Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 673 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 45  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: [Studio]TYPE-MOON
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 22:03 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Topic encore en cours d'écriture. Les mots en bleu renvoient vers d'autres parties du Topic. Le sommaire est actif et vous emmènera au bon endroit dans le Dossier.

Sommaire :

TYPE-MOON/complete material I :
Studio Material


Introduction
Historique du studio TYPE-MOON
Liste des œuvres de TYPE-MOON
Liste des patchs

TYPE-MOON/complete material II :
Work Material


La série Tsukihime
Présentation
Histoire
Near Side of the Moon
Far Side of the Moon
Kagetsu Tohya
Personnages
Anime et Manga
MELTY BLOOD

La série Fate/stay night
Présentation
Histoire
Fate
Unlimited Blade Works
Heaven's Feel
Fate/hollow ataraxia
Personnages
Fiches de Shirou et des 4 Héroïnes
Fiches des autres Master de la 5e Guerre
Fiches des principaux Servant de la 5e Guerre
Fiche des autres Servants
Autres personnages
Anime et manga
Jeux inspirés de la série
Fate/Zero

Les Light Novel
Notes
Histoires de Notes
Personnages de Notes
Kara no Kyoukai
Histoire
Personnages

TYPE-MOON/complete material III :
World Material


Ahnenerbe

Art des Mages
Concepts
Guerre du Saint Grail

Organisations
Association des Mages
L'Association
Désignation de Scellée
Grandes Familles de Mages
Lorelei Barthomeloi
Église
L’Assemblée du Huitième Sacrement
Exécuteur
L’Agence d’Enterrement
Organisation des Chasseurs de Démons

Creatures
Humains
Homoncules
Aristoteles
Vampires
Originels
Apôtres de la Mort
Ancêtres des Apôtres de la Mort

Rituel d'Aylesbury


TYPE-MOON/complete material I :
Studio Material

Image


TYPE-MOON est une compagnie japonaise, principalement connu pour ses Visual Novel, créé par Nasu et Takeuchi.
Le nom officiel de la société est Notes Co., Ltd. mais rare sont les personnes connaissant son vrai nom et le studio est systématiquement appelé, que ce soit par les fans, les journalistes ou les employés eux même, TYPE-MOON.

Introduction

Initialement, TYPE-MOON était un cercle principalement composé de Nasu Kinoko et de Takeuchi Takashi dont la première œuvre fut les Light Novel de Kara no Kyoukai qu’ils ont auto-publiés, Nasu en tant qu’écrivain et Takauchi en tant que dessinateur, sur leur site internet Takebouchi, Balai de bambou en français, entre Octobre 1998 et Mai 1999. Nasu avait auparavant publié différents Light Novel que sont, entre autres, Notes, Mahou Tsukai no Yoru et Koori no Hana.

Puis, lors du Comiket d’hiver 2000, la sortie du Visual Novel Tsukihime va soudainement les propulser sur le devant de la scène. L’œuvre obtient, grâce au style si particulier de Nasu ainsi que la profondeur et la richesse de l’histoire, un succès que les membres de TYPE-MOON n’avaient jamais prédit. Quelques mois plus tard, le cercle sort une suite parodique intitulée Kagetsu Tohya. Par la suite, l’œuvre sera adapté en anime dont tout le monde a préféré oublier l’existence, en manga dont tout le monde se plait à vanter la qualité et en jeux de combat développés par French Bread puis Ecole, la saga des MELTY BLOOD, dont la popularité n’est plus à prouver.

En 2003, après avoir sorti le Tsuki-Bako, dernier cadeau pour les fans, le cercle se dissout et passe professionnel, adoptant le nom de Notes Co., Ltd.

L’année d’après, le 30 Janvier 2004, TYPE-MOON sort le Visual Novel Fate/stay night, auteur d’un succès que peu peuvent se vanter d’avoir égalé puis sa suite Fate/hollow ataraxia fin 2005. A l’heure actuelle, la saga Fate c’est 2 Visual Novel, 1 portage PS2, 3 jeux de combats, un RPG, un anime de 24 épisodes, un film, 4 adaptations en manga, une préquelle sous forme de 4 Light Novel ayant droit à une adaptation anime en octobre 2011, un nombre impressionnant de Data et ArtBook et des montagnes de Doujinshi.

Depuis, TYPE-MOON n’a rien sorti de vraiment conséquent. Jusqu’à il y a quelques mois. Un anime parodique du nom de Carnival Phantasm est sorti durant le second semestre 2011 puis l’adaptation anime de Fate/Zero, avant la sortie le 12 Avril 2012 de leur prochain Visual Novel, attendu comme le messie par les fans, Mahou Tsukai no Yoru. Sont ensuite prévus Girl’s Talk, un anime en collaboration avec ufotable, puis le remake de Tsukihime avant la suite de ce dernier, intitulée Tsukihime2/the dark six.


Historique du studio TYPE-MOON

Chapitre 1 : Recalled out origin

Nasu et Takeuchi se connaissent depuis le collège et veulent devenir, respectivement, écrivain et mangaka. Takeuchi, avec toute l’innocence de la jeunesse, participe à l’époque à diverses conventions pour vendre ses Doujinshi mais ne récoltera pas un franc succès, autrement dit, il ne vendra pratiquement rien. Dans le même temps, Nasu commence tranquillement à écrire Fate et cette première version de l’œuvre fut d’abord appelée Fate Origine (原作版Fate, Gensakuban Fate, Fate Origin) puis Vieux Fate (旧Fate, Kyu Fate, Old Fate) avant d’être connue sous le nom de Fate/prototype. A la base, Fate n’était pas censé être un Visual Novel et encore moins un Eroge et il ne devait donc y avoir qu’une seule route. Au moment de la rédaction de Fate, Nasu était fan d’un manga publié à l’époque, Makai Tensho, qui voyait différentes figures historiques ressusciter au Japon et se taper allégrement dessus. Appréciant beaucoup l’idée de départ, il décide de l’appliquer pour sa propre œuvre et cela prend la forme des Servant. Cependant, Fate était loin de ressembler au VN qu’on connait actuellement. Par exemple, Shirou était une fille à lunettes du nom de Sajyou Ayaka et Saber, orthographié alors Saver, ressemblait physiquement au Gilgamesh qu’on connait actuellement. Puis, pour différentes raisons, après avoir écrit environ un tiers de Fate, Nasu va s’arrêter et il ne reprendra l’œuvre que des années plus tard.

Chapitre 2 : Ever write, never life

Après avoir fini ses études universitaires, Takeuchi va partir travailler dans une boite de jeux vidéos, du nom de Compile, à Hiroshima qui fermera ses portes en 1998 avant de faire définitivement faillite en 2002, ce qui va le pousser à revenir à Tokyo. Une fois à Tokyo, Takeuchi apprend qu’un de ses collègues dans sa nouvelle boite est un membre d’un cercle connu du Comitia, une convention centré sur les Doujinshi originaux, à l’opposé du Comiket qui autorise tous les types de Comiket avec une majorité de Doujinshi adaptés d’œuvres déjà existantes. Ce collègue va lui servir de Sempai dans le monde du dessin, lui apprenant différents trucs et astuces et va finir par l’inviter au Comitia.

Dans le même temps Nasu, dégouté de tous les refus de la part des éditeurs de publier ses œuvres car celles-ci sont trop longues, se contente d’écrire quelques histoires par ci par là pour des jeux de rôle papier. Ses deux seuls publications connues de l’époque sont Mahou Tsukai no Yoru, imprimée à moins de 10 exemplaires, le 18 Décembre 1996 et Notes en Mai 95, publiée dans une anthologie de Doujinshi centrée sur les anges du nom d’Angel Voice et sorti en Mai 99 dans lequel Takeuchi a dessiné un manga du nom de Clockwick Canaan-vail.

Après être revenu sur Tokyo, Nasu et Takeuchi s’amusent de l’idée de créer un cercle pour que Nasu puisse publier ses écrits. Ils finissent par franchir le pas et créer un petit cercle de deux personnes, inconnus de tous, qui n’avait pas encore de nom. Leur idée initiale était de publier des petits Doujinshi mais ils ne le feront jamais et leur première publication serait le Light Novel de Kara no Kyoukai : the garden of sinners (空の境界, Kara no Kyoukai, Empty Boundary), publié sur leur site web Balai de Bambou (竹箒, Takebouki, Bamboo Broom)
à partir de Décembre 98.

Puis, après mures réflexions, Nasu et Takeuchi décident que le mieux pour commencer est de sortir un Visual Novel contenant des scènes H. Leur choix est principalement dû au goût de Nasu pour les longues histoires, aux capacités d’illustrateur de Takeuchi et au fait que, quoi qu’on en dise, le sexe fait vendre. Pour ce faire, Takeuchi va contacter deux de ses amis de Compile, Kiyobei, spécialisé dans la programmation et Kate, une compositrice, pour les aider à créer un Visual Novel. C’est l’année 1999 et c’est la naissance officielle du cercle TYPE-MOON.

Pour l’anecdote, Nasu est immédiatement devenu le leader du groupe car, en plus d’être l’écrivain et donc le créateur des personnages et univers du Nasuverse, il est surtout dans la vraie vie l’Alpha que tous ses personnages masculins principaux sont et les gens se rassemblent naturellement autour de lui.

Chapitre 3 : Far Side of the Fame

TYPE-MOON créé, il est temps de commencer la création du Visual Novel responsable de la raison du cercle. Celui sera par la suite connu sous le nom de Tsukihime (月姫, Tsukihime, Lit. Princesse de la Lune). Ce seront des temps très difficiles pour Nasu et Takeuchi.

Takeuchi employait le moindre de son temps libre à dessiner pour le VN et ne dormait rarement plus de quelques heures par nuit, devant s’occuper de tous les dessins et de toutes les colorisations. Des centaines de sprites à créer à partir de rien.
Nasu quant a lui à quitté son travail pour écrire, Takeuchi lui ayant affirmé qu’il allait s’occuper de toutes les rentrées d’argent, permettant à Nasu de se concentrer pleinement sur Tsukihime et d’oublier le reste. Certaines rumeurs affirment que Takeuchi a pensé à vendre un de ses reins pour assurer une rentrée d’argent suffisante mais il n’a, heureusement, pas eu à aller jusque là, en partie grâce à l’aide pécuniaire apporté par d’autres compagnies de Visual Novel. En 4 mois de vie constitués uniquement de rédaction, Nasu aura écrit quelques 5000 pages de script pour l’histoire que l’on connait actuellement.

De plus, ce dont on se rend immédiatement compte à l’heure actuelle, les CG de Takeuchi étaient loin d’être parfaits. C’était, déjà à l’époque, un très bon dessinateur et cela se ressent mais dessiner un manga et dessiner des sprites sont deux choses complètement différentes et Takeuchi étaient très mauvais dans tout ce qui est colorisation et tracé final. Cela est très visible dans Tsukihime mais le jeu n’étant qu’un Doujin Game, c’était tout à fait acceptable.

Puis, après quelques Trial Edition et le Half Moon, contenant les histoires d’Arcueid et Ciel, sortis durant l’année 1999, la version finale de Tsukihime : Blue Blue Glass Moon, Under The Crismon Air est publiée lors de la 59e édition du Comiket, celle de l’Hiver 2000.

Chapitre 4 : Near Side of the Fame

Et là, à la surprise de TYPE-MOON, Tsukihime est un succès énorme. Le Visual Novel est à l’heure actuelle considéré comme l’un des 3 miracles des Doujinshi, à côté de Higurashi no Naku Koro ni et de Touhou Project.

Puis, en Janvier 2001 sort le Tsukihime Plus-Disc, contenant quelques histoires courtes, la version d’essai du jeu, des fonds d’écran et les 4 premiers chapitres de Kara no Kyoukai.

Lors du Comiket d’Eté de la même année, TYPE-MOON publie Kagetsu Tohya, suite parodique de Tsukihime. Graphiquement, la différence est flagrante, Kagetsu Tohya est beaucoup plus beau que son ainé. Cela s’explique facilement par le fait que, non seulement Takeuchi s’est entraîné comme un fou, mais en plus TYPE-MOON a engagé deux illustrateurs du nom de Koyama Hirokazu et Aotsuki Takao qui s’occupent désormais du design final et de la colorisation des personnages, laissant leur création et les premières esquisses à Takeuchi. Pour l’anecdote, Koyama aura bientôt son moment de gloire puisqu’il est le principal Character Designer de Mahou Tsukai no Yoru tandis qu’Aotsuki est assez inconnu de tous, n’ayant jamais vraiment percé. C’est à peu près à la même période que le style de Takeuchi commence à changer pour devenir celui qu’on connait actuellement. C’est principalement visible parce qu’il sort en Fevrier 2001 un Doujinshi du nom de Maid-San wa Majo (メイドさんは魔女, Maid San wa Majo, Maid-San est un sorcière) dans lequel Takeuchi crie son amour pour les Maids. Cette fascination pour les soubrettes est d’ailleurs facilement visible dans Tsukihime puisque pratiquement une héroïne sur deux est une Maid.

En 2002, poussée par le succès de Tsukihime, la Kodansha publie en version papier les Light Novel de Kara no Kyoukai. C’est la même année, lors du Comiket d’Hiver et sous l’égérie de French-Bread, alors connu sous le nom de Watanabe Seisakujo, que sort le premier jeu de MELTY BLOOD. A l’époque, Nasu avait tellement peur que le Doujin-Game soit un échec que le nom TYPE-MOON n’apparait nul part, que ce soit sur la jaquette ou à l’intérieur du jeu. La suite lui donnera tort, MELTY BLOOD connaissant un succès digne de l’œuvre dont il est inspiré.

Chapitre 5 : Type-Moon is dead. Long live Type-Moon

Voyant le succès de TYPE-MOON, quelques compagnies d’Eroge leur conseillent de passer professionnel, ce que les membres refuseront. Ils sont majoritairement issus du milieu Doujinshi et ils tiennent à le rester, ne voulant pas passer professionnel juste parce qu’ils en ont la possibilité. De plus, ils sont bien trop attachés à la liberté que procure la scène amateur, loin de toutes les contraintes du milieu professionnel.

Puis, début 2002, Nasu et Takeuchi décident de ressusciter Fate et de le transformer en Visual Novel. Originellement, l’idée était surtout de Takeuchi parce que Nasu voyait bien trop de problèmes à cela, notamment le fait que le personnage principal soit une fille, ce qui ne colle pas avec le fonctionnement d’un Eroge. Lorsque Takeuchi lui a proposé de simplement échanger les sexes des deux persos principaux, Nasu a refusé en disant que cela était équivalent à faire de Berserker un personnage féminin. Finalement, Nasu se décide à reprendre son œuvre et à l’adapter en Eroge et commence par créer Shirou et Saber tels qu’on les connait à l’heure actuelle. Par contre, il faut maintenant rendre l’histoire cohérente avec le support VN et il y a donc énormément de modifications à apporter au script initial. C’est à ce moment que Fate/stay night est né.

Malheureusement, environ un an après le début de la création de Fate/stay night, TYPE-MOON se rend compte que rester amateur est bien trop contraignant pour un projet d’une telle ampleur, la principale limitation étant les moyens financiers. Durant la création de Tsukihime, le cercle avait reçu l’aide pécuniaire d’autres studios mais cette fois ci, ils ne veulent dépendre que d’eux-mêmes et ont donc deux choix : abandonner le +18 et créer le jeu directement pour la PS2 ou devenir professionnel. Sachant que le marché des VN non H est très faible, TYPE-MOON va se décider à passer professionnel. Par conséquent, ils vont devoir faire attention à l’âge de leurs personnages, ceux-ci devant avoir tous plus de 18 ans mais une petite ligne au lancement du jeu suffit à régler le problème, quand bien même la plupart des personnages principaux de Fate ne sont pas majeurs.

Finalement, en Avril 2003, TYPE-MOON publie sa dernière œuvre en tant que studio amateur, Tsuki-Bako, qui rassemble tout la matériel déjà publié sur Tsukihime et en inclue de nouveaux, sorte de dernier cadeau pour les fans, avant de se dissoudre et de devenir Notes Co., Ltd., en référence à la première histoire de Nasu. Accessoirement, le nom TYPE-MOON provient lui d’un personnage de Notes et Nasu est donc resté dans la thématique pour le nom officiel de la compagnie. Dans les faits, pratiquement rien ne change, que ce soit le Staff ou le logo sur les boites, et du coup, très peu de gens sont au courants du nom officiel du studio. D’ailleurs, TYPE-MOON étant passé professionnel, Kodansha a été obligé de renégocier ses droits sur les Light Novel de Kara no Kyoukai ce qui a conduit à une réédition avec nouvelles couvertures durant le courant de l’année 2004.

Petite parenthèse, avec la sortie de Tsuki-Bako commence un des mauvais tics de Nasu qui est de mettre pratiquement autant d’informations dans ses jeux que dans des supports parallèles au jeu et à l’heure actuelle, la majorité des informations relatives au Nasuverse ne peuvent même pas être trouvées dans ses Visual Novel !

Pour résumer, TYPE-MOON est passé professionnel pour Fate/stay night.

Chapitre 6 : Heaven’s Feel

Le 30 Janvier 2004 est publié Fate/stay night.

Dans les faits, le jeu aurait pu être disponible pratiquement 6 mois plus tôt mais Nasu voulait absolument que la sortie du jeu coïncide avec le premier jour du Visual Novel, repoussant celle-ci jusqu’à l’hiver. Contrairement à Tsukihime qui a été codé sur NSripter, Fate/stay night l’a été sur Kiriri 2 qui est une plateforme orienté performance et qui a permis d’avoir une intégration sans faute du texte, de la musique, des CG et des BGM. A titre d’information, à l’heure actuelle, 07thExpansion code encore ses VN sur des variantes de NScripter, ce qui ne lui pose pas de problèmes car la série des When They Cry n’est pas connu pour ses performances graphiques.

Au cours de l’année 2004, Fate s’est vendu à 146 686 exemplaires, le classant meilleur ventes Galge de l’année, auxquels on peut rajouter les 28 557 de l’année suivante. Pour replacer ces chiffres dans leur contexte, il faut savoir que les Eroge sont en général joué par un public niche et que les ventes ne peuvent clairement pas être comparées avec celles des mangas ou des jeux vidéos. Vendre quelques milliers de copies signifie rentrer dans ses frais, une dizaine de milliers est un franc succès et dépasser les 100 000 est signe d’un succès monstrueux et vous pouvez considérer votre œuvre comme le One Piece du Visual Novel.

Puis, le 28 Octobre 2005, TYPE-MOON sort Fate/hollow ataraxia qui est à Fate/stay night ce que Kagetsu Tohya est à Tsukihime, une suite cadeau, pleine de fan service et bien plus légère que l’œuvre de base. Ceci étant dit, TYPE-MOON, en plus de faire du profit, avait en tête de réaliser une œuvre surpassant Fate/stay night et ils se sont donc attelés sérieusement à la création du jeu. Les ventes s’en sont ressentis puisque 154 015 exemplaires ont été vendus en à peine plus d’un mois et plus de 200 000 étaient encore en attente d’être livrés et avaient été commandés sur Amazon. A l’heure actuelle, aucun Visual Novel n’a atteint un tel seuil et le seul jeu PC l’ayant égalé est Dragon Slayer II: Xanadu, un jeu sorti en 1985.

Chapitre 7 : Unlimited Adaptation Works


Depuis la sortie de Fate/stay night, TYPE-MOON jouit d’un succès considérable et le nombre de produits estampillés du logo de la compagnie est assez faramineux.

Les premiers en date sont bien évidemment les MELTY BLOOD, jeu de combat 2D créé par French Bread dont le premier est sorti en au Comiket d’Hiver 2002. Le jeu contient un mode Arcade au déroulement similaire à celui d’un BlazBlue mais qui permettrait juste aux gens n’ayant pas joué à Tsukihime de se familiariser avec les personnages. A l’époque, six personnages étaient jouables dès le départ puis, à cause de la mauvaise interprétation d’une loi de la part de TYPE-MOON, le studio a cru qu’il ne pourrait plus sortir de patch pour le jeu et en a sorti un, du nom de Nero, permettant d’avoir tous les personnages dès le lancement du jeu. Même après s’être rendu compte de son erreur, TYPE-MOON n’a jamais supprimé le patch et l’a conservé pour les versions futures du jeu dans lesquels tous les personnages sont jouables dès le début.
En Mai 2004 est sorti MELTY BLOOD Re-Act qui ajoute de nouveaux personnages ainsi qu’un mode Arcade plus conséquent et écrit par Nasu. Ce dernier a d’ailleurs décidé que MELTY BLOOD se passerait après la route de Satsuki, personnage secondaire de Tsukihime, alors même que cette dite route n’a jamais été finalisée et n’a donc jamais été montré au public. Isn’t that sad Sacchin ?

Puis, en 2005, French-Bread se scinde en deux parties, une qui continue à s’occuper des jeux PC gardant le nom French-Bread et une qui s’occupe des bornes d’arcade et des jeux consoles de salon prenant le nom d’Ecole Software. La première sortie d’Ecole est une version arcade de MELTY BLOOD Re-Act du nom de MELTY BLOOD Act Cadenza et dont on peut encore trouver quelques bornes dans les salles d’arcade japonaises. Act Cadenza supprime le parcours proche d’un Visual Novel du mode Arcade et se contente de dialogue entre les combats pour faire avancer le scénario et apporte quelques légères modification à celui-ci en comparaison de Re-Act. En Juin 2005, une dernière mise à jour de Re-Act du nom de Final Tune sort au Japon, celle-ci permettant à Re-Act d’avoir une jouabilité similaire à Act Cadenza. MELTY BLOOD Re-Act Final Tune marque la fin de la première génération des MELTY BLOOD même si par la suite Act Cadenza sortira sur PS2 puis sur PC, sous le nom de MELTY BLOOD Act Cadenza Ver.B.

Finalement, en Septembre 2008, le jeu MELTY BLOOD a droit à une suite du nom de MELTY BLOOD Actress Again, sortie initialement sur borne d’arcade. Le jeu introduit un nombre assez important de changements au niveau de la jouabilité ainsi qu’une suite au mode histoire d’Act Cadenza. Celui-ci aura droit à un portage PS2 en Aout 2009 puis la version PS2 aura droit à un portage sur borne d’arcade du nom de MELTY BLOOD Actress Again Current Code, ayant elle-même le droit à deux mises à jour changeant le nom du jeu en MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.05 puis MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.07 avant qu’enfin, en Décembre 2011, sorte un portage PC du jeu sobrement intitulé MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.07 (PC Version). Vous pouvez reprendre votre souffle.
Accessoirement, le jeu a aussi eu une adaptation manga en 9 tomes simplement appelé MELTY BLOOD ainsi qu’une suite appelée MELTY BLOOD X.

Du côté des adaptations, la première route de Tsukihime, autrement dit, celle d’Arcueid, a fait l’objet d’une adaptation manga par Sasaki Shonen qui est d’excellente facture et qui incorpore quelques éléments d’autres routes, venant principalement de celles de Ciel et d’Akiha, tout en sachant rester fidèle au matériau d‘origine.
En 2004 est aussi sorti Tsukihime Dokuhon Plus Period, mélange entre un Data et un Artbook couvrant l’intégralité de ce qui a trait à Tsukihime et Kagetsu Tohya.

En ce qui concerne Fate/stay night, les adaptations/suites/histoires parallèles/manga sont bien plus nombreux mais paradoxalement aucune n’a l’aura d’un MELTY BLOOD.

La première en date est le manga, dessiné par Nishiwaki Datto, commencé en 2005 et toujours en cours à l’heure actuelle, qui est une sorte de mélange entre la première et la deuxième route du jeu. Puis, durant le premier semestre 2006 a été diffusée une adaptation anime très quelconque par Deen de Fate/stay night. En 2007 est sorti sur PSP Fate/tiger colosseum un jeu de combat 3D adapté de l’univers avec des personnages se battant en Chibi qui est loin d’avoir eu l’impact de MELTY BLOOD. La même année est sorti sur PS2 un portage de Fate/stay night du nom de [Réalta Nua] réalisé par TYPE-MOON enlevant les scènes H mais rajoutant des CG et des voix pour les personnages, celle de l’anime.

L’année suivante a vu la mise en vente de Fate/unlimited codes, un autre jeu de combat, sur PS2 cette fois ci, et dont la plupart des fans ne se souviennent que parce qu’on y trouve la première apparition de Saber Lily. Est aussi sorti Fate/tiger colosseum UPPER, suite du premier jeu, ainsi que Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA, suite parodique de Fate dans laquelle Ilya, devenue Magical Girl doit capturer des cartes représentant les Servants, le manga est actuellement toujours en cours bien que le titre soit devenu Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA 2wei sans raison vraiment valable. Une adaptation anime des deux mangas est prévu, vraisemblablement pour l’été 2012. Pour finir, en 2010 sont sortis le film adapté de Unlimited Blade Works, le deuxième scénario du jeu, toujours animé par Deen, ainsi que Fate/EXTRA un donjon RPG introduisant de nouveaux servants et une nouvelle tenue pour Saber dont une suite, Fate/EXTRA CCC, est prévue pour le courant de l’année 2012.

A côté de cette multitude de projets, il y a en deux qui sont à retenir.

Le premier, Fate/complete material est un DataBook de 5 tomes, chacun d’une épaisseur non négligeable, sur la série Fate, ses personnages, son monde, ses règles. En clair, toute sorte d’informations qui auraient mérités d’être dans le VN initial mais qui ont fini par ne pas s’y trouver et sont donc explicitées ici. C’est donc une mine d’information accompagnée d’illustrations magnifiques.

Le deuxième est Fate/Zero, publié entre 2006 et 2007. Il s’agit d’une série de 4 Light Novel écrit par Gen Urubouchi, l’homme derrière Puella Magi Madoka Magica et qui est responsable de plusieurs Visual Novel chez Nitro+ comme par exemple Saya no Uta, et qui raconte les évènements qui se sont passés lors de la 4e Guerre du Saint Grail, celle ayant eu lieu 10 ans avant les évènements de Fate. Le récit suit les aventures d’Emiya Kiritsugu, le père adoptif de Shirou, homme brisé qui ne rêvait que d’être un Héros de Justice. Fate/Zero est une œuvre qui peut et qui se lit très bien même sans avoir une connaissance approfondie du Visual Novel et qui a été adaptée en anime par ufotable durant l’Automne 2011 et le Printemps 2012.

Mais l’évènement marquant de ces dernières années pour TYPE-MOON et ses fans fut l’annonce des films de Kara no Kyoukai, annonce à laquelle personne ne s’attendait. Après des rumeurs annonçant une adaptation en anime du Light Novel, l’annonce officielle du film a été faite le 28 Decembre 2007 et, à la surprise générale, ce sont 7 films, un par chapitre qui sont annoncés par ufotable. Nasu a peur, les fans aussi, vu la faible qualité des adaptations en anime des œuvres de TYPE-MOON jusqu’à maintenant. Heureusement, le futur leur donnera tort et les 7 films de Kara no Kyoukai plus le film résumé plus le film épilogue sont d’excellentes qualité et deviennent des exemples d’adaptation réussis. La Blu Ray Box des films contenant en plus un Artbook, des posters et des interviews et coutant la modique somme de 52 500 Yen s’est vendu sans la moindre difficulté et est maintenant devenu collector tant il est difficile de se la procurer.

Et au milieu de tous ces projets plus ou moins intéressants, il y a un petit OVNI, un petit Doujin RPG développé par Werk du nom de Battle Moon Wars. Battle Moon Wars, c’est la fusion réussie entre l’univers de Fate/stay night, de Tsukihime et de Kara no Kyoukai. Une œuvre un peu particulière dans le Nasuverse parce que Nasu ne l’a jamais élevé au rang de Canon mais dans le même temps n’a jamais déclaré que l’œuvre n’était pas Canon. BMW, c’est un peu comme ces morceaux d’histoires qui sont peut-être une introduction à Tsukihime2 et qui ne sont pas vraiment Canon mais qui ne sont pas non plus pas Canon.

Chapitre 8 : Overlooking Future

TYPE-MOON est maintenant incroyablement populaire, au point que le studio s’est fait bannir du Comiket d’Eté 2008 parce que sa file d’attente du Comiket précédent se prolongeait sur la moitié d’une aile du Tokyo Big Sight.
C’est bien.
Mais force est de constater que très peu de nouveaux matériels sont sorti depuis Fate/hollow ataraxia.

Nasu et Takeuchi ont bien sorti en 2008 un 8e chapitre à Kara no Kyoukai et Nasu a commencé en 2004 une série de Light Novel du nom de DDD mais dont seuls les deux premiers tomes sont parus et surtout plus rien depuis 2005. En 2006, Character Material contenait des histoires qui pouvaient servir d’introduction à Tsukihime2 mais aucune information officielle de la part de Nasu qui n’a pas tranché si ces histoires sont Canon.

Et puis, en Avril 2008, enfin des informations de la part de TYPE-MOON avec l’annonce simultanée de 3 Visual Novel en préparation : Mahou Tsukai no Yoru, Girls’ Work et un remake de Tsukihime qui contiendrait la route de Sacchin. Du coup, les fans s’emballent pour, au final, rien d’immédiat. Mahou Tsukai no Yoru est initialement prévu pour fin 2009 puis pour fin 2011. Girls’ Work a finalement été annoncé comme un anime qui sera réalisé par ufotable et Nasu a annoncé qu’il ne toucherait pas au remake de Tsukihime avant d’avoir fini Mahoyo. Quand au 3e tome de DDD, pas la moindre mention. Et donc, encore une fois, les fans attendent en se contentant des quelques trailers de Mahoyo trainant sur le net qui, il faut bien l’avouer, sont graphiquement et techniquement magnifiques. A partir d’Octobre, la diffusion de l’adaptation anime de Fate/Zero a permis de patienter mais, dans le même temps, beaucoup de fan craignaient que TYPE-MOON ne sorte pas Mahoyo avant la fin de la projection de Fate/Zero, soit début Juillet 2012.

De Juillet 2011 à Décembre 2011 a été diffusé un petit anime de 12 épisodes d’une dizaine de minutes chacun, du nom de Carnival Phantasm qui est l’adaptation libre de Take Moon, lui même manga parodique des univers de Fate/stay night et Tsukihime. Carnival Phantasm, c’est, hommage à TYPE-MOON dans la joie, les rires et la bonne humeur. Un projet pour fêter, un peu en retard, les 10 ans de TYPE-MOON, un anime tel qu’on aimerait en voir plus souvent.

Et puis, il y a quelques mois, la date de sortie définitive de Mahou Tsukai no Yoru : Witch on the Holy Night (魔法使いの夜, Mahou Tsukai no Yoru, Lit. La nuit du/de la sorcier(e)) a été rendue publique. Le 12 Avril 2012. Plus de 6 ans après la sortie de Fate/hollow ataraxia, un nouveau Visual Novel va être publié par TYPE-MOON. L’attente aura été longue mais espérons qu’elle vaille le coup.


