Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, [6], 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Jeu 13 Mar 2014 23:06 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3602
Localisation: Académie Honnōji
Après une aventure d'une cinquantaine d'heures bien tassée, j'ai pu arriver au bout du périple proposé par Lightning Returns, le dernier opus de la trilogie Final Fantasy XIII. Autant le dire tout de suite, j'ai été ravi par le jeu sur de nombreux points mais je reste tout de même globalement sur ma faim.

Le gros problème induit par cet opus est la gestion du temps. Vous avez 13 jours pour sauver le plus d'âme possible avec Lightning avant que Dieu, Bhunivelze (papa de Lindzei, Pulse et Etro), ne crée un nouveau monde (le votre étant condamné par le Chaos – cf. le précédent opus) et emporte avec lui les âmes que vous avez sauvées afin de les faire renaître. Une mission simple à comprendre et que l'on pense impossible (bah, votre serviteur Hope vous dit qu'il faudra faire des choix tous les quarts d'heure et que vous ne pourrez sauver tout le monde). Le problème... C'est que l'on y parvient les doigts dans le nez !

Les tests sur les sites francophones annonçaient à la sortie du jeu qu'il était impossible de tout terminer lors d'un premier run... C'est on ne peut plus faux, et je vous l'assure, vous allez vous ennuyez plus d'un jour à attendre la fin du monde. En effet, j'ai craint de ne pas tout finir à la lecture des tests, j'ai donc usé et abusé d'un pouvoir qui permet de suspendre le temps. Résultat : en quatre-cinq journées, j'avais plié toutes les quêtes principales et j'imagine 90% des quêtes secondaires (mais aussi les quêtes de bestiaire). Le monde est vaste, mais malheureusement, les quêtes sont peu nombreuses et se réussissent très facilement du moment que vous voyagez dans le monde. Pour tout dire, je n'ai seulement pas réussi les quêtes des boss ultimes secondaires qui nécessitent d'être en New Game + pour booster ses stats au maximum... Résultat, on se retrouve les derniers jours à passer nos journées à faire passer le temps en dormant à l'hôtel. Rageant quand on a optimisé nos déplacement et nos actions comme un véritable agenda de ministre les premiers jours...

Toutefois, j'ai énormément apprécié les combats de cet opus, très proche d'un A-RPG. On choisit les attaques de chaque style de Lightning, on customise beaucoup, on a une gestion fine de l'ATB au début du jeu... C'était agréable à jouer, même si le système de Choc de Final Fantasy XIII est ici moins clair et l'absence fréquente d'un groupe se fait ressentir (jouer Lightning, c'est cool, la jouer solo tout le temps, moins).

Reste l'un des points fondamentaux qui m'ont fait acheter le jeu : la conclusion de l'histoire. Soyez rassurés, la boucle est bouclée et la très grande majorité des histoires trouvent une conclusion. Allez, on dira que quelques détails dans les coins restent oubliés mais dans l'ensemble, c'est satisfaisant. Après, je ne peux pas dire que l'histoire en elle même était euphorisante tout du long : comme vous tuez le temps, on ne fait presque que dans l'effort de contextualisation au lieu de creuser les personnages (mise à part Lightning). Le final quant à lui mérite le détour, surtout pour les fans français de la licence...

Pour conclure, Lightning étant le personnage que j'ai le plus préféré de cette trilogie, je dois bien avouer que j'ai été ravi par le soin qui a été apporté à sa mise en valeur. On trouve là un personnage davantage attrayant encore que celui présenté dans les précédentes opus (et pourtant, il avait déjà son charme). Un point attrayant au service du titre.

Au final, si j'avais à me prononcer sur la série...

Plaisir de jeu durant les combats :

Lightning Returns > FF XIII-2 > FF XIII

Système de combat :

FF XIII-2 > Lightning Returns > FF XIII

Claque graphique :

FF XIII > Lightning Returns > FF XIII-2

Histoire :

FF XIII > FF XIII-2 > Lightning Returns

Opus préféré :

FF XIII-2 > Lightning Returns > FF XIII

Personnages préférés :

  1. Lightning
  2. Vanille
  3. Fang

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Ven 13 Mar 2015 19:57 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2522
Localisation: Nulle part ailleurs
Allez je rejoins Bullzi après une éternité (je me rends compte que je poste ce message tout juste 1an après le précédent) pour partager mon point de vue sur ce final de cette série qui a tant fait jaser. Une critique qui contient du spoil.

Perso je me devais de la finir parce que le second opus ne vous laisse pas vraiment le choix, alors je me suis lancé dans ce Lightning étant au moins sûr d'une chose : it ends tonight (merci Matrix ^^).

Le jeu terminé, je dois dire être très satisfait de cette 50aines heures de jeu où on se ballade dans un univers qui propose pas mal de pain sur planche, avec énormément de quêtes annexes mais qui sont là surtout pour flatter l'égo tant la plupart sont très très faciles (comme le dit Bullzi, il suffit de se déplacer et de dégommer des monstres où parler à certains NPC).

Premier point qui allait me plaire d'office dans ce FF, c'est bien le contrôle que d'un seul perso, et je ne le dirais jamais assez, moins il y a de persos et plus il y a de chance que ça marche, et ce fut le cas, car il était très intéressant de voir comment Lightning, un perso il faut le dire très froid allait être le centre de l'histoire. Mais je le dis dès maintenant, Lightning bien qu'en étant un perso intéressant, elle n'atteint pas, même en étant la seule héroïne de ce FF le niveau d'une Terra, Yuna ou d'une Celes, surement car son profil très froid voire inhumain (surtout là c'est justifié quand on sait que Bhunivelze la rendu quasi-divine) a été maintenue, d'ailleurs elle même le reconnait plusieurs fois dans ce LR. J'aurais plus aimé voir de la Lightning qui se dévoile comme lorsqu’elle parle de son amitié avec Odin, là je la trouvais vraiment touchante.

Sinon un truc qui m'a pas mal scotché dans ce FF c'est bien les tenues, il y en a tellement, mais tellement, avec les styles, les ornements, les armes et les boucliers, les possibilités de créer sa Lightning son quasi infinies. Vraiment chapeau aux designers parce que certaines tenues (et pas les plus courtes bande de pervers!) sont très belles. Je trouve qu'un énorme travail a été fait, j'ai apprécié le résultat et l'effort.

