Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mar 10 Nov 2015 15:55 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Quel meilleur moyen pour commencer la nouvelle série que par un post de nouvelle page ?

Après nous avoir apporté un match d'arène époustouflant pour conclure XY comme il se doit, Iwane termine également sa série d'épisodes solos sur une grande note. Maintenant que les épisodes spéciaux Mega-Evolution sont terminés et ont rejoint la trame principale de la série TV, les choses sérieuses vont pouvoir commencer, Team Flare in da place.

Mega Evolution Special Act IV

Image
Muy bueno

Ce dernier acte tourne essentiellement autour de la relation Manon/Alan et la motivation de ce dernier. Il se morfond de ne pas avoir pu la protéger dans les deux précédents épisodes et souhaite donc devenir plus fort pour y remédier. C'est pourquoi il affronte dix mega pokemons à la suite avec son Dracaufeu-X, allant même jusqu'à mettre en jeu sa mega-gemme pour montrer sa volonté. Cependant le véritable test n'est dévoilé qu'à la fin, la dixième et dernière adversaire n'est autre que Pachira, membre du Conseil des Quatre de Kalos, qui a évidemment elle aussi son propre mega pokemon ! Souvenez-vous du tout premier épisode, Alan s'était fait battre, pratiquement à sens unique, par Zumi et son Mega-Tortank; mais là le combat est à peu près égal tout le long et se termine éventuellement sur la victoire de Alan !

On dirait pas comme ça mais c'est un événement il me semble très rare dans l'anime (je demande confirmation), les membres du Conseil des Quatre et le Champion sont toujours présentés comme des boss pratiquement imbattables qui peuvent laminer leurs adversaires d'un simple claquement de doigts. Alors certes, quand on sait que les mégas sont présentés comme des armes de destruction massive capable de raser toute une forêt rien que par leur souffle, ça peut faciliter les choses, mais je trouve que ça n'enlève pas pour autant de mérite à cet exploit (peut être un peu). Bref, Alan se pose très clairement comme un boss désormais, bien au dessus du niveau de Satoshi qui devra alors attendre la nouvelle forme de Amphinobi pour pouvoir rivaliser.

Le combat en lui-même était, comme d'habitude avec les méga-évolutions, du simple bourrinage, mais du bourrinage bien fait. Iwane s'est encore une fois éclaté sur l'animation (on peut d'ailleurs remarqué qu'il a l'air de bien s'amuser avec ses "transitions avec les mains"^^), on ressent pleinement toute la rage de Dracaufeu-X et le danger porté par le Mega-Démolosse. La scène finale de la Rafale Feu était délicieuse comme il faut. Par contre j'ai l'impression que les scènes d'action du début n'étaient pas du même acabit, ce qui parait normal quand on sait qu'il devait dans le même temps animer en solo le dernier épisode de XY (ce type ne dort jamais).

Malheureusement pour Alan sa célébration n'aura été que de courte durée, il apprend que Hari-san, le Marisson de Manon, est tombé dans le coma pour raison inconnue. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'en voulant s'écarter de Manon pour pouvoir la protéger, il est devenu indirectement le déclencheur de cette situation qu'il tenait tant à éviter. Ironie. Qui plus est, le véritable responsable de tout ça n'est autre que la personne en qui il a voué toute confiance, Fleur-de-Lys. Double ironie. Ce type a du mal à choisir ses bons amis.

L'état comateux de Hari-san est dû à une espèce de radiation un peu bizarre dégagée lors d'une expérience sur le Zygarde-Core qui a mal tourné (oui, les expériences scientifiques ça tourne toujours mal, c'est connu). On ne sait pas vraiment pour l'instant quelle en est l'origine mis à part que cela semble affecter la nature environnante, et comme Hari-san est un pokemon de type plante il s'est retrouvé affecté par ce phénomène aussi. Pourquoi pas. Zygarde/Core est probablement très lié à la nature vu qu'il a aussi besoin de soleil pour se ressourcer, comme une véritable plante.

Le mystère autour de Zygarde est encore bien vaste, Alan est reparti (sans Manon cette fois) à la recherche de l'origine de cette étrange énergie afin de sauver Hari-san, le Core quant à lui s'est échappé et continue de fuir la Team Flare, Daigo est curieux au sujet de la Megalithe gardée par Fleur-de-Lys, le Prof Platane est au courant de la situation et va probablement lui aussi faire des recherches de son côté. Bref, Du beau monde qui se met à bouger, bien que chacun emprunte des routes différentes, éventuellement, leur chemin vont se croiser, donnant ainsi naissance à la nouvelle série:


Episode XY&Z 1

Image
J'étais en train de boire mon vin et j'ai oublié d'éteindre mon swag

Si au cours de ces derniers mois vous avez perdu votre temps à lire mes monologues pompeux, vous avez certainement noté à quel point j'aime mettre en exergue la qualité de l'animation, pas exceptionnelle sur le long terme, mais avec une certaine constante chaque semaine qui lui permet de se maintenir sur le standard moyen de la production actuelle d'animes 1-2 cours (et parfois même se placer au dessus), chose à mon sens fort louable lorsqu'on se rappelle qu'il s'agit d'une série longue/continue. Vous avez certainement dû aussi remarquer que le studio mettait le paquet sur certains épisodes, mais que surtout chacun de ces épisodes dépassait le précédent. A chaque fois qu'on tendait la joue en se disant qu'ils avaient atteint le summum de ce qu'ils pouvaient offrir dans la série TV, le staff nous giflait la seconde en pondant un bijou encore un cran au dessus. Pas d'exception ici.

XY&Z démarre sur les chapeaux de roue avec un premier épisode dantesque. Il s'agit-là très clairement de la meilleure animation jamais vue dans l'anime, telle qu'elle vient titiller le haut du panier de cette saison. Un épisode aux petits oignons délivré par le duo Ohashi Aito/Nishiya Yasushi, à qui l'on devait déjà le fameux épisode XY67.

XY&Z marque pour Ohashi sa première fois dans Pokemon en tant que directeur d'animation (je pensais que c'était sa première tout court de façon générale mais en fait non), et honnêtement OLM devrait le laisser à ce poste beaucoup plus souvent. Ohashi a supervisé la première moitié et a animé grosso modo toutes les scènes d'action badass. Je suis toujours aussi fan de sa façon d'animer les mouvements de course - dans le cas qui nous intéresse, l'animation de Pikachu juste avant son attaque - c'est fluide, dynamique, mais surtout sans exagération de mouvements ni d'abus de simplification/off-model. J'ai trouvé ça amusant que son animation de l'attaque Tonnerre soit reprise comme stock-shot, comme cela avait été le cas pour Iwane dans le tout premier épisode de XY, surtout qu'en plus ce mouvement de va-et-vient dans les airs est assez typique de Iwane justement^^.

Nishiyan était quant à lui responsable de la seconde moitié et s'est plus concentré sur la gestion des mouvements que les scènes d'action (bien qu'il ait fait l'attaque Force Chtonienne de Zygarde 10% à la fin), cela comprend les lancers de pokeballs like a boss, les poses des dresseurs super coolos ou encore la scène de transformation de Zygarde 10%. En fait Nishiyan et Ohashi se complètent vraiment bien, pas étonnant que ce dernier ait été expressément solicité par Nishiyan pour travailler sur cet épisode, Ohashi a ce qu'il faut pour animer des combats dynamiques (donc plus centré sur les pokemons) là où Nishiyan brille plus sur l'animation des personnages.


Côté histoire maintenant, je ne pensais pas revoir Shota dès le premier épisode, avec déjà 5 badges en poche (ok il avoue lui-même qu'il va éviter l'arène de type glace parce que le champion est trop fort pour lui, et apparemment il a abandonné l'idée de reprendre sa revanche à l'arène de Illumis^^), c'est sympathique de voir qu'il s'est beaucoup amélioré depuis sa dernière appararition dans l'épisode XY75. Je trouve aussi sympa le fait qu'un perso secondaire participe à la confrontation face à la méchante Team de la région, j'espère qu'ils feront pareil avec d'autres persos.

En parlant de la Team Flare, c'est moi ou Correa est prétendante au titre de la méchante la plus sexy ? Son uniforme (et ces espèces de lunettes-jumelles) est plutôt moche je trouve, mais le soin apporté à ses manières et sa gestuelle la rendent carrément sexy *_*. Et puis son comportement aussi, j'adore comment elle n'y va pas par quatre chemins, - Satoshi: "Vous êtes qui vous?" - sa réponse: "Vous me faites chier". Ok. On n'a pas encore bien vu comment étaient les trois autres filles scientifiques mais ce qui est trippant c'est qu'elles aiment se charrier dès qu'elles en ont l'occasion^^. Cette première entrevue avec la Team Flare était bien satisfaisante, hâte de voir les autres membres plus en détail donc.

Pour finir, un petit spoil concernant la forme de Amphinobi:
Spoiler: Montrer
Sanpei sera de retour à l'épisode XY&Z6 et on découvrira le fameux village ninja (oui, on est toujours dans Pokemon). Apparemment le village abrite une certaine légende concernant un Amphinobi légendaire, y'a des chances pour que cela concerne ladite forme. Cela confirmerait alors que cette nouvelle forme ait en réalité été prévue depuis bien longtemps, le village avait été mentionné par Sanpei dans l'épisode XY17, il y a deux ans de cela ! Le passage au village sera d'ailleurs étalé sur deux épisodes.


Les bases de cet arc continuent encore à se poser, il y a mine de rien pas mal d'intrigues lancées en parallèle et qui vont éventuellement se croiser. J'attends donc avec impatience le moment où ça arrivera, je sens que ça va bien dépoter lorsque la machine XY&Z sera bien lancée.

H.Y.P.E.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mer 6 Jan 2016 16:38 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Ha.

Je l'avais annoncé il y a fort longtemps mais je n'ai malheureusement jamais eu vraiment le temps de m'y remettre (comme d'hab' hein), du coup avec un peu (beaucoup) de retard je vous présente, enfin, la petite "surprise" que je vous réservais. Je pensais au départ l'annoncer sur le topic de l'Antre mais je me suis rendu compte qu'en fait non cela n'avait pas vraiment sa place là-bas, je me rabats donc sur mon petit chez-moi (ce topic quoi :p).