Liste des œuvres de TYPE-MOON

198X : Tetsu no Moncho
Type d’œuvre : RPG papier
Créateur : Nasu Kinoko

199X : Koori no Hana
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Nasu Kinoko


18 Décembre 1996 : Mahou Tsukai no Yoru
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Nasu Kinoko


Octobre 1998 – Aout 1999 : Kara no Kyoukai
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Takeucho Takashi


23 Novembre 1998 : Valkyria 1
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi


04 Mai 1999 : Angel Voices
Type d’œuvre : Anthologie de Doujinshi
Cercle : Koshikabe Club


04 Mai 1999 : Notes
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Nasu Kinoko


04 Mai 1999 : Clockwick Canaan-vail
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi


15 Aout 1999 : Valkyria 2
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi

24 Décembre 1999 : Valkyria NEAV SAGA
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi


31 Décembre 2000 : Tsukihime
Type d’œuvre : Visual Novel
Cercle : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Dessinateur : Takeuchi Takashi
Programmeur : Kiyobei
Compositrice : Kate


21 Janvier 2001 : Tsukihime Plus-Disc
Type d’œuvre : Visual Novel/Histoires annexes
Cercle : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Dessinateur : Takeuchi Takashi


21 Janvier 2001 : Tsukihime Kurohon (Black Book)
Type d’œuvre : DataBook
Cercle : TYPE-MOON


11 Février 2001 : Maid-San wa Majo
Type d’oeuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi


11 Février 2001 : Tsukihime Hiyori
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi et Kirihara Kotori


Février 2001 – Janvier 2002 : Tsukihime Tsuushin
Type d’œuvre : Doujinshi
Dessinateur : Takeuchi Takashi
Nombre de volumes : 3


01 Avril 2001 : Tsukihime Data Collection Shirohon (White Book)
Type d’œuvre : DataBook
Cercle : TYPE-MOON


13 Mai 2001 : Tsukihime Data Collection Dokuhon (Blue Book)
Type d’oeuvre : DataBook
Cercle : TYPE-MOON


13 Aout 2001 : Kagetsu Tohya
Type d’œuvre : Visual Novel
Cercle : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi
Illustrateur : Aotsuki Takao
Illustrateur et colorisateur : Koyama Hirokazu
Programmeur : Kiyobei
Compositrice : Kate


31 Décembre 2001 : fragments
Type d’œuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


30 Décembre 2002 : MELTY BLOOD
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PC
Cercle : French-Bread


2002 : Première édition papier de Kara no Kyoukai
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha


02 Avril 2003 : Tsuki-Bako
Type d’œuvre : Visual Novel/Histoires annexes
Cercle : TYPE-MOON


Octobre 2003 – Juillet 2010 : Tsukihime
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prépublication : Dengeki Daoih
Editeur : ASCII Media Works
Mangaka : Sasaki Shonen
Nombre de tomes : 10


Automne 2003 : Shingetsutan Tsukihime
Type d’œuvre : Anime
Studio : JC Staff
Nombre d’épisodes : 12


30 Janvier 2004 : Fate/stay night
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi


30 Janvier 2004 : Fate/side material
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


26 Mars 2004 : Fate/side side materiale 1
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


30 Mai 2004 : MELTY BLOOD Re-Act
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PC
Cercle : French-Bread


05 Juin 2004 : Première réédition de Kara no Kyoukai
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Takeuchi Takashi


15 Juillet 2004 : DDD J the E.
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Koyama Hirokazu


22 Octobre 2004 : Tsukihime Dokuhon Plus Period
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi


29 Mars 2005 : MELTY BLOOD Act Cadenza
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega Naomi)
Studio : ECOLE SOFTWARE


Juin 2005 – Aout 2011 : MELTY BLOOD
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prépublication : Comp Ace
Editeur : Kadokawa Shoten
Mangaka : Kirishima Takeru
Nombre de tomes : 9


03 Juillet 2005 : MELTY BLOOD Re-Act Final Tuned
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PC
Cercle : French-Bread


28 Octobre 2005 : Fate/hollow ataraxia
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi


28 Octobre 2005 : Fate/ side side materiale 2
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


Décembre 2005 - : Fate/stay night
Type d’oeuvre : Manga
Magazine de prepublication : Shonen Ace
Editeur : Kadokawa Shoten


29 Novembre 2005 : DDD HandS. (R)
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Koyama Hirokazu


23 Décembre 2005 : DDD HandS. (L)
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Koyama Hirokazu


Hiver – Printemps 2006 : Fate/stay night
Type : Anime
Studio : Deen
Nombres d’épisodes : 24


10 Aout 2006 : MELTY BLOOD Act Cadenza
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PS2
Studio : ECOLE SOFTWARE


11 Aout 2006 : Character Material
Type d’œuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


26 Décembre 2006 : MELTY BLOOD Act Cadenza Ver. B
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega Naomi)
Studio : ECOLE SOFTWARE


Décembre 2006 – Décembre 2007 : Fate/Zero
Type d’œuvre : Light Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Urubouchi Gen


29 Décembre 2006 : material/Zero
Type d’œuvre : DataBook
Studio : Nitro+


Janvier 2007 – Juillet 2007 : Réédition de DDD
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Koyama Hirokazu


19 Avril 2007 : Fate/stay night [Réalta Nua]
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi


19 Avril 2007 : Fate/ side side materiale 3
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


27 Juillet 2007 : MELTY BLOOD Act Cadenza Ver. B
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PC
Cercle : French Bread


20 Aout 2007 : Fate/stay night Visual Story
Type d’oeuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


13 Septembre 2007 : Fate/tiger colosseum
Type d’œuvre : Jeu de combat 3D
Support : PSP
Développeur : cavia, inc.
Editeur : Capcom


Novembre 2007 - Janvier 2008 : Deuxième réédition de Kara no Kyoukai
Type d’œuvre : Light Novel
Editeur : Kodansha
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Takeuchi Takashi


29 Décembre 2007 : ALL OVER Zero
Type d’œuvre : DataBook
Studio : Nitro+


Décembre 2007 – Aout 2009 : Kara no Kyoukai
Type d’œuvre : Film
Studio : ufotable
Nombre de films : 7


Janvier 2008 - : Himuro Tenchi Fate/school life
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prépublication : Manga 4Koma KINGS Palette
Editeur : Ichijinsha
Mangaka : Mashin Eiichirou


Avril 2008 – Décembre 2011 : Type Moon Ace 1 à 7
Type d’œuvre : Magazine
Editeur : Kadokawa Shoten

11 Juin 2008 : Fate/unlimited codes
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade
Développeur : Cavia et 8ing
Editeur : Capcom


02 Juillet 2008 : Fate/complete material I : Art material.
Type d’oeuvre : ArtBook
Studio : TYPE-MOON


16 Aout 2008 : Fate/Zero material
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


16 Aout 2008 : Kara no Kyoukai Mirai Fukuin
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Nasu Kinoko
Illustrateur : Takeucho Takashi


28 Aout 2008 : Fate/tiger colosseum UPPER
Type d’œuvre : Jeu de combat 3D
Support : PSP
Développeur : cavia, inc.
Editeur : Capcom


19 Septembre 2008 : MELTY BLOOD Actress Again
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega Naomi)
Studio : ECOLE SOFTWARE


29 Décembre 2008 : Fate/Zero Tribute Arts
Créateur : Toranoana
Type d’oeuvre : ArtBook


29 Décembre 2008 : CONCEPT
Type d’oeuvre : ArtBook
Studio : TYPE-MOON


2008 – 2009 : Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prepublication : Comp Ace
Editeur : Kadokawa Shoten
Mangaka : Hiroyama Hiroshi
Nombre de tomes : 2


21 Janvier 2009 : Fate/strange fake
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Narita Ryogo
Illustrateur : Morii Shizuki


Avril 2009 – Mars 2012 : Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA 2wei
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prepublication : Comp Ace
Editeur : Kadokawa Shoten
Mangaka : Hiroyama Hiroshi
Nombre de tomes : 5


Ete 2009 : Canaan
Type d’œuvre : Anime
Studio : P.A. Works
Nombre d’épisodes : 13


20 Aout 2009 : MELTY BLOOD Actress Again
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PS2
Studio : ECOLE SOFTWARE


31 Décembre 2009 : Kyoto, Spring
Type d’œuvre : ArtBook
Dessinateur : Takeuchi Takashi


9 Janvier 2010 : All Around TYPE-MOON : Ahnenerbe no Nichijou
Type d’œuvre : Manga
Editeur : Kodakawa Shoten
Mangaka : B-Suke
Nombre de tomes : 1


23 Janvier 2010 : Unlimited Blade Works
Type d’oeuvre : Film
Studio : Deen


30 Juin 2010 : Fate/complete material II : Character material.
Type d’oeuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


22 Juillet 2010 : Fate/EXTRA
Type d’oeuvre : Donjon RPG
Développeur : Image Epoch
Editeur : Marvelous Entertainment et Aksys Games


22 Juillet 2010 : Fate/EXTRA Visual Works
Type d’œuvre : ArtBook
Studio : TYPE-MOON


22 Juillet 2010 : Fate/the fact
Type d’œuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


29 Juillet 2010 : MELTY BLOOD Actress Again Current Code
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega RingWing)
Studio : ECOLE SOFTWARE


13 Aout 2010 : CLAIR de LUNE - Shingettan Tsukihime Illustration Anthology
Type d’œuvre : ArtBook
Studio : TYPE-MOON


29 Octobre 2010 : Fate/complete material III : World material.
Type d’oeuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


21 Décembre 2010 : Tsuki no Sango
Type d'œuvre : Light Novel
Écrivain : Nasu Kinoko
Illustrateurs : Takashi Takeuchi et Chihiro Aikura


2010 - : MELTY BLOOD X
Type d’œuvre : Manga
Magazine de prépublication : Comp Ace
Editeur : Kadokawa Shoten
Dessinateur : Kirishima Takeru


Février 2011 - : Fate/Zero
Magazine de prépublication : Young Ace
Editeur : Kadokawa Shoten
Type d’oeuvre : Manga
Dessinateur : Shinjirou


02 Février 2011 : Kara no Kyoukai
Type d’oeuvre : BluRay Box
Studio : Ufotable
Nombre de films : 9


18 Mai 2011 : MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.05
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega RingWing)
Studio : ECOLE SOFTWARE


25 Juin 2011 : Fate/complete material IV : Extra material.
Type d’oeuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


25 Juin 2011 : Fate/side side materiale 4
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


25 Juin 2011 : Fate/side side materiale complete
Type d’oeuvre : Data Book
Studio : TYPE-MOON


Juillet 2011 : MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.06
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega RingWing)
Studio : ECOLE SOFTWARE


Automne 2011 : Fate/Zero Saison 1
Type d’œuvre : Anime
Studio : Ufotable
Nombre d’épisodes : 13


14 Octobre 2011 : MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.07
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : Borne d’arcade (Sega RingWing)
Studio : ECOLE SOFTWARE


15 Novembre 2011 : Shigatsu no Majou no Heya
Type d’œuvre : Light Novel
Écrivain : Hoshizora Meteo
Illustrateur : Aikura Chihiro


Décembre 2011 - : Fate/Aprocypha
Type d’œuvre : Light Novel
Ecrivain : Yuichiro Higashide


Décembre 2011 : Red Dragon
Type d’œuvre : RPG papier
Créateur : Makoto Sanda
Joueurs : Urubouchi Gen, Nasu Kinoko, Izuki Kougyaku, Shimadoriru, Ryogo Narita

31 Décembre 2011 : MELTY BLOOD Actress Again Current Code Ver 1.07 (PC Version)
Type d’œuvre : Jeu de combat 2D
Support : PC
Cercle : French Bread


31 Décembre 2011 : Fate/Prototype
Type d’œuvre : Anime
Studio : Lerche et ufotable
Nombre d’épisodes : 1


25 Février 2012 : Fate/complete material V : Hollow material.
Type d’oeuvre : DataBook
Studio : TYPE-MOON


Printemps 2012 : Fate/Zero Saison 2
Type d’œuvre : Anime
Studio : Ufotable
Nombre d’épisodes : 12


12 Avril 2012 : Mahou Tsukai no Yoru
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Koyama Hirokazu


Été 2012 (Probablement) : Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA
Type d'œuvre : Anime
Studio : Inconnu
Nombre d'épisodes : Inconnu


2012 : Girls’ Work
Type d’œuvre : Anime
Studio : ufotable
Ecrivain : Hoshizora Meteo et Myogaya Jinroku
Dessinateur : inconnu


Un jour : Tsukihime (Remake)
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi


Après la fin de One Piece : Mahou Tsukai no Yoru - 2e partie
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Koyama Hirokazu


Après la fin de Berserk : Mahou Tsukai no Yoru - 3e partie
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Koyama Hirokazu


Après la fin de Jojo's Bizarre Adventures: Tsukihime2/the dark six
Type d’œuvre : Visual Novel
Studio : TYPE-MOON
Ecrivain : Nasu Kinoko
Responsable illustrations : Takeuchi Takashi



Liste des patchs

Fate/Stay Night : Patch complet par mirror moon
Fate/Hollow Ataraxia : Patch à 40%, patch à 70% prévu pour le début de l'année.
Fate/Zero : Trad complète par Baka Tsuki
Fate/Aprocrypha : Premier chapitre par CanonRap
Tsukihime : Patch complet par mirror moon
Kagetsu Tohya : Kagetsu Tohya à l'exception de deux histoires bonus, par Beast's Lair
Tsukihime PLUS-DISC : Patch complet par mirror-moon
Melty Blood ReAct : Patch complet par mirror Moon
Melty Blood Act Cadenza : Patch complet par mirror moon
Prelude : Trad complète par Evospace
"Talk" : Trad complète par Crimson
Kara no Kyoukai : Trad complète par Empty Boundaries
Notes : Trad complète par Evospace
Mahou Tsukai no Yoru : Traduction et patch de la démo par Empty Boundaries
DDD JtheE : Trad complète par Arai. Attention, ce n'est que le premier chapitre du premier volume
Battle Moon Wars : Patch complet à l'exception de l'encyclopédie par Seiha Translations


Dernière édition par Demon Slash le Dim 25 Mar 2012 22:06, édité 37 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 22:03 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Type-Moon/Complete Material II :
Work Material


Image


La série Tsukihime :
I will show you. What it means to kill something.

Image


Présentation


Tsukihime (月姫, Tsukihime, Lit. Princesse de la Lune) est un Eroge, autrement dit un Visual Novel à caractère érotique, rédigé par Nasu Kinoko, illustré par Takeuchi Takashi et initialement sorti par Type-Moon le 31 Décembre 2000. Le sous titre officiel de l’œuvre est « Blue Blue Glass Moon, Under the Crimson Air » et Tsukihime est considéré comme un des trois miracles des Doujinshi, aux côtés de Touhou Project et Higurashi no Naku Koro ni. C’est la première œuvre sorti par le cercle Type-Moon et l’histoire contient deux parties « Near Side of the Moon » qui est constitué des routes d’Arcueid puis de Ciel, avec Roa comme personnalité dominante de l’antagoniste, et « Far Side of the Moon » qui est constitué des routes d’Akiha, d’Hisui et de Kohaku, avec SHIKI comme personnalité dominante de l’antagoniste.

En Janvier 2001 est sorti le Tsukihime PLUS-DISC contenant des histories annexes et en Aout de la même année, Type-Moon produit Kagetsu Tohya, suite parodique de l’œuvre avant qu’en Avril 2003 sorte le Tsuki-Bako qui contient Tsukihime, le PLUS-DISC ainsi que Kagetsu Tohya. A l’heure actuelle, il est pratiquement impossible de trouver des versions physiques de ces différents jeux et les exemplaires se revendent à prix d’or sur le marché.
Le jeu a aussi eu droit à des suites que sont les Melty Blood sous forme de jeu de combat en 2D, ceux-ci se reprenant à la fin de la route inexistante de Yumizuka Satsuki. Isn’t it sad, Sacchin ?
Type-Moon a aussi annoncé qu’après la sortie de Mahou Tsukai no Yoru, il comptait travailler sur un remake de Tsukihime, qui devrait contenir la route de Satsuki, ainsi qu’une possible suite qui se passera après la route d’Arcueid et qui s’intéressera de plus près aux Ancêtres des Apotres de la Mort. De plus, différents morceaux d’histoires par ci par là laissent penser qu’un Tsukihime 2, probablement intitulé The Dark Six, serait en préparation chez Type-Moon.

Tsukihime, Tsukihime PLUS-DISC, Kagetsu Tohya et les différents Melty Blood font partie du Nasuverse.

Tsukihime est le récit de deux semaines de la vie de Tohno Shiki, lycéen dans la ville de Misaki et il nous est présenté comme un jeune homme anémique portant des lunettes vivant chez les Arima.

Plus jeune, Shiki a eu un grave accident lui ayant laissé une large cicatrice sur le torse, ce qui lui a valu d’être banni de sa famille, les Tohno. Lorsqu’il s’est réveillé à l’hôpital, il s’est rendu compte qu’il voyait des lignes sur tout ce qui était dans son champ de vision et qu’il lui suffisait de les suivre avec n’importe quoi, aussi bien un couteau que son ongle, pour tuer irrémédiablement ce à quoi appartiennent les lignes. Ayant peur de devenir fou, il va s’enfuir de l’hôpital et va croiser une femme, qu’il appellera Professeur, qui va lui offrir des lunettes permettant de ne plus voir les lignes et avant de repartir lui dira, en gros, qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Shiki sortira peu après de l’hôpital mais souffrira tout de même régulièrement de crise d’anémie et apprendra à vivre avec.

Le jeu commence 8 ans plus tard, le jour où Shiki est rappelé chez les Tohno. Celui-ci décide de quitter le lycée plus tôt à cause d’une crise d’anémie et, après avoir rassuré ses amis Inui Arahiko, Yumizuka Satsuki et Ciel que ce n’est qu’une crise d’anémie normale, il se dirigera directement vers le manoir de sa vraie famille où il revoit après des années d’absence Akiha, sa petite sœur devenue chef de famille, ainsi que Hisui et Kohaku, les deux Maids. Quelques jours plus tard, dans la rue, il croisera une jeune femme blonde qui réveillera en lui un mélange de pulsions sexuelles et meurtrières, la suivra et la découpera en 17 morceaux dès qu’elle aura mis le pied dans son appartement. Il passera la nuit à essayer de se convaincre qu’il est victime d’une hallucination mais malheureusement pour lui, la jeune femme, du nom d’Arcueid, l’attendra devant son lycée le lendemain matin, toute souriante et lui demandera de tuer pour elle le vampire qu’elle chasse pour compenser le fait de l’avoir tuée.

Histoire

Near Side of the Moon

Image

La première route de Tsukihime est celle d’Arcueid, qui est considéré comme l’héroïne principale et s’il y a suite du VN un jour, c’est à partir de sa route que l’histoire reprendra. C’est cette route qui est adapté par le manga.

La première rencontre entre Tohno Shiki et Arcueid a lieu alors qu’un jour Shiki, pris par une violente crise d’anémie, quitte le lycée plus tôt et croise dans la rue une magnifique femme blonde que son sang de Nanaya ainsi que sa connexion avec SHIKI poussent à tuer. Suivant Arcueid jusqu’à son appartement sans que celle-ci ne s’en rende compte, il sonne à sa porte, s’introduit à l’intérieur de son appartement et la découpe en 17 morceaux avant que celle-ci n’ai eu le temps de se rendre compte de ce qui lui arrivait. Pour l’anecdote, le CG ne montre que 16 morceaux, ce qui est source de débat pour savoir si un bout est tellement bien caché que personne n’a réussi à le trouver ou si Takeuchi ne sait pas compter. Retrouvant sa santé mentale après le meurtre, il va errer dans la ville, complètement perdu, et sera trouvé évanoui sur un banc par Kohaku qui le ramènera au manoir.

Le lendemain matin, Shiki va trouver une Arcueid entière et bien vivante l’attendant sur son trajet de l’école. Paniqué, il va fuir mais va se retrouvé bloqué, face à face avec Arcueid dans un cul de sac, avant de se faire attaquer par un des chiens de Nero. Arcueid va expliquer la situation à Shiki, qu’elle est en train de chasser un vampire et que sa régénération a consommé la majorité de ses pouvoirs, et ce dernier va accepter de l’aider dans sa chasse au vampire. Dans un premier temps, ils vont affronter Nero que Shiki va tuer en transperçant un de ses Death Point et pour le remercier, Arcueid va lui envoyer Len en pleine nuit qui va permettre d’avoir une scène H par personnage en fonction du choix du joueur. Il est d’ailleurs assez amusant de prendre celle avec Arcueid parce que Shiki ne va pas savoir comment se comporter devant la Princesse le lendemain.

Nero mort, Shiki et Arcueid vont continuer leur alliance jusqu’à l’élimination de Roa, le vrai vampire que Arcueid chassait, Nero poursuivant Arcueid uniquement car Ortenrosse lui en avait donné l’ordre. Shiki va montrer à Arcueid tout ce dont est constitué son quotidien, qui est normal pour lui, mais qui ne manque jamais d’émerveiller Arc et petit à petit, malgré le fait qu’elle soit un vampire et donc des pulsions où elle ne peut s’empêcher de vouloir boire du sang, Shiki et Arcueid vont tomber amoureux l’un de l’autre, Shiki se comportant comme un vrai Tsundere envers Arc, et ils vont finir par coucher ensemble.
Arcueid, ne voulant dorénavant plus impliquer Shiki dans sa chasse à Roa, finit par aller l’attaquer tout seule, ce qui est une mauvaise idée étant donné qu’elle est loin d’être à son niveau maximal, et perd logiquement son combat contre son adversaire, Roa la laissant pour morte. Voyant la femme qu’il aime mourir devant ses yeux, Shiki rentre dans une rage folle, détruit le couloir où a eu lieu le combat et, dans le même mouvement, profite de la gravité pour transpercer le Point of Death de Roa, le tuant définitivement et par la même occasion, l’empêchant de se réincarner.

Lors de la Good End, Arc va passer une semaine entière pour maitriser ses pulsions puis va revenir au près de Shiki et ils vont passer la journée ensemble.
La True End, quant à elle est plus intéressante. Dans celle-ci, Shiki attend chaque soir Arc dans sa salle de classe et celle-ci finit par arriver, uniquement pour lui dire qu’elle ne peut plus supprimer ses pulsions et qu’elle va aller dormir à tout jamais dans son château et malgré les supplications de Shiki qui lui propose même de boire son sang, Arcueid repart, laissant Shiki seul. Si Tsukihime 2 il y a, et au vu du manga et des histoires publiés dans Talk, l’histoire reprendra à partir de là, Shiki ira tuer Foret of Einnashe avec l’aide de Ciel et Merem avant d’aller délivrer Arcueid de son sommeil puis il va former une alliance avec Enhance pour éliminer les DAA restants. Peut être.

Far Side of the Moon

A Venir


Kagetsu Tohya

A Venir


Personnages

A Venir

Spoiler: Montrer
Manoir Tohno

Ecole

Vampires


Anime et Manga

Anime

Image

Manga

Le manga de Tsukihime, dessiné par Shonen Sasaki, est l’adaptation de la première route du Visual Novel, celle d’Arcueid. Initialement prévu en 4 tomes puis 6 pour s’étendre finalement sur 10 tomes dont un bonus, ce manga est de très grande qualité. Il est licencié en France par Ki Oon.

Adaptation fidèle tout en sachant prendre quelques libertés pour incorporer des éléments d’autres routes, ce manga regorge de bonnes idées comme par exemple la gestion de Roa/SHIKI et, ce qui est assez étonnant, conserve même les deux scènes H et se paye même le luxe de montrer Len durant la première. Les dessins, sans être extraordinaires, sont assez réussis, surtout lors des scènes de combat que le mangaka gère très bien et il distille même à quelques reprises de l’awesomeness en barre. Il offre aussi des pages couleurs en début de chaque tome une illustration couleurs qui est souvent là plus pour le fan service que pour autre chose. Pas forcément grand-chose à dire sur les 9 premiers tomes vu qu’ils sont fidèles au Visual Novel.

Le dernier tome est par contre un peu particulier puisqu’il ne contient presqu’exclusivement du matériel bonus et son intérêt est donc très limité pour quiconque n’est pas fan de Type Moon. La première partie contient des petites histoires qui servaient à présenter le tome suivant mais que les personnages utilisent joyeusement pour délirer hors de l’histoire principale. Bien souvent il y a un thème particulier pour les personnages y apparaissant tel que « petites sœurs » ou « animal ».
La deuxième partie est bien plus sérieuse et est un vrai régal dans le sens où elle peut servir d’introduction potentielle pour Tsukihime 2. Lors de ces pages, Shiki rencontre à nouveau Aoko et ils discutent ensemble de ses yeux, du temps qui lui reste à vivre ainsi que de tout un tas de petits détails de la vie inutiles donc indispensable. A la fin, Aoko repart, comme emporté par un vent. Puis, on voit Arcueid rêver de Zelretch, qui est un peu son grand père, et du temps qu’elle a passé avec Shiki, avant que Shiki, tel un prince venant réveiller sa princesse endormie, vient tirer Arcueid de sa léthargie. Et là, on voit Satsujinki. Et Shiki et Arcueid ensemble dans son château. Ce qui fait rudement plaisir. Et donc, la page suivante, si l’histoire est Canon, doit être Enhance qui arrive pour former une alliance avec Shiki dans le but d’éliminer les autres Dead Apostle Ancestors. Est-ce ce qui va réellement se passer ? J’ai bien peur qu’à l’heure actuelle, seul Nasu ait la réponse.

Melty Blood

A Venir

Spoiler: Montrer
Première Génération

Actress Again


Dernière édition par Demon Slash le Sam 24 Déc 2011 14:15, édité 8 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 22:04 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
La série Fate/stay night :
I ask of you. Are you my Master ?


Image


Présentation

Fate/stay night (フェイト/ステイナイト, Feito/sutei naito, Lit. Destin/Rester Nuit) est un Eroge, c'est-à-dire un Visual Novel à caractère érotique, rédigé par Nasu Kinoko, illustré par Takeuchi Takashi et initialement sorti par TYPE-MOON le 30 Janvier 2004. C’est la première vraie œuvre sorti par TYPE-MOON après son passage en professionnel et l’histoire contient trois routes avec chacun une héroïne différentes que sont Saber pour Fate, Tohsaka Rin pour Unlimited Blade Works et Matou Sakura pour Heaven’s Feel. En 2005 est sorti une suite Fate/hollow ataraxia se déroulant 6 mois plus tard puis en 2007 une préquelle Fate/Zero qui se déroule 10 ans avant.
Fate/stay night, Fate/hollow ataraxia et Fate/Zero font partie du Nasuverse.

Fate/stay night est le récit de deux semaines de la vie d’Emiya Shirou, lycéen en deuxième année à Homurahara Gakuen à Fuyuki City et l’histoire se passe dans le même univers que Tsukihime et temporellement juste après la fin de celui-ci mais les évènements de l’un n’ont pas d’incidence sur les évènements de l’autre.

10 ans plus tôt, Shirou a été pris dans un feu qui a tué ses parents et ravagé une partie de la ville et s’est fait sauver par un homme pendant qu’il était en train de mourir. L’homme du nom d’Emiya Kiritsugu va alors adopter Shirou et ce dernier apprendra quelques temps plus tard que son sauveur est un Mage. Au fur et à mesure de leurs discussions, Shirou va reprendre à son compte l’idéal de Kiritsugu qui est de devenir un Héros de Justice, quelqu’un qui protège l’humanité quoi qu’il arrive, défendant les faibles et les innocents. Shirou affirmera alors à son père qu’il y consacrera sa vie et malgré la tristesse de son père d’entendre ça, le jeune enfant demandera alors à Kiritsugu de lui apprendre à devenir un Mage lui aussi. Kiritsugu finira par céder mais, malheureusement pour lui, Shirou ne montre aucune compétence dans la Thaumaturgie.

Kiritsugu déclarera quelques temps après à son fils que la vie de mage ne peut mener qu’à la destruction mais que s’il tient vraiment à suivre ce chemin pour aider les autres, il doit toujours cacher ses pouvoirs aux yeux des autres. 5 ans après avoir sauvé Shirou de l’incendie, il mourra, laissant Shirou perdu sur ce qu’il doit faire et sur les moyens de progresser. Fujimura Taiga, bonne amie de Kiritsugu, décidera alors de vivre avec Shirou pour que celui-ci ne se sente pas seul, sentant bien sa tristesse après la mort de son père adoptif. Puis, après qu’il se soit blessé lors d’un de ses petits boulots, Matou Sakura décidera de venir tous les soirs voir Shirou pour l’aider dans les tâches ménagères, les deux jeunes femmes permettant à Shirou d’avoir une vie à peu près normale.

Mais, ce que Shirou ignore, tous les 60 ans, Fuyuki devient le théâtre de la Guerre du Saint Graal, violent affrontement entre mages et dont le dernier survivant peur demander n’importe quel vœu au Graal. Lors de cette guerre, chaque mage, alors appelé Master, invoque un Servant pour combattre à ses côtés, ceux-ci étant la réincarnation de guerriers légendaires dont le nom a traversé les âges et qui sont maintenant appelés Esprits Héroïques. Ils possèdent chacun un pouvoir surhumain ainsi qu’une arme, du nom de Noble Phantasme, qui leur est propre et qui possède une grande puissance, représentant en quelque sorte le Héros auquel elle appartient et permettant de savoir l’identité de son porteur lorsque son nom est révélé. Il y a 7 classes de Servant que sont Saber, Archer, Lancer, Rider, Caster, Assassin et Berserker, la guerre commençant lorsqu’un Servant de chaque classe a été invoqué.

Chaque Servant à son propre Master et les deux coopèrent durant la guerre pour éliminer les 6 autres pairs, le Master fournissant le prana et des sorts de soutien tandis que le Servant combat en première ligne. Pour les aider à contrôler ces êtres surnaturels, chaque Master dispose de 3 Commandant Spells qui lui permettent de donner un ordre absolu à son Servant, celui-ci devenant incapable de désobéir. Lorsqu’un Master meurt, le Servant disparait avec lui dans la plupart des cas, et lorsqu’un Servant meurt, le Master peut passer un contrat avec un autre Servant s’il possède encore un Commandant Spell.

Shirou, quant à lui, vit tranquillement sa vie, avec toujours comme but de devenir un Héros de Justice. Un soir, en sortant du club d’archerie, il observe dans la cour du lycée un combat entre deux Servant et se fait presqu’immédiatement mortellement blessé par l’un des deux. Il sera sauvé pour une raison inconnue par Tohsaka Rin, une camarade de classe, qui va utiliser une grande partie du prana contenu dans un joyau pour soigner la blessure. De retour chez lui, il se fait de nouveau attaquer par le même Servant et tente, sans aucun succès, de se défendre. Contraint de reculer, il se retrouve dans la remise et au moment où le coup fatal allait lui être porté, une jeune femme en armure apparait devant lui, repousse le Servant et se présente à Shirou sur ses mots : « I ask of you. Are you my Master ? »

Histoire

Fate

La première route de Fate/Stay Night est celle qui a servi de support à l’anime et c’est celle qui avait commencé à être rédigée par Nasu lorsque celui-ci était encore au lycée. Cette route a comme héroïne principale Saber.

Image

Spoiler: Montrer
Lancer combat Archer, Shirou invoque Saber, Saber bat Lancer, Saber bat Archer, Berserker bat Saber, Saber tue Rider, Berserker tue Shinji, Berserker tue Archer, scène H avec Saber et Rin, Shirou tue Berserker, Gilgamesh tue Caster, Gilgamesh tue Lancer, scène H avec Saber, Saber tue Gilgamesh, Shirou tue Kirei, Saber meurt, clap de fin.


Maintenant, c’est parti pour la minute d’analyse. Lors de ce premier scénario, Shirou va conserver ses idéaux jusqu’au bout, qu’importe s’il doit pour cela nier la réalité qui l’entoure, ce qui va aboutir au sacrifice de la femme qu’il aime. C’est une route qui est souvent comparé à l’enfance.

