Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Est-ce une bonne idée d'avoir fait une fic de ce genre?
Oui, c'est certain 53%  53%  [ 10 ]
Non, ca me parait un peu leger 16%  16%  [ 3 ]
Sans avis 32%  32%  [ 6 ]
Nombre total de votes : 19
Auteur Message
 Sujet du message: [Fanfic] [Spoil] Les tourments de Jabura
MessagePosté: Mer 21 Déc 2005 07:46 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Je desirais faire une fic depuis assez longtemps sur Jabura^^Et voila je me suis lance.
En fait il s'agit des evenements d'Enies lobby raconte par un narrateur exterieur au recit mais qui adopte le point de vue interne de Jabura.

-----------------------------------------------------------------------------------

Chapitre premier : Les mœurs

-Cela fait bien 5 ans que tous les CP9 ne se sont pas réunis tous ensemble…

Un sentiment mêlant satisfaction et nostalgie gagna Jabura, face aux paroles d’un Spandam plutôt heureux. Il considérait ces cinq dernières années comme bien remplies et sentait ne pas avoir failli à son devoir d’agent du Cipher Pol. Néanmoins leur dernière mission n’avait pas été un franc succès. Il essaya par-dessus tout d’adopter face au chef une position décontractée sur ce divan inconfortable. D’ailleurs Kumadori et Fukourou semblaient du même avis, ils avaient bien tenté de changer de position mais en vain ; leurs traits se firent beaucoup plus intenses après que quelque ressort eût transpercé leurs vêtements, laissant paraître leur nervosité commune, devant Spandam, qui finit par entrer dans le vif du sujet...

-Et qu’apprends-je avant cette rencontre importante ? Que vous n’avez pas accompli parfaitement votre mission ! Ce journal rapporte les événements de votre « aventure ». Il est dit que vous avez tué 23 personnes alors qu’on vous avait envoyé une missive pour vous faire part des personnes à tuer. Et si je me souviens il n’y avait que trois cibles ! La rébellion ne nécessitait pas un tel zèle de votre part, messieurs ! Qu’avez-vous à répondre à cela ???

Kumadori semblait ne plus tenir en place, il se sentait impliqué à chaque échec dans une mission, ce qui constituait son principal défaut mais aussi sa principale qualité ; sa loyauté n’était plus à prouver…

-J’en prends l’entière responsabilité, tout est de ma faute !!!

Conscient de l’humiliation que subissait Kumadori, Jabura sortit de son mutisme et déclara, frustré :

-Suffit, Kumadori ! Un homme ne doit pas courber l’échine aussi facilement. Je vais expliquer ce qui s’est passé, assieds-toi tranquillement !!

-Je vais m’ouvrir le ventre pour expier cette faute, chef !!

Jabura, conscient de l’absurdité de la situation, poursuivit :

-Tu vas surtout te taire !! Chef, nous avions mis en place l’assassinat dans le plus grand des secrets, mais quelqu’un fut amené à le savoir d’une manière inconnue…

-J’ai parlé du complot en ville. Chapappapa.

Kumadori, Jabura et Spandam restèrent bouche bée. Et ce fut finalement Jabura qui sortit de ses gonds le premier, comme à l’accoutumée. Il avait tant de choses à reprocher à Fukourou, car il s’agissait de la énième fois que Fukourou n’arrivait pas à retenir sa langue.

-Mais à quoi te sert cette fermeture si tu ne t’en sers pas, triple buse ?!
Quand vas-tu arrêter de divulguer nos secrets ?? Nous sommes l’élite des agents secrets !

-C’est sorti tout seul. Chapappapa.

-N’accusez pas Fukourou, toute faute me revient… SEPPUKU !!! (*Tekkai*)

Spandam assistait à cette scène avec désintérêt :

-C’en est assez, bande d’abrutis ! Zut, j’ai renversé mon café !

-Dépêche-toi de te suicider Kumadori, car je n’en peux vraiment plus de vous deux !

