Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Kara no Kyoukai: Mirai Fukuin
MessagePosté: Dim 9 Mar 2014 20:00 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
Image


Introduction

Kara no Kyoukai: Mirai Fukuin [La Frontière du Vide : L’Évangile du Futur] est le huitième film de la série Kara no Kyoukai. Sorti le 28 septembre 2013 au Japon, il s'agit comme pour les précédents d'une production du studio ufotable adaptant une histoire originale de TYPE-MOON.
Le film fait 2 heures et a la particularité d'être composé de deux segments, tout d'abord de l'histoire principale d'une durée de 1h30 puis d'un segment spécial de 30 minutes, nommé Extra Chorus, et constitué de 3 histoires courtes.
La musique quant à elle est une nouvelle fois composée par Kajiura Yuki, accompagnée de Kalafina pour les thèmes chantés.


Image


The Garden of Sinners

Un rappel rapide pour resituer l’œuvre. Il s'agit d'un light novel écrit par Nasu Kinoko et illustré par Takeuchi Takashi. Il s'agit même de la première œuvre de TYPE-MOON, à l'époque où ils étaient encore amateurs. Elle est constituée de 7 chapitres et d'un épilogue publiés entre octobre 1998 et août 1999.
Entre décembre 2007 et août 2009, le studio ufotable produisit une adaptation cinématographique en réalisant 7 films, un par chapitre. L'épilogue fut également adapté et ajouté comme bonus lors de la sortie DVD/BR.
Publiée en 2008, Mirai Fukuin était à la base une nouvelle bonus accompagnant la sortie des films mais Nasu et Takeuchi en firent une histoire à part entière, accompagnée de 3 histoires courtes manga.

Kara no Kyoukai conte l'histoire de Ryougi Shiki, l'héritière d'une famille de chasseur de Démons habitée de pulsions de meurtre, et de Kokutou Mikiya, un garçon qui va décider de l'aimer même si cela doit le mener à la mort.
Tous les deux travaillent pour Garan no Dou, une agence de détectives tenue par Aozaki Touko, une Mage, et qui logiquement est spécialisée dans les affaires sortant de l'ordinaire.


Image


Gospel in the Future: recalled out summer

Möbius Ring (août 1998)
Il s'agit de la première partie de Mirai Fukuin, qui se déroule peu de temps après les événements ayant mis en scène Asagami Fujino (film/chapitre 3). Shiki croise la route d'un poseur de bombes bien décidé d'éliminer ce témoin gênant, tandis que Mikiya rencontre une lycéenne qui tente d'avertir sans succès une personne d'un danger la menaçant.

Möbius Link (août 2010)
Seconde partie de Mirai Fukuin : Kamekura Mitsuru travaille en tant qu'assistant de Mikiya même si en réalité il est plutôt un homme à tout faire dont le rôle particulier est de veiller sur Mana, la fille de Shiki et Mikiya, âgée d'une dizaine d'années. Shiki lui confie la tâche d'aller voir une voyante légendaire pour une certaine affaire et Mana décide de l'accompagner malgré ses protestations.

Image


Le sujet de Mirai Fukuin est la connaissance du futur, en quoi elle influence ceux qui le connaissent à l'avance et comment y faire face.
Möbius Ring met en scène deux personnages ayant un don de Précognition relativement différent et qui le vivent ainsi différemment. Le poseur de bombes se définit comme un robot et ne voit le monde - et le futur - que comme une équation au résultat sans surprise et sans intérêt, tandis que Seo Shizune, la lycéenne, souffre de voir à l'avance des tragédies qu'elle ne peut pas changer, développant ainsi une forme de fatalisme qui la mine.
Möbius Link quant à lui traite en quelque sorte le fait d'accepter un futur inévitable et plus précisément la fin au sens large du terme.

Image


Presque pas d'action au programme (le peu est dévolu à la traque du poseur de bombes par Shiki) mais Kara no Kyoukai n'a jamais proposé beaucoup d'action. Ici ce sont des discussions et des ambiances qui portent le récit, et cela d'une bien belle façon. Les personnages sont intéressants et attachants, et si celui de Seo Shizune est classique mais efficace dans la construction de son fardeau, la trajectoire et l'identité du poseur de bombes sont assez étonnantes je trouve ! (surtout qu'il a le même doubleur que Ryuunosuke dans Fate/zero^^).
Dans tous les cas Shiki et Mikiya ont leur façon bien à eux d'aider et de réconforter les gens : j'adore, avec de belles résolutions.
La voyante légendaire est aussi une excellente trouvaille qui apporte une touche mystique et paradoxalement nostalgique à l'ensemble vu le lien qu'elle tisse entre les personnages.
Evidemment l'une des grosses attentes du récit était l'apparition de Mana : un caractère intéressant, sympathique et sûre d'elle, qui mène son monde à la baguette l'air de rien. Je note par contre qu'elle semble s'habiller de noir comme son père.
Enfin l'épilogue m'a pris de court, et le revoir m'a vraiment fait quelque chose. C'est vraiment parfait de finir le récit sur lui et son destin tragique. C'est le genre de détail, avec d'autres, qui font de ce récit un excellent ajout à l’œuvre originale je trouve : le background est développé de façon cohérente et enrichissante. Il est vrai que le thème du « futur » est une excellente façon de conclure une œuvre.

Image


Côté réalisation, ufotable a un fait travail très soigné comme d'habitude, tout comme Kajiura Yuki. Par contre l'ambiance générale est bien plus lumineuse que dans les précédents films. Exit l'hiver ou les scènes de nuit, et place à l'été et aux journées ensoleillées dans Mirai Fukuin.
Cela confère à l'exécution du récit un résultat plutôt solide et qui fait sens – et j'adore la chanson de fin, Alleluia ^_^

Image


Extra Chorus

3 petites histoires au programme – pas aussi bien animées que dans le segment principal je trouve.
Il y a 2 histoires autour de Shiki et Mikiya.
La première avec le chat à garder par Shiki en l'absence de Mikiya est amusante et offre un reflet plutôt sympathique de la nature de Shiki – et la réplique finale de Shiki m'a bien fait rire^^
La seconde sur le thème de la visite au temple pour les souhaits de début d'année est classique mais offre un joli final.
Au milieu de ces deux histoires, il y a donc celle consacrée, de façon étonnante, à Asagami Fujino. Elle semble avoir trouvé la paix et l'équilibre après sa confrontation avec Shiki. Elle va intervenir au prêt d'une jeune fille désirant se suicider. C'est quand même chouette de retrouver Fujino ainsi. J'avais apprécié le clin d'oeil la concernant dans le chapitre/film 6, mais lui dédier ainsi une histoire c'est très très bien ^_^

Image


Le mot de la fin

Bref c'était très très bien! Au final c'est essentiellement un ensemble d'histoires, vaguant d'un personnage à l'autre mais autour d'une même thématique, celle du futur. Cela confère au récit un aspect choral assez sympa - même si paradoxalement il est centré essentiellement sur de "nouveaux" personnages... mais c'est normal quelque part vu qu'il est question de futur ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com