Unlimited Blade Works

Cette seconde route est souvent celle qui est le plus appréciée par les fans parce qu’elle est centrée sur deux personnages qui sont énormément appréciés : Rin Tohsaka et Archer.

Image

Spoiler: Montrer
Le début de la seconde route est la même que celle de la première et commencera à diverger lorsque Shirou va utiliser son premier Commadant Spell pour ordonner à Saber de ne pas attaquer Archer, ce qui permettra à Rin et Shirou de discuter avant que celle-ci emmène Shirou voir Kirei. Après avoir quitté l’église, ils vont se faire attaquer par Illya et Berserker qui sera contraint de battre en retraite après l’intervention d’Archer. Le lendemain au lycée, après que tous les autres étudiants soient partis, Rin va attaquer Shirou pour qu’il lui remette ses Commandant Spell car elle ne veut pas que Shirou participe à la guerre. Ils seront interrompus par Rider, ce qui poussera Rin à former une alliance avec Shirou le temps de s’occuper de Rider, out tout du moins, c’est ainsi qu’elle le présente. C’est mignon une Tsundere.

Durant la nuit, Caster va jeter un sort d’hypnose à Shirou pour le forcer à monter au temple Ryuudou, Caster ayant, elle aussi, envie de récupérer quelques Commandant Spell supplémentaires. Archer va intervenir pour sauver Shirou, Saber étant elle retenue par Assassin, mais cette aide ne fera qu’énerver encore plus Shirou à l’égard d’Archer qui ne peut s’empêcher de critiquer les idéaux du jeune homme. A partir de là, Rin commencera à rêver d’un homme qui, en se battant pour ses idéaux, a fini pas être trahi par ces même idéaux dans lesquels il croyait. Le lendemain, Rin va s’excuser auprès de Shirou pour le comportement de Archer et garantis à celui-ci qu’elle a utilisé un Commandant Spell pour mieux contrôler son Servant, lui interdisant de s’attaquer à Shirou. C’est mignon une Tsundere.

C’est à ce moment que Rider active le sort qu’elle avait placé dans l’école. Cependant, lorsque Rin et Shirou arriveront face à elle, ils la trouvent déjà morte, ce qui terrifie Shinji, on le comprend son Servant vient de mourir, qui va fuir jusqu’à l’église, ce dont va profiter Kirei pour donner un nouveau joue…Master pour Gilgamesh. De son côté, Shirou suspecte qu’il y a un autre Master dans l’école et ses doutes se révéleront être fondés lorsque Soichiro Kuzuki se révélera être le Master de Caster. Saber, surpris par la manière si peu orthodoxe de Kuzuki lors de leur combat, ce dernier se battant au corps à corps, renforçant ses poings avec la magie de Caster, combattre, ne va pas réussir à réagir ce qui va la pousser, ainsi que Rin et Shirou, à fuir chez ce dernier. A partir de cette soirée, Rin va décider qu’elle va venir habiter chez Shirou, soit disant pour réfléchir à leurs prochaines tactiques. D’ailleurs, pour prouver qu’elle n’a pas d’arrière pensée, elle va emmener Shirou à un rendez vous auquel va venir se greffer Saber, au grand dam de Rin. C’est mignon une Tsundere.

En rentrant le soir, ils vont découvrir Taiga prise en otage par Caster qui va profiter de son avantage psychologique pour utiliser son Noble Phantasm, Rule Breaker, pour rompre le lien entre Shirou et Saber et en faire sa Servant avant de repartir avec Saber. Ne se laissant pas abattre aussi facilement, Rin décide d’aller l’attaquer avec Archer et ordonne à Shirou de rester chez lui maintenant qu’il n’a plus de Servant, ce qu’il refuse et il finit donc par les suivre en cachette. Rin découvre que Caster a décidé de prendre l’église comme QG, dont elle dit avoir précédemment tué le propriétaire mais n’avoir pas vraiment vérifié. Pendant le combat, Archer va décider que c’est le moment parfait pour se lancer dans un bon gros Xanatos Gamblit comme seuls les persos bien GAR savent le faire et commence par trahir Rin. Shirou profite de la surprise générée par la trahison d’Archer pour sauver Rin et s’enfuir avec elle. Mais n’ayant pas de plan pour la suite des opérations, il décide d’aller voir Illya pour lui proposer une alliance. Ils arriveront trop tard et ne pourront que constater, impuissant, Gilgamesh enlever, coup sur coup, les 12 vies de Berserker avant d’arracher le cœur de la poitrine d’Illya. Gilgamesh, apparemment satisfait de son travail, repart sans demander son reste et Rin et Shirou restent seuls dans le château anciennement habité par Illya. C’est à ce moment que Lancer, intéressé par Rin, leur propose de son plein gré une alliance le temps de vaincre Caster. Shirou accepte à la condition qu’ils ne touchent pas à Rin, ce qui la rend rouge jusqu’aux oreilles. C’est mignon une Tsundere.

De retour à l’église, Lancer affronte Archer tandis que Shirou affronte Kuzuki et Rin affronte Caster. Lancer force Archer à se replier, ce dernier saisissant l’occasion pour aller tuer Caster puis Kuzuki et en profite pour s’attaquer à Shirou, sa vraie cible, et pour être sur de réussir, utilise son Noble Phantasm, Unlimited Blade Works. Il révèle alors qu’il s’est laissé capturer par Caster uniquement pour que l’ordre l’empêchant d’attaquer Shirou soit supprimé grâce au changement de Master. Pour empêcher son ancien Servant de s’attaquer à Shirou, Rin forme un contrat avec Saber, forçant Archer à se retirer en emportant Rin avec lui au passage. Une fois Archer arrivé à l’ancien château d’Illya, Shinji, qui avait décidé pour une raison inconnue de pas se retirer avec Gilgamesh après le combat contre Berserker, se dit que c’est le bon moment pour enfin violer Rin mais échouera lamentablement, Archer n’ayant pas beaucoup envie que celle qui fut sa Master finisse violer par un moins que rien. C’est mignon un Tsundere.

Après une nuit de repos, Shirou, Saber et Lancer arrivent au château où Archer révèle qu’il est le futur Emia, trahi par les idéaux de Justice dans lesquels il croyait et qu’il a décidé de créer un paradoxe temporel en tuant son soi du passé pour lui éviter de souffrir comme il a souffert. Durant le combat, Shirou va montrer à Archer, donc en quelque sorte à lui-même, que ses idéaux sont justes et qu’il faut les accepter aux côtés de la réalité et qu’il ne faut pas nier l’un pour obtenir l’autre. Entendant cela, Archer se rendra compte de son erreur et se laissera vaincre par Shirou laissant celui-ci continuer son chemin.
Dans le même temps, Lancer est parti délivrer Rin et se retrouvera face à face avec Kirei qui va utiliser un Commandant Spell pour le forcer à se suicider. Lancer mortellement blessé, Kirei va se rapprocher de Rin pour la tuer. Lancer, n’ayant pas envie de voir qu’il voulait obtenir mourir devant ses yeux, va trouver suffisamment d’énergie pour tuer Kirei puis chasser Shinji, libérer Rin et enfin mettre le feu au château avant de mourir paisiblement, satisfait par des dernières actions.
A peu près au moment où Lancer met le feu au château et où Archer abandonne le combat, Gilgamesh, énervé par tout un tas de choses, décide de se libérer d’une partie de sa colère en tuant Archer et Shirou. Archer, dans un dernier élan, protège Shirou puis disparait. Gilgamesh choisit aussi de repartir, n’ayant pas une folle envie de se retrouver coincé dans un château en proie aux flammes, et insère le cœur d’Illya dans Shinji, celui-ci devenant du coup le nouveau récipient du Grail. Le soir, avant la bataille finale, Rin décide de donner du prana à Shirou pour qu’il puisse combattre Gilgamesh et se sert donc de cette raison pour coucher avec Shirou. C’est mignon une Tsundere.

Le lendemain, Shirou, Rin et Archer vont attaquer le temple Ryuudou que Gilgamesh a décidé d’utiliser comme lieu d’invocation du Grail. Saber combat contre Assassin, encore présent pour défendre la porte, et finira par le vaincre assez rapidement pendant que Rin essaye d’aller sauver ce qu’il reste de Shinji mais se retrouve coincé au milieu de ce tas de chair géant qu’est devenu le Grail tandis que Shirou affronte Gilgamesh en un contre un. Shirou qui a réussi à s’éveiller à son Origine durant le combat contre Archer arrive à utiliser sa propre version d’Unlimited Blade Works et réussit à vaincre un Gilgamesh qui ne l’avait jamais pris au sérieux. Mais ce dernier revient et veut emmener Shirou avec lui. C’est ce moment que choisit Archer pour intervenir une dernière fois et en, à peine quelques minutes, sauve Rin ce qui permet à Saber d’utiliser Excalibur pour détruire le Grail, puis Shirou en tuant définitivement Gilgamesh et disparait de manière classe en adressant un magnifique sourire à Rin. Like a Boss.

Unlimited Blade Works offre alors deux fins possibles, les deux n’étant d’ailleurs pas mutuellement exclusives. Dans la première, la True End, Rin part pour rejoindre la Mage Association à Londres et propose à Shirou de partir avec elle, ce que ce dernier accepte. Dans la deuxième, la Good End, Saber n’a pas disparu après la destruction du Grail et Rin décide, tel le personnage de qualité qu’elle est, que Shirou et Saber font dorénavant partie de son Harem. Bref, tout ça pour dire, c’est mignon une Tsundere.


Maintenant, je veux revenir sur le choix de Shirou dans ce scénario qui est d’accepter la réalité. Là où le Shirou de Fate avait décidé de nier la réalité pour ses idéaux, celui d’Unlimited Blade Works comprend qu’il doit accepter la réalité pour ses idéaux et, en cela, modifie ses idéaux pour les intégrer à la réalité. Il va donc sacrifier ses idéaux de Justice absolue et par la même occasion, renoncer à la personne qu’il était alors enfant. En cela, la deuxième route de Fate/Stay Night est celle de l’adolescence durant laquelle l’enfant acquière un sens des réalités qu’il n’avait jusqu’alors pas.

Heaven's Feel

Heaven’s Feel est la troisième et dernière route et est, à bien des égards, considérée la vraie route de Fate/Stay Night. C’est d’ailleurs 10 ans avant celle-ci que se passe Fate/Zero. L’héroïne principale, après Saber et Rin, est Sakura, un personnage qui est soit très apprécié soit très décrié par les fans sans paliers intermédiaires entre les deux.

Image

Spoiler: Montrer
Contrairement aux autres routes où Shirou va progressivement tomber amoureux de l’héroïne respective, ici la route commence avec Shirou qui se rend compte qu’il est amoureux de Sakura et essaie de le cacher car il croit qu’elle ne le considère que comme un Sempai. En allant au manoir des Matou, Zouken va saluer cordialement Shirou en le remerciant de tout ce qu’il fait pour sa petite fille.
Très vite, Shirou et Saber vont tomber sur Shinji et Rider et cette dernière va, encore une fois, se faire vaincre sans la moindre difficulté par son adversaire. Malgré sa défaite, Shinji va la forcer à se relever encore et encore ce qui va énerver Saber mais avant que celle-ci n’ait eu le temps de faire quoi que ce soit, Zouken va arriver, traiter Shinji, son petit fils, de moins que rien et va lui ordonner de partir sur le champ. La même nuit, Sakura est prise d’une forte fièvre tandis qu’Assassin se fait tuer par un ennemi. Lorsque Shirou et Saber arriveront au temple, ils ne trouveront qu’un Kuzuki déjà mort et une Caster mortellement blessée que Saber achèvera pour la soulager. Après le départ des deux autres, Lancer arrivera lui aussi au temple pour se rendre compte de la situation et se faire attaquer par True Assassin, ayant utilisé le corps d’Assassin pour se créer un réceptacle. Lancer se défendra du mieux qu’il peut mais, ayant été piégé par une ombre noire et rendu incapable d’utiliser son Noble Phantasm à cause de l’ordre de Kirei de ne faire qu’observer, il finira par se faire tuer par celui de True Assassin. Pendant ce temps, Sakura continue à avoir des cauchemars.

Le lendemain, Shirou et Saber rencontrent Rin et Archer mais avant qu’un combat n’ait eu le temps de commencer, Zouken arrive avec la dépouille réanimée de Caster. Malgré la sensation d’être observée, Saber va se débarrasser de Caster et Archer de Zouken. Plus tard dans la journée, Shirou rencontre Illya et commence à se lier d’amitié avec elle pendant que Zouken agresse une femme au hasard dans la rue pour récupérer l’énergie suffisante à sa régénération. Le soir même, Shirou et Saber décident d’aller enquêter sur les évènements du temple mais une fois là bas, Shirou se retrouve contrait d’affronter Zouken et Saber doit faire face à True Assassin mais elle se retrouvera piégée par une ombre noire qui finira par l’absorber. Mis hors d’état de lui, Shirou va attaquer True Assassin et ne sera sauvé que par l’intervention d’une Rider plus forte qu’elle ne l’a jamais étée et ayant reçu l’ordre de protéger Shirou, ce qui surprend ce dernier. Une fois de retour chez lui, Shirou reçoit la visite de Shinji qui lui ordonne de laisser Sakura rentrer chez elle, ce que Shirou refuse. Peu de temps après, alors que Shirou et Rin discutent de l’état de Sakura, ils reçoivent un coup de fil de Shinji leur déclarant qu’il a kidnappé sa petite sœur et que Shirou doit venir immédiatement et seul à l’école s’il veut la revoir vivante. Shirou accepte et commence à se faire maltraiter par Rider sous les ordres de Shinji lorsque Rin et Archer arrive à leur tour, ce qui permet à Shirou de récupérer Sakura. Quand Shinji essaye de donner un ordre de plus à Rider, celui-ci perd le contrôle de Rider qui se met à protéger Sakura, révélant ainsi son vrai Master. Archer propose d’éliminer Sakura maintenant, avant qu’elle ne devienne trop dangereuse, mais est contré par Rider qui utilise son Noble Phantasm pour protéger celle-ci, obligeant Shirou, Rin et Archer à battre en retraite.

Archer demande alors à Shirou quel va être son choix maintenant, entre rester fidèle à ses idéaux ou protéger Sakura. Shirou, incapable de trouver la réponse va rencontrer Illya et discuter avec elle va lui permettre de se rendre compte que ce qu’il souhaite vraiment au fond de lui, c’est de protéger la femme dont il est tombé amoureux. Armé par sa nouvelle conviction, il va empêcher Rin d’aller tuer Sakura celle-ci lui révélant que Sakura n’est autre que sa sœur biologique, donnée au Matou 10 ans auparavant car ceux-ci n’avaient pas d’héritier et pour plus de renseignements, consulter la partie sur Fate/Zero. C’est à ce moment qu’ils vont apprendre que Sakura a disparu et, après l’avoir recherché pendant plusieurs heures, Shirou va finir par la trouver, va l’embrasser tendrement et va la ramener chez lui.

Sakura et Rider vivent maintenant avec Shirou mais Sakura ayant besoin en permanence d’apport de prana, demande presque chaque soir à Shirou de coucher avec elle pour lui en apporter. Rider et Shirou décident ensuite qu’il faudrait avertir Illya des dangers que représente Zouken et, bien qu’il soit initialement parti seul, Shirou reçoit ensuite le soutien de Rider, qui a reçu l’ordre de protéger ce dernier puis de Rin qui est parti avec les même intentions. Dans la forêt, ils vont rencontrer Illya et Berserker, poursuivis par Zouken et par l’ombre. Le Servant finira par se faire lui aussi absorber par l’ombre, puis celle-ci va attaquer Illya ce qui va pousser Archer et Shirou à la défendre, résultant en la mort d’Archer et la perte du bras gauche de Shirou. Dans un dernier élan de vie, Archer va dire à Rider de greffer son bras sur Shirou.

Lorsque Shirou se réveille, il se rend compte que le bras d’Archer est maintenant greffé à la place du bras qu’il vient de perdre et comprend instinctivement que s’il utilise ce bras pour projeter des armes plus de trois fois, il va se faire dévorer de l’intérieur par le bras et mourir. Maintenant qu’Archer est mort, Rin va s’allier avec Shirou pour créer la Gem Sword of Zelretch dans le but de vaincre Zouken pendant que Gilgamesh va aller tuer Sakura mais sous-estimant une fois de plus son adversaire, c’est lui qui va finir par mourir.

Chaque heure que Shirou et Rin passent ensemble augmente la jalousie de Sakura envers sa sœur qui a de plus en plus l’impression que celle-ci est en train de lui voler son Shirou, ce qui n’est pas forcément sans fondements. C’est à ce moment que Zouken décide de révéler à Shirou que Sakura est un réceptacle possible pour le Grail et que s’il la laisse en vie, des milliers de personnes vont mourir. Shirou est à nouveau confronté à un choix, va-t-il sauver Sakura qu’importe s’il doit pour cela condamner des innocents ou va-t-il tuer celle qu’il aime pour sauver des inconnus ? Décidant de renier ses idéaux et de sacrifier le Héros qu’il aurait pu devenir, Shirou décide de consacrer toutes ses forces pour sauver Sakura, qu’importe le nombre de victimes collatérales que cela pourra engendrer. Si seulement il avait pu annoncer sa résolution à celle-ci, la suite aurait pu être différente mais les roues du destin étaient déjà en marche.

Sakura, décidant qu’il est temps qu’elle arrête Zouken elle-même, ordonne à Rider de protéger Shirou quoi qu’il arrive, puis part voir son grand père adoptif. Malheureusement, la seule chose qu’elle trouvera dans son ancienne maison est un Shinji qui se dit que cela fait trop longtemps qu’il ne l’a plus violée et se met à la faire chanter pour arriver à ses fins, lui affirmant que personne ne l’a jamais aimé et que les paroles de Shirou ne sont que mensonges. Pour Sakura, c’est la goutte qui fait déborder le vase et elle va finir par laisser son côté obscur prendre le contrôle d’elle-même, tuant Shinji sur le champ et décidant de faire la même chose avec Rin. Et c’est en train d’attaquer sa sœur biologique que Shirou retrouvera Sakura et il ne pourra rien faire pour réussir à la raisonner, ne devant sa survie qu’à la protection de Rider et au sacrifice d‘Illya qui accepte d’être prise en otage si cela peut permettre à Shirou de rester en vie.

Shirou, épaulé par Kirei, qui a décidé d’observer les évènements de plus près, se lancent à la poursuite de Sakura et réussissent à récupérer Illya mais se retrouvent face à True Assassin et Dark Berserker. Kirei, ancien Executor pour l’Eglise, parvient à vaincre True Assassin car ce dernier possédait The Devil Hand et les Black Keys de Kirei étaient donc efficaces contre le Servant car elles le considéraient comme un hérétique. De son côté, Shirou décide que ce n’est pas le moment de prendre soin de son corps et utilise le bras d’Archer pour projeter Nine Lives, l’arme de Berserker, ce qui lui permet d’éliminer le Servant. Une fois de retour chez eux, Illya raconte à Shirou et Rin l’histoire d’Avenger qui est la raison pour laquelle le Grail est actuellement corrompu. Puis, Illya accepte de les aider à préparer la Gem Sword et grâce à son intervention, Shirou réussit à projeter l’arme. Peu de temps après, Rider attaque Shirou car celle-ci croit que l’arme est destinée à tuer Sakura mais Shirou réussit à la convaincre qu’elle ne servira, au contraire, qu’à la sauver en tuant Zouken et Rider accepte de s’allier avec Shirou pour sauver sa Master.

Lors de la dernière nuit de cette route, Shirou, Rin et Rider entrent dans la cave où a commencé le rituel du Grail. C’est à ce moment que Sakura décide de trahir Zouken et tue le ver qui représentait sa vie, ce qui tue True Assassin en même temps. Une fois dans la grotte, les trois tombent face à Saber Alter qui décide de laisser passer Rin pour que les deux sœurs puissent se confronter mais bloque la route de Shirou et Rider qui vont n’avoir d’autres choix que d’affronter une Saber plus puissante qu’elle ne l’a jamais été pour passer. Saber Alter utilisant Excalibur pour se débarrasser d’eux, Shirou n’a d’autre choix que de projeter Rho Aias, un bouclier réputé impénétrable pour épauler Rider qui utilise elle Bellerophon. Shirou n’arrivera qu’à projeter que 4 pétales de Rho Aias sur les 7 mais cela sera suffisamment pour annuler l’attaque de Saber Alter. Puis, Shirou, n’ayant plus peur de sacrifier les autres pour sauver Sakura, ira lui-même tuer Saber Alter grâce à la dague d’Azoth avant de continuer à avancer dans la cave.

Pendant ce temps, Rin affronte Sakura et ne peut supporter ses assauts que grâce la Gem Sword qui lui permet de relâcher toute son énergie magique dans une attaque à l’infini en récupérant à chaque fois l’énergie qu’elle vient de perdre en la piochant dans un univers parallèle. En gros. Pendant tout le combat, Sakura va maudire et méprisé sa sœur qui vivait paisiblement en tant qu’héritière des Tohsaka alors qu’elle était violé chaque jour par à peu près tout et n’importe quoi, allant de vers phalliques à Shinji en passant par Zouken. En entendant cela, Rin ne trouve plus la force de tuer sa petite sœur et va se jeter sur elle pour l’embrasser le plus fortement possible. Sakura, ayant à tort cru que sa sœur allait la poignarder, avait choisi de blesser avant de blesser et, se rendant compte de son erreur, devient incapable de contrôler son pouvoir et demandera à Shirou de la tuer. Ce dernier n’étant pas arrivé jusqu’ici pour tuer la femme qu’il aime va projeter Rule Breaker pour couper la connexion entre Sakura et le Grail lui permettant de redevenir elle-même et va lui permettre de fuir avec Rin. A partir de là, la suite varie en fonction de la fin choisie par le joueur.

Dans la Normal End, l’histoire se finit là, Shirou ne ressortant jamais de la grotte, mort après avoir détruit le Grail pour avoir dépassé les 5 projections avec le bras d’Archer alors que son corps et son esprit ne pouvait en supporter que 3. Sakura, restant dans la maison de Shirou, va l’attendre jusqu’à la fin de ses jours et va mourir sans jamais avoir pu le revoir.

La True End se prolonge un peu plus et après la fuite des deux sœurs, Kirei va intervenir pour empêcher Shirou de détruire le Grail lui rétorquant que, qu’importe si ce qui va naitre contient vraiment tous les malheurs du monde, il est de son devoir en tant que prêtre de soutenir quiconque ayant le désir de vivre. Shirou et Kirei vont donc s’affronter et Shirou en ressortira vivant pour la simple raison que son corps tout entier est en train de se transformer en lame et que chaque coup qu’il porte est assimilable à une dizaine de coups d’épée venant transpercer son adversaire en un point précis. Pendant ce temps, Zouken emploie ses dernières forces restantes pour se rapprocher un peu plus du Grail et sera stoppé par Illya dans sa Dress of Heaven. Zouken, voyant une figure si semblable à celle de Justica, se souvient au dernier moment que la seule raison pour laquelle il souhaitait le Grail était de pouvoir se rapprocher de Justica, la femme qu’il aimait, cœur du Grail de la première guerre et il finit par mourir, satisfait d’avoir pu s’en rappeler avant la fin. Puis, juste avant sa mort, Shirou détruit le Grail.
Et là, sans trop qu’on sache comment elle a été au courant - sa sœur l’aurait elle prévenu ? - Tohko Aozaki va construire un nouveau corps pour Shirou et va loger son âme à l’intérieur, ce qui va permettre à ce dernier de rentrer chez lui et de respecter la promesse qu’il avait fait avec Sakura : ’aller observer les cerisiers en fleurs.
A côté du retour de Shirou, il y a deux points à noter dans cette fin. Le premier est le retour de Zelretch dans l’univers de Fate/Tsukihime, ce dernier décidant de prendre Rin comme apprentie et le deuxième est la décision de Velvet, maintenant devenu Lord El-Melloi II, de supprimer définitivement le système d’Holy Grail War. C’est cette fin là qui est utilisé pour Hollow Ataraxia ainsi que pour la quantité semi industrielle de Doujinshi qui ne se passe pas à un moment bien précis de l’histoire.


Maintenant, comme pour les deux routes précédentes, revenons un instant sur le choix de Shirou. Dans Fate, il avait choisi de conserver son idéal et de renier la réalité, sacrifiant la femme qu’il aimait. Dans Unlimited Blade Works, il avait choisi d’accepter la réalité, incluant son idéal à l’intérieur de celui-ci, et par cela, se sacrifiant un peu lui-même. Maintenant, dans cette troisième et dernière route, Shirou va choisir de renier définitivement son idéal, prêt à sacrifier le monde si cela lui permet de sauver Sakura. En ce sens, Shirou est enfin devenu adulte, capable de regarder la réalité en face, loin de l’idéal absolu qu’est Héros.
Il est d’ailleurs intéressant de constater que, des trois héroïnes, Sakura est la plus humaine. Saber était l’incarnation humaine du désir de Shirou qui était de sauver le monde et en la sacrifiant Shirou va devenir adolescent. Rin montrait à Shirou la différence entre l’idéal et la réalité, celle-ci portant face au monde un masque qu’elle n’enlevait que devant lui. C’est accepter cette différence et les deux visages de Rin de manière égale qui va permettre à Shirou de quitter l’adolescence. Mais Rin, en tant qu’idole, en tant que Magus, et en tant que Femme de manière générale, est encore très proche de la perfection et n’a pratiquement pas de défauts. Et puis, arrive Sakura. Femme au passé profondément torturée. Femme qui, de manière inconsciente il est vrai, va tuer des gens. Sakura est terriblement jalouse et particulièrement possessive. En un mot, Sakura est imparfaite. Sakura est bien loin de l’Idéal représenté par Saber et de la quasi-Perfection représentée par Rin, elle au contraire, profondément humaine. Et c’est en acceptant Sakura dans sa globalité, et donc en aimant Sakura malgré ses défauts et ses imperfections, que Shirou va enfin pouvoir regarder la réalité en face. Shirou va, tout au long de Fate/Stay Night, quitter l’enfance puis l’adolescence et, mû par le désir de protéger la Femme qu’il aime, Shirou va ouvrir ses yeux face au monde et va devenir Adulte.

Liste des journées de Fate/stay night

Spoiler: Montrer
Fate :
Jour 01 : Une journée (One day)
Jour 02 : Une journée II (One day II)
Jour 03 : Longue journée, longue nuit (Long day, long night)
Jour 04 : Partenaire (Partner)
Jour 05 : Nouvelle vie (New life)
Jour 06 : BLADE (BLADE)
Jour 07 : Epée & Magie (I) (Sword and Magic (I))
Jour 08 : Epée & Magie (II) (Sword and Magic (II))
Jour 09 : NEO (NEO)
Jour 10 : gratte-ciel (skyscraper)
Jour 11 : Tranche-dragon (Dragonslay)
Jour 12 : Intervalle Niveau4 (Interval Level4)
Jour 13 : Armes infinies (infinity arms)
Jour 14 : clair de lune (I) (moonlight (I))
Jour 15 : Utopie (Utopia)

Unlimited Blade Works :
Jour 01 : Une journée (One day)
Jour 02 : Une journée II (One day II)
Jour 03 : Longue journée, longue nuit (Long day, long night)
Jour 04 : Une journée III
Jour 05 : Bonnie et Clyde (Bonnie and Clyde)
Jour 06 : faussaire (faker)
Jour 07 : La valse des fantômes (Ghostwaltz)
Jour 08 : Intervalle Niveau1 (Interval level1)
Jour 09 : Mon cher, un mort errant (My dear, straydead)
Jour 10 : La frappe des amoureux (strike lovers)
Jour 11 : Witchcraft (Witchcraft)
Jour 12 : Clair de lune (II) (moonlight (II))
Jour 13 : Vs Berserker (Vs Berserker)
Jour 14 : Knight stay night (Knight stay night)
Jour 15 : Image rémanante (Afterimage)
Jour 16 : EDEN (EDEN)

Heaven’s Feel :
Jour 01 : Une journée (One day)
Jour 02 : Une journée II (One day II)
Jour 03 : Longue journée, longue nuit (Long day, long night)
Jour 04 : Avenger (Avenger)
Jour 05 : présage (omen)
Jour 06 : Magnifique (I) (Beautiful (I))
Jour 07 : dialogue boucle perdue (dialog lost loop)
Jour 08 : Re:jouir (De:light)
Jour 09 : RAIN
Jour 10 : Bois sombre, belle endormie (darkwood, sleepingbeauty)
Jour 11 : Magnifiqu (II) (Beautiful (II))
Jour 12 : Overdose (Overdose)
Jour 13 : LAST TALK
Jour 14 : mangeur de servant (servant eater)
Jour 15 : limité. (limited.)
Jour 16 : FINAL


Fate/Hollow Ataraxia

Image
Extrait du doujinshi One Day par Ronpaia

Spoiler: Montrer
Le Grail a été détruit par Shirou. Mais la quantité de prana contenue dans celle-ci était tellement importante que quelque chose a quand même réussi à en naitre. Ce quelque chose ne connait qu’une seule chose, exaucer des vœux. Ce quelque chose va entendre le vœu de Bazett, désirant ne pas mourir. Alors, ils vont passer un contrat. Le Grail va continuer à vivre, devenant Avenger, et Bazett va pouvoir vivre, mais dans un état végétatif. Et puis, 6 mois après la guerre, Caren Ortensia arrive à Fuyuki et commence à soigner le corps de Bazett. Désormais les choses vont se compliquer pour Avenger qui doit garder et l’esprit et le corps de Bazett vivant. Incapable d’y arriver sur le long terme, il va créer une boucle temporelle. Bazett étant venu en tant que Master, il va recréer la 5e Holy Grail War pour lui faire croire qu’elle est vivante. Seulement, Avenger ne connait que la 3e et va donc calquer les évènements de la 5e sur ceux de la 3e en utilisant les Servant de la 5e. La pièce étant créée, Bazett va se réveiller, incapable de se souvenir de quoi que ce soit, un Servant qu’elle ne connait pas à ses côtés et va décider de remporter la Holy Grail War.

Pendant ce temps Shirou vit paisiblement, entouré de son Harem et vaquant à ses occupations quotidiennes. Et puis, les Servant vont commencer à sentir quelque chose d’étrange, de sombres créatures se mettent à apparaitre durant la nuit, ce qui va pousser Shirou à aller demander conseil à l’église de la ville, désormais occupé par Caren Ortensia et petit à petit, il va finir par s’attacher à celle-ci. Shirou commence à se rendre compte que quelque chose ne va pas, comprenant qu’il est enfermé dans une boucle temporelle durant 4 jours et dont il croit être le seul à garder tous les souvenirs. Dans les faits, Bazett aussi se souvient de tout et s’ils sont les deux seuls à garder leurs souvenirs, c’est tout simplement car ce Shirou n’est, durant le jour, qu’une création de Avenger. Le Servant est Shirou le jour et Avenger la nuit. Avenger n’a aucune conscience du fait qu’il soit Shirou et il expliquera plus tard que valant lui-même 0, qu’importe combien il s’ajoutait à Shirou, cela ne changerait rien à Shirou. Après avoir découvert la boucle temporelle, Shirou/Avenger va vouloir la fixer et là commence les vrais problèmes. Shirou veut réparer la boucle car il ne peut pas laisser un évènement aussi anormal continuer ainsi tandis qu’Avenger, qui a finir par s’attacher à sa vie de tous les jours, veut lui continuer à vivre toujours plus. Et vivre plus d’évènements signifie remplir le Grail signifie retourner dans le néant lorsque celle-ci sera pleine, ce qu’Avenger ne veut pas.

