Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Detroit Metal City
MessagePosté: Mer 31 Déc 2008 12:49 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Aoû 2006
Messages: 1937
Localisation: Where the Streets have no Name
DMC !!!

Vous, oui vous qui vous tenez devant cette page de votre écran, il me semble bon et juste de vous prévenir que vous êtes sur le point d'embarquer dans une aventure que vous n'êtes pas prêt d'oublier de si tôt. Entrez donc dans le monde redoutable et périlleux de Detroit Metal City !!!

Image

MOUAHAHAHAHAHAHA !!

Image

Résumé :

Sôichi Negishi est un jeune garçon qui affectionne les ambiances délicates et la pop suédoise… Pourtant, comble du paradoxe, il est le chanteur-guitariste déchaîné de « DMC » (« Detroit Metal City »), un groupe de Death Metal.
Rendu méconnaissable par un maquillage outrancier et provocateur à la façon du groupe « Kiss », épaulé par les deux autres membres de son groupe, il écume la scène musicale indépendante Tokyoïte en vociférant des imprécations démoniques sur fond de guitares électriques tapageuses. La jeune fille dont il est secrètement amoureux, et qu’il tente de conquérir, déteste le Death Metal. Sôichi, tiraillé entre sa délicatesse naturelle et son rôle « d’empereur des ténèbres » de la musique va devoir gérer aussi habilement que possible sa double vie pour avoir une chance de séduire l’élue de son coeur.
Mais la vie est compliquée et les situations équivoques qui vont succéder, vont lui rendre ses chances de succès bien improbables…


Infos utiles :

Les couvertures japonaises
Le site de l'éditeur 12Bis sur la série
Le site de l'éditeur japonais sur la série
Les premières pages en prépublication

Image

Mon avis :

"Comment j'ai fait pour me retrouver là ?
A quel moment ai-je commis une erreur ?
C'est pas dans ce genre de groupe que je voulais jouer !!"


Vous l'aurez sûrement compris, Detroit Metal City (que l'on va abréger en "DMC") aborde les mésaventures de Sôichi Negishi, le jeune et "frêle" chanteur/guitariste d'un groupe de Death Metal qui commence à se faire un nom dans le milieu : Detroit Metal City !
Le jour, Sôichi Negishi est un jeune homme en apparence normal, mais qui rêve de sortir des albums de pop suédoise, aux paroles à consonances douces. La nuit, il se métamorphose, à l'aide d'un maquillage et d'une perruque, en un monstrueux leader de groupe de Death Metal, "Krauser II" de son nom de scène, avec ses partenaires "Jagi" (le bassiste) et "Camus" (le batteur). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, surtout en le voyant endosser le costume de "Krauser II", Sôichi Negishi... déteste le Death Metal !

DMC se caractérise de la même façon que son héros. En effet, malgré le thème qui laisse penser le contraire, ce manga est une série humoristique !
Le choix de l'auteur, Kiminori Wakasugi, de faire un manga humoristique est un succès ! En effet, DMC allie parfaitement humour et ambiance satirique. Il n'est pas rare d'avoir un fou rire à chaque chapitre lu. De plus, un "dictionnaire DMC" est présenté à la fin de chaque chapitre, pour mieux se familiariser avec le Death Metal (en réalité surtout avec un trip présent dans le chapitre concerné).
Les quiproquos sont bien sûr de la partie, mais avec une mise en scène et un humour tellement bien trouvés que cela fait des ravages.

Le mystère du manga reste bien sûr de savoir comment et pourquoi Sôichi s'est retrouvé dans un tel groupe, et si celui-ci va pouvoir garder le secret de son activité vis-à-vis de Yuri, son amoureuse depuis la fac.
Le dessin, très original et avec un style bien particulier, est également une des caractéristiques qui font de DMC l'une des séries à lire en priorité du moment !

Alors si les groupes en costumes et maquillages façon "Kiss", et vociférant des vulgarités (dosées plus ou moins modérément) ne vous font pas peur ; et si vous voulez rire : jetez-vous sur DMC !


