Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Dim 3 Juin 2012 17:37 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Pour mon premier topic musical je voulais parler d'un groupe qui me tient à cœur. Autant dire que le choix était difficile mais depuis le 28 Mai dernier une évidence m'est apparue. Ça se passera en Islande.

Image

Image

Écouter l'Islande et mourir


Si depuis une vingtaine d'année ce mystérieux pays est connu essentiellement grâce à l'exubérante Björk arrive en 1997 (officiellement nous allons dire) un petit trio (qui devient deux ans plus tard le quatuor que tout le monde connait) fait son apparition et va devenir en quelques années un genre à part à lui tout seul.



Von - Espoir (1997)
Image

Des débuts pour le moins particulier il faut bien le dire. Le groupe se cherche et expérimente des mélodies même si déjà la voix du chanteur Jón Þór Birgisson prend le dessus. Encore en pleine découverte de cet album mystique je ne saurais vous conseiller de pistes en particulier surtout qu'à mon grand damne il n'est pas présent sur Deezer.

Ágætis Byrjun - Un bon début (1999)
Image

Et quel bon début ! A croire que les titres étaient prémonitoires ! Grâce à l'apparition d'instruments symphoniques et de la guitare à l'archet qui sont des marques de fabriques du groupe, Sigur Rós peut enfin s'exporter hors des contrées de son pays natal. L'album est notamment porté par l'excellent Svefn-g-englar (Somnambule) que l'on retrouvera par la suite dans plusieurs films tels que Vanilla Sky ou mon chouchou Ben X. Il n'est plus questions d’expérimenter pour les 4 hommes mais bien d'assumer leur style, un rock planant, presque d'ambiance mais pourtant porté par une énergie réelle.


( ) - (2002)
Image

Il fallait oser. Un titre impossible à prononcer, une sorte de vide entre ces deux parenthèses alors que pourtant l'album est Ô combien riche ! 8 pistes qui ne comportent pas le moindre titre dans un premier temps avant d'être nommées pour plus de facilités Untitled #1, #2 etc. puis enfin par de vrais noms. Le groupe continue de chanter en Vonlenska, cette langue imaginaire qui permet au chanteur de libérer toute les capacités de sa voix de fausset semblable à celle d'un ange.
Paraît-il que l'album serait séparé en deux parties, l'une lumineuse et l'autre plus noire pourtant la musique de Sigur Rós m'a toujours paru mélancolique sans pour autant être triste. Une sorte d'émotion nouvelle à l'image d'Untitled #1 ou Vaka (Prénom de la fille du batteur). Un titre magique aussi bien en version CD que live où Jón Þór Birgisson explose littéralement. Même les lives plus intimistes sont incroyables.
Dans mes favoris il y a aussi Untitled #4 aka Njósnavélin (machine espionne) qui semble être une réponse à Vaka ou encore Untitled #3 aka Samskeyti (affection).

Takk... - Merci... (2005)
Image

Après encore une pause de 3 ans voilà les islandais pur souches de retour dans les bacs pour signé un opus encore plus maitrisé que les précédents albums. La rage douce qui les symbolise est toujours précédente avec l'emblématique Saeglopur (Perdu en mer) et en écoutant des titres comme Hoppipolla (sauter dans les flaques d'eau) on commence même à quitter le sentiment de mélancolie pour s'envoler vers de nouveaux horizons plus "optimistes" si la musique de Sigur Rós ne l'était déjà pas. A noter que ce titre est la participation inversée de Viðrar Vel Til Loftárása (Temps idéal pour un raid aérien, une chanson qui sera accompagné d'un clip polémique puisqu'on y voit un baiser entre deux garçons) un titre de Ágætis Byrjun. Comme quoi Sigur Rós aime les remixs (puisque Von avait été remixé un an après) et les clins d’œil.


