Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2016 01:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Image
Batman v Superman: Dawn of Justice (2016)
par Zack Snyder



18 mois après la bataille de Metropolis, le monde apprend à vivre avec Superman même si ce dernier maintient une certaine distance, jouant un rôle de symbole qui suscite divers sentiments : Pour la sénateur Finch, il doit rendre des comptes comme n'importe quel citoyen, pour Lex Luthor c'est une menace extra-terrestre qui doit être détruite et pour Batman trop de puissance chez un simple individu ne peut que mal finir.

Il n'y a pas de spoil, même si ça parle du film hein ^_^

C'est dans la continuité de Man of Steel, et si le film continue de prendre son lot de liberté sur certains personnages (pourquoi pas, ça ne me dérange pas), on bouscule moins les icônes et on se rapproche tout de même du canon.
Batman est en mode "Miller" mais je l'ai trouvé plutôt convaincant (écriture et acteur) : le film s'appuie sur une vie de justicier de 20 ans qui l'a laissé désabusé et cynique, mais cela n'est sans doute pas assez appuyé durant le film. Enfin cela fonctionne tout de même. J'ai trouvé très intéressant l'élément qui résout le "conflit", symboliquement et fondamentalement c'est très bien mais la séquence est trop surligné (mais après c'est Snyder quoi ^_^).
Superman est plutôt bon aussi à tous les niveaux, même si le rôle n'est pas forcément facile. Côté Lex... difficile à dire. Un Lex "différent" n'est pas une mauvaise chose et Jesse Eisenberg est bon, mais au final je ne trouve pas cette version si originale que ça et peut-être un peu trop "facile". Lois est égal au premier film : elle ne me dérange pas, mais elle ne se détache pas de son rôle fonctionnel. Quant à Alfred : bien aimé !
Du côté de la structure du film comme on pouvait s'y attendre les trailers ont tout dévoilé. Bon les scènes clés n'y sont pas mais ça ne change pas grand chose : le chemin est très balisé, même si l'intrigue, classique, fonctionne, et la fin m'a néanmoins surpris. Et n'oublions pas les scènes d'action et la bataille finale qui m'ont globalement rassasié de badasserie et de classe.
Du côté des mauvais choses je dirais pour ma part : un récit sans doute trop haché (curieux de voir la version longue, surtout vu l'annonce de certains trucs), le teasing de Justice League est nul de paresse, la photographie sombre et le trop plein de FX n'est pas toujours inspiré (comme Man of Steel en gros).
Enfin : la présence de Diana bien que trop light à mon goût m'a totalement conquis et elle déchire dans la dernière partie du film ! Son thème musical se détache sans doute trop de l'ambiance sonore générale/propre du film... mais il est excellent et épique à souhait ! Vivement le film Wonder Woman.

Voilà pour un premier jet en vrac.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2016 21:49 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3597
Localisation: Académie Honnōji
Je n'ai pas du tout apprécié ce film, qui m'a déçu comme rarement pour ce type d'exercice. Pourtant, je partais assez confiant : Man of Steel était un film que j'ai apprécié malgré ses défauts, trouvant notamment mon intérêt dans les impressionnantes scènes de baston de la seconde moitié du film. Là, l'affrontement programmée entre Batman et Superman sur un mode analogue m'attirait, mais...

Soupe à la grimace : passé le premier tiers intéressant (malgré des moments WTF qui apparaissaient déjà ça et là), les deux derniers sont un enchaînement d'objets qui ne font pas sens à mes yeux ou qui m'ont passablement irrité.