-C’est bizarre, je n’y arrive pas :Chapeau de paille goute:

-Vous formez un joli trio de rigolos… Et en plus j’ai ouï dire que ce Nero ne valait pas grand-chose. Très bien, on fera avec de toutes façons. Heureusement qu’il nous reste des éléments comme Lucci.

À l’annonce de ce nom, le sang de Jabura ne fit qu’un tour. La fureur qui l’envahit était presque palpable, mais il n’en laissait rien paraître. Tout ce qui pouvait avoir trait à Lucci lui semblait détestable, de ses pouvoirs de félin à son caractère de dictateur, en passant par son aptitude à mieux réussir que lui.
Mais pour l’instant, il pensait plus à se détendre qu’autre chose.


Dernière édition par Natoleza le Ven 23 Déc 2005 16:18, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 22 Déc 2005 09:38 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Chapitre second : L’intrus

Jabura laissait le temps défiler, privilégiant son confort aux idées noires sur Lucci qui lui parvenaient. C’est alors que l’escargophone de Spandam se mit à sonner d’une mélodie peu commune ; cela n’annonçait rien de bon.

-Vous l’avez laissé parvenir jusqu’à la porte principale, bandes d’incapables ! Damnation !
Et Oimo, et Kaashi ?? Il les a battus ?

La voix tendait à se faire plus silencieuse, on n’arrivait plus à l’entendre ; on ne pouvait que se fier aux dires de Spandam pour en savoir plus sur la situation actuelle.

-L’heure n’est pas à la sieste ! Réveillez-les ! Et aussi les autres garnisons de l’île qui « somnolent » !

Spandam soupira, mais essaye d’adopter face à la situation les mesures nécessaires.
Jabura ne put s’empêcher de s’en mêler.


-Hum…Un intrus. Vous n’avez pas besoin d’être anxieux à ce point, on est là pour parer toute éventualité.

-Ne sois pas idiot !! En tant que représentant principal du gouvernement mondial, l’île de la justice est marqué d’un sceau « sacré ». J’ai la ferme conviction que n’importe quel abruti peut comprendre ce que cela signifie d’envahir cet endroit !
Il est venu à travers vents et marées jusqu’à l’île principale, juste pour ramener un compagnon de voyage.
Quel embarras, dois-je dire ! Être battu par un petit équipage minable, l’équipage du chapeau de paille !

Jabura partageait entièrement le point de vue de Spandam. Pour lui tout dans la vie était une question d’honneur, c’est un principe qui lui a été inculqué depuis tout jeune.
Finalement Jabura retomba à nouveau dans un sommeil sans rêve, veillant à toujours garder un œil ouvert. Encore une fois l’escargophone retentit le temps d’un instant, avant que Spandam ne le prenne en main.
Cette fois la voix leur parvenait clairement, l’agent, semblant être plus confiant en ses propos, se permettait de les prononcer de vive voix.


- Sir ! Oimo et Kaashi les retiennent à la porte principale ! Je ne pense pas que leur situation est plutôt encourageante.

-Je vois. Avez-vous capturé le Chapeau de paille ?

-Heu…Le nombre approximatif est de 400.

-400 ? De quoi parlez-vous ?

-Il s’agit du rapport concernant les dégâts.

-Oh ! Êtes-vous en train de me dire que 400 soldats sont agonisants ?

-Finalement, je voudrais corriger ça. (Vu que 100 autres nous ont quittés :Chapeau de paille goute: )

-Cela va de soi ! Il est tout seul ! Nos soldats ne sont tout de même pas des lavettes, il ne peut pas y en avoir autant de vaincus. Cette fois-ci ne vous trompez pas, je vous prie.

-Cinq…
Aïe ! …

-Cinq ? Comment pouvez-vous confondre cinq et quatre cents personnes ??

