Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Mer 13 Avr 2016 13:27 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2009
Messages: 281
Localisation: Omniprésent
Je double post, car la Warner vient d'officialiser la réalisation d'un film Batman par Ben Affleck (on savait déjà qu'il avait écrit un script, mais la question restait de savoir si il le réaliserait, là c'est désormais acté). Je dois avouer que de ma fenêtre c'est plutôt une bonne nouvelle, car même si j'ai été déçu par BvS, il y a une porte ouverte intéressante développé par ce dernier film : la mort supposé de Robin. Il serait dommage du coup de se privé d'une adaptation style Under the Red Hood. À voir donc.

_________________
Image

Un comics qui revisite la fiction, la magie et l'histoire de son propre médium ? Venez découvrir Promethea !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 17 Avr 2016 12:44 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Avr 2009
Messages: 968
Bon y a beaucoup de choses qui ont été dites, je comprend pas tout (vraiment) j'ai l'impression que ce sera un dialogue de sourd du coup jvais pas argumenter des lustres (ça a déjà été fait^^fatigué moi...) mais pour moi c'était une pépite ce film ! Un ton radicalement différent de Marvel, une classe palpable pour batman, une intensité forte pour toute les scènes impliquant superman, les thématiques abordés, le visuel, le combat contre doomsday wonderwoman <3 :sanjiamoureux: toutes les scènes suggérant la suite de la saga (ça m'a vendu du rêve mais je me suis rendu compte que ça a été moins efficace sur certains de mes potes pas très familier avec DC... Sans doute le défaut mais pourquoi bouder tant moi ça me fait plaisir ^^).

On m'a sorti des listes "d'incohérences" (c'est toujours très relatifs) auquel je n'ai pas songé a un seul moment du film parce que c'est pas des incohérences à chaque fois j'ai plus l'impression que les gens ont mal compris pendant que j'appréciais un film qui me prenait pas pour un con et ne ressentait pas forcément le besoin de tout expliquer continuellement (ok c'est sans doute les scènes coupées aussi mais bon le film est top même comme ça j'attend donc la version longue avec impatience ) ou de me lâcher des vannes pour ne pas que je m'endorme.

Des scènes coupées sont de plus en plus évoquées et répondent avec une facilité déconcertante a pas mal "d'incohérences" relevé par les fans qui sont en dispute avec la suspension consentie d'incrédulité :

http://www.actucine.com/cinema/batman-v ... 41252.html

Bref, ce bashage en règle est pour moi incompréhensible, on peut ne pas aimer mais cracher aussi fort et autant dessus dans un effet de masse aussi bluffant ça me dépasse :/ ... A la sortie de la salle j'ai même pensé que Civil War n'arriverait pas à faire aussi bien ! Bah ptêt pas mais ma main à coupé que le film sera moins polémique et que la presse ne tarira pas d'éloge du moins autant qu'elle crache son venin pour BvS.

J'encourage tout le monde a aller le voir quand même, se faire son propre avis, parce que cet univers DC m'emballe à mort et ça me ferait mal de voir tout s'éffondrer à cause d'une mauvaise presse. J'espère que la version longue du film saura réconcilier pas mal de gens avec le film. Peut être que le film deviendra culte et que le director's cut aura une certaine réputation ... On verra en attendant je suis très satisfait du film même si la fin m'a fait pensé au comics "Civil War" pour la mise en scène de l'évènement ^^. Si Civil War , le film, fait pareil ça va jaser x)

_________________
Tiens voilà la pluie, Gipsy tombe par terre ...
ImageImage

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Mar 26 Avr 2016 17:00 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Un peu plus d’un mois après sa sortie, à la veille du commencement de la phase 3 de Marvel au cinéma. Il est temps pour moi d’apparaître et de donner mon point de vue. Parce qu’il y a tellement d’idioties qui ont été dites à son sujet il faut dire. A mon sens, avoir un avis c’est bien, dire n’importe quoi ce n’est pas forcément mieux…

Bon déjà d’emblée j’annonce que je l’ai vu deux fois. Ouaip, bon ça peut paraître énorme mais ce n’est pas forcément parce que j’ai adoré le film. La première fois, le jour de la sortie, en VO et dans une salle pas forcément super bien équipée. La seconde fois en IMAX 3D VF. Le visionnage du film en IMAX a nettement amélioré son attrait. Certains pourront surement trouver cela idiot, mais côté image et son, j’ai retrouvé plus facilement la « pâte » Snyder.

