Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: oui
MessagePosté: Dim 22 Mar 2009 17:15 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2009
Messages: 194
Localisation: QG de la D&DF.
OUI , effectivement il n'existe pas,ou rarement, de bande dessinée mieux que DONJON!!cette serie est vraiment delirante et c'est bien pour ça que je l'adore d'ailleur...et puis il y du SANG et ces exacteme,t ce que je reclame :Mr 1 erriter: :Mr 1 erriter:
et en plus je suis en train de travailler sur un BD dans le meme style...

_________________
"DRAW of DREAM FACTORIE'S"'DDF'(By "artistes des temps moderne")....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 28 Mar 2009 14:19 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Donjon Zénith 4 : Sortilèges et Avatars

Image

J’avais moyennement aimé le tome 3 en raison de son dessin devenu assez étrange et trop simpliste. La chose s’est atténuée dans ce niveau 4 mais reste quand même préoccupante : j’accroche de moins en moins au style de Sfar.
Mais cela n’empêche pas d’avoir un tome haut en couleurs et en humour, avec l’entrée en scène d’un personnage vraiment hallucinant, Guillaume de la Cour, un coq vicieux et manipulateur. Je l’adore lui, que ce soit sa manière de procéder ou par les gamelles qu’il se prend à chaque altercation avec Herbert.
Le tome en lui-même est assez anecdotique puisque chercher un œil de géant n’est pas en soi une chose majeure qui fait avancer l’histoire, mais beaucoup de découvertes ô combien importantes : tout d’abord la rencontre avec Guigui et la trouvaille du Manteau du Destin, un des autres objets du même nom. J’aime bien son utilisation garantissant une quasi invincibilité, le tout avec un design agréable et simple.
Un bon tome, mais qui est assez gâché par ce dessin très moyen.

Donjon Zénith 5 : Un Mariage à Part

Image

Moi qui voulais du changement au niveau du dessin, me voilà servi ! Les personnages font bien plus adultes et « personnages » (plutôt que figurants sans trop de charisme sous la plume de Sfar). Par contre, je trouve Herbert infiniment plus méchant sous cette nouvelle apparence, serait-ce la Manteau du Destin qui le rend aussi aigrie ? D’habitude si souriant et blagueur, il parait arrogant sous la direction de Boulet. Serait-ce une impression de ma part ?
Mais il faut quand même dire que ce tome marque une profonde rupture dans la relation entre le couple Isis-Herbert et Marvin, avec un affrontement vraiment impressionnant. Boulet a su parfaitement maitriser les dessins pour rendre le combat plus violent que jamais (mention au coup de chandelier de Marvin). Et ce n’est rien comparé à l’ambiance dramatique du duel final entre Isis et Marvin, sous la pluie, alors que le Gardien et les Kochaques sont à leur recherche. J’ai adoré l’opposition des deux cases où leur regard se croise, avec chacun ayant envie d’en découdre.
La fin du tome est proprement abracadabrante avec un coup d’état (ni plus ni moins !) de Guigui qui s’empare du Donjon et expulse tout le monde ! Herbert, Marvin, le Gardien et Isis se retrouve donc sur les routes, accompagnés du courtier décapité…


Donjon Zénith 6 : Retour en Fanfare

Image

Couverture assez explicite : Herbert rentre chez lui, à Vaucanson. Afin d’être d’être démasqué, on lui fait boire une potion qui le défigure jusqu’à ce qu’il se mette à rire. S’en suit alors une rude infiltration, où le groupe sera poursuivi par les hauts aristocrates de Vaucanson.
J’ai beaucoup aimé l’aspect « complot entre nobles » de ce tome. Le coup de l’Arène pour choisir les prétendants est très bien pensé, surtout son interprétation (on choisit le plus faible). Et les complots contre le Roi vont bon train eux aussi, menés par le canard roux dont le nom m’échappe totalement (je ne suis même pas sur qu’il en est un ^^).
On remarquera aussi une audace graphique lors de la baston finale dans la Taverne. J’adore les batailles dans des lieux farfelues, et ce ne fut pas gâché ! On a droit à une démonstration d’Isis en matière de carnage, avec son style de combat très acrobatique. Puis le Tong Deum Vomi de Marvin m’a bien fait marrer, complété par la pichenette d’Herbert qui désintègre les soldats touchés. Vraiment hilarant de voir du vomi utilisé ainsi ^^
Sinon, c’est quoi cette transformation d’Herbert vers la fin du tome ? o_O J’ai bien aimé mais le voir grandir de dix mètres et avoir pleins de bras partout, c’est assez surprenant ! La ceinture dit savoir de quoi cela vient, mais moi je ne vois pas du tout…
Bref, un excellent tome qui conclut les Zénith parus à l’heure actuelle.