  • La véritable justification du combat entre Superman et Batman, risible malgré des premières pistes qui sentaient bon l'influence de Frank Miller.
  • Jesse Eisenberg est un très bon acteur, son interprétation de Lex Luthor est intéressante... mais le personnage a une écriture risible. Je ne suis pas fan de DC mais il n'est pas censé être autre chose de plus noble qu'un pauvre psychopathe aux complexes freudiens ?
  • L'introduction de Wonder Woman est inutile au possible... si ce n'est pour introduire la Justice League. Le film aurait vraiment gagné en efficacité en ne se perdant pas dans la présentation, certes expédiée, de la dernière partie de la Sainte Trinité de DC.
  • J'ai vraiment peur de la gestion par Warner du matériel DC sur grand écran : mais c'est quoi cette introduction risible des autres membres de la Justice League ?! Qui peut se contenter d'un matos proche d'une série TV pour introduire un tel enjeu, très attendu par les fans ? J'ai véritablement eu l'impression que la Warner se moquait du spectateur en lui offrant un truc aussi bêta et explicite (mais il est où le plaisir du teaser des fichiers informatiques de Stryker dans X-Men 2 ou des écrans lors du débriefing de Nick Fury à la fin d'Iron Man 2 ?).
  • Batman et les armes à feu : vraiment ? Il y avait vraiment besoin de jouer les iconoclastes sur ce canon ? OK pour le Superman qui tue dans l'extrême nécessité, mais ça...
  • La genèse de l'ultime antagoniste du film : je me suis étouffé. Littéralement.
  • La baston entre Superman et Batman, très décevante et expédiée.
  • La chute du combat entre les deux icônes : sérieux ? SÉRIEUX ?! J'en croyais pas mes oreilles... Rarement vu aussi indigent pour faire avancer le schmilblick.
  • Ils ont compris que les spectateurs n'ont pas tous lu leurs Comics ? Pourquoi ne pas avoir été un peu plus explicite sur les rêves de Batman et sur le sort de Robin ? L'ami avec qui j'ai vu le film, néophyte, n'avait même pas capté le dernier point et encore moins l'identité du personnage lié aux rêves de Batman ; ce qui pose problème dans la réception de l’œuvre.
  • Snyder m'a semblé moins inspiré à la réalisation, moins d'images marquantes qu'auparavant (non, les poses au ralenti de Wonder Woman au combat et dans ses robes ne me feront clairement pas changer d'avis). Par contre, je sature sur ses métaphores tirées des Évangiles pour illustrer le destin de Superman...
  • La dernière séquence du film : j'ai vomi le discours d'un certain personnage pour justifier l'existence d'une Justice League et j'ai, un peu, regretté le choix de ne pas aller au bout des choses, mais qui l'aurait fait à leur place...

Je tire à vue sur ce film, mais il y a des points positifs aussi : Ben Affleck est validé comme Batman, Jeremy Irons est intéressant en Alfred, jouer sur le premier tiers du film sur des valeurs morales comme l'avait fait Frank Miller à l'époque était très bien (même si finalement ces pistes sont inexploitées par la suite), Batman pète quand même la forme dans un style différent de celui de Burton ou de Nolan (j'ai pas écrit Schumacher ?).

Snyder affirmait avoir réalisé un film d'icônes intemporelles, qui serait jugé comme crédible même à l'épreuve du temps : je pense qu'il nous a surtout offert un film marqué par les impératifs marketing de son temps, être en retard sur la concurrence lui a été fatal à trop vouloir la rattraper (sans l'avouer). Montrer n'est pas raconter, encore moins convaincre.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Ven 25 Mar 2016 00:09 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Pour le thème de Wonder Woman, finalement c'est plutôt le thème de la Justice League a priori.

Pour la suite , pas de spoil majeur, je reste général même si je cite quelque passage et dialogue.

J'ai pas mal remué dans ma tête ce que raconte le film et finalement je suis surpris d'y voir une déconstruction (du moins en partie) assez méthodique de Man of Steel. Je ne sais pas si c'était prévu dès le départ mais Man of Steel est construit pour amener la naissance d'une figure messianique et d'un symbole divin, au dessus et séparé des "gens". Batman v Superman est donc une remise en cause de ce symbole (comme l'indiquait les trailers of course), une critique du mythe de Dieu parmi nous (d'où le rêve faisant référence à Injustice ?^^).
Ce contre quoi lutte Batman dans le film c'est ce symbole, cet être désincarné qu'est Superman. Ce qu'on voit/ressent durant le film c'est la solitude de Superman et le fait qu'il se place à part, non par arrogance, mais pour incarner ce symbole. La façon dont il recadre (et juge) Batman à la mi-film est assez symptomatique de ce rôle de "symbole" qui rend une justice "divine" qui ne cherche pas "à se mettre à hauteur d'humain".
Et donc pour revenir à la déconstruction de Man of Steel, il y a quelque chose que je n'avais pas du tout aimé dedans : le personnage du Père Kent qui avait à mon sens "traumatisé" Clark plutôt qu'autre chose. Et là durant le combat entre Batman et Superman, il y a une réplique de Batman adressée à Sup' qui m'a vraiment interpellé sur le coup : "Je suis sûr que ton père t'a dit de devenir un symbole". Et là de façon claire, je me rend compte que Batman "critique" au fond la même chose que moi sur le parcours de Sup', qui prend racine dans le personnage du Père Kent - du moins en partie.
En insistant trop lourdement pour que Clark devienne un Symbole, ce dernier finit par s'isoler, risquant sa déshumanisation pour devenir une "machine du bien" qui peut dérailler, avec de terribles conséquences.
Fort heureusement, au-delà de la fin très symbolique, Sup a finalement trouvé un ami qui voit en lui autre chose qu'un symbole, et de même il ne sera bientôt plus seul.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Sam 26 Mar 2016 09:54 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Vu et c'est vraiment pas glorieux ... Mais alors vraiment pas ...
Dans les points positifs il y a Affleck qui cole plutôt bien à Bruce Wayne et le thème de Wonderwoman. Et c'est tout ?

