Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Sam 24 Nov 2012 19:13 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3652
Localisation: Échappe à la connaissance
Il y a quelques temps déjà, l'affaire du Doritosgate - de l'anglais gate et de l'agroalimentais dorito - ressortait le dossier sempiternel de la relation entre la presse vidéo ludique et les éditeurs de jeux vidéo. Cette affaire, je ne vais pas vous la résumer parce que dans ma tête elle est encore bien obscure et que d'autres s'en chargent mieux que moi (1), mais vu le sujet, vous vous doutez qu'on y parle de la consanguinité des milieux journalistiques et marchands ; sujet qui ne se résume pas, en définitif, au jeu vidéo, mais qui est devenu une institution dans ce domaine. Je ne donnerai pas de noms car mon objectif est tout autre.
Suite aux interviews de Gaël Fouquet (2) et Cédric Mallet (3), deux personnalités importantes dans la presse vidéo ludique française, qui ne faisaient que brosser un constat amer entre reconnaissance des tares et résignation devant un système impossible à ébranler, s'offrait la possibilité soit de se résigner soi-même soit de partir à la pêche à la presse alternative, la seule capable de démolir le système pour peu qu'on en parle.

D'où l'idée de partager avec vous quelques uns de ces noms, connus ou non, professionnels ou pas ; dans le but d'arrêter de réclamer une bonne presse vidéo ludique - déjà existante - et permettre de la populariser :

- http://www.canardpc.com/
L'incontournable dans la presse papier. Ton impertinent et ligne éditoriale unique.
- http://www.merlanfrit.net/
Blog collectif fourre-tout parlant de jeux vidéo et de presse vidéo ludique (d'où est venu toute ma démarche : merci à eux), rentre dans des sillages peu creusés par la profession et soulève des questions passionnantes. A lire en complément, le blogs d'une rédactrice régulière : http://www.sachka-blog.com/
- http://www.icaremag.fr/
Un magazine papier pertinent, très peu relayé mis à part via le blog de son créateur qui y pousse des cris d'alarme terriblement lucides.
- http://www.sanqualis.com/
Magazine .pdf entièrement gratuit et d'une pertinence rare. Si vous ne devez en parcourir qu'un, c'est celui-là pour voir à quoi peu ressembler du vrai journalisme (et pas seulement sur le jeu vidéo).
- http://www.nofrag.com/
nofrag parle des jeux vidéo violents qui sont stigmatisés par les ignorants et il en parle bien.
- www.costik.com/home.html
Blog anglophone d'un acteur de l'industrie vidéo ludique. Un passionné qui parle avec passion, en somme.


Une petite action militante pour mettre en avant les individus qui font l'information de manière intelligente, ça ne mange pas de pain. Vous avez donc compris pourquoi aucun nom célèbres de sites vidéo ludiques n'est apparu dans ce texte, car cela ruinerait la note d'intention.

En espérant avoir réveillé en vous l'âme d'un volontaire,
Totoro le militant à parapluie
Image



(1) http://www.merlanfrit.net/Les-ambianceurs
(2) http://www.merlanfrit.net/Entretien-avec-Gael-Poischich
(3) http://www.merlanfrit.net/Correspondanc ... ric-Mallet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Dim 25 Nov 2012 23:25 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 777
J'ai lu l'article sur Merlanfrit en entier sur ce "scandale" dont j'entends parler pour la première fois et très sincèrement je ne suis pas outré, je ne vois pas vraiment le problème au final.

Sur le diagnostique du système qui donne les pleins pouvoirs à des éditeurs qui peuvent gêner le travail honnête des journalistes là je reconnais complètement qu'il y a une imperfection inévitable.
Empêcher les journalistes de faire pleinement et librement leur travail est un problème, malheureusement insoluble : il faut se mêler à la bande pour avoir l'information.

Mais quand bien même les deux secteurs (éditeurs et journalistes) pourraient agir librement l'un à l'égard de l'autre, toute critique (entre autre dans le domaine vidéo ludique) est subjective : le seul avis qui compte véritablement c'est celui que le joueur peut se forger manette/clavier en main.