Donjon Potron Minet -99 : La Chemise de la Nuit

Image

Nouvelle série après les Zénith, j’ai tout de suite accroché à cette nouvelle ambiance bien plus sombre. Je trouve les dessins franchement éblouissants malgré leur teinte sombre et rayée. La ville d’Antipolis parait froide et menaçante de nuit, ce qui contribue encore plus à l’ambiance globale du tome.
Niveau scénario, je le trouve très original : un justicier anonyme au cœur de la nuit qui vole au secours des gens. Et la relation de Hyacinthe avec Alexandra part sur des bases assez drôles, par leur rencontre où notre justicier en herbe sortait des égouts de la ville ^^ Ensuite, les personnages secondaires sont très accrocheurs eux aussi, comme Jean-Michel, dans son rôle de méchant fourbe, cruel et rusé. J’aime bien sa relation de départ avec Hyacinthe et Alexandra : patron arrogant pour l’un et amant pour l’autre.
Rien à dire de négatif ce fut un des meilleurs tomes de la série pour le moment, je l’ai franchement dévoré de fond en comble.


Donjon Potron-Minet -98 : Un Justicier dans l’Ennui

Image

Déjà un bon jeu de mots dans le titre du tome :P
Le reste est certes moins efficace que le parfait -99 mais reste excellent. L’idée de faire intervenir une seconde Chemise de la Nuit est très pensée et entraine pas mal de problèmes dans l’entourage de Hyacinthe (Elise, Horous). On découvre aussi l’utilité de la Pipe du Destin qui varie selon les tabacs utilisés (très intéressant au passage). Il est très amusant de voir Hyacinthe profiter de son pouvoir pour reluquer les gens ou pour affronter Jean Michel en combat singulier.
Pas grand-chose à dire de plus si ce n’est que je trouve que Hyacinthe commence vraiment à devenir le Gardien que l’on connait dans Zénith, avec moins de sourire et de niaiserie pour plus de serieux et de violence.

Donjon Potron-Minet -97 : Une Jeunesse qui s’enfuit

Image

Un tome qui m’a complètement subjugué et qui se classe facilement premier de cette série (et même de Zénith). J’ai adoooré de long en large.
Tout d’abord, Hyacinthe se rapproche de plus en plus d’Alexandra, ce qui donne une teinte romantique au récit. On s’en doutait beaucoup mais l’acte est enfin joué. On a aussi une pointe de coté obscur avec le meurtre commis par Hyacinthe. Un tome où comme le titre le préfigure, le héros grandit et devient adulte. Magnifique, pas d’autre mot.
On retrouve aussi les Brous et je les adore eux ! Ils m’avaient fait hurlé de rire avec le coup « on se torche avec tes livres » mais là, leur intervention surclasse tout. Leur infiltration dans la citée et l’ultimatum dans le cabaret sont à la fois sérieux et plein d’humour. Vraiment des personnages excellents, bien qu’on ne les voit pas énormément.
Un très très très x10² bon tome !


A plus tard pour la fin de Potron Minet et le début des Crépuscules !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 9 Mai 2009 22:21 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Finalement, j'ai préféré suivre l'exemple de King D. Zanza en me calant sur l'ordre chronologique, quitte à faire passer tout mon budget dans les Monsters. Let's go !

Donjon Monster 11 : le Grand Animateur (ou Niveau -400)

Image

Et pour ce premier Monster, autant chronologiquement que personnellement, je ne fus pas déçu en aucune case ! Je trouve que raconter une histoire datant de plusieurs siècles est une excellent idée. Et puis, les dessins de Stanislas sont très proches des enluminures qui ornent les livres du Moyen-Age, avec les visages figés et "mal dessinés". On se sent complètement transporté dans ce voyage au cœur de Vaucanson-ville, à découvrir les premiers objets du Destin. D'ailleurs, j'ai énormément apprécié de découvrir les Bottes du Destin avec leur effet assez dévastateur. Aussi, re-découvrir le mal Absolu et Isidore est un pur plaisir. Les auteurs veulent développer leur univers au maximum et c'est tant mieux.
Un grand bravo pour ce tome, qui se hisse dans mon top 3 (avec "Une jeunesse qui s'enfuit" et "Le Roi de la Bagarre" ^^)