Spandam était frustré, frustration due peut-être aux incapables qui étaient à son service. C’est ainsi que la conversation se termina ; l’escargophone fut pris d’un sommeil sonore. Spandam enchaîna directement :

-Donc « le chapeau de paille Luffy » se balade sur cette île en évitant la bataille. Bien sûr, personne ne ferait front face à autant de soldats, à part les inconscients.
Ce n’est qu’une question de temps…

Enfin, Jabura ne pouvait pas s’en plaindre ; Fukourou avait cessé de parler pour ne laisser place qu’à une fermeture-éclair et Kumadori n’avait plus tenté de suicide depuis une bonne dizaine de minutes. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un agent vienne interrompre cette ambiance propice à la réflexion de sa voix aiguë, brisant le silence, qui s’était installé après les conclusions hâtives de Spandam.

-Sir ! Lucci et compagnie sont arrivés !

-Tiens, vraiment ? Amenez-les moi.

-----------------------------------------------------------------------------------

La fic ne vous plait pas??
Je trouvais l'idee plutot originale :Sandji sur le cul:
Quoiqu'il en soit j'en suis a la cinquieme partie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 23 Déc 2005 08:52 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Chapitre troisième : Retrouvailles

Jabura feintait de ne porter aucun intérêt à la venue des autres CP9. Mais ces apparences trompeuses dissimulaient bien des choses, telles que son envie de se retrouver à la place d’un Lucci, bientôt couvert de lauriers pour le succès de sa mission ou encore sa jalousie de ne pas lui avoir été confié une mission d’une telle importance.
D’une arrivée triomphale, les CP9 dominaient la salle de réunion. Lucci, au devant de la scène, paraissait orgueilleux et imbu de sa personne. Un rictus se dessinait progressivement sur le visage de Jabura.


-Cela faisait un bon moment, chef.

-Enfin de retour !!! Lucci, Kaku, Blueno, Kalifa…

-C’est de l’harcèlement sexuel.

-De prononcer ton nom ?!

Jabura y était habitué. Kalifa se sentait toujours harcelé, ayant une trop grande opinion de sa beauté et de son charme. L’égocentrisme restait l’un de ses principaux défauts. Désormais avait-il décidé de ne plus en tenir compte. Pourtant, le chef s’y faisait toujours prendre…
En tous les cas, il avait réussi à reprendre son sérieux. Lucci se permit donc de commencer. Il adoptait un ton marquant clairement un snobisme très prononcé, signe de sa prise de position supérieure face au chef.


-Recherché pour tentative d’agression sur des agents du gouvernement à Water Seven il y a de cela huit ans, le criminel Cutty Flam !
Il y a de cela vingt ans, recherché pour avoir attaqué des navires de la marine à Ohara, West Blue, le criminel Nico Robin !
Ces deux prisonniers ont été escortés jusqu’ici. Ils attendent dehors.

Jabura ne pouvait plus supporter cet air hautain qu’il connaissait bien à Lucci. Il se devait de le remettre à sa place.

-Un bout de temps qu’on ne s’est pas vus, Lucci. M’est avis que cette face qui est la tienne n’a pas beaucoup changé.
-Je pourrais en dire autant de ton affreuse apparence, Jabura.

Les autres CP9 redoutaient beaucoup ces disputes, qui ne dataient pas de la dernière pluie. Ils savaient que Jabura et Lucci ne pouvait pas se sentir. Ils essayèrent de calmer le jeu à leur façon. D’une certaine manière, Jabura leur était reconnaissant, vu qu’il n’avait rien à répliquer pour clouer le bec de Lucci.

-Arrêtez ça, vous deux ! On n’a pas été réuni depuis des lustres…

-Yoyoiii ! Ne vous battez pas ! Cela fait cinq bonnes années. Montrez un peu d’affection…

-Chapappapa.

