Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 12 Mai 2012 12:30 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Je les reçois un peu en retard, donc pour l'instant je n'ai lu qu'aux #8.
- Pour Justice League, ça passe. Très simpliste mais efficace, et ça fait vraiment un bien fou de retrouver une JLA all-stars après les années de merde qu'on a eu avant le relaunch. Je ne vais pas bouder mon plaisir. Johns est un peu lent au démarrage mais il pose plusieurs pistes très intéressantes comme ça avait été le cas avec son run sur Green Lantern. Et puis Jim Lee, putain, une claque à chaque numéro.
- Batman The Dark knight, Detective Comics, c'est du très mauvais. A oublier. J'ai stoppé la série au bout du premier arc. Et je pense m'arrêter à l'issue 12 pour Detective Comics, à moins que DC ne dégage enfin Tony S. Daniel du scénario comme ils l'ont fait sur Hawkman. Pas la peine de dépenser son argent pour ça.
- Nightwing n'est pas mauvais. J'en ai lu beaucoup d'éloges sur la série mais perso, je ne suis pas arrivé à accrocher à l'histoire. N'étant pas très fan de Dick à la base.

Et tiens d'ailleurs, petit aperçu des séries que je continue de suivre :
- Justice League
- Justice League International
- Wonder Woman
- The Flash
- Aquaman
- DC Universe Presents
- Superman
- Action Comics (j'hésite à arrêter au numéro 12...)
- Supergirl
- Superboy
- Batman
- Batman and Robin
- Red Hood and the Outlaws
- Batwoman
- Birds of Prey
- Green Lantern
- Green Lantern Corps
- Green Lantern : New Guardians
- Justice League Dark
- Animal Man
- Swamp Thing
- Frankenstein Agent of SHADE
- Demon Knights
- Resurrection Man
- Stormwatch
- Suicide Squad
- All-Star Western
- Teen Titans

Pour les mini séries :
- Huntress
- The Shade
- The Ray

Et j'attends avec impatience de recevoir le premier numéro de Earth 2 qui a juste l'air génial et super burné !

28 comics pour 21 abandons et quatre qui pourraient se voir annulées si les choses ne s'améliorent pas (Superman, Action Comics, Justice League Dark, et Birds of Prey).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 12 Mai 2012 15:07 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1689
cielo a écrit:
Je les reçois un peu en retard, donc pour l'instant je n'ai lu qu'aux #8.
Tu n'as pas tellement de retard, la parution n'en est qu'au #9.

Me concernant, on peut vraiment dire que j'ai du retard. J'avais commencé deux séries (je ne suis qu'un amateur) : Batman et suicide squad. Mais faute de temps et de motivation, je n'étais pas allé acheter les derniers numéros. Du coup, je me suis arrêté au #5 pour Batman et au au #3 pour suicide squad. Et évidemment, en magasin ils n'ont pas les numéros entre le dernier sortie et là où j'en suis. M'enfin ce n'est pas grave, soit je chercherai autre part soit je commanderai soit j'attendrai la parution française d'urban comics.

Après ce que j'en pense de ces deux séries : Batman est géniale. Tout est très bien ficelé et très bien dessiné et colorié. Enfin bref, c'est parfait. Concernant suicide squad, je suis un peu plus déçu. Les persos et les situations sont complètement déjantés (des "zombies" : WTF !) et les situations pas toujours faciles à comprendre. En plus, je trouve que les persos ne ressortent pas plus que ça (manque de charisme pour certains). Du coup, je me demande si c'est la peine que je poursuive. Les tomes suivant le #3 valent-ils la peine d'être lu ?

Quelques autres questions :
_ Faut-il lire les séries de l'univers batman (autre que la série batman évidemment) pour bien comprendre l'arc the court of owl ? Parce que comme il va y avoir un cross-over entre plusieurs séries je ne voudrai pas me retrouver à la ramasse au niveau compréhension.
_ Parmi les séries touchées par le cross-over (histoire faire le lien avec la question précédente) laquelle serait la meilleure ? (j'envisage peut-être de commencer une série en plus ou remplacement de suicide squad - je n'en demande qu'une seule car mon porte-monnaie n'aimerai pas forcément une dépense hebdomadaire de plus).


Edit : C'est vrai. Le seul inconvénient est que ça me ferai racheter des numéros en double (mais tant pis, si j'économise sur la longueur).

En tout cas, merci pour tes conseils et pour avoir répondu aussi rapidement.


