Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Ven 29 Juin 2012 12:30 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Tu est vraiment un as de l'écriture Chaosx ! :Sanji amoureu:
On a vraiment l'impression de lire One Piece (enfin pour moi :) )
Continu a nous régalé comme tu le fait :luffy langue:

PS: Désolé de navoir lut cette fanfic depuis un moment mais révisions brevet oblige.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 21 Juil 2012 15:38 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Merci à toi l'Éternel. Voici le trente-quatrième chapitre!

Stupéfié, Issac Abel regarda ses ennemis comme s'il voulait les tuer.

-Vous êtes le cipher pol 9! Je n'ai aucune pitié. Je vous empêcherai d'atteindre vos fins, préparez vos testaments et formulez vos dernières prières, morbleu. MENTON

À une vitesse prodigieuse, il tenta d'asséner un coup de pied sur le menton de l’officier aux quatre bras, nommé Shiva Bramhaam, mais celui-ci riposta.

-TEKKAI

Son corps durcit pour encaisser le coup avec aisance avant d'enchaîner.

-QUADRUPLE DOIGTS TEKKAI

Cette fois-ci, il bougea ses quatre bras pour donner un coup d'estoc de chacun de ses index sur le coeur du pirate.

-POIGNET

Abel para en donnant un coup de pied rapide sur les poignets de son opposant avant de revenir à la charge.

-FRONT

Grâce à sa paume gauche, il voulut lui expédier un coup rapide en plein milieu du front afin de faire exploser la tête.

-KAMIE

Shiva se transforma en feuille pour l'éviter sans difficulté, puis prépara un coup bas.

-RYANKAKYU : COUP BAS

Ce dernier se baissa dans le but d'envoyer un coup de pied émanant une lame d'air vers les chevilles de son adversaire, mais ce fut infructueux puisque le médecin sauta et contre-attaqua.

-CAGE THORACIQUE : DOUBLE POINTE

Avec une force impressionnante, le hors de la-loi, les deux pieds joints, dirigea un violent coup de pointe sur la cage thoracique pour la briser.

-TEKKAI : QUADRUPLE SHIGAN

Tout en durcissant son corps, Bramhaam expédia quatre petites lames d'air créées par ses index, ce qui lacéra les jambes de l'homme supersonique. Sans pitié, l'officier poursuivit sur sa lancée.

-PETIT GEPPOU : PÉTALES DU CIEL RYANKAKYU

En utilisant une technique spéciale lui permettant de faire de minuscules bonds, une fois dans les airs, vers l'avant, il dirigea des coups de pieds acérés et des lames d'air vers Issac qui effectuait des culbutes arrières pour esquiver. Cependant, les choses se gâtaient pour le second de Jared, il était rendu sur le bord du dôme, à un centimètre de la chute. En regardant le vide, celui-ci eut une idée alors que son rival cherchait à l'achever.

-SHIGAN BERSEKER

Le membre du cipher pol 9 voulut cribler Abel de coups de doigt à répétition. Toutefois, son opposé se laissa tomber avant de saisir le bord avec ses mains et de se hisser brutalement en haut de toutes ses forces, puis attaquer.

-CÔTES

Ses pieds lui atteignèrent les côtes. Pris de surprise, Shiva fut propulsé plusieurs mètres plus loin. Par la suite, chacun des deux courut le plus vite possible.

-SORU : TEKKAI FLUIDE PIED UTLIME

Il visait à donner le coup de pied le plus fort possible en durcissant sa jambe.

-JAMBES SUPERSONIQUES : PIED FOUETTÉ

Le pirate, lui aussi, désirait le coup de pied, en diagonale, le plus redoutable possible. Le choc fut terrible et fit étendre une décharge d'énergie perceptible sur un rayon de cinquante mètres. Malgré sa douleur, Abel souligna le talent de son ennemi.

-Tu n'es vraiment pas faible du tout. Qui es-tu?

Shiva se dégourdit en bougeant lentement ses jambes tout en prenant le soin de répondre à la question.

-Toi aussi. Je suis Shiva, je suis né avec quatre bras, mais je sais bien les utiliser. Jusqu'à là, je t'ai un peu sous-estimé! TENSION

Ce dernier libéra une quantité intense d'énergie qui doubla sa force.

-TU VAS MOURIR! QUADRUPLE CLAQUE DIAGONALE TEKKAI

Il écarta ses bras durcis avant de les taper tous ensemble directement sur les temps. Alerte, Issac se baissa.

-TRIPLE POING VENTRE

Avec une vitesse incommensurable, le docteur lui frappa le ventre trois fois pour arrêter son élan avant de continuer sur sa lancée.

-COUDE

Il se tourna une fois pour lui donner un coup de talon directement sur le coude. Cependant, le spécialiste en rokushiki se resaisit.

-RYANKAKYU DÉVASTEUR

Une immense lame d'air émise par un coup de pied vertical se dirigea vers Abel qui n'avait pas le droit à l'erreur.

-POMME D'ADAM

Dans un laps de temps à peine perceptible, il leva son pied sur la pomme d'Adam de son rival qui trébucha. Déjoué, Bramhaam vit que du feu.

-TEMPE

De toutes ses forces, le pirate lui envoya un coup de pied horizontal qui atteigna la tempe gauche, ce qui mit l'homme aux quatre bras inconscient à cause du choc.
Furieux, l'officier masqué, situé près du piano, s'approcha du vainqueur afin de tonner.

-Tu es vraiment fou de défier le gouvernement mondial. Compte trente secondes. Ce seront tes dernières secondes de libre... de ta vie.


Pendant ce temps-ci, l'orgie sexuelle culminait son apothéose, après quinze minutes, dans les appartements de Hadara et dans un coin de ceux du harem. Bientôt, Jared voulut prendre une pause en s'adossant sur l'oreiller central d'un des lits, au matelas blanc et aux oreillers rouges, en compagnie d'autres femmes qui le caressaient amoureusement. Cette chambre, éclairée par la lumière d'une fenêtre, était assez petite et aux murs de brique en terre cuite. Une grande table en bois de merisier et un miroir ovale lui servaient de poste de maquillage et d'habillement.
Par hasard, Macleod aperçut un cigare sur la table de chevet, cubique, à trois tiroirs et en granit.

-Tiens, je ne savais pas qu'il y avait ce cigare. Voyons, mes allumettes...

Surpris, Fayçal le mit en garde.

-Habituellement, on ne fume jamais de cigares dans notre île! C'est louche. C'est peut-être un piège!

Ce dernier sortit une torche située près de la porte d'entrée pour allumer l'objet avant de le lancer vers la fenêtre. Celui-ci se consuma tout seul sans exploser. Tous concentrées en direction de l'extérieur, les personnes présentes furent qu'alors distraites par une souris mécanique, maintenant au centre, produisant un bruit aigu. Exaspéré, Omar leva les mains en haut.

-Ah, les jouets des enfants!

À peine une microseconde d'écoulée, une bombe placée en elle fit déflagration.

Un peu plus en haut, plus précisément sur le dôme, le membre des Dragons du soleil entendit l'explosion qui déchira ses tympans. L'officier du Gouvernement fixa la fumée qui s'en sortait et les gens à proximité paniqués.

-Notre mission est d'assassiner Jared Macleod qui est un vrai danger pour le monde entier.

Pendant qu'il parlait, trois individus arrivèrent sur les lieux : Chand, Daniella et Iskender. Ceux-ci se prosternèrent devant l'homme masqué en l'appelant « maître ». Bouillant de colère, Abel tonna.

-EST-CE VOUS QUI AVEZ PROVOQUÉ L'EXPLOSION? SALES TRAÎTRES!

Tout en ricanant, le chef expliqua la vraie identité de ces faux pirates.

-Peu après la mort de Newgate, Macleod est devenu très puissant et représentait une menace. Très discrètement, on m'a mandé à envoyer trois espions, faisant partie du Cipher Pol 9, dans votre équipage, que tu vois maintenant.

Rempli d'anxiété, Abel pointa son ennemi du doigt.

-Il me semble que je te connais, car plusieurs années auparavant lorsqu'Edward était encore vivant, on a eu affaire à une des unités du Cipher Pol à North Blue.

Son interlocuteur répondit positivement.

-Ça remonte à longtemps. Je faisais jadis partie de la deuxième unité, officiant sur cette mer, qui a été amputée de plusieurs membres à cause de vous. Toi et moi, sommes déjà affrontés et tu m'as brisé mon visage avec une partie de l'artillerie de Duff. Je suis Ludivico Dandolo!

Tout à coup, les deux frères jumeaux, après avoir bu chacune une fiole contenant une drogue stimulante, entrèrent en transe et firent gonfler leurs muscles.

-CAGE RYANKYAKU

À la vitesse du soru, Chand coinça son ancien compagnon par des lames d'air formant un grand carré alors que l'autre Zedong sauta dans les airs pour envoyer des coups de pied qui bombardèrent Abel de petites lames d'air. À la grande surprise de tous, le médecin encaissa ces coups sans broncher. Au-dessus, Iskender décida de mettre les bouchées doubles.

-GEPPOU : SHIGAN COMÈTE

Tout en sautant vers le sol, il voulut asséner un coup de doigt rapide sur le front de son rival, mais ce dernier riposta aisément.

-OREILLE

Il expédia un coup du bout du pied extrêmement précis qui atteignit l'oreille gauche du traître, ce qui lui fit projeter très loin.

-CANNON GEPPOU

Chand se plaça pour arrêter cette trajectoire et bondit à nouveau, mais en compagnie de son coéquipier.

-MODE DOUBLE COMBATTANT ROKUSHIKI

Iskender se situa sur son frère en croisant ses jambes autour de son torse.

-COMBO SHIGAN-RYANKYAKU

Les deux officiers envoyèrent une multitude de shigans et de ryankyakus en direction de leur ennemi : carrée; circulaire; en vague; en point; en spirale; mouvantes; etc. Toujours vif, le second des Dragons du soleil évita de son mieux les obstacles, puis, lorsque ses opposés se retrouvèrent à moins d'un mètre de lui, il passa à l'action.

-CHEVILLES

En formant un angle droit avec sa jambe droite, Abel dirigea un coup vers les chevilles de la personne en haut — donc, aussi la tête de celle en bas d'une manière logique.

-SÉPARATION

Grâce au saut spécial, Iskender se sépara de son frère qui se baissa à son tour. Par la suite, le duo prépara une nouvelle attaque, cette fois-ci encore plus redoutable.

-CRATÈRE TEKKAI

Après avoir bondi de haut en bas, le deuxième Zedong rendit son corps aussi dur que le métal avant d'asséner un coup de poing monstrueux alors que le premier allait ensuite en expédier un nouveau qui pourrait former un petit cratère. Comprenant ce qu'ils faisaient, Issac contre-attaqua.

-DELTOÏDE

Après s'être rendu jusqu'à côté du combattant qui restait sur la surface, il lui donna un coup de talon le faisant projeter vers son frère jumeau qui le frappa en plein fouet. Sérieusement blessés, les deux proches se relevèrent péniblement et décidèrent d'en terminer une fois pour toutes.

-Voici le sommet de notre équipe! SORU : SANDWICH TEKKAI — MODE PRÉPARATION

En misant sur leur vitesse la plus grande possible, les deux amis, désormais de plus en plus durs comme le diamant, se déplacèrent en zigzag, se croisant à quelques reprises. Incapable de suivre les trajectoires, le médecin reçut les attaques, ressemblant à des sortes de coups de poing, qui étaient très douloureuses à encaisser malgré lui. Le corps meurtri par des hématomes et taché par du sang, le pirate semblait une cible facile, ce qui leur amena à accélérer le coup de grâce.

-SANDWICH TEKKAI — MODE FINALE

Ils allaient maintenant entrechoquer directement leur corps respectif sur leur adversaire. En dépit de sa fatigue, Abel remarqua que pour solidifier leurs muscles, ses deux anciens coéquipiers se mouvaient de moins en moins vite, ce qui lui permit à reculer promptement de plusieurs mètres. Il s'ensuivit que Chand et Iskender entrèrent dans une violente collision qui les mit au tapis. Victorieux, Issac ne put pas en profiter puisqu'un projectile transperça par surprise sa clavicule gauche. Tout en pressant sa plaie avec sa main, il chercha la source de l'objet : le fameux piano où Daniella, une véritable virtuose en cet instrument, jouait une pièce musicale. Véritable prouesse technologique, ce meuble fut construit par des scientifiques travaillant pour la Marine : les touches renvoyaient à des canons et la joueuse put l'améliorer avec son fruit de démon. Elle siffla.

-La lâcheté fait partie de mon répertoire. Prépare-toi à périr! SYMPHONIE DE LA MORT

Elle commença à jouer sans pause, faisant bombarder une artillerie lourde (bombes, javelots, grenades, clous, balles, cartouches, etc.)

Un peu avant, Jared se réveilla au milieu des décombres de la chambre où il fut témoin d'une scène macabre : devant un trou béant, des poutres acérées écrasaient des cadavres ensanglantés et salis par la poussière, des éclats de vitres reposaient un peu partout sur le plancher, les lits étaient renversés de toutes parts alors que des cris de panique se faisaient entendre sur le rez-de-chaussée. Malgré des spasmes aux dos, Macleod se dégagea et fit le tour des dégâts. Seule une personne restait visiblement en vie : le prince Marek, meurtri, qui boîtait et pleurait ses proches. Contrairement aux autres habitants de Byzian, il laissait ses cheveux noirs en queue de cheval dévoilés et se mariant bien avec sa peau brune, ses yeux bruns pétillants, son nez aplati et sa longue moustache de même couleur. Grand et bien bâti, il adoptait un style moderne d'adolescent : t-shirt bleu, paire de jeans gris délavé, minuscules boucles d'oreille en vert argenté, bracelet en cuir autour de son poignet droit et souliers de course rouge assez large. À côté de sa ceinture noire épaisse, un sabre assez courbé était au chaud dans son fourreau.
Sous le choc, le prince aîné tenait son frère décédé dans ses bras et sanglotait tout en montrant de la colère.

-Qui a fait cet acte odieux?

Soudain, une autre poutre tomba vers eux, mais un individu s'interposa à temps pour bloquer la chute à l'aide de ses bras énergiques : c'était Fayçal. Celui-ci semblait sur le point de mourir, vu qu'un pieu s'était enfoncé dans son dos.

-Mettez les résidents en sécurité.

En larmes, Marek ne voulait pas quitter son père.

-Papa, je vais te sauver!

Lui aussi ému, il contempla le visage de son fils et formula ses dernières paroles.

-Marek, j'ai fait mon temps. Chaque génération ascendante doit se sacrifier pour celles descendantes qui représentent l'avenir. Je te connais, mon fils. Tu as toutes les qualités pour bien gouverner Byzian, voire être le meilleur sultan que le monde ait vu. Ton grand-père appuie entièrement ses propos.

Il fit une pause et se tourna vers le pirate.

-Jared, protège bien Marek! Au fond, même prophète du sexe aux moeurs douteuses, tu es un homme bon. Je me rappelle de l'époque où Edward Newgate, même s'il n'avait pas encore pénétré dans Grand Line, était l'idole de bien des pirates et des peuples comme chez nous. Son courage était indescriptible, surtout pour être entré dans le repaire des succubes, son sens de loyauté, impeccable, et sa sagesse, surprenante. À sa mort, il a amené beaucoup de pirates à faire une carrière et essayer de le rejoindre, mais plusieurs n'atteignèrent pas leur but. Je crois en toi!

Il esquissa un sourire.

-C'est le temps d'aller rejoindre ta mère Deborah. Elle nous manque beaucoup. Je t'aime mon fils...

Ce dernier s'effondra subitement et expira avant que son âme partît pour le royaume des morts.
Haround s'apprêtait à foncer en direction du rez-de-chaussée, mais il fut interrompu par le capitaine des Dragons du soleil qui fixait le ciel.

-Que fais-tu Jared?

En fait, il songeait à Newgate et se rendait lentement compte qu'il devait changer. Après, il leva son pouce et répondit.

-J'entends des bruits de combat sur le toit et je pense que les détracteurs sont là. Je ne sais pas si nous nous reverrons vivants. Adieu!

Une fois en bas, le prince s'était aperçu que la mosquée avait été rapidement évacuée, mais le sultan y restait pour chercher ses proches malgré les protestations de l'entourage. Terriblement inquiet, le vieil homme serra son petit-fils qui lui raconta, ce qu'il s'était passé. Sentant son coeur défaillir, Rachid se resaisit, sauf que le fils de Deborah incita à embarquer sur un chameau de Batricane, nommé Louka, qui marchait sur les lieux.

-J'ai peur pour ton coeur! Je vais piloter Louka.

Le monarque refusa énergiquement la requête.

-Je me moque de mon coeur! Louka est mon meilleur ami. Je l'ai reçu comme cadeau de naissance et j'ai passé toute ma vie avec lui. Il est le chameau le plus difficile à dompter en raison de son caractère. Monte.

Encore un peu confus, le prince posa une question.

-Où sont les autres dromadaires?

Rachid afficha une moue de désespoir.

-Ils ont tué toutes nos montures à part Louka. Dépêche-toi, un de mes émissaires a découvert qu'une autre bombe, encore plus dévastatrice, allait bientôt exploser en plus de découvrir l'éventuelle étendue des dégâts estimée par les meurtriers : l'acropole en entier. Aussi, des officiers du Cipher Pol sont arrivés à l'extérieur de la mosquée et ils affrontent nos soldats.

Ils enfourchèrent sur la selle de l'animal et partirent.

Sur le dôme principal, rien n'allait pour Issac qui recevait péniblement les munitions du fameux piano. En plus d'un oeil crevé, sa peau était criblée de brûlures, d'écorchures de trous ensanglantés.

-Il faut absolument que je fasse quelque chose. Sinon, je vais périr!

Soudain, Mead sortit une technique spéciale de son chapeau.

-Tu mourras dans d'horribles souffrances! COURONNE DE PICS

À la manière d'un lasso et d'un pistolet, une couronne remplie de pics surgit pour s'insérer fermement autour de la tête où les plaies firent gicler le liquide rouge vital. Aussi blême qu'un spectre, Abel observa, d'un regard flou, son ancienne amie pousser un rire sardonique et se préparer à l'assaut final. Il n'y avait qu'une seule solution malgré ses répercussions.

-BAZOOKA

Celui-ci fonça vers les balles, les dards et les grenades qu'il encaissa avant d'expédier un coup de deux bras surpuissant sur le meuble qui écrasa la pianiste et explosa. Lorsque la fumée provoquée par la déflagration se dissipa, le pirate vit Daniella inconsciente et vaincue.
Contarié, Ludivico dégaina son fleuret et fit une remarque à son ennemi.

-Tu es beaucoup plus fort que je l'avais pensé, mais tu es en train mauvais état : un oeil perdu, une couronne de pics, des brûlures au troisième degré et des fractures.

En dépit de sa fatigue, le médecin cria de toutes ses forces.

-JE ME COMBATTRAI JUSQU'À LA MORT!

Il s'empara d'une bouteille dans laquelle se retrouvait le liquide, de couleur turquoise, bu par les frères jumeau, qu'une trop grande dose était irrémédiablement fatale. Celle qui fut consommée par les deux officiers était environ un décilitre alors que le second de Jared vida le contenu, environ un litre.

-ÉLIXIR DE PUISSANCE : TENSION

En peu de temps, Issac se concentra sur la hausse de sa force et de sa circulation sanguine au point que ses muscles grossirent à vue d'oeil pour ressembler à ceux d'un culturiste géant de poids lourds surdéveloppés. Impressionné, Dandola suivit la métamorphose et posa une question.

-D'ici quelques minutes, à cause de la pression cardiaque, ton coeur va exploser.

Domptant à peine sa douleur, sa tension et le sang qui voulait sortir de la bouche, le membre des Dragons du soleil répondit.

