Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Trouvez-vous ma fic intéressante?
A l’extrême! 5%  5%  [ 1 ]
Oui! 52%  52%  [ 11 ]
Bof Bof. 10%  10%  [ 2 ]
Un peu. 10%  10%  [ 2 ]
Pas du tout... 24%  24%  [ 5 ]
Nombre total de votes : 21
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 20:58 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
2 jours d'écarts entre chapitre O_o ?! C'est un peu court, voir trop, pour un laps de temps. Avance toi dans tes récits et même si tu l'es, environ 5~10 chapitres d'avances, pense à l'avancement de l'histoire. Eclairci les points qui sont encore flou pour toi, pense à de nouveau personnage, prépare des chapitres bonus ou à thèmes mais 2 jours entre deux chapitres c'est vraiement court. Avec un tel écart, normale que peu de personne ont le temps de commenter ta fic.

Pour l'histoire, je préfère attendre un autre moment puisque je suis en pleine cloture du chapitre que je vais poster (et hop, un petit coin pub bien placé), donc ce sera pour la prochaine fois !!

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 22:40 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
Premièrement, le prologue. J'ai été plutôt étonné de lire ces quelques lignes au présent. Même pour un prologue, d'après mon humble avis, tu aurais dû utiliser le passé avec le rapport imparfait - passé simple. Un point qui, dès l'entrée ne donne pas forcément envie de lire la suite. Surtout si on prend en compte la taille minimale de l'introduction et les quelques fautes stupides (ma préférée étant "qui sont été fabriqué"). Bref, un mauvais avant-goût.

Le chapitre 1 et l'entrée en matière ! Déjà une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise nouvelle étant la très mauvaise mise en page du chapitre qui aurait bien besoin d'être aéré (plus la première phrase que tu devrais relire maintenant et corriger). Heureusement, tu remontes avec la suite : la description de Daft D Punk. Il a l'air d'avoir un caractère à lui, il a une "profession", un style à lui. La situation dans laquelle il est présenté nous laisse présager qu'il est en mauvaise posture dès le départ. Et pourtant dans la suite, on comprend que non. Peu après, on a un combat qui fait, avouons-le penser à celui de W7. Encore que ce n'est pas très prononcé. Et là, on regrette le manque de présentation du gros tas de ligne. Le passage avec le vendeur est assez ... irréaliste. En gros il l'encourage à tout faire sauter ... D'un autre côté, il est considéré comme un voleur, mais personne ne s'étonne de le voir travailler dans les docks. La suite fait un peu trop accélérée. Mais j'aime bien Punk en mode Franky !
Bilan de ce premier chapitre tout à fait mitigé. Des points positifs et d'autres, négatifs.

Deuxième chapitre. La même chose que pour le 1. Une (très) bonne description pour le début mais l'énorme paquet de ligne fait mal au coeur. C'est un point à améliorer Absolument pour la suite. Tu introduis ensuite deux nouveaux personnages, des assassins, qui plus est. Problème, Lankfire est totalement taré. Ou alors lui as tu attribué ce tempérament exprès. Au passage on apprend que l'équipage tué par Punk n'est qu'une faction de la team de l'assassin. La suite encore une fois en vitesse éclaire. Prend plus le temps de décrire les évènements ! Et là, je vais me contredire car le duel Miyo vs Lankfire est très décrit. J'en déduis une chose : tu étais tellement pressé d'écrire le passage qui t'intéressait que tu as négligé ceux qui précédaient. La suite, aurait pu être géniale. Mais elle ne l'a pas été car tes mots n'étaient pas forcément les meilleurs que tu aurais pu choisir. Une dernière chose, j'ai fait attention à l'orthographe, pour ce chapitre. J'ai apprécié. C'est l'un de tes points forts, même s'il subsiste des défauts.

Oui ! Oui ! Oui ! Le troisième chapitre commence avec un point positif : amélioration de la présentation de texte ! Autre bon point, la perte du bras de Punk ! J'sais pas pourquoi, mais j'ai aimé et c'est l'essentiel ! Lankfire a battu un vice-amiral ... et sa prime passe à 70 millions ... je pense qu'il y a un soucis là ! Mes avis que la prime aurait dû passée à 300 millions ou plus ! La fin du chapitre quant à elle est correct.
Mon chapitre préféré !

Là je suis d'accord ! La présentation de ce chapitre n'est plus à changer, et tu ne la changeras plus ! J'espère ...
La suite me satisfait grandement ! Tu as dû mangé du lion ce jour là ! La phrase qui me plait est celle du grand-père comme quoi y aurait un sauveur et tout ! Enigmatique. ça me plait ! La suite est tout aussi encourageante, l'histoire de Lavanda, Brucey etc.
Ce chapitre surpasse de loin tous les précédents.

Surprise Minto est une femme ^^ !
Sinon, début du flash-back, il est bon, lui aussi. Sauf sa fin qui est un peu étrange ...

Dernier chapitre avec un début mitigeant. Minto m'a l'air réellement stupide. Avec 1000 soldats, c'est plus que suicidaire de faire ça. Non, je n'aime pas cet acte. C'est plus stupide encore que la rébellion de Kokoyashi contre Arlong. Encore moins de chance de gagner ...
D'ailleurs, elle semble posséder les pouvoirs d'un Fruit, je ne ferais pas d'hypothèse à ce sujet.


Tu l'auras compris, c'est une immense amélioration dont tu as fait preuve en si peu de chapitre. Ton gros point fort, c'est les descriptions de tes personnages. Ton point faible, c'est l'enchaînement trop rapide des actions. J'espère que par la suite tu te reliras davantage quitte à faire paraitre tes chapitres à un rythme plus lent.

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 23:34 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Je vois que tu as commenté chapitres par chapitres. Très bien, je répondrai chapitre par chapitre:

-Le prologue: il est au présent pour la bonne et simple raison que c'est une introduction par rapport à Vegapunk (ou Daft D. punk). En fait tous les chapitres suivants sont un immense flash-back, et il fallait bien faire une différence entre le présent et le passé. pour le présent j'ai utilisé le présent, pour le passé le passé^^

-La présentation du premier chapitre était en effet moche, c'est pour ça qu'a partir du 3eme chapitre je l'ai plus aérée. le reste tu as raison, après coup je me rends compte que c'est bizarre et brouillon. Punk est en quelque sorte le modèle de Franky, une ressemblance, même minime, me semblait nécessaire.

-Deuxième chapitre: Idem que ci-dessus par rapport à la présentation. Lankfire est bel et bien un taré de la pire espèce, un pirate-assassin fou. et par rapport au combat Miyo-lankfire, il ne fait pas un nombre affolant de ligne, je voulait juste introduire les techniques de Miyo. Ensuite les mots sont choisis au feeling, je ne fais pas de recherche poussée à ce sujet. Et puis au moment de l'écriture je suis dans le feu de l'action, et je pense que l'écriture transmet mes émotions. Par rapport à l'orthographe le correcteur Word est mon ami!!

-Chapitre 3. Les explications de la mises en pages sont marquées plus haut. Et Lankfire a certes battu un vice-amiral, et un utilisateur du rokushiki, mais un vice-amiral de North Blue n'a pas le même niveau qu'un vice-amiral du QG!! Et puis personne n'a une prime de 300 000 000 dans une des 4 mers extérieures. Merci quand au fait que c'est ton chapitre préféré (perso il me laissait mitigé comme quoi :/)

-Mdr j'ai mangé du lion! Oui j'avais fait attention à l'introduction du premier arc. Cela permettait aussi d'installer les bases de la suite (histoire de Baryton...). Ah en fait c'est celui-là ton préféré. Ok comme tu veux. Il me plait aussi.

-Il faut bien une femme dans l'équipage!! Il faut respecter aussi un peu la parité dans l'équipage. bon là ça fait 3-1 pour les hommes mais bon ^^ la fin du flash-back consiste en une sorte d'attaque spéciale de Mustang, une sorte d'immense blizzard capable de détruire un île entière. Et comme Drash a mangé le fruit du croco, il a le fruit d'un reptile. Donc il ne peut certes pas manger, mais il peut utiliser le karaté amphibien^^ Donc il final-shot Mustang avec un uppercut aquatique.

-Bah ils ont vraiment envie d'y aller, quelles que soit leurs chances de s'en sortir. C'est expliqué dans le chap d'ailleurs^^ Et ils ont quatre "généraux" d'une puissance exceptionnelle. Et oui elle possède le fruit des plantes, qui ressemble aux attaques de Pipo je sais^^ J'ai oublié de le préciser.

- bien j'essayerais d'améliorer le rythme des actions. merci d'avoir pris le temps de commenter

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Sam 15 Déc 2012 11:23 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2012
Messages: 420
Localisation: Dans une forêt, écrivant sur la tombe d'un homme mystérieux.
De bons chapitres que tu as fait.J'ai bien aimé le prologue.Et dernièrement je n'ai pour l'instant pas vu de fautes d'orthographes.
En tout cas pour tes chapitres,continu comme sa !

_________________
Image


"C’est peut-être parce que j’ai peur, et qu’il me donne du courage."
Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu, Gandalf.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Sam 22 Déc 2012 12:57 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Bijour à toutes et à tous!!! Me revoici pour le 7eme chapitre de l'épopée de Vegapunk. Il est un peu court, j'aurais pu rajouter des choses, mais j'ai préféré faire deux petits chapitres plutôt que un immense. de toutes façons je fais comme je veux ;D.

Chapitre 7 : Duel au sommet !! Drash VS Wiggler !!

Drash suait comme un taureau. Il faisait assez chaud et son combat contre Wiggler le fatiguait énormément. Cela faisait maintenant une dizaine de minutes que le combat avait commencé. Chaque choc entre les deux combattants était d’une violence extrême. Drash n’avait pas encore utilisé son fruit du zoan, et ne comptait l’utiliser qu’en cas d’urgence. De son côté Wiggler ne laissait paraître aucune émotion. Il avait une excellente maîtrise de la lame, et apparemment la sienne était d’une bonne qualité. Au vu de l’aura qui s’en dégageait Drash jugea qu’elle faisait partie des 21 grands sabres. Il rit. Ce n’était pas un novice. Tant mieux, il n’allait pas s’ennuyer. Drash ne douta jamais de sa capacité à battre Wiggler. Il en avait connu des plus puissants, comme adversaires. Le vieux Marine s’élança alors sur Wiggler avec une immense rage.

Il porta quelques estocades agilement et rapidement, mais le colonel résistait encore. Celui-ci profita d’un moment d’inattention de son adversaire pour l’envoyer valser dans un mur d’un coup de pied. Drash crasha du sang en jurant. C’était plus dur que prévu. Wiggler leva son sabre et envoya une attaque à distance sur l’ancien marine qui n’esquiva que de justesse. Soudain le colonel disparut. Drash resta immobile, guettant le moindre signe de son ennemi. C’est ainsi qu’il resta plusieurs minutes immobile, prêtant toute son attention à l’écoute de la zone autour de lui. Mais il n’entendait rien. Il avait tout simplement disparu, même si cela paraissait bizarre. Soudain Drash cria de douleur : l’épée de Wiggler sortait de son ventre. Le colonel se tenait derrière lui, un sourire machiavélique sur le visage. Il avait pris Drash en traître. Il déclara :

-Hahahahaha !!! Tu n’as rien vu venir, n’est-ce pas ??? Je vais te faire une petite confidence : j’ai mangé le Highofruit, qui me permet de faire grandir ou rapetisser mon corps et tous les objets qui l’entourent. Je me suis rapetissé au maximum afin d’atteindre la taille d’un insecte, et tu es tombé dans le piège !! Je te pensais plus avisé, Drash !!!

Celui-ci se dégagea en crachant du sang. Ça allait mal, il saignait trop. Il s’était fait avoir par surprise, et s’en voulait beaucoup. Il serra les dents et se tourna vers son adversaire, Kento à la main. Une lueur de haine brilla dans ses yeux, et il chargea. Wiggler esquiva aisément et rangea son sabre dans son fourreau.

-J’ai quelque chose à te montrer, Drash, dit-il.

Il enfila des gants sur lesquels trois griffes en acier saillaient, à la place des phalanges.

-C’est tout ? ricana Drash. Je ne vois pas la différence, mais si tu y tiens vas-y mets ces foutus gants…

-Tu verras bien leur utilité quand ta tête tombera sur le sol !!!

En souriant il attaqua Drash en effectuant de grands mouvements avec ses griffes. Son agilité et le nombre de ses lames ayant augmentés, Drash avait de plus en plus de mal à résister aux assauts de son adversaires, surtout que sa blessure au ventre la handicapait lourdement. A bout de souffle il s’esquiva quelques mètres plus loin. Alors il eut juste le temps d’esquiver les trois griffes qui se jetaient sur sa tête. Elles lui touchèrent néanmoins au visage. Drash jura : les lames s’étaient allongées. En effet Wiggler se tenait à plusieurs mètres et pourtant il pouvait le toucher.

