Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 198 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, [14]

Quel est votre personnage préféré ?
Sun Shine 23%  23%  [ 5 ]
Marcus 18%  18%  [ 4 ]
Betsy 9%  9%  [ 2 ]
Alex 32%  32%  [ 7 ]
Edénia A. Tomaj 18%  18%  [ 4 ]
Nombre total de votes : 22
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfic] L'Aventure des Soleils
MessagePosté: Dim 28 Aoû 2011 13:54 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2010
Messages: 337
Localisation: Sur une barque, en route vers l'Aventure !
Bonjour !

Voilà... je suis désolée de ne pas être revenue plus tôt mais bon, avec ce contrôle parental, ce n'est pas facile... Mais je pense toujours à vous et au forum !
Sinon, pour ceux qui veulent suivre ma fanfic, je me suis inscrite sur le site de fanfic.fr où j'ai cette histoire et sur ce site, je peux y accéder même s'il y a le contrôle parental. Du coup, je suis plus présente là bas =)

Sinon, voici la lecture de 3 chapitres !


Chapitre 27 : Jamais je ne ferais de mal à mes amis ! L'attaque-surprise d'un Capitaine Corsaire !


Les jours suivants, les Soleils s'habituèrent au climat constamment changeant de Grand Line et Betsy retrouva ainsi le moral, prévoyant de plus en plus vite les changements climatiques. Elle reprenait ainsi confiance en elle et se sentait de nouveau utile. Cet après-midi là, la jeune navigatrice avait remarqué qu'au fil des minutes, le vent avait fini par se réguler en une brise légère et une température agréable. Elle se réjouit en pensant qu'ils étaient proches d'une île, comme Crocus le lui avait dit et elle eut raison de penser cela car quelques minutes plus tard, Tomaj qui se trouvait à la vigie remarqua au loin une île. Shine, aussitôt enthousiaste, courut vers les cordes et monta à la rambarde en se tenant aux cordes à une main en observant l'île. Son visage s'illumina alors de joie et elle cria de bonheur :
– UNE ÎLE !!!
Marcus, qui était à la barre, sourit de voir sa capitaine toujours si excitée. Quant à Alex, Tomaj et Betsy, ils étaient aussi impatients de déposer le pied sur leur première île de Grand Line !

Quelques minutes plus tard...

