Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Lun 21 Oct 2013 19:10 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
EDIT: J'ai changé le titre car je trouvais l'ancien moins accrocheur. =)

Lisant dans l'ombre depuis quelques temps les fictions des autres et y prenant beaucoup de plaisir, j'ai eu envie de poster à mon tour la mienne! J'espère qu'elle vous plaira (il s'agit de ma première fic')! Je suis ouvert à chaque conseil ou remarque me permettant de progresser et je remercie d'avance les personnes qui prendront la peine de me lire. =)

Sur ce, voici le prologue:

CLING !
La bouteille de verre éclata en mille morceaux et le responsable vint se planter dans l’arbre derrière. Elwin parcouru la trentaine de mètre qui le séparait des restes de sa cible pour récupérer son couteau fiché dans l’écorce. Voilà un an et demi qu’il s’entrainait une grande partie de la journée au lancer de couteau et quand il ne martyrisait pas de pauvres bouteilles ou des cibles de bois peintes en rouge, Elwin courait sur la plage pour renforcer son endurance. Depuis la mort de ses parents, il cherchait chaque jour à devenir plus fort, nourri par ce traumatisme qui avait laissé une plaie béante dans son cœur.

Elwin vivait sur une petite île de Grand Line nommé Shiyu, qui avait été saccagé par l’équipage de Barbe Noire. Les révolutionnaires avaient profité après leur départ du chaos semé par les pirates pour renverser le régime tyrannique qui gouvernait l’île. Elwin s’en souvenait parfaitement. Son père officiait alors dans la base de la Marine en tant que sergent quand le cauchemar a commencé. Les pirates ravageaient tout sur leur passage, détruisant arbitrairement certaine maison et décimant la population. Le père d’Elwin mis sa famille à l’abri dans la cave de la maison dont il dissimula soigneusement l’entrée et attendit allongé la venue des pirates pour jouer le parfait célibataire surpris dans son sommeil. A travers les lattes du parquet Elwin et sa mère virent un immense catcheur défoncer la porte d’un coup de pied comme si ce n’était qu’un fétu de paille. Le père se jeta alors par la fenêtre, sachant pertinemment qu’il ne pourrait battre le colosse, afin de détourner l’attention sur lui et non la cachette qui abritait sa famille. Le catcheur sortit non pas pour poursuivre le père d’Elwin mais pour s’en prendre à une autre maison. Elwin pensa alors son père sauvé car, le sachant bon coureur, il devait avoir parcouru plus d’une centaine de mètre dans la plaine derrière la maison. Plus le temps passait et plus Elwin savait que son père s’en était sorti.

Pourtant, il se trompait. Quelques minutes après la sortie héroïque du père de famille, Elwin entendit un coup de feu. Il vit par le soupirail un sniper posté sur le toit de la maison d’en face, une volute de fumée s’échappant de son fusil, son regard glacial tourné vers la plaine.
Quand les pirates furent partis, Elwin couru vers la plaine derrière la maison pour découvrir, mortifié, le cadavre de son père … La base de la marine avait été mis à sac, la moitié du village décimé , le château avait été détruit en partie et Elwin creusait avec sa mère le trou qui accueillerait son père dont les dernières paroles ne furent qu’un sourire adressé à Elwin comme pour dire « tout ira bien ».

Mais tout n’irait pas bien… Quand les hommes qui se firent appelés « Révolutionnaires » débarquèrent, tout le monde les vit presque comme des héros. En effet, le tyran avait réclamé un impôt exceptionnel pour réparer les dégâts, prenant bien sur pour lui-même un bénéfice non négligeable ; tout le village voulait sa mort. Celle-ci fut offerte au peuple par les révolutionnaires qui repartirent aussitôt sur leur navire avant que les renforts de la marine n’arrivent. Pourtant, ils commirent un acte que Elwin n’oublia jamais, autant parce que c’était un acte atroce que parce qu’il n’en comprenait toujours pas la raison.
La mère d’Elwin à moitié morte de chagrin couru vers les révolutionnaires pour leur demander se qu’il comptait faire pour le village. Dans son malheur, elle s’agrippa à la manche du manteau d’un homme encapuchonné qu’elle déchira accidentellement laissant apparaître un bras tatoué. La malheureuse ne reçu alors en réponse qu’une insulte et une balle dans la tête sous les yeux effarés de son fils. Les hommes paniqués coururent alors vers le bateau pour fuir au plus vite, craignant peut-être le courroux d’un enfant âgé de treize ans.

Depuis ce jour, Elwin porte une haine inimaginable contre les pirates et les révolutionnaires.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Dernière édition par Elwin le Mer 23 Oct 2013 12:06, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la vie d'un soldat de la marine
MessagePosté: Lun 21 Oct 2013 19:49 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Avr 2013
Messages: 135
Bonjour ou bonsoir, je e suis pas très bon pour la critique donc ne t'attend pas à une critique à la "Enitu". J'ai bien le prologue qui est... un peu sanglant(interdit au - de 18 ans. je rigole). La lecture est bien fluide, la descrition est riche et l'histoire risque d'être prometteuse, surtout si on suis un marine. Car avec une histoire dans la marine, l'égal à une prime c'est le grade, mais ça veut aussi rien dire sur la puissance, donc je me demande comment tu vas traiter ça. Et voici quelque questions:
- Tu est arrivé à quel niveau de l'histoire de One Piece?
- Elwin aura-t-il un fruit du démon et quel sera son style de combat?

A une autre fois( je l'espère)

PS: j'écris ce message sur ma 3DS.

_________________
"Si je ne veux pas le manger, je ne vais pas le tuer. Si je le tue, je vais le manger! C'est ma règle!" Toriko
Mes fanfic:One Piece http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10171&hilit=tales+of+gin
Toriko http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10098&hilit=les+nouveaux+gourmet+hunters
Collaboration avec Porito: http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10340
Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la vie d'un soldat de la marine
MessagePosté: Mar 22 Oct 2013 10:56 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Merci pour ton commentaire! =)
Pour répondre à tes questions, j'ai lu tous les scans de One Piece jusqu'à présent et donc je vais ESSAYER d'éviter le maximum d'incohérences par rapport à l'histoire originale en écrivant cette fiction.
Le style de combat d'Elwin sera au départ celui d'un soldat de la Marine (avec quelques particularités mais j'en dit pas plus) . Je préfère garder le voile sur la question du fruit du démon car j'hésite encore à en offrir un à Elwin.
Dans l'évolution du personnage je compte mettre en avant tous les avantages que peut offrir la Marine et le Gouvernement Mondial à un soldat déterminé. Mon but est de faire d'Elwin un fier (et puissant) soldat de la Marine comme l'imaginerait Garp!

Pour revenir au prologue, j'aimerais contextualiser ce que j'ai écrit précédemment: le village d'Elwin a été attaqué par Barbe Noire peu avant son arrivé sur Jaya, en gros les parents d'Elwin meurent un mois avant que Luffy ne s'embarque pour Skypiea, Elwin a alors 16 ans. L'action de la fic' débute à l'approche du dix-huitième anniversaire d'Elwin.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la vie d'un soldat de la marine
MessagePosté: Mar 22 Oct 2013 19:32 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Voilà le premier chapitre! Pas encore beaucoup d'action mais ça viendra par la suite ;) J'espère que ça vous plaira, j'ai préféré diviser ce que j'ai écrit en deux chapitre pour éviter que ça fasse trop long.

Chapitre 1: La nouvelle recrue:

L’homme courait à toute allure dans la rue principale du village, les bras chargés de la caisse de l’auberge qu’il venait de braquer. Tous les gens s’écartaient sur son passage de peur d’être renversé. Le voleur était déjà presque sorti du village et se dirigeait vers la forêt où il comptait se mettre à l’abri, lui et son butin quand il sentit une effroyable douleur lui traverser la cheville. Il s’écroula, répandant ainsi par terre les dix mille Berry que contenait la caisse. Un couteau venait de lui lacérer la partie basse du mollet.

Quarante mètres plus loin, un soldat de la Marine s’avançait vers le hors-la-loi étalé par terre. Le soldat était habillé de l’uniforme traditionnel de la Marine : un pantalon de toile bleu marine, une chemise blanche sans manches, un foulard bleu noué autour du coup et une casquette arborant fièrement le mot « Marine », le tout flambant neuf. Cette même casquette était visée sur une tête aux cheveux d’un noir très sombre ; les yeux du soldat étaient couleur havane (une couleur marron laissant parfois apparaître des teintes rouges) ne traduisaient que du mépris pour le voleur. Son visage était ferme mais laissa tout de même échapper un petit sourire quand il se baissa pour ramasser son arme et chuchoter à l’oreille du brigand :

-Tu sais, il y a deux choses qui filent droit dans l’univers : la justice et mon couteau. Si tu désobéis à la première la seconde te rattrapera.

-Je croyais que la base de la marine de cette île ne contenait que des fainéants ! Réprima le bandit dans une grimace de douleur.

Elwin répondit avec un sourire :

-Je me suis engagé ce matin.

Du haut de ses deux mètre le brigand faisait environ une tête de plus qu’ Elwin et aurait été plutôt impressionnant si son pied droit était en état de marche et ses mains libres des menottes qui les entravaient. C’est dans ce piteux état que le hors-la-loi vit la porte de sa cellule se refermer. Le geôlier se retourna vers Elwin :

-C’est ta première arrestation officielle, Elwin ! Tu n’as plus besoin de nous filer un coup d’main en tant que civil puisque t' es des notre maintenant !

-C’est vrai Bill. Mais tu sais, tout ce menu fretin ne m’intéresse pas, je veux stopper l’équipage de Barbe Noire et retrouver les Révolutionnaires qui ont tué mes parents. Si je dois arrêter tous les criminels de ce monde pour y arriver je le ferais…

-Tu devrais te calmer. Il y a des types qui sont surpuissants dans ce monde et ce n’est pas en lançant des couteaux que tu les arrêteras !

