Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5  Suivante

Vous avez trouvé le chapitre :
5/5 : Génial 70%  70%  [ 42 ]
4/5 : Bien 25%  25%  [ 15 ]
3/5 : Correct 3%  3%  [ 2 ]
2/5 : Bof 0%  0%  [ 0 ]
1/5 : Nul 2%  2%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 60
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Ven 9 Juin 2017 18:53 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2010
Messages: 109
Cela fait des lustres que je n'ai pas posté.

Quelques commentaires qui me viennent à l'esprit :
- Pas de diplomatie possible. Aucune monnaie d'échange n'est disponible car big mom se fiche de ses enfants et donc de brûlée quand ses émotions prennent le dessus. Or c'est le cas ici, la colère est à son maximum, pas de pardon possible . La seule chose à la rigueur que peuvent offrir les mugis d'exceptionnel est une traduction des poneglyphes.
- Je me demande si le gear 4 de luffy peut blesser BM. Ce serait un choc pour tous mais ca ne me semble pas impossible.
- Sur le personnage de BM, je pressens qu'Oda a prévu deux type d'empereur. Des forces de la nature avec BM, un ogre guidé par son appetit, et Kaido, une bête immortelle cyclothymique aux accès de rage. Ces empereurs en sont là où ils sont car ils sont inarretables, leurs équipages sont à l'image de leurs pulsions. En face, les surhommes aventuriers, avec un côté noble, Shanks, et un côté moins chevaleresque, Teach. Ce sont des êtres d'exception guidés par le sens de l'aventure. Leurs équipages sont d'ailleurs assez conventionnels.
- Concernant la manipulation de BM, Streussen a surtout joué au passager clandestin avec son char d'assaut, moins un pygmalion comme avec DF qu'un type qui a surfé sur la vague. Je pense que cela fait bien longtemps qu'il n'a plus d'influence, même s'il connaît la vérité et a donc un ultime moyen d'action dans la situation présente. BM n'est plus une enfant, elle s'applique juste à elle même l'adage des pirates qui est que les pirates n'ont pas à transiger sur leurs désirs, surtout les plus puissants. On dirait un peu une milliardaire qui assouvit tous ses caprices ou à un CEO tout puissant à qui on passe les excès d'un mode de gestion discutable, elle n'en est pas enfantine pour autant. Ses crises sont innées et non guerissables, même en grandissant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 08:21 
9 000 000 Berrys

Inscription: 25 Juil 2014
Messages: 342
shankavieL a écrit:
Noctis a écrit:
Voilà. Donc Big Mom est au final une grosse cruche en plus d’une sale gosse capricieuse et goulue (même à l’âge adulte) qui s’est laissé manipuler toute sa vie par la bouffe et des individus plus intelligents qu’elle et qui doit son ascension au hasard ou à la volonté d’autrui. Super.

J’ai détesté ce flashback. Le seul truc à sauver c’est Carmel parce que c’est une vraie ordure, avec un peu de cervelle et de cran, ça change. Tout le reste fut source d’une immense déception, surtout au niveau des géants. Le pire est dans ce dernier chapitre où l’un d’eux s’enfuit la queue entre les jambes après la scène d’anniversaire et devant une Linlin en pleurs. Bon sang, ce sont des guerriers ! Ils n’ont pas vu pire dans leur vie ? Franchement ceux-là ne me font plus rêver.


Enfin quelqu'un avec qui je m'accorde. Je trouve que Big Mom est incroyablement décevante. Sa stature de Yonkou devrait lui apporter un charisme fou, mais à commencer par son apparence - en passant par des pouvoirs plus incompréhensibles qu'inquiétants - et un monde féérique bien étrange qui ne colle pas à l'idée de l'un des "plus grands pirates" existants, je ne peux tout simplement pas la mettre au même niveau que ce qu'on a connu jusque là. Inutile de citer les autres yonkous qui semblent être à des années lumières de charisme, mais quand on sort d'un arc avec Doflamingo, on se dit qu'on tient ici un personnage quelconque. Et je trouve ça réellement triste. Big Mom m'apparaît comme lambda et son flash back n'a fait que confirmer ce que je ressentais.

Il n'y a rien de concret, rien de réellement pertinent, BM est fade. Son équipage lui sauve tout simplement la mise, je ne peux plus voir une once de crédibilité dans un yonkou qui a un rêve similaire à Barbe Blanche (question famille) mais qui se laisse guider par de la nourriture tout en étant toujours autant enfantin, quelque chose cloche. Il y a un manque évident de maturité dans ce personnage qui contraste beaucoup trop avec sa position.