Le Stellaire fut accosté dans un port désert. En effet, il n'y avait pas âme qui vive aux alentours et seul le silence accueillit leur arrivée. Devant les Soleils s'étendait un petit village fleuri avec des maisons en brique rouge mais il n'y avait personne. Face à cette situation oppressante, Betsy déglutit et eut un frisson de peur. Elle ne savait pas pourquoi mais elle sentait que cette île était dangereuse. La navigatrice tenta de dissuader les autres de descendre, même s'ils étaient déjà descendus du navire :
– Euh...vous trouvez pas ça étrange qu'il y ait personne ?
– Ben, les gens sont peut-être en train de dormir, répondit naïvement Shine, tandis que Marcus approuva.
A la vue de leur insouciance, Betsy désespéra. Elle se passa la main sur son visage avant de leur crier, affolée :
– Non mais vous ne comprenez pas ?! S'il n'y a personne c'est qu'il y a un danger et je sens qu'il y a un danger et on va sans doute être blessés ou même mourir si on reste et comme je suis sûre que vous ne voulez pas mourir et comme moi en tout cas je ne veux pas mourir on va repartir illico presto pour éviter de mourir car si on reste...
– Excuse-moi de t'arrêter dans ton délire paranoïaque, la coupa aigrement Alex, mais ici c'est pas comme sur West Blue. On peut pas partir sans avoir rechargé le Log Pose, il me semble. De toute façon, que ce soit dangereux ou pas, on est donc obligé de rester sur cette île. Alors ramène ton cul en vitesse !!
En voyant le regard froid de la cuisinière, Betsy se raidit et trembla de peur en les rejoignant, malgré son mauvais pressentiment qui lui venait avant les grands dangers. Mais ce que ignorait Betsy, c'est qu'Alex était en réalité tout aussi nerveuse. Elle aussi avait remarqué que cette île était étrangement déserte alors qu'il y avait des signes distinctifs de civilisation. Pourtant, elle ne ressentait aucune présence humaine. Tout était mort et seul le vent qui se faufilait à travers les fenêtres ouvertes donnait un son aigu, comme des hurlements. Une étrange odeur flottait dans l'air, comme des poubelles qui restaient longtemps sous le soleil. Les Soleils se bouchaient d'ailleurs le nez tellement l'odeur était atroce :
– Mais c'est quoi cette odeur ? Demanda Marcus.
– Peut-être qu'ils ne ramassent jamais leurs poubelles, se hasarda Tomaj, peu sûr de sa réponse.
– Eh mais ils sont dégueulasses dans cette ville ! Dit Shine avec une mine de dégoût.
Mais Betsy savait très bien que cette odeur n'était pas celle de poubelles. Elle l'avait déjà senti mais où ? Tandis qu'elle recherchait, angoissée, dans sa mémoire, Alex regardait avec appréhension dans tous les sens pour se rassurer mais soudain, elle s'arrêta. Elle avait vu quelque chose d'affreux à l'entrée d'une ruelle où ils venaient de passer devant sans faire attention mais ce n'était pas possible, c'était tout simplement...Son cœur s'accéléra et pour éclaircir ce problème, elle se mit à courir vers cette allée. Intrigués, les Soleils la regardèrent éberlués et Shine lui demanda :
– Alex ? Qu'est ce qui se passe ?
Comme elle ne répondait pas, l'équipage la suivit mais ils s'arrêtèrent quand ils virent avec horreur le spectacle morbide qui s'offrait à eux. L'allée entière était jonchée de cadavres sanguinolents. Ils comprirent alors avec dégoût que l'odeur qu'ils avaient cru être des poubelles étaient en réalité celle de corps en putréfaction. Le sol était rouge de sang, des cervelles y étaient répandues, des membres étaient arrachés comme s'ils avaient été coupés finement...Face à cette vue atroce, Betsy se retourna et vomit et les autres écarquillèrent leurs yeux de stupeur. Tomaj devint blême et murmura :
– Mais qui...qui a pu faire ça ?
La vue de ces cadavres lui rappelait avec peine le massacre de son peuple et était consterné devant ce déchaînement de violence. Alex serra son poing de rage. Peu importe qui avait fait cela mais c'était tout simplement inacceptable ! Tant de violence, pourquoi ? Sur des simples villageois qui ne pouvaient pas se défendre ! Pourquoi tant d'injustice ?! Marcus était figé par l'horreur mais Shine observait ce spectacle avec un visage impassible. Elle connaissait les dangers de la mer et savait que ce monde était impitoyable et cruel. Certains, se croyant les plus forts, en profitaient pour perpétuer des massacres. Et cela, Shine le savait mieux que quiconque...Elle posa sa main sur son fourreau et le serra en pensant qu'il fallait qu'elle soit beaucoup plus forte pour protéger tous ses amis, pour pas qu'ils deviennent eux aussi des cadavres. Il ne le fallait pas et même si elle devait payer à la place sa propre vie. Soudain, un rire insolent les fit tous sursauter. Surpris, ils se retournèrent et virent qu'un homme sur un balcon au-dessus d'eux les observait et riait inlassablement. Plutôt grand pour un humain, il portait des lunettes violettes, avait les cheveux blonds coupés courts. Il portait des vêtements roses et violets et avait un manteau à plumes roses. Alors qu'il continuait à rigoler, Alex, exaspérée par cette attitude alors qu'il aurait dû faire preuve d'humilité devant ce massacre, lui cria :
– Eh toi ! Arrête de te marrer, espèce d'imbécile heureux !
L'homme s'arrêta de rire et haussa un sourcil de dédain avant de lui répondre, insolent :
– Tu disais ? Je n'ai pas bien entendu !
Puis il recommença à rire. Les Soleils affichaient une mine grave face à ce comportement mais Alex était en furie. Elle tremblait de colère et allait se mettre en position pour sauter et lui régler son compte, Betsy écarquilla les yeux et cria d'effroi. Elle venait en effet de reconnaître celui qui était devant eux et pour elle, c'était la pire chose qui pouvait arriver. Elle hurla à Alex :
– Ne le frappe pas ! C'est un Capitaine Corsaire !
– QUOI ? Crièrent Marcus, Tomaj et Alex.
Shine ne comprit pas tout de suite et demanda à Betsy :
– Betsy, c'est quoi un Capitaine Corsaire ?
A ces mots, ses amis étaient bouche bée devant tant de naïveté. Elle était si stupide que ça ou quoi ? Betsy, effarée, lui cria :
– Mais t'es donc imbécile ?! Un Capitaine Corsaire est un pirate mandaté par le Gouvernement Mondial, ce sont des personnes très puissantes et très cruelles et ce type...C'est Donquixote Doflamingo !!
Elle ne cessait de trembler de frayeur en pensant, effarée :
– On est morts on est morts on est morts il est impitoyable il va nous tuer sans aucune pitié il va nous...
Les Soleils le regardèrent, nerveux. Ils étaient en danger de mort et se tenaient prêts à se défendre pour mieux s'enfuir. Ils savaient bien qu'ils n'avaient aucune chance mais Marcus regardait du coin de l'oeil avec appréhension Shine. En effet, sa capitaine n'avait eu aucun geste d'étonnement, elle était simplement...intriguée. Mais Doflamingo, qui ressentait leur nervosité, se mit à rire :
– Hé hé hé hé n'ayez pas peur, je ne vais pas vous tuer. Je n'en vois aucune raison, pas comme ces imbéciles de villageois.
A ces mots, les Soleils écarquillèrent leurs yeux de stupeur, y compris Shine. Son cœur commença à s'accélérer. S'il pouvait tuer tous les villageois à lui seul, qu'en serait-il de son équipage ? Mais Alex fulmina de rage :
– Quoi ? C'est toi qui.. ?
– Hé hé hé hé, ce n'est pas de ma faute, ils ont tenté de me tuer lorsque je leur ai dit que j'étais un pirate. S'ils sont morts, c'est de leur faute à eux. Après tout, seuls les plus Forts survivent dans ce monde. Ils étaient donc tout naturel qu'ils meurent, non ?
Tomaj et Marcus serrèrent les lèvres de rage face à cet aveu désintéressé mais tentaient de contrôler leur furie. Ils savaient qu'ils avaient peu de chance de s'en sortir et mordaient leurs lèvres à sang pour ne pas bouger. Betsy avait mis ses mains sur sa bouche pour ne pas hurler de frayeur. Cet homme était tout simplement un monstre...Et s'il leur réservait le même sort ? Quant à Shine, elle stressait de plus en plus pour la vie de ses amis et avait posé d'instinct sa main sur son épée, ayant senti l'aura meurtrière de ce Capitaine Corsaire. Mais ces mots furent de trop pour Alex. Comment pouvait-il se moquer si impunément de la vie ? Elle se rappela alors de Hilda, qui avait voulu les protéger même si elle savait qu'elle allait mourir. Elle s'était défendue mais...Ce souvenir lui serra le cœur et rouvrit une cicatrice jamais guérie dans son être. Mais cela raviva sa colère contre l'autorité qui se croyait tout permis et celle-ci dépassa sa raison et n'eut plus qu'une envie, c'était de tuer ce type. Elle sauta malgré les cris de ses amis et voulut donner un furieux coup de pied à Doflamingo et hurla de rage au moment où elle arriva à son niveau :
– Ne te moque pas de ceux qui protègent leur foyer !! Fouettage !
Elle frappa alors de son pied droit plusieurs fois et ce, si violemment que le balcon s'écroula. Elle revint au sol mais elle savait qu'il avait esquivé. En effet, il s'était lui aussi réceptionné au sol devant les Soleils nerveux de sa réaction. Betsy cria de peur. Il allait se venger en les tuant ! Doflamingo avait perdu son sourire et les regarda, surpris. Il leur dit alors en soupirant :
– Je vois...vous êtes des pirates, hmm ?
Personne ne répondit et Doflamingo comprit que c'était une réponse affirmative. Les Soleils s'étaient raidis, ne connaissant pas ce que voulait le Capitaine Corsaire. Celui-ci les regarda avant de dire, d'un air navré :
– Vous semblez si faible...je vais donc vous tuer.
A ce mot, Shine écarquilla les yeux et trembla de rage. Il voulait s'en prendre à ses amis ! Son regard s'assombrit et haineuse, elle fit tournoyer son épée avant de la reprendre fermement. Elle cria à ses compagnons :
– Partez devant ! Je vous rejoins !
– Quoi ? Cria Betsy, effarée. Attends, Shine tu peux pas faire ça, il est trop fort pour toi ! Tu risques de...
– Peu importe ce que je risque ! Partez maintenant ! C'est un ordre ! Hurla Shine, qui avait haussé le ton.
Betsy sentit qu'elle était sur le point de pleurer mais se mordit les lèvres à sang pour ne pas que ses larmes coulent. Elle ne voulait pas que Shine meure, non elle ne voulait pas...Pourtant, le regarda autoritaire d'Alex la dissuada de parler à sa capitaine et s'adressa à Shine :
– D'accord.
Marcus et Tomaj protestèrent vigoureusement :
– Pas question de t'abandonner, gamine ! C'est personne ou c'est tous ensemble, hurla Marcus en tenant son bras.
– Shine-san, je ne peux pas te laisser te sacrifier pour rien ! Protesta Tomaj en faisant apparaître sa lance.
Betsy, bien que ses jambes flageolaient, déglutit et prit sa décision. Elle ne pouvait pas abandonner Shine ! Elle commença à sortir son fouet et tenta de respirer calmement. Alex les regardait et avait une furieuse envie de les imiter. Pour elle, il était hors de question de laisser son amie alors qu'elle allait vers une mort certaine, elle avait suffisamment perdu des proches comme ça ! Mais Shine les regardait, surprise. Elle savait que ses amis l'aimaient mais au point de lui désobéir et de rester avec elle...Shine en était émue. Cependant, une image douloureuse lui revint à l'esprit.
Un corps de femme ensanglanté par un trou au torse qui tombait lourdement au sol, l'odeur du sang, la lave en fusion jaillisante...
Shine ferma ses yeux et resserra sa poigne à son épée. Non, ils ne devaient pas connaître le même sort. Jamais. Elle finit par leur hurler, la voix serrée :
– Allez au Stellaire maintenant ! JE VOUS L'ORDONNE !!
Les Soleils la regardaient, surprise. Ils n'avaient jamais vu Shine dans cet état. Elle tremblait et ses yeux étaient devenus humides. Cependant, Doflamingo s'impatienta devant ce mélodrame et décida de passer à l'attaque. Il alla si vite devant Alex que celle-ci n'eut pas le temps de protester et de son pied droit, la lança violemment vers une maison qui s'effondra sous Alex. De son autre pied, il balança Marcus dans l'autre direction alors qu'il avait voulu s'interposer.
– ALEX !! MARCUS !! hurlèrent effarés ses amis.
Shine n'entendait plus rien, ne sentait plus rien. Elle était dans une colère noire et violente. Elle courut vers le Capitaine Corsaire mais celui-ci mit sa main dans le vide comme s'il tenait un fil et Shine s'immobilisa, le bras en avant. Surprise, elle cria à Doflamingo :
– Qu'est ce que tu as fait ?!
Le Capitaine Corsaire se contenta de rire devant son imcompréhension et la peur qu'ils voyaient sur les visages de son équipage. Tomaj voulut s'envoler mais Doflamingo en le voyant haussa un sourcil de dédain et fit un geste, comme s'il coupait quelque chose. A l'instant même, Tomaj retomba au sol, le ventre tailladé par une épée invisible. Il hurla de douleur, la blessure étant profonde et était retenu au sol par une force invisible. Shine tentait de se débattre mais c'était impossible pour elle de bouger. Elle regardait avec désespoir son équipage se faire décimer et pensa avec horreur qu'ils allaient mourir. Non ! Pas eux aussi ! NON !! L'image de son passé lui revenait en mémoire. Un corps de femme ensanglanté par un trou au torse qui tombait lourdement au sol, l'odeur du sang, la lave en fusion jaillisante...
Soudain, Doflamingo regarda du coin de l'oeil Betsy qui n'avait pas bougé, pétrifiée par la peur. Elle se sentait plus que jamais impuissante et ne savait pas quoi faire. En la voyant, Doflamingo eut une pensée machiavélique et un large sourire se dessina sur son visage arrogant. Il fit de nouveau un mouvement avec sa main et Shine se mit alors à se tourner vers Betsy, son épée en garde. Betsy ne comprit pas d'abord puis vit le sourire de Doflamingo. Elle écarquilla les yeux de frayeur en devinant ses intentions. Shine était paniquée, son corps ne bougeait pas comme elle le voulait et elle s'avançait vers Betsy, arme en main. Tout à coup elle comprit avec horreur quand son épée passa à quelques centimètres de Betsy dans un arc de cercle. Suppliante, elle criait à Doflamingo :
– ARRÊTE !! NE FAIS PAS ÇA !!
– Faire quoi ? Répondit Doflamingo qui se délectait de la situation.
Betsy évita le geste et prit son fouet en murmurant un faible « Désolé ». Elle tourna alors sur elle même plusieurs fois de suite et partit soudain en avant, le fouet devant elle :
– Body Dance !
Elle faillit percuter Shine mais celle-ci évita son coup et prit le poignet de Betsy et la cloua au sol. Shine était désespérée. Elle allait faire du mal à son amie alors qu'elle ne le désirait pas ! Elle ne voulait pas tuer ceux qu'elle aimait ! Elle ne voulait pas devenir comme lui ! Jamais !
Shine leva alors son épée au dessus de sa tête et allait l'enfoncer dans le cou de Betsy, sous les rires de Doflamingo et les hurlements de Marcus, Alex et Tomaj. Betsy ferma les yeux, sentant déjà l'épée enfonçer sa gorge et elle pleura silencieusement.
Mais le coup ne vint pas. Etonnée, elle osa ouvrir lentement ses yeux et vit avec stupeur que l'épée s'était arrêtée à quelques millimètres de sa gorge. Surpris, Marcus, Alex et Tomaj retinrent leur souffle et écarquillèrent leurs yeux. Doflamingo s'arrêta de rire et regardait, surpris, que Shine avait retenu son geste. Il fit alors son mouvement de la main, comme pour la forcer à avançer son épée mais elle ne bougeait pas. En fait, Shine retenait ce mouvement de toutes ses forces. Elle sentait qu'on la forçait et en tremblait pour ne pas le faire. Soudain, ses poignets se mirent à saigner comme si des fils invisibles resserraient leur prise. La douleur était insupportable pour Shine mais elle tint bon. Elle se mordait les lèvres à sang pour ne pas hurler et elle en transpirait tellement l'effort était intense. Avec peine, Shine murmura :
– Je...jamais...jamais...
Elle haleta et finit par hurler, déterminée :
– Jamais je ne ferais de mal à mes amis !