Premier énorme défaut les longueurs, le film passe bien 1 heure et demi dans de l'anecdotique à base de philo de comptoir sur Superman, dieu et l'humanité. Sans néanmoins jamais réussir à vraiment poser de véritables enjeux autour.
Même l'injustice que Superman vit ne fonctionne pas, puisqu'à aucun moment il ne remet directement en cause son engagement pour l'humanité et même quand le film semble le faire (la scène avec sa mère ou la scène rêvée et ultra-reloue avec son père) il échoue complètement pour plusieurs raisons, parce qu'à tout casser il a deux lignes à dire ou se contente d'écouter et tout va mieux, aussi parce qu'il pue l'arrogance tout le reste du film qui se marie généralement mal avec les remises en question et puis, surtout, parce que ce ne sont que deux scènes parmi tant d'autres. Le film enchaînant les scènes basiques à une vitesse affolante.
Et aussi cette scène en Afrique absolument désastreuse alors qu'elle est la base de l'injustice. Tout ce qu'on voit c'est des terroristes trahir d'autres terroristes et Superman combattre les terroristes. On apprend qu'ensuite que des civils sont morts. Alors que c'était le plus important non ?

Là où on aurait du, je suppose, ressentir de la de compassion pour lui on ressent tout l'inverse. Ce qui a eu pour moi des effets assez désastreux sur le final (osef de son sacrifice et de tout ce qui suit, d'ailleurs j'ai pas compris pourquoi il s'est sacrifié ça aurait pas été plus simple de filer la lance à Wonderwoman non ? Ou bien il y a une raison spéciale à ça ?)

Et du côté de Batman c'est pareil, de ce qu'on m'a dit il est supposé détester Superman sauf qu'il ne fait que rationaliser son affrontement avec lui ! ce qui n'est pas l'attitude la plus haineuse qui soit.

Alors que, pour le coup, Superman est haineux et arrogant envers lui (je n'ai toujours pas compris pourquoi il l'interrompait dans la scène de poursuite).
Sinon apparemment (je découvre ça au dessus) Batman est censé être fatigué, vieilli et un poil désabusé, bah waw, c'est raté, pour moi ce n'était qu'un Batman parmi d'autres, ça aurait peut-être été judicieux de lui faire dire explicitement tout ça, enfin je sais pas je suis pas scénariste.

Et cette ficelle énorme du nom de la mère ... Entre ça et l'intervention de Lois cette scène est vraiment ratée.
Comme leur affrontement en général qui parait assez ridicule, comme Batman est pas vraiment haineux, on comprend pas trop pourquoi il refuse d'emblée le dialogue.
Il a surtout l'air con en fait, le meilleur détective au monde se laisse berner assez facilement.

D'ailleurs, comme je n'ai pas lu les comics, je m'attendais à un vrai clash, autant idéologique que physique. Pas à un truc monté de toute pièce par un méchant mal écrit (Lex Luthor est une mauvaise parodie de pif paf d'ailleurs) qui dure 10 min pour 1h de teasing.

Sinon on retrouve tous les défauts habituels des Snyder. Mais j'étais prêt à les accepter avant la séance, mais en fait non. C'est horriblement lent, il y a toujours ces références bibliques lourdes, des recherches de plans forts (forts lourds surtout) quitte à sacrifier la cohérence interne (coucou le cheval) et puis cette gamme de couleur que j'ai tellement associé avec la médiocrité que je ne la supporte plus.

Bref c'est un échec total et j'espère que le film va se viander sévère. Parce qu'en plus il tease salement 10 ans de films à venir.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Sam 26 Mar 2016 18:22 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Fév 2013
Messages: 75
Localisation: Incertitude
Bon comme attendu ce film est extrêmement mauvais sur bien des points, enfin je dis film mais on se croirait surtout dans une série télé. En effet les épisodes se suivent et se ressemble et tout ce qu'on voit c'est du teasing pour la suite...