Pour la première fois Drash ressentit du doute. Cet adversaire n’était pas commun, il le sentait. Il s’étira le bras puis abattit sa dernière carte. Il utilisa son Fruit du Démon et se transforma en crocodile. Sous le regard intéressé de Wiggler, il empoigna son Kento et pendant qu’il faisait tournoyer son arme, il cria « Kento Style : Tornade tranchante » et trancha rapidement Wiggler dans une gerbe de sang. « C’est bon, pensa-t-il, on est à égalité pour la suite du combat maintenant. » Wiggler se releva derrière lui, prêt à en découdre. Drash n’en attendait pas moins. La partie la plus intéressante allait commencer…

----------------------------------------------------------------

Non loin de là, plus loin dans la ville.
Punk et Miyo couraient côte à côte. Ils avaient percé dans les lignes ennemies grâce à Minto qui assurait leurs arrières. Avec plusieurs hommes ils se dirigeaient vers le palais royal, bien décidés à tuer le roi, ou tout du moins à le renverser du trône. Punk avait vu pour la dernière fois Drash alors qu’il était blessé par Wiggler. Il s’inquiétait de l’état du vieil homme. Il l’aurait aidé à battre Wiggler si Miyo ne l’avait pas arrêté. Le plus important était d’aller au palais royal. Soudain une question trotta dans la tête de Miyo : « Comment allaient-t-ils entrer ? » il devait y avoir une porte fortifiée pour garder le palais, ainsi que de nombreux gardes qualifiés d’un autre niveau que les pirates du port. C’est alors que Gut, un lieutenant des révolutionnaires, accourut vers eux et leur tandis une carte.

-C’est la carte de la ville, expliqua-t-il. Le palais est là, et nous on est là. Dirigez-vous vers le sud et vous y serez. Mais c’est pas tout. Il y a un dernier obstacle avant le palais : la porte sacrée de Fath Dur, qui protège la demeure des rois depuis des siècles. Elle est inviolable, le seul moyen de la passer et d’avoir une clé spéciale. E les seules personnes en ayant une sont les cinq gardes royaux, le roi lui-même et le commandant des armées, Apodis. Je vous conseille de rechercher le dernier. Il n’est pas très fort, il a surtout un rôle stratégique. On dit qu’il est au niveau des thermes, à l’est.

-Merci Gut, répondit Punk. On y va tout de suite. Va aider Minto, au port, j’ai l’impression qu’elle a besoin d’aide.

-D’accord, à plus tard !!!

Ils se séparèrent. Punk et Miyo se dirigèrent rapidement vers l’est. Punk eut une idée. Il demanda aux hommes qui les accompagnait de les attendre devant le palais. Il enfila un capuchon et demanda à Miyo de faire de même. Ceci fait, ils coururent vers les thermes. Au bout d’une dizaine de minutes ils rencontrèrent enfin Apodis. Punk fit signe à Miyo de se faire discret. Il rangea son bazooka dans une valise trouvée par terre et marcha vers le commandant des armées. Celui-ci les interpella :

-Arrêtez-vous, ordonna-t-il. Qui êtes-vous, et que faites-vous avec des chaînes ?

Il s’adressait particulièrement à Miyo mais c’est Punk qui répondit.

-On est charpentier, et on est venu ici afin d’acheter du bois précieux, il n’y en a pas à Portgoricos. Mais on ne peut pas faire d’affaire à cause de cette foutue rebellion….

Apodis hocha la tête, convaincu. Soudain plusieurs explosions retentirent au loin.

-Je dois y aller, dit le commandant des armées. Un conseil, éloignez-vous du palais royal, toute personne entrant dans un périmètre de 500 mètre du palais étant considéré comme un rebelle. Ça serait bête que vous soyez capturés pour rien.

Punk et Miyo les saluèrent et Apodis s’éloigna en courant.

-Bon, on a peut-être appris des choses mais franchement à quoi tous ces déguisements riment ?demanda Miyo.

Punk sourit, et sans un mot, il sortit de sa poche une immense clé en or, la clé de la porte de Fath Dur.




Voilà!!! Fin du chapitre 7. N'hésitez pas à commenter et à répondre au sondage.
:Bon clay bizou bizou:

Edit: il sortira vendredi ou samedi prochain.

_________________
Image


Dernière édition par Tohra Gari le Sam 22 Déc 2012 16:09, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Sam 22 Déc 2012 14:47 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2012
Messages: 420
Localisation: Dans une forêt, écrivant sur la tombe d'un homme mystérieux.
Encore un bon chapitre !Un bon duel de Drash VS Wiggler.
Et bonne continuation pour tes chapitres Tohra Gari.
Le prochain sortira quand?

_________________
Image


"C’est peut-être parce que j’ai peur, et qu’il me donne du courage."
Bilbo le Hobbit : un voyage inattendu, Gandalf.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Dim 6 Jan 2013 15:18 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Oyoy!! Nouveau chapitre!!


Chapitre 8: Direction la capitale!!!



La bataille faisait rage sur le port. La moitié des Révolutionnaires avaient été terrassés, ce qui ramenait leur nombre à 500. Les soldats royaux et les pirates, quant à eux, n’arrivaient pas à se défaire des innombrables ronces de Minto. Celle-ci redoublait d’effort afin de permettre à ses hommes d’atteindre le palais le plus vite possible. Elle savait que Gut y était déjà allé, mais elle s’inquiétait pour lui : lui et ses hommes étaient peut-être morts. Soudain une balle siffla à ses oreilles. D’un bond elle esquiva, mais cet incident lui fit perdre le fil de ses pensées.
Elle se reconcentra sur le combat. Elle maîtrisait vraiment la situation, son pouvoir démoniaque lui permettant d’attaquer en masse. C’est alors qu’elle aperçut une petite partie du duel qui opposait Drash à Wiggler. Elle vit toute la scène jusqu’à la transformation de l’ex marine en crocodile. Elle décida de le laisser tranquille, il gagnera ce combat facilement. Elle entendit alors une énorme déflagration qui provenait de sa droite : un flot d’Hommes-Poissons avaient fait sauter un bâtiment et se ruaient sur la champs de bataille. Tous les révolutionnaires prirent peur, et semblaient prêts à s’enfuir face à la mort. Mais Minto les remotiva et se plaça en première ligne. Un énorme triton de la famille des requins-scies l’attaqua, une hache à la main. Elle esquiva aisément puis fit sortir une énorme plante du sol. Elle s’apparentait à un loup, et lorsque le museau de ce loup toucha le Triton, une énorme onde de choc retentit. Tous les combattants dans un rayon de 10 mètres furent propulsés en arrière, complétement groggys.

Minto réutilisa ce procédé plusieurs fois, tellement qu’elle finit par se frayer un chemin dans les rangs ennemis, accompagnés de quelques hommes. Elle reçut soudain un balle dans le ventre, et se coucha lourdement par terre, en position fœtale Tout son corps tremblaient, et de sa vision troublée elle aperçut des Tritons s’approcher pour l’achever. Dans un dernier effort de volonté, elle cria : «Natural shield !! » et soudain son corps fut recouvert d’une carapace de bois, et au bout de quelques secondes un arbre se tenait à sa place. Les Hommes-Poissons, pris au dépourvu, regardèrent avec étonnement le majestueux chêne qui se tenait devant eux. L’un d’eux brailla un ordre et trois Tritons commencèrent à couper l’arbre. Ils pensaient que ça allait tuer une bonne fois pour toute Minto. En quoi ils se trompaient. Une aura puissante s’échappa de l’arbre qui renfermait Minto. Il brillait d’une auréole verte. Soudain une onde choc, comparable au Haki des Roi, éclata au niveau de l’arbre. Tous les combattants du port furent secoués, et plusieurs d’entre eux s’évanouirent. L’arbre se tassa sur lui-même jusqu’à disparaître, faisant apparaître Minto. Sa blessure avait ²totalement disparue, et elle semblait requinquée. Ses cheveux et ses yeux étaient devenus verts, ses lunettes avaient disparues. Elle déclara, avec un air supérieur :

-Vous m’avez énervée, à tuer mes hommes et à me blesser comme ça !! Mon pouvoir me permet non seulement de contrôler et de faire apparaître des plantes, mais il me permet aussi de me soigner. Quand l’arbre m‘entoure, les nutriments qu’il puise sous terre me soignent. Mais maintenant, vous allez subir ma colère !!

Elle avait dit la dernière phrase avec tant de haine que ses adversaires reculèrent, apeurés. Minto leva les bras en l’air puis soudain un énorme arbres, donc le bois était d’un noir intense, poussa derrière elle. D’immenses racines apparurent et décimèrent tout sur leur passage. L’arbre, qui allait plus tard être appelé Adam, faisait plusieurs centaines de mètres de haut. Minto sourit puis scanda : « Earth Terror !! ». D’un coup des centaines et centaines de plantes de différentes espèces apparurent et détruisent tout sur leur passage. Les Hommes-Poissons et les pirates voulurent s’enfuir, mais une immense haie leur barra la route. Tous tombèrent un par un, transpercés par des branches ou assommés par des arbres. Seuls les révolutionnaires étaient épargnés, mais ils assistaient néanmoins à la scène avec une certaine crainte. L’un d’eux, un homme bourré de cicatrices, déclara, avec un calme étonnant :

-Elle est encore trop immature, cette Minto. Ce n’était pas vraiment la peine qu’elle utilise sa rage destructrice pour si peu. Maintenant qu’elle a passé ce stade, rien ni personne ne pourra l’arrêter, mais par contre elle ne pourra s’empêcher de tuer tous ses adversaires, ce qui est regrettable.

Au bout de quelque minute toute l’agitation prit fin. Un silence de mort s’abattit dur le champ de bataille. Tous les pirates et hommes-poissons étaient morts ou hors de combat, et le terrain était clairsemé d’arbres ou de plantes diverses. Même Drash et Wiggler avaient interrompu leur combat. Le colonel de la marine s’était éclipsé au moment où Minto sortait de l’arbre. Drash, pris au dépourvu, avait été épargné par la folie meurtrière de Minto seulement car il avait un don inné pour l’esquive. Il avait comme même failli mourir. Il tremblait de rage. Son adversaire révélait son côté couard, et dans ce temps-là un gamine avait pété les plombs et avait tout détruit autour d’elle. Il s’approcha de la chef des rebelles et s’étonna quand il vit qu’elle s’était métamorphosée. Quand il essaya de lui parler, elle ne le calcula même pas.

-Qu’est-ce qui se passe ? demanda-t-il à l’homme couvert de cicatrice. Pourquoi refuse-t-elle de me parler ?

-Elle est dans la forme de son fruit du démon la plus meurtrière, une sorte de rage meurtrière pendant laquelle la nature prend contrôle de son corps. Pendant une dizaine de minutes elle sera comme une légume, mais elle tueras n’importe quel ennemis à sa portée. Fais pas attention à elle, pense plutôt au futur. On fait quoi maintenant ?

-J’imagine qu’on doit aller au palais royal, répondit Drash, hésitant. Le problème c’est que je ne sais pas comment y aller.

-Tu n’auras qu’à me suivre, mais même si nous connaissons le chemin il subsiste un problème : il paraît qu’il faut avoir une clé pour entrer, et on l’a pas.

-Pas de problème, je la trancherais, cette foutue porte, assura Drash.

Les hommes se mirent en route, confiants. Drash dut maitriser Minto et l’emmener de force. Ils traversèrent les rues en courant, pressés d’atteindre le palais royal. Ils ne rencontrèrent personne, les rues étaient désertes. Drash en déduit que la population avait été évacuée. C’est alors qu’il vit brièvement des yeux le fixer. Il s’arrêta et chercha des yeux la personne qui l’observait. Il alla dans une petite ruelle et aperçut un petit garçon. Malgré les demandes insistantes de ses compagnons de reprendre la route, il s’approcha de l’enfant et lui demanda où était la population. Il lui répondit qu’ils étaient dans des caves souterraines, en dessous de la ville. Drash le remercia puis repartit en route vers le palais. L’histoire des souterrains le laissait perplexe. C’était bizarre que les populations soient évacuées, les marines de Bayuna avaient du prévenir la capital par escargophone. Drash jura, puis reprit son chemin.

___________________________________________________________________________________

Devant la porte de Fath Dur, Punk et Miyo doutaient. Ce qu’ils s’apprêtaient à faire pourrait leur coûter la mort. Mais ils pensèrent à Minto et sans un mot, ils se placèrent devant la porte.

-Prêt ? demanda Punk.

-Prêt. répondit Miyo.

Punk planta alors la clef dans la serrure, et tourna. Dans un grincement assez crispant, la gigantesque porte s’ouvrit. Punk empoigna son bazooka puis entra dans un hall d’entrée sombre. « Ils nous attendent », chuchota-t-il. Miyo le suivit, ses énormes chaînes à la main. Soudain, d’une voix grave, un homme prit la parole :

-Bienvenue, mes amis !! Je m’impatientais. Mais cela serait impoli de ne pas me présenter. Mon nom est Janus, et je suis le majordome de sa Majesté. On m’appelle le Duplicante, même si je déteste ce surnom. Vous allez partciciper à un jeu. Le premier qui me tuera aura le droit de défier sa Majesté, et de peut-être le détrôner. Mais je ne vous cache pas que vous n’avez aucune chance. Et que je serais accompagné de quatre gardes royaux.

Alors que la pièce était toujours plongée dans le noir, les gardes entrèrent, laissant filer de l’ouverture de la porte de la lumière. Ils refermèrent la porte, et Punk ne vit de nouveau plus rien. Il fut soudain capturé par un homme par derrière. Il fut mis à terre, prit par une clef de bras. Aux bruits qu’il entendit, Miyo aussi avait subi le même sort. Soudain les lumières s’allumèrent, et Punk put observer ses ennemis. Janus portait des gants blancs et un smoking haut de gamme, qui lui donnait un air distingué. Il était assez vieux et portait une petite moustache. Les quatre gardes royaux quant à eux étaient vêtus d’une tunique noire, et portaient de nombreuses armes comme des katanas ou des coutelas. Soudain les agresseurs de Punk et Miyo relâchèrent leur pression et se rangèrent aux côtés de Janus. Stupéfait, Punk vit trois Janus côte à côte. Avant même qu’il ne pose la question, Janus répondit à toutes ses interrogations :

-J’ai mangé je Jana jana no mi, qui est le fruit du clonage. Je peux créer jusqu’à un certain point des clones réalistes et en chair et en os. Le seul défaut de ces clones est le fait qu’ils ne représentent pas sur leur corps les blessures du possesseur du fruit. Donc si jamais vous me blessiez, vous pourriez me différencier avec mes clones.