Capone relève le niveau du chapitre puisqu'il démontre des atouts que je n'avais pas imaginé, il semble avoir poussé son fruit à ses limites et j'espère qu'Oda le développera d'avantage. Mais concernant Big Mom il y a de nombreuses incohérences, tout ceci est bien trop simple et surtout trop rapide.

J'aimerais aussi comprendre comment, en l'état actuel des choses, Luffy pourrait ne serait-ce avoir qu'une maigre chance de battre un Yonkou (que ce soit dans cet arc ou dans le suivant) quand il a failli mourir face à Dofla "le 5ème Yonkou", lui même apeuré par les 4, et qu'il a reçu de l'aide de toute part. La différence apparaît énorme et c'est encore plus contrastant avec le personnage de BM qui ne paraît pas incroyable mais quelconque.

Oda m'aura finalement ennuyé avec ce personnage, vivement que l'on passe à la suite.


Ah, et bien au moins je ne serais pas seule, ça fait plaisir ^^

J’avoue avoir beaucoup de mal avec ce personnage que je trouve incompréhensible. Elle a été victime d’abandon lorsqu’elle était enfant. Un tel rejet de ses parents devrait avoir un impact sur son mental. Quelqu’un qui a été abandonné, ressent généralement la peur de l’être à nouveau. Ce n’est pas le cas de Big Mom puisqu’elle n’hésite pas à se débarrasser même de sa progéniture. Quelqu’un qui a été abandonné par ses parents, a généralement le désir d’être un meilleur parent. Ce n’est pas le cas de Big Mom puisqu’elle considère ses enfants comme de la poudre à canon et qu’elle les traite comme du caca. En fait, il n’y a aucune psychologie chez ce personnage, rien de cohérent. On nous montre une juxtaposition d’évènements sensé servir à justifier son attitude sans y arriver réellement.

Et si la réponse à ces incohérences réside dans l’influence de Strausen sur Linlin enfant et adulte, alors pourquoi autant insister sur le fait que Big Mom est attachée au souvenir de Caramel ? Même si cette dernière était en réalité une fourbe, aux yeux de Linlin, elle était une seconde mère, lui enseignant le vivre ensemble, etc. C’est a se demander pourquoi elle est autant attachée à Caramel (via la photo), si c’est pour se comporter comme un tyran, alors que Caramel lui avait montré l’exemple contraire ? Comment peut-elle estimer poursuivre l’œuvre de Caramel en agissant de manière opposée à elle ?

Pour moi c’est incompréhensible. Ou alors elle est vraiment stupide et n’est doté d’aucun capacité de raisonnement ou d’intelligence.

Et puis j’apprécie pas ce recyclage de la rencontre avec Strausen qui va aider Linlin à devenir ce qu’elle est. Cela me fait penser à Trebol qui aide Dofla.

_________________
Image

Spoiler: Montrer
C'est l'histoire d'un français et d'un espagnol...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 09:17 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
En dehors de la théorie de Brook et sa possible contribution (bas de page 2 de ce topic) m'es aussi revenu en tête l'idée de Paramécia éveillé. Comme on le sait Luffy "absorbe" assez facilement des techniques nouvelles et depuis sa rencontre avec Dofla j'attends patiemment le moment où cette nouvelle approche le sauvera, voire, lui donnera le dessus :)
Bon ce sera certainement pas pour cette fois la victoire mais ce serait bien des prémices qui permette la fuite! (dans l'idée que ce soit la seule option)

Quand j'y repense un peu, le cas de BM serait très intéressant de part son parcours et le fait que seule sa force brute et un manipulateur lui ai permis d'atteindre ce sommet, ce qui en ferai clairement la plus faible dans ce rang en réalité car de toute façon forcement la plus bête. Tout peu arriver hein, Nous avons bien eu Moria en CC et maintenant Baggy donc bon.

D'un autre côté me demande si la bouffe que lui sert son cuisto (à BM) est aussi bonne que cette préparée par Sanji...

