Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, [6], 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Mer 26 Nov 2014 00:12 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1870
Localisation: Insanity
Tiens, pendant que je suis de passage, j'ai de mon côté réalisé une VidéoTest dessus si jamais tu veux jeter un oeil Leto :

Part #1 :



Part #2 :



Pis d'ailleurs, si ça intéresse les membres de la communauté, faites vous plaisir ^^

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Lun 1 Déc 2014 19:23 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 638
Je viens de me refaire les deux Knights of the Old Republic, et que vois-je ?! Pas un sujet sur le forum à propos de ces jeux formidables! Des amateurs ici ? Et du MMO ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Ven 30 Jan 2015 09:48 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
Je viens de finir The Evil Within et je dois avouer que ce jeu m’a beaucoup déçu. On me l’avait bien venu pourtant, un jeu digne des premiers Resident Evil et Silent Hill (A savoir que je suis vraiment un gros gros fan des premiers Silent Hill et que j’attend fébrilement celui de Kojima), mais malheureusement il n’en est rien.
Au niveau du scénario, celui ci est certes intriguant et semble, aux premiers abords, pas mal foutu. Toutefois il retombe comme un crêpe à la fin avec une explication, qu’on sentait venir de loin, très (voir trop) convenue. Je ne spoilerais pas, mais c’est vraiment d’un classique. De plus, le personnage principal n’a pas des masses de charismes et on a vraiment du mal à s’attacher à lui, et de fait à ce qui lui arrive dans l’aventures (et aux révélations de l’histoire).
Concernant l’ambiance, encore une fois je n’ai pas du tout été convaincu, des litres d’hémoglobines ne suffise pas à rendre le jeu stressant/effrayant. Globalement, à part une accumulation de clichés pas foncièrement dérangeant/effrayant les environnements du jeu ainsi que son bestiaires n’ont pas grand chose à offrir.
Pour finir sur le Gameplay, celui ci est assez classique, et souffre d’une trop grande facilité. Trop de points de contrôle, beaucoup trop de munitions (pour le genre survival horror), ennemis à l’intelligence artificiel aux fraises (un peu de course à pied et on se débarrasse facilement de son poursuivant qui nous oubli dans la seconde) et la possibilité de régler 90% des situations au couteau… On ne se sent finalement jamais vraiment en danger…
Bref, on me l’avait surement trop bien vendu pour que je puisse profiter de ce jeu au final bien trop moyen.

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Mer 11 Mar 2015 08:59 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Avec un an de retard sur ce que j'avais prévu, je termine enfin la trilogie Mass Effect ! Et punaise quelle expérience et quel univers ! Sans exagérer, je pense que c'est très clairement l'une des nouvelles franchises, si ce n'est la nouvelle franchise, qui m'aura le plus marqué sur la précédente génération de consoles.

Pour ce qui est de Mass Effect 3, mon premier constat tiendrait pourtant de la déception en ce qui concerne un point qui m'avait vraiment marqué lors du volet précédent : le caractère iconique et ultra charismatique qui se dégageait de chacun des personnages, notamment lors de leur entrée en scène. Je n'ai pas retrouvé cette même jouissance que j'avais ressenti à leur introduction dans Mass Effect 2, même si au final la raison se veut assez logique, Mass Effect 3 étant avant tout l'heure du bilan pour tout ce beau monde, l'heure de refermer toutes ces storylines qui auront entraîné de sacrés évolutions dans les comportements ou dans les rôles que sont amenés à jouer nos héros dans une galaxie en proie au chaos le plus total.

Et le pari est foutrement atteint. C'est un vrai régal après trois opus de voir ce que sont devenus des personnages tels que Wrex, Garrus ou Laira, c'est un déchirement de constater du sort réserver à des personnages que j'ai adoré tels que Thane, Mordin ou bien trop sous-exploité Légion.

J'ai adoré le principe de base de cet ultime épisode de la trilogie, arpenter la galaxie à la recherche du plus de ressources de guerre possibles, façonner des alliances improbables entre les différentes races extraterrestres dont le résultat dépend des choix effectués dans les jeux précédents. Une idée toute conne mais pourtant géniale qui m'a poussé à arpenter l'espace des heures durant dans l'optique d'un résultat parfait et d'une expérience de jeu complète. Et le résultat, j'ai failli l'obtenir, ne butant au final que sur deux éléments, la mort de Jack lors de la Mission Suicide de Mass Effect 2 et l'échec de la mission de loyauté de Zaeed, ayant alors fait le choix, à tord visiblement, de ne pas exécuter le leader des Soleils Bleus. Dommage, mais je n'aimais pas vraiment ces deux personnages, donc rien de méchant à mes yeux.