Með suð í eyrum við spilum endalaust‬ - Avec un bourdonnement dans les oreilles, nous jouons inlassablement (2008)
Image

Et voilà comment surprendre son monde ! Si une bonne moitié de l'album reste dans ce que fait le groupe depuis toujours l'autre partie nous amène carrément à du rock-pop ! Le rythme est rapide, la batterie folle et les cuivres se font plaisir ! Que ce soit Við spilum endalaust , Inní mér syngur vitleysingur (En moi chante un fou) ou Gobbledigook (Charabia) le changement de style effraiera certains fans mais il faut avouer que le virage à 90° est réussi. Gobbledigook en est le meilleur exemple et la performance avec Bjork (on y revient !) lors du concert contre la destruction des paysages naturels islandais est pleine de vie et de joie. On sent la folie jusqu'à la pochette de l'album avec cette photographie de gens courants culs nus mais il ne faut pas se méprendre Sigur Rós continue à faire du Sigur Rós et Festival en est un excellent exemple. Commençant comme un chant religieux la fin de la chanson est brutale, puissante, symphonique, incroyable. Et au film 127 heures dans faire une excellente utilisation dans une scène qui correspond à la perfection au chant.

Valtari - Rouleau Compresseur (2012)
Image

Oui le groupe écrase tout et quand après 4 ans de "pause" (je reviendrais sur tout ce qu'il s'est passé entre 2008 et 2012 plus tard) un nouvel album est annoncé alors l'émotion est grande. C'est Ekki múkk (Pas de bruit) qui est le premier single-teaser de l'album, accompagné d'un clip de 8 minutes où l'on voit seulement un bateau volant passé le ton est donné : plus d'accès de folie mais bien le retour à la mélancolie et une ambiance rare et profonde. Le titre reste l'un de mes préférés avec l'éponyme Valtari.
Finalement les 8 morceaux paraissent le 28 Mai dernier et faut-il préciser que c'est un régal ? Trop habitués à l'orientation prise il y a 4 ans certains fans rouspètent du calme plat qui règne durant la petite heure d'écoute surtout que Go Do est passé entre temps mais il y aussi eu Riceboy Sleeps. Deux albums dont je parlerais dans les prochains posts et qui révèlent deux orientations radicalement différentes dont finalement Valtari n'empruntera que finement la seconde.
Rien n'est à jeté dans cet album mais tout doit s'écouter dans un contexte approprié car comme toujours Sigur Rós ne fait pas du rock pour danser, crier ou se défouler mais pour s'apaiser, se souvenir et vivre, à sa manière.


La recette de leur succès est donc dans cette particularité musicale qu'ils ont, ne pas céder à la mode du moment mais toujours suivre une ligne directrice qui évolue avec juste des instruments plus modernes mais conserve finalement la même volonté de faire des mélodies tantôt lentes tantôt énergiques mais toujours emplein de mélancolie, de fureur de vivre et d'amour pour leur terre natale qu'est l'Islande. Le groupe a toujours tenu à mettre plus en avant le pays que leur propres personnes (ce qui s'observe dans les rares clips vidéos) et à contribuer à l'exception culturelle engendrée par la chanteuse Björk.


Voici tout de même pour finir une rapide présentation des membres du groupe :

Image
Georg Hólm‬ alias Goggi
36 ans - Bassiste du groupe il est l'un des deux seuls à être présent depuis la fondation en 94, à l'image du chanteur il s'essaye lui aussi à la basse avec non pas un médiator mais une baguette de batterie sur la chanson Hafsol.


Image
Kjartan Sveinsson‬ alias Kjarri
34 ans - Pianiste du groupe qui est arrivé en 1999, comme tous il joue bien d'autre instruments plus ou moins conventionnels.

Image
Orri Páll Dýrason‬
34 ans - Second batteur du groupe arrivé lui aussi en 99 et toujours présent.


Image
Jon...
Pour le chanteur il faudra attendre car ayant été très prolifique ces dernières années il fera l'objet de deux prochains posts l'un sur sa carrière solo et l'autre sur ses projets collaboratifs.

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Dim 3 Juin 2012 19:10 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
Merci pour ce sujet, ce groupe méritait une superbe présentation, c'est le cas !

Sigur Ros. Ecouter l'Islande et puis mourir. Cette phrase résume tout de ce groupe. Si je pouvais mourir avec un son dans les oreilles, ce serait une musique de Sigur Ros. L'écouter paisiblement et puis s'éteindre.