Pour commencer, premier défaut du film qui saute aux yeux beaucoup trop rapidement, le montage. Celui du film est tout simplement catastrophique. L’annonce de la director’s cut avec un bonus de 30 minutes laisse songeur. On passe tellement de fois d’une scène à une autre sans véritable lien que cela en est déroutant. Au final c’est le seul vrai gros reproche que je pourrais faire au film. Après le film est loin d’être parfait et en l’état j’ai préféré Man of Steel. Il y a toujours des soucis de twist mais c’était déjà le cas auparavant. C’est gênant à mes yeux ; mais j’arrive tout de même à passer outre. L’exemple type est la présentation de Flash, Aquaman et Cyborg. Je suis conscient que ce n’est pas réussi mais il y a un petit quelque chose qui fait que j’adhère malgré tout. La scène anecdotique de la mort de Jimmy Olsen, ou bien le fait que Lois jette la lance, pour ensuite allé la rechercher, pour que Superman aille la sauver… bref. Juste, vivement la director’s cut. Même si cela ne transformera pas le métrage en chef d’œuvre non plus, il faut être réaliste.

Après le bashing que subit le film c’est assez triste/amusant. Surtout quand on voit certaines critiques. On peut d’ailleurs voir des choses intéressantes de dites à ce propos sur la vidéo du « Fossoyeur de film ». Ou encore les raisons derrière la note de Rotten Tomatoes via « Beyond the Trailer ». Même si là, c’est sûr que ne pas permettre aux critiques de le voir avant n’a pas dû leur plaire, quand on regarde les autres films du réalisateur sur le site c’est toujours mitigé. La réception de ses films par les spectateurs est toujours plus ou moins bonne. Le plus drôle étant que son meilleur film sur le site est son premier, celui qui était plus classique, avant qu’il ne commence son travail de l’image via 300. Lorsque les critiques ont commencé à lui tombé dessus par son approche beaucoup trop refaite de l’image et de la photo. Ce qui, quelque part, dévoile déjà son attrait pour les belles images et les plans iconiques. Comme le ferait un dessinateur sur son comic-book. La review du site « comicbook.com », le mentionne d’ailleurs comme « The Most Comic-Booky Comic Book Movie ». Donc concrètement si de base quelqu’un n’aime pas le cinéma de Snyder, il y a peu de chances que cela change. Et inversement bien sûr. Que l’on réfute l’idée de complaisance vis-à-vis de la firme Disney, il ne faut pas se mettre la tête dans le sac non plus. Surtout après le cas d’école Star Wars VII, soyons honnête. Qui fais un super film pour les soirées nanarde entre potes en passant.

Pour rappel, parce que oui, je me suis amusé à relever les notes :
2004 “Dawn of the Dead” critiques 75% - spectateurs 77%
2007 “300” critiques 60% - spectateurs 89%
2009 “Watchmen” critiques 65% - spectateurs 70%
2010 “Legend of the Guardians: The Owls of Ga'Hoole“ critiques 50% - spectateurs 63%
2011 “Sucker Punch” critiques 24% - spectateurs 47%
2013 “Man of Steel” critiques 56% - spectateurs 75%
2016 “Batman vs Superman : Dawn of Justice” critiques 28% - spectateurs 69%

A propos de l’analyse des différences de connaissance des univers. Le fait que les héros DC soit des icônes de la pop culture et que Marvel soit plutôt des héros relativement méconnu du grand public joue contre le film aujourd’hui. Surtout que Marvel est installé depuis un moment, et a choisi une méthode plutôt légère de spectacle et d’humour, tandis que chez DC on reprend le sérieux débuté par Nolan. C’est d’ailleurs cocasse de lire des critiques ayant aimé les films Bruce Wayne de Nolan, critiquer les films de Snyder parce qu’ils sont trop sérieux. Exemple type de « bashage » gratuit. Ici on reprend Miller et sa mention par Batman, que les Superhéros sont des criminelles (ou Horas-la-loi selon la VF du film), loin de la glorification de chez Marvel. Après Civil War va peut-être changer cela mais j’attends de juger sur pièce. De mon point de vue je trouve cela intéressant que les gens qui apprécient les Super Héros puissent avoir le choix entre le léger et le sérieux. Après c’est à chacun de trouver sa préférence.

