Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mousses!
MessagePosté: Ven 9 Sep 2011 21:24 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Devant la recrudescence des naissances dans la communauté des fans de One Piece, je déclare ouvert le coin des questions que tout le monde se pose sur les p’tits bouts! Après tout, Oda lui-même est concerné par le sujet !

Et comme de toute façon il n’y a pas vraiment de réponses à ces questions qui relèvent souvent, avant tout, de l’imprécation voire de la malédiction ornée de jurons et noyée de sanglots convulsifs, cet endroit recueillera témoignages et réactions (compassionnelles ou moqueuses : les parents l’ont bien cherché d’une certaine façon !). Et puisque à la détresse succèdent de vastes bouffées d’euphorie, de grands élans de niaiseries, qu’on n’hésite pas à profiter du sujet pour les y déverser.


J’ouvre donc le bal avec la rentrée d’Orphée.

Trois ans déjà et découvrant la maternelle. Il était super enthousiaste à l’idée d’y aller, et ayant été tôt à la crèche, le fonctionnement en collectivité lui était familier. Précisons que sa maman est professeure des écoles (institutrice donc), et qu’il va dans son école, à côté de chez nous, qui ouvre cette année (avec plein de soucis d’ordre logistique, une partie du matériel n’ayant pas été livré, mais c’est un autre sujet). Sur le papier, des conditions idéales, et j’étais très confiant quant à cet événement.

Et là, c’est le drame ! La première semaine a été super difficile. Ça s’est traduit par des pleurs, des cris, des colères, alors que ce n’est pas vraiment son style habituellement (le tyran domestique, c’est plutôt son frère à vrai dire…).

Il n’est bien évidemment pas dans la classe de sa mère, mais dans celle de son collègue. Mais comme l’école ouvre, ce sont des double-niveaux : petits/moyens pour ma douce et tendre, petits/grands pour la classe d’Orphée. Hier et aujourd’hui, en partant, Orphée m’a dit qu’il avait peur des grands dans sa classe (normal, mais bon…). Surtout, Orphée ne comprend pas pourquoi il ne peut pas aller voir sa mère dans la classe d’à côté, pendant les récrés, et surtout, surtout, à la cantine (parenthèse : dans le matériel manquant, il y a les serviettes de cantine : du coup on sait de suite si notre enfant a mangé le midi à l’état du T-shirt le soir…). Du coup, quand les autres petits pleurent ou sanglotent dans leur coin, Orphée appelle de manière véhémente sa mère avec la certitude qu’elle l’entend, l’espoir qu’elle va venir !

Ce matin, comme plusieurs parents de petits, j’ai pris pas mal de temps pour le poser dans sa classe, même si le maître préfère que les parents ne restent pas trop, n’envahissent pas la classe (j’avais respecté ça les premiers jours, mais c'était un peu rude pour Orphée apparemment). Du coup ça s’est bien mieux passé : seul le repas s’est mal déroulé apparemment. Demain, réunion des parents avec le maître, très sympa, que ma douce et tendre me supplie de ne pas trop stresser (quand je lui ai présenté les questions/remarques que je prévoyais pour demain, elle a balisé)…

Sinon, Piel continue à être malade (otites à répétition depuis juin, en plus des traitements de fond pour ses problèmes respiratoires), et on risque de devoir retourner voir un médecin ce week-end (ça ne fait que 10 jours qu’on en a pas consulté un…)

Et pour finir quelques photos de mes p'tits mousses à l'abordage du vaste monde! Orphée en pijama pirate (comme il se doit) et Piel à la plage (mais je connais pas les gens/jambes à l'arrière-plan!).

Image Image

En espérant voir un peu grandir les enfants de la Volonté à travers ce sujet!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Ven 9 Sep 2011 22:25 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Ils sont justes adorables, tous les deux. Déjà 3 ans pour Orphée! Ca ne me rajeunit pas tout ça. Gahh. Et j'espère que Piel sera vite guéri^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Ven 9 Sep 2011 23:17 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2011
Messages: 479
Bonsoir bonsoir

Mais que vois-je? Un topic sur les futurs pirates, au beau milieu de la mer du D que je croyais peuplée uniquement ( ou presque ) de gens de moins de 20 ans? Je ne suis donc pas la seule dans les parages, contente de le constater.

Pour ma part, pas de rentrée scolaire en ce qui concerne le mini-moi, il est un chouille trop petit, car il va avoir un an dans quelques jours ( Dire qu'il y a un an jour pour jour je ressemblais à une grosse baleine en train de faire le décompte :robin: Bref bref... )

Alors préparatif pour le 1er annif du Loulou: Nada. Oui, je suis une mère indigne, mais la date fatidique n'est pas encore passée, rien n'est perdu... hein?