Je préfère largement un personnage dangereusement instable comme BM pour atteindre un nouveau palier car ça laisse pour la suite des personnages plus profonds et classiques (même si peut être moins intéressants mais ça nous en jugerons le moment venu :) )

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 11:40 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2015
Messages: 196
Noctis a écrit:
J’avoue avoir beaucoup de mal avec ce personnage que je trouve incompréhensible. Elle a été victime d’abandon lorsqu’elle était enfant. Un tel rejet de ses parents devrait avoir un impact sur son mental. Quelqu’un qui a été abandonné, ressent généralement la peur de l’être à nouveau. Ce n’est pas le cas de Big Mom puisqu’elle n’hésite pas à se débarrasser même de sa progéniture. Quelqu’un qui a été abandonné par ses parents, a généralement le désir d’être un meilleur parent. Ce n’est pas le cas de Big Mom puisqu’elle considère ses enfants comme de la poudre à canon et qu’elle les traite comme du caca. En fait, il n’y a aucune psychologie chez ce personnage, rien de cohérent. On nous montre une juxtaposition d’évènements sensé servir à justifier son attitude sans y arriver réellement.

Et si la réponse à ces incohérences réside dans l’influence de Strausen sur Linlin enfant et adulte, alors pourquoi autant insister sur le fait que Big Mom est attachée au souvenir de Caramel ? Même si cette dernière était en réalité une fourbe, aux yeux de Linlin, elle était une seconde mère, lui enseignant le vivre ensemble, etc. C’est a se demander pourquoi elle est autant attachée à Caramel (via la photo), si c’est pour se comporter comme un tyran, alors que Caramel lui avait montré l’exemple contraire ? Comment peut-elle estimer poursuivre l’œuvre de Caramel en agissant de manière opposée à elle ?

Pour moi c’est incompréhensible. Ou alors elle est vraiment stupide et n’est doté d’aucun capacité de raisonnement ou d’intelligence.

Et puis j’apprécie pas ce recyclage de la rencontre avec Strausen qui va aider Linlin à devenir ce qu’elle est. Cela me fait penser à Trebol qui aide Dofla.


heuu.... non.

n'y vois pas d'offense, mais j'ai l'impression que ton incompréhension de BM est causée par une vision terriblement mécaniste et déterministe de la psychologie. Je veux dire : être abandonné une fois = comportement X obligé et si c'est pas la cas alors "elle n'a aucune psychologie" et "c'est une incohérence". Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est franchement réducteur comme vision de la psychologie humaine.

Le personnage de BM est très cohérent. Il est bien normal que sa personnalité ait évolué en 63 ans, outre ses crises où elle n'est pas consciente de ses actions (où là rien n'a changé). La réaction a un évènement traumatisant dépend de la personnalité de départ et de la manière dont cela va être géré. En occurrence, le 1er abandon (celui des parents) a été totalement absorbé par l'amour de caramel. Quand au second, si elle se met à pleurer sur le coup en disant "ne me laissez pas encore toute seule", elle ne le reste pas bien longtemps car Streusen la rencontre presque immédiatement après.

Si le perte de Caramel reste un traumatisme, elle le canalise dans la réalisation du rêve de mother, devenu son rêve. étant encore une enfant, être influencé par Streusen n'a rien de surprenant. Après, les décennies passent et la psychologie évolue d'elle même, c'est bien normal. BM a 68 ans à présent.
Elle n'a jamais dépassé le stade de la toute puissance infantile. Si les autres ne veulent pas lui obéir, ils sont "égoïstes". Dans son rêve, se sont les enfants de la bergerie et caramel qui sont géant comme elle, pas ses enfants. Elle n'a pas vraiment dépassés ce stade.
Mais elle ne traite pas totalement ses enfants (et ses membres de manière général) comme des objets. On a vu des scènes plus nuancées (notamment avec Pudding et dans le flashback de pedro). Juste que sa manière de ne plus tolérer l'abandon passe par la roulette de la mort...

La psychologie humaine un système déterministe où stimuli X = réponse X obligé. ça fait bien longtemps qu'une telle vision a disparu dans la discipline.

Après, je comprend que l'on puisse rester de marbre devant la répétition du schéma Trebol - dofla et l'apparition comme par hasard de Streusen. Mais cela n'a rien à voir avec la cohérence interne du personnage de BM. Et puis, la puissance du destin est suffisamment mis en avant dans OP pour que Streusen ne soit pas une aberration.