Fukourou s’était décidé à rouvrir sa bouche ; il sentait toujours quand la situation n’était pas au mieux. Enfin, c’est ce que Jabura en pensait et il s’avéra qu’il avait ouvert sa bouche non seulement pour faire taire les insultes mais aussi pour mesurer les puissances physiques des CP9, de retour. Il entra dans une phase de méditation, tout ce qu’il y avait de plus sérieux. Jabura sentit sa gorge se nouer, il craignait la nouvelle puissance qu’avait pu acquérir les autres.
Kalifa fut la première à se lancer, d’un élan modéré elle balança son pied dans l’avant bras de Fukourou, s’ensuivit le coup de poing de Blueno, le coup de coude de Kaku et enfin le coup de pied de Lucci. Ce dernier s’était permis de mettre ses mains dans ses poches, ce qui eut don d’énerver Jabura. Néanmoins Jabura se disait que Lucci n’aurait pas le nombre de Douriki escompté en raison du peu d’implication de son coup de pied…Une voix féminine ramena Jabura au moment présent.


-Pas capable de garder ta bouche fermée, n’est-ce pas Fukourou ?

Fukourou ne tint pas compte des propos de Kalifa, il était occupé à prononcer les incantations propres à cette technique, nécessaires au bon déroulement de l’évaluation des forces.

-Si l’on considère un garde typique armé à 10 Douriki…Voyons voir, voyons voir !!! Donc vos capacités physiques sont :
*Kalifa à 630 Douriki !
*Blueno à 820 Douriki !
*Kaku…2200 Douriki !!
*Rob Lucci …hum…4000 Douriki !!!!

-4000 Douriki ! Es-tu en train de plaisanter ?? Je n’ai jamais entendu parler d’un si grand nombre !!

-C’est vrai ! Tout le monde s’est endurci.

-J’ai déjà mesuré les forces de Kumadori et Jabura, donc on peut établir un classement avec Lucci comme le plus fort, suivi de son dauphin Kaku. Viennent après Jabura, Blueno, Kumadori, moi-même et pour finir Kalifa, respectivement.

-Je n’y crois pas ! Oublie Lucci pour un moment, tu es en train de dire que j’ai même moins bien fait que Kaku ?!

-Chapappapa. Kaku aussi est devenu plus fort.

La situation amusait Fukourou mais Jabura n’était pas d’humeur à rire. Sa descente aux enfers s’accompagnait d’une humiliation sans précédent.

-Maudit sois-tu ! N’essaye pas de prendre tes grands airs. Toutes ces mesures ne sont que foutaises, elles ne tiennent compte que des forces physiques ! (Kaku ne répondit pas.) Quand nous nous battrons pour de vrai, j’utiliserai mon fruit du démon et je te surpasserai à ce moment-là !

-Dis ce que tu veux, ça ne m’intéresse en aucune façon.

-Tu as raison. Tu ne devrais pas t’en faire pour les aboiements de ce chien fou.

L’ambiance devenait lourde, le souffle de Jabura se fit plus bruyant, ses nerfs étaient mis à mal.

-Qui désignes-tu par « chien fou », Lucci ?! Espèce de chat sauvage !

- ….

Jabura essaya de se faire plus imposant face à Lucci pour lui montrer ses capacités et pour cela, il prit sa forme de zoan. De même, Lucci ne se laissa pas faire. Les autres intervinrent.

-Calmez-vous, s’il vous plaît, tous les deux.

-Jabura, ne t’énerve pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 23 Déc 2005 10:11 
2 000 000 Berrys

Inscription: 21 Nov 2005
Messages: 164
Localisation: Bahhh,,,,,,, devant mon ordi rectifiez moi si je me trompe??
eh est-ce que quelq'un pourait me faire comprendre ce topic c'est comme l'auberge aux sept merveille


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 23 Déc 2005 15:44 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Ben en fait c'est deux fan fic differentes, deux redactions differentes si tu veux...

J'ai fini l'auberge aux sept merveilles et maintenant c'est les tourments de Jabura...

Ce topic est si nul que ca?? :Luffy a va: :Luffy erente: :Bon clay bizou bizou: ....

Cette fic risque de durer jusqu'a la fin d'Enies lobby donc je vais continuer, a moins qu'il ne pollue le forum :Luffy erente: L'avis d'un modo ou admin pourrait me rassurer quant a l'utilite de ce topic...