Alors il claqua dans ses mains et ses clones disparurent. Il déclara alors, avec un accent snob horrible :

-Alors alors, on y va ? Je vous rappelle que si vous voulez affronter sa Majesté, vous devez me battre, et les gardes royaux avec.. Je vous laisse porter le premier assaut, seulement après le combat démarrera vraiment.

Punk, dont le bazooka était tombé par terre, se releva et tint Janus en joue. Il tira alors une salve de boulets de canons. Ceux-ci touchèrent Janus et pendant un instant il crut qu’il l’avait tué. Mais cette voix snob que Punk détestait rententit derrière lui.

-Bien tenté, mais ça ne sera pas aussi facile. En effet la caractéristique la plus intéressante de mon pouvoir est le fait que je peux créer un clone, et transmettre mon âme propre dans ce clone, pour qu’il devienne mon corps à part entière. C’est ce que j’ai fait.

Punk jura puis soudain un bruit assourdissant retentit, pendant qu’une partie de la porte d’entrée tombait au sol.

-On est enfin là, déclara Drash. La fête peut commencer.



Voila, bonne lecture et n'hésitez pas à commenter (et désolé pour le retard!!!)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Mer 16 Jan 2013 18:05 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Tohra, j'ai lu tes huit chapitres et j'ai eu beaucoup de plaisir à te lire.

Abordons ensemble une critique assez brève et très positive de ta fic.

D'abord, ton orthographe et ta grammaire sont très respectées. Ta syntaxe est même meilleure que la mienne (et pas besoin de relire une phrase). Et ça s'améliore avec l'expérience.
Puis, l'intrigue est excellente et original. On s'attache bien à Punk qui a un passé qu'on ne soupconnait même pas. Charpentier, pauvre, révolutionnaire, etc. Ses amis et ses ennemis sont aussi tous intéressants, surtout Drash. L'ancien officier de la Marine nous révèle son pouvoir et son passé. Je me demande que va faire Wiggler. En passant, les combats sont impeccables et même parfois à couper le souffle. J'aurais par contre préféré de faire un espace comme dans un RP pour mettre les techniques, mais c'est mon style. Toi tu as ton propre style et on te comprend bien.
Ensuite, un petit point faible. Je trouve que les personnages manquent de descriptions à part leurs attributs. Tu peux leur mettre des traits comme la couleur des cheveux, la grosseur de la poitrine, la forme de la face, la taille, etc. Les lieux le sont pareillement, mais j'ai apprécié la description, surtout de la société et des hommes-poissons, de Kudiru.

Enfin, bonne continuation et j'ai hâte de lire le prochain chapitre.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Mar 22 Jan 2013 18:27 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Bonjour à tous. Me voilà pour un nouveau chapitre!! Bonne lecture et merci à Chaosx pour son commentaire qui a l'honneur d'être constructif.

Chapitre 9: Combats dans le palais royal!!

Punk s’étira, ivre de bonheur. Ses compagnons étaient enfin là, et ils allaient enfin pouvoir commencer les vrais combats. Il regarda autour de lui, et étudia calmement la situation. D’un côté se tenaient Punk, Drash, Miyo, Minto et le reste des révolutionnaires. De l’autre se tenaient Janus, les quatre gardes royaux et derrière la porte qui était desservie par un escalier large, le roi Baryton. Une seule personne manquait à l’appel. Wiggler avait fui pendant son combat contre Drash, et Punk avait la conviction qu’il manigançait quelque chose. Perdu dans le fil de ses pensées, il ne vit pas que tous ses compagnons avaient avancé d’un pas. Se libérant soudain de sa torpeur, il les rejoint, pendant que Janus entamait son discours :

-C’est de plus en plus intéressant, déclara-t-il, hilare. De nouveaux invités s’invitent à la fête. Bien, cela ne me fera que plus m’amuser. Bref, n’attendons plus. Si vous désirez vraiment affronter sa Majesté, et c’est la dernière fois que je le répète, il va falloir me tuer. Qu’attendez-vous ?

Drash soupira puis s’arma de son Kento. Il s’élança sur Janus puis lui asséna un formidable coup d’épée. Seulement, à quelques centimètres du crâne du majordome, une lame avait arrêté son geste. Surpris, l’ancien Marine recula d’un bond et examina l’autre sabreur. C’était l’un des gardes royaux. Il possédait trois katanas, dont un était tenu par sa mâchoire.

-Affronte-moi, Drash, pour voir ce que tu vaux, déclara-t-il. Ne t’inquiètes pas, je sais me débrouiller avec des katanas. Ton fruit du démon ne me fait pas peur.

-Très bien, soupira Drash, las. Si ça te fait tant plaisir, je te tuerais avant les autres.

Une énorme tension régnait dans la pièce. Tout le monde était tendu, ça pouvait exploser d’une minute à l’autre. Les adversaires se jugeaient du regard. Au bout de quelques secondes qui semblèrent durer des heures, Janus décida de passer à l’action. Il se dédoubla, et lui et son clone se jetèrent sur Punk. Deux énormes chaînes les frappèrent violemment, et ils retombèrent lourdement au sol. Miyo avait empoigné ses deux chaînes, prêt à en découdre avec le majordome. Celui-ci se retourna, sa confiance n’étant en rien ébranlée.

-Tu me parais assez fort, le petit avec les chaînes. Je veux bien commencer avec toi.

Il créa soudain un clone juste derrière le jeune charpentier, et l’envoya valser dans le mur de droite, brisant le mur. Pendant ce temps, Minto, qui était revenu à la raison, avait aussi commencé son combat. Elle avait décidé d’affronter les trois gardes restants. Elle avait ouvert les hostilités en créant trois énormes ronces qu’elle dirigea vers ses adversaires. Ceux-ci avaient esquivé avec agilité, puis avaient lancé des shurikens vers la jeune femme. Elle s’en était tirée avec une méchante coupure à la poitrine. A présent elle avait du mal à toucher les gardes. Ils bondissaient, esquivaient, plongeaient, avec une telle rapidité que c’était quasiment imperceptible à l’œil nu. A bout, Minto utilisa sa technique « Green Floor » , et le sol se tapissa de nombreuses racines et ronces. Pris en aucun cas au dépourvu, ses opposants se mirent à donner des coups de pieds dans l’air afin de rester en stabilité dans l’air. La jeune révolutionnaire en fut estomaquée.

L’un d’eux se téléporta derrière elle et lui asséna un coup de poignard dans l’épaule droite. Minto cria de douleur avant de s’allonger sur le sol. Le garde allait l’achever quand tout à coup son corps fut traversé de part en part par de nombreuses balles. Les Révolutionnaires prêtaient secours à leur chef. Ils formèrent un cercle autour d’elle et commencèrent à viser les autres gardes royaux. Ceux-ci esquivèrent aisément et décidèrent de se replier en haut des escaliers de marbre usé. Ils bombardèrent les Révolutionnaires d’une pluie de Rankyaku extrêmement rapides. De nombreux soldats furent mis hors de combats, mais Punk leur prêta main-forte. Il brandit son bazooka et tira sur la gachette , tout en criant « Giant Bazooka : Wind Blow !!! » Un énorme souffle de vent fut propulsé par le bazooka et s’écrasa sur les gardes royaux. Ceux-ci, touchés en plein fouet, ne bronchèrent même pas. Ils rirent puis expliquèrent :

-Vous êtes peut-être surpris, mais il y a une explication simple à ce phénomène. Nous sommes possesseurs et utilisateurs du rokushiki, une technique du Gouvernement Mondial, qui permet d’utiliser au mieux les capacités du corps. Ce qui fait de nous des surhommes, et ce n’est pas des gamins comme vous qui nous battrons !!

-Et que faites-vous de la mort de celui-là ? rétorqua Punk en désignant le garde royal mort.

-C’était un apprenti dans l’art du Rokushiki. Il n’en maîtrisait que trois des 6 techniques, il était donc facilement éliminable pour vous. On est bien plus fort qu’eux, et celui qui affronte Drash, encore plus. On va vous arrêter et vous tuer sans que vous ne puissiez voir le roi Baryton, et …

Il fut interrompu par une liane qui lui attacha les pieds. Il déglutit avec surprise, alors que Minto se relevait, la main sur son épaule sanguinolente. Elle arborait un sourire diabolique. Elle maintint le garde royal à terre, puis se fit pousser un bras géant en bois. Elle sauta vers son adversaire et lui asséna un formidable coup de poing, si puissant qu’il brisa même son Tekkai. Le garde royal cracha du sang avant de s’écraser sur le mur. Les derniers gardes encore en étât de se battre était le sabreur, qui affrontait Drash, et celui qui avait tenté de tuer Minto. Ce dernier n’en menait pas large. Il avait vu de ses yeux ses deux amis se faire massacrer, et désormais il ressentait une certaine peur. Il envisagea de s’enfuir et commença à effectuer un soru dans la direction de la porte, mais à la moitié de la distance, un poing de métal l’arrêta dans sa course d’un puissant uppercut. Il se réceptionna proprement sur le sol, puis jeta un œil dans la direction du porteur du coup.

Il vit un Punk ivre de colère. Celui-ci pointa sa paume métallique vers son adversaire et lâcha une rafale de balles. Le garde royal les évita sans problème puis porta un Rankyaku dévastateur vers son adversaire. Celui-ci l’arrêta avec sa prothèse, puis empoigna son bazooka et tira vers le sol un souffle glacé. Un mur de glace s’éleva et bloqua bientôt le garde royal dans un coin de la pièce. C’est alors que celui-ci remarqua les deux pains de C4 posés sur le sol. Il poussa un cri déchirant au moment même où ces explosifs éclatèrent et le terrassèrent, en brisant le mur de glace par la même occasion. Punk sourit, puis évalua une nouvelle fois la situation. Plus que trois adversaires étaient encore en vie, si on ne comptait pas Wiggler qui était encore absent. Drash affrontait le dernier des gardes, Miyo Janus, et le roi siégeait à son trône. Il décida de lui rendre visite. Minto proposa de l’accompagner, et c’est donc à deux qu’ils se dirigèrent vers la lourde porte en bois qui les séparait de la salle du trône. Soudain alors que Punk posait sa main sur la poignée de la porte, un clone de Janus apparut et lui porta un coup de pied et un coup de poing à Minto. Les deux amis s’écroulèrent sur le sol, et Janus, qui aimait faire des discours, prit la parole :

-Je vois que les gardes royaux ont échoué… Tant pis, cela me prendra plus de temps à tous vous éliminer. Je serai bref, je viens de transmettre ma conscience à ce clone, et je suis en plein combat, donc... Je vous empêcherais d’entrer grâce à ce clone. Dans une dizaine de minutes je me serai débarrassé de l’autre, et je vous tuerai pour de bon.

Soudain la tête du clone fut tranchée, et tomba lourdement au sol. Drash marchait vers eux, un peu zébré de coupures, mais assez en forme.

-On entre, dit-il.

Deux clones apparurent alors. Ils barrèrent le chemin. « Ca va pas recommencer… » Pensa Punk. Minto déclara alors :

-Je vais aller aider Miyo là-bas. Maintenant que Drash est là ça ne sera pas un problème pour toi, Punk, de vaincre ce roi.

Soudain les clones disparurent et la vois de Miyo leur parvint aux oreilles.

-Je l’ai touché avec du Granit Marin, aller-y et bottez les fesses à ce roi !!!

Ni une ni deux, Punk et Drash entrèrent dans la salle du trône…



Voilà fin du chapitre. Le prochain sra épic, avec un double combat Punk-Drash /Baryton, et Minto-Miyo/ Janus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Jeu 7 Mar 2013 20:42 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
SLut tout le monde!! Nouveau chapitre plein de rebondissements (enfin j'espère). Sinon désolé du retard, un mois et demi que je n'ai pas sorti de chapitres, c'est trop long. Bon tant pis, j'éspère que celui-ci vous plaira. Voici donc:


Chapitre 10 : Baryton l’Homme-Poisson !! Double combat !!

En entrant dans la salle du trône, la luminosité aveuglante qui régnait dans la pièce étonna Punk et Drash. Au plafond était suspendus de nombreuses boules lumineuses, qui faisaient penser à des plantes sous-marines, qui avaient la réputation de dégager beaucoup de lumière. Une extrême chaleur, doublée d’une humidité insoutenable, occupait la pièce. Drash eut l’impression d’être dans un sauna, au vu du nombre de gouttes de sueurs qui perlaient de tout son corps. N’y tenant plus, il activa la forme animale de son fruit du démon. Punk quant à lui se sentait terriblement fatigué, et des taches dansèrent dans ses yeux. Son corps ne supportait pas le brusque changement de température. Cependant au bout de quelques minutes il s’y habitua, et il se concentra sur la pièce en elle-même. La décoration était assez simple, se résumant à des parures dorées, et surtout à de nombreux coquillages et diverses plantes aquatiques. La salle du trône était immense, étant un rectangle d’une bonne centaine de mètre de long et d’une cinquantaine de mètres de larges, dont l’extrémité se résumait à un balcon en forme de demi-cercle, qui donnait sur la cour intérieure. Le trône, qui était étrangement vide, se situait au milieu de la salle. Punk et Drash s’en approchèrent, anxieux de ne pas voir le roi. Drash fouilla la pièce de fond en comble, et ne trouva aucune trace de Baryton.

