Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 7 Sep 2008 11:40 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Image
Donjon Monsters 03. La Carte majeure
Dans lequel nous suivons les aventures de Marvin Rouge dans un monde devenu soudain sans dessus dessous.
Se déroulant en même temps que le volume "103. Armaggedon", cet album suit le parcours de Marvin Rouge séparé du Roi Poussière et qui a reçu la mission de récupérer la fameuse "Carte Majeure", indispensable en ces temps de chaos.
Des péripéties funs et trépidantes, avec quelques élements d'intrigue amoureuse, pour un résultat toujours très agréable et passionnant à suivre.


Image
Donjon Monsters 04. Le Noir Seigneur
Dans lequel nous suivons les aventures du Grand Kahn dans un monde devenu soudain sans dessus dessous.
Découvrir plus en profondeur le fonctionnement de l'Empire du Grand Kahn est fort intéressant, et puis les intrigues politiques et de pouvoir apportent un plus non négligeable.
Se déroulant lui-aussi en même temps que le volume "103. Armaggedon", cet album est aussi et surtout l'occasion d'apprendre la cause de ce grand boulversement; et sur ce point j'avoue que je n'y avais pas du tout pensé, alors que retrospectivement c'est évident^^
Dans le même ordre d'idée, j'ai bien apprécié de (re)découvrir le tome précédent et je suis bluffé par la mise en scène qui ne laissait pas du tout penser du rôle important de certains objets!
Et puis j'ai été bien content de revoir ce cher Canard!!! Il m'avait manqué!


Le mois prochain retour à Donjon Crépuscule.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 14 Sep 2008 11:50 
Cryptkeeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Oct 2004
Messages: 1145
Localisation: En train de se balader à poil dans la morgue
23 mai 2008

Bon, après découverte de l'univers donjon en lisant cet excellent sujet de Jacky très complet et bien foutu je cours dans ma librairie feuilleter un peu et voir si cela va me plaire et...

Ben rien, dans mon coin impossible de découvrir l'univers de donjon car il n'y en a pas.
Mais dans quel coin paumé je suis allé vivre me suis-je dit?

Donc, de dépit j'abandonne et vais donc rechercher sur Internet Mais bon, tant qu'on ne se fait pas sa propre idée, il y a toujours risque. Alors je met ça de coté.


Trois mois s'écoulent sans que je repense à Donjon et voici que la semaine dernière je vais à Lille pour la braderie et tombe sur un chineur qui revends un donjon et là je m'aperçois qu'en fait je connaissait déjà la série !!

C'était un tome que j'avais déjà lu lors de sa parution et que je n'avait pas acheté pour des raisons purement pécuniaires.

Je me présente donc ici à vous pour vous parler du premier tome de donjon que j'avais lu et que j'ai acheté il y a peu parce que j‘ai presque aussitôt couru dans une librairie pour enfin tenter de voir si cela allait me plaire et que le reste me plu.

Au diable l'ordre, l'honneur reviendras à ce tome d'être le premier dont je vais faire la critique, après on recommencera une lecture dans l'ordre que j'ai choisi, celui par "niveau". (pfiou, et ça veux dire aussi que je vais retourner faire un tour à Lille sous peu pour acquérir les packs "2 tomes achetés, le troisième moitié prix" puis mon libraire va crouler sous mes futures commandes).

It's donjon time :

Image
Donjon monsters 10. Des soldats d'honneur

Donc le premier tome de donjon que j'avais lu et m'avais marqué. Ce monsters traite donc de deux soldats de la géhenne au niveau 95, deux frères dont l'un est escorté par l'autre vers la mort pour avoir laissé passer un étranger aveugle.

Un tome beaucoup axé sur le fanatisme, une loyauté aveugle envers le grand Khan. On retrouve le coté lugubre de Crépuscule dans un tome qui normalement devrait se trouver en plein Zénith. Mais qu'est-ce que la loyauté?
Suivre aveuglément les ordres? pas forcément, si la première partie relate le retour aux sources avant la mort pour l'un des protagonistes, la seconde nous montre bien que d'obeir aveuglément ne permet pas forcément de vivre car des ordres sont plus importants...
Et de passer d'une extrémisme militaire à un autre plus religieux.

Un tome sombre donc qui est bien mis en place par Bézian et son dessin griffonné qui corresponds très bien à la noirceur qui ce dégage de ce tome. L’histoire se passe de bulles, ce sont les pensées du frère qui part escorter l'autre vers la mort, ce qui ne me déplaît pas.
Un bon tome, celui par lequel une étincelle est apparue dans ma petite tête, donjon une série qu’il me faut...

LA prochaine fois, l'ordre chronologique reprends ses droits...

