Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 11:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 27753
Localisation: Joker
Image



Donc voici le topic Bilan de l’arc Dressrosa.

L'arc couvre 102 chapitres, prépubliés de mars 2013 à septembre 2015, soit deux ans et six mois.

C’est le second arc le plus long de One Piece, après celui de Water Seven/Enies Lobby : 117 chapitres, de juin 2004 à décembre 2006, deux ans et six mois également – même durée en raison des pauses régulières qu’Oda fait actuellement.

L’intrigue de l’arc :
Détruire l’usine de Smile de Doflamingo qui fournit l’Empereur Kaido. En réalité il s’agit également d’une « vengeance » de Law qui partage un passé commun avec Doflamingo. Et au passage Luffy et Cie vont libérer le royaume de Dressrosa de la « tyrannie » du Corsaire qui s’en était emparé il y a 10 ans.

La structure de l’arc :
- Chap 701 à 730 : échanges de CC, Luffy et le tournoi, rencontre avec la résistance et attaque du Sunny,
- Chap 731 à 745 : opération SOP, Luffy quitte le tournoi, le tournoi se termine et premier affrontement avec Doflamingo,
- Chap 746 à 790 : bataille de la Cage à Oiseaux et flashback de Law/Dofla,
- Chap 791 à 800 : épilogue.

Les particularités de l’arc (non exhaustives) :
- affrontement contre un Capitaine Corsaire au passé complexe,
- qui a un lien avec l’adjuvant principal de l’arc : Law,
- séparation de l’équipage : Nami, Sanji, Chopper et Brook ne sont présents que durant les 30 premiers chapitres,
- présence de plusieurs personnages « fil rouge » : Amiral Fujitora (Marine), Champion (Barbe Noire), Sabo et Koala (Révolutionnaires), le CP0 (GM),
- mise en scène d’un important panel d’adjuvants introduit par un tournoi (pour la plupart), qui ont droit pour certains à leur combat et qui donne naissance à la flotte de Luffy,
- entrée en scène de Sabo.
- première utilisation par Luffy du Gear 4,

Les révélations majeures :
- Les Dragons Célestes ont laissé leur royaume à d'autres lorsqu'ils se sont installés à Marijoa,
- Alabasta a fait partie des 20 royaumes fondateurs du GM,
- Doflamingo est un Dragon Céleste,
- Law est un D,
- les D seraient les ennemis naturels des Dragons Célestes selon la croyance de ces derniers,
- Marijoa possède un Trésor National dont l’existence dont rester secrète et qui pourrait détruire le monde,
- l’Ope Ope Fruit peut rendre immortel et Doflamingo laisse entendre qu’il en a besoin pour le Trésor National,
- les Fruits du Démon des morts réapparaissent,
- les Fruits du Démon peuvent atteindre un niveau d’éveil,
- introduction de Kaido durant l’épilogue.

Voilà, c’est à vous !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 12:39 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Un arc avec un rythme très inégal, qui a démarré à 100 à l'heure et qui s'est ensuite bien ramolli pour donner du temps aux futurs alliés, les enjeux du sous-arc Colisée ont débordé sur l'intrigue de l'arc principal et ça a pas super bien marché en ce qui me concerne. Mais bon, j'imagine c'est un mal pour un bien, c'est fait et Oda n'aura plus à revenir dessus, sauf pour faire coucou et donner des nouvelles.

L'autre conséquence du double arc, celle-ci un peu plus chiante, c'est que du coup, pour moi, l'intrigue de l'arc a été sous-exploitée. Les nains ont eu un rôle au final assez minime, j'attendais beaucoup de Mansherry pour au final pas grand chose voire rien du tout.
Et puis la grosse déception, c'est surtout Robin ... Autant pour l'île des HP, le fait qu'elle soit en retrait s'expliquait (le passage "historique" des mugis sur l'île est encore à venir). Mais là, elle a vraiment servi à rien, alors qu'il y avait sûrement de quoi l'exploiter, vu que l'histoire de Dressrosa est assez riche ... Aussi bien Oda en garde sous le pied pour elle aussi (sur Norland et les ponéglyphes j'imagine que c'est un peu le cas) mais bon c'est vraiment le vide absolu pour l'instant.

Bon voilà il y a encore énormément à dire, mais ce sont les deux choses qui ressortent d'abord pour moi.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 12:48 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 474
Localisation: en plein cagnard -_-'
ange bleu a écrit:
L'arc couvre 100 chapitres, prépubliés de mars 2013 à septembre 2015, soit deux ans et six mois.

C’est le second arc le plus long de One Piece, après celui de Water Seven/Enies Lobby : 117 chapitres, de juin 2004 à décembre 2006, deux ans et six mois également – même durée en raison des pauses régulières qu’Oda fait actuellement.