En tout cas l'obtention de toutes ces ressources, de toutes ces alliances (j'ai frôlé la crise cardiaque lorsque je me suis rendu compte malgré mes doutes que j'avais en amont obtenu les conditions requises pour créer une alliance entre les Geth et les Quariens - malheureusement malgré tous nos efforts ce résultat optimal ne le sauvera pas d'un destin funeste T_T), tout ça donne lieu à une bataille finale épique avec toute la grandiloquence espérée.

Autre énorme point fort du jeu, chose que je ne pensais jamais avoir à dire, les DLC ! Chacun d'entre eux est un prolongement de l'aventure, apporte au choix de l'action non-stop, des révélations ultra excitantes qui approfondissent le mythe de cet univers sur fond de thriller fantastique légèrement angoissant, ou bien encore une sacrée dose d'humour et une avalanche de fous rires !

- on commence par le plus simpliste d'entre eux, Surgi des cendres, une mission somme toute courte et banale mais qui propose un avantage certain : un nouveau personnage jouable en la personne de Javik, le dernier vestige de la race disparue des Prothéens. Une occasion de rajouter une couche de background à un univers déjà incroyablement riche, un lot de vannes bienvenues et un nouvel allié alien qui permet de proposer un peu plus de diversité dans la galerie de personnages jouables assez faible en comparaison de l'opus précédent (et moi qui espérait voir ce cast s'accroître au contraire en rajoutant pourquoi pas un Butarien, un Hanari, un Vorscha ou un Volus à la bande de potes de Shepard - je suis bien déçu T_T).

- Omega, un pur concentré d'action, jouissif et long à parcourir, très scripté et très détaillé dans la manière dont l'histoire évolue et proposant une petite histoire d'amour dramatique sympatoche qui met un peu plus en relief le très bon personnage de Aria.

- le génialissime Leviathan, indispensable pour les fans de Mass Effect et qui nous présente ni plus ni moins que les origines des Moissonneurs à travers les êtres qui les ont créés il y a des ères de cela. Absolument jouissif, une entrée en matière écrite tel un thriller angoissant, la montée en puissance se fait crescendo à mesure que l'on nous demande d'aller enquêter sur un meurtre à différentes localisations dans l'espace, jusqu'à nous atteignons la destination finale où demeure toute les réponses, une superbe planète océan et une plongée en sous-marin en pleine tempête, à la rencontre d'une créature abyssale incroyable ! Punaise j'ai pris mon pied comme un malade sur cette intrigue !!!

- et on garde le plus what the fuck pour la fin avec le DLC Citadelle. Du grand n'importe quoi, on relâche complètement la pression, le temps que les développeurs pètent littéralement un plomb ^^ Beuverie et fous rires garantis !

Superbe expérience en somme, un univers génial qu'il me tarde de redécouvrir et qui mérite d'être encore plus exploité.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Jeu 12 Mar 2015 23:16 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2496
Localisation: Nulle part ailleurs
C'est drôle que tu parles de cette saga, parce qu'il n'y a pas quelques jours, j'avais visionné une vidéo du JDG où il parlait de Mass Effect et où je me suis dit que c'était une série que je devais forcément faire et là tu renforces ce sentiment avec ce test très élogieux.

Mais je me demande quand même où se trouve le charme dans cette saga qui reprend quand même un thème très déjà vu : "le sauvetage de l'univers face à apparemment une race qui en réalité est tellement évoluée que l'on ne comprend pas vraiment ses agissements sauf vers la fin".

Surement des personnages et un univers bien développés.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Sam 14 Mar 2015 17:47 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Exactement, ce sont bien les points forts de ces jeux. C'est loin d'être parfait, Mass Effect a beaucoup de défaut : quelques passages sont assez longuets dans le premier en plus d'un gameplay assez lourdingue, le deuxième souffre d'une grosse perte de vitesse à mi-parcours en plus de ne pas suffisamment au bout des choses sur certaines intrigues secondaires.
Mais c'est bien ces quelques points forts qui parviennent à captiver, en plus d'une ambiance grand spectacle très réussie et dynamique ainsi qu'une forte implication du joueur dans les nombreux choix que nous sommes amener à faire et qui auront de réelles répercussions d'un jeu à l'autre, de quoi créer une impression d'immersion encore plus forte.