_________________
Image
Historien sur le forum de GoodGame empire (FR1)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 13:05 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2015
Messages: 154
Puis pour compléter Emissamdeus,
On s'accorde à dire que les souvenirs avant 5 ans sont souvent oubliés. Mais ils reviennent quand on vieillit (donc peut être Big Mom va se souvenir des choses du passé ?).
Puis il est bien dit dans le manga que Carmel est la première personne à comprendre Big Mom, donc forcément que l'abandon est plus important. Puis surtout que pour le cas de ses parents ils lui ont dit qu'ils reviendraient, donc Big Mom naïve comme elle est les a cru. Tandis que Carmel a disparu d'un coup, une disparition que Big Mom ne peut pas comprendre.

Puis oui, un comportement n'est pas forcément la suite logique de l'éducation que tu as eu. Des enfants ont des parents très gentil et avec de bonnes valeurs, mais ils deviennent quand même des ordures et l'inverse est vrai aussi, et les inverses des inverses aussi. La psychologie n'est pas quelque chose de 100% établi, chaque individu est différent.
Big Mom n'a pas à être une copie de Mother (telle qu'elle la voyait). Elle lui a prit son (faux) désir d'un monde où tout le monde vit en paix. Mais elle n'a pas pu lui prendre ce rôle de mère. Puis ensuite la mauvaise influence de Straussen et l'absence de figure féminine après ses 6 ans peut aussi jouer sur sa psychologie face à ses enfants. Puis quand tu en ponds autant que ça, tu ne ressens rien à leur égard, c'est juste une poule pondeuse. Puis faut aussi penser à son fruit du démon, elle peut créé tellement de vie n'importe où et très facilement, que pour elle ce qu'elle créé n'a pas d'importance. Par ailleurs elle est attachée plus comme une mère pour les choses "magiques" qui ne sont pas de sa création, comme peut l'attester sa collection de monstre ou son affection pour Brook qu'elle n'a jamais eu pour ses enfants.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 13:11 
9 000 000 Berrys

Inscription: 25 Juil 2014
Messages: 342
@Emissamdeus

Déjà, tu m’accuse de déterminisme, alors qu’un grand nombre de personnages dans One Piece sont construits sur ce shéma ^^. Sinon, je dis bien « généralement », parce que même si des personnes peuvent réagir différemment, il y a tout de même un comportement généralement constaté devant certaines situations ou certains traumatismes.

Citation:
La réaction a un évènement traumatisant dépend de la personnalité de départ et de la manière dont cela va être géré. En occurrence, le 1er abandon (celui des parents) a été totalement absorbé par l'amour de caramel. Quand au second, si elle se met à pleurer sur le coup en disant "ne me laissez pas encore toute seule", elle ne le reste pas bien longtemps car Streusen la rencontre presque immédiatement après.


Tu es en train de me dire qu’aucun de ces traumatismes n’a eu d’importance ? Donc c’est bien ce que je dis : il y a une succession d’évènements qui tente de justifier son attitude sans y arriver. Parce que rien, à part l’influence d’un gars insignifiant ou de la nourriture ne l’explique.

Citation:
Il est bien normal que sa personnalité ait évolué en 63 ans


Citation:
Elle n'a jamais dépassé le stade de la toute puissance infantile. Si les autres ne veulent pas lui obéir, ils sont "égoïstes".


A-t-elle jamais vu ce genre de comportement chez Caramel ? C’est là où je veux en venir : cette femme est sensé être son modèle. Si elle se souvient de sa gentillesse, de sa patience, de son indulgence, comment l’influence d’un Streusen a pu supplanter celle de Caramel, alors qu’on insiste tellement sur la place qu’elle tient aux yeux de Big Mom? Et sérieusement, elle n’a jamais rencontré d’autres gens que Streusen ? Pourquoi aurait-il plus d’influence qu’un autre ? Est-ce à cause de la nourriture ? Dans ce cas ça met le personnage de Big Mom au niveau d’un animal (et encore) : donnez lui à manger pour mieux la contrôler et manipuler son mental.

Et j’ai du mal à comprendre comment on peut dire que sa personnalité à évoluer d’un côté et ensuite expliquer qu’elle est resté au stade infantile ?

Citation:
Mais elle ne traite pas totalement ses enfants (et ses membres de manière général) comme des objets.


Et bien, ça va , t’es cool ! Elle tue l’un de ses enfants et ne s’en formalise pas plus que ça. Quant au cas Pudding, c’est clair que Big Mom est « gentille » pour ne pas dire « mielleuse » avec elle parce que sa fille lui sert à quelque chose. Il n’y a aucun sentiment la dedans, aucune affection. Donc je ne comprends pas comment Big Mom, qui prétend vouloir réaliser le rêve d’une personne qui lui était chère, le fait de cette manière et en traitant ses enfants de la sorte. Ou c’est de l’hypocrisie, ou c’est de la stupidité. C’est comme si elle n’avait rien appris de son passé.

