Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Kaamelott
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 19:46 
Seigneur des Pirates Intérim

Inscription: 07 Avr 2004
Messages: 1524
Localisation: McLaren’s Pub
Image

Informations
Créateur : Alexandre Astier et Alain Kappauf
Année de création : 2005
Nombre de saisons : 5 (5° en cours de production)
Genre : Comédie
Pays d'origine : France
Durée moyenne d'un épisode : 100 épisodes de 4 min pour les Livres I, II, III et IV. 2 éposides de 52 min et 50 épisodes de 7min pour le Livre V.

Avant-Propos
Il y'a 5ans Caméra Café touchait à sa fin et M6 cherchait une série pour reprendre le flambeau mais sans succés!
C'est lors d'un festival qu'Yvan le Bolloch découvre le cours métrage d'Alexandre Astier "Dies Irae" et lui propose de créer une série! C'est ainssi que Kaamelott débarque sur M6 pour notre plus grand bonheur!

Histoire
Britannia, Ve siècle après Jésus-Christ

Livre I
Arthur, fils du brutal Roi Uther Pendragon, a retiré l’épée magique Excalibur du rocher sacré. Reconnu comme l’élu des Dieux, il est investi d’une noble mission envers son peuple. Devenu Roi de Bretagne, encore sous domination de l’empire Romain, il installe le siége du royaume au château de Kaamelott, avec l’ambition de fédérer les clans Bretons au sein d’un même gouvernement. Ce gouvernement, constitué de seigneurs, rois et chevaliers, se réunira autour de la Table Ronde, ou devront jurer de trouver le Saint Graal qui recueillit le sang du Christ sur le Croix. Arthur a épousé la jeune Guenièvre, fille de Léodagan, Roi de Carmélide, pour des raisons stratégiques et politiques, et tarde à donner un héritier au Royaume. Les tentatives d’invasion se multiplient aux frontières bretonnes et l’ordre est préservé par la guerre et les alliances diplomatiques.
Un matin, le Roi Arthur réunit ses chevaliers dans la plus grande salle de Kaamelott …


Livre II
Arthur, Roi de Bretagne, se heurte à l’incompréhension et aux réticences de ses chevaliers. Le doute s’installe, les querelles sont fréquentes et les échecs se multiplient. Les Dieux, inquiets, ont délégué la Dame du Lac pour maintenir la foi d’Arthur en sa noble mission. Le royaume est de nouveau assailli par les peuples ennemis, et la révolte gronde chez des paysans bretons hostiles à la politique du gouvernement.
Léodagan et son épouse Séli, hauts dignitaires de Carmélide, tentent d’asseoir leur place politique aux côtés du Roi.. Ils l’incitent à donner un enfant à leur fille Guenièvre et à accepter leur fils Yvain à la Table Ronde.
Lancelot du Lac ne peut avouer son Amour à Guenièvre et prend lentement ses distances avec les autres chevaliers et avec son Roi.
Alors que la quête du Graal s’emble s’enliser, Arthur convoque ses chevaliers a la Table Ronde…


Livre III
Arthur, Roi de Bretagne, est en proie au doute. Insatisfait par son mariage avec Guenièvre, il délaisse le lit conjugal et se réfugie de plus en plus souvent chez ses maîtresses. La quête du Graal est au point mort. Les chevaliers Perceval et Karadoc préfèrent la fréquentation de la taverne à celle de la Table Ronde, l’autoritaire Léodagan ne supporte plus les ides progressistes de son Roi et Merlin, magicien du royaume, ne peut masquer son incapacité à user de ses pouvoirs.
Lancelot du lac, déçu par le manque de charisme de son Roi, retourne partiellement à son statut de chavalier errant et des bruits persistants courent sur une violente dispute avec Arthur.
L’argent manque dans les caisses. La paysannerie se rebelle. Les complots, les attentats et les attaques militaires deviennent quotidiennes. L’armée romaine, elle, se retire progressivement de l’île de Bretagne.
Arthur, partit avec ses hommes dans la forêt, ressens une présence mystérieuse…


Livre IV
Le trouble règne au château de Kaamelott. Jamais la quête du Graal n’avait paru si compromise. Lancelot a enfin confié son lourd secret au chevalier Bohort : son amours pour la Reine Guenièvre. Apprenant la nouvelle, le Roi Arthur tente de contenir sa colère mais Lancelot décide de son plein gré de quitter la Table Ronde et de redevenir un chevalier errant.
Une idylle a commencé entre Arthur et la femme de Karadoc, la belle Mevanwi, transgressant une loi ancestrale promettant la mort de l’homme qui convoite la femme d’un chevalier. Découvrant l’adultère, la Reine Guenièvre, bouleversée décide de quitter le château et de retrouver Lancelot au fon de la forêt.
Les Dieux multiplient les présages pour avertir Arthur de ses manquements à la mission qu’ils ont confiée.
Le Jour se lève sur Kaamelott et, derrière le soulagement de l’été qui arrive l’inquiétude pèse sur le royaume…


Livre V
Après l’échec du putsch conduit par le Roi Loth d’Orcanie et les seigneurs Galessin et Dagonet, le Roi Arthur pense avoir restauré l’autorité à l’intérieur du Royaume.
Lancelot du Lac, ivre de douleur après le départ de sa bien aimée Guenièvre, s’est isolé dans une grotte perdue dans les montagnes et s’apprête à succomber au charme noir de l’énigmatique et terrifiant Homme en Noir. Les Chevaliers Perceval et Karadoc, criblés de dettes, travaillent sans relâche à la taverne délaissant leur noble mission à la Table Ronde. Mevanwi, redevenue l’épouse de Karadoc, ressasse amèrement la perte de son statut de Reine.
Peu à peu, la quête du graal est compromise par la division, les rancoeurs, les ambitions et l’incompétence. La perte de Foi du Roi entraîne la colère des Dieux et la montée des forces du mal.
Alors que l’hiver est tombé sur le Royaume, on annonce qu’une carriole fait route de l’orcanie vers le château de Kaamelott…