Donc j'ai repéré le joujou que j'allais offrir à mon petit loup, je n'ai pas la moindre idée de ce que le Papa va offrir, et ce soir, Mamie est venue à la maison avec ... ( tadaaaaaaaam, roulement de tambour )... une toupie!

Bon a priori c'est pas super éducatif une toupie, tu appuies dessus, elle tourne, franchement c'est lassant. Toujours mieux que le super-doudou-blanc-à-l-origine-et-que-j-arrive-plus-à-ravoir-maintenant, m'enfin....

Mais là où c'est fort, c'est que, oui Madame, oui Monsieur, le petit Chou va avoir une toupie de compèt'. Elle est sur deux étages ( bah oui, comme ça elle tourne deux fois plus ) et y a de drôles de petites boules en forme ( plus ou moins proche ) d'animaux et des petits trous entourés de pétales dans la toupie, ça fait du bruit, ça fait de la couleur...

Ca va vite me saoûler... en même temps Mini-Moi a toujours une conception bien à lui de comment jouer avec tout son bazar... Alors qui sait?

La suite au prochain numéro...

_________________
To make you the King of pirates, I'll become the real King of snipers

Un problème avec un de mes posts? Pourquoi ne pas en parler en privé? Le MP, c'est la clef ( merci à Liloo pour sa généreuse contribution, elle est adoptée ( la contribution, pas Liloo ) )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Sam 10 Sep 2011 00:29 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Episode 1 : 05/09/11 à 09/09/11 : Semaine de la honte

Un peu dans le même genre que seleniel, en décomptant toutefois une année. L'ntrée à la crêche... Et là, c'est le drame.

Premier jour.
Le dernier jour (ou presque) chez la nounou (car oui, papa et maman se sont retrouvés comme deux idiots en ne prenant pas en compte le préavis d'un mois de fin de contrat et les congés payés tombant en août de l'assistante maternelle). Un moment émouvant, même si la terreur, Andrea de son vrai nom, lui, n'a pas pigé grand chose à ce qui se tramait derrière son dos. On dit aurevoir au copain avec qui il partagea ses premières expériences pendant un an et demi. Un aurevoir d'ailleurs retranscrivant bien leur relation, un à dada forcé de Andrea pendant que sa victime fit la cruelle erreur de se mettre dans un semblant de position à quatre pattes, une lutte typée rodéo endiablé, des râles pour la victime, des rires avec un grand sourire de satisfaction pour l'assaillant vers les adultes présents, une morsure d'énervement, une situation qui s'inverse et un bébé qui vient hurler dans les bras de son père (que seul un morceau de kinder viendra réussir à calmer). En gros, une journée bien ordinaire qui, j'ai l'impression, s'est répètée à l'infini. Retiendra-t-il un jour la leçon ?^

Deuxième jour.
Début du drame...
Je n'ai malheureusement pas pu y assiter à cause du boulot mais apparament ce fut épique !
Entrée à la crèche, première journée d'adaptation, de 13h30 à 14h30, accompagné de la maman et de tatie.
...
Pour dire les choses simplement, durant cette toute petite heure, il ne s'est passé qu'une seule chose : Andrea n'aura cessé de jeter tous les jouets lui passant sous la main sur la méchante dame ! Quelle éducation...

Aujourd'hui.
La catastrophe se poursuit. L'enfant, lui, a compris le piège se refermant peu à peu sur lui. A la simple évocation des mots, "On va aller à la crèche" celui-ci répond avec une moue impossible, "Ah non, pas chia" ^^
Sa plus longue journée de la semaine, 10h30 à 15h30, tout seul comme un grand cette fois. Les grosses larmes bien sûr au moment de le laisser, ça fait son effet, et le résumé de la journée pas si surprenant que ça quand on connait le monstre.
Il lui aura fallu un gros moment pour s'approcher d'autres enfants, le bonhomme détestant l'inconnu. Le repas fut catastrophique, comme tous ses repas depuis sa naissance (en gros, il mange rien, et quand je dis rien, j'exagère à peine), mais en cela il se montre le digne héritier de son père (ce qui fait enrager la maman !).
Les crises de colère se sont finalement changées du largage de jouets façon guérilla, à un style colère vengeresse à laquelle ses parents sont bien plus habitués. En gros, à chaque fois qu'il se fait fâcher, il se vexe et s'acharne sur ses jouets jusqu'à se faire mal en tapant dans ses jouets. Et vu qu'il s'est pas mal fait gronder ^^

En tout cas, il a bien compris ce qu'était la crèche, et une chose est sûre, il fait la gueule quand il entend le mot ! "Ah non, pas chia" ^^
A suivre dans les mésaventures du Capitaine Andrea !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Ven 16 Sep 2011 11:19 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Content de voir d'autres parents sur la Volonté! et de découvrir d'autres prénoms de p'tits mousses, en attendant de découvrir leurs frimousses!


