Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Initiation à la Musique
MessagePosté: Sam 23 Avr 2011 16:20 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 683
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
INITIATION A LA MUSIQUE



Image



Ce sujet va parler de ce que l'on appelle communément le SOLFÈGE ou Formation Musicale (FM) car je sais que les profs préfèrent utiliser cette expressions pour parler de leur matière. Il est bien évident que savoir les bases de la musique permet ensuite un meilleur et plus facile apprentissage d'un instrument de musique. Vous découvrirez donc ici, tout ce qu'il faut savoir sur ce que déteste le plus les élèves de France et de Navarre : le SOLFÈGE.
Le dit-sujet traitera donc des théories et leçons, accompagnées de vocabulaire, en espérant que cela vous captivera plus que les profs - et je sais de quoi je parle ^^.
Mais pour des raisons techniques et parce que les théories sont des théories, je ne peux vous expliquer comme il se doit sans avoir l'aide d'un site extra : la Théorie de la Musique, du même nom que le livre qui m'aurait permis de créer ce sujet. Donc désolé de ne pouvoir tout vous expliquer sans que des phrases ne viennent toutes de moi. Voilà, c'est dit!


LES NOTES :



"La notation musicale s'écrit sur la portée. La portée est composée de 5 lignes horizontales parallèles et de 4 interlignes (espace entre deux lignes), qui se comptent de bas en haut.

Ex : Image

De petites lignes, appelées lignes supplémentaires, peuvent être ajoutées au-dessus et au-dessous de la portée. Les lignes supplémentaires au-dessous de la portée se comptent de haut en bas, et celles au-dessus de la portée, se comptent de bas en haut.
Ex : Image


Une note est un signe qui se place sur une ligne ou dans un interligne, soit dans la portée, soit au-dessus ou au-dessous de la portée.

Exemple de notes sur une portée
en clé de Sol :

Image


Les notes, en succession ascendante de sons (du grave à l'aigu), se nomment Do ou Ut, , Mi, Fa, Sol, La, Si. Elles sont écrites à l'aide de figures de notes.


Équivalence des Notes avec le système International :

La = A
Si = B
Do = C
Ré = D
Mi = E
Fa = F
Sol = G

Vous remarquez que dans le système international, l'ordre des notes ne commencent pas par le Do mais par le La (A).


LES CLÉS :




La clé est un signe qui se place généralement au début de la portée. Elle indique le nom des notes et la hauteur des sons. La clé donne son nom à la note placée sur la même ligne qu'elle, ce qui nous permet de déduire le nom des autres notes vu qu'elles se succèdent toujours dans le même ordre.

La clé de Sol deuxième ligne est utilisée pour noter les sons aigus.
Image


La clé de Fa quatrième ligne est utilisée pour noter les sons graves.
Image


La clé de Do (ou clé d'Ut) est utilisée pour écrire la musique de certains instruments et pour le plain-chant (musique vocale rituelle).
Image

Il existe plusieurs clés, permettant ainsi de mieux juger la hauteur des notes, propres à chaque instrument. Donc elles permettent une meilleure classification. Il y a 7 clés principales : la clé de Sol, les 5 clés d'Ut (clé d'Ut 5e = Fa 3e) et les 2 clés de Fa. Ça fait 8 mais comme je l'ai expliqué la clé d'Ut 5e est l'équivalente de la clé de Fa 4e. Voici leurs "définitions" :


1. La clef de sol 2e :

Affectée aux sons aigus et à la mélodie en général, elle est la clé la plus utilisée. C’est actuellement la clef de toutes les voix, excepté les voix graves masculines. Elle est utilisée par de nombreux instruments : violon, flûte, hautbois, clarinette, saxophone, trompette, main droite de la harpe et des instruments à clavier — piano, orgue, clavecin, etc. ainsi que par les instruments plus graves dans leur registre le plus aigu (violon alto, violoncelle).