Dernière édition par Enitu le Sam 12 Mai 2012 18:06, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 12 Mai 2012 17:20 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Le truc de Suicide Squad, comme les Thunderbolts chez Marvel, c'est que c'est une lecture ultra rentre dedans qui ne s'embarrasse pas d'une quelconque finesse. On sait à quoi s'attendre à chaque numéro. Des vilains remplaçables contraints de collaborer sur des missions souvent déjantés = profusion de trahisons, de violence et de scènes d'exécution bien dégueulasses. Voir le sort du type élastique dans l'issue 6 ou 7 ^^
Et le fait que certains persos soient plus que secondaires, c'est justement fait exprès puisque uniquement destinés à être éliminés dans un retournement de situation. Le noyau fort de l'équipe est lui plutôt pas mal : Deadshot, Harley Quinn, Black Spider, Savant. Après, effectivement les persos et les situations sont peut-être un peu trop confidentiels pour pleinement satisfaire des nouveaux lecteurs.
Moi, j'aime beaucoup.

Citation:
_ Faut-il lire les séries de l'univers batman (autre que la série batman évidemment) pour bien comprendre l'arc the court of owl ? Parce que comme il va y avoir un cross-over entre plusieurs séries je ne voudrai pas me retrouver à la ramasse au niveau compréhension.

Non, t'inquiètes. L'intrigue de base ne se déroule que dans la série Batman, les autres n'étant souvent que des bastons servies pour l'occasion opposant les Talons aux différents membres de la Bat-Family. Plus de la baston pour le fan-boy que des éléments d'intrigues inédits.

Citation:
_ Parmi les séries touchées par le cross-over (histoire faire le lien avec la question précédente) laquelle serait la meilleure ? (j'envisage peut-être de commencer une série en plus ou remplacement de suicide squad - je n'en demande qu'une seule car mon porte-monnaie n'aimerai pas forcément une dépense hebdomadaire de plus).

Peut-être Nightwing ? La série sur laquelle l'existence de The Court of Owls aura le plus d'impact sur la vie personnelle et les origines de Dick Grayson.

Mais si tu dois remplacer Suicide Squad par une seule autre série, pourquoi ne pas prendre les kiosques mensuels Urban ? Pour 5,60 euro tu as droit à quatre séries que nous payons en VO 3 euros chacune. Ca vaut le coup !
Pour le détail des kiosques qui sortent à la fin du mois, tu as :
Batman Saga : Batman, Detective Comics, Batman and Robin, Batgirl.
DC Saga : Justice League, Superman, Supergirl, Flash.
Green Lantern Saga : Green Lantern, Green lantern Corps, Green Lantern : New Guardians, Red Lanterns.

Je pense que la publication VF si tu as un petit budget est le meilleur des choix.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 19 Mai 2012 12:10 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
Image
Le New 52 FCBD Special Edition en lecture en ligne sur le site de DC Comics.
Avec (une partie de) l'histoire de la mystérieuse Pandora, un petit avant-goût de "The Trinity Wars" et quelques petites pages de preview sympathiques avec surtout les premières pages de Batman Incorporated par le génial Chris Burnham, héritié spirituel de Frank Quitely!
C'est cool en tout cas, moi qui avait oublier de le prendre en magasin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 10:24 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
C'est parti. Petit aperçu des premiers TPB. Au programme, quatre comics. Trois poids lourds avec Justice League, Batman et Green Lantern, et le titre attendu au tournant, ayant eu du mal à briller ces dernières années alors que le personnage concerné reste l'un des plus importants de l'univers DC, Wonder Woman.
Alors, verdict ?

Image
Justice League vol.1 : Origin
- Justice League #1 à #6
- Scénariste : Geoff Johns / Dessinateur : Jim Lee


A différents endroits, tels que Gotham ou Metropolis, des créatures monstrueuses extra dimensionnelles débarquent soudainement et sèment le chaos. L'histoire se déroule cinq ans avant le reste des comics composant les New 52, et peut donc être considéré comme le véritable point d'origine de l'ère des super-héros. Des super-héros qui étaient restés jusque là bien discrets, très peu visibles aux yeux du grand public et dont les plus grands représentants sortiront enfin de l'ombre pour s'allier tant bien que mal face à un ennemi commun. Et quel ennemi !
C'est ainsi que tour à tour, les six membres fondateurs de la Justice League originale (Martian Manhunter n'en faisant pas parti, aussi malheureux cela puisse-t-il paraître) se rencontreront de la même manière ultra classique, en se commençant par se taper sur la tronche. Chaque nouvel épisode sera l'occasion de mettre en avant un nouveau membre de la Ligue qui est à naître, démonstration de force grandiose mettant à l'honneur les dessins de Jim Lee, jusqu'à l'apparition et un combat rapidement expédié face à l'une des plus grandes menaces de l'univers DC, Darkseid.
Le comic-book parfait pour entrer dans le renouveau de l'univers DC. A la fois simple et représentatif de ce qui nous attend. Quelques pistes intéressantes pour le futur, surtout sur la fin de l'épisode 6. Gros bémol néanmoins, la caractérisation de Green Lantern/Hal Jordan, totalement différente par rapport à la façon dont il est écrit dans Green Lantern (et par le même scénariste). Ce Hal Jordan m'a profondément gonflé et en partie gâché ma lecture, alors que d'autres personnages s'en tirent à merveille (Flash et Aquaman notamment).
On est loin du chef d'oeuvre attendu, mais on sent que peu à peu Geoff Johns prépare son plan d'écriture sur les années à venir. Une introduction sympathique en somme.

