma de Goa.

-La Zoua de Malakova est une peinture qui cache le secret de l’emplacement de la cité d’or légendaire de Shandora à ce que l’on dit. Je compte réellement l’obtenir. Propose 1.200.000.000 berry !

-A vos ordres monseigneur, répondit Arfild avant de se tourner vers son escargophone, L0500H 1.200.000.000 de berry.

-Oh voilà que nous dépassons le milliard, s’exclama Ester en s’amusant à palper le cœur d’une victime de la chasse à l’humain. 1.200.000.000. Qui dit mieux ?

Aucune voix ne se fit entendre pendant un instant quand tout un coup :

-L0421H 1.500.000.000.

Alnoth Yan « le Déchu », second de Yoga Yin, sous le Palais Tharès et sous le regard de son empereur, semblait déterminé à remporter l’œuvre d’art. De son coté, Redlord fulminait. Au même moment, Edward Valathorn, Epitacre Valmonde et Mélian Thelemis, membres de l’Aube Blanche, décidèrent de quitter l’enchère. Redlord prit l’escargophone des mains d’Arfild.

-L0500H 1.800.000.000.

Yoga Yin fit un signe de la tête. Alnoth Yan continua :

-L0421H 2.000.000.000

-Seigneur Redlord… Nous ne pouvons pas nous permettre de dépenser autant, avec l’achat en masse de la drogue, de la fausse monnaie et des organes pour nos trafics, nous avons déjà dépensé près de 500.000.000 de berry, nous ne pouvons pas nous permettre de mettre au-delà de 2.000.000.000 avec les budgets d’investissements et de rénovations. Surtout que la CMER perd en efficacité avec la concurrence menée par son homologue d’Hypérion.

Redlord serra fortement son poing, de la lave commença à couler de sa main sur le sol et l’empereur donna un coup dans un mur qui fondit en partie.

-Très bien, fit Bonifacio Del Julia en quittant la salle.

-Une fois, deux fois…. Trois fois ! Adjugé à L0421H rétorqua Esther. Il vous sera transmis les informations sur la récupération de vos articles durant la suite de la journée via les Deep phone. A bientôt pour les prochaines enchères !

Alnoth Yan décrocha le câble reliant l’escargophone Deep phone à l’escaméra. Les données du Deep phone se réinitialisèrent pour effacer toute trace de communications. Le Deep phone s’alluma soudainement et projeta une lettre codée que Alnoth recopia. Au bout de cinq minutes l’escargophone s’éteignit et Yoga Yin le prit et le cacha dans une boite qu’il confia à son second. Inush Ka, lieutenant de l’empereur des Terres Saintes de Yin, débarqua ensuite.

-D’après les relevés de nos équipes techniques, le signal des enchères proviendrait de South Blue, au pays des Ilardions.

Saint Yoga Yin leva un sourcil.

-L’Underworld possèdant les moyens technologiques de berner mes équipes scientifiques … Je n’en attendait pas moins d’eux. Il va falloir nous dépasser pour parvenir à percer leurs secrets, cela nous permettra de gagner en puissance.

L’empereur se sentit conforté dans son idée que la sûreté de l’Underworld était totale. Alnoth Yan et Inush Ka acquiescèrent après l’ordre de leur chef. Alnoth décrypta le message du Deep phone à l’aide d’un message diffusé avant les enchères permettant de déchiffrer le code du jour.

-Nous devons trouver l’épave d’un navire nommé le Garde Factice à Whisky Peak. Le tableau y sera demain à midi, déclara le second de l’empereur.

____________________________________________________________

Le Soleil Levant, navire amiral de Dent Longue et considéré comme le plus imposant du monde, accosta Whisky Peak le lendemain matin vers 10h45 avec trois jonques. L’ancien shogun de Wa, Minamoto Kenshin Yoritomo, se retourna vers un homme retenu prisonnier par les samurais.

-Alors « L4652E ». Où devais-tu déposer la Zoua de Malakova ?

-Dans l’épave du navire là-bas, dit l’agent de l’Underworld en pointant le Garde Factice.

-Que c’est aimable !

Minamoto se retourna vers Dent Longue :

-Que faisons-nous maintenant Greatsea-sama ?

-Nous allons placer un coffre vide dans l’épave, Minamoto-sensei.

Minamoto fit un signe de la tête. Des ninjas allèrent déposer un coffre vide alors que les samurais amenaient le prisonnier en cellule dans le navire forteresse de Wa. Greatsea amena la Zoua de Malakova dans sa cabine alors que sa flottille se dirigeait vers l’est.

-Direction Shandora.


Plus tard, un navire discret de Saint Yoga Yin arriva à Whisky Peak. L’empereur, venu en personne, descendit du navire et s’approcha de l’épave. Un habitant ayant remarqué le navire pirate s’approcha également.

-Bonjour monsieur, vous venez d’arriver sur Grandline.

Yoga Yin le regarda intensément. Le haki des rois perça directement l’âme de l’habitant qui tomba dans les pommes. Les autres habitants, voyant ça, partirent chercher des armes pour combattre. L’empereur atteignit l’épave et découvrit le coffre vide. Fou de colère, il décida de chercher qui sur l’île aurait pu voler le tableau lorsqu’il vit les habitants armés. Yoga Yin leva une main et une météorite descendit du ciel et s’écrasa sur les civils.

-FOUILLEZ TOUTE LA ZONE ! TROUVEZ-MOI LA PEINTURE !

L’équipage du navire sursauta et courut dans tous les sens à la recherche de la toile.

« Ce n’est pas le genre de l’Underwolrd d’arnaquer, d’après ce que je sais. Aurait-il découvert que c’est moi qui me suis inscris et ils voudraient m’avoir ? Non non… Mais j’ai payé 2 milliard de berry pour l’avoir, je ne peux pas me permettre de perdre cette toile. »

Un membre de l’équipage ramena un civil.

-Dis-lui, ordonna le pirate.

Yoga Yin se retourna pour toiser du regard l’habitant. Celui-ci, terrifié, raconta ce qu’il avait vu :

-Tout à l’heure un énorme bateau avec plein de voiles a débarqué et est allé regarder l’épave comme vous.

-ÉNORME ? Énorme comment ? demanda l’empereur.

-Très grands, il avait 9 ou 10 mats je ne me souviens plus très bien.

Les yeux de Yoga Yin s’agrandir.

-Enfoiré de Dent Longue, comment pouvais-tu savoir ? LES GARS, ON DÉCAMPE !

Dans le même temps, la flottille de Dent Longue tomba nez à nez avec la Marine. Le sous-amiral Wenesday, à bord de son navire de guerre, dirigeait un groupe de six caravelles. Wenesday parla à travers un escargophone.

-Votre flotte est située sur une zone interdite. Veuillez partir.

Dent Longue dégaina le Shodai Kitetsu.

-IAIDO SPIRITUEL : LE COMBAT SECRET

Dent Longue trancha l’air en diagonale. Une lame de vent immense traversa l’air et découpa l’intégralité de la flotte de Wenesday. Le sous-amiral sauta en l’air et utilisa le rokushiki pour atteindre l’empereur pirate. Alors que le Marine allait attaquer, Dent Longue rengaina.

-IAIDO DE WA : ART DES CINQ SENS

Wenesday tenta de lancer une attaque perçante mais Dent Longue se retrouva instantanément derrière lui et lui trancha les bras en un tour de main sans que le sous-amiral n’ai le temps de réagir.

-Je refuse de devenir votre prisonnier !

Wenesday sauta à la mer et coula, puisqu’il n’avait plus de bras pour nager.

_____________________________________________________

-Mais comment voulez-vous réorienter les transactions ! Puis tous ces événements doivent avoir un sens !

Isaac Greathower tentait de garder son calme face à un agent du CP6 qui faisait son rapport.

-Monseigneur Greathower… Je suis navrée mais si cela continue de la même façon, nous devrons décréter officiellement l’état de crise économique. Il faut trouver une solution.

-Arrggg. Soit la Marine délaisse la frontière Redline-Nouveau Monde pour protéger les marchands et nous risquons plusieurs invasions pirates, ou nous laissons faire et la crise économique va être inévitable avec la flambée des prix dans les nations importatrices…

-Si je puis me permettre …

-Ne te permet pas agent 415.

L’agent vexé s’arrêta et attendit les ordres à transmettre. Plusieurs minutes passèrent.

-Bon. L’enjeu est trop important, allez demander au Conseil des 5 Etoiles comment procéder, finit par se résoudre Isaac.

Magdalène Waschof du CP0 tapa sur l’épaule du président du Conseil de Marijoa.

-Isaac, il faudrait recruter des mercenaires pour surveiller les convois marchands. C’est ce que la Guilde des Marchands de Water Seven a entreprit et ça semble mieux marcher pour eux.

-Pourquoi pas…

________________________________________________________

-Et si on aménageait le sud de la ville, ça serait plus accueillant non ?

-Mais monseigneur Redlord. Nous aménageons déjà l’ouest en ce moment. Comptez-vous vraiment dépenser tout l’argent de Nordos dans la rénovation ? répondit l’architecte.

-Les revenus de l’Empire Rouge sont en pleine progression ! Avec la flambée des prix dans divers pays, les étrangers viennent acheter des ressources dans ma belle Compagnie Marchande de l’Empire Rouge. Nous prospérons, alors autant en profiter ! Bon, nous allons utiliser des artisans de Nordos, et investissez environ 500.000.000 de berry dans les carrières de Gatfrid.

-Est-ce une bonne idée d’acheter une entreprise appartenant et située sur le territoire de Saint Yoga Yin ?

-Ce n’est pas interdit par le Pacte Géopolitique et puis, en demandant une autorisation à « L’Omnipotent » nous pouvons conclure un accord de partage des revenus pour l’occupation du territoire. De toute manière, il faut plus de pierre et c’est la carrière que nous ne contrôlons pas qui est la plus proche de Nordos.

-… Il sera fait selon vos désirs seigneur.

L’architecte quitta la pièce. Atharien, le second de Redlord, se retourna vers son capitaine.

-Ce moment de paix est quand même très pratique, capitaine. Yoga Yin avait raison de convaincre tout le monde à signer ce traité.

-Oui mon cher ami, nous pouvons secrètement préparer la reprise des conflits sans que les autres ne se soucient de nous. Mais ça m’étonne quand même que Léviathan Jones n’ait pas rompu le Pacte, vu son caractère j’aurais cru justement qu’il ne pourrait se retenir.

-J’ai cru entendre qu’il s’amuse à affronter la Marine pour se divertir et que, comme à l’accoutumée, c’est son conseiller qui gère le Royaume de Davytown.

-Oh. Intéressant…

Redlord marqua une pose puis repris.

-Excuse-moi mais je dois aller vérifier comment avance les travaux.

-Je vous en prie votre Majesté, il n’y a aucun besoin de vous excuser.

Redlord sortit de la salle du trône et, après quelques minutes à marcher dans les couloirs, il atteignit une petite pièce. Il y rentra et un homme l’attendait.

-Bonjour monseigneur.

-Bonjour Bartholomew.

Le capitaine-corsaire Bartholomew Blackburn, fils rejeté de l’Archonte Augustus Blackburn, posa une enveloppe sur la table. Il avait toute les caractéristiques d’un mafieux.

-Voici mon rapport sur les activités internes du Gouvernement Mondial.

-Bien Bartholomew. Et pour les assassins de l’Underworld qui te chassent ?

-Je m’en débarrasse facilement ne vous inquiétez pas. Tant que ce ne sont pas les fameux « Émissaires d’Hadès » dont vous m’avez parlé qui vienne m’affronter, je peux gérer tout seul.

-Et tu as avancé dans ton enquête ?

-L’ordre peut forcément venir de mon père, mais en interceptant des communications j’ai cru comprendre que l’ordre venait de plus haut dans l’Underworld. Ils semblent déterminés à m’éliminer. En plus ils savent que je suis secrètement votre allié.

-Je pense savoir pourquoi ils veulent te tuer.

-Et bien expliquez-moi monseigneur.

-En plus de gagner le soutien total de Augustus Blackburn, l’Underworld cherche à éliminer les empereurs pirates et régner sur le Nouveau Monde. Plusieurs de mes alliés ont été attaqués donc je pense qu’ils sont déterminés, en ce qui te concerne, car tu es l’un de mes plus puissants collaborateurs ainsi qu’un espion très utile.

-Ça semble logique en effet.

-Très bien. Redouble de prudence ! L’Underworld a certainement beaucoup d’influence sur le Gouvernement Mondial, nous ne savons pas à quel point.

-À vos ordres monseigneur.

_______________________________________________________________

1er juin 1227

Léviathan Jones était dans sa salle d’entraînement et venait de réduire en morceau un nouveau sac.

-Un autre !

Le serviteur homme-murène accrocha un nouveau sac au crochet et l’homme-mégalodon le détruisit facilement.

-La boxe est si facile et amusante. Un autre.

Gwal Apoom-Kay, le conseiller de Léviathan et régent de l’empire regardait ce spectacle de loin. Il discutait en même temps avec un autre savant.

-Quel spectacle navrant… Il ne se soucie aucunement de l’empire… Tout ce qui compte pour lui c’est détruire…

Le savant acquiesça.

-Je vous plain maître Gwal, tout l’empire repose sur vos épaules pendant que notre empereur s’amuse à combattre tout et n’importe quoi en fonction de ses envies.

Les deux firent demi-tour pour se diriger vers la bibliothèque quand Léviathan interpella son conseiller.

-Maître Gwal Apoom-Kay !

Ce dernier lança un regard vers le savant qui l’accompagnait avant de se diriger vers son seigneur.

-Que voulez-vous Seigneur Léviathan ?

L’homme-mégalodon avait un grand sourire et semblait excité.

-Préparez le Hollandais Volant.

-Quelle sera la destination de votre voyage ?

-L’île de Templista !

Gwal fit un pas en arrière.

-Mais… Vous voulez conquérir cette île seul ?

-J’aimerais comparer le Karaté des Hommes-Poissons et les techniques que j’en ai tiré au Judo de Templista, ainsi qu’à celui que le Gouvernement Mondial considère comme le maître des arts-martiaux : le plus fort des capitaines corsaires, Héraclès Spartman « le Héros du Crépuscule ».

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 26 Nov 2016 13:05 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 9 : LA BATAILLE DE TEMPLISTA

Héraclès Spartman était le fils d’Arès Spartman, connu comme le fondateur de Templista, capitaine corsaire de la génération précédente et créateur du Judo de Templista. Héraclès appris le Judo de Templista auprès de son père et avec comme frère d’armes Iphiclès Delphman, qui deviendra vice-amiral dans la Marine. Héraclès vécut longtemps comme un pirate et fut un allié majeur du Capitaine End. C’est quelques mois après Ist Land que Héraclès accepta la proposition de son rival, Supernovea, et devint capitaine-corsaire. Héraclès était un grand homme, comme son père, mesurant près de cinq mètres de haut, portant une longue barbe blanche et était chauve.

Templista était une île sous la protection d’Héraclès qui possédait la particularité d’être une école. N’importe qui pouvait venir sur l’île et demander à suivre l’enseignement de maîtrise du haki. C’est ainsi que l’on devenait un moine de Templista. Le Grand Prêtre était celui qui dirigeait la formation et vivait dans un monastère dans la montagne du nord de l’île. À l’époque précédant le Conclave, c’était Iphiclès, retraité de la Marine, qui était le Grand Prêtre puisque Héraclès était souvent retenu ailleurs par ses obligations.

L’île de Templista était composée d’une immense forêt possédant trois clairières, alignées sur l’axe nord-sud. Dans chacune de ces clairières, une immense dalle de béton avait été déposée et servait de lieu d’entraînement à la maîtrise d’un haki précis. Au bout de l’île se dressaient trois montagnes et on avait construit un temple tibétain sur celle du milieu. En explorant les montagnes, les moines de Templista découvrirent des traces d’anciens indigènes qui y auraient vécus. En analysant les gravures des grottes, ils découvrirent qu’il s’agissait de lieux de culte construit en l’honneur un certain Grand Viracocha. Les moines ne trouvèrent que des légendes racontant la « magie » de cette divinité et son importance dans la culture indigène.

C’est durant la journée du 9 juin 1227 que Léviathan arriva seul sur la plage de l’île de Templista. Un jeune moine encapuchonné accompagné de deux gorilles, qui étaient les animaux protecteurs de l’île, accueillirent l’empereur pirate.

-Bonjour, bienvenue à Templista.

-Amenez-moi à votre maître, humain !

Le moine le regarda d’un mauvais œil.

-Soyez poli.

-La ferme. Je n’ai pas de temps à perdre.

Le moine se mit en garde.

-Présentez vos excuses. Sinon notre code éthique vous interdit de nous côtoyer.

Le haki royal de Léviathan se répandit quand celui-ci regarda avec insistance le pauvre moine qui tressaillit, mais tenu bon.

-JU…DO … DE TEMPLISTA : ÉTREINTE SOMNAMBULE

Le moine s’avança vers l’homme-mégalodon en amenant son poing en avant.

-Pathétique.

Le pied de Léviathan écrasa le corps du moine qui explosa sous la pression. Les deux gorilles furent effrayés et fuirent vers la jungle. Au même moment, le vieux Iphiclès ressentit la mort d’un de ses élèves grâce à son haki de l’observation. Il se leva alors qu’il était au milieu d’une des dalles de béton où des moines s’entraînaient au maniement du haki de l’observation.

-Moines de Templista ! Préparez-vous au combat !

Iphiclès utilisa son fruit du démon pour se transformer en homme-gorille. Les moines réagirent lentement, ne comprenant pas ce qu’il se passait. Léviathan Jones sortit de la forêt, deux cadavres de gorilles en mains qu’il balança en l’air.