J'ai passé le peu de temps libre qu'il me restait à monter une vidéo sur l'anime, sans trop spoiler, plus précisément sur la période octobre 2013 - octobre 2014, ce qui correspond en gros aux 47 premiers épisodes :


(c'est du 720p, désolé y'a que ça en raw)

Footage : épisodes 1 à 47
Musique : Volt - version instrumentale, l'opening de l'anime.
Musique : Le thème de Nokia, du jeu PS Vita Digimon Story:Cyber Sleuth (qui sort en Europe alors achetez-le !)
Durée : 7min37

La vidéo contient à peu près tout ce qui fait de XY la série la plus cool de ces deux dernières années, en vrac :

- des matchs vraiment bien animés
- Eureka (l'une des meilleures petites filles de l'animation japonaise)
- des openings qui ont la patate
- des VS screens super cools
- des poses de combat chuunis (les gens, se sont vos pokemons qui se battent, pas vous)
- Masaaki Iwane
- des plans de caméra qui n'ont rien à faire dans une série longue
- des grenouilles ninja (je. quoi.)
- des gens qui prennent la pose pour lancer des pokeballs (utilité 0% mais classitude assurée 100%)
- de l'HENSHIN
- des backgrounds en CGI pas trop dégeux (parfois si quand même, mais chut)


Maintenant pour la petite histoire :

En toute honnêteté, je voulais à la base faire quelque chose ressemblant à un sakuga MAD, comme les grands, sauf que je me suis heurté à deux probèmes majeurs. Le premier, évidemment, est que je n'ai pas l'expérience suffisante pour reconnaitre/analyser toutes les scènes les mieux animées. Normalement c'est là qu'intervient le booru. Ce qui nous amène au second problème, bah pratiquement personne ne sait exactement qui a animé quoi, on ne retrouve grosso modo que les scènes faites par Iwane et Aito (avec quelques guests) parce qu'ils sont les plus connus, alors que celles dont on ne connait pas l'animateur sont rarement uploadées (et pourtant, ce n'est pas la qualité qui manque dans XY). Même le wiki jap' ne précise pas exactement la scène animée en question dans l'épisode.

J'ai donc dû changer de plan, le résultat c'est que je me retrouve finalement avec une vidéo AMV-esque, sans pour autant en être une pour la simple et bonne raison que j'ai quand même voulu garder un peu l'esprit sakuga MAD en tête. Il n'y a donc aucun travail d’édition, pas de transitions, ni d'effets ou de retouchages; les scènes sont présentées telles quelles, pratiquement rien n'est coupé, chaque plan est montré du début jusqu'à la fin de façon à ce que vous puissiez admirer et profiter de l'anime tel qu'il est.

Ce n'est pas une vidéo avec de la pure animation du coup, mais je pense avoir choisi un panel de scènes suffisamment bonnes, sur le plan visuel, pour que vous puissiez passer un bon temps. J'ai déjà commencé à récupérer le footage pour la prochaine vidéo, qui couvrira l'année 2014-2105 (qui a aisément dépassé la barre placée déjà assez haute auparavant), il ne me restera plus qu'à trouver le temps^^.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Dim 31 Jan 2016 11:59 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Après la petite vidéo - qui je l'espère en aura convaincu quelques uns (ou tout du moins rendu plus curieux sur l'anime) - qui servait à commencer l'année 2016 sur de bonnes bases, il est temps de faire le point sur la dernière portion de 2015. Ce qui fait que je vais délibérément m'arrêter à l'épisode 9, qui non seulement finissait l'année sur un joli cliffhanger, mais était surtout le déclencheur d'une storyline en parallèle qui devrait arriver très bientôt.

XY&Z a su terminer l'année sur le rythme de la hype entamé par son (excellent) épisode d'ouverture, les 5 derniers épisodes étaient vraiment très bons, à la fois dans la continuité de tout ce qui a été entrepris jusqu'à maintenant par XY et également dans leur façon de nous donner l'eau à la bouche sur ce que la série nous offrira cette année. Ces épisodes s'articulaient autour de trois grands pôles :


Episodes XY&Z 2 à 9

Image
Pokemon > your idolu animu


Commençons par Serena. La trame consacrée à Serena n'a rien à voir avec l'arc Z mais n'en possède pas moins une importante place dans la série puisqu'on arrive bientôt dans la Master Class, le niveau suivant du TriPokalon une fois que Serena aura gagné sa 3ème Princess Key. Clé qu'elle aura manqué de peu dans l'épisode XY&Z8 où elle utilise Evoli pour le concours. Et ce qui devait arriver arriva, Evoli est pris de panique l'espace d'un instant sur la scène et rate sa performance à la fin. Cependant, là où Yukiyoshi Ohashi a bien geré son script c'est que Serena ne se laisse pas abattre et encourage Evoli à continuer même si elle se doute bien que c'est perdu d'avance. C'était un joli moyen de référencer sa première participation – et première défaite – dans l'épisode XY60 où, là aussi justement, Serena avait été éliminée parce que Feunnec avait trébuché.

Mais la référence est surtout double car Yashio refait son apparition dans cet épisode. Pour rappel, Yashio est une des anciennes juges du TriPokalon qui se lamentait de ne pas voir émerger une nouvelle fille comme Elle (le perso, n'oubliez pas) et qui s'est prise d'une certaine curiosité par rapport à Serena quand elle l'a vue se couper les cheveux. Yashio la voit donc une nouvelle fois dans la même situation mais avec un dénouement différent, ce qui a renforcé chez elle l'espoir qu'elle place en Serena (pour ce dernier point on ne l'a appris que dans l'épisode de cette semaine, j'y reviendrais le moment voulu).

Sur la forme, le staff met toujours un point d'honneur à aller chercher les talents qu'il faut pour faire du présent concours une meilleure performance que celui qui le précède, c'est quand même extraordinaire. C'est fascinant de voir à quel point ils souhaitent mettre autant d'efforts pour un aspect à priori à l'opposé de l'esprit principal de la franchise. Le pire c'est que, basé sur les 5 secondes dévoilées dans le trailer de fin d'année, le prochain concours aura une animation toute aussi excellente, si ce n'est même meilleure ! A ce rythme la Master Class va enterrer une bonne partie des animes idols !


Image
Wololo intensifies


Pour ce qui est du cœur de XY&Z, la star principale est bien évidemment le Zygarde-Core, affectueusement appelé Puni-chan par notre petite fille préférée^^. Si nous, en tant que spectateur/joueur, nous savons évidemment déjà plus ou moins de quoi il en retourne (c'est le seul problème avec une série pour enfant, le marketing nous spoil tout), les protagonistes ne font que découvrir peu à peu les mystères qui l'entourent. Et chose ironique, se sont en fait Pikachu et Miaouss qui ont été les premiers à entrevoir ce qui plane sur la petite créature… tout ça dans un rêve… parce qu'un Darkrai complètement random passait par là… euh, oui ?

Ok ok, peut être qu'en réalité il voulait prévenir nos héros du danger qui va arriver, qui sait ? Quoi qu'il en soit, Pikachu et Miaouss se retrouvent plongés, au cours d'un épisode hilarant où le langage des pokemons et celui des humains sont inversés (les pokemons parlent comme des humains et vice-versa), dans le cauchemar de Puni-chan où celui-ci est poursuivi par une étrange forme. On notera que ladite forme ressemble fortement à une tête de lion en feu, symbole par excellence d'un antagoniste bien connu, Fleur-de-Lys. En soit il n'y a aucune surprise pour nous, mais cela sera probablement remis sur le tapis lors de l'éventuelle rencontre du boss de la Team Flare. Cet épisode a surtout servi de première introduction au lore entourant Zygarde.

Ce que nos héros ont vu par contre, c'est un aperçu du réel pouvoir de Puni-chan lors de l'épisode XY&Z9, durant leur deuxième face-à-face contre la Team Flare. Outre le fait que Iwane a su clôturer son année en beauté (comme toujours), c'est un épisode important qui prépare les différentes trames qui vont se lancer prochainement. Puni-chan montre pour la première fois sa forme 10% et s'enfuit juste après pour échapper à la Team Flare, ce qui va mettre à l'épreuve sa relation avec Eureka. C'est un point important car leur lien va servir de symbole pour les relations humains/pokemons abordées dans l'épisode suivant.

La Team Rocket fait également son show et jouera un rôle particulier dans l'arc Z, mais je préfère vous laisser la surprise (qui n'en ai pas vraiment une si vous avez maté le teaser spécial de fin d'année).

L'épisode 9 nous montre aussi que lorsque Amphinobi rentre dans sa forme Satoshi, toutes les sensations se retrouvent liées à ce dernier, donc Satoshi ressent lui aussi les coups pris par Amphinobi (oui bonjour, c'est Digimon, vous m'avez appelé ?).


Image
MOTTO MOTTO


La transformation se fait pour la première fois dans le double-épisode consacré… à des ninjas ! Dans Pokemon ! Dans une région sensée être basée sur la France !

Bref, on a la confirmation que cette nouvelle forme, ou tout du moins cet arc, était prévue dès le début puisque le village en question n'est autre que celui de Sanpei, qui pour rappel a été introduit dans l'anime dès ses débuts (épisode XY17). Sanpei n'a pas servi seulement à introduire le village, mais surtout à mettre en avant la relation entre Satoshi et - à l'époque - Grenousse, la grenouille ninja était donc bel et bien destinée à avoir un rôle spécial dans l'anime (bon ok ce starter est ultra-populaire de base aussi).

Ce que j'ai aimé dans ces épisodes est qu'ils démontrent que, s'ils le voulaient, le staff pourrait faire tellement de choses avec la franchise autre que le sempiternel voyage initiatique pour devenir le meilleur like no one ever was. Les ninjas ici ont leur propre background et mythologie, ils utilisent vraiment des techniques de ninjutsu et tout pour se battre xD, les pokemons sont ainsi utilisés comme arme complémentaire. Imaginez la même chose transposée dans un autre contexte comme, je sais pas moi, par exemple, à tout hasard: des pirates ! Se serait vachement cool avouez.

Mais revenons aux ninjas. Les ennemis kidnappent le chef du village pour le renverser, s'en suit alors une véritable guerre à laquelle nos amis participent. Les combats font rages et les héros sont en mauvaise posture jusqu'à ce que Croaporal évolue ET déclenche sa transformation. Ok. C'est arrivé beaucoup plus tôt que ce que je pensais. Le truc, c'est qu'ils ne contrôlent pas du tout cette nouvelle forme pour le moment et ne savent absolument pas ce qu'elle représente. Les difficultés arriveront plus tard apparemment, mais quand même c'était vachement expéditif.

La question est de savoir si l'anime va relier cette forme au Floette de A.Z. qui, parait-il, doit normalement avoir un rôle important dans les prochains événements de la franchise (et puis bon, Zygarde est lié à l'éco-système aussi, on pourrait donc avoir un entremêlement de trames bien épique comme il faut avec tout qui se mélange *_*). Entre ça, les formes de Zygarde et les méga-évolutions, l'arc Z sent bon la baston de ouf.


Et ça commence dès la semaine prochaine.