Concernant l'histoire, je trouve la fin assez satisfaisante et ça me donne l'impression que ce FF est LE FF du DÉSESPOIR, parce que depuis le premier volet (FF 13-1) on sent rend compte que tout est fichu, jusqu'à cette opus maintenant qu'on en voit le bout. C'est quand même un scénar très pessimiste, d'ailleurs même à la fin, on ne sauve même plus le monde dans lequel on évolue on le détruit carrément et on recrée un autre grâce à l'intervention d'un Dieu qui était censé être invoqué dans le premier opus par le grand méchant !!!???? (en d'autres termes, on se retrouve à accomplir la volonté du grand méchant du premier opus tellement la situation est désespérée, c'est bien ça non ??). Et un truc que j'ai peu apprécié, c'est quand on nous montre que le nouveau monde dans lequel vont être réincarnés les âmes de FF13 est en réalité notre monde, la planète Terre, et là je trouve que c'est vraiment abusé voire une surprise ratée. Ce n'est pas parce qu'un FF rejoint le monde réel que l'on va dire "wow donc avant notre ère c'était l'ère des FF!" ^^. Là j'ai trouvé le truc bien perché. Quand on parle de la Terre il faut que ça ait un minimum de sens, comme dans Xenosaga et toute la symbolique de Lost Jerusalem, mais ça devient un peu pathétique quand c'est une sorte de lapin qui sort du chapeau... là j'étais un peu déconcerté.


Pour la musique rien à dire, on retrouve toujours les mêmes créations, mais j'ai surtout aimé les covers que l'on entend dans les rues de Yusnan et qui reprennent aussi bien des thèmes de FF13 que d'anciens thèmes comme la musique de la victoire dans l'arène, ou le thème de Gilgamesh.

Concernant la difficulté de gérer le temps, je dois dire avoir eu des sueurs froides lors des premiers jours et que je n'ai pas été aussi à l'aise que Bullzi, que je remercie d'ailleurs pour l'astuce de la Chronostase, car en difficulté je me suis rappelé que pour lui c'était une promenade de plaisir alors que je galérai pas mal, mais il est vrai qu'avec le pouvoir de la stase, on peut facilement voir venir les choses, même si cela n'empêche pas le fait que les boss peuvent être très durs. Il faut trouver les bons styles défensives et offensives pour en venir à bout, et c'est là où le système de combat montre tout son intérêt car laissant place à une gestion très élargie et qui peut faire changer un combat du tout au tout.

FF 13 LR : Le RPG de la Customisation.

Enfin, et c'est flagrant, Bhunivelze c'est Kefka. Faut pas charrier ^^

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Mer 10 Juin 2015 17:45 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2015
Messages: 105
Localisation: Somewhere on the Sea
Pour donner mon avis sur FF XIII, je n'ai pas vraiment aimé ce jeu. Il est devenu très vite lassant pour moi. Ce n'est plus un FF comme on a pu connaitre (attention ce que mon avis, ça n'engage que moi). Il suffit de suivre la carte pour savoir où aller. Et c'est pas bien compliqué ... Il y a pas de secrets, pas de mystères, rien. Pas de "monde ouvert".
Les personnages ... Que dire sur eux ... bah rien. ils sont plats, aucun charisme. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux.

Le seul point positif que je peux lui donner, c'est le système de combat que j'ai beaucoup apprécié.

Voilà j'ai été assez déçu au final alors que je me faisais une joie au départ.

_________________
Image

"I'd rather live 30 years a Lion, than wait 70 a lamb"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Ven 24 Nov 2017 00:25 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19818
Localisation: Joker
Final Fantasy XIII Trilogy


Final Fantasy XIII (décembre 2009)
Final Fantasy XIII-2 (décembre 2011)
Lightning Returns: Final Fantasy XIII (novembre 2013)



Image



Ce message a pour objet de résumer la mythologie et l’histoire de la trilogie Final Fantasy XIII. Je l’ai écrit pour trois raisons : mettre un peu d’ordre dans ma compréhension de la trilogie après l’avoir terminée, permettre à ceux qui ne sont pas allés au bout de connaître la suite et fin de l’histoire, et donner l’occasion aux autres curieux de savoir ce dont il est question dans ce treizième Final Fantasy.

Avant d’attaquer le résumé, rappelons quelques particularités de Final Fantasy XIII.
L’univers est basé sur la mythologie « Fabula Nova Crystallis » qui devait servir de fond commun à au moins trois jeux : outre FF XIII, il y avait Final Fantasy Agito XIII et Final Fantasy versus XIII. Fantasy Agito XIII, renommé entre temps Final Fantasy Type-0, l’a effectivement utilisé par contre Final Fantasy versus XIII a été repensé pour devenir, après 10 ans de Development Hell, Final Fantasy XV et donc un titre indépendant (même si l’héritage reste visible).
« Fabula Nova Crystallis » devint donc presque-exclusif à FF XIII qui va en explorer les divers aspects au cours de ses trois épisodes, donnant parfois l’impression d’une histoire n’allant pas au bout de son univers, du moins jusqu’à Lightning Returns qui offre une « vraie » conclusion à la saga.
Seconde particularité, c’est une série où tous les MC (Main Character) sont féminins, proposant à la place de la traditionnelle romance une relation entre deux sœurs. Dans FF XIII, le MC est Lightning, soldat de son état, dont une des principales motivations sera de sauver sa sœur Serah changée en cristal. Dans FF XIII-2, c’est Serah qui part à la recherche de Lightning mystérieusement disparue. Enfin dans Lightning Returns, comme indiqué, Lightning revient en tant que MC et accepte de devenir la championne de Dieu en échange de la promesse de récupérer l’âme de Serah.
Enfin, le monde proposé dans chaque jeu change totalement d’un épisode à l’autre en raison des bouleversements provoqués. Ainsi le joueur ne retrouve jamais les mêmes lieux, à une ou deux exceptions de l’ordre du clin d’œil.