-Comment peux-tu avoir aussi peu de respect homme-poisson.

Léviathan leva un sourcil.

-Je suis ici pour affronter Héraclès.

-Tu devras d’abord prouver ta valeur, mais ton irrespect m’empêche de t’accorder le bénéfice de Templista, répondit le Grand Prêtre Iphiclès.

-Alors vous mourrez tous.

Léviathan ne parvenait pas à retenir son envie de meurtre. Plusieurs moines furent paralysés et d’autres, terrifiés, prirent leurs jambes à leurs coups.

-JUDO DE TEMPLISTA : DILEMME DU GORILLE

Les poings de gorille d’Iphiclès devinrent noirs et il s’élança dans les airs pour retomber en attaquant avec le tranchant de la main. Léviathan Jones attrapa le Grand Prêtre et le balança vers les moines.

-C’est tout ce dont tu es capable ?

-Très bien, pesta l’ancien vice-amiral. JUDO DE TEMPLISTA : NIRVANA

Iphiclès s'avança vers Léviathan le poing en avant. L’homme-mégalodon détourna l’attaque avec un coup de pied puis fit une vrille sur lui-même pour taper le sol avec le même pied. Le sol se fractura et l’homme-mégalodon imposant, du haut de ses 6 mètres, souleva un bloc de terre qu’il balança sur les moines. Ceux encore debout évitèrent l’attaque et vinrent prêter main forte à leur Grand Prêtre.

-JUDO DE TEMPLISTA : UNION

Léviathan esquivait les attaques, en encaissant sans broncher certaines puis, amusé, riposta.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : IMPULSION CAUCHEMARDESQUE

Tout comme sur Applenine, une onde de choc traversa l’île et repoussa tous les moines. Iphiclès résista à la force de l’attaque et renforça tout son corps avec du haki de l’armement.

-Ce ne sera pas suffisant, humain. Mais amusons-nous un peu. KARATÉ DES HOMMES POISSONS : CANON.

L’homme-mégalodon balança de l’eau avec sa main ainsi qu’avec une grande puissance en direction de l’homme-gorille.

-JUDO DE TEMPLISTA : NIRVANA

Le poing d’Iphiclès percuta l’eau et résista à la force de ce « boulet de canon ».

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : BOMBE

Léviathan prit la vapeur d’eau dans l’air pour former sa bombe compacte. Il la propulsa vers Iphiclès.

-JUDO DE TEMPLISTA : NIRVANA

Le poing percuta à nouveau l’eau, mais l’implosion qui suivit propulsa violemment l’ancien vice-amiral qui retomba dans la forêt plus loin. Des hordes de gorille sortirent de la forêt en question pour protéger leur ami humain et affronter le monstre.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : FURIE DES ABYSSES

Le poing de Léviathan frappa le sol et une grande onde de choc s’ensuivit. Tous les gorilles furent touchés et propulsés en arrière. Ils se relevèrent difficilement et se redirigèrent vers leur adversaire. Le premier gorille sauta et fut attrapé en vol par l’homme-mégalodon qui le broya dans sa main. Ce spectacle macabre et les hurlements de l’animal apeura les autres gorilles qui comprirent qu’ils ne pouvaient rien face à ce monstre.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : TUNNEL DU REQUIN

Léviathan plaça un coup en direction du Grand Prêtre qu’il avait repéré avec son haki de l’observation. L’air sembla se recroqueviller sur lui-même tout le long de la distance séparant les deux adversaires, puis toucha Iphiclès avec une puissance suffisante pour le propulser dans les airs. Iphiclès retomba sur la dalle de béton des moines s’entraînant au haki de l’armement. Il se releva avec peine et Léviathan Jones, qui avait sauté, retomba avec fracas face à l’ancien vice-amiral. Iphiclès leva doucement la tête vers celui qui le dominait de sa hauteur. Leurs regards se croisèrent.

-Merci pour cet amuse-bouche… humain.

Iphiclès comprit qu’il était déjà mort. L’instant d’après le poing de Léviathan le propulsa dans les airs avec une violence inouïe, et il retomba inconscient bien loin de là, dans la mer où il coula comme une enclume. Dans le temple de Templista, sur la montagne du nord de l’île, Héraclès sentit la disparition de son ami. Il se leva pour se diriger dehors. Il vit Léviathan atterrir dans la forêt.

-Qu’elle est cette chose ? lâcha le corsaire.

__________________________________________________

-Aidez-moi !!!!!

Odilie Van Ocratie courrait dans un couloir sombre. Elle se fracassa au milieu du couloir comme s’il y avait un mur invisible. Elle vit des mains sortir des murs et avancer vers elle.

-PITIÉÉÉ !!!!

Elle tomba à genoux en fermant les yeux et en se tenant la tête. Le silence qui suivit la surpris et elle rouvrit les yeux. Elle découvrit qu’elle était au milieu d’une cellule capitonnée. Les murs semblaient apparaître et disparaître comme s’ils clignotaient. Elle tenta de se lever, mais il lui semblait qu’elle tombait, encore et encore. Elle remarqua qu’il n’y avait pas de toit à sa cellule, juste un vide sombre dans lequel apparut un clown géant aux cheveux verts et aux dents en cuivre.

-AHHHHHHH.

Les yeux d’Odilie se remplirent de terreur lorsque la main du clown vint l’attraper. Il la fixa alors qu’elle criait. Une voix très douce et faible, semblant être un sifflement porté par un vent froid atteignit les oreilles de l’ancienne archonte.

-Dites-le nous et vous serez libérée.

Paniquée, Odilie se dépêcha de répondre.

-86 North Unit.

Le sifflement reprit et devint strident, de plus en plus strident.

-Vous voyez.

Le visage du clown qui la fixait disparut. D’autres visages apparurent : des visages d’animaux, des ours, des loups, des chiens enragés, mais aussi des visages d’enfant morts, d’hommes brûlés et de femmes torturées dansaient devant elle. Une lumière vive apparue et Odilie courut vers cette lueur d’espoir. Les visages monstrueux semblèrent s’organiser comme un tunnel. Odilie courra, encore et encore, alors qu’une douleur commença à lui traverser la poitrine. Plus elle s’approchait de la lumière, plus la douleur était vive. Elle atteignit finalement la lumière qui recouvrit toute sa vision.

La lumière se dissipa, comme un brouillard avec le vent, pour laisser apparaître le visage recouvert de sang et d’un sourire joyeux de la sadique Ester Khan. Ester retira le couteau qu’elle venait de planter dans le thorax de l’ancienne archonte.

-Ce n’était pas si compliqué finalement ? Non ? déclara la jeune fille en penchant la tête légèrement sur le côté.

Le sang d’Odilie coula le long de la chaise à laquelle elle était attachée. Odilie sombra doucement, mais douloureusement, dans la mort. Ester leva un sourcil en faisant une grimace étrange. Un sourire lui revint. Elle fit un tour sur elle-même puis planta son couteau dans l’œil de sa prisonnière. Ester trancha ensuite le nez avant d’achever Odilie en lui enfonçant le couteau dans la bouche. Elle poussa ensuite la chaise de torture en arrière et le cadavre tomba dans le niveau inférieur, le Cellulaire 3. Les humains qui y était enfermés ne recevaient aucune nourriture de la part de leurs geôliers hormis les cadavres des torturés. Ils se ruèrent sur ce qu’il restait de Odilie Van Ocratie

-Comment vous m’avez trouvé les gars ? demanda Ester la mine renfrognée.

-Bof, moyen, bien, bof, bien, moyen, répondit Jack Naper avec plusieurs voix.

-Très convaincante, répondit Torrance.

-En même temps c’est Maître Hadès qui m’a montré comment faire pour s’amuser avec les prisonniers ! Ce coup final, il me l’a montré ! appuya Ester enjoué.

-86 North Unit… 86 North Unit… marmonnait Jack

-Mais il faut quand même envoyer un message à nos agents pour commencer à s’organiser, lâcha Torrance.

-Depuis le temps qu’elle était enfermée… On l’avait oublié, et Maître Hadès nous a punit, pleurnicha Ester.

-Cela faisait longtemps que nous n’avions pas reçu les injections, déclara Torrance en faisant un rictus.

-C’est sûr que le fouet ou les électrocutions auraient moins fait mal, mais c’est à la hauteur de notre oubli ! Puis n’oublions pas que c’est pour notre bien ! Il faut que Maître Hadès nous éduque comme il faut ! débita Ester en fermant les yeux et en gardant un doigt levé en l’air durant la dernière phrase.

-86 North Unit…86 North Unit… répéta Jack en se dirigeant vers un escalier.

La salle de torture ressemblait à une salle d’interrogatoire de police avec une vitre teintée qui ouvrait la vue sur un ensemble de chaises de tortures au bord du trou menant à l’étage inférieur. Ester se dirigea vers l’escalier que Jack empruntait. Torrance lança un regard dans le trou. Les prisonniers avaient déjà terminé de manger le cadavre.

-Ils ne vont plus avoir beaucoup à manger. Vivement qu’ils s’entre-tuent pour se bouffer entre eux ! ricana le massif Torrance.
______________________________________________________

Léviathan et Héraclès se faisaient face. Les regards intenses des deux guerriers soutenaient la tension qui régnait.

-Je suis venu te défier, Héraclès Spartman.

-Tu dois être le fameux Léviathan. J’ai beaucoup entendu sur ton compte, dont certaines rumeurs qui se sont propagées suite à ton incroyable ascension.

-Je ne suis pas là pour parler, place au combat.

Le corps de l’homme-mégalodon se retrouva recouvert de haki alors qu’Héraclès prononçait une prière pour Iphiclès. La prière terminée, le bras du corsaire se leva et frappa Léviathan à la poitrine. Ce dernier recula d’un pas et un sourire vint illuminer son visage.

-Un combat trépidant, souffla l’empereur. KARATÉ DES HOMMES POISSONS : CANON

Le poing d’Héraclès effectua une parade et la boule d’eau fut projetée plus loin.

-JUDO DE TEMPLISTA : ARMES DE SACRE

Héraclès plaça un coup de pied horizontal que Léviathan para aisément malgré la vitesse d’attaque. Cependant, un puissant impact résonna après la réception du coup. Léviathan encaissa l’attaque. Héraclès fit quelques pas de coté en observant son adversaire.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : IMPULSION CAUCHEMARDESQUE

Héraclès résista à l’onde de choc qui parcourut l’île. Il comprit que son adversaire augmentait le niveau.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : MAELSTROM

Léviathan frappa en avant avec la paume de sa main, Héraclès plaça alors ses bras en croix devant lui. La paume de la main frappa les bras du corsaire et une violente attraction se fit ressentir. Les bras d’Héraclès ne résistèrent pas et la paume de main de Léviathan percuta la poitrine du corsaire qui cracha du sang. L’homme-mégalodon recula en espérant une réaction. Héraclès se releva.

-JUDO DE TEMPLISTA : NIRVANA

Héraclès recouvrit son corps de haki et avança poing vers son adversaire qui voulut esquiver l’attaque, comme il l’avait fait précédemment, en donnant un coup de pied pour détourner le poing puis faire une vrille. Cependant, Héraclès ramena son bras pour laisser le pied de Léviathan passer avant d’effectuer un cercle avec sa main tout en la ramenant à sa taille, avant de la propulser contre la mâchoire de l’homme-mégalodon.

-Hmmrf ! cracha Léviathan en tentant de rétablir son équilibre.

-Alors, comment me trouves-tu ?

-J’attends encore mieux !

Léviathan mit davantage de haki sur sa peau et enfonça sa main dans le sol. Il souleva un énorme bout de forêt d’environ 100 mètres de long et l’abaissa sur le corsaire.

-JUDO DE TEMPLISTA : PORTE DES MILLÉNAIRES

La pierre se fissura et explosa, laissant apparaître Héraclès qui commençait à grandir. Léviathan dut bientôt se résoudre à affronter un géant.

-J’ai mangé le fruit mythique du grand bouddha, répondit Héraclès à une question muette de l’homme-mégalodon.

Le grand bouddha fit rejoindre ses mains brutalement. Une grande onde de choc s’en échappa et fit faire quelques mètres en arrière à l’empereur.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : TUNNEL DU REQUIN

L’air se recroquevilla sur lui-même tout le long de la trajectoire du coup, mais le corsaire résista à l’attaque.

-JUDO DE TEMPLISTA : JUGEMENT D’ARÈS

Le tranchant de la main d’Héraclès s’abattit sur l’homme-mégalodon.

-GLORIEUSE DESTRUCTION

Léviathan effectua un coup de pied en vrille vers le haut et gagna l’affrontement des deux attaques. Héraclès reprit son équilibre alors que Léviathan préparait une offensive. Ses cheveux noirs se dressèrent.

-APOCALYPSE… MONSTRUOSITÉ DES OCEANS

De la fumée noire s’échappait du poing de Léviathan qui frappa l’air. Héraclès regarda attentivement cette fumée ; tentant de décrypter sa nature. De la fumée noire fut propulsée et forma un poing géant. Il percuta le capitaine corsaire qui fut propulsé en arrière. Alors que ce dernier chutait, il comprit la nature de cette fumée mystérieuse. Le haki de l’armement de Léviathan était tellement colossal qu’il s’échappait sous forme de fumée quand l’homme-mégalodon l'utilisait à trop grande échelle.

« Ce doit être l’un des plus puissant haki de l’armement de tous les temps ! » pensa le protecteur de Templista.

-COURROUX DE LÉVIATHAN

L’homme-mégalodon tomba à grande vitesse sur le grand bouddha, poing vers le bas, avec de la fumée qui s’en échappait. La puissance phénoménale du coup enfonça le corps d’Héraclès dans la roche, l’encastrant de plusieurs mètres dans le sol. Léviathan redescendit en faisant une pirouette arrière. Il attendit quelques minutes que Héraclès revienne à lui. Le corsaire se releva difficilement, le corps tremblant.

-C’est pas trop tôt je m’impatientais !

-Pour…hurf…hurf…quoi ?

-J’ai affronté une unique fois un empereur, mais ce n’était pas à la totalité de sa force, puisque j’ai cru comprendre que c’est quelque chose qu’il évitait de peur de détruire des territoires dans les combats. La dernière fois, c’était cette attaque qui fut la plus puissante que j’ai utilisé face à Saint Yoga Yin. Je veux voir si je peux pousser au-delà et mériter mon titre d’empereur.

-Hurf hurf.

Héraclès semblait reprendre le contrôle de sa respiration.

-Prépare-toi pour le round final, car moi JE N’AI AUCUNEMENT PEUR DE DÉTRUIRE DES ÎLES !!! APOCALYSPE FINALE

De la fumée noire s’échappa de tout le corps de l’empereur pirate. Le capitaine corsaire comprit, quant à lui, qu’il devrait combattre à fond pour espérer survivre à ce combat.

-DIABLE MARIN

Léviathan atteignît instantanément le grand bouddha et lui donna un coup de pied dans la mâchoire.
L’immense grand bouddha fut projeté en l’air, sa tête tombant en arrière. Lorsqu’il rouvrit les yeux, Léviathan le frappa dans les côtes. Le grand bouddha ne put comprendre ce qu’il se passait.

« C’est donc ça un empereur à sa pleine puissance ! Rien à voir avec les amiraux… » pensa t-il alors qu’il voyait la mer défiler sous lui. Il percuta le Mont Terbaucht de Graldébara, île située à l’est de Templista. Héraclès se releva douloureusement. Il leva les yeux et vit avec stupeur les eaux se fendre littéralement en deux derrière Léviathan. Les habitants de la ville n’eurent que le temps de comprendre ce qui se passait et Héraclès préparait son attaque avant que l’homme-mégalodon saute de la mer pour dominer l’île depuis les cieux.

-JUDO DE TEMPLISTA : ESPRIT D’HÉRACLES

Le corsaire propulsa sa paume de main vers son adversaire, une sphère apparut devant. Léviathan traversait la sphère alors qu’elle venait d’apparaître. Subitement, une douleur traversa tout le corps de Léviathan. Mais l’empereur continua sa chute.

« J’aurais au moins réussi à le stopper un seconde »

-COURROUX DE LÉVIATHAN

Le poing de l’homme-mégalodon atteignit le visage du corsaire qui, sous la violence du coup, s’enfonça dans la roche, dans les profondeurs du Mont Terbaucht. Les rochers qui faisaient auparavant parti de la montagne furent arrachés par la puissance effroyable de l’empereur et tombèrent sur la ville en contrebas. Une minute passa. Léviathan pensait avoir gagné et fut surpris de voir son adversaire rouvrir les yeux.

-JUDO…hurf…DE…TEMPLISTA

-Veux-tu vraiment tenter l’impossible ? prononça doucement Léviathan avant de repasser dans sa forme Apocalypse Final.

-DERNIER COMBAT !!!!

Héraclès leva la main en l’air et la referma. La sphère qui se créait se rétracta et, avec toute la force qui restait au corsaire, implosa violemment. Léviathan sauta dans les cieux.

-INFERNO

Avec une force plus grande que lors du « courroux de Léviathan », l’empereur tomba dans la crevasse qu’il avait créée et, traversant l’implosion, frappa Héraclès en pleine poitrine.

Héraclès Spartman s’enfonça dans les ténèbres sous le Mont Terbaucht. La violence d’Inferno fissura l’île de toute part et créa un séisme, pendant que la force d’un seul être poussait l’île tout entière sous le niveau de la mer. Finalement après trois minutes à pousser, l’île s’était enfoncée de cinq mètres dans l’océan du Nouveau Monde. Léviathan sortit de l’énorme crevasse qu’il avait créée dans la montagne et admira le carnage. Il eut un sourire non contrôlé.

