Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les Films d'Animation
MessagePosté: Mer 9 Nov 2011 22:42 
150 000 000 Berrys

Inscription: 29 Nov 2005
Messages: 1016
Localisation: Le cosmos est mon campement
Nous avons sur ce forum un sujet réservés au Walt Disney, un autre au Don Bluth, mais qu'en est-il des autres films d'animation ?
Quel qu'ils soient, à moins de créer un sujet sur le film en question nous n'avons pas vraiment d'endroit pour venir parler d'un film d'animation de manière simple.
C'est donc ce que je propose ici.
Bien sur inutile de préciser que des postes du genre "ce film est trop lol" ne sont pas les bienvenue, évitons que ça deviennent la foire au n'importe quoi.

Et puisqu'il faut bien commencer quelque part, je vais m'y coller ^_^

Azur et Asmar
Un film de Michel Ocelot
Image

Citation:
Il était une fois Azur, blond au yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice, qui les élevait comme des frères, dans un pays vert et fleuri. La vie les sépare brutalement.
Mais Azur n'oublie pas les compagnons de son enfance ni les histoires de fées de sa nourrice, au pays du soleil.
Devenus grand, il rejoint le pays de ses rêves, à la recherche de la Fée des Djinns. Il y retrouve Asmar, lui aussi déterminé à trouver et gagner la fée, bravant tous les dangers et les sortilèges d'un univers de merveilles.

Voilà un conte qui réjouiras enfants et adultes pour sûr !
Nombreuse sont les choses que j'apprécie dans ce film, à commencer par la galerie de personnage à la fois drôles, touchants, pathétique, sincères, sarcastique aussi.
Je trouve intéressant le fait que ce film soit bilingue, ce qui n'empêche pas la compréhension de l'histoire, les choses importantes étant traduite d'une manière ou d'une autre.
Le propos que Michel Ocelot véhicule dans ce film est loin d'être dénué d’intérêt également, même si certains peuvent le trouver un peu nunuche, je trouve que la manière dont c'est traité donne un cachet à l'ensemble de l'oeuvre et en plus assure une cohésion à l'ensemble.
Pour ma part un conte qui m'entraîne au pays des fées et me donne envie de voir du pays.

Et tant que j'y suis je vais parler d'un autre long métrage qui à bercée mon enfance et m'enchante toujours autant :

Le roi et l'Oiseau :
Un film de Paul Grimault
Scénario de Jacques Prevert
Image

Citation:
Un roi tyrannique s'éprend d'une jeune bergère. Mais celle-ci réserve son coeur à un petit ramoneur. Aidé de l'Oiseau, le malheureux soupirant va tirer la jolie bergère des griffes du roi tout-puissant

Un véritable chef-d'oeuvre ! Perles de poésie, bijoux de tendresse et d'humour.
Il est vrai que dés lors qu'on évoque les noms des personnes aux commande de se film on en attend pas moins.
Difficile de faire autre chose que des éloges à son sujet.
Tout du choix des couleurs, de l'ambiance instaurées, de l'histoire racontées est une véritable réussite et je ne parle pas des musiques, sinon on pourrait croire que j'en fait trop (ce qui est absolument faux !).
Je ne peut qu'encourager les parents de se forum à faire visionner ce film à m'heure petit, aux adolescent à le (re)découvrir, aux adultes à s'en délecter !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Dim 20 Nov 2011 19:17 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19336
Localisation: Joker
A l'occasion de la sortie cette semaine de Colorful, parlons un peu de Keiichi Hara.

Même si son nom est connu seulement depuis quelques années, il a débuté sa carrière dans l'animation en 1983 en entrant au studio Shin-Ei Animation.
Les séries les plus connues sur lesquel il a travaillé sont :
- Doraemon (1983-1986)
- Malicieuse Kiki (1987-1989)
- Crayon Shin-chan (1992-2004)
Il est rapidement devenu un réalisateur incontournable du studio et réalisa 4 des films de Doraemon ainsi que 13 films de Crayon Shin-chan.
Son travail sur Crayon Shin-chan lui permit en 2007 de réaliser son premier travail personnel : Un été avec Coo.