Personnages

Rois, Chevaliers, Seigneurs et Chefs de Clan
Arthur
Arthur est le roi de l’île de Bretagne et le souverain du royaume de Logres, qu’il gouverne dans son château de Kaamelott. Seul être sensé de la série, il est pourtant très mal entouré, ce qui le met souvent à bout de nerfs. Il est en effet pratiquement le seul à comprendre la dimension symbolique de la quête du Graal et de la Lumière divine. De tous ses chevaliers, son bras droit Lancelot est le seul, selon lui, qui « tienne debout ». Il se met en revanche souvent très en colère contre ses chevaliers incompétents, en particulier Perceval et Karadoc – même s’il a malgré tout une certaine affection pour Perceval.

Lancelot
Lancelot du Lac est un chevalier de la Table Ronde, bras droit et ami du roi Arthur au commencement de la série. Il est d’ailleurs, selon celui-ci, le seul de ses chevaliers qui « tienne debout ». Lancelot est en effet un chevalier très efficace qui réussit sans problèmes les missions les plus périlleuses, défendant la veuve et l’orphelin et rapportant les exploits les plus notables pour la postérité de la légende épique que Arthur tente de bâtir. Mias petit à petit les divérgences d'opinions avec Arthur et son amour pour Guenièvre lui font quitter Kaamelot. Il monte son propre mouvement séparatiste mais au final il se retrouve seul...

Léodagan
Léodagan est le roi du royaume de Carmélide et fait partie des chevaliers de la Table Ronde. Il est aussi le pére de la reine. Léodagan est un homme autoritaire, têtu, impulsif, bourrin, et il est surnommé « Léodagan le Sanguinaire » en Carmélide. Léodagan a en effet des opinions assez réactionnaires, et est ainsi en totale opposition avec le roi sur bien des sujets. Il trouve ainsi qu’Arthur « gouverne comme une gonzesse ». Malheuresement pour Arthur il est aussi en charge de la défence du Pays.

Perceval
Perceval, originaire de Caerdid au Pays de Galles, est un chevalier particulièrement niais et stupide. Il ne sait ni lire ni écrire et a un vocabulaire assez limité. Il perd rapidement le fil de la conversation dès qu’on utilise des mots trop compliqués, ce qu’il tente désespérément de cacher. Lui-même se mélange souvent dans tous les termes un peu soutenus ou les expressions imagées, rendant son discours plutôt difficile à suivre – et exaspérant pour ses interlocuteurs, surtout Arthur. Passant le plus clair de son temps à la taverne avec son meilleur ami Karadoc, Perceval le Gallois a un piteux palmarès en ce qui concerne les faits d’armes...

Karadoc
Karadoc de Vannes, comme Perceval, est un chevalier d’extraction modeste anobli par le roi Arthur . Il est marié à Mevanwi et père de plusieurs enfants en bas âge.
La grande passion de Karadoc est invariablement la nourriture. Il prendrait onze collations par jour, nuits comprises, chacune équivalente au repas de trois personnes, et garde de quoi survivre plusieurs jours dans son lit. Si personne ne songe à lui demander le moindre conseil de nature militaire, tous reconnaîssent néanmoins son expertise en matière culinaire, et Arthur fait appel à lui lorsque confronté à ce genre de questions. Lui aussi niveau faits d'armes c'est pas la joie...

Bohort
Bohort, fils du roi de Gaunes, est un chevalier peureux et lâche évitant soigneusement de participer à tout combat. Il a la réputation d’être homosexuel bien qu’ayant neuf enfants et étant marié.Bohort est plus délicat et raffiné que les autres personnages. Il avoue n’avoir jamais suivi de formation militaire, ce qui est quand même un comble pour un chevalier...

Yvain
Yvain est le fils de Léodagan et de Séli. Il est donc le beau-frère d’Arthur (bien que le roi ait toujours du mal à s’en souvenir).Yvain est l’incarnation même du jeune homme fainéant, passionné, naïf, très craintif et qui n'a pas encore terminé sa crise d'adolescence. Il n’oubliera jamais de souligner, à propos d’une guêpe ou d’une écharde, qu’« on peut en mourir, j' vous f'rais dire ! » Refusant de prendre les armes et se rebellant sans cesse contre l’autorité, il provoque souvent la colère du roi, et surtout celle de son père. Il n’hésite pourtant pas à partir dans des aventures avec son grand ami Gauvain.

Gauvain
Gauvain, jeune chevalier de la Table Ronde, est le neveu du roi Arthur et le fils du roi Loth d’Orcanie.
Très respectueux envers son oncle, il lui obéit sans faille et souhaite ardemment qu’il soit fier de lui. Il est le meilleur ami d’Yvain dont il partage la peur maladive et les attitudes, souvent étonnantes, de véritables adolescents. Malgré tout, c’est une personne de bonne volonté car il aspire à être digne de son oncle en accomplissant ses missions avec enthousiasme, même si elles aboutissent toutes à la catastrophe...

Loth
Loth, roi d’Orcanie, est le suzerain de Galessin, le père de Gauvain et le mari de la volage Anna de Tintagel, sœur d’Arthur (qu’il qualifie lui-même, comme Arthur, de « grosse salope »). Loth est un personnage loufoque, grandiloquent, décontracté, et par ailleurs amateur de citations latines farfelues dont il ne comprend pas le sens, mais qui donnent l’illusion d’une vaste culture. Suivant la désertion de Lancelot, Loth profite de la situation à Kaamelott pour fomenter une révolution visant à détrôner Arthur et à s’emparer du pouvoir.... mais il échoue!

