La volonté du D
http://www.volonte-d.com/forum/

Muramasa, the Demon Blade
http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=6867
Page 1 sur 1

Auteur:  Keisuka_Watsushi [ Ven 4 Déc 2009 14:05 ]
Sujet du message:  Muramasa, the Demon Blade

Image
Date de sortie mondiale : 13 novembre 2009
Plate-forme : Wii
Genre : actio-RPG
Editeur : Rising Star Games
Développeur : Vanillaware

Enfin des jeux à se mettre sous la dent en cette fin d’année sur Wii.
Voici donc la présentation de l’un d’eux.


On suit les pérégrinations de deux personnages,
Momohime qui est possédée par un démon et Kisuke un ninja amnésique.
Le jeu propose un rendu en 2D intégrale, avec un style d’estampe japonaise.
La progression se fait par le biais de différent tableau réparti sur une carte de région.
Selon les tableaux sont prévus combat, sauvegarde, magasin et bien d’autres.

Les histoires sont parallèles, on peu suivre l’une sans avoir besoin de l’autre pour comprendre.
Au cours de l’aventure on peu rencontrer l’autre personnage mais cela à un impact très limité sur la trame de l’histoire.
Kisuke part de l’ouest Momohime de l’est les décors sont variés et vraiment splendide, on y retrouve des forêts de Bambous, des exploitations agricoles, des villes et des temples plus certains autres lors de la quête principale.
Leur aventure nous permettra de voir plusieurs pans du folklore et des légendes japonaises.

Le gameplay furieux (j’y joue avec une manette NGC) lors des combats est plus qu’efficace et les combats contre les boss sont dantesques.
Leur vie est partagée en deux barres de vie se rapprochant des jeux Dragon Ball, une principal et une autre général.
En bref sabrer dans le lard et vous aurez gagné.

Passons aux armes et la il y en à un sacré panel !
Plus d’une centaine de quoi se tenir au chaud tout l’hiver le temps de les débloquer !
Leur principe d’utilisation est assez bien pensé et terriblement efficace et stratégique.
Chaque sabre possède un pouvoir mais aussi une durabilité.
Lorsque vous jouez vous avez accès à trois sabres, après plusieurs points :
1) Le défouraillage. Lorsque l’icône de votre sabre brille changer de sabre et tout les ennemis visible de l’écran seront touchés.
2) La durabilité. Vos armes ont une vie propre, celle-ci baisse lorsque vous parez les coups ennemis ou lorsque vous utilisez leur pouvoir. Lorsqu’elles se brisent votre attaque et fortement diminué (cynisme²) vous devez alors rapidement en changer ou si c’était votre dernière en état vous planquez. Mais pas de panique, dès lors que vous rangez un sabre dans son fourreau celui-ci se répare automatiquement. Attendez donc qu’un de vos sabres soit réparé ou sinon faite plus attention à leur utilisation.
3) Pour votre armurerie : Il y a les sabres démoniaques à découvrir, et les sabres Muramasa que ce dernier se fera une joie de vous forger en échange de certaines ressources.

Passons donc aux ressources, il y en à deux : les âmes et l’esprit.
Les âmes se récoltent sur certains niveaux, parfois un peu caché et on les trouve bien évidemment sur les ennemis après leur dernier soupir.
L’esprit lui se gagne grâce à la nourriture. En effet Muramasa nous permet de faire la cuisine ou de profiter de boulettes de viandes et autres joyeuseté dans des restaurants qui nous soignent et nous donne de l’esprit.
En pratique comment ca ce passe, ce n’est pas bien compliqué on trouve des ingrédients (ou on les achète), on trouve des recettes (ou on les achète).
Après cela direction le menu choisir son plat et on voit à l’écran la préparation du plat ou sa dégustation petit à petit en appuyant sur le bouton d’action. (Un vrai trésor pour les fans de cuisine nippone)

Un autre paramètre important apparaît avec la nourriture lorsqu’il n’y a pas de combats ce facteur n’es pas important mais lors des combats une mauvaise gestion peu conduire au pire.
Un indice de satiété apparaît lorsqu’on ingère un aliment, il peut être nul comme il peut être assez long, (genre 20 secondes) et nous empêche de reprendre un aliment.
C’est à ce moment que si un boss enchaîne une série de coups il vaut mieux pouvoir se guérir rapidement.
Gare à la gourmandise !

Sur la trame principale le jeu possède une durée de vie variant de 10 à 15 heures selon si vous êtes du genre direct ou à curieux et fouineur.
Il n’y a que très peu de quêtes annexes, les seules choses qui restent se débloquent surtout à la fin de l’aventure.
Ainsi on pourra avoir accès à un nombre assez important de donjon à vidé et de monstres à exterminés.
Ce qui laisse encore une bonne durée de vie au soft, si on ajoute à cela la collection des sabres vous n’avez pas fini !