-Soit il est parti, soit il se cache bien. Je miserais plutôt sur la première hypothèse, ce qui expliquerait le comportement étrange de Wiggler. Il aura sans doute rejoint son maître.

Soudain un rire retentit dans la salle, et Punk aperçut un mouvement furtif à sa droite. En se concentrant, il put apercevoir les contours d’un animal, qui était de même couleur que le mur.

-Il y a un truc là-bas !! cria-t-il à Drash. Je vais essayer de m’en approcher !!

Joignant la parole au geste, il s’approcha de l’étrange créature et frappa du poing dans le vide. « Merde, pensa-t-il. Il a encore disparu. » Drash, quant à lui, resta immobile, apparemment très concentré. Il fit un mouvement de bras circulaire, et murmura : « Karaté des Hommes-Poissons : Karakusawagara Saiken » Il envoya un coup de poing qui fendit l’air et se propagea sur toute la pièce. Cela toucha la créature qui fut propulsée sur plusieurs mètres et qui s’écrasa sur le sol. Il devint visible, et Punk et Drash purent remarquer un calamar humanoïde, qui prit la parole.

-Tu m’as fait mal, Drash, dit-il avec une moue rageuse. Mais je crois que je devrais d’abord me présenter. Comme vous l’avez sans doute compris, je suis Baryton, le roi de Naryta. Mais je suis aussi un Homme-Poisson Calamar, ce qui me procure des pouvoirs spéciaux. Je peux par exemple, en restant immobile 5 secondes, devenir invisible, car je m’adapte aux couleurs. J’étais sûr qu’au moins l’un d’entre vous atteindrait cette porte. Je pariais sur Drash et Minto, et je me suis trompé. Tant pis. Sinon j’ai remarqué quelque chose de très intéressant par rapport à toi, Drash. Apparemment tu peux utiliser le karaté qui est propre à mon espèce, ce qui est sans doute dû à ton fruit. Ce qui fait de toi un homme dangereux.

-Tu es bien informé, Baryton, répliqua l’intéressé. Mais ne sous-estime pas Punk, il a un avenir brillant, et tu ne l’arrêteras pas. Et sache que Minto est actuellement occupé avec Janus, il ne tardera sans doute pas à nous rejoindre.

Il empoigna son Kento et bondit vers son adversaire, ne terrible rage émanant de tout son corps. D’un mouvement rapide, Baryton esquiva, tandis que Punk tenta un coup de poing de sa prothèse. Mais apparemment Baryton était plus rapide que ne le laissait supposer sa forme flasque. Drash l’observa en détail. Il était rose, et possédait six tentacules en guise de bras. Deux autres pendaient de ses joues, et sa bouche était un bec pointu. Son crâne était pointu, en forme de flèche. Il portait des vêtements assez simples et normaux, mis à part le fait qu’il y avait 6 manches. Le roi appuya sur ses jambes roses et se propulsa très rapidement, les bras collés sur son torse, vers Punk qui le reçut en pleine épaule gauche. En plus du choc, le jeune homme fut blessé par le sommet du crâne de Baryton, ce qui lui paralysa le bras gauche. Drash, ivre de fureur, et malgré les maintes et maintes blessures qu’il avait reçu, lança une violente attaque qui infligea à son adversaire une légère éraflure. Baryton sourit puis plongea vers Drash, le bec en avant. S’en suivit un échange violent de coups de sabres et de coups de becs. Punk se releva et empoigna un bazooka.. Il cria « Giant Bazooka : Fire Blow !! » et un long jet de flamme frôla le poulpe. Il en sembla très énervé.

-Sale gamin, comment oses-tu utiliser de telles attaques contre moi ? demanda-t-il. La phobie du feu m’est naturelle, la simple vision de me voir grillé et mangé me fait trembler les tentacules !! Utilise toutes les autres techniques possibles et imaginables, mais surtout pas de feu !!

-Comme si j’allais accepter de ne pas exploiter ta faiblesse, sourit Punk.

Soudain la porte s’ouvrit. Miyo apparut, une énorme balafre lui barrant le visage.

-Drash, on a besoin de toi !!hurla-t-il.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Une demi-heure plus tôt.

Minto avait vu Drash et Punk entrer dans la salle du trône. Elle était tranquille, à deux ils se débrouilleraient très bien, quel que soit la puissance de l’adversaire. Elle s’étira et courut vers Miyo. Il virevoltait, assénant à Janus une pluie de coups de chaînes extrêmement puissants, mais le majordome esquivait facilement, malgré la menotte en granit marin accrochée à son bras qui l’empêchait d’utiliser son fruit du démon. Mais apparemment cela le gênait le moins du monde, et il conservait encore et encore son visage impassible. Il perdit un peu de sa superbe lorsqu’une liane surgit du sol et le frappa de plein fouet. Il s’écroula par terre, et n’eut même pas le temps de se reposer, Miyo l’attaquant incessamment. Il se releva, esquiva une ou deux attaques, et prit la parole. Ou du moins il essayé. Au moment où il avait ouvert la bouche, il fut frappé simultanément par un poing de bois et par une chaîne. Cette dernière, grâce aux modifications de Punk, était électrifiée, et c’est donc logiquement que le majordome fut électrocuté. Il s’écrasa mollement sur le sol, et pendant un instant les deux amis pensèrent que le combat était terminé.

Mais hélas, ce n’était pas le cas. Janus, remis du choc, cracha du sang sur le sol, et porta un formidable coup de poing à Miyo, qui le dos tourné, ne l’avait pas aperçut. Il entendit un craquement, et une formidable douleur l’attint aux épaules. Minto réagit au quart de tour, en faisant sortir deux plantes du sol, qui maintinrent le majordome au sol. Celui-ci cracha par terre, et pour une fois perdant son masque, il cria de rage, et se débattit comme un diable. Miyo se releva, et toisant Janus d’un regard sombre, empoigna ses deux chaînes. Sans la moindre émotion, sans la moindre parole, il frappa sans ménagement son adversaire, jusqu’à qu’il ne devienne qu’une masse inarticulée. Contents de leur victoire, Miyo et Minto se reposèrent dans un coin et songèrent à prêter main-forte aux Révolutionnaires qui étaient restés dehors. Ils se dirigèrent donc vers la porte, quand une forme se matérialisa derrière eux.

-Je suis en retard, on dirait, murmura Wiggler, tenant sa grande épée.

Minto poussa un cri et reçut une formidable estocade à la poitrine. Miyo, lui, fut touché au visage. Celui-ci courut vers le porte royale, et cria :

-Drash, on a besoin de toi !!

______________________________________________________________________________________________________________________________________


Punk était désormais seul face au roi. Celui-ci fulminait encore à cause du feu que le jeune scientifique avait utilisé. Il courait dans tous les sens, excité comme une puce. Reprenant au bout de quelque minutes son calme, il déclara :

-Bien ! Te voilà tout seul, maintenant. Tu n’as plus ton grand-père pour te protéger, c’est dommage n’est-ce pas ?? Désormais tu n’as aucune chance de me battre, sauf par le feu, bien sûr.

-Tu viens de dire ta faiblesse, t’es con ou quoi ?s’esclaffa Punk. Ok, je n’utiliserais mon bazooka qu’en mode lance-flamme désormais. Merci encore.
Baryton afficha une moue indignée, ce qui lui donnait un effet comique, comme il avait une tête de poulpe. Et comme Punk rit, il afficha une moue encore plus indignée, ce qui était insupportable pour Punk qui éclata de rire. Piqué au vif, Baryton cracha un nuage d’encre, ce qui aveugla Punk, et il se tint immobile. Quand Punk put de nouveau voir, le roi avait disparu. Le cyborg soupira, puis empoigna son bazooka, qu’il mit en mode lance-flamme, et il tourna sur lui-même. Le roi dut faire un bond en l’air pour éviter le jet de flamme, et il revint donc visible.

Punk resta concentré et visa le roi qui fut frôlé par les flammes. Il était un peu roussi, et il tremblait de rage.

-Tu vas m’obliger à utiliser une technique extrêmement puissante que je réservais à un combat qui mettrait ma vie en danger. Or maintenant c’est le cas. Je vais donc être obligé de l’utiliser. D’ici une minute, tu seras mort.

Il prit appui sur ses jambes, et vola vers le plafond. Une fois là-haut, il refit la même action, cette fois vers le sol, et ainsi de suite. Il prenait de la vitesse, et au bout d’une dizaine de secondes il était invisible aux yeux de Punk.

-Pulpo on Darts !! cria une voix qui lui sembla venir de plusieurs endroits à la fois.

Punk fut soudain écorché dans le dos, puis au buste. IL essaya de tirer une gerbe de flamme, mais son arme fut percutée par le roi et fut déchiquetée.

-C’est bientôt ton tour !!! le nargua Baryton.

Soudain le jeune scientifique fut touché en plein ventre par le sommet du crâne du roi, et un énorme trou apparut dans son ventre. Il cria, et se coucha sur le dol en position fœtale. La douleur était insoutenable. Il était au bord des larmes. Mais il sentait que le roi allait le réattaquer, et il se releva. Il ouvrit sa paume métallique, et la pointa vers le plafond au hasard. Une lueur jaune l’ébluoit un cours instant, et soudain un rayon laser frappa le plafond à la vitesse de la lumière. Punk le retenta plusieurs fois, et au bout du cinquième essai il toucha enfin le roi qui s’écroula au sol. La puissance du rayon laser n’était pas très haute, donc le roi s’en tira avec un petit trou à la jambe droite. Mais il ne pouvait plus marcher et il saignait beaucoup, le rayon laser lui ayant touché l’artère principale de la jambe.

-Je ne veux pas te tuer, murmura l’apprenti scientifique. Tu vas rester là, et si tu as de la chance, tu seras découvert par des soldats royaux. Mais si tu n’as pas de chance, tu mourras d’hémorragie, ou même des Révolutionnaires te trouveront et te feront prisonnier. Ils pourraient même te tuer. Mais sache que dans tous les cas tu ne retrouveras pas ton trône. Je vais rejoindre mes amis. Ha tiens j’y pense, j’imagine que Minto voudra te faire une petite visite. Je ne payerais pas cher de ta peau.

Sur ces mots, il quitta la salle royale, et trembla de stupeur. Il y a avait une mare de sang au sol, et de nombreuses traces de comabt au sabre. Punk serra le poing. « Connard de Wiggler !! »






Voilà c'est fini (ooooooooooooooh T_T), mais ça revient bientôt!! (aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ^_^). J'espère que ça vous a plu, lâchez les commentaires et répondez au sondage s'il vous plaît, ça serait sympas ;D

PS: c'est possible qu'il y ait des fautes d'inattention, veuillez me pardonner, dans ce cas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Dim 31 Mar 2013 11:44 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Yop tout le monde! Nouveau chapitre sorti!! Je vous souhaite une bonne lecture!


Chapitre 11: A la poursuite de Wiggler!! Le Vice-Amiral Bon Dess!!



Le soleil tapait fort sur la peau de Miyo. Celui-ci aurait bien voulu faire barrage du soleil avec sa main, mais des menottes l’entravaient. Il sentait les balancements et les craquements caractéristiques d’un bateau. Mais avec ses yeux bandés, il ne pouvait pas vraiment savoir où il était. Surtout qu’il était encore engourdis et hagard, et que sa mémoire ne lui était pas revenue, même environ une heure après son réveil. Il n’avait alors entendus que des cris de maîtres d’équipages, et les « Oui, Sergent ! », ou les « Oui Colonel ! » lui indiquait un aspect militaire. Il se doutait bien qu’il était à bord d’un navire de la Marine, mais il pouvait tout aussi bien être dans un bateau militaire d’un pays, ou même dans un bateau des Révolutionnaires, dirigés par Dragon. A cette pensée il frissonnait, les récits décrivant Dragon comme un homme cruel, qui n’hésiterait pas à tuer un homme si celui-ci le gênait.

Au bout d’une demi-heure, plongé dans ses réflexions et ses doutes, il reçut un coup au ventre. Il sentit son corps voler sur quelques mètres, tandis qu’il crachait une gerbe de sang. Il gémit de douleur, et il reçut un autre coup au crâne, qui faillit l’assommer. Il jura, puis il sentit qu’on le soulevait. Ses pieds attachés, il ne pouvait pas marcher. Il essaya de faire quelques pas, mais il s’écrasa lamentablement sur le pont. Il reçut alors un nouveau coup, au bas-ventre cette fois, qui lui arracha un cri de douleur. On le refit se relever, et tant bien que mal, il réussit à se tenir debout. Une voix familière lui adressa alors la parole :

-Je suis vraiment surpris que vous ayez pu battre Janus et les Gardes Royaux si facilement. Quand je suis arrivé, vous n’aviez que peu de blessures, c’est vraiment très intéressant. Mais hélas pour vous, un Colonel de la Marine est d’un autre niveau que des pirates de pacotille. Et le Roi va aisément tuer votre camarade. Quant à vous, vous allez être exécutés.

-Dans combien de temps ? se risqua Miyo.

-Dans environ une semaine. Nous voguons actuellement vers la base de la Marine de North Blue. Le Vice-Amiral Bondess vous y attend. Il vous exécutera en personne, alors soyez honoré. C’est l’un des Vice-amiraux les plus puissants des 4 mers extérieures, même s’il est un peu spécial. Et même s’il a perdu face à Lankfire, c’est un grand héros de la Marine. Il a un amour de la justice considérable.