-Le pirate ne connaît pas la peur. CÔTES

Il tenta d'asséner un coup de pied, beaucoup plus puissant que d'habitude, vers le côté gauche de la cage thoracique de son opposant. Le guerrier masqué passa à la défense.

-TEKKAI DE DIAMANT

Son corps se durcit au point de devenir du diamant, mais ce fut un échec total puisque le coup pouvait briser cette pierre précieuse.

-STERNUM

Celui-ci expédia un violent coup de coude que Dandolo essaya d'éviter en reculant à la vitesse du soru, mais il fut beaucoup trop lent. Malgré ses fractures, Ludivico voulut bien ralentir les ardeurs de son ennemi.

-QUINTUPLE SHIGAN

En temps presque nul, il dirigea cinq coups de doigt ressemblant à ceux de pistolet. Le natif de North Blue se baissa et se coucha sur le dos tout en s'appuyant avec ses mains.

-BAS ABDOMEN

Il poussa ses deux pieds vers la partie basse du ventre de son rival, le faisant projeter dans les airs. Impitoyable, Abel bondit pour se retrouver à quelques centimètres du cipher pol et du poteau.

-HAUT ABDOMEN

Un uppercut précis et sec toucha le haut de l'abdomen du supérieur de Shiva afin de lui faire atterrir sur le dôme. En même temps, dans un laps de temps très serré, Issac utilisa le sommet du poteau pour, lui aussi, se diriger vers le sol avant d'exécuter une nouvelle attaque.

-VERTÈBRES LOMBAIRES

Une fois debout en dessous de son adversaire, il leva sa main droite qui reçut le corps en plein fouet dans le but d'endommager sérieusement la colonne vertébrale, surtout la partie lombaire que le membre venait de toucher. Par la suite, il jeta son opposé à l'avant, puis donna un coup de grâce.

-FESTIVAL D'ISSAC

Ce dernier cribla le membre du gouvernement de coups de poing extrêmement rapides, au nombre de cinq mille. Après avoir terminé, l'homme supersonique se retira alors que celui au masque reprenait doucement ses esprits. Le premier trouva une autre bouteille d'élixir qu'il but en entier. Sa peau devint rouge comme un homard et marquée de veines gonflées au maximum et sur le point d'éclater.

-Ludivico, cela était insuffisant pour te tuer, mais cette fois-ci, c'est la bonne. Admire les arts martiaux anciens de mes origines. PRÉPARATION

Très lentement, comme au taï-chi, il pencha son dos, écarta ses bras et effectua des mouvements horizontaux, diagonaux et verticaux avant de joindre ses mains au niveau des métacarpes. Désormais debout, même blessé grièvement au dos et au torse ainsi que privé de beaucoup de sang, Dandolo tenta sa technique ultime.

-ROKU GUN

Celui-ci bondit et donna, les deux poings placés verticalement de près, un coup dévastateur libérant énormément d'énergie. Du côté de son ennemi, il chargea un peu de la même façon de lui.

-DÉFLAGRATION

Le choc fut gigantesque au point que le dôme s'écroula et que la terre trembla, faisant plonger les deux combattants dans un tas de débris. Pendant que Ludivico Dandola essayait de son mieux de sortir des briques, son opposant reposait couché et inerte : son coeur avait explosé comme l'autre l'avait prévu. Ce fût ainsi se termina héroïquement la vie d'Issac Abel, un des plus grands pirates et les plus respectés à travers les mers. Il fut un véritable virtuose dans les arts martiaux et un combattant phénoménal, redoutable et unique à la vitesse du son.
Quant à Jared, qui escaladait le mur extérieur, l'effondrement l'avait entraîné brutalement en bas aux côtés des deux combattants. Domptant son mal de dos, Macleod se releva et chancela à travers les ruines avant de repérer son camarade mort. Sous le choc, il le pleura longtemps, puis découvrit ses trois autres coéquipiers et Shiva dans le coma ainsi que l'homme masqué, encore conscient, mais tellement blessé de toutes parts qu'il ne pouvait pas bouger d'un seul pouce. Furieux, le capitaine appuya durement son pied sur la poitrine de l'ennemi et réclama des explications.

-QUI ES-TU, À LA FIN?

Pris soudainement d'un délire, Ludivico ne cessait de ricaner.

-Tes trois amis ont installé la bombe! Abel est mort! Vive les justices des ténèbres!

Sentant qu'il allait exploser d'ici quelques secondes, le pirate écrasa les côtes de Dandolo. Même torturé, il n'arrêtait pas.

-Venez, grandes âmes pour que je vous mange! Je vous dévore! PORTE DES ÂMES

En effet, celui-ci possédait en lui le pouvoir du paramecia des âmes qui lui permettait à reprendre temporairement ses forces, voir les augmenter, en absorbant les âmes des individus décédés, inconscients ou en phase de sommeil, ce qu'il effectua sur celles de ses subalternes et du médecin. Revigoré, le membre du cipher pol recommença à marcher et à sauter. Par la suite, il déchira le haut de sa toge, exposant une charpente de culturiste à la peau affreusement mutilée et pâle, et ôta son masque, derrière lequel son visage était méconnaissable et déformé avec des plaques de métal.

-Formule tes dernières volontés!

En dirigeant contre lui un regard de feu, l'ancien second de Newgate remarqua un point faible.

-Je n'ai aucune. Regarde bien, tu peux mourir n'importe quand. Tes blessures sont très graves et je ne connais nul être qui soit apte à absorber ces âmes d'une façon permanente.

Ludivico hurla en guise de colère et se prépara à son attaque ultime.

-ÉPÉE DES ÂMES

Il concentra, en concert avec la puissance spirituelle des âmes, une quantité effroyable d'énergie dans son arme qui pouvait anéantir un géant d'un seul coup. Après, il tenta de porter un coup en direction de son ennemi en toute vitesse, sans se soucier de la stratégie. Le fils de William riposta.

-Première erreur, tu as attaqué sans réfléchir! POING SOURNOIS

Ce dernier décala à sa gauche pour lui expédier un coup de poing vers le coude. Incapable de bouger son bras pour se défendre, Dandolo se retrouva dans une position très vulnérable.

-Deuxième erreur, tu ne t'es pas soucié de tes points faibles! POING CATALYSEUR

Un autre coup de poing, cette fois-ci rapide et sec, fit clouer l'officier sur un mur de fondation. Jared conclut.

-Troisième erreur, c'est d'avoir brisé mon équipage et de s'être moqué de Byzian. POING HÉCATONCHIRE

À une vitesse inouïe, Macleod lui envoya un millier de coups de poing vers le torse qui mirent son rival au tapis. Malgré sa cuisante défaite, le perdant restait conscient et proféra des jurons incompréhensibles avant de parler.

-Que je gagne ou je perds, ce n'est plus important! Tu es pris au piège. Nous mourrons ensemble.

Du côté des deux individus de souche royale, ils avaient embarqué sur Louka qui courut et quitta le palais de justesse avant qu’il ne s’effondre à cause des combats sur le dôme. Par la suite, il traversa la cour extérieure d’entraînement où des rixes faisaient rage entre les soldats de Byzian, maniant avec aisance les armes légères comme les sabres et les arcs, et des officiers du Cipher Pol. Cette scène fut atroce à observer pour Marek : les subalternes du gouvernement avaient reçu l’ordre de massacrer le plus de personnes possible, ce qui expliquait un grand nombre de cadavres ensanglantés d’enfants, de femmes et de vieillards qui furent très peu à s’en échapper. D’une autre part, celui-ci voyait, en les soldats, plusieurs de ses amis d’enfance se faire tuer sauvagement par des balles de carabines et des coups de hache.
Quant au vieux chameau, le trajet était très corsé en raison du grand nombre de personnes qui bougeaient, et reçut plusieurs balles perdues sur le flanc, dont une dans son coeur. Sachant qu’il allait bientôt mourir, le mammifère redoubla de vitesse, puis parvint à un pont en ciment, en dessous lequel un grand gouffre se terminant par des pics abritait des légendes macabres à propos des fantômes. Soudain, le béton lézarda alors qu’un des ennemis, très gros et armé jusqu’aux dents, donnait des coups de marteau surpuissants sur le chef-d’oeuvre.
En très peu de temps, le pont s’effondra, mais Louka eut le temps de se jeter à l’avant pour faire projeter les deux proches à l’autre bout, mais lui, sa vie s’acheva en héros dans les profondeurs. Dévasté, Rachid regarda son meilleur ami sombrer. Toutfois, il fut alarmé en apercevant le même officier lancer sa hache vers la tête de son petit-fils. Il s’ensuivit que le sultan sauta vers le fils de Fayçal pour recevoir la lame qui lui faucha subitement la vie.
Malgré ses larmes incontrôlables, Marek réussit à se sauver et à arriver au bord de l’acropole. En même temps, la bombe explosa avant de former un globe rouge qui prit soudainement de l’expansion. Il n’avait que deux choix : rester et mourir calciné ou tenter de sauter vers le bas, et qui sait, il pourrait survivre. En prenant son courage à deux mains, ce dernier étudia les lieux et repéra un kiosque intéressant : celui de Hosni, le meilleur boucher de Byzian où la bâtisse comportait des balcons et de très nombreuses toiles rouges et solides en lin, alors qu’au sol, les gros morceaux de viande fraîche servaient à un matelas bizarre. À peu près en même temps que la sphère gagna le rocher, le prince bondit vers la boucherie, puis percuta les toiles avant d’atterrir sur la chair animale à la grande consternation des passants. Durant ce moment, la bombe avait rasé l’acropole et formé à la place un gigantesque cratère.

Plus loin, les membres des Dragons du soleil voyaient ce qui se passait et pensaient que c’étaient jusqu’un cauchemar sordide. Beatrix tomba à genoux et sanglota de toutes ses forces.

-On vient de perdre cinq amis!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mer 25 Juil 2012 00:40 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Encor un magnifique chapitre !
Décidemment c'est ma fanfic préféré.
Vivement la suite ! Les dragons du soleil sont en mauvaise posture !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mar 31 Juil 2012 17:23 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Encore merci à toi, l'Éternel.

Ce n'est pas le prochain chapitre, mais un mini-chapitre hors fic et bonus pour ceux qui veulent en savoir davantage sur cette fic.

CHAPITRE BONUS
ENTREVUE AVEC FUKURO I

Chaosx-Bonjour Fukuro, encore merci de m'avoir aidé pour la rédaction.

Fukuro-Il n'y a pas de quoi. J'ai fait mesurer la puissance des personnages en dorikis. Je suis exténué, surtout après avoir encaissé le coup de Barbe Blanche. Chapapapapa!

Chaosx-Cool, on va commencer avec une liste de personnage selon les premiers arcs!

Fukuro- Pour le premier arc :
Edward : 1 (il est si mignon)
Joseph Newgate : 2190 et 2450 avec le haki
Albert Drook : 1880
Sword Khan : 1905
Valor : 1820
Phil Gun : 1820
Cathbad : 2200 et 2400 avec tension
Benjiiro : 2500

Deuxième arc qui est celui des Hohnmein :
Edward : 200 et 350 avec haki
Christopher : 660
Siegfred : 525
Balor : 510
Trevor : 450
Drogon : 445
Rudolph : 390
Sven : 280
Adameus : 600 et 340 avec blessures
Heinrich : 700 et 350 épuisé

Troisième (Barbe Verte) :
Edward : 400 et 1800 avec haki et fureur
Christopher : 650
Siegfred : 550
Trevor : 510
Drogon : 505
Sven : 475
Cathleen : 440
Chuck : 475
Jacob : 460
Julius : 495
Frederick : 480
Barbe Verte : 1785 avec épée enflammée

Et........

Soudain, le vieux Barbe Blanche ouvrit la porte, interrompant alors la conversation.

BB-Arrêtez de lambiner! J'ai ma biographie à lire avant de mourir! Illico presto!

Chaosx-Désolé, je pense qu'on va s'arrêter!

Fukuro ouvrit une partie de sa bouche pour chuchoter.

Fukuro-J'ai une idée.

BB-SILENCE, TOI!


Si vous avez des idées de nouveaux mini-chapitres bonus, m'en faites part sur mp ou post si vous plait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mar 31 Juil 2012 20:02 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012
Messages: 196
Localisation: Where I want
Chaosx a écrit:
Prologue: [i]Sur le champ de bataille de MarineFord, les pirates alliés de Barbe Blanche affrontaient les marines dirigés par le cruel Sengoku et les impitoyables amiraux surtout Aka Inu.

désolé mais je ne trouve pas que sen goku est pas cruel il accepte même de donner le corps de BB et de ace a shanks mais sinon j' aime bien l' histoire et peut être que sa véritable histoire (que oda va certainement crée)va ressembler a ça.

_________________
Image

Nami power!!!


Dernière édition par vortex le Mer 1 Aoû 2012 17:59, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mer 1 Aoû 2012 17:48 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
et ouai c'est toujours moi ! Fidèle à mon poste très cher Chaosx. :)
Cette idée de mini-chapitre bonus est intérréssante.
Sinon je propose un mini-chapitre sur la création d'un chapitre ;) cela pourra peut etre aidé les jeunes rédacteurs de fanfic en plus

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 11 Aoû 2012 16:37 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Voici le trente-cinquième chapitre!

Après une courte réunion présidée par Tatianna, les Dragons du soleil décidèrent d'inspecter le cratère, mais chacun prit un chemin différent, sans se soucier de leurs arrières.
Megan avait continué au centre où il était bien difficile pour les passants de s'abstenir de la regarder à cause de sa beauté. En plein milieu de la panique, un individu, adossé à un mur en train de boire une bouteille de rhum et de jouer avec sa faucheuse, jeta un coup d'oeil vers la femme. La chance lui sourit.

-Tu es perdue, ma belle? Viens passer un moment avec moi. Je vais te réchauffer!

Ce dernier malaxa ses seins et tenta de diriger une main vers l'entre-cuisse, mais Lafayette ne le laissa pas faire.

-Hors de question. KICK CINGLANT

Elle lui expédia un coup de pied sec sur le visage pour le faire projeter vers un cocotier qui lâcha ses fruits sur sa tête. Par la suite, elle tapa deux fois ses talons hauts avant de crier.

-J'ai entendu parler de toi, Riurik Illitch Dekinine. Je déteste les types comme toi!

Le baron sanglant dégaina son arme et brisa la bouteille avec la lame.

-Prépare-toi à mourir!

Son ennemie se métamorphosa en vampire, car elle avait été engendrée par un père humain et une mère vampiresse. Ses crocs poussèrent, ses yeux devinrent blancs et sa peau pâlit. Bientôt, celle-ci ôta ses vêtements de secrétaire pour exposer un pagne transparent et une châinette retenant un crâne d'un bébé dragon servant comme cache-sexe.
Horrifié, le vice-amiral dompta sa peur et passa à l'attaque.

-Riurik n'a peur de rien! LAME SQUELETTE

Il tenta de fendre la cage thoracique de la femme avec un coup de faucheuse vertical, mais Lafayette riposta.

-CHANDELLE

Elle se placa les mains au sol et les pieds joints en air afin de bloquer l'élan de son opposant, puis poursuivit.

-CHANDELIER

Celle-ci cribla l'officier de coups de pied, mais Dekinine les para avant de contre-attaquer.

-MORT SUBITE

En un rien de temps, le guerrier fonça en envoyant un coup horizontal fatal vers la beauté. De justesse, Megan l'évita en se baissant et sauta lorsque son rival fut à une certaine distance d'elle.

-CROCHET INVERSÉ

Cette dernière placa le bout de son pied face au menton du vice-amiral pour le faire coucher sur le sol. Après, elle continua.

-PERCEUSE

Suite à un salto arrière, la vampiresse dirigea un coup de pied sauvage vers le bas — plus précisément le ventre de son opposé. Riurik réussit encore à l'éviter en roulant à sa gauche.

-VAGUE DE LA MORT

Une fois debout, il mit toutes ses forces en expédiant une lame d'air qui toucha la pirate en plein fouet. Ayant à peine quelques secondes à se relever, la secrétaire de Macleod vit son ennemi s'approcher d'elle à la vitesse du soru.

-LAME THANATOS

Ce dernier essaya d'atteindre le coeur de la belle combattante avec le bout de son arme, mais il fut arrêté d'une façon déconcertante.

-HACHE

Très précisément, son adversaire lui asséna un violent coup de pied horizontal en bas du diaphragme. Le choc fit paralyser le haut gradé qui, malgré tout, se resaisit en utilisant une dose de son haki.

-Tu as beau être une vampiresse, mais le haki est roi!

Le fluide la fit immobiliser et le subalterne d'Archibald en profita afin de donner un coup de grâce.

-Tu es finie! POING DE DAMOCLÈS

Un coup de poing surpuissant percuta le ventre de l'hybride, mais elle n'abandonna pas le combat.

-MORSURE DE VAMPIRE

Megan mordit l'épaule droite de son opposant à pleines dents, ce qui le fit repousser. Soudain, le Baron sanglant ressentit une douleur si atroce se propageant à travers son corps au point qu'il ne pouvait plus marcher. Lafayette expliqua ce phénomène.

-La morsure d'un vampire sur un humain fait transformer sa victime en un des siens dans d'horribles souffrances. Après avoir repris connaissance, tu ne seras plus le même.

Comme prévu, le natif de Bartigo sombra dans le coma, laissant donc la beauté seule, légèrement blessée, à dédaler à travers les rues et chercher des vêtements puisque les siens sont déchirés.
À peine quelques minutes d'écoulées, Beatrix, qui avait entendu des cris à fendre le coeur, s'approcha la source du bruit, puis trouva son amie à côté d'une maison détruite. Consternée de remarquer que celle-ci était une vampire, elle la pointa longtemps du doigt avant de parler.

-Pourquoi ne me l'avoir jamais dit?

Son interlocuteur répondit.

-Les vampires sont maintenant détestés et victimes de la discrimination en plus d'être recherchés par les chasseurs. Alors, je ne voulais pas vous créer des problèmes.

Pendant qu'elles discutaient, un autre homme les interrompit. Il portait un masque, une combinaison moulante et des bottes complètement noirs excepté la couleur rouge néon de la partie des yeux du masque. En outre, deux katanas avec chacun un manche vert-électrique reposaient dans un fourreau en cuir. L'étranger s'exclama.

-Voici une aubaine! Pearson et une vampiresse maudite.

Révoltée du fait qu'on se moque de sa camarade, la cousine de Tatianna sentit son sang bouillonner avant de s'emporter.

-Qui es-tu? Renégat!

L'individu croisa les deux lames et ricana.

-Raimundo Sayar, roi des chasseurs des primes dépêché par la Marine pour vous arrêter!

Il sauta dans les airs comme un élastique qui bondissait entre des murs. Après, à une vitesse inouïe, le vieil ennemi de Newgate se dirigea vers Beatrix.

-PRISE DU GNOU

Celui-ci expédia deux coups d'estoc de bas en haut. Pearson les bloqua en situant son épée en position horizontale avant de riposter.

-HURRICAINE

Afin de relâcher le plus de puissance possible, l'amoureuse de Matias tournoya sur elle-même comme une toupie tranchante. Comprenant qu'il devait absolument parer ce coup, Raimundo croisa ses katanas qui l'encaissèrent.

-PRISE DE LA MANTE RELIGIEUSE

Tel un ciseau, l'ancien allié de Cain fonça en bougeant ses armes posées en diagonale dans le but de décapiter son opposante qui évita de justesse en sautant en haut.

-PLANTATION

En chutant, elle tenta de planter son épée vers la tête du chasseur de primes, mais ce fut raté.

-JUTSU DOTON

En utilisant ses capacités de shinobi, le guerrier creusa un trou pour tirer les jambes de son adversaire qui se retrouvèrent fichées dans la terre. Ayant une grande marge de manoeuvre, ce dernier donna le coup de grâce.