Chapitre 28 : Shine blessée ! A la recherche d'un médecin !


Doflamingo la regarda, surpris. Personne n'avait encore réussi à s'opposer à son pouvoir et cette gamine qui manquait d'expérience lui tenait tête uniquement grâce à sa volonté. Il se murmura, intrigué :
– Comme c'est intéressant...
Se demandant jusqu'où pouvait-elle tenir, il décida de renforcer sa prise sur les poignets de Shine qui saignèrent et Shine sentit avec horreur que des fils s'enfonçaient dans sa chair jusqu'à la moelle. Une douleur aiguë la traversa mais elle ne cria pas. Au contraire, elle se mordait tellement les lèvres que du sang tomba sur Betsy, apeurée et stupéfaite devant le courage de son amie.
– Shine, murmurait-elle tandis qu'elle écarquillait ses yeux. Elle n'avait jamais vu Shine dans cet état, elle supportait tout pour ne pas paraître faible...Betsy, devant cet exploit de volonté, commença à avoir les yeux humides. C'est parce que Shine ne voulait pas la tuer qu'elle souffrait et Betsy sentit sa gorge se nouer. Shine tenait bon, même si elle tremblait légèrement. Elle se devait d'être forte mais pour ses amis, ce spectacle était insupportable. Ils se mirent tous à crier d'une même voix, suppliant à Doflamingo :
– ARRÊTE !!
Le Capitaine Corsaire les regarda et fut de nouveau surpris. Cet équipage semblait si soudé que lui-même n'en était qu'admiratif, alors qu'il méprisait d'habitude ces questions d'amitié. Mais si pour cette jeune pirate, l'amitié la rendait puissante...Rien que le fait de lui résister montrait un grand potentiel. Intéressé par ce qu'elle pourrait devenir, il finit par relâcher Shine qui s'écroula, épuisée, à côté de Betsy. Son équipage courut alors vers elle et l'entoura. Marcus et Tomaj lui proposaient de l'aider à se relever mais Shine secoua vigoureusement la tête et tenta de se remettre sur pieds toute seule. Cependant, Alex vit que Doflamingo commençait à s'éloigner d'eux et fulmina. Il osait s'enfuir comme ça, sans rien dire, après avoir blessé tous ses amis ! Elle lui hurla, la voix tremblante de rage :
– Eh toi !! N'espère pas t'enfuir comme ça ! On n'en a pas fini !
A ces mots, Marcus et Tomaj se remettèrent en position de combat mais Betsy cria d'effroi et elle leur dit, effrayée :
– Non mais vous êtes malades ?! On a failli y passer et vous voulez vous battre à nouveau ??! Mais on va mourir c'est sûr il ne fera pas de quartiers on va...
Mais ses amis l'ignorèrent, concentrés sur leur rage envers Doflamingo qui venait de se retourner en haussant un sourcil. Pour eux, maltraiter l'un de leurs amis était synonyme de mort et il s'était attaqué à tout l'équipage ! Betsy se mordit la lèvre, désespérée. Elle aussi mourait d'envie de lui régler son compte mais elle connaissait aussi les risques. Soudain, la voix de Shine, faible mais ferme, retentit :
– Arrêtez. Ne...Ne vous battez pas.
Elle avait fini par se relever, malgré la fatigue et ses blessures à ses poignets qui la lançaient atrocement. Shine avait le visage impassible et s'avança devant ses amis qui, surpris par son esprit défaitiste, en étaient pétrifiés. Passé la surprise, Alex lui hurla, furieuse et ne comprenant pas l'attitude de sa capitaine :
– QUOI ?! Tu veux qu'on abandonne, qu'il s'en aille alors qu'il a failli nous tuer ?! Tu me déçois, Shine ! Même toi, non...surtout toi, tu n'accepterais pas ça !! Tu me dégoûtes, t'es qu'une lâche qui a peur de mourir !!
– Alex, arrête de lui parler comme ça ! Cria Marcus, scandalisé.
Alex se retourna alors vers lui et lui lança un regard noir. Elle allait rétorquer quand Shine sortit son épée et murmura à Alex :
– Si je suis une lâche uniquement parce que j'ai peur que vous mourez tous parce qu'il est trop fort pour nous...
Shine releva alors son visage et lui hurla, furieuse :
– Alors, oui ! JE SUIS UNE LÂCHE !
Alex recula, surprise et écarquilla les yeux. Ce qu'elle voyait dans le regard de Shine n'était pas de la lâcheté, comme elle aurait cru mais une volonté farouche de vouloir tous les protéger, même si elle devait en mourir. Alex se mordit la lèvre et se maudit. Encore une fois, elle avait été trop impulsive et elle regrettait ses paroles qu'elles jugeaient trop crues. Shine la fixa avant de s'avançer alors vers Doflamingo et lui dit, déterminée :
– Si tu veux que ça se règle définitivement, ça sera entre toi et moi.
Shine avait resserré sa prise sur son épée mais le regretta bien vite car ses poignets la faisaient souffrir. Shine avait compris qu'ils n'étaient pas de taille alors autant qu'elle soit la seule à mourir plutôt que ses compagnons d'équipage. Alors que ses amis protestèrent farouchement, Doflamingo lui dit avec un sourire :
– Hé hé hé...Dans un temps, ça m'aurait plu mais finalement, je vais vous laisser partir. Vous avez quelque chose qui me plaît en tant que futurs adversaires...
Il gloussa et lui demanda :
– Quel est ton nom ?
– Sun Shine, répondit l'interpellée d'un ton sec.
Doflamingo fit un sourire énigmatique avant de lui dire, solennel :
– Je n'oublierais pas ce nom. En espérant qu'on puisse se revoir et que le combat...soit un peu plus corsé cette fois hé hé hé.
Sur ce, il se retourna et s'éloigna, sous les regards surpris des Soleils. Alex était furieuse du comportement de ce Capitaine Corsaire mais, en ayant vu la réaction de Shine, elle savait ce qui lui en coûtait de ne pas poursuivre Doflamingo pour le tuer. Alex, comme tous les autres, s'était aperçue avec amertume qu'ils n'avaient pas été assez forts pour le battre. Shine était immobile et regardait, l'oeil vide, le départ de Doflamingo. Quand il disparut à l'horizon, Shine se retourna vers ses amis et eut un pincement au cœur. Ils étaient tous blessés et la fatigue se lisait sur leur visage. Se sentant responsable, elle déglutit et baissa son visage, honteuse. Elle n'avait pas à s'excuser car ce n'était pas le rôle d'un capitaine, elle le savait bien. Il lui fallait relever la tête et convaincre les autres d'agir dans le même sens. Désormais, cette claque reçue en plein visage lui avait servi de leçon : elle devait être plus forte, à tout prix pour les protéger.
Shine s'adressa alors à Betsy, encore assise et bouleversée par ce qui s'était passé :
– Betsy, le Log Pose est rechargé ?
Betsy sursauta, comme si elle sortait de sa léthargie, et regarda son Log Pose. Elle vit que l'aiguille avait changé de direction, synonyme qu'il était rechargé :
– Oui, c'est bon. On peut partir.
Shine hocha la tête et dit, résolue :
– Retournons au Stellaire.
C'est le cœur lourd que les Soleils la suivirent et retournèrent à leur navire mais désormais dans leurs cœurs résonnait la même détermination que leur capitaine : devenir plus fort.