Image
Un été avec Coo (2007)
Sorti en France en 2008, Un été avec Coo conte l'histoire d'un écolier qui trouve une étrange pierre qui se révèle être un Kappa endormi. La famille du jeune garçon décide de l'adopter et de prendre soin de lui. Néanmoins la vie est loin d'être simple pour une créature surnaturelle se réveillant dans le monde d'aujourd'hui...
Avec ce film Keiichi Hara signe un récit simple et profondément humaniste où son talent pour décrire le quotidien et un merveilleux de l'ordinaire fait mouche. Difficile de ne pas être touché par la relation qui unit Coo à la famille Kôichi, et de façon générale par cette fable alternant naïveté et gravité avec un véritable talent.


Image
Colorful (2010)
Une âme arrivant à la Gare du Train de la Mort se voit offrir une seconde chance : se réincarner dans le corps d'un jeune garçon de 14 ans qui vient de se suicider. L'âme qui n'a aucun souvenir de sa précédente vie doit découvrir ce qui a poussé le garçon à se suicider ce qui lui permettra de revenir dans le cycle des Réincarnations.
Abordant un certain nombre de problèmes sociaux liés à la jeunesse et à la famille, le film est riche et ambitieux par ces thématiques qui sont toujours traitées avec justesse et simplicité.
L'idée derrière le titre du film est qu'un individu ne peut se résumer à une seule couleur/facette et c'est ce que Keiichi Hara développe, toujours à travers son obsession (?) du quotidien et de la vie ordinaire, et en déployant la richesse et la profondeur du banal et de l'évidence.
Moins émotionnel que Coo et sans doute plus désenchanté, Colorful cherche à toucher les contradictions et les errances des rapports humains.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Mar 22 Nov 2011 12:37 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 564
Image

Synopsis Allociné

Dino est un chat qui partage sa vie entre deux maisons. Le jour, il vit avec Zoé, la fillette d’une commissaire de police. La nuit, il escalade les toits de Paris en compagnie de Nico, un cambrioleur d’une grande habileté. Jeanne, la commissaire de police, est sur les dents. Elle doit à la fois arrêter l’auteur de nombreux vols de bijoux, et s’occuper de la surveillance du Colosse de Nairobi, une statue géante convoitée par Costa, le criminel responsable de la mort de son mari policier. Depuis ce drame, la fillette ne dit plus un mot.

Avis:

Ce film d'animation français et juste parfait si vous êtes un grand enfant et que vous aimez toujours les dessins animés :p Quand je suis sortis de la salle j'étais conquis. Les dessins sont spéciaux mais ça fait partis du charme de ce dessin animé qui n'est pas une histoire facile. On est plus dans une histoire assez sombre: une fillette confrontée à l'assassin de son père. Heureusement pour elle, elle se fera de nouveaux amis sur son chemin et en premier lieu Dino son ami chat qui est l'élément central du film car c'est par lui que les choses vont arriver et seront résolues à la fin. Film vraiment entrainant qu'il faut au moins avoir vu une fois! Je vous le conseil si ce n'est pas fait^^

_________________
Image



Dernière édition par Argosax le Mer 7 Nov 2012 00:58, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2012 16:48 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2011
Messages: 817
Localisation: Là où ça te fera le plus plaisir!
Beau film de Miyazaki-fils, sorti en 2011 en France, un des derniers Ghibli:

Image

La Colline aux Coquelicots


Résumé

L'histoire se déroule en 1963 au Japon.
Tous les matins, la jeune Umi, lycéenne, hisse des drapeaux marins depuis le haut de la colline, là où se situe sa maison.
Umi vit avec sa grand-mère, son petit-frère et sa petite-soeur. Son père était mort dans un accident de bateau en percutant des mines lors de la guerre de Corée. Un jour, un jeune garçon de son lycée qui prend le bateau pour s'y rendre, remarque les drapeaux d'Umi et se posant des questions.
Shun est en fait le délégué des élèves du lycée. Il est aussi un membre de la rédaction du journal. C'est donc un résident du quartier latin. Ce vieux bâtiment menace d'être détruit. Les élèves s'uniront, feront le ménage, garçon comme fille et nettoieront le quartier latin. L'entrepreneur immobilier qui menaçait de le détruire, voyant ce travail effarant, sera surpris et laissera vivre le quartier latin. Le nouveau quartier latin. Au cours de cette aventure, Umi et Shun apprendront à se connaître. Il tomberont amoureux l'un de l'autre, croiront qu'ils sont issus de la même famille mais tout s'arrangera lorsqu'ils connaîtront toute l'histoire sur leurs familles respectives.

Personnages

Image

Umi Matsuzaki (voix de Mayami Nagasawa): Umi est le personnage principal du film. Elle vit avec sa grand-mère, son frère et sa soeur dans une maison traditionnelle japonaise. Sa mère n'étant presque jamais présente et son père, ex-marin, étant mort lors de la guerre de Corée. Tous les jours, à l'aube, elle hisse des drapeaux maritimes en haut de la colline. Elle mobilisera la plupart des filles de son lycée pour aider les garçons à rénover le quartier latin. Shun tombera amoureux d'elle au cours de leurs aventures et de forts liens se tisseront entre eux.

Shun Kazama (voix de Jun'Ichi Okada): Shun Kazama est un jeune lycéen du lycée d'Umi, le lycée Konan de Yokohama. Pour se rendre à son lycée, il doit emprunter le bateau et passe tous les jours devant la maison d'Umi et la colline aux coquelicots. Il voit tous les jours les drapeaux se lever dans le ciel et en fait même un article dans le journal du lycée que remarquera la soeur d'Umi. Il rencontrera Umi lorsqu'il voudra sauter du toit pour monter qu'il n'est pas un rigolo et qu'il veut vraiment sauvegarder le quartier latin. Shun est le garçon le plus populaire du lycée. Il découvrira, par la suite du film, qu'il est possible qu'il soit le frère d'Umi. Cette histoire s'avérera fausse et les deux amoureux pourront ainsi continuer à s'aimer.


Mon avis sur le film

Un bon film. Un univers plutôt Shôjo et même assez enfantin mais qui touche par son approche sur la dureté de la vie et l'enchaînement de mauvais évènements. De l'amour fou entre adolescent qui se brise vite. C'est tout ça qui rythme le film.
Pas de grands moments sur ce film mais on passe un moment agréable en salle. Je recommande le film. Son approche difficile de l'amour qui peut parcourir et même passer les frontières des liens du sang est vraiment réussie. Il y a vraiment du bon dans ce film. Des enfants qui se battent pour préserver l'historique et les bâtiments de leurs ancêtres, c'est vraiment beau d'autant plus qu'on ne trouve plus beaucoup d'aussi beaux combats que ceux-ci aujourd'hui. La production et l'animation sont excellentes. Rien à ajouter à part que je recommande le film à qui aime l'animation japonaise.
Assurément un très beau film. On ne s'ennuie pas!

Pour finir, une petite bande-annonce du film:



Voilà, je viens ici puisqu'Ange Bleu a supprimé mon sujet Japanim', je savais pas que ce sujet existait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Jeu 28 Juin 2012 17:01 
150 000 000 Berrys

Inscription: 14 Oct 2011
Messages: 1092
Localisation: Comme tout le monde !! À l'apéro ! ;)
Et bien, et bien, je vais présenter un film que tous le monde connais, qui est vraiment sympas.



Image
Stong World


Résumé :

Sur un bateau un équipage bien sympas regarde dans le ciel, et regardent un bateau volant, c'étais le bateau de Shiki le Lion d'or, un anciens détenue qui c'est échappé de la prison d'Impel Down, il a kidnappé Nami car il voulais une super navigatrice. Luffy et son équipage ce retrouve séparé sur des Îles " Céleste ", Luffy ce bat contre des monstre qui chacun leur tours ce mangent ... Et l'équipage ce retrouvent. Ils essayent d'affronter Shiki, mais malheureusement ils n'y arrivent pas. On a dit que Shiki rivaliser avec Gold D. Roger, après leurs défaites contre Shiki ils retournent le battre. Ils arrivent a l'avoir, à récupérer Nami et a s'en aller.