Sigur Ros, c'est le calme planant des moments heureux, le ralentit d'une profonde étreinte, la seconde ou la larme coule sur notre joue, l'air qui pénètre dans nos alvéoles pulmonaires. Sigur Ros, c'est une mélancolie imprégnée dans la vie elle même. Sigur Ros, un de mes groupe préféré.
La sauce prend avec la voix de fausset du chanteur, c'est indiscutable, le groupe à une réelle façon de mettre cette voix en avant, de l'utiliser au mieux. Vaka est certainement le plus bel exemple de l'utilisation de cette voix. Vaka. Une ode à la vie, a la beauté de la nature. A écouter en regardant les plus belles choses de la vie : un nourrisson, dans les bras de sa mère. Un paysage surplombé d'un soleil couchant au loin. Le sourire de l'être auquel on tiens le plus. Vaka. La chanson qui m'a fait découvrir le groupe. Qui m'aura fait chialer quelques fois aussi ^^. Le groupe à le don de faire naître en nous des émotions qui nous prennent à la gorge, positivement parlant : qui nous engloutit, nous submerge et nous laisse pourtant respirer pour profiter de ce qu'il y a de plus beau. La vie.

Ensuite, Untitled #8 à été une pure révélation. Ce live plus particulièrement : (attention pour les personnes épileptiques !)
.

Quand il utilise son archet, tout prend une autre dimension. Tout prend du sens. Tout prend vie.

Un groupe fantastique, sur lequel j'ai finalement énormément de difficultés à mettre des mots. Parce que Sigur Ros transcende toute les limites de nos émotions et de notre imagination. Fermer les yeux, se poser et écouter Sigur Ros, c'est voyager loin. C'est prendre le temps de vivre et de respirer la pureté. Et boudiou ça fait du bien dans notre monde.

Merci CK !
Merci Sigur Ros
Amen

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Sam 16 Juin 2012 17:37 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011
Messages: 428
Comme promis, j'ai essayé de trouver quelques CD de ce groupe et actuellement j'en ai obtenu que 2 ! L'un que j'écoute depuis 2 semaine et dont je peut donner mon ressentis et l'autre que j'ai déniché hier (ce sera donc plus tard). Le premier est Ágætis Byrjun et le second ().


Image

Bon déjà je doit parler de Svefn-G-Englar qui est vraiment une sublime chanson, la voix du chanteur, l'instrumentalisation, l'ambiance: tout est si proche de la perfection... Vraiment la voix du chanteur m'aura transporté, lors du "refrain" c'est limite si on verrait pas un ange... J'ai aussi envie de valider leurs appelation de "radiohead du nord" car je trouve que la guitare de l'intro (et certain autre arrangement disséminé dans la chanson) sont très radioheadien. Franchement rien que pour ce morceau, merci captain Karma d'avoir stoppé ma feigantise et de m'avoir poussé à découvrir ce groupe "culte" des années 2000 (d'ailleurs c'est un peu hors-sujet ais tu m'as aussi permis de redecouvrir Radiohead par extension ^^, quelle grand homme tu es !). Staraflur est lui plsu dosé: l'instrumentalisation est plus voyante, plus poussé et la voix du chanteur moins sublime (quoi que toujours belle (faut pas déconner on est dans du sigur ros là ^^)). Ce titre me parle moins que le premier mais est très bon aussi. Flugufreksarinn (quel horreur d'écrire ces titres...) est obsedante par son rythme lent et cette voix oins aigu mais très bercante et qui parfois tombe dans des murmures du plus bel effet, à noter aussi leur capacité de suspendre le temps, on a l'impression de démarrer un titre alors qu'on est déjà à plus de 4mn ! (Bon allons plus à l'essentiel le temps me manque...) Hjartað hamast est sublime, plus rapide mais toujours très belle. Un petit coté épique comme Viðrar Vel Til Loftárása et ses (encore) sublime 10 mn. Comme Svefn-g-englar, quand Sigur Ros dépasse les 10 mn c'est pour nous affubler d'une superbe chanson. Le reste est toujours beau, apaisant...