Après un certain temps, Caren, qui n’a jamais pu rencontrer Shirou, va leur révéler qu’Avenger et Shirou ne sont qu’une seule et même personne et que c’est eux les responsables de la boucle temporelle. Ils décideront de fixer le problème, ce que Bazett refuse car fixer la boucle revient à la tuer mais surtout à tuer Avenger dont elle a fini par s’attacher. Elle fera alors tout son possible pour continuer la boucle, quitte à s’opposer à Avenger. Shirou/Avenger finiront pas atteindre le Grail, défendu par les autres Master et Servant des monstres les attaquant, monstres n’étant que la représentation de l’envie d’Avenger de continuer à vivre, et rendront à Bazett sa liberté, Avenger retournant définitivement dans le vide du Grail.

Ceci étant dit, ce résumé donne l’impression que Hollow/Ataraxia est très sérieux alors qu’en fait le scénario n’est là que parce que Nasu refusait d’écrire une suite sans scénario construit mais la grande majorité du jeu est purement constitué d’humour et de scènes de tranches de vie durant lesquels Shirou étudie, travaille au Copenhague Bar, interagit avec son Harem, loin de tout le côté très sombre qu’avait Heaven’s Feel. Le VN a vraiment été pensé pour faire plaisir aux fans et cela se sent. Tous les Master et Servant sont encore en vie, vaquant à leurs occupations habituelles telles que la pèche pour Lancer ou la femme au foyer aimante pour Caster et aucun n’a la moindre envie de reprendre le combat, appréciant bien trop sa vie actuelle. Zouken et Shinji d’ailleurs devenus des types biens ou, pour être plus exact, ils sont tellement effrayés par Sakura qu’ils n’osent pas lever le petit doigt face à elle, ce qui est terriblement jouissif à savoir. Kirei n’apparait jamais dans Hollow/Ataraxia car, quoi qu’il arrive, il n’aurait pas pu survivre à la guerre et ne pouvait donc pas être vivant 6 mois après. Ah oui, True Assassin n’est pas présent aussi car il ne parle pas et qu’il n’aurait donc pas été d’une très grande utilité dans le jeu. Les Noble Phantasm aussi sont utilisés plus pour l’humour qu’autre chose, Lancer ne sortant Gae Bolg que pour finaliser un bouquet de fleurs et Gilgamesh utilisant Gate of Babylon pour sortir des cannes à pêches !

Après, on a quand même un peu de Backround relatif au Nasuverse dans H/A. Si tous les personnages sont vivants au début d’Hollow/Ataraxia c’est parce que Rin a accidentellement fusionné toutes les réalités en une seule, ce qui n’est possible que parce qu’elle commence à maitriser la 2e True Magic. Dans le même genre, la boucle temporelle est elle supposément liée à une sous utilisation de la 1er True Magic, qui est le déni de la réalité.




Anime et manga

A Venir

Spoiler: Montrer
Anime

Mangas


Jeux inspirés de la série

A Venir

Spoiler: Montrer
Fate/Tiger Colosseum

Fate/Unlimited Codes

Fate/Extra

Fate/Apocrypha

Battle Moon Wars


Fate/Zero

Fate/Zero est un Light Novel écrit par Urubouchi Gen et illustré par Takeuchi sorti entre Decembre 2006 et Decembre de l’année suivante sous forme de 4 bouquins. Fate/Zero est centré sur la 4e Holy Grail War, celle ayant eu lieu 10 ans avant les évènements de Fate/Stay Night.
Histoire

Fate/Zero est très sombre. Avant même d’ouvrir la première page et, pour peu qu’on ait lu précédemment Fate/Stay Night, on sait déjà le résultat de cette guerre. Emiya Kiritsugu, le personnage principal de Fate/Zero, va ordonner à Saber de détruire le Grail et en ressortira brisé. A l’exception de Kotomine Kirei, Gilgamesh et Waver Velvet, toutes les personnes participant à la guerre vont mourir. A l’instant même où Matou Kiriya déclare vouloir sauver Sakura, on sait déjà qu’il n’y arrivera pas et l’on ne peut que regarder impuissant sa lente et inéluctable descente aux enfers. Contrairement à Fate où les personnages ne savaient pas vraiment ce qu’il faisait ici et étaient pour la plupart même pas des Magus, ici pratiquement tous les Master savent exactement ce qu’ils veulent et n’hésitent en aucun cas à tuer, ou tout du moins à ordonner à leur Servant de tuer, n’importe quel adversaire se mettant en travers de leur route. Il y aussi beaucoup plus d’interactions entre les différents personnages. Les alliances se font puis se défont, les personnages se trahissent, les Servant agissent indépendamment de ordres de leur Master en fonction de leur propre intérêt et très vite, Berserk mis à part, leurs vraies identités ne sont plus un secret pour personne. Ce qui aboutit à des Servant qui se battent en fonction de leurs idéaux et les combats ne sont plus Servant de X contre Servant de Y, comme c’est très souvent le cas dans Fate/Stay Night, mais Servant incarnant son idéal contre Servant incarnant son idéal et cela pousse les Servant à se remettre en question, ceux-ci se rendant parfois compte de l’imperfection de leur vie.

Spoiler: Montrer
Deuxième tome - L'Insensé Banquet des Rois :
Les trois premiers quarts du second volume vont se concentrent sur Lancer, son Master et la fiancée de celui-ci ainsi que sur Caster et son Master. Sora, la fiancée de Lord El-Melloi, tombe amoureuse de Lancer et la cohésion qui régnait dans leur camp s’effondre comme neige au soleil. Chacun se met à agir pour son propre intérêt, qu’importe s’il doit blesser ceux qui, il y a quelques jours à peine, étaient ses alliés. Dans le même temps, Caster s’imagine que Saber est la femme qu’il a servie pendant sa vie et commence à lui vouer un culte, ce qui signifie sacrifier un peu près n’importe quel humain lui passant à portée de sa main. Son Master en redemande et a l’impression de pouvoir enfin atteindre l’Art au milieu de tous ses massacres, ce qui dérange l’Eglise qui préfère que la guerre reste cachée aux yeux du public. Celle-ci va donc lancer une chasse à Caster, en promettant un Commandant Spell à quiconque lui ramènera la tête de Caster. La traque est lancée et chacun essaye d’y arriver avant les autres.

Dans le même temps, Lord El-Melloi, de plus en plus affaiblie dans son propre camp s’attaque directement à la base de Kiritsugu pour regagner un peu de crédibilité au près de sa fiancée. Ce sera un échec dont il ne se remettra jamais, Kiritsugu le laissant pratiquement mort. C’est ce moment que choisi Caster pour s’attaquer à Saber, décidant que puisque vivante elle ne l’accepte pas alors il préfère la voir morte. Saber, blessée lors du combat contre Lancer, ne réussira à s’en sortir vivante que grâce à l’intervention de Lancer lui-même, préférant désobéir à son Master pour rester fidèle à ses idéaux de chevalier. Profitant de la confusion générale, Kirei va attaquer Irisviel qui ne sera sauvée que par l’intervention de Saber.

Lord El-Melloi rendu inapte, Sora lui vole ses Commandant Spell pour se sentir plus proche de Lancer. Dans le même temps, Saber, Rider et Archer, tous les 3 rois de leur vivant, ont commencé une bataille autour du vin dont le gagnant sera le dernier à tenir debout et durant laquelle, chacun va mettre en avant sa manière de vivre et sa conception de la royauté. Tokiomi, effrayé par le Noble Phantasm inconnu de Rider et se disant que c’est une bonne occasion d’être fixé sur la question, ordonne aux Assassin d’éliminer Rider. Ceux-ci seront annihilés jusqu’au dernier mais Saber, après avoir vu le Noble Phantasm de Rider, ressortira de ce combat dont elle n’a été que le témoin psychologiquement brisée.

En marge de tous ces évènements, Velvet, souffrant d’un profond complexe s’infériorité, essaye tant bien que mal de faire obéir son Servant et Kiritsugu, confronté aux idéaux de Saber, regagne de plus en plus l’humanité qu’il avait abandonné pour ne pas souffrir. A la fin du deuxième tome, tous les Master sont encore en vie, uniquement Assassin est mort parmi les Servant mais seuls Archer et Rider sont encore les même qu’il y a deux tomes, ayant déjà résolu tous leurs doutes lors de leur vie.

Troisième tome - Les Éparpillés
Caster, pas très content de n’avoir pas pu tuer Saber, décide d’invoquer un monstre géant pour tout détruire et sa destruction occupera la première moitié du troisième tome. Il faudra l’alliance de Saber, Rider et Lancer et l’utilisation de leur Noble Phantasm respectif pour en venir à bout. Lancer sera même obligé de briser le sien pour permettre à Saber de retrouver toute sa puissance. Kiritsugu de son côté, se contentera calmement de sniper Ryuunosuke, histoire de le mettre définitivement hors d’état de nuire. Pendant ce combat, deux autres ont lieu en parallèle. Berserker et Archer s’affrontent dans les airs, l’un à bord d’un F15 et l’autre à bord d’un avion babylonien contenant des missiles nucléaires tandis que Makiya affronte un Tokiomi qui lui est tellement supérieur qu’il n’arrivera pas à lui infliger la moindre égratignure. Entre tous ces combats et à l’insu de tous, Maiya va kidnapper Sora sur ordre de Kiritsugu, ce qui pour Lancer, représente le début de la fin. Il vient de perdre un Noble Phantasm et le voilà maintenant sans Master.

Une fois le combat contre Caster terminé et celui-ci éliminé par Excalibur, Lord El-Melloi ira voir le superviseur pour récupérer le Commandant Spell promis après l’élimination de Caster et tuera le prêtre immédiatement après, ce qui permettra indirectement à Kirei de récupérer tous les Commandant Spell réservé au superviseur. Kirei doit d’ailleurs beaucoup plaire au Grail car celui-ci va à nouveau lui donner ses trois Commandant Spell, qu’il peut contrairement à ceux du superviseur, utiliser pour lui-même. Kirei se retrouve donc Master sans Servant. Pendant ce temps, Saber et Lancer commencent le duel qu’ils s’étaient promis il y a plusieurs jours de ça, Saber refusant d’utiliser sa main gauche, celle qui avait été blessé par Lancer à la fin du premier tome. Saisissant l’occasion, Kiritsugu proposera un marché à Lord El-Melloi : la survie de celui-ci et de sa fiancée en l’échange de la mort de Lancer. Il acceptera et Lancer mourra sans gloire ni honneur, trahi par son Master au milieu de son combat, juste avant que ses deux Master finissent assassinés par Maiya. Ce résultat laissera un gout amer dans la bouche de Saber, elle qui ne vit que par la voie du sabre.

Indifférent du destin des autres, Zouken, désireux d’utiliser Makiya le plus possible, va lui donner le morceau de Worm Crest crée lors du premier viol de Sakura par les vers pour lui rajouter un peu plus de puissance, ce qui perdra encore un peu plus Makiya. Tokiomi de son côté, craignant sa mort prochaine, va voir Rin pour la reconnaître officiellement comme son successeur puis propose une alliance avec Irisviel et Saber pour tuer Rider et son Master. Iris acceptera mais à la condition que Kirei quitte le Japon. Tokiomi acceptera la condition mais ne comprendra pas l’origine de celle-ci. Même s’il l’avait compris, il aurait été trop tard. Kirei, ayant noué une alliance avec Archer, ira tuer son professeur le lendemain matin, celui-ci restant dans l’incompréhension la plus totale même au moment de sa mort. Maintenant que Tokiomi est mort, Kirei va pouvoir nouer un vrai contrat avec Archer.

Quatrième tome - Les Flammes du Purgatoire :
Et c’est sur cet assassinat que s’ouvre le 4e et final tome de Fate/Zero. Les 3 tomes précédents n’étaient, au fond, qu’une longue introduction pour les évènements de ceux-ci. Le début de ce tome est constitué du passé de Kiritsugu, homme tragique souhaitant être un Héros de Justice qui a du, pour sauver des hommes inconnus, tuer son père qui cherchait à créer des Dead Apostles puis sa mère adoptive, Magus Killer qui lui a appris le métier, dans un des chapitres les plus tristes des 4 romans.

De retour dans le présent, Kiritsugu va voir Irisviel une dernière fois, tandis qu’elle devient chaque heure de moins en moins humaine à cause des 3 Servant qu’elle a absorbés après leur mort, avant de repartir traquer Velvet, seul à nouveau. Velvet qui a une discussion avec le grand père Mackenzie, ce dernier lui disant qu’il s’est rendu compte que Velvet n’est pas son petit fils mais qu’il le considère dorénavant comme son vrai petit fils et qu’il peut rester ici autant de temps qu’il le souhaite. Pour la première fois de sa vie, Velvet est reconnu par quelqu’un et ce, non pas en tant que Magus comme il l’avait toujours souhaité, mais en tant qu’Humain. C’est le début du changement pour le Master de Rider, qui va, tout au long de ce dernier tome, grandir. Pendant ce temps, Maiya raconte son passé, composé uniquement de viols et de combats, à une Iris mourante et s’ouvre pour la première fois de sa vie à quelqu’un d’autre. Kiritsugu lui avait donné une raison de vivre en tant qu’outil, Irisviel va l’accepter en tant qu’Humain. C’est à ce moment que Berserker, déguisé en Rider sous l’effet d’un Commandant Spell, va kidnapper Iris et laisser une Maiya mortellement blessé qui finira par mourir dans les bras de Kiritsugu, le seul homme qu’elle, bien qu’elle ne se le soit jamais avoué, ai un jour aimé.

Sans attendre le retour de Kiritsugu, Saber va immédiatement poursuivre le faux Rider et finira dans une course poursuite face au vrai lors d’un combat d’une classe monstrueuse. Ce combat se finira par la victoire de Saber qui repartira dans la seconde, plus préoccupé par l’état de celle qu’elle considère comme sa Master que de l’état d’un Rider qui n’a d’ailleurs, pas la moindre blessure physique.

Kirei de son côté, préfère observer la souffrance des hommes, et organise toute une mise en scène faisant croire à Aoi que Kiriya a tué son mari, Tokiomi. De cette scène, Kiriya, tout comme Aoi, ressortiront définitivement brisés, Kiriya étant maintenant haï par la seule femme qu’il ait jamais aimé tandis qu’Aoi mourra, dévastée, peu de temps après. S’en suit ensuite une journée insupportable pour Kiritsugu et Saber, incapables de trouver Iris, qui finira tué par Kirei après une ultime discussion. Ou pour être exact, son corps sera tué, ce qui n’avait plus vraiment de sens puisqu’elle était à cet instant bien plus Grail qu’humaine.

Puis, Velvet, à l’aube de la bataille finale va utiliser ses trois Commandant Spell coup sur coup pour ordonner à Rider de remporter la victoire, d’obtenir le Grail puis de conquérir le monde. Le jeune Magus, enfin débarrassé de son rôle de Master, va pouvoir devenir lui-même, maintenant libéré du fardeau qu’il s’était lui-même infligé et va, aux côtés de Rider qui considère son ancien Master comme un ami, se diriger vers la bataille finale. Il est dorénavant temps pour cette 4e Holy Grail War de lever le rideau sur sa dernière scène, impitoyable et cruelle, tragique et pathétique.

Pour Rider, l’ultime adversaire sera Archer. Le Roi des Conquérants face au Roi des Héros. La seule bataille, quel que soit le jeu ayant le nom Fate dans son titre, que Gilgamesh prendra au sérieux. Pour vaincre Alexandre, Gilgamesh utilisera Gate of Babylon pour défaire l’armée d’Alexandre puis Enkidu : Chain of Heaven pour immobiliser ce dernier et enfin Enuma Elish pour porter le coup final à Alexandre. Une bataille qui peut paraître unilatéral, Gilgamesh finissant une fois de plus sans la moindre blessure, mais durant laquelle il reconnaître Alexandre à sa vraie valeur et, par respect pour celui-ci, laissera vivant un Velvet finalement devenu Homme.

Pour Saber, la bataille finale l’opposera à Berserker qui se révélera être nul autre que Lancelot du Lac. Cette révélation achèvera de briser Saber qui se rendra compte que la seule personne qu’elle a jadis pu considérer comme ami a fini par se retourner contre elle et elle ne devra sa survie qu’au sacrifice de Lancelot qui, ayant retrouvé ses esprits grâce à la mort de Kariya, s’empalera de lui-même sur l’épée d’Arthuria pour lui permettre de vivre. Ce geste sauvera Saber, le sacrifice de Lancelot lui montrant que des hommes ont quand même cru en elle jusqu’au bout.

Pour Kariya, son dernier adversaire n’est autre que lui-même, son humanité contre sa folie, son envie de retrouver la paix contre ses pulsions meurtrières. Au tout dernier moment, il finira par se libérer de l’emprise de la folie mais mourra lamentablement au pied de Sakura, rêvant d’un monde dans lequel il aurait fui avec Aoi et Sakura plutôt que d’être la marionnette de Zouken.

Pour Kiritsugu, le monde n’est pas aussi tendre, ne lui offrant ni victoire ni salut. Il finira par affronter Kirei dans un combat dont ils savent tous les deux qu’ils le gagneront mais dont ils ne ressortiront pas vivant. Une bataille qui oppose tout ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent et qui ne peut, au final, pas avoir de vrai gagnant. Mais la mort aurait peut être pu apporter à Kiritsugu le repos qu’il désirait tant si le Grail n’en avait pas décidé autrement et celui ci capture Kiritsugu en son sein. Corrompu par la présence d’Angra Mainyu, le Grail propose un choix à Kiritsugu, qui n’est autre que celui qu’il a du faire toute sa vie, accepte t il de tuer 200 personnes pour en sauver 300 ? Puis à nouveau, le même choix, accepte t il d’en tuer 100 pour en sauver 200 ? Et à chaque fois que Kiritsugu accepte, le Grail lui donne une arme pour les tuer de ses mains. Ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 3 personnes et là, le Grail lui propose son ultime choix : accepte t il de tuer Maiya pour vivre en paix avec sa femme et sa fille ? Et là, le Grail lui montre là son vrai désir. Pouvoir vivre, loin de tous combats, avec les deux femmes qu’il aime. Mais Kiritsugu est incapable d’accepter cette vie qui viendrait renier tout ce qu’il a vécu jusqu’à présent. Et, se forçant à tuer la fausse vie d’Iris et Ilya créée par le Grail, il ordonnera à Saber de détruire le Grail, se privant de la seule chose qui aurait pu le sauver. Pour la Justice.


Car au fond, Fate/Zero, n’est rien de plus que le récit de la vie de Kiritsugu. La vie d’un homme qui ne rêvait que d’être un Héros de la Justice.

Personnages

Master

Emiya Kiritsugu (衛宮切嗣, Emiya Kiritsugu) aussi surnommé le Magus Killer est le Master de Saber qui combat pour les Einzbern lors de la 4e Holy Grail War. Il est marié à Irisviel et ils ont eu une fille Ilyasviel.

Irisviel Von Einzbern (アイリスフィル・フォン・アインツベルン) est la femme de Kiritsugu et la mère de Ilyasviel. Homonculus créée pour devenir le Grail, elle a un talent naturel pour l’alchimie et sert de couverture pour Kiritsugu en se faisant passer pour le Master de Saber.

Kotomine Kirei (言峰綺礼, Kotomine Kirei) est le Master de Assassin et l’élève de Tokiomi. Il est obsédé par Kiritsugu, espérant que celui-ci pour lui apporter les réponses qui lui manque. Pour plus d’informations, consulter sa fiche sur Fate/Stay Night

Tohsaka Tokiomi (遠坂時臣, Tōsaka Tokiomi) est le Master d’Archer et le père de Rin et Sakura. Il tient Kirei en haute estime.

Waver Velvet (ウェイバー・ベルベット) est le Master de Rider est c’est le plus jeune des participants lors de cette guerre.

Kayneth Archibalt El-Melloi (ケイネス・エルメロイ・アーチボルト) est le Master de Lancer ainsi qu’un membre reconnu de la Mage Association dans laquelle il est professeur et a le titre de Lord El-Melloi.

Sola-Ui Nuada-Re Sophia-Ri (ソラウ・ヌァザレ・ソフィアリ), provenant d’une grande famille de Magi, a été fiancé à Lord El-Melloi dans un mariage arrangé qui possède pour elle des sentiments non réciproques. Elle va tomber amoureuse de Lancer.

Uryuu Ryunosuke (雨生龍之介, Uryū Ryūnosuke) est le Master de Caster et il est le seul dans cette guerre et ne pas avoir le moindre Magic Circuit. Il ne cherche qu’à tuer son ennui et voir le meurtre comme une technique valable pour ce faire.

Matou Kiriya (間桐雁夜, Matō Kariya) est le Master de Berserker et a conclu un marché avec Zouken pour que celui-ci rende à Sakura, qu’il aime comme si c’était sa propre fille, sa liberté s’il ramène le Grail.

Servant

Saber est le Servant de Kiritsugu et, bien qu’il poursuive le même idéal, leurs méthodes sont trop éloignées pour qu’il puisse se comprendre mutuellement. Considère Irisviel comme sa vraie Master et a juré de la protéger jusqu’à la mort. Pour plus d’informations, consulter sa fiche sur Fate/Stay Night.

Archer, surnommé King of Heroes, est un Heroic Spirit extrêmement fier qui a été invoqué par Tokiomi.

Rider, surnommé King of Conquerors, est le Servant de Velvet et c’est une personne bien vivante qui est en conflit avec Saber à cause de idéaux de celle-ci.

Lancer, Servant de Lord El-Melloi, est un Héroic Spirit mettant l’esprit chevaleresque au dessus de tout et qui combat à l’aide de deux lances.

Caster, Servant de Ryuunosuke, est un Servant qui prend plaisir à terroriser puis à tuer des humains.

Berserker, Servant de Kiriya, est en permanence recouvert d’une armure noire de jais et il semble avoir une haine profonde pour Saber.

Assassin, Servant de Kirei, et est utilisé par celui-ci pour des missions d’espionnage et de reconnaissance.

Autre

Hisau Maiya (久宇舞弥, Hisau Maiya) est l’assistante de Kiritsugu. C’est une femme froide qui fait passer sa mission avant tout le reste.

Matou Zouken (間桐 臓硯, Matō Zōken) est une belle enflure sur laquelle je reviendrai plus en détail lors de sa fiche pour Fate/Stay Night.

Kotomine Risei (言峰璃正, Kotomine Risei) est le superviseur de la 4e Holy Grail War et est donc membre de l’Eglise.

Glen et Martha Mackenzie sont les personnes chez qui Velvel a décidé d’habiter en jetant un sort d’hypnose sur eux pour leur faire croire qu’il est leur petit fils.


Dernière édition par Demon Slash le Ven 23 Mar 2012 22:55, édité 11 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 22:04 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Kara no Kyoukai :
The Garden of Sinners

(空の境界, Kara no Kyoukai, Empty Boundary)

April 1995. I Met Her.


Image

Kara no Kyoukai (空の境界, Kara no Kyoukai, Lit. Frontière du Vide) est un Light Novel rédigé par Nasu Kinoko et illustré par Takeuchi Takashi connu aussi sous le nom de Rakkyo (らっきょ) et sous titré The Garden of Sinners (Lit. Le Jardin des Pêcheurs). Les 5 premiers chapitres ont été publiés mensuellement sur le site web Takebouki (竹箒, Takebouchi, Lit. Balai de Bambou) entre Octobre 1998 et Mai 1999 puis les deux chapitres suivants ainsi que l’épilogue ont été publiés au Comiket d’été 99 (C56). Les quatre premiers chapitres ont été intégrés dans le Tsukihime PLUS-DISC et la très bonne appréciation générale du public a poussé la Kodansha a publié le Light Novel en volume relié en 2002 puis 2004.

Ensuite, entre Décembre 2007 et Aout 2009, chaque chapitre a eu le droit à une adaptation en film d’animation par Ufotable avant la sortie d’une Blu Ray Box contenant les 7 films plus l’épilogue et un résumé des 6 premiers films intitulé Gate of Seventh Heaven. Il est à noter que suite à l’échec de l’adaptation anime de Tsukihime et la pauvreté de celle de Fate/Stay Night, Nasu s’était formellement opposé à une adaptation anime de Kara no Kyoukai et ce n’est que l’enthousiasme et le coup de poker d’Ufotable de faire un film par Light Novel qui l’ont finalement convaincu d’accepter une adaptation animée. Après avoir accepté, il a proposé à Ufotable de réécrire les 7 chapitres pour les améliorer mais le studio a refusé, le staff lui affirmant avec véhémence que c’était le Kara no Kyoukai qu’ils avaient lu et apprécié qu’ils voulaient animer. Dans le même temps, Kodansha a réédité une troisième fois les Light Novel, sous forme de bunkoban (文庫版) cette fois ci, c'est-à-dire des volumes plus petits, du papier de meilleure qualité et de nouvelles illustrations de Takeuchi. Finalement, un 8e chapitre est sortie lors du Comiket d’été 2008 (C74) nommé Gospel in the future : recalled out future.

Kara no Kyoukai fait partie du Nasuverse.

Kara no Kyoukai est le récit de la vie de Kokutou Mikiya et Ryougi Shiki entre Avril 1995 et Mars 1999 dans un univers très probablement différent de celui de Tsukihime et Fate/Stay Night bien que Nasu ne l’a jamais infirmé ou confirmé. Chaque chapitre est centré sur un antagoniste différent et petit à petit, au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, un fil rouge se met en place. L’histoire commence la veille de la rentrée des classes lorsque Kokutou croise Shiki lors d’une nuit enneigée et tombe instantanément amoureux d’elle, décidant alors de rester à ses côtés. Malheureusement pour lui, peu de temps après, Shiki tombe dans le coma et ne se réveillera que deux ans plus tard, maintenant en possession d’yeux capables de voir la mort. Shiki se fera alors embaucher par Aozaki Touko une Mage spécialisé dans la création de corps artificiel et qui enseigne la Thaumaturgie à Kokutou Azaka, petite sœur de Mikiya. Shiki sera alors à travailler pour Garan no Dou aux côtés de Mikiya et Touko pour la seule raison que cette dernière pourrait tuer en travaillant pour elle.

Histoire

Overlooking View :
Thanatos

(俯瞰風景, Fukaan Fukuei)
Septembre 1998

Spoiler: Montrer
Ce chapitre, et par extension, Kara no Kyoukai s’ouvre sur l’arrivée de Kokutou Mikiya dans l’appartement de Ryougi Shiki avec deux glaces à la fraise, Shiki lui répondant alors qu’elle n’aime pas la glace et qu’elle ne la touchera pas. Le lendemain, Shiki et Aozaki Touko discute de la série de suicide qui a lieu au niveau de l’immeuble Fujou et Touko conclue que puisque rien ne laisse supposer que les filles aient eu envie de s’ôter la vie, il doit s’agir d’autre chose. Le même soir, en passant devant l’immeuble, Shiki lève les yeux et voit la silhouette de 8 personnes flotter dans le ciel, puis en fait part à Touko le lendemain. C’est à peu près à ce moment que Fujou Kirie, la responsable des suicides, décide de capturer Mikiya dont elle était tombée amoureuse.

Cela ne plait pas à Shiki qui décider alors d’aller la combattre mais perdra son bras lors du combat. Heureusement, celle-ci n’étant qu’une création de Touko, il sera réparé et amélioré par cette dernière. Pendant la réparation, Shiki mangera la glace que lui avait rapporté Mikiya puis, après avoir récupéré son bras, elle retournera combattre Kirie. Cette fois ci, le combat sera à sens unique, la suggestion de Kirie pour faire tomber Shiki sera inefficace car cette dernière n’a aucune envie de voler et elle tuera alors chacun des spectres puis le corps astral de Kirie qui se réveillera alors sur son lit d’hôpital. Après une discussion avec Touko où elle lui avouera que le moment où elle s’est sentie le plus vivant est lorsque Shiki l’a tuée, elle se suicidera du haut de l’immeuble, Touko concluant à Kokutou Azaka qu’elle n’a pas pu voler aujourd’hui.


A Study in Murder (First part) :
… and nothing heart

(殺人考察(前), Satsujin Kousatsu (Zen))
Avril 1995 – Février 1996

Avril 1995.
Une nuit enneigée.
Une jeune femme en kimono.
Je l’ai rencontrée.


Spoiler: Montrer
Le lendemain, jour de la rentrée des classes, Kokutou aperçoit au lycée la personne qu’il avait rencontrée la veille et va spontanément lui adresser la parole, continuant ensuite de discuter avec elle chaque fois qu'il en a l'occasion. En Septembre, quelqu’un déclare son amour à Shiki, celle-ci répondra alors de manière brutale impitoyable « Les gens faibles me dégoutent ». Dans la soirée, un premier cadavre. Shiki, à ses pieds, se baisse, utilise le sang comme rouge à lèvres et sourit, à la limite de la jouissance. Puis quelques jours plus tard, un deuxième cadavre. Et toujours Shiki. Puis un troisième. Et encore Shiki. Et pendant ce temps, Mikiya qui continue de lui parler comme si de rien n’était, qui la met au défi de porter une veste rouge par-dessus son kimono, qui se comporte avec elle comme si elle était l’élève la plus banale n’ayant jamais existée. Après le quatrième meurtre, la plupart des élèves se dépêchent de rentrer chez eux mais Mikiya, participant à la fête d’adieu d’un de ses sempais, reste au lycée puis trouve Shiki en train au niveau de la porte. Mikiya fredonne « I’m singing in the rain », Shiki se sent frustrée. Le soir, un cinquième cadavre, Shiki à son niveau murmurant « Ah, c’est le cinquième ».

Le lendemain, Shiki affronte puis perd face à son père en duel au sabre et lorsqu’elle sort du dojo, Akitaka lui fait remarquer qu’elle est la vraie héritière de la famille Ryougi, possédant les deux personnalités. Mikiya lui discute avec Gakuto, un de ses amis, et lui répond que Shiki n’est en rien dangereuse, ce à quoi son interlocuteur répond qu’il doit vraiment être fou d’elle si il ne s’en rend pas compte. Le lendemain, il trouve dans son casier une lettre de la demoiselle qui lui propose un rendez-vous. Il verra alors SHIKI qui va lui expliquer qu’il y a deux personnalités dans le même corps mais que ces temps ci, lui et Shiki ne sont plus synchros.

Le soir, Mikiya voit son cousin Daisuke, inspecteur de police, qui lui révèle que le meurtrier est l’un de ses camarades de classe. Le lendemain, après les cours, SHIKI prévient Mikiya que Shiki tuera quiconque tentera de l’enlever de l’isolation du monde, ce qui n’empêche pas le jeune homme de l’inviter à manger pour le repas du midi. Il verra alors une blessure au niveau de son coude et Shiki lui affirmera qu’elle se l’ai faite lors du dernier meurtre mais Mikiya refusere de la croire. Lorsque Daisuke lui révélera le soir que le meurtrier doit avoir une blessure au niveau du coude, Mikiya partira en courant de chez lui pour aller voir Shiki mais sera stoppé par Shirazumi Lio, un ancien camarade de classe, qui lui demandera des conseils. Après avoir dit au revoir à sa connaissance, Mikiya partira voir Shiki mais la trouvera face à un mort, un sourire aux lèvres et elle se tournera face au jeune homme avant de déclarer « Attention Kokutou-Kun, une terrible prémonition tend à attirer une terrible réalité ».

