Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Sam 26 Déc 2015 02:11 
Captain Hook, Mouton Keeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2004
Messages: 919
Localisation: Sur un terrain de basket
Effectivement, "blockbuster ultra attendu" était peut-être mal choisi car ne facilitait pas la compréhension. Par blockbuster attendu, j'entendais blockbuster ultra bateau, dont tu peux deviner tout le scénario rien qu'en regardant l'affiche ou presque. Star Wars VII c'est pas Transformers 3.
Le VII était effectivement un blockbuster (comme les I, II, III, ces films à petit budget), attendu depuis son annonce, mais je ne pense pas que tout n'était pas ultra prévisible dedans.

Par contre :
Shinohin a écrit:
Et d'ailleurs encore une fois c'est raide de te lire critiquer la prélogie d'une façon aussi catégorique, ce sont des mauvais films.. C'est ton avis soit, mais dans ce cas dit que ce sont des films que tu n'as pas aimé ou alors les sujets évoqués ne sont pas ceux qui m'intéressent au cinéma..

C'est bien pour ça que je parle de "mon humble avis" après avoir donné mon opinion sur ces films. A partir de là, si ça donne l'impression que je m'érige en maître du bon goût, j'y peux pas grand chose.
Et puis, je suis très très loin d'être le seul à avoir critiqué la prélogie, à sa sortie comme maintenant. La majorité n'a pas toujours raison, mais c'est quand même une opinion répandue. J'ai l'impression que depuis la sortie du VII, la prélogie trouve une sorte de grâce aux yeux des Star Wars fans.

M'enfin, comme tu le dis si bien, chacun ses goûts.

Shinohin a écrit:
J'espère que tu es plus nuancé sur cette trilogie et sur Lucas et sur... oh wait sur tout en fait !

Non, à vrai dire, j'ai trouvé les épisodes II et III vraiment mauvais. A priori, chacun ses goûts donc respecte les miens, parce que sinon on tourne en rond. Je n'ai pas à être nuancé sur mon avis...
Lucas, je ne l'ai pas chargé plus que ça, ce n'est pas un bon réalisateur, il a énormément de défauts dans ce domaine. Par contre, comme je l'ai dit aussi (mais choisissons de ne retenir que le négatif, c'est toujours plus drôle), c'est un excellent créateur, capable d'imaginer des univers magnifiques. Mais on ne peut pas être doué partout.

Enfin bref, c'est mon opinion, si tu n'es pas d'accord avec, dis-le. Par contre, j'espère que le ton va retomber et qu'on va éviter les jugements de valeurs sur les personnes, parce qu'avoir à me faire juger par quelqu'un qui ne me connaît pas dans un message très passif-agressif (sans trop de raisons), très peu pour moi.

_________________
Image
Image
" Crochet, Crochet, j't'ai accroché ! "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Sam 26 Déc 2015 10:40 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Donnie Darko a écrit:
Tauriel a été imposée pour amorcer l'idée catastrophique du triangle amoureux, c'est l'actrice elle-même qui le dit.

Ce n'est pas exactement ce qu'elle dit. Evangeline Lilly dit que les nombreuses réécritures apportées ont amené à l'insertion d'un triangle amoureux dans l'histoire. Rien ne permet à partir de cela d'affirmer que le personnage a été à la base créé pour une romance. Ce qui apparait au final, c'est qu'elle est juste là pour ça - son duel final est même chipé par Legolas parce que t'sais, il a pas eu suffisamment d'instants de bravoures dans la trilogie LOTR - et que la production a dû fléchir l'orientation initiale du personnage, mais pas qu'elle a été insérée dans l'intrigue à coup de statistiques et de graphes.

J'ai du mal dans ces conditions à voir une parallèle avec SW7 où, justement, le personnage féminin est principal et ne s'embarrasse pas d'une quelconque romance (quelques échanges de regards avec Finn, je n'appelle pas ça du mélo). Qui permettrait d'arriver à la potentialité d'un choix de casting uniquement porté par des considérations statistiques et non artistiques - comme la torsion de Tauriel l'a été (et non pas sa présence initiale).

Après, j'ai du mal à voir en quoi le choix d'un casting multiculturel serait un choix de production préjudiciable - ou, si ton propos n'est pas tel, pourquoi le consensus serait une mauvaise chose. Vu que tu expliques toi-même que cela pourrait provenir d'une contre-réaction aux whitewashing qui inciterait les producteurs à prendre en compte sur ce point l'avis du public - ben tant mieux dans ce cas, ça serait la preuve qu'une action politique peut avoir des retombées dans l'industrie ?