Demain arrivera la quatrieme partie...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 23 Déc 2005 15:50 
2 000 000 Berrys

Inscription: 21 Nov 2005
Messages: 164
Localisation: Bahhh,,,,,,, devant mon ordi rectifiez moi si je me trompe??
ok ok je comprend mieux^^ :Vogue Merry:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 24 Déc 2005 09:29 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Chapitre quatrième : Déboires amoureux

Jabura reprit son apparence humaine, Kaku et Kalifa avaient finalement eu raison de leur dispute grâce à leurs recommandations. Tout semblait avoir repris son cours normal, mais c’était sans compter sur Fukourou.

-Tous les soldats sur l’île sont au courant que Jabura a flashé sur Gyatharin de la cafétéria hier.

-Pas étonnant.

-Quoi ?! Comment peuvent-ils le savoir ?

-Je le leur ai dit. Chapappapa.

-Maudit sois-tu Fukourou !!

Jabura était honteux que ses déboires amoureux aient été exposés au grand jour, car pour lui le combat restait sa principale raison de vivre. D’ailleurs il avait fait de la maxime « Je ne vis que par et pour le combat » sa devise. Mais tout était ruiné, le regard des autres au combat ne serait plus le même ; ils verraient tous un homme frêle et amoureux et la crainte s’en irait.
Sa réputation avait été l’affaire d’une vie entière de dévouement au combat. C’était la seule manière qui lui permettait d’être aux yeux des autres presque l’égal de Lucci.
Il fallait le reconnaître ; depuis tout petit, depuis qu’ils s’étaient entraînés auprès de leur grand maître, ancien Cipher Pol et doué pour l’entraînement Rokushiki, Lucci avait toujours été et restait le plus fort des deux. Déjà à leurs débuts, ils étaient complètement différents. Lucci était un éternel perfectionniste et avait la passion du combat alors que Jabura ne combattait que pour plaire aux autres et quand il était forcé.
En grandissant, Jabura, qui était considéré jadis comme efféminé, décida de ne pas raser sa moustache ni sa barbe pour conserver un semblant de virilité. Et il commença à adopter un comportement proche de Lucci quand il était enfant et assoiffé de combats, c’est en cela qu’il garde beaucoup de souvenirs de cette période de sa vie. En un sens, Lucci restait le modèle de Jabura.
Mais la maturité avait emmené Lucci à modifier ses penchants, axant désormais son comportement principalement sur la haine de l’adversaire. Les compliments n’étaient plus légions à partir de là.

Spandam réagit enfin aux dires de Fukourou.


-Voulez-vous oublier ce classement insignifiant ! Quand vous avez terminé votre entraînement Rokushiki, vous avez été doté d’une force surhumaine. Vous êtes surhumains dès que vous dépassez les cinq cents Douriki !

-Le Douriki du chef est de 9. Chapappapa.

Un silence des plus déplaisants pour Spandam s’installa….

-Chut !! Cela n’a pas d’importance, étant donné que je ne suis que le gars en charge !!
De plus j’ai mon épée au cas où !

-Ne vous inquiétez pas, chef. Nous savions déjà que vous étiez faible.

-As-tu besoin d’être aussi brutal avec ça ?!

-C’est de l’harcèlement sexuel.

-Tout ce que j’ai fait c’est de répondre à ce que tu m’as dit ?!

-Sir…

-Quoi ?

-C’est de l’harcèlement sexuel.

-D’être là ?!

-Yoyoiii ! Kalifa, tu n’as aucun respect !! Sir…je…je vais me suicider avec mon Seppuku pour expier les pêchés de Kalifa !!
SEPPUKU !! (*Tekkai*)
Pourquoi ne puis-je pas mourir ? Est-ce ma maman depuis le paradis, qui m’empêche de mourir ?

-J’espère que tu crèves et que tu la rejoignes !!