Sur ces paroles, Wiggler quitta son prisonnier, qui s’étala de nouveau par terre. Il s’écoula ainsi plusieurs heures, d’après ce que put calculer Miyo. Il fut brutalement réveillé par un matelot qui lui débanda les yeux et lui détacha les pieds, ce qui permit à Miyo de mieux se situer. Il était au bord d’un immense navire de guerre de la Marine. Celui-ci était amarré dans un port. L’île était assez petite, mais un immense bâtiment de la Marine la surplombait. A ses côtés étaient couchés Drash et Minto, inconscients. Ils portaient de nombreuses entailles au niveau du buste. Miyo songea que c’était sans doute l’œuvre de Wiggler. Il éprouva pour celui-ci une haine incommensurable.

Au centre d’une immense cour centrale se tenait un peloton d’exécution, et Miyo comprit tout de suite que c’était là qu’il était prévu qu’il perde la vie. Il détourna le regard, et se concentra sur un homme qui portait un uniforme de Vice-Amiral. Il avait une tête un peu spéciale, et son attitude était plus que gênante. Il s’approcha des personnes qui venaient de débarquer du bateau. Il se déplaçait comme une ballerine.

-Uno Dos Tres !! Uno Dos Tres !! Okama Kenpo, la danse du cygne !! s’exclama Bon Dess en s’avançant. Bienvenue, mes petits Newkomers !! Uno Dos Tres !!

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Kudiru,
Bas Quartiers

Une grande agitation régnait dans le bar. De nombreux pirates discutaient avec animation de l’attaque des Rebelles. Chacun d’eux spéculait pour une victoire du Roi. En tout cas ils l’espéraient. Si jamais le Royaume de Naryta tombait, même avec le soutien de Wiggler, ils ne seraient plus tranquilles à Kudiru. Seul un des clients du bar restait tranquille. Assis sur son tabouret, il sirotait un verre d’eau. Il portait une veste en cuir cloutée, et un jean de la même matière. Il avait les cheveux noirs, en bataille et il était mal rasé. Mais ce qui frappait quiconque le regardait bien, c’étaient ses yeux d’un bleu pur, ce qui faisait un contraste saisissant avec le reste de son corps. Soudain un des pirates l’aborda :

-T’es qui, toi ? C’est la première fois que je te vois ici. Tu serais pas un rebelle, par hasard ? N’empêche que j’ai bien envie de t’éclater la tronche. A moins que tu me donnes tout ton argent.

Son interlocuteur sembla l’ignorer, et commanda un petit verre de sake. Le pirate, perdant patience, le frappa violemment. Il vola sur plusieurs mètres, et s’écrasa sur le mur. Il se releva, et demanda son verre au barman. Celui-ci s’empressa d’obéir, malgré le regard noir du pirate. Celui-ci enchaîna le jeune homme de plusieurs coups de poings au ventre, et termina par un puissant uppercut au menton. Son adversaire se releva encore une fois, et demanda son verre de saké encore une fois. Cette fois-ci il l’obtint, et il le but d’un trait.

Une grimace de douleur lui tordit le visage, alors que l’alcool lui cicatrisait les blessures de la bouche. Son regard changea, et il devint un peu moins assuré sur ses jambes, comme si il était pompette.Il se balança en avant, et donna un coup surpuissant et extrêmement rapide à la tempe du pirate. Celui-ci d’écrasa par terre, inconscient. Le jeune homme massacra de la même manière les autres pirates présents. Il donna un billet au barman, ainsi que la prime d’un des pirates, qui valait 5 millions de berrys.

-Je suis désolé de t’avoir dérangé, barman, mais je dois me dépêcher de partir. Avec tout cet argent, tu pourras faire un bon bénéfice. Tu devrais me remercier.

Sur ces mots il quitta le bar. C’est seulement à ce moment-là que le barman remarqua une affiche Wanted bien particulière. Le jeune homme qui venait de quitter la pièce figurait en photo, du sang sur les mains. Sous cette photo, était marqué :


Lightning D. Madness
Le Buveur des Ténèbres
44. 444. 444 Berrys

_______________________________________________________________________________________________________________

Kudiru,

Punk, malgré ses nombreuses blessures et son extrême fatigue, courait comme un diable à travers les rues de Kudiru. Il se dirigeait vers le port, à la recherche d’un navire qui le conduirait à ses amis. Il était persuadé que c’était Wiggler qui avait emmené ses nakamas, pour la simple et bonne raison que c’était un homme fourbe, qui n’aurait sans doute pas hésité à attaquer à revers. Le fait qu’un homme qui fasse partie de la Marine, et qui donc devrait être un soldat pour la liberté, se fasse corrompre par un Roi mauvais le dégoûtait. Perdu dans ses pensées, il ne s’aperçut pas qu’il était suivi. Cependant, par instinct, Punk regarda derrière lui, et surprit l’inconnu. Se retournant, il lui demanda :

-T’es qui, toi ? Pourquoi tu me suis ?

-Je m’appelle Lightning D . Madness, et je suis un exclus de la société, si on veut. Je n’ai aucun statut social, je ne suis ni pirate, ni Révolutionnaire, ni civil ; mais malgré tout je suis pourchassé par les plus forts chasseurs de primes. Je viens de Grand Line, et je fuis un certain chasseur de prime qui me pourchasse inlassablement. Mihawk qu’il s’appelle. Tu m’as demandé pourquoi je te suivais, et bien ce n’est que par simple curiosité. Tu sembles être blessé, mais pourtant tu cours comme un dératé. Ce qui n’est pas commun, tu me l’accorderas.

- Les raisons pour lesquelles je cours ne te regardent pas. Je suis désolé, mais je suis pressé.

Il s’apprêta à repartir quand il fut interrompu par Madness.

-Tu ne serais pas un des Rebelles dont tout le monde parle ? Tous les pirates des environs ne parlent que de ça.

-En effet, répondit Punk, désintéressé. Comme je te le disais, je suis pressé. Désolé.

-Je peux t’aider, si tu veux. Il paraît qu’un navire de la Marine qui emmenait trois Révolutionnaires se faire exécuter a quitté le port il y a un bout de temps. Mais grâce à moi, tu pourrais les rattraper.

-J’ai déjà un navire, tu sais. J’ai pas besoin de l’aide d’un inconnu en qui je n’ai pas confiance.

-Pas confiance ? Remarque, c’est normal. Moi qui est habitué aux bars et aux quartiers malfamés, je sais qu’une aide dans une situation difficile est un cadeau divin. Mais toi, qui a des amis, un équipage, tu ne fais pas confiance aux étrangers. Cependant laisse-moi te dire, te jurer même, que je te serais d’une bien meilleure aide que ton propre navire. Le mien est extrêmement rapide, bien plus que le tien.

Punk, bien qu’encore méfiant, accepta d’un hochement de tête. Ils se mirent donc en route, et au bout d’une dizaine de minutes, ils montèrent à bord d’un petit voilier, qui portait des hélices à ses côtés. Des sortes de coquillages en étaient fixés, et ils propulsaient de l’air avec une certaine puissance. Punk s’en montra très intéressé, et ils lui faisaient penser aux dials de Lankfire

-Tu as déjà vu des dials ?répondit Madness à la question de Punk. Ce n’est pas commun, pour les apprentis aventuriers dans ton genre. J’aimerais bien rencontrer celui qui te les a montrés, même si tu le dis dangereux. Les lui prendre ne serait pas de refus.

Comme promis, le petit voilier était très rapide. L’île de la Marine était en vue au bout de quelques minutes seulement. Quand ils furent suffisamment approchés, ils purent apercevoir Wiggler, Bon Dess, et surtout 3 silhouettes qui étaient attachés à des poteaux, au centre de la cour centrale.




Voilà c'est terminé, on se retrouve bientôt pour un nouveau chapitre haut en couleur. N'hésitez pas à commenter et à répondre au sondage.

A bientôt,
Tohra Gari.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Dim 12 Mai 2013 19:18 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Yosh!! Nouveau chapitre, avec un mois et demis de décalage avec le dernier je sais, mais mieux vaut tard que jamais ^_^


Chapitre 12: Une arrivée inopinée!!


Les canons pointèrent en direction de la mer, et tirèrent une salve de boulets. Ils tombèrent misérablement dans la mer, ratant leur cible, trop petite. N’en démordant pas, les pièces d’artillerie crachèrent ainsi des centaines de projectiles qui tous furent tint en échec. Un petit voilier, leur cible, se rapprochait dangereusement des côtes de l’île. Trop dangereusement pour les officiers de la Marine qui ouvrirent le feu très rapidement. Mais toujours le petit navire esquivait, non pas au gré du vent mais à celui d’une force invisible que la plupart des soldats, étroits d’esprit, ne comprirent pas. Seuls quelques officiers s’émirent l’hypothèse d’un moyen de propulsion quelconque. La cible n’était qu’à une cinquantaine de mètre des côtes quand le poste de surveillance alerta le Vice-Amiral Bon Dess, via un escargophone aux couleurs de la marine. Bon Dess se montra peu surpris, mais lorsque le marine de surveillance lui indiqua que le navire en question ressemblait à celui de Madness, il fut quelque peu ébranlé.

« Qu’est-ce qu’il vient faire ici, lui ? pensa le Vice-Amiral. Depuis quand il a un lien avec ces Révolutionnaires ? Son pouvoir, m’a-t-on dit, est très puissant. Heureusement que Wiggler est là pour m’aider, depuis ma défaite contre Lankfire, je ne suis plus autant en forme qu’avant. Qu’importe, je vais vaincre ce nouveau venu. »

Wiggler, quant à lui, n’attacha aucune importance à la nouvelle. Un pirate de plus ou de moins, peu importait tant qu’il avait sa dose de sang pour la journée. De sang de pirate, bien entendu.

-Laissez-les débarquer !! ordonna la ballerine. J’ai envie de voir ce qu’ils ont dans le ventre Encerclez-les quand même, au cas où. Et transmettez un message aux différentes bases avoisinantes : je veux qu’elles envoient un ou plusieurs navires ici. Dites-leur que c’est une question de sécurité civile. En parlant de civils, ceux qui vivent ici doivent être immédiatement envoyés au bunker. Ils ont battu Baryton, un homme puissant, alors ne les sous-estimez pas.

Tous les marines présents scandèrent un « Oui Chef ! » d’une même voix, et tous partirent dans des directions différentes dans un immense capharnaüm. Une fois le calme revenu, Bon Dess et Wiggler se dirigèrent vers le port, attendant de pied ferme le petit navire ennemi. Quand celui-ci fut suffisamment approché, ils purent entendre une voix hurlante.

-Rendez-moi mes nakamas !! hurla Punk. Je vais tous vous botter le cul !

Sur ces mots le jeune homme sauta de l’embarcation et atterrit sur la terre ferme, malgré ses profondes blessures. En apercevant Bon Dess, il ne put s’empêcher d’éclater en fou rire.

-T’es qui toi ? demanda-t-il. Tu fais quoi dans ces habits bizarres ?

Bon Dess lui jeta un regard noir, tout en lui répondant.

-Je suis le Vice-Amiral Bon Dess de la marine, et cet accoutrement est ma tenue de combat. Je suis le cygne noir, et je suis un des trois cygnes : le cygne blanc, qui est Bon Clay, et le cygne bleu, qui est Bon Cho. Nous avons des techniques de combat rapproché très perfectionnées, et en plus je maîtrise partiellement le Rokushiki, donc je ne suis pas à prendre à la légère. Je vais peut-être paraître prétentieux, mais ici je suis le plus fort.

-Ah ouais ? rétorqua Punk. Et si t’es si fort, comment ça se fait que Lankfire t’aie battu ?

-C’est une longue histoire, et je n’ai pas envie d’en parler. Je crois que tu veux récupérer des nakamas, alors viens les chercher !!

Punk bondit sur son adversaire qui esquiva aisément et lui asséna un coup de pied rotatif qui fit valser l’ingénieur vers un mur qui fut brisé par l’impact. Se relevant péniblement, le jeune pirate revint à la charge mais il fut vite remis en place par un uppercut de la jambe asséné par le Vice-Amiral. Celui-ci allait achever son adversaire quand Madness stoppa son geste et le repoussa. Il venait de boire dans sa bouteille qu’il portait à la ceinture, et il puait l’alcool. Bon Dess s’éloigna et déclara :

-Tu te montres enfin !! Tu as de la force, c’est vrai, mais combien de temps tiendras-tu face à moi ?

Le pirate ne répondit pas, plongé dans un état secondaire, mais il porta un coup de poing extrêmement rapide à la tempe de Bon Dess qui résista au choc, malgré la puissance du coup.

-Tu as failli briser mon tekkai, gamin ! déclara-t-il.

Sur ces mots il fit un pas de côté et se téléporta dans le dos de son adversaire, qui ne put esquisser aucun geste, et lui asséna un shigan à la clavicule. Madness hurla de douleur et se replia vers son embarcation. Tremblant, il regardait lentement le filet de sang s’écouler sur sa poitrine, et il décida de boire encore plus d’alcool. Alors qu’il empoignait sa bouteille, Bon Dess la brisa d’un coup de pied et toisa Madness.

-Tu oses boire du saké en plein combat ? Tu me manque de respect, pirate !!

Madness sourit, et répondit calmement :

-Disons que boir de l’alcool me favoriserait lors de ce combat.