Mon Dieu que ce fut long ! Le problème se sont certains chapitres qui ont été répétitifs. D'un côté les combats les plus importants ont été malheureusement expéditifs notamment ceux de Diamante, Trébol et Burgess. D'un autre côté, Oda a voulu nous étaler des scènes interminables des futurs subordonnés de Luffy afin de mieux nous les présenter. D'après moi, ce sentiment de lourdeur se situe à partir de la Cage à oiseaux, jusqu'au coup de poing final de Luffy sur Doflamingo. Heureusement qu'il y a eu des flash-back entre temps...

ange bleu a écrit:
L’intrigue de l’arc :
Détruire l’usine de Smile de Doflamingo qui fournit l’Empereur Kaido. En réalité il s’agit également d’une « vengeance » de Law qui partage un passé commun avec Doflamingo. Et au passage Luffy et Cie vont libérer le royaume de Dressrosa de la « tyrannie » du Corsaire qui s’en était emparé il y a 10 ans.


La mission était alléchante avant l'Arc, on se demandait comment l'action allait se dérouler et je suis globalement satisfait de la tournure des évènements. L'amour, l'amitié et la liberté finissent par l'emporter. La morale est là.

Deux gros bémols : la gente féminine et Law.

100 chapitres et aucune héroïne. Au commencement, Dressrosa nous est présenté comme une île plutôt olé olé, à la manière latine. Puis on s'aperçoit, grâce à plusieurs détails, des nombreuses caricatures qui englobent ce fait : l'homme est plus fort que la femme (les vainqueurs sont tous des hommes), les femmes sont des princesses pleurnicheuses certes, parfois courageuses mais qu'il faut sauver, la femme est belle et possède de belles formes (cf tous les déguisements). Non mais va falloir qu'Oda évolue ! Quid de Mansherry ? Quid de Rebecca ? Quid de Koala ? Quid de Robin ? Quid de Viola ? Il y avait de quoi faire dans cet arc. Mais non... Volontaire de la part d'Oda ?

Luffy, futur Roi des Pirates a été mis en avant, un peu trop... Pour rappel, Luffy a vengé Law mais Law a permis à Luffy d'achever Doflamingo. Law n'a pas eu les remerciements qu'il mérite. Cela est fort dommageable. Nous l'avons bien compris, c'est une victoire de groupe, mais le traitement fait à Law, principal protagoniste, est pour ma part décevant.

Espérons que je me trompe pour la suite des évènements.
Je m'arrête là pour l'instant, il y a tant à dire et surtout par rapport à Doflamingo et Fujitora. Je reviendrai plus tard, le boulot m'appelle ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 13:29 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Juil 2015
Messages: 100
Localisation: Nord-Pas-De-Calais
Bizarrement je ne l'est pas trouvé si long que ça cette arc, je pense que c'est parce que j'ai lu énormément d'autres mangas entre deux.
Je suis tout de même content qu'il se termine et que l'ont va enfin revoir l'océan et de nouveaux horizons.

Dans ton bilan ange bleu tu n'a pas précisé, "résurrection des FDD - retour du mera mera no mi"

Bref, un bonne arc dans l'ensemble même si pour certains il peux paraître long et lourd, il nous apporte quand-même plein d'informations en partis

: Sabo qui est vivant et les raisons du pourquoi il n'a pas "pu" allez sauver Ace à Marinford et surtout la découverte de l'apparence de Kaidou aux cents bêtes.

Pour ce qui est de Robin, je suis plus déçu que Oda n'est montré aucune discussion d'elle avec les révolutionnaires présents, aucune allusion, aucun flashback, tous ce que l'ont sais c'est qu'elle était proche de Koala&Sabo pendant ces deux ans, il y'avait pourtant de quoi faire à ce sujet.

Pour ce qui est des autres personnages féminins, il faut savoir faire la part des choses, elles ont quand même eu chacunes leur moment de gloire, Robin aussi - Quand elle défend Luffy des jouets géants de Sugar et elle dis des paroles assez classe avec sont : "C'est mon capitaine" où même quand elle devit l'attaque de Diamante qui visait Rebecca, avec ça nouvelle attaque trés classe, qui nous démontre que sont fruit à encore pleins de possibilités, c'est bon à savoir pour la suite.

Rebecca à gagner le bloc D.
Viola à énormément servis avec ça clairvoyance et sur la fin elle à essayé de détruire dofla elle même, c'était peine perdu ..mais courageux de ça part.



Ah et la futur flotte !

_________________
Yoroshiku !

J'ai modifié ma présentation dans le sujet : Je suis un pirate (Venez vous présenté ici).