La victoire de Léviathan sur Héraclès durant la Bataille de Templista fut le premier pas vers son surnom de « Mangeur de Dieux », mais il lui fallait encore vaincre de véritables « Dieux ».

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 2 Déc 2016 00:46 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1228
Localisation: Dans tes rêves.
Ça fait un petit bout de temps!

Deux très bons chapitres. J'ai bien apprécié la richesse des intrigues que tu viens de mettre sur pied. J'ai hâte de voir la suite des choses sur Léviathan et le voyage vers Shandora.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 2 Déc 2016 01:31 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Oui ça faisait un bout de temps ! J'espère que tu vas bien :)

Je suis content que ça t'ai plut :) Encore deux chapitres avant l'arc 2. Le prochain chapitre montrera la situation de crise dans laquelle se trouve le Gouvernement Mondial. Je ne dirai pas plus pour l'instant ;)
(De mon côté, en écriture, j'entre dans ce qui devrait être la partie final de la fanfic [mais qui est quand même assez longue])

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 3 Déc 2016 20:46 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 10 : SANG VERSÉ

-Les dégâts sont terribles ! Templista se retrouve sans protection et est endommagé. Et ne parlons pas de Graldébara qui est en ruine et en grande partie enfoncé dans l’océan !

Isaac Greathower se tenait la tête, espérant sortir de ce cauchemar.

-Il nous a privé du meilleur des capitaines corsaires. Devons-nous lui déclarer la guerre ? Non. Dans l’état actuel des choses, les autres empires pirates nous attaqueraient immédiatement…

-De plus, le chef des armées Starchition dirige le front à Reverse Mountain pour limiter les migrations vers le Nouveau Monde, ajouta le colonel chargé de rapporter les nouvelles au chef du CP0.

-Avec cette crise économique et le détournement des navires marchands, certainement par ces pourris de l’Underworld, nous perdons en puissance. Le chaos se propage dans la politique mondiale. Le Nouveau Monde semble, pour eux, être un paradis prospère malgré le règne des pirates…

-Le conseil des 5 étoiles a décrété l’État d’Urgence au niveau de la Marine. Il souhaite que la Marine se prépare en cas d’affrontement avec un empire pirate.

-Très bien. Merci pour ces nouvelles. Vous pouvez disposer.

Le colonel s’en alla alors que Azazel, un membre du CP0, s’exprima :

-La situation échappe complètement à tout contrôle et le conseil des 5 étoiles semble préparer seulement de maigres défenses.

-C’est parce qu'ils croient que le Gouvernement Mondial est invincible. En plus, les Dragons Célestes se moquent totalement de l’état actuel du monde, ils restent dans leur confort … Je me demande si Yoga Yin n’aurait pas finalement fait un bon membre des 5 étoiles pour redresser la barre …

-Mais la famille Yin l’a rejeté et effacé son nom de l’histoire du Gouvernement Mondial. Il n’y a donc aucune raison d’y penser.

-Azazel, je vais me rendre au QG de la Marine pour discuter avec Supernovæ. Fait préparer le navire.

_________________________________________________________

Dressrosa, 5 août 1227.

-Conformément à votre demande, un de nos navires est allé à Reverse Mountain, commença le roi Juan à son suzerain.

-Et quelles sont donc les nouvelles ? demanda Redlord.

-Starchition a beaucoup de difficulté pour gérer la situation conflictuelle de la migration. Les civils sont mécontents et veulent porter des réclamations au Gouvernement Mondial sur la loi de liberté de circulation des personnes non dangereuses qui a été spécialement révoqué. Une ville de bateaux s’est temporairement installée au Cap des Jumeaux. Certaines personnes ont été interpellés car elles tentaient de passer le blocus de la Marine.

-Que leur est-il arrivé ?

-C’est l’archonte Blackburn et les dragons célestes Doflamingo et Humbert qui ont été nommés par le Conseil des 5 étoiles pour superviser Starchition et prendre les décisions. La décision a donc été sans appel pour eux, tous ceux qui tenteraient de passer le blocus seraient envoyés à Impel Down sous motif de « Tentative de ralliement à des hommes recherchés » pour leur résolution à intégrer un empire pirate.

-C’est mauvais ça. Mais avec la crise économique qui bat son plein, le Nouveau Monde est devenu le centre des attentions et plus le temps passera, plus le Gouvernement Mondial perdra en puissance et en autorité. Hahaha.

-Alors mon seigneur ?

-Oui, je vous accorde vos fonds pour la gouvernance de Dressrosa. Faites-en bon usage.

-Merci votre seigneurie.

Redlord quitta le palais, content de lui. Cependant il savait qu’il ne fallait pas attendre que la révolution gronde. Face aux autres empires pirates et à l’Underworld, il fallait impérativement faire des préparatifs pour avoir l’ascendant sur la conquête des territoires du Gouvernement Mondiale.

Pendant ce temps au Cap des Jumeaux, à Migration City : Starchition discutait avec le vice-amiral Grandédorado sur la logistique à déployer pour laisser passer des rois allant à Marijoa sans laisser le champ libre aux migrants. De l’autre côté, dans le navire officiel du Gouvernement Mondial dirigeant le blocus, Erzogath Doflamingo et Yérdric Humbert s’entretenaient à propos de leur collègue archonte :

-Il est fier de son rang d’archonte, il n’est pas un dragon céleste mais s’y croit quand même, commentait Doflamingo.

-Son idée d’exécution n’est pas mal cependant, cela donnerait l’exemple, répondit Humbert.

Un peu plus loin, caché dans une cabine, Augustus Blackburn répondait à l’escargophone qu’il tenait dans la main en regardant si quelqu’un approchait :

-Je fais de mon mieux ! Mais ils ont du mal à soutenir mes décisions car je ne suis pas un « pur-sang » de Marijoa.

-Faites de votre mieux pour les convaincre ! Que le sang des migrants coule !

-Oui monsieur Jack !

-Vous savez ce qui vous attend si vous échouez.

Un frisson parcourut l’archonte quand il se remémora le sort réservé à Riliane Von Shurawt, espion du Gouvernement Mondial au sein de l’Underworld qui avait disparu et été retrouvé dans un asile psychiatrique de South Blue.

-Oui…

L’Émissaire d’Hadès raccrocha et Augustus souffla en restant dans le silence. Grâce à l’Underworld, il avait gagné en influence et sa fortune avait triplé, mais en contrepartie les manœuvres qu’il devait effectuer pour le monde de l’ombre avaient gagnés en importance et en conséquences. Augustus se leva et se dirigea vers la cabine principale où il fut surpris.

-Nous approuvons votre idée et c’est moi qui la mettrais en pratique, lança Humbert.

-Oh ! Et bien merci ! répondit Augustus Blackburn.

Derrière l’une des portes de la cabine principale, un lieutenant soupira.

-J’aurais aimé tirer une balle ou deux, chuchota-t-il avant d’ouvrir sa veste et de l’approcher de sa bouche pour susurrer : L0141A. Réussite L0596H confirmé.

Le lieutenant rejoignit un groupe de soldat qui passa dans le couloir pour ressortir sur le pont où le vice-amiral Grandédorado criait sur un groupe de soldat qui avait laissé filer des migrants ayant tenté de passer le blocus avec une barque. Le lieutenant descendit sur des pontons flottants installés pour former les « rues » de Migration City. Le lieutenant parcourut un marché et croisa deux ou trois autres groupes de patrouilles, puis il monta sur un navire banal. Il s’agenouilla pour ne plus être visible depuis les pontons flottants, puis arma sa carabine. Il visa depuis sa cachette et un tir résonna dans Migration City.

-À la garde !

-Un homme est mort !

-Que fait la Marine ?

-Ce ne sont que des incompétents !

Il ne suffit que de quelques instants pour que l’émeute s’enclenche. Il faudra attendre l’arrivée de Grandédorado pour apaiser les tensions. À côté du lieutenant de la Marine une trappe s’ouvrit.

-Alors Ziz ?

-Une émeute de plus à mon compteur et Blackburn a réussi sa mission, il a eu de la chance.

-Les émissaires vont être contents de lui.

-ouais. Dit Béhémot ! Tu ne crois pas qu’il aurait dut charger Island de gérer avec Blackburn plutôt que nous envoyer ?

-Non. Island a été chargé d’une mission spéciale lié à l’ancienne archonte Van Ocratie.

-Elle n’était pas morte ?

-Non, les émissaires avaient organisé son enlèvement et, grâce à un de nos agents dans le CP1, fait croire à sa mort pour lui soutirer des informations, mais puisque c’est Devdel qui l’avait enfermé à Azyla au Cellulaire 2 et s’occupait donc d’eux, les émissaires l’avaient oublié. Ils se sont faits sermonnés par Maître Hadès.

-Il n’y a que les émissaires pour survivre à une punition de Maître Hadès, gloussa Ziz.

-Oui, lâcha Béhémot en déglutissant.

-Il paraîtrait que les injections qu’ils préparent sont un mélange de drogue, de poison de Jack Naper et de divers médicaments.

-Je ne sais pas si c’est vrai mais ça fait peur.

-Oui… Bon, ce n’est pas tout mais j’y retourne. Je vais commencer à discréditer Grandédorado, étape par étape, pour humilier d’avantage le Gouvernement Mondial. Ça devrait faire sensation !

-Ok, moi je continue d’attendre de recevoir ma mission. Je te tiens au courant !

_____________________________________________

Un homme noir à la chevelure dépareillée blonde s’approcha de Dent Longue et s’agenouilla.

-Seigneur Greatsea, on m’envoie aux nouvelles.

-Oui Poliandre ?

-Dit-lui que la situation de Shandora est sécurisée, nous avons finalement détruit le tableau.

-Elle en sera ravie.

-Vous pourrez lui demander quand est-ce qu’elle veut que l’on se retrouve là-bas ?

-Ce sera fait. La priorité étant de protéger Zou, Wa et Shandora des Émissaires d’Hadès, savoir qu’un moyen de découvrir Shandora a disparu nous enlève un poids des épaules.

-Oui. Je suis désolé, mais on m’attend.

-Au revoir Seigneur Greatsea.

_____________________________________________

Mer du Nouveau Monde, 16 août 1227, un navire de la Compagnie Marchande de l’Empire Rouge :

-Capitaine nous percutons des récifs.

-Dépêchez-vous de nous dégager de là !

Sous l’eau, un groupe de requin marteau, dont un était surmonté d’hommes-poissons, tentaient d’immobiliser le navire. Un homme-baleine sortit de l’eau et pointa le pont avec son trident :

-À l’assaut !

Le massacre fut rapide et l’homme-baleine marmonna à sa montre escargophone :

-L2432B. L’escouade 3 à prit possession de sa cible.

-L0142A. Bien. Votre prochaine cible se trouve être le « Red Fire ». Il devrait se situer près de Zou, répondit Béhémot.

Béhémot raccrocha et sortit sur le pont de son petit rafiot pour observer Migration City. Depuis les « massacres d’Humbert », les pro migrants demandaient des règlements de comptes de la part du Gouvernement Mondiale durant leurs manifestations. De plus, le vice-amiral Grandédorado avait été tourné en dérision durant le passage des rois allant à Marijoa. Migration City était devenu le centre des regards et des conflits du monde entier. Béhémot fit quelques pas sur le pont avant que son escargophone ne sonne à nouveau.

-L0140A j’écoute, dit-il.

-Bonjour Sir Béhémot, répliqua la voix à l’autre bout.

-Seigneur Torrance ? répondit Béhémot surpris.

-J’ai une mission à vous confier commandant.

-Quelle est-elle ?

-Tuer L0141A, Ziz.

Béhémot s’arrêta une seconde. Tuer son compagnon de toujours ?

-Béhémot je compte sur vous, répliqua Torrance avant de raccrocher.

Béhémot souffla puis raccrocha à son tour. Pourquoi ? Ziz était un très bon agent. Ils faisaient équipe depuis leur entré dans l’Underworld et Ziz était devenu son second quand Béhémot était passé au grade de commandant, le plus haut grade pour un agent. Mais ne pas obéir à l’Underworld revenait à la mort. Il n’avait pas le choix. Pendant ce temps-là, à trois pontons flottant de Béhémot, Torrance terminait sa conversation.

-De toute manière, s’il ne l’achève pas je les tue tous les deux.

-Il y a intérêt, répondit une voix à travers l’escargophone.

-Ne t’inquiète pas, Jack.

-Après que Béhémot ait tué Ziz, ordonne lui de déclencher plusieurs incendies dans le blocus pour laisser passer des migrants, puis renvoi le dans le Nouveau Monde.

Au même moment, Starchition fulminait dans sa cabine.

-Tu te rends compte qu’une commission a été envoyée pour inspecter Humbert, mais qu’ils ne font strictement rien car ce sont des dragons célestes. ? En plus Augustus a était rappelé à Marijoa et je suis condamné à effectuer les désirs des nobles.

-Je me rends bien compte mon ami, déclara Supernovæ à travers un escargophone posé sur la table de chevet. Mais le CP0 fait de son mieux pour rétablir l’équilibre et empêcher les Dragons Célestes d’influencer le Conseil des 5 étoiles.

-Mais ce sont eux même des Dragons Célestes… Heureusement qu’Isaac est là.

-Je ne te le fait pas dire. Bon désolé, je dois te laisser, le vice-amiral Island souhaite me parler.

-Ok, à plus !

-À demain, Starchition.

Le lendemain, la foule de Migration City criait après la commission d’enquête qui était sur le point de partir en laissant Humbert impuni. Ziz, qui s’était incrusté dans la commission, sur ordre de mission, faisait partie du peloton de tête. Béhémot était à son poste, près à tuer son ami. Il ferma les yeux.

-Désolé… Repose en paix.

Il enclencha la détente de la carabine que Ziz avait utilisé quelques jours avant. La balle toucha sa cible en pleine tête. Dans l’assistance Torrance se retourna pour quitter la foule et rejoindre le tireur qui utilisa son fruit logia de la paille pour se transformer en une botte de foin. Alors que Grandédorado allait ordonner la recherche du tueur, la foule s’empressa de renverser les gardes et atteignit Humbert qui avait serré la main de Ziz en signe de remerciement.

Une femme qui avait perdu son mari et son frère dans le massacre ordonné par le noble dégaina une dague et donna plusieurs coups au dragon céleste. L’émeute fut violente et il fallut attendre le soir pour que le calme soit rétabli. Torrance monta sur le bateau de Béhémot.

-Bravo, grâce à toi le monde entier commence à se soulever contre le Gouvernement Mondial !

-Ouais, lâcha l’agent de l’Underworld.

-Qu’est-ce qu’il y a ?

-Pourquoi devait-il mourir ?

-Ziz était un champion de l’infiltration, il fallait qu’il serre la main d’Humbert sous les yeux du public pour provoquer leur colère et donner au monde la force de se révolter. Mais il fallait faire un sacrifice, pour qu’il soit le symbole précurseur de la chute du Gouvernement Mondial.

Béhémot resta silencieux.

-De toute façon, on te confie une nouvelle mission : déclencher des incendies dans le blocus pour permettre à des migrants de passer, puis tu pourras rejoindre le Nouveau Monde. Évite d’avoir des regrets, sinon qui c’est ce qu’il t’arrivera.

Torrance s’apprêtait à partir quand Béhémot l’interrompit :

-Et vous, que faites-vous ?

-J’ai une mission qui m’attend à West Blue.

-Permettez-moi de vous demander de m’attendre et de vous accompagner. Je veux m’endurcir et vous prouver que je suis digne de confiance.

-Et bien je préfère ça, cria l’émissaire enjoué.

_________________________________________________

Water Seven, 20 Septembre 1227, Gigantic Palace :

Augustus Blackburn avait réunis des gangs, des nobles corrompus et des criminels influents au Gigantic Palace, son nouveau domaine. L’ambiance était joyeuse dans le casino que l’archonte observait depuis un trône installé au balcon. À ses côtés, Béhémot et Island faisaient officiellement office de gardes.

-Dites-moi chers commandants, quelles sont les nouvelles ?

-Le roi de Nonambie a payé sa cargaison d’esclaves, répondit Island.

-Oh bien !

Dans la salle en bas, la « mafia » de Blackburn discutait également.

-On a de la chance, Augustus est l’homme du moment ! Il parait qu’il a l’ascendant sur certains dragons célestes et qu’il est à l’origine de la disparition de Doflamingo qui prétendait que les Massacres d’Humbert était l’idée d’Augustus.

-Oui, si nous sommes sous ses ordres, rien ne nous arrivera !

L’archonte dégustait la situation, mais Béhémot le rappela à l’ordre.

-N’oubliez pas que vous êtes là pour exécuter les ordres. Ces hommes ne sont pas à vous mais à l’Underworld. N’oubliez jamais que tout membre est soumis à Maître Hadès.

-Oui je sais, commandant Béhémot.

-Je vous ai toujours dit de profiter de vos avantages pendant que nous gérions le reste. Votre influence sert uniquement notre cause. L’Underworld deviendra bientôt omniprésente et omnipotente.

-Je sais commandant Island. J’ai surtout était convaincu quand j’ai pris connaissance de l’identité des autres membres de l’Underworld à Marijoa. C’est hallucinant.

Béhémot esquissa un sourire et commença à descendre à l’étage du dessous. Un gangster tapait sur la machine en grondant de lui donner un jackpot.

-Monsieur, veuillez respecter le matériel, réprimanda le commandant.

-Le toutou ! Va dire de faire réparer cette machine aux mécaniciens ! Je veux gagner !