A compter de ce jour, Mikiya passera toutes ses nuits devant la fenêtre de Shiki pour la convaincre qu’elle n’est pas la meurtrière. Début Février, Shiki finira par perdre patience et lui demandera s’il compte revenir ce soir encore et, bien qu’il soit surpris qu’elle l’ai découvert, il lui répondra affirmativement. Devant chez elle, Shiki sortira alors voir Mikiya, tentera de le tuer puis finira par lever son couteau au dessus de sa gorge et lui criera, les larmes coulant sur ses joues, de dire quelque chose. Mikiya répondra alors « Je ne veux pas mourir », ce à quoi Shiki rétorquera, un sourire aux lèvres, « Je veux te tuer. »

Deux ans plus tard, en Juin 98, Mikiya est vu à côté d’une Shiki dans le coma, lui affirmant que quoi qu’il arrive, il croira toujours en elle.


Remaining Sense of Pain :
ever cry, never life

(痛覚残留, Tsukaku Zanryuu)
Juillet 1998

Spoiler: Montrer
Une adolescente, Asagami Fujino, se fait violer par un groupe de jeunes dans un bar souterrain. Quelques dizaines de minutes plus tard, Mikiya la trouve par terre et lui propose de venir dormir chez elle si elle ne sais pas où aller et décide de la questionner le lendemain matin. Ses plans seront contrariés car, après son réveil, il se rend compte qu’elle est déjà partie et il entend à ce moment un reportage sur un groupe de jeunes qui s’est fait tuer durant la nuit.

Plus tard, Touko parle à Shiki du meurtre et lui demande d’arrêter le meurtrier sur demande d’un client, ce qu’elle va accepter, et elle repartira sans même regarder le nom et la photo, convaincue qu’au moment où ils se rencontreront, ils essayeront immédiatement de s’entretuer. Dans la soirée, Mikiya va voir Gakuto pour lui demander de l’argent et ce dernier accepte à la condition qu’il retrouve Minato Keita, un ancien camarade de classe. Au même moment, Fujino est montrée en train d’appeler Keita et ce dernier tremble de peur, n’osant pas décrocher. Le lendemain, Shiki retrouve Azaka et Fujino à Ahnenerbe et, bien qu’elle déploie toutes ses pulsions meurtrières en face de Fujino, cette dernière ne réagit pas, Shiki concluant alors que son instinct a dû la tromper.

Dans la soirée, Fujino est trompée par un ami de Keita qui lui affirme qu’il sait où trouver ce dernier mais ne veut en fait que la violer et se fait tuer lui aussi par cette dernière. C’est à ce moment que Shiki intervient mais après avoir entendu qu’elles sont pareils, Fujino perd son envie de meurtre et Shiki, refusant de tuer une cible dans cet état, va décider de repartir. Fujino va alors se souvenir de son enfance, alors qu’elle jouait avec un vrai couteau qui la coupait à chaque fois mais qu’elle ne ressentait aucune douleur et, ne se rendant pas compte qu’elle était blessée, continuait encore à jouer. Après sa rencontre avec Shiki, elle va appeler à nouveau Keita et lui dire qu’elle ressent de la douleur pour la première fois, se sentant enfin vivante, mais qu’elle ne peut pas le laisser en vie car il sait que c’est une meurtrière et qu’elle va venir le tuer. Mikiya, qui était dans la même pièce que Keita à ce moment et qui a entendu le monologue, va demander à son ancien camarade de lui raconter ce qu’il s’est passé. Dégouté par la manière dont lui et son gang ont traité Fujino, il va le ramener chez Touko pour qu’il puisse être ensuite jugé par la police plutôt qu’être tué par la jeune fille. Le lendemain, Touko lui reporte qu’un membre du gang a bien poignardé Fujino, ce qui explique sa douleur au ventre, mais Shiki trouve cela étrange car elle n’a vu aucune blessure et pour elle la douleur est à l’intérieur de la jeune fille, celle-ci tuant pour se sentir mieux. Mikiya, désireux de connaitre le fin mot de l’histoire, s’en va alors enquêter sur le passé de Fujino.

Mikiya découvre après ses recherches que l’insensibilité à la douleur de Fujino n’est pas naturelle et que c’est son beau-père qui l’a sur-médicamenté pour qu’elle perde ses pouvoirs télékinésiques et que cela a aussi abouti à sa perte de sensations. Dans le même temps, Fujino se souvient de sa rencontre avec Mikiya lors de ses années de collège où le jeune homme était allé la voir alors que s’était isolé puis lui avait déclaré que la peine ne doit pas être quelque chose qui doit être gardé pour soi et qu’il faut en parler. Shiki, quant à elle, décide qu’il est grand temps qu’elle arrête la meurtrière et part avec l’intention de la tuer.

Shiki et Fujino vont finalement se retrouver sur un pont en construction et, au terme de leur combat, Shiki va perdre son bras gauche mais réussira à voir les pouvoirs de son adversaire et à tuer la rotation engendrée par ses yeux. C’est à ce moment que Fujino acquerra un pouvoir de clairvoyance et tordra le pont puis essayera de s’enfuit, réalisant qu’elle veut vivre et se souvenant de son amour pour Mikiya et sa mère. Shiki la retrouvera et la poignardera.

Mikiya et Touko retrouveront Shiki à l’extérieur du pont et cette dernière leur déclarera qu’au dernier moment, Fujino est redevenu insensible à la douleur et qu’elle a donc perdu l’envie de la tuer, ce contentant de détruire son appendicite. Touko répondra alors qu’elle va lui fabriquer un bras capable d’attraper les esprits pour remplacer celui qu’elle a perdu et Mikiya, soulagé, va appeler une ambulance pour Fujino. Touko repartie, Mikiya confessera à Shiki que, quoi qu’il arrive, il la supportera toujours et qu’il prendra pour lui tous ses péchés. Entendant cela, Shiki se retournera vers Mikiya, et lui avouera qu’elle a une petite et spéciale pulsion meurtrière envers lui, puis lui sourira.


The Hollow Shrine :
garan-no-dou

(伽藍の洞, Garan no Dou)
Juin 1998

Spoiler: Montrer
En mars 96, Shiki est transportée dans une ambulance jusqu’à l’hôpital où elle va rester dans le coma pendant deux ans. Chaque samedi, Mikiya va venir la voir et lui déposer un bouquet de roses, rendant les infirmières et les autres patientes envieuses et jalouses. Le temps passant, Mikiya va finir le lycée puis commencer l’université mais abandonnera très rapidement et il se fera embaucher par Touko à Garan no Dou. Pendant tout ce temps, Shiki a regardé l’emplacement où était SHIKI qui est maintenant mort et a donc, deux années durant, contemplé en permanence l’Origine. Puis, en Juin 98, à la surprise des médecins, Shiki va se réveiller et, voyant les lignes de la mort partout, va tenter de se crever les yeux.

Mikiya apprendra très vite que Shiki s’est réveillée mais que les visiteurs, hors membres de la famille, sont pour l’instant interdits de visite et, pour pouvoir lui parler, Touko va se faire passer pour une thérapeute du langage. Elle va alors, étrangement, se présenter en tant que magicienne et lui annoncer qu’elle a maintenant un vide en elle et que ce vide doit être rempli par quelque chose. Puis, chaque jour, Touko va continuer à la voir et à discuter avec elle, lui demandant à un moment si le sacrifice de SHIKI a vraiment été vain, jusqu’à ce qu’un soir, elle intervienne alors que Shiki voulait se détruire définitivement ses yeux. Cette dernière va demander qui est là, ne reconnaissant plus Touko sans ses lunettes, et en entendant la réponse, une mage, elle comprendra que c’est la même femme que celle qui vient la voir tous les jours. Touko lui parlera alors des Yeux Mystiques de Perception de la Mort et qu’elle peut lui apprendre à les contrôler mais elle sera déçue par la réponse et partira de la chambre, lui affirmant que telle qu’est actuellement, voulant mourir tout en ayant peur de le faire, elle est une cible parfaite pour les esprits errants de l’hôpital.

La nuit même, un corps va attaquer Shiki qui se laissera au début tuer mais se rendra compte qu’elle souhaite vivre et se jettera par la fenêtre avec le corps. Peu avant, Touko avait déclaré à Mikiya que Shiki a un grand vide en elle-même et qu’il ne pourra être rempli qu’avec ce qu’elle vivra puis repartira pour veiller sur Shiki. Elle arrivera à l’hôpital au même moment où la jeune fille se jettera par la fenêtre et, après avoir vainement essayé de détruire le corps, elle donnera un couteau à Shiki qui se coupera les cheveux avec puis activera ses yeux et le tuera. L’esprit prendra alors possession du corps de Shiki mais se fera tout de même tuer par une Shiki déclarant qu’elle va tuer sa partie faible et se transpercera la poitrine avant de s’évanouir.

A son réveil, elle verra Mikiya et lui répondra qu’elle se souvient de lui, rajoutant que son nom de famille sonne comme un poète français.

Boundary Goetia
(境界式, Kyoukai Shiki)

Un homme en manteau noir. Une chambre d'hôpital. Une proposition. Fujou Kirie accepte ce nouveau corps qu'elle désire tant. Une question. "Qu'êtes vous ?"
Un homme en manteau noir. Une rue commerçante. Une proposition. Asagami Fujino accepte que sa colonne vertébrale soit soignée. Une question. "Qu'êtes vous ?"
Un homme en manteau noir. Une ruelle sombre. Un jeune homme en sang. Une question. "Qu'êtes vous ?"
Une voix qui résonne de la force du monde. Une réponse. "Un Mage. Araya Souren."


Spiral of Paradox :
Paradox Paradigm

(矛盾螺旋, Mujun Rasen)
Novembre 1998

Spoiler: Montrer
    Arc de Tomoe :
Au milieu de la nuit, Enjou Tomoe tue sa mère puis s’enfuit de chez lui. Ne sachant pas où aller, il se cachee dans une ruelle sombre où il se fait attaquer par d’anciens camarades de classe, perd sa clé durant le combat et se fait sauver par Shiki qui lui rend au passage sa clé. Fasciné par la demoiselle, il lui annonce qu’il a tué ses parents et lui demande s’il peut venir dormir chez elle, ce que Shiki va accepter en lui répondant qu’« elle est comme lui ». Pendant un mois, Tomoe va donc vivre chez Shiki, lui installant aussi une serrure, et guettant avec effroi le moment où son meurtre sera annoncé mais il ne verra jamais aucune trace de celui-ci dans les journaux ou à la télé. Un jour, il va voir un homme en veste rouge suivre son hôte et l’avertira qu’elle est peut-être en danger mais Shiki se contentera de rire. Perturbé par la réponse, il va commencer à se disputer avec elle et lui annoncera sans vraiment y réfléchir qu’il l’aime et qu’il pourrait mourir pour elle. Shiki lui répondra simplement qu’il doit se demander où se situe sa vraie maison et, entendant cela, Tomoe quittera la demoiselle, sentant qu’il ne peut plus rester cacher chez elle.

Quelques jours plus tard, il croisera sa mère dans la rue et, ne comprenant pas ce qui lui arrive, retournera par réflexe chez Shiki. Les deux iront alors à l’appartement Ogawa et monteront jusqu’à l’appartement de Tomoe, Shiki constatant au passage que l’ascenseur tourne sui lui-même. Devant la porte, Shiki conseillera de ne pas sonner et rentrera directement dans l’appartement à l’intérieur duquel ils observeront la mère de Tomoe tuer son mari, son fils puis se suicider. Dans l’incompréhension la plus complète, Tomoe va se laisser guider par Shiki jusqu’à son vrai appartement et elle lui montrera les cadavres des ses deux parents puis de lui-même. Malheureusement, l’intrusion va déclencher le réveil des corps qui vont les attaquer puis Araya va arriver et expliquer le fonctionnement de l’immeuble, un monde miniature se concluant chaque jour. Il lui révélera aussi qu’il est responsable des interventions de Fujino et Kirie et qu’il va maintenant la capturer. Shiki va bondir sui lui mais, n’arrivant pas à voir ses lignes de la mort, va se faire capturer à l’intérieur de l’immeuble et Tomoe va alors ramasser son couteau puis s’enfuir en courant.

    Arc de Mikiya :

Touko va recevoir un coup de fil de Daisuke qui va lui révéler qu’un cambrioleur a trouvé des cadavres à l’intérieur d’une maison mais que quand la police est retournée et a sonné, ils n’ont rien trouvé d’étrange. La mage va alors s’intéresser à l’histoire et demander à Mikiya, maintenant en possession du permis de conduire après un mois de formation, d’enquêter sur l’immeuble. Le lendemain matin, Mikiya va revenir avec les informations détaillés sur trente des cinquante famille de l’immeuble ainsi qu’un rapport stipulant que l’ascenseur n’a pas fonctionné le premier mois. Il va aussi donner une lame de katana à Shiki mais Touko va lui demander de ne pas l’assembler ici sous peine de détruire intégralement le Kekkai.

Puis, Mikiya et Touko vont aller inspecter l’immeuble et Touko va expliquer à Mikiya tous les mécanismes cachés dans l’immeuble, entre les inscriptions sur les murs destinées à rendre fou, l’ascenseur qui fait un demi tour au niveau du premier étage et la construction en parallèle d’ l’immeuble. Quelques soirs plus tard, Mikiya voudra une nouvelle fois aller rendre visite à Shiki mais trouvera à nouveau la porte fermée à clé, ce qui commencera à sérieusement l’inquiéter. Le lendemain, Cornelius Alba brisera le Kekkai protégeant l’immeuble de Garan no Dou et ira prévenir Touko qu’il a capturé Shiki puis repartira, espérant que Touko parte à sa poursuite.

    Arc final :

La mage ira alors affronter son ancien ami le soir même et le vaincra dans le hall de l’immeuble mais Araya interviendra et la tuera puis confiera, contre son gré, la tête de celle-ci à Cornelius. Dans le même temps, Mikiya trouvera Tomoe devant la porte de Shiki et ils décideront ensemble d’aller sauver cette dernière. Avant de partir pour l’immeuble, Mikiya emmènera d’abord Tomoe au niveau de son ancienne maison, ce dernier se souvent alors qu’il avait un lieu où il pouvait se considérer chez lui et il décidera de combattre pour lui et non pour Shiki. Arrivés au niveau de l’immeuble, ils se sépareront, Tomoe donnant la clé de chez Shiki puis passant par les sous-sols pour libérer la femme dont il est tombé amoureux tandis que Mikiya rentre par la porte principale. Une fois dedans, Mikiya va tomber face à Cornelius qui va se faire un plaisir de détruire la tête de Touko devant lui puis de le torturer lentement et violement jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. Lorsqu’il voudra sortir de l’immeuble, Touko interviendra et le tuera définitivement. Pendant ce temps, Tomoe, après s’est être aperçu que tous les cerveaux des habitants sont stockés dans le parking souterrain hors des corps, va aller affronter Araya et mourra durant son combat.

Après avoir tué le jeune homme, Araya discutera avec Touko et se rendra compte, trop tard, qu’il n’a pas pris les précautions suffisantes pour enfermer Shiki. Celle-ci sortira à ce moment de l’ascenseur, un katana à la main, et affrontera Araya une troisième fois. Durant le combat, Shiki va éveiller sa troisième personnalité qui va tuer Araya, le mage mourant définitivement après une ultime discussion avec Touko, n’ayant pas prévu de corps de rechange. Après son réveil, Mikiya ira voir Shiki chez elle, celle-ci ne comprenant pas comment il a obtenu le clé de chez elle et cette dernière demandera alors, en rougissant comme jamais, que Mikiya lui donne aussi une clé de son appartement.


Oblivion Recorder :
Fairy Tale

(忘却録音, Boukayu Rokuon)
Janvier 1999

Spoiler: Montrer
Touko, après avoir taquiné Azaka sur son amour pour son frère, lui annonce qu’il y a eu un suicide étrange à Reien, ainsi que la disparition d’un professeur, et qu’elle devrait aller enquêter pour en apprendre plus. Une fois de retour à Riein, Azaka se rend compte que Touko lui a envoyé Shiki pour l’aider et elle n’est pas très ravie, les deux étant rivales en amour pour Mikiya. Elle commenceront par aller voir Kurogiri Satsuki mais, n’apprenant rien de plus qu’une troublante ressemblance avec Mikiya, elles partiront enquêter ailleurs. En se baladant dans le lycée, Shiki verra une fée et va la poursuivre mais rentrera bredouille et se rendra même compte à son retour que quelqu’un a attaqué Azaka et lui a volé une partie de ses souvenirs, celle où elle voit son agresseur. Le lendemain, Azaka retournera voir Satsuki puis fera ensuite face à Ouji Misaya et elle apprendra que c’est elle qui manipule les fées, les utilisant pour voler la mémoire des gens. Pendant ce temps, Shiki recevra un appel de Mikiya et, après qu’elle ai failli lui raccrocher au nez parce qu’elle est jalouse qu’il est demandé sa sœur, elle acceptera de chercher des informations sur Kaori Tachibana puis partira à la recherche d’Azaka. Durant la soirée va avoir lieu une discussion assez amusante entre Azaka et Shiki principalement centrée sur Mikiya, puis les deux iront se coucher, Shiki sentant que le lendemain sera la dernière journée.

Sur un coup de fil de son frère, Azaka va apprendre que les élèves de la classe d’Hayama Hideo faisait parti d’un réseau de prostitution et qu’ayant refusée d’y participer, Tachibana s’est faite violer par son professeur et est tombée enceinte. Ensuite, Touko, en regardant les informations rassemblées par Mikiya va être surprise d’apprendre que God’s Word, maîtrisant le Langage Unifié, est actuellement professeur à Reien sous le nom de Kurogiri Satsuki. Après son réveil, Shiki va partir enquêter de son côté et va tomber sur Satsuki et va décider de l’affronter mais sera incapable de le vaincre car ce dernier va lui ordonner de perdre sa vue et, après une discussion sur les souvenirs, God’s Word va lui rendre tous ceux qu’elle avait oublié après son coma, contre la volonté de la demoiselle.

Azaka va ensuite aller voir Satsuki dans son bureau et, après une conversation que Satsuki a lui-même considéré comme la plus longue qu’il n’ait jamais eu, Azaka partira pour faire face une dernière fois à Misaya et l’empêcher de tuer tous les autres élèves de la classe D. Leur affrontement sera de courte durée et Azaka neutralisera presque immédiatement sa camarade, à la grande surprise de cette dernière. Quelques jours plus tard, l’incident résolu, Azaka demandera un rendez-vous à son frère pour compenser de ne pas l’avoir vu au nouvel an et Mikiya décidera alors de l’inviter au restaurant pour compenser. Dans la même soirée, Misaya tuera probablement Satsuki, permettant à Satsuki de trouver sa réponse sur son éternité puis, finalement, Shiki quittera Reien et Mikiya l’invitera dans le même restaurant où il a invité sa sœur quelques jours auparavant.

Boundary Goetia
(境界式, Kyoukai Shiki)

Un jeune homme vient de se faire rejeter sous le prétexte qu’il est faible et donc dégoûtant. Décidé à changer, il choisit un type quelques années plus jeune et se dit qu’il va en faire le premier homme qu’il frappera dans sa vie. Malheureusement pour lui, il le tuera lors de sa première attaque et, ne sachant pas quoi faire mais ne voulant surtout pas être découvert, il va tenter de manger le cadavre mais se rendra compte que c’est bien difficile que cela y parait. A cet instant, un homme en manteau noir va arriver derrière lui et lui demander pourquoi il ne continue pas ce qu’il vient de commencer. Lorsque le jeune homme finira par lui répondre qu’il est différent, l’homme en manteau noir confirmera et rajoutera il gagnera à se briser complètement. Le jeune homme trouvera alors la force de dévorer le cadavre en moins d’une heure et l’homme, apparemment satisfait, va finir le rituel qu’il avait commencé, lui annonçant que désormais sa vie consistera à manger d’autres hommes. Finalement, après avoir demandé, le jeune homme apprendra que le nom de l’homme qui vient de l’aider est Araya Souren puis il se présentera lui-même. Entendant le nom prononcé, Araya conclura mélancoliquement qu’il est regrettable qu’il s’appelle Lio et qu’il lui manque une étape pour devenir un lion.


A Study in Murder (Second part) :
… not nothing heart

(殺人考察(後), Satsujin Kousatsu (Go))
Février 1999

Spoiler: Montrer
Après le retour du meurtrier en série d’il y a trois ans, Shiki va disparaitre dans la nature et Mikiya va décider de la retrouver. Pour ce faire, il va se mettre sur la piste du Bloodchip, une nouvelle drogue en vogue actuellement mais dont personne ne sait ce qu’elle contient et sa route l’amènera à tester différents types de drogue et à s’enfoncer toujours plus profondément dans les ténèbres de la ville. Il finira par croiser le chemin d’Hotaruzuka Otoko qui lui donnera le nom qu’il avait besoin de savoir, celui du receleur de la drogue.

Shiki quant à elle vit depuis plusieurs jours dans les ruelles sombres, ne se fiant qu’à son instinct pour traquer le meurtrier, volant de la nourriture où elle peut pour pouvoir survivre. Elle finira par faire face à un être qui lui ressemble énormément et elle l’affrontera dans un combat qu’elle gagnera sans difficulté mais son adversaire, possédant des capacités presque animales, s’enfuira avant la fin.

Une fois le nom en sa possession, il ne faudra que très peu de temps à Mikiya pour trouver l’adresse et il partira alors inspecter la chambre de Shirazumi Lio, dont il constatera à sa grande surprise qu’elle ressemble plus à un temple à la gloire de Shiki qu’à un lieu de vie. Lisant son journal, il aura la confirmation qu’il est bien le meurtrier et après une discussion improductive entre les deux, Lio sortira en se jetant par la fenêtre.

Le lendemain, Shiki appellera Mikiya et les paroles de ce dernier, lui demandant de ne pas tuer et qu’elle n’est en rien le monstre qu’elle prétend être, vont se loger dans un coin de sa tête et, lors de son second affrontement avec Lio, elle n’arrivera pas à abaisser son couteau et tuer le meurtrier. Ce dernier la capturera et, alors qu’il allait la violer, il entendra du bruit et ira voir qui le dérange. Il fera face à Mikiya pour la deuxième fois en deux jours et lui demandera s’il veut s’éveiller à son Origine. Mikiya lui répondra que cela ne l’intéresse pas et Lio se décidera par conséquent à se débarrasser de son ancien ami, lui transperçant l’œil gauche et lui coupant les tendons des deux jambes. Il remontra ensuite pour finir la besogne avec Shiki mais, à sa grande surprise, il verra qu’elle s’est libérée et, après lui avoir annoncé qu’il a tué Mikiya, elle lui tranchera les quatre membres puis lui transpercera le cœur en moins d’une seconde, étant devenue incapable de penser autre chose que la peine d’avoir perdu l’homme qu’elle aime.

Mikiya reprendra finalement conscience et se trainera jusqu’à Shiki et, pour la première fois de sa vie, maudira quelqu’un. Il maudira Lio pour avoir forcé Shiki à le tuer et serra Shiki dans ses bras de toutes ses faibles forces restantes pour lui montrer qu’il ne l’abandonnera jamais, qu’importe qu’elle ai tué. Mikiya passer ensuite quelques semaines à l’hôpital et, une fois sorti, réaffirmera à Shiki qu’il l’aime, celle-ci réussissant alors enfin à obtenir le calme intérieur qu’elle recherchait, et conclura alors d’elle-même son histoire, enfin en paix avec son passé et son présent et impatiente de vivre son futur.


Kara no Kyoukai :
...is nothing id, nothing cosmos

(空の境界, Kara no Kyoukai)
Mars 1999

Spoiler: Montrer
Un soir de neige, peu de temps après sa sortie de l’hôpital, Mikiya marche le long de la même route où il a vu Shiki pour la première fois et il la reverra à nouveau au même endroit. Elle va alors lui révéler qu’elle est Shiki, la troisième personnalité, celle hébergée dans le corps et qu’elle est directement connectée à l’Origine, c'est-à-dire qu’elle est l’Origine. Elle lui apprendra aussi que c’est elle qui transmet les pulsions meurtrières à Shiki et que SHIKI n’est donc pour rien dans l’envie de meurtre que ressent Shiki. Etant directement relié à Akasha, elle peut modifier la réalité selon ses désirs, ou plutôt récrire complètement la réalité en fonction de ses désirs, et qu’elle vient voir Mikiya ce soir pour exaucer son vœu. Ce dernier lui affirmera qu’il est satisfait de sa vie actuelle et qu’il est incapable de trouver un vœu, Shiki lui répondant alors que Mikiya doit être quelqu’un de bien seul. Dans le film, elle lui soignera tout de même sa jambe de sa propre volonté, elle qui n’a normalement aucun intérêt dans quoi que ce soit, mais dans le Light Novel, elle repartira en respectant le vœu, ou plutôt l’absence de vœu, de Mikiya et lui dira simplement au revoir avant de se reprendre et de se contenter d’un simple « A demain ».


Gospel in the Future :
recalled out summer

(未来福音, Mirai Fukuin)

Spoiler: Montrer
    Möbius Ring :
Aout 1998

Peu de temps après avoir vaincu Fujino, Shiki rencontre un jeune poseur de bombes du nom de Kuramitsu Meruka et ce dernier, sentant que Shiki est dangereuse pour lui, décide d’aller l’éliminer. Meruka a une pouvoir de précognition de type calcul et il vend son don auprès des Yakuza parce que sa vie l’ennuie terriblement. Après plusieurs affrontements à distance durant lesquels il ne réussira jamais à piéger Shiki, il se feront face dans le parking d’un centre commercial et la jeune fille lui tuera son œil gauche et par extension sa capacité de voir le futur.
Dans le même temps, Mikya rencontre une jeune fille étudiant à Reien du nom de Seo Shizune qui possède un pouvoir de précognition de type prédiction. Après qu’elle lui ai expliqué le principe de son pouvoir et son désir de vivre sans, Mikiya lui répondra que sa capacité n’est pas mauvaise et qu’elle doit au contraire apprendre à la maîtriser et à vivre avec. Shizune tombera presque immédiatement amoureuse de lui mais renoncera en voyant Shiki et le préviendra de sa mort certaine s’il reste avec cette dernière.

    Möbius Link :
2010

Kamekura Mitsuru, ancien poseur de bombes connu sous le nom de Kuramitsu Meruka, se repose sur le toit d’un immeuble et lorsqu’il redescend, trouve Ryougi Mana, fille de Shiki et Mikiya âgée d’un peu moins de dix ans, en train de lire un de ses livres. Shiki, devenue chef Yakuza, lui demandera peu de temps après de régler pacifiquement le problème d’une voyante du nom de Mother of Mifune, c'est-à-dire lui ordonner de quitter les lieux. Il ira le soir même avec Mana mais cette dernière s’attachera immédiatement à la voyante et décidera alors de convaincre sa mère de la protéger.

    Préface :
Janvier 1996

SHIKI se balade tranquillement et rencontre Mother of Mifune. En ayant entendu parler au lycée, il décide d’aller lui demander son futur pour s’amuser et se dit qu’il va la tuer si elle prédit un futur heureux. La voyante lui répondra alors que quoi qu’il arrive, il ne peut échapper à la mort mais qu’étrangement, son rêve perdurera après lui et SHIKI prend à cet instant la décision de se suicider pour permettre à Mikiya et Shiki de rester ensemble.

    Feline :
Aout 1996

Mikiya, inquiet que le nouveau bras qu’elle a reçu de Touko puisse ne fonctionne pas entièrement, confie un chat à Shiki. Azaka passera voir comment Shiki s’en sort et commentera que le chat ressemble beaucoup à sa nouvelle maîtresse puis, après le retour de Mikiya, le chat sera confié à une autre famille.

    Daylight :
Octobre 1998

Miyazuki se rappelle du suicide d’une de ses amies du haut de l’immeuble Fujou et prend la décision de se suicider à son tour. Le soir même, Fujino interviendra pour l’empêcher de mourir, la convaincant grâce aux même paroles qui lui ont permis de ne pas se suicider après la série de meurtres dont elle est responsable.

    Say Grace :
Décembre 1999

Le 31 Décembre au sor, Mikiya et Shiki vont visiter un temple et Shiki murmura que tant qu’il est là, elle n’a besoin de rien d’autre, puis après avoir prié, conclura qu’une prière est quelque chose qui déborde des bonnes nouvelles du futur.


Personnages



Dernière édition par Demon Slash le Mer 1 Fév 2012 12:00, édité 21 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 22:04 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Type-Moon/Complete Material III :
World Material

Image


Organisations

Association des Mages :
(魔術協会, Majutsu Kyoukai, Mage’s Association)

L'Association

L’Association des Mages est un organisme international autarcique qui a pour but de contrôler, dissimuler et développer l’Art des Mages. Elle a été créée durant le Moyen-âge par ceux qui prédisaient la chute de la thaumaturgie et qui ont alors décidé de s’éloigner de la société et d’en faire un secret connu uniquement de quelques rares personnes. Elle possède énormément d’instituts de recherche et de laboratoire qui ont pour but d’améliorer et perfectionner la thaumaturgie et de passer les connaissances aux générations futures. Bien que sa ligne de conduite soit centrée sur la recherche, l’Association cherche aussi à développer sa force militaire pour pouvoir se défendre face à l’Eglise ou autres groupement de personnes ne voyant pas d’un très bon œil que l’homme intervienne dans un domaine qui n’est pas le sien.

L’Association a aussi pour rôle d’imposer puis faire respecter les différentes pratiques thaumaturgiques mais tant que la règle principale est respectée, c'est-à-dire l’absence de révélations de la présence de mages aux gens normaux, elle n’ira en rien s’occuper des actions de ses membres, quand bien même ceux-ci pourraient commettre les plus horribles des crimes. Elle a aussi bannie entièrement toute utilisation de Reality Marble mais la raison a été perdue au fil des années.

Fonctionnement interne :
L’Association des Mages est divisée en trois branches principales, appelées les Trois Grandes Branches, que sont Clock Tower, Atlas et Sea of Estray. Depuis qu’il a été décidé que Clock Tower serait le siège de l’Association, les trois branches ont commencé à s’éloigner de plus en plus les une des autres.

Pour classer les membres de l’Association, il existe différents systèmes mais deux sont particulièrement représentatifs.
Le premier est un système à 7 rangs et chaque personne étant membre de l’Association en possède un. Sauf cas exceptionnel, lorsqu’un nouvel arrivant s’inscrit, il sera au 7e rang qui est le plus bas possible et progressera au fur et à mesure dans les rangs et un mage qui n’a pas de pouvoir particulier mais qui a atteint un certain niveau sera en général autour du 4e rang. A partir du 3e ou 2e rang, le mage reçoit ensuite le titre de Maître et possède presque forcément un pouvoir exceptionnel. Finalement, les mages qui atteignent le premier rang sont désignés sous le titre de Grand.
Le deuxième système est celui des Couleurs qui est, contrairement au système des rangs, uniquement utilisé pour les mages possédant un pouvoir hors du commun. Les pouvoirs les plus rares et les plus puissants reçoivent une des trois couleurs primaires, c'est-à-dire rouge, jaune, ou vert, et moins le pouvoir est imposant, moins la couleur sera pure. Il n’y aucune règle disant qu’une couleur n’est associé qu’à un seul mage et l’Association n’hésitera en rien à donner une couleur si elle juge que le mage est en digne.