Image
Batman vol.1 : The Court of Owls
- Batman #1 à #7
- Scénariste : Scott Snyder / Dessinateur : Greg Capullo


Alors que Bruce Wayne s'apprête à accueillir un potentiel allié de poids dans sa volonté de refaçonner Gotham en la personne du candidat à la mairie, Lincoln March, Batman devra lui devra composer avec une toute nouvelle menace pesant sur la vie de son alter égo pour avoir déclarer publiquement son intention de financer et étendre la Bat-Family dans ses actions à travers le monde. C'est ainsi qu'une société secrète tapie dans les fondations même de Gotham et de son Histoire, The Court of Owls, sortira de l'ombre avant de s'attaquer au milliardaire et au chevalier noir.
Vraiment excellent. Ca ressemble beaucoup à du Batman R.I.P. de Morrison, en bien meilleur, l'écriture et les thématiques chères à Snyder en plus. Nous retrouvons un Batman superbement mis en valeur, qui vivra des machinations de cette société une véritable descente aux enfers. Mais cette Court of Owl existe-t-elle réellement, elle qui n'a toujours été qu'une légende urbaine nébuleuse et peu crédible depuis des générations dans les rues de Gotham. C'est ce que Batman semble se persuader, refusant d'une manière étrange et obsessionnelle la possibilité même de leur existence pour une raison que Snyder nous révélera en revisitant les origines de Bruce Wayne et le meurtre de ses parents. Ou plutôt la réaction qu'eut le garçon peu après le crime. Très intéressant. Une plongée dans la folie graphiquement géniale, et toujours ce même talent qu'a Snyder pour donner vie à l'environnement qui nous entoure, en l'occurrence l'inquiétante Gotham City, et à se servir du passé et de l'Histoire d'un lieu au profit du moment présent.
Clairement le meilleur titre de la branche Batman pour ma part et l'un des meilleurs de ce relaunch ! L'arc est pourtant très long (douze parties) mais on ne s'ennuie pas une seconde. Et les couvertures de Capullo !

Image
Green Lantern vol.1 : Sinestro Rebirth
- Green Lantern #1 à #6
- Scénariste : Geoff Johns / Dessinateur : Doug Mahnke / Mike Choi (#6)


Hal Jordan, l'un des plus grands Green Lantern ayant existé, mais aussi l'un des plus grand opposants aux ordres souvent très froids de ses maîtres, les Gardiens, est de retour sur Terre après une série d'aventures plus incroyables les unes que les autres. Dépossédé de son anneau et de ses pouvoirs pour son insoumission aux Gardiens, il n'est plus qu'un simple humain ayant perdu ses ailes. Paradoxalement, le plus grand ennemi des Green Lantern, Sinestro, reviendra à ses origines bien malgré lui, se retrouvant abandonné par la le pouvoir de la Peur au profit de celui de la lumière verte. Cherchant des réponses et retournant sur son monde natal, Korrugar, où l'attend sa propre armée d'assassins et de tortionnaires, Sinestro sera violemment repoussé par ses propres troupes le considérant désormais comme un traître pour avoir embrassé le pouvoir des Green Lanterns, avant qu'ils ne pillent la planète. Cherchant un allié dans le but de combattre son propre Corps, il n'aura d'autre choix qu'utiliser l'un des pouvoirs cachés de la bague, lui permettant de concentrer et partager une partie de son pouvoir avec son ennemi et ancien disciple, Hal Jordan, désormais totalement soumis au bon vouloir de Sinestro...
Un retour de Green Lantern qui va monter en puissance de numéro en numéro. Un petit peu lent sur les débuts, mais vraiment sympathique de part cette relation de servitude entre Hal et Sinestro, le tout va s'accélérer et se diriger peu à peu vers plus d'action et de tension. Je regretterai certaines choses, comme le fait de voir Carol Ferris abandonner son rôle de reine des Star Sapphires (même si avec les récents épisodes lus, ça pourrait s'avérer caduque). Mais dans l'ensemble, ça reste sympa, se paye le luxe de résoudre certaines intrigues en suspens concernant The Book of Black, et surtout, nous relancer une sorte de prévision des événements à venir comme ce fut le cas il y a des années, lors de l'apparition du Red Lantern Atrocitus et de sa prophétie sur les événements qui allaient se dérouler dans les années à venir. Et certains trucs donnent vraiment envie (la bague blanche notamment et The First Lantern annoncé depuis très longtemps déjà...) !
Il reste pas mal de références à ce qui a été fait avant relaunch et cette série Green Lantern reste peut-être l'un des comics des New 52 qui parlera le moins aux nouveaux lecteurs, même si c'est très loin d'être inabordable.