2. La clef d’ut 1re :

Jadis utilisée par la voix de soprano (voix aiguë des femmes et des enfants), elle ne sert plus qu’à la transposition orchestrale.

3. La clef d’ut 2e :

Jadis utilisée par la voix de mezzo-soprano (voix moyenne des femmes et des enfants), elle ne sert désormais qu’aux cornistes dont il s'agit de nos jours la clef principale (avec la bien moins courante Fa3, dans le registre grave), mais aussi pour les transpositions orchestrales.

4. La clef d’ut 3e :

Jadis utilisée par la voix de contralto (voix grave des femmes et des enfants), elle est principalement utilisée de nos jours par le violon alto.

5. La clef d’ut 4e :

Jadis utilisée par la voix de ténor (voix aiguë des hommes), elle est principalement utilisée de nos jours par le violoncelle, le trombone et le basson.

6. La clef d’ut 5e :

Jadis utilisée par la voix de baryton (voix moyenne des hommes), elle ne sert désormais qu’à la transposition orchestrale. Elle est l'équivalente de la clé de fa 3e.

7. La clef de fa 3e :

Jadis utilisée par la voix de baryton (voix moyenne des hommes), elle ne sert désormais qu’à la transposition orchestrale. Elle est l'équivalente de la clé de ut 5e.

8. La clef de fa 4e :

Affectée aux instruments graves, elle est presque autant utilisée que la clef de sol. C'est la clef de la voix de basse (voix grave des hommes) et de baryton.
Elle est par ailleurs utilisée par de nombreux instruments graves : instruments à corde (contrebasse, violoncelle, guitare basse, main gauche de la harpe), à vent (basson, trombone, tuba) ou à clavier (piano, orgue, clavecin), etc.

Voici les 7 clés principales :
Image


Et maintenant la note Do dans 8 clés différentes, vous permettant de visualiser une même note et sa hauteur dans chaque clé :

Image





LES ALTÉRATIONS :




Les altérations sont des signes qui élèvent ou abaissent le son des notes auxquelles ils sont affectés.

Les cinq signes d'altérations:


Noms:
Signes:
Effets:

Le dièse
Image
élève le son d'un demi-ton.

Le bémol
Image
abaisse le son d'un demi-ton.

Le bécarre
Image
annule l'effet des autres altérations.

Le double dièse
Image
élève d'un nouveau demi-ton une note déjà diésée.

Le double bémol
Image
abaisse d'un nouveau demi-ton une note déjà bémolisée.


Il y a 2 sortes d'altérations :

Les altérations essentielles qui sont placées au début de la portée, immédiatement après la clé. Elles affectent toutes les notes du même nom que la ligne ou l'interligne où elles sont placées, et ce, pendant toute la durée du morceau.

Les altérations accidentelles qui sont placées immédiatement devant les notes qu'elles affectent. Ces dernières n'ont d'effet que dans la mesure où elles sont placées.


LES TONS ET DEMI-TONS :




Le demi-ton est la plus petite distance entre deux notes dans la musique occidentale.

Il y a deux espèces de demi-tons, le demi-ton chromatique et le demi-ton diatonique.

Le demi-ton chromatique se place entre deux notes qui se suivent et qui portent le même nom, mais dont l'une est altérée.

Exemple:
Image

Le demi-ton diatonique se place entre deux notes qui se suivent et qui n'ont pas le même nom.

Exemple:
Image


Le ton est constitué de deux demi-tons, l'un chromatique et l'autre diatonique.

Exemple:
Image

La distance entre Do et Ré est égale à un ton. Il y a un demi-ton chromatique entre Do et Do# et un demi-ton diatonique entre Do# et Ré.

Pour faire simple, le demi-ton chromatique et le demi-ton diatonique sont égaux. Mais, d'un point de vue théorique, ces deux demi-tons ne sont pas tout à fait égaux. La distance entre un demi-ton chromatique est légèrement plus grande que la distance entre un demi-ton diatonique.