Apercevant le visage suspicieux de son adversaire, il ajouta :

-Je suis un adepte d’un style de combat très particulier propre à mon île d’origine. Si je bois un verre d’alcool, ma puissance est multipliée par deux. Si j’en bois une bouteille, elle l’est par dix. Et plus je bois au-delà de cette limite et plus l’alcool est fort, plus je suis puissant. Mais comme toute technique, celle-ci a un contrecoup. Elle est assez brève et quand elle finit, je souffre s’une affreuse migraine. Dans dix minutes je le ressentirais, donc je dois faire vite pour te latter. J’en profiterai aussi pour terrasser Wiggler, qui d’ailleurs a trop peur pour combattre.

En effet, le Colonel était resté en arrière afin de pouvoir observer toute la scène. Le Vice-Amiral l’observa, puis reporta son attention sur Madness. Il s’apprêta à lui donner un coup quand un rayon laser lui atteint l’estomac. Surpris, il se retourna et vit Punk, le bras mécanique pointé vers lui, donc le canon dans la paume de la main fumait. Pris d’une rage incontrôlable, il se retourna et donna un puissant coup de pied à Punk qui perdit connaissance. Mais Madness, en ayant profité pour boire entièrement sa deuxième bouteille de saké, empoigna Bon Dess par derrière, le retourna et l’écrasa sur le sol la tête la première. Celui-ci se releva, et alors commença un combat digne des plus grands combattants de tout North Blue. Les coups déferlèrent à une vitesse ahurissante, alors que Wiggler restait en arrière, une main sur le pommeau de son épée. La joute à laquelle se livrait Madness et Bon Dess dura une dizaine de minutes, aucun des deux combattants ne l’emportant sur l’autre. Seulement à la fin de ce laps de temps la puissance du pirate faiblissait de plus en plus, jusqu’à ce qu’il se fasse balayer par un Rankyaku envoyé par le vice-Amiral. Il s’écrasa alors misérablement au sol, victime d’une immense souffrance. Il se tordit à terre et ressentit à peine la violente rafale qui fit trembler l’île.

Cependant au bout de quelques secondes, reprenant partiellement des esprits, le spectacle qui lui apparut aux yeux l’effraya autant qu’il l’enthousiasma. L’île était prise dans un immense tourbillon de vent. Les Marines volaient à plusieurs centaines de mètres du sol, entraînés par la puissance de la tempête. Les pièces d’artilleries, les munitions, les armes, les bâtiments les plus fragiles et les navires de guerre furent balayés, se fracassant entre eux ou tombant dans la mer. Seuls Punk, Madness, Wiggler, Bon Dess et les trois prisonniers restèrent au sol. Soudain trois silhouettes de détachèrent, et s’approchèrent d’eux. Un homme de taille normale, et deux autres plutôt grands. Quand ils furent suffisamment proches, Bon Dess put les détailler. L’un deux portait un capuchon et des vêtements de voyage usés. Il dégageait une grande force et Bon Dess manqua de tomber dans les pommes. Le deuxième, très grand et tout aussi large, portait une bible sous le bras droit, un bonnet en forme d’ours et des lunettes de soleil. Enfin le dernier avait une coupe afro et portait des vêtements en cuir pour femme.

-Qu…, qui êtes-vous ? demanda le Vice-Amiral, tremblant comme une feuille morte.

L’inconnu encapuchonné répondit :

-Peu importe qui nous sommes, nous allons sauver ces pauvres pirates qui nous ont avancé notre travail. Nous nous sommes rendus à Kudiru pour libérer la ville du joug de baryton, mais apparemment nous sommes arrivés trop tard, et ces personnes ont déjà sauvé la ville. Les autres Révolutionnaires nous ont indiqué où elles étaient, et nous nous sommes rendus ici. Cette tempête de vent, c’est moi …

Il fut coupé par Wiggler qui le chargea. L’homme qui ressemblait à un ours enleva ses gants et toucha le colonel qui disparut. Bon Dess quant à lui attaqua l’homme aux habits de cuir qui lui planta des griffes dans le ventre. Le Vice-Amiral se transforma peu à peu en femme et s’évanouit.

L’inconnu encapuchonné s’approcha de Madness et lui assura qu’il était leur allié.

-Nous vous soignerons, toi et tes amis, et d’ici une semaine vous retournerez à Kudiru. C'est normal vu que vous nous avez bien aidé.

Madness se leva, et se dirigea vers son petit voilier.

-Ce ne sont pas mes amis, et je n’ai plus rien à faire ici, lâcha-t-il.

Sur ces mots il partit au loin, et bientôt il ne fut qu’un minuscule point dans l’horizon.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Sam 25 Mai 2013 18:09 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Yo tout le monde on se retrouve pour le treizième chapitre de ma fic, en espérant que vous aimiez!!


Chapitre 13 : Les nouvelles du monde !!


Le navire fendait silencieusement les flots. Toutes voiles levées, il avançait à grand peine, ne recevant que peu de vent. La nuit d’ébène était tombée, et les marins ne pouvaient apercevoir que la profonde obscurité à travers leurs yeux apeurés. Ils n’osaient allumer les lanternes, craignant d’attirer les montres marins environnants et les différents navires pirates qui voguaient dans les eaux de North Blue. Le capitaine de la caravelle descendit de ses appartements vers le pont afin de faire une annonce à ses hommes. Haletant, il cria aussi fort qu’il put :

-Ne vous démoralisez pas, les gars !! Une longue route nous attend avant d’atteindre Grand Line, et ce n’est pas une nuit noire qui nous arrêtera !! Vous ne vous souvenez pas de notre promesse, celle de découvrir le One Piece et de devenir les Rois des pirates ? Si vous voulez vraiment le devenir, ne dormez pas et restez vigilants !!

Les hommes se reprirent et restèrent à leur poste. Les minutes passèrent ainsi, longues et remplies de tension, chacun dressant son oreille afin de détecter le moindre bruissement d’eau. Soudain le vent doubla de force et le navire d’immobilisa. Des hommes crièrent, alors qu’une forme indistincte se détachait de l’ombre. Plus la forme se rapprochait, plus se dessinait les parois d’un immense navire. A sa proue se tenait ce qui ressemblait un géant, qui était dans une position mi accroupie mi debout. Celui-ci sauta dans la mer et heurta la surface avec un énorme craquement. L’un des homme se risqua un coup d’œil par-dessus bord, et ce qu’il vit le remplit de sueurs froides. Le bateau était entouré de glace, ce qui le tenait immobile. Il se retournait pour prévenir ses camarades quand il fut gelé sur place. Derrière lui se tenait le géant, une main sur la tête de sa victime. Il a avait la posture et la position caractéristique d’un singe, et il semblait porter une fourrure. Regardant les membres de l’équipage du bateau qu’il venait d’accoster, il s’arrêta sur le capitaine et sourit :

-Ao Inu, le Chien Bleu, murmura-t-il d’une voix d’un grave profond. 15 millions de berrys. J’aurais besoin de toi pour quelque chose, alors si tu ne veux pas que tes membres d’équipage meurent, soumets-toi !!

Ao Inu refusa et chargea son ennemi qui esquiva facilement.

-White Storm !! rugit celui-ci.

Un souffle glacé émana de tout son corps en tourbillonnant et gela tous ses opposants de la même manière que sa première victime. Seul le capitaine resta libre de ses mouvements, mais il souffrit de nombreuses gelures et gémit de douleur. Il vit son adversaire lever un poing et briser un de ses amis. Il essaya vainement de se lever, tandis que le géant en forme de singe massacrait le reste de l’équipage. Au bout de quelques instants il demeura seul sur le pont, ses camarades de bord réduits à l’état de minuscules blocs de glace. Son opposant prit sa tête entre ses mains géantes et déclara :

-Je suis Mustang, tu as déjà du entendre parler de moi. Ne t’inquiète pas, tu as une chance de survivre. Tu verras bien, mais si je peux te donner mon avis, prépare-toi mentalement à ne pas revenir vivant de ce qui t’attend !!

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Même moment,
Base G-3 de la Marine,
North Blue.

Une agréable brise soufflait sur le visage et les longs cheveux de Punk, tandis que ses pieds se balançaient dans le vide. Les yeux fermés, son visage rayonnait de bonheur et de calme, alors qu’il risquait de mourir d’un moment à l’autre. Assis sur une barre métallique au sommet d’une grue, il pouvait réfléchir en paix et admirer la vue magnifique de la mer d’un bleu turquoise. De son perchoir il pouvait apercevoir Lavanda, Kudiru, et au sud une immense île nommée Ecclésia. La main gauche du jeune homme tenait un journal rapiécé, comme si il avait été lu des dizaines et des dizaines de fois. Il jeta une énième fois un regard à la photographie qui en faisait la couverture. On y voyait un pirate charismatique souriant à la mort, alors que les lames de ses bourreaux s’abattaient sur lui. Le journal titrait en caractère gras :

« Numéro spécial : Exécution de Gold Roger, le prétendu Roi des Pirates !!! Soulagement pour le monde qui voit partir un de ses plus grands ennemis !! Ses dernières paroles nous apprennent l’existence du One Piece, un fabuleux trésor !! (plus d’informations aux pages 5-15) »

Si cette information intéressait Punk, il était beaucoup plus attiré par la rubrique « Primes » de l’hebdomadaire. Quatre nouvelles primes avaient été publiées, en plus de trois mises à jour. L’inconnu masqué qui l’avait sauvé possédait une prime de 150 M, et semblait s’appeler Monkey D. Dragon le révolutionnaire. Le géant au bonnet d’ours, lui, s’appelait Bartholomew Kuma et possédait une prime de 100 millions. L’homme à la tenue moulante en cuir était nommé quant à lui Ivankov le Roi des travelos. Les quatre nouvelles primes concernaient Punk, Drash, Miyo et Minto.
Punk relut encore une fois les affiches :

*Photo de Punk prise dans les rues de Kudiru*
Vegapunk
Le Génie Cyborg
50. 000. 000 Berrys



*Photo prise sur le peloton d’exécution de la base G-3*
Makashi Drash
Le Bretteur aux Mille Ecailles
49. 000. 000 Berrys


*Photo prise sur le peloton d’exécution de la base G-3*
Floralia Minto
Le Démon des Forets
33. 000. 000 Berrys




*Photo prise sur le peloton d’exécution de la base G-3*
Makashi Miyo
L'Homme aux Chaînes
28. 000. 000 berrys


Il remarqua la faute à son nom, due au manqua d’informations de la Marine par rapport à son nom, et que le total de leur prime atteignait les 160 M de Berrys, ce qui était énormes pour un si petit équipage. Les descriptions à côté des affiches décrivaient Punk comme un adolescent sanguinaire et très dangereux ayant assassiné le roi Baryton, Drash comme un ancien Colonel de la Marine très puissant, Miyo comme un jeune homme violent n’hésitant pas à massacrer la populace, et Minto comme une jeune femme autoritaire et extrêmement dangereuse avec son Fruit de Démon. Punk comprenait parfaitement le but de la Marine en les rendant si cruels aux yeux de la population. Quoi de mieux pour rallier la population que de la protéger contre des prétendus criminels violents ?? Et si jamais ils étaient capturés, leur prime et leur réputation justifieraient à elles seules le besoin de les exécuter, au lieu de les enfermer à Impel Down, qui est déjà surchargé. Cependant Drash avait mal réagit à l’apparition de ces primes, en effet même si il avait quitté la Marine, être officiellement considéré comme un criminel l’attristait. Désormais il serait obligé de combattre la Marine, et peut-être d’anciens amis, comme le vice-amiral Kuzan.

Punk regarda sous ses pieds. Au sol l’armée des Révolutionnaires dirigée par Dragon construisait son quartier général à North Blue. En effet après avoir renversé de nombreux régimes à travers les trois autres mers, désormais il s’attaquait à North Blue, avant de partir pour Grand line. Le jeune cyborg sauta à terre, malgré les 300 mètres qui le déparaient du sol. Cependant il atterrit proprement sur ses jambes, creusant néanmoins un cratère à l’impact avec un bruit métallique. Il marcha quelques mètres vers la tente où il logeait avec ses amis en attendant de retourner à l’aventure, chaque pas se ponctuant d’un léger tremblement du sol et d’un bruit sourd. Regardant ses jambes, Punk pensa à ces dernières semaines qui avaient suivi l’arrivée de Dragon.

Lui et les trois autres pirates avaient été soignés par Ivankov grâce à son Fruit du Démon, puis chacun s’entraîna durement en attendant son rétablissement complet, afin de mieux se préparer au futur. Punk avait amélioré ses capacités de combat en se rajoutant des prothèses à tous ses membres, afin d’améliorer sa force et son agilité. Ils étaient d’ailleurs recouvert d’une couche synthétique reproduisant la peau, afin de passer plus inaperçu. Il avait aussi renforcé ses protections au niveau de ses organes vitaux, notamment le cœur, et avait modifié son œil droit. Il possédait désormais plusieurs armes intégrées et une résistance digne du granit marin. Il avait aussi amélioré les armes de son ami Miyo, qu’il jugeait trop peu puissante. Drash quant à lui avait amélioré ses techniques de combat et avait surtout développé un début de haki de l’armement. Cela lui permettait d’attaquer avec une puissance impressionnante, mais il ne pouvait pas encore toucher les logias, ni transmettre ce pseudo haki à son arme, Kentõ. Minto se concentrait sur les possibles vertus curatives de son fruit, et pouvait désormais faire régénérer les cellules des personnes qu’elle veut soigner, au prix d’une longue attente éprouvante pour elle. Elle avait utilisé sa nouvelle technique sur Punk pour soigner ses blessures qu’Ivankov ne pouvait, et cela avait marché.

