Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une bonne chanson... oui, mais comment ?
MessagePosté: Jeu 24 Jan 2008 18:05 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2006
Messages: 89
Localisation: Ze cat iz in ze kitchen
Ayant pour hobby la composition de chansons, cette question m'intrigue particulièrement : qu'est-ce qui fait selon vous une bonne chanson ? Est-ce seulement deux trois accords, est-ce de bons riffs de guitare, est-ce de belles paroles poétiques sur un air de violon ? Quelle est la longueur idéale, comment doit-elle commencer, comment doit-elle terminer ? quels instruments choisir pour quel type de chanson (bon, c'est pas le point où je me casse la tête, mais c'est toujours sympa de savoir). Parce que oui, il y a tout plein de trucs à regler pour la composition musicale, et c'est pas toujours évident de bien faire (j'ai fait combien de compos bien pourris ? Je compte même plus). Si possible exposez vos points de vues d'une manière générale, et pas seulement pour un style de musique - quoique, vous pouvez aussi. Je cache pas que si je pose cette question, c'est éventuellement, et même surtout pour m'inspirer des éventuelles réponses : mes compositions ont toutes un schéma un peu semblable, et un peu d'idées pour diversifier seraient bienvenues.

Je vais bien entendu exposer mon point de vue sur la question : pour moi, une chanson est un voyage dans un univers. Les mélodies et accords mettent en place le décor, apportent l'ambiance, tandis que le tempo et le ryrhme représentent la vitesse à laquelle nous visitons cet univers : un tempo rapide et nous survolons à toute vitesse la chanson, tandis qu'un tempo plus lent nous permet d'apprécier l'ambiance dans laquelle on est plongé. C'est pour cela qu'il est risqué de changer de rythme ou de mélodie : rester dans l'univers de la chanson en changeant un de ses facteurs est faisable, mais assez difficile de rester dans la continuité de la chanson ainsi. Il faut en effet que des repères de l'univers subsistent, et la tâche n'est pas forcément aisée. Meilleur exemple pour illustrer ce que je dis : ecoutez donc "L'iditenté" des têtes raides. Je trouve cette chanson magnifique et je n'arrête pas de l'écouter en boucle, mais le seul point que je n'aime pas est le changement brutal d'instruments par moments (surtout pour l'entrée en scène de l'accordéon, en fait). Cependant la chanson ne doit pas être trop répétitive, ou alors elle doit se terminer rapidement, avant que l'on s'en lasse. Là réside la plus grande difficulté de la tâche : doser habilement le changement (de tempo, d'instruments) et la répétition (l'abondance de couplets-refrains ainsi que leur disposition). C'est vraiment le point qui fait la différence entre mes compos "bonnes" et mes compos "moyennes voire pourries".

Pour la longueur de la chanson, je pense que ça dépend du rythme et du degrès de répétition. Une chanson lente et avec une mélodie qui évolue peut faire une dizaine de minutes sans qu'on la trouve trop longue, si elle est très bien faite (très bien faite parce que dix minutes ça commence quand même à être long). Au contraire une chanson rythmée et avec les couplets identiques les uns aux autres aura tendance à être une chanson "éclair", au maximum autour de 3 minutes, je dirais. Les chansons punks, par exemples, ont généralement un tempo rapide et rares sont celles dépassant ses trois minutes. Je pense que l'idéeal pour une chanson répétitive est d'avoir 4/5 couplets et autant de refrains, mais qui s'enchainent à toute vitesse. Pour une chanson longue et progressive, 4 couplets maximum, mais qui durent, l'usage de refrains n'étant pas idispensable (pour les chansons courtes non plus d'ailleurs, mais pour les chansons répétitives, si). Quant au choix des instruments, ils doivent bien évidemment refleter l'univers voulu, (ce qui est plutôt facile à déterminer). A titre d'exeple, quand on entend des chants de révolte, je m'attend plus à des guitares électriques saturées, à une musique plutôt axé "hostile", qu'à un air de tango accordéon - quoique ça serait original... et hop ! une idée de composition en plus ! J'ai bien fait d'écrire tout ça x-)

Sur ce, je vous laisse, je vais retourner secouer la tête sur du burning heads.