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 16:00 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
J'ai le même ressenti que lors des arcs sur l'île des Hommes-Poissons et contre Caesar. Une première partie très excitante où l'on passe surtout notre temps à explorer les particularités du lieu du moment et les personnages qui l'animent. Très bons moments de lecture avec tout plein de trucs que j'ai trouvé très sympa (Leo, Fujitora, la bataille du colisée, Bart, la séparation de l'équipage, ...)

La seconde partie qui entre de plein pied dans l'action et la phase de résolution m'a paru bien plus ennuyante. Les défauts que je cite n'entrent que dans le cadre de mes goûts et de mes attentes personnelles : la victimisation imbuvable de Law qui peine à exister sur un même pied d'égalité que Doflamingo, Luffy et par extension Fujitora et les hautes sphères de la piraterie; une galerie d'antagonistes qui ne convainquent pas et bien moins inspirés que d'ordinaire; un chara design quelconque pour toute la clique qui suit Luffy (exception faite de 2/3 individus) et franchement en deçà de ce que l'on a connu; une narration éclatée brouillonne et peu maîtrisée qui alourdit la dynamique de l'intrigue.

Un arc en demi-teinte selon moi qui manque clairement sur sa seconde moitié de personnalités fortes parmi les persos secondaires (alliés comme ennemis) capables de me faire pleinement ressentir les enjeux de la bataille. Et les flashback interminables commencent sérieusement à me taper sur le système...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 16:07 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015
Messages: 5
Localisation: Près du pôle Nord ... (le Nord-Pas-de-Calais quoi !)
Salut à tous, ça fait un moment que je vous lis, et ce sujet m'a poussé à enfin venir m'inscrire pour moi aussi faire le bilan de cet arc !

La première chose qui saute aux yeux, c'est la longueur de cet arc. 2 ans et demi en temps effectif ! Pour quelques pauvres jours dans le manga ! Quelle arnaque, à première vue !

Oui oui, mais à seconde vue ... :Ussop tien tien:
A seconde vue, peut-être que cette durée était nécessaire. Pourquoi donc ? Et bien la réponse se trouve pour moi dans ce tout dernier chapître de l'arc. En effet, une grand flotte s'est réunie autour de Luffy. Le manga avait déjà, à de nombreuses reprises, et de plus et plus depuis la guerre à Marineford, souligné la capacité de Luffy à se faire des alliés. Cet arc a - enfin - été l'occasion pour Luffy de mettre en pratique ce "pouvoir".

Du coup, qui dit constitution d'alliés dit introduction de ces alliés. Qui doivent d'abord apparaître (d'où la nécessité du Colisée pour les amener et les teaser), être présentés comme des puissants (d'où les combats du Colisée), puis faire leur preuve en tant que soutien aux Mugi (je pense notamment à la victoire de Zoro sur Pica qui aurait été impossible sans Orlumbus).

Autre justification de cette quantité : la place particulière de Doflamingo.
Présenté dès le début comme le plus puissant des corsaires (hors Mihawk qui n'appartient qu'à l'intrigue "Zoro"), il est un des rares personnages récurrents de la première moitié du manga. De plus, son équipage est le premier à être aussi étayé.
De par cette présentation et de par ses liens avec le Nouveau Monde et les empereurs, sa position devient mixte : il devient un mélange entre un Corsaire et un Empereur. Il est le symbole de la transition du manga : le symbole du passage du "Paradis" (règne des Corsaires) au "Nouveau monde" (lutte contre les empereurs).

Ceci dit, malgré le fait que en soit, ces 100 chapitres soient justifiés, ce qui a fait que ça nous a tous paru long, c'est que le rythme a été mal imprimé.
- Les 30 premiers chapitres sont très bien, quand on les relit d'une traite tout passe. Seul bémol : Burgess. Mais que fait-il là ????? :garpoh: Il ne sert clairement à RIEN dans cet arc (même si sa présence est justifiée si on y pense)... et du coup participe à alourdir le tout.

- Et après, c'est un peu moins bien. On a clairement une action qui se veut dans la précipitation (60 chapitres sur quelques heures), mais il était impossible d'imprimer du rythme soutenu sur 60 chapitres tout en gérant la quantité importante de personnages. De plus, Oda a choisi d'étaler les combats sur 2 temps : d'abord la présentation de tous les face-à-face, et ensuite la résolution de tous les duels d'affilée. Il aurait peut-être mieux valu mélanger les deux, on aurait eu l'impression de souffler entre deux affrontements...