En fait, un ton peut être divisé en 9 parties égales et chacune d'entre elles est appelée un comma. Ainsi, un ton est constitué de 9 commas. Le demi-ton chromatique équivaut à 5 commas et le demi-ton diatonique équivaut à 4 commas.

Exemple:
Image"


LES RYTHMES :


Pour connaître les rythmes, il faut déjà savoir les valeurs des temps et les figures des notes. Aussi voici deux petits tableaux récapitulatifs dont je vais vous faire la synthèse :

Image


Pour connaître le nombre de temps qu'il y a dans une mesure et sa durée (le rythme donc), on utilise le chiffrage ou métrique, qui est placé après la clé et l'armure.
Exemple :
Image ici donc on est en clé de fa, avec aucun bémol ni dièse à la clé et le chiffrage est C qui signifie 4/4 (expliqué juste après).

Les deux nombres du chiffrage forment une fraction (sans la barre horizontale) dont l'unité de valeur est toujours la ronde. Le chiffrage 4/4 est parfois représenté par un « C », et le chiffrage 2/2 par un « C barré ».

On peut trouver un nombre seul, qui indique alors simplement le nombre de temps de la mesure.

Le chiffrage d'une mesure est toujours énoncé en commençant par le nombre supérieur. Par exemple, les chiffrages 3/4, 5/2 et 12/8, seront respectivement énoncés « trois quatre », « cinq deux » et « douze huit ».

Chiffrage traditionnel des mesures simples ou valeurs des figures de notes :

Dans une mesure à temps simples (une mesure à temps binaires), la fraction du chiffrage prend en compte les valeurs égales à l'unité de temps.

Le numérateur de la fraction (nombre supérieur) indique le nombre de temps utilisés dans la mesure :

* 2/4 signifie « une mesure à deux noires »,
* 3/2, « une mesure à trois blanches »,
* 6/8, « une mesure à six croches ».

Le dénominateur (nombre inférieur) indique l'unité de temps de la mesure, selon la convention suivante :

* le nombre 1 représente la ronde ;
* le nombre 2 représente la blanche (soit une demi-ronde) ;
* le nombre 4 représente la noire (soit un quart de ronde) ;
* le nombre 8 représente la croche (soit un huitième de ronde) ;
* le nombre 16 représente la double croche (soit un seizième de ronde).

Aussi, voici le deuxième tableau, permettant de mieux visualiser ce que sont ces chiffres avant l'armure :


Image


Ok, c'est bien beau tout cela, mais je vous parle de rondes, de blanches, de noires, mais concrètement sur une portée, elles représentent quoi ces figures de notes?
Ben les voici :

Image




VOCABULAIRE :


L'Altération : Signes qui élèvent ou abaissent le son des notes auxquelles ils sont affectés.

L'Armure : Nombre de dièses ou de bémols qu'il peut y avoir à la clé.

Le Bécarre : Noté : Image, annule l'effet des autres altérations.

Le Bémol : Noté : Image, abaisse le son d'un demi-ton.

Binaire : Se dit d'une mesure qui peut se partager en deux temps.

Le Chiffrage (ou Métrique): Se dit de deux nombres sous forme de fraction pour connaître le nombre de temps qu'il y a dans une mesure et sa durée (le rythme donc), placé après la clé et l'armure.

Chromatique : Se dit d'un demi-ton qui se place entre deux notes se suivant et portant le même nom, mais dont l'une est altérée.

La Clé : Signe qui se place généralement au début de la portée. Elle indique le nom des notes et la hauteur des sons.

Le Comma : Une des 9 parties égales constituants le ton.

Le Dénominateur : Nombre inférieur dans le chiffrage indiquant l'unité de temps de la mesure.

Diatonique : Se dit d'un demi-ton diatonique qui se place entre deux notes se suivant et n'ayant pas le même nom.