Donjon Monster 5 : La Nuit du Tombeur (ou Niveau -97)

Image

Tout d'abord, je trouve que la couverture est vraiment significative pour ce tome, avec Horous ayant souvent affaire avec la justice. Peut-être est-ce du au coup de crayon de Vermot-Desroches, qui se complète parfaitement avec celui de Blain, dessinateur principal des Potron-Minet, que je ne cesse d'adorer. Là aussi, la ville nous parait froide, inhospitalière et seules les sorties au Château familial de Cavallère nous permettent de sortir de cette Antipolis terrifiante.
Je trouve que ce tome montre que la série est capable de tout en matière de diversité. Chaque tome se consacre sur un point particulier des personnages ; ici, c'est l'érotisme qui est poussé à son comble avec un Horous manipulé, puis manipulant. Certaines scènes nous font presque oublier l'ambiance bonne enfant des premiers Zénith, avec une vision beaucoup plus adulte de la vie (phrase classe *smiley lunettes de soleil*).
Un fort bon tome, qui conforte ce que j'avais dit précédemment sur les Monster : j'ai bien fait de commencer cette série annexe.

Donjon Monster 7 : Mon fils le tueur (ou Niveau -90)

Image

Ici, nous suivons les péripéties de Marvin et de sa mère comme gardes du corps de Hyacinthe. C'est amusant de voir ce personnage de Zénith dans une époque qui semble si contrastée avec le personnage. Et puis, Blutch donne une vision plutôt différente de Marvin, comparée à celle connue dans les aventures d'Herbert, des années après.
Mais mine de rien, ce tome est vraiment du grand n'importe quoi (dans le bon sens du terme) avec des batailles vraiment invraisemblables et pas mal de gags fort amusants (Marvin qui mange tout le monde). Je trouve que la mère de ce dernier est bien mise en valeur, mais juste ce qu'il faut, histoire de ne pas trop s'attacher au personnage. On sent quand même que ce sera Marvin qui aura le beau rôle futur, et pas sa mère. En effet le dénouement indique clairement cette réalité, et juste pour ça (bien qu'il y ait énormément d'autres choses), j'ai dévoré ce tome.


Donjon Potron-Minet Niveau -84 : Après la Pluie

Image

Bon OK, "Crève Coeur" n'était pas disponible en libraire, je passe directement à la suite.
Donc, que dire de ce tome ? Que c'est une réussite ? Que la série change complètement d'axe ? Et que c'est jouissif tant c'est parfaitement orchestré ? Et bien on va dire tout ça. En effet, ce -84 sonne la fin des PM que l'on connaissait, avec une catastrophe écologique sans précédent qui secoue Antipolis et bouleverse pas mal de choses. Pas mal de changements s'annoncent, et les personnages en sont déjà affectés. Hyacinthe se noie dans l'alcool, Alexandra est plongée dans un chagrin profond et seul Cormor semble en mesure de remettre les pendules à l'heure ! D'autant plus que la-dite catastrophe pointe le bout de son nez, et que les choses changent. C'est donc sur un sentiment de peine et de tristesse que je referme ce volume, avec une ville ravagée, un Hyacinthe discrédité, un Donjon qui commence à s'édifier. Sublime.

PS: Je relis mes commentaires et je me dis que ça ne varie pas beaucoup, allant de "parfait" à "excellent". Mais faut dire que cela le mérite.

Prochainement : boucler la partie de la série située dans le négatif, avec "Crève Coeur", "Sans un bruit" et "Jean-Jean la Terreur".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 9 Mai 2009 22:40 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
C'est quoi PM?

J'effacerai le post quand Blitz m'aura répondu, mais ça m'intrigue pas mal^^

Edit:Bon, je ne peux plus l'effacer, mais merci beaucoup^^
Je sais ce qu'est Potron-Minet, mais je restais coincé sur Private Message^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Dernière édition par Isuzu le Dim 10 Mai 2009 12:09, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 10 Mai 2009 00:38 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
A défaut de Blitzounet, je me permets de répondre à sa place (s'il me le permet, bien entendu ^^)
Donc, "PM" signifie tout simplement l'abréviation - mon cher Isuzu - de l'époque Donjon Potron-Minet.
Cette série, si mes souvenirs sont bons, raconte les aventures de Hyacinthe de Cavallère.