Personnages :


Image


Tous l'équipage au chapeau de paille : Luffy, Zoro, Nami, Pipo, Sandy, Chopper, Robin, Francky, Brook. Vous les connaissez...

Shiki le Lion d'Or : Personnes qui a étais détenue a Impel Down l'une des prisons les mieux gardés au monde, il réussi a s'échappais. Au par avant il étais rival avec Gold D. Roger l'ancien roi des pirates. Il kidnappe Nami et affrontent Luffy.

Mon avi sur le film :

Un très bon film, sorti en France, j'adore. Une durée vraiment bien, ce qui me fais aimer. Un très bon scénario, un bon graphisme carrément super bien, je ne peux y résister. Bref, ce film est très bon ! Si je devais mettre une note sur 20 je dirais : 16,5/20

Image





Image
Fullmetal Alchemist Film 1


Résumé

Les Frères Elric ce trouvent dans de monde différent, séparer par la " porte " :
Edward ce retrouve dans un monde où la technologie remplace l'alchimie alors qu'Alfonse se retrouve toujours dans le même monde où il est né, régi par l'alchimie.
Ayant pu, étonnamment, entrer en contact, les deux frères vont tous faire pour ce retrouver. Malheureusement, les pouvoirs de l'alchimie fascinent, et Edward n'est pas le seul à vouloir traverser la porte.

Personnages :


Image


Edaward Elric : Personnages principales qui a un frère du nom de Alphonse.

Alphonse Elric : Aussi personnages principales qui a aussi un frère qui est Edaward.

Je ne m'en rappelle plus des autres... !


Mon avi sur le film

Un bon film d'une durées comme même pas mal. ( 105 min ) Mais le scénario est super, le graphisme est aussi très bon ! Les personnages m'ont beaucoup intéresser. Si je devais mettre une note sur je dirai : 13/20. Ce film est sorti en 2005 !

Spoiler: Montrer
Image



J'ai finis, terminer pour les films, deux c'est déjà ça ! ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Dim 4 Nov 2012 21:49 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19336
Localisation: Joker
Petit topo/présentation de Makoto Shinkai un réalisateur japonais de films d'animation, dont la plupart des œuvres sont aujourd'hui disponibles en France.
Son dernier film est sorti en 2011 au Japon et cet été en France directement en DVD : étant donné que je l'ai vu hier soir, c'est l'occasion de parler un peu de Shinkai sur le forum !


Image
Voices Of A Distant Star (2002)
Court métrage de 25 minutes, c'est l’œuvre qui l'a fait connaître il me semble.
En 2047, Mikako, une collégienne, est recrutée avec bien d'autres par la Flotte Spatiale des Nations Unies pour chasser une race extra-terrestre qui a détruit un avant poste terrien sur Mars. Elle et son meilleur ami, resté sur Terre, tentent de rester en contact grâce aux e-mails qu'ils s'envoient mais plus Mikako s'éloigne de la Terre et plus ces messages mettent du temps à leur parvenir respectivement.
L'intrigue de SF est ici un prétexte pour mettre en scène l'attente de nouvelles entre deux amoureux qui se trouvent séparés par le temps et l'espace : outre le décalage temporel entre deux messages, il y a le fait que Mikako a peu de change de revenir sur Terre.
Un joli récit sans réelle fin sur la difficulté de poursuivre une histoire à distance.


