Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Mer 12 Fév 2014 17:15 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2493
Localisation: Nulle part ailleurs
Luffy le Destructeur



Image



Comme on peut le penser le titre du sujet est une sorte de clin d’œil à un film culte qui est Conan le Destructeur mais cela ne s’arrête pas là.

Le pourquoi de ce sujet est une particularité qui m’a semblé revenir souvent en particulier dans les pérégrinations de Luffy à travers Grand Line et en général dans One Piece, c’est le thème de la destruction, qu’elle soit par mégarde, voulue, symbolique, programmée, cette destruction accompagne Luffy depuis ses débuts, le plus souvent elle est apportée par lui-même mais des fois par son entourage, allié ou ennemi.

En effet ça a commencé par la statue de Morgane mais on se souvient aussi de Luffy détruisant Arlong Park ou plus précisément le bureau de Nami, sa volonté de détruire le Baratie pour arrêter le conflit avec Creek, l’échafaud à Loque Town ou alors et plus récemment l’arche de l’ile des hommes-poissons…


Image



Doit-on voir derrière cet acte destructeur un sens caché ? Une autre lecture ? Une sorte de comportement à travers lequel seront caractérisés le futur Roi des Pirates et sa Légende ? Car qu’il le veuille ou non ses actes dans le processus d’accession au titre de Roi seront forcément analysés, et jusque là on pourrait se demander si on n’a pas plus eu un Luffy Destructeur qu’un Luffy Bâtisseur. Est-ce que la vision de liberté qu’a Luffy du Roi des Pirates ne passerait-elle pas forcément par une étape destructrice, consciemment ou inconsciemment ? Et pour lier Luffy à son prédécesseur à savoir Roger et sachant que leurs liens se situent à différents niveaux, on pourrait voir une sorte de continuité entre les deux avec un Roger Révélateur qui a permis de mettre à jour certains secrets et notamment la présence d’un trésor pouvant chambouler l’ordre établi, suivi d’un Luffy Destructeur, permettant de tout remettre à plat.

Qui suivra le pas ensuite ? Une génération de bâtisseurs cette fois-ci, représentée par les révolutionnaires ? Sabo ?

La destruction semble donc accompagner Luffy dans ses aventures même quand il ne la commet pas lui-même, à Skypiea, à Alabasta, à Enies Lobby où la tour de justice et la ville avaient pris cher, mais également à Marine Ford où le QG de la Marine avait presque été détruit (si ce n’est l’intervention de Son Goku) et dernièrement la destruction du laboratoire de Punk Hazard par Law.


Image



D’ailleurs on peut même citer un passage intéressant dans cette thématique de destruction, justement la destruction future de l’ile des HP et qui serait potentiellement l’œuvre de Luffy. Une action que l’on pourrait par exemple interpréter comme un acte plus bienveillant que malveillant permettant en quelque sorte l’émancipation des HP et la sortie de leur bulle. Cet exemple représenterait-il donc le côté salvateur de la destruction apportée par le futur Roi des Pirates ?


Image



On constate également que le dénouement du dernier arc (Dress Rosa) est intimement lié à une destruction, celle de l’usine à Smile permettant de mettre fin à Doflamingo et de porter par la même occasion un coup dur à Kaido.

Sachant que le château de Dress Rosa se situe au-dessus de l’usine on pourrait alors penser à un Luffy détruisant le repère de Doflamingo (le château donc) qui s’écroulerait sur ses fondations mais également sur l’usine de Smile en dessous de lui… Tout cela pour souligner d’une certaine manière le trait de la destruction qui est toujours d’actualité et qu’elle n’est pas prête de s’arrêter là, aussi bien au sens propre (destruction d’édifices physiques) que figuré (édifices moraux comme le tabou du siècle oublié).