Point santé aujourd'hui, puisque j'ai évoqué nos ennuis avec Piel.

En gros, depuis sa naissance, Piel a eu du mal à prendre le sein et boire le lait. On a d'abord pensé aux fameuses colliques du nourisson, plus prononcées chez les bébés garçons, mais à 4 mois, comme c'était toujours là, j'en ai parlé à la pédiatre de PMI. Comme en plus il avait fait pendant l'été déjà des épisodes type bronchyolite, la pédiatre à diagnostiqué un reflux gastro-oesophagien (RGO), à confirmer auprès d'un spécialiste et à valider si besoin par des analyses (en PMI, ils ne peuvent pas tout prescrire).

Elle nous a envoyé voir une pédiatre spécialisée en gastro-entérologie, avec lettre et tout pour expliquer le cas. Entretemps, les symptômes respiratoires avaient commencé à s'intensifier. La médecin a à peine considérer le cas, et nous a renvoyé chez sa collègue pneumologue (ça s'appelle proprement refiler le bébé...) du centre où on était, sans valider le diagnostique, et sans traitement pour le RGO donc, affirmant que ce n'était pas ça. De consultation en délai, on passe du babyhaler avec ventoline et flixotide (truc classique que les parents doivent connaître si leur enfant a eu des soucis respiratoires) aux nébulisations, deux fois dix minutes par jour, plus à la carte en cas de crise, avec ce sympathique appareil qui nous accompagne donc depuis bientôt un an partout où nous allons, sans parler des masques (qu'on voit mieux sur cette image) qu'on doit changer tous les jours et des dosettes de corticoïde et de ventoline pour chaque nébulisation.

C'est donc vers la fin novembre qu'on a enfin la machine, qui même en imposant un traitement super lourd, va quand même bien nous soulager. Avec l'hiver débutant, l'état de Piel s'était assez aggravé, et il multipliait les crises la nuit, parce que couché, et redresser le matelas ne changeait pas grand chose. Une crise, c'était cris et étouffements. La fréquence des crises, c'était entre 30 minutes et 2 heures, et un bébé qui avait tellement mal qu'il ne pouvait parfois pas se rendormir. On a dormi comme des marins, par fractions de sommeil, en octobre et novembre, et avec le traitement, on a réussi à soulager Piel lors des crises la nuit, ce qui a levé une partie de notre angoisse. Alors on se faisait des fois des sessions de 3x10 mn de nébulisation entrecoupé de 15 mn de pause entre chaque nébulisation, mais après, ça allait mieux.

Mais sur le fond, ça ne changeait pas vraiment en fin de compte, et la pneumologue était quand même étonnée, pour ne pas dire alarmée. A Noël, on a été dans la famille de ma douce et tendre, dont l'une des tantes est pédiatre. Et quand on lui a parlé de Piel, qu'elle l'a vu et osculté, elle a été persuadée que c'était bien un RGO. Le RGO consiste en une remontée acide depuis l'estomac, mais qu'on en voit pas parce que ne "sortant" pas par la bouche, mais pouvant redescendre brûler les bronches. D'où les problèmes respiratoires. Du coup, elle nous prescrit un médicament (qu'on ne donne normalement pas sans examen hospitalier avant un an), l'inexium, et là, la vie de Piel, et la nôtre, ont vraiment changé.

Après ça, on en a parlé avec la pneumologue, qui a constaté l'amélioration de l'état, et nous a envoyé à l'hôpital pour faire les tests pour confirmer le diagnostic du RGO. En mars (et oui: lenteur des rendez-vous...), on a donc passé une semaine à l'hôpital, avec plein de tests pourris mais qu'il fallait faire:
- PHmétrie (intubé pendant 24h avec un sac à dos Dora dans lequel il y avait l'appareil pour enregistrer la mesure en PH de son estomac)
- IRM ("alors vous savez, l'IRM ne va pas fonctionner si le bébé pleure, hein - m'enfin là, logité sur une planche les bras attachés au dessus de la tête dans une grosse boîte qui fait du bruit, je sais pas vous, mais moi je crois que je pleurerais un peu aussi quand même..."),
- prises de sang diverses ("ah zut, j'ai arraché la perf'! et là il a toutes les veines qui éclatent le gamin... bon on vous le ramène quand on lui a remis", retour 2h30 plus tard...),
- tests d'allergie (les plus faciles),
- biopsie des bronches (là, grosse angoisse...)
- et, cerise sur le gâteau, test dit de la sueur, pas prévu initialement, pour vérifier que ce n’était pas une mucoviscidose, parce que quand même, il en a certains symtômes (on a attendu deux jours, du mardi au jeudi, pour qu’ils la fassent, dans un état de nerf certain, et là, nouveau gag : « on ne sait pas si on en a eu assez pour valider le test – bon ben c’est pas grave, vous pouvez recommencer – oui mais non : les résultats ce sera que ce soir et nous on part en début d’après-midi ; mais ne vous inquiétez pas : si ça n’a pas fonctionné, on revient lundi – et ben nous lundi on ne sera plus là, donc, vos résultats, vous allez les vérifier tout de suite, et si ça n’a pas fonctionné, vous refaites le test avant de partir », en gueulant bien fort; et on sortait en fin de journée).