ImageImage
Les sœurs Farron : Claire, alias Lightning, et Serah


Ère Mythologique (général)

L'univers est constitué de deux royaumes : le Monde visible et le Monde invisible. La distinction entre les notions « visible » et « invisible » est essentielle car ce qui révèle du Monde invisible est caché à la vue des Dieux.
L'acte d'origine de la mythologie est le meurtre de la déesse Mwynn par son fils, le dieu Bhunivelze, afin de prendre le contrôle complet du Monde visible. Mwynn est alors envoyée dans le Monde invisible.
Cependant Bhunivelze ressent bientôt que quelque chose ne va pas et pense qu’il s’agit d’une malédiction lancée par Mwynn afin de détruire le Monde visible. Comme il lui est impossible de se rendre dans le Monde invisible sans renoncer au Monde visible Bhunivelze crée des dieux pour qu'ils cherchent un moyen d'ouvrir une porte connectant les deux mondes : ce sont les Fal'Cies.
Le premier Fal'Cie est Pulse, dont la tâche consiste à trouver la porte menant au Monde invisible. Vient ensuite Etro, que Bhunivelze façonne à l’image de sa mère sans s’en rendre compte. Une fois qu’il réalise son erreur il décide de ne lui attribuer aucune tâche. Enfin est créé Lindzei assigné à la protection du monde et de son créateur.
Après avoir créé les trois Fal'Cies Bhunivelze s’endort et ordonne de le réveiller qu’une fois la porte de l’autre monde trouvée. Pour l’aider dans sa tâche, Pulse crée à son tour d’autres Fal'Cies pour rechercher cette porte.
Désespérée de ne pas avoir de tâche Etro se suicide et passe dans le Monde invisible : de son sang naît l’humanité, créatures destinées à mourir.
Dans le Monde invisible, Etro découvre Mwynn, en train d'être consumée par une étrange énergie nommée Chaos. Avant de disparaître Mwynn charge Etro de protéger l'équilibre de l'univers du Chaos, car si l'équilibre entre les Mondes visible et invisible devait être rompu c’est l'univers lui-même qui s'effondrerait.
Afin de maintenir l’équilibre Etro place une part du Chaos dans chaque être humain qui devient leur « cœur ». Ainsi en mourant et en renaissant sans cesse, en passant alternativement du Monde visible (Vie) au Monde invisible (Mort), les humains assurent l’équilibre de l’univers. De plus le cœur étant un produit du Monde invisible, il est inaccessible aux Dieux qui ne peuvent pas le lire.


Image


Origine de Gran Pulse et de Cocoon (Final Fantasy XIII)

Les humains attirent l’attention de Pulse et de Lindzei car ils se rendent compte qu’en mourant ils créent une petite brèche vers le Monde invisible. Ils décident donc d’augmenter leur nombre pour ensuite les sacrifier d’un coup et ouvrir un portail vers le Monde invisible. Ils nomment ce portail « Porte d’Etro » et ce projet est désigné comme « Le Grand Dessein ».
Pulse et Lindzei créent de nombreux Fal'Cies afin de poursuivre le Grand Dessein. Pulse crée une planète que ses habitants vont baptiser Gran Pulse et ses nouveaux Fal'Cies ont pour tâche de la terraformer et de guider les humains.
Les Fal'Cies de Lindzei se lancent quant à eux dans la construction d’un continent volant sphérique, évoquant une lune et surplombant les terres de Gran Pulse : Cocoon.
C’est également à cette époque que sont fabriquées par les Fal'Cies les Arches qui doivent servir à voyager vers le Monde invisible lorsque la porte d’Etro sera ouverte.
Une fois Cocoon achevée Lindzei y attire des humains en leur promettant un monde paradisiaque et sûr, au contraire de Gran Pulse qui est régit par une nature sauvage. Une partie de la population part ainsi s’installer sur Cocoon. Le Grand Dessein aura pour objectif de détruire Cocoon lorsque la population aura atteint son apogée.
Pulse et Lindzei s’endorment ensuite à leur tour, laissant leurs Fal'Cies poursuivre le Grand Dessein. Cependant leur nature et leur tâche entraînent que ces derniers ne peuvent pas réaliser eux-mêmes le Grand Dessein. En effet les Fal'Cies de Lindzei ont pour mission de veiller et de satisfaire au besoin des humains : ils ne peuvent donc pas leur faire du mal. De leur côté les Fal'Cies de Pulse ne peuvent pas attaquer directement Cocoon car les Fal'Cies ne peuvent pas s’attaquer entre eux. Les Fal'Cies vont donc pousser les habitants de Gran Pulse et de Cocoon à la guerre en les manipulant.
Pour les habitants de Gran Pulse le créateur de l’humanité est Pulse. Lindzei est un démon corrupteur qui pousse les habitants de Cocoon à piller les ressources de leur monde. Pour ces derniers c’est Lindzei leur créateur et Pulse est un démon. Quant à Gran Pulse, c’est un monde peuplé de démons et de monstres qui ne connaissent que la violence.
Notons que les deux civilisations vénèrent Etro en tant que Déesse de la Mort qui les accueille dans l’après vie, dans son royaume situé dans le Monde invisible : le Walhalla.


ImageImage
Vanille et Fang de Gran Pulse


La Guerre de Transgression

Il arriva ce qui devait arriver : les tensions entre les deux mondes finissent en guerre totale.
Pour combattre les troupes de Cocoon qui possèdent une technologie avancée les Fal'Cies de Pulse se mettent à transformer des humains en l’Cies : Ils reçoivent des pouvoirs surhumains et une tâche précise à accomplir. S’ils réussissent leur tâche ils obtiennent l’immortalité (en réalité ils se changent en cristal) mais en cas d’échec ils se changent en monstres nommés Cie’th.
Prise de pitié pour le destin des l’Cies, Etro crée les Eidolons, des créatures qui lui servent d’émissaires dans le Monde visible et qu’elle envoie aux l’Cies afin de les assister et leur apporter de l’espoir. Les Eidolons les plus célèbres sont Odin, Shiva, Brynhildr, Bahamut, Alexandre et Hecatonchire (il s’agit des invocations du jeu).
À l’apogée de la guerre, Anima, un Fal'Cie de Pulse, choisit deux jeunes filles en tant que l’Cies et leur donne un pouvoir spécial afin de détruire Cocoon. Ce pouvoir consiste à fusionner pour se transformer en un monstre à la puissance prodigieuse: Ragnarok.
Cependant au moment décisif l’une des jeunes filles prend peur et c’est une forme incomplète de Ragnarok qui attaque Cocoon. Leur mission échoue en dépit que Ragnarok ravage une partie de Cocoon. Prise de pitié pour ces jeunes filles, Etro intervient et les change en cristal pour qu’elles ne deviennent pas des Cie’ths.
Cet évènement marque un tournant dans la guerre en la défaveur de Gran Pulse dont les habitants sont finalement exterminés, ne laissant que des ruines de leur civilisation. Cocoon se referme alors sur elle-même pour réparer ses dommages. Ses Fal'Cies vont de leur côté continuer d’entretenir le mythe de la menace que représente Gran Pulse.
Final Fantasy XIII se déroule 600 ans après la fin de la Guerre de Transgression.