_________________
Pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu'en jouir ; et vous n'avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, qu'à vous contenter de l'être.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 24 Jan 2008 19:29 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2004
Messages: 238
Localisation: Lille
Ce qui fait une bonne chanson ? Tiens, très intéressante comme question ^^

Que ce soit guitares, batterie, chant ou quoi que ce soit d'autre, je ne pense pas qu'il soit nécéssaire d'avoir une instrumentation spéciale pour faire un bon morceau. Longueur, tempo, composition complexe ou non, tout ça n'a pour moi aucune importance lorsque j'écoute une chanson. Le chanteur (s'il y en a un !) peut même avoir une voix de merde, cassée etc., tant qu'il me fait passer une émotion le reste n'a pas d'importance.
Une bonne chanson est pour moi un morceau qui transcende des acquis, comme si elle s'inscrivait dans un espace bien à elle (semblable à la notion "d'univers" dont tu parles, peut-être). On ne l'a jamais entendu auparavant mais elle nous parle, nous fait ressentir quelque chose (oula, ça doit pas être clair ce que je dis -_-)L'idée est la transmission d'une idée ou d'une émotion, sans que le moyen utilisé ait une quelconque importance.
Ca peut partir d'un simple morceau rock'n'roll dont le seul but est d'amuser ou de faire taper du pied, jusqu'au morceau dont le genre indéfinissable nous fait ressentir la plus profonde tristesse ou colère, en passant par le morceau progressif ou l'auteur se cherche à travers une musique expérimentale...
L'artiste (ou le groupe) doit nous faire comprendre ce qu'il ressent, ce qu'il veut nous faire passer comme message, avec toute l'agilité et l'originalité nécéssaire. Pas la peine de maîtriser son sujet à la perfection et de savoir faire du solfège, tout ça ce n'est que la technique. L'idée développée dans le morceau doit être, tout simplement, pertinente et convaincante. On doit sentir une certaine franchise à travers le morceau.
La même idée peut avoir été traité 36 fois auparavant par d'autres, le morceau doit avoir sa personalité, une marque qui lui est propre.

Bon, tout ça est un peu confus mais je ne saurais comment simplifier la chose. "Une chanson doit avoir de la personalité, être convaincante, honnête, et véhiculer un sentiment." Ce serait plus ou moins ça, mon idée.

Je rajoute aussi le fait que, pour moi, une bonne chanson garde toujours de sa saveur. Vous savez, il y a des trucs que vous écoutiez avant et qui ne vous font passer qu'un sentiment de nostalgie. Une bonne chanson au contraire, doit conserver son message intacte. Comme je disais donc, il transcende/traverse les âges ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 24 Jan 2008 20:39 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
sueno a écrit:
Meilleur exemple pour illustrer ce que je dis : ecoutez donc "L'iditenté" des têtes raides.

Aaaaah, Paris s'ra beau quand chanteront les oiseaux !
Excusez moi de faire cette petite intervention inutile, mais je trouve vraiment cette chanson excellente, grâce à l'alchimie qu'elle distille, entre tempo moderato et allegro, avec un final totalement explosif, mais surtout la voix de Bertrand Cantat en sus.

Ce qui fait une bonne chanson pour moi ? Tout dépend en fait. Ce peut être soit une recherche musicale très poussée et originale, soit des textes vraiment émouvants (pas dans le sens où ils donnent la larme à l'oeil hein, mais plutôt dans celui où ils ont nécessité un minimum de recherche).
Personnellement, mon style préféré est le rock, donc tout ce qui s'en approche est déjà quelque chose que je risque de plus apprécié qu'une musique de raï ou de R'n'B. Cependant, je ne sais pas pourquoi, mais les compositions musicales ne faisant intervenir que le "classique" guitare-basse-batterie (quoique Jumpin' Jack Flash et Black Dog, bien que dans ce schéma, sont énormissimes) est pour moi vraiment trop pauvre pour être suffisamment appréciable. C'est d'ailleurs pour cela en général que j'aime bien la recherche musicale qui peut aller chercher du piano (She's a Rainbow), du violon (pas d'exemple en tête), des percussions inédites (L'Appartement de Noir Désir en est l'exemple le plus élocant je trouve), de l'harmonica, du saxophone (Marcel et son Orchestre en sont les ambassadeurs), le synthé (The Cure par exemple)... Mais aussi, comme cela a déjà été souligné, il doit y avoir une ambiance. Je vois mal comment expliquer bien cela, mais vous me comprenez sans doute.
Au délà de l'originalité, j'aime beaucoup aussi la maitrise technique dont peut faire preuve une chanson. C'est en partie pour cela que je vénère des guitaristes comme Jimmy Hendrix, Keith Richard, Slash, Carlos Santana ou Jimmy Page. Ces types sont des monstres de la guitare, et un seul de leur solo peut faire tout dans une chanson.
De même, un bon chanteur est nécessaire, parce qu'un bellâtre qui chante à moitié faux foutra en l'air une chanson ou que le rock alternatif qui fait dans le pseudo conceptuel sans parôle (et encore, le plus atroce c'est de voir ça en concert, parce que pour vraiment s'éclater dessus c'est pas vraiment possible) est chiant à mourir.
Mais bien sûr, ce qui prime par dessus tout pour ma part, c'est l'alchimie qui se crée entre tous les éléments dont je viens de parler. Des paroles qui ne rasent pas les paquerettes (en fait, c'est surtout pour les chansons en français que je suis si intrasigeant ^^), une recherche soit musicale, soit technique (encore mieux lorsque c'est les deux), et pour les tempos, ça dépent surtout de mon humeur. Et surtout, une originalité, un truc qui nous la fait rester en mémoire, qui la fait différente de tout ce qu'on a pu entendre jusque là. Sans doute qu'on peut appeler ça l'âme de la chanson ^^
sueno a écrit:
Au contraire une chanson rythmée et avec les couplets identiques les uns aux autres aura tendance à être une chanson "éclair", au maximum autour de 3 minutes, je dirais.