Bilan de tout ça : c’était bien un RGO. La pédiatre de PMI avait vu juste dès la rentrée précédente, mais une spécialiste a méprisé son diagnostic et nous a envoyé sur le traitement des conséquences néfastes certes, mais sans qu’on puisse soigner la cause. De tout ça j’ai appris à être nettement plus circonspect vis-à-vis des médecins. Je pose des questions, me renseigne, vérifie que j’ai bien compris, et ose faire le (gros) chieur, parce qu’à l’hôpital, j’ai bien vu que c’était que comme ça qu’on obtenait certaines choses. Je le dis sérieusement aux autres parents du coin, ou aux futurs : je suis vraiment revenu de l’image idéale que j’avais du médecin, et certaines fois ça vaut le coup de se battre, quitte à sembler ridicule ou hystérique (si je recroise la gastro-entérologue qui nous a planté l’an dernier…).

Le souci, aujourd'hui, c’est que les bronches de Piel sont encore très fragiles. On vient de voir hier soir la pneumologue (d’où ce message), et le bilan respiratoire après été est très positif. Mais par mesure de précaution, on garde la partie corticoïde du traitement, et on ne réserve la ventoline qu’en cas de crise. On a toujours la machine, on a toujours deux nébulisations par jours, mais moins chargées en produits. On conserve par ailleurs tous les autres traitements qui accompagnent : inexium, singulair, fumafer… A priori tout l'hiver qui vient, avec de grandes chances pour que l'hiver suivant également, jusqu'à ses 3 ans. Autre effet secondaire de tout ça, Piel a enchaîné les otites durant tout l’été. Quasiment non-stop : on a dû voir 8 médecins dont 3 ORL depuis fin juin. Aucun traitement n’a été efficace jusqu’alors, et il paraît que c’est un dommage collatéral probable de son état de santé global. On sera fixé là-dessus la semaine prochaine avec un nouveau rendez-vous, pour voir s'il faudra l'opérer ou non. On a choisi un spécialiste réputé (ORL pédiatre), et surtout réputé pour ne pas être fan du bistouri, histoique que s'il nous le propose on se dise qu'on ne peut pas vraiment faire autrement.

Le plus bizarre, c’est que Piel semble globalement péter le feu ! On sait après plusieur mois d'inquiétude que ce qu’il a n’est pas un truc horriblement grave, laissant des séquelles, ce qui soulage vraiment, mais malgré ça il reste surmédicamenté : une quinzaine de prises par jours les mauvaises semaines, et un temps quotidien important consacré à la seule gestion de ces soins, devenue sorte de réflexe aujourd’hui (les matins avant crèche école et boulot...). Sans parler de la pharmacie est devenu le commerce qu’on fréquente le plus dans notre quartier !

Pour évoquer Orphée et des trucs plus réjouissants: ça y est, plus de pleurs à l'école, nin en classe, ni dans la cour, ni à la cantine, depuis le début de la semaine! Ouf!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Ven 16 Sep 2011 15:46 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1340
Durant toute la lecture de ton message, seleniel, je me suis de plus en plus inquiété de l'état de santé de Piel. Heureusement, tu m'as un peu rassuré en précisant à la fin que ce qu'il avait n'était pas horriblement grave.

J'espère que ça ira mieux pour Piel et pour vous très rapidement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Ven 16 Sep 2011 17:15 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2011
Messages: 479
Je compatis: Lucas souffre également de RGO, mais à un degré largement moindre, beaucoup moins de médicaments et je n'ai vu aucun spécialiste pour ce problème.