Image


Final Fantasy XIII

L’intrigue repose sur le Grand Dessein, c’est à dire sur le destin des humains « élevés » sous la tutelle des dieux dans le seul but d’être sacrifiés afin de réaliser leur véritable tâche : ouvrir la Porte d’Etro.
Le jeu propose deux environnements : Cocoon, au parcours dirigiste, et Gran Pulse avec la steppe Archylte et ses environs, zone d’exploration et de quêtes annexes.
L’aventure débute sur Cocoon à bord d’un train qui transporte les habitants de la ville de Bodhum vers Gran Pulse. Il s’agit d’une « Purge » décidée après la découverte dans leur secteur d’un Fal'Cie de Pulse. Pour éviter toute contamination, la population de la ville est officiellement exilée mais en réalité elle va être exécutée.
Plusieurs personnes vont interférer lors de cette « Purge »: Lightning, soldat de son état, rencontre sur place Sazh, un pilote. Ils poursuivent tous deux un objectif secret, tandis que le groupe NORA, mené par Snow, est là pour sauver les exilés. A bord du train le jeune Hope, accompagné de sa mère, fait la connaissance d’une jeune fille, Vanille.
Ce sont divers événements qui se sont déroulés lors des 13 jours précédents, dont la découverte près de Bodhum d’un temple caché de Gran Pulse, qu’on suppose dater de la Guerre de Transgression, qui vont réunir en ce jour et en ce lieu les différents héros. Lors de la première partie de l’aventure le passé et les motivations des protagonistes sont dévoilés au fur et à mesure par flashbacks.
Tout a débuté plusieurs jours auparavant lorsque Serah, la sœur de Lightning, découvre les ruines du temple et les explore. Elle rencontre le Fal'Cie Anima qui la transforme en l’Cie. Les autorités découvrent un peu plus tard les ruines. Lors de la mise en quarantaine de la ville Serah tente de fuir avec son fiancé Snow mais ils sont séparés et la jeune fille se retrouve piégée dans les vestiges. L’objectif de Lightning et de Snow est de retrouver Serah.
Sazh de son côté désire détruire Anima car son fils de six ans, Dajh, a été transformé en l’Cie de Cocoon suite à la découverte des ruines. Bien que le destin de son fils soit désormais de se transformer en cristal ou en monstre, Sazh espère qu’en tuant Anima tout redeviendra normal.
Pendant le sauvetage des exilés plusieurs sont tués dont la mère de Hope. Hope tenant Snow pour responsable, il décide de le suivre afin de se venger. Il est accompagné de Vanille.
Tout le monde finit par retrouver Serah au temple et se présente devant Anima. Mais Serah se change en cristal tandis que nos héros deviennent à leur tour des l’Cies : ils font un rêve où Ragnarok détruit Cocoon et concluent que leur tâche est de sauver leur monde.
Snow décide de rester auprès du cristal de Serah, tandis que les autres se séparent : Lightning et Hope d’un côté, Sazh et Vanille de l’autre car en tant que l’Cies de Gran Pulse ils sont devenus une menace pour Cocoon. Snow se fait capturer par une troupe militaire dont fait partie Fang. Cette dernière lui révèle plus tard qu’elle est une l’Cie de Gran Pulse et qu’avec son amie elles se sont réveillées il y a 13 jours de leur stase de cristal.
Après plusieurs péripéties Snow et Fang retrouvent Lightning et Hope, puis après une nouvelle séparation, ils arrivent tous chez le père de Hope mais ils doivent rapidement fuir de nouveau. Entre temps Lightning apprend la vérité auprès de Fang : outre l’espoir de sauver Serah, elle comprend que les Fal'Cies sont des ennemis à abattre.

ImageImageImage
Snow, Sazh et Hope, habitants de Cocoon entraînés dans une aventure qui les dépasse


De leur côté, après également quelques aventures Sazh et Vanille finissent par être retrouvés par les militaires via Dajh qui se transforme en cristal. Sa tâche était en effet de retrouver Vanille dont Sazh découvre la véritable identité à ce moment-là.
Après leur réveil la mémoire de Vanille et de Fang était confuse. Fang avait alors eu l’idée de tuer le Fal'Cie Kujata afin de la retrouver mais rien ne se passa comme prévu : pour se protéger Kujata changea Dajh en l’Cie et dans leur fuite les deux amies furent séparées. On apprend également que Vanille a rencontré par la suite Serah quelques jours avant la Purge.
Apprenant que Sazh et Vanille ont été capturés et vont être exécutés, le groupe de Lightning investit le vaisseau militaire Palamecia. Les six l’Cies sont enfin réunis et font face au dirigeant de Cocoon : Barthandelus, qui se révèle être un Fal'Cie. Il leur explique que la tâche de Serah était de réunir les six l’Cies qui détruiraient Cocoon en devenant Ragnarok. C’est également lui qui a déplacé sur Cocoon après la Guerre de Transgression le temple d’Anima, avec Fang et Vanille, afin de réaliser le Grand Dessein.
Nos héros décident de fuir en volant un vaisseau et finissent par s’écraser sur Gran Pulse ! Ils découvrent un monde sauvage et surtout le fait qu’il ne reste plus que des ruines. Ils voyagent jusqu’au village natal de Fang et de Vanille en passant par la tour de Taejin où ils rencontrent le Fal'Cie Dahaka qu’ils tuent avec l’aide d’anciens l’Cies.
En explorant divers lieux il est possible de réunir les neufs Analects, des textes qui révèlent la mythologie du monde de Gran Pulse et de Coocon. Ces textes sont écrits dans un style obscur et les dieux sont désignés par des titres : le Lumineux, le Robuste, le Sage et le Fou. A noter que deux des Analects ont pour auteur une prêtresse nommée Paddra Nsu-Yeul qui jouera un rôle crucial dans l’épisode suivant.
Au village de Fang et de Vanille, peuplés uniquement de Cie’ths, nos héros retrouvent Barthandelus qui leur explique qu'il a manipulé l'armée afin qu'ils détruisent le Fal'Cie Orphan, la source d'énergie de Cocoon. Il fait également apparaître un vaisseau et un portail pour Cocoon.
Lightning et les autres n’ont d’autre choix que de retourner sur Cocoon afin de sauver la population. Sur place ils découvrent que Barthandelus a ouvert les Arches de Pulse qu’il avait cachés et que les monstres qu’elles renfermaient ravagent tout.
Après s'être taillé un chemin dans le chaos régnant dans la Capitale, Eden, avec les dernières retrouvailles d'usage (ennemis et alliés), nos héros arrivent finalement devant Barthandelus et Orphan. Le premier leur demande de tuer Orphan mais ils refusent et le vainc. Orphan tente alors de transformer Vanille et Fang en Ragnarok, mais au dernier moment il échoue grâce à l'intervention d'Etro qui leur donne une nouvelle tâche : sauver la population de Cocoon.
Finalement Orphan est vaincu et tué. Alors que Cocoon s'effondre, Fang et Vanille s'allient pour devenir Ragnarok et se changent en un immense cristal qui empêche Cocoon de tomber. Lightning, Snow, Sazh et Hope retrouvent ensuite Serah et Dajh qui ont été libérés par Etro. Ils sont désormais libres de choisir leur destin sur Gran Pulse.