Dagonet
Le seigneur Dagonet est un chevalier occasionnel de la Table Ronde, qui n’apparaît que dans trois épisodes de la série. Néanmoins, il est cité dans plusieurs épisodes par les autres personnages. Le roi lui rend parfois visite pour des conseils stratégiques...

Galessin
Galessin, duc d’Orcanie, est un chevalier de la Table Ronde présent à la majorité des réunions. De caractère désinvolte et blasé, il peut aussi se montrer sarcastique et a la répartie acerbe facile, surtout envers Lancelot – dont l’attitude hautaine et le souci exagéré de son physique énervent Galessin. Cependant dans le Livre IV, Galessin trahit la couronne au profit de la cause de Lancelot, devenant son premier lieutenant, sous l’impulsion du roi Loth d’Orcanie dont il est le vassal. La cohabitation entre les deux chevaliers reste cependant difficile, Galessin et Lancelot ne s’appréciant toujours pas beaucoup.

Calogrenant
Calogrenant est le roi de la Calédonie. Dans le monde de Kaamelott, elle fait partie du royaume de Logres fédéré par le roi Arthur. Décrit abusivement comme « le roi des cons » par Léodagan, Calogrenant n’en est pas moins assez pragmatique comparé à ses compagnons. Il prend les constantes disputes entre le roi Arthur et sa belle-famille avec fatalisme, n’y prêtant même plus attention...

Hervé de Rinel
Hervé de Rinel est un chevalier plutôt discret, bien que présent depuis le début. Il participe peu aux réunions de la Table Ronde : même lorsqu’il n’est pas absent, il rêvasse. Cela vaut sans doute mieux, cependant, car Hervé est probablement encore plus stupide que Perceval ou Karadoc.

Femmes de Chevaliers
Guenièvre
Guenièvre, reine de Bretagne, est la femme d’Arthur. Elle est naïve, pieuse, spontanée et a souvent des idées saugrenues. S’ennuyant ferme au château, Guenièvre s’invente souvent des occupations dans les domaines les plus triviaux, comme de préparer les fêtes d’anniversaire de chacun, d’organiser une réunion des femmes de chevaliers, d'accompagner Arthur en campagne ou d’interpréter une tragédie grecque. L’union entre Arthur et Guenièvre est avant tout un mariage d’intérêt, nouant une alliance politique entre la Carmélide et la Bretagne. Bien que l’importance capitale de fournir un héritier mâle au royaume lui soit souvent rabâchée par sa mère Séli, cette dernière n’a guère assuré l’éducation sexuelle de sa fille. Guenièvre est d’une ignorance quasi-complète en ce qui concerne la sexualité. Elle sait tout au plus qu’il y a une vague corrélation entre le fait que Arthur ne la touche jamais… et celui qu’elle ne tombe pas enceinte...

Séli
Séli est l’épouse de Léodagan ainsi que la mère de Guenièvre et Yvain. Elle est donc la belle-mère d’Arthur.Séli a montré une certaine habileté pour nouer des intrigues au sein du château, comme par exemple la simulation de l’enlèvement de sa fille afin de toucher une rançon. Elle n’hésite pas à faire usage de potions magiques pour arriver à ses fins, quoique avec moins de succès. Appartenant à la tribu des Pictes, Séli est caractérisée par son obsession pour l’argent, une peur panique des souris et autres rongeurs, ainsi que par une véhémence comparable à celle de son mari...

Mevanwi
Mevanwi est la femme du chevalier Karadoc. Elle passe ses journées à élever leurs trois enfants et s’occupe parfois de la vie au château, comme par exemple des fleurs dans le parc. Elle est délaissée par son mari qui préfère se vouer à sa passion pour la nourriture ce qui fait qu'elle tombe vie amoureuse d'Arthur. aprés un échange d'épouses elle devient Reine au coté d'Arthur mais cela ne durera qu'un temps...

Ygerne de Tintagel
Ygerne de Tintagel est la mère du roi Arthur, qui est né d’une usurpation d’identité. En effet, grâce à la potion de polymorphie de Merlin, Uther Pendragon, le père du roi, avait pris l’apparence du mari d’Ygerne, le duc de Gorlais, pour passer une nuit avec elle ; c’est ainsi qu’Arthur fût conçu...De ce fait, Ygerne n’apprécie pas Arthur qu’elle considère comme illégitime. Elle manifeste son mécontentement en ne cessant de reprocher au roi ses actions, aussi bien sur le plan politique que personnel, et de comparer son règne à celui de Pendragon. Elle ne devient gentille que lorsqu’elle quémande de l’argent à son fils ou réclame sa présence pour les fêtes paysannes de Tintagel...

Demetra
Demetra est l’une des maîtresses du roi Arthur, celle que l’on voit le plus souvent. Consciente de sa condition, elle s’efforce de remplir son rôle et de satisfaire le roi, ce qu'elle semble bien réussir. Il est de notoriété publique à Kaamelott qu’après avoir passé du temps avec Demetra, le roi est aimable et détendu – alors qu’après avoir passé du temps avec Guenièvre, il est « chiant et agressif ». Arthur apprécie généralement la compagnie de Demetra, même s’il se montre souvent un peu brusque avec elle, comme avec ses autres maîtresses. Elle cherche à se faire aimer de lui et aimerait bien être sa maîtresse préférée. Il lui arrive cependant de s’agacer lorsqu’elle trouve que le roi ne lui porte pas assez de considération. Elle entretient de très bon rapports amicaux avec la reine Guenièvre et les autres maîtresses du roi...enfin au début!