-SHINOBI MASAMUNE

En un rien de temps, il envoya un coup diagonal surpuissant qui blessa le bras gauche de la beauté. Cependant, la cousine de Jackson découvrit que le piège ne l'empêchait pas d'attaquer en levant simplement son arme qui trancha l'oeil droit de son rival. Fou de rage, Sayar revint à la charge.

-JUTSU PYRO & PRISE DE LA TAUPE FURIEUSE

Il activa son pouvoir de feu pour ses armes qui s'enflammèrent avant de cribler des centaines de coups de toutes directions vers Pearson. Au bord de céder, Beatrix essaya une manoeuvre risquée.

-PERCUTION

Elle bondit en plaçant son épée à la verticale vers l'avant afin de déstabiliser son opposant qui contre-attaqua.

-ATTRAPÉ JUTSU RAITO

Le ninja saisit la lame avant d'utiliser un bouton électrique pour la faire sévèrement électrocuter. Dominant, Raimundo expédia un nouveau coup de grâce.

-DOUBLE CLONE SHINOBI MASAUMUNE

Il appliqua la même technique sauf, qu'il se dédoubla par illusion de sorte qu'à la place d'un coup, il y en avait deux. En dépit d'une blessure profonde au ventre et une entaille douloureuse de l'épaule droite jusqu'au bassin, la beauté se releva péniblement, puis remarqua que ses vêtements étaient déchirés et l' empêchaient de bouger avec aisance. Par conséquent, elle enleva ceux qui étaient trop endommagés. Ceux qui restaient étaient un pagne rouge vin, le même que sa cousine lui avait donné malgré que le tissu s'était tellement usé au point d'être troué et transparent alors la ceinture en métal était remplacé par une cordelette blanche. Aussi, un de ses mamelons était caché par un cercle en laiton. La beauté ne se montrait jamais dans cette tenue sauf en présence de Matias et espérait que son capitaine obsédé sexuel ne les rejoigne pas bientôt. Elle s'adressa à son ennemi.

-Tes techniques sont de la tricherie, mais j'ai plus d'un tour dans mon sac.

Cette dernière extirpa une fiole retenue par la cordelette pour appliquer son contenu, une crème ocre bleuâtre, sur ses blessures qui semblèrent se guérir promptement. Se sentant revigorée, elle retira son cache-mamelon pour le coller sur son arme, tout en espérant que son plan fonctionnerait. Impressionné, le chasseur de primes la félicita.

-Ingénieux! Moi-même, je n'ai pas de jutsu de soin corporel ou mental, mais je doute que tu fasses face à ces attaques. DANSE DES CLONES

Comme les illusions, Sayar se dédoubla à plusieurs reprises pour former une vingtaine de clones qui dansèrent autour de la femme avant de foncer tous en même temps en direction de celle-ci pour donner un coup d'estoc.

-PRISE DU SCORPION

Cependant, le pirate était plus rapide et riposta.

-JAVELOT EXPLOSIF

En mettant toutes ses forces et en poussant un cri bestial, elle transperça le poumon droit du combattant qui s'effondra avant de ressentir une violente explosion, provenant alors de l'objet circulaire, qui lui faucha la vie en plus de détruire l'épée de Beatrix Pearson. Ce fut ainsi décéda Raimundo Sayar, le chasseur de primes le plus puissant de son époque, héritière de celle de Miesko le purificateur. Exténuée, l'amie de coeur de Matias s'approcha de Megan qui l'attrapa à temps avant qu'elle ne trébuche. Après s'être reposés, les deux femmes marchèrent vers le cratère pendant que la vampiresse toucha sa compagne pour lui attirer l'attention.

-Tu n'as plus d'épées, je pense que j'ai quelque chose pour toi.

Cette dernière détacha son cache-sexe en crâne de dragonneau afin d'y retirer une très ancienne dague en courbe, dont le manche était incrusté de diamants et un dessin d'un symbole en croix était fixé sur la lame.

-Voici la dague de la destinée, très puissante au combat. Jadis, le dieu forgeron Vulcain avait pour épouse Némésis, la patronne et mère du peuple des vampires. Comme cadeau de noces, elle reçut cette dague forgée. À la mort de notre déesse, elle fut intronisée au panthéon divin comme demie-déesse du destin et de la vengeance. Sur son lit de mort, la mortelle donna en héritage son arme à sa progéniture, composée de huit enfants, dont la branche royale des vampires descend de sa fille Io. Beaucoup plus tard, ma mère Kira, qui est une enfant bâtarde du dernier roi des vampires Lycaon, assassiné sous les ordres du Gouvernement mondial, reçut cet objet. Voilà comment je la possède. Avec celle-ci, je peux lire le destin du monde avec un rituel de divination. La dernière jusqu'à présent montrait des images de guerre imminente en cette île opposant deux armées inconnues. Ils semblent tous furieux en plus de courir et chevaucher dans une dimension parallèle durant que d'autres livrent des combats atroces au pied d'un château ténébreux. Je n'ai reconnu aucun d'entre eux sauf un : Edward Newgate.

Consternée, la cousine de Tatianna dévisagea son amie.

-Impossible, y aurait-il une bataille dans le monde des morts?

Lafayette esquissa un sourire.

-On dirait. Une légende ne meurt jamais!


Plus tard, quant au gros Squax, il emprunta un chemin différent qui lui mena à un autre quai où un cauchemar s'affichait à ses yeux : un peu partout, des croix en bois étaient plantées et retenaient des cadavres nus d’habitants, en majorité des hommes ou de personnes âgées. Un peu plus loin, des bruits d'efforts se faisaient entendre. Intrigué, le pirate traversa une ruelle, puis aperçut une crucifixion d'un corps en cours avec un gigantesque incendie comme fond d'écran. Des marins pauvrement habillés transportaient d'autres personnes décédées sur des croix avant de les enfoncer alors qu'un groupe d'esclaves transportaient les vêtements des victimes pour les brûler et quelques surveillaient des jeunes femmes captives et retenues par des chaînes. À l'écart, un groupe de prêtres faisaient leur prière, surtout un, habillé d'une robe rouge sang qui semblait en transe et faire le signe de la croix avec son index et son majeur. Chauve et vieux, il avait un physique maigrichon et peu attirant avec sa peau blanche comme un spectre, molle et striée par les taches de vieillesse.
Durant que l'individu formulait des paroles dans une langue seulement compréhensible pour les gens mieux instruits, le fils de Joonas intervint brutalement en se plaçant devant le moine.

-Comment peux-tu faire de telles atrocités?

Outré, un des clercs lui cria dessus.

-Comment peux-tu parler ainsi à notre chef?

Toujours détendu, le supérieur leva le bras pour bloquer son subalterne, puis murmura.

-Regarde, païen, comme c'est beau. La croix permet de convertir ces âmes hérétiques au bolanisme et d'assurer leur salut. C'est pour le bien de l'humanité de se débarrasser de la face monstrueuse. Bientôt, ce sera à ton tour.

Furieux qu'on se moque de sa religion en plus d'être effrayé devant cet individu, le frère d'Antero crut le reconnaître.

-Tu n'es pas le vice-président de la secte des croisés.

En extase, celui-ci lévita dans les airs et répondit.

-Oui, le corsaire Laurent Gaspard Brouwer en personne.

Pendant que le corsaire voyageait dans son monde spirituel, la tête de Matias roulait à toute allure et réfléchissait à voix basse.

-Je n'ai pas affaire à n'importe qui. Sa secte, originaire de North Blue, a été reconnue comme illégale par le gouvernement et sa prime a augmenté jusqu'à 60 millions. Pire, il a mangé le fameux paramecia de lévitation.

Tout à coup, Laurent passa à l'action.

-CROIX DE LÉVITATION

Une croix en bois flotta dans les airs jusqu'à se planter tout juste derrière le pirate.

-Contemple ta conversion dans la lumière et sens la puissance satanique sortir en toi, renégat. ARMÉE DE LÉVITATION

Des milliers d'objets, comme les outils, les bouteilles, les bardeaux de bois et les épées se soulevèrent avant de se diriger à la vitesse de l'éclair vers le hors de la-loi qui les évita de son mieux malgré quelques écorchures. Cependant, il ne vit pas ce que son opposant préparait ensuite.

-Toute puissance maléfique doit d'abord être enchaînée et purifiée. EMPRISONNEMENT

De lourdes chaînes lévitèrent et s'enroulèrent fermement autour des poignets et des chevilles du gaillard, maintenant coincé. Durant ce temps, les marins transportèrent une autre croix sur laquelle une femme, bien qu'en très mauvais état avec un corps ensanglanté, encore vivante agonisait en larmes. Matias en fut consterné puisque c'était Beatrix. En feu, le prêtre sortit sa croix en diamant pour la pointer vers celle-ci.

-Vade retro! Âme impie! Ne pleure pas, le paradis t'attend.

C'en fut trop pour le petit-fils de Jouko qui quadrupla sa force musculaire, ce qui fit éclater les chaînes en deux. Alertés, les hommes de Gaspard prirent leurs armes et foncèrent tous vers lui.

-POING VENGEUR

Ce dernier expédia un coup de poing tellement puissant qu'il libéra une dose importante d'énergie qui fit repousser les combattants à la grande surprise du fanatique. Ayant la rage au coeur, le gros pirate tonna.

-Tu m'as de colère pour de bon! Tu viens de maltraiter ma bien-aimée!

Le vice-chef des Croisés entra à nouveau en transe.

-BLASPHÉMATEUR MÉPHISTOPHÉLIQUE, GOÛTE À LA MÉDECINE DU SALVATEUR! ARÈNE DE LÉVITATION

Il utilisa les capacités maximales de son pouvoir pour faire lever les blocs de roches, un peu comme un énorme monticule décomposé en centaines de morceaux, vers une hauteur de plus de cinq mille mètres dans les cieux. Là-bas, les nuages noirs faisaient former un espace sombre, balayé par des vents d'une violence inouïe, strié par les éclairs. Vers la gauche se trouvait un Matias stupéfié et debout sur une roche alors que vers la droite, Laurent était au sommet de son art et la belle Pearson se situait à l'arrière du vieillard.

-Crèves! CRÉATURE INFERNALE! DISQUES DE LÉVITATION

Il envoya une douzaine de plates-formes vers son rival pour le faire tomber, mais ce fut raté avec des acrobaties périlleuses du gros squax : pirouette; saute-mouton; roulements sur le côté; grands sauts; etc.

-COMPRESSEUR

Deux rochers entrèrent en collision directement sur le frère de Saara qui se baissa.

-PLUIE CÉLESTE

Des millions de cailloux s'abattirent sur le natif de North Blue qui les encaissa et se rendit sur un autre rocher après un bond spectaculaire. Irrité du fait qu'on lui résiste, Gaspard Brouwer entra dans une colère noire.

-Comment oses-tu te moquer de moi, mécréant? GOLEM CÉLESTE

Presque toutes les particules, dont celle sur laquelle Matias était debout, fusionnèrent afin de matérialiser un golem avec un bras gigantesque.

-Repose en paix! POING DE LÉVITATION

La créature expédia un violent coup de poing vers l'amoureux de Beatrix en chute libre, mais il riposta. Dans un laps de temps très serré, le pirate s'appuya sur le poing pour se hisser au-dessus, puis escalader. Une fois rendu à l'épaule de la bête, celui-ci bondit tout droit vers le prêtre pris de court.

-C'est fini! SUPLEX CRATÈRE

Il lui empoigna les dents de la mâchoire supérieure avant de chuter au sol comme une météorite. L'impact forma un trou de quelques mètres de profondeur et tua Laurent sur le coup. Dès les pouvoirs de lévitation furent dissipés, les objets élevés retombèrent sur la terre ferme telle la croix que le mastodonte attrapa grâce à sa force herculéenne. Son âme soeur se réfugia dans ses bras velus et sanglota de toutes ses forces.

-Matias, tu ne peux pas savoir ce qui vient de se passer!

Ne comprenant pas entièrement son commentaire, le Squax vint quelques des siens, plus précisément Peter, Kenshin et Tatianna, surgir de nulle part dans un vol plané. D'une autre part, le corps de Megan, sans tête, gisait dans une flaque de sang. Plus loin, des pas lourds résonnaient pour dévoiler une horde de combattants lourdement armés et faisant partie de l'élite guerrière internationale : des pirates primés au-delà de cent millions; des officiers de la Marine au-dessus du rang du colonel; des chasseurs de prime en ninja; ainsi leurs chefs Victorio Emmanuelle, Montgomery, Bismark et le corsaire Khayr al-Din. Aussi, une mauvaise surprise attendait nos héros, car étaient présents une centaine de morts-vivants du royaume de Solonea avec Cathbad qui avait retrouvé sa puissance d'antan et sa scie mécanique, cette fois-ci améliorée.

Au quai principal, Archibald, qui était accompagné de son homme de confiance, le commodore Michel d'Agnartan et de cinquante mille hommes, avait débarqué de son navire. Pendant qu'il hurlait des ordres, l'amiral sentit une puissance démoniaque envahir les lieux, ce qui lui incita à arrêter de parler et de regarder à l'arrière. Il y avait un homme qu'il ne connaissait pas du tout en plus d'un physique hideux d'un cadavre en décomposition. Effrayé, le haut gradé dégaina son sabre et posa une question.

-Qui es-tu, étranger?

Celui-ci répondit!

-Vartan. Prosterne-toi devant le roi des rois!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Lun 13 Aoû 2012 00:40 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Encor un chapitre qui nous régale du génie écrivain de Chaosx. :Ptit zoiso:
On attend impatiament la suite de ces aventures :Buffle pas content:

_________________
Image


Dernière édition par L'éternel le Mer 15 Aoû 2012 21:22, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mer 15 Aoû 2012 17:58 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Merci, l'Éternel!

Une surprise pour vous! Un mini-chapitre bonus!


Une journée avec MontBlanc Norland. Dédidace à l'Éternel.

Sur une île rurale de North Blue, près de Luvneel, une porte d'une machine sphérique s'ouvrit doucement. C'était Chaosx qui devait remonter le temps pour trouver un conteur d'histoires et obtenir ses conseils. Il se promena sur les routes, caractérisées par une ambiance de quiétude et des champs magnifiques à perte de vue, jusqu'à apercevoir une foule de jeunes enfants avec leurs parents assis à écouter un homme qui racontait un récit palpitant. Celui-ci était bien sympathique, costaud et grand avec un marron sur les cheveux presque rasés.

-Voici l'histoire dont vais vous conter aujourd'hui. Il était une fois, j'étais en expédition sur Grand Line, près de Jaya. Toutefois, les choses allaient très mal pour notre équipage : une tempête soufflait à toute allure et mes hommes étaient épuisés en plus que les réserves de nourriture fussent pratiquement épuisées. Pendant que j'écrivais dans mon journal intime, j'entendis un merveilleux son de cloche bien qu'à peine perceptible. Je me souviens de toute cette mélodie divine jouée par un virtuose, comme si c'était hier : cristallin, doux, réconfortant et suave. Enfin, nous arrivismes sur une plage, bordée par une forêt tropicale dense, en une journée de pluie. Soudain surgit un jeune adolescent vêtu comme un indigène. Il ne voulait pas de nous, mais il cracha du sang avant de s'écrouler et ramper. Alerte, je l'examinai. Il y avait quelque chose de grave qui se passait donc sur cette contrée!

Pendant tout le long, Chaosx absorba tous les mots et fut bercé par les paroles de l'individu qui termina en racontant une cité d'or abritant la fameuse cloche que les habitants, nommés les Shandias firent sonner à toute allure à son départ.

-Chers amis, ainsi se termina cette merveilleuse aventure et je retournai chez moi.

Des applaudissements se firent entendre et plusieurs allèrent interroger l'aventurier. Quant à Chaosx, il se demandait sur l'identité de celui-ci à un vieillard, la pipe à la bouche.

-Jeune homme, son nom est MontBlanc Norland. Il est amiral pour le royaume voisin de Luvneel. C'est un des hommes les plus extraordinaires que je connaisse. On ne sait pas s'il raconte la vérité ou non, mais ses récits nous sont une source de réunion communautaire et de divertissement.

Lorsqu'il finit avec ses derniers auditeurs, Norland marcha vers Chaosx qui lui serra la main.

-Bonjour Norland, je suis Chaosx, un conteur d'histoires et un écrivain. Je rédige actuellement une biographie d'un illustre pirate sous quelques touches de fantastique. En cours de rédaction, je voulais absolument des conseils de la part du conteur expérimenté. Alors, on m'a vous référé et j'ai navigué vers les mers nordiques pour te trouver.

L'ancêtre de Cricket tapa amicalement le dos du visiteur.

-Aucun problème. On fera cela en même temps que mes travaux quotidiens de ferme.
Allons à l'étable!

Chaosx se releva les manches et commença à ramasser les oeufs de poule tout en écoutant le spécialiste.

-Voici les principales règles, selon moi, pour mener à bien une histoire qui sera appréciée des auditeurs et des lecteurs. La première est de la poursuivre avec intérêt et le sentiment qu'on est heureux. La deuxième est d'observer préalablement d'autres conteurs plus expérimentés pour avoir au moins des points utiles dans notre création. La troisième est de bien tenir compte des auditeurs et des lecteurs pour leur chercher des émotions et l'intérêt.

Après, l'apprenti enfourcha du foin et prépara de la nourriture pour les animaux de la basse-cour. En même temps, celui-ci posa une question.

-Dis-moi, Norland. Y a-t-il un niveau d'instruction requis et préférable pour écrire des histoires appréciées?

Son interlocuteur réfléchit avant de répondre.

-Pas vraiment si nous faisons exception des normes du milieu littéraire. Les dons de susciter les émotions, de l'observation et du bonheur de raconter sont innés depuis notre plus tendre enfance. Par exemple, bien que je suis titulaire de quelques diplômes en botanique et sciences médicinales, je viens d'une famille rurale et pauvre, dont le village abritait une population de deux cents âmes où presque personne ne savait écrire et lire. Dans mes souvenirs d'enfance, mon père, qui n'était jamais allé à l'école, contait beaucoup d'histoires, soit à ses amis ou à sa famille, dès il avait du temps libre. Il était écouté de tous avec des récits mettant en action des légendes reformées ou directement issues de la tradition orale. Hormis ce dernier, il y avait le doyen du village, qui aimait bien passer du temps avec les enfants raconter ses exploits de jeunesse en prenant des expressions passionnées comme la tristesse, la joie, la surprise, la jalousie, l'inquiétude, etc. Je ne sais pas si tu vois l'application des ces critères sur ces exemples.

Chaosx termina les tâches reliées à l'étable en enlevant les excréments des bêtes sur le sol, puis interrogea à nouveau son ami.

-Pour le milieu littéraire, quels seraient tes conseils?

MontBlanc répondit en pesant bien ses mots.

-Ça, c'est un peu plus compliqué. Lorsque j'étais enfant, le maire du village décéda subitement, laissant le pouvoir entre les mains d'un puissant seigneur qui se résolut à éduquer tous les garçons et les filles du village. Donc, l'école rurale fut fondée et le professeur envoya ses élèves les plus doués, la catégorie dans laquelle je faisais partie, à Luvneel pour suivre des études plus avancées aux frais du roi. Dans mes cours de langue et de littérature, je me souviens de plusieurs aspects à respecter pour satisfaire une masse de lecteurs raffinés et instruits. D'abord, surveille toujours la syntaxe, car sans une bonne syntaxe, le texte devient incompréhensible tout en s'assurant le niveau de langue maîtrisée par les lecteurs visés. Puis, soigne l'orthographe, la grammaire, la conjugaison, la ponctuation et le choix de mots, les plus diversifiés possible tout en tenant compte du contexte. Ensuite, il est nécessaire de toujours vérifier plus d’une fois tout le texte pour déceler des erreurs cachées. Enfin, les contextes de paroles, de descriptions, d’ellipses et de retour à l’arrière doivent être bien tracés.