Et dans le cas où cette destruction systématique serait avérée, qu’elle sera la dernière destruction, la destruction ultime, la destruction décisive ? Celle de Rough Tell ? Celle du One Piece ? Seule la suite nous le dira…


Image

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Mer 12 Fév 2014 19:43 
8 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 315
Localisation: en plein cagnard -_-'
Excellent sujet RED ! Tellement vrai d'ailleurs, très perspicace, bien dit... ^^

En somme Luffy est un vrai PIRATE qui agit selon sa propre justice, ses propres principes et ses propres lois ne se souciant pas des règles données par le GM. Bien sûr la destruction n'est pas le propre que de Luffy mais aussi de tous les Pirates mais d'une différente manière, d'une différente vision des choses pour chacun d'eux. Ces-derniers se donnent une certaine liberté pour détruire (un pays, une île, un royaume) afin de parvenir à leurs fins. La destruction est donc un thème majeur de One Piece puisqu'elle apparait dans tous les Arcs qu'elle soit en bien ou en mal.

Pour en revenir à Luffy le Destructeur, on peut voir que dans pratiquement toutes les îles où notre héros s'arrête, la présence de l'injustice, de la guerre, de la tristesse, de la cruauté ou de la misère apparaît. Le Mal. A la fin Luffy détruit tout, casse tout tel un Pirate déchaîné qui déroge à la règle et laisse derrière lui la joie, le soulagement, l'espoir ou la paix. Le Bien, la valeur normative de la morale...

Pour la suite de l'histoire, Oda va sans doute nous enfoncer vers un univers de plus en plus sombre. Il donnera de plus en plus de fil à retordre à Luffy et son équipage avec, comme tu l'as si bien conclu, la possible destruction du Monde et de ses inégalités ! Le GM, Marie-Joie, la Noblesse, l'Histoire cachée... bref la dictature actuelle sera peut-être un jour détruite par Luffy le Roi des Destructeurs !!! ^^

Spoiler: Montrer
"On ne détruit pas les ténèbres en luttant contre elles,
mais en allumant la lumière.
On ne détruit pas le mal en luttant contre lui,
mais en faisant le bien."
Placide Gaboury

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Mer 12 Fév 2014 21:00 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2014
Messages: 70
Localisation: Sur mon navire à faire la peau de Barbe Noire ...
Oui, très bon sujet RED !
Sinon, il n'y a pas que Luffy qui casse le tout !!
Il y a un certain Barbe Noire. Oui, comme dans les Arcs précédents, ben comme exemple: "quand il se bat contre Ace, je crois que l'île est carrément détruite ?!"
Donc, je présume que Luffy et Barbe Noire, quand il vont se battre, il y aura une Destruction Majeure. En plus des répercussions qu'il y aura .... ^^
Bref, Luffy est un peu comme ça aussi donc .. mais je me demande, si il va détruire l'île des Hommes-Poissons ?!

- "Pour en revenir à Luffy le Destructeur, on peut voir que dans pratiquement toutes les îles où notre héros s'arrête, la présence de l'injustice, de la guerre, de la tristesse, de la cruauté ou de la misère apparaît. Le Mal. A la fin Luffy détruit tout, casse tout tel un Pirate déchaîné qui déroge à la règle et laisse derrière lui la joie, le soulagement, l'espoir ou la paix. Le Bien, la valeur normative de la morale... "

Enfin, il ne détruit pas tout sur son passage, il y a quelques exceptions ... :Luffy hilare:

- L'île où il s’entraîne pendant 2 longues années .

- Son île natale.

Et je pense qu'il ne détruira pas le dernière île, " Rough Tell " ...

A chaque fois qu'il massacre tout, c'est pour sauvé un de ses proches ... enfin, c'est ce que j'en déduis depuis le début ...

Bref, bonne fin de soirée !!

