Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 2 Mai 2018 09:44 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20452
Localisation: Joker
Image



Donc voici le topic Bilan de l’arc Totland.

L'arc couvre 80 chapitres, prépubliés d’avril 2016 à mai 2018, soit deux ans.

C'est le troisième arc le plus long du manga, après Water Seven/Enies Lobby (117 chapitres) et Dressrosa (102 chapitres). Par contre si on compte Jaya/Skypiea comme un arc unique, ce dernier fait 85 chapitres, et Totland passe donc à la quatrième place. A titre de comparaison : Alabasta (63 chapitres), Thriller Bark (48 chapitres), L'île des Hommes-Poissons (51 chapitres) et Punk Hazard (46 chapitres). Nous sommes dans tous les cas dans la catégorie des arcs longs de One Piece.

L’intrigue de l’arc :
Afin de régler ses comptes avec sa famille, Sanji accepte l'invitation à la Tea Party de Big Mom. Il doit y épouser l'une de ses filles, Pudding, afin de sceller une alliance entre l'Empereur et les Vinsmoke, sa famille dont il n’avait jamais parlé. Luffy ne l'entend pas ainsi et accompagné de certains de ses compagnons il décide d'aller chercher Sanji chez Big Mom, avec un autre objectif : récupérer une copie du Road Poneglyphe de Big Mom !

La structure de l’arc :
- Chap 823 à 859 : voyage et infiltration à Totland, passage par la forêt mystérieuse, flashback de Sanji, Luffy et Nami capturés par Big Mom, puis évasion et alliance avec Capone,
- Chap 860 à 872 : Tea Party et flashback de Big Mom,
- Chap 873 à 902 : fuite avec la préparation du gâteau par Sanji et le combat Luffy/Katakuri, Luffy laisse Jinbe et la Germa retenir la flotte de Big Mom pour lui permettre de s'échapper.

Les particularités de l’arc (non exhaustives) :
- première confrontation avec un des quatre Empereurs,
- introduction du royaume scientifique de la Germa,
- seule la moitié de l’équipage est présente, celle absente à Dressrosa,
- Jinbe intègre officiellement l’équipage du Chapeau de Paille,
- nouvelle alliance avec un supernova : cette fois-ci avec Capone,
- introduction des empereurs de la Pègre,
- Big Mom et son royaume sont préservés mais leur réputation est ternie : la presse considère qu'ils ont perdu,
- Nami récupère Zeus, Sanji un costume de la Germa et Luffy voit sa prime exploser (1,5 milliards) et obtient via la presse le titre de futur Cinquième Empereur.

Les révélations majeures :
- les origines de Sanji,
- les origines de Big Mom,
- confirmation de l’existence d’usines de clones (lien avec Vegapunk),
- les membres de la tribu aux trois yeux peuvent lire les Poneglyphes si leur troisième oeil est éveillé,
- premières images d’Erbaf.

Voilà, c’est à vous !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 2 Mai 2018 10:46 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2011
Messages: 483
Arc décevant pour ma part.

Enfin cela devait être l'arc de Sanji, mais il n' a pas été à la hauteur.

1. Il passe la moitié de l'arc à être manipulé, tantôt par sa famille qui menace Jeff et tous ceux qu'il aime, tantôt par Pudding, fille qu'il vient tout juste de rencontrer.
2. Quand enfin il se réveille, désolée, mais il ne fait rien de particulièrement brillant. Pas de super combat, il sauve juste les miches de sa famille au moment où ils sont au plus mal, et intervient un peu tel un Deus Ex Machina pour sauver Luffy quand il sort du miroir.
3. Il ne brille pas non plus par ses talents de cuisinier. Alors qu'on nous tient en haleine avec son gâteau qu'il passe des heures à préparer avec l'aide d'une équipe, qui fait tomber Capone dans les pommes et tout, ça fait un peu l'effet d'un pétard mouillé: non seulement cela ne fait gagner tout au plus que quelques minutes à l'équipage pour leur permettre de fuir ( et encore, merci à la Germa et aux Fishmen d'avoir encore aidé à ce moment ), mais en plus ça a fait regagner des forces à BM.

Conclusion: l'arc Sanji, bof.

Quand au reste, je n'arrive pas à trouver de point positif. La plupart des combats ont été ennuyeux, celui de Katakuri vs Luffy a traîné en longueur, beaucoup de personnages " faire-valoir ", la famille de BM un peu malmenée, mais pas mise en difficulté non plus.

J'espère simplement qu'on reverra BM pour une suite, et qu'on découvrira pourquoi les expériences génétiques ont fonctionné sur les frères de Sanji, partiellement sur la sœur de Sanji, mais pas du tout sur lui.

_________________
To make you the King of pirates, I'll become the real King of snipers

Un problème avec un de mes posts? Pourquoi ne pas en parler en privé? Le MP, c'est la clef ( merci à Liloo pour sa généreuse contribution, elle est adoptée ( la contribution, pas Liloo ) )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 2 Mai 2018 11:12 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 996
Localisation: Nouveau monde
usoppa a écrit:
et qu'on découvrira pourquoi les expériences génétiques ont fonctionné sur les frères de Sanji, partiellement sur la sœur de Sanji, mais pas du tout sur lui.
Sora a pris un médicament pendant sa grossesse pour contrer les ambitions de son mari. Celui-ci a fonctionné sur Sanji et partiellement sur Reiju.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 2 Mai 2018 19:21 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Juil 2008
Messages: 659
En regardant bien cet arc n'est pas si mauvais la personnalité de Big Mom est intéressante et ça faisait longtemps qu'on attendait une lecture comme celle là . On a tendance à dire que c'était mieux avant , mais en même temps peut-être que parfois on se trompe , parfois c'est seulement nous qui avons changé . Ce qui ma plu dans cet arc donc c'est Big Mom , Oda a toujours des capacités importantes pour créer des personnages .

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2018 16:42 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 672
L'arc qui divisera à coups sûrs !
Parce que non seulement il est inégal dans son fond et sa forme; mais aussi parce qu'il prend un parti pris différent.