Déjà ça commence mal, on se retape la scène que tout le monde connais (à la sauce Snyder cette fois) et là on se demande à quoi ça sert. D'autant plus que dans le reste du film on en apprend pas plus sur ce Batman, alors pourquoi juste remontrer la mort de ses parents ? Tout le monde la connais cette histoire, si tu veux créé un nouveau Batman raconte du neuf...

Et nos deux gugusse sont ridicules au possible, que ce soit dans leur "rivalité" ou dans leur personnage... En fait c'est d'une telle lourdeur dans le traitement que Superman a l'aura d'un ado emo qui veut se couper les veines. Pareil pour les raisons qui font que Batman s'attaque à Superman, c'est tellement gros que tu vois juste ça comme un prétexte pour les voir se battre...
Et puis faire de Superman un symbole divin pourquoi pas, mais c'est Snyder qui dirige et le type n'as pas le dixième de la finesse pour traiter ça, il est beaucoup trop bourrin.

Il y a aussi le méchant incarné ici par Luthor (ou un autre de tout façon ça n'aurait rien changé) qu'on veut nous faire passer pour un fou dangereux. Alors fou oui, dangereux non, en effet il est difficile d'être menaçant quand on s'attaque à des rues vides et à deux héros qui sont surtout des sasuke en puissances...
Bon j'ai pas parlée du monstre mais c'est pas très grave, c'est le même que dans le Hulk de 2008.

Et encore une fois la fin on l'a déjà vu mille fois... Soit les scénaristes n'assument pas de faire des choix, soit ils pensent encore que c'est originale de déconstruire le peu de ce qui a été fait.
Bref c'est convenu au possible et tout ça c'est juste pour nous vendre la suite.

_________________
Image


Dernière édition par Mia le Sam 26 Mar 2016 20:30, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 27 Mar 2016 11:18 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
ange bleu a écrit:
J'ai trouvé très intéressant l'élément qui résout le "conflit", symboliquement et fondamentalement c'est très bien mais la séquence est trop surligné (mais après c'est Snyder quoi ^_^).

Tu parles de quel élément exactement ? parce qu'il me semble que le point Martha fait partie des PIRES idées de scénarios jamais écrites pour un film de super-héros (et pourtant j'ai vu Iron Man 2), comme quoi un combat prométhéen peut se résoudre par le fait que leur mère ait le même nom. Elle en prend un coup l'approche mythologique des super-héros de DC. Respectez-vous un peu les scénaristes. (c'est la phrase que je me suis répété pendant tout le film).

Le film est effectivement au-delà du réel, allant prendre les défauts des Nolan (écriture feuilletonesque et enchainement des péripéties fonctionnant plus à la sidération qu'à la réelle progression, scènes anecdotiques filmées avec la même intensité que les pinacles du film) avec des morceaux entiers des Frank Miller recrachés à moitié digérés, le tout bien évidemment matinés de scènes que t'as vu des milliards de fois dans tous les films pourraves, c'était bien la peine. Je mets au défi quiconque n'ayant jamais ouvert un comics de comprendre pourquoi ils partent dans TOUS les sens, tellement c'est référencé à la truelle. Il a trop de séquences fascinantes de bêtises pour pouvoir les lister de manière exhaustive sans réécrire le script avec des mots plus rigolos, mais je retiens tout de même ce teasing de la JLA avec des extraits vidéos de la honte et les rêves de Barman qui lui permettent pile d'éviter d'attendre le temps de décryptage du DD de Lex Luthor.
Ça a le mérite d'enfiler les scènes rapidement avec pleins de personnages débiles qui agissent comme tels, c'était donc moins chiant que Man of Steel dont le final de 40 minutes où le climax était de pousser une clé usb dans un port pendant que ça faisait boumboum tout autour était le summum du gol. Et ce même si Lois Lane qui jette une lance dans la flotte pour aller la récupérer 5 minutes plus tard (tout en prenant le temps de crever pour la TROISIEME fois du métrage, bien ouéj meuf t'es le boulet ultime), c'était quand même du lourd.