-Alors je deviendrai plus fort pour stopper toute cette vermine ! Lança Elwin. J’ai appris que le pirate au chapeau de paille recrutait de nouveaux membres sur Sabaody ; de nouveaux problèmes en perspective ? Ajouta Elwin avec une pointe d’amusement dans la voix.

-Oui ! J’ai hâte de lire les journaux des prochains mois ! Au fait Elwin, le commandant veut te voir.

Depuis deux ans qu’il s’entrainait Elwin avait rendu quelques services à la base de la marine qui depuis la mort du tyran, exerçait une protection sur l’île ; les citoyens ne payait en échange qu’un impôt raisonnable en échange de la protection des soldats. Le nouveau commandant était une vieille femme du nom de Norya, une personne sévère mais bienveillante qui exerçait son influence de la façon la plus juste possible. Tout le monde l’admirait beaucoup. Quand Elwin frappa à la porte de son bureau il ignorait tout de ce qui l’attendait :

-Entrez ! Fit la voix autoritaire du commandant

Elwin referma la porte derrière lui et fit le salut traditionnel de la Marine.

-J’ai entendu dire que vous avez déjà capturé un bandit, vous ne chômez pas vous les jeunes. Dit négligemment la vieille commandante en finissant de classer des papiers.

-Il s’était emparé de la caisse de l’auberge, je m’y rendais pour ma pause déjeuner quand je l’ai vu s’enfuir vers la foret.

-Vous me ferez votre rapport plus tard. Je vous aie convoqué pour parler de vous.

-De moi ?! Fit Elwin visiblement surpris.

-Oui de vous. Répliqua sèchement le commandant. Vous me semblez différent de la plupart des nouveaux soldats qui rejoignent la Marine, la plupart ne témoignent que peu d’intérêts à leur fonction alors que ce qui pourrait ressemblait à du zèle chez vous me semble être davantage une façon de vivre.

-Si vous voulez dire que j’arrête les criminels plus par devoir que par ambition alors vous avez tout à fait raison. Mais je ne vous cache pas que j’espère rapidement devenir plus fort pour pouvoir mieux servir la Marine.

-Nous y voilà ! Lança la commandante. Je ne vais pas vous mentir. Votre niveau dépasse largement celui des soldats de cette base. Il ne se passe que peu d’incident sur cette île et la plupart sont commis par des bandits sans intérêts. J’aimerais voir votre potentiel s’exprimer autrement…

-Comment ?! Fit Elwin qui sentait que son avenir allait se jouer sur sa réponse.

-Des pirates se sont emparés d’une petite île non loin d’ici. Ils demandent une rançon en échange de la population qu’ils ont séquestré en haut d’une tour. Selon nos informations ils ne semblent pas plus forts que les brigands de cette île mais je ne peux vous le garantir. Si vous remplissez cette mission, votre session d’entrainement ne commencera pas ici mais au quartier général de la Marine, vous serez sous la tutelle de l’ex vice-amiral Garp.
C’était inespéré ! Les nouvelles recrues qui avait la chance d’être formé par Garp étaient beaucoup moins nombreuses depuis sa démission du poste de vive amiral ; il ne formait que l’élite des recrues seulement sous recommandation d’un officier supérieur de la Marine. Le meilleur moyen de grimper au plus vite les échelons.

-J’accepte !

-Je n’en attendais pas moins ! S’enthousiasma la vieille femme, un sourire mystérieux au coin des lèvres. Un navire vous attend sur le port.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Mer 23 Oct 2013 16:07 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 98
Localisation: Les profondeurs des internets, le cimetière des memes
C'est une Fanfic intéressante que tu nous as écris . J'aime beaucoup le fait que c'est un jeune marine avec énormément de potentiel avec un idéal démesuré ( vaincre tous les pirates / brigands / voleurs du monde ) .
La petite référence du retour de l'équipage au chapeau de paille m'a bien fait bien plaisir .J'aime aussi beaucoup que le héros cherche n'importe quel opportunités pour monter en grade et ainsi devenir plus fort .
Je t'encourage vivement à continuer car la rencontre du héros et de Garp devra t-être sûrement énorme . :garpoh:

Je viens moi aussi de commencer une fic qui s'appelle la bataille du vent , si tu veux , tu peut y jeter un œil ( elle se passe après l'arc sur l'île des Hommes Poissons mais ne tient pas en compte celui de Punk Hasard ) .

_________________
"Il n'y a ni paradis ni enfer . Quoi qu'ils aient fait de leur vivant , tous les morts vont au même endroit .
La mort est la même pour tous ." - Ryûk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Ven 25 Oct 2013 12:44 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Voici le Chapitre 2! Elwin combat pour la première fois contre un adversaire plus redoutable que les bandits/pirates de base. J'espère que ça vous plaira car j'ai encore jamais écrit de description de baston auparavant ^^
Merci pour les commentaires ça fait toujours plaisir!
Sur ce Bonne lecture!

Chapitre 2: Du sang sur l'île aux otages

Elwin s’embarqua dans le milieu de l’après-midi pour l’île aux otages. Le trajet durait depuis environ une heure quand le navire s’arrêta au large d’une petite crique. De là, on pouvait apercevoir la tour qui retenait les otages civils ; elle se situait derrière une colline boisée. Le capitaine du navire mis une chaloupe à la mer et fit signe à Elwin de descendre. Il savait que cette mission avait pour but de tester ses compétences mais le fait de se rendre seul sur une île infesté de pirates inconnus n’avait rien de rassurant. C’est en ramant vers la crique qu’Elwin échafauda son plan d’approche. Il était seul contre une horde de pirates dont il ignorait les vraies compétences ; il valait mieux attendre la nuit pour agir par surprise.
Elwin tira parti de la forêt poussant sur la colline qui surplombait le village pour faire des repérages sans risque d’être repéré : une tour d’environ cinq étages se situait au milieu du village environ deux cent mètres en face de lui, il pouvait apercevoir des groupes de pirates disséminés hors ou dans les maisons autour de la tour. Ils devaient être une cinquantaine dans le village sans compter ceux qui devaient se trouver dans le lieu où étaient retenus les villageois : la tour. Il allait devoir utiliser tout son talent ce coup ci !

Contrairement à ce que pensait Bill, le geôlier de la base, et la plupart des habitants de son île natale, le talent d’Elwin ne se limitait pas à lancer de simples couteaux. Quand les parents d’Elwin moururent l’un après l’autre, le choc fut si violent que le pouvoir que les connaisseurs appellent « Haki » se réveilla en lui. Cette capacité fut très difficile à maitriser au début, d’autant qu’il n’avait pas de guide pour l’aider et qu’il n’en avait parlé à personne. Seule sa haine avait été un moteur pour lui permettre de cultiver cette capacité nouvelle. Petit à petit, il pu moduler l’écoute des « voix » des personnes autour de lui qui lui donnait au départ des maux de têtes insupportables. Mais le plus intéressant était qu’il pouvait, en y pensant très fort, enfermer toute sa colère dans ses couteaux, ce qui lui permettait entre autre de briser des rochers d’un seul lancer comme s’ils avaient été en verre. Elwin ne se servait du Haki que pour repérer les brigands qui commettaient des délits dans le village préférant éviter de leur arracher un membre avec son arme de prédilection ce qui aurait trop attiré l’attention sur lui. Il se souvenait que la première fois, -l’instant de survie aidant- il avait réussi à tuer un ours sauvage d’un seul lancer. Et aujourd’hui c’était le tour des pirates de cette île. Elwin sortit de son sac-à-dos une douzaine de petits couteaux de lancer et souri : il adorait utiliser ces armes.

La nuit tomba rapidement, il faisait si sombre que les pirates se regroupaient en petits groupes autour de la tour sans oublier de surveiller le port. S’il voyait un bateau de la Marine approcher il se réfugiaient aussitôt dans la tour où ils seraient très difficile de les capturer. Mais Elwin était venu à bord d’un navire de transport qui s’était arrêté suffisamment loin pour lui permettre de ne pas se faire repérer. En fin d’après midi, il avait déjà éliminé un groupe de pirates le gardait le sommet de la colline ; cela acheva de le convaincre qu’il ne rencontrait pas de grande résistance de la part de ces vauriens. Quand Elwin descendit dans le village il élimina en une poignée de seconde le premier groupe de criminels, son Haki de l’observation lui permettait de savoir si les pirates des autres groupes réagissaient. Après avoir récupéré ses couteaux sur les cadavres encore chauds des « cibles », Elwin fit de même avec tous les autres groupes y compris celui gardant le port, par mesure de sécurité. Le commandant avait raison les pirates de cette île ne valaient pas mieux que les simples brigands qu’il avait l’habitude d’arrêter, il saisi un escargophone dans son sac pour prévenir le QG que la voie était libre mais se ravisa au dernier moment : il restait sans doute des pirates dans la tour…

Grâce au Haki de l’observation Elwin su qu’il n’y avait personne qui gardait le rez-de-chaussée mais il détectait de présences plus marqués que celle des groupes précédant dans les étages supérieurs. A vrai dire, si tout le village était retenu en otage, tous les étages de la tour devaient servir à les séquestrer. Il se glissa furtivement dans les escaliers de pierre qu’il monta silencieusement. Une voix sinistre se fit entendre :

-Je commence à avoir soif…

-Chef je sais que vos rations sont épuisés mais vous savez qu’il vaut mieux éviter s’en prendre aux otages, il en va de la rançon finale !
L’escalier se terminait, Elwin jeta un coup d’œil furtif à la scène qui se déroulait à l’étage. Un homme au corps filiforme, à la peau pâle et aux longs cheveux noirs et gras était en train de parler avec un homme en tenue de pirate qui commençait à montrer des signes de panique dans la voix. L’homme aux cheveux noirs semblait être le chef et son visage de dément fixait de plus en plus attentivement son interlocuteur.