Image
Wonder Woman vol.1 : Blood
- Wonder Woman #1 à #6
- Scénariste : Brian Azzarello / Dessinateur : Cliff Chiang


Contrairement à Justice League où nous avions affaire à une Wonder Woman à peine débarquée dans le monde moderne et en total décalage avec sa société, nous retrouvons là, cinq ans plus tard, une princesse amazone apparemment bien intégrée, ayant trouvé refuge dans un appartement à Londres. Nous n'en apprendrons pas plus sur la vie civile qu'elle put mener durant cette période puisque l'histoire nous plongera directement dans un arc assez épique où Hermes, le messager des Dieux du panthéon grecque, lui confiera la vie de Zola, jeune femme un peu perdue ayant attiré la fureur de la Déesse la plus intraitable qui soit, Héra, soeur et épouse de Zeus. Pour quelle raison une telle haine et envie de meurtre envers une simple mortelle ? Peut-être du fait de l'enfant que celle-ci porte...
Alors que je n'ai jamais été un grand fan lorsqu'il s'agissait de suivre les aventures individuelles de la Belle, je me suis surpris à totalement rentrer dans ce récit jusqu'au point où il en est devenu l'une de mes lectures préférées de ce relaunch.
Car mis à part cette première intrigue concernant Zola et Héra (et qui amènera une redéfinition plus ou moins bienvenue des origines de Wonder Woman), nous assisteronts peu à peu à la mise en place d'une autre intrigue ô combien plus palpitante, une espèce de Game of Thrones de bien plus grande envergure, où la disparition de Zeus conduira les Dieux de l'Olympe à se rêver sur le trône du Maître des Cieux. Une guerre des Dieux qui s'annonce avec des représentations graphiques absolument géniales de ceux-ci (Apollon, Héra, Hadès, Poseidon, Arès, Cupidon, Héphaïstos, Hermès, ...).
Gros coup de coeur totalement inattendu.

A suivre :
- Justice League International
- Animal man
- Stormwatch
- Green Arrow

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 11:00 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
http://robot6.comicbookresources.com/20 ... er-as-gay/

Un personnage "majeur et iconique" sera donc gay dans le New 52.

Je m'en tape.
Sauf s'il s'agit de Plastic Man.
Ils ont pas le droit de rendre gay Plastic Man. Ils ont pas le droit. Putain, ils ont pas le droit. Pas après tout ce qu'il y a eu autour de son fils (avec et sans jeu de mot, au choix).
Image

La seule exception que je ferai, c'est si ils le rendent gay, mais le font intégrer la Justice League comme à l'époque de Morrison, Waid, Kelly and co.
Franchement, ils ont un personnage comme Plastic Man, pourquoi ils utilisent un type comme Cyborg?!

Petit message d'amour pour le personnage au final.
J'ai besoin de Plastic Man, le meilleur personnage DC Comics. *__*
Faîtes le revenir bon sang de bois!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 19:55 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Ouais, on s'en fout un peu (ce qui est marrant, c'est qu'au même instant chez la concurrence le fameux mariage attendu emprunte la même voie; mais on s'en fout tout autant).

Pour Plastic Man, il est déjà apparu en fait ^^ Plus ou moins. Dans le premier numéro de Justice League International où il était l'un des candidats envisagés à intégrer dans l'équipe. Il me semble même (absolument pas sûr de moi sur ce coup) qu'on a eu un rapide aperçu de Offspring dans les pages de Teen Titans.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2012 10:27 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
cielo a écrit:
Pour Plastic Man, il est déjà apparu en fait ^^ Plus ou moins. Dans le premier numéro de Justice League International où il était l'un des candidats envisagés à intégrer dans l'équipe.