J'espère ne pas avoir été trop ton télérama troll, le film se fait joyeusement basher de toute façon, on ne tire pas sur les ambulances.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 27 Mar 2016 12:09 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Oui je parle de ce passage que j'ai trouvé génial et très émouvant par ma part - l'OST et ce thème en particulier tournent en boucle chez moi depuis mercredi.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 27 Mar 2016 14:06 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Leto II a écrit:
J'espère ne pas avoir été trop ton télérama troll, le film se fait joyeusement basher de toute façon, on ne tire pas sur les ambulances.
Sans parler de troll, en tout cas, manifestement, tes goûts correspondent de plus en plus à la ligne éditoriale du magazine (ou des Inrocks peut-être plutôt)! Et la posture y ressemble un aussi un peu! En tout cas, c'est drôle, parce que là, concernant l'approche des blockbusters, et la différence/opposition entre toi et ange bleu, par exemple, on est en plein dans ce que décrit Jullier et dont j'ai dit un mot dans le sujet des cinéphiles (dans son intervention, il y avait d'ailleurs un intermède sur une critique de 300 par Libé, et c'était assez drôle!).

Selon lui, pour ce type de films, on fait trop souvent passer pour de l'analyse ce qui ne relève que de la description (ce que je vois/observe) ou de l'interprétation (politique, idéologique, et qui suppose souvent un a priori vis-à-vis de l'objet), parce que pour ce type de films qui reposent essentiellement sur des sollicitations du corps (et non de l'intellect), pour approcher véritablement l'analyse, on doit d'abord interroger la sensation (le "pourquoi ça nous fait ça"), de manière interne. Sans ça, d'après Jullier, et je suis assez convaincu par son approche, et ben, on manque son objet et on montre qu'on n'a pas compris grand chose à comment analyser ce type de production.

Après, je n'ai pas vu le film, et il n'est pas dit que je le trouve bon. Mais ce n'est pas la même chose que de considérer le plaisir que je pourrais en retirer et d'en analyser les causes. Et ainsi, à partir de là, tenter de comprendre comment le film fonctionne.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 27 Mar 2016 14:51 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Je ne sais pas si je suis la ligne éditoriale des Inrocks et de Télérama, je n'ai pas parcouru leur site depuis trèèès longtemps et les acheter en kiosque non merci. Si ça se trouve je suis totalement raccord avec eux, je te fais confiance pour me juger ainsi.

J'aurais bien aimé voir l'intervention de Jullier mais je n'ai pas d'abonnement sur Hors-Série, désolé. Dommage, ta brève sur le stage concernant les blockbusters donnent envie d'en savoir plus sur le sujet.

seleniel a écrit:
Selon lui, pour ce type de films, on fait trop souvent passer pour de l'analyse ce qui ne relève que de la description (ce que je vois/observe) ou de l'interprétation (politique, idéologique, et qui suppose souvent un a priori vis-à-vis de l'objet), parce que pour ce type de films qui reposent essentiellement sur des sollicitations du corps (et non de l'intellect), pour approcher véritablement l'analyse, on doit d'abord interroger la sensation (le "pourquoi ça nous fait ça"), de manière interne. Sans ça, d'après Jullier, et je suis assez convaincu par son approche, et ben, on manque son objet et on montre qu'on n'a pas compris grand chose à comment analyser ce type de production.

C'est intéressant. Juste pour dégager toute insinuation qui pourrait s'accrocher par inadvertance : je n'ai jamais prétendu faire de l'analyse mais d'évoquer mon ressenti (très péremptoire dans le ton mais lucidement subjectif). C'est d'ailleurs pour cela que si ange bleu dit qu'il a aimé cette scène, je ne vais pas monter en épingle un débat sur une divergence de sensation. D'autant plus qu'on se retrouve sur la réalisation toute en pachydermie de Snyder. D'ailleurs, à ce moment-clé, j'ai commencé par ne rien comprendre à la détresse de Batman, avant que les plans sur le cercueil de sa mère et se refarcir en grande partie le flash-back du début (qui était monté à la base comme une bande-annonce...). Au bout d'une minute ça donne envie de crier "c'est bon, on a compris !"

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Dim 27 Mar 2016 17:43 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Un petit point sur la fin et la suite (en spoil, donc à ne pas lire si on veut se garder la surprise du film).

Spoiler: Montrer
Donc la venue de Darkseid est sous-entendue mais jamais explicite. Pas grand chose de plus par rapport aux trailers :
- lors de la grande scène de rêve de Bruce, on reconnaît bien le symbole Omega au sol et les Para-démons,
- de plus Lex dans son discours de fin parle bien que les ténèbres arrivent : ténèbres => Dark => Darkseid,
- et Superman se rangera de son côté comme dans le classique "Legends" même si là ce serait à cause de la mort de Loïs d'après Flash. C'est une "mort" qui viendra dans un prochain film a priori.