-C’est que je commence à avoir vraiment soif et je suis certain que ton sang fera parfaitement l’affaire…

-Capitaine… Vous n’allez tout de même pas…. AAAARRRRGGHHHHH !!!

Un éclair noir s’était jeté sur le pauvre pirate. L’action s’était déroulé si rapidement qu’ Elwin n’avait pas eu le temps de voir se qui s’était réellement passé.
L’homme avait été projeté derrière une rangée de tonneaux et le capitaine qui était assis nonchalamment deux mètres devant lui avait disparu. Quelques secondes plus tard, le pirate aux yeux de dément se redressa de derrière les tonneaux, du sang étalé sur tout le visage.

-Ça va mieux… dit il en se léchant les babines avec sa langue. Mais si ça continue comme ça je devrais me rassasier avec un otage. J’espère que ton sang est frais gamin.
Ainsi, Elwin avait été repéré. Il sortit de sa cachette : une rangée de tonneaux proche de l’escalier, parallèle à celle où le pirate avait tué son compagnon.

-Où est le groupe d’otages ? demanda Elwin.

-Tu veux dire le frigo ? Il est à l’étage supérieur. J’irai sans doute me servir après t’avoir siphonné entièrement.
L’homme avait prononcé cette phrase en léchant ses doigts encore couvert de sang. Elwin sentit un mélange de peur et d’excitation lui parcourir le corps.

-Qui êtes vous ? demanda Elwin essayant de rassembler ses esprits après la scène à laquelle il avait assisté.
Le pirate soupira :

-Je suppose que je dois bien une présentation à mon futur quatre-heure… Je m’appelle Hiru Dinea. Je suis le capitaine des pirates suceur de sang. J’ai mangé le Rïchi Rïchi Fruit, un fruit du démon de type Zoan qui fait de moi un homme-sangsue. Comme je pense te tuer et te boire plus tard tu as le droit de te présenter en retour.

-Sache seulement que je me nomme Elwin, le soldat qui adore se débarrasser des pourritures de ton espèce.

Sur ces mots Elwin avait balancé un long couteau en direction du cœur de Hiru qui le transperça de part en part. Le capitaine des pirates suceurs de sang s’écroula, Elwin sourit. « Déjà fini » pensa t-il de façon presque désabusée. Il s’approcha du cadavre du pirate qui étonnamment se releva à une vitesse prodigieuse et sauta au coup d’Elwin où il planta une multitude de petites dents. Elwin fut surpris mais n’était pas décidé à se laisser faire ainsi. Bien qu’étant projeté à terre il rassembla ses forces, plia les genoux et repoussa à l’autre bout de la pièce le pirate qui ressemblait alors à un gros serpent noir mais avec membres humains de la même couleur. Elwin se releva aussitôt. Hiru n’avait fait que planter ses dents dans le coup d’Elwin afin de le tuer mais n’avait pas réussi à toucher d’artères vitales, protégées en partie par ses vêtements. L’homme-sangsue repris forme humaine.

-Je sens que je vais bien m’amuser avec toi ! dit-il en caressant ses lèvres avec sa langue.

-Comment as-tu pu survivre à mon attaque ?! Je t’ai transpercé le cœur !

-L’avantage d’être un homme-sangsue c’est qu’en plus de pouvoir me régénérer grâce au sang que j’ai absorbé, je dispose de deux cœurs !
En effet, Hiru Dinea n’avait sur le torse, à l’endroit où Elwin l’avait touché, plus qu’une petite éraflure comme si on l’eu juste piqué avec un canif.

-Mais tu étais pourtant sous ta forme humaine quand j’ai lancé mon arme !

- Il y a longtemps que je n’adopte plus ma forme humaine ! dit Hiru en riant. Cela me permet de toujours surprendre les adversaires qui croient m’avoir eu par surprise car j’ai en permanence deux cœurs et une faculté de régénération hors-normes ! Le seul inconvénient est que… j’ai toujours soif…

Il avait prononcé ses mots en jetant sur Elwin un regard encore plus dément et avide que les autres fois, suite à quoi il s’était de nouveau jeter sur lui avec une vitesse étonnante. Elwin pensa que sa forme humaine demeurait de base très rapide avant qu’il ingurgite son fruit. Combiner des attributs de vélocité avec les capacités d’un animal mou et suceur de sang était, aux yeux d’Elwin, plutôt intéressant.
La jeune recrue évita de justesse l’homme-sangsue qui s’était littéralement jeté sur lui. Saisissant un couteau dans chaque main il les jeta sur son ennemi, le transperçant à nouveau de part en part. Hiru se retrouva de nouveau à terre mais cette fois Elwin ne ferait pas l’erreur de s’approcher. Le pirate se releva rapidement. Sa chemise à manches longues, noire à l’origine, était maintenant trouée et tachée de sang. Ses plaies s’étaient refermées mais laissaient davantage de marques que précédemment : les réserves de sang d’Hiru commençaient à s’épuiser !

-Finalement tu es plutôt coriace gamin… haleta la sangsue humaine.

N’écoutant pas, Elwin saisi de nouveau deux couteaux et les lançât de sorte que, aussi rapide que soit Hiru, il ne pouvait les éviter. Mais ce dernier avait encore plus d’un tour dans son sac ; il se transforma tout simplement en sangsue et s’écrasa sur le sol laissant les deux lames finir leur course dans le mur. Elwin avait perdu de vu son adversaire, la pièce était assez grande et accueillait plusieurs tonneaux, un petit être pouvait donc s’y cacher aisément mais, grâce au Haki de l’observation il su que la sangsue se dirigeait vers… le cadavre du pirate. C’était trop tard. Hiru avait déjà du boire se qu’il restait de sang dans le corps sans vie de compagnon. Il se releva, sans aucunes traces sur le torse. Elwin qui pensait avoir le pirate à l’usure devina que ses réserves de couteaux allaient tomber plus vite à sec que les réserves de sang du pirate-sangsue.
Revitalisé, Hiru Dinea se jeta sur Elwin qui esquivait de peu à chaque fois les attaques du pirate. Ils parcoururent ainsi la pièce de long en large de cette manière si bien qu’à la fin, la moitié des tonneaux avait été détruite. Ils auraient pu continuer encore longtemps si Hiru, profitant sans doute d’un début de fatigue d’Elwin, ne s’était pas collé à lui grâce à ses membres-ventouses. Cette fois ci, le pirate planta ses dents dans le bras d’Elwin et commença à lui siphonner son sang. Elwin sentit peu à peu son liquide vital qui s’échappait de son corps, rassemblant ses dernières forces il asséna un coup de poing renforcé au Haki au buveur de sang qui atterrit quelques mètres plus loin, brisant quelques tonneaux au passage. Elwin se releva, il avait la tête qui tournait, le pirate avait du lui boire un peu plus de deux litres de sang en seulement quelques secondes. Hiru se releva aussi, peut être un peu plus rapidement qu’Elwin.

-Ton sang n’est pas mauvais gamin ! Je sens que j’ai repris des forces.

Hiru avait le regard encore plus fou qu’avant. Il semblait surexcité et commençait à charger en direction d’Elwin pour un ultime assaut. Quand il bondit, Elwin s’écroula par terre au même moment, surprenant alors le pirate qui s’approchant du corps inanimé d’Elwin, un sourire démesuré aux lèvres, voulu se rafraichir après un combat acharné. Il se pencha au dessus du corps du jeune marine pour mordre directement son cœur, là où il savait que sang était le meilleur. Sa bouche se transforma en une énorme gueule de sangsue à l’intérieur de laquelle on pouvait apercevoir plusieurs rangées de petites dents : un véritable aspirateur à sang ! Hiru se pencha tout doucement savourant sa victoire et les prémices de la succulente boisson qu’il s’apprêtait à déguster : le sang de ce jeune soldat était vraiment délicieux voir addictif…
C’est à ce moment qu’Elwin ouvrit les yeux et planta un petit couteau dans l’œil du pirate qui hurla à la mort, du sang coulant abondamment de la plaie ainsi crée.

-Tu as peut être deux cœurs mais tu n’as qu’un cerveau à ce que je sache. Dit faiblement Elwin. Je trouve pitoyable que tu te sois fait avoir par la même ruse que tu as utilisée contre moi…

Hiru retira la lame qui était enfoncée dans son crâne. Utilisant sous les yeux effarés d’Elwin les réserves de sang qu’il avait subtilisé sur la nouvelle recrue de la Marine pour se régénérer de façon affolante. Son œil était bel et bien crevé mais la plaie ne saignait plus.

-Je commence à en avoir marre de toi sale ordure increvable ! hurla Elwin qui était exténué.

Hiru sourit. Ce gamin lui avait coûté son œil gauche mais à présent il tenait à peine sur ses jambes. Il était temps d’en finir, cette ultime régénération lui avait coûté ses dernières forces. Il recula de façon à prendre de l’élan pour sauter sur Elwin.

-Lotus Mortel… dit lentement Elwin la tête baissée quand Hiru bondit.

Elwin puisa au fond de lui-même, dans sa rage infinie contre les pirates, pour lancer son coup le plus puissant : le Lotus Mortel. Cette technique qu’il avait eu du mal à mettre au point consistait à lancer plusieurs couteaux à la suite sur une ou plusieurs cibles infligeant ainsi un maximum de dégâts. Et si quelqu’un eu assisté à la scène il aurait pu raconter à quel point l’homme-sangsue avait souffert. Neuf couteaux lancés dans un intervalle de temps très court, à peine deux secondes, le temps qu’avait mis Hiru pour charger avant se retrouver transpercer neuf fois à l’emplacement de son cœur d’homme et à l’endroit de son cœur de sangsue…
Elwin s’écroula, épuisé.