Après, tout cela peut s’expliquer par le simple fait qu’elle est mauvaise par nature, mais dans ce cas, je vois pas l’intérêt de lui avoir donner un tel passif…

Citation:
La psychologie humaine un système déterministe où stimuli X = réponse X obligé. ça fait bien longtemps qu'une telle vision a disparu dans la discipline.


On parle d’une œuvre de fiction. Encore une fois, un grand nombre de personnages répondent à une forme de déterminisme. Cela n’a d’ailleurs jamais gêné personne jusqu’à présent.

Citation:
Après, je comprend que l'on puisse rester de marbre devant la répétition du schéma Trebol - dofla et l'apparition comme par hasard de Streusen. Mais cela n'a rien à voir avec la cohérence interne du personnage de BM. Et puis, la puissance du destin est suffisamment mis en avant dans OP pour que Streusen ne soit pas une aberration.



Ai-je dit que la répétition du schéma Trebol Dofla avait un lien avec la cohérence interne du personnage de Big Mom ? J’ai juste relevé la similitude, c’est tout.
La puissance du destin c’est un peu le « Ta gueule, c’est magique ! » de One Piece…

Bref, tout cela n’a aucun sens pour moi. Soit Oda en a trop fait pour pas grand-chose (c'est-à-dire montrer que Big Mom est tout simplement mauvaise), soit pas assez et il faudra qu’il explique encore toutes les zones d’ombres restantes (des origines de Big Mom à ses relations avec les pères de ses enfants) pour donner une vraie cohérence au personnage.

_________________
Image

Spoiler: Montrer
C'est l'histoire d'un français et d'un espagnol...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 15:29 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1685
De Marbre a écrit:
Ce qui me dérange depuis le début, c'est que le lecteur se retrouve dans l'incapacité de considérer comme une menace quiconque braque les protagonistes d'une arme à feu ( en dehors de Nami et Chopper, bien entendu... référence à Zoo ).
Une arme de mort qui ne peut pas tuer, car il n'y a pas de mort explicite dans one piece... (sauf exceptions) La chose est cocasse ^^

De Marbre a écrit:
Ce que je propose, c'est tout simplement un échange d'otages contre leur liberté, voir celles des Vinsmoke et de Sanji.
J'adore ton idée. D'autant plus que ce genre de tractation a déjà été abordé avec les jeux de pouvoirs entre les familles Charlotte et Vinsmoke. Jajji n'avait en effet aucune intention de fournir un otage de valeur à BM (jusqu'à aller retrouver et offrir son fils renié pour préserver ses précieux fils/créations), et parallèlement, il visait l'obtention d'un otage comme garantie en la personne de Pudding (celle-ci résidant au royaume de la Germa), afin de garder une certaine marge de manœuvre. Ce genre de développement serait dans la continuité des choses.

doudesg a écrit:
Je pense que cela fait bien longtemps qu'il n'a plus d'influence, même s'il connaît la vérité et a donc un ultime moyen d'action dans la situation présente. BM n'est plus une enfant, elle s'applique juste à elle même l'adage des pirates qui est que les pirates n'ont pas à transiger sur leurs désirs, surtout les plus puissants. On dirait un peu une milliardaire qui assouvit tous ses caprices ou à un CEO tout puissant à qui on passe les excès d'un mode de gestion discutable, elle n'en est pas enfantine pour autant. Ses crises sont innées et non guerissables, même en grandissant.
Je suis du même avis. Soudainement, alors que l'arc a mis en scène une BM manipulatrice, retorse, sachant ce qu'elle fait, elle apparaîtrait soudainement comme un enfant ? Alliant les traits stéréotypés qui vont avec : inapte aux responsabilités, capricieuse, irréfléchie pour ne pas dire bête, immature et mise sous tutelle ? Et par là j'entends non pas que tel ou tel trait ne puisse pas lui convenir, mais que tous soient invoqués pour la renvoyer au statut d'enfant. Le revirement me paraît gros quand même.
Ça fait plaisir de revoir ta présence ici ^^

Noctis a écrit:
Déjà, tu m’accuse de
Tu prends les choses bien agressivement...
Edit @ ange bleu : C'est juste le mot qui me fait tiquer (question de forme).