Un passage m'a fait sourire: celui de la "désacralisation" des médecins.
Franchement, quand tu vas voir ton généraliste, ton pédiatre et le médecin de la PMI et que tu obtiens trois avis différents, ça t'aide beaucoup à prendre de la distance oui! Donc conseil aux futurs parents ou aux tout jeunes parents: ne prenez pas ce que vous dit votre pédiatre pour parole d'évangile, après tout, c'est comme dans toutes les branches, il y a les compétents et les autres ^^

Bon courage à Piel en tous cas

_________________
To make you the King of pirates, I'll become the real King of snipers

Un problème avec un de mes posts? Pourquoi ne pas en parler en privé? Le MP, c'est la clef ( merci à Liloo pour sa généreuse contribution, elle est adoptée ( la contribution, pas Liloo ) )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Sam 17 Sep 2011 13:51 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
EnOd a écrit:
Durant toute la lecture de ton message, seleniel, je me suis de plus en plus inquiété de l'état de santé de Piel. Heureusement, tu m'as un peu rassuré en précisant à la fin que ce qu'il avait n'était pas horriblement grave.

J'espère que ça ira mieux pour Piel et pour vous très rapidement.


Le message est aussi parce que maintenant je ne suis plus vraiment inquiet, rassure-toi! On sort en gros d'une année bien pourrie, mais avec le sentiment qu'on voit le bout du tunnel depuis cet été, même si on se doute que l'hiver va de nouveau être un peu lourd. En fait, octobre/novembre derniers ont été très éprouvant en termes de fatigues et d'inquiétude, puis la fatigue s'est estompée, et depuis qu'on est "sûr" du diagnostic, on se dit que ça va, que c'est pénible mais qu'il y a pire. Piel a une santé fragile, mais il a la forme. Et puis une semaine dans un hôpital pour enfants fait peur mais amène aussi à pas mal relativiser: sa pathologie est lourde, mais il ne subira au pire que des conséquences gérables (asthme, surdité temporaire (il est déjà sourd: je croyais qu'il n'écoutait rien, mais en fait c'est qu'il n'entend pas grand chose!!) etc.) On a eu super peur avec l'histoire de la mucoviscidose, et depuis l'angoisse pour moi est retombée.

M'enfin surtout, c'est mon regard sur la médecine qui a complètement changé en un an. Et rétrospectivement je regrette une trop grande confiance pendant la petite enfance d'Orphée (même symptômes en très très atténués): être moins sacralisant vis-à-vis de la parole de notre pédiatre aurait peut-être pu le soulager de certaines choses plus tôt.

Sinon, aujourd'hui, comme Orphée a été courageux à l'école cette semaine, on a été lui acheter un déguisement. Après de nombreuses hésitations (cow-boy, pompier, indien... il a déjà un costume de pirate!), il a opté pour un costume de chevalier rouge, avec épée, arc, flèches et carquois, mais sans bouclier (un autre avait épée et bouclier, mais pas l'arc...). Pendant l'essayage, et l'apprentissage du maniement de l'arc, Piel s'est emparé de l'épée pour essayer (en vain) de mettre une rouste à son frère.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 16:01 
Guépard
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2004
Messages: 277
Eh un sujet où je me sens concerné!!!

D'abord tout mon soutien pour toi Seleniel !!!

Avec ma moitié on touche du bois et de la peau de singe voir de la peau de bois et du singe en bois! Notre crapaud a eu 13 mois aujourd'hui et il a passé sa première année sans tomber malade. Les seules visites chez le toubib étaient pour les visites de routine et pour nous rassurer en cas de poussée de fièvre.

J'ai donc la joie d'avoir un moussaillon plein de vie (trop?), toujours le sourire aux lèvres et qui a réussi à attendrir les plus frileux à l'approche d'un bébé. J'ai aussi l'avantage de travailler la nuit et de pouvoir m'occuper de cette p'tite crapule toute la journée. Oui oui j'ai bien dit l'avantage! Beaucoup de nos amis et connaissances nous conseillent de le mettre en garde ou à la crèche (questions de socialisation, toussa toussa...) et ne comprennent pas pourquoi je préfère le garder. Mais pour moi qui ai découvert la paternité un peu par hasard (qui aurait cru qu'un oubli de pilule pour madame et un moment de pulsion pour moi ^^ aurait donné une telle merveille :D comment ça c'est comme ça qu'on les fait??! ) et qui se demandait "comment qu'ça marche c'truc là?", c'est un réel bonheur de pouvoir éduqué mon fils et surtout de le voir grandir et évoluer tous les jours!

Sinon ce mini-moi a 6 dents et d'autres commencent à sortir, depuis un mois il essaie de se lancer sur ses deux jambes mais appréhende encore! Il a déjà le débit verbale de sa maman!! Quelle joie de l'entendre dire Mama' , Papa (qui est redevenu Mama' -_- ), le chien, le chat, au revoir...

J'aurai bien continué à parler de mon trésor mais il faut justement que j'aille m'en occuper, la sieste est finie!!!!