Le cyborg entra dans sa tente et aperçut Drash qui soulevait des haltères. Il se tint devant lui et demanda :

-Te sens-tu prêt à partir demain ? L’aventure commence à me démanger, et je commence à vraiment m’ennuyer ici. Nous nous sommes assez reposés.

-Très bien, répondit son ainé. Préviens Miyo et Minto, moi je vais préparer le navire. Seulement la prochaine fois qu’on doit affronter quelqu’un ne mets pas ta vie en jeu et fuis si nécessaire. On a tous failli mourir à Kudiru à cause de notre fougue. Je veillerai à ce que cela ne se reproduise pas.

Punk acquiesça et sortit de la tente.


Le lendemain, le navire était prêt et les quatre compagnons étaient sur le point de partir.

-Bonne chance, leur souhaita Dragon. Je pense que l’on se reverra bientôt. Je suppose que vous allez à Ecclesia. J’aurai bien aimé vous accompagner mais hélas je suis trop occupé ici. Notre prochaine rencontre se fera sur Grand Line.

-Je n’oublierai jamais ma dette, répondit Drash. Merci, l’ami, puissiez toi et tes compagnons réussir dans le but que vous vous êtes fixé !

Sur ce il embarqua à bord du bateau, suivi de Punk et Miyo. Mais Minto demeura sur le pont. Des larmes coulaient sur son visage tandis qu’elle disait ses adieux à ses soldats, à tous ceux qui avaient survécu à la bataille de Kudiru. Au bout de quelques minutes elle embarqua à son tour, serrant le poing, ses yeux humides perdus dans l’immensité de l’océan. Punk la prit aux épaules, et, le sourire jusqu’aux oreilles, lui dit :

-T’inquiète, on va bien s’amuser !!



~Fin de l'Arc royaume de Naryta~
~Début de l'Arc Ecclesia~

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Mer 19 Juin 2013 16:28 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Chapitre 14 : Ecclesia



Quatre silhouettes encapuchonnées avançaient d’un pas rapide dans les rues d’Ecclesia. Le meneur semblait être un homme de forte stature, la tunique bleue de la deuxième silhouette laissait deviner ses formes généreuses, les troisièmes et quatrièmes silouhettes semblaient appartenir à des homes assez minces et musclés. Alors qu’il progressait le long de la rue principale, bordée de nombreuses échoppes et magasins, le groupe bifurqua vers une ruelle auxiliaire à l’artère principal. Le meneur enleva son capuchon.

-Ne vous inquiétez pas, vous pouvez les enlever, murmura doucement Drash. L’ombre nous protège des regards indiscrets.

Ses compagnons s’exécutèrent lentement, tandis que Miyo demandait :

-Pourquoi on fait ça ? A Kudiru on pouvait se promener librement et là tu nous forces à avoir un comportement de hors-la-loi.

-Ce que tu ne comprends pas, c’est que depuis qu’on a des primes on est des hors-la-loi, rétorqua Drash en soupirant. Maintenant que tout le monde connait nos visages on ne peut pas se permettre de les montrer à tout bout de champs. Le mieux est d’aller dans un bar dans lequel les pirates sont acceptés, mais je ne connais pas bien le quartier.

-Tant qu’on est encapuchonné, il y’a pas de problème, nan ? observa Minto. Donc on peut fouiller un peu partout pour dénicher un pub et après on est tranquille. De toutes façons on est ici que pour acheter des provisions, on ne va pas rester jusqu’à la saint glinglin.

Punk sourit. « C’est quoi cette expression ? », pensa-t-il. Minto avait dû apercevoir son rire sarcastique puisqu’elle lui infligea un formidable poing dans le crâne.

-T’as pas intérêt à l’ouvrir ou je te pète la gueule !! hurla-t-elle, menaçant le pauvre scientifique en brandissant son poing.

-Bon, on fait quoi ? demanda Miyo qui ramassait le corps inanimé de Punk. On y va en groupe ou on se sépare ?

Drash n’hésita pas une seconde. Il fit deux groupes, le premier composé de Miyo et Minto, le deuxième composé de Punk , à présent réveillé, et de lui-même. Le premier duo pris la charge d’acheter les provisions et divers matériaux nécessaires à la vie de bord, le deuxième de visiter la ville à la recherches d’informations sur la Marine mais surtout sur le mystérieux Madness qui intriguait Drash. Qu’un chasseur de prime ait justement une prime n’était pas chose commune. Et la manière dont il s’était battu à la base de la Marine laissait penser qu’il n’avait pas montré tout son potentiel.

Les deux groupes se séparèrent en se saluant par de brèves accolades, prenant deux directions opposées. Miyo et Minto allèrent vers la grande rue, en prenant bien soin de cacher leurs visages, tandis que les deux autres continuaient dans la petite ruelle. Après une dizaines de bifurcations, ils tombèrent sur un restaurant bien soigné, l’air flambant neuf. Lorsqu’ils entrèrent, Drash sentit tout de suite que quelque chose n’allait pas : il n’y avait que deux clients à part eux, et à une heure de l’après-midi ce n’était pas normal. Il prit le bras de Punk, et murmura « Regarde » en pintant de l’index un client qui déposait une pièce d’or dans la main du serveur qui le conduisit vers une porte, qui pendant le peu de temps qu’elle fut ouverte, laissa apparaître un minuscule escalier en bois. Le client disparut au fil des marches tandis que la porte se refermait rapidement. Le serveur dévisagea Punk et Drash pendant quelques secondes, puis d’un air pensif étudia les nombreuses affiches « Wanted » accrochées aux murs. Il s’arrêta sur celles des deux intéressés, puis se retournant vers eux, tendit une main, l’air nullement effrayé. Drash y envoya une pièce d’or, puis se dirigea vers l’escalier, suivi de Punk qui ne sembla pas comprendre. Le serveur leur ouvrit la porte sans un mot, et ils descendirent l’escalier. Plus ils descendaient de marches, plus le son étouffé d’une musique entrainante devenait fort. Punk d’arrêta et demanda à son ainé :

-Pourquoi tu as payé le serveur ? T’as rien commandé pourtant, et maintenant on descend sans raison un escalier. Qu’est-ce qui se passe ?

-Les Marines ont bien tort de te nommer le « génie », rétorqua le grand père. J’ai remarqué que le premier client avait payé le serveur pour entrer ici, alors j’ai fait de même pour savoir ce qui se cache derrière cette porte. Et on petit doigt me dit que ce n’est pas très légal …

Il avait prononcé cette dernière phrase en souriant, alors qu’il continuait d’avancer. Bientôt ils furent derrière une large porte en fer, et la musique devenait quasiment parfaitement audible. Drash entra, et déboucha sur une taverne dans laquelle les choppes de saké trinquaient, les pirates chantaient dans une bonne humeur communicative, la musique faisait danser le cœur, et le vieux pirate et Punk ressentirent soudainement un bonheur inexplicable. Souriant, le barman leur servit deux choppes de saké chaud, en criant « kanpai !! ». Drash et Punk s’assirent près du bar, et questionnèrent le barman.

-Quel est cet endroit ? demanda Drash. Comment de fait-t-il qu’un tel lieu se cache en souterrain ?

-Vous êtes à la Taverne des Hommes Libres, le seul bar de cette île accueillant les pirates primés. Depuis qu’un noble mondial de Marijoa s’est installé ici, une chasse aux primes s’est organisée. Tous les soldats ici ne se consacrent qu’à la capture des criminels. Seul ce bar bien caché peut accueillir les pirates primés sans risque. Le restaurant à l’extérieur permet de détourner l’attention des autorités. Moi-même j’ai une petite prime sur ma tête, je ne peux donc exercer mon métier qu’ici.

-Il ya un Noble Mondial ici ? s’exclama le vétéran. Et dire Que Miyo et Minto sont dehors dans la rue !! Faut qu’on aille les chercher et qu’on parte rapidement !! Merci, Barman, si jamais nous nous rencontrons à nouveau je te revaudrai ça

-Finissez au moins votre saké !!.

Drash acquiesça, et se calma. Mais alors qu’il buvait sa boisson, la porte s’ouvrit et le serveur qui servait de passeur entra dans la pièce, d’un air triomphant. Mais à part Drash et Punk, personne ne sembla le remarquer. Il s’approcha du barman d’un pas nonchalant, prit soudainement sa tête entre ses mains et la fracassa contre une table. Le barman s’effondra sur le sol, inerte, une flaque de sang se propageant de son crâne. Drash se leva mais reçut un coup de pied à la tête qui le fit basculer de côté. Punk brandit son poing et tenta un uppercut mais son adversaire, très rapide, lui infligea un enchainement de coups qui ne firent que reculer le jeune homme, protégé par ses membres métalliques. L’agitation du bar s’était éteinte. Tous les regards étaient tournés sur le barman, le serveur, Drash ou Punk. L’agresseur se retourna et adressa un regard intense aux pirates derrière lui. Soudain une aura extrêmement puissante se manifesta et tous les pirates tombèrent face contre terre. Drash se releva, et en essuyant le sang qui coulait de sa bouche.

-Je te connais !! Tu es… le Vice-Amiral Graysean !!! L’apprenti de l’Amiral Sengoku le Bouddha !! Punk, ce mec est trop fort !! On ferait mieux de fuir !!

-Surement pas, sourit Graysean. Kaowin- sama m’a expressément demandé de capturer tous les pirates que je rencontrerai vivants, même si c’est un ancien colonel de la marine, continua-t-il en jetant un coup d’œil explicite à Drash. Si tu ne veux pas que tes hommes d’équipages ne souffrent trop, rends-toi gentiment.

-Hey, connard !! beugla Punk ; C’est moi le capitaine ici ! Et on n’abandonnera pas !!

La peau de Graysean se recouvra alors de poils bruns alors que son corps prenait la forme d’un chimpanzé. Au terme de la transformation in véritable chimpanzé se trouvait devant eux, un long bâton doré à la main. Il s’élança vers Punk, pointa sa main sur son torse et murmura : « Tu vas comprendre la véritable douleur ». Avant que Punk ne puisse esquisser le moindre geste, une énorme onde de choc explosa de la paume du Vice-Amiral et Punk fut projeté en arrière avec beaucoup de violence. Il ne put se relever, tellement le choc fut virulent. Cloué au sol, il jeta un regard impuissant à son adversaire qui le toisa avec mépris.

-Cette technique, dit celui-ci, est un enseignement de Sengoku-sama. C’est sa plus puissante attaque et en tant qu’apprenti, je me devais de l’apprendre. Bien sûr elle n’est pas aussi puissante que l’originale mais elle est assez puissante pour clouer un adversaire au sol. Maintenant c’est à ton tour, murmura-t-il en se tournant vers Drash.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Ecclesia
Rue principale,

Les quatre adversaires se jugeaient du regard. Minto et Miyo faisaient face à deux hommes, l’un portant de simples habits de cuir et de longs cheveux blonds, l’autre, immense, portant un énorme bouclier et une armure métallique. Sur son flanc droit était fourrée une épée géante.

-Je vous ai reconnu, dit le blond. Vous êtes Miyo et Minto, deux membres de l’équipage de Drash. Nous sommes chargés de vous arrêter, au nom de Kaowin-sama.

-Le capitaine c’est Punk, au passage, railla Miyo. Mais trêve de plaisanterie, on n’a pas été assez discret, apparemment. Mais si vous pensez pouvoir nous battre, vous vous leurrez.

Il empoigna ses deux chaînes qu’il abattit sans sommation sur ses adversaires. Le géant bloqua le coup avec son bouclier, tandis que son coéquipier fonçait vers les deux pirates. Il fut stoppé par une liane qui le fouetta violemment, et il s’abattit lourdement plusieurs mètres en arrières. Il se réceptionna proprement et fixa d’un regard amusé Minto, qui soutint son regard. De son côté Miyo changea d’adversaire et visa le blond qui ne fit aucun geste pour esquiver. Une des chaînes l’entoura et la deuxième le visa le crâne. Mais le coup fut encore une fois stoppé par son allié qui brandit son bouclier. Miyo se souvint soudain d’une amélioration que Punka avait opérée sur ses armes. Elles pouvaient envoyer des décharges électriques très puissantes. Il utilisa la technique, mais il ne se passa rien. « Merde, a ne marche pas, pensa Miyo. Mais pourtant quand je l’avais testé à la base du G-3 ça marchait. C’est étrange, c’est comme si … ». Un mouvement de son adversaire blond le tira brutalement de ses pensées. Il montra à Miyo une boule d’électricité qui se tenait au creux de sa paume.

-C’est ça que tu cherches ?? demanda-t-il, en éclatant de rire.

Il envoya la décharge sur Miyo qui ne put qu’esquiver, libérant son adversaire de son emprise. Celui-ci s’étira et déclara :

-J’ai mangé le Fruit de l’absorption qui me permet d’absorber n’importe quel élément non-consistant dans mon corps et de le réutiliser plus tard. Par exemple là j’ai absorbé l’électricité que tu m’avais envoyée et je l’ai réutilisée pour t’attaquer. Mais je suis sensible normalement aux coups physiques, c’est pour ça que nous formons un duo parfait avec mon coéquipier. Si l’adversaire porte un coup physique, il me protège, et si l’adversaire utilise un autre style de technique, je le protège. Nous sommes invincibles tant que nous travaillons en duo. Ce qui n’est manifestement pas votre cas.

Il s’élança, et de sa main droite envoya une gerbe de feu vers Minto qui se la prit en plein fouet, alors qu’elle se concentrait pour attaquer, et de sa main gauche il faucha Miyo d’une puissante rafale de vent. Ses deux adversaires à terre, il s’approcha d’eux, dégagea de ses main un nuage de gaz et s’écria :

-Dormez bien, mes petits !!