Le Dièse : Noté : Image, élève le son d'un demi-ton.

Le Demi-Ton : C'est la plus petite distance entre deux notes dans la musique occidentale.

La Mesure : Division de la durée d'une musique.

La Note : Signe qui se place sur une ligne ou dans un interligne, soit dans la portée, soit au-dessus ou au-dessous de la portée. Il en existe 7 de différentes appellations et donc de hauteurs de sons différentes : Do ou Ut, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si.

Le Numérateur : Nombre supérieur du chiffrage indiquant le nombre de temps utilisés dans la mesure.

La Portée : Ce sont 5 lignes horizontales parallèles et 4 interlignes (espace entre deux lignes), qui se comptent de bas en haut.

Le Rythme : Succession régulière de temps dans la musique.

Le Ton : Distance entre deux notes, constituée de deux demi-tons, l'un chromatique et l'autre diatonique.



Voilà j'espère que cela vous a plu, aussi voici le lien de ma source : la théorie de la musique, qui sans lui, ce sujet n'aurait pu être créé ou du moins, fort mal expliqué. J'espère que pour ceux qui aiment la musique mais ne suivant pas de cours, puisse trouver leur bonheur dans ce sujet pour mieux comprendre la musique et s'en sortir plus facilement. Encore merci de votre attention et à la prochaine!

Cordialement,
Pickloc'N.

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Dernière édition par Pickloc'N le Mer 4 Mai 2011 10:09, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Sam 23 Avr 2011 16:32 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
C'est un magnifique topic que tu nous fait là et j'espère que tu vas le faire perdurer et compléter par la suite (entre les rythmes, les notes, ...). Enfin, c'est déjà une très bonne introduction, quoique j'ai regretté que tu n'es pas plus complété la description au niveau des clés utilisées. Genre une gamme typique de la clé de Fa (que l'on voit la différence avec la clé de sol, sa position avec elle ...), ou quels instruments utilisent plus telle ou telle clé (par ex, le piano utilise les deux à la fois ^^').

Mais ce ne sont aucunement des reproches hein ^^' En tout cas, étant dans la musique je n'ai fait que survoler, car je connais déjà tout ça (les bases sont très importantes).

Au fait, pour les demi-tons (chromatiques et diatoniques), est il possible de percevoir dans un morceau ou dans une mesure (donc à l'oreille), cette fameuse différence ou pas du tout (ou cela ne se voit - la différence - que sur la théorie; ce qui serait ridicule en soit de créer une différence en théorie alors qu'elle n'aurait aucune répercussion sonore au point de vue musicale, donc instrumentale). Tu me suis ?

En tout cas, encore bravo ! :Vogue Merry:

EDIT : ouaip merci de ta clarté (heureusement que j'ai mis mes lunettes ;-) )

_________________
Image


Dernière édition par el-d-brokeur le Sam 23 Avr 2011 17:04, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Sam 23 Avr 2011 16:46 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 683
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
Merci pour ton commentaire eld, mais comme je l'ai dit, j'ai fait une sorte de copier/coller du site de la théorie de la musique (donc... :s) mais que je remplacerai par mes phrases dans quelques jours et que j'améliorerai en complétant sur des sujets comme les rythmes comme tu l'as justement remarqué, les clés... . Je garderai uniquement ces images/gifs qui sont, je trouve géniaux et indispensables.
Pour les tons chromatiques/diatoniques je vais te répondre une chose. Dans le sujet il est dit qu'un comma, c'est une des 9 parties d'un ton que l'on peut à l'oreille distinguer. C'est te dire comment nous pouvons percevoir le son! Mais ici un demi-ton chromatique est un écart entre deux notes homonymes or un demi-ton diatonique c'est l'écart entre deux notes différentes. Donc différencier à l'oreille est bien possible, puisque nous arrivons à savoir d'un do naturel (for example) s'il a été oui ou non augmenté d'un ton, d'un demi-ton d'une tierce etc... et donc savoir s'il a subi la diminution d'un bémol ou l'augmentation d'un dièse. J'espère avoir répondu à ta question et avoir été assez clair! :Luffy hilare:

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Sam 23 Avr 2011 18:16 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 427
Localisation: france
C'est une bonne idée que de parler de théorie musicale .
Puis tu y vas progressivement, même si pour quasiment tous les néophytes, tu parles de certains aspects qui ne sont pas essentiels "au début" .
Par exemple, le comma, c'est une notion zappée pour tout le domaine de la musique tempérée. Et les instruments tempérés .

Explication : comme l'a dit Pickloc'N, un bémol et un dièse ne sont théoriquement pas deux notes identiques, elles sont séparées d'un comma. Cela se vaut pour tous les instruments à cordes frottées (les violons, violoncelles par exemple), où do dièse ne sera pas identique qu'un ré bémol (et de même pour tous les demi tons chromatiques).
Donc, une espèce de simplification c'est plus ou moins imposée, en fait, on a trouvé le juste milieu, c'est à dire uniformiser les dièses et les bémols. C'est ce qui se passe pour le piano (gros exemple), et aussi pour la guitare, la basse ... Sur ces instruments, un dièse et son équivalent bémol (exemple Sol # et La b) sonnent pareil.
C'est pourquoi on appelle ces instrument "tempérés", et la musique "tempérée", car les dièses et les bémols ont été simplifiés, pour sonner pareil. Et en plus, ça limite les fausses notes ^^ .

Il faut savoir que cette histoire de comma est totalement inexistante en musique occidentale, où il est extrèmement rare de tomber sur une musique qui va au quart de ton. Par contre, les commas sont récurrents dans tout ce qui est musique indou et arabe (surtout indou, en Inde les mecs savent te donner une note à l'oreille, au comma près) .



Après, tu oublies une notion de base essentielle !!!! La notation standard !!
Oui, do ré mi fa sol la si, c'est la notation française. Mais ailleurs dans le monde, surtout chez les anglo-saxons, on ne dit pas do ré mi ....

Voici donc l'équivalence des notes avec le système international :

La = A
Si = B
Do = C
Ré = D
Mi = E
Fa = F
Sol = G

Vous remarquez que dans le système international, l'ordre des notes ne commencent pas par le Do.


Ensuite, il existe 3 clés de Sol, 2 clés de Fa, et 4 clés de Ut . S'il y en existe autant c'est simplement parce que tous les instruments ne sonnent pas à la même hauteur, et que par soucis de notation, certains instruments seraient écrits trop bas ou trop haut s'il fallait se limiter à une clé .

Pour la suite des connaissances standards, il faut savoir ce que sont les différents symboles au début d'une portée :
Il y en a minimum 2 :
Sur une portée, le premier symbole récurrent à ne jamais oublier, c'est la clé, c'est elle qui vous donnera la bonne lecture des notes
le second symbole, c'est 2 chiffres l'un au dessus de l'autre. C'est ce qu'on appelle la métrique, c'est elle qui vous donnera la base rythmique à utiliser pour jouer correctement la partition
Puis il en existe un troisième de symbole, enfin cela dépend du morceau. C'est l'armure, comme l'a expliqué le collègue ci dessus. L'armure comprend soit des dièses soit des bémols, et elle se place entre la clé et la métrique . Si je l'ai mis en 3ème, c'est simplement parce que en gamme de Do Majeur, il n'y a aucune altération à la clé !! Donc l'armure n'est pas forcément systématiquement présente !!





Pour l'histoire de demi ton chromatique et diatonique ... Autant donner l'explication concrète pour comprendre :
un demi ton chromatique, c'est simplement quand tu augmentes ou abaisse une note d'un demi ton et qu'il faut lui mettre une altération, exemple Do #, La b ..
un demi ton diatonique, bin en fait il en existe deux des plus connues: Mi et Fa, et Si et Do , qui sont séparées d'un demi ton, contrairement aux autres notes qui sont séparées d'un ton .