Les Jumelles du pêcheur
Tumet (prononcé « Toumette ») et Aziliz, plus souvent appelées « les Jumelles du pêcheur », sont toutes deux des maîtresses d’Arthur. Leur surnom pourrait être une allusion au Roi pêcheur de la légende arthurienne, bien que jusqu’ici cela n’a jamais été confirmé. Elles illustrent bien le goût du roi pour les Latines, brunes aux longs cheveux. Ce sont de vraies jumelles, mais Arthur parvient cependant à les différencier. D’après lui, elles n’auraient pas exactement le même caractère : Tumet serait plus tendre, et Aziliz plus charnelle.

Proches du Roi
Merlin
Merlin, enchanteur de Bretagne, grand vainqueur de la Belette de Winchester, concepteur de la potion de guérison des ongles incarnés, auteur du parchemin Le Druidisme expliqué aux personnes âgées, etc., est l’enchanteur de Kaamelott. Il est censé avoir 887 ans, puisque le magicien est fils d'un démon et d’une pucelle, bien que d’après Arthur il aurait « plus pris de la pucelle ». Il rate la plupart de ses sorts, ou n'en controle pas les effets, et lorsqu'il lui arrive de réussir quelque chose, c'est par le plus pur des hasards. Il est ainsi considéré comme un nul par le roi Arthur, ainsi que par Ellias, à qui le roi demandera de participer à la défense du royaume en travaillant avec Merlin.

Pére Blaise
Père Blaise est le « gardien du culte » du château, représentant la naissante religion chrétienne. Son rôle principal consiste à maintenir l’ordre du jour et à consigner tous les dialogues des réunions de la Table Ronde, ainsi que de porter par écrit les quêtes des chevaliers afin de faire entrer Arthur dans la légende....

La Dame du Lac
La Dame du Lac est une divinité. Envoyée pour lui confier la quête du Graal, seul Arthur peut la voir, l’entendre et converser avec elle et ceci provoque parfois de malheureux quiproquos...La Dame du Lac confie souvent à Arthur des missions annexes, comme de tuer des monstres et de retrouver des trésors dans quelques souterrains sinistres. Cependant, entre ses explications pas toujours très claires et le manque de patience du roi, cela tourne fréquemment au fiasco. Elle peut aussi fournir à Arthur des informations plus générales sur la mythologie du monde de Kaamelott, mais là encore son timing laisse souvent à désirer...

Le Maître d'Armes
Le maître d'armes est un ancien serviteur du roi Loth, devenu entraîneur officiel du roi Arthur. Il fait preuve d'une rigueur exemplaire en ce qui concerne l’hygiène corporelle, notamment en ne mangeant que des fruits et en s’entraînant souvent à l’épée. « Fils d’unijambiste », le maître d’armes possède une méthode d’entraînement spectaculaire, à base d’insultes et de duels...

Venec
Venec, « organisateur d’événementiel », est l’incarnation même de l’arnaque et des activités illicites. Principalement marchand d’esclaves, c’est en fait un vendeur en tout genre, des instruments de torture aux « cathédrales » clés en main. Amoral, il est aussi usurier, faux-monnayeur, proxénète, et est en relation avec toutes sortes de malfrats, des voleurs et autres pirates ou assassins. Ces relations sont décrites par Venec comme étant des « accointances avec tous les traîne-patins du bled ». La cour de Kaamelott fait assez souvent appel à lui pour organiser des banquets, mais aussi pour toutes sortes d’affaires indélicates, malgré les objections d’Arthur et de Bohort. À cause de ceci, Venec tend à se croire tout permis au château.... L’indulgence du roi a cependant ses limites, ce qui conduit parfois Venec au cachot.

Ellias de Kelliwic'h
Elias de Kelliwic’h, dit « le Fourbe », est un enchanteur puissant et craint. Grand Enchanteur du Nord, commandeur des loups de Calédonie, il est aussi pourfendeur du dragon des neiges. Elias s’est avéré un enchanteur très doué, techniquement et commercialement, sachant fabriquer de nombreuses potions. Il est l’auteur, notamment, de la potion de toute-puissance et du sort de souffle de mort. Régulièrement consterné par la nullité de Merlin, il voudrait bien remplacer ce dernier au poste d’enchanteur de Bretagne... ce qu'il arrive présque a faire en devenant druide pour le compte du Roi dans le Livre III...

Caillus
Centurion romain, Caius Camillus fait partie des dernières garnisons impériales présentes sur le sol de Bretagne. Il reste, au début de la série, un soldat fidèle à Rome, bien qu’il déplore la décadence de l’Empire – assassinats en série des empereurs, présence dominante des Germains, costumes ridicules, etc. Il entretient cependant des rapports plus ou moins amicaux avec Arthur et sa cour...Devant la débâcle des troupes romaines de « Britannia », et malgré quelques tentatives de barouds d’honneur, il accepte progressivement l’idée de déserter de son poste de centurion. Il finira par prêter serment à Arthur pour devenir un seigneur de Bretagne, en échange du maintien d’une présence romaine « symbolique »...

Autres
Le tavernier
« Le tavernier » est le gérant de la taverne du village environnant Kaamelott. Il y reçoit souvent, au grand dam du roi, les chevaliers Perceval et Karadoc, ce qui le réjouit car, selon lui, ils apportent du « prestige » à son établissement. Il entretient avec eux des relations amicales : tous les trois jouent parfois à des jeux de société, même si souvent il s'agit de jeux du Pays de Galles dont seul Perceval comprend les règles...