Je fini enfin le tour d’horizon par la musique.
Dans le ton du jeu celle-ci ce marrie très bien avec les images l’action et les paysages visible à l’écran.
Lors de combat la musique d’ambiance du type de terrain s’accélère et redevient normal ensuite.
Les bruitages sont très bons et s’accorde bien avec ce que l’on peu attendre de la part d’un jeu de sabre fantastique se passant dans un Japon féodal.

Voilà je n’ai pas parlé de tout mais c’est déjà un bon début, si il y a des amateurs on construira !
Je laisse encore quelques surprises pour ceux qui sont pousser par ce message à essayer le jeu que je recommande cela va sans dire !

Auteur:  docteurfonzo [ Ven 4 Déc 2009 14:31 ]
Sujet du message: 

Je l'ai fini complètement il y a quelques jours.

Un jeu très sympa, à l'atmosphère magnifique. Les graphismes sont tout simplement sublimes et le musiques envoutantes. Le fait de jouer 2 persos semble une augmentation artificielle de la durée de vie, mais les scénarios et surtout les boss différents pour chaque perso donne de l'interet à finir le jeu avec les 2. C'est d'ailleurs la seule manière de collecter les 108 sabres et ainsi de complèter le jeu.

La maniabilité est très bonne (j'y ai joué à la wiimote et au nunchuk), même si le fait de sauter avec HAUT de la croix directionnelle est chiant au début, on s'y fait. Une fois habitué, on cisaille les ennemis allègrement et c'est assez jouissif.

Quelques bémols néanmoins. Les graphismes sont superbes certes, mais les mêmes configurations de décors se retrouvent trop souvent je trouve.
L'histoire est trop courte, 7 actes par perso je crois, et les croisements entre les 2 scénarios des persos ne sont pas très bien gérés je trouve. Voir les fins qui se contredisent, j'aurai aimé une meilleure contruction, genre la même histoire avec 2 points de vue.
Le jeu a 2 niveau de difficultés. j'y ai joué en Shura (difficile) et je trouve que ce n'est pas trop dur quand même. Un nouveau mode est proposé par la suite mais c'est un mode "mort subite". même pas essayé.

Bref, un bon jeu, qui plus est pas trop cher (40 euros c'est pas mal) qui fait du bien quand comme moi on est possesseur d'une wii et assez désespéré par le niveau moyen des jeux proposés.

Auteur:  Lascar [ Ven 4 Déc 2009 14:50 ]
Sujet du message: 

Le seul soft sur Wii que j'ai acheté depuis cet été (ben ouais... vu le catalogue en ce moment -__-), et j'ai eu raison, puisque ce jeu est une bonne grosse claque visuelle.

Tout d'abord je signale que je n'ai jamais touché au précédent titre de Vanillaware, Odin Sphere, qui semble dans la même veine graphique que Muramasa, The Demon Blade. En tout cas ce studio rends un vibrant hommage à la 2D traditionnelle. Non pas qu'elle soit morte bien évidemment!

Le principe semble basique au premier abord : sabrer absolument tout ce que l'on croise sur sa route. Mais la grande force du titre selon moi, c'est son charme! Le simple fait de se déplacer dans ces décors magnifiques est envoutant. Idem pour les petites pauses onsen parmi les singes ou les repas dans les auberges : tout, mais vraiment tout, est étonnamment fun. (moi perso, voir des sushis au thon aussi magnifiques ça me donne l'eau à la bouche ^^)

Les combats sont endiablés et super dynamiques, le seul regret, peut être, serait qu'on ne puisse pas vraiment apprendre de nouvelles techniques ou capacités.
En ce qui me concerne, j'ai quasiment fini le jeu, les 108 sabres, lvl 95 avec MomoHime, 97 avec Kisuke. Il ne me reste plus qu'à voir les troisièmes fin des 2 protagonistes.

Ha ouais pour info et pour ceux qui entament le scénario : Le mode MUSO est vraiment trop facile, à la limite, je dirais même qu'il tue le jeu. Au début faites 1 heure ou 2 de MUSO ensuite passez en SHURA, la tout le potentiel du soft se dévoile, l'utilisation parcimonieuse de la cuisine, des objets, les bombes fumi, les capacités de chaque sabre, l'esquive, le combo etc etc...
J'ai testé vite fait le SHIRUGUI... c'est bien chaud... :Chapeau de paille goute:

Bon jeu ^^

EDIT : Tiens docteurfonzo, pour la troisième fin c'est normal que même en équipant Oboro Muramasa je tombe sur le même vieux à défoncer, avec Kisuke?

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/