Par contre si tu veux vraiment d'y essayer, je te conseille vraiment d'en lire le moins possible sur le sujet s'il n'est pas déjà trop tard. L'élément de surprise et l'aspect découverte d'un univers aussi vaste influe énormément sur le ressenti global. J'ai commencé par exemple sur le tard alors que Mass Effect 3 débarquait en ne sachant pas du tout dans quoi je mettais les pieds, et je pense que le fait de débarquer l'esprit vierge de tout à priori, sans rien connaître des personnages, des différentes races aliens ou des enjeux, ça a beaucoup joué sur l'expérience plus que positive que j'en retire !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Sam 14 Mar 2015 21:38 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2496
Localisation: Nulle part ailleurs
T'inquiète j'en connais que très peu même si je perçois l'idée générale, en plus je suis toujours curieux de voir ce que peut apporter un RPG au genre space opera (ou inversement) surtout que l'on est en manque de ce genre dans les jeux de rôle. Donc je pense le faire très probablement.

Autre question, ça t'a pris combien de temps à peu près ? Parce que j'imagine que ça peut changer d'un joueur à l'autre ?

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Mar 24 Mar 2015 01:45 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Avr 2014
Messages: 126
Bon, en ce moment je suis à fond sur une saga de jeux vidéos hélas sortit en France qu'en version dématérialisé anglaise. Une saga superbe, mais que je déconseille aux plus sensibles, car très gore. Une saga qui a même eu droit à des adaptations en manga ainsi qu'une en série d'OAV, sans oublier les épisodes créés par les fans. La majorité des épisodes aillant été créés avec RPG Maker, tout fan un minimum doué avec cet outil peut ainsi ajouter sa pierre à l'édifice. Cette saga est Corpse Party.

Le premier épisode date de 1998 (sorti sur PC-98), et a eu deux remakes : Corpse Party Blood Covered, et Corpse Party Blood Covered Repeated Fear. Je parlerais écentièlement de ce dernier. Le jeu aura ensuite eu des spin off, ainsi que des suites : Corpse Party Book of Shadows, Corpse Party Blood Drive (qui n'est cependant pas une suite de BoS), et Corpse Party 2 Dead Patient. Aillant été fait avec RPG Maker, les jeux sont considérés comme des RPG horreur, mais ils ressemblent plus à des point & click survival horror (excepté BoS qui en est réellement un à la première personne tel un visual novel), dû à l'absence de combats (excepté un boss de fin dans le tout premier, qui a disparu dans les remakes), et au fait que tout ce qui peut te tuer te tue en un coup (ou presque) au moindre contacte, et de ce fait, l'absence de lvl up.

L'histoire :

Sept étudiants, avec leur prof et la petite soeur de l'un d'eux, accomplissent un charme dans le but de rester amis quoi qu'il arrive (dû au transfert de l'un des leurs). Cependant, ils se retrouvent propulsés et séparés dans un mystérieux endroit censé avoir été démoli depuis plusieurs décennies : Heavenly Host Elementary School. Une école primaire où a eu lieu par le passé de terribles meurtres d'enfants. L'école se révèle hantée par les fantômes vengeurs de ces enfants, ainsi que de leur meurtrier et de tout ceux qui y ont été amenés et tués après avoir effectué le charme, voués ainsi à la souffrance éternelle. Séparés à travers plusieurs dimensions (espaces clos) de la même école, les 9 victimes vont ainsi essayer de survivre, de se réunir, et de trouver un moyen de quitter cet enfer (où il n'y a ni nourriture, ni eau, ni même de notion du temps). Et pour cela, ils devront découvrir la vérité cachée derrière les meurtres.

Voici l'opening de Corpse Party BC RF: https://www.youtube.com/watch?v=OLJ0rGYZJZk
Celui de BoS que je trouve sublime : https://www.youtube.com/watch?v=iXggKgxkRjI
Et enfin, celui de l'anime (Corpse Party Tortured Souls), là aussi magnifique : https://www.youtube.com/watch?v=D6Q3VVDIaKY
Mon dieu ces choeurs ! :sanjiamoureux:

Et allez jeter un oeil du côté des seyuus, vous devriez en reconnaître certains, notamment si vous êtes fan de Pokemon ou de Fairy Tail.