Kadoc
Kadoc est le frère du chevalier Karadoc. Il a la particularité de ne jamais dormir, ce qui, selon les druides, explique son retard mental considérable. S’évanouissant quand on lui explique « des machins techniques », Kadoc passe son temps à la ferme de sa tante, à Vannes…

Le Répurgateur
Le Répurgateur est un envoyé de Rome, bras-droit du pape, chargé de promouvoir la religion chrétienne dans le royaume de Kaamelott. Il tente d’imposer de nouvelles lois et règles aux Celtes, comme la monogamie , la justice sommaire ou la pratique de la confession. Il abhorre la sorcellerie sous toutes ses formes et voudrait bien voir Merlin sur le bûcher ; ce dernier, malgré ses bourdes fréquentes, garde cependant l’appui du roi. Il considère également les femmes comme « de la saloperie »...

Grüdü
Grüdü est le garde du corps du roi Arthur, recommandé par Lancelot. Si on en croit ce dernier, Grüdü a été « élevé sur la banquise viking par des ours polaires »… Un homme à la carrure imposante, il pèserait « dans les 300 livres » d’après Arthur. Si jamais il s’énerve, il est conseillé de lui donner à manger de la viande crue pour le calmer. Grüdü est un garde du corps zélé, totalement dévoué au roi. Beaucoup trop zélé, en fait ; il n’hésite pas à menacer les maîtresses ou la reine si elles approchent Arthur de trop près, ou à tuer de malheureux serviteurs qui rôderaient la nuit autour de la chambre du roi

Guethenoc et Roparzh
Guethenoc est l’incarnation même de l’agriculteur breton, râleur et révolté. Il est à la tête de la plupart des révoltes paysannes de Kaamelott. Un habitué des séances de doléances, il y viendrait « deux fois par semaine » d’après Arthur. L’ennemi juré de Guethenoc est un autre paysan : Roparzh. Les deux agriculteurs se menacent ouvertement, devant le roi ou ailleurs, souvent à cause d’histoires d’animaux tués et en viennent parfois aux mains. Toutefois, ils sont capables de mettre leurs différends de côté pour servir la cause paysanne...

Angharad
Angharad est la dévouée suivante de Guenièvre, qu’elle cherche souvent à conseiller et à soutenir dans ses problèmes, notamment avec son mari. En effet, elle s’agace parfois que le roi ne s’occupe pas assez de sa femme. Angharad est aussi très amoureuse du seigneur Perceval, qu’elle admire et considère comme l’une des plus grandes autorités du royaume – les raisons de son amour restant toutefois un mystère pour le roi. Perceval, qui semble également l’apprécier, reste toutefois assez maladroit, connaissant mal les « choses de l'amour », et son manque de vocabulaire conduit parfois à des quiproquos.

Le roi Burgonde
Le roi burgonde est un personnage stupide, grossier et affamé. Souvent présent à Kaamelott pour la signature d'un traité de paix, il ne comprend pas la langue d'Arthur, ce qui génère toujours de nombreux quiproquo. Lors de sa première apparition, il fut accompagné avec son interprète, mais celui-ci fût embauché par le Père Blaise, au grand dam du roi.

Conclusion
Kaamelott est la série Culte de ses 5 dérniéres années!
Si au début la série peut sembler sans plus, plus on voit des épisodes plus ont s'attache aux personnages et plus on devient fans! Car oui pour faire simple Kaamelott est à mourir de rire! Touts les personnages ont un petit trucs ce qui fait que chacun trouvera au moins un personnage dont il sera fan (Ah...Léodagan...^^).
Cependant faut faire attention car Kaamelott devient vite une drogue et certains épisode sont tellement drole que des mals de ventres son fréquent^^
Pour ceux qui n'aurait pas encore vu, il ne faut plus hésiter car vous louperez vraiment quelques chose!
Pour les fans, la série a encore de beaux jours devant elles car 7 Livres sont prévus au total ainsi qu'une trilogie au cinéma!
Sur ce je vais me matter quelques zodes!


PS: Je rejouterait les photos plus tard j'ai pas le temps le Livre V commence!!!!!! :teach:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 21:10 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juin 2005
Messages: 132
Localisation: a la poursuit de chapeau de paille
Je suis un GRAAAAAAAAND fan de cette série ! C'est vraiment du grand art !
On peut penser que l'humour est un peu douteux, et en grande partie moyenement drole mais pourtant en s'habituant au terme propre a la série ("on y voit comme a travers une pelle la dedans!"/"Ha ben c'est pas dommage!"/"ca casse pas des briques mais bon") on ne peut plus s'en passé ! Personnelement je connais les dialogues de plein d'épisode par coeur ! XD

A la base c'est une série humouristique, les personnages sont tous des bras cassé doublé d'abrutis profond pour une bonne partie(on s'attache beaucoup a ces personnage délirant d'ailleur!). mais au fure et mesure le coté sérieux et dramatique se met en place, d'ailleurs si j'ai bien compris, Astier compte transformer Kaamelott en série héroique/dramatique, bref du sérieux.
Bon apres tout on a quand meme 4saisons pour se fendre la guele :Luffy hilare:

Je conseil vivement cette série a tous ceux qui aime rire de bon coeur !!

édit: alons y pour quelque image !^^^
voila notre bon roi Arthur (ou Alexandre Astier)
Image

Une image regroupant les personnages principaux:
Image
(on notera que la famille joue dans cette série puisque le pere d'Alexandre Astier,Lionnel Astier n'est autre que le brutal Léodagan (en bleu a droite du roi) et sa mere est Dame Séli, femme de léodagan(en bas a droite)


édit2: lordpigeon==> je n'ai pas pu les regarder, mes parents preferais regarder quelque chose d'autre, mais l'enregistrement est programmé depuis deja un moment, et des demain je les regarde !!!!! ^^

_________________
Image


Dernière édition par le chasseur blanc le Lun 30 Avr 2007 23:17, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 21:50 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Avr 2004
Messages: 179
Localisation: Champs sur Marne, 77
Chasseur blanc je suis étonné de te voir fan de Kaamelott et en même temps écrire un post pendant la diffusions des 2 longs métrages introduisant le livre V...
J'espere pour toi que tu ne les as pas loupés...