ImageImage
Tenue de Serah dans FF XIII, puis dans FF XIII-2


Final Fantasy XIII-2

L’intrigue met en scène le Chaos et le pouvoir que les gens possèdent sur ce Chaos grâce à leur cœur. L’une des capacités les plus étonnantes liées au Chaos est celle de voyager dans le temps. Une autre capacité est de dompter les monstres du Chaos pour en faire des alliés. Le jeu propose une aventure à travers le temps, se déroulant sur 500 ans.
Le joueur voyage dans différents lieux et à plusieurs époques en passant par le Cœur de l’Histoire, qui se présente comme une suite de points d’accès spatio-temporel qui se débloquent au fur et à mesure, avec certaines zones optionnelles.
Après la fin de FF XIII la population de Cocoon est descendue s’installer sur Gran Pulse, marquant le début d’un nouveau calendrier avec l’année 00AC (Après la chute). L’histoire débute en 03AC dans le village de Néo-Bodhum.
Serah y travaille comme institutrice. Lightning est supposée morte après le combat contre Orphan et Serah ne l’a jamais revue. Cependant cette dernière a des souvenirs embrouillés montrant le contraire. Snow qui croit à la version de Serah est parti à sa recherche.
Une nuit des monstres attaquent leur village et apparaît Noel, un jeune homme accompagné d’une créature nommée Mog. Noel explique que suite à un paradoxe temporel il est arrivé au Valhalla, la cité de la Déesse Etro située dans le Monde invisible, où il a rencontré Lightning en train de combattre un puissant adversaire.
Après que Cocoon ait été sauvé par Vanille et Fang, Lightning a en effet été emportée par un Paradoxe. Elle a atterri au Valhalla où elle est devenue la championne d’Etro après avoir compris que la Déesse l’avait appelée pour protéger ce lieu.
C’est Lightning qui a envoyé Noel et Mog à Néo-Bodhum en 03AC pour qu’ils retrouvent sa sœur et qu’ensemble ils protègent le monde. Serah, qui découvre qu’elle peut voyager dans le temps, grâce à l’éveil de son Chaos, accepte d’accompagner Noel afin de retrouver sa sœur en passant par les Paradoxes qui sont apparus un peu partout.
Ils débarquent aux ruines de Bresha en 05AC, puis aux Monts Yascha en 10AC. Ils retrouvent Hope adulte, devenu le leader de l’Académie, une organisation militaire qui vise à guider et à protéger la civilisation humaine. Pour cela ils explorent les ruines de Gran Pulse et étudient les Paradoxes qui menacent l’équilibre du monde.
Ils apprennent l’existence des prophétesses de Paddra, un peuple caché de Gran Pulse aujourd’hui disparu. Nommées Yeul, elles avaient grâce à leur affinité au Chaos le pouvoir de voir l’avenir. C’est ainsi que la prophétesse avait prévu la chute de sa cité sans néanmoins pouvoir l’empêcher.
En poursuivant leur voyage dans l'espace et le temps, Serah et Noel rencontrent et affrontent Caius Ballad, le gardien immortel de la prophétesse, accompagné d’une Yeul. Il leur apprend que la Déesse en sauvant Cocoon a changé le cours de l’histoire, créant des Paradoxes et qu’eux-mêmes changent l’Histoire lorsqu’ils résolvent des Paradoxes, créant donc de nouveaux Paradoxes.
Ils constatent en effet la création d’une nouvelle ligne temporelle suite à leurs voyages et apprennent via une prophétie de Yeul l’effondrement du pilier de cristal soutenant Cocoon en 400AC. Noel qui vient de 700AC confirme que cet événement va signer la lente fin de l’humanité. À son époque il était en effet le dernier survivant de sa tribu après la disparition de son maître Caius et de la mort de Yeul.

ImageImage
Noel et Mog, compagnons d'aventure de Serah


En continuant à voyager ils retrouvent Snow un court moment en 300AC. Ensemble ils réussissent à repousser la date de l’effondrement du pilier de cristal en 500AC. Ils arrivent ensuite à la cité d'Academia en 400AC et découvrent que l'intelligence artificielle qui la gouverne (en fait un fal'Cie artificiel nommé Adam créé par l’équipe de Hope) a tué tout le monde ! En revenant en 200AC ils éliminent la menace d’Adam qui n’est jamais créé.
De retour à Academia en 400AC ils découvrent une nouvelle ligne temporelle et retrouvent Hope qui a utilisé une capsule de stase pour dormir jusqu’à cette époque. Adam devait servir à faire léviter Cocoon mais Hope a donc changé de plan et lancé un nouveau projet : créer une nouvelle Cocoon qui accueillera l’humanité en 500AC.
Serah et Noel décident de se rendre à Academia 100 ans plus tard. Cependant ils se font intercepter par Caius qui les condamne à errer dans une illusion de l'Abîme du temps. Serah y retrouve Yeul, qui lui explique sa véritable nature : elle est condamnée à une perpétuelle réincarnation au cours de l'histoire, et Caius à veiller sur elle. Il existe à toutes les époques une Yeul, toujours avec la même apparence, mais à la personnalité un peu différente, bien qu’elle possède les souvenirs de toutes les Yeul précédentes.
Son pouvoir de clairvoyance la condamne à mourir jeune, mais chaque nouveau changement de la ligne temporelle précipite sa mort. Caius qui désire libérer Yeul de ce cycle éternel a décidé d’utiliser les Paradoxes pour atteindre le Valhalla et y libérer le Chaos gardé par la Déesse. Cette action entrainerait la destruction du temps et du monde. Bref Caius est prêt à détruire toute l'univers si cela permet de libérer Yeul de son destin.
Serah apprend à cette occasion qu’elle possède également le pouvoir de Clairvoyance, ce qui explique certaines de ses visions. Cependant Serah reste résolue à changer le futur même si cela menace sa propre vie.
Ils arrivent finalement à se libérer de l’illusion et atterrissent en 700AC au village de Noel, désormais sans vie. Grâce à un Paradoxe ils arrivent finalement à Academia en 500AC où ils retrouvent Caius qui cherche à provoquer la destruction des deux Cocoons afin d’ouvrir un Paradoxe vers le Valhalla (la fameuse Porte d’Etro).
Serah et Noel le suivent au Valhalla et combattent Caius qui déclare avoir déjà vaincu Lightning. Ils le vainquent sans le tuer mais au dernier moment Caius réussit à se faire transpercer le cœur par Noel et meurt.
Ils retournent à Academia en 500AC mais Serah meurt devant Hope et Noel suite au nouveau changement de la ligne temporelle. Le chaos apparait dans le ciel sous la forme d'un nuage noir qui vient détruire le temps car la Déesse est morte.
En effet le cœur de Caius était celui de la Déesse. Selon les mythes les humains furent créés à partir du sang d’Etro par Lindzei. Yeul fut la première humaine à être façonnée, à partir des traits de la Déesse. De par sa nature singulière, l’âme de Yeul ne fanait pas une fois morte et elle se retrouvait à errer seule dans le Monde invisible.
Etro décida de la faire renaître telle quelle éternellement pour qu’elle ne soit pas condamnée à la solitude éternelle. Caius était un l’Cie chargé de veiller sur Yeul avant que Etro ne lui accorde l’immortalité en lui donnant son cœur. Caius ne pouvait a priori mourir qu’au Valhalla, sinon il était automatiquement ressuscité par le cœur de la Déesse.
Cependant à la toute fin Lightning décide de prendre la place de la Déesse afin de sceller le Chaos. Pour cela elle se cristallise en montant sur son trône, empêchant ainsi le Chaos de se répandre dans le Monde visible.