Mais je ne peux pas m’empêcher de constater que le MCU a fait énormément de mal au DCEU. En lisant des critiques, et en entendant des opinions de personnes relativement étrangères de l’univers des comics. Ce qui ressort pas mal c’est le manque de fun. Mention spéciale au Figaro :
« Snyder a perdu de vue que les super-héros sont des êtres de papiers, vêtus de collants flashy, avec des capes multicolores, et qu'ils sont faits pour divertir les enfants. »
A partir de là on rentre dans le raisonnement par l’absurde, ou sinon c’est que cette personne doit être la seule à adorer Batman & Robin. Surtout après avoir mentionné que l’œuvre était inspiré de l’œuvre de Miller.

Alors que j’en viens à mentionner le comic-book, j’en profite pour m’exprimer sur les différents retours que l’on a pu lire sur ce nouveau Batman. Simple question : avez-vous vraiment lu The Dark Knghit Returns ou est-ce que vous en parler pour faire genre vous vous y connaissez trop sur le personnage ? La plus grande hypocrisie de base est de mettre la photo ou il brise le fusil. Il y a un contexte lors de cette scène qui est complément passé sous silence pour donner raison aux « antis ». Il apparaît pour recadrer ses troupes et les gens qui désirent le suivre. Comme l’image mise lorsqu’il sauve l’enfant kidnappé, bin … il utilise le fusil et tire. Bon alors non il ne tue pas le chef des Mutants non plus, ni ne tue les personnes lors du kidnapping, mais refaites vous bien le comic-book. Quand il débarque dans la décharge, d’accord il tire à la balle en caoutchouc, mais quand il se sert du canon il ne fait pas dans le détail. Osez dire qu’en fait il se contente de blesser les gens c’est pour moi, soit une hypocrisie, soit une mauvaise compréhension de ce qui est plus que mentionné. De même dans le couloir de la borne d’arcade avec son apparition à Carrie Kelley. Ou autre exemple lorsqu’il retourne voir l’homme de main de Two-Face, et qu’il l’envoi promener à travers une vitre en l’amochant bien au passage. De même il y a des scènes dans son adaptation animé ou il tue indirectement ses adversaires, grenades et autres, et personnes n’a levé les boucliers pour dire que c’était une hérésie. Surtout qu’au passage, l’adaptation animée est présente un Batman « un peu plu » soft. Dans tous les précédents films Batman, à chaque fois ce dernier tue, et ce de manière désinvolte et complètement gratuite. Là il tue dans la nécessité, ou dans la poursuite de son objectif. Tout le monde parle de la poursuite en voiture, mais à mes yeux il ne tue pas directement, il se contente de stopper les bandits de manière virulente, comme dans le comic-book dont le personnage est inspiré. Quand il tire dans la voiture, au final il tire d’avantage dans les roues et le bas de caisse/parechoc de la voiture, plus que sur les gens qui s’y trouvent. Après ce qui leurs arrivent ce n’est pas son problème. Comme le coup de la grenade dans l’entrepôt, il ne donne pas dans la charité. Et de même avec KG Beast, c’est peut être un détail mais le fait qu’il tire dans le réservoir et pas sur lui est important. La question sur le niveau d’agressivité de ce Batman tient tout simplement de l’ordre de l’interprétation personnelle. Après à vous de dire que c’est du pinaillage ou de la mauvaise foi de ma part, mais les films de Snyder donne toujours dans le détail et les oublier serait une erreur à mon sens. C’est un Batman violent et c’est ce qu’oublie pas mal de personnes. Il n’y a pas qu’un seul Batman, il y a une multitude de Batman, et celui du film est une adaptation d’une de ses versions les plus violentes. Pour ma part j’aime beaucoup la version de Thomas Wayne en Batman et de Martha Wayne en Joker. Et je ne donne pas cet exemple pour faire genre je m’y connais trop bien en comics, ce qui n’est pas vrai, ou pour dire que mon argument est meilleur que d’autres. Il est juste là pour appuyer le fait qu’il n’y a pas qu’une seule et unique version de Batman. Pas mal de gens se sont également posé la question sur le fait que le Joker soit encore en vie avec Batman aussi violent. Bah, je ne sais pas mais dans Dark Knight, le comic-book de Miller il ne le tue pas non plus. Dans celui de Moore non plus. Ceci est appuyé par la fin du film ou il ne marque pas Luthor, il frappe le mur. Il essaie de se contrôler malgré tout. C'est un Batman qui a clairement arrêté d'opérer pendant un moment, surement après la mort de Robin. Et l'arrivée de Superman l'a rendu cruel après un événement qui est tout de même majeur. Vous savez c'est une réplique d'Alfred. On peut très bien s'imaginer qu'après la mort de Robin, Batman ai pas mal "abîmé" le Joker. D'où ses fameuses dents dans Suicide Squad. Puis qu'il ait brûlé le manoir Wayne et pris sa retraite après cela. Mais là on en saura plus avec Suicide Squad vis-à-vis du Joker. Ce qui est important aussi avec la director's cut c'est la nature de plusieurs personnages. Si le Robin mort est bien Jason Todd et si Jena Malone joue le rôle de Batgirl, ou bien d'oracle. Bon d'accord, cela reste Barbara Gordon. On peut avoir énormément d'indices par rapport à cela à l'été prochain.