Quand petit à petit ses yeux s’ouvrirent. Il discerna d’abord ce qui semblait être un plafond de bois puis il vit des visages au regard inquiet et rassuré à la fois se poser sur lui. Quand le combat contre Hiru fut terminé les villageois qui n’entendaient plus de bruits, estimèrent qu’il était temps d’enfoncer la porte qui les retenaient prisonniers et de descendre voir ce qui se passait, au pire ils découvraient le capitaine des pirates suffisamment affaibli pour être tuable à main nues. Un pari toutefois risqué mais qui s’était avéré payant, aussi bien pour eux que pour Elwin. Découvrant le corps inanimé du jeune soldat, ils avaient tout naturellement pris soin de celui qui leur avait offert la liberté. Deux jours plus tard, Elwin avait rouvert les yeux, les otages étaient libres : sa mission était terminée.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Ven 25 Oct 2013 13:30 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 98
Localisation: Les profondeurs des internets, le cimetière des memes
Excellent ! :baggyvictory: Tu as vraiment une écriture addictive !

Le pouvoir de Hiru est vraiment l'un des plus original que j'ai vus . Ses techniques sont vraiment très bien élaborées et puis ne t'inquiète pas , les descriptions de tes combats sont agréables et il est facile de ce les imaginé . Je me croyais réellement dans la tour pendant le combat .
Toutefois , il me semble que la sangsue est un animal aquatique donc petite incohérence sur ce point là mais cela ne dérange pas durant la lecture ( ce n'est qu'un détail ) .
Sinon , concernant la syntaxe , pense à mettre des virgules car si on lirait ton texte à l'oral , cela serait assez étrange .
Je trouve intéressant la façon dont Elwin apprend le haki grâce à sa haine , cela permet d'accentuer le coté sombre du personnage pour mettre en avance sa vengeance personnelle .
Je vais me répéter mais encore une fois , excellent chapitre . J'ai hâte de voir comment tu vas continuer à développé le personnage .
Le chapitre 3 de ma fic vient de sortir , si tu peux y jeter un œil et laissez un commentaire .

Bonne continuation !

_________________
"Il n'y a ni paradis ni enfer . Quoi qu'ils aient fait de leur vivant , tous les morts vont au même endroit .
La mort est la même pour tous ." - Ryûk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Ven 1 Nov 2013 00:49 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Merci de ton commentaire MugiKaze! (c'est fou ce que ça fait plaisir)
Sur ce voici la chapitre 3! Il se passe pas grand chose mais ce sont les prémices du dur entrainement qui attend Elwin. Une petite rencontre avec Garp au passage! :garpoh:

Chapitre 3: Le début du chemin:

-Et il les a tous tués en même temps ?!

La vieille commandante faisait les cent-pas dans son bureau, encore sous le choc de la surprise des résultats d’Elwin. Un soldat, un dossier à la main, tentait de lui faire son rapport.
-Quand on est arrivé sur place tous les pirates gisaient par terre. La rigidité des cadavres montre qu’ils ont tous été tués séparément dans un laps de temps très court ; les blessures indiquent qu’il n’y a pas eu de combat juste une succession d’assassinat, les plus propres que j’ai jamais vus ! Si vous voulez mon avis ce gamin est une machine !

-Quand je l’ai envoyé là bas je ne pensais pas qu’il… -un sourire apparu sur le visage de la commandante- Oh et puis après tout…
La commandante semblait songeuse, elle semblait plongée pour un bout de temps dans ses rêveries, un doigt posé sur la bouche quand elle s’exclama :

-Amenez moi le gamin !

Rentré au village depuis deux jours Elwin avait fini sa convalescence au dispensaire, recevant souvent la visite des villageois qui l’appréciaient beaucoup. Il mangeait une énième boulette de riz quand le sergent chargé de faire le rapport de la mission à sa place entra dans sa chambre.

-Le commandant veut te voir Elwin. Il semblerait que tu ais beaucoup de choses à clarifier avec elle.
Elwin fini son repas en silence et se leva. Une fois son uniforme revêtu il se mit en route pour la base. La commandante Norya l’attendait déjà en faisant des allers-retours sur le seuil, son excitation était palpable.

-Venez dans mon bureau, vite !
Elwin la suivi sans dire un mot, un air à la fois surpris et amusé se lisait sur son visage.

-Au rapport commandant !
La commandante s’assis sur son bureau en se mordant le bout du pouce.

- Parlons-en de votre rapport ! J’aimerais que vous me racontiez tous les détails de votre mission sur l’île.

-Eh bien je ne vois pas ce que je pourrais rajouter. Dit Elwin en se frottant la nuque, l’air gêné. J’ai liquidé tous les pirates et libéré les otages…

-Je suis au courant ! Quand je vous demande des détails je veux savoir comment vous vous y êtes pris ! Le sergent qui s’est rendu sur l’île pour constater les résultats n’en revient pas non plus : les blessures causées par vos lames sont très différentes de ce que vous nous avez habitués en tant que civil ! Vous n’auriez pas des talents cachés par hasard ?
Elwin se tut. La commandante repris toujours plus excitée :

-Je vous parle de Haki ! Dans ma carrière je n’ai vu que peu souvent ce type de blessure et à chaque le responsable était porteur du Haki.

-Je comprends ce que vous voulez dire, j’en ignorais seulement jusqu’à présent les termes. Quand j’ai découvert que j’étais capable de canaliser ma colère dans mes lames j’ai été aussi surpris que vous. Ne sachant pas ce que signifiait ce pouvoir j’ai préféré me taire…

-Vous avez du potentiel Elwin et je sens que la Marine vous aidera à le développer. Ce qui m’embête c’est que je dois passer un nouveau coup d’escargophone au QG pour l’informer de cette aptitude qui ne figurait pas sur votre dossier. Vous pouvez faire vos valises, à la fin de la semaine vous serez en route pour la meilleure formation que l’on puisse donner à nos recrues !


Le navire était en route depuis déjà une semaine, la Marine ne lésinait pas sur les moyens quand il s’agissait de faire venir une recrue prometteuse : un vaisseau de guerre avait été réservé uniquement pour le son voyage. Comme promis le bon déroulement de la mission avait permis à Elwin d’intégrer le prestigieux camp d’entrainement de la Marine sur Marine Ford. Le vice-amiral Garp, un des hommes les plus respectés de la Marine, avait démissionné de son poste suite à la Grande Guerre mais s’occupait encore de la formation des recrues les plus prometteuses. Elwin ne savait pas ce qui l’attendait mais son intuition lui dictait que ce ne serait plus aussi facile qu’avant. Son combat contre Hiru n’avait été que le prologue des nombreuses embuches qui l’attendraient à l’avenir. Après tout son ami Bill, le geôlier de la base avait raison : il allait devoir progresser autrement s’il voulait devenir plus fort ; son extraordinaire aptitude au lancer de couteau devra être reléguée au rang d’accessoire dans sa formidable panoplie d’aptitudes en tant qu’atout majeur de la Marine. Du moins c’est ce qu’il espérait car il avait entendu dire que la plupart des recrues, mêmes parmi les plus prometteuses, abdiquaient face à la rigueur extrême de l’entraînement prodigué par Garp. La seule façon de survivre était une volonté de fer, non, le fer n’était pas assez solide pour décrire la fermeté du courage qu’il fallait pour tenir face à Garp. Pour faire simple il fallait à la recrue une conviction hors-norme, et Elwin l’avait…

Le soleil de midi s’élevait dans le ciel quand Elwin posa le pied sur le quai de Marine Ford, il inspira à plein poumon l’air qu’il allait respirer pendant un long moment. Tout avait été reconstruit et il était difficile d’imaginer que la Grande Guerre s’était déroulé ici. Derrière la ville trônait l’ancien bâtiment qui faisait office de QG il y a deux de cela. Un petit homme vêtu en marine-comme la majeure partie de la population de l’île- vint trouver Elwin dès son arrivé. Il se présenta comme le recruteur et emmena Elwin de l’autre côté de l’île où se situait le centre d’entraînement. Il lui expliqua que la base du G1 lui serait accessible après la présentation générale faite par Garp en personne ! Le centre d’entrainement était un bâtiment circulaire divisé en plusieurs pièces au toit d’ardoise rouge. Dans la cour du centre d’entraînement quatre soldats-deux hommes et deux femmes- attendaient le signal de rassemblement en bavardant, le stress de chacun était palpable : tout le monde ignorait ce qui les attendait. Le recruteur appris à Elwin que la Marine était très regardante au sujet de ses nouvelles recrues et qu’ils leur faillaient nécessairement la recommandation d’un officier supérieur pour postuler. Les gens présent ici étaient donc potentiellement de puissant officiers en devenir et Elwin était le dernier à les avoir rejoins. Le recruteur laissa Elwin avec les autres recrues, le prévenant que l’appel aurait lieu bientôt. La plupart des personnes présentes dans la cour- à l’exception du petit recruteur- devaient avoir environ le même âge qu’Elwin. Un jeune homme au teint halé et aux cheveux bruns interpella aussitôt Elwin :

-Hé le nouveau ! Comment tu t’appelles ?!

-Elwin et toi ?

La jeune recrue qui était assise sur une barre de traction descendit de son perchoir pour venir serrer la main d’Elwin.

-Les autres m’appellent Kamel. Kamel Millan. Si tu veux on peut devenir ami il n’y a pas de concurrence ici qui l’en empêche, on est tous la pour apprendre pas vrai ?