Je le trouve inégal dans le fond : certaines thématiques sont profondes et subtiles, le meilleur exemple c'est l'enfance de Mom, alors que d'autres sont en fait assez anecdotiques, je pense à la rivalité entre Sanjy et ses frères qui n'a jamais pris pour moi (avec Jajjy c'est différent, j'ai trouvé ca bien). Pourtant on aurait pu s'attendre à du percutant dans les deux cas!
Dans la forme il y a aussi de quoi redire : autant la Tea Party est excellente, sans longueur, tout fonctionne; autant la première partie dans les bois, et une partie du Duel Luffy Kata, sont trop longues ou mal racontées!

Le parti pris d'Oda de vouloir aussi nous faire un arc pérégrination qui sort du schéma habituel (du boss de fin qui est le chef qui va tomber) laisse parfois le lecteur sur sa faim. Retrospectivement j'ai bien aimé, et j'ai été assez surpris (sans être chamboulé faut pas halluciner) par les choix d'Oda, au moins la structure classique a été dépassé.

Il y a pas mal de choses à redire en plus de ce que je viens de citer. On pourrait disserter sur Sanjy le pot de fleur, sur le rôle des femmes etc
Moi au final j'ai beaucoup aimé cet Arc. Ca ne vaut pas Zou, mais c'est largement mieux que tout ce qu'on a eu depuis l'ellipse

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2018 20:59 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2015
Messages: 253
Un arc un peu mitigé pour moi. Cet arc est celui que je voulais mettre dans mon top 1 des meilleurs arcs. Mais malheureusement, certaines erreurs de cohérences scénaristiques passent beaucoup trop mal. Donc je suis dans la situation où je veux aimer mais sans y arriver totalement...


Du côté des points positifs :
L'équipage de BM : Big mom est sans la moindre hésitation et de très loin mon antagoniste préféré. C'est le premier adversaire complexe du manga et dont le traitement est sorti des codes shonens classiques. L'équipage tout entier d'ailleurs est concerné. Oda a assumé jusqu'au bout ce qu'il voulait faire malgré le rejet très important que ce personnage suscitait avant le début de l'arc et depuis l'île des HP. Et il a même ouvert la possibilité d'un 2ème round !
Ce n'était pas gagné, mais Oda a également réussis à créer un univers ambivalent. Sur les 5 Empereurs, 2 sont bon (BB et Shanks) et 2 sont mauvais (Kaido et BN). Le dernier se devait d'être entre les 2 et Oda à bien rendu cet aspect profondément ambigu et inclassable de la famille Charlotte. Cette ambiance à même gagné par moment les héros avec des choix que beaucoup n'ont pas manqués de remarquer comme très inhabituels.

Le traitement des héros : Je n'ai pas grand chose à redire non plus. Le traitement de Sanji était parfait. Les autres mugi ont aussi eu un traitement convenable même si certains ont été un peu mis en retrait. Mais ça ne me gène pas.

Capone : Supernova très bien géré dans son ensemble, même si j'aurais aimé qu'il ne devienne pas allié si rapidement et qu'il conserve sa posture distante du début. j'espère qu'on aura droit à aussi bien pour tout les autres.

La direction de l'arc : L'arc dans son ensemble à pris des directions assez inédites. On est clairement sorti des schémas habituels sur presque tout les plan et c'est une excellente chose : BM n'est pas tombé et fini l'arc en position de toute puissance, la population locale n'était pas tyrannisée et les mugi n'ont pas été les "héros", la bibliothèque prison des livres n'a pas été libérée par une défaite de mont d'or, les héros ont fuit pendant 3 tomes et ont pris des décisions peu communes, Sanji à eu un traitement non shonen, ....Etc. En résumé, que du bon de ce côté là.

Du côté des points négatifs :
le scénarium : Un excès presque inédit de scénarium et de plot armor. Un tel niveau ne s'était jamais vu depuis Enies Lobby. Cela eu pour conséquence de décrédibiliser l'équipage de BM non pas car il était faible ou incompétent, mais car l'acharnement du sort contre eux à fini par rendre leurs actions presque décoratives. Et rare furent les combattants de BM véritablement mis en avant. Comme ils étaient trop puissants pour les mugi, Oda à multiplié tout les prétextes pour les maintenir en retrait (Smoothie, Compote, Daifuku, Snack, Cracker qui disparait au début... et tout les autres lieutenants intermédiaires).

Les rapports de forces : Oda à trop multiplié les OS à droite et à gauche pour mettre en avant chaque perso. Le chapitre 898 restera vraiment l'un des moment très mal géré où on sent qu'Oda a exagéré la puissance des Vinsmokes juste parce que c'était le seul moment de l'arc entier où ils allaient faire un truc et qu'il fallait "sauver" leurs honneurs de combattant avant de les faire disparaitre (au moins temporairement) du récit.

Plusieurs crashs majeurs : Le tamatebako restera l'une des plus grandes incohérences de tout One piece Mais le Luffy VS Katakuri fut également un massacre catastrophique. Il est N°2 dans mon classement des plus mauvais combat du manga entier. Et pour un combat censé être une étape majeure dans le manga, c'est vraiment triste à dire...


En conclusion :
Cet arc avait pour moi les ingrédients pour être le meilleur arc du manga. Mais les incohérences majeures et l'abus de scénarium ont gâché le tout. C'est regrettable. Cela dit, le bilan n'est pas mauvais pour autant et je suis satisfait qu'Oda ai sauvé la fin avec le retournement en faveur de BM amorcé au chapitre 900. J'espère qu'on pourra conclure tout ça lors du 2ème round. Et que les charlottes continueront d'avoir un rôle même après cela.... en réalisant la prédiction de Luffy du chapitre 815 ?

_________________
Image
Historien sur le forum de GoodGame empire (FR1)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2018 22:32 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2009
Messages: 840
Localisation: En pleine lecture de "l'attaque des titans"
En révélation majeure, on a quand même une démonstration des Minks en mode Sulong.

Sinon en - =>
- l'arc était sympa à mes yeux mais beaucoup trop long. Je pense qu'en 70 chapitres max, il aurait pu être bouclé.
- Trop de remplissage à mon goût, trop de personnages (même défaut que pour DressRosa a mes yeux), ce surplus fait que beaucoup sont mis en retrait, pas assez exploités voire disons le, carrément ignorés.
- Combat ennuyeux sauf pour Luffy. Traitement des mugis pas à la hauteur (comme à Dressrosa) => Chopper invisible, Brook quelques moments sympa mais un 1vs1 aurait été bienvenu. Nami idem Brook et Sanji no comment.
- La fuite du gâteau était longue pour un effet vraiment moisi sur le court terme (je fais partie de ceux qui pense qu'il aura son importance plus tard).
- Jimbei qui reste en arrière avec le doute de savoir si on le reverra ... j'ai pas aimé qu'Oda refasse le même coup que sur l'île des HP.