Image


Lightning Returns: Final Fantasy XIII

Le thème du jeu est celui d’un monde qui se meurt et des derniers jours avant sa fin. Durant le temps restant Lightning est chargé de sauver le maximum d’âmes afin de les guider vers un nouveau monde.
Nous sommes 500 ans après la fin de FF XIII-2 et 1000 ans après celle de FF XIII. En dépit du sacrifice de Lightning le Chaos s’est lentement répandu dans le Monde visible et il ne reste plus que quelques zones habitables où les survivants attendent la fin.
De façon mystérieuse il y a 500 ans les gens ont arrêté de vieillir, bien que la maladie et la mort demeurent, de même plus aucun enfant n’est né. C’est donc une population figée, adultes comme enfants, qui attend la fin depuis 500 ans.
Quelques jours avant la destruction du monde Bhunivelze réveille Lightning. Il lui confie la mission de sauver le maximum d’âmes afin de les guider vers le nouveau monde qu’il va créer car l’ancien est trop endommagé. En échange il lui promet l’âme de Serah et lui donne comme assistant Hope qui a mystérieusement rajeuni.
Dans ce but Lightning doit parcourir les quatre régions restantes en aidant le maximum de personnes. Plus elle sauvera d’âmes et plus elle pourra reculer l’échange, dont la date limite maximale est de 13 jours. L’aventure prend la forme d’un Open World que Lightning parcourt dans n’importe quel ordre. L’ensemble est divisé en deux types de quêtes, principales et secondaires, et il faut en effectuer le plus possible.
Bhunivelze a donné un pouvoir quasi divin à Lightning qui fait d’elle une entité proche d’une déesse. Lightning semble également avoir perdu de nombreux sentiments et ne ressent presque plus d’émotion.
A noter que tout le long de son voyage, la mission de Lightning est perturbée par l'étrange Lumina, une petite fille capable de marcher dans le Chaos et qui ressemble beaucoup à Serah.
La première région est la ville Sainte de Luxerion où il est question d’adorateurs d’Etro qui tuent toutes les jeunes filles aux cheveux roses ainsi que d’un Ordre religieux qui vénère Bhunivelze. Vanille qui s’est elle-aussi réveillée a rejoint cet Ordre et s’est fixée comme mission de sauver les âmes des morts retenues dans le Chaos. Lightning retrouve également dans cette ville Noel qui ne s’est jamais pardonné les morts de Yeul et de Serah.
Dans la seconde région, Yusnaan la ville de la fête éternelle, Lightning retrouve Snow. Il est l’intendant de la cité mais il reste cloitré dans son palais pour retenir une immense source de Chaos.
La troisième région sont les Terres Sauvages, composées de plaines et de forêts. Lightning y retrouve Mog, dont on découvre le village natal, Odin réincarné en Chocobo et Sazh qui vit en ermite avec Dajh plongé dans un sommeil dont il ne se réveille pas. Le lieu le plus important est le Palais du Walhalla qui a fusionné avec le Monde visible. A l’intérieur Lightning y rencontre Caius et les multiples versions de Yeul, qui constituent un ensemble de paradoxes et de contradictions.
On apprend que la vie de Caius est liée à Yeul : il ne peut pas mourir tant que certaines Yeuls désirent qu’ils vivent, bien que d’autres souhaitent le repos pour lui. A noter que parmi toutes les Yeuls une seule a des sentiments pour Noel.
Enfin Caius révèle à Lightning que c’est la nature paradoxale de Yeul qui a provoqué le déséquilibre et l’arrivée du Chaos dans le Monde visible. Ainsi son âme ne peut pas être sauvée car sinon elle amènerait le Chaos dans le nouveau monde. Caius ne désirant pas l’abandonner ils resteront donc éternellement dans l’ancien monde englouti par le Chaos.