Juste pour finir ce débrif sur la taille uniquement (bah oui, y'a pas que ça qui compte :baggyvictory: !), le parallèle avec Water Seven/Enies Lobby (meilleur arc de tous les temps d'après moi) est intéressant : Oda avait étalé l'action sur plusieurs jours avec notamment la phase du train qui permettait au lecteur de se reposer et à l'intrigue de reprendre son souffle. Pas de ça ici, et pour moi c'est ce qui a le plus manqué !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 17:36 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1588
Localisation: Nouveau monde
Bilan de cet arc pour moi : Oda a pris des risques en écartant la moitié de l'équipage au profit d'inconnus tout frais. Je me demande bien quel mangaka oserait une telle chose. C'est d'ailleurs de mon point de vue la raison pour laquelle il a renié l'idée de faire durer les combats, d'où cette impression de << one-shot >> un peu trop récurrent. Pour tenir le rythme de sa bataille, ce fut nécessaire je pense. Alors évidemment, ce rythme parait lourd. Mais je suis un ardent défenseur de la ''seconde lecture'' en relié qui change considérablement le ressenti : pour ma part, j'ai parfois ressenti de la lourdeur en lecture hebdomadaire (en gros, je ressens une certaine frustration à la fin de la lecture, voire de la lourdeur) puis en enchainant, j'ai l'impression d'un rythme super effréné. Donc vraiment un paradoxe qui se justifie par la longueur des parutions (deux ans et demi), des pauses plus récurrentes (la comparaison avec Water seven/Enies Lobby est forte, 17 semaines de pauses supplémentaires c'est pas mal ! :o) et évidemment de l'enchainement ou non. Après évidemment, même en volume, il fallait réussir à apprécier les personnages secondaires mis au premier plan. Ce que certains n'ont pas pu faire et ce n'est pas si étonnant.
Des risques néanmoins qui ont payé pour moi. Tout d'abord les deux derniers chapitres qu'il fallait amener. Et avec du recul, oui Oda aurait pu faire autrement, mais ce fut tout de même joliment fait d'apporter ces personnages à travers un tournoi (en l'occurrence du Colisée, un élément essentiel tant dans la culture de l'île que symboliquement pour accentuer la scission entre la paix et la guerre/violence --> qui est une thématique du personnage de Kyros), amené par le retour du mera mera no mi qui entraine l'arrivée de Sabo (tant de symboles encore ici entre les trois frères !). J'ai adoré toute cette thématique des jouets victimes de l'oubli et de l'artificialité, pour ce dernier surtout mis en relief par Mr Soldat (rapport à son passé et au fait de toucher Rebecca, etc). En revanche, la birdcage m'a un peu dérangé sur la fin. Même si cela a permis de faire de belles choses, ça me paraissait un peu too much en terme de pouvoir.
L'autre gros point fort fut le flash-back d'après moi, sublimé par un personnage charismatique et qui en seulement quelques chapitres a gagné le cœur des fans : Rocinante. La vengeance a fini par prendre le dessus sur la mission de base, bien que l'usine ait fini par être détruite. Je trouve que le déroulement entre Doflamingo et Law a bien été traité, qui jusqu'à la fin a cru que lui faire un lavage de cerveau était possible pour finalement le punir car il n'y avait plus rien à faire.
Tout compte fait, je réalise qu'il s'est passé pas mal de choses et que ce serait long de tout évoquer (que ce soit les mini-révélations (Norland, évadés du niveau 6, l'éveil des fruits, etc), ou l'histoire de Dressrosa (Scarlet, son passif avec les Tontattas, etc) ou bien la partie finale (les excuses de Fujitora, la similitude assumée entre Alabasta (Smoker) /Dressrosa (Fujitora), la perte de mémoire de Sabo, l'apparition de Kaidou, la flotte, etc...

En conclusion, certains choix d'Oda m'ont beaucoup plu, d'autres m'ont moins plu (je les ai surtout apprécié en lecture relié), et quelques uns m'ont paru inutiles ou forcés. L'arc reste très riche dans sa globalité, certes un peu long. Et il est bien sûr particulier dans certains traitements. Le plus gros traitement fut les alliés, qui a trouvé sa conclusion dans ce chapitre 800. Je leur ai toujours donné leur chance en prévision de ce jour ! :) La suite promet alors c'est bien ça le plus important.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 19:17 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2009
Messages: 2341
Localisation: :noitasilacoL
L'arc fut long, très long. C'est l'arc qui a duré le plus longtemps sur la même île. évidemment, une vraie horreur à plusieurs moment durant la parution hebdomadaire.

Cependant, cet arc ne me semble pas si long après coup. Je suis en train de le relire avec les tomes reliés, et finalement ça passe assez vite.