La véritable démarche selon moi, celle qui fera avancer les choses, qui permettra au joueur d'être plus averti, c'est de pouvoir mettre à sa disposition le plus de produits possible pour de la démonstration : parce que comme je le dis plus haut une opinion sincère et bien construite ne nous fera pas plus ou moins aimer un jeu.
Le joueur ne doit jamais oublier que ce qu'il lit ou entend n'est que l'avis d'un tiers.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Jeu 27 Déc 2012 02:39 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
Je trouve le titre du sujet un peu bancal Leto, a sa lecture je pense trouver un sujet ou chacun parle de la feuille de chou qu'il lit sur les JV, alors qu'en fait c'est plutôt une réflexion sur l'indépendance du journalisme vidéoludique actuel.

Un peu comme Boboul, la chose ne me choque plus vraiment, jeuxvidéos.con, le plus "gros" site traitant de jeux vidéos en France appartient a une régie publicitaire, leur but n'est pas vraiment de fournir des articles de qualité, mais de vendre du clic pour pouvoir valoriser leurs encarts du mieux possible, plus le site étant fréquenté, plus ils peuvent demander d'argent pour leur publicité. C'est d'autant plus flagrant que bien souvent le site s'habille au couleur d'un blockbuster pour que ce dernier soit visible partout, titre qui ne sera pas mal noté et même si d'une médiocre qualité aura droit a un consensus flagrant.
L'interview de gamekult montre bien qu'aujourd'hui c'est une course au clic, il faut être le premier a pondre son test, j'imagine donc qu'il est dur de réellement tester les jeux en long en large et en travers de façon posée vu que c'est un travail urgent. Mais le pire c'est surement le colportage de toutes les rumeurs possible et imaginables, parfois totalement fausses ou fantasmées car il faut être le premier a donner l'information.


Il y a plus de 10 ans je lisais pas mal de magazines JV, il y a encore pas mal de piles qui trainent au fond d'un placard, a l'époque il faut dire que l'offre (et l'accès a) internet était beaucoup plus restreinte qu'aujourd'hui. Je lisais des trucs mainstream genre jeuxvideosmagazine car il était surtout pas cher même si c'est et est toujours une vraie feuille de chou (j'en ai racheté un cet été pour voir et c'est juste une horreur, bien plus un guide d'achat orienté qu'un réel titre d'information), jusqu’à des trucs plus pointus comme PC Fun qui lui avait un ton sans concession, tranchant, pouvait descendre en flèche des gros titres, en encenser des très peu connus, le tout dans une ambiance bonne enfant et déconneuse, tout en étant très technique au niveau hardware (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai une base informatique pas trop mauvaise).

Puis pas mal de magazines ont disparu au fil du temps; gen 4, Pc Fun et d'autres, je me suis mis a grignoter l'info sur le web, ayant de bonnes et de mauvaises surprises, mais comme je n'étais plus que joueur occasionnel ça ne me dérangeais pas plus que ça.

Puis en aout 2011 il se trouve que je suis vendeur sur une brocante (encore elles!) mais fermée, faut arriver a 5h et repartir a 18h et vu qu'on vend pas toutes les 5 minutes, il faut bien occuper un peu les creux et c'est en furetant dans le rayon magazines PC que je tombe sur ça :

Image

Je feuillette et ça a l'air bien sympa, mais c'est un hors série, je regarde a coté et je vois le spécial été qui a l'air bien délirant avec ses dossiers du genre "tous les jeux a faire cet été au lieu de bronzer" tout en parodiant closer, le journal de mickey, télérama et j'en passe.

Je repars avec les 2 sous le bras, et c'est plus ou moins le coup de foudre, je suis devenu lecteur ultra régulier du mag car ce n'est pas une presse qui crie son indépendance, on la sent et ça, ça fit un bien fou.

Et donc pourquoi je viens parler de ça maintenant?
Parce que dans le CPC Hardware N°15 qui vient de sortir aujourd'hui le Doc a fait un article sur le doritos gate et plus globalement sur le journalisme hi-tech que je vais essayer de résumer ici (je peux éventuellement fournir l'article sous le manteau, je ne conseille pas vraiment l'achat du mag pour ça car même si c'est ultra pertinent, un peu rentre dedans, le reste du mag ne parle quasiment que de hardware, pas forcément la tasse de thé de tout le monde ici):

Donc le doc revient vite sur l'affaire du doritos gate qui ébranle le microcosme de la planète jeux videos, qui semble découvrir que non, il certaines pratiques ne laissent plus vraiment croire qu'il y a encore de l'indépendance dans cette presse là, mais qu'il y a pire, le journalisme touchant au hardware fait encore pire que les jeux videos.