A bientôt et j'essaierai de vous mettre une ou deux photos pour vous montrer quel beau travail maman et papa ont fait ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 16:47 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2011
Messages: 479
Bienvenue à ce nouveau p'ti mousse ^^ et il n'a qu'un mois de différence avec Lucas ^^

Mais sinon le post de Rockstar m'inspire:

Les "autres" ou l'enfer des jeunes parents

Car il serait illusoire de croire que d'avoir un bébé vous emplit d'un bonheur sans faille. Il faut savoir que qui dit bébé, et surtout j'ai l'impression 1er bébé dit: nuée de gens et de leurs bons conseils - dont tu te passerais bien - en tous genres.

Je ne sais pas pour vous, mais c'est LE truc que j'ai le plus de mal supporter depuis l'arrivée de Lucas. Je suis plutôt du genre auto-didacte, et surtout vu toutes les déconvenues médicales que j'ai connues pendant les 1ères semaines de bébé j'ai énormément de mal à prendre ce qu'on me dit pour argent comptant.

En clair: je ne demande rien à personne.

Sauf que ça ne suffit pas à me débarasser des embêteurs ( pour rester polie hein )

Les embêteurs sont disséminés partout dans la population: ça peut être de la famille, des amis, des collègues, ou même de parfaits inconnus rencontrés au hasard des rues ou des allées du supermarché et qui sont attirés par ton bébé comme des mouches par du miel.
Les embêteurs sont tous de parfaits spécialistes en pédiatrie, même - et surtout - s'ils ne sont pas pédiatres. Donc oser émettre un début de mini objection toute rikiki nous attire très souvent le mécontentement de l'interlocuteur. C'est vrai quoi, je ne suis que la mère, qui suis-je pour oser remettre en question la bonne parole de mon cousin plombier ou de ma copine secrétaire comptable?
Les embêteurs n'aiment pas qu'on soit trop différent d'eux, ce sont des gens qui sont à fond pour les "normes". Vous avez le malheur de faire avec votre bébé quelque chose que votre soeur n'a jamais, ô grand jamais fait avec les siens? Tout de suite, l'angoisse tenaille les tripes de votre interlocuteur, les questions fusent: " mais tu es sûre que c'est bien? et le pédiatre il en dit quoi? " et généralement, le verdict " mère indigne" n'est jamais très loin de l'esprit , même si les mots ne sortent jamais franchement, mais on pose sur vous un regard qui en dit long...

Bref, je pourrais en raconter très long sur tous les conseils à la noix que je n'ai jamais demandés et que j'ai pourtant eu à subir - pour ne pas dire souffrir.
En conclusion, je dirais simplement que j'ai un autre conseil à donner aux futurs/ jeunes parents: pour vivre pleinement son bonheur d'être parent, il faut absolument s'affranchir des "autres"

_________________
To make you the King of pirates, I'll become the real King of snipers

Un problème avec un de mes posts? Pourquoi ne pas en parler en privé? Le MP, c'est la clef ( merci à Liloo pour sa généreuse contribution, elle est adoptée ( la contribution, pas Liloo ) )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 17:37 
Guépard
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2004
Messages: 277
OOOOUUUUUUUUIIIIIII les empêcheurs de grandir en rond!

Moi j'ai le droit aux grand-mères (belle-maman et ma propre maman) qui s'inquiète pour la moindre "info" entendu au journal de JPP, la dernière en tête étant que les trotteurs sont dangereux pour bébé. N'ayant pas vu l'info en personne j'ai profité d'une visite chez le médecin pour demander son avis de... médecin! Et d'après lui, "oui les trotteurs sont dangereux!" quand on laisse son bébé en faire en haut de son escalier sans surveillance...

Il y a aussi le tonton qui te donne des "conseils" (ou plutôt qui critique le moindre fait et geste que tu fais) et lorsque tu oses faire une petite remarque retenue, alors que ton coeur te dit de crier "M**DE", nous avons le droit (à chaque fois) "de toute façon on est des vieux c*ns" !

Sans compter les amis sans enfants mais parce qu'ils ont une nièce qui est née il n'y a pas longtemps, ils pensent tout savoir sur le sujet bébé mais ne comprennent pas pourquoi ces cernes sous les yeux ou bien que le samedi soir peut aussi être consacré au repos ^^

En fait il n'y a qu'avec joli-papa que tout se passe bien! Lui a été clair avec nous, nous laissant éduqué notre enfant comme il nous semble bon et nous ayant prévenu qu'il ne fallait pas compter sur lui pour une garde avant les 3 ans. Egoiste? non juste franc et réfléchi quant à sa capacité actuelle à s'occuper d'un p'tit bout.