Sur Justice League, Snyder a expliqué que la mort de Superman sert à le mettre à l'écart pour que ce soit Batman qui recrute lui-même les membres de la Ligue. De plus Sup' était très/trop puissant, cela permet de laisser de la place aux autres en attendant son retour.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Lun 28 Mar 2016 00:00 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2012
Messages: 451
Localisation: PIcardie. Ham.
Alors si je suis les différentes interventions du topics, ce film est un échec proche du navet, et donc est ce que vraiment ça vaut le coup d'être vu dans la grande salle noire ? L'affiche attire, la promesse du choc séduit, action\effets spéciaux il y a, bien tristement l'histoire ne tient pas d'originalité et sort direct de l'univers comics\marvel et je trouve fort dommage que l'on ne fait pas du 100% nouveau d'ailleurs c'est vrai pour beaucoup de films a licence, on nous sort du ultron, du soldat d'hiver, du mandarin, etc, etc avengers iron, captain,spider et une quantité d'autres, ils se prennent pas la tête,on reprends persos,intrigues et on rebalance tout en film, mais pourquoi ne pas faire du nouveau, des personnages inventés, des intrigues totalement inédite, enfin des histoires qui ne sont pas des inspirations quasi-totale des b-d, dessins animés....en faite c'est du business, des dollars, c'est vraiment pathétique...... Dans ce genre il y a ceux qui TOP et ceux qui FLOP mais au final rien de nouveau, rien d'originale , c'est vraiment dommage ça devrai être beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup mieux,créatif, originale....... Tout est déjà là, rien d'inédits grossomodo ça claque,ça rapporte ..…....frustrant....!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Lun 28 Mar 2016 00:10 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2009
Messages: 281
Localisation: Omniprésent
Vu avant-hier soir pour ma part, et ce fut assez déroutant....Déroutant par ce que d'un côté le film est bourré de défauts, et que de l'autre, il y avait quand même quelques bonnes idées, ici et là.

Mais tout d'abord, je dois dire que le montage du film était assez bizarre. Les transitions entre les scènes m'ont en effet paru mal faites à certains moments, car ça passe parfois du coq à l'âne (et là, je pense notamment à la scène en Afrique). Et c'est déjà un gros point noir, par ce que le montage d'un film joue beaucoup dans l'appréciation de celui-ci (Est-ce que la director's cut donnera un autre aspect du film ? On peut toujours l'espérer). On sent aussi que l'écriture des personnages est quelque peu bancal, je pense notamment à Lex Luthor : je ne suis pas forcément contre le fait de le voir dans une version psychopathe (ça change même de l'itération très classique du businessman), mais j'ai trouvé ses dialogues un peu ronflant...L'interprétation de Jess eisenberg n'était pas mauvaise (bien qu'il a parfois cette tendance à surjoué, mais dans l'ensemble ça restait correct), ce sont vraiment ses dialogues qui lui desservent plus qu'autre chose.

Aussi, comme a pu le dire Bulzor plus haut, il y a des références au DC universe qui méritent quand même d'être explicité. C'est sûr que les fans en prendrons pour leur grade, mais le grand public, lui, ne va pas forcément tout comprendre. Pourtant il y avait de quoi faire à ce que cela sert l'intrigue : la violence de Batman avec les criminels aurait pu être en partie expliqué par la mort de Robin (cf le costume tagué dans la batcave). Juste quelques mots entre Alfred et Bruce sur ce tragique souvenir, ça aurait pu vraiment être intéressant (c'est peut-être suggèré à un moment dans une phrase, mais ça ne va pas plus loin). D'ailleurs, sur le fait que Batman tue (parfois avec des armes), c'est évidemment très inspiré de Miller. Je ne vais pas reprocher à Snyder d'avoir repris ça, mais cela reste tout de même un aspect qui me dérange, surtout quand on connait l'aversion du personnage pour le meurtre et les armes (bien que dans certains récits ça lui ait déjà arrivé d'être armé). Il y a aussi l'aspect un peu "fourre tout" du film, surtout avec les caméos un peu bâclé des futurs membres de la Justice league (hormis Wonder Woman).