Dernière édition par Enitu le Sam 10 Juin 2017 16:01, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 15:42 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19328
Localisation: Joker
Avec un smiley je ne vois pas ce qu'il y a d'agressif, surtout que Noctis n'est pas véhémente dans son message.
Si tu veux répondre à Noctis Enitu, fais-le franchement plutôt que de faire ce genre de remarque qui n'a d'autre objet que de faire dériver la conversation sur le comportement de la personne et non sur le sujet lui-même ^_^

De mon côté je suis d'accord sur le fond avec Noctis : ce que nous avons là pour le moment sur le passé de Big Mom n'est pas satisfaisant pour assurer une stature intéressante du personnage par rapport à d'autres Boss d'arc. A mon sens c'est pour le moment une déconstruction du personnage et pas franchement à son avantage. Donc à voir les éventuels compléments qu'Oda développera ou pas afin de ré-équilibrer les choses.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 17:33 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2011
Messages: 65
Noctis a écrit:
Ah, et bien au moins je ne serais pas seule, ça fait plaisir ^^

J'émet un doute mais je dirais qu'entre chemical on se comprend, peut-être verras-tu la référence.

Mon problème avec BM est moins lié à son trauma vu et revu (abandon quand tu nous tiens) dans les mangas mais davantage à sa mentalité. Si son évolution au cours de toutes ses aventures et toutes ces années se résument à ce qu'on tient sur ces chapitres alors je suis déçu. Oda nous a apporté du sérieux avec le nouveau monde, qu'il poursuive avec tous les protagonistes les plus importants à commencer par les yonkou. C'est une question de perception et d'avis personnel, chacun est libre du sien et j'espère que Kaidou relèvera le niveau. Mais Big Mom est tellement loin d'Eneru ou de Dofla que ça me choque pour le moment. Je crois que le problème de Big Mom dans cet arc face aux autres Yonkou, c'est qu'Oda nous a présenté certains cotés du personnage qui sont risibles. La manière dont Brook est récupéré, la BM de tous les jours est un gosse, etc. Quand un Yonkou paraît invincible, elle est vulnérable. Le mythe est cassé.

Bref nous verrons ! Et ma question reste toujours en suspens, si Luffy est capable de faire quelque chose en un contre un à ce stade là de puissance, la réponse semble évidente et négative, donc il sera nécessaire de lui offrir un power up. Pour cet arc je vois la germa réagir et s'en sortir avec les autres. Jusqu'à revoir BM une autre fois je l'espère dans une posture plus effroyable qu'en ce moment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 18:20 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Aoû 2016
Messages: 116
Localisation: Baldimore
Personnellement, Big Mom est pour l'instant le Yonkô que je préfère à égalité avec Barbe Noire.
Surement, parce que c'est désormais celui qui est le plus développé.

En tout cas, je la trouve très charismatique avec son grain de "folie" en plus du fait d'être une force brute de la nature. Le fait que le personnage ne fait pas assez "sérieux" (selon les critères de certains) en tant que Yonkô ne me dérange pas du tout, au contraire.

Il ne faut pas oublier que l'on est dans One Piece, un manga bourré d'humour, plein de situations et de personnages loufoques, étranges et décalés. C'est justement ces personnages et situations qui ont fait que j'ai accroché à ce manga. J'aurait été très déçu si le manga devenait tout d'un coup sérieux avec de la pure "badasserie" à chaque chapître.

En lisant certains commentaires, j'ai l'impression que certains ont oublié quel était l'ADN de ce manga. En tout cas, Oda lui ne l'a pas oublié et c'est tant mieux.


Bref, cela n'a rien d'étonnant d'avoir un personnage aussi "fou" qui est à la fois une ogresse/démon, une enfant égoïste dans sa tête mais aussi une putain de Yonkô qui assure. Voilà pourquoi selon moi, ce personnage est très réussi et qu'il est devenu un de mes préféré.