Comme je l'ai dit, et vous avez dû vous en rendre compte avec les openings, cette saga n'est pas avare en cadavres (vieux ou récents, en un seul morceau ou non, essentiellement des collégiens et des lycéens, même si il est possible de trouver des primaires). Et les morts en elles-même peuvent être particulièrement horribles, comme euh... se faire arracher la langue avant d'être laissé vidé de son sang ? Se faire éclater contre un mur tel un fruit qu'on aurait lancé trop fort ? se faire écraser les membres un par un par un gros marteau ? Les fantômes d'Heavenly Host de manquent pas d'imaginations pour faire souffrir les protagonistes, en particuliers ceux des charmants bambins assassinés et de leur meurtrier. Mais en dehors des fantômes, cette saga possède également son lot de psychopathes que l'on adorera détester. Ou qu'on détestera aimer, à vous de voir... D'ailleurs, je crois que c'est dans ce jeu que se trouve le pire psycho que j'ai vu. Les joueurs de F.E.A.R., vous vous souvenez de Alma ? Bitch please C'est qu'un bisounours. Vous pensiez avoir peur des petites filles fantômes en robe rouge ? Vous n'avez pas vu celle qui se trouve dans ce jeu. Cette même petite fille toute mignonne que l'on peut voir dans les openings. Et pourtant, vous seriez surpris de voir qui la double. Un indice : Pokemon.

D'ailleurs, les jeux, du moins les plus récents comme BC RF ou BoS, possèdent de très bonnes bandes sons, les personnages étant tous doublés, et soutenues avec d'excellents bruitages (dont on se passerait volontiers lors de certains passages avec des morts violentes). Pas besoin de préciser pour les musiques, les openings doivent suffire. Pour ce qui est des graphismes, étant fait avec RPG Maker, ça suit l'évolution de l'outil. Ainsi, le premier jeu de 98 a des graphisme proche des pokémons de l'époque, et les plus récents, Blood Drive et Dead Patient, sont comme pokémon X et Y. Encore une fois, BoS est l'exception, étant conçu comme un visual novel. Mais durant les phases de dialogues, les personnages (du moins, les principaux et la plupart des secondaires) apparaissent dessinés façon manga, et dans certaines scènes se trouvent des plans fixes également dessinés. D'ailleurs, on peut se dire, heureusement que ce sont des plans fixes, car lorsqu'arrive une scène de mort violente et qu'un plan est mis pour montrer les détails, ce simple plan et les bruitages et autres cris et gémissements et gargouillements de douleurs suffisent amplement. Un conseil tout de même, évitez de manger avant de vous mettre à Corpse Party.

Le jeu réussit l'exploit de nous faire apprécier des personnages qui n'apparaissent pourtant parfois qu'une heure ou deux en tout et pour tout (dans un jeu qui en dure une dizaine si on cherche à avoir uniquement la true end), parfois même moins. C'est aussi avec surprise que j'ai trouvé des psycho assez haut placés dans un sondage de popularité des personnages du jeu. Sommes-nous à ce point sadique ? :garpoh: Mais les personnages ont beaux être très attachants et très appréciés, ça n'empêche pas (japon oblige) des réactions bizarre venant de certains d'entre eux. Par exemple, des personnages qui se plaignent de leurs vêtements trempés (au point parfois d'en pleurer) alors que pour rappel, ils sont dans une école infestée de fantômes tueurs et de pièges mortels, et qu'ils pourraient finir à tout moment le ventre ouvert ou les os broyés ou la tête coupée ou... juste finir comme les dizaines d'autres victimes dont les corps sont visibles un peut partout. En clair, l'état de leurs vêtements devrait être la dernière de leurs préoccupations...