Les deux compagnons prirent une pause avant de vaquer à une petite récolte de fruits et de légumes, tels les framboises, les haricots, les carottes, les aubergines, les piments, les pommes de terre et les asperges. Chaosx voulut demander encore des explications.

-Norland, y a-t-il des points convergents, entre les histoires récitées par l’écriture et la parole, à appliquer à la lettre?

Sans hésitation, l’amiral donna son opinion.

-Je pense que oui. Il ne faut pas que le contenu soit trop long ou trop court. C’est une des choses les plus difficiles à effectuer. Pour y arriver, les descriptions, les explications, les émotions et les scènes d’action doivent être avancées et riches tout en enlevant les points inutiles. Aussi, tu peux faire un plan visuel ou mental du récit pour y voir plus clair. Jadis, quand j’étais étudiant, j’ai voulu copier mon père en devenant conteur, mais ces histoires étaient parfois trop courtes avec l’action qui passe trop vite, ou incroyablement longues et ennuyeuses.

Vu le fait que l’heure du dîner et le crépuscule s’approchaient, l’hôte avisa l’invité qu’ils couperaient du bois pour le feu qui cuirait un ragoût. Moins musclé et fort que MontBlanc, Chaosx prit une grande respiration et s’empara d’une hache avant de mettre toute son énergie à couper un tronc d’arbre en plusieurs parties. Une dizaine de minutes plus tard, le jeune homme dévisagea Norland.

-Ce que tu viens de raconter contient une chose sous-entendue qui m’intrigue. Comment bien gérer une histoire? Aussi, faut-il parfois l’abandonner pour la recommencer ou en écrire une nouvelle?

Le découvreur de la cité d’or planta sa hache dans une bûche et serra une épaule du visiteur avec ses doigts pour lui attirer l’attention.

-Une histoire se brode éternellement : elle ne commence et ne se termine jamais d’une manière parfaite. Donc, pourquoi la recommencer à zéro? Cela ne donnera rien. En fait, une histoire ne meurt jamais.

L’heure du repas arrivé, ceux-ci entrèrent dans la chaumière où la femme et les deux fils de Norland les attendaient. Ils mangèrent tranquillement jusqu’au moment qu’un cavalier cogna à la porte. Assis sur un majestueux cheval noir, il portait une armure argentée caractérisée par un blason de phénix ainsi qu’une lourde épée. Il se frappa le torse et leva sa main gauche pour saluer les résidents qui avaient ouvert la porte.

-Sa Majesté Harald V vous salue et vous invite dans son palais impérial de Luvneel pour que vous racontiez votre plus récente expédition sur l’île des Shandias. Un bateau vous attend demain à l’aube. Adieu!

Le messager repartit à toute allure, levant une nuée de poussières. Ayant regagné la table pour le dessert, qui est un pouding aux framboises, les convives mangèrent longtemps. Vers le milieu de la soirée, Chaosx avoua qu’il avait voyagé dans le temps et qu’il était temps pour lui de retourner dans son époque. Au seuil de l’entrée, Norland lui donna ses adieux.

-Je suis bien à mon époque et le futur ne m’intéresse pas. Que je suis heureux d’avoir rencontré une personne comme toi, Chaosx! Sache une chose avant de quitter : conte avec ton coeur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Mer 15 Aoû 2012 20:08 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Le Norland Award revient à Chaosx ! :Shanks sourir:
Très interressante histoire qui suit bien la chronologie et qui ravira les auteurs de fanfic (que j'invite à lire ce chapitre bonus! :Sandji gueul: ) je pense.
Vivements la suite des aventures !

PS : :Choppe teroris: Il ne fallait pas me faire une dédicace très cher Chaosx

Edit Crazy76 : Chaosx a dit il me semble qu'il ne mettrai pas les personnages comme Marco et Companie (qu'il aurait voulut faire une suite pour cela).

_________________
Image


Dernière édition par L'éternel le Dim 26 Aoû 2012 17:05, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 25 Aoû 2012 12:50 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2012
Messages: 194
salut, j'adore ta fan fic je vais commencer le chapitre 11. Je voudrais savoir si dans ton histoire elle va arriver jusqu’à ce que BB recrute son équipage et les batailles contre roger etc va tu développer tous sa ou l'a tu déjà fait?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Ven 7 Sep 2012 02:30 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Merci à l'Éternel, à Sanjilopus et à Crazy76 pour les commentaires. Toutefois, je ne sais pas encore si je vais écrire une suite de ma fic où Edward Newgate sera dans le Nouveau Monde et rencontera les pirates actuels de One Piece comme Marco, Joz, Satch, Vista, etc. Il faut que vous compreniez que l'université s'approche et que je serais plus occupé qu'avant, mais je serais toujours avec vous, chers écrivains et lecteurs en herbe à donner des conseils, à écrire des chapitres bonus, etc. Aussi, j'aimerais tourner temporairement la page après avoir achevé la fic actuelle (ça fait un peu plus d'un an et demi que je suis là-dessus.

Crazy76 - J'ai déja développé un combat entre BB et Roger, mais c'était leur premierr. C'est vers le chapitre 25.

En attendant, j'ai une excellente nouvelle, voici le trente-sixième chapitre, qui introduira des personnages et des combats intéressants.



Dans un camp souterrain, qui ressemblait à un bunker sombre et humide, situé à une centaine de mètres du quai principal, environ trois cents hommes servant sous les ordres du sultanat de Byzian étaient massés autour de Marek, sérieusement blessé. Les murs en argile crue devaient être remplacés ainsi que les lampes à l'huile et une table en cèdre pourri. Le petit-fils de Rachid tonnait de toutes ses forces et bouillait de colère.

-Quel affront! Nous avons perdu plus de 90 % de nos effectifs et nos généraux! Mais, nous n’allons pas les laisser gagner! Ils ont attaqué en lâche et c'est maintenant à notre tour de leur faire mordre la poussière!

Un des soldats s'approcha d'un pas et hésita.

-Altesse, nous sommes seulement 300. Comment voudriez-vous remporter la victoire?

Le fils de Faycal dégaina son épée et répondit d'une manière cinglante avant pousser un cri de guerre.

-Je me moque de la victoire et de la défaite, mais c'est notre honneur qui est bafoué!

En un rien de temps, les lieux furent désertés par une foule en furie accourue vers Archibald et Vartan qui discutaient pendant ce temps.

Étant donné que l'ancien roi ne connaissait pas le fonctionnement du gouvernement mondial et de la Marine, il se tourna vers une de ses subalternes, deuxième guerrière la plus haute-gradée des armées divines après Cathbad. Chamane des Blouos, une espèce originaire de South Blue ayant fait une alliance avec le Gouvernement, Fiona Muulak vécut environ une cinquantaine d'années au cours du siècle précédent. En tant que prêtresse de son peuple, elle put aider la Marine en leur envoyant ses Blouos les plus puissants. Habillée d'une combinaison moulante de type filet de pêche qui dévoilait pratiquement tout son corps, de petite taille et de peau bleu pâle comme les siens, gras aux courbes délicieuses. Ses cheveux noirs mi-rasés se mariaient bien avec ses joues rondes, ses yeux rouges pétillants et son nez minuscule. En guise d'arme, elle portait un trident rouge sang. La beauté répondit clairement.

-Ô auguste « cosmoskrator » roi des rois, presque toutes les nations se sont réunies pour former un gouvernement mondial qui possède une Marine chargée d'assurer la paix en servant de gardien sur toutes les mers en éliminant les bandits.

Dans sa tête, le monarque eut une idée et en fit part.

-Ma foi, cette Marine pourrait nous aider à tuer Edward Newgate.

Surpris, Bonaparto le dévisagea.

-Tu parles! Newgate était un des pirates les plus redoutés!

Le conjoint de Solonea lui jeta un regard haineux.

-Notre alliance se fera à condition que je devienne chef de cette organisation.

Muulak l'appuya.

-Vous avez totalement raison, votre sainte excellence divine.

Outrés, les officiers de la Marine, ainsi que leur amiral, se préparèrent à l'attaque. Voyant qu'il devait obtenir sa cause par la force, Vartan s'empara d'un talisman qui invoqua une créature, Rogua. Celle-ci était un fantôme visible par son crâne enflammé. Très rapidement, elle s'infiltra à l'intérieur du corps d'Archibald qui tomba dans d'horribles souffrances. Le bel homme devint un cadavre vivant en décomposition avec une peau verte en lambeaux et des orbites vides. Devant ses compagnons consternés, l'être métamorphosé se prosterna très bas devant son nouveau maître et lui lécha ses pieds.
En retrait, Michel d'Agnartan ne savait plus quoi faire et tremblait comme une feuille. Né à West Blue et âgé de 36 ans, il devint orphelin très jeune et fut recueilli par son oncle paternel, François d'Agnartan, qui connut une carrière auréolée de succès en tant qu'amiral de la Marine. François lui enseigna ce qu'il connaissait et l'escrime en plus de lui permettre d'entrer dans des grades élevés. Grand et svelte avec un magnifique visage ovale caractérisé par de longs cheveux blond cendré et bouclés, des yeux bleus perçants, une fine moustache et un nez joufflu, Michel possédait un habit de mousquetaire entièrement doré et un sabre léger d'exception : d'un acier trempé, sa lame brillait puissamment face au soleil alors que la manche et l'anneau affichaient des motifs celtiques. Après un moment d'hésitation, il décida de ne pas intervenir puisqu'il sentait Vartan beaucoup trop fort pour lui et ses confrères.
Le roi des rois monta sur un rocher et fit une harangue.

-Moi, Vartan, en tant que seigneur des ténèbres et dominateur divin, je conquerrai le monde peu à peu et je réduirai à néant tous ceux qui s'opposent à moi. Guerriers et guerrières d'antan, êtes-vous prêts à éliminer nos rivaux, dont Edward Newgate?

Pendant qu'il parlait, les restes des armées du sultan arrivèrent à une cinquantaine de mètres des morts-vivants et des officiers. À côté de Marek, un soldat sur le point de périr brandit le drapeau royal tout en soufflant dans la trompette. Puis, le petit-fils de Rachid désigna ses ennemis et tonna.

-En plus de détruire notre palais, vous avez tué nos princes, notre sultan, nos mères, nos pères, nos enfants, nos aînés, nos animaux, nos frères, nos soeurs, nos amis.

Excité par la bataille à venir, le monarque leva son épée divine qui émit une aura bleutée avant de courir avec ses alliés.

-AU NOM DU ROI DES ROIS!

Ce fut au tour du prince de charger.

-À L'ATTAQUE!

Plus loin, sur les lieux où les Dragons du Soleil se retrouvaient en mauvaise posture, les adversaires avaient une grande marge de manoeuvre et Victor Emmanuel voulut achever ces pirates.

-Faites vos prières. CYBER BOMBE

Vers ces derniers, le vice-amiral expulsa un rayon laser violet destiné à provoquer une gigantesque explosion combinant les éléments d'énergie, de feu et de lumière. Cependant, sa trajectoire changea et retourna vers celui qui l'avait lancé avant d'exploser en une boule lumineuse qui tua plusieurs des compatriotes de Solonea et d'Archibald. Impressionnée, Jackson regarda derrière elle et remarqua que quelqu'un l'avait fait dévier avec une lame de métal. Soudain, une voix bourrue se fit entendre.

-Enfin, comme on se retrouve!

Croyant bien connaître l'individu, Matias jeta un coup d'oeil et en resta stupéfié.

-Edward, c'est toi?

Il était lui aussi accompagné d'une armée de combattants : Kull avec son ancienne garde royale, Joseph et tout son équipage des Dragons du soleil, Christopher Newgate avec les Fils de la liberté au grand complet sauf Siegfred, Piotr, Serguei Kukilov et ses acolytes, Heimdall, Hélios, Chiron, le chef Jouko, Rachel Goldsmith, Harold Stronghold, Célina et bien d'autres illustres inconnus. Pour ajouter, tous les membres de la lignée paternelle des Newgate depuis Seth étaient présents ainsi que plusieurs déserteurs tel Vulcain, le seigneur Roman, le mercenaire Juan Carlos et les soldats de Hrungir II. En tant que stratégie de défense et d'attaque, les géants se situaient derrière, les cavaliers sur les ailes et les plus puissants à l'avant. Fier de lui, Newgate répondit.

-En personne. C'est à notre tour!

Croyant reconnaître une foule de morts-vivants, autrefois éliminés, qui devraient rester dans les limbes, Cathbad crut le pire et recula.

-Il n'y a qu'une seule personne capable de les faire sortir, Hélias. C'est un cauchemar.

Quelques secondes plus tard, les camps entrèrent en bataille. Par contre, le fils de Clara en profita pour se tourner vers les actuels Dragons du soleil. Il donna un ordre clair au gros Squax.

-Pars avec tes coéquipiers, Matias.

Celui-ci n'avait pas le temps de répondre alors que Peter appuya son ancien capitaine.

-Moi, je vous couvre avec Kenshin.

Les pirates concernés partirent vers le quai où leur bateau était amarré. Par la suite, le futur Barbe Blanche fit volte-face et se retrouva à quelques pieds des vices-amiraux avec le bras droit de Vartan. L'ancien subalterne de Benjiiro pestait.

-Tu trouves ça très drôle de gâcher notre conquête, Ed. Tu vas crever! TRONÇONNEUSE VERTICALE

Sa scie électrique s'activa et s'abattit verticalement en direction du hors de la loi qui riposta en le bloquant en situant horizontalement sa hallebarde. Autour d'une aura monstrueuse et lumineuse d'énergie, Edward grinça entre ses dents et força encore plus.

-Cathbad, tu as autrefois gâché mon enfance en détruisant mon île. Penses-tu que je vais te laisser faire cette fois-ci? EXPANSION SISMIQUE

Une immense zone sismique naquit pour envahir le vice-amiral qui subit un violent choc. Peina à se relever, le géant cracha du sang et poussa un rire cruel.

-Quelle famille de cinglés, ces Newgate!

Le coeur du frère de Christopher ne fit qu'un seul tour et il s'emporta.

-Ne te moque pas de ma famille, avorton! GLISSEMENT DE TERRAIN

En tirant des fils, ce dernier fit lever et enfoncer des plaques de terre, ce qui fit déstabiliser son rival juré désormais plus vulnérable.

-Tu es fini! CROIX DU DIABLE

En assénant deux coups vertical et horizontal, Newgate espérait l'achever, mais ce fut toute autre chose puisque son opposé attrapa solidement son arme avant de l'enlever et de l'étrangler sauvagement. Malgré sa puissance déjà très développée, la force musculaire du petit-fils de Basil n'égalisait vraiment pas celle de l'officier.

-Tu pensais être plus fort que moi, reviens sur Terre, Ed! TRONÇONNEUSE ÉCLAIR

À une vitesse à peine perceptible, il expédia un coup de scie qui entailla profondément la peau sur le torse. En dépit de sa douleur cinglante, le capitaine se remit debout et serra les poings avant de lui inviter à tenter une autre technique.

-Raté! C'est tout ce que tu as!

Irrité, Cathbad revint à la charge.

-Mécréant, tu n'as même plus d'armes! PLUIE PSYCHOPATHIQUE

Maintenant, des centaines de lames extrêmement acérées fusèrent en direction de Newagate qui dirigea la contre-attaque.

-Tu as oublié mon pouvoir! ASHURA SISMIQUE

En concentrant sa puissance spirituelle dans son corps, les bras du pirate se dédoublèrent à deux reprises et purent neutraliser les lames d'air avec les zones sismiques.

-Et de deux! RAYON SISMIQUE

À l'aide de ses deux poings situés vers l'avant, celui-ci créa une nouvelle zone sismique qui leva les roches et la terre vers son opposant. Sonné, le serviteur de Solonea tomba doucement, et son ennemi en profita.

-C'est ta fin, barbare! COMÈTE SISMIQUE

Il s'apprêta à lui donner un coup de poing droit entouré d'une bulle sismique vers le coeur afin de l'éclater alors que la Marine jouait en réalité une comédie.

-Détrompe-toi, ça me chatouille. PLUIE DE SANG

Il situa sa scie à l'avant qui déchiqueta, en entier, le bras droit. Même si son membre devint invalide et paralysé, le descendant de Kull répliqua.

-COMPRESSEUSE SISMIQUE

Ce dernier réussit, avec l'autre, à plaquer la tempe droite de son adversaire sur le sol et d'activer une zone sismique amplifiant le choc qui détruisit le cerveau et la boîte crânienne de Cathbad.

Le futur Barbe Blanche s'était enfin vengé, mais sa victoire ne fut pas savourée longtemps : en plus d'apercevoir trois autres vice-amiraux exsangues et assoiffés de vengeance accompagnés de certains de leurs subalternes, il avait un bras à soigner pour éviter de perdre trop de sang comme lors de son combat contre Roger qui lui avait fauché la vie sept ans auparavant. Heureusement, quelques de ses compagnons, son père, Kull, Hélios, Tatiana et Piotr, lui rejoignirent pour le soutenir. Parmi les autres alliés du clan de la Marine, il y avait plusieurs jeunes officiers ayant rapidement gravi les échelons. D'abord, les trois futurs amiraux Sakazuki, Borsalino et Kuzan, au poste de colonels à l'époque. Puis, Sauro, qui n'avait pas changé d'un poil et était sur le point d'être promu comme vice-amiral. Finalement, Sengoku et Garp en tant que sous-amiraux.
Avant l'expédition, Archibald, avec l'aide de Montgomery, avait trouvé une stratégie à appliquer à la lettre pour ces « espoirs » qui devaient se mettre en équipe afin de gagner contre ces pirates et rebelles. Malgré les changements de situations, celle-ci continua à être suivie par presque tous les soldats qui, en un rien de temps, choisirent leur adversaire en fonction de leurs points forts et faibles.

Les trois soldats aux pouvoirs de Logia désirèrent défier le père d'Edward qui accepta avec intérêt.

-Trois jeunes, un qui manie la lumière, l'autre la glace et le dernier, le magma. Ça va être intéressant.

Réputé fougueux, Sakazuki passa immédiatement à l'attaque.

-DRAGON MAGMA

Pendant qu'il matérialisait un énorme lézard dans son élément, son ami Aoo Kijii tenta de bloquer son opposant qui s'échappait en décalant à sa droite.

-Reste bien sage! PRISON GLACIAIRE

Des piliers de glace se dressèrent et entourèrent fermement le pirate. Le futur amiral en chef jubila.

-Adieu, Joseph Newgate! MAGMA IMPACT

Le dragon frappa le mari de Clara en plein fouet, mais l'individu refit sa réapparition jusqu'à côté de la flaque de magma laissée par la technique. Face à ses rivaux stupéfiés, Newgate décida d'expliquer comment il avait fait cela.

-Je n'ai pas utilisé ce pouvoir pendant très longtemps. En effet, j'ai mangé, depuis mes vingt ans, un paramecia permettant à son propriétaire de créer au plus une dizaine de clones alors que le réel est caché. Toutefois, aucun d'entre ces clones n’est apte à attaquer. Donc, c'est des techniques purement défensives.

Très concentré, Kizaru tenta de le surprendre.

-À cette vitesse, seras-tu capable de cloner? VÉHICULE LUMIÈRE

À une vitesse incommensurable, le colonel bondit, par le biais d'une fusée de lumière, en direction du capitaine des Bloody pirates.

-ÉPÉE LUMIÈRE

Un sabre lumineux fut créé pour décapiter subitement la tête du fils de Basil, mais celui-ci le para avec son arme. Quant à l'homme de glace, il voulut encore le surprendre.

-Erreur! ICE ÂGE

Celui-ci sauta pour lui serrer de toutes ses forces et le transformer en un bloc de bloc. Cependant, le grand-père d'Owen se baissa, laissant Kuzan atterrir accidentellement sur son collègue.

-Notez aussi que je possède le haki des rois en plus de maîtriser tous les autres types.

Furieux de se faire humilier ainsi, Aka Inu se transforma en un bonhomme en magma et livra tout son arsenal.