Le bras de Béhémot se transforma en une lance de paille qui vint inscrire un énorme trou au milieu du torse du malfrat. Le corps du gangster tomba à terre. Béhémot fit reprendre son apparence normale à son bras et dans le cœur du gangster glissa dans la paille pour tomber à terre.

-Quiconque défiera la volonté et les règles établies par sir Blackburn subira le même sort.

Le silence s’installa alors que Béhémot fit demi-tour.

-Lui, ce n’est pas un rigolo, chuchota l’archonte au vice-amiral.

-Vous allez apprendre à connaître un autre commandant de l’Underworld. Vous devriez vous préparer car je suis certainement le plus gentil.

-Vraiment ? Combien êtes-vous et quels sont les autres.

-Nous sommes cinq et je ne vous ferai jamais le plaisir de révéler de telles informations.

-Vous non plus, vous n’êtes pas drôle, Island ! lâcha Augustus en faisant la moue.

Island lui fit un sourire.

« Ne vous croyait pas maître du monde, Blackburn. Sinon Hadès choisira une autre personne pour détruire le Gouvernement Mondial de l’intérieur ou… Tout bonnement vous fera tuer comme exemple de la chute du Gouvernement. Oui c’est ce qui risque d’arriver… »

_____________________________________________________________

5 octobre 1227, Samageas sur l’île de Yamahica :

-Seigneur Yin nous avons reçus des réponses des empereurs. Enfin sauf Léviathan vu que c’est Gwal Apoom-Kay qui s’occupe de la gestion de l’empire… Alors que Léviathan a failli déclencher une guerre contre le Gouvernement Mondial.

-Que disent-ils ? demanda l’empereur Yoga Yin.

-Chacun accepte de se réunir pour le premier Conclave dans une ville choisie pour l’occasion. Chacun d’eux a proposé sa capitale.

-Je m’y attendais, il va falloir soumettre un descriptif de chaque ville à la commission composée de 10 membres de chaque empire pour élire la capitale où se déroulera le conclave.

-Tout est prêt. Regardez.

Yoga Yin lut les fiches qui pourrait être résumées ainsi :

WA :

Wa no kuni possédait la particularité d’avoir été en majorité détruite durant la période de déni suivant le Siècle Oublié. En effet, la période du déni visait à détruire toute trace du siècle qui précédait, faisant donc de cette époque un siècle oublié. Île entièrement construite dans le style du japon médiéval, Wa no kuni avait longtemps vécue en autarcie. Ses traditions marquées fascinaient et faisaient d’elle une puissance militaire incroyable. La vie y était très stricte et régie par des lois morales, qui pouvaient légèrement variés en fonction du style militaire du chef de famille.

Le Dojo Central était la grande école de formation de Wa no kuni, c’était le domaine sacré des combats. Shigigurumi était le château du Daimyo de Wa et avait été construit dans la pure tradition des châteaux traditionnels entouré par un ensemble de jardins situés sur différents niveaux. Le Domaine Gintama était la résidence de fonction du shogun. Le grand restaurant Unataki et le célèbre marché couvert étaient les grandes dernières structures notables.

MÉDIRION :

Capitale des arts, Aggaddon tenta par tous les moyens d’en faire également une capitale de la science. Médirion était situé sur la grande île de Versal. Constitué de plaines, Versal fut propice à la construction de Médirion. La ville de Médirion était uniquement composée de bâtiments richement ouvragés dans un style baroque. La seule construction militaire de la ville était le Fort Saint-Roy, située sur une digue au port de la ville. À Médirion, on trouvait comme bâtiment les plus remarquables : l’Académie des Arts, l’École Normale Supérieure, la Grande Bibliothèque de la Victoire, l’Hôpital de la Verendière et le Hall aux Marchés. Le Château du Soleil, considéré comme le plus beau palais du monde, était le summum de l’art baroque. Ce château fut construit tout en symétrie et possédait un domaine de plus de 800 hectares.

L’île de Versal faisait parti d’un archipel constitué de quatre îles. La seconde était l’île de Guaypard qui possédait plusieurs grands domaines qui étaient les résidences secondaires et, à de rares exceptions principales, de nobles du Nouveau Monde. L’île de Guaypard était appréciée pour ses conditions climatiques très ensoleillées. La troisième île était l’île Cassynia recouverte par la cité de Clémence, réputée pour ses rues qui étaient des canaux. Finalement sur la dernière île, qui était plutôt un gros rocher, le Rocher de la Salamandre, avait été construit le Bastion Bourban et son phare, le Phare Chambain.

DAVYTOWN :

La cité des profondeurs de Davytown était certainement la capitale la moins impressionnante des empires pirates. On aurait cru être en face d’une ville coloniale des caraïbes dans les débuts de la colonisation, mais étendue sur une plus grande zone. Cette sensation était amplifiée dans les miteux faubourgs de Davytown. Les bâtiments les plus visibles étaient la résidence du chef, la caserne militaire, la taverne et le cimetière.

La résidence du chef de la cité n’était pas très impressionnante face aux autres palais des empereurs pirates. Il s’agissait d’une grande maison construite dans le style méditerranéen et qui faisait le quadruple des maisons standards du centre-ville en taille.

NORDOS :

Ville situé sur l’île d’Odurnis, la capitale de l’Empire Rouge avait toujours été considérée comme une ville importante. Toute l’île était recouverte par la ville. Le Walhalla Palace constituait le centre du pouvoir de Nordos. Les habitations étaient majoritairement construites dans un style féodal tirant vers le style russe dans le centre-ville. Le symbole de la ville était la Porte de Waldahal, construite au port et qui était sensée impressionner les étrangers lors de leur arrivée. L’École de Discipline Militaire de Nordos était célèbre dans le monde pour sa formation stricte et permettant d’obtenir des soldats extrêmement performants. On trouvait également l’Université de Götteing, réputée pour ses ingénieurs navals. Le dernier grand édifice célèbre de Nordos était l’Usine Naval Mungardnir.

Nordos était protégé par l’Otarie, un complexe sous-marin qui tournait autour de l’île d’Odurnis afin de déployer des canons sous-marins à air comprimé en cas d’attaque, ainsi que surveillé par la Forteresse de Visweirn, située sur la Montagne de Wargeizt sur l’île Ridwald. La Forteresse de Visweirn possédait un observatoire braqué sur Nordos. Nordos était une capitale économique importante du Nouveau Monde et c’était également un carrefour marchand important.

NA-AHK :

Capitale des Terres Saintes de Yin, elle possédait la particularité d’être dominée par le Palais Tharès au sommet d’une pyramide. Mais Na-ahk était surtout une grande tour immense, construite dans un style arabe, au milieu d’un maelström perpétuel sur le rocher de Balbe. La haute ville en elle-même se trouvait au sommet de cette tour immense, mais six ports avaient été aménagés sur le niveau intermédiaire (au niveau de la mer) de la tour et reliés aux bords du maelstrom par des ponts-canaux. Le port officiel était le port de l’est. On considérait souvent que Na-ahk était la ville la plus peuplée du monde puisqu’elle était composée de plusieurs Districts superposées.

Hormis le Palais Tharès, Na-ahk possédaient plusieurs structures intéressantes. Les Jardins de Nirh-ahmane avaient été construit durant le Siècle Oublié et entouraient le Palais Tharès qui était lui-même au centre de la haute ville. Les Maisons de la Sagesse étaient quatre écoles construites aux points cardinaux de la ville. Dans la tour elle-même, on pouvait également trouver la Crypte sacrée de Thuntaninka, une petite citadelle intégralement construite en onyx. C’est là qu’était cachée, selon la légende, la Lance du Serpent de Jade qui aurait était le symbole de la résistance face au Gouvernement Mondiale à la fin du Siècle Oublié et qui était fortement liée au mythe du Grand Viracocha. On trouvait également, plusieurs étages en dessous, le Temple de Bramétis, construit en l’honneur d’une déesse vénérée à une époque ancienne.
___________________________________________________

Le 1er novembre, Redlord ouvra la lettre portant le saut de la commission du premier Conclave. Il déchira la lettre et la jeta à terre avant de se lever et de quitter la salle en serrant les poings. On pouvait lire sur un morceau déchiré : « Nous avons choisis Médirion. »

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 12 Déc 2016 17:12 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 11 : LE CONCLAVE

A Médirion, 7 avril 1228, tout le Nouveau Monde s’était rassemblé pour un grand événement. Les îles de Guaypard, de Versal et Cassynia étaient en effervescence depuis plusieurs semaines. Des bateaux hôtels s’étaient même installés dans le port et aux alentours de l’île de Versal.

Le grand soir était arrivé, la Grande Cérémonie d’Ouverture du Conclave allait commencer. Tout le gratin du Nouveau Monde avait payé sa place pour être sur la tribune d’honneur face au Château du Soleil, les empereurs et les responsables d’îles aux meilleures places. Un grand nombre de personnes allait suivre la cérémonie à côté de cette tribune. Les escarméras allaient filmer intégralement le spectacle pour le diffuser dans le Nouveau Monde et sur des écrans géants répartis dans tout Médirion. On pouvait suivre la cérémonie depuis les bateaux du port.

-Qu’espérez-vous de cette cérémonie mon cher Yin, lança narquoisement Redlord à son voisin.

-Et bien ... un spectacle digne de cette ville, monsieur Del Julia.

Léviathan se tenait affalé dans son siège, se tenant la tête. Gwal Apoom-Kay lui donnait des coups de coudes de temps à autres. Dent Longue, quant à lui, discutait avec les gouverneurs de ses îles.

À 21h00, un message fut diffusé :

-Mesdames et Messieurs, bienvenue à la Grande Cérémonie d’Ouverture du Premier Conclave ! À toutes les personnes qui sont situées à côté de la tribune d’honneur, veuillez garder vos distances. Mesdames et Messieurs, bon spectacle à tous !

Les tambours de l’Orchestre Symphonique de Médirion commencèrent à retentir. Des artistes de cirque entrèrent dans la cour, les cracheurs de feu en tête. Après cinq minutes, les chevaliers de Médirion, dirigés par Geoffrey De Bastian, firent leur entrée pour un spectacle équestre, puis de duels. Les épéistes de l’école d’escrime de rapières prirent le relais avant que cinq des chevaliers entrent à nouveau en portant les drapeaux des 5 empires. Geoffrey revint à son tour en portant le drapeau du Conclave, un cercle noir ornée de cinq crânes noirs équidistants sur fond blanc. Des danseurs de l’Opéra Garnis arrivèrent ensuite dans la cour pavée devant le Château du Soleil.

Au Fort Saint-Roy, au bout de la digue du port, un étrange inconnu maigre grimpait au mur. Il arriva en haut et remarqua que les gardes étaient occupés à regarder l’écran géant du port depuis l’autre côté de la muraille. L’homme traversa silencieusement la muraille pour rejoindre le donjon principal. Il marcha sur une corde enroulée sur elle-même, manqua de trébucher et se rattrapa in extremis.

-Soit plus discret, Joe.

-Désolé, Nap.

-Soit moins dure avec lui, Nap.

-Mais Yack, il fait du bruit en marchand comme débile.

-Il ne l’a pas fait exprès, puis tu n’aurais pas fait mieux.

-Mais Yack !

-Taisez-vous !

-Oui Jack…

Jack Naper fit quelques pas, entra dans le donjon et remarqua qu’un garde se levait. Jack se plaqua contre le mur.

-Il y a quelqu’un ?

Le garde ne remarquant rien partit à l’étage. Jack souffla.

-C’était juste.

-Calme-toi Jack.

-Ne t’inquiète pas Yack.

Jack Naper s’avança vers l’escalier opposé à celui que le garde avait pris. Il arriva dans une salle de garde. Il attrapa la clé qui trônait sur une table et sortit silencieusement du donjon. Il sauta de la muraille pour tomber sur une petite embarcation qu’il utilisa pour rejoindre un grand bateau, le navire principal de Compagnie Marchande de l’Empire Rouge, l’El Bonifacio. Jack utilisa son poison pour faire un trou dans sa barque qui s’enfonça dans l’eau.

Jack escalada le bateau et s’accrocha à un canon du pont du navire. Il respira un coup et se leva à la force des bras pour attraper un garde, les mains suintant du poison, et le fit tomber à l’eau. Le garde avala le poison dans sa chute et finit par sombrer. Jack descendit au niveau inférieur en lâchant le canon et en se rattrapant à une ouverture. Il entra dans le navire au moment où le reste des gardes du pont supérieur se lancèrent à la rescousse de leur ami tombé à l’eau.

-Dépêche-toi Nap !!!

Jack se précipita vers l’endroit où le capitaine faisait ranger les tonneaux de vivres. Jack fit tourner un tonneau et remarqua une marque rouge sur le côté. Il ouvrit le tonneau, les pommes se rependirent sur le sol et parmi elles se trouvait un coffret que Jack ouvrit grâce à la clé. Il récupéra un livre et un ensemble de papiers qui en dépassaient. Il referma ensuite le coffret qu’il replaça dans le tonneau où il replaça les pommes puis le couvercle. Il regarda dehors et vit les gardes remontant leur collègue sur le pont. Ils le remontaient avec des cordes, mais avaient descendu une barque.

Jack atterrit sur la barque pendant que les gardes tentaient de réanimer leur collègue, pensant qu’il s’était noyé. Jack réussit à atteindre la digue au moment où les gardes décrétèrent la mort de leur ami. Jack remonta et replaça la clé sans encombre avant de s’éclipser dans la ville de Médirion.

Devant le Château du Soleil, l’intégralité des artistes faisaient leurs spectacles avec une parfaite synchronisation, sous la musique épique de l’Orchestre Symphonique. Les danseurs tribales vinrent se rajouter à la fête. Le spectacle battait son plein depuis trois quarts d’heures.

Jack était dans une ruelle pas loin de la Place des Champs. Il sortit un escargophone de fer de sa poche.

-EH2, j’ai récupéré le colis.

-EH3, les ordres sont formels Yack, dès que tu en as finis, tu dois te rendre à l’Hôtel Bolinois et y assassiné le Gouverneur Arujos de Tarilisand.

-Bien.

-Vous pensez pouvoir continuer vos affaires plus longtemps ? demanda une autre voix.

Une silhouette se présenta au bout de la rue, il avança et lâcha un cadavre.

-Dis donc, tu nous coûte beaucoup en assassin Bartholomew Blackburn.

-Je t’emmerde.

-Oh ce sont de bien mauvaises manières n’est-ce pas Nap ?

-Tout à fait Yack.

-Vous devriez ne pas trop le sous-estimer !

-On ne t’a pas sonné, Joe.

-Du calme Nap.

-Mais Jack ! Il m’énerve.

Le capitaine-corsaire au service de Redlord souffla.

-Tu es véritablement cinglé en fait. CHUTE DE CENDRES

Des cendres chaudes jaillirent de Bartholomew. Jack répliqua en créant un mur de poison dans lequel les cendres s’immobilisèrent.

-Lord Bartholomew ? Aviez-vous remarqué que vous êtes suivis ?

-Quoi ?

Bartholomew se retourna et reçu un coup renforcé au haki de l’armement de la part du Vice-amiral Island. Le corsaire fit un demi-tour, poussé par le coup, avant qu’un filet de poison ne s’abatte sur lui.

-Tu ne mourras pas aujourd’hui, Bartholomew Blackburn. Maître Hadès a encore besoin de toi pour nous guider dans les plans de Redlord.

-Tout à fait Jack ! Je dirais même que Redlord sera notre première cible durant la guerre !

-Bien répondu, Joe !

Lord Bartholomew fut surpris par ces révélations. Il était bloqué par le poison paralysant.

-Quelle guerre ? réussit à articuler le corsaire.

-Mais celle qui va débuter cette semaine, pardi ! Suit un peu l’actualité ! C’est important pour un corsaire !

-Pourquoi me laisses-tu en vie ! continua Bartholomew aux prix de grands efforts de plus en plus intenses.

-Mais nous n’avons jamais voulu te tuer ! Maintenant, la ferme !!!!

Jack donna un coup de pied dans le visage de Lord Blackburn qui n’arrivait plus à lutter contre le poison.

-Island. Prend le colis.

-Bien monsieur !

Island prit la direction de l’Académie des Arts. Jack regarda pendant quelques minutes Bartholomew inerte avant de prendre la direction de l’Hôtel Bolinois. Au même instant, la tribune d’honneur se souleva dans les airs grâces à des systèmes mécaniques associés à des moteurs et des dials. La tribune survola le Château du Soleil avant d’arriver au bout du Canal Central et de faire un demi-tour pour admirer le grand final. Ceux restés devant courraient pour atteindre les jardins. Le final commença par les Eaux Musicales, associant jets d’eau et de feu, alors que les artistes du spectacle précédents continuaient leur numéro autour des fontaines, sous les lumières des projecteurs créées grâces aux pouvoirs d’Aggaddon.

Des feux d’artifices commencèrent à s’élever dans le ciel de Médirion alors que les Eaux Musicales dansaient sous la musique de l’orgue associé aux orchestres assurant ce final. Depuis les capitales Nordos, Na-ahk et Wa, des feux d’artifices furent également lancés pour les dernières minutes de la cérémonie. Les feux d’artifices s’élevaient depuis chaque bâtiment de Médirion, depuis le Château du Soleil et les jardins royaux. Et alors que le ciel s’emplissait constamment de centaines de lumières, les murs du Château du Soleil semblèrent devenir lumière.

Un 60 s’afficha. Les jets de flammes partirent du Château et s’allumèrent tour à tour. Puis un 50. Cette fois c’était des jets d’eau. Un 40. Des feux d’artifices formèrent tour à tour des arches au-dessus du canal. Le 30. Tous les jets de feu s’allumèrent simultanément. 20. Tous les jets d’eau. Et durant le décompte final, les jets d’eau et de feu, les artistes et les feux d’artifices faisaient régner le paroxysme du spectacle sous le décompte des habitants qui avaient fait le tour. Aggaddon apparut grâce au pouvoir du fruit de la lumière sur la fontaine centrale du Canal Principal.