Pour les autres Yonkô, j'attends de voir :
1) Kaidô est trop badass pour moi. Pas très intéressant à mon goût. J'espère que Oda développera plus le coté cyclothymique et suicidaire du personnage. J'adorerais le voir dans des phases dépressives qui le pousserait irrésistiblement à vouloir se suicider. De la même manière que Big Mom a ses crises alimentaires, Kaidô pourrait avoir des crises de dépression qui le pousse à faire n'importe quoi.
2) Barbe Noire est déjà excellent pour moi. Un personnage intelligent, fourbe et cruel. Il est une des représentations du pirate tel que l'on s'imagine. Mais il reste aussi un personnage décalé avec de l'humour. Bref, j'espère que Oda continuera sur cette voie.
3) Shanks est encore assez peu développé et on ne sait pas grand chose sur lui. Toutefois, j'aime bien l'équilibre entre la "badasserie" du personnage et son coté cool et "Je me prend pas la tête". Ce qui est bien chez lui, c'est que contrairement à Kaidô, la "badasserie" n'est pas apparente chez lui. En plus c'est un manchot, qui se méfierait d'un manchot. En tout cas, j'espère que Oda va continuer à garder son coté cool et fêtard.

Tout çà pour dire, oui on est dans le Nouveau Monde et c'est "censé" être plus sérieux d'après la vision de certains mais ce n'est pas pour çà que Oda va changer la nature de son manga. Il continuera a dessiner des personnages totalement décalés et loufoques. Je ne voit pas pourquoi un Yonkô serait une exception.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 18:50 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
Quand on parle de son côté infantile je pense surtout au caprices qu'elle fait ne serait-ce que côté bouffe mais de l'impression générale laissée elle donne de nombreuses facettes de personnalité en fonction des situations et les points sensibles comme la nourriture, les mariages ou encore la dernière trace de Caramel en font parti. Pour moi ce côté infantile est sans doute caractéristique des faiblesses qui entaillent sa personnalité. Il n’empêche certes qu'elle a évolué avec une sacrée carapace mais qui ne s'est pas faite toute seule (Streusen?)

Enfin je vois pas forcement comment l'un (côté caprice infantiles) peu empêcher l'autre (côté tirant à la force monstrueuse)... Tout l'intérêt est qu'on est jamais certain de quelle facette va ressortir et à quel moment :)) ... mais ça plais pas forcement à tout le monde et tant mieux chacun ses préférences (personnellement, le Captain Kuro pour moi : s'il avait eu l'approfondissement donné aux ennemis actuels :) )

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 19:46 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2013
Messages: 75
Localisation: Incertitude
Petite théorie, je vois bien Pudding utiliser son pouvoir pour exhumer les souvenirs de Streusen sur ce qui c'est passé le jour de l'anniversaire de Big Mom. Par contre il est difficile d'imaginer comment on pourrait arriver à cette situation. J’espère au moins que Pudding aura un rôle dans la résolution de cette histoire, elle a le fruit parfait pour ça.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 20:09 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 234
Localisation: Va savoir !
BM est grandement inspirée de la Reine de coeur d'Alice au pays des merveilles.
Et parfois, c'est le piège pour tout auteur de trop s'inspirer d'un personnage, encore plus si ce personnage est totalement ancré dans son univers (la Reine folle dans l'univers fou d'Alice). Pour certains lecteurs, les agissements de BM peuvent paraitre complètement déconnectés, décalés de la réalité, de ce qu'on en attend. Le parallèle avec la Reine de coeur est frappant.
Elle était aussi imprévisible, souvent absurde et inspirait la crainte au sein même de son entourage proche.

Le problème dans ce cas-là d'inspiration, c'est que la reine de coeur est complètement ancrée dans son univers de folie, les lecteurs ne remettent donc pas son comportement en question. Tandis que BM, malgré qu'on est dans un univers où fleurissent les persos décalés, surtout dans cet arc propice, est un perso qui divise finalement les avis.
Là, c'est surtout son flashback par rapport à ce qu'elle est actuellement qui fait parler.
Oda a peut-être fait l'erreur de narrer son flashback à la façon d'un conte, en s'inspirant notamment de l'absurdité de l'univers d'Alice.
Utiliser des scènes absurdes pouvant être justifiables par le fait que BM soit encore une enfant pour "expliquer" son état actuel est un procédé fortement casse-gueule et culotté. Pour moi, ça a marché, j'aime bien, mais c'était sûr qu'il y aurait des lecteurs qui n'apprécieraient pas soit parce que "c'est trop facile", "c'est pas cohérent", "c'est totalement décevant", "les éléments de ce flashback ne répondent en rien à son attitude actuelle", "c'est trop random" etc (je grossis les arguments hein).
Cette déception est donc logique.