_________________
C’est en creusant sa tombe que KDZ est tombé sur les règles du forum et une horde de zombies assoiffés de cervelles .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008 17:50 
Cryptkeeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Oct 2004
Messages: 1145
Localisation: En train de se balader à poil dans la morgue
aller hop, depuis deux semaine rien de nouveau, je me permet un petit double post...

It's Donjon Time...
Image
Donjon Monster 11. Le grand animateur

Où une grande menace arrive a grands pas vers Canard-ville. CLérembard est tombé sous les coups d'une puissante armée et celle-ci, ayant remporté l'épée du destin qu'elle convoitait va vers cette bourgade récupérer un autre des sept objet du destin. Mais cette même ville est protégé par les automates d'un certain vaucauson...

Bon comme promis, je prends le parti pris chronologique et commence donc par ce monster dessiné par Stanislas. Bon, le dessin rebute un peu il est vrai mais cela va encore.
le scénario aide à connaître les raisons de la création de vaucauson et nous donne de précieuses infos sur les automates par contre la fin me semble un peu abrupt...
De plus, son scénario est tout de même très simplifié... On a juste une seule intrigue, ce qui est peu.

En tout cas on y fait le plein d'infos pour un scénario sensé se déroulé au niveau -400 et qui me permet de poser une question :

Le démon qui se fait appeler "entité" ne serait pas la fameuse entité noire? et le fait que Herbert qui plus tard réunira les objets du destin , ne serait-ce justement pas parce que c'était son destin?


Image
Donjon Potron-minet -99. La chemise de la nuit

Où l'on suit l'arrivé dans la grande ville d'Antipolis de Hyacinthe de Cavallere futur gardien du donjon qui va découvrir les méfaits de la grande ville. Placé sous la protection du conte florotte sont oncle, et sous les ordres de Jean-michel son homme de main, il voudra devenir la justice d'un monde dépravé en empêchant un massacre...

Premières impressions sur le dessin de Blain : On a un dessin fortement basé sur les rayures qui permet de donner un coté hachuré pas mal qui me plait car donnant un coté sombre. Et c'est tant mieux vu que la plupart des scènes se déroulent de nuit. Quand au scénario on a la découverte d'une ville gangrenée par la corruption et la modernisation à tout va (destruction et expropriations à la clef) prête à tuer un être vivant pour son plaisir festif. On a également l'apparition d'un personnage très intéressant en la personne d'alexandra.
Enfin, on a aussi le tout premier méchant de donjon (ordre chrono bien sûr) en la personne de jean-michel. Manipulateur, fourbe, violeur, alcoolique, voleur, tout le contraire d'un héros trop naïf et crédule... Cependant, celui qui se présente comme un vulgaire larbin va petit à petit, et bien malgré lui devenir un héros...

Image
Donjon potron-minet -98. Un justicier dans l'ennui

Où l'on suit la chemise de la nuit qui se fait accuser à tord de l'assassinat d'un professeur d'université. Celui-ci s'opposant au projet de métro lacustre du conte florotte.

Mis à par cela, on a également l'apparition de personnages très importants dans Zénith : Albiciade et Horous qui fait d'ailleurs une apparition remarqué avec ses talents de nécromancie. C'est également l'éveil d'un triangle amoureux Alexandra-Chemise de la nuit-Elyse.
D'un coté l'assassin très exubérante et de l'autre l'oie blanche.
LE scénar étoffe un peu la galerie de personnages mais aussi leurs caractères. Mais le plus important est la réapparition d'un nouvel objet du destin : La pipe et la découverte des différents tabacs.
un potron- minet qui se laisse lire avec le dessin de Blain qui lui correspond toujours aussi bien...

Image
Donjon Monster 5. La nuit du tombeur

Où se déroule une sale affaire mêlant directement Horus. Alors que celui-ci réussit à faire admettre albiciade dans sa chambrée en échange d’un « service » , il est accusé d’avoir mis enceintes plusieurs filles dont l’héritière du comte de la hure. Pourtant, sans en avoir le moindre souvenir...

Un Tome donc qui se déroule au niveau -97 et dessiné par Vermot-Desroches. Très beau dessin toujours dans le style Blain. Un tome qui nous permet de parler plus d’Horus mais permet aussi de découvrir l’un des monstres du donjon le plus célèbre et quelques-uns de ses futurs compagnons. Viens s’ajouter un méchant assez malin mais qui sera mis en échec pour le moment par notre ami nécromancien. Et que dire de la longue scène bien maîtrisée dans la morgue. Il n’y a pas à dire, ce tome est placé sous le signe du voyeurisme et montre bien que ce n’est pas parce que les personnages sont des animaux que c’est pour les gosses ^^

La prochaine fois : Potron-minet -97, Monster 7, et 8. Le reste et le dernier album paru, ce sera pour plus tard, faut que je mettes de la thune de coté tout de même !