-10 !!!! 9 !!! criaient les habitants.

-JE DÉCLARE …

-8 !!! 7 !!!

-… SOLENNELLEMENT …

-6 !!! 5 !!!

-… LE PREMIER CONCLAVE …

- 4 !!! 3 !!!

-…DU NOUVEAU MONDE…

- 2 !!! 1 !!!

-OUVERT !!!

-0 !

A la fin du décompte, le spectacle tout entier sembla se suspendre avant que tout ne plonge dans les ténèbres. Le silence régna quelques secondes. Dent Longue se leva et commença à applaudir. Yoga Yin et Redlord le suivirent. Le reste de la tribune suivit le mouvement. Gwal Apoom-Kay donna un coup de coude à Léviathan qui se leva et applaudit comme les autres, faisant une mine déconfite qui ne pouvait pas se voir dans le noir. Les lumières commencèrent à se rallumer.

Un message fut diffusé après la fin des applaudissements.

-Pour débuter ce Premier Conclave, une réception est organisée au Château du Soleil pour tous les représentants officiels des empires pirates. Il y a également l’Opéra Garnis qui propose le ballet « La Légende du Pirate Fantôme ». Vous pourrez également vivre les spectacles de rues offerts par des personnes provenant de tout le Nouveau Monde.

La voix prit un temps pour souffler.

-Les festivités reprendront ensuite demain midi avec l’ouverture des premiers Jeux Conclaviques, dans l’esprit des Jeux de Yamahica. Profitez bien de votre séjour dans notre archipel ! N’oubliez pas de visitez l’île de Guaypard et la ville Clémentine sur l’île Cassynia.

Le calendrier fut ensuite affiché sur les écrans géants :

« 7 avril :
21h Grande Cérémonie d’Ouverture/Château du Soleil
22h15 Vie Nocturne sur tout l’archipel

8 avril :
12h Ouverture des Jeux Conclaviques/Stade Mobile de la Rencontre
14h Débuts des épreuves/Stade Mobile de la Rencontre
20h Réunion des Empereurs/Château du Soleil
23h Vie Nocturne sur tout l’archipel

Pour connaître le programme de la suite, restez avec nous ! »

Island avait atteint l’Académie des Arts depuis un moment. Il regardait les habitants provenant de tout le Nouveau Monde s’agiter et festoyer dans la rue sans soucis d’origine. Les cris de la fête qui régnait dans toute la ville s’élevaient dans les airs. Island se décida à entrer. Un homme habillé noblement l’accueillit.

-Que venez-vous faire ici en ce jour de fête ?

-Je viens voir le courrier.

-Oh ! D’accord ! Je vais vous faire une omelette.

-Avec des lettres de fictions.

L’homme qui travaillé à l’académie fit un hochement de tête. Il mena le vice-amiral vers la salle central où d’autres académiciens lui demandèrent qui était ce monsieur.

-Chers confrères, il s’agit d’un consultant en matière de peinture ancienne. J’ai besoin d’un de ses conseils.

-Oh ! Soyez le bienvenu monsieur.

-Désolé mais je suis attendu ailleurs, je dois me presser, messieurs, déclara Island.

-Nous comprenons.

L’académicien accompagna Island jusqu’à une salle isolée du deuxième étage.

-Bien. C’est ici que je vous laisse. J’espère que tout cela se passera bien.

Island actionna un mécanisme alors qu’Ester le rejoignait en croisant l’académicien.

-Bonjour Barnabé !

-Mais comment êtes-vous passés ! lâcha l’académicien.

-Oh, c’est grâce à Maître Hadès.

-À qui ?

-Laissez tomber.

Ester fit un signe de l’œil et Island assomma Barnabé.

-Ouvre le livre, ordonna l’Émissaire d’Hadès.

Island s’exécuta. Il y avait dedans, en feuilles volantes des relevés de comptes provenant de Marijoa et des rapports provenant de Bartholomew Blackburn. Mais le livre était un descriptif complet de Marijoa et ses secrets. Sur les pages ouvertes on pouvait d’ailleurs lire des notes à propos d’extraits des archives anciennes de Marijoa, notamment sur un certains Apollon et une technologie disparue.

-Ah enfin ! Depuis le temps que nous souhaitions l’avoir.

-Pourquoi ne pouvions-nous pas nous le procurer plus tôt, demanda Island.

-Euh disons que c’est un oubli, annonça-t-elle avec un grand sourire. Cela va nous être cependant d’une grande aide afin de prendre le contrôle des transmissions du Gouvernement Mondial et de ses comptes. Nous allons détourner régulièrement de l’argent pour nos affaires et également pour un grand projet de construction qu’à en-tête Maître Hadès. Et ce livre peut nous être très utile, mais je n’ai pas le droit de te dire pourquoi.

-Oh. Et on devait apporter tout cela à Redlord aujourd’hui, c’est ça ?

-Oui Island. Le livre était caché dans un temple à Tarilisand dans la cachette 86 North Unit du registre des cachettes du Gouvernement Mondial, là où une archonte l’avait déposé en secret. Mais avec ce petit oubli, Redlord a réussi à découvrir son existence grâce à Bartholomew Blackburn et nous a devancés. Nous avons utilisé le réseau de l’Underworld pour le retrouver. Entre temps, nous avons trouvé d’autre pistes pour ce que nous cherchons, mais le livre demeure un plus.

Ester prit le livre et le ferma, puis appuya sur une pierre. Un pan de mur effectua lentement une rotation, laissant apparaître un coffre où elle rangea le livre.

-Pourquoi le laisser ici ?

-Car Maître Hadès va venir le récupérer.

-EN PERSONNE ? cria d’étonnement Island.

-Chuuuut ! Oui.

-Incroyable. Il est donc sur l’île en ce moment même !

Ester leva les yeux au ciel. Durant ce temps, la cible de Jack chuta de sa fenêtre à l’Hôtel Bolinois. Jack fouilla dans les affaires du gouverneur et récupéra des lettres provenant de Sir Arthum Del Khalia, l’un des capitaines-corsaires, ainsi que des études des fonds marins d’une zone précise du Nouveau Monde.

________________________________________________

-SURPRIS !? TU AS ETE SURPRIS !

Redlord exprimait toute sa rage à Bartholomew Blackburn pour son échec de la veille.

-En plus, les athlètes de MON Empire Rouge ont pris un mauvais départ… On est 4ème juste devant les Terres Saintes de Yin.

-Je suis désolé…

-Tu as de quoi l’être, morveux ! Ridicule corsaire de pacotille…

-Pourquoi pensez-vous qu’ils m’ont laissé en vie ? Et de quelle guerre parlent-ils ?

-Je n’en sais rien. L’Underworld est si étrange. Nous pensions les dominer mais en réalité, c’est eux qui nous ont bernés. Ils savaient. Comment !!!

-Il y aurait un traître selon vous, mon seigneur ?

-Peut-être mais qui ? Et comment pourraient-ils connaître nos conversations ?

-Puis il a dit qu’il n’avait jamais eu l’intention de me tuer alors qu’ils m’envoyaient des assassins.

-Soit il dit n’importe quoi pour t’embrouiller, soit c’était pour te maintenir éloigné de l’Underworld. Tout ceci est grotesque.

-…

-Bon Blackburn, excuse-moi mais je dois rejoindre la réunion des empereurs. Tu peux disposer et retourner à Marijoa.

-Bien monseigneur.

Redlord tenta de réfléchir sur cette sombre histoire tout le long du chemin. Atharien et James Order, son second et son numéro trois, l’accompagnèrent en tentant d’arracher quelques mots à leur capitaine pensif, mais celui-ci ne broncha pas avant que tout à coup il raconte toute l’histoire à ses hommes de confiance qui furent un premier temps blessés des cachotteries de leur capitaine, mais reprirent vite confiance en lui.

Redlord arriva dans la cour pavé de marbre du Château du Soleil. Le Comte et chevalier Geoffrey De Bastian attendaient les invités.

-Monseigneur Bonifacio Del Julia, roi de Nordos et dirigeant de l’Empire Rouge, accompagné de Atharien Dolmital et de James Order.

Redlord avança vers l’intérieur du Château. Il repensa à la soirée qui avait suivi la cérémonie de la veille dans la Galerie des Reflets. Bonifacio Del Julia dut attendre l’arrivée des autres empereurs. Trois minutes passèrent.

-Monseigneur Greatsea Miyamoto Eslith, daimyo et shogun de Wa et dirigeant de l’Union de Wa, accompagné de Monseigneur Minamoto Kenshin Yoritomo, ancien shogun de Wa, et de Messire Aruma Zakaruka.

Dent Longue rejoignit Redlord. Les deux empereurs se serrèrent la main en signe de politesse.

-Monseigneur Yoga Yin, empereur de Na-ahk et dirigeant des Terres Saintes de Yin, accompagné de Alnoth Yan et Inush Ka.

Un quart d’heure fut nécessaire à l’arrivée de Léviathan Jones.

-Monseigneur Léviathan Jones, chef de Davytown et dirigeant du Royaume de Davytown, accompagné de Gwal Apoom-Kay.

Léviathan vint rejoindre ses homologues et Bastian put enfin déclarer :

-Messeigneurs, le seigneur Aggaddon Médixès et l’Aube Blanche sont ravis de vous accueillir au Château du Soleil pour la Réunion des Empereurs du Premier Conclave.

Aggaddon vint chercher ses invités et les conduisit vers la Galerie des Guerres, même si Léviathan dut ramper pour passer les portes. Les empereurs s’assirent autour d’une table ronde, même si Léviathan était assis au sol à cause de sa taille, installée pour l’occasion alors que les lieutenants avaient des chaises à dispositions plus en arrières. En tant qu’hôte, Aggaddon fit un petit monologue.

-Bien, j’aimerais vous remercier tous d’avoir accepté la décision du comité, et l’invitation de Yoga Yin pour que cet événement ait lieu dans les termes du Pacte Géopolitique qui fêtait sa première année il y a cinq jours à peine. La paix demeure pour l’instant. Avant de commencer, chacun est amené à présenter ses projets pour la prochaine année. Commençons !

________________________________________

La réunion avait commencé depuis deux heures. Il avait été question du commerce, avec Yoga Yin qui demandait des partenariats et Redlord, Dent Longue et Aggaddon dévoilant leurs projets pour leurs compagnies marchandes. Yoga Yin mit sur le tapis la gestion économique des fonds du Conclave. Gwal Apoom-Kay fit un rapport sur le Royaume de Davytown. Les questions militaires et de politiques internes venaient de s’achever quand Yoga Yin posa alors la question de la politique externe.

-Et bien Yoga, révèle nous tes projets ! enfonça Dent Longue.

-Oui. Messieurs, s’il y a un an j’ai organisé la création du Pacte Géopolitique, c’est pour un but précis.

Dent Longue, Redlord, Aggaddon et Gwal Apoom-Kay écoutèrent avec attention l’ancien dragon céleste, alors que Léviathan se remémorait la Bataille de Templista.

-Je veux renverser le Gouvernement Mondial. Si nous nous allions tous, nous pourrons renverser sans problème cette supposée hyperpuissance qui vacille. Ce serait une guerre éclaire.

-Comme par hasard, lâcha Aggaddon.

-On s’en doutait un peu, déclara Dent Longue simultanément à l’empereur d’Hypérion.

-GUERRE ? s’exclama Léviathan.

Atharien resta figé sur place. Une épiphanie le traversa. « Mais oui c’est évident ! Yin voulait créer la « paix » et une alliance. Et c’est donc ça la fameuse guerre dont parlait l’Émissaire. Se pourrait-il que… Saint Yoga Yin ne soit autre que Hadès ? »

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 12 Déc 2016 17:13 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Spoiler: Montrer
Image


CHAPITRE SPÉCIAL 1 : LE JOUR DES JOUETS

Soir du 24 décembre 1227

La fête battait son plein à Médirion. Aggaddon avait préparé une grande fête dans le Château du Soleil, qui concluait une journée de festivités à travers les immenses jardins du château. L’Archange de la Folie en avait profité pour tester différents dispositifs pour le future Conclave.

Un professeur en Histoire à l’École Normale Supérieure, Miguel Aligalhierri, discutait avec son voisin de table. Aggaddon demanda le silence.

-Chers hauts habitants d’Hypérion, je suis ravi de vous accueillir dans ma demeure pour célébrer aujourd’hui le Jour des Jouets. Puisque cette fête nous vient directement de Nordos, j’espère que cela plaira à notre invité, Arfild Vanreight, qui représente l’Empire Rouge. Je le remercie d’être venu jusqu’ici.

Arfild fit un signe de la tête pour remercier l’empereur d’Hypérion pour son invitation.

-Je tiens à rappeler à tout le monde que tous les empires pirates se doivent de célébrer cinq fêtes déclarées « communes » afin d’améliorer nos relations, comme il a été décidé dans le Pacte Géopolitique. J’espère de tout cœur que la paix règne sur le Nouveau Monde en ce jour joyeux et que les autres capitales soient aussi heureuses que nous de découvrir cette tradition. Levons nos verres !

Tout le monde s’exécuta en hurlant de joie. Alors que la soirée continuait, que les invités s’empiffraient et que l’heure des cadeaux approchaient, Miguel s’approcha d’Arfild.

-Euh ... bonjour.

-Bonjour. Que voulez-vous ?

-Eh bien … Je suis historien et j’aimerai bien savoir d’où vient cette fête.

-Oh. Vous vous intéressez à la culture de Nordos ? Je suis flatté. Je veux bien vous raconter mais je dois m’entretenir avec le Seigneur Médixès avant. Attendez-moi ici, je reviens.

_____________________________________

À Nordos, Redlord observait son peuple faire la fête en hurlant des chants joyeux. Grâce aux taxes sur les marchandises, l’Empire Rouge faisait un beau chiffre d’affaire lors de cette journée. L’intégralité des maisons de Nordos étaient recouvertes de guirlandes et de décorations joyeuses. Même le Walhalla Palace n’avait pu échapper à un habit décoratif événementiel pour célébrer la fête nationale de la capitale de l’Empire Rouge. Les enfants jouaient dehors quand leurs parents leurs demandèrent d’aller se coucher. Les petits étaient tristes de ne pas pouvoir attendre minuit. Les sapins étaient vénérés et recouverts de boules-lampes à huile, le parc de Sithar émettait une vive lumière qui montait dans le ciel et était visible à plusieurs encablures.

À Davy Town, la fête qui devait être célébrée était une raison suffisante pour l’importation d’armes. La joie ne régnait pas réellement dans les rues, demeurant désertes en l’absence de gardes. Les cadeaux qui allaient être offert lors de ce Jour des Jouets n’allaient pas être joyeux.

Yoga Yin avait organisé correctement les festivités de Na-ahk. Les habitants des îles voisines avaient rejoint la fête pendant que l’on déposait les cadeaux aux pieds d’un immense sapin placé devant la pyramide supportant le Palais Tharès. L’ancien dragon céleste quitta la cérémonie qui continuait, pendant que la montagne de cadeau grossissait, et se dirigea vers le Saint Orbal. Il fit une rapide inspection et demanda s’il y avait eu du nouveau au sujet d’un allié de l’empereur, le Gnome Ernal « la poigne de fer ».

En ce qui concernaité Wa, les samurais et ninjas avaient été chargés de la distribution de vivres, cadeau de Dent Longue aux habitants. La quasi-totalité des habitants de Wa no kuni se trouvaient dans le grand restaurant Unataki, qui avaient eu carte blanche pour le banquet. Les habitants et guerriers s’amusaient tout en respectant leurs codes d’honneurs. Dent Longue faisait des allées et venues en demandant aux différentes personnes si tout se passait bien.

____________________________________________________

Arfild revint vers le professeur Aligalhierri.

-Je suis disposé à raconter l’histoire qui se transmet dans notre ville.

-Je suis tout ouïe !

-Cette histoire se nomme « Chant de Noël », et se passe à une époque dont nous n’avons pas la date…


Dans des temps reculés que nous ne saurons nommer, Nordos était dirigé par le terrible roi Pandrya Désatys « Chêne Liche ». Il était reconnu dans le monde entier comme un tyran rivalisant en cupidité avec un dénommé Pizarro « Conquérant de l’Or » resté dans la légende pour son trésor qui n’aurait jamais été découvert. Pandrya considéraient que tous les biens de son peuple étaient à lui et passait son temps à prendre toutes les possessions.

Pandrya s’était imposé par la force. Son père était un long cou et sa mère un être aux longs-membres, croisement entre un père longs-bras et une mère longues-jambes. Pandrya était donc un croisement entre ces trois tribus. Il possédait les pouvoirs du fruit logia des végétaux et sa puissance immense. D’après certains, il serait l’un des premiers empereurs pirates ou un équivalent d’une époque plus ancienne.

Le peuple n’osait pas se soulever, par peur d’être éradiqué par le pouvoir terrifiant du dirigeant. Cependant, dans une petite ferme au nord de Nordos, qui ne recouvrait pas toute l’île d’Odurnis, un bon vieux bûcheron et artisan était accompagné d’un groupe de gnomes. Ils construisaient des jouets pour rendre heureux les enfants de Nordos, tristes de vivre dans la pauvreté. Ils construisaient également du mobilier pour les parents. Les enfants le surnommaient « Nikolaï Claus » ou « Santa Claus ». Claus était un vieillard débonnaire rondelet et jovial, à la longue barbe blanche, à la houppelande rouge et au ceinturon noir portant un bonnet rouge ornée d’un pompon blanc. Il portait, sur ses épaules, un manteau vert à motifs de losanges rembourré de fourrure marron.