Ca leur a bien réussit de pas l'avoir choisi, la série est annulée.
Je crois qu'on peut dire un grand bravo à Booster, Guy et leur petite bande pour leur flair. :Zoro nargueur:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Lun 28 Mai 2012 18:06 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Image
Justice League International vol.1 : The Signal Masters
- Justice League International #1 à #6
- Scénariste : Dan Jurgens / Dessinateur : Aaron Lopresti et Marco Castiello (#6)


Comme dit plus haut, série qui trouvera un terme après seulement de 12 épisodes, et un annual clôturant le tout. Ce qui m'embête énormément étant donné que j'apprécie beaucoup sa lecture et ses personnages... Après le succès il y a quelques mois de Justice League : Generation Lost (reprenant à peu près la même galerie de héros), il était logique de voir la JLI s'inscrire dans le phénomène New 52, série plaisante à suivre bien que n'atteignant le pas le niveau de Generation Lost (ce qui est en soi assez difficile au vu de la qualité de cette dernière).
Ce groupe de héros que l'on pourra qualifier de seconds couteaux un peu foireux, sera donc rassembler dans la précipitation par un conseil représentant les nations les plus puissantes au monde, visant à opposer une vision alternative de la très populaire Justice League. A la différence près que l'équipe soit plus contrôlable et réponde en premier lieu aux ordres du gouvernement. Mais bien vite, lorsqu'une menace d'une ampleur inattendue demandera l'intervention de la Justice League International, tous pourront constater de voir à quel point la création d'un groupe aussi disfonctionnel était peut-être une mauvaise idée.
Une BD qui va vraiment prendre de l'ampleur au cours des épisodes, pour une fin d'arc assez énorme qui m'a bien scotché ! Une BD qui vaut également pour l'importance donnée aux relations que les personnages entretiennent les uns avec les autres, donnant beaucoup de vie à l'ensemble, surtout grâce la présence de Booster Gold, de sa relation avec Batman et de ses doutes sur sa légitimité en tant que leader, ainsi que du Green Lantern Guy Gardner, toujours aussi virulent qui saura donner beaucoup de mouvement à l'aide de ses coups de gueules remarqués !
Autre point important, qui prend peut-être plus d'importance avec l'annonce de l'arrêt de la série (même si j'ai quelques doutes sur cette suppression), en tout cas je l'ai ressenti comme ça, : le monde ne veut pas de la Justice League International. La Justice League semble elle-même être en désaccord avec leur existence (pourquoi ? que s'est-il passé pour que Batman dans Justice League dénigre à ce point l'équipe qu'il a tant soutenu à la base ?). Les membres de la Justice League International doutent eux-mêmes du bien fondé de leurs actions. Et DC parle de supprimer la série ?
Peut-être que j'ai tort de m'interroger, mais je trouve tout ça un peu étrange d'autant qu'il me semble qu'en terme de vente, il y a pire actuellement. J'attends avec impatience la douzième issue et l'annual (et les prochaines sollicitations) pour voir de quoi il retourne vraiment.

Image
Animal Man vol.1 : The Hunt
- Animal Man #1 à #6
- Scénariste : Jeff Lemire / Dessinateur : Travel Foreman


Est-ce vraiment la peine de dire ce que j'en pense ? Génial ? Sublime ? Incontournable ? Jouissif ? Quels autres qualificatifs pourrait-on employer... Parfait ?
Animal Man, alias Buddy Baker. Super-héros très secondaire, aux super-pouvoirs pas forcément des plus sexy, l'homme pouvant capter certaines spécificités physiques d'un animal à proximité avant de les reproduire. Ce qui lui donne une étendue assez vaste en terme de capacités possibles.
Animal Man donc, écrit par l'un des deux scénaristes s'étant le mieux illustré durant les premiers mois des New 52, aux côtés de Scott Snyder, Jeff Lemire. Titre tourné vers une espèce de road movie horrifique, dans lequel toute la petite famille de Buddy, sa femme, ses deux enfants, et même sa belle-mère, se retrouvera pourchassée par des êtres putréfiés et métamorphes, agents de The Rot (la pourriture). The Rot qui dans le cycle de la vie, représentera la mort et la déchéance, en totale opposition aux deux cycles lui étant opposés, The Green (représentation du monde végétal/Swamp Thing) et The Red (représentation du monde animal/Animal Man).
C'est donc dans un monde très torturé, servi par des dessins superbes et une excellente mise en scène, qu'Animal Mal nous entraînera à un rythme frénétique où son seul but sera de survivre à l'horreur qui va s'abattre, à redécouvrir ses propres origines (idéal pour les nouveaux lecteurs ou ceux ne connaissant pas bien un personnage aussi secondaire, comme moi) et à élucider tout le mystère qui plane autour de sa fille, très, très intrigante.
On est à des lieux de l'ambiance habituelle des récits de super-héros, ce qui fait d'Animal Mal l'une de ces quelques lectures mensuelles toujours aussi surprenante et rafraîchissante. Le top du top quoi ^^ Jeff Lemire reste longtemps sur la série !!! (il débarque aussi sur Justice League Dark, cool !).