_________________
C’est en creusant sa tombe que KDZ est tombé sur les règles du forum et une horde de zombies assoiffés de cervelles .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008 18:21 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2005
Messages: 267
Localisation: Toujours dans les parages !!!
Pour répondre à la question de King D. zanza :

SPOIL

Effectivement il y a de fortes chances pour que l'Entité et l'Entité Noire soit une seul et même créature mais rien n'est cependant confirmé dans les autres tomes (et pourtant, je les ai tous lu ^^)A mon avis, le duc a dû remplir son contrat et l'Entité a dû alors réussir son grand projet mais quant à savoir si ça a marché ou si ça a foiré.... parce que, bon, le pouvoir de l'Entité Noire ne peut s'exprimer qu'à travers un hôte donc ça colle pas trop avec l'ambition affiché par le démon dans ce tome.
Quant à Herbert et son destin familiale, difficile à dire car je crois me souvenir que le porteur de l'épée du Destin est le seul à pouvoir réunir les 7 Objets du Destin.Mais bon l'idée d'une malédiction familiale me botte bien surtout lorsque l'on voit le Grand Khân


END SPOIL

Quant au dernier tome, je devrais pas tarder à l'acheter mais bon j'hésite avec l'idée de compléter ma collection ( à laquelle il n'en manque que quatre ).Donc, on va voir....

_________________
"Il n'est pas de solitude plus profonde que celle d'un samourai,si ce n'est celle d'un tigre dans la jungle."Le Bushido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008 18:34 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2007
Messages: 1129
Localisation: Dans la jungle, terrible jungle
KDZ a écrit:


Le démon qui se fait appeler "entité" ne serait pas la fameuse entité noire? et le fait que Herbert qui plus tard réunira les objets du destin , ne serait-ce justement pas parce que c'était son destin?


Tu as donc déjà lu les Crépuscule, non ? A vrai dire, Les soldats d'honneur étant un des six ou sept que je ne possède pas, je ne me souviens plus si on y fait référence à la possession du Grand Khân par l'entité noire.
En tout cas, la question reste ouverte. On découvre dans Le Noir Seigneur -si je me souviens bien, j'ai la flemme de les ressortir- que l'entité noire se détache d'Herbert/Grand Khân et que les Objets du Destin exercent une attraction sur elle.
On peut donc supposer que les deux entités sont les mêmes, car celle appelée par Benoît de Vaucanson a également pour mission de rassembler les Objets du Destin. Le démon a du se servir du corps d'Herbert, ou un truc du genre.


EDIT: Ah ben j'ai mis un quart d'heure à écrire mon post o_O

_________________
Le Grand Torchon - Numéro 5 disponible !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Sep 2008 18:41 
Cryptkeeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Oct 2004
Messages: 1145
Localisation: En train de se balader à poil dans la morgue
C'est à dire que je me suis fortement renseigné sur donjon donc je connait à peu près les grandes lignes de chaque série dérivée...

Sinon C'est vrai que rien n'est encore confirmé mais apparement on est beaucoup a avoir fait la relation entre les deux. PAr contre je ne savait pas que l'entité noire était attirée par les objets du destin.
Mais quel est donc son but? Devenir un dieu? Après tout ce sont les objets du bon dieu selon les lutins et herbert est devenu l'équivalent d'un dieu en stoppant la rotation de terra armada, même si l'entité noire l'y a un peu aidé...

Quand au fait que l'entité noire aie besoin d'un hôte. Peut-être est-ce dû à la destruction de son corps dans le passé et seule son "essence" aurait survécu?


EDIT : Non, on ne fait pas mention de la possession du grand Khan, on ne le vois d'ailleurs pas et on ne fait que le mentionner comme qulqu'un d'invulnérable.O0n vois seulement le poulpe vert de "Les profondeurs" (encore un autre Donjon que j'avais feuilleté par hasard...)

_________________
C’est en creusant sa tombe que KDZ est tombé sur les règles du forum et une horde de zombies assoiffés de cervelles .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 1 Oct 2008 18:02 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2007
Messages: 1129
Localisation: Dans la jungle, terrible jungle
Hop, encore un post tout bleu.
KDZ a écrit:
Mais quel est donc son but? Devenir un dieu? Après tout ce sont les objets du bon dieu selon les lutins et herbert est devenu l'équivalent d'un dieu en stoppant la rotation de terra armada, même si l'entité noire l'y a un peu aidé...