Voilà, j'ai un peu écourter ma critique de l'album pour vous parler d'une autre chronique sur le livre "les 1001 albums qu'il faut avoir écouté dans sa vie" où il figure. Effectivement, on y apprend que "Lorsque Ágætis Byrjun (...) est publié à l'été 1999, le dirigeant du label (...) espère en vendre moins de deux mill exemplaire. Au lieu de cela, c'est un succés commercial phénoménal, (...) l'album devient vite la meilleure vente de tous les temps en Islande [pour] cinq cent milles exemplaire vendus dans le monde." On y apprend aussi que "Ágætis Byrjun est fait avec amour: les membres du groupes collent la première série de pochette à la main, d'où de nombreux défauts, la colle ayant débordé sur certains CD".
On finit par une citation de Melody Maker qui décrit le son de Sigur Ros comme "le son de Dieu versant des larmes dorées au paradis".

Ca resume assez bien ce que je pense de cette album. Vous l'aurez donc compris, je suis hautement conquis et je vous recommande ce petit bijou venu du nord.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Dim 24 Juin 2012 18:53 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Merci pour vos avis très positif, ça fait plaisir de voir qu'un style de musique aussi particulier arrive à toucher les gens. Mais comme promis après m'être intéressé au groupe Sigur Rós je vais dans cette seconde partie revenir sur le leader/chanteur qui a été très prolifique ces dernières années.

Image

Image

Un ange passe


Voici la dernière pièce du puzzle, Jón Þór Birgisson que nous appellerons par commodité Jónsi. Âgé de seulement 37 ans, le monsieur est bien connu pour ses talents particuliers, une voix de fausset rare qui monte dans les aigus sans pourtant être stridente ou désagréable mais au contraire angélique. Ajouté à cela qu'il est l'un des rares joueurs de guitare au monde qui utilise parfois un archet ce qui donne des mélodies torturées et symphoniques à la fois. Plus anecdotique, il est aveugle de l’œil droit, ce dernier étant même désaxé ce qui fait qu'on n'oublie pas de si tôt Jónsi. Si je présenterais les quelques projets qu'il a eu l'homme est principalement connu pour avoir sorti un album solo en 2010, et quel album.

Go (2010)

Image


9 pistes, 40 minutes, une claque.
Comme Með suð í eyrum við spilum endalaust‬, Jónsi s'amuse à brouiller les pistes et propose du "Sigur Ros Classique" comme il propose aussi des rythmes plus entrainants voire carrément pop ! Go Do le premier single en est la preuve et à grand coup de percussions tonitruantes rappelle Gobbledigook. Animal Arithmetic ou encore Boy Lilikoy surfent sur cette vague de bonne humeur et la célébration de la vie fait du bien aux oreilles !
Mais qu'on ne s'y méprennent pas ils restent aussi des titres sombres, mélancoliques et tout aussi puissants. Un seul exemple : Tornado. Certains connaissent surement bien cette chanson qui avait gagné une édition des D-visions mais que l'on retrouve aussi dans de nombreux médias comme une pub pour Décathlon. Voilà le vrai temps de la célébrité pour Jónsi qui grâce à un look atypique (alors qu'il était comme le reste du groupe dans un style très épuré voir même has-been-nolife il devient ici une sorte d'animal à plume dans un look assez invraisemblable comme commençait à faire Coldplay à l'époque de Viva la Vida) et à des chansons pour la quasi totalité toute en anglais.
A noter qu'il existe aussi une version live de l'album et comme pour Sigur Rós (avec notamment Inni) c'est un must see/must listen. La mise en scène est magique et des titres comme Tornado prennent une nouvelle dimension.


Et comme un bonheur n'arrive jamais seul on retrouve alors Jónsi dans de divers collaborations comme dans un featuring surprenant avec le DJ Tiësto pour la chanson Kaleidoscope de l'album éponyme en 2009.
Image



L'année suivante il participe à la Bande Originale du film Dragons avec le titre Stick & Stones. Ce titre a une signification toute particulière pour moi puisque je le découvre donc à la fin de ce film que j'avais énormément apprécié. Ayant été intrigué par le style assez nouveau dans un film d'animation j'avais alors décidé d'en savoir plus sur internet et avais alors découvert tout l'univers de Jónsi et Sigur Rós.
Le titre conclue à merveille le film et ne le rend qu'encore plus magique et à part de ce qui se faisait à l'époque.
Image


Encore un an suivant, 2011 donc, on le retrouve cette fois-ci à la tête de la BO de We bought a zoo, ah non excusez moi, Nouvelle Chance...
Bref son titre emblématique reste Gathering Stories, là encore très enjoué et porteur d'espoir il bénéficie toujours de la voix incroyable de monsieur Birgisson.
Image