Ce qui me dérange par contre, ce sont certains choix, comme l'impuissance totale de Rebecca, l'inutilité de Robin, l'affrontement de certains lieutenants de Dofla (je ne pense pas à Senior Pink car étonnement, il m'a beaucoup plu !).
Mais il y a aussi d'énormes bons points comme le retour de Sabo et son appropriation du Mera Mera no Mi, la chute de Dofla (au sens large), le retournement de situation face à Sugar, le développement de Law, les FB, la flotte, Kaido...

Bref, je trouve qu'il y a plus de bonnes choses que de mauvaises choses et je suis satisfait de cet arc. Et je pense que ceux qui en sont blasés finiront par l'apprécier un peu plus lorsque les conséquences s'en feront sentir (utilité de la flotte, retour de Fujitora, du CP0, des révolutionnaires,...).

_________________
le plus puissant des démons, ma fan-fic sur le précédent possesseur du fruit du magnétisme.

goodeed Venez faire des dons gratuits pour aider des enfants du Tiers Monde à se nourrir et être vaccinés, et pour planter dans arbres en Inde !

le même genre de site, mais avec un peu plus de choix dans les dons

Fluctuat Nec Mergitur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 19:29 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2012
Messages: 798
Du très bon teasing en début d'arc, il faut accorder au moins ça à Oda, mais la suite est moins glorieuse. Le traitement des personnages est vraiment inégal sur la forme comme sur le fond et parfois incompréhensible.

Je vais commencer par ce qui m'a le plus déçu : l'évacuation de la moitié des Mugis (qu'ils soient présents physiquement ou non sur l'île) au profit des "alliés". Pour moi, ça n'a pas fonctionné et ça ne se justifie pas. Je ne comprends pas pourquoi Oda n'a pas saisi l'occasion pour mettre en valeur les nouvelles techniques de combat de Robin ou sa relation avec les Révolutionnaires par exemple. D'ailleurs, l'ensemble des implications des Mugis ne m'ont pas semblé très excitantes à suivre. Il n'y a pas eu ce moment "frissons" où on sent que le personnage puise au plus profond de lui-même une nouvelle force pour se dépasser. Beaucoup de combats ont été dilués ou détournés par l'humour, finissant en one-shot plutôt fades. Donc pas assez de tension.
L'intrigue liée au Colisée reste pour moi la plus bancale. Une liste déroulante et indigeste de nouveaux noms qui n'ont pas toujours été exploité à leur juste valeur, sinon comme de simples faire-valoir (et encore, je crois qu'il y a des noms qui étaient là juste pour remplir la page). Pour moi la plus grosse farce et incohérence c'est l'annonce du Haki des rois de Don Chinjao, avec une prime démesurée histoire de faire monter la mayonnaise, qui se fait finalement expulsé à deux reprises, d'abord par Luffy (OK) puis par un lieutenant lambda de la famille Mingo (PAS OK). Franchement, ça décrédibilise complètement cette forme si rare du Haki, quand il est donné à un personnage qui n'inspire aucun charisme.
Je n'ai pas compris le rôle de la Marine dans cet arc, et finalement je n'ai pas apprécié l'ensemble du parcours de Fujitora, car ses positionnements ne me semblent pas clairs par rapport à ses convictions et ses (nombreuses in)actions sont peu convaincantes. Le personnage a de la gueule, OK, le sens de l'humour, OK, mais sa présence n'a eu aucun impact (ou alors minime) dans la capture de Doflamingo et le sauvetage du peuple. C'est décevant.
J'aurais un avis moins tranché pour Sabo, car l'arc Dressrosa n'avait, selon moi, pas d'autres prétentions le concernant que de confirmer sa survie et son soutien à Luffy. A voir si Oda fera un focus plus approfondi sur l'intrigue "Révolutionnaires" dans les prochains chapitres. Toutefois je n'ai pas aimé que Burgess serve seulement de faire-valoir pour Sabo.
Les samouraïs étaient étrangement absents en milieu / fin d'arc, à suivre aussi leur évolution dans le court terme.
Je ne ferais pas de commentaires sur les traitements de Rebecca et Mansherry, car ce sont des stéréotypes sur pattes vus et revus.
Le cas Bellamy m'a laissé indifférent, je dois l'admettre, car il m'a semblé être un frein de plus dans l'avancée de l'intrigue (déjà trop chargée).


J'ai trouvé que le traitement de Doflamingo n'a pas tenu toutes ses promesses. Sa réputation l'a devancé... Ce ne sont pas ses capacités qui ont fait défaut, mais son orgueil qui a terni l'originalité du personnage, pour finalement en faire un bad guy classique, mégalo et épris de vengeance. Je suis d'autant plus frustré qu'Oda ne nous ait pas dévoilé ses yeux ! N'empêche que les propos de Mone sont toujours aussi intriguants... (avait-t-il vraiment l'intention de devenir Roi des pirates ? pas de réponse très claire).
A mon sens, le cas Doflamingo n'est pas encore bouclé tant qu'on aura pas assisté aux réactions du CP0 & du reste des officiers du GM.