-FURIE DU VOLCAN

Il expédia des coups de genoux, de pieds, de poing, de coude et de tête vers son opposant qui les évita habilement en ayant recours à son haki pour détecter les mouvements rapides et nombreux. Se rendant compte que c'était infructueux, l'officier modifia sa stratégie.

-En passant, je sais comment faire des clones. CLONES MAGMA

Son corps se divisa en une vingtaine de sosies qui se ruèrent en direction de leur cible. Encore une fois, le descendant de Kull riposta.

-CLONAGE ALTERNATIF

Dix clones en rangée se formèrent. Pour chaque deux hommes en magma, ils tentaient d'attaquer un d'entre eux qu'ils croyaient être le vrai. En fonction de leurs trajectoires et leurs techniques, Joseph se déplaça dans chacun de ces clones afin d'esquiver avec épée avant de les décapiter simplement. Pris de court, le bouillant soldat décida d'en terminer avec lui.

-Tu m'as mis en colère pour de bon, vieux croulant! GOLEM DE MAGMA

Une créature encore plus grande que le dragon surgit dans le but d'engloutir l'ennemi.
En feu, le pirate retraité contre-attaqua avec toute son énergie.

-Tu n'as donc rien compris, jeune homme. LAME DU DRAGON SACRÉ

Ayant absorbé une quantité colossale de fluide, son arme s'abattit brutalement sur la bête, provoquant alors des étincelles et un tremblement de terre violent. Malgré une chaude lutte, Newgate réussi à travers l'obstacle et marquer une entaille profonde sur la poitrine du subalterne d'Archibald. En dépit de sa peur, les deux autres colonels vengèrent leur ami.

-Tu es vraiment intraitable. LABYRINTHE DE GLACE

En puisant dans ses réserves, le faisan bleu fit ériger des murs verticaux comme des miroirs formant un labyrinthe circulaire dans lequel son compatriote et son opposé se retrouvèrent perdus. Ayant le signal de son ami, Borsalino passa à l'attaque.

-Parfait Kuzan, allons-y. DOUBLE MIROIR DE LUMIÈRE

En traçant deux cercles avec ses pouces et ses index, il envoya deux rayons de lumière, rebondissant selon les angles, vers le fils de Basil qui les bloqua en levant son sabre. Pendant ce temps, Kizaru s'était transporté jusque devant le conjoint de Clara dans le but de lui piéger.

-ÉCLAT LUMINEUX

Une lumière extrêmement aveuglante émana de son index et son majeur. À cause d'un synchronisme très serré, l'homme de glace devait lui aussi agir immédiatement après.

-SCEPTRE DE GLACE

Ce dernier se faufila à travers son élément et surgit derrière Joseph avec un pieu de glace. Un peu avant, le pirate effectua un périlleux arrière risqué pour se rendre dans un autre morceau du labyrinthe tout en laissant un clone que les deux officiers prirent pour le vrai. Donc, la lumière atteigna ces deux-là - directement et par réflexion sur la glace. Durant qu'ils avaient de la difficulté à ouvrir les yeux et voyaient des halos colorés, Newgate clôt le combat en bondissant à l'avant.

-LAME DU SERPENT VOLANT

Toujours imprégnée de haki et de force, la lame du bandit trancha les murs et blessa grièvement le ventre des deux colonels. Par la suite, le monument fondit rapidement et seul celui qui l'avait créé restait conscient. Le vainqueur pointa son arme vers Kuzan, qui était couché, et lui félicita.

-Beau combat! Vous trois, avez-vous déjà entendu parler du Nouveau Monde?

Aoo Kijii répondit.

-Oui par mes collègues, mais nous sommes trop faibles pour y aller.

Le père d'Edward expliqua ces points négatifs.

-Évidemment, les logias ont beau être puissants, mais le haki est primordial dans cette mer infestée de pirates d'une cruauté et de forces sans bornes et d'îles de fous.

Son interlocuteur exigea encore des clarifications.

-Es-tu déjà allé dans le Nouveau Monde?

De vieux souvenirs revinrent dans la tête du capitaine des Bloody pirates.

-Quelle époque! J'y étais allé par le chemin de l'île des hommes-poissons, très accueillante. Au milieu de mon aventure, j'ai affronté un empereur parce que je l'avais accidentellement provoqué, mais j'ai subi une défaite cuisante. Après m'être rétabli, j'ai connu mes dernières heures de gloire près de la base de la Marine G5 où j'ai rétamé un amiral. La fin de mon aventure se retrouve jusqu'à côté de Rough Tell. Cependant, mes hommes et moi, nous étions tellement fatigués et blessés que nous avions laissé tomber ainsi que notre vie de pirate. Là, j'ai rejoint mon père Basil à North Blue. Je ne suis pas nécessairement très recherché, mais je me combats quand il le faut vraiment.

Sentant qu'on avait besoin de lui, Joseph s'éclipsa.

Quant à son ancêtre, il se battait sauvagement contre Garp et Sengoku. Le grand-père de Luffy utilisa ses boulets alors que son collègue prit la forme du bouddha doré géant. Monkey lui laissa commencer.

-GIGA BOUDDHA IMPACT

Le futur amiral en chef expédia un coup de poing surpuissant en direction de Kull d'Ourouk qui contre-attaqua.

-CORNE CIMMÉRIENNE

Il bloqua le poing avec un coup de hache vertical avant de profiter d'une baisse de force de son rival en sautant et en escaladant son bras. Une fois debout sur son épaule gauche, il bondit à nouveau.

-HACHEPLOSION

Son arme s'abattit vers la tête de son opposant, mais le père de Dragon ne le laissa pas faire.

-BOULET

Un boulet de canon fut lancé sur le père de Dastan qui l'encaissa avec difficulté et aperçut son deuxième adversaire gravir le dos de son ami et sauter à son tour.

-COUDE COMÈTE

À l'aide de son coude, il entraîna l'ancien roi, qui, malgré tout, se défendit avec le revers de sa hache, vers le sol. Le choc fut monstrueux et forma un profond cratère alors que le sous-amiral sortit du trou afin de laisser son frère d'armes enchaîner.

-DOUBLE BOUDDHA IMPACT COUCHÉ

Sengoku joignit ses mains en une boule pour frapper le Cimmérien qui eut le temps de rouler et de se sauver du pétrin. Situé à quelques mètres des ligaments du poignet droit du géant, le fils de Gilgamesh eut une idée.

-CROIX CIMMÉRIENNE

Il envoya deux lames d'air en croix qui décapitèrent ces ligaments et partiellement les artères radiale et cubitale. Outré, Garp fonça en direction de son ennemi.

-Enfer! POING AILLÉ

À une vitesse extraordinaire, ce dernier lui donna un coup de poing colossal directement sur le coeur, mais Kull avait des sens très aiguisés avec son haki et réussit à le bloquer en lui posant un majeur sur le front. Devant un Monkey paralysé, le conjoint d'Ianna put se déchaîner.

-FURIE CIMMÉRIENNE

Il cribla l'officier d'une centaine de coups directement sur des membres externes et internes comme l'estomac, la rate, le foie, les obliques, la gorge, le nez, les clavicules, les épaules, etc. Après, ce fut le coup de grâce.

-MÉGA COMÈTE CIMMÉRIENNE

Tout en appuyant le dos du futur mentor de Kooby vers sa poitrine, le grand-père de Darius lui asséna un coup de poing encore plus puissant qui brisa entièrement la cage thoracique d'un seul coup et imprima un trou dans son sternum.
Bouillant de rage de voir son compagnon inconscient et faible à cause de la perte de sang, Sengoku questionna son adversaire.

-Qui es-tu et que fais-tu là avec tes amis, au juste?

Le roi répondit.

-Nous sommes venus seulement arrêter Vartan et les morts-vivants. Nous composons les armées d'Oméga, fils du dieu de la lumière. Plusieurs des défunts ont été des souverains comme moi, de grands officiers de la Marine, des pirates redoutables et des héros.

Il fit une pause et reprit sur un ton plus ferme.

-Je n'ai pas le temps à perdre avec toi. Dégage! LIBÉRATION DU THUYA

Combinée avec le haki, cette âme fit propulser des décharges d'énergies si puissantes qu'elles rendaient les opposants inconscients. En dépit du sang perdu, le soldat résista courageusement même si ses forces diminuaient. Quelques secondes plus tard, le petit-fils de Mardouk passa à l'action.

-TORNADE CIMMÉRIENNE

Il se tournoya sur lui-même et asséna une série de coups de hache dévastateurs sur le bas ventre de Sengoku. Battu, le bouddha reprit sa forme initiale et sombra dans le coma.

Du côté de Piotr, il s'est tourné vers son ancien allié Bismark qui l'étudiait sous les yeux de Sauro, indécis du fait qu'il devrait supporter son oncle, son idole de toujours, ou son supérieur immédiat. Le géant obèse cracha jusque devant l'ami d'Edward qui se concentrait et se moqua de lui.

-Tu n'as pas changé, Piotr. Toujours intraitable et silencieux.

Semblant effectuer des mouvements circulaires avec ses bras, Haguar grinça des dents.

-Toi, sale travelo, encore plus corrompu, gras et irascible.

Outré, le vice-amiral arracha une tour de logements, haute d'une dizaine de mètres, en terre cuite encore intacte.

-BROCHETTE DES TITANS

Il la lança en direction de son ancien associé qui répliqua.

-POING DU BÉLIER

En seul coup de poing asséné sèchement, l'ami de Newgate brisa l'immeuble avant poursuivre.

-PIED SCORPION

Il lui distribua un coup de pied direct sur la tempe droite, mais Hermaan l'arrêta grâce à ses mains, puis tenta de le surprendre.

-COUP DE BIDE

Avec son gros ventre, le travesti s'élança vers Piotr pour l'écraser, mais encore une fois, l'oncle de Sauro se défendit avec brio.

-COUDE FLÈCHE

Un coup de coude expédié sur le menton le freina net, mais Bismark n'abandonna pas.

-COUP DE BOULE

Il lui asséna un coup de tête qui cassa le nez de son rival juré avant de continuer.

-ULTRAPAUME

L'officier donna un coup de paume extrêmement coriace directement sur le ventre de son opposant. Malgré un choc pénible et des crachats de sang fréquents, le natif d'Erbaf riposta de toutes ses forces.

-FURIE DU DRAGON

Celui-ci cribla le vice-amiral de coups de poing rapides afin de le faire reculer, ce qu'il réussit. Par la suite, Piotr tenta un coup de grâce.

-Tu es fini. POING DE LA GRANDE OURSE

Il mouva ses bras qui tracèrent un cercle large, puis dirigea ses deux poings collés sur la poitrine molle du vieux travesti, mais il rata sa technique puisque ses bras furent écartés par le coude de son adversaire et reçut une attaque inattendue.

-POING GEYSER

Son poing droit, asséné du bas vers le haut, toucha en plein fouet la gorge de Haguar. Secoué, le compère d'Edward s'évanouit, laissant son ancien camarade le plaisir de l'achever.

-Traitre, fais ton testament! ENTERREMENT

En concentrant ses forces, il prit un rocher plat pour lui écraser mortellement. Par contre, Sauro s'imposa soudainement en bloquant la trajectoire de l'objet. Irrité, Bismark pointa son subalterne du doigt.

-Tu as décidé de passer dans l'autre clan, déserteur!

À l'intérieur de lui, le futur protecteur de Robin bouillait de colère et finit par s'emporter.

-Est-ce toi qui as fait tuer oncle Piotr? Salaud!

Après avoir poussé un rire cruel, Hermaan s'expliqua.

-C'est une longue histoire qui remonte bien avant tes débuts, Sauro. Piotr et moi, nous étions rivaux de longue date et nos duels se terminaient toujours par égalité. Toutefois, ton oncle, considéré comme un héros, attirait mieux les privilèges de la part des supérieurs. Comme je voulais qu'il disparaisse, je devais avoir de l'aide dans mon entourage immédiat, mais encore une fois, il est trop respecté pour se faire tuer. Alors, j'ai ébauché un plan tout en tenant compte de la situation sur notre île natale Erbaf. Autrefois, quelques clans se discutaient du pouvoir suprême. À l'époque, il y en avait quatre : le premier était présidé par le vieux roi monarchiste Hrungir XIV; le deuxième par l'évêque Thramund et les religieux; le troisième par Bran Mark Morn III, chef des familles aristocrates; le quatrième par l'empereur pirate Loki. Là-bas, j'entretenais de bonnes relations avec le monarque et le clergé, ce qui m'a permis d'effectuer une visite officielle de paix en compagnie de mes collègues. Avec beaucoup d'efforts et d'argent, j'ai convaincu un des conseillers du roi à tenir une cérémonie illégale, plus précisément un sacrifice, dans l'église de Thramund et les clercs en furent furieux avant de tuer cet homme. Évidemment, les discussions entre le roi et l'évêque furent furieuses et se déclarèrent la guerre alors que la population se railla aux aristocrates afin d'instaurer une révolution modifiant le système politique et religieux. Les batailles furent sanglantes au point que Piotr décida de mener une expédition pour y faire rétablir l'ordre. En même temps, Loki, qui avait signé avec moi une clause de non-agression, naviguait vers Erbaf pour tenter la même chose. Ces deux combattants s'affrontèrent en mer. Enfin, ce fut mon tour de me pointer avec mon navire et ouvrir un autre front de bataille contre Piotr qui n'a pas fait long feu. Par la suite, j'ai fait massacrer les trois autres camps que les pirates et autorisé secrètement Loki la gouvernance de l'île.

Horrifié, le commodore recula avant de se buter sur le torse de son oncle, debout et ayant ses doigts écartés au maximum. Consterné de voir son ennemi se relever, le vice-amiral emprunta une énorme chaîne en métal, appartenant à un autre géant maintenant tué sur le champ de bataille.
Le plus jeune officier regarda ses deux mentors et se souvint de la réputation de Piotr. Son père Adolf était lui aussi un haut gradé de la Marine, jusqu'à atteindre le pouvoir exécutif du gouvernement. Très occupé et étant donné sa femme déjà décédée des suites d'un accouchement, il laissa ses deux fils, l'aîné Wodan, qui est le père de Sauro, et le cadet Piotr aux bons soins de leur grand-père Tryphone, un astronome d'Erbaf. Il les initia à la connaissance des constellations, qui recouvraient chacune une légende particulière, et des astres environnants, plus précisément de la lune, du soleil et des planètes voisines.
Une fois jeunes adultes, les deux rejetons d'Adolf formèrent un duo et devinrent des experts en arts martiaux qui faisaient référence aux étoiles et à leurs liaisons. Hélas, lorsque son enfant unique venait de fêter ses vingt ans (ce qui équivaut à peu près le début de la préadolescence chez les géants), Wodan mourut prématurément de maladie à peu près en même temps de Tryphone, qui battait les records de longévité avec ses cinq cent vingt-cinq ans.

Le fils d'Adolf s'entoura d'une aura tellement son énergie spirituelle devint élevée, ce qui n'empêcha pas son meurtrier de charger sur-le-champ.

-Je ne t'ai jamais vu dans cette position! MULTIANCRAGE

Il le bombarda avec la chaîne qui se dressait et bondissait tel un cobra, mais le petit-fils de Tryphone entra en transe et les évita en se déplaçant de gauche à droite en diagonale. Situé désormais à un demi-mètre du gros ventre de Bismark, Piotr effectua une nouvelle technique.

-DOIGT DE L'HYDRE

Celui-ci lui donna un coup de doigt d'une puissance phénoménale en direction du sommet du nez qui fut transpercé jusqu'à la base du cervelet. L'impact fit exploser l'encéphale et la tête d'Hermaan, tué sur le coup. Victorieux, l'ancien vice-amiral jeta un regard bien veillant sur Sauro.

-Merci, Sauro. Hermaan a fait souffrir beaucoup de monde et a été le responsable de la mort, directe ou indirecte, de quelques millions d'individus innocents.

Pendant ces combats, un autre se dessinait, dans les airs, entre Hélios, qui s'était métamorphosé en un homme solaire, et Mussoni. Le cyborg commença.

-Tu regretteras d'avoir trahi le Gouvernement, Shamash! DOUBLE RAYON DE LA MORT

Deux rayons, à droite et à gauche, traversèrent de près l'ancien prisonnier du Tartare qui se baissa et se déplaça en direction des jambes de son rival pour le prendre par surprise.

-HÉLIOPOING

Victor para une droite surpuissante, dirigée vers son genou gauche, par un coup de pied latéral qui fit projeter l'ami de Newgate loin derrière. Il poursuit.

-CYBERBOMBE

Ce dernier expulsa un rayon laser violet destiné à provoquer une gigantesque explosion combinant les éléments d'énergie, de feu et de lumière. Pris au piège,
Farouk tenta le tout pour se sauver.

-HÉLIODÔME

Un corps solaire fut évacué pour former un dôme qui protégea son propriétaire de la bombe, mais cela laissa le temps au vice-amiral de préparer une attaque encore plus redoutable.

-CYBERÉTOILE

Les lasers formèrent une gigantesque boule de gaz violet radioactif qu'il lança sur l'homme-soleil qu riposta.

-HÉLIORAYON

Il expédia un rayon solaire qui perça la sphère jusqu'à la neutraliser avec un grand trou. En même temps, il coordonna un autre mouvement essentiel.

-HÉLIOISEAU

L'ancien roi d'Urea se métamorphosa en un oiseau de soleil, plus précisément en aigle, et plana en direction du haut gradé qui fut surpassé en vitesse. Après, il reprit sa forme initiale et envoya le coup final.

-ULTRA HÉLIORAYON

Grâce à ses deux mains, le natif de South Blue put créer et envoyer un rayon encore plus incandescent et important vers Mussoni qui, malgré la rapidité, contre-attaqua de justesse.

-CYBER HEXAGONE

Il matérialisa un rayon spécial en hexagone qui fit rebondir la technique solaire vers celui qui l'avait effectué même s'il l'absorba. Étant donné que les deux adversaires se retrouvaient face à face, ils réagirent très vite.

-HÉLIOPOING

-CYBERPOING

Ces derniers se donnèrent chacun un coup de poing fatal qui fut bloqué. Agréablement surpris, Hélios ricana.

-On voit que tu maîtrises les deux formes sommaires de haki, mais j'ai repéré ton point faible.

Son ennemi lui dévisagea.

-En quoi?

Shamash répondit sèchement.

-Ton armure et à l'intérieur. HÉLIOVORTEX

En exploitant au maximum son fruit de démon, Farouk donna naissance à un vortex solaire qui emprisonna efficacement le vice-amiral. À l'intérieur, les températures montèrent rapidement jusqu'à épuiser le cyborg et briser à petit le corps mécanique en brûlant les fusibles, des piles et les points vitaux.
Sentant son armure le délaisser et exploser, Victor Emmanuel poussa un cri rauque avant de décéder calciné. Ayant remporté un combat aérien, l'homme-soleil atterrit sur la terre ferme et chercha le futur Barbe Blanche qui était parti aider Matias et ses coéquipiers avec Chiron et Vulcain. Toutefois, le clan du gouvernement et de Vartan avait essuyé une défaite cinglante face aux armées d'Oméga : beaucoup d'officiers de la Marine jetèrent les armes et se sauvèrent tout en n'oubliant pas de ramasser les blessés alors que de moins en moins de morts-vivants résistaient farouchement même si une petite partie du Wahalla a été écrasée.
Impressionné par le progrès des troupes, Hélios fut intercepté par Basil Newgate qui soignait la jambe de son petit-fils Christopher sous les yeux de Balor.

-C'est une victoire partielle que nous venons de reporter. Vartan est plus puissant que nous tous. Voici le problème : sa nouvelle épée est divine. Il faut voir comment contrer cette puissance illimitée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 8 Sep 2012 17:56 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Encor et toujours moi, L'éternel.
Nouveau chapitre très long et très interressant pour notre plus grand plaisir avec une bataille sublime ^^
Vivement la suite :)
Pend ton temps d'ici le prochain.
A la prochaine parution

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 22 Sep 2012 03:42 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Encore merci à l'Éternel.