Mine de rien le film de Snyder prend pas mal de risques dans sa narration. Elle perd facilement les personnes étrangères aux habitudes du comics et les non-initiés de l’univers. Il y a des gens qui n’ont pas compris qu’un Robin était mort ou bien l’apparition de Flash. Tout cela pour favoriser l’idée chez Batman que Superman est dangereux. Mais je trouve qu’elle fait énormément comic-book dans son approche. Et puis si Snyder n’avait pas caché son inspiration de Miller, le bougre a réussi à retourner le postulat final du scénario. Puisqu’ici c’est Batman qui s’oppose aux agissements de Superman. Mais là où il fait vraiment fort je trouve, c’est qu’il a en même temps mis du « The Death of Superman » dans son film. Et pour le coût je trouve que c’est vraiment culotté, en plus d’être une réelle prise de risque. Surtout quand on voit l’univers Marvel auquel on est habitué, avec son lot de héros qui danse devant le grand méchant. Alors bien sûr que Superman va revenir, mais en même temps, dans le comic-book aussi. Et Doomsday se pose en réussite puisque tuer Superman c’est le but de sa création. Ses origines dans le film sont d’ailleurs loin d’être absurde puisqu’elle se rapproche de ses origines. Qui sont multiples elles encore.

Côté Superman j’ai bien aimé le personnage balloté dans le film. Comme dis par l’un des journalistes au début du film. Il n’est qu’une personne bienveillante, ayant des supers pouvoirs, et qui cherchent à faire le bien, rien de plus. Mais finalement il est confronté à la férocité de l’Humanité. Celle-ci représentée par Batman, avec la peur de l’inconnu. Beaucoup n’apprécient pas l’approche divine du film, mais c’est une part de l’ADN de DC Comics. Même avec Batman puisqu’étant le seul humain du lot. Vous pouvez vous référez à « JLA : Tower of Babel » ou bien son adaptation « Doom », ou le justicier de Gotham garde des plans des points faibles de ses alliés, au cas où ils seraient corrompus par une force ennemie. L’apparition de Superman remet en question l’existence de Dieu et la scène d’introduction pendant la bataille de Metropolis permet facilement de remettre dans le contexte, le danger que peut représenter Superman. Encore une fois je ne suis pas en mode « t’as vu je m’y connais trop », c’est pour appuyer mon propos. Et jusqu’au bout on reste dans le biblique, mais je ne trouve pas cela gênant puisque cela fais partie intégrante de l’univers DC. On l’accepte ou pas, mais à partir du moment où on voit Superman, je trouve cela logique quelque part que ses scènes iconiques représentent bien une partie de la nature du personnage.