Pour les points positifs, j'ai trouvé le flash back de Law très bien ficelé, avec l'introduction d'un des personnages les plus originaux et touchants de One Piece, j'ai nommé, Rosinante. J'ai été un peu surpris que Law soit écarté dans le final du combat contre Doflamingo, mais bon, il brillera sur une autre scène.
Bartolomeo brillait lui dans son rôle de troll et fut très rafraîchissant dans les interactions avec les Mugis. Oda lui a accordé une fin de combat contre Gladius vraiment épique !

Plus globalement, il faut reconnaître que l'arc a le mérite de poser les enjeux du NM et des bases solides pour les futures confrontations de l'alliance Luffy & alliés - Law contre les empereurs. Cependant, pour toutes les raisons citées ci-dessus, la lecture des chapitres manquait de fluidité et le récit a souffert de l'absence d'un suivi régulier et approfondi des Mugis (excepté l'héroïque Luffy, pour qui Oda a même donné trop de bons rôles vers la fin d'arc). De plus, le surnombre de personnages a malmené la narration. Bref, une dispersion regrettable.

Il est urgent qu'Oda se recentre sur les personnages principaux, règle les sous-intrigues et replace de la tension dans chaque page !


Dernière édition par Skiourocs le Ven 18 Sep 2015 15:51, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 20:24 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3619
Localisation: Académie Honnōji
J'ai apprécié dans l'ensemble cet arc de Dressrosa, un arc très riche au niveau du contenu et qui a pu faire la preuve de moments fort appréciables. Alors, pèle-mêle...

Les choses qui m'ont plu :
  • Doflamingo et sa famille, un univers que je trouve à la hauteur de la hype entretenue par Oda autour de ce personnage au fil des années.
  • De nouveaux personnages hauts en couleurs dont j'attends désormais avec intérêt un futur retour, notamment Bartolomeo voire Baby 5.
  • Hell Yeah, Bellamy est toujours de la partie !
  • Ravi de voir introduit Sabo et Koala chez les Révolutionnaires et dans l'action.
  • La légende dorée des Amiraux continue de plus belle avec Fujirota.
  • Des combats intéressants avec la partie de l'Arène.
  • Une punchline magique de Luffy à Fujirota pour signifier qu'il doit se tenir debout devant les adversaires les plus puissants pour continuer à rêver de devenir le Roi des pirates.

Les choses qui m'ont moins plu :
  • Une furieuse impression que le combat final entre Luffy Gear 4 et Doflamingo Éveillé a été torché en deux temps-trois mouvements...
  • L'absence prolongée d'une grande partie de l'équipage : moi qui suis fan de Sanji par exemple, j'vous dis pas l'attente que j'ai de l'intrigue autour de Big Mom pour le revoir !
  • De nouveaux alliés pour Luffy qui vendent moins de rêve que la Génération terrible lors de sa présentation.
  • Rebecca qui domine avec humanité l'Arène et qui se retrouve propulsée comme la princesse à protéger par son père lors d'un combat final sans qu'elle n'ait son mot à dire, ça m'est resté dans la gorge... Au moins, le personnage aura eu l'honneur dans l'anime d'être doublé par la légendaire Megumi Hayashibara.
  • Voir en Sabo une sorte de clone d'Ace, ça s'annonce pas très bien pour un nouveau personnage.
  • Un affrontement Luffy/Fujirota, ça ne m'aurait pas déplu pour la forme...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 20:56 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Fév 2008
Messages: 148
Alors j'imagine que je vais faire des jaloux....
J'ai lu l'arc Dressrosa d'un seul coup ! J'avais arrêté de lire One Piece pendant deux ans et j'ai décidé de rattraper mon retard sachant que l'arc était sur le point de se terminer.

Je me fiche royalement de tout ce que vous pensez , pour moi , cet arc fut parfait .
J'étais de ceux qui trouvaient l'arc un peu lent par moment... jusqu'à ce que l'on apprenne qu'Oda mettait en place tous les personnages qui allaient devenir alliés de Luffy par la suite. C'est l'un des plus gros PUNCH que j'ai eu en lisant One Piece. Sur ce coup , j'ai trouvé qu'Oda est un génie. En relisant et en regardant à nouveau l'anime , on se rend compte que tous ces ''temps morts'' sont en fait très vivants et nous présentent vraiment bien les nouveaux alliés de Luffy .