Je suis d'accord avec Noctis pour dire que les persos de One Piece sont globalement construits de façon déterministe.
Et là, avec BM, j'ai justement l'impression qu'elle est déterminée par la thématique de l'absurdité. Réfléchissant comme un enfant ou non encore actuellement, son imprévisibilité, ses actes, ses réactions, sa force, son physique, son rapport à la bouffe, tout tourne autour de l'absurdité. Je ne dis pas que BM est absurde, au sens complètement débile, non puisqu'elle a quand même l'air d'être très intelligente, d'avoir la tête sur ses épaules vis à vis de son réseau d'influences, de savoir où elle va dans ses diverses machinations organisées par ses soins... Je dis que sa construction fonctionne autour de l'absurdité, fortement inspirée de la Reine de coeur et son univers. Ce qui au final, donne un personnage déroutant, et justement trop déroutant pour certains lecteurs.
Les personnages décalés d'OP sont décalés mais ils restent cohérent par rapport à ce qu'on en attendait.
BM est décalée mais elle apparait incohérente à certains lecteurs sans doute parce qu'elle tourne autour de cette absurdité tout en étant un perso censé être réfléchi et qui nous est présenté comme tel.

Petit aparté mais le Roi de coeur est un personnage plutôt éclipsé par sa femme, de nature craintif mais "réfléchi" et qui peut la raisonner quand il faut. Streusen collerait bien à cette image mais je pense pas qu'il serait capable de réellement la calmer lors de ses crises.

_________________
Spoiler: Montrer
Coucou...tu veux passer ton chemin ou tu veux voir ma... brique ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Sam 10 Juin 2017 23:13 
5 000 000 Berrys

Inscription: 16 Oct 2015
Messages: 233
Mais vous vous prennez trop le choux.
Big mom n'a pas à être badass et psychologiquement stable pour être credible comme empereur !


AU CONTRAIRE c'est justement qu'elle est tellement puissante qu'on est forcé de tout lui passer et elle obtient tjrs ce qu'elle veut par la force.

Et cela en fait donc bien un empereur crédible surtout dans le monde de OP qui est loin d'etre aussi formaté que la vision réaliste que les gens ont le réflexe d'avoir.



Pour le côté badass classic ont va en bouffer jusqu'à l'écoeurement avec les autres empereurs alors je trouve au contraire qu'apporter un peu de diversité donne justement vie et crédibilité au manga, ce que ne font pas d'énième perso charismatique ou over badass sans réel originalité.

Par exemple j'adore Zoro est mon perso préfère mais c'est pas lui qui donne vie a cet équipage ni même Luffy ou Sanji mais plutôt les originaux les Franky Chopper Brook et Usopp, sans eux l'équipage serait beaucoup plus plat pour ne pas dire raplaplat (exepté deux paires de boobs gonflé à l'hélium)



Le manga a de nombreuses fois montré que le ridicule ou l'etrange n'etait pas incompatible avec la puissance et le pouvoir.

je trouve ça étonnant de voir qu'il y a des lecteurs pour avoir de tel préjugé a ce stade du manga.

C'est comme les forumeurs qui voudraient absolument que Capone soit une brute au combat puisque c'est un super novae....et bien moi cela me va qu'il en soit grâce à sa gestion tactique mais peu efficace dans les gros combat, au contraire je trouve que ca rend l'univers plus crédible qu'un énième Law Luffy Kidd Zoro etc

Heureusement pour nous c'est Oda l'auteur et seul maître bord et sait ce qui est bon pour nous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 868 [VA, VF]
MessagePosté: Dim 11 Juin 2017 00:13 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 234
Localisation: Va savoir !
On parle pas vraiment de ça, voir pas du tout en fait.
Le sujet abordé, c'est plutôt de savoir si le flashback de BM est recevable pour expliquer ce qu'elle est devenue.
Savoir si Oda a bien écrit son flashback pour le moment. Pour moi c'est oui, pour d'autre comme Noctis c'est non.

Que BM soit badass, folle, tout type de caractère, je pense qu'on s'en carre un peu tous. Enfin j'espère.
C'est la construction du personnage qui importe et sa cohérence, sa légitimité.

D'ailleurs, ça fait plaisir d'avoir des avis négatifs construits, ça amène à la réflexion.
J'encourage Noctis à continuer de se faire souffrance et de lire One Piece juste pour ça.
T'façons, avec le temps qu'elle nous dit d'arrêter sa lecture, on sait tous qu'elle est maso et qu'elle continuera.

_________________
Spoiler: Montrer
Coucou...tu veux passer ton chemin ou tu veux voir ma... brique ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Marc et 15 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com