Tout dépend, il existe des exceptions à la régle, tel Kashmir qui est sans doute l'une des chansons les plus aggressives que j'ai entendu par son thème très rapide et répété jusqu'à l'overdose. Enfin bon, il est vrai que n'est pas Led Zeppelin qui veut mais bon, adorant cette chanson, je me devais de relever ce petit passage ^^

Mais dans les grandes lignes, ma pensée se rapprocherait vraiment de Portgas D Bob.

Edit : Ne t'inquiètes pas sueno, il n'y avait aucune attaque dans mes propos, et comme je l'ai déjà dit, n'est pas Led Zep' qui veut, d'où Kashmir est une exception confirmant la régle ^^


Dernière édition par Leto II le Ven 25 Jan 2008 18:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 25 Jan 2008 18:50 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2006
Messages: 89
Localisation: Ze cat iz in ze kitchen
Citation:
Portgas D Bob a écrit :
Longueur, tempo, composition complexe ou non, tout ça n'a pour moi aucune importance lorsque j'écoute une chanson.


La longueur de la chanson, la disposition du refrain et tout ça n'a peut être aucun sens quand tu écoute une chanson, cependant quand tu la compose, si. Afin qu'une chanson s'inscrive dans un espace, pour reprendre ton therme, tout les détails techniques que j'ai énoncé au-dessus ont, plus ou moins, leur importance. Ce n'est pas la même chose de composer et d'écouter. Et au niveau de l'écoute, je dois dire être (presque) parfaitement d'accord avec ton point de vue - et je te trouve très clair, au passage. Que la chanson s'inscrive dans un espace à elle, cela rejoint effectivement ma notion d'univers. Seulement j'ai préféré m'attarder au côté technique de la chose, d'ailleurs je n'ai fait qu'énoncer de la technique dans mon précédant post - je me suis peut-être enlisé dedans, il faut l'avouer. Car là est le point où je ne suis pas d'accord avec toi : si, le technique a une importance. Il ne s'agit pas de connaitre ses gammes, mais il y a tout de même un minimum de notions à savoir quand on fait une chanson. La notion de tempo, par exemple, me parait vraiment fondamentale. Imagine une chanson qui accelère petit à petit, puis ralentit d'un coup, puis ré-accelère un autre coup quelques notes plus loin. L'harmonie de la chanson serait boulversé, son univers comme anéanti, difficile de transmettre une émotion après ça... Le fait qu'une chanson doit véhiculer une idée ou une émotion, qu'elle doit être franche et personnelle, je pense pareil, j'ai simplement oublié de mentionner tout ça dans mon post (honte à moi).

Enfin je tiens à modérer mes propos concernant la longueur des chansons : il ne s'agit en aucun cas d'une règle absolue, juste d'une remarque que j'ai faite en écoutant/composant. Avec un minimum de maitrise (que je n'ai pas, mais que Led Zeppelin a, effectivement), on peut passer outre ce que j'ai dit (même sans, d'ailleurs, mais ce sera plus difficile, je pense). Une chanson peut très bien être répétitive, rythmée longue, et pourtant être excellente, il est juste plus simple de faire une bonne chanson avec les longueurs que j'ai énoncé (en tout cas, c'est le sentiment que j'avais face à mes compositions).