Mais bien qu'il y ait tous ces empêcheurs de grandir en rond, notre petit Liam (oui j'avais oublié de vous dire son prénom ^^ ) sait tous les mettre d'accord avec son sourire et aussi ses pleurs :D Bébé sait aussi dire m**de aux gentils conseilleurs ^^

Et voici une photo de Mr Liam:

Image

Elle date de mai-juin-juillet :D j'ai une très mauvaise mémoire ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 23:08 
150 000 000 Berrys

Inscription: 29 Nov 2005
Messages: 1016
Localisation: Le cosmos est mon campement
Je voulais revenir sur le sujet de la désacralisation de la medecine, et principalement sur le point d'oser taper des scandales.
Avant toute chose je ne suis pas une empêcheuse de grandir en rond, vous faites bien ce que vous voulez avec vos enfants, tant que je n'ai pas à subir leur courroux. XD

Donc oser faire un scandale : oui.
Mais attention, ce n'est pas parce que vous faites un scandale auprés de l'aide-soignante que vous obitendrez gain de cause, pas plus si vous faite le scandale auprés de l'infirmière. Au mieux vous vous attirerez l'inimitier d'une équipe soignante déjà au bout du roulot, tirailler par les attentes des parents et les avis des medecins.

Bref scandalisez vous autant que vous le souhaitez, mais choisissez vos cibles par pitier !

(celà vos aussi pour les membres du forum qui ont des parents/grand parents en maison de retraite : foutez nous la paix ! On ne pourras rien faire concernant le traitements donnés par le médecin !)

Sinon, c'est rassurant de savoir que Piel va mieux, et que vous voyez enfin le bout du tunnel vous deux. J'espère pouvoir le voir un jour te mater comme à su si bien le faire Orphée (EnOd doit sûrement encore s'en souvenir ^^).

En ce qui concerne les "autres" annoncer la couleur directement en disant "oui je suis un parents indigne, mais j'assume" ne pourrait pas fonctionner ? Puisqu'au final c'est l'image donnée.

Continuer à donnée des nouvelles, c'est plaisant de voir l'évolution de p'tit bout, même à distance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 23:55 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Indigne peut être mais parce qu'il le vaut bien.

Non franchement, de mon côté je suis vraiment gâté. Personne ou peu mes casses les bonbons sur notre façon d'élever le mini Tank, de toute manière il y a pas intérêt car de ce côté là je m'emballe rapidement. Par contre je suis toujours à l'écoute des propres expériences des autres parents, ça m'aide par moment à gérer des situations de crise (maladie, caprice, etc).

Histoire d'enfoncer le clou et de dégouter les papas et mamans du forum, Cristobal à fait ses nuits la première nuit à la maison, dodo sept heures d'un coup, donc jamais emmerdé par les nuits blanches. La bouffe ? Problème ou pas, c'est un obsessionnel, il ne pense qu'à ça. Pas difficile, il mange de tout, et souvent tout. La transition "petit pot" à nourriture maison n'a pas été évidente mais loin d'être ingérable (peut être fait trop tard). Les dents ne sont pas un problème majeurs, un peu de diarrhée, fesses rouges, et grognon, pas de drame comme a pu connaitre d'autre parent. Les maladies sont rares, très rares, un peu logique vu qu'il ne va pas à la crèche mais je regrette toutefois qu'il s'arrange toujours à être malade pendant mes vacances (à 90%, je sais ce que je dis, je suis actuellement en vacances ^^).
Donc je peux presque dire que j'ai un bébé parfait. En théorie car les crises de nerfs sont nombreuses (qui se caractérise pour ma part par des cheveux blancs et de l’eczéma, c'est moche ^^) même si actuellement je commence à gérer de plus en plus les problèmes (connerie serait le mot exact ^^) que provoque le mini Tank. A oui, j'aurais aimé par contre qu'il soit aussi téméraire qu'un Tank chargeant de pauvre survivant à moitié en train de crever, car malheureusement, il est souvent en train de faire le kéké ou le beau, mais qu'est-ce que c'est un trouillard.

A part ça, je vous conseillerais juste de ne jamais faire un couple bébé/chat, surtout quand votre bébé bouffe comme quatre (donc chie autant) et que votre chat est un gros dégueulasse (oui, ça arrive). J'ai l'impression par moment de vivre dans le fond de mes chiottes (ou dans L4D pour le côté viande avarié ^^).