Malgré tout, il y a quand même des points positifs à retiré. Déjà sur la prestation de Ben Affleck en Batman : il est très crédible. Les scènes de combat et l'ambiance qui entourent le personnage étaient pas mal également (la première apparition en costume faisait très surnaturel - dans le bon sens du terme - de sorte à voir un Batman en légende urbaine, bref c'était pas mal). Le duo avec Alfred était très sympathique, dommage qu'on en vois pas un peu plus (ça serait cool d'ailleurs de voir un film solo avec les mêmes acteurs - ça a l'air de se préparer).

Et contrairement à certains, je n'ai pas trouvé l'apparition de Wonder Woman en trop. Je dirais même que c'est l'une des rares réussite du métrage, donc je suis quand même curieux quant au film de cette dernière. Sinon, je suis aussi agréablement surpris de savoir que j'avais vu juste sur Flash et son rôle à venir.

Voila donc ce que ça donne pour moi. Encore une fois je trouve le film très frustrant (ça va plus dans le négatif que positif), car il y avait quand même des idées intéressantes. Je pense surtout au fait d'avoir voulu commencé le film par la destruction de Metropolis, mais cette fois-ci du point de vu de Bruce Wayne : c'était plutôt pertinent de rebondir sur ce qui a été une critique dans le précédent film de Man of Steel. De même que de montrer l'envers du décors, ainsi que les conséquences des super-héros en roue libre (il me semble d'ailleurs que ça n'a jamais été fait au cinéma, et Civil War va apparemment allé dans le même sens chez Marvel). Dommage que ça n'a pas été d'avantage développé.

Je ne sais pas trop comment ça va se passer pour la suite avec la Warner (vont-ils continué leur planning ?). Il reste encore la sortie de Suicide Squad, qui j'espère, saura relevé le niveau. Quant à Wonder Woman, je suis assez curieux, même si je ne m'attend pas non plus à quelque chose d'énorme. Pour le reste, j'ai plutôt peur avec le film de la Justice league à venir, pour la simple et bonne raison qu'il est censé être réalisé par Snyder...Car je le dis très honnêtement, sans vouloir être dur, il devrait être mis sur la touche. Le succès critique de Man of Steel était déjà mitigé, là c'est pire (BvS était quand même censé assuré le lancement du DCEU). Et pourtant j'étais vraiment hypé...

_________________
Image

Un comics qui revisite la fiction, la magie et l'histoire de son propre médium ? Venez découvrir Promethea !


Dernière édition par KoW le Mar 29 Mar 2016 13:55, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Lun 28 Mar 2016 09:42 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
ange bleu a écrit:
Spoiler: Montrer
Sur Justice League, Snyder a expliqué que la mort de Superman sert à le mettre à l'écart pour que ce soit Batman qui recrute lui-même les membres de la Ligue. De plus Sup' était très/trop puissant, cela permet de laisser de la place aux autres en attendant son retour.

Spoiler: Montrer
Je me demande à ce titre comment ils vont pouvoir faire pour créer une relation entre Superman et Batman qui ne soit pas rushée. Toute la construction du climax de BvS n'aide vraiment pas, après avoir passé une heure quarante-cinq de films (deux ans cinématographiques) à purement haïr Superman, une amitié qui se crée sur le fait que nos mamans aient le même prénom, vazy que je la sauve et qu'on déboite ensemble le monstre générique au rabais (deux heures cinématographiques), la relation d'amitié qui est censée s'être créée au final parait bien mécanique. Un peu comme Iron Man/Captain America (vu les trailers de Civil War, ils se disent amis, les films d'avant les montraient comme collègue au mieux), mais avec moins de peloche. Peut-être que cette non-résolution de leurs différends sera l'objet de conflit d'un des prochains films, j'attends de voir. Pour l'instant l'effet est étrange


gum a écrit:
je trouve fort dommage que l'on ne fait pas du 100% nouveau

C'est très compliqué de faire du neuf sur un film à licence, d'autant plus lorsque la licence à des milliers de run sur 80 ans. C'est d'autant plus difficile à faire lorsque la cible revendiquée du film est l'amateur des comics.
On peut faire avec du vieux quelque chose qui est original, et si le film avait réussi à éviter des scènes qui confinent au facepalm comme les captures de Lois Lane (la dernière où elle s'approche d'un terroriste qu'elle connait, pépouze, est grandiose), l'alliance ou les cauchemars, ça aurait paru moins téléguidé.

KoW a écrit:
D'ailleurs, sur le fait que Batman tue (parfois avec des armes), c'est évidemment très inspiré de Miller.