En + =>
- Le flash-Back de BM était intéressant.
- Brook et Nami justement ont eu droit à quelques moments vraiment très cools.
- Luffy a brillé sur cet arc.
- Le flash-back de Sanji lui a donné plus de profondeur. J'ai plutôt bien accroché à la germa.
- L'arc se termine sur quelques powers up (Sanji et Nami en tête).
- Katakuri est je pense un personnage qui sera très bien placé dans le prochain sondage de popularité. C'était un superbe adversaire.
- L'officialisation de Jimbei dans l'équipage (et j'espère que celui de Carrot suivra bientôt).
- J'ai aimé le développement donné à Capone. Je ne m'attendais vraiment pas à voir Luffy et lui collaborer xD

_________________
Image ___ Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2018 22:51 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1248
Localisation: Dans tes rêves.
Je suis d'accord avec Emissamdeus que c'est un arc mitigé, mais cet arc est bien meilleur que Dressrosa. Si je pouvais le classer parmi mon palmarès des arcs.

Forces :
1-Capone : Oda l'a exploité à fond. C'est une sorte de génie criminel avec un style de combat super original qui échoue dans ses plans, mais qui a du charisme à revendre et qui est difficile à détester. Après une introduction décevante à Saobondy, Oda l'a ressuscité.

2-Katakuri : J'adore ce méchant qui est le plus sérieux de sa famille et que j'adore contrairement à Big Mom. J'aimerais tellement le revoir contrairement aux autres Charlotte. Il a tout un sens de l'honneur.

3-Les paysages et les lieux : Oda a su dépeindre un environnement unique, extraordinaire et digne de Skypiea avec des villes cosmopolites, des forêts enchantées, des mondes miroirs et un château ressemblant à un dessert.

4-La puissance de Big Mom : Je dois reconnaître qu'Oda a bien exploité la force d'un yonkou avec tous ses atouts comme Zeus et Napoléon. Nous savons à quoi nous attendre pour les prochains arcs et la puissance des empereurs.

5-Les combats : Toujours intéressants malgré un combat Luffy&Katakuri un peu long.

6-Un dénouement imprévisible : Bien que sa réputation soit ternie et qu'elle ait perdu des effectifs, Big Mom reste toujours en siège pour défier ultérieurement ses rivaux.

7-Tea Party : Le plan de l'assassinat de Big Mom était superbe à voir malgré l'incohérence de l'explosion du tamatebako.

Faiblesses :
1-Équipage de Big Mom : Oda a fait une grosse erreur, celle d'introduire trop de personnages. Il ne peut pas les bien exploiter bien qu'ils soient très originaux. J'espère que pour l'arc Wa qu'il utilisera son modèle des ennemis à Ennies Lobby. Le CP9 a été bien présenté et chacun des personnages a été exploité correctement. C'est épouvantable de voir tant de fiascos comme Brûlée, Oven, Smoothie, Mont d'Or, etc. Prospero m'a laissé de marbre. Plutôt de dévoiler plein de personnages antagonistes, Oda devrait en sélectionner maximum cinq à vraiment mettre en valeur

2-Chopper : Son pire arc! Sans commentaires.

3-La lenteur de l'intrigue : Il manque encore une fois de la concision dans la trame. L'arc aurait pu faire facilement 4-5 tomes plutôt que 6-7 tomes.

4-Jaji : Il égalise Wapol pour son degré de stupidité.

5-Je n'ai pas aimé l'attitude de fuite des Mugiwaras à la fin de l'arc. Cela ne leur ressemble pas.

6-Pekoms : Promoteur au début, il s'est effondré et a été peu mis en valeur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 17 Mai 2018 14:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20452
Localisation: Joker
Concernant mon bilan ce qui peut être compliqué avec cet arc pour se faire un avis c’est qu’une partie des intrigues sont laissées en suspend par une sorte d’ellipse. Du coup difficile de savoir ce qui est réellement terminé et ce qui est amené à être continué au niveau des Charlotte.
Par exemple le fameux gâteau : est-ce que son rôle se résume à ce que nous avons vu ou bien il va amener d’autres conséquences ? De même les menaces sur Zeff et les proches qui sont à l’origine d’une partie du drama de Sanji, va-t-on y revenir ou alors cela va tomber dans une sorte de trou noir ?

A côté de ça l’arc a été construit selon certains principes devenus familiers depuis l’entrée dans le Nouveau Monde et qui ont été l’essence de Dressrosa : grand nombre de personnages mis en scène, importance des mêlées et des mouvements de « troupes », donnant lieu à une mise en avant des alliés minorant en partie l’implication des Chapeau de Paille. Avec cependant la persistance de certains fondamentaux : combat classique et long de Luffy (deux fois !), mise en parallèle d’un combat de boss avec une menace sur la population, et l’idée d’un Luffy triomphant (même relatif).

C’est un arc qui reste néanmoins particulier. Déjà parce que c’est le premier arc dédié à un Empereur, ce qui en soi constitue un événement majeur dans One Piece. J’avais toujours pensé que l’arc de Big Mom serait particulier et qu’il n’y aurait pas de combat direct/classique car il s'agit d'une femme, et sur ce point ce qui a été proposé a été conforme à mon idée.
Pour la suite, il y a une possibilité de re-match mais comme le traitement des femmes est nettement différent de celui des hommes dans One Piece, je reste sceptique sur le fait que nous ayons droit un jour à une « vraie » confrontation entre Luffy et Big Mom. On verra ça bien entendu.