:sunnyc:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 27 Fév 2014 13:11 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 831
Localisation: Nouveau monde
Il semble que la destruction soit le meilleur moyen d'effacer le passé, de combattre le présent et de prévoir un meilleur avenir. Il y a à mon sens deux destructions bien distinctes: celle qui est volontaire et celle qui est involontaire. Dans le premier cas, c'est Luffy lui-même qui s'en occupe, et dans le second cas, c'est Luffy qui l'entraine involontairement. Au final, notre héros apporte la destruction. Mais une destruction qui entraine un meilleur futur. J'ai envie de dire que Luffy fait bouger les choses. Tout comme il changera la face de ce monde. Bien sûr, il ne détruira pas le monde, ce sera plus abstrait, il bouleversera le pouvoir et les codes en place.
Du coup, je ne pense pas qu'il y aura un nouveau cycle de destruction, après un cycle de reconstruction.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 27 Fév 2014 18:49 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mai 2008
Messages: 292
Localisation: Sur une gargouille, contemplant celle que je protège...Gotham !
RED a écrit:
Sachant que le château de Dress Rosa se situe au-dessus de l’usine on pourrait alors penser à un Luffy détruisant le repère de Doflamingo (le château donc) qui s’écroulerait sur ses fondations mais également sur l’usine de Smile en dessous de lui… Tout cela pour souligner d’une certaine manière le trait de la destruction qui est toujours d’actualité et qu’elle n’est pas prête de s’arrêter là, aussi bien au sens propre (destruction d’édifices physiques) que figuré (édifices moraux comme le tabou du siècle oublié).


Pour revenir sur la destruction du château, cela marquerait également le renouveau du royaume Riku. Faire table rase en quelque sorte, afin de mieux recréer, regagner la confiance du peuple (même si le retour de la mémoire des habitant devrait bien aider).
La destruction du palais irait donc bien dans ce sens.

Ce serait exactement comme le dit Xehanort, effacer le passé (chute du Roi Riku), combattre le présent (Dofla et son usine) et prévoir un meilleur avenir (Riku qui reprend les rennes, ou alors, soyons fou, Kyros qui prend la place de Roi...). Je pense donc que la destruction du palais est obligatoire pour aller dans cette direction.

Après est-ce que ce sera forcément Luffy qui le fera ? Parce qu'il est mastoc quand même ce palais ! Ca pourrait être dû au combat contre Pika, sachant qu'il peut modeler la pierre comme il le souhaite c'est pour lui que ce serait le plus facile de détruire ce château. Bon c'est sûr qu'il a aucun intérêt à faire ça, mais sait-on jamais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 6 Mar 2014 00:24 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Sep 2012
Messages: 58
Localisation: Pays de Wano. Dojo, centre-ville.
Je pense que Luffy cherche à détruire le passé en cassant tout sur son passage. Dans le bureau de Nami mais aussi dans les ruines antiques d'Alabasta durant son combat contre Crocodile. Néanmoins je ne pense pas que ce soit la seule chose que Oda ait voulu mettre en avant. Je vais prendre pour m'appuyer un autre manga. Fairy Tail. Pour ceux qui ne connaissent pas il s'agit d'un manga ou l'on suit les aventures d'une guilde dans un décor Moyen-âgeux ou la magie est partout. A chacune des interventions de la guilde apparaît la destruction. Mais malgré ça, même si de nombreux biens ont été détruits, le mal est chassé et tout le monde est heureux. Il est de même dans One Piece. Dans l'arc Baratie, de nombreuses choses sont brisées (dont les deux sabres de Zoro, la plate-forme du Baratie...) mais à la fin tout le monde est heureux car le mal est chassé.
Je pense aussi que la destruction est aussi faite pour démontrer la puissance des personnages (hypothèse à part).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 6 Mar 2014 10:49 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Aoû 2011
Messages: 135
Luffy est plutôt un libérateur qu'un destructeur et je ne pense pas que la finalité de One Piece soit la destruction de la marine.

La marine n'est pas une force belliqueuse dans One piece. Ils sont les protecteurs de l'ordre. C'est le fait qu'une partie de ses membres soit corrumpu, sous la botte des dragons célestes ou que les 5 étoiles aient un secret à préserver à tous prix au point d'arriver à des situations extrèmes qui nous la montre belliqueuse.

Mais des personnages comme Cobi, Ao Kiji et Smoker et surtout Garp et Sengoku montre que la marine a également des idéaux et que c'est ces idéaux qui guide la majorité de ces membres.