Citation:
C'est parfois nul, parfois génial, comme toutes les décisions faites par de vrais réalisateurs: je pense à la scène d'opéra dans le III, au ballet de sabre lasers, du jeu de couleurs dans le II, aux contrastes de tonalités, etc.

Tu ne parles pas sérieusement de cette scène comme exemple de direction artistique réussie ?
Spoiler: Montrer
Image
Image
Image
Sérieusement, le film confond space opera et soap opera au niveau de sa lumière.


Mais bon, la principale force de SW7, c'est d'avoir faire émerger chez les fans les plus hardcore l'idée que la prélogie n'était pas si mal, eux qui criaient auparavant que c'était la pire chose qui pouvait arriver à la saga. Le problème de la prélogie n'était pas que Lucas ait fait quelque chose qui ne correspondait pas aux attentes - il faut qu'il arrête de jouer les martyrs, c'est qu'il l'ait fait aussi péniblement et salement .
Alors soit les cons savent changer d'avis, soit la profession de foi de cette saga est telle qu'il faut toujours quelques années de digestion des nouveaux films pour que les fans les plus retords les acceptent en tant que tel. On pourra me rétorquer que c'est juste que les films s'enfoncent toujours plus dans la nullité, mais franchement : les nouveaux personnages de SW7 fonctionnent parfaitement, la première partie est très bien gérée et la direction artistique est tout ce qu'il y a de plus carré - il faut quoi de plus pour annoncer que le film est pire que la prélogie (qui ne réussissait strictement aucun de ces trois aspects).

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Sam 26 Déc 2015 12:07 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Peut-être qu'elle ne réussit rien, mais au moins elle tente, pas comme Star Wars 7 "Get Rich or Die Tryin'". C'est dans l'échec que s'exprime toute l'humanité de la prélogie et c'est cette humanité débordante qui la rend si attachante. Alors oui, on s'arrache les cheveux, on insulte Lucas, on augmente la luminosité de l'écran, on la baisse la scène d'après mais dans le fond on aime.


Tendresse infinie


Sinon sur le casting multiculturel, et plus en général sur l'aspect progressiste (au début je me disais que c'était quand même un grand mot, mais finalement ....) je me dis que s'il y a bien une saga pour faire de vrais choix c'est bien Star Wars parce que la hype autour de la série gagnera toujours.

Image

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Sam 26 Déc 2015 18:12 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Concernant les mérites respectifs de la prélogie et du VII, le truc c'est qu'on peut effectivement considérer qu'il y avait des idées, potentiellement cinématographiques, dans la prélogie, ce qui fait un peu défaut à ce nouvel épisode. Ainsi:

- le sabre laser/bâton de Dark Mole était une vraie idée, en partie exploitée, puisque l'arme a ouvert à des combats 2 VS 1
- l'usine de clones, c'était sans doute la plus forte idée de la prélogie, mais ça a malheureusement viré en niveau de jeu de plateformes
- Grevious, le robot tousseur-transformer qui se rêvait seigneur Sith, armé de 4 sabres, ça aurait pu donner quelque chose, mais au final ça n'a pas accouché de grand chose
- le combat dans le Sénat galactique, c'était encore une vraie belle idée, avortée du fait de l'impossibilité d'en faire un climax dramatique
- l'ultime affrontement sur une planète en fusion, là pour le coup on tient à peu près quelque chose, même si je ne comprends toujours pas la dramaturgie du combat (qui domine qui, quand, etc. Il faut qu'Obiwan me dise qu'il domine Anakin pour que je m'en rende compte...)

Après, c'est globalement catastrophique et il y a trop de choses qui m'horripilent dans ces films pour que je supporte de les revoir. Je me les suis ré-infligés pour les enfants, mais j'ai du mal. Le premier, avec Jar Jar et Anakin enfant, c'est rude. Le 2e, je ne me souviens de presque rien (je ne sais pas ce qu'il raconte). Reste le 3e que j'aime bien pour la scène du Sénat (Yoda/Palpatine) et le dernier duel. Mais globalement, à mon sens, c'est pas glorieux. Ce ne l'était pas au moment de la sortie et le temps ne change rien à l'affaire.