-Ne l’écoute pas ! lança un homme au crâne rasé. On ne sait pas se qu’on nous réserve ici, le mieux c’est encore d’être prudent, on peut tous devenir des adversaires potentiels. Si tu veux savoir mon identité je me nomme Kyn ; je suis ici car le colonel T-Bone à eu la clairvoyance de me recommander après que j’ai tranché devant lui une porte en acier.

-On s’en fout de tes exploits Kyn ! rétorqua Kamel. On est tous ici parce qu’on a un truc en commun : un potentiel qui nous permettra de devenir de puissants soldats. Personnellement, j’ai réussi à battre un homme-poisson vagabond qui semait la terreur sur une île de South Blue, sa prime : 30 000 000 de Berrys !

-Au final tu te vantes aussi gamin ! Ricana une grande fille aux longs cheveux roux. Moi je suis ici car j’ai botté les fesses à une douzaine de freluquets dans ton genre, rien que ça !

-Arrête de charrier Fury ! répondit Kamel en rigolant. On sait tous que tu ne fais pas le poids face à moi ; même Kyn pourrait te battre !

-Hé tu insinue quoi ?! Tiqua Kyn.

-Seulement qu’en termes de puissance un moustique mal réveillé serrait plus à même de défier un des quatre empereurs.
Kamel et Kyn commencèrent à se battre puis Fury se joins à eux. Un nuage de poussière s’éleva bientôt dans la cour. Elwin assistait à la scène bouche bé, la dernière recrue-une jolie fille aux cheveux blonds- assistait au même spectacle, silencieusement. DING ! DONG ! DING ! DONG ! Le bruit d’une cloche s’éleva, signe du rassemblement. Les jeunes recrues cessèrent de se battre et s’alignèrent. Le petit recruteur monta sur une petite tribune de bois qui avait été installé là pour l’occasion. Il tapota son discours sur le pupitre puis dit d’une voix étonnamment forte pour un si petit homme :

-Très chères recrues vous avez été choisies parmi les meilleures de la Marine. Ce recrutement ne se fait qu’une fois tous les deux ans et les élus sont triés sur le volet. La dernière promotion à permis à de jeunes recrues, comme les aujourd’hui respectés Kobby et Hermep, de s’élever dans notre organisation. Il ne tient qu’à vous de prouver que vous pouvez devenir de fier soldats de la Marine. Sur ce je laisse la parole à notre très cher superviseur : Garp, la Poigne de la Marine !
Les recrues regardèrent dans la direction indiquée par le petit homme mais ne virent personne. Etonné et visiblement agacé le recruteur descendit de son podium pour se diriger vers les dortoirs qui se dressaient derrière le centre d’entrainement. Il revint plusieurs grosses minutes plus tard accompagné d’un immense vieillard encore en pyjama, bonnet de nuit et un ours en peluche à la main. Visiblement gêné le petit homme présenta d’une voix perturbé le vice-amiral Garp qui s’exclama en baillant :

-HOOUUUAAAHH ! Salut les jeunes… dit il d’une voix fatigué. Faites moi mille tours de terrain, je veux que tous soit fini quand j’aurai fini ma sieste. Sur ce je retourne me coucher.

Trainant son ours en peluche par terre, Garp retourna vers les dortoirs.

-Vous avez entendu ? Allez au boulot ! Lança le recruteur.
Elwin et les autres recrues se regardèrent étonnés puis sous l’œil du petit homme assis sur son podium, ils se mirent à courir…

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Ven 1 Nov 2013 08:02 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2012
Messages: 422
Localisation: Dans une forêt, écrivant sur la tombe d'un homme mystérieux.
Eh bien, que dire de ta fanfic ? Je l'ai commencé depuis le début, et je dois dire qu'elle a vraiment bien commencée ! Bonne écriture, pas de fautes, et en plus, cette fanfic change car le plus généralement, ce ne sont que des fanfics de pirates ! Tu imagines très bien, enfin bref, vivement le chapitre 4 !

_________________
Image


"C’est peut-être parce que j’ai peur, et qu’il me donne du courage."
Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu, Gandalf.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Ven 1 Nov 2013 13:06 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2010
Messages: 386
Localisation: En train d'être acclamé par une foule en délire!
Alors moi qui suis très dubitatif sur certaine fic qui sortent je me décide enfin à en lire un peu. La tienne en fait donc partie. Et je suis bien content de m y être attarder! Je prend plaisir à lire Ta fanfic! C est simple tu reste sobre sur tes descriptions mais je trouve tout de même qu' on se fond bien dans l histoire donc je ne peux me plaindre (ce qui est un défaut majeur dans certaine fic). J ai de la sympathie pour tes personnages mais (il faut bien un mais) même si c est le début je trouve un peu cru tes personnages, un peu sans fond qui restent très axé dans le schéma typique shonen. Si je peux ddonc te donner un conseil travaille un peu plus tes personnages car certe c est du one pièce mais des personnages bien développer et bien travailler ne peuvent qu' apporter un plus à l histoire.
Sinon c est du bon boulot je suis client :)

_________________
Image

We Will Always Be With You, my Friend


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Sam 2 Nov 2013 01:36 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Tout d'abord merci de vos commentaires (c'est fou ce que ça fait plaisir)! =)
Pour rebondir sur que tu m'a dit Gintoots, c'est vrai que pour l'instant la personnalité des personnages n'est pas encore très marqué mais je bosse dessus et j'espère que ça se verra par la suite (sinon dites le moi ^^)
Comme on approche de la fin des vacances (en ce qui me concerne) je vais avoir beaucoup moins de temps pour écrire mais comme les commentaires sont un bon boost je vais essayer de maintenir le rythme de deux chapitres par semaines!
Sur ce encore merci pour vos commentaires et sur ce en route pour le chapitre 4 où il y a de la baston!

Chapitre 4: Où le niveau des recrues est mis à rude épreuve:

Elwin en était à son 756ème tour de terrain. Ses poumons étaient un feu mais il restait encore un peu moins d’un quart des tours à faire. Comme lui, tous les autres haletaient et transpiraient mais tous les regards traduisaient le refus de l’abandon, le soleil commençait à disparaitre derrière l’horizon. Quelque part dans la base, Garp regardait les recrues en s’empiffrant de petits gâteaux qu’il trempait dans une tasse de thé, un sourire aux lèvres. Les nouvelles recrues ne finirent pas leur course en même temps mais ils la terminèrent tous. Kyn termina le premier puis s’écroula au sol. Il fut talonné par Fury et Kamel qui usèrent de leurs dernières ressources pour éviter de terminer après l’autre : ils finirent en même temps. Elwin et la jolie recrue aux cheveux blonds arrivèrent, enfin s’écroulèrent, peu de temps après. Tous regardaient le ciel où commençaient à apparaitre les étoiles. Un à un ils se relevèrent et se dirigèrent faiblement vers les dortoirs : ce premier exercice les avait lessivé.

-Vous croyez aller où comme ça ?! hurla Garp derrière eux.

Ils se retournèrent, dévoilant chacun leur visage mortifié par la fatigue et l’appréhension.

-Au dortoir ! On a fini de faire ce que vous avez dit ! lança Kamel comme s’il eu oublié à qui il parlait.

-Il me semble vous avoir dit de faire mille tours de terrain avant que je finisse ma sieste. Or pour cela il eu fallu que j’aille me recoucher… Une bonne prise d’informations est essentielle à tout Marine qui se respecte. Je vais me coucher et cette fois c’est la vérité. Refaite moi mille tours de terrains. A de main les jeunes !

Toutes les recrues se regardaient avec de grands yeux étonnés. Personne ne savait quoi faire, du moins personne ne pouvait plus faire quoi que se soit mis à part dormir. Garp était décidément un vieux filou ! On ne savait pas s’il jouait aux abrutis, s’il en était vraiment un ou si tout était calculé dans le but de l’entraînement. Pourtant sans discuter mais avec la rage au ventre, tout le monde se remis à courir : c’était les ordres et ils ne sauraient être contestés.
Bien sur, tout le monde ne pu finir. Kyn s’écroula au 156ème tour et comme l’abandon est une chose très contagieuse, il fut rejoins par Fury au 165ème tour puis par Kamel au 166ème tour. Il ne restait plus qu’Elwin et la fille aux cheveux blonds qui courraient côte à côte dans la pénombre, enjambant les corps de leurs camarades épuisés. Elwin sentait qu’il ne pourrait plus tenir longtemps, il regardait sa camarade qui courrait à côté de lui, visiblement éreinté elle aussi mais déterminé à poursuivre jusqu’au bout. Admiratif, Elwin lui demanda :

- Au fait, je ne t’ai pas demandé ton prénom…
Elwin eu l’impression que prononcé cette phrase lui avait coûté un poumon. La fille tourna pourtant la tête vers lui, elle avait de magnifiques yeux verts qu’Elwin remarquait enfin.

-Taelys… Je m’appelle Taelys…

Elle avait répondu sur le ton de l’épuisement le plus total. Suite à cette réponse Elwin s’écroula par terre, lui-même victime de la fatigue. Il savait qu’elle n’abandonnerait pas avant lui.
Quand il se réveilla il devait être au alentour du milieu de l’après-midi et un gout de poussière désagréable régnait dans sa bouche. Il avait dormis dehors, d’ailleurs tous les autres avaient passé la nuit hors d’un lit. Taelys s’était écroulé quelque mètre plus loin. Quand il se leva il vit les autres assis au centre la cour sur des chaises, des graffitis sur le visage.

-Qu’est ce qui s’est passé ? demanda Elwin. Pourquoi vous avez des dessins sur le visage ?

-Je te signale que toi aussi tu en as ! lança Fury en baissant subitement la tête de honte d’être vu ainsi barbouillé.

