Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The Expandables : unité spéciale
MessagePosté: Jeu 19 Aoû 2010 15:59 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Image
On fait tout péter !


Trailer

Synopsis :

Ce ne sont ni des mercenaires, ni des agents secrets. Ils choisissent eux-mêmes leurs missions et n'obéissent à aucun gouvernement. Ils ne le font ni pour l'argent, ni pour la gloire, mais parce qu'ils aident les cas désespérés.
Depuis dix ans, Izzy Hands, de la CIA, est sur les traces du chef de ces hommes, Barney Ross. Parce qu'ils ne sont aux ordres de personne, il devient urgent de les empêcher d'agir. Éliminer un général sud-américain n'est pas le genre de job que Barney Ross accepte, mais lorsqu'il découvre les atrocités commises sur des enfants, il ne peut refuser. Avec son équipe d'experts, Ross débarque sur l'île paradisiaque où sévit le tyran. Lorsque l'embuscade se referme sur eux, il comprend que dans son équipe, il y a un traître.
Après avoir échappé de justesse à la mort, ils reviennent aux États-Unis, où chaque membre de l'équipe est attendu. Il faudra que chacun atteigne les sommets de son art pour en sortir et démasquer celui qui a trahi...



Le bon, la brute et les brutes :

Si pendant longtemps le cinéma nous a habitué à des films chorales réunissant un casting de rêve avec les acteurs les plus connus rarement on avait eu le droit à ce genre de réunion pour les acteurs de film d'actions. Ce n'est pourtant pas ce qu'il manque entre les Stalone d'antan et Statham d'aujourd'hui. L'erreur est donc réparé puisque arrive The Expandables. Chronique d'une bonne idée qui partait pourtant bien..

Rambo Versus Terminator (ici le spoil commence):

Autant être honnête de suite si il y a bien quelque chose qui pousse à aller voir le film c'est le casting, l'histoire paraît d'avance d'une banalité sans faille et cela se confirme très vite. On vient donc avant tout pour voir une rencontre de gros musclés et de combattants aguerris et assisté à des scènes d'anthologie. Rapidement on déchante, si Stalone, Statham, Li et Lundgren sont bien là les autres apparaissent plus occasionnellement et la prestation de Swarzy et Willis devient même anecdotique. Dans cette scène d'ailleurs si les dialogues sont complètement futiles le charisme des 3 acteurs présents lui insuffle quand même une bonne dose de cultissime, surtout avec Arnold, pénétrant dans l'église inondée de lumière.
Rourke a lui carrément un rôle non officiel de psy tandis que Steve Austin en plus de parler très peu ne nous a même pas honoré d'un "Give me a hell yeah !, une référence que les fans de catch auraient apprécié à sa juste valeur.
Alors si le casting fortement intéressant de prime abord n'est en fait qu'un appât que reste t-il pour sauver les meubles ?

Et paf le rein ! :

L'action est bien au rendez-vous peut être même trop. En fait une chose m'est très vite apparu à la vision du film, celui ci ressemble beaucoup à une parodie des films d'actions. 5 gars qui buttent une armée d'un millier d'homme (pour une île d'environ 200 habitants), des explosions à gogo et des répliques cheap à mort. Oui pour les dialogues il ne faut pas aller chercher du grand art, c'est souvent risible et pas toujours très fin (on s'y attend avec ce genre de film mais quand même). Même chose pour les effets spéciaux, si on a de bonnes explosions les infusions de sang ou même les incrustations de décors dans les scènes en voitures sont ratés donnant l'impression de voir un film avant la phase post-production.

Stalone (puisque c'est lui le réal) a tenté d'incrusté deux trois scènes d'émotions qui n'ont pas grand chose à faire là à part vouloir nous prouver que "Oui c'est des mercenaires qui découpent des têtes mais c'est avant tout des hommes."
Les scènes d'actions partent vite en n'importe quoi (genre "pendant 20 minutes on se bat avec les poings pour finalement se finir au flingue comme des malpropres" ou alors "je te met 6 balles dans le ventre pour être vraiment sur que tu es mort"). On s'en que le mec des effets spéciaux à voulu se faire plaisir avec les têtes qui partent en l'air et les corps coupés en deux mais comme dit plus haut on n'y crois peu et parce que je suis gentil je vous épargne mon habituel sermon sur les parents qui n'ont que ça à foutre d'emmener leurs enfants au seul films déconseillé aux enfants de la semaine !