Mais c'est vrai aussi que dans le 7, le souci c'est que ça manque de vraies idées fortes je trouve. C'est globalement très sympa, et je suis persuadé que je le reverrai plus volontiers que les épisodes de la prélogie, mais, en tant que grosse introduction ou solde de tout compte, ben ça manque de cinéma au sens de scènes qui racontent et disent des choses un peu denses.

On n'a bien des pistes de ce qui sera peut-être développé de manière puissante plus tard: Rey et son initiation, mais elle est dans le registre de l'illumination ce qui rend moins facilement et a été traité par dessus la jambe pour le moment; les états-d'âmes d'un Stormtrooper, là aussi c'est dit mais pas encore développé. Le seul élément déjà développé, ça a été Kylo/Han, avec un parricide, mais la mise en scène n'a pas été flamboyante (qu'est-ce qui dans le cadre ou la narration soutient et réhausse cette idée?). Personnellement, comme belle idée/beau moment, je garde le début, les scènes de ruines de l'Empire dans le désert. Là, visuellement, on a quelque chose de puissant qui dépasse même la stricte image. Et le dernier plan pour la rencontre entre le Maître et l'élève, mais c'était court et attendu. J'espère qu'on aura vraiment des idées cinématographiques dans les volets suivants, et qu'elles ne seront pas massacrées.

EDIT (@Shinohin si ton edit s'adresse à mon message):
Heuuuu... J'ai dû manquer de clarté: je n'aime pas du tout la prélogie!! (même si je lui reconnais des tentatives et certains apports au niveau mythologique; et même si surtout je reste attaché à l'univers Star Wars).

_________________
ImageImage


Dernière édition par seleniel le Sam 26 Déc 2015 19:04, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Sam 26 Déc 2015 18:40 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2011
Messages: 487
SSof D Belge a écrit:
Shinohin a écrit:
J'espère que tu es plus nuancé sur cette trilogie et sur Lucas et sur... oh wait sur tout en fait !

Non, à vrai dire, j'ai trouvé les épisodes II et III vraiment mauvais. A priori, chacun ses goûts donc respecte les miens, parce que sinon on tourne en rond. Je n'ai pas à être nuancé sur mon avis...
Lucas, je ne l'ai pas chargé plus que ça, ce n'est pas un bon réalisateur, il a énormément de défauts dans ce domaine. Par contre, comme je l'ai dit aussi (mais choisissons de ne retenir que le négatif, c'est toujours plus drôle), c'est un excellent créateur, capable d'imaginer des univers magnifiques. Mais on ne peut pas être doué partout.

Enfin bref, c'est mon opinion, si tu n'es pas d'accord avec, dis-le. Par contre, j'espère que le ton va retomber et qu'on va éviter les jugements de valeurs sur les personnes, parce qu'avoir à me faire juger par quelqu'un qui ne me connaît pas dans un message très passif-agressif (sans trop de raisons), très peu pour moi.


Oui je suis d'accord sur le fait que c'est ton avis, comme je te l'ai dit je le respecte et chacun à le sien. Mais j'ai trouvé ta façon d'en parler assez crue il fallait que je te le signale/dise pour éviter les malentendus et ensuite qu'on en discute à tête reposée.
Car ton commentaire (Au quel j'ai répondu qui était entre Donnie Darko et toi) m'a franchement donné l'impression que, justement, la pression était forte. Et comme tu le signal j'étais plus passif qu'agressif je voulais surtout te faire réagir sur tes propres propos et voir si tu n'allais pas en trouver certains assez catégoriques ! (Je faisais référence à "LucasFilm loin d'être une PME" quand j'ai mentionné Lucas en fait, j'aurais du préciser)

Non, non, non, loin de moi l'idée de te juger personnellement encore une fois je parlais uniquement des discussions sur ce topic entre plusieurs membres et toi..


J'aimerais savoir ce qui ne te plaît pas à part les choix artistiques déjà évoqués dans la prélogie ?

Parce que les épisodes I et III sont quand même géniaux !

Edit : Je ne vais pas faire écho à ce qui a été dit au dessus, je ne dirais pas mieux pour expliquer pourquoi on aime tous la Prélogie au fond !