-Sérieusement ?! Quelqu’un s’est amusé pendant qu’on dormait ou…

-C’est exactement ça ! Coupa Kyn. Le vieux Garp était en train de dessiner sur le visage de Taelys quand j’ai ouvert les yeux.

-Il nous a tous numéroté dans l’ordre de notre chute puis a essayé de dessiner des fleurs et des moutons sur nous et regardez ce qu’il m’a fait ! Fury écarta ses longs cheveux roux qui lui cachaient le visage dévoilant une moustache, de gros sourcils et une fausse barbe : le tout fait à l’encre.

-C’est joli hein ?! lança jovialement Garp derrière eux. Maintenant que Taelys est réveillé on va pouvoir passer aux choses sérieuses : un tournoi !
En effet Taelys se levait péniblement du sol quand Garp était arrivé. Mais personne ne la regardait avancer vers eux : tous les regards convergeaient vers Garp.

-On va faire des duels. Garp s’était baissé pour faire un dessin sur le sol avec un bâton. Les deux plus faibles vont s’affronter puis sera le tour des deux autres. Les vainqueurs des deux duels s’affronteront. Le gagnant participera à l’ultime épreuve avec une jolie récompense à la clé !

-Ok, si je suis votre logique on sera quatre à ce battre : Kyne contre Fury puis Elwin contre Kamel et les vainqueurs des deux duels s’affronteront mais que faites vous de Taelys ? demanda Kamel.

-La championne du premier round ? Elle est qualifiée d’office pour l’ultime épreuve ! annonça Garp avec un grand sourire.

-Mo-Moi ?! Dit Taelys visiblement aussi surprise que les autres.

-Oui toi ! Allez les jeunes commencez à vous battre. On commence par le premier duel. Les autres attendez.
Puis s’adressant à Taelys :

-Viens ma petite on va s’asseoir sur des chaises et regarder tous ça. Tu aimes les biscuits à la viande ? Non ? Tant mieux !
Tout le monde était abasourdi, seul Garp riait aux éclats devant les mines déconfites des recrues. Il posa deux chaises sur le bord du terrain. Elwin et Kamel durent prendre eux-mêmes leur siège pour s’asseoir. Au milieu du terrain d’entraînement Kyn et Fury se regardaient face-à-face, résolus à gagner ce duel. Le petit recruteur vint s’asseoir auprès d’Elwin quand Kyn dégaina un long sabre et Fury se mit en garde. « L’escrime contre les poings : un combat qui s’annonce passionnant ! » pensa Elwin.

Sans attendre Kyn se jeta vers Fury pour donner un large coup horizontal avec sa lame. Son adversaire sauta en l’air esquivant facilement l’attaque pour lui loger un pied dans la figure d’une rapidité étonnante. Kyn fut projeté quelques pas en arrière, il repris difficilement ses appuis mais se remit en garde ; déjà Fury courait vers lui pour lui asséner un nouveau coup de poing d’une force prodigieuse. Malgré la fatigue cette fille était d’une vitesse étonnante, Kyn était à terre.

-Tu parles beaucoup mais en réalité tu n’en mène pas large ! Je m’attendais à mieux venant de toi. Je suis un peu déçu. Dit-elle sur un ton si mielleux que la frontière avec la moquerie était mince.

Kyn se releva péniblement sans un mot, le regard pétillant de rage. Il leva son sabre derrière sa tête et l’abattit violement sur le sol créant ainsi un gros nuage de poussière. Fury venait à peine d’apercevoir à nouveau son assaillant quand elle esquiva-trop tard- un coup visant la poitrine, un flot de sang jailli, elle tomba à terre.

-Finalement tu as encore de la réserve. Dit-elle se relevant aussitôt et en époussetant son uniforme. Ca n’aurait pas été marrant sinon.

Elle couru vers Kyn qui leva son sabre préparant un coup transversal, une attaque frontale de la part de Fury aurait été dommageable -si ce terme peut correspondre au fait d’être tranché en deux. Pourtant Fury continua sa course, elle accéléra même. Kyn abattit son sabre comme une sentence inévitable mais son adversaire était bien trop rapide, elle esquiva sur le côté par une roulade, eu le temps de dire « Trop prévisible » et asséna un uppercut au jeune bretteur qui décolla du sol puis fut cueilli au niveau du foie par un coup de pied qui l’envoya cinq mètres plus loin. Un sourire de victoire se dessina sur le visage peinturluré de Fury, au loin Garp applaudissait en riant.

-Ah ! Ah ! Bien joué gamine ! J’ai hâte de revoir ça !

Fury eu un sourire satisfait. C’était incroyable ! Malgré la fatigue, Fury était d’une rapidité et d’une agilité étonnante, au point de mettre malgré la fatigue au tapis un bretteur vendu comme talentueux. Le gagnant du prochain duel allait devoir affronter cette diablesse.

Elwin s’avança au centre du terrain et Kamel alla vers son sac dont il sorti une longue chaîne qu’il passa derrière son coup et sous ses bras en tenant fermement les deux bouts dans chaque main. Kyn avait eu raison finalement il était tous des adversaires potentiels mais ce dernier était actuellement en route pour l’infirmerie et Elwin n’avait pas l’intention de faire trop de mal à Kamel ; du moins il allait essayer. Depuis son combat contre Hiru, Elwin avait demandé au cordonnier de lui fabriquer une ceinture où il pourrait ranger ses couteaux, il arborait depuis celle-ci autour des hanches : une magnifique ceinture de cuir noire où étaient rangées neuf lames potentiellement mortelles entre ses mains. C’est aussi depuis ce premier « vrai » combat qu’Elwin avait développé un gout particulier pour les duels, se retrouver face à quelqu’un et se battre, se battre pour le plaisir. Et se plaisir commençait à s’intensifier quand Elwin vit Kamel faire tournoyer ses chaînes, l’adrénaline montait encore quand Kamel lança son premier coup.
Elwin ne maîtrisait pas encore totalement le Haki de l’observation et lire à l’avance la trajectoire des armes de son adversaire était encore laborieux pour lui. Il fut donc fauché par la première attaque de Kamel qui l’envoya au sol mais se releva très vite ; après tout, Elwin savait ce combat gagné d’avance. Mais Kamel n’avait pas décidé de se laisser faire, utilisant la même astuce que Kyn il souleva un nuage de poussières si dense que les deux adversaires ne se voyaient plus. Toutefois, grâce au Haki, Elwin sentait la présence de Kamel et savait exactement où il se trouvait, d’ailleurs il pouvait savoir les gestes que celui-ci faisait même s’il ne distinguait pas le mouvement des chaînes. Pourtant il su qu’en s’allongeant par terre il ne risquait pas de se faire faucher par les deux chaînes qui arrivaient de la droite et de la gauche. Kamel réitéra une nouvelle fois cette pour décroiser ses bras, Elwin ne se releva pas. Quand le nuage retomba, Kamel voyant Elwin allongé par terre le sourire au visage fut piqué au vif et abattit violemment ses deux chaînes au sol à l’endroit où se situait son adversaire. Mais cela faisait une poignée de seconde qu’Elwin avait eu le temps de changer de position. Kamel lança alors une attaque horizontale qui aurait balayé un homme de deux mètre de haut sans problèmes, une chaîne tournoyant à dix centimètres du sol et l’autre à un mètre et demi. C’est donc tout naturellement qu’Elwin se jeta vers l’avant de façon à passer entre les deux armes, il sortit un couteau et avant que le deuxième cycle de balayement arrive, une lame renforcé au Haki avait déjà brisé la chaîne balayant à dix centimètres du sol. Encore accroupi, Elwin brisa la seconde chaîne sous le regard effaré de Kamel.

-Comment t’as fait ça ?!

Profitant de l’effet de surprise Elwin asséna un coup de poing à peine renforcé du Haki de l’armement à Kamel qui quitta le sol pour atterrir deux mètres plus loin. Il se releva plutôt rapidement et rassemblant ses dernières forces et le bout de chaîne qui lui restait il l’abattit sur son opposant. Elwin réussit un bloquer le coup et à attraper l’arme de fer de Kamel qui privé de sa longueur était bien plus inoffensive. Il trancha la moitié de qu’il restait de l’arme de Kamel comme s’il s’agissait de verre et jeta sa lame sur son épaule de façon à le blesser très légèrement. Profitant de nouveau de la surprise Elwin honora Kamel d’un crochet du gauche qui mit fin au combat, ayant déjà puisé dans ses dernières ressources pour se battre, Kamel n’eu plus la force de se relever. Garp applaudit de nouveau même si cette apparente jovialité semblait dissimuler une pointe de surprise.

-Nous avons donc notre vainqueur ! Elwin et Fury vous vous affronterez demain, je veux que vous soyez en forme pour assurer pleinement le spectacle. Grym –c’était le nom du petit recruteur qui avait accueilli les recrues- emmène Tapel à l’infirmerie, je pense qu’il a morflé.

-Je crois qu’il s’appelle Kamel… répondit Grym.
Mais Garp ne l’écoutait plus, il était déjà en route pour la base où on attendait son rapport du premier jour des recrues. Les combats avait duré toute la fin de l’après midi et la nuit commençait à tomber. Sans un mot, Elwin, Fury et Taelys se rendirent au dortoir des Marines : une grosse journée les attendait demain.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Jeu 28 Nov 2013 18:28 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
Alors comme dit en mp, je vais commenter ta fic ! Mais très brièvement sans trop aller dans les détails, étant mon 1èr commentaire ici et qu'il n'y a pas trop de défaut notable. Breeef.
C'est un très bon commencement de fanfiction que tu nous ponds là, même si le thème de la vengeance est traité moult fois. J'espère ne pas tomber dans du déjà-vu car à moins que le héro se détourne de son ambition, je ne vois pas trop comment on peu l'éviter. Quoiqu'il en soit, je te fais confiance sur cette partie là. Pour continuer sur le fond, je trouve tes personnages assez attachants et pour l'instant je ne trouves pas qu'il y ait des problèmes de rapport de force.
En se qui concerne la forme, rien à dire. Je n'ai pas vu de faute grave (même tout court) et ton texte est visuellement aéré. Tu as donc tout pour toi !