Allez j'arrête là ma critique, bizarrement je m'attendais à ne pas voir le film de l'année mais la promesse du casting m'a finalement déçu pourtant ce film plaira surement à beaucoup de gens. Mon père habitué des films d'actions à adoré, pour moi The Expandables est le genre de film que l'on verra dans une dizaine d'année sur la TNT où il se démarquera des autres films non pas par son scénario (une belle fille, un méchant général, un méchant américain, une armée, un château, un Stalone) mais par un casting qui ne sera pas réuni de si tôt ! A vous de juger !

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Dernière édition par Captain Karma le Lun 28 Fév 2011 15:07, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2010 17:31 
4 000 000 Berrys

Inscription: 15 Avr 2010
Messages: 214
Moui stalone viel mal ce genre de film a l'ancienne , genre rocky et compagnie c'est pus vraiment ' a la mode' et pour moi c'est franchement ringard , le genre de film TOUS CASSER!!!! , bon trés peu pour moi je préfere les film avec une histoire , une logique, un sens , une fin propre , que ce soit action , aventure , science fiction et compagnie tans que le dialogue tient la route j'aime aller au cinéma , alors le genre de film naze comme sa sens moi , mon petit coups de geule , stalone devrait essayer le niveau au dessus , genre avec des dialogue plus consistant , des personnage avec un charisme plus evoluer sens non plus aller , dans le style trop hollywodien de certain film , un beau gosse , une belle meuf , des explosion , du sexe , et des gentil qui gagne avec des replique de la mort qui tue ^^.

_________________
we need this in order to regain our power and take our revange on vongola


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Aoû 2010 17:57 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
Hlalala certains n'ont pas le sens du second dégré ici. Bon pour ceux qui regardent les films pour se détendre ( sisi sa existe) pour ceux qui sont fans des films d'actions des années 1980-1990, pour ceux qui aiment l'actions a l'état pure. Pour ceux qui ont assez d'humour pour regarder un film sans chercher un sens caché au scénario. Pour ceux qui aiment les blagues vasseuses, les joutes verbales a la testostérone, la virilité outrance a un point qu'elle en devient caricatural et surtout jubilatoire, pour ceux qui aiment l'actions a l'état pure, pour ceux qui savent apprécier un grands films d'action. THE EXPENDABLES

la futur référence a mon avis, brefs si vous allé voir ce film en vous disant, mm je cherche une histoire recherchée, et un sens global, passés vôtre chemin. Ici c'est de l'action et des duels verbaux entres gros machos. C'est ultra spectaculaire, violent au possible, certaines scènes sont vraiment mythiques ( que se soit les dialogues ou l'actions) et les acteurs contrairement a ce qui a été dit sont très charismatique. On est dans la surdose et la surenchère d'action mais c'est GENIAL!!!!


A voir a tout prix pour la génération piège de christal/l'effaceur.

Sinon pour l'histoire achetez vous le bouquin ( nan je rigole).


les critiques allocinés ( specateurs et presse) sont excellentes et a juste titre ce film est une une tuerie (lol)!!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 02:49 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2006
Messages: 845
Localisation: rayon moquette et papier peint
L'histoire
Un bateau au large de la Somalie est aux mains de pirates. Un hors bord s'approche discretement pour un abordage... Sous une pleine lune si éclatante que n'importe quel pirate myope peut voir arriver les problèmes à 5km, sigh.
Coup de bol, il n'y a personne sur le pont car les ravisseurs font descendre tout le monde à la calle et traversent un labyrinthe de couloir pleins de tuyaux, pour arriver au moins 5 étages plus bas. Une torture, car le réalisateur multiplie les plans cadrés serrés qui se balladent d'un protagoniste à l'autre. Et vas-y que je te zoom sur la kalash et que je dézoom pour rezoomer tout de suite sur les yeux bandés d'un otage... (burp, un sac, vite!)
Alors ca y est, otages et pirates sont arrivés à fond de calle et aucun d'eux ne semble avoir vomi. L'action se passe dans une grande fosse bien dégagé, à ciel ouvert, donnant sur le pont qui est 5 m plus haut. C'est à cet instant que surgissent nos mercenaires armés jusqu'aux chicos, avec l'avantage de la position, bien perchés en hauteur, pret à faire genre de négocier avant de défourailler tout le monde.
Premier échange de coup de feu et Stallone a la bonne idée de tirer sur les lumières de la calle et profiter de la visé nocturne. Bien! Sauf que la scène se déroule à ciel ouvert donc sous la pleine lune... Pas bien! N'empeche qu'il fait noir (bon ok...) donc le stratagème fonctionne et les gentils suppriment la moitié des méchants.
Sans qu'on sache pourquoi, alors qu'ils avaient l'avantage, qu'ils étaient à couvert et qu'ils pouvaient finir ce qu'ils avaient commencé sans se mettre en danger, ils décident de se jetter dans la fosse suspendu à des cables. Manque de bol, un pirate à trouvé la manette pour rallumer la lumière. Et les lumières se rallument... Oui, oui celle que Stallone a détruite...
Du coup les méchants lancent le classique : "jettez vos armes ou on tue les otages".
Statham et Stallone discutent détendu du slip, se balancent des vannes moisies et finissent par jouer aux cowboys en tuant les 10 pirates restant en moins d'une seconde tout en esquivant les balles adverses.
Mouarf, ca va etre comme ca tout le long du film? Ben oui.