Pour revenir sur le cas de Luffy, je me dis que la leçon de Shanks de ne pas forcement tout résoudre par la violence du début du manga pourrait refaire surface lors du face à face entre Luffy et Barbe Noire.
D'ailleurs, sur cette leçon, autant quand Shanks ne se bat pas, la situation est claire et on comprend pourquoi Shanks ne se bat pas et qu'il en rigole avec son équipage. Mais à Jaya, désolé, j'ai beau me relire le chapitre, je trouve que c'est mal amené et si Luffy et Zorro décide de ne pas dérouiller l'équipage de Bellamy parce qu'ils se moquent d'eux, OK, logique, mais qu'ils se laisse se faire défoncer sans rien dire, non, c'est un passage qui m'est toujours paru particulièrement débile même en prenant la leçon de Shanks en considération.

Les D sont censé donner leur réponse, est ce que ce sera lié à la destruction ou une autre voie est possible ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Dim 9 Mar 2014 00:05 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2012
Messages: 422
Dans le tryptique -bourreau-victime-sauveur- essentiel à toutes histoires à dormir debout, Luffy se placerait en sauveur. Les bourreaux empêchent des formes de vie de réaliser leurs rêves à travers des systèmes les réduisant à l'état de prisonniers, d'esclaves, de jouets, de ressources humaines, d'objets, de salariés, de 'moins qu'humains', etc... de victimes.

Luffy détruirait tous ces systèmes hierarchiques, ces formes de prisons, ces vecteurs et icônes de la division etc... avant tout pour que les victimes, ou le plus grand nombre de formes de vie, puissent faire comme lui : vivre leurs rêves - devenant à leur tour des 'pirates' tels que Luffy les définirait. Vivant leurs rêves, libérés de tous leurs maux, de toutes leurs souffrances, de leurs cauchemars quotidiens, etc... ces 'pirates' placeraient d'office Luffy en tant que Seigneur, tous égaux face au divin. ou pas.

À quelque part, Oda vivrait son rêve d'être mangaka à travers son manga One Piece. Les personnages de One Piece vivant leurs rêves seraient peut-être une manière de partager aux lecteurs cette vision du rêve, tandis qu'être une ressource humaine, un soumis, un esclave, un jouet, un salarié, un robot, un zombie, une occurence, etc... au service des desseins d'autrui seraient différentes visions de cauchemars. etc... (?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Dim 9 Mar 2014 14:33 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2011
Messages: 817
Localisation: Là où ça te fera le plus plaisir!
Personnellement, je pense qu'Oda assimile surtout la destruction à la piraterie, et tout ce qui tourne autour. Et j'entends par "destruction" une destruction autant humaine que matérielle. Je sais plus quel personnage, à un moment de l'histoire, parle de Roger comme d'une bête enragée, qu'il était capable de décimer une armée si on s'en prenait à l'un de ses hommes; Luffy est dans cette continuité: il défend ses amis, au mépris des lois, peu importe les pertes.

Le système des primes dans One Piece est basé sur le taux de dangerosité, comme c'est indiqué dans le manga, mais aussi sur un taux de destruction: Luffy en est la preuve vivante: il n'est pas plus dangereux qu'un autre -on l'a vu durant la guerre- mais il casse tout, et surtout les bâtiments officiels. Sans ça, sa prime n'aurait jamais été aussi élevée.

Luffy est donc bel et bien un acteur important de la destruction dans ce manga, le plus important car il lui faut ce brin de folie du héros, mais ce sont avant tout les pirates en général, ainsi que les révolutionnaires, qui sont synonymes de la destruction. On l'a vu à Marineford: tous les pirates étaient rassemblés et ils ont tout casser. Luffy n'était pas sensé être là mais avec ou sans lui; c'était la même chose: Barbe Blanche et ses gars étaient là pour tout raser.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Lun 10 Mar 2014 12:21 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Pas vraiment d'accord avec ce qui a été dit plus. Je rejoins l'avis de Snake D Slang L en fait, je pense que les diverses destructions de Luffy entrent dans toujours dans un esprit shonen assez classique : détruire une représentation du mal.
Oda est extrêmement doué pour donner une personnalité à un lieu, il arrive à faire d'un lieu le symbole le plus haut du mal, faire du lieu ce qu'il faut détruire. On a des bad guys mais dans One Piece on a aussi des bad places, Arlong Park, Marine Ford, Enies Lobby et l'exemple le plus parlant Impel Down, qui n'a même pas besoin d'un schéma avec un bad guy à affronter. Leurs destructions sont rendues nécessaires parce qu'ils représentent l'opposé des valeurs du shonen. Enies Lobby symbolise encore plus que le CP9 l'aspect arbitraire de la justice du GM, le pont de l'hésitation, les portes de la justice, l'île où il ne fait jamais nuit etc. etc.