-Pourtant, votre travail pendant ces cinq ans est bien accompli.
De ce fait, j’ai quelques cadeaux pour vous féliciter.
Mais avant, faites entrer « l’espoir du monde » !!
:Chopper allucine:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 24 Déc 2005 11:30 
2 000 000 Berrys

Inscription: 21 Nov 2005
Messages: 164
Localisation: Bahhh,,,,,,, devant mon ordi rectifiez moi si je me trompe??
du haut de ses 9 dourikis spandam ne peux meme pas rivaliser avec un bras de nico ^^ :Vogue Merry:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 24 Déc 2005 13:14 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2005
Messages: 219
Localisation: en train de voler entre deux tours avec le cochon de l'album animals de pink floyd ...
monkeyD a écrit:
du haut de ses 9 dourikis spandam ne peux meme pas rivaliser avec un bras de nico ^^ :Vogue Merry:


:Luffy hilare: :Luffy hilare: :Luffy hilare: ouais c'est clair j'aime bien ce fic ça me permet de me rappeler ces chapitres que j'avais lu y a pas mal de temps

_________________
Image

The Great teacher is back !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 25 Déc 2005 15:09 
2 000 000 Berrys

Inscription: 21 Nov 2005
Messages: 164
Localisation: Bahhh,,,,,,, devant mon ordi rectifiez moi si je me trompe??
je constate que cette fic n'est pas tres longue l'auberge aux sept merveilles est beaucoup plus longue je crois que je vais me specialisé dans les fic c'est quoi tes secrets trinidad??et c'est quoi ta prochaine fic??^^ :Vogue Merry:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Déc 2005 11:41 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Oct 2005
Messages: 468
Localisation: Dans un théâtre de rêves...
Sa fic est loin d'être fini à mon humble avis.

Quoi qu'il en soit c'est interressant et bien écrit, mais je trouve que tu ne t'écartes pas assez de la trame de l'histoire laisse libre cours à ton imagination Trinidad :Luffy hilare: . Ta fic sur l'auberge au sept merveille, plus inventive, ést de bonne qualité, en tout cas moi je l'ai bien aimée.

_________________
An Anonymous Coward


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 26 Déc 2005 15:19 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Monkey D. je sens que tu ne lis pas de spoils car je suis loin d'avoir fini^^

EvOr, je serais oblige de laisser libre cours a mon imagination, durant les chapitres parlant du flash back de robin^^ :Vogue Merry:

Merci pour ton conseil :luffy langue:
Les parties vont arriver avec de plus grands intervalles, vu que je m'y investis plus maintenant :Luffy hilare:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 31 Déc 2005 09:48 
Panzer Künstler
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2004
Messages: 2389
Localisation: Au parc d'attractions de Sabaody
Chapitre cinquième : Les criminels

Nico robin et Cutty Flam entrèrent. Jabura ne cessait de dévisager ces deux personnages, auquel il prêtait un intérêt nouveau. Il en avait vu des criminels défiler, mais ceux-là étaient différents, il le sentait. Le dénommé Franky baissait la tête, pour ne pas subir l’affront du regard mal attentionné des CP9. Quant à l’Ohara un sourire forcé se dessinait sur son visage, preuve du dégoût qu’elle témoignait envers Spandam, celui-ci n’ayant rien remarqué.

-Je n’aurais pu être plus joyeux !!! Wahahahaha !!!
C’est un miracle que tu ais survécu à l’accident d’il y a huit ans, Cutty Flam.
Et toi, Nico robin, celle qui a été poursuivi à travers le monde pendant si longtemps en vain.

Spandam semblait tirer une joie sans précédent de leur présence. Pour lui, le fait d’avoir ces deux énergumènes enchaînés et à sa merci tenait lieu de vengeance envers celui qui l’avait défiguré. Il se félicitait lui-même, comme si le mérite lui revenait entièrement, d’avoir capturé l’archéologue.