J'espère que iras loin et que tu n'abandonneras pas ! A une prochaine fois ;)

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Dim 1 Déc 2013 20:39 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Salut à tous mes lecteurs! Voici après une longue période d'absence la suite de ma fic que je n'ai vraiment pas le temps d'écrire depuis la rentrée. Je me suis organisé pour vous poster un chapitre chaque week-end (je sais c'est peu mais je peut pas faire autrement :/ ).
Sur ce voici le chapitre du retour (j'espère qu'il vous plaira).

Chapitre 5 : Fury VS Elwin:
Le temps était frais. Dans la matinée Garp avait cueilli Elwin et Fury dans leur lit et les avaient balancé par la fenêtre, qu’il avait eu la bonté d’ouvrir au préalable. Les deux recrues gisaient dans la poussière du terrain vêtu de leur uniforme qu’ils n’avaient eu ni le courage ni la force d’enlever. Au premier étage du bâtiment-là où se trouvaient les dortoirs- Garp se tenait à la fenêtre un gong à la main qu’il venait de faire résonner.

-Le combat commence les jeunes !

Réveillé par le bruit, Kamel et Taelys se penchèrent eux aussi à la fenêtre pour assister au combat. Dehors, Elwin et Fury se relevaient péniblement et déjà Fury sautait sur Elwin. A califourchon sur lui elle lui asséna un coup de poing, frôlant la tête d’Elwin qui avait esquivé d’un mouvement de la tête grâce au Haki de l’observation. Ses bras n’étant pas immobilisés, Elwin pu infliger à Fury un coup de poing pleinement chargé de Haki dans le ventre ; ce qui la projeta sur le coté. La jeune recrue ne tomba pas à terre, grâce à une roulade acrobatique elle se remit debout très rapidement et repartie au combat. Grâce au Haki de l’observation, Elwin devinait tous les mouvements de Fury mais cette dernière était rapide. Il n’y a rien de plus frustrant que de se prendre un coup qu’on a vu venir mais qu’on n’a pas pu esquiver : Elwin fut cueilli au foie. Les coups de Fury faisaient mal, même très mal… Il cracha plusieurs fois un mélange de sang et de bile avant de se relever ; quelques mètres plus loin Fury l’attendait debout le sourire aux lèvres.

-Tu frappes un peu trop fort pour ton gabarit. Tu as des bases de Haki, nan ?

Elwin ne répondit pas. Le combat commençait à devenir intéressant. Son adversaire connaissait le Haki, il se battait donc à armes égales sur ce plan là. Et en parlant d’armes… Elwin se rendait compte que ses lames étaient restées dans le dortoir puisqu’il ne dormait pas avec. Il n’avait que deux petits couteaux qu’il gardait contre ses deux cuisses « juste au cas où ». Il s’en saisi d’un discrètement en se relevant en passant la main dans un trou qu’il avait fait au fond de ses poches. Il s’était à peine relevé que déjà un éclair orange et blanc filait sur lui. Il l’avait vu venir ; le fauchage du bras aussi mais tout était trop rapide. Le coup dans le ventre l’envoya quelques mètres plus loin. Cette fois il ne faisait plus de cadeaux. De toute façon, il n’avait pas eu besoin d’en faire beaucoup pour finir dans cet état. Son ventre le faisait atrocement souffrir et il avait un gout bizarre dans la bouche : le gout du combat : il adorait ça. Fury venait de se remettre en position quand la lame de quinze centimètres, quelques peu renforcé au Haki, lui fila dessus, inesquivable.

Fury était une grande adepte du Haki de l’armement ; c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’avait remarqué et proposé de venir ici. Son Haki de l’observation était en revanche très faible voir inexistant mais ça elle s’en fichait pas mal. Elle était le genre de personne qui se plaisait à être surprise : ça rajoutait du piment aux combats. Elle avait vu la lame d’Elwin qui filait vers elle mais il était trop tard pour l’éviter ; elle devinait que le trait de métal devait être pleinement chargé au Haki, sans doute moins fort que le sien certes mais tout de même dévastateur. Elle rassembla tout son pouvoir au point d’impact du couteau. Le Haki de l’armement lui permettait de renforcer une partie de son corps : c’était un combat de Haki. La lame d’Elwin était vraiment puissante, l’énergie qui en émanait se ressentait. La pointe lui toucha l’épaule et rencontra le point de résistance du fluide. Normalement, grâce à cette armure de Haki, Fury résistait à tous les projectiles conventionnels.

Mais cette lame n’était pas un projectile conventionnel…

Le métal rentra dans sa chair, rencontra l’os qu’il ne pu percer -car la défense de la cible avait bien amorti sa puissance- et s’arrêta. L’épaule de Fury était en sang, sa tête lui faisait un mal de chien et Elwin s’apprêtait déjà à relancer une dernière lame. Il attendait sa réaction. Hors de question pour elle d’abandonner mais le prochain lancer l’empêcherait de se battre avant au moins un mois ! Qu’importe, elle irait jusqu’au bout. Elle fonça sur Elwin qui l’esquiva sans la moindre peine. La blessure l’avait fait perdre en vitesse et le Haki de l’observation l’empêchait d’avoir le dessus. Elle tituba, se retourna vers son adversaire, son regard était froid : une vraie machine de combat. Elle s’évanoui mais dans la dernière parcelle de conscience qui lui restait, elle sentit une main la rattraper. Quand on a gagné, aucune raison de continuer à se battre. Elwin posa lentement le corps de Fury au sol ; une voix se fit entendre derrière lui :

-Elwin est le vainqueur ! lança Grym qui avait regardé tout le combat.

Derrière le petit homme se trouvait Garp, un sourire mystérieux au coin des lèvres.

-C’est bon les jeunes le tournoi s’arrête là ! s’exclama t-il.

-Comment ?! Mais il reste encore l’ultime épreuve entre Elwin et Taelys ! S’insurgèrent Kyn et Kamel qui avaient assisté à la scène.

-Les supérieurs ont annulé l’épreuve. Répondit Garp.

-Mais pourquoi ?! demandèrent toutes les recrues sauf Taelys.

-Pour l’instant c’est un secret les jeunes ! Vous n’inquiétez pas, vous en saurez la réponse bien assez tôt ! Annonça Garp en riant.

Tout le monde était étonné. L’ultime épreuve annulé, et pour une raison qui semblait obscure. C’est dans cet état de confusion générale que les recrues continuèrent de vaquer à leurs occupations, Kamel et Kyn s’entrainaient, Fury se faisait soigner, Elwin s’exerçait au lancer sans conviction et Taelys restait assise sur le banc, le regard dans le vague. La voyant ainsi esseulée, Elwin s’assit à côté d’elle.

-Tu as l’air songeuse… dit il.

Taelys essaya de sourire mais n’y arriva pas.

-Tu te demande pourquoi les supérieurs ont annulé la dernière épreuve ?

Cette fois Taelys ouvrit la bouche :

-Pas du tout. Je sais pourquoi ils l’ont annulé…

-Et pourquoi s’il te plait ?! Lança t-il sous le coup de la surprise.

-Tu sais Elwin, tout le monde a remarqué que tu étais une recrue prometteuse pour l’avenir de la Marine. A la fin de ton entrainement ici, tu seras capable d’atteindre largement le niveau d’un vice-amiral, voir plus.

-Et ?! C’est gentil de me dire ça mais je ne vois pas le rapport.
Taelys avala sa salive et répondit :

-C’est très simple. Si nous nous battons lors de l’épreuve finale, tu mourras. Sans aucun doute.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Sam 7 Déc 2013 23:33 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 16
Localisation: Dans un arbre en train de méditer sur la meilleure façon de s'ennuyer
Nouveau week-end, nouveau chapitre! J'espère qu'il plaira car je me suis sentit un peu coupable d'avoir posté un chapitre si court la dernière fois. :3
C'est sans doute cool d'être un pirate mais la vie dans la Marine présente aussi quelques avantages...
Voici donc le nouveau chapitre que j'ai pris pas mal de plaisir à écrire!

Chapitre 6: Sixième Style:

Plusieurs semaines s’étaient écoulées. Garp entrainait ses recrues de la façon la plus intensive qui soit ; plus de seize heures par jour les recrues enchainaient différents exercices musculaires : pompes, abdos, tractions et des mouvements si spéciaux qu’il serait impossible de les décrire ici. Quoi qu’il en soit, les progrès étaient palpables. Les visages s’étaient raffermis, les muscles sculptés et la fluidité des gestes de chacun était d’autant plus grande que Garp forçait ses élèves à se mouvoir avec des poids accrochés aux membres. Ils mangeaient des sortes de boulette de riz infâmes qui leur apportaient l’énergie dont il avait besoin, et il en fallait ! Taelys s’entraînait à l’abri des regards ; depuis leur discussion, la jolie blonde s’était isolé du groupe, tout le monde regrettait un peu ce comportement mais étant donné que chacun ne connaissait qu’assez peu Taelys, son absence ne pesait pas trop. D’ailleurs, ils n’avaient pas le temps de s’entendre penser quand Garp leur hurlait de faire 400 pompes sur chaque bras. Le vétéran avait présenté à Elwin un expert du lancer de couteau qui lui apprenait toutes les subtilités de cet art. Après un mois passé en la compagnie de ce nouveau maître, trancher en deux une pomme à cent mètre de distance n’était plus qu’une formalité pour Elwin.