Mais la voix ne fais pas tout et on en vient alors au cas de Frakkur. Ce pseudo serait un ancien projet perso datant de 2006 à 2007 avec 3 EP. Le problème vient du fait que si au départ un titre avait été officialisé les autres chansons ont été délivrés par un internaute affirmant qu'il possédait le reste de(s) l'album(s). Bref c'est un peu compliqué et je n'ai pas poussé les recherches jusqu'au bout, vous trouverez aisément un lien contenant les 3 opus (Songs for the Little Boy, Pling Pong, Toyboy) et vous pourrez vous faire votre avis. C'est dans un style musique expérimental que je n'ai pas forcément adoré et je n'ai gardé que Pling Pong avec ces titres comme Summer qui m'ont tout de même touché.

Alors voilà, c'est fini ? Non car Jónsi est homosexuel. Non pas que ça me gène rassurez-vous mais voilà qu'il est depuis maintenant plusieurs années en couple avec Alex Somers et ensemble ils ont livré un album magique. Céleste. Profond. Un des meilleurs albums que j'ai jamais entendu. Et pourtant ce n'est (presque) pas de la musique.
Prochainement, Jónsi & Alex.

Image

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Ven 27 Juil 2012 14:09 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Image

Image

Le son de la vie

Dernière partie de ce triptyque consacré à l'univers de Sigur Rós donc, car même si encore une fois on ne retrouve que Jónsi du groupe initial l'influence de Jónsi & Alex reste pour moi indiscutable dans des créations comme Valtari.

Jónsi & Alex part donc d'un couple, Jón Þór Birgisson et Alex Somers, et si les deux hommes partagent beaucoup dans la vie privée ils ont aussi des projets créatifs en commun, quelques illustrations puis une ou deux chansons avec des vidéoclips quand enfin en 2009 ils sortent L'album.


Riceboy Sleeps (2009)
Image


Riceboy Sleeps est difficile à décrire, en un peu plus d'une heure et de 9 morceaux l'expérience vécue est rare, troublante mais profondément apaisante. N'allez pas chercher 1000 instruments symphoniques, il y a essentiellement des violons, un piano mais surtout beaucoup de sons expérimentaux se rapprochant parfois d'instruments symphoniques mais avec leur résonances propres et une intensité qu'il faut ressentir pleinement. Car au moins le temps d'une écoute, l'album doit s'écouter allonger, les yeux fermés et le casque audio au maximum (non non ce n'est pas un I-dozer rassurez vous). La relaxation est alors totale mais nous ne sommes pas ici face à de la musique d'ambiance, non Riceboy Sleeps va vous transporter à travers une multitude d'émotions. Il y a bien sur la tristesse et la mélancolie mais aussi plein de ressentiments positifs. Cependant l'expérience reste personnelle alors peut être ferez vous votre propre voyage..
Si il fallait conseiller une musique ce serait surement Happiness. La bien aimé porte mal son nom car pour ma part ce n'est pas de la joie que je ressens mais plus de la nostalgie, un peu de fatalité et beaucoup de regrets. Oui avec juste une chanson.
Spoiler: Montrer

Boy 1904 aussi vaut le détour notamment avec le clip (non officiel je crois) qui m'avais bien marqué, non pas qu'il soit choquant mais il s'accorde particulièrement bien à la musique.
Spoiler: Montrer

Et pour finir le trio gagnant, Sleeping Giant et ses bruits qui me rappelle les vieilles barques au bord des étangs, la chanson la plus intrigante à mon goût.
Spoiler: Montrer

Bref en écoutant l'album Valtari de Sigur Rós j'ai tout de suite repensé à Riceboy Sleeps car on retrouve ces mêmes mélodies décousues ou à n'importe quel moment un piano vient jouer quelques notes puis repart reviens etc. Dans les deux albums les chansons peuvent évoquer un tas de souvenirs, d'émotions et de pensés diverses et entre tout les albums de rock, pop ou autres que je possède, avoir cette pause musicale reste toujours un plaisir et un moment de paix profond.