Quatre tomes ont été dessins par Christopher Blain : La Chemise de la nuit (niveau -99), Un justicier dans l'ennui (niveau -98), Une jeunesse qui s'enfuit (niveau -97) et Après la pluie (niveau -84),
Un cinquième tome paru en septembre 2008 finit la série, mais cette fois-ci dessiné par Christophe Gaultier : Sans un bruit (niveau -83).

:Vogue Merry:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 18 Juin 2009 21:28 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19337
Localisation: Joker
Image
Donjon Crépuscule 106. Révolutions
Dans lequel Marvin Rouge et le Roi Poussière vont vivre une folle aventure sur un îlot qui tourne trop rond.
Satire sociale couplée à une revisite du mythe de Sisyphe (^_^), ce premier volume dessiné par Obion est une sympathique aventure bourrée d'humour et de situations absurdes. Le trait d'Obion colle sans souci à l'univers Donjon et j'ai réellement eu l'impression de le "retrouver" à la lettre de l'Album - c'est certe différent de Kerascoët mais par rapport à l'ensemble graphique de la Méta-série ça fait corps je trouve.
Bref un album bien sympa, toujours le petit regret qu'il s'agisse d'une pause dans le grand récit mais bon nous retrouverons peut être plus tard ces charmantes fourures (surtout qu'il y a un petit mystère non résolu à ce qu'il me semble même s'il y a une évidence a priori).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 24 Juin 2009 18:39 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
J'ai enfin le courage d'exprimer mon avis sur les derniers Potrons-Minet et les premiers Monsters de Zénith ("Ouais c'est pas faux !").

Donjon Monsters 8 : Crève Cœur (Ou Niveau -85)

Image

Passons directement sur le thème qui fâche à propos de cet album : le dessin. Personnellement, il ne m'a gêné outre-mesure lors de la lecture. Certes il est déroutant, certes il est moche par endroits, mais j'ai beaucoup aimé car il s'est bien adapté à l'histoire de ce Crève Cœur. Bien sûr, en circulant de mains en mains à l'internat, les réactions ont fusé et toutes n'étaient pas vraiment positives...
Sur le point du scénario, rien à dire. J'ai vraiment été emballé par cette autobiographie d'Alexandra accordée à un journaliste. Le personnage gagne énormément en profondeur je trouve avec un vrai passé. Elle se distingue ainsi totalement de son côté "personnage secondaire", bien qu'elle n'y fut jamais vraiment.
Un tome que j'ai donc beaucoup aimé de par sa profondeur et puis surtout pour le passé de la ténébreuse Alexandra.

Donjon Potron-Minet Niveau -83 : Sans un Bruit

Image

Changement de dessinateur donc pour ce tome avec Gaultier qui remplace Blain. Le changement n'est pas vraiment flagrant puisque la série reste dans les tons qu'on lui connaissait, à savoir des traits, une impression de pastel sombre fort bien réussi.
Néanmoins, ce tome ne m'a qu'à moitié convaincu. Peut être car Alexandra et Arakou font complètement oublier Hyacinthe le temps de leur aventure. Non pas que je n'aime pas ce duo improbable, mais j'aurai aimé voir Hyacinthe plus sur le devant de la scène, après la course folle qu'il l'a fait fuir d'Antipolis, la populace sur son dos. Je n'ai pas non plus détesté ce tome : les péripéties burlesque du duo sont fort amusantes et pleines de profondeurs. Également, les aventures de Cormor avec le gardien du pont sont aussi hilarantes.
Finalement, un tome pas nul, mais pas excellent non plus (à mon avis, car beaucoup de monde a aimé à l'internat).