La réalisation
Mr. Sylvestre ne sait pas faire de film. Plan explicatif inutile, plan fouilli imitant le style caméra à l'épaule très vif qui, faute de souligner l'action, arrivera peut etre à faire ressortir votre déjeuner.
Le montage est tout aussi catastrophique et rend parfois l'action difficilement compréhensible et certains combats "hachés".
Ca passe quand meme assez bien, meme si les amateurs seront génés par ces lacunes grossières.
Est-ce que Stallone n'a pas su gérer ses acteurs? En tout cas, ils jouent très mal, à part Statham, on sent pas vraiment d'effort de leur part. Il faut dire à leur décharge que les dialogues sont pas là pour les servirs...

Le casting
La principale escroquerie du film. Des noms, des noms et des noms. Y en a du beau monde. Sauf que vous n'aurez droit qu'à des figurants. Les tetes d'affiche sont Stallone, Statham et Jet Li, le reste c'est pour la déco.
Comme Capt'n l'a dit, ca offre des scènes cultes, comme la scène de l'église avec Willis, Swarzy et Stallone, une ode aux actionnaires de planète Hollywoo... Euh... Au film d'action des années 90, je veux dire...

L'action
On en revient à la bande de 6 cowboys qui viennent à bout d'armées entières en fonçant dans le tas tel un boulet de démolition instoppable, on aime ou on aime pas.
Le film d'action a changé depuis Rambo avec de nouvelles références comme la mémoire dans la peau et cet espace d'hommage, de retour aux sources, aurait pu etre agréable s'il avait été fait correctement. Les vannes au coeur de l'action fusent et elles auraient été efficaces si elles avaient été drole. On a presque de la peine pour eux quand ils sortent leur réplique... Les incohérences pleuvent, les clichés auraient pu etre exploité différement et la fille est meme pas belle.



Il y a des moments sympa, surtout dans l'aspec "récent" du film d'action. N'empeche que trop souvent le film semble baclé, pas finalisé et dans l'ensemble je n'ai pas su apprecier le film. J'y suis allé en pensant me divertir avec un film estival et je suis sorti de la salle en me disant "mais quelle merde ce film".

A eviter.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 08:48 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
J'étais plutôt optimiste en allant voir The Expendables : le côté « All-Stars » flagrant du casting associé à une certaine forme de second degré vendu par Stallone lors de ses récentes interviews m'ont amené à penser de un qu'il fallait attendre avec intérêt le film, de deux qu'il y aurait très certainement quelque chose à retenir de ce dernier. Une attente assez tordue à la base car à mon souvenir, la très grande majorité des amateurs des salles obscures dansaient sur le cadavre des films de ce genre au milieu des années 1990 et sur un plan personnel, je suis loin de conserver une mémoire impérissable de certains films du genre issus de cette époque. The Expendables, je concevais ce film comme une époque qui fait le deuil du folklore d'une autre : c'est gentiment nostalgique sur les bords mais c'est du fun avant tout, rendu possible par un décalage omniprésent. C'est là que j'attendais le film, et c'est là qu'est venue se nicher la théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein dans mon ressenti.