Image
(rare sont les photos où il ne mange pas, et très dur de le prendre en photo en panoplie de pirate)

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Mar 20 Sep 2011 10:42 
Guépard
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2004
Messages: 277
Pour répondre à Liloo, on a eu la chance avec la maman de tomber à la maternité sur une équipe plus que géniale! Bien sur il y a eu quelques petites tensions dues à la fatigue, autant de notre côté que du côté hospitalier mais avec le recul on y repense avec le sourire.
De plus moi qui ne suis pas du tout médecin, cela doit bien faire 3-4 ans que je n'y suis pas allé pour moi même (non pas que je ne suis jamais malade mais je n'aime pas y aller juste pour un simple rhume ou un mal de ventre, travaillant dans le frais je n'aurai pas fini), nous avons un médecin traitant pour Liam qui est très bien. Pas de langue de bois ni d'avis préconçu. Il a su nous décomplexer sur pas mal de points.

Pour le côté parents indignes, on l'assume de plus en plus ^^ De toute façon pour certaines personnes on ne fera jamais assez bien alors qu'à les entendre ils ont été parfaits (même si les anecdotes racontées par l'arrière-grand-mère nous en a appris de bonnes :D )!

Et tout comme Tôji, notre crapaud est un ventre sur pâte!!! Il mange de tout et veut gouter à tout :) Son petit plaisir étant nos escapades à la campagne ou chez des amis avec un jardin. La découverte des mûres qui vous barbouillent la bouche (et les vêtements...) ou bien d'une tomate bien juteuse qu'on croque à pleine dents et ce "mmmmh" qui suit tous ces régals sont des moments de rire et de fierté ^^
Nous aussi nous avons eu le droit aux nuits de 6-7 heures très rapidement, au bout d'un mois et demi! De quoi dégouter quelques collègues et amis :D Et tout comme Cristobal, Liam fait le beau mais est un peu trouillard jusqu'à avoir peur de certaines fleurs!!!

Je me rends compte que cela faisait vraiment longtemps que je n'avais pas posté à multiples reprises sur le forum mais dès qu'il s'agit de notre fils, je deviens un vrai moulin à paroles ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Nouvelle Vague de piraterie: le sujet des p'tits mous
MessagePosté: Mar 20 Sep 2011 11:54 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2011
Messages: 479
Concernant le personnel médical, je ne suis pas quelqu'un de belliqueux. Je pose des questions, mais quand ça me semble un peu trop nébuleux, ou quand je sens qu'on essaye de m'influencer à prendre une décision que je n'aime pas, je bats en retraite.

Pour les autres, ce serait mon rêve d'envoyer bouler tous les abrutis de service. Seulement, il y a une différence entre ce qu'on aimerait faire et ce qu'on peut faire. Exemple: ma BM fait partie des boulets de 1ère catégorie. Dieu sait comme j'aimerai lui exprimer le fond de ma pensée une bonne fois pour toutes, seulement, attention: il s'agit quand même de la mère de chéwichéwi, et alors, là, ça va pas être possible. Si je parle mal à sa mère, c'est l'engueulade assurée, et franchement, après avoir subi les conseils à 2 balles de la BM, me prendre la tête avec mon homme, c'est NON.
Essayer de lui expliquer ne sert à rien non plus: ma BM est spécialiste du: je fais semblant de pas comprendre ce que tu trouves à redire à mes si précieux conseils, de toutes façons ce que je dis est bien donc si tu veux pas comprendre je vais insister jusqu'à ce que tu cèdes. Donc au final, je finis souvent par dire oui pour m'en débarasser, et arrivée chez moi je fais ce que je veux, souvent sous l'oeil désapprobateur de ma moitié, mais tant pis. On peut pas vivre constamment dans le conflit.

Pour le reste, Lucas n'a pas toujours fait ses nuits, notamment à cause de son RGO, d'ailleurs le début du traitement a été miraculeux en ce sens. Depuis c'est monsieur marmotte lol.
Et Lucas n'est clairement PAS un gros mangeur. Il ne faut pas oublier de disposer à côté de lui des choses pour l'occuper pendant qu'il mange, sinon c'est mort. Mais le problème ne vient pas tant de la nourriture que du fait de devoir rester statique: il faut qu'il bouge, qu'il regarde partout, qu'il touche à tout, c'est un gros curieux. Donc devoir rester dans sa chaise ou ailleurs le temps du repas, c'est un peu pénible pour monsieur bougeotte.
Et sinon jamais de pleurs sauf problème, très rare, il ne réclame que rarement à manger, il s'endort assez facilement, il ne marche pas encore mais se cogne déjà; mais pas grave, même pas mal d'abord... Y a vraiment que pour les dents qu'il a été pénible, mais au final ce n'est qu'une goutte d'eau par rapport à tous les autres moments où il est calme et souriant.

_________________
To make you the King of pirates, I'll become the real King of snipers

Un problème avec un de mes posts? Pourquoi ne pas en parler en privé? Le MP, c'est la clef ( merci à Liloo pour sa généreuse contribution, elle est adoptée ( la contribution, pas Liloo ) )


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com