Donjon Monsters 1 : Jean-Jean la Terreur (Ou Niveau -4)

Image

Déjà, grosse marade avec le titre, puisqu'une personne de notre classe a comme nom de famille "Jeanjean". Bref.
Ce tome est ce qu'on pourrait appeler "un gros gag qui fait rire mais inutile). En effet, on rit aux éclats durant la totalité de notre lecture mais un peu pour rien, car on se rend compte que l'histoire n'a pas vraiment été approfondie plus que ça. On en apprend sur le passé des monstres du Donjon et sur De la Cour, mais pas quelque chose qui soit d'une utilité flagrante pour la bonne compréhension de l'histoire. Par exemple, je trouve "Crève Coeur" bien plus utile dans le sens où il permet de comprendre la façon dont Alexandra agit et quelles sont les raisons qui la poussent à faire cela. Ici, c'est JJ qui est le héros, avec pas vraiment d'utilité dans la connaissance de son passé. C'est du moins le sentiment que j'en ai eu, malgré une lecture vraiment rafraichissante.
Un bon tome, ou plutôt, un bon Monsters ^^
Et la perle du tome qui m'a fait rire aux éclats :
"- Quelqu'un sait faire une prière ?
- Wilfried mais il est mort."



Donjon Monsters 2 : Le Géant qui pleure (Ou Niveau 3.5)

Image

Une bonne surprise que ce tome ! J'avais lu sur Internet pas mal de commentaires disant que c'était un des pires Monsters. Mais non.
J'ai dévoré celui-là, en partie grâce au dessin. Menu a un style assez étrange, avec beaucoup de couleurs et qui rendent la lecture plus agréable. On a l'impression de se perdre dans cet environnement coloré au possible. Une franche réussite de ce coté là. Ensuite, la quête de l'Oeil de Biscara est pour le moins originale avec cette inondation incessante. là aussi, c'est d'une inutilité flagrante mais la façon dont l'histoire est dévoilée rend ce tome inoubliable (grande différence avec JJ).
Néanmoins, j'ai trouvé les personnages assez "infidèles" à la vision donnée par les premiers Zéniths. Alcibiade semble plus enfantin et arrogant tandis qu'Horous parait plus sombre et réservé (sans doute du au dessin qui ne lui rend pas honneur).


A une prochaine fois pour la suite des Monsters-Zénith avant de passer aux Crépuscules !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 2 Aoû 2009 16:17 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
Donjon Monsters 12 : Le Grimoire de l’Inventeur (ou niveau 7)

Image

Dans lequel nous suivons les aventures de Cormor, à la recherche du légendaire Grimoire de Vaucanson. C’est toujours un plaisir de retrouver ce personnage : quitté depuis le niveau -84, le voilà finalement revenu le temps d’un tome ! Malgré lui, il installe un climat de délire total par ses mensonges totalement ratés plein de bonne foi (« Nous, on tente d’escalader les murailles pour voler le Grimoire »). Un très bon personnage parfaitement à sa place dans ce volume !
Autre chose qui m’a beaucoup marqué dans ce tome, c’est lé découverte ou l’approfondissement de certains lieux, comme Vaucanson, Clérembard ou le Grand Poupoulou. C’est intéressant de voir comme les personnalités divergent entre ces trois lieux ; cela ajoute une sérieuse pointe de profondeur au récit avec une multitude d’ethnies toutes bien construites. Je crois que c’est plus découvrir ces peuples que de suivre les péripéties de Cormor qui m’a enchanté dans ce Monster. Sur le dessin maintenant, j’accroche assez bien au style de Keramidas : voir les personnages aussi « petits », c’est assez surprenant, mais l’on s’y habitue vite. Dommage que sur certaines cases, les couleurs n’aillent pas avec l’ensemble (rien de franchement grave mais on frôle le parfait).


Donjon Monsters 6 : Du ramdam chez les Brasseurs (ou niveau 40

Image

Attention, un tome excellent ! Sans doute mon Monster préféré et de loin ! Je n’aimais pas trop Grogro dans l’histoire principale, sans doute à cause de son inutilité frappante ; mais on peut dire que dans ce sixième Monster, il est parfaitement à sa place le Grogro ! Rien que le scénario est à la base hilarant avec notre gros monstre envoyé chercher de la bière à Zautamauxime. On sent tout de suite l’aventure rocambolesque que va vivre ce dernier ^_^
C’est assez drôle de voir que de fil en aiguille, Grogro va finir par finalement trouver ses barils en étant passé par Cochonville puis par une arène où il vola la vedette de gladiateurs redoutables pour finalement rentrer sans armes, ni potions avec un autre Vanderbreck. Les scènes avec Tonfa, le Chevalier Obscur, sont aussi hilarantes, avec un maitre épéiste qui se débrouille du mieux qu’il peut pour ne même pas arriver à la cheville de Grogro. Quant au dessin de Yoann, là non plus, rien à rajouter : les tons pastels collent parfaitement à l’ambiance, avec notamment un rouge magnifique (couverture, entre autres).
Une réussite !