Corpse Party est l'un des jeux les plus effrayants que j'ai vu, sans pour autant entrer dans la facilité avec des jumpscares par exemple. Les survivals horrors d'aujourd'hui devraient prendre exemple. Rien que l'ambiance, l'attachement aux personnages et le fait que la moindre erreur peut mener à une mort certaine (synonyme de wrong end) suffit à dresser les poils sur notre corps. Lorsque l'on tombe nez à nez sur le fantôme de l'un des enfants assassinés, on sait parfaitement qu'on a intérêt à filer en vitesse, car ils sont invincibles et le moindre contacte ou le moindre regard à leurs yeux suffit à nous mener à notre mort. Et les nombreux cadavres sont toujours là pour nous le rappeler. Et il n'y a rien de pire que de voir son personnage favori mourir d'une horrible façon parce qu'on a oublier de lire tel document ou d'accomplir telle action, ou simplement parce qu'on a pas fait gaffe et qu'on a été attrapé par le mauvais personnage. Les choix et les actions peuvent ainsi mener aux fins, souvent des wrongs, et dans ce cas, souvent horribles... Un personnage plonge dans une piscine et est sur le point de se noyer, et tu as un temps limité pour le sauver. Tu décides de drainer l'eau en pensant que ça va le sauver, et tu as finalement la terrible surprise de voir son corps à moitié dans le conduit de drainage car la grille censée empêcher cela est enlevée. Inutile de préciser l'état du corps. Et ça n'est qu'un exemple, et loin d'être le pire. Dois-je rappeler que le simple fait de regarder un fantôme dans les yeux suffit à amener une wrong end (enterré vivant... Brrrr :Luffy n'y crois pas: ) ?

Et pourtant, si vous voulez voir les jeux à 100%, vous n'aurez d'autres choix que d'aller chercher les wrongs ends, peu importe à quelle point elles peuvent être horrible. Car tomber sur une wrong end peut mener à débloquer un extra permettant d'en découvrir plus sur des personnages ou d'autres trucs, ou simplement de voir une scène visible uniquement dans une wrong end (comme une déclaration d'amour). Et vue que certaines fins demandent à recommencer un chapitre entier pour les voir, la durée de vie des jeux s'en retrouve largement augmentée.

Comme je l'ai rapidement évoqué, les jeux sont divisés en chapitres, et certains jeux comme BC RF ont même eu droit à des sorties chapitre par chapitre. C'est actuellement le cas de Corpse Party 2, Dead Patient, dont il n'y a actuellement que le premier chapitre de sortit. Heureusement, Blood Drive n'y a pas eu le droit. Mais je n'ose pas imaginer à quel point l'attente entre deux chapitres doit être horrible, quand je vois comment s'achevaient les chapitre de BC RF, le pire étant le chapitre 4 qui se termine sur une énorme révélation (au cours d'une des scènes les plus horrible tout jeux vidéos/animés/manga réunis)... après ça, les fans devaient devenir fous à force d'attendre la suite (qui prenait plusieurs mois à sortir). Et nous qui nous plaignons de nos misérables 1 ou 2 semaines d'attente entre 2 chapitres de One Piece :Luffy hilare: .

En espérant vous avoir donné envie de connaître cette saga (c'est la première fois que je fais une description comme ça, je ne sais pas si je m'en suis bien sortit), pour peut-être, un jour, voir arriver une VF. Si vous voulez voir le manga adapté de BC, je vous prévient qu'il n'est disponible qu'en scans anglais, et il manque encore les 10 derniers chapitre. Et pour les maso qui veulent voir l'animé, je vous souhaite d'avoir l'estomac bien accroché, et de ne pas avoir le coeur trop brisé.

Pour finir, deux petites images de la fille à la robe rouge :
http://25.media.tumblr.com/tumblr_mcfd1 ... o1_500.jpg Ouh qu'elle est adorable :3
http://media.tumblr.com/341a7db3162bde6 ... qz4rgp.jpg Euh... :Zoro lunette etonne: (au cas où que vous en douteriez, oui, c'est bien du sang qu'elle laîche malicieusement...)
Et j'adore cette fille ? va voir un psy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Dim 29 Mar 2015 18:53 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
RED -> je suis allé zieuté sur mes sauvegardes mais ça n'affiche pas le temps de jeu et j'avoue ne pas y avoir prêter attention. Mais en gros, je pense que tu en as facilement pour 20/25 (30 ?) heures de jeu pour Mass Effect 2 et 3, un peu moins pour le premier.

Sinon, nouveau jeu de terminer, sur PC cette fois, Shadowrun Returns.
Un petit RPG tactique sympathique mais qui manque cruellement d'ambition. Un scénario qui nous projette dans un univers post apocalyptique / steampunk plutôt cool, et dans une espèce de thriller fantastique dont on fait trop rapidement le tour.
Un système de combat plutôt agréable qui lorgne du côté de Valkyrie Profile 2 ou de Phantom Brave dans ses phases de déplacements et l'ajout d'une phase assez spécifique à une certaine classe de personnages (les Deckers) qui aurait pu être mieux pensée pour donner lieu à quelque chose de plus intéressant.