Image

Snyder reprend comme il veut les idées des autres en ayant ranafout de ce que les autres voulaient faire passer. C'est ce que font les auteurs de toutes façons. Il est membre de la NRA et ça se voit. Pas que ça me choque outre mesure, mais les images de cinéma qui en ressortent sont un peu plus génériques que s'il avait pris le parti de faire un Batman sans arme à feu.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Lun 28 Mar 2016 09:54 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Le plus fascinant je trouve c'est l'hypocrisie ambiante : le film n'est pas plus "bancal" qu'un Starwars ou un film Marvel, mais il s'en prend plein la tête de façon exagérée.
Alors je ne sais pas si ça vient de la promo ratée ou si c'est parce que ce n'est pas Disney, donc on (les critiques) peut (peuvent) se lâcher, si le film paie en particulier pour les autres, mais bon.
Heureusement qu'il y a quelques critiques intelligentes comme celle d'Ecran Large, dont la rédaction a osé dire que c'est "un film réussit avec des défauts, et que c'est toujours mieux que la purge qu'est Avengers 2".
Il y a quelques critiques anti-bashing qui commencent à se pointer et j'espère que les langues vont se délier car la complaisance qu'il y a pour les sorties Marvel ou le dernier Starwars, et le bashing qu'il y a eu ces derniers jours pour BvS relèvent plus de l’hypocrisie qu'autre chose je trouve.

Après oui ce n'est pas ni Starwars et ni un film Marvel, c'était à dire un film aseptisé où il n'y a aucun parti artistique et peu de contenu. Ce BvS est sans doute trop plein d'ambition et de propos, il y a un mélange d'implicite (laissé à l'interprétation des spectateurs/fans) et de moments au contraire trop surligné, et le film est clairement tiraillé entre plusieurs visions qui s'opposent par moment mais ça reste un bon film pour moi.

Et pour l'avis du (grand) public à ce jour, sur Allociné c'est 3,9/5 et sur Imdb c'est 7,5/10, donc c'est loin d'être catastrophique au niveau des retours pour le moment.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Batman v Superman: Dawn of Justice
MessagePosté: Lun 28 Mar 2016 12:41 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2009
Messages: 281
Localisation: Omniprésent
Leto II a écrit:
KoW a écrit:
D'ailleurs, sur le fait que Batman tue (parfois avec des armes), c'est évidemment très inspiré de Miller.

Image

Snyder reprend comme il veut les idées des autres en ayant ranafout de ce que les autres voulaient faire passer. C'est ce que font les auteurs de toutes façons. Il est membre de la NRA et ça se voit. Pas que ça me choque outre mesure, mais les images de cinéma qui en ressortent sont un peu plus génériques que s'il avait pris le parti de faire un Batman sans arme à feu.


Il y avait déjà un aspect très paradoxal dans The Dark Knight Returns, puisque ça tiens du double discours : d'un côté on a Batman qui fait tout un speech sur le fait de ne pas utilisé d'armes à feux (cf l'image que tu as posté), et de l'autre on le vois justement utilisé ces dites armes à certains moments du récit. Pire, il prend parfois l'initiative de tué avec celles-ci, nottament la scène où il décide de tiré dans la tête d'un membre du gang des mutants, afin de sauver un enfant pris en otage (scène que Snyder à plus moins reprise avec la mère de Clark).

Mais je te l'accorde, la violence de Batman dans TDKR est quand même plus cohérente que celle de BvS. Car le fait de tué les criminels pose un problème simple : si il fait ça, alors pourquoi le Joker est-il toujours en vie ? Dans TDKR ce problème est justement réglé, puisque le Joker meurt. Or dans BvS le Joker semble être toujours vivant (puisqu'on le vois dans Suicide Squad). C'est donc un aspect que Snyder a repris dans son film, sans avoir compris cette problématique.


@ ange bleu : j'ai plus apprécié BvS qu'un Thor (facile on me dira), ou qu'un Avengers Age Ultron (de mon avis). Mais là n'est pas la question, cela n'en fait pas non plus un très bon film. Car soyons honnête : il dispose de trop de défauts (montage, scénario ect...) pour parvenir à ce statut. Je me demande même ou est passé le scénario qui avait été écrit par Chris Terrio, et dont tout le monde avait encensé (sans rejeté la faute, est-ce Snyder qui a pris trop de liberté ?). Pour le montage, je me doute qu'on sera plus fixé une fois la director's cut sortie, et je donnerai peut-être une seconde chance au film à ce moment là.

_________________
Image

Un comics qui revisite la fiction, la magie et l'histoire de son propre médium ? Venez découvrir Promethea !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com