N'ayez pas honte de l'avouer. Vous avez fait dans votre pantalon là, n'est-ce pas ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mar 5 Juil 2016 17:35 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Coucou, voici votre dose ponctuelle de "j'ai 20 épisodes et 5 mois de chroniques en retard teehee", chose que j'aimerais bien éviter à partir du mois prochain vu le gros pâté de hype qu'on va se manger. On s'était arrêté la dernière fois sur le lancement de la nouvelle saison, observant les prémisses avancées sur le futur développement de l'histoire, et étant donné qu'on arrive plus ou moins à la fin de l'aventure - avec le début de la League et probablement l'enchaînement sur la Team Flare peu après - je me retrouve au final à faire en quelque sorte une review globale de la série, bien qu'elle ne soit pas encore terminée.

Commençons d'ores et déjà par dire que la saison XY&Z a, sans surprises, marché sur les pas de sa prédécesseuse, réussissant comme toujours non seulement à ne pas lâcher le niveau de qualité sur le long terme, mais surtout à monter continuellement d'un cran sans jamais vraiment donné l'impression d'avoir atteint ses limites (mais en a-t-elle ?). Je pense que cette prouesse provient principalement du fait que l'anime ne fonctionne pas totalement par "arc", tout du moins pas dans le sens classique que l’on connait où un climax d'un arc marque la fin d'un bout de l'histoire amenant ensuite sur un "nouveau début". Ici les différentes intrigues ont été lancées dès le début en parallèle, ce qui fait que tout se chevauche et se succède avec une impression de rythme effréné: lorsqu'un climax arrive il est tout de suite suivi par un morceau tout aussi gros qui, lui-même, débouchera sur un climax, et ainsi de suite.

En me renseignant un peu sur l'historique de la franchise j'ai appris que cela a été particulièrement l'une des grandes forces d'une certaine saison, Diamond and Pearl. La dernière ligne droite, entre la 7è et 8è arène, était un mélange de beaucoup d'événements importants qui se succédaient sur environ une année entière, le tout pour finir sur une League vraiment pêchue (c'est la seule chose que j'ai vu de cette saison). Malheureusement tout cela a apparemment été jeté par la fenêtre sans concessions avec la saison suivante, Best Wishes. Content de voir que le staff a repris les bonne bases avec XY.

La seule chose qui m'a un peu étonné sur la structuration de XY&Z, c'est que Eureka ne s'est pas retrouvée autant sur le devant de la scène que ce que la série laissait croire. Alors évidemment, nul doute qu'elle aura son moment de gloire à la fin au vu de la nouvelle séquence rajoutée récemment dans l'opening, mais je m'attendais vraiment à ce que cela se fasse de concert avec les développements sur Serena et Satoshi, et non à part.

Bref, décortiquons maintenant un peu les grands moments de cette saison ,sur le même schéma que la dernière fois, parce que bon, hein, c'est pratique pour moi.


Episodes XY&Z 10 à 31

Image
MKG39 a écrit:
A ce rythme la Master Class va enterrer une bonne partie des animes idols !


Si seulement je pouvais toucher 1 euro à chaque fois que la série répondait à mes attentes, si ce n'est les dépasser. Non sérieusement , je savais bien que les concours dans XY&Z allaient envoyer du pâté, mais de là à ce qu'ils aillent expressément engager des animateurs talentueux pour faire danser des pokemons… je vais pas m'en plaindre ceci-dit^^.

Donc, les TriPokalons de Serena se sont terminés en toute beauté et auront constitué un très bon développement pour notre héroïne, mais aussi un peu pour ses pokemons (bien que moins appuyé de ce côté-là). Evoli a affronté sa timidité, touché par les encouragements et la confiance que sa bien aimée dresseuse lui porte, et a ainsi évolué en Nymphali. Pour être tout à fait honnête, ce qui a le plus retenu mon attention durant son épisode d'évolution a en réalité été la mine d'or des Serena faces xD, un véritable festival, on ne remerciera jamais assez Omode Akemi de nous faire fondre devant ses épisodes.

Avec Nymphali dans sa nouvelle équipe, Serena remporte donc haut la main sa dernière Princess Key, comme à l'accoutumé au cours d'un épisode proposant une qualité d'animation surprenante (Pourquoi ? Parce que.). Yashio refait de nouveau son apparition mais cette fois-ci confronte Serena pour la première fois au lieu de l'observer de loin. Elle lui dit texto que tel qu'elle est maintenant, elle ne pourra jamais détrôner Elle car il lui manque encore quelque chose qu'elle n'a pas réalisé. Yashio reviendra alors à la charge durant la Master Class et lui suggèrea carrément d'abandonner, suite à un malheureux accident survenu lors de la prestation de Serena. Finalement la ténacité et l'attitude de cette dernière lui rappellera une certaine élève qu'elle avait dans le temps pris sous son aile, Elle (oh oui j'ai réussi à caser un jeu de mot phonétique à la con). Serena n'aura pas réussi à devenir la nouvelle Kalos Queen, mais tant pis, elle aura tout donné et plus important encore enfin compris ce qui lui faisait défaut: être capable d'enjouer le public en lui transmettant sa joie, ses émotions (en fait on lui demande d'être réellement une idole quoi). Et oh, attends un peu, est-ce que se ne serait pas plus ou moins ce que Elle a démontré dans l'épisode d'évolution de Roussil ? La boucle est bouclée, rien n'est laissé au hasard. Omode maîtrise son sujet.

Je reviens sur l'animation, excellente, je n'en attendais pas moins pour clôturer avec brio l'arc de Serena. Aito Ohashi revient pour la seconde fois dans XY&Z en tant que directeur d'animation (même si toujours accompagné par quelqu'un) après son coolissime épisode d'ouverture, et ça en jette. En fait, je n'ai même pas à détailler, allez simplement regarder les épisodes. Genre, tout de suite.

Que rajouter de plus sur Serena ? Cela a été un véritable plaisir de suivre son parcours, et même une réelle suprise pour moi sachant que je n'étais pas spécialement emballé par les concours en tant que tel (lol idol), mais la maîtrise de la caractérisation sur le long terme par le duo Tomioka/Omode ainsi que l'effort hallucinant du staff à se dépasser sur chaque performance auront su combler toutes mes attentes. Pour rappel, un an plutôt:

MKG39 a écrit:
Elle essaie de chercher d'elle-même ce qu'elle voudrait faire et nul doute que d'ici la fin du cycle XY elle aura bien grandi, en tant que personnage, mais surtout en tant que personne.


Et c'est exactement ce qui est arrivé. Elle a fui ce qui lui déplaisait chez elle. Elle s'est sentie perdue sur le sens de sa vie (meuf, ça va, t'as que 10 ans, hein xD). Elle s'est faite des amies, des rivales. Elle a trouvé ce qu'elle voulait faire. Elle a confronté sa mère. Elle a fait le premier pas vers son rêve. Elle a sèchement échoué. Elle s'est relevée. Elle a persévéré. Elle s'est rapprochée de son but. Elle a appris de ses erreurs. Elle s'est enfin retrouvée sur la scène qu'elle admirait tant. Et même après sa défaite, son humilité lui aura permis d'ouvrir une nouvelle voie vers son rêve.

Son voyage n'est donc pas encore terminé, mais ça c'est sûrement (malheureusement T_T ?) une autre histoire.




Si finalement Eureka n'aura pas été autant une "seconde héroïne" comme je l'avais souhaité, l'intrigue avec la Team Flare n'en a pas moins continué d'avancer. J'aime bien le fait que les événements entourant la Team Flare ne soient pas basés sur le schéma du jeu d'origine (je parle de façon générale et non uniquement des jeux X/Y), dans le sens où, contrairement à ce qu'on aurai pu croire au vu des épisodes 1 et 9, les héros ne se retrouvent pas périodiquement confrontés aux méchants en cours de route. Ces derniers ont leur propre agenda et procèdent lentement mais sûrement à l'exécution de leurs plans, qui pour rappel ont débuté dans les épisodes spéciaux Mega-Evo.

L'un de ces plans fût la capture du deuxième core, que tout le monde appelle Bluni donc je vais en faire de même, qui a amené sur une confrontation face à la Team Rocket qui ont pour le coup eu droit à leur propre ending xD. C'était un épisode bien sympa avec un rythme bien nerveux qui s'est conclu sur un très bon fight: Alan et son Mega-Dracaufeu vs Zygarde 50% ! Content de voir que Alan continue d'être le "protagoniste de la série parallèle", en fait cet épisode aurait pu limite être le 5ème spécial Mega-Evo quand on y pense. N'empêche, son Dracaufeu est un peu overpowered quand même, après s'être enfilé le mega d'une membre du Conseil des 4, voilà qu'il mange du légendaire (ok pas dans sa forme finale, mais bon), est-ce que le Amphinobi de Satoshi sera à la hauteur ? On en reparle après.

Avec Bluni en poche et quelques cells capturés ici et là, la Team Flare a mis au point une arme consistant à… euh... bah en fait on sait pas trop encore. Ce qu'on a vu c'est qu'elle permet d'agir sur l'environnement, pour le moment le premier résultat obervé est qu'elle fait pousser des arbres géants capables d'enraciner une île entière. C'est bien pour l'écologie. Mais quel en est le but réel ? La nouvelle séquence dans l'opening laisserait à suggérer qu'ils veulent l'utiliser avec (ou sur ?) Bluni lui-même dans sa forme 50%, et que cela aurait un rapport avec le Cadran Solaire. En zyeutant un peu sur le net on remarque en fait que ce qui se passe actuellement dans l'anime ressemble à un mélange entre le plan original de la Team Flare dans le jeu et un éventuel scénario centré sur la mythologie Zygarde qui pourrait, peut être, être présent dans la nouvelle génération du jeu. Beaucoup de suppositions et pas de certitudes donc.

Rajoutons à cela que Alan participe à la League sous les ordres du boss, certes parce qu'il a aussi une envie personnelle d'affronter Satoshi, pour récupérer un bon morceau de méga-énergie, et ça tombe bien, il y a pas mal de dresseurs avec des méga pokemons (dont ceux qui apparaissaient dans les épisodes spéciaux, joli détail^^). Pachira est aussi sur les lieux, sous sa couverture de journaliste, on a donc déjà deux membres haut gradés de la Team Flare, les fans s'attendent donc à ce que la League soit perturbée. Et puis évidemment la championne Carne supervise la League aux côtés du professeur Platane, le père de Citron et son Méga-Braségali ne doivent pas être très loin non plus vu qu'on est à Illumis. Ca en fait du beau monde réuni à un seul endroit. Qui plus est, l'opening confirme également la présence du champion de Hoenn, Daigo ! On ne sait pas s'il sera lui aussi à Illumis ou ne jouera un rôle que lors du climax de l'arc Team Flare.