En effet, le hardware surtout de qualité et haut de gamme coute très cher, certaines cartes graphiques ultra puissantes peuvent couter de 500 a 1000€ (comme l'actuelle GTX 590), il est donc commun que les constructeurs fassent parvenir des échantillons pour les tests, car tester beaucoup de matériel revient vite cher, ce journalisme reste tout de même une niche. Et la plupart du temps les constructeurs ne récupèrent pas le matériel envoyé, matériel qui est souvent livré en express sur simple coup de fil d'ailleurs, sans aucun frais pour les rédaction. Alors oui il pose la légitimité des tests, comment déjà mal noter un produit si on l'a reçu vite et gratuitement, surtout qu'une fois les comparatifs de performances terminés (comme pour les processeurs) lors du passage a une génération suivante de composants ils resteront disponibles pour un usage a la rédaction voire.. personnel. De plus mal noter les produits c'est s'attirer les foudres des constructeurs et risquer de ne plus recevoir de quoi tester, chose plutôt problématique quand c'est son fond de commerce. Les attachés de presse le savent parfaitement et en profitent largement, sachant qu'il y a eu et y aura toujours des relations particulières entre journalistes et attachés de presse, quel que soit le domaine de journalisme, mais dans ce domaine là, les attachés de presse ont la main puisqu'ils peuvent impacter sévérement les rédactions: pas de produits = pas de test*= pas de clic = pas de recette pub. Je caricature mais c'est presque ça.

*Et encore, quant ils sont réalisé et non pas un copier coller des spécifications constructeurs accompagné d'un mini article élogieux a paraphraser...

De plus les constructeurs exigent de plus en plus qu'on teste certains produits, plutôt la moyenne et le haut de gamme ce qui pose un réel souci, la plupart de ces produits sont vendus a une minorité, il illustre bien la chose via un test présent dans le magazine quelques pages avant, un test sur les tablettes tactiles, le net va pulluler des test d'ipad et de galaxy tab ainsi que la plupart des magazines, mais qui teste les tablettes premier prix qui sont les plus grosses ventes sur cdiscount, rue du commerce et consort? Personne ou presque, alors qu'au fond c'est sur ces matériels que les gens auraient le plus besoin d'avoir des informations, car ce c'est qu'ils sont le plus susceptible d'acheter. Du côté du journaliste il y a des questions a se poser, doit il être un simple relai des fabricants pour les aider a écouler leur marchandise, ou a t'il un devoir d'information vis a vis de son lectorat?
C'est là tout le débat. Mais le système n'est pas fait pour faire pencher la balance du coté du lecteur actuellement... certains sites comme PC Inpact, PC World, Cowcotland, Comptoir du hardware... appartiennent a edi7.lu qui est enregistré comme... régie publicitaire de médias. Peut-on faire plus explicite?



Si on reprends sur les jeux vidéos, oui c'est très facile d'inviter des journalistes et des blogueurs a des soirées somptueuses pour tester des jeux en avant première avec des lots a gogos sous couverts de concours, comment n'ont-ils pas envie de céder a la tentation. Il faut même savoir que beaucoup de jeux en version "press kit" envoyés au journalistes et aux blogueurs sont dans des versions parfois bien plus sympa que pas mal de versions soit disant collector, même quand ces jeux ne possèdent pas de collector.

C'est devenu tellement banal que :
Sony ne s'en cache même plus et montre fièrement sa création sur son blog.

C'est d'ailleurs très sympa a eux de nous faire remarquer que les joueurs déboursant la somme pleine pour acquérir ces jeux n'ont droit qu'au minimum syndical (le must étant little big planet PS vita, ou on a le jeu, la boite et un flyer avec le online pass pour activer le jeu en ligne mais pas de livret) par rapport aux journalistes ça fait plaisir et ça montre bien le fossé qui est présent et surtout navrant. La plupart des press kit finissent sur ebay d'ailleurs ou ils s'échangent souvent a prix d'or pour les jeux connus. Après un paquet de jeu press kit sont minimaliste (sans notice, jaquette en anglais, CD blanc avec des inscriptions d'interdiction a la revente, etc)

D'un coté je comprends les gars qui n'ont pas envie de perdre leur gagne pain parce que la plupart du temps ils sont pigistes et que ces avantages là sont plutôt sympa pour égayer le quotidien ou encore les blogueurs qui sont bien content d'avoir des jeux gratos et avant tout le monde. Mais c'est au final le lecteur qui patît de tous ces arrangement dont il ne connait rien et qui devient ni plus ni moins une cible marketing sans le savoir. Mais la majorité ne sont ils pas responsable en refusant d'attendre pour avoir le plus de news/test possibles ?