_________________
Image

It’s a shame
Niggas in the rap game
Only for the money and the fame.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Mar 29 Déc 2015 18:50 
Captain Hook, Mouton Keeper
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2004
Messages: 919
Localisation: Sur un terrain de basket
seleniel a écrit:
Concernant les mérites respectifs de la prélogie et du VII, le truc c'est qu'on peut effectivement considérer qu'il y avait des idées, potentiellement cinématographiques, dans la prélogie, ce qui fait un peu défaut à ce nouvel épisode.


On a quand même quelques idées innovantes dans ce Star Wars je trouve :

- Les Stormtroopers qui prennent une vraie dimension
- L'introduction d'un méchant capricieux, aussi fort qu'insupportable amené à évoluer. C'est la première fois que l'on a la construction d'un méchant en "direct", la prélogie faisant plus office de flashback pour moi. L'enjeu est autant de voir l'éveil de Rey que la montée en puissance de Ren
- Les Chevaliers de Ren : on ne sait pas encore bien de quoi il s'agit, mais s'il s'agit d'une sorte d'académie des Siths, ce serait la première fois qu'on aurait une vraie structure à la formation du Côté Obscur
- La volonté d'un personnage de lutter contre le Côté Clair de la Force. Jusqu'ici, on n'avait que des personnages désirant ne pas sombrer du Côté Obscur
- La découverte d'armes pouvant rivaliser au duel en corps à corps avec les sabres laser
- La mort définitive de Han (même si effectivement elle avait été amorcée dans la trilogie originelle, avant un retour en arrière de l'artisan Lucas, en rapport avec des pressions de fans ou de producteurs ?)
- Des personnages forts qu'on n'a pas l'habitude de voir : une femme et un noir. Ca sort du contexte interne au film, mais je compte ça dans le tas malgré tout
- La présence de sang à l'image (pas trop le souvenir d'en avoir déjà vu dans l'un des épisodes précédents)
- Et comme tu le précises, les plans dans le désert sur Jakku, magnifiques

Par contre, effectivement, certaines n'ont pas encore été vraiment traitées. Le principal défaut du film pour moi, fait écho à ce manque de développement : ce Star Wars VII a été construit comme un premier épisode d'une trilogie et non comme un film pouvant totalement fonctionner individuellement. C'était d'ailleurs un peu le cas de la prélogie, qui pouvait se permettre ce luxe, contrairement à la trilogie originelle qui n'était pas assurée de marcher simplement grâcce au nom "Star Wars" et qui se devait de fonctionner de manière unitaire, au cas où tout ne tournerait pas bien.

_________________
Image
Image
" Crochet, Crochet, j't'ai accroché ! "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Mar 29 Déc 2015 19:34 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2009
Messages: 2334
Localisation: :noitasilacoL
SSof D Belge a écrit:
- L'introduction d'un méchant capricieux, aussi fort qu'insupportable amené à évoluer. C'est la première fois que l'on a la construction d'un méchant en "direct", la prélogie faisant plus office de flashback pour moi


Euh... La première fois ? Tu n'oublierais pas juste le méchant le plus emblématique de Star Wars, le seul personnage à intervenir dans les 6 épisodes et le personnage principal des 3 premiers épisodes, Anakin alias Dark Vador ? EDIT: désolé, j'avais omis le fait qu'on connaît l'état final d'Anakin, donc l'évolution n'est pas comparable.
L'évolution est complètement différente, c'est vrai. ça ressemble plus à un enfant perdu qu'au jeune homme utopique qui sombre dans le côté obscur du front national. Je me demande quel évènement va pouvoir le transformer de façon convaincante. Ce n'est pas de la mauvaise volonté, j'ai juste du mal à l'imaginer, dans le sens où je n'ai pas eu l'impression de le voir évoluer en tuant son père.
En fait, je n'ai pas vraiment aimé le côté "je lutte contre le côté claire", ça ressemble à un délire d'ado gothique (au mieux, parce que sur le coup, j'ai trouvé ça aussi cohérent qu'un mec qui pollue parce qu'il trouve qu'un air sain c'est dégueulasse^^)

Citation:
- Les Chevaliers de Ren : on ne sait pas encore bien de quoi il s'agit, mais s'il s'agit d'une sorte d'académie des Siths, ce serait la première fois qu'on aurait une vraie structure à la formation du Côté Obscur
- Des personnages forts qu'on n'a pas l'habitude de voir : une femme et un noir. Ca sort du contexte interne au film, mais je compte ça dans le tas malgré tout


ça pour le coup, j'ai bien apprécié ! Par contre, il me semble que les chevaliers de Ren sont juste un ordre de Stormtroopers au service de Ren, mais je ne sais plus ce qui m'a fait pensé à ça pendant le film. Peut être la 2e scène où on entend ce nom, devant le temple, quand un mec un peu chétif fait son petit discours à la Hitler.