Un dernier mot quand même sur Parachutes qui est le groupe d'Alex Somers, le compagnon de Jónsi (il y a d'ailleurs participé en partie) et qui possède un style assez similaire. La bonne nouvelle c'est que les 3 albums sont téléchargeables gratuitement et légalement alors ne vous privez pas, c'est très bon et j'aime beaucoup l'utilisation d'effets rétro du style Phonogramme.

Image
Parachutes
Image
Tree Roots (EP)
Image
Suzy


Bref, voilà donc la petite histoire de Sigur Rós, en espérant que le style assez particulier de tout les albums présentés ne vous ai pas rebuté et que vous ayez pu découvrir un monde à part et qui pour le coup est très "Alternatif" comme ils disent à la FNAC. Merci en tout cas d'avoir lu ses nombreuses lignes et n'hésitez pas à donner votre avis, bon ou mauvais.

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Ven 22 Mar 2013 17:17 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Image


2013 année des bons retour musicaux (Daft punk, Phoenix, Youth Lagoon et j'en passe) marquera aussi l'arrivée du nouveau Sigur Rós : Kveikur !
C'est prévu pour les 17 et 18 Juin partout dans le monde et le changement est assez conséquent : Kjartan Sveinsson a officiellement quitté la formation pendant la grande tournée qui continue encore à l'heure actuelle, le quatuor devient alors trio et a délivré un premier clip pour la chanson Brennisteinn qui annonce des compositions plus pêchus avec la patte du groupe moins visible.
Je ne me prononce pas avant d'avoir entendu tout l'album mais en tout cas le clip laisse assez dubitatif, loin des vidéos contemplatives auxquelles ont était habitués.


Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Ven 21 Juin 2013 10:50 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Kveikur - Mèche

Image


Quoi de mieux pour la fête de la musique que le Sigur Rós cuvée 2013 ?!
A peine un an après l'envoutant Valtari qui encore aujourd'hui me donne frissons et apaisement (drôle de mélange) le quator devenu trio décide donc d'une nouvelle orientation. Il faut dire que depuis quelques années on assistait quand même aux montagnes russes puisqu'avant le très calme Valtari l'album Með suð í eyrum við spilum endalaust‬ nous avait révélé des sonorités bien plus énergiques et pleines d'espoir.
Kveikur quand à lui même si il retrouve cette passion folle la transforme en énergie noire. Brenninsteinn avait bien annoncé la couleur est force est de constater que certains morceaux sont bien plus sombres que d'autres.
Mais si j'ai un problème en particulier avec cet album c'est bien Ísjaki.

Ce morceau qui est pour moi l'une des meilleurs compositions du groupe (si ce n'est LA mais ça le temps le confirmera) se démarque nettement du reste de l'opus et parvient même à me le faire oublier. Kveikur n'est pas un mauvais album, loin de là car Sigur Rós conserve même à 3 une certaine qualité qu'on leur connaît depuis les débuts mais le morceau single Ísjaki sorti depuis quelques mois m'a bien plus tapé dans l’œil que le reste des chansons qui pour certaines d'entre elles ne m'ont même pas du tout marqué.
Voilà le problème avec Sigur Rós, ils habituent à tellement bien que quand un de leur albums au lieu d'être "génial" est "juste très bon" on est un peu déçu.
Il reste aussi une sensation désagréable d'un album fait rapidement après le précédent et visant à confirmer le départ d'un membre qui n'aurait à priori aucune incidence sur la qualité des compositions. Après un album intimiste, sans grosse promotion et qui aura donc peu eu le temps de vivre, le trio s'essaye à plus de communications à grand renforts de live et de clips mais ce n'est clairement pas là qu'on les attends (ceci dit le cover art est magnifique).

Malgré le départ vers d'autre cieux de l'un d'entre eux notre groupe d'ange islandais continuent son expédition dans le paradis en passant à travers moult orages et nuages noires. Il n'y a plus qu'à attendre la prochaine escale qui espérons-le sera encore une nouvelle découverte car si Sigur Rós excelle quelque part, c'est bien dans l'art de la métamorphose.

Image

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Velkomin í heim Sigur Rós
MessagePosté: Mar 10 Sep 2013 16:00 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
Et là mon public est très décu car je ne parle pas Music mais Games of Thrones, en tout cas affaire à suivre...

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com