L’approche de Wonder Woman m’a également plu dans le sens où elle peut prendre le rôle de Superman, mais cent ans en arrière. Avec son apparition dans le monde des Humains elle a essayée de les aider, mais notre propension à nous autodétruire l’a lassée. A présent elle se contente d’agir dans l’ombre. C’est en cela que le film joue avec la présentation de plusieurs Méta-humain via des petites scénettes. L’accumulation de la présence de ce genre d’Être va décider son choix de réapparaître au monde, ce qui mènera à l’établissement de Ligue de Justice d’Amérique. On voit d’ailleurs le caractère très guerrier du personnage qui reprend le combat face à Doomsday. Un ennemi plus qu’estimable et qui lui demande de retrouver rapidement ses marques. On rentre à nouveau dans le détail encore, mais ce petit sourire sur son visage lorsqu’elle se fait projeter est symptomatique. Elle retrouve son côté primaire de combattante et quelque part c’est quelque chose qui lui manquait en fin de compte. Une grosse réussite à mes yeux et je tremble en attendant son film, surtout avec Robin Wright en plus au casting.

Et comme il va falloir finir cet avis, ouais parce que ça commence à être long là. Retour sur un personnage dont l’accueil a été le plus mitigé. Lex Luthor. De suite je ne vais rien cacher, j’ai également aimé le personnage ainsi que son approche. Pas mal de gens lui ont reproché d’être un clone du Joker de Ledger. C’est amusant en soit puisque l’une de ses origines est d’être un savant fou, bien loin de l’image du multimilliardaire habituelle. Pourtant je ne peux m’empêcher que cette version de Luthor soit un mix des différentes versions. Tout le film représente le plan de Luthor pour tuer Superman. Recherche sur les débris des vaisseaux kryptonien, destruction de son image de sauveur aux yeux du monde. Le problème étant que les événements se passent 18 mois après Man of Steel, du coup cela fait un peu écrasé dans le film. Mais l’essence reste la même. La scène de sa demande à l’accès des différentes technologies est vraiment réussie je trouve. De même quand il s’apprête à recréer cette fameuse arme kryptonienne où l’ordinateur lui annonce que recréer cette abomination a été proscrit par le conseil. La capture de la mère adoptive de Kal rentre aussi dans le schéma du fameux plan machiavélique. Pas vraiment compris les critiques à son encontre pour ma part. Plus une question de l’image du personnage que chacun se fait. Ce qui est à mon sens le plus gros problème du film. C’est que chacun à son avis sur chaque personnage comme si ce dernier lui appartenait. Sauf qu’en fait, non.

L’univers qui se profile est comme chez Marvel, une réinterprétation des différents personnages mythiques de l’éditeur. A nous d’accepter cela comme une nouvelle version plutôt que de tout jeter aux orties de façon bête et méchante. Le plus gros souci du film et de sortir après Marvel et sa mode du film héroïque édulcoré, en plus d’avoir des personnages qui sont beaucoup plus ancrés dans la culture, que pouvait l’être les Avengers. Il y a 52 Terre dans le Multivers DC et le DCEU pourrait très bien rentrer dans l'un deux en guise de nouvelles versions des personnages.

Donc pour finir, un film que je n'ai pas trouvé aussi bon que Man of Steel mais que j'ai bien apprécié malgré tout. Il faut vouloir essayer de comprendre ce que Snyder à fait et connaître un peu l'univers ainsi que réfléchir sur les éléments qui nous sont donnés. C'est loin d'être parfait, mais si on fait l'effort de réfléchir un peu on comprendra et appréciera ce que Snyder met en place. L'important pour moi est surtout cette fameuse Director's Cut qui me vend pas mal de rêve.



Voilà, désolé du gros pavé. J'ai essayé de me relire autant que possible, mais vu la taille du bousin...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Mar 26 Avr 2016 21:41 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2015
Messages: 29
Keisuka Watsushi, tu m'as enlevé les mots de la bouche! T'aurais pu m'en laisser un peu. En tout cas, ça fait plaisir de voir une personne qui connait un temps soit peu les comics dans lesquels est tiré le film!

Je pense effectivement que beaucoup de personne n'ont pas lu The Dark Knight Returns! Après avoir maté le film au cinéma le jour de sa sortie, j'ai immédiatement dit à ma soeur, "si tu ne connais pas l'univers DC, tu n'apprécieras pas ce film. Tout bêtement, il s'adresse plus au personne connaissant l'univers". Je lui ai en plus cité tout les comics qu'elle se doit de lire avant!