Climax qui s'annonce donc bien jouissif. J'espère que Eureka aura son gros moment de gloire à ce moment-là donc, avec Perfect Zygarde.


Image
...


Que vous suivez ou non l'anime, vous n'avez certainement pas manqué de voir la grosse publicité autour de Amphinobi dans la franchise. La grenouille s'est retrouvée cette année sur tous les fronts, élu pokemon le plus populaire, a eu droit à propre forme unique (qui ne sera peut être plus si unique que ça dans la nouvelle génération), et se paie même le luxe d'avoir son propre clip xD. Idem dans XY&Z, passé un certain point presque tous les épisodes son centrés sur lui.

Alors bien évidemment l'intérêt est porté sur sa forme Synchro, dont on a pu voir l'évolution au fur et à mesure des épisodes. Je pensais au départ qu'ils avaient débloqués cette forme un poil trop tôt (littéralement en même temps que l'évolution de Croaporal), mais finalement les caractéristiques ont été dévoilées petit à petit et il n'y a pas eu de sensation de rush de ce côté-là, aussi Satoshi n'a la plupart du temps pu que rester dans une forme incomplète et ne pouvait pas la maintenir trop longtemps, donc sa maîtrise n'est pas arrivée comme ça.

Les épisodes centrés sur Amphinobi ont été un prétexte pour enchaîner les épisodes de baston épiques, dont deux combats face à Alan ! On l'attendait depuis longtemps, l'anime n'arrêtait pas de faire monter la sauce, de teaser la rencontre entre les “deux protagonistes”, et c'est enfin chose faite. Il est intéressant de noter que la relation qu'ils ont pour le moment est amicale vu qu'ils n'ont pas connaissance de leur situation respective, et ne sont rivaux qu'au sens compétitif du terme, le duel fatidique durant l'arc de la Team Flare en deviendra alors encore meilleur. Mais il y aura avant cela leur match à la League, qui sera en toute vraisemblance la finale. Alors aura-t-on deux duels, l'un en ami et le second en ennemi ? Ou bien la finale sera-t-elle interrompue comme le pensent beaucoup de fans ? En tout cas leur futur match promet du grand spectacle, même si on se doute bien que ça va se finir sur du Dracaufeu vs Amphinobi, car ce dernier avait réussi à tenir tête alors qu'il était encore en forme incomplète, et quand on voit qu'il est maintenant capable de tout bonnement one shoter son adversaire, je sens que ça sera carrément épique. En fait ces deux-là sont complètement OP, à un niveau bien au-dessus des concurrents de la League, c'est un peu à la limite du cheat là.

Sinon, Satoshi s'est aussi de nouveau battu contre Carne et son Gardevoir, qui cette fois a été obligé de méga-évoluer car malmené par Amphinobi. Je vous disais qu'il était devenu OP. Très bon combat avec son lot d'effets pyrotechniques et de poses super classes (mais inutiles :P), mais surtout je suis impressionné de voir qu'ils ont utilisé la version instrumentale de l'opening en full version, de la première à la dernière seconde, et qu'ils sont allés jusqu'à timer le combat dessus. On peut très clairement voir que le combat est découpé exactement comme la musique, c'est à dire intro, couplets, refrains, solo et outro; c'est ouf ! Alors ouais, on sent bien qu'ils ont un peu triché car il y a des plans fixes avec de la papote qui servent clairement à temporiser, mais saluons l'effort du staff pour avoir voulu orchestrer une scène de combat dans un anime pour enfant. Respect.

Satoshi a donc réussi à débloquer la forme complète de la Synchro, représentée par le shuriken géant dans le dos du ninja. Mais cette forme n'a été maîtrisée que lors du rematch contre le dernier champion d'arène, Urup, champion qui a sweepé la team de Satoshi avec seulement 2 pokemons. Donc oui, Satoshi avait encore en tête sa défaite d'avant contre Shota lorsqu'il n'a pu déclencher la synchro, et donc il n'était pas assez concentré et a laissé Amphinobi se faire rétamer dans sa forme incomplète, cependant cela n'enlève rien au challenge que Urup a su poser. Fidèle à la tradition XY des champions d'arène, il tire sa force d'une jolie combinaison (Alerte Neige + Corps Gel) et d'attaques pour palier à ses faiblesses (notamment son Séracrawl avec Gyroballe et Avalanche), ce qui en fait un adversaire à ne pas prendre à la légère. Mais la plus grande surprise est qu'il gardait la méga-évolution de son Blizzaroi sous le coude ! Chose qu'il n'utilise que lorsqu'il reconnait un grand dresseur en face de lui… ce qui fait qu'il n'a pas considéré Shota comme l'un de ceux-là apparemment… Bref, ce fut un très bon double-épisode, fourni comme toujours avec une animation de qualité made in Iwane, à la fois pour conclure la quête des badges (la team que Satoshi a utilisé n'est autre que "l'équipe d'origine", Pikachu, Flambusard et Amphinobi) et marquer le début de la réussite pour Amphinobi.

Les combats sont cools, mais au final cette synchro, elle vient d'où ? Et bien on n'en sait rien. On sait seulement que cela était arrivé une fois au village des ninjas il y a fort longtemps, mais à part ça… Et quel est censé être le lien avec Zygarde ? Vu comme ça, cela donne l'impression d'être un artifice pour justifier la puissance du pokemon le plus populaire, mais il se pourrait bien que tout ceci n'ai été qu'une grosse introduction à une mécanique/mythologie qui pourrait avoir une place centrale dans les prochains jeux. En tout cas c'est ce que tout le monde pense. Mais alors, qu'est-ce que cela signifie pour la saga Kalos, qu'elle sera liée à la prochaine saison ?




En attendant on attaque la dernière ligne droite avec enfin la League Pokemon. Dont les combats seront coupés court car on se retrouve déjà en demi-finales dès le troisième épisode. Le staff a délibérément décidé de se concentrer sur les deux matchs contre Shota et Alan, et au vu de la preview ça va gérer grave niveau animation (y'a un peu 100% de chances que Ohashi et Nishiyan soient de la partie).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Sam 6 Aoû 2016 16:22 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Episodes XY&Z 32 à 35

Image
This isn’t even his final form


Ok ok. Calm the fuck down. Avant d’aborder le monstre d’animation que fût l’épisode 35, il nous faut en premier lieu commencer par le début de la League Pokemon.

La League a, par tradition dans l’anime, toujours été le grand événement de chaque saison, souvent mis aux côtés des matchs d’arènes comme étant, grosso modo, les seuls épisodes que le quidam de base ayant abandonné l’anime après Kanto daigne y trouver un semblant d’intérêt (je fais pareil). Bien qu’on sache toujours comment ça se termine, on prend quand même un certain plaisir à regarder les matchs de Satoshi qui sont généralement les plus travaillés.

Et c’est là que XY se démarque des autres saisons (comme d’habitude vous allez me dire…), parce que, voilà, les matchs de Satoshi, bah, il n’y en a pas.

Sur les deux épisodes des premiers tours, les minutes consacrées aux duels de notre héros peuvent se compter sur les doigts d’une seule main. En fait on voit beaucoup plus les autres participants/rivaux que lui, ce qui nous donne une League vraiment atypique. Je pense que Yajima/Tomioka ont fait ce choix afin de nous faire voir la League sous un angle radicalement différent. Cette fois-ci Satoshi n’a vraiment eu aucun mal à se hisser en demi-finales (off-screen), là où il a toujours, à part dans DP, échoué avant même d’arriver à ce niveau de la compétition. Il n’est plus un simple participant ou challenger, il est devenu l’homme à abattre que tout le monde souhaite affronter. Alan lui-même avoue qu’il ne souhaite qu’une chose: en découdre avec lui en finale.

Alan est d’ailleurs le premier à faire son match, face à Trova, et malgré l’arme secrète de ce dernier en son Mega-Dracaufeu Y il s’est fait complètement et sans merci lapidé. A vrai dire Alan a pratiquement sweepé la League seulement avec son Dracaufeu (il a juste utilisé en plus son Metagross en demi-finales). J’ai de la peine pour les dresseurs de Kalos, déjà qu’ils doivent battre des champions d’arène comme Citron ou Corni (et son Mega-Lucario seulement vaincu par Satoshi et Alan), voilà qu’ils doivent se farcir un type qui a battu en duel un membre du Conseil des 4 et un légendaire. Et y’a aussi ce mec avec un Amphinobi super chelou que personne n’a jamais vu. Dommage, essaie encore.

Le match contre Trova en lui-même n’a pas grand chose de marquant, mais l’exécution quant à elle était vraiment intéressante: c’était bien trouvé ce déroulement en parallèle sur le petit "contretemps" de Satoshi. Tandis que Trova se faisait démonter, Satoshi était en train de prouver à son adversaire qu’il ne prenait pas la League à la légère, et son sweep effectué juste après n’a fait que le confirmer, lui et Alan sont bien au dessus de la compétition, et leurs pauvres adversaires ne semblent même pas mériter d’avoir un épisode entier pour eux.

Bref, les deux dresseurs qui devraient être bannis du tournoi sont mis de côté dès le deuxième épisode de la League et on laisse place aux quarts de finales opposant Tierno face à Shota. Cet épisode a surtout servi a mettre en avant ce dernier afin de faire monter la hype pour les demi finales. Son style est principalement basé sur l’analyse de son adversaire, ça reste plutôt classique mais ça marche bien. C’était un joli match, j’ai vraiment bien aimé le côté un peu keikaku doori de Shota qui savait exactement quelle dernière carte Tierno comptait jouer pour renverser la donne et s’était bien gardé de montrer son Mega-Jungko, et plus important encore pour ce match son talent, juste pour ce moment. C’était assez jouissif^^.

On a quand mếme d’autres trucs sympa, les persos des épisodes spéciaux Mega-Evo, Ayaka et Louis, participent aussi à la League… pour simplement se faire rétamer respectivement par Satoshi et Alan. Ah bah oui je vous avais prévenu. Même des persos avec des mega pokemons ne sont plus capables de les effleurer xD.


Image


Attaquons le gros morceau maintenant, le premier des deux matchs au sommet tant attendu: la demi finale entre Shota et Satoshi.

Un double épisode écrit par notre Omode nationale, ce qui est assez rare pour le souligner, elle qui s’occupe rarement des matchs importants, et je trouve qu’elle s’en est bien sortie. La stratégie était au rendez-vous, principalement du côté de Shota qui a assemblé une véritable équipe expressément construite pour contrer Satoshi. Le gros coup de génie pour moi est sans conteste la façon dont il a utilisé son Monaflémit en retournant sa caractéristique handicapante en véritable arme psychologique, le genre de truc que tu ne t’attends pas à voir dans Pokemon. Shota connait parfaitement la personnalité de Brutalibré et il savait bien que le piaf catcheur aimait la baston et faire le show, du coup un pokemon comme Monaflémit qui reste là à rien faire tout en étant capable d’encaisser les coups, dans une certaine mesure grâce à Paresse, devient en quelque sorte son plus grand némesis.