Ce qui me frappe ensuite, toujours au niveau de la structure, c’est la longueur de l’arc : 80 chapitres. C’est énorme ! C’est l’un des arcs les plus longs de One Piece ! J’ai l’impression que comme Dressrosa, Oda s’est senti obligé de faire un truc énorme (avec plein de personnages) car c’était un moment très important et attendu (première confrontation avec un Empereur) alors qu’au final il n’avait pas tant de choses que ça à raconter. Et comme Oda est plutôt lent lors des « batailles finales », on se retrouve avec un arc quand même très long.
Je trouve qu’il y a donc pas mal de points communs avec Dressrosa dans la façon dont Oda a « pris » cet arc même s’il ne raconte qu’une opération « commando » avec des objectifs limités.

L’arc peut être défini ainsi :
- Présentation des Charlottes : cas du premier équipage de sang qui apparaît comme une famille très dysfonctionnelle - On passe d’un Père admirable avec Barbe Blanche à une Mère égoïste sans trace d’amour envers ses enfants avec Big Mom. C’est intéressant même si on peut noter que la version « féminine » de la figure est négative par rapport à la version « masculine»,
- De même au niveau univers c’est une sorte de pendant « coloré » à Thriller Bark, avec les Homies remplaçant les Zombies. Donc l’originalité de l’ensemble est un peu minoré même si les effets d’échos font partie des motifs de One Piece et ne sont pas forcément négatifs,
- Les origines de Sanji sont révélées et développées, avec un peu de backgrounds supplémentaires sur North Blue (qui est décidemment bien loti après ceux développés à Dressrosa),
- L’intrigue « récupération des Road Poneglyphes » avance et nous avons un nouveau teasing Vegapunk (après les Fruits artificiels, ce sont les clones qui sont présentés), sans oublier celui d’Erbaf.
- Le motif de l’amour est abordé de façon plus directe que de coutume avec un simili de mariage. Oda s’essaie ici véritablement à quelque chose de nouveau autour du motif amoureux de Sanji même s’il rétablit le statu quo à la fin,
- Enfin concernant nos héros le bénéfice individuel de l’arc me paraît un peu meilleur qu’à Dressrosa : Luffy a droit à un combat « d’entrainement » autour du Haki, une première (dont on espère voir des effets concrets à Wano), Nami récupère Zeus, Sanji une combi Germa (Joke ou non ?^^), Jinbe est officiellement un mugi. Reste Brook et Chopper qui n’ont rien obtenu : Le squelette a au moins eu une jolie prestation en première partie de l’arc mais pour Chopper il aura été très en retrait tout le long,
- Le thème des faux-semblants aura été celui dominant dans cet arc, que ce soit autour de la construction des Charlotte, avec Big Mom en tant que Reine d’une utopie et d’une grande famille qui ressemblent à un château de cartes, Pudding et de Katakuri « obligés » de jouer des rôles, et lors du dénouement avec un Luffy triomphant emportant une victoire sur Big Mom largement exagérée mais qui a été vainqueur de la guerre des « images ».

Au niveau des mauvais points, il y a le drama de Sanji (avec son flashback) que j’ai trouvé honteux. Il s’agit d’un des travaux les plus faibles à ce sujet d’Oda, peut-être même depuis le début du manga. Il faut dire que le copier-coller de scènes et des dialogues issues du Drama d’Usopp/Robin d’Enies Lobby a été fait à la truelle et l’ensemble a finalement été résolu de façon très rapide et mécanique, comme si au fond le seul objectif c’était de faire « pleurer » les fans mais qu’au niveau du personnage c’était presque du « filler » (récit à part sans conséquence sur le personnage ou l’histoire principale).

L’autre gros bémol de l’arc pour moi (au sens vraiment spécifique à l’arc) c’est la « bataille finale » dont Oda a eu du mal à maintenir l’intensité. Pour ma part je l’ai trouvé plus réussie que celle de Dressrosa dont franchement je n’en pouvais plus à force mais nous sommes loin des meilleures batailles de la série. Evidemment elle est spéciale mais le vrai souci c’est de faire quelque chose d’aussi long tout en refusant des affrontements directs et décisifs, du coup c’est un très long jeu du chat et de la souris, avec comme climax le combat contre Katakuri (qui a ses qualités et ses défauts) et un moment de dégustation du gâteau qui fait pitch.
De plus il fallait maintenir une tension et une dramaturgie durant cette longue séquence, pour montrer que les Charlotte ne sont pas un équipage d’Empereur pour rien, où paradoxalement il ne pouvait pas y avoir de confrontation avec nos héros… qui devaient en plus en sortir sauf et avec de nombreux bénéfices.
Du coup il y a des cliffs « tragiques » qui sont résolus simplement le chapitre suivant et une accumulation de sacrifices plus ou moins convaincants. Celui de Pedro est classique tout en faisant très « Pell » donc je dirais qu’il passe, celui de Pound m’avait semblé forcé mais je pense que le pire est celui de la fausse destruction du Sunny et du sacrifice du navire historique des HP. Si d’un point de vue symbolique la destruction du navire des HP est intéressante à plein de niveau, elle demeure totalement inutile : si Wadatsumi avait juste tiré sous l’eau le Sunny le résultat aurait été identique car les Charlotte n’ont été bernés qu’un très court instant. On pourrait dire que ces secondes ont été décisives mais le récit ne met pas cela en avant et puis la scène parle d’elle-même : c’est vraiment un sacrifice forcé pour la symbolique et faire un twist « incroyable » pour le chapitre 900.
Le souci de cette fuite c’était vraiment une accumulation de séquences de ce genre (exagérée ou déceptive) associée à un refus d’y aller « vraiment » (sauf le combat de Luffy) sur une telle longueur (30 chapitres !).
Enfin il y a la question du gâteau où là comme d’autres choses de l’arc, en dehors de l’aspect premier fonctionnel (il faut sauver Totland) on peut se demander à quoi sert que Sanji y participe en dehors de la dimension symbolique (illustration de sa philosophie de cuistot : je nourris tout le monde, ami comme ennemi) car en effet si Pudding et Chiffon s’en étaient occupées toutes seules, le résultat aurait été le même…
En fait, je vais peut-être en choquer certains, mais en lisant les discussions des chapitres de ces derniers mois j’avais l’impression de revoir celles de Bleach lors de la fin du Hueco Mundo (lorsque « Bleach » a commencé à chuter). En effet nous avions les fans qui se lançaient dans de grandes analyses symboliques pour montrer que c’était pensé et doté d’une certaine profondeur/originalité et les autres qui pestaient parce que c’était trop long pour des trucs pas très intéressants et satisfaisant au niveau des personnages.
On peut trouver ça absurde mais cela m’a frappé : on peut reprocher beaucoup de choses à Bleach dans sa gestion des intrigues et des personnages, mais la symbolique autour des personnages et des situations a toujours été très travaillée et réelle. La différence ici c’est que l’univers et l’histoire de One Piece sont bien plus solides et maîtrisés mais la morale que je retiens, c’est que lorsque le récit n’apporte plus de satisfaction en lui-même, on peut se réfugier dans la symbolique et les thèmes pour y trouver du plaisir^^