Personnellement, j'aime lorsque on essaie de rester fidèle à l'oeuvre originelle. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai aimé. Snyder m'a donné l'impression d'être un énorme fan de DC avec Man of Steele et BvS. Je me suis même dit qu'il a dû jouer à Injustice aussi, lol. Le hic aussi est que les gens ont pris l'habitude du ton léger des Marvel. Les DC ont toujours été sombres. On verra pour le Captain America de demain mais mises à part ce que fait Netflix, les marvel sont pour ma part trop enfantin.

Il y'a aussi plusieurs points qui m'ont dérangé dans le film mais j'ai envie de dire qu'on ne peut être parfait. J'ai en tout cas eu pour mon argent. Ce film vaut bien un 7.5/10 for me!

_________________
Yeah just do it!!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Mer 27 Avr 2016 15:15 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2009
Messages: 281
Localisation: Omniprésent
Alors, sur le pseudo héritage de The Dark Knight Returns, je propose un petit lien pour mettre les choses au clair (marrant d'ailleurs, on retrouve l'image que Leto à posté :] ). Je nuancerai juste les mots du rédacteur quant aux adaptations de Burton, qui malgré l'aspect comique de certaines morts, restent quand même des homicides ^^. Mis à part ça, l'article resume bien l'erreur d'interprétation qu'a pu avoir Snyder sur l'oeuvre.

Donc ne venez pas parler de fidélité quant au film, puisque le bougre n'a manifestement pas compris ce que représentait vraiment TDKR. Ceci dit, sur la première page de ce topic je parlais d'un double discours car il y a parfois des ambiguïtés dans le bouquin (ce n'est pas pour rien qu'il ai fait polémique à certains moments, l'article en parle d'ailleurs ). Il y a effectivement la scène sur le kidnapping de l'enfant : après le moment ou Batman tire, on vois le kidnappeur inerte, mais on ne sait pas vraiment si Batman la tué, ou simplement désarmé (et donc blessé). C'est véritablement le seul le passage où on peut se poser la question sur le fait qu Batman ai franchi la ligne (je disais moi même qu'il l'avait tué, car je me basai sur de vieux souvenir - comme quoi, cette scène est définitivement ambiguë).

Donc au mieux, Batman l'a neutralisé de façon violente sans le tué. Au pire, c'était une attaque létale qui à coûté la vie de son adversaire, reniant alors ses principes fondamentaux afin de sauver une autre vie (l'enfant). Cela reste au niveau de l'interprétation. Et voilà ou est la différence avec Batman v Superman, puisqu'il n'y a rien à interprété dans ce film. Tout est clair et explicite sur la façon dont Batman tue, que ce soit directement ou indirectement.

Keisuka_Watsushi a écrit:
Quand il débarque dans la décharge, d’accord il tire à la balle en caoutchouc, mais quand il se sert du canon il ne fait pas dans le détail. Osez dire qu’en fait il se contente de blesser les gens c’est pour moi, soit une hypocrisie, soit une mauvaise compréhension de ce qui est plus que mentionné.


Sauf qu'a priori personne n'est tué à ce moment là dans TDKR. Et les seuls fois où il tire avec le canon sont au moment où il fait tomber la torche du chef, puis tire volontairement à côté de certains membres du gang (donc personne n'est tué, ils sont tout au plus assommé par le choc). Le fait qu'il utilise des balles en caoutchouc dénote d'ailleurs une volonté certaine de ne pas tuer. Le seul moment où on pourrait penser qu'il y a des morts, c'est quand le reste du gang est neutralisé par leurs propres roquette ou grenade, qui ricochent sur le blindage de la Batmobile (on ne vas pas reprocher à Batman de ne pas les empêcher de tiré, car c'est impossible). C'est très différent du Batman qu'on a dans BvS, qui lui, appui sur la gachette pour tirer directement dans la bombonne de gaz, sachant pertinemment qu'il va tuer son opposant (ce n'est donc pas un dommage collatéral comme tu peux le sous entendre). Pire, quand il mitraille de plein fouet les malfrats a bord de sa Batmobile. Snyder n'a pas été aussi malin que Miller, qui jouait habilement avec les codes de Batman (c'est juste du bourrinage ici).

Citation:
Il n’y a pas qu’un seul Batman, il y a une multitude de Batman, et celui du film est une adaptation d’une de ses versions les plus violentes. Pour ma part j’aime beaucoup la version de Thomas Wayne en Batman et de Martha Wayne en Joker. Et je ne donne pas cet exemple pour faire genre je m’y connais trop bien en comics, ce qui n’est pas vrai, ou pour dire que mon argument est meilleur que d’autres. Il est juste là pour appuyer le fait qu’il n’y a pas qu’une seule et unique version de Batman.