Une petite dizaine d'heure de jeu pour en venir à bout et des rouages de gameplay à peine exploitées, c'est un peu dommage car il y a pourtant vraiment quelque chose qui se dégage de ce jeu. Vite oubliable.

Mais bon, pour une fois que je joue à un jeu PC qui ne bug pas ou qui ne plante pas, j'étais assez content.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Mar 28 Avr 2015 21:08 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3597
Localisation: Académie Honnōji
Je viens de terminer Final Fantasy Type-0 et j'ai on ne peut plus apprécié ce voyage proposé à travers le monde d'Orience ; voyage qui a duré un peu plus d'une quarantaine d'heures de jeu pour le premier run.

Même si l'ADN d'un J-RPG n'est jamais très loin, le jeu se révèle être au choix un A-RPG si l'on est conciliant ou un Beat'em All si on ne l'est pas avec le titre. L'action est donc de mise pour mener la classe 0 à la victoire, même si l'on regrettera le côté très répétitif des combats et du bestiaire, mais aussi les missions qui s'effectuent dans des environnements en couloirs.

Toutefois, les développeurs ont mis un soin particulier à ce que les 14 personnages qui composent la classe 0 soient différents et intéressants à jouer. À distance ou au corps-à-corps, voire avec des armes atypiques (la flûte et les notes mortelles qu'elle produit !), chaque joueur pourra trouver son compte afin de progresser dans le jeu. Pour ma part, j'ai surtout retenu les cartes d'Ace, les flingues de King et Cater, l'épée longue de Queen, la massue de Cinque, la faux de Sice et le katana de Jack.

Niveau scénario, c'est sympa et ça rompt quelque peu avec l'ambiance récente des Final Fantasy. Certes, on se retrouve encore avec un univers partagé avec Final Fantasy XIII et le futur Final Fantasy XV, mais ici l'ambiance est plus lourde et la mort omniprésente. J'ai rarement vu de tels scènes de carnages ou de morts violentes dans la saga, univers en guerre oblige.

Ce qui m'a particulièrement réjouit, c'est que le jeu se veut très anime-friendly : les personnages de la classe 0 correspondent à des archétypes d'animes (le gars bagarreur, l'intello très imbu de ses connaissances, la fille tête-de-classe avec une maturité étonnante, l'ingénue infantile, un clone de Kamina de Gurren Lagann, etc...) et c'est du bonheur pour les oreilles en version japonaise à l'écoute d'un casting de haute volée ! Imaginez quand même qu'il y a les voix des immenses Megumi Hayashibara (Reï Ayanami, Faye Valentine, Ranma fille, entre autres), Aya Hirano (Haruhi Suzumiya) et Maaya Sakamoto (Shinobu Oshino, Hitomi Kanzaki, Mari Illustrious Makinami). Et encore... dans la classe 0, on retrouve aussi les doubleurs de Yui Hirasawa (K-On !), Kanbaru Suruga et Sengoku Nadeko (Monogatari Saga), Yûki Nagato et Koizumi Itsuki (saga Haruhi Suzumiya), voire même Ryûko Matoi (Kill la Kill) ! À l'écoute de la plupart d'entre eux, on a presque l'impression de vivre un crossover de l'animation japonaise de ces vingt dernières années !

Pour ma part, les personnages que j'ai particulièrement apprécié sont Queen (la tête-de-classe on ne peut plus réfléchie et efficace sur le terrain avec son épée longue), Cinque (la fille déjantée et ingénue qui fait des ravages avec sa grosse masse et dont le doublage tendant vers celui de Yui Hirasawa est on ne peut plus juste) et Deuce (le pouvoir de la flûte sur le terrain et un caractère apaisant indéniable).

Loin d'avoir compris les critiques des spécialistes français sur ce jeu (si ce n'est le portage fainéant de prime abord, les graphismes n'étant pas de haute volée pour la next-gen), j'ai beaucoup apprécié ce Final Fantasy Type-0. Si Square Enix et Hajime Tabata dégainent ces prochaines années un Type-1 après avoir terminé Final Fantasy XV, je suis sur les rangs pour les suivre !