Donc : Do - Do# = chromatique
Lab - La = Chromatique
Ré# - Mi = diatonique
La - Sib = diatonique

Puis, si cela s'entend à l'oreille ... L'exemple le plus connu étant le thème des dents de la mer ^^, tuuu duuu ... c'est deux notes séparées par un demi ton !!!



Pour info, pickloc'N, je suis en école de musique, donc si tu veux un petit coup de main... ^^
Et si quelqu'un a besoin d'une explication....

Déjà j'ai eu la flemme de chercher des gifs pour illustrer mes propos ....

A savoir que je n'ai jamais mis le pied dans un conservatoire, je suis à la base un autodidacte, et toutes ces notions j'ai dû les ingurgiter en moins de 6 mois (à l'école où) je suis, et encore, ce n'est que le début (et surement le moins intéressant) !!!

C'est un peu l'alphabet de la musique, c'est bien cool de connaitre son alphabet, mais c'est plus intéressant de savoir lire et écrire des mots avec, avec les règles d'orthographes, puis de construire des phrases avec la grammaire et la conjugaison, et la ponctuation. Et en musique, connaitre ces 3 derniers, c'est le pied par la suite ^^.
(d'ailleurs c'est un peu le soucis du conservatoire, on ne t'apprend que l'alphabet, ils savent très bien lire, mais quand il s'agit de s'exprimer, il n'y a plus personne)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Sam 23 Avr 2011 18:29 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 683
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
Merci pour ce commentaire ô combien intéressant french_incubus. Si je n'ai pas mis toutes les explications, c'est, comme je l'ai dit plus haut, parce que je ne pouvais faire tout d'un coup. ^^
Autrement j'aurais bien voulu détaillé plus et surtout parler des rythmes, qui sont à mes yeux, plus importants que de savoir les gammes relatives ou encore les intervalles - qui ma foi sont très pratiques en dictée musicale ou avec leur renversements pour les trouver plus facilement -. Pour ce qui est de l'écriture musicale internationale, j'avais complètement oublié! Tu fais bien de me le rappeler. Je corrigerais tout cela soit demain, soit dans trois-quatre jours (je pars en vacances et le voyage dure 2 jours).
Pour tes conseils, ça peut toujours me servir, bien que je sois dans un conservatoire. ^^
Pour le métrique, je voulais en parler plus tard, car il faudrait créer ce sujet après les rythmes en donnant les valeurs des notes puis faire alors le rapport entre ces valeurs et la signification de cette fraction (puisque c'est bel et bien une fraction) que l'on trouve après la clé. Et oui, c'est aussi de l'arithmétique le solfège, sacré gymnastique du cerveau!
Encore merci pour ces infos complémentaires Incubus! :Luffy hilare:


[EDIT] : Je joue du violon, mais dans ce conservatoire, tout est pratiqué, de la musique classique au contemporain, là-dessus donc je suis content. Pour le système anglais, je mettrais juste le nom des notes car nous sommes des français et apprendre les méthodes anglaises en France c'est bof...
Je m'explique, si quelqu'un (un français) apprend de la musique seul et qui est sur le forum. Imaginons qu'il voit ce sujet pour apprendre à déchiffrer des partitions : alors peut-être qu'il voudra rentrer dans une école, et où le système sera majoritairement français. S'il apprend toute la méthode anglaise, il devra tout réapprendre après? Au risque de le dégoûter de ses efforts et d'abandonner l'instrument qu'il a voulu? C'est pour cette raison donc, que je laisserai le métrique français et les autres théories que nous avons adoptées. Mais merci quand même. ^^


[EDIT 2] : Non, elle n'est pas fausse, si tu regardes bien, on remarque que le trait de la mesure est un peu effacé, mais il est présent, donc il y a bien deux temps par mesure. Et peux-tu s'il-te plaît éviter les doubles-posts en suprimant ton dernier message et en rééditant ton précédent message? Merci de bien vouloir le faire.