A côté de ça l’arc a d’authentiques qualités : l’univers et la famille Charlotte sont d’une richesse et d’une inventivité formidable. Oda est toujours l’un des meilleurs à ce niveau-là, rien à redire : j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce pays et ces personnages.
Big Mom est une ogresse vraiment réussie, Oda est allé au bout de l’idée, et ça c’est bien. Au niveau de sa famille évidemment Katakuri et Pudding ce sont ceux qui s’en sortent les mieux, deux excellents personnages, pleins de surprises, dans des registres originaux. J’ai beaucoup apprécié la dimension « respect » du combat contre Katakuri et le caractère tsundere de Pudding qui finit par devenir touchante.
Le combat de Luffy contre Katakuri était très intense et réussi mais sa conclusion m’a laissé sur ma faim – la gestion entre la phase domination/entrainement et celle de résolution en mode « New » Gear 4th m’ait apparu trop abrupte, comme si on finissait sur « tout autre chose ».
Du côté des héros le traitement de Brook a été très intéressant, le côté voleuse/manipulatrice de Nami sympa et l’accrochage avec Big Mom à bord du Sunny un très chouette moment.
Concernant Sanji comme je l’ai dit « névrose » ratée pour moi, partie « cuisine » correcte sans plus et travail sur la romance franchement réussie.
Il y a aussi Capone et sa clique qui se sont révélés bien fun, apportant une alliance inattendue et bien cool avec leur style mafieux. Un équipage plus sympathique et touchant qu’il n’y paraissait au premier abord.
Au niveau des grandes séquences, le meilleur acte de l’arc reste pour moi la Tea Party très réussie : le motif du mariage, l’irruption de Lufy et Cie dans un joyeux chaos et l’impression de puissance des Charlottes m’a bien pris.

Donc voilà, un arc avec du bon et du moins bon, voire du mauvais (Drama Sanji >_<) qui me laisse une meilleure impression que Dressrosa. Après le fait qu’un certain nombre de choses soit laissé en suspens et dans le doute permet à l’arc d’éviter à « porter » leur réussite ou leur échec (on verra donc plus tard le sens de cette ellipse).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Dim 20 Mai 2018 20:33 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2007
Messages: 64
Bonjour à tous,

Après les brillants posts précédents, voici mes humbles commentaires...

Un arc avec un dénouement original. Luffy a atteint ses objectifs de base (récupération de Sanji, copie du ponéglyphe) mais pas de bonus comme on avait l'habitude d'en voir : BM est toujours là, son empire reste en place, ses forces n'ont pas eu de dégâts irréparables. Quoique... Un empereur, ce n'est pas qu'un gros équipage et des territoires. C'est aussi une réputation, une image de puissance et d'invincibilité, comme Capone l'avait exposé lors de l'arc Zou. Et BM particulièrement, ce monde idéal qu'elle proclame avoir créé repose sur l'image, le rêve, les apparences...
Et là qu'est-ce qu'on a vu ? Chantages, violence incontrôlable, terreur, trahisons, voilà le vrai visage de Totland... Le rêve proclamé de Big Mom avec la paix et un pays de rêves est bien loin de la réalité. Même ses propres enfants n'y croient pas! Les habitants s'en rendent bien compte même s'ils ne se révoltent pas (pas encore ?). La Tea Party a été sabotée, BM elle-même a été mise en échec par Jinbei et n'a pas pu empêcher la fuite de ses adversaires. Comme l'avait dit Enitu, Luffy n'a pas réussi à ébranler les valeurs de Big Mom mais il a ruiné son image, c'est sur ce plan que Luffy l'a battue !

Un des thèmes majeurs de l'arc, les familles indignes : les Charlotte, les Vinsmoke, des familles considérant que le sang donne tous les droits, comme les Dragons Célestes, à l'opposé de Luffy.

Les Vinsmoke : famille pourrie jusqu'à l'os. Pourtant, j'ai bien aimé leurs prouesses en combat. Mais échec total pour Judge même si Germa a survécu. Son alliance avec BM se solde par une humiliation publique, il a été sauvé par celui qu'il avait rejeté et le Gouvernement mondial l'a lâché. Bilan humain et politique désastreux!

La Tea Party, le moment que j'ai préféré.

La crise de Sanji a été un choc, d'autant plus gros qu'après Water Seven/Enies Lobby, Thriller Bark et l'ellipse, on pensait ne plus avoir affaire à ce genre de choses. Mais Sanji a failli alors que Nami a été d'une fidélité inébranlable.
Rappel d'un commentaire juste après l'affrontement Sanji/Luffy
Turbobuse a écrit:

Onigin a écrit:
3) "Tu crois vraiment que c'est suffisant pour que je te tourne le dos ? Tu devrais le savoir mieux que quiconque" de Luffy dans ce chapitre... c'est exactement ça en fait : Sanji aurait dû comprendre depuis longtemps que d'utiliser cette manière pour chasser Luffy ne marcherait absolument pas mais non, il choisit quand même cette solution... juste pour le drama.
En d'autres termes, on a l'impression que les Mugis ne se connaissent pas si bien que ça alors qu'ils ont déjà vécu ce même type de situation. GROS POINT NOIR du coup qui saute aux yeux de pas mal de lecteurs.


Tu touches du doigt quelque chose qui m'a toujours chagriné depuis l'ellipse et qui ne s'est définitivement pas arrangé depuis.