Le Stellaire venait de lever l'ancre de l'île où ils avaient accosté quelques heures plus tôt et personne n'avait encore adressé la parole, encore plongé dans leurs pensées. Enfin, jusqu'à ce qu'Alex casse la glace en s'adressant à Shine. En effet, elle se souvenait encore de la façon dont elle avait douté de sa capitaine et en avait honte. Elle ne voulait pas rester sur un mauvais moment. Alors qu'ils étaient tous sur le pont, Alex dit à Shine :
– Hey, Shine. Je voulais te dire que je m'excuse. Je voulais pas causer comme ça...m'enfin c'est vrai que sur le coup ça pouvait faire un coup mais j'ai compris tes raisons et j'aurais pas dû douter de toi.
Shine la regarda alors avec un grand sourire en lui disant, joyeuse :
– Hihi, c'est oublié.
Alex haussa un sourcil avant de soupirer devant la débilité de sa capitaine. Mais ce qu'elle n'avait pas remarqué, c'est que Marcus et Tomaj étaient bouche bée et figés par la stupéfaction. Alex leur demanda peu poliment :
– Ben quoi ? Vous avez un balai au cul ou quoi ?
Marcus, gêné, tenta de s'expliquer et bafouilla :
– Enfin, non, enfin..si mais non...
– Bon tu vas le dire ou quoi ?!! gueula Alex, excédée qu'il tentait d'éviter de répondre mais Tomaj le dit à sa place, narquois :
– C'est juste que te voir t'excuser, c'est vraiment très...exceptionnel. Surtout venant de toi, mademoiselle la fière.
A ces mots, Alex s'énerva. Comment il osait... ?! Elle lui rétorqua vivement :
– Pff...c'est sûr que je ne gaspille pas ma salive. Pas comme un certain imbécile-lover qui parle dans le vide pour draguer.
– Tu penses à qui, là, mec déguisé ?!
– Tu m'as appelé comment, là ?
Agacés par le comportement de l'autre, Tomaj et Alex se toisèrent du regard avant qu'ils ne commencèrent à se lancer des piques. Marcus soupira en murmurant « Les jeunes » tandis que Shine se mit à rire bruyamment de la situation. Betsy oublia la culpabilité de n'avoir rien pu faire devant la bonne humeur qui s'était de nouveau installée dans l'équipage et se mit elle aussi à rire. Malgré tout, la fatigue par ce qu'ils venaient de vivre les rattrapèrent et ils allèrent se coucher plus tôt que prévu, bien qu'Alex avait quand même insisté, en utilisant la manière forte si nécessaire, pour qu'ils mangent avant d'aller dormir. De plus, Betsy avait procuré les premiers soins à tout l'équipage pour qu'ils soient guéris, même si Betsy se disait que Shine devrait réfléchir à prendre un médecin.
Le repas avait été revigorant et ils s'étaient endormis avec la volonté commune que ce qui s'était passé ne se reproduise pas.
Mais tous n'arrivaient pas à s'endormir la conscience tranquille. En effet, Betsy n'arrivait pas à trouver le sommeil. Elle se contorsionnait dans tous les sens dans son lit situé en-dessous de celui de Shine et à côté de celui d'Alex pour essayer de dormir mais elle n'y arrivait pas. Elle avait des sueurs froides et n'arrêtait pas de se remémorer ce qui s'était passé dans la journée. Au final, elle se leva, prit une couverture noire et sortit dehors pour se changer les idées. Dehors, la nuit était déjà bien avancée et quelques nuages couvraient le ciel chargé d'étoiles. Un vent frais fit frissonner Betsy mais celle-ci se décida à aller se poster contre la rambarde à tribord et à regarder l'océan calme et limpide. L'océan...rien que le fait de sentir la brise sur son visage l'apaisait mais une boule d'angoisse restait toujours dans sa gorge. Elle savait que ses amis pouvaient devenir plus forts mais elle ? Elle n'avait pas de pouvoirs surhumains et tout ce qu'elle pouvait faire, c'était de les amener sur la prochaine île vivants. Mais elle culpabilisait, elle se disait que si elle avait été plus forte, elle aurait pu les aider dans le combat et Shine n'aurait pas eu à souffrir ainsi...
Rien qu'en revoyant le visage de son amie penchée sur elle et qui se mordait les lèvres à sang pour ne pas hurler, Betsy se sentit coupable et ses yeux devinrent humides. Néanmoins, elle essuya ses yeux et refréna ses larmes en inspirant profondément.
Elle ne devait pas pleurer. Même si elle était faible, ses amis comptaient sur elle et en revoyant leurs visages rassurants dans sa mémoire, Betsy sourit et son courage fut ranimé rien qu'à leur pensée. La conscience apaisée, elle commença alors à réfléchir sur les différentes possibilités pour améliorer ses capacités de combat et enfin être réellement utile à l'équipage...