Oui, en fait difficile de te répondre clairement parce que je risque de trop m'avancer et donc de dire une connerie. Quand je parlais de "s'approprier le corps d'Herbert", c'était plutôt se servir de lui (d'ailleurs ça rejoint l'idée que trouver les objets était le destin d'Herbert); car c'est à partir du moment où Herbert a trouvé les Objets que l'entité noire l'a conquis. Les Objets donnant par eux-mêmes le pouvoir, on peut se dire que le démon recherchait en effet le pouvoir à très grande échelle en les conquérant.

Citation:
Quand au fait que l'entité noire aie besoin d'un hôte. Peut-être est-ce dû à la destruction de son corps dans le passé et seule son "essence" aurait survécu?

Possible. Ca peut un peu faire penser au truc de Spiderman 3^^ Sinon, la théorie globale la plus probable si l'on recoupe avec tout ce qu'on sait déjà sur l'entité noire, serait que le démon a trouvé les Objets, s'en est servi mais ceux-ci auraient affaibli son corps par leur puissance. Il se serait alors en quelque sorte impregné dans les Objets, et aurait utilisé on ne sait trop comment Herbert pour les trouver les uns après les autres. Ce qui explique que l'entité s'empare de l'âme d'Herbert quand il a réuni les Objets du Destin.

_________________
Le Grand Torchon - Numéro 5 disponible !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 5 Oct 2008 19:15 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Image
Donjon Crépuscule 104. Le Dojo du lagon
Dans lequel Marvin Rouge et le Roi Poussière font une halte sur le lagon des Dragons pour des retrouvailles familiales.
Cet album offre une pause dans l'intrigue principale de la série et nous propose de découvrir la société des Dragons dont est issu le Roi Poussière.
Etude d'une société bâties sur des principes rigides et absurdes, c'est tour à tour très drôle (les improbables histoires de coeur/cul de Marvin Rouge ou encore ses entraînements au combat^^), très touchant (Le Roi Poussière et ses petits enfants) et très social (la tragédie des pères Dragon).
Un album réussi une nouvelle fois.


Image
Donjon Crépuscule 105. Les Nouveaux Centurions
Dans lequel Vaucanson et les Dragons s'allient pour affronter la Forteresse Noire.
On reprend donc le fil de l'intrigue principale et l'album précédent ne s'avère pas si déconnecté de l'avancée de l'histoire vu que les personnages qui y ont été introduit sont ré-injectés de façon active dans le combat contre la Forteresse Noire!
L'album en lui-même est très dense et propose vraiment beaucoup de chose. Il y a évidemment les retrouvailles de Marvin et d'Herbert, très émouvantes et c'est un grand plaisir de les voir de nouveau déconner ensemble^^
La naissance des Centurions de Vaucanson est également très réussi et ils ont du style (bataille finale assez cool d'ailleurs).
Et puis il y a toujours cet ambiance lourde et sombre, illustrée entre autre par la scène avec la Servante, dont la mise en scène en 3 pages est sidérante de vérité et d'amertume...
Vivement la suite!


Voilà avec ces tomes j'arrive à la fin de ce qui existe pour le moment pour Donjon Crépuscule.
Rendez-vous le mois prochain pour le début de Donjon Potron-minet.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Dernière édition par ange bleu le Lun 6 Oct 2008 07:52, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 5 Oct 2008 20:13 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
D'ailleurs, petit mot sur le dernier tome sorti, un Potron-Minet:

Image

Sans un Bruit

"J'ai envie de retrouver mes amis.
- Pour partir à l'aventure avec eux?
- Même pas. Juste pour voir comment ils vont. Peut-être habiter tous ensemble. Se faire une coopérative de vieux soldats. Ouvrir une auberge. Cultiver une vigne."


C'est le niveau -83, donc dans la continuité du précédent, qui lui marquait une rupture temporelle avec les 3 premiers potron-minet. Nouveauté pourtant: Blain a lâché la série, et on a droit à un nouveau dessinateur: Chrsitophe Gaultier. Je ne le connais pas du tout, mais le dessin paraît très proche du style imprimé par Blain sur la série, style très Atelier des Vosges pour moi parce que proche aussi de Sfar.

Potron-minet est pour moi la série la plus mature, la plus intime et la plus sombre des 3 grandes périodes. Et là ça se confirme une fois de plus.

L'action début au chateau de Cavallère. Hyacinthe y séjourne depuis les problèmes à Antipolis, avec Alexandra. Son père décide de quitter le chateau pour retrouver ses vieux amis chevaliers. Alexandra craint qu'il part en quête d'une mort glorieuse, et l'accompagne dans son périple. Hyacinthe ne réintègrera le récit qu'à la toute fin, dans un rôle quasi muet. L'action principale accompagne son Père et Alexandra, tandis qu'une intrigue secondaire suit le Professeur Cormor en quête de fonds pour rénover Antipolis.