Autrement je reviens de ma télé et je suis plutôt satisfait du format téléfilm.
Les histoires des différents personnages s'enchainent et se croisent, finalement on est pas très loin des courts métrages habituels.

Mention spéciale pour Alain Chabat, plus drole que jamais et un grand bravo à Eru pour sa présentation.

_________________
Image

Go! U Northwestern!
Break right through that line.
With our colors flying,
We will cheer you all the time,
U! Rah! Rah!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 22:03 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19333
Localisation: Joker
Aye vu les 2 premiers résumés du Livre V et c'est du très très bon.

Très belle présentation Eru :teach:

Ce qui est remarquable avec Kaamelott, c'est que Astier a commencé sur un ton 100% humoristique et un format de pur stand alone, puis il a ajouté tout doucement un côté comédie/tragique sur un rythme de plus en plus proche du feuilleton. Je crois que ça a commencé sur le Livre III à se faire ressentir et cela est frappant avec le Livre IV qui peut être difficilement vu dans le désordre, tout comme le Livre V à ce qu'on a pu découvrir ce soir.

Astier a finalement réussi à introduire de véritables intrigues riches en émotions dans une histoire qui semblait être à la base une simple série de Sketch.

Sinon pour finir sur ce sujet je parlerais de la photographie du Livre V (et de la réalisation en générale) qui atteint là une qualité et un rendu exceptionnel. C'est bien simple dans certains plans extérieurs on se croirait dans le Seigneur des Anneaux.

En tout cas tout cela fait de Kaamelott certainement la série TV française la plus audacieuse et ambitieuse des 10 dernières années au moins.

Concernant l'humour je suis heureux de voir qu'il est toujours aussi présent, bien écrit et si particulier - et les acteurs toujours aussi bien choisi (Chabat en Duc d'Aquitaine c'est tout de même énorme).

voilà voilà

Longue vie à Kaamelott et respect total à Astier certainement l'un de nos grands de la télé - je pense qu'il a tout compris de comment cela fonctionnait sans pour autant perdre sa touche d'auteur.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 22:09 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3597
Localisation: Académie Honnōji
Kaamelott...
Que dire de cette série à part qu'elle est
Excellentissime !

Moi, j'adore. J'ai été perplexe lorsque Caméra Café s'est terminé et j'avais trés peur de la relève. Mais Kaamelott m'a trés vite subjugué par ses personnages, ses decors, son ambiance, son humour, etc...
C'est une série qui ne se prend pas au sérieux et ça fait du bien à voir.

Le mélange du mythe arthurien, du médiéval et du langage moderne est détonnant. A chaque fois que je vois Kaamelott, j'ai l'impression de revivre la même dérision et l'humour mordant que les Monthy Python dans Sacré Graal.
Voir Arthur se démener dans sa quête quotidiennement avec une équipe de bras cassés à quelque chose de vraiment jouissif.

Mon personnage préféré, c'est lui
Image
Perceval le Gallois !
Ce personnage a tout pour lui : un haut niveau d'incompétence, une candeur inégalable, une amitié explosive avec Karadoc, un sens de la loyauté envers ses compagnons, des jeux gallois pour la taverne trés intéressants, un art du combat inégalable... Perceval résume pour moi l'esprit si spécial qui se dégage de Kaamelott et qui ne fait pas tomber ses personnages dans la caricature.

[Spoil Livre V]
Je viens de voir la soirée consacrée au début du Livre V et j'ai été surpris de voir le degrés de maîtrise qu'a atteint Alexandre Astier avec sa série : une histoire sombre, un humour toujours bien présent, une esthétique prononcée dans la réalisation, que du bon.

Le suspense de la fin avec Arthur devant Excalibur et le destin toujours obscur de Lancelot me tient vraiment en haleine. Arthur a t'il compris qu'il n'a peut-être plus le soutien des dieux et qu'il ne pourrait obtenir de nouveau Excalibur ? Est ce que l'homme qui accompagne Lancelot est il lui même un envoyé des dieux ou un simple comploteur ? Cet fin de la première partie du Livre donne donc beaucoup d'interrogations et cela présage que du meilleur pour la suite.

Mais ce que j'attends de voir, c'est comment va se comporter le clan des "semi-croustillants" de Perceval, Karadoc et Merlin par la suite. Une telle dream-team ne peut qu'être explosive.
Vivement la prochaine soirée dédiée à Kaamelott.

[Fin Spoil Livre V]

ange bleu a écrit:
C'est bien simple dans certains plans extérieurs on se croirait dans le Seigneur des Anneaux.

Personnelement, j'ai eu la même impression avec les plans dans la montagne, signe que la réalisation est vraiment de haute volée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 22:19 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Aoû 2006
Messages: 114
Localisation: Manga-Otaku no Island
Aaaah... enfin un topic est dédié à cette merveilleuse série ^^ !!!

Moi-même je viens de voir ce soir la soirée spéciale 2 épisodes de 50min environ et je sens que la suite promet car comme on l'a dit on peut sentir que malgré l'humour unique toujours présent, Astier semble vouloir insérer un peu plus d'incertitude, de sombre, dans sa série... J'ADORE ^^ !!!!!

Donc je le redis une nouvelle fois, j'attends la suite avec impatience et vivement demain 20h40 ^w^ yeah !!!