Le lendemain matin, tout l'équipage se retrouva dans la cuisine et tout le monde prit son petit déjeuner sur la table. Betsy avait des cernes sous les yeux et cela inquiéta Tomaj :
– Betsy-chan, que t'es-il arrivé ? Dis-moi, tout va bien ? Tu n'as rien ?
– Mais quel abruti ! Brailler dès le matin...grommela Alex, qui servait les pains au chocolat à Marcus qui les engloutissait rapidement.
Betsy, voyant que Tomaj était inquiet, le rassura :
– Ne t'inquiète pas, c'est juste que j'ai eu du mal à dormir c'est tout...
Elle se mit alors à baîller et se frotta les yeux. Shine était en train de boire son cinquième bol de chocolat quand elle se rendit compte qu'elle avait du mal à bouger ses poignets mais elle n'en attribua pas d'importance. Elle se dit que c'était parce qu'ils avaient reçu un petit choc hier.
Betsy, en regardant un peu partout, s'arrêta sur les poignets de Shine et se mit à hurler de frayeur. Tous sursautèrent et Alex, excédée qu'on fasse autant de vacarme le matin, prit sa casserole et frappa sur la tête de Betsy en hurlant, énervée :
– ARRÊTEZ DE GUEULER !!!
Betsy se mit à trembler de frayeur devant la colère noire d'Alex tandis que Marcus regarda Shine et écarquilla les yeux d'horreur. Il déglutit et dit à Shine :
– Euh Shine...regarde tes poignets.
Shine cligna des yeux, ne comprenant pas puis s'exécuta et vit avec dégoût que les plaies sanguinolentes qu'il y avait la veille étaient devenues verdâtres. Shine cria en secouant ses mains, comme si elle voulait que ça s'enlève :
– AH !! Mais qu'est ce que c'est ?! Ça ne veut pas s'enlever !!
– Évidemment que ça ne peut pas s'enlever, crétine ! C'est une plaie infectée ! Gueulèrent en chœur Marcus, Alex et Betsy avant de soupirer devant la débilité de leur capitaine.
Quant à Tomaj, celui-ci tournait autour de Shine et avait le cœur serré de voir sa magnifique Shine-san blessée. Il lui disait, excessivement inquiet :
– Oh mon Dieu, Shine-san, tu vas bien ? Tu veux un massage ? Que je te prépare quelque chose ? Que je te fasse un bisou magique ? Que je...
– C'est pas ça qui va la soigner, railla Alex.
Piqué au vif, Tomaj se vexa et commença de nouveau à lancer des piques tandis que Betsy s'effondra au sol, déprimée :
– En réalité, c'est de ma faute si Shine est blessée car après tout si je n'avais pas pris cette direction on ne serait pas arrivé sur cette île et on n'aurait pas rencontré ce Capitaine Corsaire qui ainsi n'aurait pas blessé Shine mais comme j'ai indiqué cette direction...
Marcus s'agenouilla en soupirant et tenta de la consoler, en disant que ce n'était pas de sa faute et autres consolations mais Shine regardait désormais avec curiosité ses poignets. Elle n'avait rien vu de pareil et demanda naïvement à ses amis :
– Euh...en fait, qu'est ce que j'ai, là ?
Les Soleils la regardèrent alors, bouche bée devant sa stupidité. Ils étaient habitués mais là...ça dépassait l'entendement. Alex, excédée, la frappa pour passer ses nerfs en lui gueulant :
– Tu vois, ça c'est ce qu'on appelle une plaie infectée ! C'est quand des blessures ne se referment pas et s'infectent. Normalement, tu dois avoir mal ou un autre truc du genre...
Shine la regarda sans comprendre puis soudain, elle se rendit compte que ses poignets la lançaient et qu'elle avait du mal à les plier. Elle dit alors, avec un grimace :
– C'est vrai que ça fait mal.
– ET C'EST MAINTENANT QUE TU T'EN RENDS COMPTE ?! Gueulèrent ses amis, énervés par sa lenteur d'esprit. Alex se passa une main dans ses cheveux noirs et soupira, déprimée en lui disant :
– Tu sais, si on ne trouve pas un médecin rapidement, tu pourrais peut-être en mourir.
– QUOI ?! Cria Tomaj, étonné puis il se mit à pleurer abondamment en hurlant incessamment « Ma Shine-san va mourir ! ». Marcus écarquilla les yeux puis se mit lui aussi à pleurer tandis que Betsy déprima à nouveau :
– Shine va mourir par ma faute Shine va mourir par ma faute Shine...
Quant à la concernée, elle ne semblait pas plus surprise que ça. Au contraire, en voyant la confusion qui régnait dans l'équipage, elle se mit à rire mais Alex, définitivement énervée par le bruit, inspira à fond et hurla, le regard noir et glacial :
– VOS GUEULES !!
Tout le monde s'arrêta aussitôt et déglutit de peur. Alex était vraiment énervée et avait le visage crispé. La tension était palpable mais ils poussèrent un soupir de soulagement quand ils virent qu'Alex se détendit et lui dit :
– Enfin, j'exagère un peu mais bon...
– Hihi, dans ce cas, on n'a qu'à trouver un médecin, dit Shine avec un grand sourire.
Tous ses amis la regardèrent, surpris de la pensée raisonnable qu'elle venait de formuler mais déchantèrent rapidement quand Shine ajouta :
– Ouais, un super médecin qui m'enlèvera ma slaie infectée !
– C'est une plaie, pas une slaie, soupira Alex.






































Chapitre 29 : Eternaki, l'île de l'automne ! Il faut soigner Shine !

Quelques jours plus tard, les plaies de Shine s'étaient agrandies et Shine avait tenté plusieurs fois de les enlever malgré les protestations de ses compagnons qui lui avaient dit de ne pas toucher pour ne pas aggraver. Mais Shine s'était entêté et cela avait effectivement aggravé sa blessure, ce qui fait qu'elle avait de plus en plus de mal à bouger ses poignets sans faire une grimace de douleur. Les plaies étaient maintenant boursoufflées et du pus suintait, offrant un spectacle de dégoût. Et même si elle ne le montrait pas, elle commençait à avoir un peu peur car si cela s'aggravait encore plus, elle ne pourrait même plus tenir son épée et du coup, protéger son équipage. Mais son optimisme la rattrapait en se disant qu'elle allait trouver un médecin qui pourrait la guérir
Ce matin-là, Betsy était près de Marcus à la barre et était persuadée qu'une île allait apparaître à l'horizon car le vent venait de se stabiliser puis le temps était le même depuis quelques minutes et il n'était pas des plus joyeux. En effet, une faible bruine tombait et Shine, qui était sur le pont, fit la moue en disant :
– J'aime pas ce temps...c'est nul.
Betsy haussa les épaules et lui dit, résignée :
– On va sans doute atterir sur une île automnale. Attends-toi à ce que le temps soit comme ça.
Tandis que Shine accentua sa moue, Betsy leva les yeux vers la vigie où se trouvait Tomaj qui scrutait l'horizon, le regard occupé. Le cœur de Betsy se serra en pensant qu'il devait beaucoup s'inquiéter pour son peuple martyrisé. Elle regarda alors l'Eternal Pose d'Edénia et vit que l'aiguille commençait à être un peu plus penchée. Betsy comprit qu'ils ne devaient plus très loin d'Edénia et qu'elle serait sans doute la prochaine île après celle qu'ils vont traverser. Betsy se promit, pendant que Shine se ferait soigner, qu'elle chercherait des informations sur l'accès à Edénia. Ils se devaient de le ramener et même s'ils n'en parlaient pas, Betsy savait que tout l'équipage avait la même motivation qu'elle.