ImageImage
Caius et Yeul, voyageurs de l'éternité


Enfin la quatrième région sont les Dunes de la Mort où Lightning retrouve Fang, à la recherche d’un artefact divin nécessaire à la cérémonie d’appel des morts de Vanille. Fang désire en réalité détruire cet artefact car Vanille a été dupée : la cérémonie vise à détruire les âmes des morts et non à les sauver. A noter que ce désert fut jadis la steppe Archylte : on peut en effet observer dans le paysage les cadavres des Fal’Cies Atomos et Titan qui vivaient dans la steppe lors du premier épisode.
Le dernier jour du monde Lightning décide d’empêcher la cérémonie d’appel des morts pour deux raisons : la première parce qu’elle implique le sacrifice de Vanille, la seconde parce que la destruction des âmes des morts entraînera la disparition de leur souvenir dans le cœur des vivants.
Le but de Bhunivelze, qui est derrière cette cérémonie, est de créer un nouveau monde où les vivants ne possèderaient aucune émotion car il ne les comprend pas (le cœur étant du domaine invisible).
De même si le temps des humains a été figé c’est parce qu’il n’y a plus de Déesse de la Mort pouvant assurer le cycle de renaissance. Bhunivelze a donc prévu de faire de Lightning la Déesse de la Mort dans son nouveau monde, c’est pourquoi il lui a donné des pouvoirs divins.
Lightning attaque le sanctuaire divin, recevant l’aide de Noel, de Fang et de Snow. Puis Vanille au lieu de détruire les âmes des morts les guide vers le nouveau monde. Bhunivelze qui possédait le corps de Hope apparaît et capture tous les compagnons de Lightning, qui fait face seule au Dieu. Lightning le terrasse à l’issue d’un combat épique -au cours duquel le Dieu invoque Pulse et Lindzei comme armes- et termine en l’envoyant dans le Chaos.
On apprend que Bhunivelze n’avait jamais eu en sa possession l’âme de Serah car il ne peut pas voir les âmes/cœurs. En réalité Lumina est la manifestation des émotions que Lightning a rejetées il y a longtemps afin de devenir forte. Ces émotions ont formé un réceptacle pour protéger l’âme de Serah. Lightning avait en effet pris avec elle l’âme de Serah après sa mort et s’était cristallisée avec. Lorsque Bhunivelze l’a réveillée Lumina est née pour protéger Serah.
En disparaissant Lumina libère Serah qui rejoint Lightning, avec tous ses compagnons réunis. Ensemble ils font face sur la route du nouveau monde une dernière fois à Bhunivelze. Lightning le détruit grâce à la force que lui transmettent tous ses amis.
La multitude des Yeuls apparaît, accompagnée de Caius. Elles expliquent qu’il faut une Déesse de la Mort pour faire fonctionner le cycle de mort/naissance et qu’elles vont prendre ce rôle. Caius reste avec elle comme gardien. L’une des Yeuls se détache de la multitude : c’est celle amoureuse de Noel qui le rejoint pour qu’ils soient enfin ensemble.
Nos héros et toutes les âmes, celles des morts et celles des vivants, voyagent jusqu’au nouveau monde pour y renaître, mettant fin à l’âge des Dieux et du Cristal. On découvre que ce nouveau monde est la Terre.
L’épilogue voit Lightning descendre d’un train dans une petite gare de campagne : elle est prête pour un nouveau voyage.

Image


Image




FIN

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Ven 24 Nov 2017 14:14 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2017
Messages: 92
merci bien ange bleu, n'ayant pas fait cette trilogie j'ai trouvé se résumé très intéressant, mais du coup j'aurais une petite question.

Et t'il possible que la terre où l'on se trouve dans ffXV corresponde à la terre que toute les âmes sont amenés à la fin de Lightning returns ?
Que les invocations correspondent également à celle de ffXV car elles sont nommés également (si j'ai bon souvenir de la cosmologie de ffXV) par des termes spécifique en plus de leur nom?
Et que du coup la magie de ffXV correspondent au vestige des dieux et des cristaux?
Je n'ais pas encore finit FFXV et je me disais que ça pourrait être drôle,(si les 2 sont liés et que les développeurs ont glissé 2 3 éléments par ci par là pour rattaché les différents jeux ensemble) de les chercher dans le monde de FFXV :frankype:

_________________
Quand croyez-vous qu’un homme meurt ?
Quand il se prend une balle en plein coeur ?
Quand il est atteint d’une maladie incurable ?
Quand il a avalé une soupe de champignons vénéneux ?
NON ! …Un homme meurt lorsque son souvenir tombe dans l’oubli ! – Dr. Hiluluk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Ven 24 Nov 2017 20:19 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Aoû 2011
Messages: 145
Chapeau Ange bleu, j'ai beaucoup apprécié cette trilogie et en particulier LR mais question background, je sais bien que c'est toujours étoffé dans un FF, mais celui là méritait un récapitulatif.

Pour répondre à Guillou D bois, dès le départ du projet Fabula, l'idée était de partir d'une même mythologie pour aller dans différentes direction.

Autant dans FF type Zero, on retrouve cette mythologie avec quelques petits différences, mais ça pourrait éventuellement fonctionner.

Pour XV, pas de mythologie commune, c'est un nouvel univers, c'est officiel, il y a pas à chipoter.

Par contre XV est truffé de référence aux anciens FF d'une part, mais aussi à certains trucs que l'on retrouve dans la trilogie XIII et Type zero, le cristal incarnant le pouvoir (que l'on retrouve dans d'autres FF) mais assimilé à une quasi divinité, l'anneau des lucis dont l'effet sur les ames rappele la récolte de lightning dans LR et la récolte d'anima dans type zero, la peste des étoiles évoqué dans XV est similaire au "Grand dessein" du XIII ect ect

Pas mal de référence donc. Dans les quelques leak de scénario de Versus III de Nomura, ça partait encore dans une autre direction qui se rapprochait pas plus de la mythologie d'ailleurs ^^

Il y a matière pour du fanfic, mais comme tous les FF numéroté, les univers ne sont pas censé être connecté entre eux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Ven 24 Nov 2017 22:49 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2522
Localisation: Nulle part ailleurs
Guillou D Bois a écrit:
Et t'il possible que la terre où l'on se trouve dans ffXV corresponde à la terre que toute les âmes sont amenés à la fin de Lightning returns ?

Ben non, vu qu'à la fin ces âmes s'en vont vivre sur notre bonne vieille planète Terre comme tu peux le voir sur cette vidéo : https://youtu.be/lFtAzjoG2Yk?t=15m30s

Une fin qui m'a pas mal étonné, dans le mauvais sens du terme.

Sinon je trouve un des commentaires de la vidéo bien drôle : so she killed God just to move to Ohio????

Guillou D Bois a écrit:
Que les invocations correspondent également à celle de ffXV car elles sont nommés également

En même temps c'est une caractéristique de tous les FF que de retrouver certaines choses comme les ether, Excalibur, Ragnarok, phoenix down ou autre Cid...

Sinon bel effort ange bleu, je sais que t'as pas mal aimé LR d'après ce que tu m'en as dit, mais je n'ai pas encore lu ton post, je préfère prendre le temps de le faire correctement histoire de me replonger dans cette saga si controversée.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Sam 25 Nov 2017 08:39 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2017
Messages: 92
Oui , les chocobos par exemple sont un dénominateur commun à tout les FF mais le développement de XV étant lié à l'origine au XIII je me suis dit qu'on avait là l'exception qui confirme la règle et n'ayant pas fait les "XIII " j'aurais pu loupé un élément dans le XV mais non pas du tout.