Un jour, Pandrya découvrit l’existence du bûcheron. Il voulut alors mettre le vieil homme à son service et envoya ses troupes réquisitionner l’atelier de Claus. Les gnomes montèrent sur un traîneau tiré par Rudolph le cerf et les rennes Comet et Blitzen qui s’envolèrent. En effet, Rudolph avait mangé le fruit du phénix, Comet celui du faucon et Blitzen celui du frelon. Une fois ses amis partis, Claus se lâcha et congela la zone. Le chef des gnomes, Lutinius, et son second, Bonlbak, restèrent auprès de Claus afin d’utiliser leurs pouvoirs du fruit de la neige et du fruit des bonbons pour aider le bûcheron.

Claus se dirigea vers son entrepôt, mais Pandrya avait déjà fait transporter tout son contenu vers son château. Le bûcheron traversa la forêt de sapins pour atteindre Nordos. La neige tombait paisiblement sur la ville tyrannisée par son despote. L’arrivé de Claus fut remarquée par les gardes qui alarmèrent Pandrya Désatys. Le bûcheron gela le château, utilisa le haki de l’armement pour briser la glace et Lutinius envoya une vague de neige recouvrir les restes du château. Il n’y avait pas la moindre trace du tyran et des jouets volés. En effet, Pandrya stockait son « trésor » dans un bateau au sud de Nordos.

Santa Claus gela la mer et se dirigea vers l’embarcation. Le roi « Chêne Liche » s’interposa entre son navire et le bûcheron. Ce dernier tenta de convaincre le tyran de rendre tout ce qu’il avait volé au peuple. Pandrya refusa et il engagea le combat.

____________________________________________________

Le corps du despote se transforma en un amas de conifères qui bougèrent et se dirigèrent vers Claus qui répliqua en les gelant d’un simple coup de main.

-Lutinius, Bonlbak, allez prévenir les autres d’amener le traîneau.

-Oui Santa !!! répondit joyeusement le gnome.

-FORÊT DU NORD

Pandrya créa des conifères qui entourèrent Claus. Le bûcheron gela les arbres les uns après les autres. Il fit apparaître d’immenses stalagmites de glace à différent endroits, essayant de transpercer son adversaire. Pandrya créa une forêt entière sur la mer gelée en même temps qu’il esquivait. Alors que Claus allait tenter de geler l’intégralité de cette forêt, les épines des sapins, recouvert de haki, volèrent en direction du gentil vieillard.

-MUR DE LA TOUNDRA

Claus aspira l’air dans ses poumons, puis souffla. Le froid dégagé recouvrit les épines par de la glace qui commença à relier toutes les épines et former un mur de glace. Le vent gelé continua quand même sa course et glaça une partie des arbres du « Chêne Liche ». Le despote répondit en faisant émerger des racines qui saisirent Claus aux pieds. Une racine, recouverte de haki tenta de perforer le corps du bûcheron mais celui-ci se transforma en glace et réapparut sur une stalagmite. Des plantes émergèrent à nouveau et, parmi eux, Pandrya avait pris la forme d’un arbre. Il utilisa ses bras-branches pour balayer l’air devant lui et lacéra Claus qui libéra un froid glacial se rapprochant du zéro absolu. Les molécules de l’air commencèrent à ralentir leurs mouvements. Le froid se répandait petit à petit sur la mer gelée.

-MAÎTRE DES FORÊTS

Un gigantesque arbre d’une centaine de mètre de haut se forma au milieu de la forêt gelée. Claus se concentra et frappa le sol avec son poing recouvert de haki. Le sol se fissura sur une grande surface, et la forêt de glace avec. Une armée de guerrier de bois s’élancèrent vers le bûcheron qui envoya des lances de glace. Les lances pénétrèrent le bois et la glace recouvrit ces végétaux humanoïdes. Claus atteignit l’arbre géant, mais ne parvenait pas à le geler, il s’en libérait d’un simple mouvement rotatif. Soudain, des arbres jaillirent du sol et propulsèrent Claus dans les cieux. Le bûcheron n’eut pas le temps de réagir et se retrouva compressé entre deux branches de l’arbre géant recouvertes de haki.

-La glace a l’avantage sur les arbres, dommage pour toi… murmura Claus. FROID DE LA MORT

L’air de l’interstice entre les deux branches se glaça en un instant. Peu à peu, un véritable iceberg se forma et Pandrya ne parvenait pas à se libérer du gel. Il remarqua soudainement que Bonlbak transformait le bas de l’arbre géant en bonbon. Cette prise de conscience fut l’ouverture utilisée par Claus pour créer une ligne de glace qui traversa l’arbre et toucha Pandrya à l’épaule. Les végétaux entourèrent cette ligne de glace. Les deux adversaires se reformèrent sur la mer gelée.

_________________________________________

Alors que la bataille allait atteindre son paroxysme, une étoile tomba du ciel et le Grand Viracocha, un messager des dieux, vint apporter son aide à Claus et, ensemble, vaincre Pandrya. Le despote fut transformé en statue de glace. Les gnomes attachèrent le bateau contenant le trésor du tyran au traîneau de Claus. Avec l’aide du Grand Viracocha, le traîneau s’envola, envoyant dans les airs les bonbons créés par Bonlbak à partir du bois de Pandrya. Une pluie de cadeaux et de bonbons s’abattit sur Nordos alors qu’il était minuit. On passait du 24 au 25 décembre. Le peuple sortit dans la rue et chanta. Les habitants étaient délivrés de la tyrannie. Lorsque Claus redescendit du ciel, et les enfants coururent vers le bûcheron en l’acclamant, le Papa Sauveur. Dans la langue ancienne de Nordos, Sauveur se disait Noël, donnant ainsi le nom de Chant de Noël à cette histoire.

« Santa » Claus Walhalla monta sur le trône et fonda la dynastie Walhalla qui perdura jusqu’à la chute de Naeron. Le nouvel atelier du Papa Sauveur fut construit là où se trouve désormais le Walhalla Palace. Au moment de mourir, Santa Claus confia le bonheur de son peuple à ses gnomes et fit croire aux enfants qu’il continuerait à apporter des cadeaux pendant le Jour des Jouets. Alors depuis on dit traditionnellement aux enfants que lors du Jour des Jouets, le Papa Sauveur revient de l’Autre Monde avec ses gnomes et son traîneau, dirigée par son cerf et ses rennes, passera leur donner des cadeaux.

_______________________________

-Voilà l’histoire, conclut Arfild.

-C’était passionnant, appuya Miguel.

Minuit commença à sonner et le feu d’artifice fut lancé depuis les jardins alors que les invités se dirigeaient vers leurs cadeaux. La joie régnait dans l’air. Partout dans le Nouveau Monde, les tensions laissaient place à la paix. Miguel s’approcha des fenêtres et admira les jardins du Château du Soleil, éclairés par le feu d’artifice et remplis de décorations festives.

« Vive la paix. » pensa Miguel.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Dernière édition par L'éternel le Sam 24 Déc 2016 21:19, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 13 Déc 2016 23:11 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Au prochain chapitre, nous entrons dans l'arc 2 de l'histoire. Ca va sentir l'action ! :3

J'espère que vous aimerez ! :)

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 23 Déc 2016 17:37 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
ARC 1.2 : LE COUCHÉ DE SOLEIL

CHAPITRE 12 : CALME

Quelques semaines auparavant.

Torrance, caché dans une tunique à capuche de moine, avança dans le château de Germa à North Blue. Les gardes le conduisaient auprès du roi. Torrance entra dans le salon.

-Oh, vous voilà ! Ma chère, pourriez-vous amenez notre fils jouer, j’ai des affaires qui m’attendent avec ce monsieur.

-Mais bien sûr mon chéri.

Timepiece embrassa son mari sur la joue avant de prendre Sundial, leur fils, pour aller dehors. Le Seigneur Clock Vinsmoke put accueillir comme il se devait son invité.

-Très bien monsieur. Comment dois-je vous appeler ?

-Appelez-moi Damian. Pourquoi avez-vous contacté l’Underworld, monsieur Vinsmoke ?

-Damian. Hm bien. C’est véritablement un calvaire de vous contacter, j’ai l’impression.

-Il suffit de savoir à qui parler, Clock.

Le roi Vinsmoke fut surpris que cet homme dont il ne voyait même pas le visage l’appelait par son prénom. Il se demandait si l’Underworld était à ce point au-dessus des titres de noblesse.

-De plus Clock, si c’était si facile, nous pourrions être facilement infiltrés et subir une embuscade de la marine ou des Cipher Pol.

-Hmmm, et qu’est-ce qui m’a valu cet honneur ?

-Nos informateurs nous ont rapportés que l’entretien serait sûr.

-Très bien. Si j’ai voulu vous parler c’est que je trouve que la tyrannie exercée par le Gouvernement Mondial est abjecte. Ils ont réuni toutes les nations qui leurs sont liés, tout ça pour nous intimider et nous dire que si nous quittions leur protection, nous perdrions tout. Même moi, le seigneur de North Blue, avec mon titre de président de l’Union des Nations du Nord gagné par la force, ils m’ont fait entendre que ma famille allait sombrer dans l’oubli.

-Et donc ? demanda sèchement Torrance.

Le ton froid de l’étranger calma le seigneur.

-Et bien ... j’aimerais m’allier secrètement avec vous et œuvrer à la chute du Gouvernement Mondial.

Torrance sourit.

-Vous êtes donc prêt à vous joindre à nous. Hahaha. Très bien. Je vais donc vous donner les moyens d’être l’un des nôtres. Il faudra prouver votre valeur pour monter, devenir un véritable membre plutôt qu’un contact.

-Vous ne le regretterez pas !

__________________________________________________

La semaine suivant le Conclave :

-Êtes-vous sûr de ces informations ?

-Oui, vos grandeurs !

Le sous-amiral Escale avait apporté son message au conseil des cinq étoiles et se dépêcha de sortir. Le premier membre du Conseil des 5 étoiles était le Patriarche Adrian Vanreich, chef de l’Ecclésia. Le second était Yvan Suprachev le « Général de Marijoa », titre qui se transmettait dans sa famille. Yao Noxihing était le suivant, il était censé gérer les royaumes alliés au Gouvernement Mondial. Moha Al-Dhaïr était quant à lui chargé de l’économie. Enfin, Saint Everalt Everest était le « Dernier Conseiller », élue à vie par les autres Dragons Célestes et chargé de la gestion de Marijoa.

-Cette histoire est compliquée, mais Marijoa ne peut pas tomber, nous sommes les élus ! déclara Noxihing.

-N’oublions pas que nos ancêtres ont renversés les premiers dirigeants du Gouvernement Mondial, afin de prendre le pouvoir, lâcha Al-Dhaïr.

-Parce que notre Dieu a raconté à mon ancêtre, le grand prophète de notre sainte religion, qu’ils mèneraient le monde à la destruction. Tant que nos familles resteront à la tête du Gouvernement Mondial, nous serons invincibles, rajouta Vanreich.

-Je vais faire passer le mot qu’il n’y a pas à s’inquiéter, décida Everest. Nous n’en parlerons évidemment pas au Maître.

-Et faire aussi passer le mot à le Marine et au CP0. Ils passent leurs temps à s’inquiéter. Bon confirmons maintenant l’augmentation des taxes et discutons de la méthode à suivre pour réprimer les rebellions des nobles des royaumes mécontents, commença Suprachev.

Derrière la porte, Isaac venait d’écouter la conversation. Il souffla d’un profond désespoir et descendit. Il se demandait de qui Everest parlait en faisant allusion au « Maître ». Après une trentaine de minutes pour atteindre les souterrains, il entra dans le bureau de la chef de la Garde Marijoa.

-Régina, j’aimerais que tu fasses recruter plus de membres à la Garde, même si le Conseil des cinq étoiles ne doit pas être au courant.

-Euh ... très bien ! Qu’ont-ils encore pris comme décision débile ?

-Ils ont ignorés le danger, répondit Isaac.

-Très bien. Si seulement l’ancien « Dernier Conseiller » n’avait pas était assassiné. Il prenait des bonnes décisions lui.

-Je pense que les autres n’étaient pas d’accord avec ses décisions et l’on fait assassiné quand ils en ont eu marre de lui…

-Incroyable, pourquoi continuons-nous de défendre le Gouvernement Mondial ?

-Car cette institution est le seul rempart face à la piraterie, le chaos et les guerres entre les nations, déclara Isaac sur un ton solennel. Et je compte bien continuer de faire de mon mieux pour contourner leurs décisions ou les empêcher d’en prendre.

-Oui … C’est vrai. Nous comptons sur toi.

_________________________________________________

-ALLEZ ALLEZ ! BANDE DE CHIFFES MOLES !

Des agents du CP1 étaient arrivés dans la matinée pour donner l’ordre à Starchition de rentrer à Marijoa. Isaac, après avoir sollicité la Garde de Marijoa, voulait avoir l’appui du Chef des Armées. Cependant le Dernier Conseiller Everest avait émis un autre ordre au CP1. Faire brûler Migration City en faisant croire à un attentat. Le directeur du CP1, Restass, ordonnait le repli immédiat des soldats de la marine afin de préparer la bombe dans leurs quartiers. Le Vice-amiral Grandédorado approcha de Restass.

-Si nous partons tous, il n’y aura plus de blocus. Les migrants pourront facilement forcer le passage.

-Vice-amiral Grandédorado, je ne fais que vous transmettre les ordres du seigneur Greathower. Il veut que tous les navires du Blocus rejoignent le QG le plus rapidement possible.

-Je dois donc vous laissez les clés du navire officiel du Gouvernement Mondial. Le seigneur Doflamingo vous demande de le rejoindre le plus vite possible pour mettre tout cela au clair.

-Bien.

Grandédorado se transforma en neige grâce à ses pouvoirs de fruit du démon afin de rejoindre son navire de guerre rapidement. Restass ferma la porte et la verrouilla. Il commença à préparer la bombe. Plusieurs minutes passèrent. Soudainement la porte explosa. Restass se retourna brusquement et l’un des membres du CP1 se tenait droit comme un i.

-Pourquoi tu démolis la porte, Issa ?

Le cadavre d’Issa tomba sur le sol. Une silhouette entra dans les quartiers des marines.

-C’est dingue comme les hommes du Gouvernement Mondial peuvent être bavard quand on leur fait mal.

-Que faites-vous là, sieur Vinsmoke.

-On m’a averti que le CP1 venait dans le coin et on m’a dit que c’était mauvais signe. Du coup j’ai voulu vous surveiller pour savoir si je devais intervenir et ce que m’a dit ce cher Issa m’a profondément déplu. Faire brûler Migration City … Tututu. Ce n’est pas gentil.

-ROKUSHIKI : FINGER GUN

Clock évita la main de Restass et prit une forme hybride smilodon.

-LACÉRATION DE 20H

Les griffes de Clock ouvrirent de longues griffures sur le corps de Restass.

-ROKUSHIKI : TEKKAI

-LACÉRATION DE MIDI

Alors que Restass croisait les bras, Clock propulsa sa main sur la poitrine de son adversaire. Des griffures partirent des griffes de Clock et allèrent vers l’extérieur. Restass cracha du sang.

-Quoiii ?

-LACÉRATION DE 4H

Clock lacéra le visage du directeur du CP1 qui chuta sur le côté.

-Je suis désolé. LACÉRATION DE 14H

Les griffes des pattes de Clock traversèrent le corps de Restass. Le sang commença à couler sur le sol. Clock fit tranquillement demi-tour avant d’à nouveau se retourner subitement. Restass appuya sur le bouton d’activation de sa bombe. Entre les griffures sanglantes, un sourire se profila sur le visage du directeur du CP1.

-Dommage, sieur Vinsmoke. Je ne sais pas comment vous pouvez vous retourner contre le Gouvernement Mondial, mais vous allez mourir maintenant.

Clock se transforma totalement pour courir plus vite. L’explosion détruisit quelques navires, mais c’est le pétrole, que Restass avait déversé un peu partout depuis son arrivée, qui répandit le feu à tout Migration City. Clock monta sur son navire escargot pour ordonner le repli. Son escargophone sonna.

-EH3. Alors monsieur Clock ?

-L0256Y. Je suis désolé, j’ai tué le directeur du CP1 après mon rapport, mais il a rampé et allumé la bombe.

-Je vois … Cet échec ne sera pas oublié. Dirigez-vous vers Alabasta où vous retrouverez un groupe que vous reconnaîtrez grâce à leur pavillon rouge.

____________________________________________________________

-Monseigneur ! Pavillon rouge sur ce navire.

Clock regarda à la longue vue pour confirmer les dires de son homme de main. Il fit amarrer son navire escargot, en descendit pour monter sur le navire au pavillon rouge. Quand il monta, il découvrit des corps, des taches de sang et des poupées recouvrant le pont du bateau. Il sentit une présence et se retourna. Une jeune fille blonde le regarda dans les yeux.

-Tu as envie de jouer avec moi, dit-elle en penchant la tête sur le côté.

Une terrible peur paralysa Clock. Il ne pouvait plus bouger ni parler, c’est comme si la mort allait le foudroyer. La jeune fille fit un visage triste.

-Tu ne veux pas ? Oh. Et bien …

La jeune fille sauta sur le seigneur Vinsmoke qui était encore tétanisé.

-Bienvenue sur l’un de nos navires.

Clock eut du mal à revenir à lui. D’autres personnes sortirent de la cale.

-Vous devez être Clock Vinsmoke. Bonjour à vous.

Clock fit un signe, encore incapable de parler correctement. Il regarda Ester qui le regarda à son tour.