C'est aussi a chacun de consommer l'information de façon responsable, je suis repassé au format papier, tuant des arbres, sauvant des canards, peut être que j'ai pas les news avant tout le monde (et je m'en fous, ça n'agit pas sur ma virilité ^^), mais parfois elles sont plus intéressantes et surtout pertinentes, vérifiées et je n'ai pas a faire un tas de clics a droite comme a gauche car tout y est centralisé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Dim 6 Jan 2013 00:38 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 777
Citation:
C'est aussi a chacun de consommer l'information de façon responsable, je suis repassé au format papier, tuant des arbres, sauvant des canards, peut être que j'ai pas les news avant tout le monde (et je m'en fous, ça n'agit pas sur ma virilité ^^), mais parfois elles sont plus intéressantes et surtout pertinentes, vérifiées et je n'ai pas a faire un tas de clics a droite comme a gauche car tout y est centralisé.



C'est également mon leitmotiv (le papier en moins) : je prends mon temps pour acheter les jeux, quitte à attendre 1 ou 2 ans après leurs sorties pour y jouer. Après un tel laps de temps les prix sont cassés, tu peux te référer à la masse d'avis des joueurs (même si là aussi il faut savoir faire du tri) et tu peux avoir pris le temps de réfléchir plus en détail à ce que tu veux.
En somme il faut savoir résister aux sirènes du marketing qui incite chacun à acheter le plus vite possible.
Acheter un jeu plus tard ne le rend pas moins bon.





















C'est d'un niais ce que je peux raconter

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 09:35 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6956
Localisation: dans la lune
Je relance le sujet avec deux petits liens d'actu sur ce domaine, trouvés sur @si:

- l'arrêt d'un mook dédié aux jeux vidéo
Je ne connaissais pas IG magazine, mais si quelqu'un en a déjà eu entre les mains, je suis curieux d'avoir un retour. La ligne semblait intéressante, et on peut voir carrément un livre autour du RPG édité par eux. A noter bien entendu le lien du mook avec l'éditeur Ankama.

- le développement du participatif sur le site Tric Trac
Ça aurait peut-être davantage sa place dans le sujet sur les jeux de société, mais comme il est là question des interrogations entre le fait d'accueillir de la pub sur un site et de s'assurer une indépendance éditoriale. Un lien vers le webzine Tric Trac que je suis peut-être le dernier à découvrir ici!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 13:47 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
De ce que je peux en dire - après feuilletage et achat -, IG c'est assez sympathique à lire, ils mettent plein de jolies images - en allant du simple screenshot au artwork, en passant par de petits montages -, mais les articles de fond c'est pas ça.

J'ai bien souvent eu l'impression que les articles ne faisaient qu'effleurer la surface ; quand on ne connait pas bien le sujet ce n'est pas très grave, mais dès que l'on connait un peu on se rend vite compte des nombreuses tares qu'ils peuvent comporter. De même, ne t'attend pas à avoir une merveilleuse analyse en profondeur d'un jeu, là encore ça reste dans le sens commun et j'ai vu bien peu de remarque vraiment pertinentes.

Et parce que j'aime bien faire des comparaison à la mords-moi-le-nœud, je dirais que c'est un peu l'équivalent d'un Science & Vie Junior version jeux-vidéo : plein de grandes images et de petites informations, mais peu de vrais articles.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 15:24 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
C'est pas moi qui t'avais dis que c'était pas un achat a faire les 25 ans Zelda chez IG hors série?

Spoiler: Montrer
Image


Si les images sont jolies, elle mélangent toutes les version dans un gloubiboulga pas génial qui donne l'impression d'une recherche google a l'arrache pour ces dernières, sans parler du fond qui peut autant avoir de l'anecdote intéressante qu'être d'une platitude sans nom d'un article a l'autre.