Pour le reste du match, Shota utilise des stratégies plus classiques qui se basent sur les caractéristiques de ses propre pokemons (Cupcanaille et son odorat) ou en empêchant Satoshi de justement utiliser celles des siens (comme réduire la vitesse de Flambusard et Pikachu). A ce sujet, le retournement de situation qu’a fait Shota pour contrer Pikachu était joli, ce dernier aime bien utiliser le terrain à son avantage, Shota décide alors de re-retourner le terrain à son propre avantage pour entraver les mouvements de Pikachu, et ça a failli marcher si Satoshi n’avait pas eu une de ses idées dont il a le secret.

C’est ça que j’aime bien avec XY, la série profite pleinement d’être un médium visuel pour interpréter les différentes mécaniques du jeu: Exagide doit passer automatiquement dans sa forme défensive lorsqu’il utilise l’attaque Bouclier Royal, mais dans un environnement "réel" cela ne se fait évidemment pas instantanément et il y a un certain temps de latence que Satoshi va exploiter pour “bloquer” l’attaque. Sinon, à part ce cas-là, je suis plutôt surpris de voir que Satoshi n’a pratiquement pas utilisé de stratégies/retournements atypiques plus que ça, à croire qu’il n’en avait presque pas besoin, pratiquement tout le reste a été gagné en bourrinant. Etait-ce un moyen de plus pour montrer que Shota était bel et bien le challenger dans ce duel et non un obstacle ? C’est en tout cas ce que je pense.

Tout le match se déroule sous le thème sempai/kouhai. Les 90% du temps, c’est toujours à Shota de trouver une ruse pour surpasser la personne qu’il admire qui, elle, n’a pas fait autant d’efforts que lors de ses matchs passés (les matchs d’arènes entre autres). L’affrontement fatidique entre Jungko et Amphinobi était vu comme la récompense de ses efforts, comme si Amphinobi était le boss final et qu’être arrivé jusque là était une prouesse. Ce qui me fait dire ça c’est surtout que Satoshi a gardé Amphinobi à la toute fin alors qu’il est clair qu’il aurait pu l’utiliser pour battre au moins la moitié de l’équipe de Shota (c’est en tout cas ce qu’il avait fait dans DP avec Simiabraz). Il y a aussi ce monologue à la fin où Shota s’exalte d’avoir enfin rattrapé son idole, alors que de l’autre côté Satoshi est redevenu lui-même et s’apprête à lui botter les fesses.

Le dernier duel, donc, a été animé/supervisé d’une main de maître par Aito Ohashi. Vous vous souvenez du match contre Citron qui était le point culminant de XY ? Vous vous souvenez du premier épisode de XY&Z qui a l’a éclipsé d’un vulgaire revers de la main et ainsi placé la barre très haute pour la série ? Vous vous souvenez de la Master Class qui a été un véritable déluge où des animateurs de talent ont fait de Pokemon un meilleur anime d’idoles que les autres animes d’idoles ? Et bien vous vous souviendrez de ce match comme l’épisode royal de la franchise entière, l’ultime représentant de l’immense qualité qu’est XY. Comment une série longue peut elle atteindre un tel niveau, égalant sans difficultés les plus grosses pointures de ces dernières années ?

Ohashi a été accompagné par une bien belle équipe: on retrouve un de ses comparses, Yasuhiko Akiyama, qui l’avait accompagné sur XY&Z01 et la Master Class, ainsi que "monsieur TriPokalon/Serena" Shuuhei Yasuda, mais la plus grosse surprise est que le Studio Khara est carrément venu leur donner un coup de main ! What the fuck. Apparemment ils ont même fait participer des gens du projet Japan Animator Expo comme Oshima Touya. Par contre, chose très surprenante, Nishiya Yasushi n’a ni travaillé ni épaulé son élève préféré; le maître considérerait-t-il que l’élève peut désormais voler de ses propres ailes^^ ? En tout cas cela ne fait que confirmer que Nishiyan sera en charge de la deuxième partie de la finale, Iwane s’occupera du premier épisode.

Le dernier duel a laissé la stratégie de côté pour simplement faire parler les poings, et couplé à cette animation de dingue cela a donné un match carrément jouissif, faisant monter la sauce au fur et à mesure pour se conclure sur un putain de shuriken géant créé à partir de l’énergie absorbée via des clones. What the fuck. Comme je le disais plus haut, j’adore l’interprétation visuelle que XY fait: Végé-Attak est complètement du tentacle rape, Tempêteverte devient une vrille qui perce les cieux, l’attaque Coupe de Amphinobi se transforme en kunais, Amphinobi lui-même est animé comme un ninja etc. Dire qu’il ne s’agit là "que" de la demi finale, je ne peux que frémir à ce qu’ils vont nous offrir pour la finale, dont voici un aperçu:




Et y’a encore le climax avec la Team Flare juste après !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Dim 7 Aoû 2016 22:10 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
Le genre de post passionné qui me rappelle que je suis supposé faire une série de review sur un topic voisin. ^^'

Je viens poser ma pierre pour faire quelques petites remarques qui me trottaient dans la tête depuis un moment, le passage de la Ligue me semblant le moment opportun.

Concernant l'équipe de Satoshi pour commencer, elle me semble d'assez loin la plus atypique à plusieurs niveaux. Cela est bien sûr dû au faible nombre de PKMN propre à la 6G (72 PKMN en comptant les trois PKMN évènementiels), mais son équipe est de loin la plus restreinte de toutes les ligues. C'est d'ailleurs bien la première fois que notre dresseur ne fera appel qu'aux six PKMN de son périple dans Kalos sans avoir à appeler des PKMN en pension chez le Prof Chen. J'ai un doute cependant concernant la Ligue de Hoenn, possible que cela se soit passé de la même manière, mais sur les huit grosses compétitions auxquelles il a participé (oui, je compte la Ligue Orange et le Battle Frontier, il n'y a pas de raison de les mettre de côté), ça reste tout de même de l'ordre de l'exceptionnel si c'est bien le cas. Bye-bye donc les Dracaufeu et autres PKMN d'anciennes générations alors que cela n'aurait pas du tout juré avec le côté menu maxi best-of plus du Pokédex Régional de Kalos in-game. C'est une bonne idée en soi, surtout que comme tu l'as souligné MKG39, les cinq nouvelles recrues ont eu droit à un bon développement, il aurait été dommage de ne pas profiter pleinement d'eux durant cette ligue même si ça fait toujours plaisir de revoir d'anciennes têtes.

D'ailleurs, petit fun fact:
Satoshi ne possède pas moins que trois PKMN avec le type Vol dans son équipe. Dit comme ça, on ne peut pas vraiment dire que l'équipe soit des plus équilibrée même si couverture défensive d'une équipe et stratégie pure sont deux choses souvent relatifs dans l'animé. Mais, et c'est là où je trouve que cela devient drôle, c'est que les trois PKMN Vol ont, à leur manière, une couverture intéressante, et sans être fofolle, les scénaristes ont eu du flair. En effet, le type Vol a trois faiblesses notables: l'électricité, la glace et la roche, hors le deuxième type de chacun de nos drôles d'oiseaux est là pour "compenser" la faiblesse des deux autres PKMN occasionnant ainsi des dégâts neutres (toujours in-game, qu'on soit toujours d'accord là-dessus). Ainsi, Flambusard tiendra mieux la glace grâce à son type Feu, le type Combat de Brutalibré lui fera mieux tenir tête face à la Roche et Bruyverne de par la couverture des dragons prendra moins cher sur la foudre. Et si dans une équipe de six PKMN, ce n'est guère reluisant, sur ce seul trio, c'est un triangle de résistances bien trouvé.

Si je devais poursuivre sur les équipes des deux rivaux de Satoshi, Shota et Alan, il y a là aussi des détails qui ont de quoi faire sourire. Pour Shota, son équipe exclusivement composé de PKMN 3 et 6G, et ce à part égal, fait parfaitement le pont entre les versions XY et ROSA de la licence, ou comment allier cross-media et narration (il y a des jeux à vendre quoi ^^'). Pour Alan, grâce à la preview, nous pouvons voir que l'intégralité de son équipe est, à un PKMN près, constitué de PKMN représentant chacun une Génération différente (Déflaisan et Scalperoie étant tous deux de 5G), l'exception venant de la 6G absente de son équipe, soit l'exact opposé de Satoshi si on met de côté Pikachu. C'est encore une fois finement pensé car cela fait d'Alan une espèce de synthèse de tout ce que notre héros a pu endurer depuis le début de l'anime au contraire de Shota qui faisait office d'adversaire plus "contemporain" si on se place de nouveau sur les versions du jeu sorties sur 3DS.

Pour en revenir à la ligue elle-même, c'est assez rigolo de passer les phases préliminaires aussi vite, car c'est comme si on passait une pseudo-phase "Conseil 4" en s'attaquant directement au gros morceau. Ça se discute, mais je trouve qu'on en arrive à une Ligue peut-être un peu trop rapide à mon goût. Et pourtant, en refaisant le compte des épisodes consacrés à chaque ligue depuis le début de la série, on est dans les temps. À la louche, je compte une moyenne de six à huit épisodes pour cet évènement (j'ai compté l'ouverture des Ligues même si les combats ne sont pas encore de rigueur). Comme quoi, un focus prolongé sur les rivaux de Satoshi donne vraiment le sentiment que ça passe beaucoup plus vite. M'enfin, si c'est pour avoir des combats sympatoches à plus haut niveau dans le classement, je ne vais certainement pas m'en plaindre. ^^

Je vais finir sur le prochain duel qui s'annonce en toute logique assez génial. Je note déjà que toute l'équipe d'Alan est présentée et quatre PKMN du côté de Satoshi, ce qui peut-être relativement mauvais signe pour ce dernier surtout que Pikachu semble à priori tenir tête à pas moins de QUATRE PoKéMoN d'Alan et faut voir les bestiaux en question: Tyranocif/Metalosse/Dracaufeu/Dimoret. Des PKMN particulièrement bourrins donc. Est-ce que ça sous-entend que notre trio aérien se fera vite évincé? J'en ai hélas bien peur et ça redonnerait le beau rôle à l'éternel Pikachu Ex-Machina, l'Amphonobi star du moment et le Mulploducus "Free Lance" comme dernier recours.