The Expendables est un film que je trouve sympa, mais sans plus. Il manque à mes yeux cette forme de folie douce qui fait férocement rire devant l'écran, peut-être ai-je mal interprété les intentions du réalisateur... Il y a des scènes qui jouent bien évidemment dans ce registre dans le film, et ce sont généralement celles que j'ai le mieux apprécié ; la scène que l'on nous vend beaucoup en ce moment entre la trinité Stallone/Willis/Schwartzenegger vaut quand même son pesant de cacahuètes. Ce qui m'a rebuté, c'est que le film joue, sans crier gare, sérieusement la carte du film d'action blindé aux testostérones : un scénario de série B, une histoire où l'on ne s'investit pas (que l'on ne me demande même pas le nom des gars de l'équipe ou des méchants, j'ai rien retenu, c'était Grosse Star #1 qui fait équipe avec Grosse Star #2 pour casser la figure à Grosse Star #3), une mise en scène taillée à la serpe (je n'ai rien compris au combat entre Dolph Lungdren et Jet Li par exemple), une chute sortie d'on ne sait où et des effets spéciaux indignes sur certains points de notre époque (virer ces exécutions à l'arme blanche que je ne saurais revoir en peinture en l'état si d'aventure ils font une suite...).

Il n'y a pas que des inconvénients à cette filiation, le film étant assez généreux sur le massacre de méchants pas beaux et sur la carte des bastons ('Cause Stone Cold said so !). Le film profite aussi du capital sympathie de la plupart des acteurs (j'étais surpris et ravi de voir trainer l'acteur qui joue Angel Batista dans la série Dexter, l'un de mes personnages fétiches de cette dernière). Même si on n'assiste pas à un numéro d'anthologie, on s'en tire plutôt bien dans l'ensemble, malgré le fait que le scénario n'aide parfois pas les acteurs (suivez mon regard vers Mickey Rourke). Si le film possède certains points qui paraissent vendeurs de prime abord, je pense que The Expendables est dispensable ; à voir à l'occasion pour une scène en particulier malgré l'absence de fun imparable tout au long du film comme on pourrait le supposer.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 09:32 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Bullzor a écrit:
(virer ces exécutions à l'arme blanche que je ne saurais revoir en peinture en l'état si d'aventure ils font une suite...).


Et malheureusement une suite est bien au programme avec cette article qui date d'il n'y a pas longtemps sur allociné :

Citation:
On vous le disait il y a peu, Sylvester Stallone prépare sérieusement un Expendables 2. Alors qu'Expendables a déjà rapporté plus de 38 millions de dollars au box-office américain et totalisé près de 170 000 entrées le jour de sa sortie en France, "Sly" a déjà donné des précisions sur le casting de la suite. On le sait : pas de bon film d'action sans bon méchant. Le réalisateur a ainsi déclaré au micro de la radio Kiis FM qu’il envisageait sérieusement de combattre un Bruce Willis en bad guy ! "Ce serait sympa de voir les gars de retour, et peut être d'avoir également certains qui n'étaient pas là, comme Jean-Claude Van Damme, d'ajouter du sang neuf et d'avoir Bruce Willis en méchant", a ainsi lancé Stallone, ajoutant qu'il serait somme toute très drôle de se faire courser par le héros de la saga Die Hard dans un film. Vu le personnage interprété par Bruce Willis dans le premier Expendables (un commanditaire prêt à tout pour arriver à ses fins), le choix est cohérent. Une opposition de deux heures entre deux héros de cette trempe : que demander de plus ?


Bizarrement l'arrivée de JCVD qui a pas mal joué sur le second degré pourrait peut être donner une bonne dose d'auto dérision au film même si une suite annoncé si tôt ne laisse rien présager de bon.
On s'aperçoit par la même occasion qu'il y a encore pas mal de musclé célèbre qui pourrait être rajoutés mais si c'est pour des apparitions de 2 minutes..
Quand à Bruce Willis méchant il faut dire qu'on le voyait arrivé comme le nez au milieu de la figure bref affaire à suivre.

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 23 Aoû 2010 14:17 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2006
Messages: 1283
Localisation: En cure de désintox. Importante, la désintox.
J'ai adoré.

Et je ne plaisante pas, j'ai vraiment adoré.

L'idée, quand on m'a parlé d'aller voir ce film, hier soir, était la suivante : "Hé mon vieux ! Ca te branche d'aller regarder au ciné un film bourré de testostérone, avec Stallone, Jet Lee, Stathan & Co ? On va s'éclater !"

Du coup, je voulais du cinéma popcorn, j'ai eu du cinéma popcorn. Et j'en suis très content.

Tout était surréaliste. Entre les morceaux de cadavres qui explosent à coups de munitions à ogives intégrées, les décapitations et autres découpes par des poignards et lames en tout genre, les explosions dans tous les sens, les combats à mains nus, et les privates jokes entre acteurs... Je me suis fait plaisir.

Et en sortant du cinéma, j'étais content.

Que demander de plus ?

Si j'avais voulu réfléchir, je serais allé voir Inception.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com