Les plus :
-Le flashback de Law , l'un (sinon le) meilleur de la série
-Le collisé (Un des meilleurs moment de la série. J'ai adoré Chinjao)
-Les nouveaux perso (je les aimes tous, même abdullah ! ahahaha)
-Les combats (j'adore les one shot. Eh oui , je lis One Piece pour l'histoire, pas pour lire des double page de baston )

Les moins :
-Law . J'adorais son personnage à Sabaondy , mais il était (malheureusement) si affaibli dans le combat finale...
-Bellamy . J'espère qu'il va disparaître de la série .... il est visuellement ennuyeux, mais je crois que c'est voulu
-Kyros . J'adore le côté spartian .... mais la transition de mr.soldat m'a fait grimacé un peu

Oh ! Et j'espère voir le Roi et son King Punch devenir un allié de Luffy également. Il a tellement été mis de l'avant que je l'imaginerais très bien faire un retour lors du dernier combat de la série ^^

Voilà ! Merci Oda ne nous avoir fait rêvés pendant 2 ans.
Maintenant , allons à Wano et rencontrons Big Mom & Kaidou !
Oh ! et je m'ennuis de Brook :'(

_________________
Yohohoho!!!
SKULL JOKES!!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 21:11 
6 000 000 Berrys

Inscription: 27 Aoû 2006
Messages: 264
Localisation: sur l ile aux enfants
Pour la découverte de Kaido (quel charisme, quelle impression de puissance désinvolte, de force insouciante. Il a l'air clairement au dessus du Law... (ok je sors!). Ca reprend le même délire que le membre du cp9 qui voulait se supprimer mais utilisait ses capacités pour rester en vie!), de Bartholoméo (i love this guy!), Cavendish (je l'ai trouvé fade au début puis son côté obscur m'a séduit), j'aime cet arc! Sabo, Fujitora et le soldat jouet sont intéressant mais pour moi un cran en dessous.
L'idée des jouets, l'ile passionnelle, le colisée, Big mom et le retour sur certains super nova sont des bons délires.
J'ai trouvé cet arc long mais surtout car impatient de voir la suite.
Ma déception vient du corsaire, présenté comme un monstre de puissance, je me disais enfin un ennemi qui ne sous estime pas Luffy et... Et... Au final, l'utilisation conventionnelle que l'on connaissait de ses pouvoirs n'est même pas exploitée.
Depuis les deux ans d'entrainements, je n'arrive pas à jauger la force des Mugi, ils ne m'apparaissent jamais réellement en danger ou obliger de se transcender. Zorro surtout m'intrigue...
Je faisais un parrallèle Capitaines corsaires/Empereurs pour évaluer la force de ces derniers. Ca reste flou, on a d'un côté Do Flamingo qui n en mène pas large face à Kaïdo, de l'autre Mihawk qui annonce que combattre un manchot comme le Roux ne présente aucun intéret. Et un roux manchot qui réussit à empêcher ce même Kaïdo de rejoindre Marine Ford...
De même que l'on a un empereur avec tout un équipage de monstres dont certains échappés d'Impel qui fuit face à un (ex) amiral, et un Zorro qui affronte un amiral sans éprouver de difficultés particulières.
Arc certes long mais riche en infos et annonciateur de belles choses!

_________________
ONE LOVE ONE PIECE. PEACE
http://fr.youtube.com/watch?v=OlNj5zI4Qtg <------- One Piece + Break dance = eskiv
http://www.edilivre.com/le-cent-neuviem ... e-dru.html <------- pour ceux qui aiment lire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 22:50 
8 000 000 Berrys

Inscription: 23 Jan 2013
Messages: 318
Localisation: Grandline
Pour ma part,

les + :

-l'exotisme et les particularités de l'île (bâtiments, jouets, nains et humains)
-Usopp qui développe le haki (c'est le moment que j'ai préféré dans tout l'arc)
-le Colisée avec des combattants fort intéressants en général et des styles très variés
-le teasing sur la possibilité d'un nouveau nakama
-le flashback de Law & Doflamingo
-la reconnaissance de Fujitora
-le combat Franky / Señor Pink
-les nouvelles techniques du Gear 4
-la versatilité des techniques de Doflamingo (birdcage, clone, manipulation, balles de fil, fouet, déplacement en l'air, éveil etc...)

les - :

-absence/inutilité d'une partie de l'équipage que j'aurai voulu voir combattre comme à Alabasta (groupe du Sunny + Robin)
-Rebecca qui a joué la princesse en détresse plutôt que la princesse rebelle qu'était Vivi
-la force de la birdcage qui est disproportionnée par rapport à celle du corsaire.
-la différence de difficulté entre les duels Pica/Zoro et DF/Luffy
-le manque d'imagination de Luffy pour vaincre Doflamingo

Et j'oublie sûrement des choses..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Mer 16 Sep 2015 23:29 
500 000 Berrys

Inscription: 29 Mai 2011
Messages: 102
Je ne suis pas d'accord concernant Robin. Je l'ai trouvé très présente tout au long de l'arc contrairement a HP et PH. Elle a affronté beaucoup d'ennemis et a meme eu un combat a elle. Elle a très bien remplacé Nami je trouve dans son role + calme et réflechi.