Image
Stormwatch vol.1 : The Dark Side
- Stormwatch #1 à #6
- Scénariste : Paul Cornell / Dessinateur : Miguel Sepulveda


Loin d'être un incontournable, Stormwatch reste néanmoins vraiment sympa. Bourré d'action et mettant en scène des personnages que j'apprends encore à connaître (toujours pas lu The Authority, désolé Deu$ ^^). Stormwatch affronte d'immenses monstres aliens menaçant la Terre, présage de cataclysmes apocalyptiques, tout en gérant des relations un peu compliquées entre les différents membres de l'équipe.
Je ne me suis pas pour l'instant senti trop concerné par leurs aventures du fait d'être encore dans une phase d'assimilation de personnages m'étant inconnus, et que l'équipe soit peut-être un peu trop isolée dans ce qui est censé être un univers partagé (bien qu'on ait ici et là certaines références au reste du DCverse). Le gros point fort de ce comic, aspect que j'ai trouvé absolument génial, aura été de voir les pouvoirs de Jack Hawthorne à l'ooeuvre, l'homme qui parlait aux villes, donnant lieu à des scènes d'une inventivité folle où les villes se retrouvent personnifiées à travers des êtres très recherchés.
Du beau boulot que j'apprécierai sûrement plus une fois The Authority achevé.

Image
Green Arrow vol.1 : The Midas Touch
- Green Arrow #1 à #6
- Scénariste : JT Krul et Keith Giffen (#4 à #6) / Dessinateur : Dan Jurgens et Georges Perez


Grosse déception. Enfin, déception n'est pas vraiment le mot... Je n'ai jamais été le plus grand fan de Green Arrow. J'ai néanmoins beaucoup aimé la précédente série du même personnage, profitant alors de la bannière et du contexte de Brightest Day. J'avais donc plus ou moins espoir de retrouver un tel engouement. Sur ce relaunch, je me suis fait particulièrement chier.
Changement de scénariste en cours de route, pour une intrigue ne captivant pas plus que la déjà très ennuyante introduction de JT Krul. Lu les comics de plus en plus en diagonale avec beaucoup de détachement. Pour finir par stopper sans regret les aventures du probable huitième membre de la Justice League.
A éviter pour les moins intéressés, bon courage aux autres.

A suivre :
- Detective Comics
- Frankenstein, Agent of S.H.A.D.E.
- Red Lanterns
- Batwoman
- Legion of Super-Heroes

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Lun 4 Juin 2012 16:49 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
Deu$ a écrit:
Un personnage "majeur et iconique" sera donc gay dans le New 52.

Image
Alan Scott.
Le premier "Green Lantern".
http://www.bleedingcool.com/2012/06/01/ ... -gay-hero/
Deu$ a écrit:
J'ai besoin de Plastic Man, le meilleur personnage DC Comics. *__*
Faîtes le revenir bon sang de bois!

http://www.bleedingcool.com/2012/05/31/ ... -the-side/
Ca me botte pas tellement. Voir carrément pas du tout. Van Sciver et Simone aux commandes d'une mini-série d'horreur avec Patrick en vedette?
Urgh. Je hais ce genre. Et je suis pas fan du tout de Van Sciver. Je suis assez dégoûté.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Lun 4 Juin 2012 21:30 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Le plus marrant aura été tout le boucan que ça aura bien pu faire, comme d'habitude, avec cette montée au front des figures chrétiennes bien-pensantes accusant évidemment DC de vouloir pervertir leurs enfants en affichant ouvertement dans leur BD ce terrible péché qu'est l'homosexualité. Ce même groupe puritain s'étant apparemment bien fait secouer par une avalanche de commentaires sur leur facebook en faveur du choix de DC.
Ou encore une montée au créneau complètement absurde de certain média (Fox News par exemple...) qui à l'annonce de DiDio n'ont rien trouvé de plus stupide à dire que ce choix de revirement de sexualité n'était qu'une forme d'opportunisme de la part de DC au moment où Obama se prononçait en faveur du mariage gay. Alors que les comics sont bouclés longtemps à l'avance de ce genre de preview.