NB : Quand à la démo de Final Fantasy XV, ça a l'air cool de ce que j'en ai vu ; même si l'ADN me semble plus tenir d'un Kingdom Hearts de Nomura qu'autre chose (pas très étonnant vu l'origine du titre).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Sam 25 Juil 2015 19:18 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 92
En ce moment je suis sur Trials Fusion sur PS4 qui est juste hyper compliqué surtout sur les derniers niveaux où il faut faire preuve d'une très grande précision pour passer obstacles en tout genre et gagner l'or. Je vous le conseille (si vous êtes maso pour certains) et voilà

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Sam 1 Aoû 2015 22:43 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2496
Localisation: Nulle part ailleurs
Je viens de finir Tales of Xilia et je dois dire avoir été pas mal déçu par le jeu.

Le scénario possède une ligne directrice assez maladroite et une volonté de faire dans l'émotion sans y réussir, avec des personnages très irréguliers qui sont haussés par un script assez travaillé mais qui ne sauve pas l'histoire. Le graphisme et les décors sont assez vides voire tristes, avec comme une sensation de laisser aller de la part des développeurs surtout quand on voit les ports qui sont d'une négligence..., et le comble, ils partagent tous la même architecture, ce qui laisse planer une idée de travail bâclé.

Même chose pour la musique, qui me semble être le pire travail jamais fait par Sakuraba, désolé...

Enfin, un RPG qui m'a vraiment déçu et que j'ai fini par acquit de conscience si je puis dire.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Dim 2 Aoû 2015 19:38 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Jan 2012
Messages: 185
Localisation: En pélerinage
Coucou tout le monde !

Je souhaiterais vous parler d'un petit jeu qui a su me taper dans l'œil récemment de par sa volonté de se détacher des canons habituels attribués aux JV de nos jours.

Everybody's Gone to the Rapture
PS4 / PC

Image


T'es gentil mon brave Seika mais ça parle de quoi ton truc ?

Pour faire simple, le jeu prend place dans un petit village Britannique vidé dans son intégralité de ses habitants.
Si je souhaite en parler, c'est parce que ce dernier mise avant tout sur l'immersion plutôt que sur son gameplay franchement simpliste. En vue FPS, l'objectif sera donc d'éclaircir le mystère expliquant la disparition soudaine des villageois. C'est au travers de 6 zones distinctes qu'aura lieu nos phases d'explorations.
A dire vrai, voilà à peu près tout ce que je sais du jeu pour l'instant et ça me convient bien assez. Habitué que je suis de la consommation de Blockbuster AAA, ce vent de fraicheur sera je l'espère, au même titre que d'autres merveilles telle que The Journey, Flower, ou encore les très célèbre ICO et Shadow of the Colossus, me transporter dans un monde on la plongée immersive règne en maitre et ou l'on s'absente du monde réel pour un instant.


Sinon, il me tarde de mettre la main sur quelque chose de beaucoup plus conventionnel et bien plus porté sur le Fan-Service : Pirate Warrior 3 ^^



EDIT : Ahah, oui, moi aussi j'ai tout de suite pensé à Bioshock en lisant le titre du jeu, mais ici pas de cité sous marine à admirer.
Cependant, oui il y a un rapprochement à Bioshock de par ses phases de contemplation, et dans une moindre mesure, à L.A Noire, pour la gigantesque enquête que l'on mène.
Enfin la comparaison s'arrête là !
Mais oui, je te conseille de t'y attarder si tu souhaites sortir des sentiers battus et tester une nouvelle expérience vidéoludique.

_________________
Image

DC Rebirth - Le renouveau de DC Comics


Dernière édition par Seika le Lun 3 Aoû 2015 21:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Lun 3 Aoû 2015 14:59 
1 000 000 Berrys

Inscription: 10 Avr 2015
Messages: 132
Seika a écrit:
Coucou tout le monde !

Je souhaiterais vous parler d'un petit jeu qui a su me taper dans l'œil récemment de par sa volonté de se détacher des canons habituels attribués aux JV de nos jours.

Everybody's Gone to the Rapture
PS4 / PC

Image


T'es gentil mon brave Seika mais ça parle de quoi ton truc ?