Pour ma part, l'équipage n'a jamais vraiment consommé ses retrouvailles et me semble encore et toujours en séparation. Depuis combien de temps n'ont-ils pas été ensemble à savourer des petits moments "slice of life"? Alors, vous me direz à juste titre que l'île des Hommes-Poissons était là pour ça. Mais, du moins pour moi encore une fois, tous les évènements se sont enchainés à une vitesse folle. Du moment où il a fallu quitter Shabaody où s'était l'urgence absolue, il n'y a pas vraiment eu de "Mince les gars, je suis content de vous revoir", ou du moins quelque chose qui sonne à l'unisson. Je n'ai d'ailleurs souvenir que de petites individualités comme Nami/Usopp. Dans le cas inverse, le classique crêpage de chignons du duo Sanji/Zoro avait (pour moi et rien que pour moi, blabla...) un goût tout de même très différent à l'époque, ça ne ressemblait pas des masses aux disputes comme on pouvait voir durant les Davy Back Fight, ou du moins, avec ce contexte de séparation de deux ans, il n'en découle pas la même tonalité comique. Une fois sur l'île, ce fut encore des petits groupes de ci de là avant de se retrouver pour la baston où là, oui, il y a eu j'estime un petit moment plus familial juste après que chacun ait fait sa démonstration de force. Après, il y a bien eu le banquet à la Astérix, mais ce fut un moment qui n'a pas été intime à l'équipage seul. On arrive ensuite aux évènements de Dressrosa où là, ce fut l'éclatement total avec deux groupes séparés.




Et ça réinstalle le doute sur la solidité de l'équipage. Comment vont se dérouler les retrouvailles avec ceux partis sur Wano ?

Luffy continue à monter en puissance mais on sent l'écart qui se creuse entre lui et les autres. Si Brook a été présent et efficace comme rarement, Sanji a été peu sollicité dans les combats, Nami et Chopper ont touché leurs limites et n'ont brillé que par intermittences. S'il n'y avait pas eu les nouveaux venus et les alliés, c'était la fin pour eux. Chopper surtout, la prise de contrôle du Mirror World a été son gros fait d'armes mais à part ça il a été fantomatique!
Si les "anciens" de l'équipage ont été à la peine, Jinbei, Carrot et Pedro se sont affirmés au fur et à mesure.
Capone, peu mis en avant jusque là, il a été précieux dans son rôle d'allié.

Un nombre inhabituel de pertes : Pound, Pedro, les hommes-poissons ?

Du côté des antagonistes.
Big Mom, son titre d'empereur n'est pas usurpé, un mélange de pirate, de sorcière et de monstre. Mais je crois qu'elle s'est tellement perdue dans son rêve qu'elle ne voit plus certaines réalités. Quand Luffy l'a bravé (chapitre 847), il lui a dit en substance "Ta chance est passée !"
Katakuri m'a plu. Sans doute bien placé pour succéder à sa mère, il respecte ses adversaires, se montre soucieux de sa famille et assez lucide pour ne pas prendre pour argent comptant le rêve de BM. Il y a du Barbe-Blanche chez lui.
Perospero et Mont d'Or, les vrais cerveaux de l'équipage.
Pudding, la jolie poupée de BM a fini par casser ses fils, un des symboles de l'échec de BM en tant que mère

Ce que j'ai moins aimé :
Un arc que j'ai trouvé très bon jusqu'à la Tea Party, mais comme pour Dressrosa, la dernière partie, celle de la fuite, a duré trop longtemps. Je pense qu'avec 10 chapitres en moins, cela aurait été mieux. Maître Oda semble avoir du mal à terminer ses arcs.

Le gâteau de Sanji, très teasé mais avec peu d'effet...

De nombreux personnages montrés mais peu exploités. Smoothie (sans commentaire)!, Amande (une belle apparition puis rien), Galette (dans l'ombre de Mont d'Or), laissées pour compte. (pour le match retour ?), Pekoms, prometteur au début puis il a traversé l'arc comme un fantôme, dommage...



Image
"Quand tu es convoqué par l'ennemi, tu dois être prêt à combattre."


Dernière édition par Berserk le Dim 20 Mai 2018 23:46, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Dim 20 Mai 2018 22:46 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 361
Localisation: là-bas, ici, ailleurs...
Un arc assez plaisant à lire pour ma part mais qui contient trop de faiblesses sur le fond comme sur la forme.

Sur la forme :
-La première partie sensée être une mission d'infiltration s'est avérée être une escapade anecdotique dans un seducing wood mal exploité. Au lieu de ressentir de l'excitation au moment d'entrer dans le territoire d'un empereur avec la peur au ventre de se faire repérer, les mugiwara se font cramer d'entrée de jeu par Pudding et arrivent sur les lieux en touriste. "Héo ! J'aperçois Sanji qui nous salue sur la côte, allons le rejoindre !"...
Je ne demandais pas un scénario d'agents secrets mais quand même !
-La fin de l'arc a été beaucoup trop longue pour pas grand chose finalement. La confection du gâteau et la fuite ont suscité un sentiment de "tout ça pour ça"
-Trop de personnages introduits au détriment d'un traitement plus élaboré de certains d'entre eux. Franchement à quoi servent Compote, Bavarois et j'en passe. La famille Charlotte est une réussite mais le problème c'est qu'Oda a voulu tout montrer : tous les enfants, les membres de la pègre, toutes les îles du royaume etc... au détriment de l'avancée de l'intrigue.
-La volonté de donner son heure de gloire à tout le monde et de "ménager la chèvre et le choux" ;) . Un chapitre c'est le germa qui met la misère aux Charlotte et le suivant ils se font maîtriser. Oven sert tantôt de simple faire-valoir soit d'ennemi charismatique et impressionnant. Son traitement était clairement étrange O_o
-La résolution du combat de Luffy a été bien trop abrupte. On ne sait toujours pas d'où il sort son snakeman... Des explications auraient été le bienvenue. Un peu plus de discours interne pour Luffy et un flash back plus convainquant avec Rayleigh auraient mieux fait passer la pilule...
-Dans l'ensemble, un manque criant d'intensité et une difficulté à tenir la longueur. On est à des années lumières des émotions que suscitaient Alabasta, Enies Lobby ou Skipéa.