J'ai d'ailleurs acheté les premiers numeros de IG a leurs début, le format était sympa, le papier agréable, le tout très coloré et des articles qui avaient l'air prometteurs.
Sauf que si le magazine se retrouve là aujourd'hui c'est qu'il n'a jamais su définir de ligne éditoriale claire, lorgnant aussi bien sur les jeux récents que le retrogaming, voulant faire des dossiers parfois très sympa (comme le placement de pubs dans les jeux, la place des gameuses) et d'autre assez inintéressants. Mais c'est surtout le choix d'être un bimestriel qui les a flingués, il est impossible de parler de jeux récents et de thèmes actuels face aux sites mastodontes d'information que sont jeuvideos.troll, gamekult et gameblog.pub, ça et le choix d'en appeler a un peu trop de pigistes (là aussi avec du très bon mais aussi du très mauvais), pigistes qui officiaient pour d'autre publications/sites d’où la redite de pas mal de choses sur certains dossiers avec d'autres magazines pointus comme Pix'n love. C'est aussi un ouvrage qui se voulait pas mal tourné vers les gameuses et c'est surtout ce point là qui fait qu'il est dommage de le voir disparaitre.

Mais tous ces défauts allié a un prix pas forcément attractif, c'était presque un naufrage annoncé.


Pour recoller avec le sujet général, il semble que le salut de la presse papier spécialisée dans les jeux videos se trouve dans les niches et la qualité, les sites que j'ai cité plus haut on tout asphyxié, l'info y est en temps réel et surtout elle est gratuite... Beaucoup de titres n'ont pas su s'adapter pour survivre...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Dim 2 Juin 2013 12:51 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6956
Localisation: dans la lune
Merci pour vos avis: je m'apprêtais à acheter les derniers numéros, parus et à paraître, mais je pense m'abstenir du coup. J'avais dans l'idée justement un magazine d'approfondissement et d'analyse, mais ce n'est apparemment pas le cas.

Concernant la presse JV, on retrouve les mêmes problématiques que pour la presse en général: l'information est assurée par le net. Renforcées par le fait que le public visé est majoritairement composé de digital natives moins attachés/sensibilisés au format papier, plus habitués au support électronique.

Après, peut-être que la niche est une perspective. Mais par définition on n'aura rien de lourd en termes de ventes. Et ça laissera toujours un ou deux mastodontes en situation de monopole. Ce que dit la personne de Canard PC est intéressante aussi sur l'exposition de ces publications: si la réductions des titres est trop forte, le rayon pourrait être noyés voire disparaître. J'ai quand même l'impression que le rayon, dans les relais H et autres, est encore bien nourris. Mais mélangeant toute l'informatique, et avec des titres qui semblent pas mal de supports commerciaux à tel ou tel fabricants. Simple impression vague ou bien une tendance?

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La presse du jeux vidéo
MessagePosté: Dim 2 Juin 2013 16:29 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Je suis assez d'accord sur IGN. C'est dommage qu'ils ferment boutique mais ça ne me surprend guère. J'avais acheté un exemplaire l'année passée parce que le sommaire m'intéressait. Il y avait des rétrospectives sur plusieurs sujets intéressants mais au final c'était beaucoup de surface. Évidemment, le sujet m'intéressant, je connaissais forcément beaucoup de choses dessus, mais il n'y avait même pas de ligne éditoriale évidente. Le tout ressemblait beaucoup à un résumé: intéressant si on ne connait pas ou peu, mais presque inutile sinon.

Pour ma part, j'achète, quand je parviens à le trouver, Role Playing Game. Je connais la plupart des infos qui m'intéressaient de base, mais je suis vraiment content de leur ligne éditoriale et de leur team, et leurs différentes rubriques sont plutôt chouettes. Je ne pense pas que le magasine en ait encore pour longtemps malheureusement (leur site n'est plus updaté depuis début avril), mais dans leur cas, une ligne éditoriale claire et de bons écrivains, en plus d'un côté niche certain, donne quelque chose qui, pour moi, est de bonne qualité donc c'est probablement la marche en suivre en effet.

Sinon, pour ma part je suis plutôt friand de The Gameological Society: site sœur de l'excellentissime The A.V. Club, les articles sont de bonnes qualités avec des rubriques inattendues et vraiment chouettes (j'aime particulièrement leur rubrique On The Level et leurs Tops) avec, et c'est sans doute leur meilleur atout, une communauté absolument excellente. Pour la plupart membre également de The A.V. Club, ça change radicalement des visiteurs types Jeuxvidéos.com - et ce n'est pas l'excellente rubrique Comment Cat, qui retrace la semaine via les commentaires, qui me contredira. Hautement conseillé (malgré un côté hipster qui finalement dérange beaucoup mins, sujet oblige, que chez sa consœur)..

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com