-Bah quoi ? Fallait bien avoir de quoi faire un pavillon rouge ! Lalala, chantonna-t-elle en se dirigeant vers la cale.

Clock serra la main de ses nouveaux collègues, avança et fit un signe à son équipage pour qu’ils rentrent chez eux. Clock finit par retrouver totalement ses esprits durant la traversée. Il s’assit et demanda :

-Qui est cette fillette étrange ?

-Hm. C’est vrai tu ne l’as jamais rencontré. Il s’agit d’une des meilleurs guerrières de l’Underworld, l’une des Émissaires d’Hadès. Des bruits courent à leurs sujets, des histoires effroyables …

-Ah oui ? Racontes !

Clock et son interlocuteur se retournèrent soudainement et trébuchèrent en arrière en voyant Ester qui se tenait derrière eux. Le Vinsmoke, surpris et effrayé, essaya de reprendre sa respiration.

-Et bien ! Racontez-moi, Béhémot !

Béhémot se releva.

-Mais madame, ces superstitions ne sont que le fruit d’imaginations dérangées.

-J’ai envie de m’amuser !

-Euh, d’accord.

Clock s’éclipsa rapidement. Il rejoignit un homme qui s’occupait d’un filet attaché à l’arrière du navire pour attraper quelques poissons.

-Bonjour !

-Bonjour, monsieur. On dirait que vous avez vu un fantôme.

-C’est presque ça.

-Ah je vois. Dame Ester a envie de jouer…

- …

-Je vois que Béhémot discute avec elle.

-Il s’appelle donc Béhémot. Car en fait je ne connais aucun de vous.

-En fait il suffit juste que tu connaisses Dame Ester et le Commandant Béhémot. Pour tous les autres, tu n’as pas l’habilitation nécessaire pour savoir.

-Commandant ?

-Tu ne connais donc pas la hiérarchie de l’Underworld ? Je vais t’expliquer. Il y a deux types de membres de l’Underworld. Ceux qui agissent physiquement pour l’Underworld, les agents, et les autres, souvent des nobles qui s’enrichissent via l’Underworld et qui en deviennent dépendants.

-Hm.

-Pour les agents, la hiérarchie est : Apprenti (celui qui doit faire ses preuves), Agent, Lieutenant, Commandant (au nombre de cinq), et les Émissaires d’Hadès et Hadès. Pour les « actionnaires » : Actionnaire, « Pègreur », Baron du Crime et encore les Émissaires d’Hadès et Hadès au sommet.

-D’accord et que suis-je et quoi pour l’instant ?

-Puisque tu as accepté de nous accompagner, tu es rentré dans les agents, même si rien ne t’empêche de devenir actionnaire malgré tout. En tout cas tu es un apprenti.

Béhémot quitta Ester pour se rapprocher de Clock.

-Et bien Clock, je vois que l’on vient de te fournir quelques explications. Cool.

-Au fait, Commandant, où allons-nous ?

-Bonne question ! La réponse est Impel Down.

_________________________________________________

Dent Longue monta sur l’estrade, l’armée de Wa le regardait. Le reste de son armada attendait le départ mais il voulait donner un discours avant de partir pour cette « croisade ».

-À tous et à toutes, hommes et femmes de Wa, vous qui allez partir en guerre contre le Gouvernement Mondial sous l’emblème unis du Nouveau Monde, l’Égide du Conclave, laissez-moi vous adressez ces quelques mots.

Le silence plana.

-Nous allons faire chuter la tyrannie, nous allons abattre cet empire du malin qui fit tant de mal dans son passé et qui incomba ses rivaux de ses propres maux. L’Histoire l’a oublié, le Siècle fut oublié. Je doute même que les cinq étoiles actuelles savent quels sorts ont été réservés à leurs ennemis de jadis ainsi que les trahisons opérées par leurs ancêtres pour évincer leurs leaders de l’époque du pouvoir.

Dent Longue inspira.

-Nous serons là pour venger ! Venger ceux qui nous ont laissés les ponéglyphes, venger les horribles ruses, venger le sang qui a coulé, venger… le génocide des D.

Dans l’armée, les poings se refermèrent, serrant fortement leurs armes.

-Il est l’heure mes amis ! Il est grand temps de nous mettre en marche dans cette grande guerre. L’alliance inopinée de tout le Nouveau Monde est notre chance. Nous sommes les héritiers des D. Marchons vers cette ennemi. MARCHONS ENSEMBLE À L’UNISSON ANIMÉ PAR LA VÉRITÉ, LA JUSTICE ET L’ORDRE. ANIMÉ PAR LA… VOLONTÉ DU D !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

-OUAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tous les soldats de Wa levèrent leurs armes en criant, ils se tournèrent pour se diriger vers les navires.

____________________________________________________________________

Bruce tomba en avant. Il se releva tant bien que mal aidé par Olga.

-Chut. Je suis venu te sortir de là.

-Ol…Ol...Olga ?

-Cela fait bientôt cinq ans mon chéri, déclara la femme en pleurant.

-Com...ment ?

-J’ai lutté nuit et jour pour te retrouver, j’ai fait toute les concessions possibles. Mais je te retrouve enfin.

-Tu aurais du me laisser…

-Non. Hors de question. Maintenant tu viens avec moi.

L’homme inspira et réussi finalement à tenir debout. Dans les ténèbres quasi absolues de ces souterrains, seul des lampes sur les murs éclairaient faiblement. Un grondement sourd parcourut le couloir.

-Oh non.

-Qu’est-ce qu’il y a, mon chéri ?

-C’est un des gardes.

-Mais je n’ai vu aucun garde et on ne m’a jamais dit qu’il y en avait depuis que je travaille ici pour te sauver.

-Ce sont eux. Ce sont les gardes. Ce sont les Anonymes !!!

Bruce semblait terrassé par la peur. Il trébucha en reculant.

-Qu’est-ce que c’est ? Bruce ! Bruce.

Bruce se releva et courut en arrière. Olga le suivit. Ils se cachèrent sous un lit abandonné. Un bruit lourd s’approcha. Bruce tentait de trembler le moins possible. Avec la faible lumière qui régnait, Olga put apercevoir l’origine de ce bruit uniquement au moment de son passage juste devant le lit. Olga vit le pied de métal.

« Un robot ? Les Anonymes serait le nom que les prisonniers donnent aux robots ? Le Gouvernement Mondial n’est donc pas le seul à construire des robots ? »

Plusieurs minutes passèrent dans le silence. Olga et Bruce sortirent de leur cachette et ils traversèrent à pas de loup le couloir pour atteindre une salle, un ancien dortoir inutilisé et dans un piteux état. Ils le traversèrent. Arrivés au bout, ils se tournèrent vers la gauche et l’Anonyme s’activa.

-AHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!

Bruce et Olga se mirent à courir dans les couloirs. Le robot les poursuivait. Les deux amoureux couraient sans se retourner. Ils pivotèrent à un virage où Olga glissa et roula sous un bureau de ferraille. Bruce quant à lui ne glissa pas et avança deux secondes avant de percuter un robot. Celui-ci attrapa Bruce et le souleva.

-Bruce Quilonil, Cellule 196. Évadé depuis 16min21.

Une lame sortit de ce qui pourrait s’apparentait à la paume de main de l’Anonyme et perfora son cœur.

-Arg…

Bruce tomba sur le sol, se vidant de son sang. Olga dut mettre sa main devant sa bouche pour retenir un cri de désespoir.

-Quelle histoire triste. Une trahison, un ancien mari, une tentative d’évasion et un corps inerte. Cela serait un très bon début pour une histoire autour d’un feu de camp.

Des pas non métalliques s’approchaient, Olga ferma les yeux. Elle sentit une main l’attraper et l’extirper de sous le bureau. Jack Naper, sourire aux lèvres, la regardait avec un désir étrange.

-Olga ma chère. C’est si triste, une histoire qui finit si mal.

-Ferme là un peu Joe ! Dépêche-toi ! On n’a pas toute la journée !

-Vous êtes malade ! pesta Olga.

-Une si jolie fille, pffff, et bien puisque ton cher ami ne peut plus le faire, consommons un peu tous cela.

-Tu es dégueulasse Nap ! lâcha la voix de Yack.

-QUOI !? NON ! NON ! criait Olga.

Les deux Anonymes vinrent la déposer sur un des lits abandonnés. Ils vissèrent des clous dans les poignets et chevilles de la femme.

-Profites bien de tes derniers instants ! cria Nap en ordonnant aux robots de partir.

-NONNNNNNNNNNNNNN !!!! cria de toute ses forces Olga.

Dans la Cellule 182, les cris de la jeune femme laissée seule avec Jack Naper résonnait encore et encore. L’un des détenus, Franck, lança un regard triste à son colocataire de cellule, Julios.

-Encore une tentative qui foire… Et ce foutus Émissaire qui prend ça pour un jeu.

-Espérons que la nôtre sera plus concluante.

-Espérons. Nous avons de la chance d’être seulement au premier sous-sol, je n’ose pas imaginer le désespoir de ceux enfermés plus bas.

-Je ne sais même pas combien il y a de sous-sol. Et qui peut bien être enfermé dans les plus profondes.

-Hadès est un fou, comme ses émissaires, il ne faut pas chercher de logique dans ses actions.

-C’est étrange d’ailleurs.

-Pourquoi ?

-C’est un fou … Mais qui, souvent, parait étrangement sain d’esprit dans ses actes.

________________________________________________________

-Au pas de course, les gars !

Les navires provenant du blocus de Migration City venaient de rentrer au QG. Grandédorado descendit voir l’Amiral Astéroïde.

-Je m’excuse Amiral. Si nous étions restés, peut être que cet incendie n’aurait pas eu lieu et que personne ne serait mort.

-Ne vous excusez pas Grandédorado, cela appartient au passé désormais. Cette fois ci, on ne pourra pas incomber ces événements au Gouvernement Mondial au moins, nous avons même perdu le seigneur Doflamingo durant cet incendie.

-Merci Amiral !

-Maintenant préparez-vous, tout le monde doit être mobilisable à chaque instant. Ce sont les ordres de l’amiral en chef Supernovæ.

Supernovæ regardait la mer depuis son balcon. Il doutait. Comment vaincre cinq empires pirates unis. Mais ses doutes ne pouvaient pas durer plus longtemps. Une musique résonna dans l’air. Tout le monde s’arrêta. Les tambours résonnèrent à nouveau. Une musique guerrière, galvanisant leurs troupes, mais creusant la peur dans le cœur de leurs adversaires. Cette musique, celle des Spectres des Mers, annonçant les heures sombres qui allaient suivre, recouvrait déjà le cœur du QG de la Marine. Les navires sortirent des brumes juste avant qu’un cri ne traverse le QG.

-AU SUD !!! LA FLOTTE D’AGGADDON MÉDIXÈS NOUS ATTAQUE !!!

La tempête commença à gronder, la foudre et les vents se déchaînaient. Un colonel courût en direction de l’amiral Étoile.

-MON AMIRAL ! L’armada de Wa est à l’ouest et la flotte de Yoga Yin au nord est !

-QUOI !!!!

Supernovea souffla.

-Que la Guerre commence.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 24 Déc 2016 21:13 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
JOYEUX NOËL À TOUS !!!
Spoiler: Montrer
Image

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 7 Jan 2017 18:51 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 657
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Joyeuse année à vous tous !
Que la joie vous accompagne et que tout vos projets aboutissent !
Image

Sur ce, voici le début de la bataille ! :)

CHAPITRE 13 : L’ASSAUT DU QG

Aggaddon s’avança sur la proue de son navire. Il regarda le QG de la Marine qui se présentait devant lui. Mélian, le second de l’empereur, s’approcha de son capitaine.

-Quels sont les ordres Aggaddon ?

-L’Ordre Blanche dirigera la bataille de notre côté. Je vous laisse carte blanche les amis.

-Bien.

Aggaddon recula sa main qui passa sous forme lumineuse, puis la projeta en avant. Le poing fut projeté jusqu’au bâtiment du QG et implosa pour causer de gros dégâts. Dent Longue dégaina son katana.

-Il n’est pas tout seul. IAIDO SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE

Une fine lame de vent traversa les airs et coupa le QG de la Marine en diagonale. La partie supérieure commença à glisser doucement le long de la coupure.

-FEU A VOLONTÉ, cria l’amiral en chef en sautant du balcon.

Les boulets furent lancés mais tombèrent dans l’eau. Supernovæ leva les yeux en atterrissant pour remarquer Yoga Yin flottant dans les airs. L’amiral en chef fit une grimace et remarqua que des météorites s’approchaient.

-COSMOS !!!

-PRÉPARATION

L’amiral au masque d’acier fit apparaître une sphère qui entoura le QG de la Marine.

-LES VERGERS DU PARADIS

Cosmos leva son hachoir vers le ciel et des traits bleus apparurent, formant plusieurs étoiles à six branches, sur la trajectoire des météores. Ces dernières furent coupées en plusieurs morceaux qui demeuraient dangereux.

-ÉMANATION

Cosmos utilisa des rochers qu’il projeta dans les airs. Étoile ouvrit les yeux et créa des amas de fils qui sortirent des rochers pour se retrouver et réceptionner les morceaux de météorites.

-IAIDO SPIRITUEL : LE COMBAT SECRET

Une lame d’air vint trancher les fils et les météorites tombèrent. Supernovæ recula son poing et le propulsa en avant, alors que les morceaux de météores allaient toucher le sol.

-ROKUSHIKI : FUREUR SISMIQUE

La puissance du quintuple finger gun fut transmis au séisme émis qui propulsait les morceaux de pierre vers les navires d’Aggaddon.

-PHOENICIS : JUGMENT CÉLESTE

Un grand nombre de rayons lasers vinrent pulvériser les morceaux de météorites.

-ROKUSHIKI : LES ŒUVRES DU CIEL

Supernovæ usa d’un rankyaku entouré d’une onde sismique qu’il envoya vers Aggaddon, qui utilisa son pouvoir logia pour se déplacer à la vitesse de la lumière devant l’attaque.

-DRACUL : VORTEX

Un vortex de ténèbres apparut dans la main de l’empereur. Il réceptionna l’onde sismique qui diminua petit à petit. Au même moment, Cosmos et Dent Longue s’échangèrent des coups d’épées.

-IAIDO SPIRITUEL : SOUFFLE DES MORTS

L’homme morse recula son épée en un instant, puis la replaça à une vitesse encore plus incroyable, comme s’il tentait d’embrocher l’amiral. Une pointe de vent traversa l’espace à une vitesse supersonique, laissant un trou dans le poumon de Cosmos sans que celui-ci n’ait eu le temps de réagir. Cosmos leva son hachoir et l’abattit sur le sol.

-BOUCHE TRANCHEUSE

Des failles se dessinèrent dans le sol, et s’écartèrent sous Dent Longue qui tenta de sauter quand Cosmos commença à donner un coup horizontal.

-TRANCHE

-IAIDO DE WA : DERNIER TRANCHANT DU CERISIER

L’amiral lâcha son arme alors que du sang perlait sur son avant-bras. Minamoto, second de Dent Longue et ancien shogun de Wa, était apparu à côté de l’amiral pour offrir une fenêtre d’attaque à son ancien élève.

-IAIDO SPIRITUEL : EVEIL DU COMBAT

Cosmos réussit à effectuer une permutation avec des cailloux, se sauvant ainsi la vie. C’est alors que les pirates commencèrent à descendre de leurs navires pour affronter les marines. L’Aube Blanche d’Aggaddon dirigeait la première vague d’assaut face aux vice-amiraux dirigée par le trio formé par les vice-amiraux Déxathor « visage de pierre » qui avait mangé le fruit du démon de fusion avec la pierre, Villeneuve « tornade noire » le logia de vent et Grandédorado « blanc voile » le logia de neige. Yoga Yin augmenta la gravité pour tenter d’empêcher Étoile de bouger. Mais celui-ci se servit de ses fils pour le tirer en arrière, puis propulsa des filaments vers son adversaire.

-Oh, toi non plus tu ne dis pas souvent le nom de tes attaques, cool.

-La ferme, traître.

-La direction du Gouvernement Mondial me revient de droit ! Je suis plus compétent que ces lavettes de cinq étoiles. La preuve en est, à chaque opportunité d’attaquer un empereur pirate et que ces eux qui ont choisi, vous n’avez rien fait.

Étoile ne dit rien, il savait que son ennemi avait raison. Cependant, il avait foi en Isaac Greathower pour réformer le Gouvernement Mondial. Yoga Yin envoya plusieurs vagues de gravité au visage de l’amiral qui fut propulsé contre un mur. La partie supérieure du QG, coupé par Dent Longue précédemment, accéléra son glissement sous l’impact. Yoga Yin traversa plusieurs pièces du QG sous le regard apeuré de plusieurs lieutenants. Étoile commença à se relever alors qu’un colonel tenta d’attaquer l’empereur pirate.

-Pfff.

Yoga Yin leva la main en direction du colonel. La gravité augmenta violemment et enfonça le pauvre soldat de la Marine dans le sol. Ses os se brisèrent. Yoga avança et marcha sur le colonel qui cria de douleur. Étoile était à nouveau debout et utilisa des fils pour reconstituer le mur devant lui, mais Yoga augmenta brutalement la gravité et la fit ensuite redevenir normale directement après. Cet impact déstabilisa les fils de l’amiral qui se disloquèrent. Étoile ramena ses mains en arrière, puis les plaça devant lui.

-FILET DU JARDINIER.

Des fils attachés aux doigts de l’amiral vinrent pour faucher le pirate.