C'est une très jolie histoire, comme souvent avec les Potron-minet. Une histoire sur la fin des illusions, thème majeur de la série. Ici, on reprend un classique des récits de chevalerie, classique auquel je suis très sensible: l'opposition des valeurs entre anciennes traditions et nouvelles valeurs. C'est le choc du temps passé. (dans onepiece, on a ça avec Doflamingo en gros). Le personnage du père est très attachant, dans sa découverte des réalités de l'époque, dans son rapport aux visages offerts par ses anciens compagnons, et Alexandra, le grand amour d'Hyacinthe, et le grand mystère de Zenith, davantage développée. Comme toujours, c'est magistralement composé, avec des anciens rencontrés tous signifiants, eux-mêmes tiraillés entre le désir de faire perdurer leurs rêves dans un monde qui les a écrasés, et la nécessité de s'adapter aux réalités présentes, quitte à renier ce que l'on était auparavant. Tout cela conduisant à un dénouement magistral. On sait que potron-minet se dirige vers la métamorphose du Chateau en Donjon, et on a là une étape symbolique importante.

J'aime beaucoup la direction prise en ce moment par ces Potron-minet...

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 1 Nov 2008 02:27 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Image
Donjon Zénith 2. Le Roi de la bagarre

Nouveau tome de Donjon qui suit un évolution logique du canard qui doit désormais savoir ce battre si il veut prétendre à être digne de brandir l'épée du destin. Beaucoup d'aventure et d'humour au menu donc. Mais malgré tout, on ressent une certaine maturité dans certain sujet, surtout pendant l'initiation. On apprend également un peu plus sur Herbert, ce qui développe un peu plus le personnage. On apprend qu'il n'est pas un personnage aussi insignifiant qu'on pouvait le croire et que son passé est dans les tons tragique. Marvin aussi a le droit à quelque développement, surtout du côté affectif avec Sonia.
J'apprécie de plus en plus Donjon et je suis désormais impatient de savoir dans quel pétrin Herbert va encore se mettre.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 5 Nov 2008 21:03 
Cryptkeeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Oct 2004
Messages: 1145
Localisation: En train de se balader à poil dans la morgue
Image
Donjon potron-minet -97. une jeunesse qui s'enfui

Où les désillusion continuent de plus belle pour Hyacinthe et où il va tomber du coté obscur de la force. Lorsque la chevalerie ne suffit plus, on utilise des procédés moins conventionnels dirait-on en lisant ce volume. Mais qu'est-ce qui a fait que notre héros tombe dans ce travers? Des rencontres : Rencontre avec le sexe, le meurtre, l'arbitraire (avec la première découverte de Zautaumaxime, ville beaucoup moins accueillante que dans la partie zénith).
S'en suit aussi une rencontre avec un avocat que l'on retrouvera plus tard et qui n'hésite pas à se servir des lois à son avantage ainsi que leurs absences : "Quand on décide de ne pas avoir de loi, il faut en supporter les conséquences".

Un volume qui est assez drôle au début pour finir plus sombre, une nouvelle ère commence...

Image
Donjon Monsters 7. Mon fils le tueur (-90)

Où l'on découvre Hyacinthe (en comte? Mais qu'est devenu Florotte? Et en plus il est marié?) que l'on essaie de tuer. Mais notre ami va trouver des gardes du corps de poids avec une mère et son fils, un certain Marvin...

Un tome qui me laisse poser plein de questions comme celles dites plus haut mais également d'autres tels que : Comme la chemise de la nuit est devenue chef de la guilde des assassins, comment Horus est au courant du secret du justicier... Mais c'est surtout la conclusion du 5 ème monster que nous avons là, et quelle conclusion, j'ai a-d-o-r-é. Et Blutch est un très bon dessinateur .
reste plus qu'a avoir la solution aux questions : un autre monster?. Surtout qu'il manque des niveaux entre celui-ci (-90) et le dernier (-97)

Image
Donjon Monster 8. Crève Coeur (-85)

Où l'on suit Alexandra dans une descente aux enfers. On en apprends un peu plus sur la vie qui la amenée à devenir un assassins, mais également sur le fait que Hyacinthe soit devenu chef des assassins.
Mais passons, le tome est donc axé vers notre Héroïne qui tombe dans un piège, piège dessiné à démanteler la guilde mais qui échouera presque, puisse que la fin porte un sérieux coup à leur chef, la chemise de la nuit...