-Le peuple ne saura sûrement jamais les actes glorieux que nous avons accomplis jusqu’à lors.
Il faudra patienter des années, avant de voir ces événements traduits en mélodies et chants à travers le monde.

Dès lors Spandam était méconnaissable, il entrait dans une transe ; l’abus de pouvoir avait raison de lui progressivement.

-Mais, de notre point de vue, la justice des « vieux » du gouvernement mondial est trop faible et passive aujourd’hui !! Vous ne pouvez espérer accomplir quelque chose sans sacrifier des vies humaines avant !! Pour la paix de tous, nous allons nous battre avec toute notre volonté !!

Après ça Spandam n’était plus à Enies Lobby, il se trouvait dans une salle unique avec pour seuls interlocuteurs Nico robin et Cutty Flam !! Il ignorait jusqu’à la présence des membres du Cipher Pol.

-Quel que soit le déchet qui se met en travers de notre route, il doit être détruit ! Cette dictature est un petit prix à payer pour la paix mondiale !!!
N’importe qui, comme cet homme-poisson, qui se refuse à satisfaire nos envies n’est ni plus ni moins ce que l’on peut appeler un traître qui mérite la mort !!

Depuis quelques instants Jabura se prenait à observer Franky. Celui-ci n’acceptait pas que l’on insulte la mémoire de son mentor. Jabura comprenait la position de Franky par rapport au discours de Spandam mais il ne pouvait s’empêcher de ricaner ; Franky jouait les dures mais tous les CP9 le savaient être un gentil sentimental…

- … !!!!
La raison pour laquelle Tom a sacrifié sa vie pour ces plans était de la garder le plus loin possible des imbéciles de ton genre !!!

À la surprise de l’assemblée présente, Franky se jeta et, de ses dents, marqua la face déjà mal en point de Spandam.

-Venez à ma rescousse, les gars !!

Robin assistait à la scène non sans une certaine appréhension du courage de Franky, qui le rappelait étrangement celui de Luffy. Pourtant ce n’était pas du sort de Spandam dont elle s’inquiétait mais plutôt de leur accord. Tout élément pouvant porter préjudice à la réalisation de son rêve éveillait chez elle une forte anxiété.
Jabura se demandait la tâche de sauver Spandam lui incombait, pour finalement obtenir la réponse en voyant Kumadori se lever. Il éprouvait toujours un plaisir renouvelé rien qu’à voir les techniques de Kumadori, passé maître dans le maniement de son « bâton ».


-yoyooi…YOYOOIII !!!

Admiratif, Jabura vit à nouveau que Kumadori avait une fois de plus frappé là où ça faisait mal, en l’occurrence le dos de Franky, la partie non-cyborg en d’autres termes.
Peu à peu le silence s’installa, on n’entendait plus que l’escargophone cherchait désespérément Spandam de la voix. Jabura devina facilement qu’il ne pouvait s’agir que d’un problème mineur à la porte principale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 18 Jan 2006 17:38 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2005
Messages: 487
Localisation: Erbaf, l'île des Géants.
Je trouve que ta fic n'est pas très interessant, car c'est exactement comme les scans mais sans les images.... ce n'est pas vraiment une Fic, puisque c'est la meme chose que le manga. Enfin si ça plait a certains, je n'ai rien à dire, mais moi je n'y vois pas un grand interet. Pourtant ton journal de bord de Barbe Noir est pas mal.... mais malgré tout , tu reste toujours dans le cadre des personnages de One Piece sans en inventé aucun .... c'est dommage.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 19 Jan 2006 10:48 
450 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2004
Messages: 2227
Localisation: On my lawn
Alors il faut avouer que l'idée est innovante ^^

Moi je trouve intéressant de découvrir tout par le point de vue d'un personnage dans ce cas là Jabura ^^


Sinon je suis du même avis que certains en te conseillant de t'éloigner un peu de la trame principale...

J'aimerai bien un flash-back où on connaîtrait les échecs de Jabura avec les femmes ^^




Allez bonne continuation ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com