En temps normal, un mage peut quitter l’Association quand il le souhaite sans la moindre difficulté mais très peu de mages ne le font en pratique car il est impossible de retrouver par soi même l’apport financier et théorique apporté par celle-ci et les mages choisissent donc de rester dans l’Association et de passer la majeure partie de leur vie à effectuer des recherches.

Pour autant, l’Association est en permanence secoué par des conflits internes, chacun essayant de récupérer plus de budget et de pouvoir, essayant pour ce faire des détruire les factions « ennemies ». Du coup, malgré le côté universitaire du lieu, très peu de connaissances sont en fait partagées entre les mages pour garder leur avantage sur les autres.

Relations extérieures :
Lors de ses premiers siècles, les conflits avec l’Église était incessant et destructeurs des deux côtés ce qui les a poussés, il y a environ un siècle et demi de cela, à signer un pacte de non-agression. Cela ne les empêche pas de se regarder comme des chiens de faïence ni la présence de quelques conflits très locaux et qui ne seront jamais reportés.

Atlas par contre a ses propres relations avec le monde extérieur et n’a, par exemple, jamais été en réelle opposition avec l’Eglise, leur prêtant même certains membres. Par contre, ils sont en très mauvais termes avec les mages vivant en Extrême-Orient et les deux partis sont en train de chercher un terrain d’entente pour adopter une attitude plus neutre entre eux.

Les Trois Grandes Branches :

    Clock Tower :
Clock Tower est la dernière des Trois Grandes Branches à avoir été créé et elle était originellement uniquement constituée de mages qui s’était fait bannir des deux autres et qui ont cherché un lieu où ils pouvaient continuer d’étudier ; ce qui ne l’empêche pas d’être, à l’heure actuelle, le siège ainsi que la branche la plus importante de l’Association. Les ateliers de ses membres sont principalement situés au fond et dans les sous-sols du British Museum et, dans la partie la plus souterraine du musée, surnommée le Fond du Pont, l’Association enferme les plus dangereux parmi ceux ayant reçu une Désignation de Scellée. Il est aussi dit que Gazamy, surnommé le Revenant Maléfique ou le Wraith, est, quant à lui, emprisonné au plus bas niveau de la Tour de Londres car il est trop dangereux de le laisser en contact avec d’autres mages. Il existe aussi des installations situés en périphérie de Londres tel que la Résidence Universitaire de Norwich qui sert de lieu de vie pour de nombreux jeunes mages et qui a du être pratiquement intégralement reconstruit après la première rencontre entre Tohsaka Rin et Luviagelita Edelfelt. La réceptionniste Octavia Leyland raconte d’ailleurs que le résultat de leur combat est le pire incident auquel elle ait déjà assisté.

Avant d’y mettre les pieds, beaucoup de mages s’imaginent que c’est un lieu accueillant et chaleureux mais dans les faits, Clock Tower n’est que guerre interne et conflits de pouvoirs. Rin a raconté que le test pour être admis à l’intérieur n’est qu’une farce et le seul objectif des participants est de se faire bien voir par les membres les plus importants. A l’heure actuelle et depuis presque sa création, Clock Tower est contrôlée par les Lords, une élite pseudo-aristocratique qui possède un grand pouvoir politique au sein de l’Association et qui vont sponsoriser les mages les plus talentueux pour accroitre encore un peu plus leur pouvoir. C’est aussi un lieu avec beaucoup de discriminations et les Exécutants ainsi que les asiatiques sont méprisés par les autres membres, ce qui pousse beaucoup de ces derniers a ne même pas faire partie de l’Association. De plus, à cause d’idées préconçues, l’étude des runes et de l’Art des Malédictions sont très mal vus et cette dernière matière n’est même absolument pas étudiée à Clock Tower.

Le « directeur » de Clock Tower est le même depuis sa création et il est dit qu’il a plus de 2000 ans d’âge, poussant les membres à conclure qu’il ne doit pas être tout à fait humain. Son vice-directeur actuel est Barthomeloi Lorelei, héritière de la réputée famille Lorelei, et elle est connue sous le titre de « Reine » de Clow Tower. Pour intégrer Clock Tower, il faut normalement passer un test mais il est possible d’être admis directement soit sur lettre de recommandation, soit en étant l’héritier d’une lignée célèbre. Ces individus particuliers possèdent en plus des droits spéciaux comme un chambre individuelle et la possibilité d’apporter jusqu’à deux apprentis. Les apprentis n’auront alors pas de frais à payer et peuvent aussi éviter l’examen mais ils ne seront alors pas considérés comme des membres de l’Association.

C’est aussi Clock Tower qui s’occupe de tout ce qui est relatif à la Magie. C’est elle qui va définir quelles Vraies Magies méritent encore le titre et dès que l’une d’entre elles est reproduisibles par la technologie actuelle, elle sera immédiatement reléguée au rang de thaumaturgie. De plus, étant responsable des brevets en rapport avec la Magie, elle va verser chaque mois des royalties aux familles qui sont en rapport avec celle-ci, c'est-à-dire à l’heure actuelle les Aozaki, les Einzbern et les Tohsaka.

Les mages de Clock Tower se plaisent à dire qu’il n’y a que trois désastres possibles dans l’Association que sont une Désignation de Scellée, les Exécutants ou Gazamy.

Les départements connus de Clock Tower sont :
Le Département de Minéralogie (鉱石, Kouseki, Mineralogy) qui étudie les propriétés mystiques des cristaux et duquel font partie Rin et Luvia.
Le Département d’Evocation Spirituelle (降霊術, Koureijutsu, Spiritual Evocation, Lit. Nécromancie) aussi connu sous le nom d’Eulyphis et qui étudie l’invocation des être spirituels. Le pouvoir de Merem Solomon de créer ses Grandes Bêtes Démoniaques pourrait être étudié dans ce département.
Le Département d’Invocation Spirituel (霊媒術, Reibaijutsu, Spiritual Invocation, Lit. Chirurgie Psychique) qui étudie la thaumaturgie qui fonctionne au travers d’un medium spirituel tels que la chirurgie ou la possession spirituelle.
Le Département de Recherche Universelle (Universal Research) qui étudie de manière générale tout ce qui a trait aux questions mondiales et historiques. C’est ici que Cornelius Alba, Araya Souren et Aozaki Touko se sont rencontrés.

    Atlas :
Atlas, aussi connu sous le nom de Puit Géant, est situé quelque part dans les montagnes égyptiennes. C’est un institut qui se centre sur la recherche et le développement de l’Alchimie mais dont les membres ont abandonné la conception historique du terme et sont maintenant plus intéressés par la découverte des secrets de l’univers, ce qui fait qu’ils sont mal vus par l’Association de Prague. C’est aussi la branche la plus indépendante de l’Association des Mages et ils ont leur propre comportement avec l’Eglise et les autres groupes de mages, ce qui fait qu’ils sont mal vus par Clock Tower. Ils s’entendent depuis bien longtemps très mal avec les mages d’Extrême-Orient et sont actuellement en train de chercher un terrain d’entente.

Les membres d’Atlas utilisent une méthode de prédiction basée sur le Démon de Laplace et, après que leur premier directeur a prédit la fin du monde, les alchimistes d’Atlas se sont entièrement consacrés à la création de moyen permettant d’éviter celle-ci. Cependant, ils se sont très vite rendus compte que tout ce qui est potentiellement capable d’éviter la destruction du monde peut aussi effectuer d’incroyables dommages et ont alors édicté une règle qui oblige tout ce qui est crée à Atlas d’être stocké puis éventuellement détruit à Atlas. L’Association de Prague a d’ailleurs un proverbe disant « Ne touche pas au sceau d’Atlas à moins que tu ne veuilles détruire sept fois le monde ».

Etant en partie indépendante de l’Association, Atlas a plusieurs coutumes considérées comme inhabituelles et l’une d’entre elles a été de prêter ses alchimistes à divers autres organismes tels que l’Église. Le processus impliquait que l’autre organisation devait posséder l’un des sept contrats autrefois édités par Atlas et l’une des préoccupations de cette dernière à l’heure actuelle est justement de récupérer ces contrats. Une autre coutume est le changement du nom des directeurs qui, tant qu’ils officient à Atlas, doivent alors porter le nom Atlasia.

Les seuls membres connus sont Kurogiri Satsuki mais ce dernier est maintenant mort et Sion Eltnam Atlasia, actuellement vice-directeur. Par contre, du à leur générale absence de Circuits Magiques, la grande majorité des membres sont incapables d’effectuer de la thaumaturgie.

    Sea of Estray :
La dernière des Trois Grandes Branches, aussi connu sous le nom de Tombeau Errant, est un fait un conglomérat de petites organisations qui sont répartis un peu partout en Europe. La base de Sea of Estray, surnommée le Cercueil de Pierre Mouvant, est situé en Europe du Nord et est une chaine de montagnes mouvante. En temps normal, elle se déplace sur la mer mais il lui arrive aussi de se mouvoir sur terre. Les membres étant situés là bas s’intéressent particulièrement aux altérations corporelles mais le contenu exact de leurs recherches est inconnu de tous. Sea of Estray est souvent considérée comme l’Association des Mages originelle et c’est son alliance avec Atlas qui a permis véritablement à l’Association de gagner en importance. Nrvnqsr Chaos fut membre de Sea of Estray avant de devenir l’un des 27 Ancêtres des Apôtres de la Mort.

Les institutions connues sont :
L’Association de Prague (Prague Association) qui est un groupe de mages spécialisé dans l’Alchimie mais conformément à la conception historique de celle-ci et ils sont par conséquent en très mauvais termes avec Atlas.
L’Abbaye de Sponheim (Sponheim Abbey) est une institution qui travaille en collaboration avec Clock Tower. Cornelius Alba aurait dû en devenir directeur mais il a préféré partir au Japon et sa mort les a forcés à lui trouver un remplacent.
La Société de Thule (Thule Society), un groupe spécialisé dans l’étude des runes et qui possède les écritures runiques originelles.

Désignation de Scellée :
(封印指定, Fuuin Shitei, Sealing Designation)

Pour l’Association des Mages, une Désignation de Scellée est le titre le plus honorifique qu’ils peuvent décerner, une preuve de la valeur qu’ils accordent au mage et une garantie qu’ils feront tout leur possible pour le protéger et le conserver. C’est un titre qu’il ne donne qu’aux mages ayant des techniques extraordinaires ne pouvant pas être reproduites par les autres, qu’importe le temps et le moyen qu’ils y consacrent.
Pour le mage en question, une Désignation de Scellée est un outrage, l’Association les empêchant de quitter leur atelier et ne les considérant plus que comme des rats de laboratoire. Désormais, ils n’étudieront plus pour eux mais pour l’Association et leur vie ne leur appartiendra plus.

Exécutant (実行者, Jikkousha, Enforcer) :
Un groupe d’environ 30 mages qui chassent ceux ayant reçus une Désignation de Scellée puis s’étant enfuis. Il peut leur arriver de travailler aux côtés des Exécuteurs de l’Eglise mais ce n’est que très rarement le cas puisque les exécutants ont pour ordre de retrouver et protéger le travail du mage là où les agents de l’Eglise ont pour ordre de détruire sur le champ toute trace du travail de celui-ci. Effectuant le travail ingrat consistant à chasser ceux qui menacent le secret, ils sont méprisés par les rangs supérieurs de l’Association. Les grands évènements et rituels, tel qu’Heaven’s Feel, sont par contre complètement en dehors de leur domaine de juridiction.

Grandes Familles de Mages :

    Aozaki (蒼崎, Aozaki) :
La famille qui administre la meilleure terre spirituel du Japon mais dont le nom est synonyme de trouble pour la plupart des mages. Malgré ses six générations et le génie du 3e chef de famille qui a inventé une méthode permettant de manière pratiquement infaillible au chef de famille de devenir un magicien, la famille n’est pas très renommée et l’Association des Mages les considère comme des hérétiques.

Lors de cette génération, la famille a eu le malheur d’avoir deux enfants qui se disputaient le titre de chef de famille, Aoko et Touko et le résultat fut Aoko devenant magicienne et Touko tuant le 3e chef. Les deux sœurs furent toutes deux membres de l’Association à une époque mais l’ont quitté par la suite, Aoko parce qu’elle en avait envie, se comportant maintenant en Freeloader, et Touko parce qu’elle avait reçu une Désignation de Scellée. Touko aurait pu, si elle était restée, attendre le rang le plus élevé possible dans l’Association, celui de Grand, très rapidement, étant devenu Maître âgée d’à peine vingt ans.

N’ayant jamais produit d’héritier avec beaucoup de circuits magiques, les Aozaki se sont concentrés sur la pureté de ceux-ci mais, même ainsi, il perdait progressivement de leur pouvoir, le nombre devenant de plus en plus faible à chaque génération. Les parents des deux sœurs n’avaient aucun circuit magique et alors que l’Association pensait la lignée éteinte, tout le monde a eu la surprise de voir naitre Aoko avec quelques circuits mais surtout Touko avec vingt circuits, ce qui est plus qu’aucun autre membre.

Le grand père des deux sœurs et 3e chef de la famille était désigné comme un monstre et Aoko le considérait comme un bon à rien qui s’attachait à la vie depuis bien trop longtemps. Il a élevé Touko comme son héritière dans son atelier au milieu des montagnes tandis qu’Aoko vivait avec ses parents. Cependant, lorsque Touko eu atteint les 18 ans et Aoko les 16, il changea brutalement et soudainement d’avis et nomma Aoko chef de la famille Aozaki, lui transmettant tout l’héritage qu’il avait jusqu’à présent refusait de donner. Choquée par sa décision, Touko est rentré de Clock Tower où elle étudiait et a tué son ancien professeur avant de repartir en Angleterre.

Lors des évènements de Fate et Tsukihime, Touko était cachée quelque part au Japon, évitant les Exécutants de l’Association et utilisant le nom de sa sœur pour extorquer de l’argent auprès de Clock Tower, tandis qu’Aoko se balade tranquillement et paisiblement, retournant voir Tohno Shiki à la fin de la route d’Arcueid pour savoir ce qu’il est devenu.

    Archibald (アーチボルト) :
Une famille de Lord considérée comme étant l’élite parmi les élites et qui est la seule famille a avoir des liens avec les Barthomeloi. La famille a failli s’effondrer après la mort de son 9e chef, Kayneth Archibald El-Melloi, durant le 4e Heaven’s Feel mais grâce aux efforts de Waver Velvet, elle a réussi à remonter la pente. Après qu’elle ai retrouvé son calme, elle lui a offert le titre de Lort El-Melloi II pour le récompenser de ses efforts mais le vrai chef actuelle de la famille est à l’heure actuelle une petite fille qui est pourtant au rang le plus faible de la lignée. En donnant le titre à Velvet, elle lui « Je reconnais les actions que tu as accompli pour la famille Archibald mais puisque tu n’as fait que réparer ce que tu avais causé en premier lieu, tu ferais mieux de me servir jusqu’à la fin de ma vie », l’empêchant alors complètement de vivre sa propre vie.

    Barthomeloi (バルトメロイ) :
Les Barthomeloi sont l’une des familles les plus réputées parmi l’Association dont la lignée est vieille et mystérieuse, même parmi les autres grandes familles. C’est une famille de Lords qui sont l’incarnation même du perfectionnisme et de l’aristocratie. Il y a peu d’informations sur leur premières interventions dans l’Histoire mais ils sont apparus immédiatement à la création de l’Association des Mages et sont très rapidement devenus de puissants Lord grâce à leur Blue Blood : Nobles Circuits Magiques et leur attribut de Tout Puissant. Ils ont régné en maître sur la Clock Tower depuis pratiquement sa création et ne recherchent que la perfection parmi les leurs. Les membres prennent une grande fierté dans leur nom Barthomeloi, considérant qu’il représente tout ce qu’ils sont et que leur prénom n’est qu’un ajout très vaguement nécessaire.

Les descendants de la famille n’apparaissent pas en public tant qu’ils n’ont pas atteint le standard de perfection de la famille et ils sont élevés dans leur manoir jusque là, considérant qu’il est embarrassant de les laisser ne serait ce que sortir du château alors qu’ils sont imparfaits. En conséquence de quoi, dès qu’ils sont autorisés à sortir du manoir et à intégrer l’Association, ils sont immédiatement prêts à opérer comme des chefs de départements.

Tous les membres de la lignée ont une haine très forte envers les Apôtres de la Mort, à la fois par dignité en tant qu’humaine et par fierté en tant qu’aristocrate et ils passent une grande partie de leur temps à les pourchasser, s’enrôlant dans n’importe quelle chasse, souvent au détriment de leur fonction officielle. Ils sont par moment encore plus aristocrates que les 27 Ancêtres, considérant que même les autres Lords se doivent d’être soumis au sang le plus vénérable et le plus noble, c'est-à-dire le leur. Le seul être qu’il considère comme leur égal est l’utilisateur de la 1er Magie mais Lorelei, la chef actuelle de la famille a des relations amicales avec la famille Archibald, tout du moins lorsque Lord El-Melloi était encore en vie.

    Edelfelt (エーデルフェルト) :
Les Edelfelt sont une lignée finnoise de mages qui sont particulièrement renommés pour leur maitrise de Gandr. Ils possèdent un Trait de Sorcellerie connu sous le nom d’Ore Scales qui leur permet d’avoir deux successeurs en même temps. C‘est une famille aristocratique qui prend énormément de plaisir à combattre et ne cherchant pas à le cacher, ce qui leur a valu le surnom de « Plus élégantes hyènes sut Terre ». Du fait de le peur penchant pour l’affrontement, les Edlefelt opèrent souvent comme une famille de mercenaire, combattant aux côtés de quiconque les paye suffisamment.

Lors du 3e Heaven’s Feel, ils ont envoyé les deux héritières jumelles pour ramener le Grail et elles ont chacune invoqué une version différente du même Esprit Héroïque de classe Saber. Mais, à cause de leur mauvaise relation, elles ont quitté leur base d’opération située dans la forêt de Fuyuki et la grande sœur est partie dans la vieille ville tandis que la plus jeune est allée à Shinto, chacune se mettant à agir de son côté. Pour l’anecdote, les maisons qu’elles avaient utilisés sont maintenant considérées comme hantées par les habitants de Fuyuki. Lors de la fin de la Guerre, la grande sœur s’est enfuie en promettant qu’elle ne reviendrait jamais au Japon et la petite sœur a été vaincue, probablement en finale, par le Tohsaka de l’époque qui l’a ensuite forcé à l’épouser et a lui faire un enfant pour acquérir une partie des connaissances thaumaturgiques des Edelfelt. De ces évènements, les Edelfelt ont gardé une très grande haine envers les japonais et plus particulièrement la famille Tohsaka et celle-ci est encore très vivace aujourd’hui.

    Eltnam (エルトナム) :
Une vieille famille déchue d’alchimistes qui sont méprisés et craints dû à leur création et à l’usage de l’Etherlite. Il y a environ cinq siècles de cela, le chef de famille de l’époque, Zepia Eltnam Oberon, est devenu, un Apôtre de la Mort puis un des 27 Ancêtres et cela a causé leur perte. Actuellement, Sion Eltnam Atlasia est la chef de famille et vice-directrice d’Atlas.

    Emiya (衛宮, Emiya) :
Une vieille famille autrefois réputée et dont la quête pour atteindre Akasha les avaient amenés à maitriser la manipulation temporelle. Le 4e chef de famille, Emiya Noritaka a reçu une Désignation de Scellée et a alors fui l’Association et s’est mis à commencer des recherches sur les Apôtres de la Mort, amenant la ruine de sa famille. Son successeur, Kiritsugu était un Freelancer qui n’accordait aucune importance à la thaumaturgie ou à son nom et, bien qu’il ai pris un héritier lors des dernières années de sa vie, l’Association considère que la lignée s’est arrêtée à sa mort, Shirou n’ayant jamais reçu l’Empreinte Thaumaturgique des Emiya.
Au vu du nombre des mages à proximité de Shirou et convoitant celui-ci, il est possible que la prochaine génération d’Emiya permette à la famille de retrouver sa renommée, d’autant plus que l’Association a récupéré une grande partie de l’Empreinte Thaumaturgique sur le cadavre de Noritaka et qu’il est donc possible pour un être portant le nom d’Emiya d’aller la récupérer.

    Einzbern (アインツベルン) :
Une lignée qui maitrisait à une époque la 3e Vrai Magie mais qui l’a maintenant perdue. C’est une des plus vieilles familles existantes mais, étonnamment, ils n’ont pas de branches secondaires. Leur Trait de Sorcellerie est Débit/Transfert de Pouvoir (力の流動・転移, Chikara no Ryuudou/Teni, Flowing/Transferring of Power), parfois appelé Octroi du Souhait, celui-ci leur permettant de lancer un sort sans posséder les connaissances nécessaires à l’utilisation du sort, sautant alors tout le processus thaumaturgique habituel et créant le résultat juste en consommant du prana. C’est un pouvoir qui nécessite tout de même un circuit magique et une quantité importante de prana, ce qui le rend très peu utilisable pour un humain normal mais qui permet à des êtres comme Ilya et dans une moindre mesure les autres homoncules, ceux-ci étant dotés d’une quantité phénoménale de prana, de modifier la réalité en fonction de leur désir juste en le souhaitant.

Il y a environ mille ans, les Einzbern ont commencé une quête pour retrouver la 3e Magie mais quelques huit cents ans plus tard, ils ont fini par conclure qu’ils ne pouvaient pas y arriver seuls et ont alors contacté Zelretch, les Tohsaka et les Makiri pour créer le système de Saint Grail.
Les trois familles ont alors créées Heaven’s Feel et Justica s’est sacrifiée pour devenir le cœur du Grail Supérieur. A chaque nouvelle Guerre, les Einzbern ont la responsabilité d’apporter le récipient pour le Grail Inférieur et ont choisi une vraie coupe lors des trois premières puis un homoncule pour les deux suivantes.

Le chef actuelle de la famille est Jubstacheit von Einzbern, souvent appelé vieil homme Acht ou tout simplement Acht, et il est le 8e à porter ce titre. Il est devenu chef de la famille au moment du 2e Heaven’s Feel et prolonge continuellement sa vie depuis pratiquement deux cents ans. Sous sa direction, le but des Einzbern est passé de « Obtenir le Grail et récupérer la 3e Vrai Magie » à un simple « Remporter la Guerre ». Il est en relation avec la ferme Talbot, producteur de thé Darjeeling, et c’est la boisson qu’il sert à tous ses invités.

L’Art des Einzbern, qui suit les préceptes de l’École Thaumaturgique d’Alchimie, est basé sur la création et le raffinement des substances et se concentre plus particulièrement dans la manipulation structurelle des métaux précieux. Ils maitrisent aussi des sorts de soin mais, en tant qu’alchimistes, ils l’utilisent plus pour aider pendant et après la transplantation d’un organe qui a été modifié grâce à la thaumaturgie que pour soigner les blessés. Ils sont aussi réputés pour leurs homoncules qui, quand bien même ils seraient considérés comme des échecs par leur créateur, sont en général cent fois plus puissant qu’un mage normal. Bien souvent, les fonctions sont déterminés lors de leur création et ils sont alors créés avec un corps et des capacités en accord avec la raison de leur création.

Bien que les mages de la famille puissent être dangereux lorsqu’ils sont forcés de se battre, leur hyperspécialisation dans l’alchimie fait qu’ils ne sont pas des combattants très efficaces et lors des trois premiers Heaven’s Feel, ils se sont faits systématiquement très vite fait éliminer. Après deux échecs successifs, Acht a alors décidé d’employer un mage extérieur à la famille et son choix s’est porté sur Emiya Kiritsugu puis il lui a ramené le fourreau Avalon pour l’invocation du roi Arthur. Après la trahison de Kiritsugu lors la 4e Guerre, il a décidé d’employer Ilyasviel à la fois comme Master et comme récipient pour le Grail et l’a entrainé en ce sens lors des dix dernières années.

A cause de la dissipation rapide de leur Art, les Einzbern ont choisi de installer leur atelier dans des endroits situés à même le sol et entourés de pierre et ont pour ce faire construit un château dans les montagnes allemandes. A cause du rude climat, il leur est difficile de produire de l’alcool mais leur thaumaturgie en nécessitant, ils ont tout de même faire construire une brasserie à proximité.

    Fraga (フラガ) :
Vieille famille présente depuis l’Âge des Dieux qui, pour avoir bien servi ces derniers, a reçu d’eux un Trait de Sorcellerie appelé God’s Holder : les Transporteurs de Tradition leur permettant de transmettre leurs connaissances directement par leur sang sans avoir besoin d’un long apprentissage, ainsi qu’un Noble Phantasme nommé Fragarach : Épée Purifiante du Dieu de la Guerre qui permet d’inverser le cours du temps pour remporter un combat à coup sûr.

Malgré leur prestige, ils ont choisi de se retirer de l’Association et vivent maintenant paisiblement dans un village côtier d’Écosse, sans gloire ni richesse particulière. Bazett, future chef de famille, a fait le choix de retourner dans l’Association malgré l’opposition de sa famille et est devenue une Exécutante.

    Kotomine (言峰, Kotomine) :
Une famille possédant un certain talent dans la thaumaturgie mais qui a tout de même fait le choix d’intégrer l’Eglise. Le chef actuel, et seul membre, est Caren Ortensia mais, ne portant pas le même nom, beaucoup considèrent que la lignée s’est éteinte après la mort de Kirei.

    Makiri (マキリ) :
Une famille de plus de cinq cents ans d’âge mais qui a été contraint de fuir l’Eurasie et de s’installer au Japon, changeant alors leur nom en Matou (間桐, Matou). Quelques deux cents ans auparavant, la famille a commencé à décliner et les héritiers montraient de moins en moins de circuits magiques, la raison officielle étant que la terre de Fuyuki ne leur convient pas mais la vraie raison n’a jamais été révélée.

La thaumaturgie des Makiri fonctionne sur le principe d’absorption, ou pour être exact de « lier quelque chose à soi même ». Ils n’apprennent pas la thaumaturgie en étudiant mais en la gravant littéralement dans le corps grâce à des Empreintes de Vers ce qui, malgré l’apparente torture de la méthode, a l’air d’être efficace. Ils font partie des trois créateurs d’Heaven’s Feel et ont établis le système de Servant ainsi que celui de Sort de Commandement pour les maîtriser.

Leur chef de famille, Zouken, est le même depuis plus de deux cents ans et, à partir d’un certain point, n’avait plus d’autres choix que de demander aux autres familles de mage de leur confier leur deuxième enfant pour qu’il puisse continuer sa lignée. Les Makiri étant devenus une famille ayant perdu leur Empreinte Thaumaturgique et étant connus pour leur trop grande fierté, personne n’acceptait jamais et lorsque Shinji est né et que Zouken s’est aperçu qu’il ne possédait pas le moindre circuit magique, il a été voir Tohsaka Tokiomi et l’a convaincu de lui donner sa fille Sakura.

Après la mort de Zouken et Shinji durant le 5e Heaven’s Feel, la famille est considérée comme éteinte, Sakura étant plus proche de continuer la lignée des Emiya que celle de se famille d’adoption.

    Sophia-Ri (ソフィアリ) :
Une lignée prestigieuse liée aux Nuada-Re (ヌァザレ) qui est fier du potentiel latent en ses mages et qui est actuellement le chef du Département d’Evocation Spirituelle, ou Eulyphis. Au moment de la naissance de Sola-Ui, un conflit interne a éclaté et le successeur, son grand frère, a failli être assassiné. Malheureusement pour eux, le successeur s’est révélé être un piètre mage et la mort de Sola-Ui lors du 4e Heaven’s Feel, l’empêchant de se marier avec Kayneth Archibald El-Melloi et donc de permettre à la famille de retrouver sa gloire passée, les mets dans une situation délicate.

    Tohsaka (遠坂, Tousaka) :
Une famille, qui a toujours vécue au Japon, dont le premier chef de famille, Nagato, date de l’époque du 1er Heaven’s Feel et celui-ci a participé à sa création. De plus, il était un des élèves de Zelretch et possiblement son descendant, mais il n’était qu’un piètre mage et c’est, dans les faits, sa fille qui a aidé à la création du rituel. Nagato était spécialisé dans l’usage de cristaux et des arts martiaux et ce sont, encore à l’heure actuelle, les traits caractéristiques de la famille. Les Tohsaka sont responsables de fournir le lieu où a lieu Heaven’s Feel et, étant les superviseurs de Fuyuki, c’est ce lieu qui sert pour chaque Guerre.

Après le 3e Heaven’s Feel, dont ils sont sortis victorieux mais qui a été annulé au milieu car le Grail s’est brisé, le Tohsaka de l’époque a récupéré l’Empreinte Thaumaturgique des Edelfelt, soit en lui volant soit en la forçant à lui donner un héritier, la deuxième solution étant celle communément admise, ce qui a leur permis une augmentation soudaine dans la maîtrise des cristaux ainsi que la capacité d’utiliser Gandr.

Etant en bon contact avec l’Association, grâce à leur lien avec Zelretch, et avec l’Eglise, car Nagato était un chrétien caché à l’époque et que des restes de foi ont perdurés dans le temps, ils sont devenus superviseurs de Fuyuki sans difficultés et ont su progresser dans le temps en évitant les conflits.

Le chef actuelle de la famille est Rin et elle est considérée comme l’un des plus grands génies, chacun étant convaincu qu’elle atteindra rapidement le rang de Grand et qu’elle fera partie des cents meilleurs éléments de l’Association depuis sa création, celle-ci étant une Utilisatrice des Cinq et maîtrisant déjà une forme partielle de la 2e Vrai Magie alors qu’elle est à peine âgée de 17 ans.

Sainte Eglise :
(聖堂教会, Seidou Kyoukai, Holy Church)

La Sainte Église, ou plus simplement Église (教会, Kyoudai, Church), est une faction importante du Nasuverse, modelée sur le Christianisme. Elle est présente partout sur Terre et a très longtemps été en conflit avec l’Association des Mages mais un accord a été trouvé entre les deux vers le milieu de XIXe siècle. A l’heure actuelle, sa Théorie Thaumaturgique est la plus étendue et la plus stable.

Elle est composée d’un nombre important de sections.

L’Assemblée du Huitième Sacrement :
(第八秘蹟会, Daihachi Hiseki Kai, Assembly of the Eighth Sacrament)

L’Assemblée du Huitième Sacrement est une agence spéciale constituée d’ecclésiastiques dont la seule tâche est de retrouver, récupérer et conserver les saintes reliques qui ont été dispersées autour du globe au fur et à mesure du temps. Les membres suivent le 8e sacrement, un qui est en dehors des sacrements de l’église catholique que sont le baptême, eucharistie, le mariage, l'ordre sacré, la confirmation, la pénitence et l'onction. C’est une « Grâce qui n’existe pas » dans la foi légitime et qui peut même être considéré comme en-dehors de la foi, ce qui permet aux membres de retrouver les reliques en employant des pouvoirs qui seraient normalement considérés comme une hérésie, comme peuvent l’être certaines formes de thaumaturgie. Elle est considérée comme étant la moins importante parmi toutes les agences spéciales.