GO TO DMC !!

_________________
ImageImageImageImage
Maiwai ~ Minetarô Mochizuki
Everything you know is wrong /!\ Believe /!\ Watch more TV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 11 Juil 2009 18:13 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Au bout de trois tomes, je m’dis que je devrais donner mon avis sur Detroit Metal City. Ce que je vais faire. Histoire d’alimenter un peu ce topic, de rendre hommage à la présentation simpliste, mais efficace, de cutty flam. Et dire que mon avis ne va point aller dans le même sens que l'auteur de ce sujet...

Point central du manga : l’humour. Ah ça ! Qu’importe le sujet, la situation, ou les personnages présents, le comique reste l’essence même de Detroit Metal City. De l’humour grossier, bien lourd, sans l’être autant que dans un Reborn. D’ailleurs, alors que je ne m’étais jamais réellement intéressé au monde du Death Metal, j’ai vite accroché à l’univers dans lequel l’action se déroule, et à l’ambiance globale (délirante, évidemment). Que ce soit dans les prestations du groupe, qui rappelle étrangement Kiss, en fin de chapitre avec des définitions truculentes, ou lors de quiproquos tirés par les cheveux, le lecteur se met à rire tôt ou tard.

Cependant... Le manga raccroche rapidement aux canons du genre, et notamment dans le déroulement de l’action : de nombreuses petites histoires qui s’enchaînent. Si, ici, ce choix ne gène que peu à la lecture, dû à la qualité de l’humour et à l’originalité du propos, la lassitude peut gagner rapidement. Au contraire de Reborn (je m’acharne ^^), de nouveaux personnages ne sont pas introduits régulièrement. Justement : ce sont sans cesse les mêmes qui prennent le devant de la scène. A part les trois musiciens, la manager, la copine... Ah si, les fans. Mais ils ne font que crier « Supeeer, Krauser a fait ceci, Krauser a fait cela ! » (intérêt limité, vous en conviendrez). Et, à chacun des personnages, correspond une situation qu’on retrouve à chaque apparition. Par exemple, on assiste systématiquement à une perte de contrôle de soi de Negishi en présence de Yuri (une semie-cruche). Quand on connaît à l’avance la conclusion du chapitre, bonjour le suspense et la surprise... D'autant que, pour le moment, aucune évolution des personnes n'est perceptible.

Quand à la portée satirique à laquelle cutty flam a fait allusion, ce n’est qu’un détail minuscule du manga. Très franchement, la dénonciation du manque de choix des artistes... J’dis pas, on peut interpréter de la sorte. N’empêche, le but du mangaka reste l’humour. Ce quasi-esclavage de Sôichi sert à développer les aventures improbables de son groupe. Si bien que, si le garçon parvenait à s’émanciper et à revenir à la musique qu’il aime au bout de quelques tomes, le lecteur serait profondément déçu. Ce qui est appréciable dans la série est bel et bien le décalage créé entre ce jeune homme et son jeu de scène. Autrement dit, voir en Detroit Metal City une œuvre "engagée" n’est sans doute pas très judicieux.

En somme. Car pour l’instant, je parle, je parle (voire même : j’écris) dans le vent. Le fait est que je ne continuerai pas ce manga. Il manque à Detroit Metal City la petite étincelle, le petit détail qui m’accroche totalement, et qui me force à continuer. Je vois dans les planches de Kiminori Wakasugi une œuvre intelligente, bien pensée, qui me lasse malgré tout. Simplement car je ne suis pas du tout amateur de séries humoristiques. Car, après Bo^7, Reborn, Kimengumi et Naruto (nous sommes bien d’accord, ce manga n’est qu’une mauvaise blague ^__~), en voici une autre qui ressort de mon placard. Pour autant, si le genre vous intéresse : foncez. Vous tenez là une bombe du manga comique !

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ange bleu et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com