Donjon Monsters 9 : les Profondeurs (ou niveau 75)

Image

Tout d’abord une petite question : ce n’est pas la partie « Crépuscule » qui expose la situation sur Terra-Amata sous le joug du Grand Khan ? Parce que dans ce tome ci, nous sommes encore dans les « Zénith » et pourtant la forteresse noire est déjà là. Ou alors, les « Crépuscule » ne commencent vraiment qu’au moment où la planète arrête de tourner ? Je pense que c’est cela, mais je demande confirmation ^_^

Sinon, un bilan assez mitigé sur ce tome là. J’avais toujours été intéressé par ces « Profondeurs » (une aventure sous-marine, c’est alléchant !) mais j’ai été bien déçu. J’ai déjà eu du mal à me mettre dans l’histoire, notamment à cause du dessin. Autant certaines cases sont magnifiques (plans sous marin des forteresses), tandis que d’autres sont incompréhensibles (celle du viol de Moelleuse par exemple, trop fouillie pour bien être appréciée). Pour le scénario, c’est déjà un peu mieux, bien que dans les débuts de l’histoire, on soit bien ballotés par toute cette agitation soudaine dans la vie de Noyeuse.
Passée la première partie du volume, tout commence s’arranger, autant au niveau du dessin (auquel on s’est enfin habitué et dont les plans larges commencent vraiment à s’exprimer) qu’au niveau du scénario, avec Noyeuse à la tête d’une troupe de soldats aquatiques. C’est donc un bilan mitigé que je dresse à la fin de ces « Profondeurs » (dommage car j’en espérais beaucoup (trop, visiblement).

Donjon Monsters 10 : Des Soldats d’Honneur (ou niveau 95)

Image

Autant si « Du ramdam chez les Brasseurs » avait été une claque monumentale en terme d’humour, celui-ci en est une aussi, mais au niveau du sérieux et de la manière dont le fanatisme est abordé. Dès la première lecture, on en ressort tout chamboulé de cette aventure entre deux frères, ennemis, amis, rivaux. Le scénario est tout d’abord assez original avec un châtiment non mérité pour l’un des deux, qui doit être mené à bien par l’autre. Le fanatisme, comme dit plus haut, est franchement bien retranscrit, avec le second frère, qui ne bronche même pas à abandonner lui-même son frère en plein désert. Je trouve aussi l’ironie du titre savamment utilisée avec chacun des deux frères, chacun leur tour, trahit par les ordres venant d’en haut. C’est à la fois assez révoltant et jouissif de voir le second frère condamné à la même peine alors qu’il n’a fait que son devoir. On en ressort tout chamboulé (oui je l’ai déjà dit ^^).
Le dessin de Bezian s’adapte extraordinairement à cette ambiance lugubre avec des plans quasiment tous plongés dans la pénombre, où l’on discerne à peine les formes et les visages (c’est la principale chose que je retiens de ce style de dessin). On se sent vraiment à l’étroit, même dans les scènes du désert, d’un blanc immaculé. Et ces deux dernières pages ! Un régal pour les yeux avec des nuées de corbeaux à perte de vue : lugubre mais magnifique.

A une autre fois pour la fin de la série, avec les Donjon Crépuscule (et les Monsters qui vont avec) !

Edit : Merci Hyronimus. En effet, plusieurs éléments s'étaient un peu chevauchés entre eux dans ma tête ; mais c'est plus clair maintenant ;-)


Dernière édition par Blitz le Dim 2 Aoû 2009 17:03, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 2 Aoû 2009 17:00 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2005
Messages: 267
Localisation: Toujours dans les parages !!!
Blitz a écrit:
ce n’est pas la partie « Crépuscule » qui expose la situation sur Terra-Amata sous le joug du Grand Khan ? Parce que dans ce tome ci, nous sommes encore dans les « Zénith » et pourtant la forteresse noire est déjà là. Ou alors, les « Crépuscule » ne commencent vraiment qu’au moment où la planète arrête de tourner ?



Herbert a déja stoppé la rotation terrestre dans " Du raddam chez les brasseurs" ( Donjon niveau 40 ) donc il possède déjà à cette période les pouvoirs de l'Entité Noire mais il n'est pas encore le Grand Khân ( à moins que sa réputation ne soit encore assez grande ) et n'a pas encore transformé le Donjon en la Forterresse Noire.