_________________
Pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu'en jouir ; et vous n'avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, qu'à vous contenter de l'être.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 27 Jan 2008 19:45 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2004
Messages: 238
Localisation: Lille
sueno a écrit:
La longueur de la chanson, la disposition du refrain et tout ça n'a peut être aucun sens quand tu écoute une chanson, cependant quand tu la compose, si. Afin qu'une chanson s'inscrive dans un espace, pour reprendre ton therme, tout les détails techniques que j'ai énoncé au-dessus ont, plus ou moins, leur importance.

C'est vrai que je ne compose pas alors j'aurais du mal à juger de ce point de vue-là, mais je voulais te demander ; est-ce que tu cadres ce que tu comptes composer ? Je veux dire, est-ce que tu donnes une limite au temps, une disposition précise du refrain, etc. avant même de la composer ? Ou alors c'est une chose qui vient naturellement dans le processus de composition ?

Citation:
Car là est le point où je ne suis pas d'accord avec toi : si, le technique a une importance. Il ne s'agit pas de connaitre ses gammes, mais il y a tout de même un minimum de notions à savoir quand on fait une chanson. La notion de tempo, par exemple, me parait vraiment fondamentale.

Oui, en fait j'aurais dû détailler davantage mon idée, mais je suis d'accord avec toi sur ce point. C'est clair que si les instruments partent chacun de leur côté, sans former un tout et donc sans rythme précis et marqué, la chanson n'aurait plus vraiment de sens. En fait, j'avais eu une discussion sur un autre forum où un type me disait qu'un groupe qui n'avait jamais fait je-ne-sais combien d'années d'arpèges et qui ne connaissait pas ses gammes (par exemple). Je parlais de ce type de technique, qui n'est pas fondamentale pour un groupe quand il veut se lancer.
Après, on peut prendre l'exemple des musiques chaotiques comme on en trouve dans le hardcore ; le rythme ne reste pas précis plus de 5 secondes, la musique nous fait basculer dans tous les sens, et cela donne lieu à des compositions complexes - sans que cela perde de son sens et que l'idée "d'univers" soit brisée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 27 Jan 2008 21:29 
1 000 Berrys

Inscription: 13 Fév 2007
Messages: 29
Localisation: Rennes
Je ne pense pas que seul les paroles font l'identité d'un chanson,la musique est aussi importante,on peut écrire une chanson et la mettre en musique comme on peut faire l'inverse.La seule chose qui compte vraiment à mes yeux quand j'y pense est l'émotion qui en ressort,l'art crée des sentiments et une chanson pour moi est une chanson qui me fait ressentir quelque chose de palpable,un exemple tous simple,mes chansons preférés m'ont toutes fait chialer(oui j'aime les chansons tristes),prenez Cupidon de DSLZ ou je suis venu vous voir de mano solo(classique) ou meme plus rien des Cowboys fringants.Une fois qu'un sentiment nous traverse,l'inspiration coule toute seule.Mais en ce moment je suis plus orienté dub(high tone,asian dub foundation,....),cette musique en revanche me met plutot dans un état de transe(et de bon gros kif^^)qu'autre chose.
Pour finir,tes chansons prendront de l'identité si tu laisse libre cours à tes emotions et casse les barrières qui donnent un odre à la musique(tadaaaaa)

_________________
Pingouin dans les champs,hiver méchant!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 28 Jan 2008 20:39 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2006
Messages: 89
Localisation: Ze cat iz in ze kitchen
Citation:
Leto II a écrit :
Ne t'inquiètes pas sueno, il n'y avait aucune attaque dans mes propos, et comme je l'ai déjà dit, n'est pas Led Zep' qui veut, d'où Kashmir est une exception confirmant la régle ^^


Pas de soucis, je ne prenais pas ça comme une attaque, mais alors pas du tout. D'ailleurs j'avais écris mon message avant de voir le tien. Pour la petite explication, internet déconne souvent chez moi, le soir, donc j'écris mes messages sur bloc-note avant de faire copier/coller sur la volonté. J'ai vu ton message au moment du copier collé, et j'ai juste eu le temps de rajouté "que Led Zeppelin a" avant de me barrer pour un rendez-vous.

Citation:
Portgas D Bob a écrit :
est-ce que tu cadres ce que tu comptes composer ? Je veux dire, est-ce que tu donnes une limite au temps, une disposition précise du refrain, etc. avant même de la composer ? Ou alors c'est une chose qui vient naturellement dans le processus de composition ?