Je dois l'avouer, autant le scénario que le dessins ne m'ont pas convaincu. Si l'enfance d'alexandra peut-être intéressante, je trouve qu'il y a beaucoup de bouche trou là dedans : voir la scène de la poutine où celle de la geôle peu intéressante. Mais le pire pour moi est le dessin de Nine, trop fouillis (simple je ne reconnais qu' Alexandra, ni Jean-michel ni Hyacinthe ne me plaisent ...) et en plus on a du mal à discerner des détails (les explosions ne ressemblent qu'a des tâches de peinture).
Bref, un tome que je ne relirais pas seul en dehors d'une relecture complète de la série...
PS : J'oubliais de dire que ce tome était aussi un tournant dans la série vu que depuis ce volume, C'est Alexandra qui deviens pour moi la vrai héroine de Donjon Potron-minet...

Image
Donjon potron-minet - 84. Après la pluie

Où l'on poursuit cormor dans ses projets anti-métro, aidé par alexandra. Mais encore faut-il convaincre la chemise de la nuit qui a d'autres chagrins en tête et en particulier des griefs contre sa maîtresse...

Si l'aventure débute sur la demande de pardon d' Alexandra à Hyacinthe On fini bien vite par la chute inéluctable d'Antipolis. Rédemption, retour de la justice (avec des moyens détourné convenons-en), catastrophe et nouvelle vie sont donc présents dans ce tome qui me rassure après un dernier monster plus que moyen (voir en dessous de la moyenne selon moi...).

Là, la critique redeviens positive, chaque personnage important de Potron-minet à son rôle, même Cadmion, le futur économat du futur donjon et en plus la dernière page nous offre la base de la structure du donjon. Un tomme qui offre un nouveau virage à la série. Antipolis se meurt, le nouveau lance ses premiers cris. L'accouchement est pour bientôt

Image
Donjon Potron-minet -83 Sans un bruit
Où l'on suit les pérégrinations du père de Hyacinthe et Alexandra d'une part, et De Cormor et d'un allié inattendu de l'autre. un tome fortement axé sur la fin de l'ancienne génération, celle de la chevalerie et celle de la noblesse.
La chevalerie s'est trouvée tuée par la modernité, et la noblesse est tué par se propre décadence. Je parlais d'une nouvelle vie pour les personnages, ici on passe dans une nouvelle ère.

Pour le dessin, et bien gaultier à son style, il est amusant de voir qu'il se rapproche le plus possible de Blain tout en offrant un renouveau assez agréable. Mention spéciale à un Hyacinthe qui est classieux au possible et possède une stature impressionnante.
Maintenant, reste à savoir comment va évoluer le scénario maintenant qu'antipolis a perdu toute chance de résurrection.
PS : Zolie apparition courte d'un futur personnage clef ^^

Voilà, ça a été plus rapide que prévu mais j'ai fini la première époque du donjon, je m'attaquerais donc à la suivante bientôt, au zénith...

_________________
C’est en creusant sa tombe que KDZ est tombé sur les règles du forum et une horde de zombies assoiffés de cervelles .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 9 Nov 2008 18:46 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Image
Donjon Potron-minet -99. La Chemise de la nuit
Dans lequel le jeune Hyacinthe de Cavallère quitte son père et le domaine famillial qui n'est plus que l'ombre de lui-même pour partir vivre à la Capitale chez son oncle jadis banni, pour apprendre les règles de cette Nouvelle Epoque.
Tout d'abord j'ai appris un nouveau mot, "Potron-minet" qui fait référence à l'aube ou au petit matin. Il faudra que j'essaie de le placer dans une conversation^^
Sinon le récit joue la carte de la perte de l'innocence au sens large, avec la confrontation d'une certaine conception de la Noblesse Morale et Ethique face à un modernisme obsédé par l'argent et totalement corrompu.
Face à ce monde brutal et sans pitié, le jeune Hyacinthe va tenter de rester fidèle à ses principes et devra pour cela se masquer et devenir un justicier de la Nuit!
L'ambiance Type "Cape et Epée" est particulièrement réussie et les personnages très forts, que ce soit le perfide et immoral Jean-Michel ou bien Alexandra l'énigmatique tueuse dont Hyacinthe tombe amoureux.
Pour faire court : épatant!