_________________
"Je n'ai plus rien à perdre vu que j'ai déjà tout perdu..."
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Avr 2007 22:46 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Mhaaa je suis vraiment à la bourre !!
Déjà à cause du décalage horraire je n'ai pas encore vu les deux longs épisodes ( H-3 !! :Ussop gloups: ) et en plus je n'ai même pas encore vu des images du livre V !! Honte à moi !! :Chapeau de paille goute:
Plus sérieusement c'est une très bonne série qui prend très bien la relève de caméra café ( c'était pas gagné ) et le seul mauvais point c'est peut être les rediffusions excessives manque de série pour la remplacer .
Donc en clair une super série qui mérite à être connu et qui donne systématiquement le sourir :Luffy hilare:
P.S : Mon perso préfére : ben ca serait plutôt " les " avec le très bon duo Karadoc-Perseval !! :Ussop big gloup: :luffy langue:

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 09:10 
10 000 Berrys

Inscription: 27 Mar 2007
Messages: 52
Localisation: Soul Society
Aaahhhh Kaamelott et son cortège de débiles incompétents! Cette série est vraiment à mourir de rire, même le Livre V qui nous emmène dans un univers plus sombre.
Je me marre à chaque épisode, les personnages étant tous plus drôle les uns que les autres (j'ai une préférence pour Perceval, brave chevalier nous faisant découvrir les jeux de son pays).

Hier soir j'ai regardé les deux épisodes spéciaux et je dois dire que j'ai adoré, particulièrement la fin qui apporte doute et questions. Alain Chabat (que j'aime beaucoup) était d'ailleurs génial en Duc d'Aquitaine.

Bref j'ai hâte de voir les épisodes du Livre V (et des Livres VI et VII) diffusés à partir d'aujourd'hui.

_________________
Image
"je suis venu ici pour qu'on s'entre-tue"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 09:41 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Ah.... Merci pour ce sujet! Comme tous ceux qui ont posté ici, je partage l'engiuement et la frénésie pour cette "série". C'est pour moi un des objets les mieux écrits que j'ai pu voir à la télé depuis des lustres. La narration est géniale, les dialogues irresistibles, et les personnages d'une densité formidable.

Comme le dit Ange Bleu, ce qui m'épate le plus, c'est qu'on est passé d'un registre comique, à une vraie narration. Au début l'on sent bien qu'il s'agit là de donner un semblant d'intrigue pour faire avancer la série, mais aussi une manière de donner une profondeur aux caractères. Car c'est ça qui est très fort. On est dans des registres de comédie qui jouent à la fois sur les caractères (types caricatures pour simplifier), et sur le langage. On le voit à la quantité faramineuse de ressorts comiques reposant sur les mots. On le retrouve selon des variations nombreuses: le plus souvent à travers des duos - les jeunes Gauvain et Yvain qui déforment les termes, Perceval et Karadoc qui comprennent rien, les paysans qui empruntent aux registres "huppés" - mais aussi de manière isolée (l'épisode avec Hervé et ses tapinant/tapinois et subrogative/subrepticement). C'est ça qui m'a plu. Mais on est bien aussi dans une geste: on raconte une histoire, la légende arthurienne, et le langage fait défaut. Mais du coup il faut bien faire avancer l'histoire et construire des personnages susceptibles d'avancer, et c'est la grosse trouvaille d'Astier, de ne pas se satisfaire des simples procédés comiques.

Alors concernant hier soir, ben je suis rassuré: on résiste bien au fait de regarder à la suite, ce qui n'est jamais gagné avec les formats courts. Mais ça s'y prête étant donné le primat ici de l'intrigue. Et effectivement c'est moins immédiatement tordant, mais quelle ambition comme vous l'avez déjà dit plus haut. Il y a des références évidentes aux grandes épopées modernes - Seigneur des Anneaux, mais aussi Star Wars avec la relation très Sith de Lancelot et Méléagant, notamment à travers la capuche et la tentation au mal, et qui prolonge certaines porosités des univers déjà vues avant. cela double les références classiques de la légende arthurienne ou autre.

D'ailleurs je viens à ce point. La révélation du nom de l'homme en noir m'a sidéré (je n'avais pas vu la toute fin du livre 4, donc je sais pas si on le savait déjà). En faire Méléagant c'est très très étonnant. Méléagant c'est un des grand méchant de la légende, mais c'est surtout normalement l'ennemi direct de Lancelot. C'est l'adversaire poursuivi dans le chevalier de la charrette, et qui a enlevé Guenièvre. La lecture d'Astier de la légende est déroutante, car chez lui c'est finalement Lancelot qui est parti avec Guenièvre...

Sinon j'aimerai bien savoir quelle quantité du livre 5 on a vu hier soir, on si on en a parcouru tout le cheminement (c'est-à-dire qu'il manquerait des épisodes ou des développements entre, mais que en gros le début et la fin seront ceux-là). Parce que si c'est cela, c'est tendu... Et vu que le seul gros reproche qu'on peut faire à la série est la construction narcissique autour d'Arthur/Alexandre, j'imagine plutôt la fin sur la mort d'Arthur... Aura-t-on l'apparition finalement d'une Morgane et d'un Mordred? Et quid du graal? Restera-t-il toujours en tant que mythe lui-même? Galaad sera-t-il absent jusqu'au bout? Ahlala...

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 09:56 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19333
Localisation: Joker
Pour te répondre seleniel au sujet de la quantité du Livre V vue, les 2 résumés d'hier couvrent la première moitié du Livre V. Donc il restera la seconde moitié à découvrir qui sera a priori "introduit" elle aussi par 2 films résumés avant que l'intégral passe en quotidienne.

Sinon Astier a également signalé que le Livre V serait le plus sombre de tous. Donc si Mordred doit apparaître un jour je pense que ce sera au cours du Livre V ou jamais.

Après Mordred peut aussi apparaître dans un registre 100% comique (Astier peut prendre certain élément à contre pied voir le cas de Méléagant dont le traitement comme tu le soulignes est très étonnant).