******************
Voilà c'est la fin du quatorzième chapitre, j’espère que vous avez bien aimé.
Je tiens aussi à préciser que je ne vais surement pas participer au CCE, car le sujet ne m'inspire pas trop. Après j'ai aussi le Brevet, donc je dois réviser. Déjà écrire ce chapitre m'a pris pas mal de temps, donc écrire un gros pavé pour le CEE je ne pourrais pas. C'est dommage, j'aurai aimé participé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] Le plus grand scientifique du monde!!!
MessagePosté: Jeu 29 Aoû 2013 15:37 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2012
Messages: 281
Localisation: En train de me la couler douce à Water Seven
Bon, ça fait deux mois depuis le dernier chapitre. Ca fait long, c'est sûr. Mais bon j'ai été pris par le brevet (lointain souvenir ^^), les vacances etc... C'est bientôt la rentrée, donc j'ai plus de temps pour écrire, et c'est pour ça qu'il ne sort que maintenant. Bonne lecture. Juste, le début est peut-être un peu choquant, donc âmes sensibles abstenez vous du premier paragraphe qui n'est qu'une mise en bouche, et qui n'est pas capital dans l'avancement de l'intrigue.


Chapitre 15 : Combats à mort !!


La sensation de mort imminente est inégalable. Une sensation qui fait frémir d’excitation les deux hommes qui se font face. Les poings serrés, les muscles tendus, ils savourent leurs derniers instants sous les acclamations du public. Alors, dans un cri de rage que seule la mort pourrait arrêter, le plus frêle des deux se jette sur l’autre, sans aucune autre arme que sa chair et sa volonté. Le choc était inévitable entre ces deux créatures misérables qui luttent pour leur survie. Les coups déferlent, des dents volent, du sang gicle sans interruption. Tous les coups sont permis. Des parties sensibles aux organes vitaux, aucune parcelle des deux corps en sueur n’est épargnée. Malgré la douleur, les deux combattants luttent sans relâche sous le torrent de l’adrénaline. Direct à la tempe. Le malheureux tombe dans un cri désespéré, alors que son adversaire dans la mort le maintient à terre. Il doit saisir sa chance. Et c’est avec cette volonté qu’il enfonce sans hésitation ses doigts dans les orbites de l’autre. Cette sensation de chaleur et de sang lui monte au cerveau. A ce moment-là il n’est qu’une bête enragée qui trouve une voie de sortie à cet enfer. Dans un dernier effort, il lui tord le cou dans un « crac » insoutenable. Hébété, le vainqueur se relève, fait quelques pas, puis retombe sur ses genoux. Des larmes coulent sur ses jouent, alors qu’enfin il se sent vivant. Le public quant à lui, n’a cessé de crier durant le combat. Tous applaudissent le survivant, alors que des gardes en armures évacuent le cadavre.

C’est ainsi que Punk vécut le duel entre les deux hommes. Même à travers les barreaux de la loge collective des comdamnés, il n’en avait pas raté une miette. Choqué, il tomba à terre. Depuis qu’il s’était réveillé dans une salle obscure, tout allait au plus mal. On lui avait rapidement expliqué qu’il participait à la plus grande exécution publique de l’histoire de North Blue. On y faisait combattre des condamnés à mort en duel. Celui qui gagnait le combat avait la vie sauve. Le perdant, s’il n’était pas mort lors du combat, était exécuté dans les règles. Cet évènement permettait à l’organisateur, un Noble Mondial, d’acquérir le respect et la soumission de la population. Le message était clair : soit vous êtes exemplaires et vous vivez normalement, soit vous n’obéissez pas et vous mourez comme ces criminels. La Marine laissait faire car cela lui permettait de se débarrasser d’une grande partie des pirates de la zone. Enfin, Holo D. Mustang fournissait le Noble en pirates, en échange de sa liberté.
Ainsi Punk savait à quoi s’en tenir. Si lui et ses amis voulaient sortir vivants de cette île, ils devaient gagner leurs combats. Mais le jeune ingénieur était pessimiste. Depuis quelques semaines, lui et son équipage enchaînaient les combats les plus éreintants, et là ils devaient encore une fois se battre à mort. Il sursauta lorsqu’il sentit une main se poser sur son épaule. C’était Drash, et derrière lui se tenaient Minto et Miyo.

-T’inquiète !! On va y aller et botter le cul de nos adversaires et après on se reposera, rassura Miyo en souriant. Si on a survécu à toutes ces épreuves, je suis sûr que celle-ci se passera sans problème.

-J’en suis pas si sûr, répondit tristement Punk. J’ai un mauvais pressentiment. C’est comme si j’allais bientôt perdre quelqu’un de très cher. Et j’ai vraiment pas envie de perdre l’un de vous.

Drash sourit, puis donna une accolade au jeune cyborg.

-Si parfois les pressentiments peuvent se révéler vrais, ne les laisse pas t’envahir ainsi. Bat-toi à fond et aie confiance envers tes nakamas.

Ils furent interrompus par une annonce du contremaître. Le vieil homme, couvert de cicatrices et de diverses traces de brulures, tenait entre ses mains un rouleau de parchemin.

-Le combat auquel vous venez d’assister opposait Nairu à Ukimi. Nairu a fini vainqueur et a été donc gracié. Le prochain combat opposera Lazar de l’équipage de Lankfire à … Dracule Mihawk !!

-Lankfire et son équipage sont ici ? fit Minto, interloquée. J’espère ne pas tomber sur ces mecs, ils sont bien plus forts que moi …

-Il y a peu de chances que tu l’affrontes, rétorqua Punk. De toute façon ce pauvre Mihawk va sans doute se faire tuer. Seul Drash doit être assez fort résister à Lazar ici.

Un jeune homme pale passa devant eux. Il était vêtu d’un chapeau de mousquetaire, d’une veste noire et bordeaux et d’un pantalon bleu pâle.. Il portait également une croix en collier et une immense épée derrière son dos. Il avait l’air déterminé à gagner et surtout extrêmement calme. Il entra dans l’arène et fut bientôt suivi par un homme d’une trentaine d’années qui portait des vêtements multicolores et un masque de carnaval. Son visage était marqué par un air supérieur, comme si il se sentait meilleur que tous les autres. Les deux hommes se firent face. Lazar dégaina ses deux poignards et Mihawk le coutelas qui était dans l’étui en forme de croix.

-Il est fou !! s’exclama Punk. Il veut se battre avec son petit couteau alors qu’il a une si grande épée à son dos ?

-Mon garçon, répondit Drash, sache que la valeur d’un bretteur ne se mesure pas à la taille de sa lame, mais bien à l’ampleur de sa volonté. L’issue de ce combat ne fait pas de doute. C’est le nouveau qui va gagner !!

Le gong retentit, sous les hurlements d’extase du public. Mihawk prit appui sur ses jambes puis s’élança vers son adversaire. Ils s’échangèrent des coups, mais pas très puissants ni rapides, comme s’ils voulaient tester leur puissance. Cela dura plusieurs minutes durant lesquelles les spectateurs comme les condamnés à mort spéculèrent sur la victoire de l’un ou l’autre des combattants. Tout le monde ou presque pensait que Lazar allait gagner. Et apparemment le cours du combat leur donna raison. Lazar prenait peu à peu l’avantage sur Mihawk qui peinait à contrer les attaques de son adversaire avec son coutelas. Cependant le futur meilleur bretteur avait plus d’un tour dans son sac. Alors que Lazar donnait son coup favori, appelé « Blood Carnaval, Mihawk avait empoigné son grand katana. D’un coup rapide et puissant, il trancha son adversaire, et toute la tribune avec. Un silence abasourdi tomba dans l’arène. La puissance de l’inconnu dépassait leurs attentes les plus folles. Lazar, quant à lui, était agenouillé sur le sol, et avait la peau déchiqueté du bassin au cœur. Dans un dernier effort, il se leva et tenta d’attaquer lâchement Mihawk par l’arrière. Celui-ci se retourna, et planta calmement sa lame à travers la gorge du pirate. Un flot de sang en jaillit, et le pirate s’effondra dans un dernier souffle. Le combat avait été vite expédié. Et encore, on aurait dit que Dracule Mihawk ne se battait pas sérieusement, que tout ça n’était qu’un divertissement pour lui. Il toisa le public d’un regard froid, avec ses yeux captivants et effrayants, ressemblants étrangement à ceux d’un prédateur ayant repéré sa proie. Des yeux d’aigle, ou de faucon. Il se retourna vers la loge des futurs combattants, les encouragea d’un signe de la tête et s’en alla vers la loge des vainqueurs.

Punk leva les yeux vers les gradins. Il étaient agencés de façon rectangulaire, et atteignaient facilement les 10 000 places. En face de lui, le Noble Mondial était installé sur une esplanade qui dominait le reste de l’arène. Il portait un masque typique des gens de son rang social, et était entouré du Vice-Amiral Graysean de la Marine, et de Mustang et son équipage. Et si quelqu’un le blessait ou le frappait, un Amiral viendrait en personne. Punk frissonna. Déjà qu’un Vice-Amiral était effrayant, alors un Amiral devait être quasiment invincible. Il connaissait des noms tels que Garp le Héros, l’égal de Roger, Sengoku le Bouddha ou encore Zéphyr. Ceux-ci pouvaient sans aucun problème affronter les plus grands pirates du monde. Décidément, il ne voulait pas en rencontrer. Pas de sitôt, en tout cas. Malgré le fait qu’il le dégoûte, le jeune cyborg préférait que le Noble passe un joyeux après-midi à voir des gens s’entretuer qu’il se fasse buter par un pirate suicidaire. Plongé dans ses pensées, il n’entendit pas les noms des prochains condamnés amenés à se battre en duel. Mais en les voyant, il fut soudain pris d’effroi. Il se retourna, et l’absence de Minto derrière lui confirma ses craintes. C’était bien elle qui était au centre de l’arène, en face d’un homme habillé d’une chemise noire. Et merde, pensa-t-il.

Minto s’efforçait de d’afficher un visage neutre, mais en réalité elle était terriblement effrayée. Non seulement elle risquait de mourir, mais même dans le cas où elle gagnerait, elle répugnait prendre la vie d’un homme ; mais elle était bien obligé. Surtout que son adversaire ne semblait montrer aucun scrupule à tuer une jeune femme. Il la regardait avec un regard de carnassier, mais pas comme Mihawk, un regard beaucoup plus cruel et teinté de folie. Minto avait froid dans le dos. Elle essaya de calmer ses nerfs. De penser à une stratégie de combat. Mais on ne lui en laissa pas le temps. Le gong retentit, et tout le monde retint son souffle. Sorrow (c’était le nom de l’adversaire de Minto) ne bougeait pas, comme si il invitait Minto à attaquer en première. Il voulait la jauger pour pouvoir mieux l’attaquer ensuite. Mais elle n’était pas dupe. Deux options s’offraient à elle : soit elle donnait une attaque assez faible pour qu’il la sous-estime, soit elle donnait tout dès la première attaque pour le mettre directement K.O. D’habitude elle aurait opté pour la première solution, mais les combats de ces dernières semaines l’avaient éreintée, et elle n’était pas complétement remise. Elle s’apprêta donc à envoyer une puissante attaque, mais elle fut stoppée dans son élan. Les plantes ne poussent pas sur le sable, se rappela-t-elle en observant le sol. Ça va salement m’handicaper, ça. Mais heureusement, elle avait d’autres moyens de combattre, même si ça lui coutait plus d’énergie. Elle se concentra et son bras droit se couvrit d’écorce. C’est parti. Dans un élan rapide, elle se lança sur Sorrow, et lui décocha un direct du droit. Cependant, au dernier moment, alors qu’elle était sûr de le toucher, il esquiva et lui asséna un violent coup de pied aux côtes. Minto s’écroula plusieurs mètres plus loin. Les clameurs du public redoublèrent. Elle se releva. Quelque chose la taraudait : le coup lui avait fait mal, mais elle avait la conviction que ce n’était rien par rapport à ce qu’il pouvait faire. Elle rechargea son adversaire, avec la même technique. Il se passa exactement la même chose. Il lui donna un coup, au ventre cette fois, et elle s’écroula à terre. Elle se redressa, et cria à Sorrow :

-C’est quand que tu me combattras vraiment ? tu commences à être chiant, là.

Il éclata de rire.

-Si tu y tiens, répondit-il, un sourire cruel aux lèvres.

Alors et un combat au corps à corps s’en suivit. Les coups volèrent. A chaque fois qu’il attaquait, Minto parait tant bien que mal le coup. La main droite de Sorrow émit soudain une aura noire, et il toucha la protection d’écorce de la jeune femme. Celle-ci commença à jaunir, à rétrécir, puis s’effrita. Il visa alors de la même manière le visage de Minto qui esquiva et recula promptement. Elle le questionna sur son pouvoir.

-Je ne te le dévoilerai pas. Non seulement je vais garder l’effet de surprise, mais en plus tu ne pourras pas trouver de faiblesse, à part bien sûr le granit marin.

Minto déglutit. Il était bien plus malin qu’elle le croyait . Sans qu’elle ne puisse se reposer, l’homme la réattaqua avec l’aura noir. Elle attrapa son poignet et l’empêcha ainsi de la toucher, mais elle cria de douleur. Son attention s’étant focalisée sur la main droite de Sorrow, elle n’avait pas fait attention à sa main gauche… et au poignard qui s’était enfoncé dans son abdomen.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com