L’un de ses aspects est d’examiner tout récipient qui se réclame du Saint Grail, celui-ci ayant une grande importance dans la doctrine de l’Eglise, et cela comprend donc celui de Fuyuki. Le Grail du 5e Heaven’s Feel est le 726e qui est examiné depuis la création de l’Assemblée et ils ont ordre de les récupérer si c’est le vrai ou lui retirer son nom s’il s’avère être un faux. Dans les faits, ils savent pertinemment que c’est un faux et ils ne s’en préoccuperaient même pas en temps normal. L’Église ne s’intéresse que à ce qui va interagir avec l’ « intérieur » du monde, or le Grail de Fuyuki a été créé pour atteindre la Racine, un lieu « extérieur » au monde et dans lequel ils ne prennent aucun intérêt.
Cependant, peu de temps après le 3e Heaven’s Feel, l’Association des Mages est venu leur demander de servir de superviseur neutre pour les futurs Guerres, ce que l’Église n’a pas pu refuser, un traité de non-agression venant d’être signé et refuser une demande risquait de remettre le feu aux poudres. Depuis, ils ont envoyé des superviseurs et ceux-ci, bien qu’agissant en secret, aident en fait les mages qui souhaitent réellement atteindre l’Origine, comme Tohsaka Tokiomi durant le 4e Heaven’s Feel. En effet, l’Église s’étant rendu compte que, bien que n’étant pas le vrai Grail, celui-ci avait tout de même le pouvoir de réaliser les souhaits du vainqueur, la demande finale risquait alors d’avoir une influence sur le monde. Pour éviter qu’un tel évènement n’arrive, ils ont décidé d’apporter en soutien leur secret au mage souhaitant atteindre Akasha car leur vœu aurait alors uniquement un impact sur l’extérieur.
De manière générale, l’Église n’a jamais comprise l’obsession des mages avec l’Origine, considérant leur quête comme ennuyeuse et insensée.

Exécuteur :
(代行者, Daikousha, Executioner)

Les exécuteurs sont les inquisiteurs de l’Église et ils ont été établis par le 120e cardinal. Ils ne sont pas chargés d’exorciser les humaines victimes de Possession Démoniaque (悪魔憑き, Akuma, Tsuki, Demonic Possession) mais de tuer ces Démons (悪魔, Akuma, Demon) et toutes autres créatures jugées hérétiques et c’est par conséquent le département le plus sanglant de l’Église, ce qui lui a valu se surnom de Tanière de Shura. Il faut une très forte volonté pour en faire partie et porter le titre d’Exécuteurs signifie qu’on est un tueur de premier ordre ayant réussi l’entrainement religieux et brutal nécessaire pour devenir l’arme de l’humanité, ce qui n'a pas empêché Kotomine Kirei d'y arriver à l'âge de dix ans. Il existe ensuite différentes branches, certains se spécialisant dans la chasse aux mages, d’autres aux démons ou alors aux vampires. Une autre catégorie d’Exécuteurs est les Exorcistes qui, comme leur nom le laisse supposer, ont pour rôle d’aller voir les humains possédés et de les exorciser. La principale priorité pour les exorcistes est d’expulser le démon hors de l’humain qu’il possède sans tuer ce dernier. De plus, en théorie, un humain ne peut exorciser qu’une seule autre personne et se briserait s’il tentait de recommencer une deuxième fois, l’Église sélectionnant alors des hommes dont la foi et la volonté sont à toutes épreuves pour cette tâche. Par conséquent, les exorcistes craignent de perdre leur foi bien plus qu’ils n’ont peur des démons.

En accord avec leur doctrine, les croyants considèrent les démons comme des messagers venant du Paradis et un homme d’Église ne peut donc pas les détruire. Ils suivent l’idée que Dieu est un être absolu et suprême qui est tout, et que, en tant que Saint Esprit, Il est le créateur d’un monde parfait. Il est impossible pour Lui d’accepter l’existence de démons qui viendrait souiller le monde qu’Il a crée en violentant Ses propres enfants. Cependant, même avec cet idéal, c’est un fait que les démons existent, corrompent le monde et jouent des comédies et des tragédies au dépend des hommes. Et alors, se disant que si les démons existent, c’est qu’ils sont nécessaires dans Son monde, qu’ils sont là pour renforcer la foi des hommes, ils les ont acceptés. Mais, dans le même temps, les hommes ont cherché un miracle pour se débarrasser des démons. Les démons étant des être indubitablement maléfiques, ils les ont rejetés. Acceptant tout en refusant les démons, ils ont crée leur propre paradoxe et, de cette contradiction, les Exécuteurs sont nés.

Suivant eux aussi le 8e Sacrement, les Exécuteurs peuvent s’éloigner des règles tant que le nom du Tout Puissant est protégé. Ils n’enseignent pas les mots du Seigneur mais agissent comme Ses représentants, Ses Exécuteurs, quand bien même ils ne sont que de simples mortels. Ils prennent part dans des procès qui auraient dû uniquement être regardés et égorgent des hérétiques qui auraient uniquement dû être niés. Ils sont ceux qui n’auraient pas dû exister, ceux qui dissipe le démoniaque et ceux qui chassent ceux qui ne devraient pas être. Tant que ce n’est pas dans leur doctrine, qu’importe que cela puisse être une création divine, ils tueront.

L’Agence d’Enterrement :
(埋葬機関, Maisou Kikan, Burial Agency)

L’Agence d’Enterrement est un groupe d’Exécuteurs rassemblés par l’Église et qui sont connus comme les inquisiteurs les plus professionnels. Contrairement aux autres exécuteurs, ils n’essayent jamais d’exorciser leur cible car leur seul ordre est de détruire celle-ci sans autre forme de procès. L’Église choisit les membres uniquement en fonction de leur capacités et si ceux-ci ont l’envie et le pouvoir de détruire des hérétiques ou quoi que ce soit d’autre que l’Église peut considérer comme gênant alors ils seront intégrés à l’Agence. Par conséquent, bien qu’ils baptisent leur membre car ils combattent pour l’Église, avoir la foi n’est que très secondaire et certains membres ne sont en rien chrétiens. A l’heure actuelle, l’Agence est constitué de 7 membres, qui sont plus ou moins les 7 êtres les plus puissants appartenant à l’Église, dont un leader ainsi qu’un 8e membre remplaçant mais qui change régulièrement parce que la durée de vie d’une personne normale dans l’Agence est excessivement courte.

Les membres actuels sont Narbareck, numéro 1 et actuelle leader et co-fondatrice, Merem Solomon, numéro 5 et un des Ancêtres des Apôtres de la Mort qui est rentré dans l’Agence pour accéder aux trésors conservés par l’Église mais qui s’y est plu et qui est resté, Mr Dawn, numéro 6 et ancien membre d’une entreprise ayant un lien avec le rituel d’Aylesbury et qui laisse sa partenaire combattre, et Ciel, numéro 7 et ex-hôte de Roa qui est capable de faire jeu égal avec un Servant. Le groupe est aussi constitué d’un homme qui combat en utilisant de la thaumaturgie considérée comme un sacrilège, un qui utilise les hérétiques capturés comme des esclaves et le dernier qui est un geek des armes modernes. Il est déjà arrivé à plusieurs reprises que Caren Ortensia, en raison de son pouvoir de détection, apporte de l’aide à l’Agence mais celle-ci n’est en rien un membre officiel. En temps normal, ils travaillent individuellement et refusent toute aide ou intervention d’organismes extérieurs, qu’ils soient ou non liés à l’Église, mais il est dit qu’ils se rassembleront pour mettre fin au rituel d’Aylesbury et qu’ils en profiteront pour éliminer une partie des Ancêtres des Apôtres de la Mort. Les membres ont un privilège et des droits particuliers dans l’Église et, personne ne pouvant réellement les contrôler, ils sont craints de beaucoup de monde car ils leur arrivent d’éliminer des gens selon leur propre vision du terme « hérétique », sans aucun ordre de personne.

Initialement, l’Agence d’Enterrement a été créé par Michael Roa Valdamjong et portait le nom de Doctrine d’Enterrement mais ce n’était rien de plus que des idées. Puis, Narbareck l’a rejoint et ils ont ensuite créés la Classe d’Enterrement, la première mouture de ce qu’est l’Agence à l’heure actuelle. Bien que Narbareck connaissait l’envie de Roa de devenir un Apôtres de la Mort, elle ne l’en a pas empêché et après l’acte accompli, il a été considéré comme un hérétique. L’Église, soucieuse alors que son groupe chargé d’éliminer les vampires ne reste pas dans l’Histoire comme un groupe créé par un qui le deviendra, a choisi de changer le nom en Agence d’Enterrement et a déclaré que Narbareck était la seule créatrice puis l’a désignée comme leader. Personne ne sait si la Narbareck actuelle est la même que la créatrice de l’Agence ou bien si c’est une de ses descendantes, différents rapports contradictoires existant sur ce point au sein même de l’Église.

L’Agence hait viscéralement Arcueid, en partie parce que celle-ci a parfois accepté des missions de l’Église pour éliminer des Ancêtres alors que c’est normalement leur travail. Il est aussi possible que Narbareck était amoureuse de Roa à l’époque et qu’elle garde, encore maintenant, de la rancœur envers celle-ci parce qu’elle considère qu’elle lui a volé l’homme qu’elle aimait, transmettant alors cette rancune aux autres membres de l’Agence. Cependant, Arcueid n’étant pas dans les listes d’hérétiques de l’Église et celle-ci étant bien trop puissante pour être éliminée en combat singulier, les Exécuteurs de l’Agence n’ont donc d’autres choix que de la laisser repartir à chaque fois qu’il la croise.

A la fin de Tsukihime, Narbareck a envoyé Ciel éliminer Forêt d’Einnashe, le numéro 7 des Ancêtres des Apôtres de la Mort pour savoir si elle a encore le niveau pour rester dans l’Agence malgré sa perte d’immortalité et elle a fini par l’éliminer aux côtés de Merem Solomon et de Satsujunki. Ciel s’entend d’ailleurs mal avec Narbareck, croyant que sa leader veut la tuer, mais Merem lui a garanti que celle-ci est en fait Tsundere envers Ciel.

A l’heure actuelle, soit Narbareck soit le numéro 2, combat à l’aide d’Alien Stomach World, une arme conceptuelle créée à partir du ventre d’El Nahat, un des Ancêtres capturés par l’Agence, et c’est l’arme que l’Église considère comme étant la plus efficace face au Apôtres de la Mort. Il est à noter que, malgré leur tâche principale consistant à chasser les Ancêtres, l’Église n’a aucun moyen de les détruire complètement et ils ne peuvent que les sceller après les avoir capturés, ne faisant que retarder le moment où ils pourront retrouver leur liberté.

Liste des Membres :
Narbareck est la première membre et leader actuelle de l’Agence d’Enterrement. Elle a l’apparence d’une femme dans sa vingtaine mais n’en est pas moins très puissante, ayant déjà capturé trois Ancêtres des Apôtres de la Mort. Elle prend énormément de plaisir, en grande partie sexuelle, à tuer, forçant l’Église à l’enfermer dans le bureau de l’Agence mais cela n’a pas empêché sa réputation d’atteindre les oreilles de l’Association des Mages. Narbareck a créé l’Agence aux côtés de Roa dont elle était peut être amoureuse mais, après que celui-ci soit devenu un Apôtre de la Mort, l’Église a décidé qu’elle resterait dans l’Histoire comme la seule créatrice. On ignore si la Narbareck actuelle est la même personne que la fondateur de l’Agence ou si c’est juste sa descendante, les rapports étant contradictoires sur ce point.

Après la fin de Tsukihime, elle a envoyé Ciel combattre Foret d’Einnashe pour savoir si, malgré la perte de son immortalité, celle-ci avait encore le niveau pour rester dans l’Agence. Ciel considère que Narbareck n’aurait pas pu s’y prendre différemment si elle lui avait demandée de mourir mais Merem Solomon a au contraire affirmé qu’elle est juste Tsundere pour Ciel et qu’elle l’apprécie beaucoup.

Elle a une haine profonde envers Arcueid, soit parce qu’elle considère qu’elle lui a volé l’homme qu’elle aimait, soit parce qu’Arc accepte parfois des missions de la part de l’Église qui sont normalement le travail de l’Agence, soit probablement pour un mélange de deux raisons précédentes. Elle est, avec Ciel, la seule personne encore vivante à avoir vu la vraie forme de Merem Solomon.


Mr Down est le numéro 6 provisoire de l’Agence d’Enterrement. Ce n’est pas un combattant et il n’est considéré comme étant le numéro 6 qu’en compagnie de sa partenaire. A une époque, il travaillait pour V&V Industries (V&Vインダストリィ), l’usine impliquée dans le rituel d’Aylesbury en tant que sixième directeur du département de la Recherche et du Développement. Mais, il y a eu un incident dont il fut le seul survivant et après avoir démissionné de l’entreprise, il fut recruté par Narbareck pour avoir réussi à réussi à résoudre celui-ci avec brio. Par contre, l’évènement lui a laissé une cicatrice mental et depuis il est absolument incapable de se rappeler de son vrai nom et quand bien même quelqu’un pourrait le prononcer à côté de lui, il n’entendrait rien. Sa partenaire prie pour lui, disant qu’il a traversé l’enfer pendant l’incident et qu’il y a éternellement perdu son nom ainsi que son âme. Il n’a personnellement, n’étant qu’un simple humain, aucune chance d’arrêter le rituel mais il ira quand même aux côtés des autres membres de l’Agence pour obéir aux ordres et car Narbareck a prophétisé qu’il pourrait y retrouver son nom.

Mr Dawn peut sembler dangereux mais il se rapproche en fait bien plus d’un calme et charmant professeur, bien qu’il affirme ne rien pouvoir apprendre aux autres et ne rechercher qu’une vie calme et un bonheur paisible. C’est un pacifiste convaincu et la simple vue du sang ou de violence l’inconforte, même dans un simple film, mais il apprécie beaucoup l’humour noir. Il est craint par les autres Exécuteurs comme étant la personne qu’il souhaite le moins avoir avec eux durant une mission parce qu’il panique très facilement et que ses actions gênent les autres membres de son équipe. Il est moins croyant que la moyenne et sa Bible n’a pas quitté son bureau depuis l’incident.

C’est un ingénieur incroyablement doué, considéré comme étant l’élite parmi les élites mais il n’a pas par contre pas la moindre capacité nécessaire normalement pour être Exécuteur ni la moindre connaissance en thaumaturgie et il est probablement dépourvu de circuit magique.
De plus, il refuse de porter une arme sur lui, le rendant absolument inutile sur un champ de bataille. Cependant, il est considéré un Exorciste irremplaçable, étant la seule personne présente sur Terre à pouvoir exorciser un humain alors que le démon a pris entièrement possession de lui. Il y a des révélations provenant des prophéties de la Vierge Marie prédisant qu’il va encore en effectuer trois durant sa vie.

Il est aussi le conducteur d’un camion américain de trente-cinq tonnes appelé Sympathy for the Devil, dans lequel il transporte des armes, des croix, des médicaments et sa partenaire. Il lui arrive aussi de transporter des objets plus spécifiques en fonction du besoin des autres membres de l’Agence, voire les membres eux même, et il a fini par détester Ciel à cause de ses nombreux ordres l’obligeant à en permanence parcourir le globe.

Sa partenaire, une exorciste connue comme étant « plutôt enclin à devenir immorale » vit au fond de son camion, dans une pièce qui, bien que la raison en soit inconnue, doit toujours être sombre et la température être supérieure à vingt degrés Celsius sous peine d’abandonner puis détruire le camion. Mr Dawn la désigne en tant que « Ma Dame » et elle est décrite comme une « Vierge Marie malformée » qui est pénétrée par les démons mais qui les apaise en même temps. Sa peau blanche est maculée de sang et elle fait des bruits de suintement lorsqu’elle se déplace, ce qui n’empêche pas Mr Dawn de vénérer en secret sa forme asymétrique. Elle est affectée par les gens superstitieux et cela lui cause une douleur qu’elle juge plaisante. Elle préfère la campagne à la ville et lorsqu’elle remplit son rôle d’Exécutrice, elle est réputée pour « festoyer ». Elle stocke un nombre important d’objets, dont du mapo tofu, et est agacée lorsque Mr Dawn le considère comme similaire à un ingrédient pour le curry.

    7. Ciel


Armes utilisées par l’Église :

Alien Stomach World
Clé de la Providence ( ?, ?, Key of Providence):
Les Clés de la Providence sont des armes conceptuelles utilisées pour la purification, celles-ci forçant les lois de la Nature dans un vampire et baptisant sa chair qui va alors se transformer en cendres. L’arme va alors modifier la structure du corps et changer la cible qui va redevenir ce qu’il était avant d’être changé en vampire. Par contre, l’effet de l’arme va varier en fonction de la religion de l’utilisateur et de la cible. Si aucun des deux n’est chrétien, l’attaque n’aura absolument aucun effet ; si seul un des deux est chrétien, l’arme aura un effet variant en fonction du degré de foi du chrétien et si les deux sont chrétiens, l’arme aura une effet absolu.
Clé Noire (黒鍵, Kuro Kagi, Black Key) :
Les Clés Noires sont des charmes utilisées par l’Église pour repousser les démons, un type de Clé de la Providence spécialement pensée pour détruire ce qui est hérétique. Ils ont habituellement la forme d’une croix, ressemblant à une dague avec une très longue lame et sont bien plus utilisées pour être lancées comme un poignard que comme une épée pour un combat singulier. Comparées aux autres armes conceptuelles, les Clés Noires n’ont qu’un faible pouvoir de destruction physique et elles sont assez difficiles à utiliser, ce qui en fait plus une arme symbolique qu’une véritable arme pour attaquer dans la main d’un Exécuteur normal. Elles sont par contre absolues lorsqu’il s’agit d’interférer et de blesser des phénomènes spirituels et, bien qu’elles soient pratiquement inefficaces face à des êtres tels que les Servant, elles sont très efficaces pour attaquer les Apôtres de la Mort. Elles servent aussi à stopper ou immobiliser quelqu’un car tout être dont l’ombre est transpercée par une Clé Noire sera immédiatement figée dans la position de son ombre et ne pourra à nouveau à nouveau bouger que par la destruction de l’arme ou de son utilisateur ou en dégageant une quantité de prana supérieure à celle de la personne venant de le stopper. De plus, les Exécuteurs possédant un Circuit Magique sont capables de créer une Clé Noire en passant leur prana dans n’importe quel objet saint, comme par exemple une page de la Bible, et sont donc capables de spammer leur adversaire sans la moindre difficulté et pour un coût en prana ridiculement faible. C’est l’arme fétiche de Kotomine Kirei et Ciel.
Écritures :
Les Écritures sont de puissantes armes conceptuelles qui ont uniquement été confiés à de très rares et puissants Éxecuteurs. Le seul connu est le bouclier saint Gamaliel et celui-ci est utilisé par Riesbyfe Stridberg.
Sept Ecritures Saintes ou Nanako (ななこ, Nanako) est une arme actuellement utilisée par Ciel.

Organisation des Chasseurs de Démons :
(退魔組織, Taima Soshiki, Demon Hunter Organization)

L’Organisation des Chasseurs de Démons est un élément important du Nasuverse et est un groupe international constitué, au Japon, de quatre familles qui a pour but de détruire les démons.

Démons :

Bien que la traduction soit identique, l’Organisation ne s’occupe en rien des démons (悪魔, Akuma, Demon) qui sont nés du cœur des hommes et qui sont chassés par les Exécuteurs de l’Église. Les quatre familles se concentrent sur l’Espèce Démoniaque (鬼種, Kinshu, Fiendish Kind), aussi appelée Véritable Diable (真性悪魔, Shinsei Akuma, True Devil) ou Démon Incarné (受肉した魔, Junikushita Ma, Incarnated Demon) par l’Église. L’Espèce Démoniaque était présent dès le commencement et n’a aucun lien généalogique avec les humains. Ils ne possèdent pas de Circuit Magique mais sont capables d’effectuer la thaumaturgie de manière naturelle et bien plus efficace qu’un mage normal. Dans le passé, certains humains se sont reproduits avec des membres de l’Espèce, permettant la naissance de Sang-mêlé qui sont généralement en conflit avec l’Organisation.

A l’heure actuelle, l’Espèce Démonique est pratiquement éteinte et il ne reste plus que des Sang-mêlé.

Rôle :

L’objectif de l’Organisation est simple : détruire les démons qui sont vus comme une anomalie et qui doit donc être corrigée. Si les démons sont une perturbation alors l’Organisation est groupement de personnes dont le seul but est de fixer la perturbation en la supprimant. Cependant, l’Organisation ayant été créée par les hommes, elle ne peut rien s’attaquer à ceux-ci, ce qui explique pourquoi ils laissent la tâche de s’occuper des humains possédés à l’Église. De plus, à cause de cette impossibilité de blesser les humains, elle ne sait pas comment réagir face aux Sang-mêlé qui n’ont pas leur sang démoniaque plus épais que celui d’un humain et ne remplissent donc pas leur condition pour être un démon. L’organisation ne peut donc s’attaquer à ceux-ci que lorsqu’ils ont complètement perdu leur forme humaine mais ils représentent alors ses plus terribles opposants. En effet, ayant encore du sang humain, ils ne peuvent pas utiliser Édit de Restriction (禁縛の勅, Kibaku no Mikotonori, Edict of Binding), leur sort qui restreint les non humains, mais parce qu’ils sont devenus démons il est incroyablement difficile de les vaincre avec un corps humain, amenant donc de grandes pertes de leur côté lors des combats. C’est probablement la raison pour laquelle des accords entre Sang-mêlés et familles ont vu le jour, comme entre les Tohno et les Nanaya.

Famille japonaises composant l’Organisation :

    Asakami (浅神, Asakami) :
Famille dont la capacité est une puissante télékinésie. La branche principale Asakami (浅神) s’est effondrée mais il existe encore une branche secondaire nommée Asagami (浅上), bien que ceux-ci ne soient que des hommes d’affaires et n’ont aucun pouvoir particulier. Le seul être possédant encore un pouvoir dans la famille est Fujino mais ayant été adoptée dans la branche secondaire, elle ne fait pas partie de l’Organisation.

    Fujou (巫浄, Fujou) :
Les Fujou sont une lignée de Miko (巫女, Miko, Lit. Prêtresse) et qui ont transmis leur capacité spéciale, avoir une vision supérieure du monde en échange de la perte de sa vue, à leurs descendants en leur enseignant techniques et connaissances. C’est une vieille famille de mages qui fut un temps spécialisée dans les malédictions mais qui maintenant officie plus comme médium.

Après la mort des parents de Kirie dans un accident de voiture et le suicide de celle-ci à la fin du premier chapitre de Kara no Kyoukai, la branche principale de la famille est dorénavant éteinte. Il existe une branche secondaire qui possède un pouvoir de synchroniseur leur permettant de partager leur force vitale par l’échange de fluide, le pouvoir étant conservé dans le temps grâce aux relations incestueuses de ces membres. Une quinzaine d’années avant le début de Tsukihime, la mère de Kohaku et Hisui a brisé l’un des tabous du clan, ce qui a conduit à l’adoption de ses deux filles par Tohno Makihisa.

    Nanaya (七夜, Nanaya) :
Autrefois la famille la plus puissante de l’Organisation, ils possèdent des Yeux Purs leur permettant de voir ce qui ne peut normalement être vu. Mais, ce qui les rend réellement puissants sont leurs capacités physiques hors du commun permises grâce à leur corps qu’ils ont poussé au-delà de leur limite, leur permettant d’accomplir des exploits normalement impossibles comme courir sur les murs ou se servir d’une simple branche comme de l’arme la plus tranchante qui soit. Pour être sûr que leur pouvoir ne se perde pas au fil des générations, ils se sont systématiquement reproduits avec des relations incestueuses entre eux.

Une douzaine d’années avant le début des évènements de Tsukihime, alors que Kiri était à la tête de la famille, Tohno Makihisa a été cherché l’aide de Kishima Kouma et a massacré l’intégralité de la famille, ne laissant en vie que le fils de l’actuel chef, que Makihisa va adopter sous le nom de Tohno Shiki. A l’heure actuelle, le sang des Nanaya coule encore dans Shiki mais ce dernier n’a pas l’air de faire partie de l’Organisation et, en fonction de la fin choisie dans le Visual Novel, utilise ses pouvoirs pour éliminer des Ancêtres des Apôtres de la Mort ou vit paisiblement loin des combats.

    Ryougi (両儀, Ryougi) :
Famille dont la capacité spéciale est de créer deux personnalités à l’intérieur d’un même corps, chacune ayant un nom se prononçant de la même façon mais s’écrivant avec un Kanji différent, ce qui permet à une personne d’avoir plusieurs capacités et de passer à volonté d’une personnalité à l’autre pour les utiliser. Ils sont aussi capables de s’auto-hypnotiser, et par là de grandement renforcer leur capacité une fois un Katana en main.

A l’heure actuelle, ils se sont retirés de l’Organisation et se contentent juste d’être la superviseur de la zone, ce qui signifie qu’ils doivent être liés avec l’Association des Mages. Le chef actuel est Shiki mais dans le futur, le titre reviendra probablement à sa fille Mana.


Dernière édition par Demon Slash le Mer 1 Fév 2012 12:07, édité 19 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 3 Oct 2011 16:44 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 457
Bon allez je me motive et je post dans ce topic. Alors tout d'abord je dois avouer que depuis peu je m'intéresse au Studio Type-Moon car les synopsis de Tsukihime et de Fate/Stay Night m'ont fortement intéressé. Au départ, je voulais faire les Visual Novel mais le fait que ceux ci contiennent du contenu Interdit au moins de 18 ans me rebute un peu, moi même n'étant pas majeur. Certains pourrait me dire qu'il existe des patch de la version PS2 de Fate mais en est t'il de même pour Tsukihime ? Qui plus est Tsukihime étant introuvable en import (et la grave flemme de me retaper des tonnes de textes en Anglais) et Fate/Stay Night coûtant trop cher, je me suis donc rabattu sur les versions anime/manga et j'ai commencé par l'anime de Fate/Stay, ce dernier adaptant le premier scénario du VN.

Fate/Stay Night - Épisodes vus - 10/24

Le synopsis annoncé clairement du tout bon et le premier épisode était franchement pas mal du tout. Malheureusement je trouve le tout bien mou. Il y'a beaucoup de combat pour rien genre Saber qui va au temple pour affronter le Servant dont je me souviens plus du nom (un peu du mal avec les noms des persos) ou encore le combat Saber/Berseker durant les premiers épisodes. Je trouve le perso principal vraiment boulet mais alors vraiment un boulet de chez boulet et je n'aime pas non plus particulièrement Rin. Bon je crache un peu sur l'oeuvre là mais après au niveau graphisme bien que je sois un novice un animé, je les trouvent particulièrement beau et les combats sont assez spectaculaire. Et j'aime beaucoup Saber (pas pour rien que je l'ai en avatar et signature).

Voilà donc mon maigre avis concernant l'anime de Fate/Stay Night, je pense plus faire le VN que de continuer à regarder la série. Par contre d’après ce que j'ai pu lire, le film (qui adapte le second scénario du VN) a l'air pas mal du tout faudrait que je vois ça plus en détail prochainement. Fate/Stay Night reste pour moi un bon blockbuster d'action et de combat (ou un plagiat de FF5 et de Indiana Jones selon Ryukishi07 lol voir zones secrétes d'Higurashi Kai VF).

Le synopsis de Tsukihime m'attire plus et je pense que ça me plaira beaucoup mieux. J'ai lu beaucoup de 'There is no Tsukihime anime' alors je pense me jeter sur le manga , c'est pas pour rien que JCC me dit qu'il est jouissif sur Twitter. Cette avis m'a convaincu et le tient aussi Demon Slash. Et pour finir dans ma découverte de Type-Moon je compte regarder Fate/Zero qui m’attire beaucoup même si dans la série Fate je ne suis qu'un débutant.

En tout cas Demon Slash un grand merci pour ce topic !

PS: Un fan-site sur Type-Moon pas mal du tout que j'ai découvert il y'a peu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 3 Oct 2011 19:08 
250 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2008
Messages: 1479
Localisation: Beyond the time
Faire un topic sur Type-Moon est quelque chose de très difficile, et je dois dire que tu t'en tires pas mal du tout Demon Slash. On sent bien là le typemoonfag qui est en toi. Merci beaucoup pour le coup, au moins je saurais maintenant où venir parler de Fate/Zero (que je n'ai pas encore vu, malheureusement) et de Carnival Phantasm, le meilleur anime de ces dix dernières années. AU MOINS. Même si pour le moment, je suis plutôt en train de me ronger en attendant la suite qui sortira je crois dans le mois d'octobre.
Maintenant, intéressons-nous à ce que dit le petit Necrelia, petit creepy otaku en devenir.

Necrelia a écrit:
Au départ, je voulais faire les Visual Novel mais le fait que ceux ci contiennent du contenu Interdit au moins de 18 ans me rebute un peu, moi même n'étant pas majeur. Certains pourrait me dire qu'il existe des patch de la version PS2 de Fate mais en est t'il de même pour Tsukihime ? Qui plus est Tsukihime étant introuvable en import (et la grave flemme de me retaper des tonnes de textes en Anglais) et Fate/Stay Night coûtant trop cher, je me suis donc rabattu sur les versions anime/manga et j'ai commencé par l'anime de Fate/Stay, ce dernier adaptant le premier scénario du VN.
Honnêtement, tu n'as pas besoin de t'inquiéter pour le contenu interdit au mineur. Il n'y en a pas tant que ça, et puis elles ne sont pas forcément très dégueulasses. On reste dans quelque chose de sobre, très mal écrit et dessiné avec les pieds. Au pire si tu entends ta mère arriver, tu fais un gros CTRL des familles et tu avances un gros coup. Après, le problème c'est qu'elles sont toujours placées n'importe comment, donc tu sais pas forcément quand tu vas tomber dessus ; certaines sont même assez comiques, tant leur présence est assez dispensable. Tu t'en rendras compte par toi-même, si tu fais les VN.
Ensuite je sais que c'est assez rebutant de devoir passer des dizaine d'heures sur un jeu en anglais, mais sache que les VN de Type-Moon ne sont pas énormément difficiles à comprendre. Il y a certes énormément de texte (leur politique c'est "écrire pour faire du long", donc y a beaucoup de choses inutiles), mais comme c'est écrit avec les pieds dans un vocabulaire assez courant, tu t'habitueras vite. Si tu as fait les Umineko, ce sera les doigts dans le nez niveau anglais pour le coup.

En ce qui concerne l'anime de Fate/Stay Night, je vais être clair : à côté, Tsukihime c'est un chef d'oeuvre. Pour ma part, j'ai vraiment trouvé ça assez mauvais avec du recul. C'est très chiant, mal animé, la réalisation est à chié, et bon, question adaptation c'est loin d'être ça. D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi on critique autant Tsukihime qui est vraiment cent fois plus réussi ; c'est un anime divertissant, l'adaptation est pas trop moisi et y a un certain respect de l'ambiance du VN, contrairement à F/SN.
En revanche, en ce qui concerne le film, hésite pas, c'est de la bonne. C'est beaucoup moins ennuyant, ça se débrouille niveau adaptation, et ça fait un bon film popcorn. Encore une fois, je préfère le Visual Novel et de loin (surtout que UBW est LA route de F/SN) mais si jamais tu as envie de regarder, je ne vais pas t'empêcher, c'est sympathique.

Necrelia a écrit:
PS: Un fan-site sur Type-Moon pas mal du tout que j'ai découvert il y'a peu
Fan-site qui est en construction depuis plus de 5 ans wwww.
Faudra peut-être qu'un jour on motive cdt.