À votre réveil samedi matin, vous aurez une belle surprise : le chapitre 37 après deux semaines de dur labeur d'écriture.
Aussi, j'ai modifié la présentation de ma fic dans le topic de ces présentations.

Le voici.

À travers les ruelles dévastées, Matias, couverte par Tatianna à l'arrière, courait de toutes ses forces tout en tenant sa bien-aimée grièvement blessée sur son épaule. Soudain, Georges Phillip Montgomery avait pris la forme d'un majestueux tigre asiatique qui les pourchassa à toute allure, mais il fut brutalement arrêté par Kenshin.

-Pas si vite. BARRIÈRE

Sa poutre lui frappa le visage, lui cassant par conséquent le nez et la mâchoire. Par la suite, une armée, composée d'une cinquantaine de tireurs d'élite à la solde du gouvernement, surgit et encercla les deux pirates.

Stupéfié, Yamato parla à Duff.

-Les choses se compliquent.

Rassuré, le vice-amiral leva ses bras et rit.

-Je suis le directeur de la première escouade des tireurs d'élite de la Marine. Périssez!

Intéressé, Peter, situé jusqu'à côté du lutteur, étudia la situation et les environs avant de lui en faire part.

-Elle porte bien son titre, regarde bien. Jusque devant nous, douze individus portent chacun un colt 45 en plus d'une dizaine d'autres qui possèdent des M 16 Assault. Dans les parages et près des portes de sortie des bâtiments, huit combattent avec des carabines Winchester. Cinq autres se situent sur les toits en maniant des carabines Artic Warefare. Derrière les ruines, il devrait avoir une douzaine de tireurs, sûrement adeptes d'un pistolet mitrailleur genre MP 5. Trois derniers, couchés sur le ventre, sont aussi sur les sommets des maisons et leur arme est la plus redoutable : l'arme lourde M 60. Ah, j'allais oublier, une autre arme à feu repose à côté de l'officier. Tu vois, c'est une GE M134, une arme terrifiante, avec des milliers de balles de rechange.

Il racla sa gorge et continua.

-Il faudra que je calcule bien mes gestes puisque je ne possède plus que sept balles pour une seule Walter PPK. C'est bien peu, mais cela peut faire la différence. Nous n'avons pas le droit à l'erreur.

Un bruit à peine audible se fit entendre, puis s'amplifia jusqu'à devenir insupportable. Un hélicoptère volait dans les cieux et un soldat était situé sur son échelle en corde tout en tenant un bazooka.
Devant ses deux ennemis sidérés, Montgomery expliqua ce moyen de transport.

-Le docteur Vegapunk a inventé dernièrement un prototype d'un véhicule qui pourrait permettre à l'homme de voler par un mouvement hélicoïdal. Prêts à mourir, mes chers?

Piqué au vif, Duff passa, pendant les soldats tiraient à volonté, à l'action en sautant sur la poutre que Ken, qui pratiquait le durcissement du corps permettant d'encaisser les balles, fit tournoyer avec ses mains. Après avoir décalé à sa gauche, le pirate alcoolique bondit vers un des utilisateurs du colt 45. Il lui explosa le cerveau et en servit comme bouclier contre un des tireurs de carabine avant de faire volte-face et, plus vite que son ombre, de dégainer et de tirer vers ce dernier.
En parallèle, l'homme fort couvrit son confrère avec son dos et en profita de repousser la vague de balles des mitraillettes portables.

-TORNADE RÉCIPROQUE

À nouveau, celui-ci tourna l'objet qui repoussa ces balles vers les officiers les plus proches qui furent la plupart touchées. Tout de suite avant que ces personnes croulent, elles furent attaquées à nouveau par le même bandit.

-TSUNAMI MÉTALLIQUE

Un coup horizontal de la poutre les fit propulser vers les ruines derrière lesquelles les batailleurs cachés succombèrent écrasés par les briques. Deux autres, qui étaient dans le même angle, bien que l'orientation de leur tête fut opposée, et attendaient le tireur d'élite près des ruelles, profitèrent du moment souhaité pour chacun de fusiller de leur côté. Cependant, Peter effectua un périlleux derrière qui évita les deux balles, tuant ses deux opposants, puis repéra un troisième qui s'approchait pour attaquer, mais ce dernier fut trop lent pour lui. En utilisant la force de ses cuisses et de ses triceps, Duff escalada un des murs et marcha sur le toit, se confrontant à une Artic Warfare et une M60, prêtes à vider leurs réservoirs. Pour éviter les cartouches, il roula sur le sol et faucha la vie du propriétaire de la carabine avec un tir précis au front avant de s'approcher dangereusement de l'arme lourde et de renverser, grâce à un coup de pied, le canon vers le militaire qui fut massacré. À peine une seconde plus tard, l'hélicoptère arriva à face de lui et l'homme de troupe accroché à l'échelle le menaça avec son bazooka.

-Formule tes dernières volontés, Peter Duff dit l'ivrogne.

Il appuya sur la gâchette, laissant alors partir un boulet recouvrant une grenade en direction du pirate qui s'échappa de justesse en tournant vers sa gauche et en répliquant avec une balle tout droit logée dans le coeur du subalterne de Montgomery. Terrifié, le pilote voulut éloigner son moyen de transport, mais Peter poussa un cri de guerrier et sauta de toutes ses forces vers la maille filée. Le véhicule, avec le poids supplémentaire qu'il devait retenir, perdit de l'altitude, ce qui permit à Yamato, qui abandonna sa poutre, de rejoindre son compagnon et de parvenir jusqu'au cockpit où il assomma le chauffeur et prit les guidons. Pendant que Kenshin essayait d'apprendre à conduire l'aéronef, les patins d'atterrissage frôlaient les roches et fonçait tout droit vers le vice-amiral qui comprit en conséquence ce que les deux coéquipiers désiraient faire. Voyant son ennemi s'emparer la GE M134 avec sa main droite, le tireur d'élite expédia du plomb sur le bras droit qui lâcha l'arme et put être ramassée par le pirate qui s'en donna à coeur joie. Peu à peu, les adversaires furent touchés et les effectifs diminuaient rapidement.
Le seul bémol était que Duff restait vulnérable devant les survivants et subissait quelques chocs comme une balle enfoncée dans le genou gauche et un dans le poumon droit qui s'affaissa dangereusement. Miraculeusement, une des cartouches atteignit le rotor qui se brisa et entraîna l'hélicoptère vers le bas pour s'écraser brutalement et exploser.

Du côté de Tatianna, elle se buta, une fois arrivée au port avec les deux amoureux, à une montagne de corps, appartenant à ceux des soldats du sultan. Devant, Marek et quelques compagnons, qui semblaient en sale état, combattaient toujours les officiers et Archibald alors que Vartan se reposait. La cousine de Beatrix voulut intervenir, mais d'Agnartan l'en empêcha soudainement. Furieuse de se faire prendre ainsi, elle jura.

-Enfer, pas lui, il est très puissant! La dernière fois qu'on l'affronté, Jared a du se défoncer pour qu'il prenne la fuite.

Il exposa son sabre au nom de Tyrfing, de couleur blanche et très mince, qui était pourvu d'un pouvoir spécial comme d'autres épées : celui du métal qui pouvait multiplier le coefficient de son tranchant, apte à pulvériser le diamant. Michel sourit.

-Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus, ma chère! Je connais bien ton style de combat. TRANCHANT 2

Tyrfing fut renforcée jusqu'à trancher l'acier. Impressionné, le roi des rois lui manifesta son intérêt.

-Sais-tu comment trancher le diamant?

Le commodore approuva et lui montra une technique supplémentaire.

-Tu n'as pas encore tout vu! TYRFING PHASE FINALE

Le niveau du tranchant augmenta énormément et l'arme se divisa en deux katanas. Ayant atteint son plein potentiel, le bretteur passa à l'attaque.

-Jusqu'à présent, j'ai côtoyé les meilleurs sabreurs de tous les temps et enseigné l'escrime aux espoirs de la Marine à titre de bénévole. DOUBLE CARRÉ POURFENDEUR

En direction de la beauté, il expédia deux lames d'air ressemblant à un carré en spirale allant chacun dans un sens différent. Jackson resta au milieu et esquiva.

-TOUPIE NÉON

Elle bondit en tournant sur elle-même et ses fouets qui neutralisèrent les lames. Après, elle poursuivit sur sa lancée.

-CROSSE FATALE

Cette dernière croisa ses armes, qui agrippèrent chacun une brique, et tenta de broyer le squelette de son ennemi avec le choc à venir. Avec beaucoup d'efforts, le subalterne d'Archibald parvint à parer le coup.

-CORNE

-Il asséna un coup d'estoc jusqu'au moment que la cousine de Pearson croisa ses fouets, ce qui la fit déstabiliser. Celui-ci en tira bénéfice.

-GRIFFE DU MOUSQUETAIRE

Le sabreur concentra toute sa force en un seul coup horizontal destiné à fendre sa rivale à une vitesse immesurable, mais la femme riposta.

-FOUET DE L'ACROBATE

Elle effectua un périlleux devant et tendit ses fouets qui enlacèrent le cou de l'officier, voire l'étrangler sauvagement.
Soudain, un individu intervint.

-DENTS DE SABRE

Un homme-tigre planta ses canines dans le cou de la fille de Vivian qui devint ensanglanté. Il enchaîna.

-DANSE DU TIGRE

Plus rapide que l'éclair, l'animal hybride expédia une centaine de coups de griffes qui lacèrent la belle peau de pêche de Tatianna. De son côté, d'Argnatan recommençait à respirer et reconnut la créature.

-Que se passe-t-il, George? Tu n'es pas supposé de combattre contre le Wahalla et les Dragons du Soleil, n'est-ce pas?

Le vice-amiral bafouilla.

-Ça va très mal de notre côté. Nous venons de capituler, ainsi que les morts-vivants. Peter et Kenshin ont anéanti l'escouade de tireurs d'élite. J'ai retrouvé les cadavres de Sayar, Bismark, Dekinine, Mussoni, Cathbad et Gaspard alors que moins de 5 % de nos effectifs sont encore en état de combattre. Maintenant, une troupe détachée, commandée par Edward Newgate, se dirige droit vers nous. Ce qui reste des survivants et des blessés, il semble que notre ami Sauro s'en occupe et prépare l'évacuation. Il faut rejoindre son bateau personnel au plus vite possible et abandonner cet idiot de Vartan. C'est lui que l'ennemi vise désormais, pas nous. As-tu...

Une balle s'enfonça dans son lobe occipital et le renard du désert décéda subitement avant de s'effondrer dans les bras de son collègue. Le meurtrier n'était qu'autre que Peter Duff, qui avait subi des blessures fatales dans l'explosion, dont une hémorragie cérébrale. Il fit un effort colossal pour parler et rester debout.

-Ça, c'est pour Ken.

Le dernier s'écroula, mort. Malgré son alcoolisme, ce pirate avait réussi à se tailler une place enviable dans la piraterie et était reconnu pour son tir précis. Il quitta la vie seulement après avoir expédié sa dernière balle de sa légendaire PPK qu'il utilisait depuis il avait rejoint les Dragons du soleil.
Quant à Jackson, elle éclata en larmes et se maudissait de ne pas l'avoir aidé. Pendant ce temps, son adversaire, découragé, l'oublia et annonça la capitulation de la Marine à son nouveau patron et au pirate.

-Moi, j'arrête les hostilités. J'ai perdu trop d'hommes et je peux compter sur Newgate. Adieu!

Comme réaction à sa décision, le roi des rois hurla et fonça tout droit vers la seconde de Jared.

-BROCHETTE DES TÉNÈBRES

Son épée fit propulser un rayon d'énergie noire en direction de la gorge de la belle combattante qui fut transpercé. Sentant une mare de sang envahir son palais et ayant une respiration de plus en plus pénible, Tatianna chancela et chuta sur le sol, sans vie. Irrité, le monarque envoya Bonaparto manger les deux pirates décédés.

-Gentil chien, tu peux te gâter. Deux beaux repas pour toi.

Son bonheur d'observer son nouvel animal se transforma en une colère noire envers le commodore qui fut cloué au sol et reçut des réprimandes.

-Libre à toi d'abandonner, mais sache que tu pourras mourir dans d'horribles souffrances. Malgré ton talent, tu ne peux rien contre mon épée!

En retrait, Muulak tenta de raisonner son chef.

-Ô auguste, votre puissance est aussi due à vos subalternes. Déjà, nous avons perdu trop de soldats. Il ne serait que plus sage de vous retirer pour éviter Newgate et ses amis ainsi que créer un plan davantage basé sur la ruse.

Le coeur du conjoint de Solonea ne fit qu'un tour et il se retourna afin de décapiter la tête de la femme à la peau bleue sous les yeux épouvantés du haut gradé. Bouillant de rage, Vartan tonna devant ses serviteurs et pointa son arme vers le ciel.

-Vous osez lâcher un projet si soigneusement préparé depuis des siècles, bande d'incapables! Moi, Vartan de Lilotha, je vous ai pris sous mon aile pour que vous deveniez les maîtres du monde en mon règne! Ne laissez pas un crétin de pirate rebelle anéantir vos espoirs! Après les avoir écrasés, nous marcherons contre le gouvernement mondial, les autres dieux, puis contre Solonea, que je n'ai pas épousée pour rien, et Astazax! Je ne deviendrais pas seulement le roi des rois, mais le roi des dieux et de l'univers entier! Enfin, que soient bénis mes alliés!

Tout à coup, un homme noir visiblement amoché, plus précisément Heimdall, fit son apparition et menaça son vieil ennemi de son sabre tout en grognant. Étonné, le général sourit et le fixa avec son regard cruel.

-Ça faisait des lustres qu'on ne s'est pas vus, mon cher Heimdall. Tu as tout fait ce chemin parmi tes ennemis. N'as-tu pas peur de subir une défaite cuisante comme la dernière fois?

Avec un coup gigantesque d'épée du haut en bas, le gardien du Wahalla tenta de tasser l'officier qui répliqua en bloquant, après avoir puisé ses forces intérieures, avec ses deux épées croisées. Il y parvint, mais se rendit compte que ses muscles et ses os se détruisaient à petit feu tellement le demi-dieu était puissant.

-Enfer, si je continue comme ça, mes triceps vont se déchirer et mes poignets, se casser.

Malheureusement pour lui, son opposant retira son arme et profita de son épuisement afin de lui asséner un coup de pied, le faisant alors projeter quelques mètres à droite.
Quant à l'amiral, il se régalait paisiblement de son repas copieux à saveur cannibale jusqu'à l'arrivée de l'étranger. Craintif, celui-ci bondit en direction du guerrier antique pour lui arracher le visage. Cependant, le compagnon d'Oméga contre-attaqua en le décapitant, d'un seul coup, horizontalement. Sentant s'emporter, Vartan lui pointa avec son épée et grinça des dents.

-Toujours aussi arrogant, notre petit demi-dieu de la guerre? Tu oses tuer mon nouvel animal de compagnie. Soldats, bloquez-le!

Par conséquent, Heimdall fonça dans le tas de militaires armés jusqu'aux dents pour effectuer une de ses techniques les plus coriaces. Il relâcha, dans un unique coup vertical vers le sol, une quantité phénoménale d'énergie lumineuse qui balaya les combattants. Par la suite, il ne restait que le mari de Solonea qui savait que le combat allait être corsé puisque son rival juré possédait une arme semi-divine, la seule catégorie à rivaliser avec celles classées divines. Très rapidement, le colosse se tourna sur lui-même et chargea un coup horizontal qui fut esquivé avant de recevoir une attaque.

-Tu l'auras voulu, Heimdall. CORNE DU CHAOS

Le monarque envoya un coup d'estoc qui allait contourner le fer adversaire avant de se loger dans le coeur, mais il se vit frustré, car l'opposant para en traçant un cercle avant de donner un coup de poing sur le front, le faisant déstabiliser. Avantagé, le subalterne d'Hélias chargea avec des coups d'épée verticaux répétés sur la lame divine, en position de défense au-dessus de la tête du mort-vivant. Malgré la puissance de son illustre ennemi, le général possédait un point positif : son arme recouvrait un pouvoir dévastateur apte à casser tous les autres sabres classés moins hauts que celle-ci. Alors, dans le but de le surprendre, Vartan bondit vers Heimdall.

-BOND ACÉRÉ DIVIN

Ce dernier asséna un coup diagonal qui lui entailla l'estomac. En dépit de sa faiblesse et de cette plaie, il se releva, mais l'épée, colorée par le sang, s'enfonça de plus en plus dans cet organe vital. Ressemblant à un démon psychopathe, le conjoint de la déesse des ténèbres poussa un rire cruel et regarda son pauvre opposé du blanc des yeux.

-Ressens la douleur. Sache que tu ne peux pas rivaliser avec mon épée et que tu peux mourir dans ce monde.

Il fit une pause pour s'amuser à observer son prisonnier, qui refusait de l'écouter et tenait bon, puis poursuivit.

-La souffrance, Heimdall... La souffrance... Tu es résistant. Mais sauras-tu exprimer cette atroce souffrance à l'estomac?

Comme on avait fait mention qu'il était muet, de vieux souvenirs déferlèrent dans la mémoire d'Heimdal.


RETOUR À L'ARRIÈRE

Il y a très longtemps, Solonea et Hélias, désormais ex-conjoints, voulaient savoir qui serait le maître du royaume des morts et se déclarèrent une guerre atroce. Des créatures infernales, tels les gorgones, les vampires, les loups-garous, les momies et des chevaliers enflammés, exterminèrent presque tous les soldats du Wahalla qui étaient venus guerroyer au cinquième niveau, n'ayant pas changé. Les survivants prirent la fuite sauf un qui s'était combattu jusqu'au bout et côtoyait l'odeur nauséabonde de milliers de cadavres des siens et la fumée épaisse de terribles incendies : Heimdall. À cette époque, il se battait, en guise d'extrême bravoure, nu comme les autres. Pire, la déesse avait réussi à capturer son ancien mari et l'enfermer dans un coffre.
Victorieux, Vartan s'était fait remettre une cape pourpre et un sceptre divin en plus d'être conduit par un char noir tiré par quatre chevaux squelettes. Toute son armée s'était prosternée devant lui et encerclait le demi-dieu. En le méprisant, le général prit la parole.

-Tiens, Heimdall. Comment ressens-tu la défaite et la mort de tes amis? Tu peux te dire que l'ère d'Hélias est terminée.

Furieux, son interlocuteur tonna.

-Hors de question, vipère! Solonea gouvernera ce royaume comme une incapable! Elle sera la responsable de toutes les infamies et les malheurs qui existeront sur ce monde, et déjà, nous avons certaines preuves! Je n'arrive pas à croire que plusieurs lui aient rejoint! Qu'elle meure!

Outrés, les alliés de Vartan lui regardèrent avec des yeux ronds comme un hibou, mais l'ancien roi tenta de se calmer après quelques respirations profondes et débarqua du carrosse pour s'approcher du blasphémateur, puis lui saisir le cou. D'un ton sarcastique, le futur conjoint de Solonea se moqua de son ennemi.

-Quelle belle langue? Je pense que tu mérites une visite chez notre, splendide et bienfaisante, déesse.

