Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dire Straits, où le génie de Mark Knopfler.
MessagePosté: Ven 13 Oct 2006 21:03 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Aoû 2006
Messages: 20
Localisation: Saint Germain en Laye
Bonsoir,

Je post pour la première fois dans la section Musique pour vous faire (re)découvrir (pour certains) un groupe que j'affectionne beaucoup : Dire Straits. Pour moi, et pour beaucoup d'autres, une légende du Rock qui aura marqué toute une époque.
Je pense qu'il sera plus claire pour tout le monde que je retranscrive ici quelques extraits de Wikipedia.

Conseil : Si vous n'êtes pas vraiment fan de rock, passez votre chemin. Par contre, si vous aimez les solos de guitare fins et techniques, Dire Straits est fait pour vous ( Mark Knopfler est tout de même Guitar Hero ). Pour les connaisseurs, je vous invite à me faire part de vos avis concernant ce groupe, merci d'avance ! ^^

Dire Straits

Origine : Newcastle, , Angleterre
Années d'activité : 1977-1995

Rapide résume de leur carrière :

Citation:
Mark Knopfler est un jeune journaliste de 27 ans quand un ami musicien lui présente le bassiste John Illsley. Tous deux décident alors de s'installer dans un studio et de tenter de vivre de leur musique. Les débuts sont difficiles, et le duo vit avec des moyens très limités. Pour le choix de son nom : "to be in dire straits" peut en effet se traduire par "être dans la dèche". Dans leur petit studio, Mark Knopfler va composer en 1977 le titre qui restera comme l'hymne du groupe: Sultans of Swing.
En effet, l'album éponyme, enregistré pour seulement 12.500 livres sterling, remporte rapidement un énorme succès dans toute l'Europe - à l'exception notable du Royaume Uni, qui ne viendra au groupe que plus tard - ainsi qu'aux Etats Unis. Le succès ne se dément pas avec le second disque du groupe, Communiqué, qui réussit le tour de force d'occuper la première place des charts allemands alors que Dire Straits est toujours à la 3e !
Le succès ne diminuera pas pour autant avec les prochains albums, Making Movies en 1980 et Love Over Gold en 1982. Ces disques, qui inaugurent des compositions et arrangements plus complexes, sont marqués par les tubes Roméo and Juliet et Private Investigations.
En 1983, le groupe, pas davantage influencé par les tendances discoïdes des années 80 que par le Punk des seventies, sort ExtendedancEPlay, un mini-album de 4 titres qui contient le single Twisting By the Pool. Il sera suivi en 1984 par le double live Alchemy, qui remporte un énorme succès.
En 1985, le groupe sort Brothers In Arms, qui restera comme son plus grand succès.
L'album On Every Street, sorti finalement en 1991, ne remportera pas le succès de ses prédécesseurs, pas plus que la tournée qui suivra, dont on retrouve des extraits sur le live de 1993 On The Night. Finalement le groupe se sépare en 1995, avec un Marc Knopfler au bout du rouleau qui déclare "[ne plus vouloir] entendre parler de Dire Straits pendant au moins 10 ans !"



Style et influences :

Citation:
Débutant en pleine époque Punk et évoluant des les années 80, Dire Straits n'en reste pas moins un groupe de Rock "à l'ancienne", influencé principalement par les années 60, voire 50, et le Blues. Les influences du groupe sont à chercher du côté de Bob Dylan pour le style de chant, et de J.J. Cale, Hank Marvin, Eric Clapton ou encore Chet Atkins pour le jeu de guitare.

Mark Knopfler joue exlusivement aux doigts, n'utilisant pas de médiator, et employe l'ancestrale technique Blues qui consiste à alterner phrases chantées et phrases de guitare selon un système de "questions - réponses". Son jeu, simple et classique mais d'une grande élégance, est le fondement du son de Dire Straits. Les autres membres du groupe sont pour le moins discrets, et Knopfler se réserve en général les solos. Ses mélodies sont particulièrement fines et adaptées à son style de guitare très aérien.


Image Image Image
Image Image Image
Albums studios1978 : Dire Straits
1979 : Communiqué
1980 : Making Movies
1982 : Love over Gold
1983 : Twisting by the Pool (EP)
1985 : Brothers in Arms
1991 : On Every Street

Lives
1984 : Alchemy
1993 : On The Night
1995 : Live at the BBC

Compilations
1988 : Money for Nothing
1998 : Sultans of Swing: The Best of Dire Straits
2005 : Private Investigations - The Best Of Mark Knopfler & Dire Straits

Vidéographie
1993 : Dire Straits on the Night


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 4 Nov 2006 16:34 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Nov 2005
Messages: 81
Localisation: Somewhere Over The Rainbow
Alors,

Dire Straits c' est la redecouverte du pouvoir de la guitare.
Je suis definitivement sous le charme de ce groupe dont je connais malheureusement tres peu de titres.

Je me limite essentiellement a " Lady Writer ", " Sultans of Swing " et " Romeo and Juliet ".
Je ne demande qu a decouvrir de nouveaux morceaux aussi beaux.

( des morceaux comme "Brothers in Arms" et "Money for Nothing" m ont quelque peu laisse indifferent mais bon... )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 31 Déc 2008 18:10 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Réveillons ce topic. Qui n'a jamais vraiment été réveillé, m'enfin, j'ai envie de parler d'un groupe que trop de monde ignore. C'est bientôt Nouvel An, je m'en voudrais de ne pas parler au moins une fois d'un groupe que j'ai découvert il n'y a finalement pas si longtemps, et que j'apprécie très franchement.