Quelques minutes plus tard...

Les Soleils venaient d'accoster sur une crique à l'écart des habitations et venaient de descendre du Stellaire. Tomaj avait remis sa veste épaisse pour cacher ses ailes, pour ne pas créer un mouvement de panique.
La bruine continuait à tomber et l'enthousiasme de Shine retomba quand elle vit que le paysage de l'île était lugubre. En effet, le sol était terreux et les arbres avaient perdu leur feuillage, créant une atmosphère maussade. Il n'y avait aucune trace de végétation et la nature semblait morte. Quand elle avançait, ses pas faisaient un bruit caoutchouteux. Shine fit la moue en disant :
– Hmm...pas terrible cette île.
Alex la regarda, excédée de son comportement de gamine pas contente avant de la frapper à la nuque :
– T'avais pas qu'à avoir une plaie infectée ! Alors arrête de te plaindre et dépêche-toi de trouver un médecin pour qu'on puisse se casser d'ici et enfin arriver sur Edénia pour aider l'autre abruti !
Piqué au vif, Tomaj lui rétorqua :
– C'est qui que t'as traité d'abruti ?
– Ben toi, tu veux que ce soit qui d'autre ? Abruti.
Alors que la tension fut de nouveau palpable entre les deux, Marcus sortit alors une petite clé ronde argentée de la taille de son pouce et appuya dessus. Un bruit aigu se fit entendre pendant quelques secondes provenant du Stellaire. Soudain intriguée, Shine lui demanda :
– Tu fais quoi Marcus ?
– C'est une Clé d'Urgence. Quand j'appuie sur ce bouton, ça déclenche un petit mécanisme qui est inclus dans le gouvernail du Stellaire. Alors si quelqu'un essaie de nous le voler, il ne pourra pas puisque le gouvernail est bloqué.
– Whouah !! Génial ton invention !! s'émerveilla Shine, impressionnée tandis qu'Alex ajouta :
– C'est vrai que c'est pas une mauvaise idée...
Face à ces compliments, Marcus rougit et bafouilla :
– Enfin, ce n'est rien, c'est juste qu'un accessoire...
Betsy rit devant cette scène et Tomaj sourit de voir leur aîné aussi gêné et flatté d'être complimenté. Les Soleils finirent par marcher et arrivèrent bientôt à une petite ville où les maisons étaient en terre cuite et en bois. Une grande allée principale séparait le village en deux et au bout de cette allée, il y avait un petit port en bois où on descendait des marchandises de petits bateaux de commerce. La mer était trouble et noire, en parfait accord avec l'ambiance de cette île. Mais malgré le temps maussade, les rues étaient animées, des bruits de marchands à la sauvette se faisaient entendre. Cela sentait l'odeur de la terre, du poisson pêché et la chaleur humaine. Des brouettes en bois transportant du fourrage ou des vaches laitières se retrouvaient à côté de passants habillés de manière simple. Même si cela était rudimentaire, cet endroit dégageait une atmosphère calme et apaisante qui enthousiasma aussitôt l'équipage.
– Ah...enfin un village civilisé, dit Betsy le sourire aux lèvres, soulagée.
Tandis que Shine courait dans la rue, admirative, ses amis se mettèrent à la recherche d'un médecin. Mais toutes les maisons se ressemblaient et aucune enseigne ne pouvait indiquer les professions de tel ou tel personne. Alex demanda à un passant :
– Dites, avez-vous un médecin dans les parages ?
– Ah euh, oui. Nous en avons un, il est au bout de l'allée principale, à gauche près du port, dit-il en pointant du doigt une maison en terre cuite un peu plus grande que les autres. Les Soleils se rendirent aussitôt vers cette maison car pour eux, soigner Shine était la priorité et celle-ci, bien qu'émerveillée par ce village, elle ressentait malgré tout une vive douleur à ses poignets. Une fois arrivés devant cette maison, Betsy cria aussitôt à Shine, l'avertissant :
– Shine ! Alex m'a dit ce qui s'est passé l'autre jour avec ma famille et franchement... Il faut frapper avant d'entrer chez les gens.
– Ah bon ? Pourquoi ?
Devant le regard naïf de sa capitaine, Betsy se désespéra et elle lui dit, énervée :
– Parce que c'est une question de politesse qu'il faut respecter car imagine qu'on entre chez toi sans frapper tu pourrais croire que c'est un voleur alors qu'en fait c'est juste une personne qui veut te voir alors...
Betsy n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'Alex, qui en avait marre de poireauter devant la porte, frappa et entra directement. Betsy resta bouche bée de stupéfaction et Shine, en voyant la façon dont Alex avait procédé, dit alors, comme une évidence :
– Ah j'ai compris comment on fait ! On frappe et on entre !
– C'est pas comme ça !! gueula Betsy, déprimée par la stupidité de ses camarades. Il faut frapper puis attendre qu'on nous dise d'entrer pour entrer mais vous n'avez aucun sens de la politesse aucun alors je suis sûre que...
Alors que Betsy s'effondra et que Marcus tentait de la remotiver, assis à côté d'elle, Shine entra suivi de Tomaj qui l'avait laissé entrer la première. La maison ovale comportait une seule pièce et était très rustique. Il y avait le strict minimum à savoir une cuisinière, une table avec deux chaises, un lit avec des draps propres, une grande armoire en bois et un canapé en fourrure installé devant la cheminée allumée. Alex regarda la pièce avec surprise et haussa un sourcil en disant, stupéfaite :
– J'aurais pas vraiment pensé à ça pour un cabinet de médecin...
Le sol en bois était recouvert par un tapis et le feu dans la cheminée réchauffait les corps mouillés des Soleils qui apprécièrent cette chaleur bien venue. Alors que Betsy et Marcus entraient à leur tour, surpris de voir une simple maison à la place du cabinet qu'on leur disait, une voix d'homme serviable se fit entendre à l'entrée de la maison :
– Que désirez-vous, messieurs dames ?
Etonnés, les Soleils se retournèrent et virent un homme de la taille de Shine se présenter à eux. Ayant vers la trentaine, il avait les cheveux blonds, un pantalon noir et une veste en lin beige qui pouvaient se fondre dans la masse ainsi qu'une croix de médecin tatouée sur son avant-bras gauche musclé. Son visage inspirait la bonhommie, ses yeux marrons étaient pétillants de vie et son sourire était chaleureux. Marcus lui dit :
– En fait, nous cherchons un médecin...
– Ne cherchez plus longtemps, c'est moi le médecin de cette île. Permettez-moi de me présentez, Docteur Merper. C'est pour qui ? Demanda-t-il en observant tous les Soleils. Il eut un sourire de satisfaction en voyant qu'ils étaient jeunes, semblaient sympathiques et influençables. Cependant, l'équipage ne remarqua pas son attitude et désignèrent du pouce Shine en disant, résignés :
– C'est pour cette imbécile !
Merper haussa un sourcil et regarda Shine qui leva sa main affectée en disant bêtement :
– Salut !