Je suis persuadé qu'Oda traite certains lieux comme il pourrait traiter certains personnages. Il met parfois carrément directement en scène l'affrontement de Luffy contre le méchant lieu. A Arlong Park c'est assez visible, pendant plusieurs cases Oda nous montre Arlong Park de l'extérieur alors que le combat fait rage à l'intérieur, en fait l'enjeu ce n'est pas seulement la défaite d'Arlong. C'est aussi la destruction d'Arlong Park et du bureau de Nami, symbole le plus élevé de sa souffrance. Luffy se bat donc autant contre Arlong que contre Arlong Park. C'est pareil à Enies Lobby quand il seul affronte les centaines d'homme de main, ou quand Sogeking brûle le drapeau du Gouvernement Mondial. La destruction est inévitable et fait très shonen, je suis pas sûr qu'il faille aller au delà.

Pour terminer sur Arlong Park et la caractérisation des lieux, comme pour le classique bad guy qui devient gentil, Oda peut aussi retourner la personnalité d'un lieu. Quand il nous présente le rêve des jeunes hommes-poissons de visiter le Sabaody Park il change complètement l'image qu'on avait d'Arlong Park, on passe de l'antre terrible à quelque chose de beaucoup plus humain (Pour tout ça je trouve que la scène où Nami évoque face à Jimbe la ressemblance entre Sabaody Park et Arlong Park est une des plus fortes du manga). On a aussi eu un traitement similaire pour l'île des Hommes-Poissons, le paradis de Sanji s'opposant à la souffrance et à l'histoire des hommes-poissons.

Bref, la destruction des lieux est très classique et d'ailleurs quand Luffy détruit c'est toujours mieux à la fin. Pour moi Luffy est même plus bâtisseur que destructeur, puisqu'il restructure un lieu tel qu'il devrait être (chasser Crocodile, Wapol, remettre la famille Riku au pouvoir). La destruction devient une remise en ordre, comme vaincre un méchant.
Ce qu'il y a de moins ordinaire je trouve, c'est la capacité qu'a Oda à créer des environnements loufoques et extrêmement forts symboliquement. Des lieux qui ont une personnalité très forte, comme Raftel ou Marijoie qui rayonnent dans l'oeuvre avant même qu'on les ait visités.

Par contre on voit qu'Oda a utilisé la destruction pour préparer l'antagonisme entre Luffy et Barbe Noire.Barbe Noire n'était pas encore officiellement le grand méchant mais était déjà le vrai destructeur c'est Barbe Noire. Les destructions de Barbe Noire contrairement à celles de Luffy ne restructurant rien. Quand il détruit l'île de Drum ça empêche pas Wapol de revenir, il laisse le mal où il passe. C'est le passage de Luffy qui restructurera l'île et remettra les choses dans l'ordre.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 13 Mar 2014 09:05 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2493
Localisation: Nulle part ailleurs
anto a écrit:
On a des bad guys mais dans One Piece on a aussi des bad places, Arlong Park, Marine Ford, Enies Lobby et l'exemple le plus parlant Impel Down, qui n'a même pas besoin d'un schéma avec un bad guy à affronter.