Merci pour les précisions en tout cas.

_________________
Quand croyez-vous qu’un homme meurt ?
Quand il se prend une balle en plein coeur ?
Quand il est atteint d’une maladie incurable ?
Quand il a avalé une soupe de champignons vénéneux ?
NON ! …Un homme meurt lorsque son souvenir tombe dans l’oubli ! – Dr. Hiluluk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Sam 25 Nov 2017 10:52 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19818
Localisation: Joker
Pour FF XV, oui c'est l'héritage commun avec Fabula qui doit jouer couplé au fait que le monde de FF XV a sans doute plus que tout autre un air familier avec la Terre.

Heureux de voir que le texte vous a plu. Je l'avais en stock écrit à 75% depuis plus d'un an. C'est en terminant récemment Tales of Berseria que j'ai relancé quelques FF XIII pour finir des trucs. Je n'avais pas encore envie de me relancer tout de suite dans un nouveau jeu complet^^ (qui sera a priori Y's VIII). Du coup j'ai terminé le texte.

Eh oui LR (Lightning Returns) m'a plutôt fait une forte impression : c'était très cool de parcourir un Open World, même si modeste, avec Lightning et en prime un système de combat très sympa.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Sam 25 Nov 2017 19:15 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Déc 2016
Messages: 86
Rétrospective très intéressante et utile pour ma part, Ange bleu, vu que ça m'a rappelé que je n'avais jamais fini Lightning Returns, et donc jamais pu avoir le fin mot de l'histoire :Luffy hilare:

J'ai arrêté au neuvième jour, je crois, au moment où je m'ennuyait faute de quêtes faisables en première partie, et quand j'ai lu quelque part que la vraie fin ne pouvait être vue qu'à l'issue d'une seconde partie, alors que le jeu ne m'avait pas transcendé... Du coup je pense regarder ça prochainement (en Let's play, vu que j'ai pas la console là où je suis ^^ )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Sam 25 Nov 2017 22:33 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Juil 2013
Messages: 93
J'avais fait FFXIII à 99% en prenant beaucoup sur moi, j'ai fait FFXIII-2 en faisant juste la trame principale tellement ça m'avait saoulé (je déteste rageusement tout jeu qui pousse à en refaire des parties pour pour voir de nouvelles scènes ou une nouvelle fin, et celui-là était un bon exemple... bon FF Type-0 aussi mais je l'ai moins détesté quand même) et j'ai superbement ignoré LR, du coup c'est quand même sympa d'avoir ce résumé, j'y vois plus clair... comme quoi aussi, le scénario est vraiment mal foutu parce que la trame principale ne ressort absolument pas de ce que j'ai fait...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Dim 26 Nov 2017 09:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19818
Localisation: Joker
Pour Lightning Returns, la vraie fin peut être vue à la première partie (j'ai fini le jeu qu'une fois avec la vraie fin), mais pour cela il faut faire un max de quête les premiers jours, ce qui n'est pas forcément compliqué en usant de la compétence qui ralentit le temps. Après oui il faut bien s'y prendre dès le début, il y a une stratégie à appliquer, sinon c'est mort^^ C'est moins compliqué que Valkyrie Profile tout de même^^

Pour FF XIII-2, les fins alternatives sont accessibles en post-game, donc il n'y a pas besoin de refaire le jeu. Il suffit de relancer certains chapitres et d'aller directement à leur fin. Il y en a pour quelques heures grand max à toutes les voir il me semble. A moins qu'on parle d'autre chose ?

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Mar 28 Nov 2017 19:58 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19818
Localisation: Joker
A titre de curiosité, cet été Snow et Lightning ont été les vedettes d'une publicité chinoise pour une Nissan :




_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Dim 3 Déc 2017 07:26 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Juil 2013
Messages: 93
ange bleu a écrit:
Pour FF XIII-2, les fins alternatives sont accessibles en post-game, donc il n'y a pas besoin de refaire le jeu. Il suffit de relancer certains chapitres et d'aller directement à leur fin. Il y en a pour quelques heures grand max à toutes les voir il me semble. A moins qu'on parle d'autre chose ?

C'est peut être moi qui n'était plus objectif tellement ce jeu m'insupportait sur la fin, mais de mémoire, après avoir fini le jeu j'ai par exemple relancé la partie avec Snow et les flans qui surgissaient de partout afin d'échouer et d'avoir cette fin là, par la suite le jeu était bloqué sur cette ligne temporelle, il me fallait rejouer à partir de là (sans savoir jusqu'où)
Après ça m'a tellement gonflé que j'ai pas cherché, j'ai vu qu'il fallait refaire du déjà fait, j'ai rangé le jeu direct... (mais je l'ai quand même pas revendu à la différence du XIII quand même)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Final Fantasy XIII
MessagePosté: Dim 3 Déc 2017 09:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19818
Localisation: Joker
Je pense que tu parles de la fin paradoxale de la "Côte de Sunleth / 300 AC". De mémoire il y en a pour 30 minutes à la faire. Après cela dépend aussi de son niveau. Il y a 8 fins paradoxales dans FF XIII-2 qui consistent dans l'essentiel à ré-affronter des boss en version plus puissant. Ce sont des "what if".
Pour accéder à ces fins paradoxales, il faut être en post-game et aller chercher un privilège chez la nana de Fortuna. C'est un privilège disponible uniquement en post-game qui sert juste à activer les fins paradoxales.
Pour les voir, il faut fermer le portail qui t'intéresse dans le Coeur de l'Histoire (c'est à dire le couper de la ligne temporelle) et y entrer. On recommence le chapitre : on peut passer les cinématiques car ce sont les mêmes et comme tu as déjà tous les objets spéciaux ça va vite. Dans ces versions en général tu as un nouveau choix et tu dois faire le contraire de ce qui a été fait dans la partie normale.
Pour "Côte de Sunleth / 300 AC", il faut combattre le Flan Royal directement sans l'affaiblir en allant à une autre époque. Pour le battre il vaut bien avoir une équipe poussée, même si c'est l'un des boss les moins durs des versions paradoxales. La fin paradoxale de "Côte de Sunleth / 300 AC" est quant à elle un petit délire^^

Une fois que tu as récupéré tous les fragments (dont ceux des fins paradoxales), tu auras accès à une fin secrète avec Caius :
Spoiler: Montrer
Caius est y ressuscité et libère le Chaos sur Gran Pulse, en expliquant qu'il veut créer un monde sans la Déesse où lui et Yeul sont libérés des "dons" de la Déesse.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, [6], 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com