-Tu es minable comparé à Ahriman. GRAVITÉ EXPLOSIVE

Une violente projection de gravité détruisit les bureaux de la pièce et repoussa Étoile qui eut l’impression de recevoir un coup de poing dans le ventre.


Aggaddon donna un coup de pied de lumière qui implosa. L’Amiral Astéroïde réussi tant bien que mal à parer l’attaque.

-Tu es donc mon successeur.

-DIAMOND PUNCH

Astéroïde frappa, son corps transformé en diamant et recouvert de haki, le visage de l’ex amiral qui attrapa le poing avec la paume de sa main, recouvert de ténèbres et de haki. L’amiral frappa plusieurs fois et para quelques attaques corporelles d’Aggaddon. Le haki de l’observation d’Astéroïde lui fit pressentir l‘attaque suivante et le poussa à reculer.

-DRACUL : DRAGON NÉANT

Le dragon oriental de ténèbres d’Aggaddon se forma et se dirigea vers son ennemi.

-DIAMOND FIGHT

Astéroïde frappa le dragon avec son bras de diamant recouvert de haki et le dragon se disloqua au fur et à mesure. Un sourire apparut sur le visage d’Aggaddon.

-Tu mérite peut-être ta place.

-Pourquoi nous avoir trahi ?

-Hmmmm… Bonne question mon vieux ! PHOENICIS : ASSAUT

Le poing d’Aggaddon se recouvrit une nouvelle fois de haki et fut projeté sur l’amiral. L’implosion de lumière qui suivit fit reculer de quelques mètres Astéroïde. Lorsque la lumière disparut, Aggaddon s’était transformé en un être de lumière. Il était torse nu et portait une toge longue à partir de la ceinture avec des ailes de lumière dans le dos.

-SEIGNEUR PHOENICIS

-ROKUSHIKI : DIAMOND KICK

Astéroïde envoya un rankyaku dans la direction de l’empereur mais celui-ci se scinda en deux puis se reconstitua une fois l’attaque passé, puis s’éleva dans les airs.

-ROKUSHIKI : DIAMOND SLIDE WALK

Astéroïde effectua un moon walk qu’il acheva en se propulsant et en levant la main en diamant pour effectuer un finger gun recouvert de haki.

-PHOENICIS : RAYON

Aggaddon envoya un rayon laser que le finger gun de haki coupa en deux. Chaque moitié du rayon tomba sur la place du QG de la Marine.

-PHOENICIS : PHENIX D’ARGENT

Un phénix de lumière fut envoyé par Aggaddon. Le finger gun de haki résista à l’attaque mais la force utilisée l’immobilisa. L’empereur d’Hypérion utilisa son pouvoir pour se dématérialiser ; puis se matérialiser derrière l’amiral et lui donner un coup de pied de lumière qui envoya l’homme diamant percuter la partie supérieure du QG. Astéroïde, qui se retrouva sur le sol d’un des salles du QG, leva ses jambes et se servit d’une impulsion pour se remettre debout.

-ROKUSHIKI : RAZOR

Astéroïde jaillit au dernier moment de la partie supérieur du QG qui tomba dans la mer suite à l’impact précédent. De son côté Supernovæ avait utilisé son pouvoir pour détruire plusieurs navires. Les Maitres de Grandline de Yoga Yin, Le Pendu, Mask, James aux yeux crevés et Lord Carnacier, firent face à l’amiral en chef.

-Tient donc, vous ici. Depuis le temps que vous recrutez des pirates à Grandline pour étendre le pouvoir de Yin, j’ai grandement envie de vous casser la figure.

Mask fut le premier à s’élancer. Il sortit des griffes d’aciers de ses gants et les recouvrit de haki.

-ROKUSHIKI : SISMO GUN

Le finger gun sismique de l’amiral en chef traversa les griffes d’acier qui furent brisées par la libération de l’onde sismique. Mask fut projeté en arrière et roula sur le sol. James aux yeux crevés s’élança à son tour.

-Sans votre haki, vous ne seriez rien. ROKUSHIKI : SISMO GUN

Supernovæ esquiva le coup de sabre de son adversaire et lui enfonça le doigt dans l’épaule. L’onde sismique brisa ses os et il tomba au sol.

-Vous voyez ? Il me suffit d’un doigt. ROKUSHIKI : SUPER SISMO GUN

L’onde sismique partit du doigt de l’amiral en chef comme une balle et envoya valser le mink Lord Carnacier qui tomba à l’eau. Le Pendu se dressa face à l’ennemi.

-Je t’arrêterai !

-Vous n’êtes pas considérés comme des lieutenants d’empereur, vous n‘êtes pas du tout au niveau. ROKUSHIKI : SUPER SISMO GUN.

L’onde sismique partit à nouveau. Le Pendu attrapa dans sa paume de main le séisme et l’absorba. Grâce à son pouvoir de fruit du démon, il le renvoya sur son ennemi. Supernovæ ne broncha pas et fit un mouvement de bras qui traversa et disloqua l’onde sismique.

-Tu es un peu plus digne d’intérêt que les autres.

De la main du Pendu jaillit alors une explosion. Supernovæ la traversa, à la surprise du pirate.

-ROKUSHIKI : RANKYAKU

L’amiral en chef utilisa un coup de pied recouvert de haki qui lacéra le torse de l’imposant pirate. Ce dernier tomba en arrière et l’amiral en chef fit une vrille en l’air, arriva à la verticale au-dessus de la blessure qu’il avait infligé au colosse et il ouvrit la main.

-SÉISME

Des ondes sismiques vinrent enfoncer Le Pendu dans le sol. Sa colonne vertébrale se fractura sous la pression. Supernovæ se releva et regarda Alnoth Yan, second de Yoga Yin.

-A ton tour « le Déchu » !

-BOUCLIER CUBIQUE.

Supernovæ se retrouva coincé dans une barrière en forme de cube. Il renforça son bras au haki et vint marteler de finger gun sismique sa cage. Alnoth ne parvint pas à résister plus longtemps et annula donc sa cage avant de s’élancer sur son adversaire, le poing entouré d’un bouclier. Supernovæ se prépara à parer quand un mini bouclier apparut et le frappa au visage du côté opposé à l’uppercut bouclier qui arriva ensuite. Il réussit enfin à retrouver son équilibre. Il se retourna vers le second de Yoga Yin.

-BOUCLIER TOTAL

Un bouclier protégeait le pirate mais son adversaire ricana.

-ROKUSHIKI : SISMO RÉPERCUTION

L’amiral en chef envoya avec chaque main un Super Sismo Gun qui vint s’écraser sur le bouclier, mais l’onde affecta le sol, ce qui se propagea au final jusqu’à l’arrière de la barrière et déstabilisa Alnoth qui rompit son bouclier.

-ROKUSHIKI : RAZOR, cria Supernovæ avant de se retrouver au-dessus du pirate. SISMO PUNCH.

Le coup de poing sismique propulsa le lieutenant de Yin.

-Ces lieutenants d’empereur sont terrifiants, ils ont presque le niveau d’un amiral. Peut-être que certains sont même un peu plus fort.

-Peut être !

L’amiral en chef se retourna pour voir Minamoto, l’ancien shogun de Wa, effectuer une attaque horizontale sur son flanc droit.

-La partie ne fait que commencer, déclara l’amiral en chef avant d’affronter le second de Dent Longue.


Grâce au pouvoir des coussinets, Khalda renvoyait les coups de poing donnés par le vice-amiral Déxathor qui avait fusionné avec la roche de la place du QG. De son côté Mélian avait pris sa forme hybride lion pour affronter Grandédorado qui l’attaquait avec des stalactites de neige, essayant de gagner du temps sur cet adversaire qui le dominait. Quant à Villeneuve, il utilisait son pouvoir logia de vent pour faire un duel avec Thérion qui avait pris sa forme phénix. Le reste de l’Aube Blanche d’Aggaddon, dirigé alors par Meredith Debelleve « La Chasseuse de la Nuit », affrontait l’élite de la marine. Inush Ka et Aruma Zakaruka, les n°3 de Yin et Dent Longue, rejoignirent l’Aube Blanche avec les officiers de ces deux empereurs tout en informant ceux-ci que, comme prévu, les équipages alliés des trois empereurs pirates avaient l’ascendant sur la bataille navale au contour du QG. Alors que de plus en plus de vice-amiraux étaient vaincus, l’armée coalisée avançait en direction d’Alnoth, Minamoto et Supernovæ en plein combat. Yoga Yin décida d’aider Khalda à déloger Déxathor.

-MANIPULATION TERRESTRE

En manipulant la gravité, le sol du QG se fragmenta en morceaux qui montaient ou descendaient. L’empereur remodelait le paysage et le corps du vice-amiral sortit de la pierre, éjecté par un flux de gravité.

______________________________________________

-Mais c’est important ! Le geôlier Xirton a été vaincu ! Et les prisonniers des deux premiers étages sont déjà libérés !

-Nous ne pouvons pas vous envoyer de renfort. Débrouillez-vous !

Le chef geôlier d’Impel Down râla. Comment pouvait-il gérer cette attaque. Le directeur Asterg Vanwack, ancien disciple d’Iphiclès Delphman, organisait la défense des derniers niveaux et lui avait confié la défense de la Fournaise. Soudain, les ombres commencèrent à envahir l’environnement. Béhémot utilisa son logia de la paille, renforcé au haki, pour perforer le poumon du chef geôlier. Clock Vinsmoke se transforma en smilodon et arracha un bras au gardien qui tomba à terre. Ester l’acheva en arrachant une partie de son cerveau avec sa main recouverte de haki.

-Dépêchez-vous les gars ! Libérez-les tous ! cria Ester.

Béhémot s’approcha d’elle. L’Émissaire d’Hadès lui murmura alors :

-Nous ne garderons en vie qu’une seule prisonnière, remonte en haut et je te donnerais le signal via l’escargophone pour tous les tuer. Nous devons faire passer ça pour une rébellion, dans un premier temps, avant d’avoir atteint les derniers niveaux, pour éviter que de nouveaux soldats soient envoyés.

Béhémot aida donc à la libération des prisonniers alors que Clock regardait le spectacle macabre des quelques gardes qui étaient des agents de l’Underworld massacrer leurs collègues. Ester comprenait que le roi Vinsmoke se posait des questions sur les activités de l’Underworld.

-Clock, sachez qu’il est trop tard pour revenir en arrière.

-Je sais madame !

Ester fronça les sourcils et ordonna de s’enfoncer plus profondément dans Impel Down. Elle s’arrêta et donna soudainement l’ordre de rester sur place.

-Effectuez un trou dans la Fournaise. Que ce liquide bouillant s’écoule dans le Niveau 5.

-À vos ordres madame !

__________________________________________

Supernovæ repoussa Alnoth une nouvelle fois à l’aide d’un séisme. Minamoto lui laissa une nouvelle entaille sans que l’amiral en chef puisse parer. De l’autre côté, sur les cubes de pierre mouvant de Yoga, le vice-amiral Greal fut transpercé par le katana de Meredith Debelleve et chuta au sol.

-LES VICES AMIRAUX SONT TOMBÉS !!! cria un sous-amiral.

En effet, Thérion venait de faire chuter Villeneuve, Khalda avait comprimé l’air et l’avait envoyé sur son adversaire, projetant ainsi Déxathor dans le QG, et Mélian avait enfoncé Grandédorado dans le sol. Supernovæ comprit qu’il ne restait plus aucune barrière entre les officiers pirates et lui. Inush s’approcha de l’amiral en chef et utilisa un dial pour envoyer un impact puissant contre le haut gradé de la Marine. Alnoth profita de l’action de son ami pour frapper, avec un bouclier autour de son poing, son ennemi qui ressentit l’énorme puissance du coup. Aruma en profita pour tenter de trancher un bras de l’amiral en chef. Mais ce dernier, énervé de se faire enchainer, libéra son haki royal. Les officiers firent un pas en arrière. L’amiral en chef recouvrit son corps entièrement de haki

-ROKUSHIKI : TEKKAI MOUVANT

Le Tekkai mouvant était une technique consistant à passer en tekkai et à l’annuler sur des parties de son corps pour effectuer une action puis le replacer. Deux sphères sismiques apparurent dans les mains de l’amiral en chef. Tous les officiers pirates comprirent qu’il faudrait agir tous ensemble pour pouvoir le vaincre.


Cosmos utilisa son fruit du démon pour opposer une force répulsive à la forte gravité appliqué par Yin.

-Pensez-vous vraiment être capable de nous retenir ? Nous ne faisons que nous amuser avec vous, Amiral.

Cosmos ne pouvait pas répondre, il était concentré sur son action. Yin en profita pour le provoquer :

-Hey ! Tu m’écoutes quand je te parle ?

L’empereur se rapprocha et envoya une vague de gravité sur l’amiral qui lâcha sa technique. Cosmos se retrouva plaqué au sol et maintenu par la gravité. Yoga Yin attrapa le hachoir de l’amiral et le leva au-dessus de sa tête.

-Au revoir !

Cosmos réagit immédiatement et utilisa son pouvoir pour faire tomber le hachoir sur l’empereur qui perdit un bras. La gravité revint à la normale et Cosmos ramena à lui le bras et le hachoir.

-PETIT CON !!!

Yoga Yin s’énerva et une explosion de vague de gravité émana de lui, puis ces impulsions de gravité revinrent dans l’autre sens. Cosmos fut alors aspiré, mais utilisa une permutation pour s’en sortir. Comprenant une partie des pouvoirs de son adversaire, Yoga replaça son bras sur son corps, annulant la perte du membre.

-LION DIVIN

Un lion de gravité courut en direction de Cosmos.

-MURAILLE

Un mur bleu transparent apparut devant l’amiral et le protégea de l’attaque. Yoga Yin leva le bras, ouvrit la main et la ferma à moitié comme s’il étranglait quelqu’un. Une forte gravité vint s’appuyer sur la muraille, puis Yoga diminua et augmenta la gravité rapidement plusieurs fois. Les impacts successifs vinrent à bout de la concentration de l’amiral et la gravité le frappa de plein fouet. En manipulant les flux gravitationnelles, Yoga amena plusieurs meubles percuter l’amiral.


Dent Longue trancha de nouveau les fils d’Étoile qui faisait du mieux qu’il pouvait pour éviter les attaques tranchantes. Étoile créa de nouveaux fils qu’il imprégna de Haki avant de les envoyer sur son ennemi. Dent Longue, les yeux fermés et utilisant son fameux haki de l’observation, réputé comme le plus puissant du monde, évita sans aucun problème les fils de l’amiral.

-IAIDO SPIRITUEL : FORCE DU BOUDDHA

Avec un coup horizontal, Dent Longue brisa plusieurs fils avant de reprendre ses esquives.

-IAIDO SPIRITUEL : MÉDITATION DU SAMURAI

Dent Longue courut, à très grande vitesse, vers son ennemi en évitant les attaques et trancha la tête de l’amiral Étoile, tête qui se transforma en fil qui se projetèrent sur l’empereur et le blessèrent à la jambe gauche. Le reste du corps se transforma en toile d’araignée qui tenta d’emprisonner l’homme morse. Étoile surgit de derrière un mur en envoyant un fouet de fils.

-IAIDO SPIRITUEL : MARCHE DU SAVOIR

Dent Longue utilisa une technique pouvant s’apparenter au Razor, évitant ainsi le piège et l’attaque. Soudain une vive douleur se fit ressentir dans l’épaule de l’amiral. Ses yeux se posèrent alors sur la lame qui traversait son épaule.

-Tu croyais que je ne t’avais pas repéré ?


Astéroïde traversa un mur et rejoignit Cosmos. Aggaddon sortit du trou créé par le passage de son adversaire.

-Oh Yin !

-Aggaddon.

-On échange ?

-Si tu veux !

Yin utilisa la gravité pour attirer vers lui l’homme diamant. Aggaddon attrapa la jambe de Cosmos et le balança par les trous qu’il avait fait en propulsant Astéroïde. Utilisant son pouvoir, il rattrapa immédiatement l’amiral et lui plaça un uppercut de lumière qui implosa. Cosmos se retrouva face contre terre au milieu d’un cratère. Aggaddon s’approcha et avec son pied appuya sur la tête de l’amiral pour l’enfoncer dans la boue. Cosmos permuta et se releva difficilement.

-Vous commencez à faiblir et nos navires gagnent du terrain, abandonnez ! déclara Aggaddon.

-JAMAIS !!! Kof… Kof… Tant qu’il y aura Supernovæ, il y aura de l’espoir.

-Avec Yin et Dent Longue, nous le vaincrons facilement en unissant nos forces. Et toi, ne croit pas pouvoir me vaincre, je ne suis plus de ton niveau comme la dernière fois, j’ai évolué.

-On verra.

Aggaddon fronça les sourcils.

-SEIGNEUR PHOENICIS

Aggaddon se transforma en ange de lumière et envoya un rayon laser sur Cosmos. L’implosion eu lieu derrière l’amiral qui tomba à genoux et utilisa sa main pour se projeter en l’air. Il permuta la boue dans sa main avec son hachoir.

-PHOENICIS : ASSAUT

Le poing de lumière recouvert de haki frappa Cosmos qui tenta de se protéger avec son hachoir imprégné de Haki, mais celui-ci se brisa en même temps que le poing implosa.

De son côté Yoga Yin repoussait chaque attaque d’Astéroïde en augmentant la gravité devant lui.

-Bon j’ai envie de m’amuser un peu plus. Essaye de ne pas mourir trop vite. GRAVITÉ DE L’EMPEREUR

Yoga Yin joignit ses mains comme pour prier. Une forme de bouddha de flux de gravité à six bras apparut progressivement derrière lui et les yeux de l’empereur devinrent blancs.

-Prépare-toi à subir le châtiment du futur maître du monde !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com