Par exemple la Fée Morgane est déjà apparue il me semble, ce n'était pas dans le livre I ? Elle venait chercher Arthur car elle croyait qu'il allait mourir ce qui a donné un échange purement " Kaamelottesque". Là aussi le personnage de Morgane a subi des modifications importantes...

Edit : les audiences d'hier soir sont tombées :
http://www.elbakin.net/fantasy/news/390 ... Prime-Time

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 10:21 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Merci pour ces précisions!

Je viens de repenser à Mordred, et on peut y voir une vague allusion dans la discussion autour de l'alternantive "un héritier ou replanter l'épée". Arthur est catégorique: pas d'héritier. Alors on peut le voir de deux façons:
- allusion à la légende, et pressentiment du personnage sur sa destinée qui est de mourir par la main de son fils (un classique, mais qui en plus avec l'intertexte star wars est densifié). Je me souviens plus si dans la légende Arthur le sait ou pas (me souviens plus de toutes les prophéties, mais vais vérifier)
- clin d'oeil de l'auteur: pas de fils dans la série, donc pas de Mordred.

Pour Morgane, j'ai un très très vague souvenir d'une situation comme tu la décrit, mais c'est très flou...

Sinon, plus généralement, et concernant hier soir, j'ai beaucoup aimé le couple d'Aquitaine. Mais j'espère qu'on verra d'autres personnages absents, comme les paysans (d'ailleurs je m'attendais à les voir essayer de retirer l'épée ceux-là...). Par ailleurs, deux trois fois il m'a semblé que le jeu d'Astier empruntait des accents assez nets de Jean Dujardin. Pas vous? Enfin, comme Bullzor, je vous une idolatrie sans borne pour Perceval. Je le trouve magnifique en tout! Et c'est très fort de me le faire aimer étant donné que son conte est celui qui m'avait le plus impressionné des romans de Chrétien.

Ah si pour finir, on voit quand même arriver Lionel. Je me demande quel va être son rôle... C'est un des gros de la légende que jusqu'ici Astier avait évité. Faut dire qu'il n'a pas le rôle le plus glorieux... C'est le caractère même du traître et du collérique. A croire qu'il y a un "axe du mal" qui se met en place de manière parodique avec Méléagant, Lancelot et Lionel (ils sont liés dans la légende)... Déjà le voir qualifier par Bohort de lache, trop sensible et inapte au combat est génial! J'ai hate de voir ce que ça va donner.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 10:46 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19333
Localisation: Joker
'tain ça vient de me revenir!
Je m'étais fait la reflexion hier soir justement mais je l'ai zappé en écrivant mon post^^

Le roi Loth parle un moment de sa "salope" de femme qui est la demi soeur d'Arthur et qui l'a poussé au push. Mais sa femme c'est justement Morgane!

Astier aurait-il dissocier le personnage de Morgane original en 2 personnages distincts ? C'est à dire la Fée Morgane qui semble ici être une messagère des Dieux et sa demi soeur qui lui voue une haine terrible ?
Où bien s'agit-il juste d'une petite incohérence de jeunesse qui peut de toute façon être rattrapé ?

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Mai 2007 11:26 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3597
Localisation: Académie Honnōji
ange bleu a écrit:
Astier aurait-il dissocier le personnage de Morgane original en 2 personnages distincts ? C'est à dire la Fée Morgane qui semble ici être une messagère des Dieux et sa demi soeur qui lui voue une haine terrible ?
Où bien s'agit-il juste d'une petite incohérence de jeunesse qui peut de toute façon être rattrapé ?


Moi aussi ça m'a surpris hier d'entendre Loth parler de ça. Si sa femme est Morgane, pourquoi on l'a vu dans un des livres précédents comme une messagère des dieux venant annoncer la mort de Arthur ?
Je serais plutôt d'avis de la deuxième solution avec les éléments que l'on a actuellement. Si c'est une incohérence, elle n'est de toute manière pas trés grossière car Morgane, celle qu'on a vu dans un épisode, n'a pour l'instant pas un rôle transcendant dans l'histoire.

seleniel a écrit:
Ah si pour finir, on voit quand même arriver Lionel. Je me demande quel va être son rôle... [...] Déjà le voir qualifier par Bohort de lache, trop sensible et inapte au combat est génial! J'ai hate de voir ce que ça va donner.


L'apparition de Lionel dans ce début de Livre V est malheuresement trop courte, mais il va certainement prendre plus de place dans l'intrigue par la suite. C'est vrai que la description qu'en fait Bohort annonce un personnage qui pourrait être la version boosté dans ses caractéristiques de ce même Bohort. Pauvre Lionel, il se retrouve trés vite avec Lancelot et Méléagant, ce qui va mettre une sacrée pagaille dans ce "dark" clan.

J'attends de voir si Arthur va réellement enroler de nouveaux membres autour de la table ronde ou si il va s'enfermer dans une configuration trés solitaire, à la manière de Lancelot, pour affronter son "destin".

Sinon, l'apparition d'Alain Chabat dans la série est assez remarquable d'une part par sa performance, mais d'une autre part par la consistance du personnage du Duc d'Aquitaine. Je n'avais pas vu un rôle de guest aussi bien fait dans la série depuis Bruno Salomone/Caius.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 2 Mai 2007 08:28 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19333
Localisation: Joker
Voilà un remarquable dossier sur Kaamelott que je ne peux que vous conseiller vivement de lire :
http://www.a-suivre.org/levillage/mot.php3?id_mot=41
(il est constitué d'une introduction et de 3 parties distinctes)

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 17 Oct 2007 10:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19333
Localisation: Joker
Image

Diffusion de la suite du Livre V en prime-time le lundi 5 novembre à 20h50 sur M6 !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com