Mais tout endroit détruit n’est pas forcément justifiable par une nocivité primaire, d’où la place spéciale de la destruction dans One Piece qui est amenée de différentes manières malgré sa répétitivité. Enies Lobby, Impel Down ou Arlong Park, peuvent représenter des endroits maléfiques on va dire, mais on ne peut pas dire la même chose du Baratie, de l’arche Noah (ou même de la maison de la Franky Family qui a donné au début une maison à des gens rejetés par la société), ces endroits représentent carrément des symboles d’espoir. Il n’y a donc pas que de mauvais endroits qui ont subi une destruction et les justifications montrent que la destruction peut survenir de différentes façons et être applicables à différentes choses. A mon avis la raison de la destruction est avant tout une question de contextes et de circonstances. Ce n'est pas systémique et il n'y a pas de lieu "méchant" à abattre d'office.

Luffy détruit quelque chose non pas parce que cette chose est fondamentalement nocive comme le peut être un antagoniste au 1er degré mais c’est surtout pour protéger ceux à qui il tient, d’ailleurs dans une relecture de One Piece je me suis rendu compte qu’Oda le lui faisait carrément dire :

Spoiler: Montrer
Image



anto a écrit:
Pour moi Luffy est même plus bâtisseur que destructeur, puisqu'il restructure un lieu tel qu'il devrait être

L’action de bâtir revient à d’autres à mon avis, Luffy suit son chemin, et n’a pas l’intention (ou la prétention) de s’arrêter pour comprendre et édifier. La destruction est spontanée, la construction est réfléchie, et je pense que Luffy a plus un caractère spontané.

Ce sera donc aux autres ensuite de construire (et de se reconstruire) et non pas à Luffy, qui se contente juste de protéger ceux qu’il aime, et souvent par la destruction d’autrui. La construction sera à mon avis le symbole de la vague qui suivra celle de Luffy.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 13 Mar 2014 11:56 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2012
Messages: 1029
Plus fondamentalement que le thème de Luffy le Destructeur, je parlerais de Luffy l'Anarchiste. Luffy est un pirate qui veut être l'homme le plus libre du monde, donc il rejette toute autorité (ni dieu, ni maître). Pour rétablir un ordre social harmonieux, il arrive que l'anarchiste prône la révolution et la destruction pure et simple de ce qui symbolise la cause de cette domination ; et ainsi permettre une construction sur des bases saines d'une meilleure société, d'où les thèmes "destructeur et bâtisseur" évoqués plus haut qui sont intiment liés.

_________________
Voilà les wanted officiels, beaucoup de primes sont encore mystérieuses... http://imgbox.com/aabKmEEi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 22 Mai 2014 12:53 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2014
Messages: 14
Localisation: Rouen
Le but ultime de Luffy est de vivre librement "sans Dieu ni Maître" comme le dit Cold. La destruction serait donc inévitable pour combattre l'injustice qui pour lui est synonyme de servitude, de tyranisme. A la base, il ne veut rien détruire, c'est le big boss qui veut tout détruire pour asservir. On le constate à Shells town avec Morgan, le Baratie avec Don Krieg, à Arlong Parc avec Arlong , Arabasta avec Crocodile, Skypiea (avec Ener) etc... Les hauts placés de chaque Arc ont une volonté de destruction et de mort massive afin d'accéder aux pouvoirs. Donc Luffy pour combattre et minimisé les pertes humaines doit se battre.
A l'image de son Némésis BN dans son manga qui lui n'hésite pas à tuer et tout détruire pour obtenir le pouvoir ultime SdP comme par exemple dans le pays de Drum. Luffy fait plus symbole de Libérateur que de Destructeur. D'aiileurs, Jimbei fait la remarque à Luffy des chemins qui le lie avec BN dans l'arc des HP.
Il y a un parallélisme entre la volonté de détruire face à la volonté de libérer. Tient on parle de Volonté :Ussop tien tien:

C'est mon premier post donc j'espère ne pas avoir fait de HS ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Jeu 22 Mai 2014 16:19 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2012
Messages: 448
Luffy est animé par une volonté forte de liberté, et si le One Piece en est un symbole abstrait dont il ne tient même pas à confirmer l’existence, il reste d’abord épris d’aventure dans la plus grande spontanéité et témérité. Quand la joie de l’aventure est menacée, chacune des résistances rencontrées - qu’elles soient représentées par une personne physique ou morale – occasionne des dégâts collatéraux inévitables.