Donjon Crépuscule relate la fin du Donjon et non pas la destruction de Terra Ameta ou le règne du Grand Khân.Nuance ^^ Zenith raconte quand à lui l'apogé du Donjon.Et être le lieu de résidence du maitre du monde et plus grand conquérant de l'histoire de Terra Amata me semble être le titre le plus glorifique pour un lieu ^^

Les noms des époques sont relatifs à l'etat général du Donjon et non de ses occupants.

_________________
"Il n'est pas de solitude plus profonde que celle d'un samourai,si ce n'est celle d'un tigre dans la jungle."Le Bushido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 2 Aoû 2009 18:56 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Mar 2004
Messages: 551
Localisation: Devant l'écran.
Eh ben j'apprécie vos intérêts pour cette série de BD qui pourrait au moins atteindre 400 tomes (je ne pense pas que ce sera vraiment tout fait mais ca peut aider à savoir où se situe certains histoires dans la chronologie) D'ailleurs, je les ai tous achetés depuis 2000

Dis, Ange Bleu, je me rappelle bien avoir parlé de Donjon il y a au moins 3-4 ans dans notre forum (si je me souviens bien dans le topic dont on parlait quel est le manga le plus long...)

Herbert, Marvin, Hyacinthe le Gardien, Alcibiade, Grogro... ca fait beaucoup de personnages en plus des différents paysages complètement différents dessinés par différents dessinateurs qui sont accompagnés des scénaristes qui ont apporté des idées et des dialogues qui peuvent surprendre à tous !!! (ouf)

Mon personnage favori : Cormor (intelligent et instigateur dans tous les époques)

Mon comté favori : Duché de Vaucanson

Mon époque favori : Zénith (c'est là où il y a 3 personnages principaux)

L'ennemi le plus odieux : Professeur Victor Chambon

Mon album favori : La Carte Majeure (j'aime cette théorie du monde sans gravité)

Mon dessinateur favori : Lewis Trondheim (j'ai tous les albums même de l'Association)

Voilà ^_^

_________________
Image
Le mot long est plus court que le mot court - renversant non ?
Mon prénom japonais est :エルワン (Eruwan) - prononcer : "élouoine"... c'est rigolo ^^


Dernière édition par Air D. One le Lun 17 Mar 2014 13:15, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 17 Jan 2010 11:13 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19337
Localisation: Joker
Noël est passé par là, d'où trois nouveaux albums!


Image
Donjon Monsters 01. Jean-Jean la Terreur
Dans lequel nous suivons les tribulations d'une charmante bande de monstres menée improbablement par le perfide Guillaume de la Cour!
Un périple fort amusant et qui met en scène une bande de monstres ma foi assez attachant. Nous en apprenons également davantage sur Guillaume de la Cour et son histoire avec l'Epée du Destin.
Quelques approfondissements que les fans de la série apprécieront pour une histoire simple mais efficace.


Image
Donjon Monsters 02. Le Géant qui pleure
Dans lequel Alcibiade et Horous partent en quête pour résoudre un problème d'inondation!
Deux magiciens qui partent en aventure, évidemment cela implique quelques problèmes de compréhension avec le monde "normal" et quelques délires magiques. Sur ce dernier point l'album est assez généreux et propose d'assez jolis moments, bien fun.
Le tout couplet à un conte au final assez noir et désenchanté - un comble pour des enchanteurs!


Image
Donjon Monsters 07. Mon fils le tueur
Dans lequel une famille de Dragon arrive à Antipolis pour mener une nouvelle vie!
Voici une rencontre qui était attendue l'air de rien. Une histoire à l'humour féroce et noir, qui se marie très bien avec l'ambiance de "Potron-Minet". Décadence et Espoir en l'avenir sont des thèmes chères à Antipolis qui sont ici déclinés à travers le portrait d'une mère et de son fils venus à la ville tentatrice.
Complot, magie et anthropophagie sont au programme de cette aventure qui sent bon la mélancolie.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 16 Avr 2010 12:49 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Avr 2010
Messages: 62
Localisation: A la taverne
je trouve ca vachement cool de faire une page sur donjon qui est une excellente série. :luffy langue:

Perso je suis plus sur zenith et crepuscule mais potron minet est bien aussi.Y'a un truc par contre c'est que daans potron minet les personnages utilisent des armes plutot genre mousquetaire alors qu'apres c'est plus des armes de bourrin genre grosse hache ou épée. :Zoro nargueur:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Donjon
MessagePosté: Lun 31 Jan 2011 20:05 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Sep 2005
Messages: 162
Je suis heureux mais triste à la fois :
"2011 verra aussi le retour de Donjon, avec la parution simultanée de deux tomes signés des créateurs de la série, Joann Sfar et Lewis Trondheim. Deux tomes en guise de conclusion, pour conter la fin de l’histoire, mais qui n’empêcheront pas, à l’avenir, d’autres volumes de paraître pour combler les trous"

L'article en question

Deux tomes pour conclure ça me parait vraiment faible vu tout ce qui reste en suspens. J'espère que le projet ne s'arrêtera pas là même si il y a peu d'espoirs .

_________________
Ami nous sauvera tous
Top de qualité : MDL Top 10!
Tu joue sur Steam? Rejoins-nous!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Donjon
MessagePosté: Mar 3 Juil 2012 16:03 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Bon, je suis me dit que même si ça n'intéressera personne il fallait que j'en parle ici.
Aujourd'hui je suis allé à la fnac dans l'optique d'acheter, pour un anniversaire, le dernier tome de donjon zénith. Après être rester quelques heures aux rayons bédé et manga, histoire de bouquiner un chouilla, et une fois l'achat fait, je me met en quête de la sortie ; en passant les portiques je range la sus-citée bédé dans mon sac (étant donné qu'ils n'en donne plus). C'est alors que n'ayant fait que quelques mètres hors du magasin je me fait alpaguer dans mon dos par un homme rigolard, petite retranscription du dialogue :

"Eh toi ! dit-il tout sourire en s'empressant de rajouter :
-Buongiorno ! Alors tu crois que je ne t'ai pas vu ? *clin d'œil appuyé et grand sourire aux lèvres*
-Euh... oui, bonjour *moi interloqué, mais avec le sourire qu'il a réussi à me communiquer*
-Bon c'est pas grave, bonne journée ! *me voyant perplexe, mais toujours avec le sourire aux lèvres*
-Bonne journée" *moi, toujours un peu surpris*

Suite à cette rencontre inopinée je fais part de ma perplexité à la personne m'accompagnant, qui m'assure que "c'était juste un type bizarre", et moi d'ajouter "mais non il avait l'air tout à fait normal, je me demande de qui il sagit". Je met alors mes neurones en marches et j'arrive à une conclusion qui me parait être la seule plausible et que, grâce à ma mémoire visuelle hors du commun et la magie de google, j'ai pu confirmer. Vous l'aurez compris il sagissait bien de Joann Sfar ! bref du coup je me sens un peu bête de ne pas avoir su dire autre chose que : "euh oui, bonjour" ^^ (En plus si ça avait été trondheim ou boulet je les auraient reconnus tout de suite !).

Bref, j'ai rencontré Joann Sfar en achetant donjon.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Donjon
MessagePosté: Lun 17 Mar 2014 13:06 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Mar 2004
Messages: 551
Localisation: Devant l'écran.
Booon, je crois que la saga du Donjon touche à sa fin. Enfin j'espère pas °_°.

En effet les 2 parutions de Donjon Crépuscule 110 et 111 (tomes combinés dans un scénario) viennent de sortir et ils me semblent réunir la plupart des intrigues de la saga et rien qu'en lisant une fois je me souviens bien des choses que j'avais connu depuis plus de 10 ans (avant la Volonté du D bien sûr !)

C'est vrai que pendant longtemps qu'il n'y a pas eu des parutions de Donjon au point que je craignais que ce serait abandonné (j'imaginais des désaccords entre les acteurs de réalisations, mais non...) et je crois que la Saga de Donjon ne sera pas complète de -100 à 200 (Potron Minet, Zénith et Crépuscule) avec des suppléments comme Donjon Parade et Donjon Monsters.

Merci aux auteurs de Donjon pour ce bel saga des anthropomorphes dans le monde d'Héroïc Fantasy.

_________________
Image
Le mot long est plus court que le mot court - renversant non ?
Mon prénom japonais est :エルワン (Eruwan) - prononcer : "élouoine"... c'est rigolo ^^


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com