Enfin bref, Alan Scott, OK. Qu'adviendra-t-il par contre de ses enfants, Jade et d'Obsidian (qui lui pour le coup était gay dans l'univers classique. Le père remplaçant le fils ?).
Tout ça pour dire que je viens de terminer le premier numéro de Earth 2, reboot total et très osé de la JSA, et c'est génial ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Ven 8 Juin 2012 22:00 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Le gros point positif de cet événement c'est bien uniquement le caractère iconique d'Alan Scott en tant que premier Green Lantern. Cela étant dit, il y a quand même pas mal de caveat: déjà l'orientation n'est pas rétroactive et ne concerne donc que l'Alan Scott de New 52, qui est apparemment un mogul de l'entertainment (cliché?) et qui n'a plus d'enfants (le but avoué semble bien être de remplacer Obsidian par Alan). Est-il seulement Green Lantern dans le reboot, a fortiori l'originel? De plus, DC a abondamment expliqué que si Scott était bien gay, ce n'était pas le cas de Hal Jordan, le plus connu. Donc bon, demi teinte quand même. Il y avait moyen de faire très fort et même si symboliquement c'est intéressant, ça ne mérite sans doute pas tout le fouin qui a été fait (la bourde du message Facebook de One Million Moms est vraiment tordante cela dit: quelles grosses connes!). Je ne demandais pas une situation à la The Autority, aussi couillue soit elle, mais bon.

Sinon, aurais-tu plus d'infos sur la suite de ton message? J'avais été hyper déçu que la JSA s'arrête avec le reboot, et là tu m'informes que Earth 2 marque le retour de l'équipe. En quoi ça consiste au juste?^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 9 Juin 2012 07:56 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Image
Earth 2 #1

Si les vieilles origines de la première équipe de super héros DC remonte et sera durant toute son histoire fortement lié à l'influence qu'aura pu avoir la seconde guerre mondiale, le relaunch donnera un gros coup de neuf à tout ça en construisant son équipe sur les bases d'une autre guerre qui liera Earth 2 au reste des New 52. L'invasion des légions de Darkseid sur Terre-1 et Terre-2 (et probablement le reste du multivers ?), confirmant l'existence d'une seule version des New Gods au sein des mondes parallèles.

L'histoire débute en même temps que le titre Justice League (cinq ans avant le reste des titres des New 52) avec donc lequel un fort parallèle est établi. Sauf que là où la Justice League parvint à repousser les forces de Darkseid, la situation sur Terre-2 est bien plus catastrophique. La guerre a causé d'immenses dégâts, et les seuls héros encore debout pour affronter l'ennemi sont Superman, Batman et Wonder Woman, qui se sacrifieront tous trois pour mettre un terme au chaos.

On a donc la base sur laquelle la JSA va pouvoir être fondée, une guerre terrible ayant profondément marqué le monde, l'ayant laissé orphelin de ses héros à l'heure où de nouveaux venus semblent sur le point de se manifester. Jay Garrick en tête de liste (avec une brève apparition de Alan Scott également). Les origines changent, des personnages bien plus jeunes (ça fait très bizarre de voir un Jay aussi jeune, alors qu'Alan reste assez fidèle à l'image qu'on pouvait avoir de lui). On pourra également constater une modification des origines des pouvoirs de ces futurs héros, ou tout du moins de Jay, futur Flash, qui obtiendra ses pouvoirs de bolide d'un élément plus ou moins inattendu.

Nous n'en sommes qu'à l'introduction, mais une introduction m'a vraiment bien accroché et qui permet à DC de raccrocher des wagons histoire de donner encore plus de cohérence à son nouvel univers partagé. J'aime beaucoup. J'avais été assez hésitant à l'annonce de Robinson au scénario avec qui j'ai un peu de mal, au final très bonne première impression. Quant aux dessins, rien à dire, c'est excellent.
Ca s'annonce aussi plein de surprises et très différent de ce qu'on connaissait de la précédente version de la JSA, nous mettant en scène un nouveau monde où tout reste à découvrir (par exemple avec une illustration étrange de Hawkgirl qui devrait figurer dans ces pages). Avec dans la deuxième issue, sortie cette semaine, le transfert de Mr Terrific de la Terre-1 à la Terre-2.

Citation:
J'avais été hyper déçu que la JSA s'arrête avec le reboot, et là tu m'informes que Earth 2 marque le retour de l'équipe. En quoi ça consiste au juste?^^

En même temps, les derniers épisodes n'étaient vraiment pas très intéressants que ce soit sur JSA ou JSA All Stars. Le dernier bon numéro que j'ai lu devait être l'épisode anniversaire de Stargirl commémorant le run de Geoff Johns sur la série.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 9 Juin 2012 09:11 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
Merci pour tes post Cielo ne connaissant pas bien l'univers DC ils m'ont pas mal aidé a y voir clair. Personnellement j'ai lu les premières revus issues du relaunch Justice League, Green Lantern, Batman, et superman. Alors mon avis en vrac. Pour justice league je doit dire que je suis pas déçu c'est de l'excellent travail, personnage avec une nouvelle personnalité plutôt intéressant a suivre, un univers enfin modernisé, et des héros plus ''humains'' et débutants que jamais, franchement j'ai beaucoup accroché même si l'histoire reste simpliste. En plus j'adore Darkseid donc j'ai été comblé sa donne vraiment envie de lire le tome 2.