_________________
"Le réel me donne de l'asthme." - Cioran.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 3 Oct 2011 20:33 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 246
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Achievement Unlocked : passer littéralement 24 heures devant son PC pour pondre du quintuple post dans la marre. Pour ne pas faire dans l'originalité : Good Job ! On attend avec impatience que le dossier soit complété. Si je devais faire mon chieur (et même si je ne le devrais pas je le fais quand même parce que j'ai envie), je te conseillerais de redimensionner tes bannières à la même taille, ou tout du moins avec la même largeur, parce que donne un rendu un peu "déséquilibré"... et aussi parce que c'est chiant de devoir utiliser la barre de défilement horizontale.

Oh, et puis quand on veut faire une présentation objective de Fate/stay night, on ne met pas une bannière avec seulement Rin et Archer hein :p. D'ailleurs :

Necrelia a écrit:
et je n'aime pas non plus particulièrement Rin
*regarde son avatar*

C'était un peu une des phrases qu'il ne fallait pas écrire. Comment tu as perdu 80% de crédibilité (non je n'essaie pas de lancer vainement une flamewar).

Le problème de l'anime c'est qu'il présente les persos sous leur mauvais jour, tout simplement parce que la route Fate est bien pâle en comparaison des 2 autres (on ne fait qu'enchaîner des évènements à la suite sans forcément de logique). Par exemple Shirou est devenu l'ennemi public n°1 des féministes et Illya ne fait que hurler "Berserker Berserker" pendant les 3/4 du temps, alors qu'ils ont un traitement différent, et plus valorisant, dans les autres routes.

Necrelia a écrit:
Au départ, je voulais faire les Visual Novel mais le fait que ceux ci contiennent du contenu Interdit au moins de 18 ans me rebute un peu, moi même n'étant pas majeur.
Protip : quand tu sens à un moment que la scène va basculer sur des dauphins ou autre dragon, tu peux être sûr que c'est à ce moment là que la scène pour adulte va apparaitre.

Protip 2 : on devait tous être mineur quand on y a joué.

...

j'aurais peut être pas dû dire ça, j'ai fait griller tout le monde

JCC a écrit:
Honnêtement, tu n'as pas besoin de t'inquiéter pour le contenu interdit au mineur. Il n'y en a pas tant que ça, et puis elles ne sont pas forcément très dégueulasses.
Pity qui prouve encore une fois qu'il a rangé son humanité au placard (comme nous tous ?), parce que bon, même si ce n'est pas visuellement du g*ro tent*cle ou autre, les thèmes abordés sont quand même parfois loin d'être joyeux. Surtout que ce qui peut paraitre le plus choquant ne se trouve pas forcément dans les scènes et CG mais peut être distillé dans le texte en lui-même.


A part ça c'est vraiment un topic super pratique, que se soit pour ceux qui veulent découvrir ou pour ceux qui s'y connaissent un peu, notamment parce qu'il y a plein de détails ici et là qu'on prend plaisir à apprendre. Courage pour la suite !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 3 Oct 2011 20:49 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Bon, j’ai initialement posté le topic pour parler de l’anime de Fate/Zero alors ce serait dommage de ne pas en profiter.

Fate/Zero 1 – Summoning Ancient Heroes
Image


Pour le premier épisode, ufotable a choisi, et a raison de faire son choix, un épisode de pratiquement 50 minutes visant à présenter les Master et leurs premières motivations dans la guerre. Et là, déjà cash un constat, techniquement l’anime envoie du lourd. Mais genre vraiment. L’anime est techniquement digne des films de Kara no Kyoukai et si ufotable continue sur ce rythme là pendant les 24 épisodes suivants, je n’ose même pas imaginer ce que donneront des combats comme Rider contre Archer ou alors Kiritsugu contre Kirei. Et la quadruple scène d’invocation lors des dernières minutes de l’épisode était complètement jouissive avec la musique de Yuki Kajiura derrière. Sinon, Iris est carrément fappable mais hé, on le savait déjà parce que n’importe quel personneg féminin dessinée par Takeuchi a un potentiel de fap assez énorme. Surtout qu’Iris possède en plus du potentiel MILF un peu supérieur et du coup, c’est forcément un combo gagnant chez moi. Bon, je me fapperai probablement jamais sur Iris mais je tenais à écrire la remarque.

Sinon, pourquoi Tokiomi et Risei tourne autour de Kirei en lui expliquant le principe du Grail ? Que les personnages bougent dans l’épiloque de Kara no Kyouaki, je comprends complètement parce que le dialogue dure 30 minutes non stop mais là ? ufotable a vraiment un budget monstrueux … Et la tête de Kiritsugu quand il voit Saber est tellement juste.

Et quand Tokiomi déclare, au détour d’une conversation, que Kiritsugu a détruit un Jumbo Jet pour tuer une personne, j’ai tellement cru que j’allais verser ma larme. Ok, il détruit vraiment un Jumbo Jet à un moment
Spoiler: Montrer
mais la seule personne encore humaine est sa mère adoptive et tous les passagers ne sont rien de plus que des putains de goules. Et Kiri choisit d’abattre l’avion pour protéger tous ces gens innocents qui ne sauront jamais ce qu’il vient de se passer, condamnant par là la seule personne qu’il puisse considérer comme une mère.
Pauvre Kiritsugu.

Et, juste pour le fun, je vais revenir sur le papier de Velvet qui affirme qu’il y a moyen de devenir un grand Magus sans forcément avoir une famille possédant une très grande lignée, ce que Lord El-Melloi refute. Et en soi, Velvet avais raison mais pas rapport à ce qu’il raconte. Il existe bien quatre moyens de contourner le problème des liens de sang pour devenir un grand Magus.

La première, c’est le talent pur. Alors bon, avouons le, cela ne règle en rien le problème parce que cela n’est pas donné à monsieur tout le monde et du coup cette méthode est un peu vaine. A l’heure actuelle, le seul individu pouvant se rapprocher plus ou moins de cette méthode est Blue qui à l’âge de même pas 20 ans à su maitriser la 3e True Magic mais là encore, cela ne compte pas vraiment puisque les Touko sont une famille réputée de Magus et sa sœur aussi montre des capacités s’apparentant au génie.
La deuxième solution est le temps. Si Araya est devenu aussi puissant sans forcément venir d’une famille prestigieuse, c’est parce qu’il a poli son art pendant plusieurs siècles pour arriver au niveau où il est à l’heure actuelle. Et puis, cela ne règle pas non plus le problème puisqu’au lieu que les connaissances acquis au cours de la vie soient transmis au successeur, elles sont gardés pour le prochain corps utilisé par le Magus et cela revient donc exactement au même.
La troisième solution est de passer un contrat avec la Terre. En échange d’une grande puissance magique pendant son vivant, on promet de continuer à la défendre même après sa mort en tant que Counter Gardian, c’est la solution qu’a choisi Archer. Et encore, même là, il a combiné le contrat avec la quatrième et dernière solution.
Cette dernière solution est, dans les faits la seule vraie technique pour atteindre une grande puissance magique sans venir d’une lignée prestigieuse, de s’éveiller à son Origine. La seule raison pour laquelle Shirou arrive à utiliser Unlimited Blade Works sans talent pour la magie ni lignée prestigieuse est que son Origine étant Lame, il a une affinité particulière avec celle-ci et peut donc dans un cas très particulier, en l’occurrence sa Reality Marble, atteindre un niveau qu’il serait bien incapable d’attendre autrement.


Maintenant, un peu de réponse aux posts du haut.
Necrelia a écrit:
Certains pourrait me dire qu'il existe des patch de la version PS2 de Fate mais en est t'il de même pour Tsukihime ? Qui plus est Tsukihime étant introuvable en import (et la grave flemme de me retaper des tonnes de textes en Anglais) et Fate/Stay Night coûtant trop cher, je me suis donc rabattu sur les versions anime/manga et j'ai commencé par l'anime de Fate/Stay, ce dernier adaptant le premier scénario du VN.

Woh, quelle honnêteté ! Sinon, tu peux faire comme tout le monde et télécharger des Visual Novel, ce qui t'evitera de payer les 70 € du jeu de base plus les 20 € d'import et les 20 € de frais de douane. Et il existe une version de Fate/Stay Night tout public appelé Réalta Nua qui n'a plus les scènes H et qui rajoutent en plus des CG donc tu peux y aller les yeux fermés. Par contre, rien de ce genre pour Tsukihime. Et je comprends pas pourquoi tu parles de textes en anglais ? Les VN n'ayant jamais été traduits en français, tu n'as d'autre choix que d'y jouer en anglais. Il existe bien quelques tentatives comme la mienne ou celle de Legen Moon pour apporter des traductions françaises mais jamais nous ne pourrons remplacer le VN originel.

Citation:
Je trouve le perso principal vraiment boulet mais alors vraiment un boulet

Pauvre Shirou. Il prend vraiment cher à force d'être jugé uniquement sur l'anime alors qu'en soi, il est loin d'être tel que l'anime veut nous faire croire.

Citation:
Je n'aime pas non plus particulièrement Rin. Et j'aime beaucoup Saber.

Toi, tu vas pas te faire beaucoup d'amis sur ce Topic avec ce genre de goûts. Rare sont les fans de Type Moon qui n'apprécient pas Rin, tu vas avoir des problèmes.

Citation:
Je pense plus faire le VN que de continuer à regarder la série de Fate/Stay Night

Hum, tu es en passe de regagner les avis que tu viens de perdre, continue ainsi.

Citation:
Je pense me jeter sur le manga de Tsukihime.

Bien, tu rattrapes ton erreur de tout à l'heure.

Citation:
Et pour finir dans ma découverte de Type-Moon je compte regarder Fate/Zero qui m’attire beaucoup même si dans la série Fate je ne suis qu'un débutant

Bon, j’arrête un peu les conneries et je redeviens sérieux, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de mater Fate/Zero avant d'avoir fini le Visual Novel. Bon, avec 10 épisodes vu de l'anime, tu devrais pouvoir comprendre ce qu'il se passe mais tu vas tellement te faire spoiler des points importants du dernier scénario du VN que je te conseille d'attendre d'avoir fini celui ci avant de commencer l'anime.

Citation:
En tout cas Demon Slash un grand merci pour ce topic !

Mais de rien.

JCC a écrit:
Faire un topic sur Type-Moon est quelque chose de très difficile, et je dois dire que tu t'en tires pas mal du tout Demon Slash. On sent bien là le typemoonfag qui est en toi.
Je préfère l’appellation Type Lunatic mais merci du compliment.

Citation:
très mal écrit […]écrire pour faire du long […]écrit avec les pieds dans un vocabulaire assez courant

C’est qu’une impression ou tu n’apprécies pas vraiment le style de Nasu mon petit JCC ?

PS : Description détaillée des trois routes de Fate/Stay Night rajoutée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Mar 4 Oct 2011 15:10 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 457
Demon Slash a écrit:
Woh, quelle honnêteté ! Sinon, tu peux faire comme tout le monde et télécharger des Visual Novel, ce qui t'evitera de payer les 70 € du jeu de base plus les 20 € d'import et les 20 € de frais de douane. Et il existe une version de Fate/Stay Night tout public appelé Réalta Nua qui n'a plus les scènes H et qui rajoutent en plus des CG donc tu peux y aller les yeux fermés.


Je sais pas vous mais moi j'aimerais trop avoir la boite qui va avec *__* J'ai un peu de mal avec le 'téléchargement' même si j'avoue que la tentation de jouer au VN est grande même sans l'acheter. Pour les patchs Realta Nua j'étais au courant, faudra juste que je me motive à les chercher. L'animé ma donner une mauvaise image de l'oeuvre (par contre l'Ending est magnifique) mais je reste persuadé que le VN est 100 fois meilleur mais maintenant je préféré me concentrer sur Tsukihime. Je vais d'abord lire le manga pour ainsi bien connaître la route principale et je ferais le VN pour obtenir toute les routes.

Demon Slash a écrit:
Il existe bien quelques tentatives comme la mienne ou celle de Legen Moon pour apporter des traductions françaises mais jamais nous ne pourrons remplacer le VN originel.

Il y'a aussi ceci(tu fais parti du projet ?) mais le projet semble être abandonné.

JCC a écrit:
Honnêtement, tu n'as pas besoin de t'inquiéter pour le contenu interdit au mineur. Il n'y en a pas tant que ça, et puis elles ne sont pas forcément très dégueulasses.


En faite c'est pas les scènes H qui me posent problèmes mais plutôt leur intégration. Pourquoi mettre du X pour faire vendre ? Prenez Higurashi et Umineko, contiennent t'il du sexe ? Non. Ont'il rencontré un énorme succès ? Oui.
Ya pas si longtemps j'étais tombé sur deux test, un de F/S N et un de Tsukihime (liens plus bas dans le post). Je les avais zappé mais je les ai relus hier et tu as raison JCC au niveau des scènes H.

Demon Slash a écrit:
Toi, tu vas pas te faire beaucoup d'amis sur ce Topic avec ce genre de goûts. Rare sont les fans de Type Moon qui n'apprécient pas Rin, tu vas avoir des problèmes.


Disons que je n'ai pas apprécié le fait qu'elle s'installe chez Shirou écartant ainsi Sakura. Et j'ai oublié de le dire, j'aime bien Sakura et son côté mignon.

Sinon WTF la liste des travaux de Type-Moon ! Le cercle ayant le travail le plus prolifique à ce jour ? D'ailleurs, juste comme ça, ce n'est pas Type-Moon qui l'as produit mais un set de goodies sur Fate/Zero as été sorti au Comiket 80 par Aniplex si je ne me trompe pas.

Pour donner un peu de contenu au topic, voici une liste de liens plus ou moins intéressant:

-Test de Tsukihime
-Test de Fate/Stay Night
-La review du film de F/S N par Exelen
-Un article sur Tsukihime et Type Moon sur le site de l'éditeur Ki-oon
-Et également quelques articles intéressant sur les deux oeuvre sur FFenril.info (en regardant aussi les anciens billets) .

Bon allez, il est temps que je fasse un grand plongeon dans l'univers Type Moon !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Mar 4 Oct 2011 16:32 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Necrelia a écrit:
Il y'a aussi ceci(tu fais parti du projet ?) mais le projet semble être abandonné.

Non, de base je suis assez opposé aux traduction de traduction qui, je trouve, dénature bien trop une oeuvre en étant adapté une première fois par le traduction Jap -> Us puis une deuxième fois par le traducteur Us -> Fr.

Citation:
Prenez Higurashi et Umineko, contiennent t'il du sexe ? Non. Ont'il rencontré un énorme succès ? Oui.

J'ai l'impression que tu pars d'un constat éronné. 07thExpansion n'a jamais écrit Higurashi pour vendre mais uniquement pour s'amuser un peu. S'il n'y a pas de scènes H dans Higurashi, ce n'est pas parce qu'il se disait qu'il pourrait vendre même sans, c'est parce qu'il se disait que cela n'avait aucune importance même s'il ne vendait pas un seul jeu. Le jeu a le succès qu'on connait à l'heure actuelle, tant mieux pour lui, mais tu ne peux pas le comparer avec Tsukihime que Type-Moon avait obligatoirement besoin de vendre pour rentrer dans ses frais.

Citation:
Et j'ai oublié de le dire, j'aime bien Sakura ...

Ah, tu vas bien aimer Heaven's Feel alors.

Citation:
... et son côté mignon.

Ah, tu vas pas aimer Heaven's Feel alors.

Citation:
D'ailleurs, juste comme ça, ce n'est pas Type-Moon qui l'as produit mais un set de goodies sur Fate/Zero as été sorti au Comiket 80 par Aniplex si je ne me trompe pas.

Et tu sais quoi, il y aussi eu des Goodies officielles de la part de Type-Moon au Comiket 80. Et au 79. Et au 78. Et au 77. Et au 76. Et au ... Bon, je vais m’arrêter là mais si je devais mettre le moindre Goodie sorti sur chaque oeuvre de Type-Moon, je n'aurai pas encore fini de rédiger ma liste.

Pour donner un peu de contenu au topic, voici une liste de liens plus ou moins intéressant:

Citation:

40 heures ! Pardon ? Il est humainement impossible de finir Fate/Stay Night en 40 heures, le VN est bien trop long pour cela. En lisant à la vitesse normale de l'AutoRead, c'est à dire celle à laquelle les Seiyus parlent, il faut au moins le double du temps pour finir les 3 scénarios, même en maintenant Ctrl enfoncé durant toutes les scènes H. Et je ne suis, de manière générale, pas d'accord avec ce qu'il raconte dans ses tests mais c'est encore une autre question.

Sinon, description détaillée de Shirou rajoutée dans la partie personnage de Fate/Stay Night. Ou pas, j'ai déjà atteint la limite maximale de caractères par message ...


Dernière édition par Demon Slash le Lun 10 Oct 2011 20:31, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Mar 4 Oct 2011 21:18 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
C'est TYPE MOON donc :

Image
KARA NO KYOUKAI
Studio Ufotable
7 films et un épilogue

Une série de suicides énigmatiques. Tous concernent des jeunes filles sans histoires, tous ont lieu dans un immeuble abandonné, tous semblent inexplicables. Alors que la police tente d'élucider le mystère, la seule justification possible pour la population résiderait dans la présence d'un fantôme sur les lieux des crimes. C'est dans ces circonstances troublantes qu'Aozaki confie l'enquête à Shiki.

Bon j’ai repris le format de présentation que j’utilise sur un autre topic mais j’ai la flemme de faire des suppressions donc voilà, et puis comme ici on peut parler du « fantastique » Fate Zero je suppose qu’on peut y parler également des « fantastiques » films que sont Kara no Kyoukai originaires également du studio Type Moon. Bon certain savent déjà à peu près mes antécédents avec les œuvres du studio et malgré toutes leurs explications je n’arrive pas à être emballé par les titres du studio. Mais pourquoi pas je verrais peut être ici une critique des séries Fate / Stay Night ou surtout Tsukihime. =p
Il va falloir prendre ce post avec, au minimum, un second degré je précise pour les fans. En même temps après avoir parlé du fameux anime qui n’existe pas j’annonce, en gros la couleur, semi-troll, semi-sérieux.

Donc en gros le [barre]principal[/barre] seul intérêt que je voyais à l’annonce du projet de ses films il y a maintenant un petit paquet d’année c’était la compositrice derrière la musique des films. En effet à l’époque j’avais vu FSN que j’avais trouvé très moyen et peut être avais-je vu Tsukihime mais cela remonte à loin du coup je ne m’en rappel plus, et aucune de ces deux œuvres ne m’avais convaincu. C’était même plutôt l’inverse par rapport à la série qui n’existe pas. Maintenant je vais essayer d’expliquer de manière compréhensible pourquoi j’ai comparé ces films à la récente série Sacred Seven (Je vous laisse le soin de trouver pourquoi). Cela fait un petit moment maintenant que j’ai fini les films donc je vais essayer de parler d’eux dans l’ordre mais je vais beaucoup perdre en précision, disons que je vais survoler mes critiques.

1
Donc d’abord le premier film qui présente tranquillement les personnages L’intrigue est sympathique à suivre sans être extraordinaire et j’aurais pu trouver le film vraiment très bon au final si il n’essayait pas de nous pondre une morale à deux francs six sous après le générique. Donc mon avis final était d’être un bon film, l’animation est très bonne mais comme il n’y a que très peu d’action au final on ne la voit pas souvent, l’esthétisme est vraiment superbe et les musiques sont divines mais ça c’était prévisible.

2
Maintenant les choses se gâtent avec le second film. En fait il ne se passe rien. Le film nous emmène quelques années avant le précédent avec un flashback sur le passé de Shiki mais le rythme du récit est hoooooooooooooooriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiblement lent est inintéressant. Le personnage est schizophrène, super mais on aurait pas pu avoir une manière plus passionnante de le mettre en scène ? Parce que bon là ce n’est pas vraiment mis en scène il n’y a que du dialogue, ce qui en soit n’est pas dérangeant en soit, mais qui sont franchement plat et trop guimauve pour se marier avec l’univers. Du coup il n’y a quasiment pas d’animation dans le film, juste histoire de faire bouger des bouches, donc niveau animation c’est le strict minimum, très moyen. L’esthétisme reste superbe et les musiques divines.

3
Le film reprend les défauts du second. Mais en ajoutant quelques petites choses. Une histoire un peu plus soutenu avec également un peu d’action. Mais bon au final mais je n’ai pas accroché à ce film. Le scénario avec son personnage pseudo dramatique très niais digne des productions haut de gamme que les otaku adorent, très peu pour moi je n’ai jamais accroché à ce genre de personnage qui provoque chez moi plus de dégoûts que de sympathie. Mais bon, il y’a un combat donc on peut revoir l’animation splendide d’Ufotable, pendant une petite dizaine de minutes histoire de ne pas s’endormir devant le scénario navrant, donc au final ça va. L’esthétisme reste superbe et les musiques divines.

4
Quand j’ai commencé à écrire mes critiques j’ai essayé de me souvenir de chaque film. Pas moyen de me rappeler du quatrième, c’est dire si je trouve la série mémorable, je vais relire le synopsis et je reviens. Donc voilà la suite chronologique du second, puisque je le rappel les films se passent sur différente époques, 3 si ma mémoire est bonne, avec les conséquences de l’accident de Shiki. Après une rapide recherche j’ai pu lire des critiques le définissant comme le moins intéressant avec juste une petite scène d’action histoire de. Donc je vais passer directement au cinquième épisode. Les musiques sont toujours divines.

5
Cinquième opus et premier qui dépasse l’heure puisqu’il en fait même quasiment le double. Curieusement, mais c’est vraiment un hasard, plus les films arrive et plus les détails sont confus dans ma tête, j’avoue que j’avais déjà lâché complètement mon intérêt dans le scénario depuis le temps et que définitivement il était ailleurs. Je me rappel vaguement de passage important avec les différentes scènes dans l’appartement, la première confrontation de Shiki avec l’antagoniste de l’histoire mais le scénario à moitié confus à moitié, pas incohérent mais fumeux, à cause de beaucoup de choses non expliqué m’ont rendu totalement amorphe devant le film. Mais bon c’est le film ou on peut observer le mieux l’excellente animation du studio puisque c’est celui où il y a le plus d’actions donc là au lieu de 5 10 minutes de bonne animation on s’en prend 30-45 minutes et ça fait vraiment plaisir. Les musiques restent divines.

6
Le sixième épisode nous sort de l’inceste, bin oui hein il faut vraiment donner des phantasmes à l’otaku de base sinon il s’ennuierait. En plus d’un univers écolier et reclus, mais bon c’est une école de filles donc je vais rien dire finalement. Je ne me rappelle plus trop du scénario de ce film mais je me rappel d’un pouvoir avec des papillons, qui m’a fait penser à une autre œuvre, et une attache au fil conducteur. Encore un film sympa sans plus mais les musiques sont divines.

7
Puis arrivent le dernier film avec l’affrontement final et pas mal portes qui se ferment, de résolutions et d’éléments scénaristique vraiment sympa. D’ailleurs si j’avais trouvé le scénario vraiment attirant j’aurais pu trouver le film génial mais comme au final je me suis ennuyé plus qu’autre chose ce final grandiose m’a paru sympa mais sans plus non plus. Il reste un très bon final et un bon film, en plus les musiques sont divines.

Epilogue
Oui mais voilà ce n’était pas le final parce que les gars d’Ufotable ont voulu prouver qu’il était capable de faire quelque chose d’encore plus ennuyeux que le film 2 ou 4. Après la sortie des films et en guise de bonus pour la sortie en bluray ils ont réalisé une OAV de 30 minutes. Pourquoi est-elle ennuyeuse ? Tout simplement parce que pendant 30 minutes nous avons deux personnes qui se fixent et qui discutent sous la neige. Donc l’animation est nulle déjà. Après j’ai lâché au bout de 10 minutes. Du dialogue comme ça, waouh, c’est pire que regarder Derrick à 20h du soir après une Epita complète sans dormir et cela sans s’endormir. Bon je me suis quand même fait violence sur mon esprit mais au final à part quelque chose sympathique sur lesquelles les personnages reviennent l’intérêt de cet OAV est assez ridicule. Ah non ! Il neige pendant qu’il y a des musiques divines.

Donc au final j’ai trouvé cette série de film sympa mais trop inintéressante niveau scénaristique pour que je puisse accrocher. Reste quelques passages ou l’animation est sublime et puis il y a des musiques divines. D’ailleurs je m’amuse beaucoup à voir la réaction de gens qui ont adoré ces films dans les commentaires les plus rigolo à souligner je peur relever des :
« Le scénario est complètement pourri mais l’animation est trop géniale ».
« Oui pour le scénario c’est très difficile de suivre Nasu (le scénariste de Type Moon) mais bon on comprend pas tout mais c’est bien animé ».
En gros vous voilà prévenu, le scénario n’est pas terrible mais c’est trop cool, kyaaaaaaaaaa !
Je laisse le soin aux auteurs de ces deux phrases de se retrouver. =D

FATE ZERO


Et maintenant nouvel production d’Ufotable avec Type Moon Fate Zero.
JCC a écrit:
au moins je saurais maintenant où venir parler de Fate/Zero (que je n'ai pas encore vu, malheureusement)

Franchement ce n’est pas un grand mal, pourquoi ? Allons-y pour une nouvelle critique bien sanglante, je n’accroche pas à Type Moon je n’y peux rien si je garde mon intégrité psychologique. ET puis de toute façon crevons l’abcès rapidement. Je suis quelqu’un qui suis plutôt attaché à l’histoire et si le fait d’avoir plusieurs héro pour conquérir le Graal ne me gêne pas trop, on peut se permettre quelques incartades, transformer le roi Arthur en une pisseuse d’apparence de 15-16 ans c’est juste intolérable mais ça c’est mon avis personnel.

Perso je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout été emballé par ce premier épisode. Bon déjà il dure 45 minutes et ils faut les combler toutes ces minutes le souci c’est que si le premier épisode met en place tout l’univers et les combats qui vont venir bah on s’ennuie ? Comme dans Kara no Kyoukai il y a beaucoup de dialogue et ici aucune action donc la fabuleuse animation on repassera pour la suite quoi parce que je ne juge pas une animation sur la manière dont bouge les bouches des personnages. Et puis sérieux c’est quoi ce délire de mettre une scène ou Sakura se fait violer par des vers ? Que les VN contiennent des scènes H je veux bien c’est pour les otakus mais dans les séries sérieux ? Et puis qu’on ne me sorte pas l’excuse du « mais c’est en faisant l’amour qu’ils regagnent de l’énergie » parce que voilà c’est juste n’importe quoi. Peut-être que certain se complaise à penser que cela crée un univers cohérent ou fapable comme on peut le lire, mais à mes yeux cela rente la chose plutôt stupide mais bon.
Spoiler: Montrer
Image

Donc au final un épisode franchement long qui présente l’univers et le futur du scénario de manière assez molle, mais rassurez-vous ! Les musiques sont divines ! Comme les films dont j’ai fait les critiques plus haut au moins la série ne sera pas mauvaise.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Jeu 6 Oct 2011 17:15 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Il vient d'y avoir deux annonces concernant Fate/Zero :
- La première est que les Blu Ray ne sortiront pas 2 épisodes par 2 épisodes comme c'est la norme en Japon mais en deux coffrets de 13 puis 12 épisodes et auront les scènes originales, et non celles projetés à la télé. Les vers de Zouken retrouveront ils leur forme phallique dans les BR, pour le plus grand malheur de Sakura ?
- L'anime sera diffusé en deux parties, la première lors de la saison d'automne de cette année et la deuxième lors de la saison de printemps de l'année prochaine et ce pour éviter une baisse de qualité de l'anime par manque de temps pour réaliser les épisodes.

Source : http://www.animenewsnetwork.com/news/20 ... cut-scenes

Sinon, une brève description des 7 Master de la 5e guerre a été ajoutée dans la partie personnages de Fate/Stay Night, Shinji aura sa fiche dans les personnages normaux et Caster n'aura pas deux fiches. A cause de la limite du nombre de caractères par message, je n'ai pu mettre qu'une ou deux phrases par Master mais vous pouvez me contacter par mp si vous désirez lire les descriptions complètes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 10 Oct 2011 16:21 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1624
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Fate/Zero épisode 2.
False Start.


Un épisode 2 très aléatoire à mes yeux mais qui part dans le bon sens.
L'épisode se découpe en trois parties, voir quatre même.
Après un début archi-ennuyeux, arrive une discussion avec Arthur (lulz) qui si elle était inintéressante au début permet par la suite d'en découvrir un peu plus sur les antécédents des protagonistes. Puis THE passage de l'épisode.
C'est toujours avec des séquences pareilles que mon côté sadique ressurgi et je dois dire que cela à été au-delà de mes espérances, même si je m'y attendais.
Du coup je me dis que peut être enfin je saurais pas mal apprécier une de Type Moon. Après tout avec Kanon 2006 le studio Kei y a bien eu le droit également.

Et puis enfin la conclusion de l'épisode avec une séquence qui envoie du bois et qui est presque à me faire saliver en attendant le prochain épisode.
Donc très bon second si on supprime les 7-8 premières minutes.


Edit : C'est la scène en elle même. J'ai trouvé que la discussion entre rider et son maître était inintéressante et ennuyeuse au possible

_________________
Image


Dernière édition par Keisuka_Watsushi le Lun 10 Oct 2011 18:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Studio]Type-Moon
MessagePosté: Lun 10 Oct 2011 16:56 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Fate/Zero 2 - False Start
Image


On continue dans l'introduction des Master et de leur Servant de manière aussi tranquille que violente.

La première partie de l'épisode est consacré à Velvet Waver et à son Servant Rider qui se révèle être Alexander, King of Conquerors, personnage bon vivant et sûr de lui, qui n'entre dans la guerre que pour la remporter, convaincu qu'il n'a aucun adversaire à sa mesure.
Puis, on s'attarde sur les différentes relations au sein des Einzbern avec en premier lieu celle entre Kiritsugu et sa fille qui est terriblement mignonne -la relation, pas la fille. Bon Illya aussi- puis sur le comportement froid de Kiritsugu envers Saber et enfin le lien qui commence à se former entre Irisviel et Saber.
L'avant dernière partie nous permet d'observer l'invocation de Caster et ses premiers faits d'armes qui consistent à tuer un petit garçon après lui avoir redonné espoir. Du bon vieux sadisme mais qui est presque gentil en comparaison de ce que Caster fera par la suite. Ryuunosuke est, fidèle à lui même, uniquement intéressé par le meurtre et ne cherche qu'un moyen de tuer son ennui, obtenir le Grail pour son Servant n'étant pour lui qu'un moyen comme un autre d'y arriver. Bon, étant donné qu'il n'a aucun talent magique, les choses risquent difficiles pour lui mais souhaitons lui bonne chance (?)
Et enfin, le face à face, dès le début, entre le Servant de Kirei et celui de Tokiomi. Là, je veux m'amuser alors j'y vais cache, histoire d'éliminer tous les doutes possibles et j'emploie carrément une Red Truth pour ce faire:
Spoiler: Montrer
Assassin a été tué par Gilgamesh.

Pour finir, l'Ending que j'apprécie beaucoup et que j'apprécierais d'autant plus s'il n'était pas autant spoilant.
Spoiler: Montrer
Sérieusement, avec un minimum de culture G et de recherches, on peut trouver de suite l'identité de Berserker alors même que son identité n'est révélée que dans le dernier chapitre du dernier volume et du coup, je suis embêté par cette Ending ...


Par contre Kei, t'accroches pas à Rider ou c'est la scène en elle même que tu n'as pas appréciée ?

Edit : Ajout de la description de Hollow Ataraxia et des personnages de Bazett, Taiga, Issei, Shinji et Ayako. Encore une fois, si vous voulez la description complète d'un personnage, demandez moi par mp.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 673 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 45  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com