Ce qui me semble par contre presque acquis, c'est la énième défaite de Satoshi à la Ligue. Mais, cependant, je me dois de contextualiser certains éléments qui me semblent importants tout en relativisant un maximum.
Si on repart depuis la première Ligue à Kanto, les défaites de Satoshi ne sont que très rarement dues à des éléments qui ont mis à mal la stratégie ou ses compétences de dresseur. En fait, toutes ses défaites trouvent toujours une raison narrative presque toujours indépendante de sa volonté. S'il devait perdre, c'est simplement par une symbolique bien trop importante qui à chaque fois justifie son échec. Dans le détail, ça nous donne ceci:

*Ligue de Kanto: un Dracaufeu désobéissant qui lui coûte la victoire (la Team Rocket y étant aussi pour quelque chose, le privant de son Roucoups complètement épuisé)

*Ligue de Jotho: Duel face à Brasegali, PKMN encore inédit pour cette région et "l'égal" de Dracaufeu (starter Feu dans sa forme ultime). Une défaite par la main du PKMN dont la région d'origine est la prochaine étape du voyage de Satoshi.

*Ligue de Hoenn: Défaite symbolique de Pikachu face à un PKMN bien connu de tous: un Miaouss d'un genre un peu particulier (tirant son inspiration du Chat Botté) et ayant nombre d'attaques en commun avec Pikachu. La revanche par intérim du Miaouss de la Team Rocket dont on ne compte plus les défaites.

*Ligue de Sinnoh: Une défaite, oui, mais au goût de victoire! Il a fallu toute l'équipe de Satoshi pour vaincre deux PKMN de son opposant, mais il faut voir ce que ce dernier avait sorti: un Darkai avec lequel il a soloté absolument tout le monde et qui se mangera son unique défaite face à Satoshi. Rajoutons à l'équation Latios, autre PKMN légendaire qui se fera lui aussi battre sur un match nul avec Pikachu. L'adversaire était définitivement BEAUCOUP trop puissant pour être vaincu, mais ça n'en reste pas moins un exploit compte tenu du mur qu'il fallait abattre (ça et la victoire sur Paul juste avant qui reste encore un des plus beaux matchs de Ligue à ce jour).

*Ligue d'Unys: Défaite amère, mais au fond logique dans la mesure où la victoire de Satashi aurait manqué de mérite, son adversaire ayant oublié de prendre un sixième PKMN dans son équipe. Narrativement, ça nous rappelle que les dés ne sont jamais joués.

J'en reviens maintenant au présent, quel élément narratif fera place, selon moi, à la défaite de Satoshi?

Tout simplement la perspective d'un match retour face à Alan non plus en tant que challenger... mais en tant que Champion de la Ligue de Kalos! Un Alan se battant du côté de la Team Flare pour le fameux climax avec Zygarde et notre héros tentant de lui faire face. Et là, à mon sens, la victoire de Satoshi sera éclatante car il aura mis à terre un Maître de la Ligue fraichement couronné, ce qui n'est pas arrivé depuis... les îles Orange, quand bien même cette Ligue a un statut de Hors-Série ou de Filer. Et si encore une fois on se réfère au jeu vidéo, cela renvoie à la toute première génération de PKMN et à son final où Blue, tout juste Maître de la Ligue, se voit détrôner par Red. Une première génération qui a eu depuis peu droit à une ressortie sur l'e-shop (tiens, tiens...). Ajoutons à ceci que pour la première fois, c'est la finale de compétition, l'ultime limite ayant toujours été la demi-finale pour notre dresseur. C'est donc encore une victoire plutôt symbolique même si elle doit encore se finir par une défaite.

Quoiqu'il en soit, le staff de l'animé aura vraiment fait du bon boulot sur cette région de Kalos. J'espère qu'ils arriveront à tenir aussi haut la barre pour celle d'Alola. : D

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mer 10 Aoû 2016 20:37 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Toujours intéressant de lire tes posts en lien avec le jeu/franchise en général, ça rajoute un angle de vue différent pour interpréter et comprendre les décisions prises pour l’anime.

La remarque sur la synergie de l’équipe de Satoshi a très souvent été faite, ce que les détracteurs aiment bien souligner en voyant cette équipe est la soi-disant stupidité de notre héros à utiliser 3 pokemons vol, alors que, comme tu l’as démontré, leur double-type pallient à ce problème. Ironique quand on sait que se sont généralement les “spécialistes” auto-proclamés du jeu à être les premiers à faire cette accusation. Ce qui est amusant par contre, c’est qu’en réalité il y a bien un gros défaut visible: cette équipe prend cher face au bon vieux Bolt Beam, mais bizarrement il y a moins de monde qui le remarque.

Turbobuse a écrit:
J'en reviens maintenant au présent, quel élément narratif fera place, selon moi, à la défaite de Satoshi?


La question ultime: Satoshi gagnera-t-il, enfin, cette put*in de League ?

A priori, bah non, parce que ça toujours été comme ça avec Pokemon. Deal with it. D’un point de vue purement technique, le fait que se ne soit pas Tomioka qui écrive la finale tendrait à prouver d’autant plus qu’il n’y aura pas de grand événement lors de son dénouement. Tomioka est généralement celui qui écrit les épisodes les plus importants de la série, et je pense qu’on peut considérer une victoire de la League comme un point important non ? Surtout que Pokemon est un peu devenu son "bébé" depuis qu’il en a pris les rennes avec DP, même s’il doit toujours se plier aux exigences des "haut gradés", ça serait plutôt étrange que le grand chef ne soit pas personnellement en charge de ce moment historique où l’éternel Satoshi arrive enfin à son but (enfin, y’a encore le Champion de la région à battre après). La petite lueur d’espoir sur laquelle on peut se raccrocher est que la finale est écrite par Shinzo Fujita, qui est un peu celui sur lequel on se rabat quand Tomioka est occupé. Par exemple c’est lui qui s’est occupé du match contre Viola (alors que Tomioka écrit toujours tous les matchs d’arènes) ou encore le double-épisode sur les ninjas qui est quand même la première apparition dans l’anime de la forme de Amphinobi, ce n’est pas rien non plus mais ça reste un maigre espoir.

D’un point de vue scénaristique, pratiquement tout le monde pensait également comme toi, une défaite face à Alan en tant que rival/ami à la League suivie d’une victoire symbolique lors de l’arc Team Flare, ça semblait être le résultat logique. Le truc, c’est que le staff est arrivé à nous faire douter avec une simple image dans un magazine. Pour faire court, il y a un magazine qui sort régulièrement pour teaser les prochains grands événements de l’anime, et sur l‘une de ces images promotionnelles on peut y voir la Team Flare d’un côté face au groupe de Satoshi de l‘autre… sauf que Alan se trouve du côté des héros ! Alors attention, ce magazine présente les événements de façon générale, et on sait que l’arc Team Flare durera au moins 3 épisodes, du coup impossible de savoir si Alan se rangera auprès des gentils dès le début (en voyant qu’il s’est fait berner ou autre) ou si ça se fera vers la fin. Mine de rien c’est un détail qui a son importance car s’il n’y a plus de raison pour qu’Alan affronte Satoshi, alors la défaite à la League perd carrément toute sa raison d’être.

Si on est désespéré de trouver des arguments en faveur de la victoire de Satoshi, on peut essayer de faire un parallèle avec Serena. Serena a battu toutes ses adversaires lors du tournoi de la Master Class, et a perdu face à Elle, sachant que le titre de Kalos Queen est un peu l’équivalent du titre de Champion pour les concours, on pourrait espérer que Satoshi ait le même parcours: gagner la League et perdre face à Carne. Y’a aussi le fait que Amphinobi a déjà perdu 2 fois face à Dracaufeu-X, le voir perdre encore une fois ferait assez bizarre scénaristiquement parlant, ou alors le staff veut faire de Alan le nouveau dresseur imbattable et inatteignable.

Beaucoup de monde se rabat également sur "l'option joker": la finale est interrompue par l'attaque de la Team Flare, après tout ils sont tous réunis à Illumis et prêts à lancer leur plan. Je serais quand même dégoûté que le match ne soit pas fini mais c'est mieux qu'une énième défaite pour moi.

Turbobuse a écrit:
Je vais finir sur le prochain duel qui s'annonce en toute logique assez génial. Je note déjà que toute l'équipe d'Alan est présentée et quatre PKMN du côté de Satoshi, ce qui peut-être relativement mauvais signe pour ce dernier surtout que Pikachu semble à priori tenir tête à pas moins de QUATRE PoKéMoN d'Alan et faut voir les bestiaux en question: Tyranocif/Metalosse/Dracaufeu/Dimoret. Des PKMN particulièrement bourrins donc. Est-ce que ça sous-entend que notre trio aérien se fera vite évincé? J'en ai hélas bien peur et ça redonnerait le beau rôle à l'éternel Pikachu Ex-Machina, l'Amphonobi star du moment et le Mulploducus "Free Lance" comme dernier recours.


Honnêtement, si Satoshi arrive vraiment à maîtriser Alan avec seulement 4 pokemons sur ce premier épisode, je l’aurais un peu mauvaise que ce dernier gagne uniquement grâce à son Dracaufeu, même si on sait qu’il est complètement pété. Le seul réconfort qu’on aura est que cette fois-ci celui qui évince Satoshi n’est pas un perso random totalement sorti de nulle part. Et puis merde, ne gâchez pas une finale animée par Iwane + Nishiyan bordel !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mer 10 Aoû 2016 23:27 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1685
MKG39 a écrit:
La question ultime: Satoshi gagnera-t-il, enfin, cette put*in de League ?
Avant toute chose, je n'ai pas regardé la saison en cours — ni les dernières d'ailleurs. Je me tiens au jus par l'intermédiaire de tes posts, toujours motivés et fournis ^^
Il serait assez mal venu du même coup que je me prononce vis-à-vis de quelque chose que je n'ai pas vu. Aussi, j'aborderai la question d'une manière différente. Tout d'abord, gagner une ligue régionale peut-il se comprendre comme devenir "maître pokémon" ? J'ai pas mémoire que la chose ait été vraiment explicité dans l'animé... Sur poképédia, en après coup, je lis que Satoshi aurait déclaré que gagner la ligue serait une première étape pour accomplir son rêve de devenir maître pokémon. Bon, considérons que maître pokémon n'est pas un titre obtenu en gagnant une ligue régionale, mais que cette dernière reste un passage nécessaire. Si Satoshi parvenait à gagner la ligue de Kalos, que ferait-il par la suite ? Nouvelle région, se taper toutes les arènes pour recommencer une ligue ? Bis repetita donc ou bien viserait-il un autre objectif ? (conseil des 4 par exemple) Je trouve la question intéressante en ce qu'elle pourrait augurer un grand changement. Et changements il y a déjà d'ailleurs il faut dire. Il est apparu plus grand depuis Unys, jouit d'une posture de mentor à Kalos si j'ai bien compris, et accède pour la première fois à la finale de la ligue. J'imagine qu'il doit y avoir d'autres évolutions chez le personnage que vous ne manquerez pas d'ajouter. Pourrait-on donc éventuellement penser que Satoshi est assez mûr pour passer ce cap symbolique ? Et d'autant plus symbolique effectivement qu'il constitue une étape vers l'âge adulte ? J'appuie sur l'aspect narratif, parce que cela constituerait une sacrée rupture. Jusqu'à présent, Satoshi est resté d'une certaine manière intemporel, réitérant son voyage initiatique pour mieux en recommencer encore un autre. L'éternel recommencement. Et cela n'était évidement pas sans lien avec le public visé et le marketing cross-media à l'oeuvre. Je pose donc la question finale : à considérer la victoire de Satoshi, ne faudrait-il pas finalement s'interroger de manière beaucoup plus large sur la transformation de la licence ?