Ils traînèrent le vaincu jusqu'au palais divin où quatre courtisanes entièrement dévêtues, à part un voile bleu attaché à leurs poignets, ouvrirent doucement le rideau d'entrée. Sur un long escalier menant à la salle du trône, d'innombrables femmes comme elles s'étaient alignées en deux rangées et levèrent tour à tour leurs bras, les paumes grandes ouvertes, pour saluer les vainqueurs. Pendant cette magnifique manifestation, les belligérants tentaient de leur mieux de maîtriser Heimdall, qui ressemblait maintenant plus à un taureau sauvage en pleine excitation avec des cris rauques de détresse. Par la suite, au sommet, la fille d'Astazax, assise sur son éternel trône, attendait avec impatience le prisonnier et réfléchissait sur la nature de son châtiment. Elle était vêtue d'une épaisse et longue robe vert foncée et constellée de diamants au col en dentelle. Comme couvre-chef, elle arborait un hennin blanc démesuré.
Lorsqu’elle reçut le guerrier, elle lui souhaita la bienvenue en se levant et félicita son protégé.

-Tu as fait un excellent travail, Vartan. Tu peux te retirer avec tes soldats.

Son armée obéit à ces ordres et laissa la déesse seule avec ses compagnons et le captif ainsi qu'une autre femme, Kali qui était jadis une vampire et une tueuse à gages.
Toujours en furie, l'allié d'Omega ne cessait de jurer.

-Tu vas crever pour ce tu as fait, démone! Si j'étais encore capable de marcher, morbleu, je te battrais jusqu'à ta mort! Au nom d'Hélias!

En guise de réaction, Solonea, d'un geste sec, ordonna à Kali de couper la langue du combattant, ce qu'elle se mit avec la plus grande joie. Par conséquent, celle-ci se plaça devant sa cible et enleva sa robe transparente, son unique vêtement, pour extirper sa dague attachée à sa taille. Par la suite, elle s'empara de la langue d'Heimdall et la décapita avant de la manger et de se retirer. Malgré sa douleur et le sang qui giclait de sa bouche, il restait à genoux et refusa de céder.
Après, les courtisanes ouvrirent une baignoire en retrait, qui abritait une eau jaunâtre, et leur maîtresse s'approcha de l'homme et lui pointa du doigt.

-J'admire ton courage et ta puissance, Heimdall. Sauras-tu encore braver deux choses? Tu vois ce bain, le liquide est très corrosif et te rongera ton corps. Ce sera moi qui vais t'y emmener. Tu verras bientôt ces propriétés.

Une de ses assistantes lui ôta la robe, dévoilant une combinaison moulante qui fit place à un corsage rouge serré et à une culotte retenue par des porte-jarretelles. Peu à peu, ces morceaux de tissus furent jetés dans le liquide et disparurent entièrement. Ensuite, ce fut au tour des cache-mamelons en argent et d'un pagne noir. À la fin, il lui restait un string double perle qu'elle garda et exposa sa grande beauté devant son esclave afin de lui amener vers le bain.

-J'ai besoin d'une descendance qui sera pourvue de ton caractère, Heimdall.

Ils s'y installèrent en douceur et entamèrent des ablutions particulières.

Le lendemain matin, Heimdall était étendu sur le sol chaud du désert du sixième niveau et attendait que la mort le frappe, tellement il était handicapé par ses blessures. Avec le bain corrosif, presque toute sa peau s'était brûlée et dévoilait ses muscles rougeâtres, voire le blanc de son squelette à certains endroits comme la cage thoracique, son crâne et sa mâchoire. En même temps de ces horribles souffrances, il était stupéfié que sa partenaire sexuelle ne soie pas affectée par ces effets néfastes, sûrement à cause de ses pouvoirs. Désormais, il avait honte d'avoir conçu un rejeton, qui sera nommé Belzébuth, avec elle. Futur monstre, son fils sera assassiné par son neveu Pathoiso, enfant de Vestia.
Soudain, des pas sourds résonnèrent, ce qui amena l'agonisant à repérer la source du bruit. Après un certain temps, il se rendit compte que son grand ami Vulcain, dieu forgeron, était allé le chercher. Des larmes coulèrent sur les joues mutilées du demi-dieu ému. Ce dernier voulait parler, mais des sons incompréhensibles sortirent de sa bouche. Sous le choc de voir son frère d'armes en cet état, le fils de Vestia le prit dans ses bras et pleura lui aussi.

-Qui a commis ces telles atrocités?

Une fois arrivé au château du Wahalla, on déposa le blessé à la forge et son propriétaire se dirigea vers les appartements d'Oméga pour voir Astarté, car le fils d'Hélias reposait aux soins intensifs après s'être sérieusement blessé à la guerre. La demie-déesse arriva en face du forgeron et voulut savoir ce qu'il se passait. Ces jours-ci, elle s'occupait des soins aux blessés en compagnie de ses trois filles Daphnée, Isis et Rhéa. Étant donné que l'hiver était arrivé et que le système de chauffage du château était détruit avec les insurrections, elle arborait un long manteau chaud en fourrure. En sueurs et anxieux, Vulcain saisit les épaules de la beauté et sanglota.

-On a retrouvé Heimdall, il est un état critique. Aide-moi, je t'implore! Je ne peux pas laisser partir un aussi gros morceau du Wahalla et mon meilleur ami pour rien. Je sais que tu es très occupée avec ton mari, mais...

La bru d'Hélias lui coupa la parole.

Où est Heimdall? Sache que je suis prête à t'aider! J'aime beaucoup cet homme comme toi.

Après avoir séché ses larmes, son interlocuteur répondit.

-À la forge.

Comme c'était une course contre la montre, Astarté fonça vers le lieu concerné et jeta son manteau sur le plancher. Presque entièrement dénudée, elle portait uniquement deux bandes de tissus sur les épaules qui retenaient plusieurs chaînettes descendant jusqu'au pubis. Une fois dans l'atelier du dieu, les deux compagnons décidèrent de leur partage de tâches avant de faire endormir le blessé.
Vulcain forma, avec la sueur, le feu et son légendaire marteau, des plaques d'acier destinées à être insérées sur le corps déchiqueté de leur patient. Quant à l'ancienne prêtresse, elle s'occupa de réparer les muscles, les tendons, les os, les hémorragies, les dommages aux organes vitaux ainsi de diriger une longue et ardue greffe de peau. Cette opération dura cinq heures et à son terme, la demi-déesse était exténuée à cause de l'énergie investie et de la magie utiliser, mais elle ne jeta pas l'éponge en se tournant vers la langue décapitée. Par conséquent, elle y en fit pousser une nouvelle, mais il y restait des craintes en elle.

-Nous t'avons sauvé de la mort, Heimdall. Toutefois, je ne sais pas si tu seras à nouveau apte de parler. Ce ne sera pas ton état physique qui le permettra, mais bien ton état d'esprit et je ne peux pas l'influencer.

FIN DU RETOUR À L'ARRIÈRE


Une aura d'énergie envahi le corps du demi-dieu qui se libéra de son emprise et par le feu de l'action, parla pour la première fois depuis plus de mille ans.

-Je te défends de te moquer de moi, Vartan! ÉTOILE GUERRIÈRE

Il lui trancha le collier au cou grâce à quatre lames d'air représentant les points cardinaux en plus de lui lacérer sévèrement la poitrine et la gorge. Apercevant cela, Vartan s'écroula et hurla comme un damné.

-Non, j'ai perdu le talisman de protection de Solonea!

Ignorant son ennemi qui mourrait à petit feu, celui-ci ordonna à ses soldats de battre en retraite avec lui.

-Je dois aller invoquer ma femme pour avoir des renforts!

Le peu de survivants, dont d'Agnartan, embarquèrent, tout en tenant leur roi sur leurs épaules, dans un des bateaux de la Marine et partit pour une île voisine.

Quant au prince Marek, il avait assisté à ces furieux combats au complet et décida de s'approcher d'Heimdall pour lui remercier.

-Heimdall, je suis Marek, petit-fils du sultan de cette île. Au nom de mon défunt grand-père, je te remercie d'avoir repoussé l'envahisseur.

Maintenant couché, le demi-dieu serra la main du fils de Fayçal en guise de confiance et d'amitié, puis se confessa.

-Marek, il n'y a pas de quoi. Nous venons de signer le début de la fin pour Vartan et enfin, je suis capable de parler à nouveau. Astarté avait raison, c'était un traumatisme après que ma langue ait été coupée.

Il fut pris de subites convulsions avant de se calmer. Inquiet, le jeune adulte proposa son aide.

-Je peux te soigner.

Bien que plus en plus faible, le blessé déclina l'offre.

-Non, j'ai subi une blessure fatale. Pour que je puisse mourir en paix, j'ai une faveur. Pourrais-tu souffler dans mon cor? Il appellera mes siens qui viendront à ton aide.

Dépensant ses dernières énergies, il légua l’instrument de musique, qui pesait très lourd, à son nouvel ami. Le prince leva le cor et y souffla avec toutes ses forces pendant de longues secondes, qui apparaissaient comme des heures. En entendant ce bruit grave et sentant une éclaircie l’aveugler, Heimdall ferma ses yeux et mourut paisiblement avec le sourire.

Bien plus loin, sur l’acropole détruite par la bombe, Jared, évanoui sur un tas de briques, se réveilla au bruit du cor. Ce dernier tenta de se relever, mais il n’y parvint pas et réalisa que ses deux bras et ses deux jambes étaient arrachés et éparpillés sur une mer de sang. De plus, une personne, placée derrière lui, restait à son chevet et prit la parole.

-J’ai bien peur que tu ailles bientôt rejoindre le royaume des morts, mon fils.

Effectivement, cet individu n’était qu’autre son père, John William Macleod qui était son portrait craché, au niveau physique et psychologique, sauf qu’il portait une barbe grise volumineuse et une cicatrice profonde à l’oeil gauche. De son vivant, il fut un ancien sous-amiral natif de North Blue. Un jour, il fut mandé par les cinq étoiles dans une importante mission vers son île natale afin de tuer Mary Swan, une femme pirate. Une fois arrivé là-bas, il se rendit compte que sa cible était son amie d’enfance jusqu’ils se perdirent de vue. Par conséquent, l’officier refusa de l’arrêter et trahit ses collègues en se liguant avec elle. Un peu plus tard, ceux-ci engendrèrent Jared, leur fils unique. Quand le futur capitaine des Dragons du soleil n’avait que huit ans, des soldats du gouvernement, dans une embuscade, tuèrent ses parents. Orphelin, Jared passa le reste de son enfance aux soins du meilleur ami et bras droit de sa mère, qui l’initia à la piraterie.
Pleurant d’émotion, le pirate pervers ne put dire que quelques mots.

-Tu m’as tellement manqué, papa!

Doucement, le patriarche prit son rejeton dans les bras et lui embrassa le front avant de répondre, la voix rauque d’émotion.

-Moi aussi, viens assister à la victoire imminente de tes siens.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Fanfic Le grand Edward Newgate (Risque de spoil)
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 20:20 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Voici deux chapitres et pas n'importe lequel. Nous verrons à côté d'Edward, un nouveau héros.

Chapitre 38

Le bateau de Vartan navigua sans arrêt pendant deux heures jusqu'à l'arrivée sur une miniscule île déserte balayée par le vent. Ayant les jambes épuisées et étant dans pitieux état, le roi fut aidé par ses soldats afin de débarquer sur la terre ferme et fut laissé seul, mais avec surveillance.
Depuis leur mariage, les deux corégents possédaient un lien indestructible qui permettait de s'entraider par la protection spirituelle et l'invocation.
En tremblant comme une feuille, le général ôta son alliance, en pierre noire, et la déposa sur un monticule de sable.
Maintenant en transe, il chanta une prière dans une langue inconnue, morte depuis fort longtemps, plus précisement la langue avec laquelle se communiquaient les habitants de Lilotha. Quelques minutes plus tard, Solonea surgit. Sa bonne humeur de la revoir se transforma en colère. En effet, sa femme n'était pas celle qu'il avait connu auparavant : des menottes reliaient ses poignets et son visage était mutilé. Elle lui annonça sa défaite.

-Hélias a pris mon château et me retient prisonnière.

Consterné, son conjoint se releva et lui jeta un regard sombre. La déesse poursuivit.

-J'ai entendu ton discours tout à l'heure. Pourquoi avoir dit cela, Vartan? Je pensais que tu m'avais toujours été dévoué depuis ta mort.

Elle voulait le gifler, le battre et utiliser sa magie noire contre lui, mais rien ne fonctionnait puisque le roi des rois l'étranglait sauvagement et lui criait en pleine face.

-Absolument! Tu as été incapable de gérer ton royaume corrompu et défendu par des soldats faibles depuis quelques temps! Pendant des siècles, je t'ai ardemment servi et voilà ce que se passe! Tu as cédé! Moi, roi des rois, je rêvais de venger ma cuisante défaite avant mon suicide en formant un gigantesque royaume divin! Tu peux aller mourir en paix! Moi, je te succède! DRAIN DIVIN

Vartan transperça Solonea avec son épée qui absorba entièrement son pouvoir. Pendant l'acte, le corps du souverain se métamorphosa radicalement. Sa laideur de mort-vivant disparut pour faire place à son physique lors de son vivant : grand, de peau cuivrée et bien bâti, il possédait une tête ovale caractérisée par sa moustache noire épaise, ses yeux verts de félins, ses cheveux ondulés bruns descendant jusqu'aux chevilles, des boucles d'oreille en jade et une simple couronne en bronze. En ce qui a trait à ses vêtements, il pourrait être considéré comme une femme, mais c'était le costume traditionnel des nobles de son royaume : une tunique rose pâle à manches longues et à une robe marquée par une ligne centrale bleu.
Enfin, il avait retrouvé sa jeunesse et acquérit en partie le pouvoir de son âme soeur. Après que le monarque retira son arme, la mère de Vestia disparut subitement. Après s'être contemplé, l'homme planta la lame au sol et hurla.

-Je vous attends, mécréants! LANDE DES TÉNÈBRES

Les ténèbres envahirent l'île, engloutissant tous ceux qui y étaient présents ainsi que dans les alentours.

Bien plus loin, au premier niveau du royaume des morts, Siegfred s'avançait péniblement sous la chaleur torride du désert. Dernièrement, il était descendu jusqu'au troisième niveau où il avait soigné Kull qui était ensuite parti aider ses compagnons. Maintenant, il cherchait un moyen de revenir dans le monde des vivants, et son aventure se déroula sans encombres puisque tous les gardiens étaient occupés au cinquième niveau pour repousser Hélias.
Après des heures d'effort intense, le sabreur arriva au cours d'eau sur lequel il s'était réveillé une fois mort lors du combat des Fils de la liberté contre Barbe Verte.
Goron s'y reposait avant de recevoir de nouveaux cerceuils. Ces journées semblaient très tranquilles et, malgré son ennui, le gobelin restait attentif, ce qui lui permit de répérer le fils de Jorund.

-Les nouveaux morts sont rares ces jours-ci. Toi, tu n'es pas supposé être au cinquième niveau avec la bataille, Siegfred.

Calme et posé, le natif d'Avalon approcha son visage de celui du partenaire de Thanatos et lui posa une question.

-Goron, y a-t-il un moyen de s'échapper du royaume des morts sans l'intervention des dieux?

La créature prit place sur un rocher et pointa l'eau noire.

-Tu vois, mon ami. Personne ne connaît les profondeurs infernales de ce fleuve maudit. À un endroit, il y existe une large crevasse d'où émane une lumière verte fluo. Par la suite, tu la suis et tu seras bientôt transporté parmi les vivants. Pour atterir au endroit que tu désires, tu dois te focaliser, par la pensée, sur celui-ci ou sur une personne. Adieu!

Le frère de Lambert salua le passant et plongea pour nager jusqu'au point où l'eau dépassait sa taille et s'immergea. Un nouveau monde s'affichait autour de lui : dans l'obscurité totale, des yeux jaunes et rouges se promenaient en-dessous alors que des âmes damnées circulaient presque partout. Malgré sa peur, l'ancien membre des Fils de la liberté descendit en profondeur. Là, des créatures abysales, surtout des requins squelettes, s'approchaient, à l'occasion, de lui et tentaient de lui bloquer son chemin.
Après une vingtaine de secondes de nage, il s'était rendu au fond sur lequel grouillaient d'immenses algues putrides et mouvantes. Grâce à sa main gauche et ses yeux, ce dernier découvrit une fosse qu'il emprunta tout en ayant repris son souffle en remontant à l'air libre.
Goron n'avait pas menti : il y avait bel et bien un point lumineux qui ressemblait à un cercle. Cependant, il y avait un bémol en raison que divers monstres marins morts-vivants gardaient les lieux : les léviathans, les krakens, les cachalots, les calmars, les pieuvres, les plésiosaures, etc. Affreuses à voir, elles formaient une véritable barrière.
Malgré la difficulté et l'impuissance dans l'eau, une idée ingénieuse émana du cerveau du pirate. Il répéra une pieuvre immobile en plus d'attirer l'attention d'autres espèces qui se ruèrent vers leur repas. Par conséquent, le pouple se réveilla et, par instinct de défense, rejeta son encre noire qui aveugla ses compagnons. Par la suite, un léviathan ouvrit grande la bouche pour essayer de le bouffer. Pris de court, Siegfred leva son épée et s'inflitra dans le corps de son prédateur. Avec la succion et la digestion, il circula à travers le large l'oesphage et transperca l'organe, afin d'en sortir une fois s'être bientôt rendu à l'estomac. Ayant berné ses adversaires, le petit-fils de Mordred se retrouva face à la sortie du royaume et se concentra sur Edward Newgate avant de perdre connaissance.


Pendant ce temps, sous un ciel nuageux, les combattants du Wahalla s'étaient regroupés pour dire un dernier adieu à Heimdall, qui reposait en paix sur un bateau de pêcheur, le cor et l'épées dans ses mains. Vulcain, qui pleurait à chaudes larmes, incendia le navire avec une torche et souffla quelques mots en guise de souhait.

-Que ton âme repose en paix parmi les bienheureux, Heimdall d'Ugarit, fils de Thorgal.

Durant que le voilier enflammé sombrait dans l'eau, un individu sortit du même élément. Surpris de voir ses amis endeuillés, Siegfred les fixa avec un drôle de regard jusque Edward l'aperçut et s'exclama.

-Par tous les saints, où étais-tu passé?

Le propriétaire de Balmung lui conta sa quête personnelle, son combat contre Heinrich, la revisite de son passé, sa rencontre avec Kull et son retour en vie. Reconnaissant envers son soigneur, le Cimmérien fit remarquer la nature de l'arme qui permit de tuer Fafnir à l'époque.

-Siegfred m'avait dit qu'il était, comme Ed, un descendant de mon peuple. Ces explorateurs ont signé avec un pacte avec Aquila qui leur a donné Balmung.

Au fond, Beatrix, qui avait écouté l'histoire du natif d'Avalon, intercepta l'Ouroukien et exposa sa nouvelle dague au forgeron, qui la reconnut en sanglotant.

-C'est mon plus beau jour de la vie, la dague de mon ancienne bien-aimée! On pourra enfin tuer Vartan!

Curieuse, Pearson le désvisagea.

-Comment?

Le dieu répondit après avoir pris Balmung.

-En fusionnant les deux lames par ma magie. Une arme divine a beau être puissante, mais une combinaison des deux l'est encore plus, voire rivaliser avec le dieu suprême. Balmung possède toutes les capacités offensives nécessaires pour porter des attaques dévastrices alors que la dague de la destinée permet le fonctionnement d'une lumière sphérique et de voir dans l'avenir. L'épée de Vartan, que j'avais nommée Orna, ne fera pas long feu.

Après avoir pris congé de tout le monde, Vulcain invoqua son atelier de forge où il assembla les deux armes, qui émanèrent une lumière très intense. Par la suite, il essuia la sueur de son front et prit l'oeuvre avant de rejoindre Siegfred. Émerveillé, il admira la fusée lisse équipée de deux anneaux en acier trempé, un rubis important incrusté dans la partie basse de la gouttière et une lame trapue au tranchant acéré comme une mandoline.
Avant de la donner au pirate qui s'était prosterné, le gobelin parla d'un ton solonnel.

-Obtiens ma bénédiction, Siegfred d'Avalon, fils de Jorund. Je te confie Excalibur.