Oui et non. Ca dépend des moments, de ce que je veux faire. Des fois, c'est juste un riff qui me plait bien et que je développe au feeling, d'autres fois je fais le plan de la chanson (couplets/refrains tout ça) avant de composer. Quand j'ai une idée de longueur, de nombre de couplets, je m'y tiens, des fois j'ai des paroles qui vont avec (par exemple j'ai essayé de mettre en musique Schinderhannes,un poème d'Appolinaire. J'ai toujours pas réussi, d'ailleurs). Après j'ai mes préférences personnelles, et donc ça se retrouve dans la majorité de mes compos : j'aime faire des couplets différents les uns des autres, les chansons de 4 minutes, niveau instrus j'aime bien le clavier, les cuivres ou le violon - j'évite le simple trio guitare-basse-batterie que je trouve trop pauvre comme Leto II. J'essaie de passer outre mes préférences, cependant elles reviennent toujours à un moment ou à un autre dans une compo. J'imagine que c'est le cas de tout les compositeurs, mais ça m'enerve ^^ Pour résumer, le processus de composition viens plus ou moins naturellement, mais les compos qui viennent "naturellement" se ressemblent beaucoup les unes aux autres - et moi j'aime bien varier. J'aime bien experimenter aussi, faire des trucs bizarres, inédits, même si dans la quasi-totalité des cas le résultat est décevant.
Pour la question de la technique, il est clair qu'il y a technique et technique. Il y a les techniques fondamentales pour faire de la musique, et les techniques qui sont bonnes à savoir, mais pas necessaire. Sinon les musiques chaotiques je vais me pencher dessus, ça m'interesse ^^ Si t'as quelques exemples à donner je suis preneur (j'ai bien quelques musiques hardcore, mais le rythme se tient tout le long).

Citation:
Sephibulo a écrit :
Pour finir,tes chansons prendront de l'identité si tu laisse libre cours à tes emotions et casse les barrières qui donnent un odre à la musique(tadaaaaa)


Aucun ordre dans la musique ? C'est interessant comme point de vue. Ca rejoint les chansons chaotiques que Portgas D bob a cité, j'imagine... Quant à laisser libre cours à mes émotions, je le fais plus ou moins (ça dépend des compos), et ça marche avec plus ou moins de bonheur. Je suppose que ça dépend de l'intensité de l'émotion.

_________________
Pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu'en jouir ; et vous n'avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, qu'à vous contenter de l'être.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 31 Jan 2008 21:44 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Fév 2004
Messages: 238
Localisation: Lille
sueno a écrit:
j'évite le simple trio guitare-basse-batterie que je trouve trop pauvre comme Leto II.

C'est un trio basique, et pourtant quand la chanson est bien foutue avec ce trio-là, ça démonte, je trouve. Je prends pour exemple le premier album des Queens of the Stone Age ; ils sont trois (du moins la plupart du temps), ne font rien de bien sorcier ni de complexe, mais le son est monstrueux parce qu'ils y mettent toute leur volonté. Des morceaux comme "Mexicola" traduisent pour moi l'essence-même du rock'n'roll ; le son est lourd et puissant, pourtant si on ferme les yeux, on s'envole. ^^
Pour ce qui est de l'originalité je pourrais aussi parler de Kyuss, autre petite formation qui fait des miracles. Josh Homme, le guitariste, branche sa guitare sur un ampli de basse, ce qui donne à la musique une dimension unique (Sky Valley est une des merveilles de l'histoire du rock à mes yeux).
Ecoutant principalement du rock (et du stoner, vu les deux groupes que je viens de citer), il est clair que je défends ce type de formation. Mais je serais d'accord pour dire qu'on peut très vite tomber dans le déjà-vu avec ce genre d'instrumentation.


Citation:
et moi j'aime bien varier.

Ce qui est une chose (à mon goût) fondamentale dans le processus de composition. Ne pas stagner, c'est très important.

Citation:
Sinon les musiques chaotiques je vais me pencher dessus, ça m'interesse ^^ Si t'as quelques exemples à donner je suis preneur (j'ai bien quelques musiques hardcore, mais le rythme se tient tout le long).

Si du hardcore tu cherches, je suis ton homme ! Attention toutefois, par "hardcore" j'entendais "punk-hardcore", autrement dit le mouvement qui a émergé dans les années 80 avant de devenir un genre à part entière dans les années 90.
Et le premier groupe qui me vient à l'esprit pour illustrer le genre est the Dillinger Escape Plan. J'ai mis un morceau (plus les références dont j'ai parlé plus haut) sur cette petite playlist.