Sur le fond :
-Le combat de Luffy contre Sanji était grotesque, le traitement de Sanji au début de l'arc désastreux et honteux, certaines réactions lâches et inattendues des mugis complètement à côté de la plaque. J'avais du mal à reconnaître les héros que j'admirais par moments. J'avais l'impression de suivre les aventures de personnages différents, je ne les reconnaissait pas.
-Le germa ne m'a pas plu du tout. Je trouve que toute l'intrigue qui tournait autour d'eux était super lourde et redondante. Les meilleurs moments de l'arc se faisaient quand ils n'étaient pas là. Le flash back de Sanji était vraiment décevant (du réchauffé de mauvais goût d'Enies Lobby).
-Chopper, son traitement a été épouvantable. Un cauchemar. Il a traversé l'arc comme un fantôme, affublé d'une Carott à peine plus convaincante qui lui vole la vedette. Ce personnage est vide et on veut en faire un nouveau membre d'équipage ? Ils auraient du la jeter à l'eau pour faire un leurre et partir avec Jinbei...

Après ce listing de ces choses assez désagréables passons aux points positifs et ils sont nombreux:
-Niveau personnages mention spéciale
à Brook, membre le moins exploité de l'équipage jusque là et qui confirme tout le potentiel et tous les espoirs que j'avais placé en lui. Je l'adore !
à Big Mom, excellente de bout en bout, et notamment avec son flash back très réussi.
à Persopéro charismatique avec un super design et un super fdd
à Capone et à la famille de Lola (Pound et Chiffon). Malgré leur apparence un peu grotesque, Oda leur a donné un traitement qui les rend plus humains à plusieurs égards que beaucoup d'autres personnages.
à Katakuri, très bon adversaire pour Luffy
à Reiju, c'était sympa de voir une femme avec qui Sanji se comporte différemment ^^ et dans l'ensemble je me suis attaché à elle.
-L'univers du pays de Big Mom ainsi que les design de son équipage. Fabuleux et formidable, Oda est le meilleur dans ce registre décidément !
-La tea party, moment génial ! Le bazar absolu, la tirade de Jinbei, la puissance de Big Mom, c'était grandiose.
-La fin de la romance entre Pudding et Sanji, très touchant et surprenant dans One Piece. Les cases avec les bobines de film *____*
-Le moment où l'équipage contre Big Mom sur le sunny était incroyable !
-Luffy a globalement tenu son rôle de capitaine.

Voilà, peut être que j'ai oublié des choses mais ça résume bien mon ressenti. J'ai préféré cet arc à celui des hommes poissons et à Dress Rosa mais il ne m'a pas totalement convaincu par rapport à la plupart des arcs avant l'ellipse...

_________________
Au lieu de voir ce qu’ils veulent que tu voies, tu dois ouvrir ton esprit aux milliers de possibilités. – Bumi

L’orgueil n’est pas l’opposé de la honte, mais sa source. L’humilité sincère est le seul antidote à la honte. – Iroh

Spoiler: Montrer
Image
Bien qu’il soit toujours préférable de croire en soi-même, se faire un peu aider par d’autres peut être très bénéfique. – Iroh


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Lun 21 Mai 2018 16:37 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2015
Messages: 63
Localisation: A la salle des fêtes de Levallois-Perret
Le seul arc où je n'attendais pas les chapitres... Même pour Dressrosa ça m'était pas arrivé :(

Du coup je l'ai retapé d'un coup pour tout comprendre et je me suis remis à One Piece après 2 ans de pause, comme quoi cet arc a du bon :Luffy hilare:

J'ai quand même trouvé qu'on tombait trop dans le cliché des chapitres qui avançaient pas, où Big Mom fait 20 mètres en gueulant "WEEDDING CAAAAKE" et avec Luffy et Katakuri qui se fixent et se tapent dessus sans que ça change quoi que ce soit...

J'aime pas les invités de la Tea Party, leurs interventions me faisaient penser à une sorte d'interlude comique comme on avait avec Mr 3 et Baggy à Impel Down, alors que bon c'était quand même plus important.

J'aime pas que Sanji n'ait vaincu personne, il mérite mieux que ça et est relégué au rang de comic relief depuis son passage chez les travelos, sauf quand il affronte des kadors comme Dofla, trop puissants pour lui.

J'aime pas le coup du flashback de Luffy avec Rayleigh qui explique un power up, même si...

J'aime bien que Luffy ait enfin l'air de progresser et de connaître ses limites actuelles.

J'aime beaucoup le flashback de Big Mom qui explique beaucoup sans pour autant tout révéler.

J'aime bien Pudding, décidément Sanji peut se créer un harem mais préfère cuisiner pour ses potos.

J'aime bien la soeur de Sanji, son père aussi. Il est exactement comme je l'avais imaginé

L'île est vraiment bien, les ministres sont loufoques mais c'est de circonstance, et la diversité est appréciée. Le pouvoir de Big Mom est cool, d'ailleurs...

Je reste perplexe quand au power-up de Nami, c'est quand même une partie de l'âme de Big Mom mais bon. Elle et Brook ont eu un très bon traitement alors que Chopper ... comment dire ... c'était un figurant ?

Carrot a fait le café et a introduit la capacité spé des minks. (du coup on attend la prochaine pleine lune pour wano?)


Pedroooooooooooooooo :( On ne t'oubliera jamais :(


Bref y a du bon, du mauvais mais surtout du trèèèèèès long, et j'ai l'impression que ça va de pire en pire. S'il faut 2 ans pour vaincre le lieutenant d'un Yonkou alors que c'était pas au programme, combien faudra-t-il pour Kaidou?

_________________
Image
Allez viens! Allez viens, on est bien!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Lun 21 Mai 2018 18:56 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2012
Messages: 539
ange bleu a écrit:
la morale que je retiens, c’est que lorsque le récit n’apporte plus de satisfaction en lui-même, on peut se réfugier dans la symbolique et les thèmes pour y trouver du plaisir^^


Je partage cette conclusion pour cet arc même si je pense, par principe, que le forum ne peut échapper à cet "écueil" en lecture hebdomadaire. La satisfaction liée au récit et au développement des personnes ne peut être au rdv toutes les semaines à moins de lire un véritable chef d'oeuvre. En tout cas pour One piece, je me suis fait à l'idée qu'il faut respecter certaines semaines de creux durant lesquelles je ne trouve pas à un plaisir immédiat, donc se réfugier dans la symbolique, les thèmes, le background et les hypothèses fumeuses, pourquoi pas. Ça fait aussi parti de l'aventure et ce n'est pas fondamentalement signe de déclin.