Bon, je vais commencer par le mode My-life (faut le mettre entre crochets normalement pour que ce soit marrant, mais la flemme d'appuyer sur deux boutons en même temps. Par contre, pour écrire des trucs inutiles entre parenthèses, la flemme a disparu). C'est ma mère qui écoutait Dire Straits et Mark Knopfler étant plus jeune. J'ai toujours refusé écouter ces bandes sons qu'elle chérissait, parce que je n'écoutais que peu de musique et que je m'amusais à lui dire que c'était de la musique pour vieux. Malgré tout, à force, je repère certains morceaux particulièrement savoureux. A moi les "Once upon a time in the west", "Angel of mercy" et "Sultans of swing" évidemment. C'n'est pas pour autant que je m'y intéresse. Ce n'est que lors d'un voyage en voiture cette année que je suis séquestré et obligé à écouter de la "musique ed'vieux" que je décide d'écouter plus précisémment les partitions, les riffs, les solos (c't'un best of, mais c'est mieux que rien). N'en a pas besoin de plus pour comprendre que, oui, Dire Straits c'est bon.
Alors aujourd'hui, je ne connais pas grand chose de ce groupe, tout au plus une quinzaine de chansons. Et même si certaines m'ennuient considérablement, y'a des titres qui valent leur pesant de cacahuètes. Ca me suffit largement pour débattre pendant des heures sur un groupe que je ne découvre que plus jour après jour. Pour citer mes préférées, je dirais "Going Home" qui explose après une magnifique intro, "Romeo and Juliet" qui est désignée par une musique de lover par mes camarades, et les Sultans. La classe, c'est tout.

Comme l'a dit Broken Sword il y a de ça plus de deux ans, Dire Straits, c'est le pouvoir de la guitare. Knopfler utilise la technique classique du dialogue entre la guitare et le chant, et ça fonctionne à merveille. On obtient un Rock qu'on pourrait presque qualifier de classique dans la composition, mais extrêmement entrainant par le jeu de guitare. Et c'est vrai que les doigts de Knopfler sont magiques *__*. Que dire de plus ? Les critiques l'ont encensé sur ce point, et les aventures des Sultans sont désormais reconnues comme parmi les plus grands standards du Rock, et parmi les meilleures chansons de guitare. Petite déception néanmoins dans l'oubli régulier de citer notre ami Mark au côté des plus grands. Hendrix, Page, Johnson, Santana, oui, mais lui aussi.

Aller, je me permets de placer un point noir à ce tableau réjouissant : je trouve dommage que tout soit centré autour de Knopfler dans Dire Straits, certes, il est le créateur et qui plus est, la pièce maîtresse, mais il est vraiment dommage qu'on ne voit pas plus ses coéquipiers. Dans les meilleurs groupes, on retient très souvent les performances du chanteur et du guitariste. Alors quand on a un génie qui cumule les deux...

Voilà, j'ai parlé un peu de l'excellent qu'est Dire Straits. Pas grand chose à dire, et un peu court, mais après tout, quand on prend plaisir à parler de quelque chose, il n'y a pas d'raison ^^.

Edit JCC : Mais de rien mon cher, c'est avec plaisir que je l'ai fait ^__^.

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Dernière édition par The Undertaker le Mer 31 Déc 2008 19:06, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 31 Déc 2008 18:58 
250 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2008
Messages: 1479
Localisation: Beyond the time
Les Dire Straits… Comme celui a remonté ce sujet je vais commencer par un petit mode my life (si, si original comme début), dont tout le monde s’en fout mais qu’est là pour le plaisir de celui qui écrit. Alors oui les Dire Straits. Je n’ai commencé à écouter ce groupe qu’il y a un an. Avant mon père écoutait mais ça ne me faisait rien, mais d’un coup, paf, Dire Straits c’est trop fort, Knopfler est un boss. ‘Tain qu’est ce que je me suis mis du Dire Straits dans la gueule pendant deux moi voir trois. Je n’écoutais que ça. Aujourd’hui j’ai un peu décroché mais j’écoute encore car Dire Straits ça ne lasse pas tellement que c’est bon (plutôt petit ce mode non pour une fois :P)

Ce que j’aime le plus dans se groupe (outre les fabuleuses performances de Knopfler), c’est que les instruments ne se mélangent pas grossièrement comme dans certain groupe de rock. Ici tous les instruments ne font qu’un avec Knopfler. Et puis comment ne pas parler des Dire Straits sans parler du leader. Un des meilleurs guitaristes au monde, Knopfler. Aussi fort au chant qu’à la guitare, pour moi ce mec est égal de Hendrix, Clapton ou autre de ce genre. Franchement quand on regarde ses solos *___* Moi j’suis trop, fan, ce n’est pas hard, mais c’est merveilleusement bien entraînant.

Mais le mieux dans Dire Straits c’est les live. Je dois dire que les chansons sonnent encore mieux en live que sur cd. On ne voit aucune différence, si sauf que Knopfler ajoute des solos pour notre plaisir (*____*) et que quelques fois Clapton se joint à la fête pour faire péter les Watt, rien que ça.

Après je ne connais pas beaucoup de chansons (flem’ d’aller plus loin, ceux que j’écoutent sont les meilleurs ^^), mais mon avis sur Dire Straits reste ositif, plus que positif. Franchement ce groupe est un classique et ceux qui connaissent pas ou qui n’ont jamais écouté, écoutez moi ça, convertissez vous à Dire Straits : Sultant of Swing, meilleure version avec Clapton <3. Ceci montre bien que Mark est un dieu et tout ce que j’ai dit.

PS : merci The Undertaker d’avoir remonté le sujet ^^

_________________
"Le réel me donne de l'asthme." - Cioran.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com