Pour faire simple, le jeu prend place dans un petit village Britannique vidé dans son intégralité de ses habitants.
Si je souhaite en parler, c'est parce que ce dernier mise avant tout sur l'immersion plutôt que sur son gameplay franchement simpliste. En vue FPS, l'objectif sera donc d'éclaircir le mystère expliquant la disparition soudaine des villageois. C'est au travers de 6 zones distinctes qu'aura lieu nos phases d'explorations.
A dire vrai, voilà à peu près tout ce que je sais du jeu pour l'instant et ça me convient bien assez. Habitué que je suis de la consommation de Blockbuster AAA, ce vent de fraicheur sera je l'espère, au même titre que d'autres merveilles telle que The Journey, Flower, ou encore les très célèbre ICO et Shadow of the Colossus, me transporter dans un monde on la plongée immersive règne en maitre et ou l'on s'absente du monde réel pour un instant.


Sinon, il me tarde de mettre la main sur quelque chose de beaucoup plus conventionnel et bien plus porté sur le Fan-Service : Pirate Warrior 3 ^^



au vue de ta description j'ai l'impression d'un "bioshock" couplé a un "L.A noire", si j'ai de l'argent j'irais voir ;)

Pour ma part j'ai reprit ma partie de "The wind waker" ou je complette mes figurines Tendo, Et j'ai commencé le RPG saouth park,
Pour revenir sur ce dernier Je le trouve très drôle, les contrôles sont simple à prendre en main, Niveau difficulté elle est progressive (j'apprécie bcp) .
Seul point noir là dedans serait que le jeux soit en VO. Car je préfère la vf a la vo pour cette série et aussi relou de lire xD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le jeu du moment
MessagePosté: Jeu 7 Avr 2016 22:24 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1870
Localisation: Insanity
En attendant d'avoir de prochaines informations (E3 ?) pour Battlefield 5, car oui, je l'attends de pied ferme et c'est bien LE jeu que j'attends pour la reprise de l'eSport car Rainbow Six : Siege me sort par les yeux, je viens de terminer quelques titres rétrocompatible sur X1 jamais joué sur Xbox 360 dont celui-ci :

- Dead Space : Paradoxal, c'est sans doute le mot. Etant un grand fan du genre, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de me lancer cette licence et je regrette beaucoup ! J'ai bien apprécié cette balade dans l'espace, mêlant créatures nécromorphes au gameplay incluant des séquences d'apesanteur. Disons plutôt qu'un survival horror se passant dans un vaisseau spatial ne m'est pas inédit (Alien : Isolation, pour ne citer que lui et que j'ai ENFIN terminé assez récemment malgré des heures cauchemardesques de rage intense avec cette IA moisie).

Et donc, pour revenir avec l'aventure sordide d'Isaac, le TPS passe bien même si hélas, on ne peut pas changer la sensibilité caméra car je l'ai trouvé un peu lente à mon goût. L'inventaire se gère bien, un système d'upgrade d'arme/armure simple et efficace, une IA oppressante mais rien d'insurmontable même en difficulté "Impossible". Ce qui m'a marqué dans le gameplay, c'est la façon dont tu dois te débarrasser de tes adversaires, les démembrer. On oublie le tendre et classique tir dans la tête car ça ne suffira pas, mais plutôt les priver de leur membre et il n'y a que comme ça que tu pourras t'en défaire. C'est marrant de les voir te courir après et leur éclater les jambes à certains pour ensuite les regarder ramper comme des larves et les finir par un brutal coup de pied les achevant direct et sans bavures, merci. J'irais jusqu'à dire que c'est jouissif !

L'ambiance est bien présente et c'est le plus gros point fort à ce titre (J'ai d'ailleurs trop hâte de me faire le 2&3). Le jeu de lumière s'enchaîne sans cesse, des bruits incessants de mécanique qui te font reculer de quelques mètres et j'ai souvent eu ce doute de mêler ces bruits aux apparitions des créatures. Evidemment, le spawn surprise est de qualité étant donné que ces fichues bestioles sortent souvent par les conduits (Donc au-dessus de toi, les murs, m'enfin bref, partout !). On a même droit à quelques séquences où l'on est enfermé dans des salles assez étroites et que ces saletés arrivent de partout. C'est le chaos complet et généralement, je préfère m'orienter vers des armes plus dévastatrices afin d'éviter de me faire déchiqueter en deux-deux.

Je vais aller compléter mes recherches d'objets dans Quantum Break car je l'ai fini ce matin et poursuivre mes parties endiablées sur Battlefield 4.

Tantôt les gens :)

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, [6], 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Xehanort et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com