Je ne vais pas revenir sur tout ce qui me pose problème dans cet arc (la liste serait longue et redondante). En revanche, j'aimerais revenir sur une remarque que j'ai lu à plusieurs reprises concernant le traitement de Sanji, qu'on a taxé de "non-shonen", comme pour expliquer les déconvenues que ce dernier a causé auprès d'une partie de son lectorat et lui donné une sorte de maturité, de complexité. Cela m'a amené à réfléchir sur ce qu'on entend par shonen, ou plutôt ce qu'on attend d'un bon shonen. Que l'évolution du personnage soit linéaire, proportionnelle à ses efforts, à sa bonne volonté et au pouvoir de l'amitié ? Que cette évolution se conclut par un power-up épique dans une situation apparente d'échec ? Existe-il un schéma typique "shonen-like" qui satisferait tout le monde, au fond, qu'on pourrait user et abuser sans faire hausser les sourcils des überfans ? Ce sont des questions en suspens et je n'ai la prétention d'y répondre d'une façon nette et arrêtée. Je dirais juste, de mon propre ressenti, que le cas Sanji m'a laissé perplexe parce que je n'ai pas compris où Oda voulait en venir. Après tout, le fait d'avoir un Sanji loser tout au long de l'arc n'est pas une idée à jeter, mais il faut en contrepartie une profondeur psychologique qui donne au lecteur un réel intérêt à explorer, au fil des pages, la descente en enfer du personnage et une remise en question de sa place dans l'équipage. Je n'ai pas eu la sensation d'assister à un travail soigné et innovant de ce point de vue-là, mais plutôt à une multitude de scènes copier-coller (Robin, Usopp..) reprises mécaniquement, sans spécificité accordée au personnage. De Sanji il n'y a rien qui reste pour moi sinon une vague impression d'avoir perdu mon temps. Or justement, ce que j'attends d'un shonen, personnellement, ce n'est pas la victoire sous les paillettes, mais c'est ce qui reste, ce qui imprime, ce qui me fait dire que j'ai aimé tel personnage pour ses spécificités, parce qu'il est singulier dans ses qualités comme dans ses failles.

Sur les bons points, comme beaucoup l'ont souligné avant moi, un lancement d'arc réussi et une Empereur qui s'est montrée imprévisible et redoutable jusqu'au bout. Reste à comprendre comment elle peut gérer politiquement son territoire avec de telles crises épisodiques. L'alliance inattendue entre les Mugis, Fire Tank et homme-poissons nous a offert un spectacle grandiose pour une infiltration partie pour être discrète. Dommage qu'elle se termine avec le sacrifice des hommes-poissons et le départ précipité de Luffy (et de ses valeurs et grands discours sur l'amitié).
J'ai beaucoup apprécié Mont d'Or et j'espère revoir son FDD en action (très symbolique, tiens donc). Personnage à la fois exubérant et sérieux dans les coulisses. J'attends ce type de personnages face à Kaido, car lui aussi au vu de son impulsivité a certainement besoin d'un SAV !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Lun 21 Mai 2018 21:18 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20452
Localisation: Joker
Je n'ai pas dit ça car cela me fait penser à un déclin de One Piece, mais bien parce que cela m'a frappé et fait penser à l'ambiance des topics de Bleach de cette époque. Il y a aussi un autre type de message qui était typique de cette époque de Bleach : le conseil de lire les chapitres par groupe et non hebdo par Hebdo car ça passait mieux en tome relié. Les discussions de Totland ont été typiques de cette époque sans doute parce que l'histoire a tourné un peu en rond, faisant durer la chose souvent pour pas grand chose de décisif. Dis autrement, j'ai eu l'impression qu'Oda faisait du Bleach par moment en quelque sorte.
Un peu plus de décisif ferait sans doute du bien à la série^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2018 13:51 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Jan 2014
Messages: 92
Bon c'est parti pour mon bilan :

Pour moi cet arc aurait du se terminer après la tea party. Même si la fuite aurait semblé trop facile cela aurait permis de moins décrédibiliser l'équipage de BM. Car oui même si j'ai adoré l'équipage en lui même, ses designs originaux, son organisation et ses pouvoirs, ce qu'en a fait Oda m'a déçu. Je veux dire, Luffy et sa bande se sont trop baladé pour dire qu'ils étaient en plein milieu du territoire d'un yonkou. Toute la débâcle exécutée post tea party a été pour ma part terriblement frustrante du coté des BM pirates, qui soit tombaient comme des mouches, soit ne faisait pas grand chose d'intéressant.

La partie bonne post tea party fut le combat Luffy Kakaturi. Je ne suis pas d'accord pour les reproches fait a la résistance de Luffy. En effet, Luffy est en route pour dépasser Barbe blanche, un monstre de résistance, ou encore les amiraux qui se sont battu pendant 5 jours d'affilées. Il n'y a donc pour moi pas de problème avec la résistance monstrueuse du héro.

Je n'ai pas eu de problème particulier avec le traitement de sanji, si ce n'est qu'il aurait mérité un combat contre son grand frère ichiji avec une belle victoire.

J'ai quand même aimé plusieurs points :
- Totland est vraiment une superbe ile et les design des perso étaient au top.
- Big mom, super perso, un pouvoir bien utilisé et un flashback top,
- Capone m'a fait une très bonne impression, le supernova mal aimé a vraiment eut la grande classe.
- Kakaturi était un perso super, et il a offert un combat dantesque.
- finalement tout l'arc jusqu'à la fin de la tea party m'a énormément plus.

D'autres points ne m'ont pas plus :
- inefficacité de l'équipage de BM sur son propres territoire,
- les deus ex machina à foison qui ont gâché le sentiment de danger,
- Les invité de la tea party qui n'ont servi a rien (à par Morgan) malgré leur intro en grande pompe,
- Smoothy et compote, même pas besoin d'expliquer pourquoi ...

Un dernier point : je ne suis pas d'accord pour dire que le gâteau a servi a rien. En effet, il a surtout servi a camer BM qui aurait carrément détruit son île et tous ses habitants après la fuite des Mugis. Sanji a donc plutôt sauvé l'île avec son gâteau.

Finalement un arc mitigé qui a offert du bon et du moins bon et qui aurait surtout du être plus court à mon sens.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com