Pour Batman et Green Lantern en revanche je suis carrément plus septique, je suis pas du tout fan de Batman internationale et de cette agrandissement de la bat family je trouve sa artificiel et creux, d'autant que le niveau tombe de deux voir trois rang après les magnifiques aventures de batman face au gant noir et même comparé aux aventures de Batman ( grayson). Brefs pas fan du tout.
Pour green lantern c'est pareil j'ai jamais fan du personnage et la première saga que j'ai lu ma pas plus enthousiasmé que sa, j'ai l'impression que la série n'innove que très rarement et j'ai une très désagréable impression de deja vu. Même le coup du ''chacun son anneaux de couleur différente contre Krona'' m'a pas plu plus que sa. Sincèrement je dois dire que je n'accroche pas une série répétitif qui traite les menaces cosmiques toujours de la même manière.

Pour Superman et Supergirl en revanche les premiers épisode sont très intéressants, les auteurs ont choisi de créer de nouveaux personnages et sa se sens c'est très agréable a lire et ont a vraiment envie d'en apprendre plus sur ce superman post new 52. Brefs étant plutôt un fan de Marvel mon avis est mitigé sur ses premiers titres même si celui que j'attendais le plus Justice League est une franche réussite.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DC Comics - The New 52
MessagePosté: Sam 9 Juin 2012 10:44 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
J'ai pas bien saisi ce que tu avais pu lire.
Pour ce qui est du Green Lantern, je pense que c'est la revue Green Lantern Showcase que tu t'es pris. Le relaunch des séries Green Lantern débutant dans le Green Lantern Saga. (même si ce sera la suite directe de Green Lantern Showcase). Présentant la première partie de l'arc War of the Green Lantern (crossover entre les séries Green Lantern, Green Lantern Corps et Green lantern : Emerald Warriors) et ne faisant pas parti du relaunch. C'est en fait le dernier récit où les Lanterns sont mis en scène, juste avant le relaunch. Après même si j'ai aimé, je suis assez d'accord pour dire qu'on peut ressentir une perte de vitesse par rapport au reste du long et excellent run de Geoff Johns sur le personnage (qui dure depuis début 2005). N'en reste pas moins deux/trois retournements de situation fracassants pour autant de personnage, entre le meurtre d'un Green Lantern d'une importance significative pour le devenir du Corps, et un changement de statut plus qu'étonnant à la toute fin de l'arc ! Mais c'est vrai que ça reste de la grosse baston assez classique pour qui ne serait pas archi fan de l'univers comme ça peut être mon cas.
Après si tu n'as pas vraiment aimé, peu de chance que tu apprécies ce qui suit avec le relaunch également.

Pour le Batman, pareil. T'es-tu acheté le Batman Showcase (auquel cas le titre ne figurerait pas dans le relaunch) ou le Batman Saga (lui par contre présentant quatre nouvelles séries issues du relaunch) ? Auquel cas, en prenant en compte la première option, je comprendrai complètement ta critique. Morrison emmenant sa série (comme Geoff Johns sur Green Lantern, Morrison ayant été l'architecte de la Bat-Family pendant des années avant de passer la main à Scott Snyder à l'occasion du relaunch, et quelle joie) à milles lieux de ce à quoi on est en droit d'attendre de titres Batman. Très compréhensible qu'on puisse ne pas aimer donc. Et pour ma part, c'aura été le contraire ^^ N'ayant pas du tout aimé tout ce qui concernait le Gant Noir alors que l'orientation prise avec Return of Bruce Wayne et Batman Incorporated m'avait bien plu.
Par contre, vu que tu as aimé le Gant Noir, je te conseille vraiment de t'essayer au relaunch de Batman en prenant directement l'album librairie, sans te préoccuper du kiosque où tu risques plus de t'emmerder qu'autre chose sur certains titres. Tu verras, on trouve pas mal de point commun entre Batman RIP et Court of The Owls, un récit de Batman immergé dans un Gotham où se mêlent obscurité, folie, mystères et légendes urbaines. Très chouette.

Et pour le reste pareil, tu as lu quoi ? L'album librairie de Justice League (puisque tu y notes la présence de Darkseid qui arrive tardivement) et le DC Saga présentant les quatre premiers numéros de Justice League, Flash, Superman et Supergirl ? Auquel cas, est-ce que l'épisode spécial sur Pandora est présent dans l'album librairie (back-up de Justice League #6 ) ?

En tout cas, content que tu aies pu apprécier Justice League et Supergirl (Superman devient bien moins bon dès le second arc).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com