Chacun était devenu redoutable. Fury était capable de défoncer un arbre d’un seul coup de poing sans forcer son talent ; Kyn découpait du titane comme s’il s’agissait de beurre et Kamel développait de nouvelles techniques, toujours plus impressionnantes, avec ses chaînes. Ils étaient parfois sollicités pour capturer des pirates ou des révolutionnaires dont la position était certifiée par les agents de renseignement du gouvernement mondial. Leur efficacité était telle qu’on les avait surnommé : « Le Quatuor Infernal ». Taelys ne se joignait pas à eux, restant à s’entrainer dans son coin (si on considère qu’elle s’entrainait vraiment). Ils venaient juste d’arrêter un équipage d’une valeur de quatre-cent millions de Berry quand Garp les convoqua dès leur retour à Marine Ford. Le vieux sadique les attendait devant l’entrée du bâtiment principal.

-Encore du bon boulot les jeunes ! Il est temps de passer à la vitesse supérieure ! Suivez-moi ! Annonça le vieux avec un sourire narquois.

Ils entrèrent dans le hall de l’ancien QG mais n’eurent pas le temps d’admirer les somptueuses décorations qui avaient été dressé car Garp les conduisit à droite vers un escalier de pierre qui descendait profondément. La descente dura environ trois minutes ; des portraits de pirates ou révolutionnaires célèbres étaient accrochés aux les murs-la plupart n’avait même pas été capturé par la Marine. Ils arrivèrent devant une immense porte gardée par deux grands soldats visiblement formés pour défendre une chose importante. Ces derniers ouvrirent la porte sous la commande de Garp, une marque de respect et de crainte se lisait dans leurs regards. La pièce qui les attendait derrière était assez petite et ne débouchait sur rien ; ils entrèrent tous sans vraiment comprendre ce qui se passait. La grande porte se renferma derrière eux et le sol se mit à trembler : la petite pièce était en fait un ascenseur. Ils s’enfoncèrent encore plus profondément dans les entrailles de la terre quand tout s’arrêta de remuer et une lourde porte, barrée d’une immense barre faite d’un matériau inconnu, se dressa devant eux.

-C’est du granit marin les jeunes. Précisa Garp. Quelqu’un veut s’amuser à essayer d’ouvrir la porte ?

Tous essayèrent mais aucun ne réussi à soulever l’énorme barre au-delà de quelques centimètres. Garp se mit à rire.
-Mouahahahah ! J’adore ce moment ! Allez poussez vous les jeunes !

Tous s’écartèrent pour laisser le vieux marine soulever le volumineux obstacle comme s’il s’agissait d’une banale planche de bois. Pour l’instant, personne n’avait ouvert la bouche, ne pouvant plus se retenir, Kamel lâcha la question qui brulait les lèvres de chacun :

-Où est ce qu’on va ?

-La réponse derrière la porte gamin ! répondit Garp souriant comme jamais.
Ils entrèrent dans une pièce dont le sol était recouvert d’un long tapis, contre le mur du fond un coffre finement sculpté était surmonté de l’écriteau : « Rokushiki ».

Tout le petit groupe s’avança vers le coffre, sauf Garp qui restait en retrait, comme s’il s’agissait d’un trésor inestimable. Et pour cause : chacun avait entendu parler du Rokushiki connu également sous le nom de sixième style, un art de combat dont la maîtrise permettait à son utilisateur de devenir une véritable arme humaine.

-Laissez tombez les jeunes ! Les techniques dans ce coffre sont pas les vraies.

Garp s’était accroupi dans un des angles de la pièce pour soulever le tapis et retirer du sol un coffret assez large fait de granit marin que scellait trois serrures. Il referma la porte derrière lui grâce à une autre barre de granit marin qui se trouvait dans la salle aux coffres. Le Haki de l’observation d’Elwin lui indiquait qu’aucun corps étranger ne les avait suivis. Le « Quatuor Infernal » était tout ouïe face à Garp.

-Comme vous l’aurez compris les techniques du sixième style sont enfermées dans ce coffret. Ca fait des lustres que ces techniques existent et le seul moyen de les apprendre efficacement est de faire partie de l’élite de la Marine. Je vais pas épiloguer les mômes, vous avez fourni un travail impressionnant pour arriver jusqu’ici la solution pour devenir encore plus fort est là dedans.

L’excitation dans la pièce était palpable. Garp reprit :

-Le Rokushiki est l’arme secrète de la Marine. On est les seuls à savoir comment faire pour dévoiler tout le potentiel du corps humain. C’est pourquoi on garde les parchemins ici avec ces normes de sécurités. Quand je sortirai les parchemins vous n’aurez pas le droit d’y toucher ; tachez de retenir ce que vous verrez, de toute façon ce n’est pas très compliqué, ça m’étonne toujours que d’autres n’y ait pas pensé.

Garp ouvrit le coffre grâce à une clef attaché autour de son coup, une autre dissimulé dans un des pieds du coffre-leurre et la dernière dans une brique creuse. En ouvrant le coffre il leur expliqua que les lieux qu’ils avaient traversés depuis qu’ils avaient descendu l’escalier étaient capitonné de granit marin, ce qui à permis à l’endroit d’être préservé des séismes provoqués par Barbe Noire lors de la grande bataille. Quand il eu prononcé ces paroles Garp fondit en larmes, le petit groupe s’approcha pour le consoler afin qu’il insère la dernière clef dans la serrure. Quand il les vit s’approcher, le vieux sentimental se remit aussitôt de ses émotions et ouvrit la dernière serrure comme s’y de rien n’était.
Il leur présenta les parchemins, s’était à peu près ce à quoi ils s’attendaient dans la forme : quelques gravures et du texte explicatif. Le fond les surpris davantage, effectivement ça semblait si évident à la lecture de ces parchemins, le secret du sixième style était plutôt simple à deviner en fait et c’était là toute sa complexité. C’était surtout une question de mental et de forme physique. Garp remis tout à sa place et le petit groupe remonta pour s’essayer à ce nouveau savoir.

Il était conseillé de s’entraîner d’abord au Geppou c’est-à-dire le « pas de lune » qui permettait de se déplacer en l’air grâce à une série de sauts. Une puissance dans les jambes était nécessaire mais il était d’autant plus important d’admettre psychologiquement qu’il était possible de se déplacer librement dans les airs. Les parchemins donnaient de plus certaines consignes dans la posture des jambes à adopter pour bien réussir son « pas de lune ». Chacun se plaça suffisamment espacé pour ne pas être gêné par l’autre. Les premiers essais ne furent que de simples sauts qui se succédèrent par d’autres bonds sur place peu spectaculaires. Ils passèrent une nuit entière à faire des bonds sur place sous l’œil de Taelys qui les observait depuis le dortoir.
Le lendemain matin, le « Quatuor Infernal » était allongé par terre en train de ronfler. Ils furent réveillés à midi par le gong de Garp qui avait décidé d’arrêter de leur donner l’entrainement précédent pour que les recrues se consacrent pleinement à la maitrise du sixième style. Après cette matinée de sommeil Elwin sentait qu’il avait franchi un cap, se reposer lui avait permis de mieux cerner ce que voulais dire le parchemin. Il ferma les yeux, se vida l’esprit et s’imagina faire le « pas de lune » comme s’il avait toujours su le faire. Quand il rouvrit les yeux ils vit Kyn, Fury et Kamel qui continuaient à bondir sur place ; Elwin plaça sa jambe comme le parchemin le lui conseillait et se mit à faire tous les mouvements qu’il s’était imaginé faire. Arrivé au sommet de son saut il recommença à faire ce qui lui avait était conseillé de faire mais avec sa propre approche cette fois, il resauta comme si l’air sous ses pieds était solide et réalisa son premier « pas de lune ». Il fut si surpris de sa réussite qu’il retomba des trois mètres qu’il avait réussi à passer. Ses amis le regardaient avec de grands yeux.

-Comment t’as fait ! lança Kamel presque en l’implorant.

Elwin leur expliqua qu’il suffisait de se concentrer et de s’imaginer en train de faire le Geppou, tout simplement. Chacun essaya comme l’avait conseillé Elwin et après plusieurs minutes à sauter sur place Kamel, Fury puis Kyn réussirent à réaliser leur premier « pas de lune ».

A la fin de la journée le « Quatuor Infernal » se promenait dans les cieux de Marine Ford sous le regard admiratif des soldats et des civils. Pour s’élever plus haut que les mortels, il avait juste fallu changer sa façon de penser.

_________________
"Ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l'ont fait!" -Mark Twain.

Fanfic sur l'histoire d'un soldat de la Marine pas comme les autres! Venez jeter un coup d'oeil et laisser un commentaire ça fait toujours plaisir! :)
Elwin, la Lame de la Marine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Elwin, la Lame de la Marine
MessagePosté: Dim 8 Déc 2013 09:39 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2012
Messages: 422
Localisation: Dans une forêt, écrivant sur la tombe d'un homme mystérieux.
J'ai trouvé ce chapitre 6 palpitant, incroyable !

Bon, tu as fait quelques fautes par-ci par-là. Bon, en tout cas, ce sont sûrement des fautes de frappe.
À part ça, si j'ai bien compris, le coffre renferme le Rokushiki et la ils apprennent le "Pas de Lune" ? Si je comprends bien, le coffre renferme plusieurs techniques du sixième pouvoir ? Sinon, le fond de ta fic est je trouve super ! J'aime bien ton style d'écriture et l'histoire me plaît toujours !

Sur ce, vivement le chapitre 7 !

_________________
Image


"C’est peut-être parce que j’ai peur, et qu’il me donne du courage."
Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu, Gandalf.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com