Après si on parle de SAGA , la saga SMILES comprend bien Punk Hazard + Dressrosa. Donc ça en fait la plus grosse saga de One Piece (14 tomes au moins!).
Cet arc est très fouilli mais maintenant qu'on sait que luffy a maintenant une "flotte" on comprend que Oda voulait surtout créer le 1er arc "flotte du chapeau de paille". Ce n'est pas a partir de maintenant qu'on va voir la flotte en action...on l'a vu durant toute la seconde partie de l'arc!!! Et ça c'est plutot bien joué ce qui fait que maintenant quand on relit les tomes ça passe mieux car on sait ou oda veut en venir =)

Par contre le coup de dofla qui recherche luffy mal en point pour le tuer et juste au moment ou il le trouve, luffy se ressaisit et le bas c'est quand même nul.
Quand au gear 4 ça me fait peur pour la suite. Ok luffy devient un "démon" au fur et a mesure mais bon. Je reste persuadé que sans le gear, Doflamingo bat largement Luffy... J'aurais voulu un combat aerien plus "long" entre les deux pirates. Un truc a la lucci. Et ça a donné ça au final puisque la derniere fois que luffy a été poussé dans un tel retranchement c'était lucci...

Donc au final Doflamingo est l'adversaire le + fort que luffy a vaincu. Suivi de Lucci. Mais je voyais tellement dofla au dessus... je m'attendais à davantage de révélations aussi. Je pense qu'on a pas fini d'entendre parler de doflamingo mais tout de même...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Dressrosa
MessagePosté: Jeu 17 Sep 2015 12:51 
15 000 000 Berrys

Inscription: 25 Juil 2014
Messages: 381
Pour moi, Dressrosa est sûrement l'arc le plus mauvais de l'histoire de One Piece.

Je vais commencé par dire ce qui m'a plu, ce sera pas très long :

le tout début lorsqu'on découvre l'ile

le flashback de Law

le réveil de Usopp au Haki

Voilà.

Maintenant pour le négatif, je ne vais pas m'étendre parce que j'estime que cette arc n'en vaut pas la peine. Il y a deux choses qui caractérisent cet arc :

1) la surenchère

Trop de personnages ( et la majorité sont d'une qualité discutable, voire médiocre : Bartoloméo, Fujitora, Sabo-Ace, Rebecca, Riku, la plupart des combattants du Colisée, la Donquixote family, Doflamingo lui-même qui a sombré dans le cliché, etc.)

Trop d'informations (et en même temps on avance pas dans la trame principale)

Trop de pathos (le côté larmoyant de nombreux passages était à vomir. Oda savait faire dans le juste autrefois mais il semble avoir perdu la main)

Mais pour contre-balancer l'argument précedent, il y'a eu des moments qui à la base auraient pu être émouvants, mais qui au final m'ont parus d'une froideur étonnante.

L'excuse de l'amnésie pour Sabo-Ace.

Trop de luffy qui vient de rentrer dans la catégories des protagonnistes insupportables de part son omniprésence et omnipotence. Sa bonhommie ne change rien pour moi, il est irritant à cause de ça. Je l'adorais au début. Maintenant je ne peux plus le voir en peinture.

Ce que j'appelle l'aspect "bling-bling" du combat final (le coup du compte à rebours... entre autres, aieaieaie) et le manque d'intensité dans les autres "combats".

La bird cage.

Trop de chapitres. Sérieusement, 100 chapitres pour un tel résultat? D'habitude on s'attend à ce qu'un nombre peu élevé de chapitre entraine un baclage du travail, mais là c'est le contraire : en relisant depuis le début il est clair pour moi au vu du remplissage effectué à plusieurs reprises par l'auteur, que cet arc aurait pu être amputé d'un grand nombre de chapitres sans pour autant perdre de cohérence.

Ce qui m'amène au point n°2

2) une mauvaise gestion narrative

Bref, c'était pourtant bien parti (c'est souvent le cas d'ailleurs). J'étais vraiment très enthousiaste en commençant cet arc. Malheureusment par la suite cela n'a été qu'un enchainement de déceptions. Emotionnellement parlant, seul le flach back de Law m'a transportée. Mais sinon je n'ai pas ressenti les frissons que la lecture des anciens arcs m'avaient procurée (je trouve l'arc des hommes poissons plus passionnant).

Un bon gros gâchis selon moi.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Boboul et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com