Image
Donjon Potron-minet -98. Un justicier dans l'ennui
Dans lequel La Chemise de la Nuit va devoir laver l'affront fait à son nom et affronter de nouveau les machinations perfides de Jean-Michel.
Hyacinthe continue sa découverte de la "vie" et tente de concilier la lucidité qu'il commence à acquérir avec son sens de l'éthique et de la morale. Pas toujours évident, surtout qu'il commence à se faire aux moeurs de la Capitale. Je pense notamment à son entrevue avec Alexandra (Toujours inaccessible) au milieu de cadavres frais (oeuvres de la belle) ou encore à sa relation avec Elise (même si la belle est consentante, ce n'est pas très gentleman, surtout lorsqu'on admet qu'en réalité on en aime une autre ^_^).
Nous avons également droit à quelques éléments de la mythologie Donjon avec l'apparition de la Pipe du Destin et l'entrée en scène des nouveaux amis de Hyacinthe, à savoir Albiciade et Horous, que nous retrouverons dans Zenith.
Bref! Une série très réussie et on a vraiment envie de découvrir comment Hyacinthe va évoluer dans cet univers amer et cruel!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 14 Déc 2008 12:21 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Image
Donjon Potron-minet -97. Une jeunesse qui s'enfuit
Dans lequel la Chemise de la Nuit tente toujours de rendre la justice avec plus ou moins de bonheur et découvre l'amour, même si ce n'est pas vraiment ce qu'il imaginait au final...
Dans ce troisième album on peut dire que Hyacinthe achève sa découverte de la "vie" et perd ses dernières illusions. Entre meurtres et évocation des aléas de la justice à travers le personnage d'un avocat, Hyacinthe découvre les limites de l'Ethique et de la Morale, et comment se servir du système pour rendre cette justice qu'il chérit tant.
La dernière planche de l'album est sublime et marque clairement le passage d'une étape importante dans la vie du jeune Hyacinthe.
Bref un album génial et malgré l'amertume qu'il transporte, il n'oublie pas de distiller une pointe d'humour bienvenue!


Image
Donjon Potron-minet -84. Après la pluie
Dans lequel Alexandra veut reconquérir son amour perdu, à savoir Hyacinthe comte de Cavallère et chef secret de la guilde des assassins.
Bien que ce soit la suite "directe" de "Une jeunesse qui s'enfuit", nous faisons un bond dans le temps et sommes confrontés à une toute nouvelle configuration. Nous découvrons donc un Hyacinthe désabusé, qui est passé du côté obscur, et une Alexandra qui prend le devant de la scène en devenant l'héroine de cet album extrêmement fort et dense.
Nous assistons à la déchéance d'Antipolis , dans tous les sens du terme, accompagnant la "mort" et la "renaissance" de Hyacinthe - Alexandra étant celle qui fait le lien entre ces deux Stories-lines.
Sans oublier l'entrée en scène au premier plan du récit d'un personnage fort intéressant, le professeur Cormor, qui cache un grand secret!
Bref un album mélancolique, plein d'armertume et de déchéance, mais également rempli d'espoir et de la promesse d'une nouvelle vie - avec dans les dernières pages la première bataille du Donjon!
Absolument génial!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 17 Jan 2009 13:51 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Image
Donjon Potron-minet -83. Sans un bruit
Dans lequel Arakou de Cavallère, le père de Hyacinthe, décide de retrouver ses anciens chevaliers pour voir ce qu'ils sont devenus. Alexandra décide de l'accompagner.
Ce tome confirme qu'Alexandra est devenue l'héroïne de la série. On peut y voir sans doute une inversion des valeurs qu'elle symbolise avec Hyacinte. En effet "Donjon Potron-minet" parle essentiellement de la confrontation entre modernité et traditions. Au début de la série nous avions un Hyacinte innocent et pur, et une Alexandra qui personnifiait à merveille le côté désabusé de la nouvelle époque. Désormais Hyacinte a embrassé pour le meilleur et pour le pire cette nouvelle époque, tandis qu'Alexandra, un peu malgré elle, apporte son aide à la pertétuation des anciennes valeurs - ce qui explique certainement la raison pour laquelle elle est devenue le centre de la série.
L'histoire de cet album est d'ailleurs très belle et pleine de mélancolie comme souvent dans la série - avec un double récit où nous retrouvons le professeur Cormor qui continue de tenter de sauver Antipolis. Le final, quasi muet, est d'une grande tristesse et d'une implacable fatalité.


Voilà avec ce tome j'arrive au bout de "Donjon Potron-minet" qui s'est révélé être ma série préférée de Donjon. Le propos est particulièrement bien traité et les personnages très très attachants. La fin d'une époque c'est toujours triste même si la vie continue...

Sinon je complète mes lectures du mois avec deux "Donjon Monsters" qui sont d'une certaine importance scénaristique :



Image
Donjon Monsters 11. Le Grand Animateur
Dans lequel nous assistons à une terrible guerre qui donnera naissance au Duché de Vaucanson.
Nous sommes donc projetés 1000 ans avant le début de "Donjon Zénith". Le style graphique est intéressant car cela donne un style "Fresque" qui sert à merveille le propos "Historique" de cet Album.
Au programme : la découverte des légendaires Automates de Julien de Vaucanson qui vont jouer un rôle déterminant dans l'avènement du Duché, ainsi que l'entrée en scène d'un puissant mercenaire qui cherche à rassembler les 7 objets du Destin.
Pas mal d'action, toujours une bonne dose d'humour et des révélations à la clé pour un album très efficace et qui remplit parfaitement son rôle de "Begin The Legend".