Sinon à propos de l'émotion, c'est quelque chose de très difficile à retranscrire parce que personne ne ressent les émotions de la même manière, et surtout, il faut être franc, et ça n'est pas si facile que ça car il faut l'oser.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 5 Fév 2008 18:04 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2006
Messages: 89
Localisation: Ze cat iz in ze kitchen
C'est sur que le trio guitare-basse-batterie peut donner de magnifiques chansons (perso j'écoute beaucoup de groupes formés de ce trio et ce n'est pas pour autant que je les boycottent), mais je n'aime pas le côté classique de la formation, une très grande partie de chansons la privilégiant. Enfin bon, on va pas débattre là-dessus puisque je n'aime pas le côté déjà-vu et que tu admet toi-même qu'on y tombe souvent ^^
Concernant le morceau de Dillinger Escape Plan, très franchement, j'aime pas. Pourtant j'aime bien le punk d'habitude, mais là, non, j'accroche vraiment pas. En même temps quand on est habitué à écouter Babylon Circus ou les Berus.. ça beugle quand même moins ^^'. Ceci dit, je ne regrette pas de l'avoir écouté pour autant car les rythmes sont extremement interessants. Bon, étant donné que pour l'instant je compose sur Guitar pro (j'ai pas le matériel necessaire pour enregistrer de réels instruments sur l'ordi T_T) je risque pas d'arriver à quelque chose d'aussi complexe, ou alors je me prendrais trop la tête, et de toute façon même avec le matériel, ça ressemblerait pas à quelque chose comme ça, question de goût personnel. Ca n'empêche pas que je suis impressionné face à ces changements de rythmes en continue, on sent une réelle maitrise derrière. J'en ai profité au passage pour écouter les autres morceaux, mis à part Mexicola (qui marchait pas, snif), et je les ai bien aimés (toujours sympa de découvrir de nouveaux sons).

_________________
Pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu'en jouir ; et vous n'avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, qu'à vous contenter de l'être.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 6 Fév 2008 00:19 
1 Berry

Inscription: 19 Jan 2008
Messages: 10
une bonne chanson?

Premierement tu dois te demander qui tu veux toucher, car une bonne chanson universelle et ce comme tout en art ca n'existe pas. Il n'existe pas une chanson ou un tableau qui peut plaire a tout le monde.

Une bonne chanson n'est pas un concept subjectif. Par exemple, un public jeune Europeen n'a pas les meme references qu'un public age Africain, la ou certain entenderont une melodie d'autre n'entenderont qu'un brouhaha...La musique qualifiee d'universelle des fois tient vraiment du mythe.
Comme anecdote; dans les moles aux USA ils passent de la musique classique pour eloigner les bande de jeunes qui y trainent.
Et auss je connais quelqu'un qui reveille par son voisin qui ecoutait du Mozart au milieu de la nuit a ete se plaidre en lui disant; pour moi a cette heure de la nuit, meme Mozart c'est du bruit.

Donc tu dois te dire une bonne chanson; mais pour qui et meme voir quand ? Et seulement ensuite te poser la question du "comment".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 11 Juil 2008 00:07 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2007
Messages: 88
Localisation: At the gates of Nifleheim
Mmmmm , question assez compliquée que tu pose la , si l'on considère que la musique est de l'art (ce qui est le cas de beaucoup de monde je pense ^^) , on peut donc classer la musique dans cette catégorie de choses qui sont on ne peut plus subjective et qui ne dépende pas tant de l'oeuvre que de la personne qui va s'en délecter (que ce soit musical , visuel , gustatif ...)

Pour une chanson , a mon avis , les gens retrouvent dans une musique qui leur plait un quelque chose qu'il n'y a pas forcément dans les autres chansons mais qui leur est personnel , et qui une fois de plus ne dépend pas vraiment de la chanson . Il est bien sur important qu'il y ait une instrumentale correcte (meme plus que correcte si possible ^^) , un chanteur bien meilleur que moi et certains indispensables , mais au delà de ça y'aura toujours quelque chose qui fera que ...

Cette émotion et cette touche personnelle peuvent être apporté par la personne qui compose la chanson (par des paroles ou de la musique spécialement bien faite) , et sera souvent aussi bien valable pour une chanson d'un groupe que pour les autres , allez savoir pourquoi ...

_________________
Levantando en el aire los sombreros
Vamos a matar , vamos a matar compañeros
Pintaremos de rojo sol y cielos
Vamos a matar , vamos a matar compañeros


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com