Luffy n’est jamais parti en croisade contre le GM ou la marine, deux instances qui s’opposent naturellement à son plaisir. Je souligne bien « plaisir » car Luffy ne cherche nullement à défendre une conception de la justice ni même de liberté au fond puisqu’il incarne tout ce qu’il est et tout ce qu’il veut être sans un embryon de réflexion sur l’environnement (malsain ou non), sans une volonté naturelle de refonder les structures de la société (reléguée à Sabo du côté des révolutionnaires).
Ses affrontements avec le GM à Enies Lobby et la marine à Sabaody ont simplement éveillé et réveillé la priorité de devenir plus fort pour protéger des liens fragiles avec son équipage.
La destruction paraît donc toujours involontaire ou secondaire, c’est-à-dire motivée par l’objectif principal de protéger / défendre un nakama ou assimilé. On pourrait penser que seuls les liens d’amitié gouvernent son implication dans la destruction…

Mais comme tu le montres Red, on ne peut que s’étonner de la place systématique et centrale de la destruction qui accompagne chaque passage de Luffy. Même si la destruction a pris un sens plus clair et agressif depuis la première véritable frustration de Luffy, Oda donne des indices qui vont dans le sens d’un ‘‘destin destructeur’’ qui dépasse la propre condition du pirate et qui est symbolisé par une lettre : le D. Je m’appuie sur la phrase de Law aux résonances particulièrement intéressantes : « Le D provoquera une tempête ! ». Les mystères de la volonté du D, une fois dévoilés, expliqueront sans doute pourquoi la course effrénée et intuitive de Luffy chamboulera le monde. ‘‘Chambouler le monde’’ à mon sens ne s’arrête pas seulement à montrer l’illégitimité du GM ou les accidents du siècle oublié comme Robin le comprendra très certainement via les ponéglyphes. ‘‘Chambouler le monde’’ n’est pas juste causer du désordre et laisser libre voie à toutes les possibilités de reconstruction. Il y a quelque chose de l’ordre de la figure mystique dans le statut du Roi des pirates qui éveille, rassemble autant qu’elle inspire les consciences de tous les peuples, et en ce sens bouscule dangereusement les fondements des pouvoirs établis. Chambouler le monde c’est le réveiller de l’hypnose perpétuelle qu’exerce ses dirigeants en détruisant la hiérarchie injuste sur laquelle ils se reposent !

Pour résumer, je pense que Luffy est porté par un destin destructeur qui le dépasse, une sorte d’Elu qui ne mesure pas encore l’importance de son rôle (un peu anarchiste je dois bien le concéder) mais qui n’a pas la prétention d’être un héros bienfaiteur parce qu’il ne milite concrètement que pour son bonheur et celui de ses nakamas. Luffy a le don de rassembler et séduit facilement par sa nature intuitive et courageuse, là où BN doit élaborer des stratégies pour manipuler les autres et asseoir sa domination qui mettent surtout en valeur sa fourberie et sa lâcheté ; c'est dans cette opposition de la nature du destructeur que je sépare les bonnes des mauvaises destructions, et absolument pas dans leurs intentions respectives !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Luffy le Destructeur
MessagePosté: Ven 27 Fév 2015 09:54 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Fév 2015
Messages: 4
Localisation: Rough Tell
Citation:
D’ailleurs on peut même citer un passage intéressant dans cette thématique de destruction, justement la destruction future de l’ile des HP et qui serait potentiellement l’œuvre de Luffy. Une action que l’on pourrait par exemple interpréter comme un acte plus bienveillant que malveillant permettant en quelque sorte l’émancipation des HP et la sortie de leur bulle. Cet exemple représenterait-il donc le côté salvateur de la destruction apportée par le futur Roi des Pirates ?


Pour ma part je ne pense pas que l'ile des hommes poisson sera détruite par la main de Luffy mais sera accomplit par quelqu'un d'autre a cause de Luffy. Par vengeance, on peux donc imaginer qu'un ennemi actuel ( big mom ) ou futur pourrait détruire l'iles pour passer un message direct a Luffy, à qui cette perte n'apportera que remords et culpabilité...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com