Shine, assise sur une chaise, tendit ses poignets vers Merper qui se trouvait en face de lui. Celui-ci les prit avec ses mains moites et examina les plaies gravement infectées de Shine. Il retint une grimace de dégoût en voyant la sécrétion de pus et toussota pour enlever son malaise. Il annonça alors son verdict :
– Ce sont des graves infections que vous avez là. Vous n'avez pas de médecin à bord de votre navire de marchand ?
Shine fronça aussitôt les sourcils. Mais ils n'étaient pas des marchands, ils étaient des pirates ! Elle allait protester mais Alex, se trouvant à côté d'elle et qui avait parfaitement compris les intentions de sa capitaine, marcha violemment sur son pied, et mentit avec aplomb au médecin :
– Non, on est en restriction budgétaire.
Merper haussa un sourcil, sceptique, mais n'ajouta rien. Il finit par oublier cette question et observa plus longuement cette plaie. Vu l'état, sa cicatrisation n'était pas assurée. Cependant, il ne pouvait se permettre de leur dire qu'il n'était pas capable de la guérir car sinon, adieu l'argent. Or, il en avait besoin comme tout honnête citoyen. Son avarice le poussa donc à leur dire, d'une voix mielleuse :
– Mais même si elles sont graves, elles sont réparables.
Tandis qu'Alex maugréait « J'espère bien », Merper se leva et se mit à fouiller dans son armoire, aidé par Marcus qui enlevait des objets de l'armoire. Pendant ce temps, Shine s'exclama, enjouée à Alex tout en sautillant des pieds :
– T'as vu ? Je vais guérir je vais guérir !
– Ouais, répondit Alex, peu enthousiaste. En effet, le comportement de Merper lui semblait étrange et elle ressentait une sorte de méfiance naturelle envers ce médecin. Elle décida de rester sur ses gardes, en se disant qu'elle se trompait peut-être...
Au même moment, Tomaj et Betsy, assis côte à côte sur le canapé, discutaient d'Edénia. Betsy avait bel et bien remarqué sur son Log Pose que l'aiguille commençait à pointer légèrement vers le haut, excatement comme l'Eternal Pose qui indiquait Edénia. Lorsqu'elle en avait averti Tomaj, Betsy avait remarqué une lueur d'espoir et d'attente dans le regard de l'ange et le cœur de la navigatrice se serra en pensant à l'impatience du jeune homme de retourner dans son pays natal. Néanmoins, une question la taraudait depuis longtemps : comment accéder à cette île céleste ? Tomaj lui avait parlé vaguement d'un passage et, voyant bien qu'ils étaient proches d'Edénia, elle prit son courage à deux mains et lui demanda :
– Tomaj ?
– Oui, Betsy-chan ? Minauda-t-il, l'esprit en fête que Betsy puisse lui adresser la parole.
En constatant son attitude, Betsy eut un faible sourire qui fit chavirer le cœur de Tomaj, convaincu qu'elle était tombée amoureuse de lui mais sa question le surprit :
– Tu sais, tu m'as parlé une fois d'un passage qui mènerait à Edénia. Comme je pressens qu'on s'en approche... Peux-tu m'en dire plus ?
Le visage de Tomaj s'assombrit à la pensée de son pays prisonnier de Bommer, l'homme-traître qui haïssait par-dessus tout. Son visage maudit... Il tenta de contrôler ses tremblements de rage puis croisa le regard inquiet de Betsy. Il se ressaisit alors, ne voulant pas causer de peine à Betsy et inspira profondément avant de lui dire tout ce qu'il savait :
– J'ai juste entendu parler d'un endroit appelé Highwest qui permet d'accéder à Edénia. Mais je ne sais pas à quoi ça ressemble ni comment on peut y accéder.
Betsy posa alors une main sur son épaule droite puis le rassura, confiante :
– Ne t'inquiète pas. Maintenant que j'ai le nom, on n'a plus qu'à demander à quoi ça ressemble.
Tomaj la regarda, surpris et sentit soudain une vague bienfaisante l'envahir. Il savait qu'il pouvait leur faire confiance. Il hocha la tête et sourit tandis que Betsy lui rendit son sourire. Tomaj, à nouveau fougueux, se leva et s'adressa à Merper, qui venait de brandir un flacon le visage triomphant :
– Monsieur... avez-vous déjà entendu parler d'un endroit appelé Highwest ?
Le sourire de Merper s'effaça tandis que la peur s'imprégnait dans son regard et que son visage devenait livide. Etonnés de sa frayeur soudaine, les Soleils le dévisagèrent avec une pointe d'appréhension pour Betsy. Merper frissonna d'horreur en pensant aux terribles récits qu'il avait entendu et leur murmura, la voix tremblante :
– Je... Cet endroit est maudit. On dit que tous les navires qui se sont aventurés dans cette zone près de notre île ont disparu aussitôt. On n'a retrouvé que des carcasses de bateaux, déchiquetés...
Les Soleils l'écoutaient, impassibles mais Betsy poussa un cri de frayeur et pensa à ce lieu de mort où ils devaient aller. Elle sentit le découragement l'envahir et déglutit mais elle vit que Shine avait le sourire émerveillé, impatiente d'y aller. En la regardant, elle tenta de l'arrêter, paniquée :
– Shine... t'as bien entendu ? Cet endroit est dangereux ! Imagine si on y va le Stellaire sera détruit et nous comme on sera dedans eh ben on va y passer aussi et on finira déchiquetés broyés et nos morceaux seront éparpillés dans la mer à la merci des poissons qui nous mangeront tous cru et puis imagine nous dans l'estomac visqueux de ces poissons qui...
Shine ne comprit pas le découragement de son amie et lui dit :
– Mais si j'ai bien compris, c'est le seul moyen de ramener Tomaj chez lui ?
Ses amis furent choqués devant cette phrase pleine de logique, si rare chez Shine et n'en revenaient pas. Mais pourtant, c'était bel et bien le seul moyen de passage et Betsy s'en souvint avec amertume. En repensant à l'espoir de Tomaj, elle dût admettre qu'elle devra mettre sa peur de côté pour aider son ami à retourner chez lui. Elle lâcha alors, à contrecœur :
– Oui, t'as raison.
Tomaj lui fit un regard reconnaissant, sachant que Betsy se contrôlait pour lui. Il en était secoué. Mais Merper, qui avait suivi la conversation, comprenait de moins en moins ces jeunes gens. Leur discussion l'avait embrouillé : ils parlaient de ramener quelqu'un chez lui en passant par ce lieu maudit... Il les regarda d'une autre façon en pensant qu'ils étaient décidément bien étrange. Néanmoins, il oublia ce détail et se concentra sur la patiente. Du moment qu'ils le payaient, cela lui était bien égal. Il s'assit en face de Shine et lui demanda de tendre ses poignets. Shine, qui l'avait oublié, sursauta mais s'exécuta. Merper ouvrit alors son flacon et y plongea ses doigts à l'intérieur pour en sortir un liquide rosâtre visqueux, ce qui donna à Shine un haut-de-coeur. Alex, sceptique, demanda à Merper, agressive :
– C'est avec ça que vous allez la soigner ?!
– Oui, c'est une crème réparatrice pour les plaies. Vu l'état de votre amie, je ne peux qu'employer les grands moyens.
Alex haussa un sourcil, peu convaincue mais Marcus lui lança un regard rassurant. Alex se détendit, pensant qu'elle était trop sur les nerfs. Merper, voyant qu'il avait gagné leur confiance, sourit et posa la crème visqueuse sur les poignets de Shine. Celle-ci ne ressentit aucun bien-être mais tira la langue de dégoût lorsque cette crème entra en contact avec sa peau. Merper passa ainsi tout ce liquide sur les poignets de Shine puis prit des bandelettes blanches et les enroulèrent autour des blessures. Lorsqu'il eut fini, Shine bougea ses poignets mais ne ressentit aucune amélioration. Au contraire, elle avait l'impression d'avoir plus mal qu'avant... Surprise, elle demanda au médecin :
– Pourquoi j'ai toujours aussi mal ?
En voyant les regards des jeunes gens qui le dévisageaient, Merper déglutit, gêné, et se contenta de répondre furtivement :
– Euh... c'est parce que cette crème ne fait pas effet tout de suite mais le lendemain. Un peu de patience.
Shine fit la moue, déçue que ça ne guérisse pas dans l'immédiat mais ses amis regardèrent Merper avec défiance. Peut-être les trompait-il... Mais comme ils n'y connaissaient rien en matière de médecine, ils étaient obligés de lui faire confiance. Voyant que des soupçons commençaient à nâitre contre lui, Merper paniqua et décida qu'ils devaient partir avant qu'ils ne se doutent qu'il n'avait rien pu faire pour la guérir. Il fit alors un sourire et énonça :
– Bon. Pour les frais de guérison plus l'utilisation de la crème réparatrice utilisée en cas d'urgence et qui coûte extrêment chère... cela nous fait un total de 10 000 berry.
– QUOI ?! S'exclamèrent les Soleils, scandalisés par le prix excessif de la consultation. Alex fulmina et dit à Merper, glaciale tout en le prenant par le col de sa veste :
– Ecoute-moi bien médecin de mes deux ! On n'a pas idée de faire un prix aussi élevé pour mettre simplement de la crème soi-disant miraculeuse ! Soit tu baisses ton prix soit je te réduis en charpie pour que tu le fasses !
Merper déglutit et prit peur devant l'agressivité de la jeune femme. Tandis que Betsy paniquait et criait à Alex d'arrêter, Merper se mit alors à balbutier :
– Je... je vous jure que ce prix est justifié car la crème vaut dans les 30 000 berry donc je vous fais une ristourne déjà mais je vous jure que je ne peux pas baisser plus mais pitié lâchez-moi s'il vous plaît !
Voyant qu'il était sincère dans sa lâcheté, Alex soupira et le relâcha brusquement, le faisant tomber lourdement au sol. Merper, angoissé, se toucha sa gorge et murmura, tout en se relevant :
– Après ce... malentendu, pouvez-vous payer s'il vous plaît ?
A ce mot, les Soleils se regardèrent, dérangés. En fait, ils étaient ruinés et avaient à peine de quoi acheter des provisions. Alors payer 10 000 berry... c'était au-dessus de leurs moyens. Gênés, ils tentèrent de faire un sourire forcé mais Shine, avec sa sincérité légendaire, finit par dire tout en riant :
– Ben le seul problème, c'est qu'on n'a pas assez pour payer !
Ses amis lui lançèrent alors un regard noir que Shine ne comprit pas et tandis qu'Alex était à nouveau en train de secouer Shine et de lui gueuler qu'elle était profondément débile de dire ça, Betsy s'effondra en s'accusant mais Tomaj et Marcus tentèrent de la consoler.
Alors que Merper, furieux de s'être fait avoir, allait sortir pour prévenir les habitants, une explosion lointaine se fit entendre.