Allez, je fais mon prono' : Satoshi a symboliquement gagné, mais le match est interrompu. Quelque chose à cheval entre le statut quo et une évolution vers un nouvel objectif que la ligue pokémon. A traduire donc : une saison de transition à venir reprenant les anciennes modalités, et en introduisant de nouvelles.

ps : je ne me suis informé en rien concernant les prochains jeux vidéo, pokémon soleil et lune, voulant me garder la surprise. Si vous pouviez baliser les spoils, je vous en serai reconnaissant ^^'

Turbobuse a écrit:
D'ailleurs, petit fun fact:
Et à considérer l'équipe de Satoshi, en terme de typage, le meilleur contre serait dedenne. Qui est le pokémon de Clem/Eureka. Il couvre par son type fée pas moins de quatre pokémon (muplodocus, brutalibré, amphinobi et bruyverne) et par son type électrique, trois pokémon (amphinobi & brutalibré again, et flambusard). Tout en tapant neutre sur pikachu de par son type fée, et s'assurant de n'avoir aucune faiblesse en corrélation avec les types de l'équipe. Mieux même : il est insensible aux attaques dragons, et, il est résistant aux attaques électriques, combat, ténèbres et vol ! Autrement dit, le voilà avec au moins un avantage lié au typage sur chacun des pokémons de l'équipe de Satoshi ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Sam 13 Aoû 2016 00:03 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
De ce que j'ai compris, pour devenir Maître Pokemon il faut qu'il gagne la League, puis batte le Conseil des 4 et enfin le Champion de la région. En fait dans l'anime, la League Pokemon est un peu comme une Route Victoire mais en version tournoi, les dresseurs ayant acquis les 8 badges requis se battent pour savoir lequel d'entre eux aura le privilège de tenter de décrocher le titre de Champion; là où dans les jeux, pour une raison inconnue, tu es bizarrement le seul à traverser la Route Victoire (les autres dresseurs ayant une certaine tendance à préférer se cacher dans une grotte pour attendre de défier un parfait inconnu plutôt que d'avancer).

Donc dans les faits il y a encore matière à faire, le véritable problème est que l'anime est complètement sujet aux humeurs et envies des "hauts responsables", le staff de l'anime (studio OLM) n'a en réalité aucun pouvoir de décision majeure et se doit de se plier aux exigences qu'on leur donne. Typiquement, à la fin de la saison Diamon and Pearl la seule personne qui pouvait battre Satoshi fut un type se promenant avec une équipe de légendaires (oui oui), et tout d'un coup dans la saison suivante, Best Wishes, les hauts responsables demandent au studio d'écrire une saison dans laquelle Satoshi est un teubé monumental, genre il ne sait plus comment attraper un pokemon, comme dans la toute première saison (oui oui).

Evidemment, il se pourrait bien que XY ait changé la donne, et c'est ce qu'absolument tout le monde souhaite.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Sam 20 Aoû 2016 16:57 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Z'avez perdu vos posts apparemment :/

Episodes XY&Z 36 à 38

Image
Welp


Bon, on s’en doutait bien, on savait ce qui allait venir, mais il faut quand même avouer que j'ai eu comme une petite pointe de déception le match fini. J’ai quand même un poil espéré jusqu’à la dernière seconde, il faut dire que le staff s’est drôlement bien débrouillé pour rendre le match haletant et incertain en tant que tel (donc en faisant fi de toute réflexion méta qui entoure le destin fatidique de notre héros depuis une vingtaine d’années), le dernier face à face entre le Shuriken Géant De la Mort Qui Sort De Nulle Part et la Rafale Feu est franchement jouissif et fort en intensité, j’y reviendrais.

Donc Satoshi a perdu, il est condamné à ne jamais atteindre la première marche du podium et à s’en aller dans la région suivante pour répéter le même cycle. Tiens, une petite anecdote "amusante" pour commencer, l’animateur en charge de cet épisode – Nishiya Yasushi donc – a fait lui aussi une réflexion dans ce sens en aparté de son ressenti sur le travail qu’il a accompli. Cela fait pratiquement dix ans qu’il travaille dans le milieu, aujourd’hui il considère que son épisode est inférieur à celui fait par Ohashi, mais que c’est pour cela qu’il compte bien continuer à travailler au maximum pour se dépasser, et c’est là qu’il fait la comparaison avec Satoshi qui a toujours été dépassé par d’autres mais a persisté pendant 20 ans. Une belle preuve de nekketsu. Si seulement cela ne résultait simplement pas de l’avarice et fainéantise des producteurs qui ne veulent pas se fouler, ça en serait presque beau.

D'ailleurs, en parlant de Ohashi, sachez que lui-même s’étonne du résultat et a du mal à en comprendre les fondements, particulièrement parce que Pokemon est un anime destiné en premier lieu aux enfants et qu’en général ces animes sont là pour leur vendre du rêve (et des jouets). Preuve s’il en est que même le staff ne comprend pas ce que les producteurs ont dans la tête, s’en est presque du gâchis d’avoir réuni toute cette équipe talentueuse pour ne simplement être esclave d’une directive motivée par le marketing. Alors certes, la saison n’est pas encore finie, il peut toujours y avoir des surprises qui me feront ravaler mes paroles, et je ne demande qu’à ce que cela arrive.

Parlons des bonnes choses maintenant.

Cette finale était excellente sur le plan de l’animation, ils ont vraiment bien misé sur les bonnes ressources là où il le fallait en la confiant à Iwane pour la première partie et Nishiya pour la seconde.

Iwane s’est comme d’habitude encore une fois donné à fond, lui qui anime à lui tout seul 10 épisodes entiers par an sans relâche. LA scène qui a retenu l’attention de tout le monde est le duel aérien entre Flambusard et l’autre piaf à la con de la 5G que tout le monde a oublié, on aurait cru voir deux jets lancés à vive allure essayant de s’abattre l’un l’autre. C’était court mais intense, dans la digne lignée des combats dans XY, encore une victoire pour l’homme qui ne dort jamais^^. Même sur des affrontements courts/basiques comme ça, il a toujours ce talent pour les rendre haletant, ça reste jamais statique, tout s’enchaîne très vite (peut être parce que ça ne durait qu’un seul épisode pour 6 duels aussi). Par exemple à la toute fin, Pikachu ne fait qu’attaquer Dracaufeu que deux fois et celui-ci ne fait qu’encaisser, mais on ressent la rage, l’intensité, la sauce monte et on finit alors sur un bon cliffhanger des familles. Iwane sait comment terminer ses épisodes. On reconnait également les poses des personnages et l’aspect "crayon brut"qu’il aime bien dessiner, une habitude qu’il a pris durant la saison XY, c’est un style qui est surtout devenu de plus en plus visible à partir de XY&Z je pense, ça participe à l’idée que ce match est guidé par une certaine férocité du côté de Alan (ça se voit principalement sur ses scènes).

La seconde partie, supervisée entre autres par Nishiya, n’en est pas en reste, quoi que ce dernier puisse ressentir. Son épisode était tout aussi excellent, c’est juste que la demi-finale contre Jungko était sensationnelle, c’est sûr que c’est difficile de passer après, et je dis ça pour n’importe quel anime en général. Et pourtant le pari est tenu. Ce que j’ai adoré personnellement c’est le soin qu’il a donné aux gestes des deux dresseurs, il a fait de Alan et Satoshi de véritables chuunis, enfin plus que ce qu’ils ne l’étaient déjà dans XY. Il adore faire ça et se voyait déjà lorsqu’il était animateur sur le combat contre Carne et Mega-Gardevoir, c’était rempli de poses comme ça. Mais là il s’est déchaîné, on peut lire la rage et limite parfois de la folie sur le visage de Alan et surtout dans sa gestuelle, même Dracaufeu se met à faire le même genre de mouvement. Y’a pas à dire c’est vraiment le meilleur dans Pokemon pour ça. Nishiya s’est aussi beaucoup amusé avec la caméra, il y a pas mal de scènes avec rotation et si j’ai bien compris c’est lui qui en a principalement été le responsable. De façon générale, l’animation était au top. Petit pincement au coeur, cet épisode était le dernier pour lequel il travaillait en tant que directeur d’animation, snif. Il sera encore là en tant que animateur-clé heureusement.

Si on met de côté le résultat, la finale était très bien aussi sur le fond. Il y a beaucoup de bonnes idées du côté de Satoshi, comme s’il s’agissait d’un melting-pot de ce qu’il a fait de mieux dans XY. En vrac on a l’Ultrason de Bruyverne pour détecter le corps original de Dimoret, Pikachu qui utilise le terrain à son avantage face à Tyranocif et qui fait de même pour stopper net une attaque de Dracaufeu (ça rappelle la technique de Citron avec Sapereau pour contrer les attaques électriques), Brutalibré en mode vengeur (la relation "père-fils" qu’il a avec Bruyverne est vraiment mignonne^^), Amphinobi qui utilise son shuriken comme arme de combat rapproché plutôt que de le lancer… et le must du must pour moi, la Danse Pluie de Muplodocus qui servait non seulement à contrecarrer la Cage-Eclair du Scalproie mais qui a été pensée par Satoshi jusqu’au duel suivant pour aider Amphinobi. Miam.