Le descendant de Ragnakare prit l'épée et la pointa vers le ciel jusqu'au moment que des nuages noirs, qui tournaient tel un typhon, se firent apercevoir à l'horizon. Très promptement, une petite caravelle fut préparée pour accueillir une équipe de cinq combattants : Siegfred couvert par Edward et Kull, le pilote Marek, Kull et Sven en tant qu'assistant-capitaine.
Très nerveux en suivant les mouvements de la dépression, Newgate, qui devait se protéger contre le puissant vent, parvint à peine à articuler.

-C'est une tempête... qui s'approche! Dans une dizaine de minutes, ce sera apocalyptique.

Son ancêtre approuva ces propos.

-Tu as raison, Ed. Dans mon temps, on appellait ce phénomène « l'oeil de la mort » ou celui de Méphitos, un ange-dragon qui s'était rebellé contre Dourk et qui est le responsble de toutes les infamies et les catastrophes en ce bas monde.

La pluie commença à les frapper en même temps des éclairs qui ratèrent de près Honhmein. Déjà assez importantes, les vagues atteignèrent des niveaux dangereux, dont une qui fit presque tomber le Cimmérien à l'extérieur du navire, et pouvaient émerger de n'importe où alors que la vue devint presque nulle. À un moment donné, le prince remarqua que les trois voiles du bateau étaient sur le point de lâcher et donna, en criant contre le vent, des ordres à ses coéquipiers sauf l'élu qui devait être protégé.

-BLOQUEZ LES CORDES!

Ses trois subalternes firent ce qu'il dit pendant un certain moment, mais Sven n'était pas aussi fort physiquement que ses deux compagnons et fut propulsé dans les airs avant d'atterir, la tête première, sur un des mats et perdit connaissance. Paniqué, le futur Barbe Blanche se tourna vers son ami blessé pour l'examiner de son bras restant.

-NON, SVEN! CE N'EST PAS LE MOMENT! NOOOOOON!

Quant au père de Dastan, il tenait, seul les deux cordes, avec toutes ses forces et ne pouvait pas tenir longtemps. L'ancien second de Christopher lui proposa son aide.

-LAISSE-MOI UNE CORDE, JE ME SENS COUPABLE DE NE PAS VOUS AIDER!

Après avoir encaissé une déchirure du grand dorsal droit, le fils de Gilgamesh tenait bon et refusa l'aide.

-Hors de question, Siegfred! Il est dans mon devoir de te laisser sain et sauf pour affronter Vartan! Ne te soucie pas de moi! Je suis un Cimmérien! Un pur qui est capable de redoubler de force en cas d'urgence et de survivre dans des conditions extrêmes, comme sur les territoires du nord!

Voyant une autre vague arriver, le petit-fils de Rachid coupa sa parole.

-CHAUD DEVANT!

Une montée d'eau poussa le coin droit, ce qui fit tourner le bateau dans les airs, un beau trois cent soixante degrés qui bascula les passengers à l'envers et brisa une des voiles.
Bientôt, la pluie, comme rien n'était suffisant, tripla d'intensité et entama l'inondation des cales et de l'étage supérieur, mais Siegfred s'occupa de faire évacuer l'eau avec des seaux.
Ce calvaire sembla interminable tant que les membres du nouvel équipage reçurent douloureusement de nouvelles vagues. Toutefois, les éléments se calmèrent après une quarantaine de minutes. Soulagé, le grand-père de Darius lâcha son fardeau et soupira.

-Enfin, le pire est passé. Comment va Sven?

Le frère de Julia répondit tout en gardant un oeil sur l'inconscient.

-Il est vivant et dans un état stable.

Soudain, le niveau d'eau diminua drastiquement sous les yeux horrifiés de Haround. Blême comme un drap, le pilote expliqua cette manifestation.

-Depuis fort longtemps, une fois par année et autour des dernières îles avant le triangle de Florian et l'archipel des Sabadondy, un système dépressionnaire se promène et provoque plusieurs vagues gigantesques baptisées l'Aqua Laguna qui est surtout marquée sur l'île de Water Seven. Nous à Byzian, nous sommes relativement chanceux, car l'île n'est jamais atteinte par cette fameuse vague.

Celle-ci s'approcha doucement avant d'accélérer et de se présenter en mesurant une centaine de mètres. Mort de peur et sentant son coeur sortir de sa cage thoracique, le natif d'Avalon critiqua le fils de Fayçal.

-TU AURAIS DU LE DIRE AVANT!

Le petit-fils de Basil s'approcha de l'obstacle et brandit son hallebarde avant de pousser un cri guerrier.

-AUCUN PROBLÈME! YAAAAAAAAAAA! EXPANSION

Il frappa dans le mur d'eau qui fut brutalement bloqué par une zone sismique qui s'aggrandit, lâchant par conséquent une immense quantité d'énergie vers ses frères d'armes éblouis. Peu à peu, le bateau franchit en plein milieu de la vague, refoulée par le pouvoir Gura Gura.
Bien qu'éprouvés mentalement par cet événement, nos héros poursuivirent leur chemin sous une pluie battante pendant un peu moins d'une heure et se retrouvèrent à quelques noeuds d'un dôme de ténèbres dans lequel ils pénétrèrent.
Tout était noir, si sombre qu'un simple feu ne pouvait pas éclairer les alentours. Soudain, le navire s'arrêta et la coque se ficha dans le sable mou, donnant le signal de l'arrivée sur une nouvelle île.
Inquiet, Marek tapa des pieds et poussa un soupir de découragement.

-Je ne vous vois plus! Non!

Ayant entendu les paroles du navigateur, Siegfred serra la fusée et se rappella des propriétés du cadeau de Vulcain.

-Excalibur est capable d'éclairer, il me semble.

Graduellement, une faible lumière s'alluma, ce qui permit aux quatre coéquipiers encore conscients de se voir. Ils laissèrent le flambeau au fils de Jorund devant qui le prince s'inclina.

-Tous nos espoirs reposent en toi, Siegfred! Maintenant, nous ne pouvons rien faire d'autre.

Il disparut dans la pénombre pour marcher, tout en prenant des précautions extrêmes, vers le centre du territoire. Tout à coup, une voix grave résonna dans le vide.

-Mon très cher Siegfred. HAHAHAHA! Ça faisait fort longtemps que je te recherche. En plus d'avoir été le seul à t'échapper du Tartare jadis, tu avais berné les généraux squelettes, Hrungir et Roman avant de me faire subir une dérouillée. Cette fois-ci, tu ne t'en sortiras pas! TÉNÉBROPORTAIL

Un trou noir et glacial surgit et tenta d'aspirer le pirate qui ne voulait surtout pas trébucher face au pouvoir gravitionnel. Déterminé à gagner, l'ancien second de Christopher hurla.

-HORS DE QUESTION QUE JE ME SOUMETTE DEVANT UN MALADE MENTAL!

Irrité, Vartan répliqua.

-Tremble devant le nouveau dieu des ténèbres! TITANOMACHIE

Une dizaine de titans de ténèbres émergèrent du sol et s'approchèrent de leur cible pour l'écraser. L'un parmi eux utilisa un des rares rochers afin de lui lancer. Dans un laps de temps très court, Siegfred décapita la roche et attaqua deux des géants.

-DOUBLE LAME DIVINE

Il expédia deux lames d'air extrêmement puissantes qui tuèrent ses deux adversaires sur le coup.

-BÉLIER DIVIN

Contre quatre autres en file indienne, ce dernier les fit tomber un à un avec un coup diagonal. Trois voulurent les venger en encerclant leur proie.

-LIBÉRATION EXCALIBUR

Son épée libéra une quantité importante d'énergie qui repoussa les titans. Malgré sa situation avantageuse, le dernier réussit à passer inaperçu et l'attaquer de derrière, mais la dague de la destinée fit passer la prédiction de cet imprévu dans l'esprit du sabreur qui put le détecter. À la dernière minute, Siegfred tourna de cent quatre-vingt degrés et para le coup avant de l'achever.

-FURIE EXCALIBUR

En très peu de temps, il asséna une cinquantaine de coups secs qui fit disparaître le géant.
Quant à lui, l'ex-mari de Solonea, bien que craintif, fut impressioné par Excalibur et y posa une question.

-Eux, ils étaient faciles à battre! Ton épée est divine, n'est-ce pas?

Il apparut devant son ennemi juré et continua.

-Tu n'as pas encore complètement admiré le pouvoir des ténèbres. JUGEMENT DE L'ABÎME

Une cage enferma son opposant qui tenta, sans succès, de se débattre avant de le voir enchaîner.

-GRAND EFFONDREMENT

La prison se compressa jusqu'à concasser l'armure de l'ancien membre des Fils de la liberté et à lui infliger des blessures graves à la cage thoracique. Après avoir craché abondamment du sang, il remarqua que son corps était à moitié paralysé.

-Enfoiré! Qu'as-tu fait?

Vartan contrôlait des fils dans son éléments et poussa un rire sardonique.

-Tu ne peux rien contre moi! WHAHAHAHAHAHAHA! VENT TÉNÉBREUX

Celui-ci retira son épée, enduite de ténèbres, du fourreau et lui donna un violent coup horizontal sur le ventre, mais dans son instinct de survie, le natif d'Avalon parvint à se libérer et lui bloquer. Stupéfié, le roi des rois fixa son rival.

-Tu es très résistant. BOURREAU DES TÉNÈBRES

Il bombarda le pirate de coups d'épée, au nombre de quelques centaines. Au début, Siegfred put les parer facilement, mais exténué à la fin, il céda et les encaissa péniblement avant de ressembler à un humain mutilé revenant de la guerre. Semblant sur le point de tomber, il restait debout devant le général qui recula dans le but de l'achever pour de bon.

-Tu oses te moquer du roi des rois! Reste bien tranquille, voici la puissance du cosmokrator! TÉNÉBROPLUIE

Le monarque expédia une pléiade de lames d'airs vers le petit-fils de Modred qui fonça, malgré tout, dans le tas, recevant courageusement ces attaques. Pendant ce temps, le globe d'Excalibur brilla de plus en plus jusqu'à aveugler le nouveau dieu qui décida de se préparer à arrêter un coup éventuel. En tonnant, Siegfred passa à l'assault.

-LAME DU ROI

Il donna un coup vertical qui décapita Orna et lui entailla profondément les poumons. Soudain, les ténèbres disparurent pour laisser place au crépuscule. Sentant réemerger ses blessures subies lors de son combat contre Heimdall, Vartan était incapable de marcher, comme son vis-à-vis, et maudissait le ciel.

-POURQUOOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIII! J'AI PERDU MON POUVOIR!

D'abord soulagés de voir l'obscurité se dissiper, les alliés de Siegfred changèrent rapidement leur réaction lorsqu'ils apercurent Michel d'Agnartan s'approcher de son chef. Pensant au pire, Kull débarqua du bateau pour défendre son ami, mais le commodore s'arrêta face-à-face de l'ex-conjoint de Solonea qui lui demanda de l'aide.

-Fais ce que j'ai commencé.

Tyrfing s'enfonça subitement dans son coeur et collé sur sa poitrine, Michel lui jeta un regard horrifié.

-Tu as assez fait de dégâts, Vartan. Retourne parmi les morts.

Les morts-vivants et lui s'éteignirent et furent réduits en poussières.
Croyant rêver, le Cimmérien, qui venait de mettre le vainqueur, inconscient, sur son épaule, regarda le haut-officier de ses yeux bien ronds. L'escrimeur lui pointa de son sabre et lui lança un avertissement.

-En guise de remerciement de s'être débarassé d'un danger pour l'humanité, je vous laisse filer. Adieu!

Il partit avec ses hommes.

À Byzian, plus précisement sur le champ de bataille, Hélias fit une brève apparition devant quelques des guerriers, dont Joseph Newgate.

-Mes amis, Vartan est mort. Nous avons gagné!

Des cris de victoire se firent entendre et les combattants avaient bien hâte de retourner au royaume des morts, dans un monde qui sera bien meilleur. Toutefois, il y avait une exception : le père d'Edward pensait mélanconiquement à sa veuve Clara, qui devait souffrir depuis des décennies.
Par conséquent, il prit congé des Bloody pirates et demanda une faveur au dieu.

-Hélias, avant de retourner au Wahalla, j'aimerais absolument revoir une personne. De grâce.

De nature sensible, le père d'Oméga invoqua son magnifique cheval divin Sleipnir, un mâle au pelage blanc duveteux.

À Rosarlino, Clara, habillée d'une robe légère bleue, terminait de fixer ce magnifique coucher du soleil et la montée de la pleine lune depuis la plage. Elle avait beaucoup vieilli, vu sa peau et ses cheveux gris, et savait qu'elle n'en avait pas pour longtemps : son médeçin lui avait diagnostiqué, un mois auparavant, une tumeur cancéreuse au sein gauche. Il ne faisait ni chaud, ni froid et une douce brise l'enchantaient comme le ciel parsemé d'étoiles et de nébuleuses extraordinairement multicolores. Tout à coup, à l'horizon, un point apparut pour dévoiler le fameux équidé avec son destrier.
Des larmes coulèrent de ses yeux : elle voyait son bien-aimé après des années de tristesse absolue. Cette dernière sauta dans ses bras. Lui aussi ému, Joseph lui expliqua ce qui s'était passé dernièrement avant d'écouter son épouse et de répondre.

-Chérie, je suis vraiment navré. Que dirais-tu de me rejoindre dans un monde plus heureux?

Elle rajeunit considérablement jusqu'à revenir au corps lorsqu'elle l'avait épousé. Ensemble, ils s'embrassèrent avec passion et montèrent au ciel, puis disparurent.

Quant à Edward, il était revenu à Byzian où ses camarades lui accueillèrent chaleureusement. Il serra Matias et Beatrix dans ses bras, tellement il était heureux de les revoi. Cependant, il était troublé de voir seulement deux des siens.

-Où sont les autres?

Jared, qui était placé sur un lit en paille sous la surveillance de Willam, attira l'attention de son ancien capitaine.

-Morts, Ed. On nous a trahis.

Consterné de voir Macleod autant mutilé, Newgate commença à sangloter.

-Oh non! Qui t'a mis dans cet état?

Il lui récita la traîtrise des frères Zedong et de Steel avec Cipher Pol 9 et Dandolo, puis du sacrifice d'Issac avant la destruction de l'acropole. Après être arrivé à la place principale avec son père, il dit avoir appris, de la bouche du Squax, le décès de Kenshin, de Megan, de Tatianna et de Peter.
Recelant la gravité de la situation, le futur Barbe Blanche ne voulait pas, comme ses pairs, retourner au royaume des morts pour réparer les dégâts. Il supplia Hélias.

-S'il te plait, Hélias. Je veux revenir à la vie par faveur divine.

Le dieu ferma ses yeux et mumura.

-Par échange d'âmes.

Un long moment de silence perdura et fut brisé par le pirate pervers.

-Prenez ma vie, regardez mes blessures.

Le fils d'Astazax s'éxécuta. Sentant son coeur ralentir, Jared fixa Hercule et lui parla avec un ton extrêmement faible.

-Matias, j'aimerais que tu fasses paraître mon dernier roman à titre posthume.

Le mourant se tourna vers son ami de toujours.

-Je te lègue mon titre de capitaine. Je peux te dire, j'ai poursuivi ton rêve.

Pour terminer, il contempla une dernière fois la beauté de Pearson.

-En passant, ma belle Beatrix, reste dans cette tenue, tu es superbe.

Il ferma ses yeux et expira. Ainsi mourut un des plus grands pirates que la Terre eût porté, Jared Macleod dit obsédé sexuel et pervers par excellence. En regardant le ciel et imaginant l'image de la tête de son frère d'armes souriant de toutes ses dents, Edward, qui pleurait silencieusement, déclara solonellement.

-Je ne t'oublierai jamais pour ce que tu as fait, Jared.


ÉPILOGUE

Dans une cité médiévale, au pied au magnifique château-fort aux quatres tours terminant chacune par un cône bleu allongé et à la porte-lévis en cèdre massif, des habitants de toutes classes, en une magnifique journée ensoleillée, s'étaient massés sur l'allée principale où de très vieux érables menaient le sentier jusqu'à la bâtisse royale. Ceux-ci encourageaient, avec tout leur zèle qu'ils possédaient, Siegfred qui se dirigeait vers cette destination.
Exhortant fièrement Excalibur et complètement rétabli de ses blessures, s'était vêtu d'une magnifique cape poupre au revers en fourrure blanche, d'une tunique rouge aux broderies dorées et d'un pantalon moulant de la même couleur.

Après être pénétré dans l'édifice, il emprunta le chemin de la pièce principale où un tapis vert le conduisait jusqu'au évêque escortés par d'innombrables nobles et invités. Il y pouvait apercevoir Marek et quelques de ses conseillers, Matias et Beatrix fraîchement mariés sous la bénédiction de Joonas, Edward, qui avait repris son ancienne taille avant d'avoir absorbé la Thuya, avec Scarlett et leur fils Owen. Le jeune Newgate était arrivé à l'adolescence et avait le portrait d'un tombeur de jeunes filles malgré ses muscles peu développés. Grand et svelte, sa peau pâle était aussi lisse que celle d'un bébé et son visage pointu comportait des yeux bruns percants, un sourire énigmatique et de longs cheveux noirs de jais.
Quant au chef religieux, arborant sa soutane, une aube et un rabat rouge cramoisi, il demanda le silence et prit la parole après que le pirate s'était aggenouillé devant lui.

-Dernièrement, notre roi Ludvig V est décédé sans héritier. Par conséquent, nous devons nous référer au testament de Ludvig IV et de son fils Norbert. Ils désiraient que Siegfred leur succède.
Donc, au nom de mes pouvoirs qui me sont octroyés, je te couronne roi d'Avalon! Siegfred 1er.

Il reçut le diadème, en or et incrusté de saphirs.

Quelques heures plus tard, plusieurs personnes avaient quitté le château, dont le fils de Joseph et son épouse qui regardaient Owen parler avec des jeunes de son âge. Fier de l'avoir engendré, le futur Barbe Blanche se confia à Abbot.

-Il te ressemble beaucoup, Scarlett. J'ai appris qu'il était bien particulier.

Elle répondit.

-Oh oui! Il adore les crocodiles et en possède un, tout gentil, comme animal de compagnie. De plus, il manie le pouvoir des sables. Impressionant?

Le descendant de Kull, prit sensuellement la taille de sa bien-aimée et mumura.

-Je suis tellement heureux, tu ne peux pas savoir. La famille est désormais plus importante que ma carrière. C'est pourquoi j'ai confié la thuya à Hélias.

Scarlett carressa les cheveux blonds de son conjoint et le regarda.

-Tu es le meilleur père et amoureux, Edward Newgate.

Ils s'embrassèrent.

FIN



J'espère que vous avez aimé ce récit. Après presque deux ans de dur labeur, je vois cette fic s'achever comme je l'avais prévu. Vous trouvez sûrement la fin bizarre vu qu'Edward doit aller au Nouveau Monde.
Ça je l'avais prévu dans une autre partie, mais je n'en ai plus le temps. Toutefois, je continuerai à écrire des chapitres bonus temps en temps, dont un qui sera un prologue imaginé de cette future partie.
En effet, si un des lecteurs veut écrire une fanfic sur Edward au Nouveau Monde, il pourra se baser sur ce prologue (comme dans les défis de fanfic.fr).

Avant de vous laisser, j'aimerais remercier bien des membres pour m'avoir supporté :
-Zaxi
-Vista
-L'éternel
-Sanjilopus
-Vortex
-Joz
-Liam
-Croco D Île
-4G Master
-Porito
-Enitu, qui s'occupe de ma fic dans le cabinet
-Bien d'autres.

Merci au fond de mon coeur et je suis fier de l'avoir achevé.

À plus et j'essaierai de lire davantage les autres fanfics et de passer du temps sur ce merveilleux forum.

Chaosx.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5], 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com