Oui, il y a plusieurs versions de Batman. Mais quel est la pertinence de transposée ce type de Batman dans un film si on perd l'essence même du personnage (contrairement à TDKR, qui malgré son aspect brutale, est resté fidèle à l'esprit d'origine) ? Et puis, comme ça été dit dans l'edito que j'ai posté plus haut : "Un personnage ne peut être défini par ses exceptions, mais est envisagé selon ses règles". On pourra par exemple rétorqué que Batman tuait dans sa première version d'origine (au Golden Age), je répondrai tout simplement qu'à cette période l'ADN du protagoniste n'était pas complet. Les époques et les différentes itérations ont défini ce qui fait Batman, et force est de constater que le film de Snyder ne lui rend pas du tout hommage.

Et en dehors du prisme de TDKR, j'ai rarement vu des personnages (ou même des icônes dans ce cas précis) être aussi maltraités par rapport à leurs homologues de papier. Ne serait-ce que dans leurs caractérisations. Déjà que Snyder présente Batman comme un meurtrier (de façon bien plus explicite que Burton ou Nolan), mais en plus il le fait avec des armes (les deux règles d'or du personnage). L'inspiration TDKR ne peut justifier cela. Quant à Superman, on a déjà vu son traitement dans Man of Steel (film que j'avais bien aimé), on ne reconnaissait pas encore le personnage solaire car l'excuse employé était qu'il restait dans son parcours initiatique. Ça ne me posais pas de problème à l'époque, car je pensais qu'on allait enfin retrouvé le Superman que l'on connais dans une future suite. Sauf que BvS est passé par là, et on a toujours pas de Superman en vu (même son sacrifice de fin n'y change rien)...Quand un gars comme Mark Waid, qui est un scénariste très connu du personnage, nous dit que l'icône est difficilement reconnaissable, je le crois volontier. En somme, et on ne peut pas le nié, ce sont des erreurs de lecture sur le sens même des personnages.

Donc pour résumer, on a un film qui dans le fond ne respecte pas l'esprit de l'oeuvre à laquelle se réfère le réalisateur (TDKR), en plus d'avoir une caractérisation discutable. Alors dites moi, ou est la fidélité dans tous ça ? Sûrement pas dans les quelques plans qui font référence à l'univers DC, car ça c'est une façade.

Edit (car j'ai oublié de parler d'une chose) : Outre les quelques références du Dc universe qui pourront peut-être faire plaisir à certains fans, à quoi cela rime quand le film en lui-même n'est pas à la hauteur ? Car j'ai beau être un fan, cela ne m'empêche pas de juger un film en tant que tel, je parle là de critères de cinéma (d'un point de vu technique, rien que le montage et le scénario, c'est le minimum syndicale...).

On me répondra sûrement que c'est pareil avec la plupart des films de Marvel studio, et bien je suis d'accord, puisque sur leurs 12 productions il n'y en a que deux ou trois qui sont corrects, voir bon à mes yeux (on verra ce que donne Civil War). Donc oui, BvS ne mérite peut-être pas de se faire plus bashé qu'un Antman ou qu'un Thor (par exemple). Mais tu as plus ou moins donner la raison de cet acharnement Keisuka : on parle ici des plus grandes icônes de l'univers superheroique, voir de la pop culture tout court. Donc un semi-echec est beaucoup plus amer. Surtout qu'en trois ans d'attente le film à été survendu (de surcroît on pourrait aussi parler de la promo qui n'a pas aidé, car elle été catastrophique). Tout ça pour dire que la Warner n'a pas eu besoin de l'effet Marvel pour être dénigrer sur BvS, car le studio s'est lui-même tiré une balle dans le pied sans l'aide de personnes. Reste plus qu'à espérer que Suicide Squad relève le niveau.

_________________
Image

Un comics qui revisite la fiction, la magie et l'histoire de son propre médium ? Venez découvrir Promethea !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Ven 3 Juin 2016 22:00 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19305
Localisation: Joker
Le trailer de l'Ultimate Edition, c'est-à-dire la version longue comptant 30 minutes supplémentaires :



Hâte de la voir !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com