_________________
Image
Trust in your friends, and they’ll have reason to trust in you.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] L'Aventure des Soleils
MessagePosté: Ven 16 Sep 2011 14:26 
425 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 2112
J'ai enfin tout lu !
Alors, pour commencer Chapeau ! Tu as réussi à reproduire à merveille l'ambiance insouciante et festive de One Piece ainsi que sa bonne humeur ambiante.
Les personnages et le récit sont vivants et il n'y a pas de temps mort. Et ce qui me plaît le plus se sont les flash-back. A leur lecture, on (je) ressent parfaitement les émotions, et c'est ce qui me fait dire une seconde fois CHAPEAU !
J'ai beaucoup aimé le flash-back de Tomaj. Rêve/espoir, devoir, amour paternel et fraternel, trahison, horreur, haine. Il y a tant de choses ressenties. Ce qui m'a le plus plu est la façon dont son rêve se transforme en cauchemar : Lui qui voulait aller sur la Mer Bleue s'y retrouve exilé contre son gré. Quel talent !

Comme il ne peut pas y avoir que de l'éloge voici ce qui ne m'a pas plu/défaut :
Au départ je trouvais géniale que tu reprennes le "style mugis" où on y retrouvait les traits de caractères des différents perso. Et puis, à la longue ça a commencé à me soûler. Ça faisait presque plagia (oui, je sais le terme est un peu cru). Alors, je sais que tu t'en est inspiré, mais ça manque un peu d'originalité (même si je reconnais qu'à certains points ils diffèrent beaucoup). C'est en particulier Shine qui jusqu'à peu de temps était littéralement la version féminine de Luffy. Heureusement, c'est en train de disparaître avec les bribes de passé que tu est en train de semer.

Bon ! Pour les derniers chapitres. Je reste encore sceptique sur l'apparition de DF. Sur le plan narratif c'est excellent (travail sur la psychologie de Betsy, Alex et de Shine) mais sur l'intervention de DF en elle-même, là, ça fait bizarre. DF est normalement plus moqueur, plus hautain et même plus sadique (même si c'est déjà bien montré). Le premier point qui m'a gêné c'est la raison qui pousse Dofla à se battre. Éliminer les plus faibles que lui. Bof. Encore si ça avait été pour faire du ménage en prévision de la nouvelle ère ou pour tuer des pirates qui croient en leur rêve, ça aurait mieux passé. L'autre point qui m'a gêné, c'est cette espèce de comportement Mihawk bis. Jamais Dofla n'attendrait qu'elle devienne plus forte au risque de le surpasser. Ce qu'il veut (conformément à son idéologie) c'est être le plus fort. Donc dans une telle situation vaut mieux arracher les racines avant que la fleur n'éclose (si je peux me permettre d’utiliser cette métaphore des plus déplorable). Je sais pas ce qu'en penseront ceux qui posteront après moi mais en tout cas moi ça me gêne (même si au fond ce n'est pas si grave).

Mon perso préférer Tomaj pour sa curiosité.

Pour terminer ce post (ouh la la qu'est ce que j'ai écrit :Ussop big gloup:) j'adore l'ambiance de cette île automnale. Par contre l'environnement est pas top pour guérir.

SBS : Est-ce que tu ne te serais pas inspiré de Terre Neuve ? Et si j'ai pas raison de quoi t'es tu inspiré ?

Sur ce j'attend avec impatience la suite.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] L'Aventure des Soleils
MessagePosté: Ven 21 Oct 2011 00:43 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2011
Messages: 130
Localisation: Libre comme l'air!A l'aventure quelque par sur les mers!
La vache j'ai tout lu alors que demain je me lève a 6h30....enfin bref super fan fic ou on voit bien la marque de One Piece sans que ce soit copier coller vraiment super !! j'adore!!
avec Tomaj en genre vivi/sanji/wiper(dial)
et je suis fan de Betsy parano et surtout Alex la psychopathe!! continue comme ça!!
Écris un bouquin sérieux c'est super!!!
J'adore le rapport avec Luffy j'espère qu'il vont se rencontrer un jour et surtout vive Alex!!! :Luffy hilare:

_________________
L'IMPORTANT ,C'EST LA LIBERTÉ

"Ne prenez pas la vie au sérieux,de toute façon,vous n'en sortirez pas VIVANT" HAHAHA


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 198 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, [14]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com