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Dernière édition par Pickloc'N le Dim 24 Avr 2011 12:06, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Dim 24 Avr 2011 00:00 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 427
Localisation: france
Et tu pratiques de quel instrument au conservatoire ?

Le conservatoire et les musiques actuelles sont quand même deux écoles bien différentes sur bien des points.
Beaucoup de conservatoires sont encore coincés dans l'esprit d'il y a 200 ans, certains directeurs ne jurent encore que par Bach ... Il est vrai qu'il était allègrement en avance sur son temps, mais il faut avouer que depuis, le monde a bien évolué .

Je fais de la basse.

Pour la métrique, il faut bien se rendre compte ô combien le système français est à chier ... donner des noms aux valeurs de notes n'est absolument pas intuitif quant à la lecture de la métrique... La nomination anglo saxone est diablement plus simple, plus mathématique, donc plus claire comparée aux appellations de type lyrico-kéké français ... Comme pour la hauteur, le système anglo saxon est plus simple je trouve ...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Dim 24 Avr 2011 11:58 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 427
Localisation: france
C'est moi ou la portée que tu as mise pour illustrer la partie rythme est fausse ? Toutes les mesures ne sont pas à deux temps dessus (si on exclue l'anacrouse bien sûr)

Tu appelles quoi toi musique contemporaine ? Du classique d'aujourd'hui ??



Edit : Tu excuseras peut être mon ignorance, mais jusqu'à aujourd'hui, 4 doubles croches n'ont jamais fait 2 temps ... on est bien en 2/4 ... Donc forcément je ne trouve pas logique de lire une mesure à 1 temps au milieu d'une portée en 2/4 ...

_________________
Image


Dernière édition par french_incubus le Lun 25 Avr 2011 12:05, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Dim 24 Avr 2011 13:21 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2010
Messages: 337
Localisation: Sur une barque, en route vers l'Aventure !
Le solfège est la base pour jouer et grâce à ton topic, j'ai compris certains éléments de base car en général, quand je regarde une partition, je me demande comment les musiciens font pour s'y retrouver... (n'ayant jamais joué à un instrument de musique bien que ça me plairait :Chapeau de paille goute: )
J'attends avec impatience l'édit de ton topic pour en savoir plus ;)
Très intéressant et bien expliqué en tout cas !

_________________
Image
Trust in your friends, and they’ll have reason to trust in you.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Initiation à la Musique
MessagePosté: Mer 4 Mai 2011 10:04 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 683
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
Et voilà qu'arrive la MAJ de ce Topic avec l'arrivée d'informations complémentaires!!!

=> Au sujet des clés : Rajout des différentes clés existantes, rapport de quelles clés va avec quels instruments ainsi que la visualisation d'une même note par rapport à plusieurs clés afin de mieux comprendre l'importance de ces dernières.

=> Au sujet du vocabulaire : Ajout de nouveaux mots pour une meilleure compréhension du topic, tels que :
binaire, chiffrage, dénominateur, mesure, numérateur et rythme.

Et correction d'une erreur dans une ligne musicale.

J'espère donc que toutes ces petites modifications vous permettront d'apprendre encore plus par rapport à la musique et à sa finalité et aussi afin de mieux comprendre les quelques mots retords que posent souvent le jargon musical. Encore merci aux conseils de El-d, de Incubus et de .Silk.! (pas oublié les points qu'il y a entre "Silk" pour une fois ^^)

@french_Incubus : Effectivement il y avait une erreur avec la partition pour le chiffrage, j'ai corrigé cela!

Cordialement,
Pickloc'N.

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com