_________________
le plus puissant des démons, ma fan-fic sur le précédent possesseur du fruit du magnétisme.

goodeed Venez faire des dons gratuits pour aider des enfants du Tiers Monde à se nourrir et être vaccinés, et pour planter dans arbres en Inde !

le même genre de site, mais avec un peu plus de choix dans les dons

Fluctuat Nec Mergitur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Mer 30 Déc 2015 10:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Les Chevaliers de Ren apparaissent lors du "rêve" de Rey :
http://www.theforceawakensblog.com/wp-c ... -still.png
http://i.imgur.com/7sKn7Be.png

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Ven 1 Jan 2016 12:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Donc George Lucas désavoue le nouveau Star Wars, et ne mâche pas ses mots a priori, puis il rétro-pédale en mode tout le monde est formidable ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Star Wars Episode 7 : Le Réveil de la Force
MessagePosté: Lun 11 Jan 2016 16:02 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2012
Messages: 47
Localisation: france
Vu hier soir, en 3D ! Et bien je pensais pas dire un jour avoir vu un Star Wars au cinéma !

Et bien quelle claque ! Je plaçais de grandes espérances dans ce film et je n'ai pas ou peu été déçu. La 3D sert bien le film avec un aspect de gigantisme rarement vu dans la saga : l'épave du croiser impérial, le désert, StarKiller. La direction artistique a fait du très bon travail avec le choix, plus que louable, de ne pas en faire trop avec les effets numériques et de les associer aux décors réels et déguisements plus que réussis. On peut difficilement nier la reprise de la trame narrative du IV qui ne sert finalement qu'à arriver jusqu'à Luke mais il y a plusieurs fulgurances que j'ai trouvées vraiment intéressantes.

Déjà on assiste à de vraies scènes de guerres dans le sens où elles font assez crédibles, loin du fun (voir cartoon) de plusieurs autres dans les épisodes précédents (c'est pas un défaut, juste un traitement différent). Enfin les stormtroopers arrivent à viser justes, massacrer des gens et tenir tête à des persos un peu plus importants que des figurants, enfin la destruction potentielle et même concrète de planètes sont traitées à un niveau au dessus du : "tout explose, mon Dieu". Les figures du Premier Ordre sont aussi très bien traitées : j'ai trouvé Domhnall Gleeson, les accès de rage de Kylo Ren et la figure imposante de Snoke (pitié, qu'il soit aussi immense dans la vraie vie !) plus qu’excellents. Les deux protagonistes sont aussi assez mémorables : attachement envers le robot, tel un être vivant, de la part de Rey est vraiment adorable et le côté fou fou de Fin peut être risible mais parfaitement logique : un pauvre soldat entraîné pour tuer qui découvre le monde, tel un gosse. Et puis il y a le retour des chouchous : Han, Chewbacca, Leila, Luke. J'ai vraiment beaucoup l'aspect qu'il ont donné à ces deux derniers : le vieux général camionneur, usé par la vie et son combat et l'aspect Hermite proche d'un Obi-Wan n°2.

Bien évidemment j'ai vu quelques défauts. Kylo qui retire son masque : la deuxième fois fait plus que doublon et minimise vraiment l'impact émotionnel de la scène là où l'on aurait pu attendre jusqu'ici pour voir son visage. Le personnage de Poe manque d'un petit quelque chose aussi : il permet de bien rentrer dans le film, de saisir les enjeux et sert de passerelles jusqu'à Rey mais quand vient son retour et bah il ne fait plus grand chose d'(intéressant et est limité à sa fonction de pilote. Et puis il y a un certain nombre de dialogues qui tourne un peu à vide : l'évocation du passé de Rey (qui sert un peu à rien, le flashback aurait suffi à mon sens) par exemple. Mais bon je chipote.

Bref, vraiment adoré : du grand spectacle avec un humour bien venu (pas toujours subtils mais ça marche) et j'ai pas trouvé la réutilisation de la structure narrative comme un problème dans le sens que le film est baigné par la mythologie des 6 autres et qu'il dose tout ça vraiment bien. J’attends la suite !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com