Alan quant à lui y est allé tout bêtement en mode bourrin, on le connaissait déjà comme ça mais il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère ici. C’est quand même un personnage à part entière, il doit être le seul rival à ne pas être concerné par la League en elle-même, pour lui il s’agit simplement d’une énième occasion de se prouver qu’il est le plus fort (pour sauver Manon), chose que l’on voit depuis le premier épisode Mega-Evo. Ce qui fait qu’on a réellement ici le croisement des deux storylines, la League est reléguée au second plan, plus qu’une finale on a là comme un clash entre deux idéaux – qui seront certainement au centre de l’arc Team Flare dès la semaine prochaine. C’est intéressant en soit mais c’est justement la raison pour laquelle tout le monde est déçu, outre le fait que Satoshi ait encore perdu, c’est qu’il a non seulement perdu face à quelqu’un qui n’a en réalité que peu faire de la League, et qu’en plus la League en elle-même n’était en quelque sorte qu’un élément scénaristique amenant à la Team Flare. Dans n’importe quel autre anime cet entremêlement de trames serait bien vu, sauf que cela passe beaucoup moins pour la franchise Pokemon, à cause des attentes des fans de ces 20 dernières années, car pour nombre d’entre eux l’anime de Pokemon se résume à si oui ou non il gagne la League (ce qui n’est pas entièrement faux non plus, mais il n’y a pas que ça, même si c’est compréhensif).




Voilà pourquoi, pour moi, ces prochaines semaines vont être cruciales pour cette fin de saison, car j’espère sincèrement que le scénario va capitaliser sur cette League. Au vu du trailer du prochain arc, on aura bien Alan qui se rangera du côté de la Team Flare à un moment (au début on le voit aider Satoshi), donc avec effectivement une possible revanche avec le destin de Kalos à la clé. Mais surtout le fait que le monde entier verra, je l’espère, que le gagnant de la League de Kalos était de mèche avec les terroristes (oui à ce stade se sont carrément des terroristes), bien qu’il ne le savait pas; alors cela aura-t-il des répercussions ?

Si l’arc de la Team Flare s’arrêtte bel et bien avec la diffusion spéciale le 15 septembre, cela signifie qu’il restera encore entre 1 à 2 mois avant l’arrivée de Sun/Moon, et personne ne sait ce qui nous est réservé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Ven 2 Sep 2016 16:09 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Petit post spécial, pas de review cette fois-ci, je reviens à la charge sur mon projet entrepris il y a longtemps de cela et dont je vous ai montré le premier pas en janvier: vous faire (re-)découvrir Pokemon XY en terme d’animation. Voici donc la vidéo recensant les grands moments de l’année 2014/2015, cela va jusqu’au dernier épisode de la saison XY - c’est à dire le 93 - et j’y ai également inclus les petits segments qui servaient à présenter les méga-évolutions à la fin des épisodes (ils n’ont en soi pas grand chose à voir avec la série TV principale mais comme certains sont faits par Ohashi et Iwane j’allais pas m’en priver :p).

Attention ça spoil.



Footage : épisodes 48 à 93 + Manon’s Mega Evolution Diary
Musique : DoriDori - version instrumentale, le troisième ending.
Musique : Anything Goes! - version instrumentale, l’opening de Kamen Rider OOO.
Durée : 7min25

Si vous avez regardé (et aimé) la première vidéo, vous ne serez alors pas dépaysé, la seconde moitié de XY utilise la même recette qui a séduit à ses débuts. La différence c’est qu’elle a monté d’un cran. D’un grand cran. Outre les combats d’arènes qui ont grandement surpassé ceux de la première moitié, l’année 2015 marque surtout l’entrée en scène des TriPokalons, ces fameux concours qui au fil de la série n’ont eu de cesse de s’améliorer et impressionner (et vous n’avez pas encore vu ce qui a été fait dans XY&Z). C’est également à partir de ce moment que Yasuhi Nishiya et Aito Ohashi nous proposent les meilleurs segments de la saison, devenant ainsi les nouvelles stars de Pokemon (vous pouvez facilement le voir dans cette vidéo).

Donc au programme: toujours plus de poses à la sauce tokusatsu, des idoles, encore plus de sakuga, un peu de hair porn, des VS screens toujours aussi cools, l'épisode 67; et surtout, la preuve que cette saison n’a que peu faire des limites qu’elle s’impose elle-même pour mieux les éclater.

Bon visionnage et je vous donne rendez-vous, dans un futur plus ou moins proche mais incertain, pour l’année 2016 avec XY&Z.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Mar 13 Sep 2016 17:35 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
Petites infos sur l'après Kalos et sur un HS qui sent bon, trèèèèèèèèès bon.

Déjà, l'affiche promo des aventures dans la nouvelle région. Donc, je le dis net, c'est SPOILANT! Oui Eni, c'est à toi que je cause!

Spoiler: Montrer
Image

Un redesign assez surprenant. Satoshi parait plus jeune que jamais. Pikachu semble aussi avoir eu droit à un coup de redesign. C'est... étonnant. Mais ça n'est jamais qu'un scan, à voir en mouvement.



Et enfin, ce que je considère comme le GROS morceau. Je vais être sincère, j'aurais pu mettre cette vidéo dans le topic général de PKMN, mais comme il n'y a pas vraiment de spoil en rapport à la 7G (si ce n'est Zygarde 100%, mais bon, à ce stade...) et que le topic PKMN est plein à craquer de news en tout genre sur Soleil/Lune, autant que tout le monde en profite ici sans crainte de risque de spoil.

Mais encore une fois, ATTENTION, car la dite vidéo vient de la chaine officielle de PKMN, donc, gare aux vidéos recommendées à la fin de celle-ci, vous êtes prévenus.

Spoiler: Montrer


On en rêvait, ils l'ont fait! *____________*

Tellement hâte de voir cet univers de nouveau en action. Et j'imagine qu'on n'échappera pas à la petite annonce de fin de série comme ce fut le cas pour PKMN Origins qui avait présenté Méga Dracaufeu X.

J'en trépigne d'impatience! :baggyvictory:

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Ven 16 Sep 2016 17:58 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
PoKéMoN Générations, c'est parti! Pas de spoil sur la 7G.





Bon, c'est très, trèèèèèèèèèèès fan service. Parfois un peu moche, parfois sympa, parfois cool, c'est du yo-yo, en somme. ^^

Par contre, niveau continuité avec Origins, ce n'est pas vraiment ça. Giovanni n'était pas tout à fait dans cet état d'esprit après sa défaite face à Red. M'enfin bon...

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Sam 17 Sep 2016 00:20 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Turbobuse a écrit:
Par contre, niveau continuité avec Origins, ce n'est pas vraiment ça. Giovanni n'était pas tout à fait dans cet état d'esprit après sa défaite face à Red. M'enfin bon...
Je suis pas sûr que se soit une suite ou que cela fasse partie du même univers (déjà son starter est Bulbizarre), l'esprit est similaire certes, à savoir faire de la promo de la/des précédente(s) génération(s) pour faire croire qu'ils pensent aux vieux fans alors qu'ils veulent simplement mieux faire passer la pilule sur la nouvelle génération; mais l'approche semble différente, ils ont l'air de vouloir axer cette mini-série sur du contenu quasi-original au lieu de se baser sur Origins.

Et il faut avouer que le concept est assez intéressant, plutôt que d'essayer d'offrir une alternative à tout prix à l'anime ou se coller au jeu, ils ont opté pour proposer un point de vue différent sur certains événements de la trame des jeux. C'est donc à la fois proche (ou "fidèle") au jeu d'origine tout en apportant une véritable touche d'adaptation comme le fait la série TV. C'est une bonne idée, après tout je suis sûr qu'on s'est tous demandé comment le rival est devenu Maître de la League dans la 1ère génération^^. Là c'est un peu difficile de juger vu que le premier épisode ressemble simplement à un opening, mais le second, je l'espère, semble poser un fil rouge qui peut amener sur un truc intéressant. S'ils pouvaient seulement utiliser un autre protagoniste que Red (elle est où Crystal hein T_T).

C'est aussi intéressant sur un point de vue purement technique, rien que là on eu droit à deux épisodes clairement produits par deux équipes différentes (bon ok le second épisode est bien en dessous du premier et même de la série TV elle-même). Le premier a même un style carrément différent de tout ce qui a été fait auparavant, que se soit Origins, XY(&Z) ou les trailers pour les jeux, ça lui donne tout de suite une identité, et j'espère que les prochains seront du même acabit. Je suis sûr qu'on verra défiler de beaux talents, y'a déjà Bahijd qui a répondu présent.

Petit aparté, le mouvement de Pikachu lorsqu'il attaque le Bruyverne avec Tonnerre m'a fait penser à un mix de Iwane et Ohashi (le mouvement dans les airs), je sais pas si c'était un clin d'oeil ou non. D'ailleurs ce Pikachu utilise les même attaques que celui de la série TV et de la même façon (la Queue de Fer sur le sol pour contrer une attaque), amusant^^.


Sinon pour la prochaine saison Sun & Moon, le poster m'avait donné envie d’abandonner le navire, faut dire que de passer du héros badass à une tête de teubé, ça le fait moyen. Et puis j'ai vu le teaser:

Spoiler: Montrer


Et là je me suis dit "Mais putain pourquoi ça a l'air si bien en fait ?". Le design peut rebuter, on est d'accord, mais cette animation sérieux, elle n'a rien à envier à XY&Z, je sais pas si vous vous rendez compte de l'exploit ! C'est évidemment difficile de réellement juger sur le peu qu'on a, sachant que le teaser ne couvre probablement que les premiers épisodes et qu'il faudra donc voir si la série sera capable de tenir cette qualité plus ou moins sur le long terme, mais rappelez-vous de ce qu'on disait de XY à l'époque et regardez ce que XY&Z nous a finalement enfoncé dans la tronche. Je suis confiant.

Reste à voir si maintenant le contenu suivra, ça peut donner quelque chose de vraiment fun et décontracté (c'est sûr que ça tranche radicalement avec le ton épique de XY). Je serais par contre intransigeant sur les persos, ils ont intérêt à tenir la route et capables de reprendre le flambeau de Serena, Citron et surtout Eureka. Oui, ça va être dur de passer après, j'en suis conscient.

Pour finir j'ai trouvé ça dans ma TL: un jeune animateur français va travailler chez OLM ! Excellent ! On ne verra son travail que dans plusieurs mois vu que les épisodes de Pokemon sont produits trèèèès longtemps avant leur première diffusion, mais c'est vraiment très classe et je suis impatient de voir le résultat, surtout que Sun & Moon a une direction artistique différente et unique dans la franchise Pokemon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokemon la série : XY
MessagePosté: Ven 23 Sep 2016 18:40 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
La petite dose de fan-service continue.




Pas toujours très net je trouve entre ce qui est montré et ce que l'on sait, à savoir si les membres de la Ligue possèdent bien 5 PKMN bien à eux. Ellipse vous allez me répondre et c'est bien normal compte tenu du format, mais ça donne plus le sentiment qu’Olga/Aldo/Peter n'ont qu'un seul PKMN alors qu'Agatha laisse bien entrevoir deux monstres.

M'enfin bon, ça reste fun même si je regrette tout de même un peu qu'on n’ait pas une petite justif même prétexte en ce qui concerne l'absence d'un maître de la Ligue avant l'ascension de Blue.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com