Image
La Tour au-delà des nuages (2004)
Long-métrage de 1h30. Dans une réalité alternative le Japon a été séparé en deux en 1974 et Hokkaido appartient désormais à une puissance appelée « l'Union ». Le récit suit l'histoire de deux garçons et d'une fille japonais qui tentent de construire un avion pour rejoindre une tour gigantesque et énigmatique se trouvant à Hokkaido.
Là aussi le contexte de SF est surtout prétexte à dépeindre une touchante histoire d'amour et le fait de tenir une promesse coûte que coûte. Le tout est saupoudré d'un peu d'intrigues politiques et scientifiques – autour de l'Union et de la fameuse Tour.
Avec ce film on perçoit mieux le style de Shinkai, assez lent, en contemplation et en introspection. Donc peu d'action (hormis la séquence finale) et un récit à l'ambiance très poétique – j'ai versé ma petite larme à plusieurs reprises T_T


Image
5 centimètres par seconde (2007)
Long-métrage de 1h00. Le film est constitué de 3 segments de longueurs inégales. Le fil rouge est le personnage de Takaki Tono à 3 moments distincts de sa vie : collégien, lycéen et adulte.
Ici pas contexte de SF (même si l'arrière plan du segment 2 pose de façon discrète un japon alternatif) et un récit centré uniquement sur l'amour à travers le temps et les distances. Une histoire très mélancolique où Shinkai développe une nouvelle fois un ton très contemplatif et introspectif.
Pour ma part c'est le premier segment qui m'a le plus touché, ce voyage en train de nuit interminable d'un jeune collégien tentant de retrouver une camarade de classe qui a déménagé.
On peut poser ce film en opposition avec Voices Of A Distant Star qui proposait une vision romantique 100% adolescente et idéale. Au contraire 5 centimètres par seconde illustre la réalité de la vie concrète et le passage à l'âge adulte qui implique le renoncement à certaines chimères, ainsi que le fait que le premier amour n'est pas forcément celui avec qui on passera le reste de sa vie.


Image
Voyage vers Agartha (2011)
Long-métrage de 1h55 dans lequel Shinkai change de style de récit et se rapproche ici d'un Miyazaki (tendance Le Château dans le Ciel, un film qu'il admire).
Asuna est une jeune fille solitaire qui vit en région montagneuse. Elle passe le plus clair de son temps dans un coin secret à écouter la radio de son père, décédé lorsqu'elle était très jeune. Un jour elle croise en montagne une créature monstrueuse et un jeune garçon qui dit venir du monde souterrain d'Agartha.
Sans doute le moins bon de ses films pour le moment. En effet pour Voyage vers Agartha Shinkai s'essaie à un film d'aventure au premier degré qui lorgne du côté de Miyazaki et clairement sa narration n'est pas aussi maîtrisée que dans ses œuvres précédentes. C'est surtout flagrant lors des scènes d'action qui débutent et finissent souvent brutalement. Le raccord entre ces passages et ceux plus calme sont souvent maladroits. La narration se fait par à coup et par moment on ne sait plus trop ce que le film désire raconter. Le souci touche aussi le scénario où l'histoire des deux frères et leur rapport avec l'héroïne n'est pas très convaincant. J'imagine que dans son idée il s'agissait d'utiliser (logiquement) les scènes d'action pour rapprocher et exprimer les sentiments des personnages mais ce n'est pas ça je trouve.
Reste le thème général autour de la mort et du renoncement qui rappelle que nous sommes dans un film de Shinkai. Le film reste quand même agréable mais il est maladroit, ce qui illustre que Shinkai n'est pas encore au point pour l'aventure au premier degré.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Lun 1 Juil 2013 21:41 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19336
Localisation: Joker
Petit up à l’occasion de la sortie du nouveau film de Makoto Shinkai.