Image
Donjon Monsters 12. Le Grimoire de l'inventeur
Dans lequel nous suivons notre automate millénaire qui désire empêcher que le Grimoire de Vaucanson tombe dans de mauvaises mains.
Chronologiquement cet album se déroule après "Donjon Zénith 6. Retour en fanfare". Nous assistons à une lutte de pouvoirs pour récupérer le fameux Grimoire. Le récit est très dense et l'action est non-stop jusqu'au terrible final.
Un excellent tome comme toujours avec Donjon!


Voilà je suis arrivé au bout de l'objectif que je m'étais fixé^^
Je vais stopper mes lectures mensuelles et systématiques de Donjon. Il me reste plus que des "Monsters" et des "Parades" à lire que je me procurerais au fil des sorties des albums des séries mères. Donc prochaines reviews pour la sortie du "Donjon Crépuscule" 106.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Fév 2009 12:53 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
A mon tour de me lancer dans l’aventure Donjon, grâce à Jacky qui a fait de ce sujet un véritable chef d’œuvre, qui fait bien honneur à cette série !

Donjon Zénith -1 Cœur de Canard

Image

Le début de l’aventure Donjon donc. J’ai particulièrement aimé la présentation de l’édifice en lui-même avec la description des monstres qui transite ensuite sur le problème des hommes cagoulés voulant acheter le Donjon. On est ainsi très vite mis dans l’ambiance, entre mythe (Donjon mystérieux et suscitant les convoitises) et humour (« Marvin, raccompagne les jusqu’à la sortie la plus proche »). En à peine deux pages, pas mal de références provoquent le sourire et c’est vraiment sympathique pour débuter une série.
La suite n’en est que plus bonne avec l’arrivée d’Herbert qui est obligé de se déguiser en barbare pour pouvoir garder sa place (« Pousse toi, ma virilité n’a pas la place de passer ») et s’attire ainsi pas mal d’ennuis. La suite n’est que péripéties toutes plus invraisemblables les unes que les autres où Herbert deviendra ami avec Marvin, un Dragon employé au Donjon, avec des principes très drôles (le meilleur passage question humour pour ce volume).
La partie centrale de ce tome offre pas mal de bonnes choses, comme Herbert prêt à tout pour tirer son Epée du Destin. Le reste est très sympa avec une fin très pensive évoquant le passé du Gardien. Un très bon volume qui pose pas mal de question, fournit un humour décapant et donne envie de lire le suivant !

Donjon Zénith -2 Le Roi de la Bagarre

Image

On continue sur une très bonne lancée avec ce volume. Il ya peut être un peu moins d’humour (notamment avec les phases du passé d’Herbert) mais ce qu’il en reste est très marrant, comme l’entrainement et sa conclusion. J’ai pu apprécier aussi les interventions régulières de Sonia la géante, entre humiliations d’Herbert et belles paroles avec Marvin. J’espère que ce personnage continuera de fréquenter les cases du Donjon car il est franchement énigmatique sur bien des points.
L’autre partie du volume qui m’enchanta fut l’épisode avec les Gobelins et les 10 020 portes à passer, avec à chaque fois un Gobelin et des millions pour les vingt dernières. J’ai particulièrement aimé les phases où Herbert testait sa plume sur de pauvres Gobelins. L’idée est très bonne avec une plume inoffensive comme arme la plus meurtrière. Et cette porte finale ! Vraiment excellente niveau humour (les Gobelins et leur barbe ; les champignons pour se nourrir xD).
Bref, un très bon tome qui continue sur la lancée du premier niveau humour et émotions.


Donjon Zénith -3 La Princesse des Barbares

Image

Un tome que j’ai moyennement apprécié. Je trouve que l’on perd beaucoup de la légèreté offerte par les deux premiers. J’ai pu également constater un style de dessin moins bon (bien que les auteurs restent inchangés), comme si les personnages étaient devenus moins expressifs et plus brutaux/carrés.
Néanmoins, ce volume permet de mieux connaitre le monde autour du Donjon avec ces barbares et leur princesse. J’ai bien aimé les tourmentes familiales, entre fierté et complot d’assassinat. Et les personnages introduits ont un bon style, que ce soit Isis, le père de la princesse ou le frère renégat ne pensant qu’à la vengeance. Bien que je doute de revoir ce dernier, j’espère que le Roi aura un rôle important par la suite. Quant à Isis, aucun doute qu’on la reverra plus tard (eh oui j’ai vu les couvertures suivantes ^^).
Un assez bon tome mais moins léger, moins agréable que les précédents.

J’attends avec impatience le volume 4 « Sortilèges et Avatars » qui j’espère ramènera la série dans la bonne humeur qu’on lui connait.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com