Image
Le Jardin des Mots (2013)
Shinkai revient au court/moyen métrage avec ce film de 45 minutes d’après une histoire originale qu’il a écrite. Le récit est centré sur un lycéen de 15 ans qui sèche l’école les matins de pluie pour les passer dans un parc et se consacrer à sa passion : la confection de chaussures. Lors de ces matinées pluvieuses il fait la connaissance d’une femme qui semble a priori désœuvrée et qui partage le même banc que lui.
Après Voyage vers Agartha et avoir tenté le récit d’aventure, Shinkai revient à ses fondamentaux, à savoir les histoires d’amour à la tonalité introspective et le résultat est déjà plus convaincant à mon sens.
On retrouve l’importance du « lieu » comme catalyseur de la « rencontre », mis en avant par un visuel somptueux qui nous imprègne d’une ambiance hors du temps et de l’espace. Le lien qui se tisse petit à petit entre les deux protagonistes est fait de rien et de détail : l’essentiel porte au final sur « ce qui n’est pas dit » tout le long de leurs différentes rencontres et ces non-dits (et/ou silences) explosent bien évidemment lors de la scène finale, magnifique !
Le film en lui-même est construit autour de 3 motifs : les chaussures, les poèmes et la pluie. Les deux premiers sont les moyens d'expressions respectifs des deux protagonistes, tandis que la pluie marque le rythme de leurs rencontres et « dialogues » et crée l'espace où ils peuvent rêver et échapper à la réalité. Les thématiques et les symbolismes que portent tous ces éléments sont évident et facile à comprendre, mais l'exécution est diablement maîtrisée et pleine de poésie.
Un très simple mais très joli film!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Sam 3 Juin 2017 16:27 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19336
Localisation: Joker
Deux films que j'ai vus récemment :

Image
Hana et Alice mènent l'enquête (2015)
Alice, nouvelle élève du collège Ishinomori, entend une rumeur : celle d'un collégien, nommé Judas, et de ses huit épouses, qui aurait disparu l'année précédente.
Une étrange mais très sympathique histoire d'amitié entre deux jeunes filles sur fond d'adolescence et de légende scolaire. C'est un film d'ambiance, l'enquête étant un prétexte, et la réalisation en rotoscopie apporte un certain charme.
C'est léger, drôle et relativement tendre. Un bon petit film !


Image
Lettre à Momo (2012)
Suite à la mort de son père, Momo et sa mère quittent Tokyo pour s'installer sur les côtes de la mer intérieure de Seto, chez de la famille de la mère. Mélancolique, Momo a conservé une lettre inachevée de son père, où ne sont écrits que les mots : « Chère Momo... ». Cependant l'ambiance morose va vite se trouver perturbée par l'apparition de trois Yokaï aux intentions louches !
Second film de Hiroyuki Okiura qui avait précédemment signé Jin-Roh en 1999, le réalisateur change totalement de sujet pour un film grand public sur le thème du deuil. Il y a la fibre Miyazaki mais Okiura a suffisamment de talent pour apporter son propre style et ton. Outre la minutie impressionnante des gestes et des mimiques, j'ai également été épaté par le traitement des Yokai, merveilleusement païens et sans gêne dans la pure tradition folklorique.
Un très beau film !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les Films d'Animation
MessagePosté: Mar 25 Juil 2017 20:52 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19336
Localisation: Joker
Image
Hirune Hime, rêves éveillés (2017)
Vu au cinéma ce week-end, c'est un film réalisé par Kenji Kamiyama, connu pour avoir réalisé la série TV Ghost in the Shell: Stand Alone Complex. Il était présent à Japan Expo cette année, et il n'a évidemment pas oublié d'encourager à aller voir son film ^_^
Le pitch : on suit une lycéenne qui vit à Okinawa avec son père veuf, qui tient un petit garage. Sa vie simple est bouleversée lorsqu'on père est arrêté pour avoir volé des secrets industriels et notre héroïne se retrouve avec quelques vilains qui veulent absolument mettre la main sur une tablette numérique qui lui a confié son père.
Un film un peu bizarre mais plutôt efficace qui mélange une intrigue réaliste sur fond de nouvelle technologie (thème cher à Kamiyama) avec un thème onirique. En effet le récit est régulièrement entre-coupé par un rêve que fait notre héroïne, qui est une histoire à l'intérieur de l'histoire, style conte pour enfant, et qui résonne évidemment avec l'intrigue principale.
Le rythme est un peu cassé et l'assemblage de certaines séquences, entre le rêve et la réalité, un peu bizarre, mais l'ensemble reste très plaisant et sympa, et j'ai passé un très bon moment.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com